AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Votez pour Marine ForumVotez pour Marine Forum  
Partagez | 
 

 ROYAUME D'ECOSSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Dim 05 Avr 2009, 18:05

La guerre froide entraina une nouvelle réorganisation et un réequipement des unités d'artillerie écossaise. C'est ainsi que le Royal Scotish Artillery Corps aligna en 1960, deux régiments d'artillerie autoportée, l'un intégré à la brigade blindée et l'autre à la brigade mécanisée et un bataillon d'artillerie tractée.

Les deux régiments d'artillerie autoportée furent d'abord équipés des Sexton et des Priest de la seconde guerre mondiale avant de recevoir les M109 de conception et de fabrication américaine.


Plus de quarante après, le M109 est toujours la pièce automotrice standard de l'armée écossaise

Caracteristiques : Calibre 155mm Longueur : 9.1m Largeur : 3.1m Hauteur : 3.3m Poids (en ordre de combar) 27.5 tonnes Portée maximale : 18000m (projectiles conventionnels) à 30000 (projectiles à propulsion additionelle) Cadence de tir : (théorique) 4 coups par minute (pratique) 1 coup/minute. Vitesse maximale : 65 km/h Distance franchissable : 350km

Le bataillon d'artillerie tracté chargé de l'appui des unités légères reçut ainsi l'obusier léger italien Oto Melara mod. 59


Obusier de 105mm modèle 1959

Caracteristiques :Calibre : 105mm Longueur : 3.65m largeur : 1.50m hauteur : 1.93m Poids (total) 1200kg (obus) inconnu Portée maximale : 10575m Pointage en site : -5° à +65° Pointage en azimut : 36°

Actuellement, l'artillerie écossaise dispose encore et toujours de M109 qui n'équipent plus que le régiment de la brigade blindée soit 24 pièces en trois batteries de 8. Ils devaient être remplacés par des PzH2000 mais le projet à capoté en raison de problèmes financiers. Il se murmure cependant que l'Ecosse pourrait récupérer quelques AS90 auprès de l'artillerie britannique. En début d'année, Rheinmetall à cependant proposé son Donar, un automoteur léger de 155mm qui combine une tourelle automatisée de 155mm dérivée du Pzh2000 sur le chassis de l'ASCOD austro-espagnol. Selon certaines sources, l'Ecosse serait très interessée, le Donar ayant l'avantage d'avoir un canon de 52 calibres là où l'AS90 n'à qu'un canon de 39 calibres.


Une batterie d'AS90 en action près de Bassorah en Irak

Caracteristiques (AS90) : Calibre : 155mm Longueur : 9.07m largeur : 3.3m hauteur : 3.0m Poids (en ordre de combat) 45 tonnes Portée maximale : 24700m Cadence de tir : 3 coups en dix secondes ou 6 coups par minute pour une période de 3 minutes ou 2 coups par minute en tir soutenu (sur une heure) Votesse maximale : 55 km/h Distance franchissable : 370 km


Le Dornar combine une tourelle automatisée dérivée du Pzh2000 et le chassis du VCI austro-espagnol ASCOD

Caracteristiques (Donar) : Calibre : 155mm Longueur : 10.3m largeur : 2.38m hauteur : 3m Poids (en aérotransport) 31.5 tonnes (en ordre de combat) 35 tonnes Portée maximale : inconnue Cadence de tir : 6 coups/minute Vitesse maximale : 60 km/h Distance franchissable : 500 km

Les deux autres régiments d'artillerie sont des régiments tractés qui disposent de Light Gun de 105mm

Caracteristiques : Calibre : 105mm Longueur : 8.8m Largeur : 1.78m Hauteur : 2.13m Poids : 1858 kg Portée : 17200m Cadence de tir : 6 à 8 coups par minute


Le Light Gun de 105mm

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau


Masculin
Nombre de messages: 4518
Age: 42
Ville: ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi: glorieux et beau
Date d'inscription: 26/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Lun 06 Avr 2009, 14:56

avec tout ca, c'est quand que vous boutez les anglais hors de l'ile Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Lun 06 Avr 2009, 15:55

J-Chars

L'armée écossaise appris les bases du combat mécanisé avec le Renault FT17 comme nombre d'armées dans le monde. Ces petits véhicules furent ensuite remplacés par des Cruiser Mk1, inaugurant ainsi un tropisme anglo-saxon en matière de char, tropisme qui s'acheva au début des années quatre-vingt avec le choix du Léopard 2 comme char de combat en remplacement des Centurions.


Un Cromwell MkVII

Le premier char moderne de l'armée écossaise fût donc le Cromwell, le premier char britannique à combiner de manière relativement efficace la vitesse, la protection et l'armement. En effet jusque là, les chars britanniques étaient soit rapides (les Cruiser et autres Valentine) ou bien protégés (Maltida I, Churchill) et rarement bien armé, le canon de 2 livres étant une plaisanterie à comparer aux canons allemands que ce soit le 37mm du PzIII ou le 75mm du PzIV.

Le Cromwell équipa ainsi la 7th Highlander Armoured Brigade avec deux régiments de chars. Ces régiments adoptèrent une structure ternaire avec un état major, un escadron de commandement et de soutien, trois escadrons de chars et un escadron de reconnaissance équipé d'automitrailleuses Ferret et d'Halftrack M3. Les trois escadrons de chars alignaient chacun trois pelotons de 6 chars plus un char pour le commandant de l'escadron soit un total de 57 chars par régiment et 114 pour la brigade.

Au total l'armée écossaise reçut un total de 215 Cromwell pour l'entrainement en Ecosse (vingt véhicule), pour reconstituer les forces des régiments et fournir des véhicules de soutien (dépannage, génie sans parler plusieurs prototypes de véhicules antiaériens automoteurs avec canons de 20mm Oerlikon ou des canons automoteurs, les tourelles étant installées sur les côtes pour la défense des ports)

Le Cromwell resta en service jusqu'en 1952 et par rapport aux Cromwell britanniques, les Cromwell écossais (officiellement connus sous le nom de Scotish Tank mod. 41) avaient des mitrailleuses calibre .30 à la place des mitrailleuses anglaises d'origine, des radios différentes, des chenilles plus larges et un autre système de refroidissement du moteur.

Caracteristiques : longueur : 6.35m largeur : 2.91m hauteur : 2.83m Poids en ordre de combat : 28 tonnes Blindage : de 8 à 76mm Motorisation : Rolls Royce Meteor V12 essence d'une puissance de 600ch. Vitesse maximale : 64 km/h (bridée à 51 km/h en service) Distance Franchissable : 280km
Armement : un canon Ordnance QF de 75mm et deux mitrailleuses Vickers calibre .30



Le char A43 Comet

A la fin de la guerre, quelques Comet furent livrés pour remplacer les Cromwell mais ils ne furent pas engagés au combat et à la livraison des Centurion, ils furent placés en réserve et religieusement entretenus moins par attachement sentimental que pour bénéficier de chars supplémentaires en cas de guerre. Selon les plans de mobilisation, les Comet auraient équipé deux bataillons de la Home Guard et auraient été chargés de repousser une éventuel débarquement aéroporté ou amphibie soviétique. Sur les 88 Comet livrés, seule une cinquantaine furent maintenus en état, les autres servant de réserve de pièces détachées. Aujourd'hui, une douzaine de blindés ont été sauvés de la feraille et exposés dans différents musées et mémorials écossais. Pour l'anecdote, le parti communiste écossais faisait courir le bruit dans ses écrits de propagande que ces chars étaient destinés à empêcher la prise du pouvoir par «les ouvriers et les paysans écossais» que le camp réactionnaire n'attendait qu'un pic de tension pour les utiliser..

Caracteristiques (Comet) : Longueur : 6.55m Largeur : 3.04m Hauteur : 2.67m Masse au combat : 33 tonnes Blindage : 102mm Motorisation : Rolls Royce Meteor V12 essence de 600ch Vitesse maximale : 50 km/h Distance Franchissable : 250 km Armement : un canon de 77mm HV et deux mitrailleuses Vickers calibre .30

Si la 7th Highlander Armoured Brigade fût équipée de chars anglais, la 11th Lowland Infantry Brigade fût équipé de chars américains, en fait un char anglo-américain puisque le Sherman Firefly était une adaptation du M4 avec un canon de 17 livres dans une tourelle légèrement agrandie. Ces chars furent ainsi bien mieux armés pour faire face aux chars lourds allemands.

Il equipa un unique régiment de chars, régiment organisé de la même façon que ceux de la 7th HAB avec un état major, un escadron de commandement et de soutien, un escadron de reconnaissance et trois escadrons à trois pelotons de 6 chars soit un total de 57 chars plus les véhicules livrés en chars (avec le canon de 75mm d'origine) et qui furent transformés en véhicules de combat du génie, dépannage plus des prototypes de canons automoteurs antiaériens et des véhicules de transport de troupes.


Un Sherman Firefly en embuscade en Normandie

Quand la 8th Highlander Armoured Brigade et la 12th Lowland Infantry Brigade furent mises sur pied en 1943, il était prévu de les équiper de Sherman Firefly mais ces unités n'existèrent que sur le papier et furent dissoutes dès 1944 pour permettre le recomplément des deux brigades dûrement éprouvées par Market Garden en particulier.

La dissolution de la 7th Highlander Armoured Brigade en 1946 entraina le retrait des Sherman Firefly puisque la 11th Lowland Infantry Brigade troqua ses Firefly contre les Comet récupérés. La recréation de la 1st Armoured Brigade en 1949 entraina le retour pour un court moment des Firefly qui servirent à former la division en attendant la livraison des Centurion (commandés en 1950 et livrés à partir de 1952).

Les tourelles des Firefly servirent un temps de fortification à la manière des tourelles des Centurion suisses qui servirent de blockaus sous le nom de Centi. Elles furent installés à l'entrée des forth, des ports et pour défendre les bases aériennes. Certaines tourelles furent automatisées dans les années soixante avant d'être féraillées en 1977.

Caracteristiques : Longueur : 5.89m largeur : 2.75m hauteur : 2.62m Poids en ordre de combat : 33 tonnes Moteur : Chrysler Multibank essence de 425ch Vitesse maximale : 40 km/h distance franchissable : 193km Blindage maximum : 89mm (avant de la tourelle)
Armement : canon QF de 17 livres (76.2mm) avec 77 coups, une mitrailleuse coaxiale Browning M1919 et une mitrailleuse antiaérienne Browning M2 (5000 coups pour les deux armes)

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Lun 06 Avr 2009, 16:01

La guerre froide imposa le maintien d'une force blindée conséquente et l'Ecosse se pencha sur le futur blindé qui équiperai les 7th Highlander Armoured Brigade et 11th Lowland Infantry Brigade. Elle évalua ainsi le M47 Patton et le Centurion avant de choisir le second, commandant un total de 216 chars Centurion plus une soixantaine de véhicules spécialisés (génie, poseurs de pont.......).

Avec le Centurion, le Royal Tank Corps atteignit son apogée puisqu'il alignait trois régiments à quatre escadrons de cinq chars (plus pour le commandement de l'escadron) soit 72 chars par régiments et 216 pour l'ensemble.

Baptisés Scotish Tank mod.52, les Centurion furent modernisés entre 1962 et 1964. Ils reçurent un nouveau moteur plus puissant et plus économe, un canon de 105mm à la place du canon de 20 livres et un surblindage.


Le Centurion. Il équipa l'armée écossaise pendant près de 40 ans

Ces unités s'entrainaient régulièrement dans l'optique d'une guerre contre le Pacte de Varsovie. Les plans de mobilisation prévoyaient que la 7th Highlander Armoured Brigade basée à Edimbourg soit transportée en Allemagne (des groupements s'y entrainaient régulièrement) et integrée au 1er corps d'armée germano-hollandais, les Centurion auraient été lancés avec les Léopard 1 allemands et hollandais dans une titanesque bataille de rencontre contre les forces soviétiques stationnées en RDA. Quand au régiment de char de la 11th Lowland Infantry Brigade, il aurait été déployé avec le reste de la brigade soit en Norvège pour repousser l'offensive soviétique ou aux Pays Bas en réserve stratégique chargée de protéger le port de Rotterdam, l'un des ports où arriveraient les renforts américains.

Caracteristiques : longueur (hors tout) 9.85m (coque) 7.60m largeur : 4.30m hauteur : 3m (sans mitrailleuse antiaérienne) Poids en ordre de combat : 51 tonnes Moteur : Rolls Royce Meteor Mk IVB 12 cylindres à essence dévellopant 650ch Vitesse maximale : 56 km/h sur route et 40 km/h en tout terrain Autonomie : 450 km Blindage maximal : 152mm
Armement : un canon de 20 livres Ordnance QF puis un Royal Ordnance L7 de 105mm, une mitrailleuse coaxiale Browning M1919 puis MG3 de 7.62mm, une mitrailleuse antiaérienne de 12.7mm Browning M2 Equipage : pilote, chef de char, tireur et radio-chargeur



Il s'en fallut de peu pour que le Léopard 1 équipe l'armée écossaise

Ces véhicules ne sont pas éternels et en 1970, l'Ecosse décide de les remplacer. Une compétition internationale est lancée entre le M60A1, l'AMX30 et le Léopard 1. C'est ce dernier qui est choisit mais la crise de 1973 provoque l'annulation du contrat, le budget de la défense étant réduit et la priorité est donnée à la marine qui doit remplacer ses destroyers Allen M. Summer. L'armée de terre doit se contenter de moderniser ses Centurion avec un nouveau moteur, un blindage amélioré, des chenilles plus large et la conduite de tir belge SABCA qui fait passer le taux de réussite au premier tir d'une moyenne de 76% à 89%.



Bien que les unités blindées aient passé leur temps à veiller sur le rideau de fer, les Centurions participèrent à des opérations puisqu'un bataillon de marche fourni par la 7th Highlander Armoured Brigade participe à la guerre du Golfe, appuyant les forces koweïtiennes dans la reconquête de l'émirat, les Scotish Tank mod. 52 servant plus de canon automoteur que de char même si quelques T55 irakiens furent détruits.


Le remplacement du «Old Guard» comme il était surnomé par les soldats écossais est envisagé dès 1988 mais le dossier traine, certains «experts» estimant inutile le maintien d'unités blindés dans une aussi petite armée que l'armée écossaise. Cette position prend d'autant plus de poids avec la chute de l'URSS qui met fin à la guerre froide.

Le gouvernement écossais passe outre et en 1994 passe commande de Léopard 2 en puisant dans les stocks de la Bundeswehr pour équiper deux régiments à trois escadrons de trois pelotons soit un total de 78 chars, chaque régiment possédant 39 chars répartis en 3 escadrons de 13 chars _3 pelotons de quatre plus un véhicule pour le commandant de l'escadron. A ces 78 chars s'ajoutent des véhicules spécialisés comme 12 véhicules de dépannage, 12 poseurs de pont et 16 véhicules de combat du Génie soit un total de 108 Léopard et dérivés (d'autres exemplaires ont été stockés pour servir de réserve d'attrition). L'Ecosse aurait aimé acquerir des Guépard (tourelle double de 35mm sur le chassis du Léopard 1) mais les fonds étaient insuffisants.


Le Léopard 2A4 constitue le nouveau fer de lance du Royal Scotish Tank Corps

Avec ces 78 Léopard 2A4, l'armée écossaise à fait un bon qualitatif spectaculaire puisqu'elle troquait un véhicule vieillissant à canon de 105mm contre un char moderne à canon de 120mm. Ces chars qui pourraient être engagés en Afghanistan en 2009 doivent être modernisés à partir de 2010 et portés au standard A6, le plus moderne standard du Léo 2.

Leur remplacement n'est pas envisagé avant 2040 et à cette date, il n'est pas impossible que son successeur soit «made in Scotland», des études de faisabilité technique et financière sont en cours.

Caracteristiques du Léopard 2 : longueur : 9.67m largeur : 3.7m Hauteur : 2.48m Poids (en ordre de combat) 59 tonnes Moteur : MTU MB 873 polycarburant 12 cylindres en V de 1500ch
Vitesse maximale : 72 km/h sur route 45 km/h en tout terrain Autonomie : 550 km Blindage maximal : 340mm
Armement : un canon Rheinmetall de 120mm de 44 ou 55 calibres alimenté à 42 coups, deux mitrailleuses de 7.62mm MG3 (une coaxiale et une antiaérienne) alirmentées à 4750 coups, deux groupes de huit lanceurs de pots fumigènes Wegman. Equipage : pilote, chef de char, tireur et radio-chargeur.




Un Léopard 2A6M de la Bundeswehr. les Léopard écossais doivent être portés à ce standard à partir de 2010

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Mer 08 Avr 2009, 15:50

K-Véhicules blindés chenillés

La mécanisation de l'armée entraina le problème de la couverture des chars par l'infanterie. Il y avait bien l'emploi de camions mais leurs performances en tout terrain laissaient à désirer. L'Ecosse se décida à équiper son infanterie de chenillettes, commandant en 1935 des chenillettes Carden Loyd.

Les premières versions étaient destinés au transport de l'infanterie et des armes lourdes (artillerie, mortiers et armes antichars), elles furent suivies au cours du conflit par différentes versions : lance-flamme, dépannage, reconnaissance,canon automoteur antichar......... .


Chenilette Carden Loyd

Caracteristiques : longueur : 3.65m largeur : 2.11m hauteur : 1.57m Poids en ordre de combat : 3.75 tonnes Motorisation : Ford V-8 essence de 85ch Vitesse maximale : 48 km/h Distance franchissable : 250 km Blindage : 7 à 10mm Armement : une mitrailleuse Vickers ou un fusil-mitrailleur Bren

Ces petites chenillettes furent rapidement relegués à des tâches secondaires au cours du second conflit mondial, l'armée écossaise équipant par exemple son infanterie portée de Half Track M3 et de RAM Kangaroo.

Le Half Track M3 était en particulier utilisé au sein de la 11th Lowland Infantry Brigade, unité équipée à l'américaine. Il fût ainsi utilisé comme transport de troupes, navire de soutien logistique, canon automoteur antiaérien......... .


Un Half-track M3

Caracteristiques : longueur : 6.17m largeur : 2.22m hauteur : 2.26m Masse au combat : 5610kg
Moteur : White 160AX essence à 6 cylindres en ligne de 147 ch. Vitesse maximale : 72 km/h Autonomie : 312 km Blindage : 13mm (avant) 7mm (arrière) Armement : une Browning M2 de 12.7mm et une Vickers calibre .30 . Equipage : 3 hommes plus 10 fantassins


Au sein de la 7th Highlander Armoured Brigade; l'infanterie était transporté par des RAM Kangaroo, des Priest privés de leurs canons. Ces véhicules pouvaient ainsi transporter 20 soldats.


Un RAM Kangaroo

Caracteristiques : longueur : 6.02m largeur : 2.87m hauteur : 2.95m Poids au combat : 22970kg
Moteur : Wright Continental R975 C1 de 400ch Vitesse maximale : 40 km/h sur route 24 en tout terrain. Autonomie : 193km Blindage : maximum 51mm à l'avant Armement : une mitrailleuse de 12.7mm Browning M2 sous bouclier avec 1200 munitions. Equipage : 2 hommes plus 20 fantassins


Ces véhicules furent remplacés par des M113 à partir de 1962. La licence de production fût accordée à l'Ecosse en 1963. Il s'agissait à la fois d'un contrat industriel classique mais aussi une visée stratégique : pouvoir fabriquer des M113 en Europe mais difficilement atteignable par les soviétiques.

Les M113 en version APC étaient armés d'une mitrailleuse de 12.7mm Browning M2 bien vite équipée d'un bouclier. L'armement fût ensuite renforcée dans les années soixante-dix avec une MG3 sous bouclier à l'arrière. Le blindage fût renforcé et en 1985, les M113 connus sous le nom de Scotish Armoured Vehicle mod. 62 furent profondément modernisés : nouvelles chenilles, protection israélienne avec briquettes réactives, nouveau moteur et surtout un nouvel armement, la MG3 arrière fût débarquée et l'affût avant remplacé par une tourelle monoplace avec une mitrailleuse de 12.7mm et une mitrailleuse de 7.62mm.


Les premiers M113 écossais n'avaient qu'une arme sous bouclier mais les dernières versions possèdent une tourelle monoplace à la manière de ce M113 australien représenté ci-dessous


Caracteristiques : longueur : 4.86m largeur : 2.69m Hauteur : 2.5m Poids : 12.3 tonnes
Moteur : Detroit Diesel 6V53T 6 cylindres diesel de 275ch Vitesse maximale : 67.6 km/h (5.8 km/h en amphibie) Autonomie : 480 km Blindage : aluminium entre 12 et 38mm Armement : une mitrailleuse Browning M2 de 12.7mm sous bouclier avec 5000 cartouches Equipage : deux hommes et 11 fantassins

Ces véhicules doivent rester en service jusqu'en 2011 quand commencera la mise en service du premier VCI écossais. Baptisé Shetland, il à été inspiré par le Dardo italien et l'ASCOD austro-espagnol. Il va équiper les 17th Royal Highlander Infantry Regiment et le 24th Duke of Inverness Infantry Regiment, les régiments d'infanterie de la 7th Highlander Armoured Brigade.


Le Dardo et l'Ulan ci-dessous ont fortement inspiré la conception du Shetland


Caracteristiques : Longueur : 7.25m Largeur : 3.84m Hauteur : 2.48m Poids en ordre de combat : 29 tonnes Moteur : Diesel de 800ch Vitesse maximale : 80 km/h sur route 62 km/h en tout terrain
Armement : un canon de 25mm Oerlikon KBA une mitrailleuse coaxiale et une mitrailleuse antiaérienne MG3 de 7.62mm Equipage : 3 hommes plus 8 fantassins


Plusieurs variantes sont déjà prévues : commandement et contrôle, dépannage, ambulance, porte-mortier, chasseur de chars, véhicule antiaérien......... .

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Ven 10 Avr 2009, 10:45

L-Véhicules blindés à roues

La mécanisation de l'armée de terre écossaise entraina un besoin accru de véhicules légers à roues tant pour des missions de liaison, de reconnaissance et de combat. L'armée utilisa d'abord dans les années trente de petits lots de véhicules de conception locale.

Le boom de la mécanisation eut lieu durant la seconde guerre mondiale, l'armée écossaise fût massivement équipées de véhicules américains, souvent produits sous licence.

C'est en 1942 que les premières Jeep arrivent en Ecosse. Elles furent ainsi baptisés Scotish Utility Vehicle (SUV) mod. 42 et servirent d'abord pour la reconnaissance et la liaison avec pour armement de base, une mitrailleuse Vickers calibre .30. Elle fût rapidement utilisée pour des missions de combat avec un armement renforcé (une mitrailleuse Browning M2 de 12.7mm et une Vickers calibre .30 à l'avant).


Un Scotish Utility Vehicle mod. 42

Caracteristiques techniques : Longueur 3.33m Largeur : 1.57m Hauteur : 1.14m Poids net : 1247kg Moteur Willys 441 ou 442 Go Devil essence de 4 cylindres développant 60ch

Ces vénérables véhicules furent remplacés dans les années soixante par des M151 MUTT baptisés Scotish Utility Vehicle mod. 60 qui comme leurs prédecesseurs servirent pour des taches de liaison, de soutien et de combat. C'est ainsi que les SUV mod.60 servirent de véhicules de reconnaissance avec une mitrailleuse de 12.7mm et une mitrailleuse de 7.62mm, ambulance, dépannage, assaut (forces spéciales) antichar avec Tow, véhicule de combat avec un canon sans recul de 106mm (quelques exemplaires en service chez les parachutistes)

Un Scotish Utility Vehicle mod.60. La photo représente ici un M151 américaine avec une M60, les véhicules écossais étant armés d'une MG3

Caracteristiques Techniques : longueur : 3.35m largeur : 1.58m hauteur : 1.803m Poids : à vide 1012kg chargé 1575kg. Moteur à essence de 4 cylindres de 72ch Vitesse maximale sur route : 106km/h vitesse maximale : 483km Equipage : un conducteur et trois passagers

En 1984, les M151 commençaient à se faire vieux et l'Ecosse chercha à les remplacer par un véhicule plus moderne. Après plusieurs consultations, elle sélectionna le Volkswagen Iltis. 250 exemplaires furent livrés par l'Allemagne en 1986 avant que de nouveaux lots soient régulièrement produits et livrés jusqu'en 1996 par une usine implantée près de Dundee.

La variante de base est armée d'une mitrailleuse de 12.7mm Browning M2 avec 1500 cartouches. Plusieurs variantes ont été mises en service : transmission, commandement, observation d'artillerie, ambulance, véhicule antichar avec missile Tow, dépannage............ .

Un Scotish Utility Vehicle mod.86

Caracteristiques Techniques : longueur : 3.887m largeur : 1.52m hauteur : 1.857m Poids à vide 1550kg chargé 2050kg Moteur à essence 4 cylindres développant 75ch
Vitesse maximale sur route : 130 km/h Rayon d'action maximal : 500km Equipage : un conducteur et trois passagers.


Ces véhicules bien qu'efficaces se montrèrent vulnérables aux IED et aux mines en particulier en Afghanistan. L'Ecosse chercha un véhicule plus moderne et surtout bénéficiant d'une protection plus importante que l'Iltis contre les mines et les IED. Elle sélectionna ainsi le RG31 Nyala, un véhicule sud-africain de Bae Systems Land Systems OMC qu'elle équipa d'un tourelleau automatique Predator Mk151 avec une mitrailleuse de 12.7mm Browning M2.

Un Scotish Utility Vehicle mod. 03. les premiers véhicules ont été livrés directement aux unités en Afghanistan en 2004

Caracteristiques Techniques : longueur 6.40m largeur : 2.47m hauteur : 2.63m Poids au combat : 7.28 tonnes Moteur : Daimler-Benz OM 352A 6 cylindres diesel de 123ch
Vitesse maximale sur route : 100 km/h Distance franchissable : 900km
A noter que l'armée slavienne envisage l'acquisition du RG33, la version 6X6 du RG-31.


A ces véhicules «légers» s'ajoutèrent des véhicules plus lourd en particulier pour tracter les systèmes d'artillerie. En 1976, l'armée écossaise commanda des Land Rover 1 ton. Ces véhicules servirent donc de transport de troupes, de véhicule de soutien logistique, de dépannage, de tracteur d'artillerie............. . L'armement de base était une mitrailleuse MG3 de 7.62mm

Un Scotish Utility Vehicle mod.76

Caracteristiques Techniques : longueur : 4.127m largeur : 1.842m hauteur : 2.138m Poids : à vide 1924kg chargé 3120kg Moteur Rover V-8 essence développant 128ch Vitesse maximale : 120 km/h
Distance franchissable : 560km Equipage : deux hommes à l'avant et 8 passagers à l'arrière


Ces véhicules vont être remplacés à partir de 2010 par des Renault Sherpa 3 dans différentes versions, la première étant une version tracteur d'artillerie qui sera suivie par une version de transport blindé, une version forces spéciales puis une version dépannage. 450 véhicules ont été commandés et d'autres commandes pourraient suivre à terme. L'armement de base est une mitrailleuse de 12.7mm Browning M2 sur un tourelleau Predator Mk151

Un Scotish Utility Vehicle mod. 010. le Sherpa 3 ici représenté est la version à double cabine alors que la version choisie par l'Ecosse se compose d'une cabine double et d'un plateau comme ci-dessous


Caracteristiques Techniques : longueur : 5.3m largeur : 2.3m hauteur : 2m Poids à vide 9.5 tonnes pleine charge 13.5 tonnes Moteur : 4 cylindre essence de 215ch Vitesse maximale sur route : 120 km/h distance franchissable : 900 km à 70 km/h.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Ven 10 Avr 2009, 11:02

La reconnaissance nécessite également des véhicules spécifiquement dédiées à la reconnaissance et au combat.

La première guerre mondiale ne se montra pas des plus propices aux véhicules de reconnaissance, l'Ecosse attendit la seconde guerre mondiale pour prendre en main le concept d'auto-blindée de reconnaissance. Ces unités mirent ainsi en oeuvre comme auto blindée, la Daimler Armoured Car de conception et de fabrication anglaise. Les premiers véhicules furent livrés au début 1941 et servirent au sein de pelotons rattachés aux régiments d'infanterie et de char. Opérant en meutes, ces véhicules robustes et fiables opéraient au minimum par deux mais pouvaient mener une reconnaissance par le feu appuyés par l'artillerie et l'aviation.

A l'origine armées du canon de 2 livres, ce dernier fût remplacé par le canon de 47mm Bohler (Scotish Anti-Tank Weapon mod 36) ce qui nécessita d'agrandir la nuque de tourelle. Avec ce canon, elles pouvaient prendre le dessus sur tous les véhicules allemands de même catégorie y compris les redoutables autos blindées Puma armées d'un canon de 50mm.

A cette version à canon de 47mm s'ajouta plusieurs versions made-in scotland, produites dans une usine près de Glasgow : un véhicule antiaérien avec un affût double de 12.7mm (les écossais se sont inspiré de la Staghound américaine), un véhicule d'appui rapproché avec un obusier de char de 76.2mm et un véhicule de commandement avec equipements de transmissions supplémentaires.


Une Scotish Armoured Car mod. 41 avec canon de 2 livres d'origine

Caracteristiques Techniques : longueur 4m largeur : 2.46m hauteur : 2.26m Poids : 7.6 tonnes
Blindage : 7 à 16mm Moteur : Daimler 27 4.1 litre 6 cyclindres à essence de 95ch
Vitesse maximale : 80 km/h autonomie : 320 km
Armement : un canon de 2 livres puis de 47mm Bohler avec 48 obus une mitrailleuse coaxiale Browning M1919A4 et un fusil mitrailleur Bren sur le toit de la tourelle


A noter qu'à la fin de la guerre, un petit lot de Daimler AEC MkIII à canon de 75mm fût livré mais il ne semble pas que les écossais en fait un très grand usage

Les Daimler très appreciées par leurs équipages furent remplacées en 1953 par des Ferret aménagées à la sauce écossaise puisque l'armement d'origine (une mitrailleuse de 7.62mm) fût remplacé ar une mitrailleuse de 12.7mm Browning M2 et une mitrailleuse de 7.62mm MG3. Ces autos-blindées servaient au sein de la 7th Highlander Armoured Brigade et de la 11th Lowland Infantry Brigade pour des missions de reconnaissance basées sur la vitesse et l'esquive, la recherche du combat étant impossible avec ces véhicules trop faiblement armés.

Une Ferret MK1 avec l'armement d'origine

Caracteristiques Techniques : longueur 3.83m largeur : 1.90m hauteur : 1.87m Poids en ordre de combat : 4.395 tonnes Moteur : Rolls Royce 6 cylindres à essence développant 129ch
Vitesse maximale sur route : 93 km/h Autonomie : 306km
Armement : une mitrailleuse de 12.7mm Browning M2 avec 1500 cartouches et une mitrailleuse de 7.62mm MG3 avec 2000 cartouches.


Pour renforcer la puissance de feu de ces unités de reconnaissance, l'Ecosse compléta ses Ferret en 1962 par l'acquisition d'Alvis Saladin, un puissant véhicule 6X6 armé d'un canon de 76mm. A noter que les archives écossaises récement ouvertes ont montré que l'acquisition de ces véhicules répondaient également à des préoccupations de sécurité intérieure. Dans certains milieux militaires écossais, on avait une peur bleue de la «cinquième colonne communiste» et ces véhicules auraient pu servir à protéger la royauté contre un coup de force du PCE.

Les Alvis Saladin équipèrent ainsi les brigades lourdes sous la forme d'un escadron indépendant de 39 véhicules qui en cas de conflit auraient appuyé les Daimler Ferret. Ces véhicules servirent jusqu'au début des années quatre-vingt dix, étant modernisés à plusieurs reprises (nouveau moteur, surblindage, canon plus long pour augmenter la vitesse initiale des obus) avant de céder la place à des AMX10RC qui équipèrent la 11th Lowland Infantry Brigade à la place des Centurion.


Une Alvis Saladin connue en Ecosse sous le nom de Scotish Armoured Car mod. 1962

Caracteristiques Techniques : longueur (hors tout) 5.28m (caisse) 4.93m largeur : 2.54m hauteur : 2.93m Poids en ordre de combat : 11.590 tonnes Blindage : 8 à 16mm pour la caisse 16 à 32mm pour la tourelle (16mm pour l'arrière et les côtés et 32mm pour l'avant)
Moteur : Rolls Royce B 80 de 8 cylindres à essence développant 170ch
Vitesse maximale : 72 km/h (sur route) Autonomie : 400km
Armement : un canon de 76mm L5 approvisionné à 42 obus (antichar à tête d'écrasement, explosifs, éclairants et fumigènes au phosphore) pointant en site de -10° à +20° et sur 360° en azimut; une mitrailleuse coaxiale MG3 avec 1500 cartouches et une mitrailleuse antiaérienne MG3 avec 1500 cartouches 6 tubes lance-pots fumigènes.
Equipage : un pilote un chef de char/chargeur et un tireur


Les Ferret arrivant à bout de souffle, l'Ecosse utilisa un temps pour la reconnaissance ses Wolkswagen Iltis mais ces véhicules étaient inadaptés, l'armée écossaise chercha à acquérir un véhicule blindé de reconnaissance et son choix se porta sur le véhicule germano-hollandais Fennek.

Un Fennek de la Bundeswehr en Afghanistan. En Ecosse, le Fennek est connu sous le nom de Scotish Armoured Car Mod. 02


Ces véhicules équipent ou vont occuper les deux régiments de chars Léopard 2, le régiment de cavalerie équipé d'AMX10RC, les sections de reconnaissance de la compagnie d'appui des régiments d'infanterie, les batteries d'artillerie pour la reconnaissance et la protection, les unités de déminage de génie........... . Ces véhicules sont armés d'une mitrailleuse de 12.7mm en tourelleau Predator mais peuvent aussi recevoir une mitrailleuse de 7.62mm, un lance-grenades de 40mm et à terme des missiles antichars Tow et antiaériens RBS-70.

Caracteristiques Techniques : longueur 5.71m largeur : 2.49m hauteur : 1.79m Poids en ordre de combat : 9.7 tonnes Moteur : Deutz Diesel de 239ch Vitesse maximale : 115 km/h Autonomie : 860km Armement (version de reconnaissance) une mitrailleuse de 12.7mm en tourelleau Predator avec 2500 cartouches et une mitrailleuse de 7.62mm avec 3000 cartouches à l'arrière.
Equipage : 3 hommes


La transformation de la 11th Lowland Infantry Brigade en brigade légère blindée entraina le besoin d'un véhicule de combat pour remplacer le Centurion. Le choix se porta en 1992 sur l'AMX10RC qui fût commandé à 54 exemplaires : 39 exemplaires pour équiper le régiment, les 16 autres servant de véhicules d'entrainement, d'essais et de réserve d'attrition (Depuis l'Ecosse à acquis certains AMX10RC réformés de l'armée française pour obtenir des pièces détachées supplémentaires).


Un AMX10RC canon pointé vers une hypothétique cible


Caracteristiques Techniques : Longueur 6.24m largeur : 2.78m hauteur : 2.56m Poids en ordre de combat : 15 tonnes Moteur : Baudouin Diesel modèle 6F11 SRX de 280ch
Vitesse maximale sur route : 85 km/h (7.200 km/h sur l'eau) Autonomie : 800 km
Armement : un canon de 105mm BK MECA L/48 alimenté à 40 obus pouvant pointer de -8° à +20° en site et 360° en azimut; une mitrailleuse coaxiale de 7.62mm MG3 alimentée à 4000 cartouches et une mitrailleuse de 12.7mm Browning M2 avec 1500 cartouches, 4 lance-pots fumigènes
Equipage : un pilote, un tireur, un chargeur et un chef de char


Ces véhicules ont été modernisés entre 2003 et 2005 pour tenir jusqu'en 2020 : surblindage et nouveau moteur (ce qui prive les véhicules de leur capacité amphibie) nouveaux équipements de transmission, systèmes de numérisation du champ de bataille......... . Ils pourraient être remplacés par une version canon du Orkney, le nouveau VTT écossais qui va remplacer à partir de 2010 le VAB.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Ven 10 Avr 2009, 11:12

En matière de véhicules de transport à roues, l'Ecosse s'équipa dans les années cinquante d'Alvis Saracen, la «version» transport de l'Alvis Saladin. Ce véhicule équipa le bataillon parachutiste et les deux bataillons d'infanterie légère. Ce choix peut paraître étrange pour des unités légères mais l'Ecosse avait estimé qu'une action de longue durée ne pouvait se faire sans blindage.

Un Alvis Saracen connu en Ecosse sous le nom de Scotish Tactical Vehicle mod. 1956

Caracteristiques Techniques : longueur 4.8m largeur : 2.54m hauteur : 2.46m Poids en ordre de combat : 11 tonnes Blindage : 16mm Moteur : Rolls Royce B80 Mk.6A 8 cylindres essence de 119 kW (160ch) Vitesse maximale : 72 km/h sur route 32 km/h en tout terrain Autonomie : 400km
Armement : tourelle monoplace avec une Browning M2 de 12.7mm (1500 cartouches) et une MG3 de 7.62mm (3000 cartouches) Equipage : un pilote, un tireur en tourelle, un chef de bord qui commande le groupe de combat composé de 8 hommes


Ces véhicules entrés en service en 1956 furent modernisés entre 1964 et 1967 : nouvelle suspension, moteur plus puissant, système de conditionement d'air. A cette variante de transport de troupes, s'ajoutant une variante de commandement et de contrôle, de dépannage, d'ambulance.

Ces véhicules appreciés par l'armée écossaise furent remplacés par un véhicule français, le Véhicule de l'Avant Blindé, les Saracen étant cédés à la Home Guard (qui les utilisa jusqu'en 1995). Les premiers VAB baptisés Loch en Ecosse furent livrés en 1979 pour équiper d'abord le bataillon parachutiste puis les bataillons d'infanterie légère. A la variante transport de troupes s'ajouta une version commandement et contrôle, dépannage, génie, tracteur d'artillerie, ambulance.......... .

Un VAB français connu en Ecosse sous le nom de Scotish Tactical Vehicle mod. 79 ou plus familièrement Loch

Caracteristiques Techniques : longueur : 6.05m largeur : 2.49m hauteur : 2.06m Poids à vide : 11 tonnes Poids en ordre de combat : 13 tonnes Moteur diesel MAN six cylindres de 220ch Vitesse maximale : 90 km/h sur route et 2.2 m/s sur l'eau Autonomie : 1000 km.
Armement : une mitrailleuse de 12.7mm Browning M2 alimentée à 2000 cartouches qui est placée sous tourelleau, une mitrailleuse de 7.62mm MG3 à l'arrière peut être installée.
Equipage : un pilote, un tireur et dix combattants dont le chef de groupe.


Ces véhicules ont été modernisés au début des années 2000 : surblindage, moteur plus puissant, tourelleau téléopéré Konsberg Protector avec une mitrailleuse de 12.7mm Browning M2 alimentée à 2000 cartouches.

Ces véhicules vieillissant, l'Ecosse décida en 2005 de se dôter d'un véhicule de conception nationale baptisée Orkney. C'est la société Scotish Military Vehicle, une entreprise publique récement privatisée. Le prototype à été présentée à la presse début 2007. C'est un navire qui ressemble au Fuchs 2 ce qui n'est pas un hasard puisque le chef de projet, Hans Damner est un ancien de Rheinmetall. Un premier lot à été commandé en mai 2007 pour équiper le régiment parachutiste, les deux régiments d'infanterie légère et le régiment de Rangers, toutes ces unités étant intégrés à la 15th Southland Infantry Brigade.

Outre la version transport, plusieurs variantes sont déjà prévues : commandement et contrôle, dépannage, ambulance, génie, tracteur d'artillerie, génie, véhicule antiaérien, véhicule antichar, porte-mortier et même véhicule de combat avec un canon de 105mm pour remplacer les AMX10RC.

Un Fuchs 2 qui à fortement inspiré le Scotish Tactical Vehicle mod. 07 plus connu sous le nom d'Orkney

Caracteristiques Techniques : longueur 6.83m largeur : 2.98m hauteur : 2.42m Poids en ordre de combat : 22 tonnes charge utile : 9.5 tonnes Moteur diesel MTU 6 cylindres TE20 de 427ch
Vitesse sur route : 96 km/h sur l'eau : 10 km/h Autonomie : 700km
Armement : une tourelle monoplace avec un lance-grenades de 40mm HK GMW avec 280 projectiles prêts à l'emploi et une mitrailleuse de 7.62mm MG3 avec 1800 cartouches.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Sam 11 Avr 2009, 17:16

M-Hélicoptères

L'armée écossaise et c'est peu connu, est une nation pionnière dans l'utilisation militaire des hélicoptères. En 1948, elle se porta acquéreur de douze Bell 47 qu'elle utilisa pour des missions d'observation, de liaison, de sauvetage et d'évacuation sanitaire. Ces hélicoptères servirent aussi à former tout un corps de pilotes et d'officiers. Elle expérimenta également l'emploi d'armement avec des mitrailleuses, des roquettes et même des missiles avec quelques SS10 même si l'Ecosse ne passa pas commande de missiles.

Les Bell 47C d'origine à moteur à piston sont remplacés au milieu des années cinquante par des Bell 47G dôtés d'un moteur plus puissant et surtout une cabine triplace. Ces hélicoptères servaient pour les mêmes missions que son prédecesseur et resta en service jusqu'en 1997 pour l'entrainement avant d'être remplacé par des Bell 206 Jet Ranger retirés du service actif de première ligne.


Un Bell 47G qui forma plusieurs générations de pilotes d'hélicoptères écossais

Caracteristiques Techniques : longueur : 9.63m hauteur : 2.83m diamètre du rotor : 11.32m
Poids (à vide) 858kg (pleine charge) 1340kg (charge utile) 482kg Motorisation : un moteur Lycoming TVO-435-F1A de 280ch entrainant un rotor principal à deux pales et un rotor anti-couple à deux pales. Vitesse maximale : 169 km/h vitesse de croisière : 135 km/h Distance franchissable : 395km.


En 1956, des officiers écossais se rendirent à titre individuel en Algérie pour observer les tactiques de l'armée française pour lutter contre les fellaghas. La tactique majeure consistait en l'emploi d'hélicoptères de transport mais aussi d'hélicoptères armés pour pouvoir appuyer les débarquements et nettoyer les zones avant les posés d'assaut.

La révélation de ce voyage suscita la consternation en Ecosse. L'opposition social-démocrate dénonça cette mission auprès d'un pays colonialiste et tortionnaire. Les communistes allèrent jusqu'à affirmer que cette mission devait préparer une «Jacquerie des ouvriers et des paysans». Cette coopération s'acheva en 1957 pour éteindre la polémique mais les jalons étaient posés.

L'Ecosse allait se lancer dans les opérations héliportées. En 1958, elle commanda 36 Sikorsky S58 destinés à des opérations d'assaut. Ils équipèrent le Scotish Helicopter Group (SHG) en trois squadrons : le squadron 17 basé à Inverness, le squadron 19 basé à Glasgow et le squadron 21 basé à Edimbourg. Ces appareils servaient de transport d'assaut mais aussi d'appareil d'appui avec des mitrailleuses, des canons légers et des roquettes.


Un Sikorsky S58 de l'US Army

Caracteristiques Techniques : longueur 17.28m Hauteur : 4.85m Diamètre du rotor : 17.07m
Poids à vide : 3583kg Poids maximal au décollage : 6350kg Moteur Wright R-1820-84 de 1525ch entrainant un rotor principale à quatre pales et un rotor anti-couple à quatre pales.
Vitesse maximale : 198 km/h Distance franchissable : 293km
Armement : en version transport (deux pilotes, un mitrailleur plus 16 soldats) les S58 embarquent une ou deux mitrailleuses MG3 avec 5000 cartouches au total et installées au bord de la cabine.
En version d'appui, ils embarquent en pods extérieurs deux mitrailleuses de 12.7mm ou deux canons de 20mm et deux paniers à roquettes Hydra de 70mm.


Le SHG opéra alors avec les deux bataillons d'infanterie légère qui devinrent des unités d'infanterie aéromobile. Ces unités devaient en cas de conflit servir de bouchons contre les chars soviétiques en utilisant des missiles antichars. Ils pouvaient opérer en soutien des Ranger pour des missions derrière les lignes ennemies.

En 1962, un nouvel appareil équipa le Scotish Helicopter Group, le Sud-Aviation Alouette III. Si elle était satisfaite du S58 comme appareil de transport mais peu comme appareil d'attaque et commanda 24 Alouette III pour des missions de reconnaissance et d'attaque. Ces appareils livrés en 1964 équipèrent le squadron 21 basé à Edimbourg et le squadron 22 nouvellement créé et basé à Inverness.

Ces appareils reçurent ainsi comme armement un canon de 20mm Mauser dans le nez, des roquettes et des pods de mitrailleuses en supports latéraux. En opération, ces appareils escortaient les S58 et appuyaient les posés d'assaut en nettoyant la zone au canon et aux roquettes. L'armée écossaise chercha à acquérir des SS11 mais le projet échoua faute de budgets.


L'Alouette III dans la version la plus usée (un hélicoptère utilitaire) et ci-dessous la version plus offensive mise en oeuvre par l'Ecosse : l'Alouette Canon


Ces appareils modernisés à plusieurs reprises reçurent au début des années soixante-dix des missiles Tow, les spécialisant un peu plus dans la lutte antichar que dans l'appui. Ils furent retirés du service en 1980 et remplacés par des Bell 206 Jet Ranger. Les appareils survivants (16 appareils) furent revendus sur le marché de l'occasion.

Caracteristiques Techniques : longueur 10.03m Hauteur : 3.09m Diamètre du rotor : 11.00m
Poids (à vide) 1230kg (charge utile) 750kg (maximale au décollage) 2200kg
Moteur : turbine Turbomeca Artouste IIIB de 850ch détaré à 550ch entrainant un rotor tripale et un rotor anticouple à deux pales.
Vitesse maximale : 210 km/h vitesse de croisière : 185 km/h Plafond : 3200m Distance franchissable : 540km
Armement : un canon de 20mm, deux mitrailleuses de 12.7mm et deux paniers à roquettes de 70mm Hydra,4 missiles Tow.
Equipage : 1 pilote plus 6 passagers.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Sam 11 Avr 2009, 17:22

En 1965, le Scotish Helicopter Group devint le Scotish Airmobile Corps (SAC) et en profita pour se réorganiser et se réequiper. Les Sikorsky S58 furent ainsi remplacés par des Bell UH1D qui servirent d'appareils de transport d'assaut mais aussi de lutte antichar puisqu'ils reçurent également des missiles Tow même si à l'usage, ce sont les Alouette III qui utilisaient le plus ce missile. Les Bell UH1D équipèrent ainsi le squadron 17 basé à Inverness avec 16 appareils et le squadron 19 basé à Glasgow avec 16 autres appareils.

Des détachements opéraient régulièrement en Norvège, au Danemark, aux Pays Bas et en Allemagne. Lors de l'exercice Reforger 77, le porte-avions William Wallace gréé cette fois ci en porte-hélicoptère héliporta le 1st Ligth Infantry Bataillon avec des UH1D dans la région de Hambourg pour couvrir le débarquement de la 7th Highlander Armoured Brigade.


Le Bell UH1D et ci-dessous, une version améliorée, le UH1H


Caracteristiques Techniques : Longueur 17.46m Hauteur : 4.53m Diamètre du rotor : 14.69m
Poids (à vide) 2363kg (maximale au décollage) 4309kg Moteur : Pratt & Whitney PT6T-3 Turbo Twin-Pac de 1800ch entrainant un rotor bipale.
Vitesse maximale : 230 km/h Distance franchissable : 420 km
Armement : en version transport d'assaut, deux mitrailleuses MG3 avec 4500 cartouches en cabine
en version «Gunship» quatre mitrailleuses de 7.62mm groupés par deux et deux paniers de roquettes Hydra de 70mm plus de manière épisodique les missiles Tow (deux lanceurs doubles).
Equipage : deux pilotes, un mitrailleur et quatorze soldats ou six brancards.


En 1967, le SAC devint le Scotish Helicopter Corps (SHC) et organisé en régiments avec un régiment d'attaque basé à Inverness avec une antenne à Edimbourg et équipé d'Alouette III, deux régiment de transport équipé de Bell Huey basé à Inverness pour l'un et à Glasgow pour le second et un régiment d'entrainement équipé de Bell 47G basé à Dundee, le siège de l'Ecole de l'Air où étaient formés tous les pilotes écossais de l'armée de terre, de l'armée de l'air et de la marine.

Si les Huey régulièrement modernisés sont maintenus en service jusqu'en 1990, les Alouette III furent remplacés en 1980 par des hélicoptères Bell 206 Jet Ranger. 32 appareils furent commandés pour équiper le régiment d'attaque basé à Inverness et un second basé à Edimbourg. Ces appareils servirent donc d'appareils de combat, de reconnaissance et de lutte antichar.


Un Bell 206 Jet Ranger de l'armée pakistanaise en version lisse ce qui était une configuration rare pour les Jet Ranger écossais


Caracteristiques Techniques : longueur : 12.11m hauteur : 2.83m diamètre du rotor : 10.16m
Poids (à vide) 777kg (pleine charge au décollage) 1451kg
Une turbine Allison 250-C20J de 420ch entrainant un rotor principal à deux pales et un rotor de queue à deux pales.
Vitesse maximale : 224 km/h distance franchissable : 224 km/h plafond opérationnel : 4115m
Armement : en version antichar 8 missiles Tow en deux lanceurs quadruples en pods extérieurs
en version appui feu : deux mitrailleuses de 12.7mm ou deux canons de 20mm et deux paniers à roquettes Hydra de 70mm.
Equipage : deux pilotes et jusqu'à quatre passagers


Ces appareils rendus célèbres par la guerre du Vietnam furent retirés du service en 1990 et remplacé par leur descendant direct, le Bell 412 qui est issu du Bell 212, la version biturbine du Huey. 48 appareils sont commandés pour équiper les deux régiments basés à Inverness et à Glasgow. Un premier lot de 16 appareils en version standard est livrée en 1992 suivi par 12 autres appareils en version améliorée (Bell 412EP) en 1996 et enfin 20 appareils en version HP (High Performance) sont livrés en 2002. L'ensemble du parc à été homogénéisé entre 2004 et 2007 et leur retrait du service n'est pas prévue avant 2015 date à laquelle ils doivent être remplacés par un nouvel appareil à choisir entre le NH90, le Caracal, l'UH60M et l'EH101.

Ces appareils servent principalement pour le transport et l'héliportage des troupes (en particulier les unités d'infanterie légère) mais peuvent aussi participer à des missions d'évacuation sanitaire, de reconnaissance et d'attaque.


Un Bell 412 en configuration transport

Caractéristiques Techniques : longueur 12.7m hauteur : 4.6m diamètre du rotor : 14m
Poids (à vide) 3079kg (pleine charge) 5397kg (charge maximale sous élingue) 2040kg
Deux turbines Pratt & Xhitney Canada PT6T-3BE Twin-Pac de 900ch chacune entrainant un rotor principal quadripale et un rotor anti-couple à deux pales
Vitesse maximale : 259 km/h vitesse de croisière : 226 km/h Distance franchissable : 745km Plafond opérationnel : 6096m
Armement : en version transport d'assaut, un ou deux mitrailleuses MG3 avec 2500 à 5000 cartouches de 7.62x51mm. En version attaque, deux Minigun de 7.62mm ou 4 mitrailleuses MG3 groupées deux par deux ou deux pods de mitrailleuses FN Herstal de 12.7mm ou deux canons de 20mm plus des roquettes de 70mm Hydra et des missiles Tow.
Equipage : un pilote, un copilote, un mitrailleur et jusqu'à 13 passagers.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Sam 11 Avr 2009, 17:28

Ces nouveaux hélicoptères de manoeuvre sont épaulés à partir de 1997 par de nouveaux hélicoptères d'attaque légère, des Agusta A109 Hirundo qui remplacent les Bell 206 Jet Ranger qui remplacent avantageusement les antédéluvients Bell 47G pour l'entrainement et la formation. 48 appareils sont commandés pour équiper un régiment d'attaque basé à Inverness et un second basé à Edimbourg.

Ces appareils servent à la fois d'appareil d'appui-feu, de reconnaissance et de lutte antichar. Si tous les équipages sont polyvalents, les appareils basés à Edimbourg sont plus spécialisés dans la lutte antichar avec missiles Tow alors que les appareils basés à Inverness sont plus spécialisés dans l'appui-feu.

Ces appareils livrés entre 1997 et 2000 doivent être modernisés entre 2010 et 2012 pour rester en service au moins jusqu'en 2020 : nouvelles turbines, nouvelles pales de rotor, rénovation de l'électronique........ .


Un Agusta A109 belge avec 4 missiles Tow

Caracteristiques Techniques : longueur 10.71m hauteur : 3.30m diamètre du rotor : 11.03m Poids (à vide) 1570kg (maximal au décollage) 2850kg Motorisation : deux turbines Pratt & Whitney Canada PW-206C de 640ch chacune entrainant un rotor principal à quatre pales et un rotor anti-couple à deux pales. Vitesse maximale : 289 km/h Distance franchissable : 964km plafond : 5975m
Armement : en version antichar 8 missiles Tow en deux lanceurs quadruples avec le viseur HeliTow en version appui feu : une mitrailleuse MG3 de 7.62mm en sabord mais surtout deux canons de 20mm et deux paniers à roquettes Hydra de 70mm. En version reconnaissance : deux pods de mitrailleuses FN Herstal de 12.7mm.
Equipage : un pilote, un copilote (bien que l'appareil soit certifié pour être piloté seul) un mitrailleur/observateur. En configuration de transport, six passagers peuvent prendre place à l'arrière.


L'armée écossaise va atteindre une autre dimension à partir de 2011 puisqu'elle va acquérir des hélicoptères de combat pour appuyer de manière plus efficace ses Bell 412, les Agusta A109 devant désormais se consacrer plus à des missions de reconnaissance et d'attaque légère, laissant aux nouveau Scotish Attack Helicopter les missions de lutte antichar et d'appui rapproché.

Le besoin à été lancé en 2007 suite aux problèmes rencontrés par les A109 en Afghanistan. Ces appareils manquaient de puissance de feu pour protéger efficacement les Bell 412 qui devaient souvent être appuyés par des appareils étrangers. L'appel d'offre du 16 juin 2007 à vu les appareils suivants concourir : le Boeing AH64D Longbow, le Bell AH1Z Super Cobra, l'Agusta A129 Mangusta International, l'Eurocopter Tigre, le Kamov Ka 52, le Mil Mi 28 et le Denel Rooivalk.
L'AH64D à été retiré de la compétition début 2008 (jugé trop sophistiqué par Boeing pour les besoins «basiques» des écossais) tandis que le Bell AH1Z, le Kamov Ka 52 et le Mil Mi 28 sont éliminés.
La finale oppose ainsi le Denel Rooivalk, l'Agusta Mangusta et l'Eurocopter Tigre. Ce dernier est donné favori et à Marignane on est un peu désapointé d'apprendre en septembre 2008 le choix par l'armée écossaise de l'Agusta Mangusta.
Le contrat à été signé en décembre 2008, ce contrat prévoyant la fourniture de 18 appareils (destinés à équiper un nouveau régiment d'attaque basé à Dundee), de deux simulateurs, de pièces détachées et la formation initiale des pilotes et mécaniciens, un premier groupe se trouvant actuellement en Italie pour se former au futur hélicoptère d'attaque écossais. Les premiers appareils doivent être livrés en mars 2010 et la commande honorée en septembre 2011.
Le choix de cet appareil s'est accompagné du choix d'un nouveau missile antichar pour remplacer le Tow : c'est le Spike ER israélien qui à été choisit pour sa portée (8km) et son double mode de guidage (tire et oublie mais aussi filoguidé). 250 missiles ont été commandés pour une livraison en septembre 2009. A noter que c'est l'Ecosse qui va financer l'intégration du missile sur cet hélicoptère. D'autres missiles pourraient être commandés pour remplacer les Tow lancés depuis des véhicules. Ce choix à créé la polémique car certains y on vu un soutien à la politique israélienne.


Un Agusta A129 International avec canon de 20mm tritube, roquettes et missiles air-air

Caracteristiques Techniques : Longueur 12.62m Hauteur : 3.35m Diamètre du rotor : 11.9m Poids (à vide) 2520kg (pleine charge) 4600kg Turbine RTM 322 de 2500ch mais détarée à 1800ch entrainant un rotor principal à cinq pales et un rotor anti-couple à deux pales. Vitesse maximale 290 km/h vitesse de croisière : 248 km/h Distance franchissable : 610km (1000km en convoyage) plafond : 5825m
Armement : un canon de 20mm tritube Alenia Difensa TM-197B avec 500 obus en tourelle sous le nez, le reste de l'armement est regroupés sous les ailes avec par exemple 76 roquettes de 70mm Hydra en quatre paniers de 19 projectiles ou 38 roquettes de 81mm en deux paniers de 19 projectiles, 8 missiles Spike en deux groupes de quatre. L'intégration de missiles air-air à été envisagé puis abandonnée par l'Ecosse. D'autres armes peuvent être employées comme des canons de 20mm, des Minigun ou des nacelles de mitrailleuses.
Equipage : pilote à l'arrière et tireur à l'avant.


La grande nouveauté pour l'arme aéromobile écossaise qui porte fièrement le béret marron à été la création en 2006 de la 19th Scotish Airmobile Brigade dont l'état major sera basé Dundee et qui comptera un régiment d'attaque (Dundee 18 A129) deux régiments de reconnaissance et d'attaque (Inverness et Edimbourg 48 A109) deux régiments de transport (Inverness et Glasgow 48 Bell 412) et un régiments d'écolage (Dundee Bell 206 16 Jet Ranger) soit un total de 130 appareils. A noter qu'il est prévu qu'en 2010, la base de Glasgow perde son régiment et que la 19th SAB ne soit plus dispersée que sur Dundee, Edimbourg et Inverness. Des rumeurs de réduction du nombre d'appareils en ligne (De 130 à 75-80) refont régulièrement surface sans qu'il y ait un début de commencement d'exécution.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 15:34

3-Ordre de bataille de l'armée de terre écossaise en 2009

A-7th Highlander Armoured Brigade (Inverness)

-Un état major de brigade de 148hommes qui se subidivise en deux entités égales et parfaitement autonomes. En clair un état major conduit les opérations et un autre est en mouvement, prêt à prendre le contrôle ces opérations.

-Deux régiments de chars, les 1st and 2nd Royal Scotish Tank Regiment qui disposent d'un escadron de commandement et de soutien, de trois escadrons de chars et d'un escadron de reconnaissance et d'aide à l'engagement (ERAE).


Le dépannage des Leopard 2 écossais est assuré par le Buffel qui comme les MBT sont issus des surplus de la Bundeswher

-Escadron de commandement et de soutien : peloton état-major (64 hommes) peloton ravitailleur (52 hommes) peloton de maintenance (48 hommes) peloton sanitaire (36 hommes) et peloton de protection (48 hommes) soit 250 hommes et une quarantaine de véhicules

-3 Escadrons de chars composés d'un peloton de commandement et de soutien (48 hommes), de 3 pelotons de 4 chars plus deux véhicules de dépannage (24 hommes par peloton soit un total de 72 hommes) et d'un peloton de reconnaissance avec 6 Fennek de reconnaissance (30 hommes) soit un total de 150 hommes par escadron et 450 pour les trois

-Escadron de Reconnaissance et d'Aide à l'Engagement avec un peloton d'aide au franchissement avec trois poseurs de pont Biber et trois Fennek de reconnaissance (27 hommes) un peloton de reconnaissance avec six M113 spécialisés (36 hommes) et un peloton du génie avec 8 Léopard 2 AEV (32 hommes) soit un total de 95 hommes


Le Kodiak à été également sélectionné par l'armée écossais pour des missions de génie de combat

Les régiments de chars écossais alignent un total de 795 hommes et 168 véhicules. Au niveau des chars, le régiment dispose de 39 chars de combat répartis en 3 escadrons de 13 avec 3 pelotons de 4 plus un véhicule pour le commandant de l'escadron.

-Deux régiments d'infanterie, le 17th Royal Highlander Infantry Regiment et le 24th Duke of Inverness Infantry Regiment qui disposent d'une compagnie de commandement et de soutien, de trois compagnies de combat et d'une compagnie d'appui.

-Compagnie de commandement et de soutien section état-major (48 hommes) section ravitailleur (42 hommes) section de maintenance (32 hommes) section sanitaire (28 hommes) et section de protection (24 hommes) soit 174 hommes et 24 véhicules

-Trois compagnies de combat organisées en une section de commandement et de soutien (36 hommes et sept véhicules) trois sections de combat avec un groupe de commandement de 12 hommes et 3 véhicules, trois groupes de combat (un véhicule par groupe et 11 hommes soit 33 hommes pour les trois) et un groupe d'appui (un véhicule et huit hommes soit l'équipage d'un M113 et les six hommes servant trois mortiers de 60mm) et une section d'appui avec un groupe de mortiers de 81mm (trois M113 porte-mortiers avec leurs deux membres d'équipage et les servants du mortier soit un total de six hommes par véhicules et 18 pour l'ensemble du groupe) un groupe de tireurs de précision (trois M113 avec leurs équipage transportant chacun trois binômes ou deux trinômes de tireurs de précision soit un total de 24 hommes pour le groupe) et un groupe antichar avec six Fennek équipés de missiles Tow (6 véhicules et 18 hommes). La compagnie de combat aligne donc 40 véhicules et 255 hommes et 120 véhicules et 765 hommes pour les trois

-Une compagnie d'appui avec une section de reconnaissance régimentaire équipée de 8 Fennek de reconnaissance (24 hommes) et 4 Fennek antichar (12 hommes) soit un total de 36 hommes et 12 véhicules; une section de mortiers lourd avec six M113 porte-mortiers (36 hommes) une section antichar équipés de six M113 avec missiles Tow (18 hommes) et une section de mitrailleuses lourdes (3 M113 transportant chacun deux trinômes servant une Browning M2 soit un total de 24 hommes). La section d'appui dispose donc de 27 véhicules et 114 hommes


Un porte-mortier M106 avec mortier M30 de 107mm. C'est ce modèle qui fût mis en oeuvre au sein des SML par l'armée écossaise

Les régiments d'infanterie mécanisée écossais alignent donc un total de 171 véhicules et 1053 hommes

-Un régiment d'artillerie automotrice, le 3rd Royal Scotish Artillery Regiment qui dispose d'une batterie de commandement et de soutien, d'une batterie de conduite de tir, de 3 batteries de tir à 8 pièces chacunes et d'une batterie de soutien logistique


Le M109A6 Paladin est la pièce d'artillerie automotrice standard de l'armée écossaise

-Batterie de Commandement et de Soutien avec une section de commandement (40 hommes dans huit véhicules) une section de protection (16 hommes dans deux véhicules) une section de maintenance (52 hommes dans 9 véhicules) une section de ravitaillement (36 hommes dans neuf véhicules) et une section sanitaire (16 hommes dans quatre véhicules)

La Batterie de Commandement et de Soutien aligne donc 32 véhicules et 160 hommes

-Batterie de conduite de tir avec une section de reconnaissance motorisée (8 Fennek de reconnaissance et 24 hommes) une section de conduite de tir (6 M113 VOA et 24 hommes) une section de radar Cobra (trois radars sur camion 6X6 plus trois Fennek de protection et 18 hommes) une section d'observateurs d'artillerie (6 équipes de 4 hommes soit 24 hommes dans six véhicules)

La Batterie de Conduite de Tir aligne donc 26 véhicules et 90 hommes

-Trois batteries de tir avec un M113 PC (6 hommes) deux camions d' allègement (4 hommes) deux Fennek de reconnaissance (6 hommes) deux motos de liaison (2 hommes) deux M113 de protection
(10 hommes) 8 canons automoteurs M109A6 (48 hommes) et deux ravitailleurs d'artillerie
(6 hommes)

Chaque batterie de tir aligne donc 19 véhicules et 82 hommes soit 57 véhicules et 246 hommes pour trois batteries

-Batterie de soutien logistique avec une section de ravitaillement (12 camions cargos 8X8 et 24 hommes, 6 camions citernes et 12 hommes pour le carburant et 3 camions citernes et 6 hommes pour le ravitaillement en haut soit 21 véhicules et 42 hommes) une section de maintenance (4 camions-grue 8X8 et 16 hommes, deux camions-magasins 6X6 et 6 hommes, deux camions porte-char et 6 hommes soit 8 véhicules et 28 hommes) une section sanitaire (6 M113 EVASAN et 18 hommes) une section NRBC (4 VAB NRBC et 12 hommes, deux Land Rover 1 tonne puis Sherpa 3 de décontamination avec 6 hommes soit six véhicules et 18 hommes) et une section de protection
(4 M113 et 32 hommes, 4 Fennek et 12 hommes soit 8 véhicules et 44 hommes)

La Batterie de soutien logistique aligne donc 49 véhicules et 150 hommes.

Le 3rd Royal Scotish Artillery Regiment aligne donc 164 véhicules et 646 hommes.

-Un régiment du génie, le 5th Royal Scotish Engineer Regiment qui dispose d'une compagnie de commandement et de soutien, d'une compagnie de minage et de contre-minage et de deux compagnies de sapeurs et une section NRBC.indépendante

-Compagnie de commandement et de soutien avec une section état-major (48 hommes) une section ravitailleur (42 hommes) une section de maintenance (32 hommes) une section sanitaire (28 hommes) et une section de protection (24 hommes) soit 24 véhicules et 174 hommes

-Compagnie de Minage et de contre-minage avec une section de commandement (4 véhicules et 24 hommes) une section de M113 de déminage (8 véhicules et 24 hommes) une section de M113 de pose de mines antichar (8 véhicules et 24 hommes) une section de déminage par fléau (8 véhicules et 8 hommes) soit 28 véhicules et 80 hommes

-Compagnie de Combat mécanisée avec une section de commandement (4 véhicules et 24 hommes)
une section de reconnaissance (6 M113 et 18 hommes) et deux sections de Léopard 2AEV (8 véhicules et 24 hommes chacune) soit un total de 26 véhicules et 90 hommes.

-Deux Compagnies de sapeurs avec une section de commandement (4 véhicules et 24 hommes) une section de reconnaissance (6 Fennek et 18 hommes) et 3 sections de sapeur (3 M113 et 24 hommes)
soit 19 véhicules et 114 hommes pour une et 38 véhicules et 228 hommes pour deux

-Une section NRBC indépendante avec un groupe de reconnaissance (6 Vab NRBC et 18 hommes) et deux groupes de décontamination (trois Land Rover puis Sherpa 3 par groupe avec 9 hommes) soit un total de 12 véhicules et 36 hommes

Le 5th Royal Scotish Engineer Regiment aligne 128 véhicules et 618 hommes


Un VAB de reconnaissance NBC

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 15:45

-Une unité de soutien logistique.

-Groupement de récupération et de maintenance : Ce GRM (en anglais R&R Group _Recovery and Repair Group) assure la maintenance des véhicules des régiments de combat de la 7th Highlander Armoured Brigade. Bien que des véhicules de récupération soient integrés aux unités de combat, le GRM dispose de véhicules aptes à sortir des véhicules en panne ou détruit du champ de bataille. Elles les ramènent dans des ateliers de campagne plus ou moins etoffés en fonction des besoins et de la situation tactique, les réparent, les ravitaillent en carburant et en munitions pour les renvoyer au combat si ils sont réutilisables dans un délai maximal de 24 à 36h ou les expédie à l'arrière vers un port ou un aéroport pour être évacués ou feraillés sur place.

Les moyens du GRM sont suffisant pour pouvoir mettre en place trois bases avancées (Forward R&R Base) et l'une d'entre elles est déployée en Afghanistan (opération Celtic). Chaque FRB pioche les moyens dont elle à besoin dans différents réservoirs pour se dôter des moyens les mieux adaptés à la situation.

Les moyens en question sont les suivants :

-Trois Groupes de récupération : chaque GR dispose de 12 camions de dépannage 8X8 avec quatre hommes par véhicule (pilotes, chef de bord/grutier et deux mécaniciens), un grue, des treuils et un lot de pièces détachées pour les réparations urgentes. Ces camions sont accompagnés par 6 camions 8X8 porte-char pouvant évacuer deux M113 ou un Léopard 2 avec un pilote, un chef de bord/opérateur systèmes et deux mécaniciens, 3 camions ateliers 8X8 avec pilote, chef de bord et un mécanicien, 3 motos de liaison avec deux hommes, 3 camions cargos 6X6 avec six hommes et pour assurer la protection rapprochée, trois RG-31 Nyala avec douze hommes.
Chaque GR dispose donc de 30 véhicules et 126 hommes soit pour l'ensemble des GR un total de 90 véhicules et 378 hommes

-Trois Groupes de maintenance :Chaque groupe de maintenance met en place un atelier de campagne pouvant assurer des réparations n'exxédant pas 24 à 36h en fonction de la situation tactique. Même si les opérations de «maintien de la paix» sont de plus en plus meurtrières, les unités de réparation sont moins «menacées» qu'en cas de conflit ouvert comme l'Ecosse à pu le craindre durant près de 50 ans.

Chaque GM dispose donc de 6 camions grues 8X8 avec pilote, opérateur de grue et deux mécaniciens, de 3 camions ateliers 8X8 avec pilote, chef d'atelier et neuf mécaniciens : ces véhicules se composant d'un tracteur et d'un ou deus shelter qui peuvent être agrandis par des tentes ou des conteneurs. Ils peuvent prendre en charge jusqu'à 3 léopard 2 simultanément (bien entendu cela dépend du niveau de réparation). , de 3 camions magasin 8X8 (tracteur plus shelter) stockant plusieurs milliers de pièces détachées avec un pilote, un chef de magasin et trois magasiniers, 3 camions 6X6 avec plateau pour le transport de conteneurs avec pilote et opérateur de grue, 3 camions-cargos 6X6 pour le transport avec pilote et opérateur de grue, trois motos pour les liaisons avec trois hommes et trois RG-31 de défense rapprochée avec un pilote, un mitrailleur et quatre GV.

Chaque groupe de maintenance dispose donc 24 véhicules et 105 hommes soit un total de 72 véhicules et 315 pour les trois groupes de maintenance

-Trois groupes de dépôts : Ces trois groupes sont destinés à occuper une zone à l'écart du front (même si les opérations actuelles en Irak et Afghanistan montrent que la notion front/arrière à voler en éclat, les convois logistiques _véritable talon d'achille des forces occidentales_ constituant une cible de choix pour les insurgés de tout poils). Ces dépôts (à ne pas confondre avec les GRA ci-après) sont chargés de receuillir les véhicules et les équipements débarquées, de les reconditionner et de les envoyer en unité et inversement de récupérer des ateliers de campagne, les matériels détruits ou à rappatrier avant de les renvoyer en Ecosse par voie aérienne ou par voie maritime.

Chaque GD dispose ainsi de 9 camions magasins 8X8 avec pilote, chef de magasin et quatre magasiniers, de 3 camions grues 8X8 avec pilote et opérateur grue, de 6 camions-cargos 8X8 avec pilote et opérateur grue, de 3 camions 8X8 à plateau avec pilote et opérateur grue, de 3 motos de liaison avec trois hommes et de 3 RG-31 de protection rapprochée avec pilote et mitrailleur.

Chaque GD dispose donc de 27 véhicules 96 hommes soit 81 véhicules et 288 hommes pour les trois.

Au total le GRM dispose donc de 243 véhicules et 981 hommes

-Groupement de ravitaillement avancé : Comme son nom l'indique, ce Groupement de Ravitaillement Avancé (GRA) est chargé de recompléter les stocks de carburant, de munitions, de pièces détachées, d'eau, de nourritures, de médicaments et autres fournitures de la 7th Highlander Armoured Division. Le GRA dispose de suffisament de moyens pour mettre en place trois plots de ravitaillement même si la taille peut être adaptée avec le recours aux réservoirs de force.

Le GRA dispose donc des moyens suivants :

-Trois groupes de ravitaillement en carburant, eau et lubrifiants : 21 camions citernes 8X8 avec pilote, chef de véhicule et mitrailleur répartis en 12 véhicules pour le carburant, 6 pour l'eau et 3 pour les lubrifiants et produits particuliers; trois motos pour les liaisons avec trois hommes et six RG-31 de protection rapprochée avec pilote, mitrailleur et quatre grenadiers voltigeurs

Chaque groupe de ravitaillement liquide dispose donc de 30 véhicules et 63 hommes ce qui fait 90 véhicules et 189 hommes

-Trois groupes de ravitaillement en munitions et charges solides : 3 camions-magasin avec un shelter remorqué plus une remorque, ces véhicules peuvent servir de réserve avancée avec pilote, chef de magasin et trois magasiniers, 3 camions grues avec pilote, opérateur-grue et deux mécaniciens, 18 camions 8X8 dont 12 cargos avec pilote et opérateur grue et 6 à plateau pour shelter, 3 motos de liaison et 6 véhicules de protection RG-31 avec pilote, mitrailleur et quatre GV.

Chaque groupe de ravitaillement en munitions et charges solides dispose donc de 33 véhicules et 102 hommes et donc 99 véhicules et 306 hommes

-Trois groupes de transport et de liaison : Ces trois groupes sont chargés des transports entre les dépôts et l'avant. Chaque groupe dispose donc de 6 camions citernes 8X8 avec pilote et opérateur, de 6 camions-cargos à plateau 8X8 avec pilote et opérateur, de 3 camions porte-char 8X8 avec pilote, chef de véhicule et mécanicien.

Chaque groupe de transport dispose de 15 véhicules et de 33 véhicules soit 45 véhicules et 99 hommes pour les trois groupes.

Au total le GRA dispose de 234 véhicules et 594 hommes.

-Groupement de soutien sanitaire : Le GSS est chargé comme son nom l'indique d'assurer le soutien sanitaire des hommes de la 7th Highlander Armoured Brigade. Il peut évacuer les blessés et les morts, les traiter dans un hôpital de campagne et organiser les évacuations par voie terrestre et aérienne (via les avions de l'armée de l'air et les hélicoptères de la brigade aéromobile et de la marine).

Le GSS dispose des élements suivants :

-Trois groupes mobiles d'évacuation : Bien que des véhicules sanitaires soient intégrés aux unités de combat; le GSS dispose de trois groupes mobiles destinés aussi bien à l'évacuation sous le feu que les liaisons entre l'hôpital de campagne de la brigade et les installations sanitaires de l'arrière souvent basées sur des aéroports ou des ports en particulier lors des opérations de «maintien de la paix»

Chaque groupe mobile d'évacuation dispose donc de 6 M113 sanitaire avec pilote et un infirmier plus six blessés assis ou quatre couchés; de 6 RG-31 sanitaire avec pilote, infirmier et quatre blessés assis ou deux couchés (ces véhicules servent régulièrement aux transferts entre l'hôpital de campagne et l'arrière) de trois camions 8X8 d'allègement avec pilote et chef de bord et de trois motos de liaison

Chaque GME dispose de 18 véhicules et 33 hommes ce qui fait 54 véhicules et 99 hommes.

-Trois Groupes de Soutien Sanitaire : Ces trois groupes arment chacun un hôpital de campagne chargé de traiter les blessés. Il s'occupe aussi bien de la bobologie que des opérations chirurgicales de base permettant de stabiliser un blessé avant son évacuation vers l'arrière puis vers l'Ecosse. Cet hôpital est mobile monté sur shelter qui peut être étendu par des tentes, installées en cas de besoin et si la situation tactique le permet.

Chaque GSS dispose donc de 8 camions 8X8 avec shelter organisant un hôpital complet avec trois blocs opératoires, un salle d'anesthésie, une salle de radiologie, une salle de reveil,
une salle de soins intensifs et une salle de désinfection soit un total de 96 personnes (médecins, infirmiers et infirmières........) de 4 camions 8X8 de transport de matériel et de 2 motos de liaison.

Chaque GSS dispose donc de 14 véhicules et de 106 hommes soit un total de 42 véhicules et de 318 hommes

Le GSS dispose donc de 96 véhicules et 417 hommes

-Groupement de protection de l'arrière : Comme son nom l'indique, le GPA est chargé de la protection de l'arrière. Bien que les notions de front et d'arrière soient devenues obsolètes dans les conflits de l'après guerre-froide, ce GPA à son utilité puisqu'il protège le talon d'achille des forces occidentales. Le GPA se compose des éléments suivants qui servent de réservoir pour former des groupes spécifiques en fonction de chaque opération puisqu'un front nécessitera une protection plus visible que d'autre, une opération demandera un véritable parapluie antiaérien là ou d'autres ne le nécessitera pas.

-Une compagnie de police militaire à une section de commandement, trois sections de combat et une section d'appui. Cette compagnie qui dispose de VAB (remplacés en 2013 par des Orkney) aligne également des RG-31 et des camions. C'est une véritable unité de combat puisque sa section d'appui dispose de missiles Tow, de mortiers de 81mm et de tireurs d'élite. Sa mission est d'assurer l'ordre derrière le front et de protéger l'état major de brigade, les hommes de cette compagnie bénéficiant d'une formation à la protection individuelle rapprochée. La compagnie dispose de 36 véhicules et 215 hommes

-Une compagnie antiaérienne à une section de commandement, trois sections de tir et une section de surveillance assure la protection antiaérienne rapprochée de l'état major et de l'arrière. Elle est actuellement équipée de Iltis avec des missiles RBS-70 qui seront bientôt tirés depuis des Sherpa 3 avec un tourelleau MBDA MPCV qui combine une conduite de tir, quatre missiles RBS-70 et une mitrailleuse de 12.7mm pour l'autodéfense. Chaque section de tir dispose de trois groupes de quatre véhicules soit un total de 24 véhicules peuvent facilement créer une bulle de protection. La section de surveillance doit être équipée de Sherpa 3 porte-radar et de RG-31 avec système de surveillance pour le renseignement et la protection des batteries déployées. Cette compagnie dispose de 40 véhicules et 120 hommes

-Une compagnie antichar organisée selon le même modèle avec une section de commandement, trois sections de tir et une section de surveillance. Cette unité est pour l'instant équipée de Iltis avec missiles Tow mais pourrait à terme équiper ses RG-31 de missiles Spike à moins que le haut commandement ne décide de l'équiper de la même tourelle que le véhicule précédent. Cette compagnie dispose de 40 véhicules et 120 hommes

Le GPA dispose donc de 116 véhicules et 455 hommes

Au total, l'unité de soutien logistique de la brigade dispose de 689 véhicules et 2447 hommes

La 7th Highlander Armoured Brigade aligne un total de 1695 véhicules et 7039 hommes

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages: 11353
Age: 30
Ville: Nantes
Emploi: Agent de sécurité
Date d'inscription: 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 16:01

B-11th Lowland Infantry Brigade (Edimbourg)

-Un Etat major de brigade de 120 hommes : il est formé de deux entités parfaitement autonomes. En cas d'engagement groupé de la brigade, un des état majors commanderait la manoeuvre tandis que le second serait en mouvement tout en préparant les manoeuvres suivantes. L'EMB aligne donc 120hommes et 24 véhicules

-Un régiment de cavalerie légère blindée, le 3rd King 's Own Hussard Regiment (3rd KHR) qui est organisé en un escadron de commandement et de soutien, trois escadrons de combat et un escadron de reconnaissance et d'appui.


Un AMX10RC camouflé en mouvement. Ces puissants 6X6 constitue le poing blindé de la 11th LIB

-Escadron de commandement et de soutien : peloton état-major (48 hommes) peloton ravitailleur (40 hommes) peloton de maintenance (42 hommes) peloton sanitaire (24 hommes) et peloton de protection (30 hommes) soit 184 hommes et 30 véhicules

-3 Escadrons de combat composés d'un peloton de commandement et de soutien (36 hommes et 9 véhicules), de 3 pelotons de 4 AMX10RC plus deux VAB de dépannage (24 hommes par peloton soit un total de 72 hommes) et d'un peloton de reconnaissance avec 6 Fennek de reconnaissance (24 hommes) soit un total de 132 hommes et 33 véhicules et par escadron et 396 hommes et 99 véhicules pour les trois.

-Escadron de Reconnaissance et d'appui composé d'un peloton de Fennek antichar avec 6 véhicules de combat (18 hommes) appuyés par 3 véhicules armés de mitrailleuses (6 hommes); un peloton de reconnaissance équipé de 6 Fennek spécialisés (18 hommes) et un peloton d'appui équipé de 6 VAB à canon de 20mm (18 hommes) en attendant une version de l'Orkney avec un canon de 20 ou plus puissant de 35mm. Le peloton aligne donc 60 hommes et 21 véhicules

Le King 's Own Hussard Regiment aligne donc un total de 640 hommes et 150 véhicules

-Deux régiments d'infanterie légère, le 31st Scotish Light Infantry Regiment et le 37th Scotish Rifles Regiment composé d'une compagnie de commandement et de soutien, de trois compagnies de combat et d'une compagnie d'appui

-Compagnie de commandement et de soutien avec une section d'état-major (32 hommes) une section ravitailleur (36 hommes) section de maintenance (24 hommes) section sanitaire (20 hommes) et section de protection (18 hommes) soit 130 hommes et 12 véhicules

-Trois compagnies de combat organisées en une section de commandement et de soutien (28 hommes et six véhicules) trois sections de combat avec un groupe de commandement de 12 hommes et 3 véhicules, trois groupes de combat (un VAB par groupe et 11 hommes soit 33 hommes pour les trois groupes de combat) et un groupe d'appui (un véhicule et huit hommes soit l'équipage d'un VAB et les six hommes servant trois mortiers de 60mm) et une section d'appui avec un groupe de mortiers de 81mm (trois VAB porte-mortiers avec leurs deux membres d'équipage et les servants du mortier soit un total de six hommes par véhicules et 18 pour l'ensemble du groupe) un groupe de tireurs de précision (trois VAB avec leurs équipage transportant chacun trois binômes ou deux trinômes de tireurs de précision soit un total de 24 hommes pour le groupe) et un groupe antichar avec six Fennek équipés de missiles Tow (6 véhicules et 18 hommes). La compagnie de combat aligne donc 25 véhicules et 141 hommes soit un total de 75 véhicules et 423 hommes pour les trois compagnies.

-Une compagnie d'appui avec une section de reconnaissance régimentaire équipée de 8 Fennek de reconnaissance (24 hommes) et 4 Fennek antichar (12 hommes) soit un total de 36 hommes et 12 véhicules; une section de mortiers lourd avec six VAB porte-mortiers (36 hommes) une section antichar équipés de six VAB avec missiles Tow (18 hommes) et une section de mitrailleuses lourdes (3 VAB transportant chacun deux trinômes servant une Browning M2 soit un total de 24 hommes). La section d'appui dispose donc de 27 véhicules et 114 hommes

Les régiments d'infanterie légère écossais alignent donc un total de 667 hommes et de 114 véhicules soit pour deux régiments, 1334 hommes et 228 véhicules

-Un régiment d'artillerie, le 1st Royal Scotish Artillery Regiment composé d'une batterie de commandement et de soutien, d'une batterie de conduite de tir, de trois batteries de tir et d'une batterie de soutien logistique.


Le VAB VOA _Véhicule d'observation d'artillerie_ est l'un des véhicules utilisé par le 1st RSA. Outre sa mission classique, il est souvent utilisé pour des missions de surveillance et de renseignement

-Batterie de Commandement et de Soutien avec une section de commandement (40 hommes dans huit véhicules) une section de protection (16 hommes dans deux véhicules) une section de maintenance (40 hommes dans 8 véhicules) une section de ravitaillement (36 hommes dans neuf véhicules) et une section sanitaire (16 hommes dans quatre véhicules) soit un total de 158 hommes et 31 véhicules

-Batterie de conduite de tir avec une section de reconnaissance motorisée (6 Fennek de reconnaissance et 18 hommes) une section de conduite de tir (6 VAB VOA et 24 hommes) et une section d'observateurs d'artillerie (6 équipes de 4 hommes soit 24 hommes dans six véhicules RG-31) soit un total de 66 hommes et 18 véhicules.

-Trois batteries de tir avec un VAB PC (6 hommes) un camion d' allègement (2 hommes) quatre RG-31 de reconnaissance et de protection (24 hommes) deux motos de liaison (2 hommes) huit canons de 105mm Light Gun tractés par des VAB (six servants plus un pilote et un mitrailleur soit un total de 64 hommes) et deux VAB dediés au ravitaillement d'artillerie (4 hommes) soit un total de 102 hommes et 18 véhicules

-Batterie de soutien logistique avec une section de ravitaillement (6 camions cargos 6X6 et 12 hommes, 4 camions citernes et 8 hommes pour le carburant et 2 camions citernes et 4 hommes pour le ravitaillement en eau soit 12 véhicules et 24 hommes) une section de maintenance (4 camions-grue 8X8 et 16 hommes, deux camions-magasins 6X6 et 6 hommes soit 6 véhicules et 22 hommes) et une section de protection (8 Fennek de protection avec 32 hommes) soit un total de 78 hommes et 26 véhicules.

Le régiment d'artillerie dispose donc de 598 hommes,24 canons de 105mm et 129 véhicules

-Un régiment du génie : le 3rd Royal Scotish Engineer Regiment qui dispose d'une compagnie de commandement et de soutien, d'une compagnie de minage et de contre-minage et de deux compagnies de sapeurs et une section NRBC.indépendante

-Compagnie de commandement et de soutien avec une section état-major (32 hommes) une section ravitailleur (36 hommes) une section de maintenance (24 hommes) une section sanitaire (24 hommes) et une section de protection (16 hommes) soit 20 véhicules et 132 hommes

-Deux compagnies de combat avec une section de commandement et de soutien (4 véhicules et 24 hommes) trois sections de combat avec trois groupes de combat avec un VAB par groupe soit 30 hommes par section et 90 hommes pour les trois sections de combat et une section de reconnaissance (6 Fennek et 18 hommes) soit un total de 18 véhicules et 132 hommes par compagnie soit 36 véhicules et 264 hommes pour deux compagnies

-Une compagnie de minage et de déminage avec deux sections de sapeurs (trois groupes en VAB soit un total de 30 hommes par section) une section de déminage à fléau (9 véhicules avec deux hommes soit 18 hommes) et une section de minage avec trois groupes de trois Sherpa 3 Minotaur et 3 RG-31 de protection avec pilote, mitrailleur et deux GV soit un total de 18 véhicules et 54 hommes soit un total de 33 véhicules et 102 hommes

-Une section NRBC indépendante avec un groupe de reconnaissance (6 Vab NRBC et 18 hommes) et deux groupes de décontamination (trois Land Rover puis Sherpa 3 par groupe avec 9 hommes) soit un total de 12 véhicules et 36 hommes


Un VLRA NBC de l'armée française. l'armée écossaise utilise ou va utiliser un véhicule semblable mais sur chassis Sherpa 3

Le régiment du génie dispose donc de 101 véhicules et 534 hommes

-Une unité de soutien logistique composé d'un groupement de récupération et de maintenance (162 véhicules et 693 hommes), d'un groupement de ravitaillement de l'avant (189 véhicules et 495 hommes) d'un groupement de soutien sanitaire (42 véhicules et 318 hommes) et d'un groupement de protection de l'arrière (116 véhicules et 455 hommes)

L'unité de soutien logistique aligne un total de 363 véhicules et 1961 hommes

La 11th Lowland Infantry Brigade aligne un total de 895 véhicules, 24 canons de 105mm et 5187 hommes.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 16:38

Shocked bigre, c'est vraiment terriblement détaillé. Si un jour j'ai une armée à organiser je ferai appel à tes services.
Revenir en haut Aller en bas
 

ROYAUME D'ECOSSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fic sur le Royaume des couleurs
» Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)
» Anne PERRY (Royaume Uni/Ecosse)
» Robert Louis STEVENSON (Royaume-Uni/Ecosse)
» Dominic COOPER (Royaume-Uni/Ecosse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Les Marines Imaginaires-