AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -24%
-24% Sac de 8kg de briquettes de charbon WEBER
Voir le deal
12.99 €

 

 Destroyers italiens (Cacciatorpedinière)

Aller en bas 
+5
Loïc Charpentier
DahliaBleue
Takagi
LE BRETON
NIALA
9 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21125
Age : 81
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Destroyers italiens (Cacciatorpedinière)   Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 EmptyVen 21 Juil 2023, 20:52

Destroyers classe Quintino Sella suite...


Bettino Ricasoli
Le Bettino Ricasoli est avec le Giovanni Nicotera l'un des deux destroyers de la classe Sella transférés à la Suéde en 1940, deux torpilleur de la classe Spica ont été transférés en meme temps.

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Bettin10
Bettino Ricasoli en 1927 dans son état d'origine

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Bettin10
Bettino Ricasoli en 1930, il sort de modernisation, la seconde cheminée a été réduite, apparemment l'armement n'est pas encore réinstallé. 

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Bettin12
Le Bettino Ricasoli debut 1940 à Venise avant son transfert à la Suède

La seconde vie du Bettino Ricasoli
En décembre 1939, une commission suédoise se rend en Italie pour évaluer l'achat de quelques unités italiennes, il se mettent d'accord pour acheter les torpilleurs Spica et Astore et sur les destroyers Bettino Ricasoli et Giovanni Nicotera.
Atrés son achat par la marine royale suédoise le Bettino Ricasoli est renommé Puke, alors que le Giovanni Nicotera devient le Psilander; les Spica et Astore prenant respectivement les noms de Romulus et Remus.
Le 14 avril 1940, les quatre unités naviguent de La Spezia à Naples et commencent ensuite la navigation vers la Suède, mais,le 18, en quittant Naples, le Puke et le Psilander entrent en collision, se causant mutuellement divers dommages. Ils doivent faire route vers Carthagène en Espagne, où ils arrivent le 23 avril.
Après les réparations, les navires continuent leur voyage et le 19 juin ils arrivent, avec le navire auxiliaire Patrica (ex-Italien Patris II) à Skaalefjord, dans les iles Féroé, où ils sont arrêtés et saisis le lendemain par les destroyers britanniques HMS Tartar, HMS Mashona et HMS Maori. Les équipages, embarqués sur le Patrica et le pétrolier Castor, sont rapatriés en Suède le 21 juin.
Le 22 juin, la Suède a exigé la restitution des navires. Le même jour, le Puke quitte le port avec le HMS Maori, mais, il tombe en panne et doit être remorqué par le navire auxiliaire Kingston Peridot. Après une collision entre le Puke et le remorqueur Saucy, qui tente de l'aider, il est pris en remorque par le HMS Maori, puis par le remorqueur Buccaneer, qui le remorque jusqu'à Scapa Flow. Le 25 juin, il peut quitter la base britannique avec le Remus et, sous l'escorte du destroyer britannique HMS Bedouin, il se dirige vers Kirkwall où il arrive le 30.
Le 2 juillet, les navires reviennent aux mains des Suédois et trois jours plus tard, ils quittent Kirkwall et le 10 juillet, malgré une attaque aérienne accidentelle par des avions ils arrivent à Goteborg, entrant en service dans la marine suédoise.(1)

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 1939_b10

Le Puke ex Bettino Ricasoli en tete des quatre navires arrivent à Goteborg le 10 juillet 1940 

Cependant, le Puke s'avère peu navigable et instable, nécessitant des modifications.
Entre 1941 et 1942, l'armement est modifié: l'armement antiaérien préexistant est remplacé par 2 canons de 40 mm "pom-pom" et 8 mitrailleuses jumelles Breda 37mm, et des tubes lance -torpilles de 533 mm sont embarqués à la place des tubes de 450 mm et le lanceur de grenades sous-marines.
En raison de ses performances décevantes, il est mis en réserve entre 1943 et 1944.
Le 13 juin 1947, il est désaffecté. En 1949 il est démoli à Karlskrona.


 (1) L'affaire dite du Psilander à failli mettre en guerre les suédois contre les britanniques; le commandant de la flottille suédoise est passé en cours martiale pour avoir remis ses navires à une puissance étrangère sans combattre.
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21125
Age : 81
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Destroyers italiens (Cacciatorpedinière)   Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 EmptyDim 23 Juil 2023, 10:48

Destroyers classe Quintino Sella suite...


Giovanni Nicotera 

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Giovan15
Le Giovanni Nicotera en 1930

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Giovan16
Le Giovanni Nicotera début 1940 avant son transfert à la Suède

La seconde vie du Giovanni Nicotera

En décembre 1939, une commission suédoise se rend en Italie pour évaluer l'achat de quelques unités italiennes, il se mettent d'accord pour acheter les torpilleurs Spica et Astore et sur les destroyers Bettino Ricasoli et Giovanni Nicotera.
Aprés son achat par la marine royale suédoise le Giovanni Nicotera est renommé Psilander.
[size=13]Le 14 avril 1940, les quatre unités naviguent de La Spezia[/size] [size=13]à Naples et commencent ensuite la navigation vers la Suède, mais,le 18, en quittant Naples, le Puke[/size] [size=13]et le Psilander[/size] [size=13]entrent en collision, se causant mutuellement divers dommages. Ils doivent faire route vers Carthagène[/size] [size=13]en Espagne, où ils arrivent le 23 avril.[/size]
Après les réparations, les navires continuent leur voyage et le 19 juin ils arrivent, avec le navire auxiliaire Patricia (ex-Italien Patris II) à Skaalefjord, dans les iles Féroé, où ils sont arrêtés et saisis le lendemain par les destroyers britanniques HMS Tartar, HMS Mashona et HMS Maori. Les équipages, embarqués sur le Patricia et le pétrolier Castor, sont rapatriés en Suède le 21 juin.
L'affaire connue sous le nom d'Affaire Psilander a failli faire entrer la Suède en guerre contre la Grande Bretagne; le commandant de la flottille suèdoise s'est vu traduit en cours martiale pour avoir remis ses navires a une puissance étrangère sans combattre.
Le 22 juin, la Suède a exigé la restitution des navires. 

Le 25juin, le Psilander avec un équipage britannique quitte le port avec le HMS Mashona, mais, il tombe en panne et doit être remorqué par le navire auxiliaire Kingston Peridot. Après une collision entre le Puke et le remorqueur Saucy, qui tente de l'aider, il est pris en remorque par le HMS Maori, puis par le remorqueur Buccaneer, qui le remorque jusqu'à Scapa Flow. Le 25 juin, il peut quitter la base britannique avec le Remus et, sous l'escorte du destroyer britannique HMS Bedouin, il se dirige vers Kirkwall où il arrive le 30.
Le 2 juillet, les navires reviennent aux mains des Suédois et trois jours plus tard, ils quittent Kirkwall et le 10 juillet, malgré une attaque aérienne accidentelle par des avions ils arrivent à Goteborg, entrant en service dans la marine suédoise.

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Giovan16
Les quatre navires à leur arrivée à Goteborg le 10 juillet 1940; le Psilander est le second à partir de la droite

Cependant, le Psilander s'avère peu navigable et instable, nécessitant des modifications.
Entre 1941 et 1942, l'armement est modifié: l'armement antiaérien préexistant est remplacé par 2 canons de 40 mm "pom-pom" et 8 mitrailleuses jumelles Breda 37mm, et des tubes lance -torpilles de 533 mm sont embarqués à la place des tubes de 450 mm et le lanceur de grenades sous-marines.


Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Giovan14

Le Psilander ex Giovanni Nicotera aux couleurs suédoises

En raison de ses performances décevantes, il est mis en réserve entre 1943 et 1944.
Le 13 juin 1947, il est désaffecté. En 1949 il est démoli à Karlskrona.
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21125
Age : 81
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Destroyers italiens (Cacciatorpedinière)   Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 EmptyMar 25 Juil 2023, 10:47

Destroyers classe Quintino Sella suite et fin


Francesco Crispi


Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 France11

Francesco Crispi en essais en 1926, il n'a pas encore reçu son armement  

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 France31
Francesco Crispi en 1930

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 France32
Francesco Crispi en 1941, la seconde cheminée a été abaissée  

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 France33
Francesco Crispi en 1943 camouflé

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Ta15_e10
Francesco Crispi capturé par les allemands est devenu le TA15; le voici le 15 novembre 1943 embarquant des troupes

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Ta15_e11
TA15 ex Francesco Crispi ex TA17 ex San Martino (classe Palestro) tous les deux capturés par les allemands vu ici en 1944.

La fin du Francesco Crispi

Lors de l'armistice du 8 septembre 1943 il se trouve au Pirée ou il est capturé par les allemands le 9 septembre; il est incorporé dans la Kriegsmarine sous le nom de TA15.
L'armement est renforcé par les allemands avec des canons de 40mm et de 37mm.
Le 8 mars 1944 il est attaqué par des avions britanniques au nord de la Crète, touché par des roquettes, il est coulé.
Il est renfloué, mais il est a nouveau coulé le 12 octobre 1944 par un bombardement aérien dans le port du Pirée.
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue


Féminin
Nombre de messages : 12873
Age : 42
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Destroyers italiens (Cacciatorpedinière)   Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 EmptyMar 25 Juil 2023, 17:33

NIALA a écrit:
[…] Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Ta15_e10 Francesco Crispi capturé par les Allemands est devenu le TA15 ; le voici le 15 novembre 1943 embarquant des troupes […]
Apparemment (et sauf erreur) on dirait des troupes indiennes (voire gurkhas…) scratch
Au service de l'Allemagne ?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4859
Age : 77
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Destroyers italiens (Cacciatorpedinière)   Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 EmptyMar 25 Juil 2023, 18:15

DahliaBleue a écrit:
NIALA a écrit:
[…] Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Ta15_e10 Francesco Crispi capturé par les Allemands est devenu le TA15 ; le voici le 15 novembre 1943 embarquant des troupes […]
Apparemment (et sauf erreur) on dirait des troupes indiennes (voire gurkhas…) scratch
Au service de l'Allemagne ?

Oh, non, surement pas "au service de l'Allemagne", mais, plus probablement, prisonniers de guerre, suite à la capture de leur transport; Indiens, certes, mais "gurkhas" peu probablement, ces derniers préférant se faire exécuter sur place, plutôt que devoir abandonner leur turban traditionnel!

La gestion du Gurka, combattant de grande qualité, issu des plateaux népalais, dans l'Armée des Indes britanniques, n'avait pas été simple. Historiquement, la population népalaise avait résisté à la progression de l'Islam, mais, elle avait, en parallèle, des traditions tribales incontournables, à commencer par le port du "turban" par ses guerriers ou combattants, lié, également, à l'importance remarquable de leur chevelure soigneusement entretenue!

Les Anglais, qui sont, pourtant, très loin d'être d'être des modèles d'intégration coloniale - entre autres, en Inde - avait été contraints d'accepter les "diktats' très modiques des populations "gurkhas" pour servir dans l'armée britannique; En parallèle, l'armée britannique des Indes s'était, alors, sans succès, efforcée d'instaurer le port du turban à l'ensemble des troupes indiennes, mais çà n'avait pas marché, vu l'extrême complexité locale! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21125
Age : 81
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Destroyers italiens (Cacciatorpedinière)   Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 EmptyMar 25 Juil 2023, 18:32

Effectivement il s'agit probablement de prisonniers, d'autant que le militaire debout semble les surveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Destroyers italiens (Cacciatorpedinière)   Destroyers italiens (Cacciatorpedinière) - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Destroyers italiens (Cacciatorpedinière)
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Commentaires rubrique photo
» Cuirassés italiens
» Commentaires rubrique photo
» Croiseurs italiens
» Italiens en Chine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: