AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ROYAUME D'ECOSSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5388
Age : 44
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 21:39

Une vision plus autonome du régiment, qui serait capable de réalisé seul sa projection sur un terrain d'opération inférieur à celui du grand champ que bataille qu'aurait pu être l'Europe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 21:41

Des Groupements Tactiques Interarmes au fond. Ca commence à peine à se faire ( aux EAU, ils déploient désormais il me semble un escadron de chars Leclerc par bataillon de BMP-3 ).

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 21:45

colombamike a écrit:
clausewitz a écrit:
C'est pas vraiment la raison car si l'Ecosse à conservé des chars après 1945 c'est surtout pour se battre en Allemagne du nord. j'ai pas le sentiment que 13 chars par escadron ce soit sous-dimensioné cela fait 39 chars pa régiment cela fait déjà une sacré force de frappe


Face à des dizaines de milliers de chars russes, ça fait pas le poids
mais bon.........

Bien entendu mais l'Ecosse est membre du commandement militaire integré de l'OTAN à l'époque de la guerre froide elle alignait un total de plus de 200 chars.

Il est bien évident que sur le terrain, l'organisation en régiment vol en éclat. A part les américains en Irak, aucune armée n'engage aujourd'hui un régiment en bloc.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 21:47

Oui dans cet esprit là. Ëtre capable de projeter rapidement une batterie d'artillerie, deux compagnies d'infanterie, etc. Faire passer la notion d'arme du niveau division au niveau régiment: on ne parlerait plus de régiment blindé lourd composé uniquement de 3 ou 4 pelotons de chars, mais d'un régiment à tendance blindé, avec un peloton de chars, une compagnie d'infanterie mécanisée, une batterie d'artillerie ... Je ne sais même pas si c'est possible, c'est une question que je me pose.
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 21:50

En projection, c'est tout à fait possible. En garnison, ça poserait peut-être quelques problèmes, au moins en termes de maintenance. Du moins, à une échelle régimentaire. scratch

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 21:51

En terme de maintenance cela peut poser problème si les véhicules sont très différents. Si par exemple tu as un chassis commun pour tes chars et tes véhicules dérivés (génie, poseurs de pont, dépannage) ainsi que ton artillerie et que tu as dévellopé une vaste gamme de dérivés pour ton infanterie cela peut représenter des économies intéressantes

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 21:55

Mais ça, personne ne le fait. Une belle utopie cela dit. Mr. Green

Parce que la standardisation... oui, mais ça reste un assemblage de compromis boiteux. Un TAM, ça reste avant tout un Marder. Un LT-105, un Ulan avec un canon de 105. Ca ne vaut pas un Leopard, ou même un OF-40. Et le LT-105... y'a rien en automoteur de ce calibre sur le marché ? scratch

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 21:58

Peut être en se basant sur une organisation en "base de défense", comme ce qu'on essaye de faire en France (où on ne fait quand même pas que des idioties, ca me semble une bonne idée).

Mais je ne veux pas pourrir le thread de claus. J'arrète là. C'était surtout par rapport à son organisation que je trouve un peu "guerre froide".
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 22:00

Ce n'est pas pourrir son topic. Au contraire. Ca va aider tous les autres " pays imaginaires " et Claus aussi. thumright

Pour les bases de défense... ça marche pas pour l'heure. Mr. Green

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5388
Age : 44
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 22:09

Ce n'est pas en place... On pourra en tirer une conclusion vers 2015, si personne ne décide d'arrêter l'évolution, et à ce moment là on partirait encore dans des dépenses inutiles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Jeu 23 Avr 2009, 22:26

Tres interressant! Pourriez vous entamez un dialongue avec la Nation Nortlandaise?
Si vous n'avez pals le temps. On comprend.
CD/FNN
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Ven 24 Avr 2009, 14:51

C-15th Southland Infantry Brigade (Glasgow)

-Un état major de brigade de 120 hommes : il est formé de deux entités parfaitement autonomes. En cas d'engagement groupé de la brigade, un des état majors commanderait la manoeuvre tandis que le second serait en mouvement tout en préparant les manoeuvres suivantes. L'EMB aligne donc 120hommes et 24 véhicules

-Un régiment parachutiste : le 1st Scotish Parachute Regiment composé d'une compagnie de commandement et de soutien, trois compagnies de combat, une compagnie d'appui et un groupe commando.

Le régiment parachutiste assurera sa défense antiaérienne à basse altitude à l'aide du système MPCV monté sur Sherpa 3. A la différence des véhicules présentés à Eurosatory, les véhicules écossais disposeront de 2 à 4 missile RBS70

-Compagnie de commandement et de soutien avec une section PC (2 RG-31PC avec 10 hommes et un camion d'allègement 8X8 avec deux hommes soit 12 hommes et 3 véhicules) une section de ravitaillement (4 camions 8X8 avec 8 hommes, 4 camions citernes 8X8 avec 8 hommes et 2 camions 6X6 pour l'eau avec 4 hommes soit 10 véhicules et 20 hommes) une section de maintenance (3 VAB de dépannage avec 12 hommes et 3 camions cargos 6X6 avec 6 hommes soit 6 véhicules et 18 hommes) et une section antiaérienne (6 Sherpa 3 avec tourelle MPCV et 18 hommes) soit pour la compagnie un total de 25 véhicules et 68 hommes

-Trois compagnies de combat organisées en une section de commandement et de soutien, trois sections de combat et une section d'appui.

La section de commandement et de soutien avec un groupe PC (2 RG-31PC avec 10 hommes et un camion d'allègement 8X8 avec deux hommes soit 12 hommes et 3 véhicules) un groupe sanitaire
(3 VAB avec 2 hommes soit 3 véhicules et 6 hommes) un groupe de maintenance (3 VAB de dépannage et 12 hommes) et un groupe de ravitaillement (3 camions cargos 8X8 et 3 camions citernes 6X6 soit un total de 6 véhicules et 12 hommes) soit un total de 15 véhicules et 42 hommes.

Trois sections de combat avec un groupe PC (un RG-31 PC avec 5 hommes) trois groupes de combat composé chacun d'un VAB puis d'un Orkney avec pilote, mitrailleur et un groupe de combat de 9 hommes et un groupe d'appui avec un VAB puis un Orkney avec pilote, mitrailleur et trois binômes de mortiers de 60mm soit 8 hommes pour le groupe. La section de combat aligne un total de 5 véhicules et 46 hommes soit 15 véhicules et 132 hommes pour les trois sections de combat.

Une section d'appui avec un groupe de mortiers de 81mm (trois mortiers de 81mm avec leurs servants _chef de pièce, pointeur et deux pourvoyeurs transportés dans trois VAB avec pilote et mitrailleur soit un total de 18 hommes) un groupe antichar (6 VAB-Hot avec pilote, chef de bord et opérateur missiles, l'armement se compose d'une tourelle avec 4 missiles Hot soit 18 hommes) et un groupe mitrailleuse/lance-grenades (3 mitrailleuses de 12.7mm Browning M2 et 3 lance-grenades Heckler & Koch GMG servis par un total de 18 hommes, transportés dans deux VAB avec pilote et mitrailleur soit un total de 22 hommes) La section d'appui aligne donc un total de 11 VAB et 58 hommes

Comme l'armée finlandaise, l'armée écossaise à décider d'acquérir des lance-grenades Heckler & Koch GMG

La compagnie de combat du régiment parachutiste aligne donc un total de 41 véhicules et 232 hommes soit 123 véhicules et 696 hommes pour trois compagnies de combat

-Compagnie d'appui avec une section de mortiers tractés Soltam de 120mm (6 mortiers servis par un chef de pièce, un pointeur et deux pourvoyeurs soit 24 hommes à quoi s'ajoute le pilote et le mitrailleur des Sherpa 3 remorqueurs soit un total de 36 hommes) une section de mitrailleuses et de lance-grenades (6 mitrailleuses de 7.62mm avec 12 hommes et 6 lance-grenades de 40mm Heckler & Koch de 40mm avec 18 hommes soit 30 hommes à quoi il faut ajouter quatre VAB avec pilote et mitrailleur soit 8 hommes ce qui donne 4 véhicules et 38 hommes pour la section) une section de reconnaissance motorisée (6 Fennek avec 18 hommes _pilote, chef de bord et mitrailleur_ appuyés par 3 Fennek antichar avec 9 hommes _pilote, chef de bord, tireur missile_ soit 9 véhicules et 27 hommes) soit un total de 19 véhicules et 101 hommes.

-Un groupement para-commando comparable aux GCP (Groupe de Commandos-Parachutiste) composé d'une section de commandement et de transmission (deux RG-31 de commandement avec 10 hommes, deux Sherpa 3 pour les transmissions avec 8 hommes et deux Fennek de protection avec 6 hommes soit 6 véhicules et 24 hommes) trois sections de reconnaissance profonde et d'action directe composé de 3 groupes de 8 parachutistes utilisant un Sherpa 3 et un groupe de FAC (Forward Air Controler) avec 8 hommes et un Sherpa 3 soit un total de 4 véhicules et 32 hommes, 12 véhicules et 96 hommes pour trois sections et une section d'appui composé d'un groupe de tireurs d'élite (trois Sherpa 3 embarquant chaque un pilote, un mitrailleur et deux trinômes soit un total de 24 hommes) un groupe de drones Skylark (trois Sherpa 3 avec pilote, mitrailleur et trois binômes soit un 24 hommes) et un groupe antichar (trois Sherpa 3 avec pilote, mitrailleur et trois binômes pour missiles portables Javelin soit 24 hommes). Le groupement para-commando aligne un total de 27 véhicules et 192 hommes

Un drone Skylark en vol

Le régiment de parachutiste écossais aligne un total de 1057 hommes et 194 véhicules.

-Deux régiments d'infanterie légère : 3rd et 5th King Infantry Regiment composé d'une compagnie de commandement et de soutien, de deux compagnies de combat et d'une compagnie d'appui.

-Compagnie de commandement et de soutien avec une section PC (2 RG-31PC avec 10 hommes et un camion d'allègement 8X8 avec deux hommes soit 12 hommes et 3 véhicules) une section de ravitaillement (4 camions 8X8 avec 8 hommes, 4 camions citernes 8X8 avec 8 hommes et 2 camions 6X6 pour l'eau avec 4 hommes soit 10 véhicules et 20 hommes) une section de maintenance (3 VAB de dépannage avec 12 hommes et 3 camions cargos 6X6 avec 6 hommes soit 6 véhicules et 18 hommes) et une section antiaérienne (6 Sherpa 3 avec tourelle MPCV et 18 hommes) soit pour la compagnie un total de 25 véhicules et 68 hommes

-Deux compagnies de combat organisées en une section de commandement et de soutien, trois sections de combat et une section d'appui.

La section de commandement et de soutien avec un groupe PC (2 RG-31PC avec 10 hommes et un camion d'allègement 8X8 avec deux hommes soit 12 hommes et 3 véhicules) un groupe sanitaire
(3 VAB avec 2 hommes soit 3 véhicules et 6 hommes) un groupe de maintenance (3 VAB de dépannage et 12 hommes) et un groupe de ravitaillement (3 camions cargos 8X8 et 3 camions citernes 6X6 soit un total de 6 véhicules et 12 hommes) soit un total de 15 véhicules et 42 hommes.

Trois sections de combat avec un groupe PC (un RG-31 PC avec 5 hommes) trois groupes de combat composé chacun d'un VAB puis d'un Orkney avec pilote, mitrailleur et un groupe de combat de 9 hommes et un groupe d'appui avec un VAB puis un Orkney avec pilote, mitrailleur et trois binômes de mortiers de 60mm soit 8 hommes pour le groupe. La section de combat aligne un total de 5 véhicules et 46 hommes soit 15 véhicules et 132 hommes pour les trois sections de combat.

L'un des principaux rôle du RG-31 est de servir de poste de commandement tactique

Une section d'appui avec un groupe de mortiers de 81mm (trois mortiers de 81mm avec leurs servants _chef de pièce, pointeur et deux pourvoyeurs transportés dans trois VAB avec pilote et mitrailleur soit un total de 18 hommes) un groupe antichar (6 VAB-Tow avec pilote, chef de bord et opérateur missiles, l'armement se compose d'une tourelle avec 4 missiles Tow soit 18 hommes) et un groupe mitrailleuse/lance-grenades (3 mitrailleuses de 12.7mm Browning M2 et 3 lance-grenades Heckler & Koch GMG servis par un total de 18 hommes, transportés dans deux VAB avec pilote et mitrailleur soit un total de 22 hommes) La section d'appui aligne donc un total de 11 VAB et 58 hommes

La compagnie de combat du régiment parachutiste aligne donc un total de 41 véhicules et 232 hommes soit 82 véhicules et 464 hommes pour deux compagnies de combat


-Compagnie d'appui avec une section de mortiers tractés Soltam de 120mm (6 mortiers servis par un chef de pièce, un pointeur et deux pourvoyeurs soit 24 hommes à quoi s'ajoute le pilote et le mitrailleur des Sherpa 3 remorqueurs soit un total de 36 hommes) une section de mitrailleuses et de lance-grenades (6 mitrailleuses de 7.62mm avec 12 hommes et 6 lance-grenades de 40mm Heckler & Koch de 40mm avec 18 hommes soit 30 hommes à quoi il faut ajouter quatre VAB avec pilote et mitrailleur soit 8 hommes ce qui donne 4 véhicules et 38 hommes pour la section) une section de reconnaissance motorisée (6 Fennek avec 18 hommes _pilote, chef de bord et mitrailleur_ appuyés par 3 Fennek antichar avec 9 hommes _pilote, chef de bord, tireur missile_ soit 9 véhicules et 27 hommes) une section antichar (8 Fennek antichar avec pilote, chef de bord et tireur missiles soit 24 hommes.) et une section de renseignement (deux VAB avec pilote, mitrailleur et quatre binômes de tireurs d'élite soit 16 hommes et deux VAB transportant chacun deux binômes pour drones Skylark soit 12 hommes) soit un total de 31 véhicules et 153 hommes.

Le régiment d'infanterie légère aligne donc un total de 138 véhicules et 685 hommes soit un total de 276 véhicules et 1370 hommes pour les deux régiments du roi (le roi Henri IV est le colonel honoraire du 3rd King Infantry Regiment et son fils, le prince Charles futur Charles VIII, colonel honoraire du 5th King Infantry Regiment ce qui ne l'empêcha pas de servir au sein du 1st Scotish Parachute Regiment, effectuant peu avant son mariage, un déploiement de six mois en Afghanistan)

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Ven 24 Avr 2009, 15:02

-Un régiment de Rangers : le 6th Scotish Ranger Regiment

Le 6th SRR est l'unité de forces spéciales de l'armée écossaise. Ses missions principales sont la reconnaissance profonde et la destruction de cibles à haute valeur ajoutée. Il se compose d'une compagnie de commandement, de soutien et de transmission, de quatre compagnies d'action chacune ayant son domaine de prédilection et une compagnie d'appui.

Le 6th Royal Scotish Ranger Regiment à choisit le Sherpa 3 comme nouvelle monture
-Compagnie de commandement, de soutien et de transmission : section de commandement (16 hommes et 3 Sherpa 3) section de transmission (12 hommes et 3 Sherpa 3) section de maintenance (16 hommes et 4 Sherpa 4) section de ravitaillement (12 hommes et 3 Sherpa 3) section sanitaire (12 hommes et 3 Sherpa 3) et une section de protection (12 hommes et 2 Sherpa 3) soit un total de 80 hommes et de 18 véhicules.

-Quatre compagnies d'action composé d'une section de commandement et de soutien, de trois sections de combat et d'une section d'appui.

Section de commandement et de soutien : groupe de commandement et de transmission (16 hommes et trois Sherpa 3) groupe de ravitaillement et de maintenance (16 hommes et quatre Sherpa 3) groupe de protection (12 hommes et deux sherpa 3) soit 44 hommes et 9 véhicules

Trois sections de combat composées de 4 équipes de six hommes utilisant des Sherpa 3 adaptés soit 24 hommes par section et un total de 72 hommes et 12 véhicules

Une section d'appui composé d'un groupe de tireurs d'élite (trois Sherpa 3 embarquant chaque un pilote, un mitrailleur et deux trinômes soit un total de 24 hommes) un groupe de drones Skylark (trois Sherpa 3 avec pilote, mitrailleur et trois binômes soit un 24 hommes) et un groupe antichar (trois Sherpa 3 avec pilote, mitrailleur et trois binômes pour missiles portables Javelin soit 24 hommes). La section d'appui dispose donc de 9 véhicules et 72 hommes.

La compagnie de Rangers dispose donc de 30 véhicules et 188 hommes soit 120 véhicules et 752 hommes. La 1ère compagnie est spécialisée dans le combat en milieu froid et manoeuvre régulièrement en Norvège, la 2ème compagnie est spécialisée dans les opérations amphibies et opèrent régulièrement avec les deus SUT (Scotish Underwater Team) et les Scotish Marines, la 3ème compagnie est spécialisée dans le combat en milieu désertique et rentre de manoeuvres avec les FS saoudiennes et omanaises et la 4ème compagnie et spécialisée dans le combat en jungle et opère régulièrement à Belize (suite à un accord anglo-écossais de mars 2001) et vient de réaliser un stage au CEFE (Centre d'Entrainement en Forêt Equatoriale) en Guyane française.

-Compagnie d'appui avec une section de vedettes rapides (16 Jurmo de conception finlandaises maniées par 32 hommes et qui embarquent un ou deux zodiacs légers à l'arrière) une section de drone (4 Sherpa 3 avec pilote et mitrailleur transportant trois binômes avec drones Skylark soit 32 hommes) une section de mitrailleuses et de lance-grenades (6 mitrailleuses de 7.62mm avec 12 hommes et 6 lance-grenades de 40mm Heckler & Koch de 40mm avec 18 hommes soit 30 hommes à quoi il faut ajouter 4 Sherpa avec pilote et mitrailleur soit 8 hommes ce qui donne 4 véhicules et 38 hommes pour la section) soit un total de 8 véhicules, 16 embarcations blindées Jurmo et 102 hommes
Le régiment de Rangers aligne un total de 136 véhicules, 16 embarcations Jurmo et 924 hommes

Un LCVP Jurmo en mer

-Un régiment d'artillerie : le 4th Light Artillery Regiment composé d'une batterie de commandement et de soutien, d'une batterie de conduite de tir, de trois batteries de tir et d'une batterie de soutien logistique.

Le Light Gun de 105mm est le canon tracté standard de l'armée écossaise qui n'exclut par de le remplacer par des canons de 155mm M777

-Batterie de Commandement et de Soutien avec une section de commandement (40 hommes dans huit véhicules) une section de protection (16 hommes dans deux véhicules) une section de maintenance (40 hommes dans 8 véhicules) une section de ravitaillement (36 hommes dans neuf véhicules) et une section sanitaire (16 hommes dans quatre véhicules) soit un total de 158 hommes et 31 véhicules

-Batterie de conduite de tir avec une section de reconnaissance motorisée (6 Fennek de reconnaissance et 18 hommes) une section de conduite de tir (6 VAB VOA et 24 hommes) et une section d'observateurs d'artillerie (6 équipes de 4 hommes soit 24 hommes dans six véhicules RG-31) soit un total de 66 hommes et 18 véhicules.

-Trois batteries de tir avec un VAB PC (6 hommes) un camion d' allègement (2 hommes) quatre RG-31 de reconnaissance et de protection (24 hommes) deux motos de liaison (2 hommes) huit canons de 105mm Light Gun tractés par des VAB (six servants plus un pilote et un mitrailleur soit un total de 64 hommes) et deux VAB dediés au ravitaillement d'artillerie (4 hommes) soit un total de 102 hommes et 18 véhicules

-Batterie de soutien logistique avec une section de ravitaillement (6 camions cargos 6X6 et 12 hommes, 4 camions citernes et 8 hommes pour le carburant et 2 camions citernes et 4 hommes pour le ravitaillement en eau soit 12 véhicules et 24 hommes) une section de maintenance (4 camions-grue 8X8 et 16 hommes, deux camions-magasins 6X6 et 6 hommes soit 6 véhicules et 22 hommes) et une section de protection (8 Fennek de protection avec 32 hommes) soit un total de 78 hommes et 26 véhicules.

Le régiment d'artillerie dispose donc de 598 hommes,24 canons de 105mm et 129 véhicules

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Ven 24 Avr 2009, 15:09

-Un régiment du génie : le 6th Ligth Engineer Regiment qui dispose d'une compagnie de commandement et de soutien, d'une compagnie de minage et de contre-minage et de deux compagnies de sapeurs et une section NRBC.indépendante

Démineurs français en action
-Compagnie de commandement et de soutien avec une section état-major (32 hommes) une section ravitailleur (36 hommes) une section de maintenance (24 hommes) une section sanitaire (24 hommes) et une section de protection (16 hommes) soit 20 véhicules et 132 hommes

-Deux compagnies de combat avec une section de commandement et de soutien (4 véhicules et 24 hommes) trois sections de combat avec trois groupes de combat avec un VAB par groupe soit 30 hommes par section et 90 hommes pour les trois sections de combat et une section de reconnaissance (6 Fennek et 18 hommes) soit un total de 18 véhicules et 132 hommes par compagnie soit 36 véhicules et 264 hommes pour deux compagnies

-Une compagnie de minage et de déminage avec deux sections de sapeurs (trois groupes en VAB soit un total de 30 hommes par section) une section de déminage à fléau (9 véhicules avec deux hommes soit 18 hommes) et une section de minage avec trois groupes de trois Sherpa 3 Minotaur et 3 RG-31 de protection avec pilote, mitrailleur et deux GV soit un total de 18 véhicules et 54 hommes soit un total de 33 véhicules et 102 hommes

-Une section NRBC indépendante avec un groupe de reconnaissance (6 Vab NRBC et 18 hommes) et deux groupes de décontamination (trois Land Rover puis Sherpa 3 par groupe avec 9 hommes) soit un total de 12 véhicules et 36 hommes

Le régiment du génie dispose donc de 101 véhicules et 534 hommes

-Un régiment de cavalerie légère (créé en 2010) : le 9th King 's Own Hussard Regiment

En janvier 2010 sera créé un nouveau régiment de cavalerie légère, le 9th Royal Hussard of Scotland Regiment. Ce régiment dont la création à été inspiré par celle du 1er RHP français doit permettre un éventuel engagement en autonome de la 15th SIB. Ce régiment sera organisé comme le 3th King 's Own Hussard Regiment avec un escadron de commandement et de soutien, trois escadrons de combat et un escadron de reconnaissance et d'appui.

-Escadron de commandement et de soutien : peloton état-major (48 hommes) peloton ravitailleur (40 hommes) peloton de maintenance (42 hommes) peloton sanitaire (24 hommes) et peloton de protection (30 hommes) soit 184 hommes et 30 véhicules

-3 Escadrons de combat composés d'un peloton de commandement et de soutien (36 hommes et 9 véhicules), de 3 pelotons de 4 AMX10RC plus deux VAB de dépannage (24 hommes par peloton soit un total de 72 hommes) et d'un peloton de reconnaissance avec 6 Fennek de reconnaissance (24 hommes) soit un total de 132 hommes et 33 véhicules et par escadron et 396 hommes et 99 véhicules pour les trois.

-Escadron de Reconnaissance et d'appui composé d'un peloton de Fennek antichar avec 6 véhicules de combat (18 hommes) appuyés par 3 véhicules armés de mitrailleuses (6 hommes); un peloton de reconnaissance équipé de 6 Fennek spécialisés (18 hommes) et un peloton d'appui équipé de 6 VAB à canon de 20mm (18 hommes) en attendant une version de l'Orkney avec un canon de 20 ou plus puissant de 35mm. Le peloton aligne donc 60 hommes et 21 véhicules

Le 9th Royal Hussard of Scotland Regiment aligne donc un total de 640 hommes et 150 véhicules

-Une unité de soutien logistique composé d'un groupement de récupération et de maintenance (162 véhicules et 693 hommes), d'un groupement de ravitaillement de l'avant (189 véhicules et 495 hommes) d'un groupement de soutien sanitaire (42 véhicules et 318 hommes) et d'un groupement de protection de l'arrière (116 véhicules et 455 hommes)

L'unité de soutien logistique aligne un total de 363 véhicules et 1961 hommes

La 15th Southland Infantry Brigade regroupera à terme 7204 hommes et 1373 véhicules

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Ven 24 Avr 2009, 15:17

D-19th Scotish Airmobile Brigade (EM à Dundee mais régiments dispersés)

-Un Etat major de brigade de 100 hommes il est formé de deux entités parfaitement autonomes. En cas d'engagement groupé de la brigade, un des état majors commanderait la manoeuvre tandis que le second serait en mouvement tout en préparant les manoeuvres suivantes. L'EMB aligne donc 100 hommes et 20 véhicules.

-Un régiment d'hélicoptères d'attaque, le 1st Scotish Attack Helicopter (Dundee) avec un escadron de commandement et de soutien, trois escadrons d'attaque et un escadron d'appui au sol.

Un Mangusta en vol. les appareils écossais mettront en oeuvre à terme le missile Spike

Ce régiment en cours de création va devenir l'élite de l'aéromobilité écossaise puisqu'il va mettre en service en 2010, les premiers vrais hélicoptères d'attaque Agusta A129 dont 18 appareils ont été commandés.

-L'ECS comprend un peloton de commandement (deux véhicules RG-31 PC avec 10 hommes, un camion 6X6 d'allègement avec 2 hommes et deux motos de liaison avec 2 hommes soit 4 véhicules et 14 hommes) un peloton de maintenance (4 camions grues 8X8 avec 16 hommes et 2 camions cargos 6X6 avec 4 hommes soit 6 véhicules et 20 hommes) un peloton de ravitaillement (4 camions cargos 8X8 4 camions citernes 8X8 et 2 6X6 soit 10 véhicules et 20 hommes) et un peloton sanitaire (4 VAB ambulance avec 8 hommes) soit pour l'ensemble de l'escadron 62 hommes et 24 véhicules

-Trois escadrons de combat avec un peloton de commandement avec deux véhicules RG-31 PC avec 10 hommes, un camion 6X6 d'allègement avec 2 hommes, deux motos de liaison avec 2 hommes et 2 RG-31 de protection avec 10 hommes soit 6 véhicules et 24 hommes deux pelotons de 3 Agusta A129 Mangusta avec 6 hommes et un peloton de soutien logistique avec 2 camions cargos 8X8 (4 hommes) 4 camions citernes 8X8 pour le ravitaillement en carburant (8 hommes) accompagnés par deux RG-31 de défense (6 hommes) et deux RG-31 antiaériens (6 hommes) soit un total de 10 véhicules et de 24 hommes.

Chaque escadron de combat dispose donc de 6 Agusta A129 Mangusta, 16 véhicules et 54 hommes soit pour trois escadrons 18 Agusta A129 Mangusta, 48 véhicules et 162 hommes.

-Un escadron d'appui au sol avec un peloton antiaérien équipé de 8 RG-31 (24 hommes) un peloton de reconnaissance avec 8 Fennek (24 hommes) un peloton de maintenance avec 4 camions-ateliers 8X8 (pilote, mitrailleur et quatre mécaniciens) 2 camions grues 8X8 (pilote, mitrailleur et deux mécaniciens) et 2 camions cargos 8X8 (quatre hommes au total) et un peloton de commando (récupération des équipages, protection de l'avant) avec deux équipes de 8 hommes utilisant chacune un Sherpa 3 (16 hommes) soit pour l'EAS un total de 26 véhicules et 100 hommes

Le 1st Scotish Attack Helicopter aligne donc un total de 18 hélicoptères d'attaque, 99 véhicules et 324 hommes.

-Deux régiments de reconnaissance et d'attaque légère, le 3rd Scotish Attack Helicopter basé à Inverness et le 5th Scotish Attack Helicopter basé à Edimbourg. Ces deux régiments sont organisés en un escadron de commandement et de soutien, trois escadrons de combat et un escadron d'appui au sol. Ces deux régiments doivent à terme opérer en soutien des Mangusta et l'armée écossais n'exclut pas d'intégrer quelques A109 au 1st SHR.

Un Agusta A109 en vol

-L'ECS comprend un peloton de commandement (deux véhicules RG-31 PC avec 10 hommes, un camion 6X6 d'allègement avec 2 hommes et deux motos de liaison avec 2 hommes soit 4 véhicules et 14 hommes)
un peloton de maintenance (4 camions grues 8X8 avec 16 hommes et 2 camions cargos 6X6 avec 4 hommes soit 6 véhicules et 20 hommes) un peloton de ravitaillement (4 camions cargos 8X8 4 camions citernes 8X8 et 2 6X6 soit 10 véhicules et 20 hommes) et un peloton sanitaire (4 VAB ambulance avec 8 hommes) soit pour l'ensemble de l'escadron 24 véhicules et 62 hommes.

-Trois escadrons de combat avec un peloton de commandement avec deux véhicules RG-31 PC avec 10 hommes, un camion 6X6 d'allègement avec 2 hommes, deux motos de liaison avec 2 hommes et 2 RG-31 de protection avec 10 hommes soit 6 véhicules et 24 hommes deux pelotons de combat à 4 Agusta A109 avec pilote, copilote et mitrailleur/observateur (12 hommes par peloton)
et un peloton de soutien logistique avec 2 camions cargos 8X8 (4 hommes) 4 camions citernes 8X8 pour le ravitaillement en carburant (8 hommes) accompagnés par deux RG-31 de défense (6 hommes) et deux RG-31 antiaériens (6 hommes) soit un total de 10 véhicules et de 24 hommes.

Chaque escadron de combat aligne un total de 8 Agusta A109, 16 véhicules et 72 hommes soit pour trois escadrons un total de 24 Agusta A109, 48 véhicules et 216 hommes.

-Un escadron d'appui au sol avec un peloton antiaérien équipé de 8 RG-31 (24 hommes) un peloton de reconnaissance avec 8 Fennek (24 hommes) un peloton de maintenance avec 4 camions-ateliers 8X8 (pilote, mitrailleur et quatre mécaniciens) 2 camions grues 8X8 (pilote, mitrailleur et deux mécaniciens) et 2 camions cargos 8X8 (quatre hommes au total) et un peloton de commando (récupération des équipages, protection de l'avant) avec deux équipes de 8 hommes utilisant chacune un Sherpa 3 (16 hommes) soit pour l'EAS un total de 26 véhicules et 100 hommes

Chaque régiment de reconnaissance et d'attaque légère aligne un total de 24 Agusta A109, 378 hommes et 99 véhicules ce qui donne pour deux régiment un total de 48 Agusta A109, 756 hommes et 198 véhicules.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Ven 24 Avr 2009, 15:24

Deux régiments de transport, les 2nd et 4th Scotish Tactical Helicopter Regiment (SHR).

Le premier est basé à Inverness et le second à Glasgow jusqu'en septembre 2010 date de son redéploiement à Edimbourg pour concentrer les moyens puisqu'à terme la 19th SAB sera éclaté entre Inverness et Dundee sur la côte est et Edimbourg dans le centre du pays.

Les deux régiments de transports sont organisés en un escadron de commandement et de soutien, trois escadrons de transport et un escadron d'appui au sol.

Le Bell 412, la bête de somme de la brigade aéromobile

-L'ECS comprend un peloton de commandement (deux véhicules RG-31 PC avec 10 hommes, un camion 6X6 d'allègement avec 2 hommes et deux motos de liaison avec 2 hommes soit 4 véhicules et 14 hommes) un peloton de maintenance (4 camions grues 8X8 avec 16 hommes et 2 camions cargos 6X6 avec 4 hommes soit 6 véhicules et 20 hommes) un peloton de ravitaillement (4 camions cargos 8X8 4 camions citernes 8X8 et 2 6X6 soit 10 véhicules et 20 hommes) et un peloton sanitaire (4 VAB ambulance avec 8 hommes) soit pour l'ensemble de l'escadron 24 véhicules et 62 hommes.

-Trois escadrons de transport avec un peloton de commandement avec deux véhicules RG-31 PC avec 10 hommes, un camion 6X6 d'allègement avec 2 hommes, deux motos de liaison avec 2 hommes et 2 RG-31 de protection avec 10 hommes soit 6 véhicules et 24 hommes deux pelotons de 4 Bell 412 de transport avec pilote, copilote et mitrailleur (12 hommes par peloton) et un peloton de soutien logistique avec 2 camions cargos 8X8 (4 hommes) 4 camions citernes 8X8 pour le ravitaillement en carburant (8 hommes) accompagnés par deux RG-31 de défense (6 hommes) et deux RG-31 antiaériens (6 hommes) soit un total de 10 véhicules et de 24 hommes.

Chaque escadron de combat aligne un total de 8 Bell 412, 16 véhicules et 72 hommes soit pour trois escadrons un total de 24 Bell 412, 48 véhicules et 216 hommes.

-Un escadron d'appui au sol avec un peloton antiaérien équipé de 8 RG-31 (24 hommes) un peloton de reconnaissance avec 8 Fennek (24 hommes) un peloton de maintenance avec 4 camions-ateliers 8X8 (pilote, mitrailleur et quatre mécaniciens) 2 camions grues 8X8 (pilote, mitrailleur et deux mécaniciens) et 2 camions cargos 8X8 (quatre hommes au total) et un peloton de commando (récupération des équipages, protection de l'avant) avec deux équipes de 8 hommes utilisant chacune un Sherpa 3 (16 hommes) soit pour l'EAS un total de 26 véhicules et 100 hommes

Chaque régiment de transport aligne un total de 24 Bell 412, 378 hommes et 99 véhicules ce qui donne pour deux régiment un total de 48 Bell 412, 756 hommes et 198 véhicules.

-Un régiment école, le 6th Scotish Helicopter Regiment composé d'un escadron de base chargé d'armer l'école (72 hommes) de deux escadrons d'hélicoptères équipés de 16 Bell 206 Jet Ranger (32 hommes) et un escadron de maintenance et logistique avec 8 camions cargos 8X8 (16 hommes)
6 camions citernes 6X6 (12 hommes) et 2 camions grues 8X8 (10 hommes) soit 38 hommes et 16 véhicules.

Le régiment école aligne un total de 142 hommes, 16 véhicules et 16 hélicoptères

La 19th Scotish Airmobile Brigade aligne un total de 2152 hommes, 531 véhicules et 130 hélicoptères.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Ven 24 Avr 2009, 21:27

E-23rd Scotish Logistic Brigade (Aberdeen avec des antennes dans toute l'Ecosse)

-Deux régiments du train composé d'une compagnie de commandement et de transmission, de trois compagnies de transport et d'une compagnie de circulation routière.

-Compagnie de commandement et de transmissions avec une section de commandement (deux RG-31 avec 10 hommes, un camion d'allègement 6X6 avec 2 hommes, deux motos avec 2 hommes soit un total de 5 véhicules et 14 hommes) une section de transmission (deux Sherpa 3 avec pilote, mitrailleur et 4 opérateurs transmissions soit 12 hommes) une section de protection (4 RG-31 de protection avec pilote, mitrailleur et trois GV et 20 hommes, 4 RG-31 antiaériens avec pilote, mitrailleur et tireur soit 12 hommes) soit un total de 58 hommes et 15 véhicules.

-Trois compagnies de transport avec une section de commandement (deux RG-31 avec 10 hommes, un camion d'allègement 6X6 avec 2 hommes, deux motos avec 2 hommes soit un total de 5 véhicules et 14 hommes) une section porte-char avec 6 camions 8X8 porte-char avec remorque (18 hommes) 2 camions grues 8X8 (6 hommes) 2 camions cargos 8X8 (4 hommes) soit un total de 10 véhicules et 28 hommes et deux sections de transport équipées chacunes de 8 camions 8X8 avec plateau (16 hommes).


Parmi les véhicules transférés avec les Léopard 2 en 1997/98 figurent quelques porte-chars Elephant comme ce véhicule en service au sein de la Bundeswehr

Chaque compagnie de transport dispose d'un total de 23 véhicules et 58 hommes soit pour trois compagnies un total de 69 véhicules et 174 hommes

-Compagnie de circulation routière composé d'une section de commandement (deux RG-31 avec 10 hommes, un camion d'allègement 6X6 avec 2 hommes, deux motos avec 2 hommes soit un total de 5 véhicules et 14 hommes) une section de reconnaissance avec 6 motos avec 6 hommes et 6 Fennek avec 18 hommes soit 24 hommes et 12 véhicules et deux sections de circulation composé de trois groupes de combat dans des VAB (6 groupes avec pilote, mitrailleur et 8 hommes) soit un total de 23 véhicules et 98 hommes

Chaque régiment du train dispose donc de 150 véhicules et 330 hommes soit pour deux régiments un total de 300 véhicules et 660 hommes. Le premier régiment est basé à Edimbourg et le second à Glasgow

-Deux régiments de soutien logistique
composé d'une compagnie de ravitaillement, d'une compagnie de maintenance, d'une compagnie de construction et d'une compagnie NRBC.

-Compagnie de ravitaillement composé d'une section de transport composé de 12 camions cargos 8X8 et 8 camions 8X8 à plateau soit 20 véhicules et 40 hommes, une section de ravitaillement en carburant avec 16 camions citernes 8X8 pour le carburant avec 32 hommes, une section de ravitaillement en eau avec 12 camions citernes 6X6 avec 24 hommes et une section de protection avec 8 Sherpa 3 de protection au sol (32 hommes avec pilote, mitrailleur et deux GV) et 8 Sherpa 3 antiaérien (24 hommes avec pilote, tireur et chef de bord) soit un total de 16 véhicules et 56 hommes.


Dans les années à venir, le Sherpa 5 va devenir le principal camion de soutien des forces armées écossaises. Trois versions sont déjà en service : cargo, à plateau et citerne

La compagnie de ravitaillement aligne un total de 64 véhicules et 152 hommes

-Compagnie de maintenance composé d'une section de récupération avec 8 camions grues 8X8 avec 24 hommes accompagnés par 4 camions cargos 6X6 avec 8 hommes soit 12 véhicules et 32 hommes, deux sections ateliers composés chacune de 4 camions ateliers 8X8 (pilote, mitrailleur et six mécaniciens) 2 camions grues 8X8 (pilote, mitrailleur et deux mécaniciens) 2 camions magasins 8X8 (pilote, mitrailleur et trois magasiniers) et 2 camions cargos 8X8 (pilote, mitrailleur) soit un total de 10 véhicules et 54 hommes et une section de protection avec 4 Sherpa 3 de protection au sol
(16 hommes) et 4 Sherpa 3 antiaérien (12 hommes) soit 8 véhicules et 28 hommes.

La compagnie de maintenance aligne un total de 40 véhicules et 168 hommes.

-Compagnie de construction avec une section de transport équipé de 16 camions bennes 8X8 (32 hommes) une section de 8 camions grues 8X8 (24 hommes) et deux sections équipés de 12 bulldozer (12 hommes) soit un total de 48 véhicules et 68 hommes.

-Compagnie NRBC avec deux sections de reconnaissance NRBC équipées chacunes de 6 VAB NRBC (18 hommes) chacune et deux sections de décontamination équipées chacune de 4 Sherpa 3 de décontamination (16 hommes) soit pour l'ensemble de la compagnie un total de 20 véhicules et 68 hommes

Chaque régiment de soutien logistique aligne un total de 172 véhicules et 456 hommes soit pour deux régiments un total de 344 véhicules et 912 hommes. Le premier sera basé Edimbourg et le second à Glasgow

-Un régiment sanitaire
composé d'une compagnie d'évacuation sanitaire et de deux compagnies du socle fournissant chacun un hôpital de campagne tactique. Il peut également engerber un détachement air fournit par la brigade aéromobile.

-La compagnie d'évacuation se compose d'une section blindée avec 12 VAB sanitaires (24 hommes) et de deux sections motorisées équipées chacune de 8 Sherpa 3 ambulance (24 hommes) soit un total de 20 véhicules et 72 hommes.


Pour évacuer les blessés sous le feu, le régiment sanitaire utilise des VAB

-La compagnie du socle arme un hôpital de campagne qui est chargé de traiter les blessés. Il s'occupe aussi bien de la bobologie que des opérations chirurgicales de base permettant de stabiliser un blessé avant son évacuation vers l'arrière puis vers l'Ecosse. Cet hôpital est mobile monté sur shelter qui peut être étendu par des tentes, installées en cas de besoin et si la situation tactique le permet.
Chaque compagnie dispose donc de 8 camions 8X8 avec shelter organisant un hôpital complet avec trois blocs opératoires, un salle d'anesthésie, une salle de radiologie, une salle de reveil,
une salle de soins intensifs et une salle de désinfection soit un total de 96 personnes (médecins, infirmiers et infirmières........) de 4 camions 8X8 de transport de matériel,de 2 motos de liaison et 4 Alvis Iveco Panther ambulance (8 hommes) soit un total pour la compagnie de 18 véhicules et 114 hommes soit 36 véhicules et 228 hommes pour deux compagnies.

Le régiment sanitaire aligne un total de 56 véhicules et 300 hommes. Il est basé à Aberdeen où se trouve le Royal Army Hospital (RAH)

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Ven 24 Avr 2009, 21:34

-Deux régiments de transmission composé d'une compagnie de commandement et de soutien, d'une compagnie de transmissions par satellite, de deux compagnies de transmissions tactiques et d'une compagnie de cryptage et de sécurité.

-Compagnie de commandement et de soutien avec une section PC (2 RG-31PC avec 10 hommes et un camion d'allègement 8X8 avec deux hommes soit 12 hommes et 3 véhicules) une section de ravitaillement (4 camions 8X8 avec 8 hommes, 4 camions citernes 8X8 avec 8 hommes et 2 camions 6X6 pour l'eau avec 4 hommes soit 10 véhicules et 20 hommes) une section de maintenance (3 VAB de dépannage avec 12 hommes et 3 camions cargos 6X6 avec 6 hommes soit 6 véhicules et 18 hommes) et une section antiaérienne (6 Sherpa 3 avec tourelle MPCV et 18 hommes) soit pour la compagnie un total de 25 véhicules et 68 hommes

-Compagnie de transmissions par satellite. Suite à un accord signé en 2005, l'armée écossaise utilise le réseau Skynet pour ses transmissions sécurisées. Cette compagnie se compose d'une section de commandement et de soutien, de deux sections de transmission et d'une section de protection

Schéma du système Skynet

*Section de commandement et de soutien [un groupe PC (2 RG-31PC avec 10 hommes et un camion d'allègement 8X8 avec deux hommes soit 12 hommes et 3 véhicules) un groupe sanitaire
(3 VAB avec 2 hommes soit 3 véhicules et 6 hommes) un groupe de maintenance (3 VAB de dépannage et 12 hommes) et un groupe de ravitaillement (3 camions cargos 8X8 et 3 camions citernes 6X6 soit un total de 6 véhicules et 12 hommes) soit un total de 15 véhicules et 42 hommes.]

*Deux sections de transmission disposant chacune de deux stations de transmission avec 4 camions Sherpa (3 véhicules avec antenne avec pilote, mitrailleur et cinq transmetteurs soit 21 hommes et 1 véhicule chargé de la maintenance et du cryptage avec pilote, mitrailleur et trois transmetteurs soit 5 hommes et un total de 26 hommes) 2 motos de liaison 2 camions d'allègement soit un total de 16 véhicules et 60 hommes par section soit pour deux sections, un total de 32 véhicules et 120 hommes.

*Une section de protection composé d'un groupe antiaérien (8 Sherpa 3 avec pilote, mitrailleur et tireur avec 24 hommes) d'un groupe antichar (8 Fennek avec pilote, mitrailleur et tireur avec 24 hommes) et un groupe de protection sol (4 Sherpa 3 avec pilote, mitrailleur et 4 GV soit 24 hommes) soit un total de 20 véhicules et de 72 hommes.

La compagnie de transmissions par satellite dispose donc d'un total de 67 véhicules et 234 hommes.

-Deux compagnies de transmission tactiques composé d'une section de commandement et de soutien, de deux sections de transmission et d'une section de protection.

*Section de commandement et de soutien [un groupe PC (2 RG-31PC avec 10 hommes et un camion d'allègement 8X8 avec deux hommes soit 12 hommes et 3 véhicules) un groupe sanitaire
(3 VAB avec 2 hommes soit 3 véhicules et 6 hommes) un groupe de maintenance (3 VAB de dépannage et 12 hommes) et un groupe de ravitaillement (3 camions cargos 8X8 et 3 camions citernes 6X6 soit un total de 6 véhicules et 12 hommes) soit un total de 15 véhicules et 42 hommes.]

*Deux sections de transmissions avec deux groupes de 6 Sherpa de transmission (pilote, mitrailleur et quatre opérateurs) 2 motos de liaison et 2 camions d'allègement 6X6 soit un total de 10 véhicules et 42 hommes et pour la section un total de 20 véhicules et 84 hommes soit 40 véhicules et 168 hommes pour les deux sections

*Une section de protection composé d'un groupe antiaérien (8 Sherpa 3 avec pilote, mitrailleur et tireur avec 24 hommes) d'un groupe antichar (8 Fennek avec pilote, mitrailleur et tireur avec 24 hommes) et un groupe de protection sol (4 Sherpa 3 avec pilote, mitrailleur et 4 GV soit 24 hommes) soit un total de 20 véhicules et de 72 hommes.

La compagnie de transmission tactiques aligne un total de 75 véhicules et 282 hommes soit 150 véhicules et 564 hommes pour deux compagnies

-Compagnie de cryptage et de sécurité avec une section de sécurité informatique (48 hommes) une section de cryptage (32 hommes) et une section de contre-infiltration (24 hommes) soit un total de 104 hommes et de 16 véhicules.

Le régiment de transmission aligne un total de 258 véhicules et 970 hommes soit pour deux régiments un total de 516 véhicules et 1940 hommes. Le premier est basé à Inverness et le second à Dundee

-Un régiment de soutien d'état major
chargé de soutenir un état major de corps d'armée qui est issu du commandement de l'armée de terre. Ce régiment se compose d'une compagnie de transmission, d'une compagnie de maintenance, d'une compagnie de ravitaillement, d'une compagnie sanitaire et d'une compagnie de protection.

-Compagnie de transmission

*Une section de commandement et de soutien avec un groupe PC (2 RG-31PC avec 10 hommes et un camion d'allègement 8X8 avec deux hommes soit 12 hommes et 3 véhicules) un groupe sanitaire (3 VAB avec 2 hommes soit 3 véhicules et 6 hommes) un groupe de maintenance (3 VAB de dépannage et 12 hommes) et un groupe de ravitaillement (3 camions cargos 8X8 et 3 camions citernes 6X6 soit un total de 6 véhicules et 12 hommes) soit un total de 15 véhicules et 42 hommes.

*Une section de transmission tactiques avec un groupe PC (2 RG-31PC avec 10 hommes et un camion d'allègement 8X8 avec deux hommes soit 12 hommes et 3 véhicules), deux groupes de 4 Sherpa 3 de transmission (soit 24 hommes par groupe) et un groupe de protection avec 2 Sherpa 3 antiaériens (6 hommes) et 2 Sherpa 3 antichars (6 hommes) soit 4 véhicules et 12 hommes

*Une section de transmission satellite avec un groupe PC (2 RG-31PC avec 10 hommes et un camion d'allègement 8X8 avec deux hommes soit 12 hommes et 3 véhicules), deux groupes de 4 Sherpa 3 de transmission (24 hommes par groupe) et un groupe de protection avec 2 Sherpa 3 antiaériens (6 hommes) et 2 Sherpa 3 antichars (6 hommes) soit 4 véhicules et 12 hommes.

*Une section de protection composé d'un groupe antiaérien (8 Sherpa 3 avec pilote, mitrailleur et tireur avec 24 hommes) d'un groupe antichar (8 Fennek avec pilote, mitrailleur et tireur avec 24 hommes) et un groupe de protection sol (4 Sherpa 3 avec pilote, mitrailleur et 4 GV soit 24 hommes) soit un total de 20 véhicules et de 72 hommes.

La compagnie de transmission aligne un total de 65 véhicules et 210 hommes.

-Compagnie de maintenance composé d'une section de récupération avec 8 camions grues 8X8 avec 24 hommes accompagnés par 4 camions cargos 6X6 avec 8 hommes soit 12 véhicules et 32 hommes, deux sections ateliers composés chacune de 4 camions ateliers 8X8 (pilote, mitrailleur et six mécaniciens) 2 camions grues 8X8 (pilote, mitrailleur et deux mécaniciens) 2 camions magasins 8X8 (pilote, mitrailleur et trois magasiniers) et 2 camions cargos 8X8 (pilote, mitrailleur) soit un total de 10 véhicules et 54 hommes et une section de protection avec 4 Sherpa 3 de protection au sol
(16 hommes) et 4 Sherpa 3 antiaérien (12 hommes) soit 8 véhicules et 28 hommes.

La compagnie de maintenance aligne un total de 40 véhicules et 168 hommes.

-Compagnie de ravitaillement composé d'une section de transport composé de 12 camions cargos 8X8 et 8 camions 8X8 à plateau soit 20 véhicules et 40 hommes, une section de ravitaillement en carburant avec 16 camions citernes 8X8 pour le carburant avec 32 hommes, une section de ravitaillement en eau avec 12 camions citernes 6X6 avec 24 hommes et une section de protection avec 8 Sherpa 3 de protection au sol (32 hommes avec pilote, mitrailleur et deux GV) et 8 Sherpa 3 antiaérien (24 hommes avec pilote, tireur et chef de bord) soit un total de 16 véhicules et 56 hommes.

La compagnie de ravitaillement aligne un total de 64 véhicules et 152 hommes

-Une compagnie sanitaire composé d'une section de commandement et de soutien, d'une section d'évacuation et deux sections du socle

*Une section de commandement et de soutien avec un groupe PC (2 RG-31PC avec 10 hommes et un camion d'allègement 8X8 avec deux hommes soit 12 hommes et 3 véhicules) un groupe sanitaire (3 VAB avec 2 hommes soit 3 véhicules et 6 hommes) un groupe de maintenance (3 VAB de dépannage et 12 hommes) et un groupe de ravitaillement (3 camions cargos 8X8 et 3 camions citernes 6X6 soit un total de 6 véhicules et 12 hommes) soit un total de 15 véhicules et 42 hommes.

*Une section d'évacuation avec un groupe blindé de 6 VAB (12 hommes) et deux groupes motorisés de 6 Sherpa 3 (18 hommes) soit 18 véhicules et 48 hommes

*Deux sections de socle avec dans chaque section, 4 camions 8X8 formant un hôpital tactique avec un total de 48 hommes à quoi ça s'ajoute 2 camions d'allègement 6X6 et 2 motos de liaison soit un total de 16 véhicules et 112 hommes pour les deux sections.

La compagnie sanitaire aligne un total de 49 véhicules et 202 hommes.

-Compagnie de protection avec une section de commandement et de soutien, une section antiaérienne, une section antichar et deux sections de combat.

*Une section de commandement et de soutien avec un groupe PC (2 RG-31PC avec 10 hommes et un camion d'allègement 8X8 avec deux hommes soit 12 hommes et 3 véhicules) un groupe sanitaire (3 VAB avec 2 hommes soit 3 véhicules et 6 hommes) un groupe de maintenance (3 VAB de dépannage et 12 hommes) et un groupe de ravitaillement (3 camions cargos 8X8 et 3 camions citernes 6X6 soit un total de 6 véhicules et 12 hommes) soit un total de 15 véhicules et 42 hommes.

*Une section antiaérienne avec trois groupes de 6 Sherpa 3 antiaériens soit un total de 18 véhicules et 54 hommes.

*Une section antichar avec trois groupes de 6 Sherpa 3 antichars soit un total de 18 véhicules et 54 hommes

*Deux sections de combat avec trois groupes de combat utilisant chacun un VAB soit un total de 11 hommes par groupe soit 33 hommes par section et 66 hommes pour deux sections

La compagnie de protection aligne un total de 54 véhicules et 216 hommes

Le régiment de soutien d'état major aligne un total de 272 véhicules et 948 hommes. Il est basé à Edimbourg.

La 23rd Scotish Logistic Brigade aligne un total de 1488 véhicules et 4760 hommes

Au total, l'armée de terre écossaise aligne un total de 26342 hommes, 5982 véhicules, 48 canons de 105mm et 130 hélicoptères.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Ven 24 Avr 2009, 21:43

F-La garde-royale (Edimbourg)

La Kingdom 's Guard of Scotland (KGS) est l'élite de l'armée écossaise. Elle assure la défense de la monarchie en particulier de la famille royale mais en cas de besoin du Parlement. Malgré leurs uniformes chatoyants, c'est une veritable formation combattante qui en cas de conflit peut renforcer l'armée régulière.

Elle à été plusieurs reprises organisée et réorganisée et c'est en 1945 que le format actuel à été arrêté avec un total de 3 régiments de cavalerie, de 2 régiments d'infanterie et d'1 régiment d'artillerie.

A noter que jusqu'en 1972, la Garde Royale était contrôlée par le roi qui n'avait aucun compte à rendre. Craignant que le monarque n'utilise cette force à sa dévotion pour tenter un coup d'Etat, le Parlement écossais impose le vote de la loi du 13 juin 1972 qui rend obligatoire le contreseing du premier ministre pour engager la Garde Royale tandis que la gestion du personnel était confié au ministre de la Défense. En échange de cette loi, le parlement renonçait à créer une garde parlementaire pour protéger ses installations, confiant cette mission à la garde Royale.

-1er régiment de lancier : C'est le régiment de cavalerie le plus proche de la monarchie et jalousé par les deux autres régiments puisque la tradition veut que les héritiers effectuent leur formation militaire au sein de ce régiment. Ils portent un uniforme avec un veste bleu foncée, un pantalon noir et un shako noir. Ils sont armés d'une épée droite et d'une lance de deux mètres

Ce régiment est organisé en quatre escadrons de combat de 230 hommes et un escadron hors-rang regroupant le centre d'instruction de Stirling, l'Ecole Vétérinaire et la fanfare. En cas de mission de combat, les cavaliers du 1er lancier pourraient rejoindre l'un des régiments de cavalerie puisqu'ils sont formés sur Leopard 2, AMX10RC ou les deux.

-4ème régiment de hussard :Ce régiment est chargé de la protection de la famille royale en particulier au château de Balmoral où c'est un escadron de ce régiment qui rend les honneurs quand la famille royale s'y trouve que ce soit à titre privé ou pour des visites officielles comme le 15 juillet 2009 où le roi Charles IV à reçu la reine d'Angleterre Elisabeth II.

Ce régiment s'organise en quatre escadrons de combat de 300 hommes qui portent une veste verte, un pantalon noir et un shako vert. Ils sont armés d'un sabre long. En cas de mission de combat, les hommes du 4ème régiment pourraient rejoindre les unités de reconnaissance ou des unités d'infanterie.

-7ème régiment de dragons : Ce régiment qui à été créé en 1944 est le plus récent de la garde royale. Il est chargé de la garde du palais d'Holyrood mais surtout il protège le Parlement lors de la séance d'ouverture du Parlement avec le discours du trône.

Ce régiment s'organise en trois escadrons de combat de 250 hommes qui portent une veste noire, un pantalon bleu et un casque doré. Ils sont armés d'une épée droite. En cas de mission de combat, les hommes du 7ème régiment de dragons rejoindraient des unités d'infanterie.

-12ème régiments de grenadiers : Ce régiment assure la garde rapprochée du palais royal d'Holyrood. La tenue d'honneur est un pantalon bleu et une veste bleu et rouge avec un bonnet de poil noir avec comme arme un fusil Springfield M1903 avec baïonette.

Ce régiment s'organise en trois compagnies de combat de 180 hommes et d'une compagnie spéciale de 150 hommes (tireurs d'élite, démineurs, motocyclistes.......). En cas de mission de combat, il devraient intégrer des unités d'infanterie. A noter qu'ils pourraient recevoir des VTT Orkney pour être plus facilement engagés au combat.

-14ème régiment de fusiliers : Ce régiment assure la garde rapprochée du Parlement d'Ecosse. La tenue d'honneur et l'armement est identique à celle du 12ème régiment de grenadiers.

Ce régiment s'organise en trois compagnies de combat de 150 hommes et d'une compagnie spéciale de 150 hommes regroupant des tireurs d'élite, des démineurs et une fanfare.

-5ème régiment d'artillerie :
Ce régiment est chargé des missions de salut lors des cérémonies officielles avec des obusiers de 114mm. A terme cette unité dont les membres portent un pantalon et une veste verte pourraient recevoir des canons modernes pour participer au combat.

Il dispose de trois batteries de 90 hommes, chaque batteries disposant de 6 obusiers de 114mm tirant des obus à blanc pour les naissances royales, la fête nationale du 7 mars (7 mars 1746 : couronement de Jacques VIII) l'anniversaire du roi (Charles IV est né le 8 novembre)...... .

La garde royale aligne un total de 4590 hommes

G-la Home Guard

La Home Guard est la force de réserve de l'armée de terre écossaise. Elle tire ses origines des milices comtales. Officiellement créée en 1944, la Home Guard est chargée de la défense territoriale.

Dans le contexte particulier de la guerre froide, la Home Guard qui aligne jusqu'à 75000 hommes en 1965 aurait été chargée de tenir le pays pour permettre à l'armée d'active de se concentrer sur la destruction des unités soviétiques débarquées dans le pays.

En cas d'occupation, elle aurait été chargée de mener une véritable guerilla contre les troupes soviétiques. Pour se faire, elle avait aménagée des centaines de dépôts clandestins d'armes, de munitions, de vivres allant jusqu'à de véritables bases clandestines dans certaines îles (elles ne sont toujours pas ouvertes au public) qui comprenaient selon certaines sources un piste sommaire, un poste de commandement et des garages pour véhicules blindés.

Actuellement la Home Guard aligne un total de 10000 hommes répartis en quatre régiments d'infanterie de 1200 hommes soit un total de 4600 hommes avec des VAB comme véhicules de base, deux régiments de cavalerie équipées d'Alvis Saladin (2000 hommes) de deux régiments d'artillerie (2000 hommes) équipées d'Oto Melara de 105mm en attendant un nouveau canon et un régiment du génie de 1400 hommes.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Mer 29 Avr 2009, 11:32

Royal Scotish Air Force (RSAF)


1-Historique

A-L'époque des pionniers

L'armée de l'air écossaise est officiellement née le 1er mars 1925 mais les liens entre l'Ecosse et l'aviation sont presque aussi anciens que l'aviation elle même puisque le premier pilote écossais breveté et futur as de la première guerre mondiale _Andy Johnson_ l'est en 1907.

L'accueil est plutôt frais au sein de l'armée qui ne voit dans cette «bestiole» qu'un gadget couteux et inutile. C'est ainsi qu'en 1913, l'armée écossaise ne possède que 4 appareils qui n'ont survécu que par l'acharnement et la passion d'une poignée de visionnaires.

Ils n'eurent pas à attendre longtemps pour en avoir la confirmation puisqu'en 1914 l'aviation se montra de plus en plus indispensable au combat et même les plus conservateurs d'eurent se rendre à l'évidence que la «bestiole» en avait dans la ventre.

L'Ecosse étant neutre, les 34 pilotes brevetés qu'ils soient civils ou militaires n'ont d'autre choix que de s'engager à titre volontaire dans les armées françaises (12 pilotes dont Andy Johnson) ou anglaises (les autres).

D'autres volontaires les rejoignent et en 1916 au moment de l'entrée en guerre de l'Ecosse, 156 pilotes écossais servent dans les unités françaises ou anglaises. Pour éviter de désorganiser les unités, l'Ecosse accepte de ne pas demander le transfert des pilotes dans des unités «100% écossaises», la pratique voyant les unités où sont concentrés les pilotes écossais, être mis à la disposition de la brigade écossaise.

Nation de guerriers, les pilotes au chardon se taillent rapidement une solide réputation d'efficacité. Jusqu'à sa mort le 14 janvier 1918, Andy Johnson abattra 27 appareils ennemis faisant de lui le plus grand as de l'histoire de la chasse écossaise. Il était suivi de Morgan Parew avec 17 victoires et Steve Somerson avec 15 victoires.

L'armistice de 1918 voyait pas moins de 200 pilotes écossais servir sur Sopwith Camel ou sur Nieuport 19 même si 48 avaient trouvé la mort dans un accident ou en combat aérien.

Ce sont ces hommes qui allaient former les cadres de la nouvelle armée de l'air écossaise.

B-1er mars 1925

Si plus personne ne remettait en cause l'utilité de l'aviation, son utilisation tactique déclenchait de violentes polémiques sur les rives de la Clyde ou de la Tweed. L'armée de terre estimait qu'elle devait contrôler cette nouvelle arme, l'aviation n'ayant pour missions que le renseignement et la chasse ce qui ne justifiait pas la création d'un corps autonome. La marine estimait qu'elle devait posséder sa propre aviation et enfin beaucoup de pilotes qui estimaient _A juste titre_ appartenir à une élite souhaitaient une entité indépendante.

Ces débats interminables aboutirent sur la création le 1er mars 1925 de la Royal Scotish Air Force (RSAF) sur le modèle de la RAF anglaise : une armée autonome contrôlant tout ce qui vole y compris les avions et hydravions de la marine.


L'Etat major de l'armée de l'air s'installa dans un manoir de la banlieue d'Edimbourg, Lisptonian House (et y est toujours aujourd'hui). Les structures furent rapidement posées avec des groupements de chasse, d'attaque, de reconnaissance et de liaison et d'entrainement. Ces groupements regroupaient des squadrons de 10 à 15 appareils qui étaient mis en oeuvre par un commandement des opérations qui s'appuyait sur une structure territoriale, l'Ecosse étant divisée en quatre districts : deux pour le territoire métropolitain, un couvrant les Shetlands et un autre couvrant les Orcades.

La RSAF se dôta également de plusieurs bases qui à l'origine ne furent que des pistes en terre avec quelques baraquements en bois et des hangars pour les avions. La première base fût installée à Glasgow suivie d'une seconde à Edimbourg, d'une troisième à Dundee où on implanta une Ecole de l'Air, d'une quatrième à Inverness et de deux bases dans les îles (bases sans appareils, il s'agissait de terrains préparés en cas de menace sur ces îles).

La RSAF ne tarda pas à recevoir ses premiers appareils. En janvier 1926, elle reçut 24 Gloster Sparrowhawk, un biplan déjà dépassé mais qui devait permettre aux pilotes écossais de se faire la main en attendre un appareil plus moderne. Ces 24 appareils furent repartis entre les squadrons 12 14 et 16 basés respectivement à Inverness, Edimbourg et à Glasgow.


Le Gloster Sparrowhawk ici sous les couleurs de l'aéronavale japonaise où il ne fit qu'une courte carrière

Malgré leur désuétude, ces appareils fiables et robustes servirent jusqu'en 1932 au sein de ces trois unités avant d'être utilisé jusqu'en 1941 comme appareil d'entrainement et de servitude.

Toujours en 1926, l'armée de l'air écossaise reçut 32 Fairey Fox, un biplan biplace de reconnaissance et de bombardement. Cet appareil équipa le squadron 11 d'Inverness (qui opérait régulièrement avec la marine) le squadron 13 de Dundee, le squadron 15 de Glasgow et le squadron 17 d'Edimbourg. Cet appareil pouvait également être utilisé comme chasseur biplace même si ce n'était pas son rôle premier. Ces appareils restèrent en service jusqu'en 1938 date de leur remplacement par des Fairey Battle.

Le Fairey Fox fût pendant plusieurs années le bombardier léger et l'avion de reconnaissance de la RSAF

En 1932, les Gloster Sparrowhawk furent remplacés par les premiers vrais chasseurs modernes de l'armée de l'air écossaise puisqu'ils cédèrent la place au sein des squadron 12, 14 et 16 au Hawker Fury. Ce biplan maniable et rapide pour l'époque (320 km/h) n'allait pourtant servir que cinq ans au sein de la RSAF puisqu'il céda la place à des monoplans dès 1937, ouvrant ainsi la «période hollandaise»


Le Hawker Fury fut le premier chasseur moderne de l'armée de l'air écossaise

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Mer 29 Avr 2009, 11:41

C-Du biplan au monoplan : «l'ère hollandaise»

Ce choix de passer du biplan au monoplan s'explique en partie par les leçons des premiers combats de la guerre d'Espagne où les monoplans comme le Me109 démontrèrent leur supériorité sur les biplans aussi maniables soit-ils.

Problème : les pays constructeurs se montrèrent réticents ou opposés à l'exportation d'appareils de ce type. Les anglais refusèrent, les allemands traitèrent la demande écossaise par le mépris et la France n'avait pas assez d'appareils modernes pour équiper sa propre armée de l'air.

Il ne restait plus que les Pays Bas dont l'industrie devait exporter en raison d'un marché national trop étroit.

C'est ainsi qu'en janvier 1937, une délégation de pilotes et de mécaniciens écossais se rendit aux Pays Bas à l'usine Fokker pour évaluer l'appareil le mieux adapté aux besoins écossais. Ils évaluèrent ainsi le Fokker D.XXI


Un Fokker D. XXIde l'armée de l'air néerlandaise en vol

Les pilotes écossais étaient dythirambiques sur les performances de ce petit appareil et l'Ecosse passa commande de 72 appareils pour suivre la croissance en effectif de la RSAF qui se montrait de plus en plus inquiète de la situation.

Les premiers appareils furent livrés en mars 1937 et la totalité de la commande honorée en janvier 1939. Ces 72 appareils réequipèrent les squadrons 12,14 et 16 qui passèrent de 8 à 12 appareils tandis que le réliquat permettait la création des squadrons 18 basé à Glasgow, du squadron 20 basé à Aberdeeen et du squadron 22 basé à Inverness.

Cet appareil fût bientôt rejoint par des bimoteurs Fokker G.1 Jachtkruiser. En cette fin des années trente, la peur des états majors et des populations civiles étaient le bombardement massif d'agglomérations. On imagina alors un appareil d'interception lourd pouvant patrouiller longtemps afin d'interdire l'espace aérien aux bombardiers ennemis.


Magnifique illustration de deux Fokker G.1 en vol

L'Ecosse satisfaite de ces Fokker D.XXI se tourna à nouveau vers les Pays Bas et commanda 24 Fokker G.1 en décembre 1938. Seuls 12 appareils furent livrés avant la capitulation néerlandaise et mis en oeuvre au sein du squadron 24 basé à Edimbourg. Ces appareils appreciés de ces pilotes se distinguèrent au début de la guerre en abattant plusieurs bombardiers allemands (4 Do17 et 2 He111) et même deux Me109 mais furent rapidement cloués au sol par manque de pièces détachées avant d'être remplacées à partir de 1942 par des bimoteurs Bristol Beaufighter.

En 1939, le Fairey Fox céda la place au Fairey Battle mais à la différence des appareils britanniques, les appareils écossais ne servirent que d'appareils de reconnaissance au sein de deux squadrons, le squadron 11 d'Inverness et le squadron 15 de Glasgow, les deux autres unités recevant eux de Bristol Blenheim de bombardement.


Conçu comme bombardier léger, le Fairey Battle fût utilisé par l'armée de l'air écossaise comme appareil de reconnaissance

Un Bristol Blenheim en vol ou la preuve qu'un avion civil ne fait pas forcément un bon appareil militaire

Ce bimoteur de bombardement issu d'un appareil commercial permis à l'Ecosse de former des équipages de multimoteurs et d'expérimenter plusieurs techniques de bombardement. Les Orcades virent ainsi la création d'un polygone de tir en mars 1939 et ce polygone vit les deux squadrons de Blenheim expérimenter des modes d'attaque et de bombardement : piqué, horizontal et finalement un semi-piqué. Des plans de bombardement furent également dressés en cas de conflit, essentiellement sur le nord de l'Allemagne comme l'île d'Heligoland qui allait être bombardée au début de la guerre mais par la marine écossaise.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Mer 29 Avr 2009, 11:53

D-La seconde guerre mondiale

Au 1er septembre 1939, date du début de la Seconde Guerre Mondiale, la Royal Scotish Air Force (RSAF) était organisé de la manière suivante :

L'état major de l'air installé à Lipstonian House (plus dans le manoir mais dans un bunker mieux protégé) dirigeait les 11 squadrons soit un total de 131 appareils. A l'organisation en district, l'état major décida de créer un commandement des forces de combat (CFC) regroupant les appareils de première ligne tandis qu'un commandement de soutien aérien (CSA) composé de quatre squadrons était équipé de 24 Fairey Fury, de 12 Fairey Battle et de 12 Bristol Blenheim. Ce commandement avait un double rôle : l'entrainement des futurs pilotes et la défense aérienne territoriale.

Dès le 7 septembre 1939, elle entama des missions de patrouille aérienne au dessus de son territoire et des îles. Si les appareils anglais étaient généralement conduit vers leur pays d'origine, l'accueil était plus musclé pour les Heinkel He111 et les Dornier Do 217.

Le premier incident eut lieu le 14 décembre 1939. ce jour là, une patrouille mixte comprenant deux Fokker G.1 du squadron 24 et 4 Fokker D. XXI du squadron 20 d'Aberdeen se heurtèrent au dessus de Dundee à une formation de 6 Dornier Do 217 effectuant selon les allemands un vol d'entrainement.


Un Dornier Do 217 en vol

Les pilotes écossais intimèrent l'ordre aux appareils allemands de faire demi-tour mais les 6 bombardiers continuèrent leur vol à très basse altitude en violant consciement l'espace aérien écossais.

Les chasseurs écossais ouvrirent le feu détruisant deux bombardiers (équipage tué) et endommagèrent gravement un troisième, obligeant l'équipage à se poser en catastrophe à Dundee, donnant à l'Ecosse ses premiers prisonniers allemands.

Les allemands soucieux de ne pas se mettre à dos l'Ecosse et de la pousser dans les bras de l'Angleterre acceptèrent les excuses écossaises et le calme revint jusqu'en mars 1940 quand un Focke Wulf Fw200 Condor se posa en catastrophe, moteur en feu sur l'aérodrome d'Inverness (qui venait de recevoir une piste en béton).

Les anglais firent pression pour que l'équipage allemand soit transferé à Newcastle mais les écossais decidèrent de les céder à la Croix Rouge qui les transféra en Suède puis de là en Allemagne. Cela eut le don d'agacer les anglais mais qui bien sur se gardèrent bien de le montrer.

La neutralité écossaise devint bientôt une fiction, une façon de gagner du temps en attendant que l'opinion publique écossaise soit mure pour accepter les sacrifices d'un conflit qui promettait d'être long.

Dès mars 1941, des responsables écossais et anglais se rencontèrent à Berwick, la ville frontière entre les deux pays.

L'objet de ces négocations était la participation de l'Ecosse à l'effort de guerre anglais. Les Ecossais cherchèrent d'abord à rappeler la neutralité de leur pays mais les responsables anglais furent apparement suffisament éloquants pour que les écossais ne rompent immédiatement les négociations.

Si les premiers accords concernèrent l'agriculture et les matières premières, il fallut attendre septembre 1941 pour que l'industrie écossaise n'entre dans la danse. La neutralité d'Edimbourg était à l'époque déjà une fiction ce qui explique pourquoi elle proposa le 14 septembre aux anglais la construction d'une usine aéronautique près d'Aberdeen. Cette dernière serait financé aux 2/3 par nes écossais et 1/3 par les anglais avec répartition identique de la production.

Londres ne se fit pas prier pour accepter et la construction de l'usine commença aussitôt. Elle passa pas inaperçue vis à vis des allemands qui protestèrent, peu convaincus que cette usine ne servirait qu'à produire des avions pour l'Ecosse.

Cela explique peut être le raid du 14 janvier 1942 menée par des Dornier Do 217 basés en Norvège.
Prevenus par des radars anglais installés à Berwick, la chasse écossais fit décoller 12 Fokker D XXI
du squadron 20 d'Aberdeen qui détruisirent quatre appareils, limitant les dégâts sur le port alors que l'usine protégée par la DCA ne recevait que des dégâts légers.

L'Ecosse jeta le masque et déclara la guerre à l'Allemagne le 4 février 1942. La chasse écossaise du alors faire face à une série de raids sur les principales villes du pays. Par rapport à la bataille d'Angleterre en 1940, la tâche des pilotes écossais était facilité par l'absence d'avions d'escorte.
Résultat après une dizaine de jours d'opérations, les allemands renoncèrent aux raids massifs préférant des raids plus discrets.

La déclaration de guerre donna un coup de fouet au réequipement de l'armée de l'air écossaise dont les avions étaient passablement usés ou dépassés.


Un Spitfire MkV en vol

La chasse troqua ainsi ses fidèles Fokker D.XXI contre des Supermarine Spitfire MkV qui réequipèrent d'abord le squadron 14 basé à Edimbourg puis les squadrons 12 et 22 basés à Inverness, le squadron 20 à Aberdeen et enfin les squadrons 16 et 18 basés à Glasgow. Le premier engagement des Spitfire écossais eut lieu le 8 mai 1942 quand 4 appareils du squadron 20 se heurtèrent à plusieurs Ju88 en maraude : un Spitfire fût abattu pour deux Junkers.

Le squadron 24 remplaça ses Fokker G.1 à bout de souffles par de rutilants Bristol Beaufigther produits en Angleterre. 16 appareils furent ainsi livrés en septembre 1942 suivis de 16 autres en décembre pour équiper le squadron 26. Loin de se contenter d'actions défensives, les «Beau» écossais se lancèrent dans le harcelement des terrains d'aviation allemand mais aussi en attaque le cabotage qui constituait le moyen le plus court pour relier les différentes villes de Norvège.


Un Bristol Beaufigther au sol

Les Fairey Battle avaient été depuis longtemps remisés ou servaient d'appareils de reconnaissance. Les squadrons 11 ( Inverness) et 15 (Glasgow) accueillirent donc avec un plaisir non dissimulé l'arrivée de la rolls des appareils de reconnaissance, les De Havilland Mosquito qui avec leur rapidité pouvaient échapper aux chasseurs allemands bien que les appareils écossais reçurent 4 canons de 20mm dans le nez tout comme les appareils des squadrons 13 (Dundee) et 17 (Edimbourg) chargés de missions d'attaque légère avec l'aide de bombes et de roquettes pour une charge totale de 900kg.


Un De Havilland Mosquito en vol

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Mer 29 Avr 2009, 12:03

Poursuivant sa croissance, la Royal Scotish Air Force créa de nouvelles unités. Le squadron 19 basé dans les Orcades eut pour mission la surveillance aéromaritime à l'aide de PB4Y Privateer.
16 appareils furent ainsi acquis en 1943 et qui s'illustrèrent contre les U-Boot basés en Norvège détruisant six submersibles.


Un PB4Y Privateer de l'US Navy en vol

Le squadron 21 quand à lui mis en oeuvre des Avro Lancaster de bombardement stratégique. Basé à Inverness et baptisé à l'origine Independent Heavy Bomber Squadron (IHBS), il bombarda les ports norvégiens, participant notament à l'opération qui réussit à couler le cuirassé allemand Tirpitz le 12 novembre 1944. Le squadron 21 subit de lourdes pertes puisqu'il perdit 47 appareils victimes de la chasse allemande, des accidents et des conditions météo.


Un Avro Lancaster en vol

L'armée écossaise mit également en oeuvre des appareils de transport au sein de deux squadrons : le squadron 23 équipé de 16 Douglas C47 et le squadron 25 équipé de 16 Douglas C54 Skymaster. Le premier squadron fût engagé dans différentes opérations commandos au dessus de l'Europe occupée et dans l'opération Pegasus, le volet aéroportée du D-Day. Les appareils écossais décollant de Cornouailles larguèrent sur le Cotentin des élements de la 82nd Airborne. Il effectua différentes missions de ravitaillement lors de la progression des unités écossaises et alliées en Europe, participant notament au ravitaillement de la 101st Airborne encerclée à Bastogne. Le squadron 25 quand à lui participa à des largages liés à l'opération Market Garden, transportant notament la brigade polonaise du général Sozabowski sur Arnhem mais aussi des missions moins glorieuses mais nécessaires : la logistique et les liaisons par exemple entre l'Angleterre et l'Afrique du Nord via des escales discrètes au Portugal.


Un Douglas C47 Dakota/Skytrain en vol

Un Douglas C54 Skymaster en vol

A partir de février 1944, une grande partie des forces aériennes écossaises furent déployées en Angleterre en vue de préparer le débarquement en Normandie. Si le squadron 14 d'Edimbourg resta pour couvrir la capitale et que les squadrons 12 et 16 couvraient la côte est depuis Inverness, les autres squadrons de chasse gagnèrent l'Angleterre que ce soit les squadrons 18, 20 et 22 équipés de Spitfire MkIX, les squadrons 24 et 26 équipés de Beaufighter MkVIF effectuèrent des raids de chasse de nuit mais surtout des missions d'attaque au sol contre les ports de la Manche, visant en particulier la poussière navale allemande. Enfin, les squadrons 13 et 17 équipés de Mosquito menèrent aussi bien des missions de bombardement, que de chasse ou de reconnaissance.

Ces appareils participèrent à toute la campagne en Europe étant d'abord basés en Angleterre puis en France, en Belgique (le squadron 18 fût la première unité alliée à être basée sur l'aérodrome d'Anvers liberée par les canadiens en décembre 1944) terminant la guerre aux Pays Bas et en Allemagne.

A suivre

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Mer 29 Avr 2009, 18:42

L'Europe occidentale ne fût pas le seul théâtre d'opération où s'illustrèrent les pilotes écossais. En janvier 1943 fût créé sur l'aérodrome d'Alger-Maison Blanche le Scotish Méditeranean Air Group (SMAG) composé des squadrons de chasse numéro 27 et 28, du squadron de bombardement léger n°29, du squadron n°30 dediée à la reconnaissance et d'un squadron de transport n°31. Le SMAG était une unité particulière à plus d'un titre : non seulement elle fût équipée d'appareils américains (le squadron 23 basé aux Orcades étant la seule exception au sein de la RSAF) mais elle était armée par des pilotes écossais mais aussi australiens, néo-zélandais, canadiens, américains et même argentins pouvant justifier une ascendance écossaise. En mars 1942, le parlement écossais avait autorisé le recrutement de volontaires étrangers pouvant justifier une ascendance écossaise qu'elle soit directe (père, mère) ou indirecte (grand père voir arrière grand père), des dérogations au sujet d'individus ayant une ascendance écossaise fort lointaine (un arrière-arrière grand père ou mère écossais ou un oncle) furent accordés tout comme des naturalisations de pilotes yougoslaves, polonais ou tchèques qui s'engagèrent au sein du SMAG même si leur nombre était faible (1% des effectifs). Cette loi prévoyait également un droit au retour pour toute personne pouvant justifier d'une ascendance écossaise et jusqu'à dix années après la fin de la guerre (De 1945 à 1955, 356200 personnes rentrèrent en Ecosse).


Trois P47 de l'USAF en vol

Sur le plan opérationnel, les squadrons 27 et 28 furent équipés de North American P47D Thunderbolt (32 appareils au total mais 49 ont été livrés pour compenser pertes et usures). Ils assurèrent l'escorte des bombardiers moyens américains pilonnant la Sicile et l'Italie du Sud, se frottant régulièrement avec la chasse italienne. Le 14 juin 1943, le lieutenant Paul Anderson de nationalité néo-zelandaise mais ayant eu un grand père écossais devint un as en une seule journée en abattant deux Fiat BR20 Cicogna, deux CANT Z.1007 et un chasseur Reggiane Re2001. Ils participèrent naturellement à l'appui du débarquement en Sicile le 10 juillet 1943 puis celui de Salerne le 3 septembre, suivant ensuite la longue progression jusqu'à la prise de Rome le 4 juin 1944. Si les unités terrestres furent retirées du front pour gagner la France, les unités aériennes restèrent en Italie jusqu'en mai 1945, le squadron 29 terminant la guerre en Allemagne.


Un Martin B26 Marauder en vol

Le squadron 29 de bombardement léger fût équipé de 20 Martin B-26 Marauder (36 appareils livrés). Il opéra d'abord depuis Alger, Bizerte, la Sicile pour couvrir le débarquement à Salerne puis en Sardaigne à Decinomanu en compagnie d'une unité de l'USAF équipé du même appareil, le squadron 320 qui coincidence curieuse comportait un grand nombre de pilotes ayant des ancètres écossais. En mars 1945, ils quittèrent la Sardaigne pour l'Ile d'Elbe d'où ils bombardèrent l'Italie du Nord et le sud de l'Allemagne.


Un Northrop F15 Reporter

Le squadron 30 de reconnaissance reçoit en janvier 1944, 12 Northrop F15 Reporter, version non armée du Northrop P61 Black Widow. Ils sont engagés au dessus de l'Italie, profitant de l'absence de menace aérienne.

Le squadron 31 de transport fût équipé de 16 Douglas C47 qui furent engagés dans les parachutages du débarquement de Sicile (opération Husky 10 juillet 1943) puis dans différents transports logistiques entre l'Afrique du Nord et l'Italie qu'il s'agisse des îles ou de la Péninsule.

A noter que quelques pilotes écossais opérèrent dans le Pacifique au sein d'unités américaines. L'un d'eux, le lieutenant T.J Thompson engagé au sein d'une unité de chasse sur P38 descendit 45 appareils avant d'être abattu et tué en avril 1944 par la DCA au dessus de la Nouvelle Guinée.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   Mer 29 Avr 2009, 18:51

E-De l'hélice au jet

Bilan de la seconde guerre mondiale et cure d'amaigrissement

L'Ecosse termine la guerre avec 21 squadrons (10 squadrons de chasse, 6 d'attaque légère et de reconnaissance, 1 de bombardement lourd et 4 de transport) pour un total de 236 appareils.

La RSAF est réorganisé avec un état major installé à Edimbourg, un commandement des forces de combat (Air Combat Command) un commandement de la force de transport (Tactical Transport Command) un commandement de la défense antiaérienne (Territorial Air Command) et un commandement de formation et d'entrainement (Air Training Command).

L'ACC aligne en 1948 deux squadrons de Mosquito, le squadron 11 et 13 basés respectivement à Inverness et à Glasgow, deux squadrons de P47, les squadrons 12 (ex squadron 27) et 14 (ex squadron 28) basés respectivement à Edimbourg et à Inverness, un squadron de Spitfire Mk XIV, le squadron 15 basé à Aberdeen, un squadron de Lancaster, le squadron 16 (ex squadron 21) basé à Inverness et chargé de plus en plus de missions de patrouille maritime et enfin le squadron 17 (ex squadron 29) équipé de Martin B26 basé à Glasgow soit un total de 112 appareils.

L'TTC aligne en 1948, deux squadrons de C47 Dakota basés à Edimbourg (squadron 18 anciennement squadron 23) et à Aberdeen (squadron 19 anciennement squadron 31) soit un total de 32 appareils

Le TAC aligne en 1948 8 batteries antiaériennes équipées de 8 canons de 94mm chargées de la défense des bases d'Inverness, de Glasgow, d'Edimbourg et d'Aberdeen soit deux batteries par base.

L'ATC aligne en 1948 deux squadrons de Vultee BT13, les squadrons 20 et 21 soit 32 appareils. Les appareils sont issus des surplus de l'armée de l'air américaine

la RSAF aligne un total de 176 appareils en 1948.

du piston à la réaction

En 1950 soit deux ans après la mise en place de la nouvelle structure éclate la guerre de Corée. L'Ecosse décide de ne pas y participer, estimant son rôle plus utile en Europe où la menace soviétique est de plus en plus opressante. Les américains le comprennent bien, eux qui ne sont pas avares de crédits, crédits dépensés par les écossais pour acheter des appareils..........anglais.

C'est ainsi que le Spitfire et les P47 sont remplacés en juillet 1950 par des chasseurs Hawker Fury II. Cet appareil est la version terrestre du Hawker Sea Fury de la Royal Navy et engagé en Corée. Le squadron 15 basé à Aberdeen est le premier à être réequipé en raison des interdictions de vols à répétition dont souffre les Spit' . C'est ensuite le squadron 12 basé à Edimbourg (novembre 1950) de recevoir ce puissant chasseur tandis que le squadron 14 basé à Inverness est réequipé en mars 1951.


Le Hawker Fury II était la version terrestre et écossaise du Hawker Sea Fury de la Fleet Air Arm

A cette occasion, les squadrons sont gonflés et passent à 20 appareils ce qui permet à l'Ecosse d'aligner 60 Hawker Fury II armés de 4 canons de 20mm et de 907kg de bombes ou 12 roquettes auxquels s'ajoutent 16 biplaces d'entrainement qui remplacent les vieux Vultee BT13 et qui arme le squadron 20, le squadron 21 étant mis en sommeil en 1952 avant d'être réactivé dès 1953, l'armée de l'air écossaise ayant jugé plus facile deux squadrons d'entrainement de 8 appareils plutôt qu'un seul de .

La Royal Scotish Air Force souhaite également remplacer ses Mosquito et choisit naturellement son successeur désigné : le De Havilland Hornet qui contrairement à son prédecesseur est un appareil monoplace. Elle commande d'abord 40 appareils en juin 1951 pour réequiper le squadron 11 et 1e squadron 13 (basés respectivement à Inverness et Glasgow) puis 20 autres appareils en version chasse de nuit pour équiper le squadron 22 basé à Edimbourg.


Un De Havilland Hornet en vol. un appareil que les retraités de la RSAF considère encore avec nostalgie

Ces bimoteurs étaient adorés des pilotes écossais qui n'hésitaient pas à friser les «moustaches d'Oncle Joe» en volant jusqu'en Norvège, passant à quelques mètres de l'espace aérien soviétique avant de regagner Inverness. Il y eu quelques combat mais la vitesse du Hornet était telle que les intercepteurs soviétiques ne pouvaient suivre.

Les appareils à moteurs à piston cédaient peu à peu la place aux jets mais résistaient toujours puisqu'en 1951; l'armée de l'air écosssaise commanda 24 North Americain T28 Trojan qui furent livrés au début de 1952 entrainant la réorganisation des unités d'entrainement : les squadrons 20 et 21 mettent en oeuvre chacun 12 T28 pour l'entrainement initial tandis qu'un nouveau squadron, le squadron 23 met en oeuvre 16 Hawker Fury II pour l'entrainement au combat.


Deux North American T28 Trojan en vol sous les couleurs sud-vietnamiennes

Les Lancaster sont chargés exclusivement de missions de patrouille maritime à partir de 1952. Le squadron 16 basé à Inverness est au centre de disputes entre la marine et l'armée de l'air. La première estime que la patrouille maritime est de son ressort mais l'armée de l'air ne l'entend pas de cette oreille. Un compromis est trouvé en 1954 : le Maritime Group «Alpha» (nouveau nom du squadron 16) voit ses 16 Lancaster pilotés par des pilotes de l'armée de l'air mais dont les navigateurs sont issus des rangs de la marine.

En ce qui concerne le transport, rien ne change, les C47 Dakota increvables sont toujours en service même si leur remplacement est étudié avec soin.


Un Avro Lancaster en vol, soute ouverte qui en Ecosse transportant de plus en plus souvent des torpilles et des charges profondeurs plutôt que des bombes

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ROYAUME D'ECOSSE   

Revenir en haut Aller en bas
 
ROYAUME D'ECOSSE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Anne PERRY (Royaume Uni/Ecosse)
» Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)
» Robert Louis STEVENSON (Royaume-Uni/Ecosse)
» Dominic COOPER (Royaume-Uni/Ecosse)
» Janet MORGAN (Royaume-Uni/Ecosse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Les Marines Imaginaires-
Sauter vers: