AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
Pompe Bosch EasyPump avec batterie 3,6V intégrée (Via ODR 15€)
39.91 € 67.42 €
Voir le deal

 

 LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND

Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyJeu 06 Mai 2021, 14:20

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND
(ETATS-UNIS)

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as23
Le USS Ashland (LSD-1) à la mer

AVANT-PROPOS

Quelques considérations sur les opérations amphibies

Des missions aussi vieilles que la guerre

Si vous parlez débarquement ou opération amphibie à une personne peu au fait de la chose, il pensera surement que les opérations amphibies ont été inventées durant le second conflit mondial pour chasser les japonais du Pacifique ou pour reprendre pied sur le continent européen.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Corvus13
Le corvus

Seulement voilà les opérations amphibies sont aussi vieilles que la guerre sur mer puisqu'en absence d'artillerie, les batailles navales se faisaient à coup d'abordage, hoplites et légionnaires montant à l'assaut des navires ennemis, les romains créant même une passerelle mobile appelée corvus pour faciliter cette manœuvre délicate.

Les opérations amphibies sont aussi menées dans le cadre de «descentes», une flotte mouillant dans une baie (Duguay-Trouin à Rio en 1711 ou Drake en 1587 à Cadix), des troupes mises à terre qui détruisaient dépôts, fournitures et navires avant de rembarquer et de repartir.

Ce type d'opérations tombe en déclin avec les progrès de l'artillerie qui rend tout autre scénario que la bataille rangée fort peu probable.

Pourtant d'autres opérations amphibies sont étudiées et projetées notamment par la France qui cherchait à frapper la Grande-Bretagne au cœur. Aucune n'est cependant réalisée. Il faudra attendre le 20ème siècle pour qu'une opération amphibie majeure soit menée dans les Dardanelles.

Je dis bien majeure car outre-mer les puissances navales européennes menaient des opérations amphibies pour conquérir des territoires.

Un navire de type canonnière ou aviso mouillait dans un estuaire ou une baie, débarquait une poignée de soldats européens qui associés à des auxiliaires locaux pouvaient facilement l'emporter sur des «guerriers» locaux déstabilisés par l'usage d'armes à feu.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Dardan15
Photomontage représentant l'expédition des Dardanelles

Cette opération dans les détroits turcs tourne au désastre. L'idée de base _sortir la Turquie de la guerre, tendre la main et favoriser le ravitaillement de la Russie_ était excellente mais l'exécution est calamiteuse pour de multiples raisons (sous-estimation de l'adversaire et du terrain, manque d'expérience) ce qui va décrédibiliser les opérations amphibies sur une côte défendue qui sont jugées impossibles à réaliser.

Les moyens, les tactiques, la stratégie, rien n'est prêt en septembre 1939 quand éclate le second conflit mondial. En quelques années, tout va être créé : navires, embarcations, tactiques, stratégie, une véritable prouesse uniquement possible en temps de guerre où tout va plus vite.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ls14
Le USS LST-18 et ci-dessous le BDC Trieux (L-9007)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Bdc_tr11

Parmi les navires construits, les plus connus sont les Landing Ship Tank (LST) ou Bâtiments de Débarquement de Chars (BDC) en français, des navires qui en s'échouant pouvaient mettre à terre des chars et des véhicules.

Aux côtés des navires capables de s'échouer on trouve quelques navires qui restant à l'écart de la plage remplissaient un bassin interne appelé radier qui permettait la mise à la mer de chalands de débarquement de manière moins dangereuse qu'à l'aide de grues sans compter que cela évitait aux soldats de devoir descendre sur un filet le long de la coque du navire.

Après guerre les grandes marines vont construire à la fois des LST mais aussi des LSD, ces deux navires cohabitant de longues décennies mais avec la fin de la guerre froide et le changement de paradigme des opérations amphibies, les marines majeures ont abandonné le LST ne conservant que des LSD/LPD jugés plus souples d'utilisation. Cela ne veut cependant pas dire que le LST/BDC à disparu mais il équipe des marines de deuxième rang comme par exemple la Turquie.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Tcg_ba10
Le TCG Bayaktar (L-402) de la marine turque

Est-ce à dire que le LST n'à aucun avenir ? En matière militaire il ne faut jamais dire jamais et avec le retour des opérations à haute intensité imposant l'engagement de chars, la construction de nouveaux navires dédiés pourrait revenir à l'ordre du jour. Affaire à suivre comme on dit.

LPD et LSD : quelles différences ?
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Ouraga10
L'Ouragan et ci-dessous La Foudre, deux exemples de TCD français
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Foudre12

En France les bâtiments de débarquement équipés d'un radier sont appelés Transports de Chalands de Débarquement (TCD) mais aux Etats-Unis on préfère utiliser deux acronymes différents : les LSD (Landing Ship Dock) et LPD (Landing Platform Dock). La question qui nous brûle tous les lèvres : quelle est la différence entre le LSD et le LPD ?

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ra54
Le USS Raleigh (LPD-1)

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_wh21
Le USS Whidbey Island (LSD-41) et ci-dessous le USS Harpers Ferry (LSD-49)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ha66

Disons que les LPD transportent nettement plus d'hommes que les LSD ainsi que plus de véhicules et de matériel, la plate-forme hélicoptères est plus grande au détriment du radier qui est plus grand sur les LSD.

Si les LSD apparaissent dès le second conflit mondial dans la marine américaine, les LPD n'apparaitront officiellement qu'après le conflit.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ha67
Le USS Harrisburg (LPD-30)

A terme dans l'US Navy les deux catégories pourraient finalement se confondre puisque le remplacement des LSD type Harpers Ferry et Whibey Island va être assuré par une évolution des LPD classe San Antonio.

Les Etats-Unis et les navires amphibies : quelle organisation ? Prépositionnement et groupes permanents
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ta62
Le USS Tarawa (LHA-1)

En dépit de la montée en puissance de la marine chinoise, la marine américaine reste la première marine du monde. Si médiatiquement sa puissance est visible par les porte-avions géants de classe Nimitz (en attendant les Ford et probablement une nouvelle classe en raison des coûts démentiels des CVN-78 à CVN-81), il ne faut pas négliger les Expeditionary Strike Group (ESG).

Il s'agit de groupes permanents organisés autour d'un porte-hélicoptères amphibie et d'au moins deux transports de chalands de débarquement (généralement un LSD et un LPD) avec un croiseur, un ou plusieurs destroyers voir des frégates et un sous-marin nucléaire d'attaque.

On trouvait également un Lockheed P-3 Orion de patrouille maritime et de renseignement et bien entendu les hélicoptères, les véhicules et les marines embarqués.

Ces ESG qui portaient le nom du porte-hélicoptères (Expeditionary Strike Group Nassau par exemple pour l'ESG organisé autour du USS Nassau [LHA-4]) ont été imaginés notamment pour améliorer la réactivité des forces navales dans une période où les interventions extérieures se multipliaient dans le cadre de la «guerre mondiale contre le terrorisme».

A une époque où les «petites guerres» semblent appartenir au passé et que la guerre avec un grand G semble de nouveau à l'ordre du jour contre la Russie et la Chine, ces ESG vont-ils disparaître ?

Probablement non surtout si on se rappelle qu'en cas de guerre avec l'URSS les américains prévoyaient de mener des opérations amphibies dans la péninsule de Kola pour détruire des bases aériennes et des bases navales.

Encore que le nouveau commandant des Marines le général Berger souhaite alléger le "Corps" pour recentrer l'USMC sur les combats en bande littorale, sur le raid et le coup de main, abandonnant les opérations de très haute intensité à l'US Army. Il est ainsi déjà acte que les bataillons de chars des Leathernecks vont disparaître, le personnel libéré ou transféré à l'armée de terre.

On le voit rien n'est simple dans la pensée militaire américaine à une époque où tout va très vite peut être même trop vite.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptySam 08 Mai 2021, 15:46

Genèse des Ashland

Un bassin flottant mobile

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Shinsh10
Le Shinshu Maru

Le Shinshu Maru n'est pas le navire le plus célèbre du monde et pourtant c'est un pionnier puisqu'il s'agit du premier navire conçu spécifiquement pour les débarquements et autres opérations amphibies.

Mis sur cale dans le plus grand secret aux chantiers navals Harima le 8 avril 1933, il est lancé le 14 mars 1934 et mis en service le 15 novembre 1934.

Ce navire qui va rester unique jusqu'au déclenchement second conflit mondial en Europe est le premier à disposer d'un radier permettant l'emport de chalands de débarquement.

Les alliés vont à leur tour construire ce type de navire. Se sont-ils inspirés des japonais ? C'est peu probable car le navire japonais à été construit comme nous le savons dans le plus grand secret.

Si les anglo-américains ont mis au point des navires similaires au Shinshu Maru c'est qu'ils se heurtaient à un problème : comment amener à pied d'œuvre troupes , véhicules et fournitures nécessaires à une opération amphibie ?

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Lst-3710
Le futur LST-37 lancé latéralement comme le fond nombre de chantiers américains

Dans un premier temps on met au point le LST mais ce navire doit s'échouer sur une plage ce qui l'immobilise un certain temps ce qui le rend vulnérable.

De plus les LST ne peuvent pas tout transporter en dépit d'une polyvalence légendaire qui fera de certains LST des bâtiments de commandement, des navire-ateliers légers, des navires navires-hôpitaux, des bâtiments-base de vedettes et même un porte-avions (Bon pour avions légers d'observation qui ne pouvaient pas être récupérés mais passons)....... .

Pour transporter les chalands à travers les mers on décide d'imaginer un système comparable aux poupées gigognes, de grands navires transportant des plus petits. Comment les transporter ?

On peut imaginer un système de bossoirs qui mettait à l'eau les LCP/LCPL, les LCVP voir des LCM mais les hommes devaient descendre par un filet le long de la coque tandis que les véhicules devaient être déposés par la grue, une sinécure en pleine mer.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Radier10
merci à JJMM pour cette illustration du fonctionnement du Radier

Finalement on imagine un bassin inondable sur le modèle des formes de radoub. Ce bassin peut embarquer plusieurs chalands. Le système est simple : de puissantes pompes vont inonder le bassin, le radier pour permettre aux chalands de flotter à nouveau. Une fois le navire stabilisé, la porte s'ouvre et les chalands peuvent rallier la côte. Ensuite la porte est fermée et le radier est vidé pour permettre au navire de pouvoir manœuvrer à nouveau.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as24
Le USS Ashland (LSD-1)

La construction de ces premiers LSD (Landing Ship DryDock) ayant eu lieu pendant la guerre l'architecture est simplifié à l'extrême avec un radier à ciel ouvert et un bloc-passerelle ramassé à l'avant. La propulsion comprend des chaudières à vapeur et des machines à triple expansion ce qui explique leur vitesse limitée _environ 17 noeuds_ avec un armement composé d'un canon de 127mm et de pièces légères de DCA (20mm Oerlikon et 40mm Bofors).

Huit navires vont être commandés et construits par le même chantier, un chantier naval de Californie.

Le chantier naval constructeur : Moore Dry Dock Company, Oakland (Californie)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Moore_10
Deux photos du chantier naval ayant construit les Ashland
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Moore_10

Les huit navires de classe Ashland ont été construits dans un seul chantier, un chantier naval californien, la Moore Dry Dock Company dont les installations étaient situées à Oakland en Californie.

En 1905 les frères Robert et Joseph Moore ainsi que leur associé John Thomas Scott achète la société National Iron Works installée à Hunters Point près de San Francisco qui devient la Moore & Scott Iron Works.

Mauvais timing car en 1906 Frisco est ravagée par un terrible tremblement de terre dont le caractère dévastateur ne pourrait être égalé que par le terrifiant Big One attendu depuis.

Avant même la fin de 1906 l'activité reprend mais à Oakland où les trois associés ont racheté Boole & Sons Shipyard. En 1909 ils quittent le site, traversant la baie pour s'installer près de l'estuaire de la rivière Oakland.

En 1917 Scott est évincé, la société devenant logiquement la Moore Shipbuilding Company. Les constructions se multiplient durant le conflit mais une fois la guerre terminée la société redevient une société de réparations navales sous le nom de Moore Dry Dock Company en 1922.

Après une nouvelle phase de construction navale durant le second conflit mondiale, la compagnie californienne connue pour sa politique progressiste (embauche de travailleurs afro-américains à tous les postes que ce soit comme ouvrier ou comme contremaitre) retourne à la réparation navale jusqu'en 1961 date à laquelle elle cesse ses activités. Son site est actuellement occupée par un société de recyclage d'acier.
A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"


Dernière édition par clausewitz le Sam 08 Mai 2021, 17:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18900
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptySam 08 Mai 2021, 16:17

Les LSD de la classe Ashland ont été commandés à 27 exemplaires; les LSD1 à 8 ont été suivi des n°9 à 12 construits pour la Grande Bretagne; suivi des N°13 à 22; le 23 à été terminé après la guerre sous le nom de Carib Queen puis de Taurus; le 24 a été annulé en 1945 et les LSD 25 à 27 ont été terminés en 1945.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptySam 08 Mai 2021, 17:04

NIALA a écrit:
Les LSD de la classe Ashland ont été commandés à 27 exemplaires; les LSD1 à 8 ont été suivi des n°9 à 12 construits pour la Grande Bretagne; suivi des N°13 à 22; le 23 à été terminé après la guerre sous le nom de Carib Queen puis de Taurus; le 24 a été annulé en 1945 et les LSD 25 à 27 ont été terminés en 1945.

Moi j'ai d'autres sources, les unités suivantes forment la classe Casa Grande

https://en.wikipedia.org/wiki/Casa_Grande-class_dock_landing_ship

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18900
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptySam 08 Mai 2021, 17:24

A part que ce sont exactement les mêmes; et ceux construits pour la Grande Bretagne vous les mettez ou? notre Foudre ex Okeanos ex LSD12 était bien un Ashland; le morcellement de Wiki est totalement artificiel.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptySam 08 Mai 2021, 18:30

NIALA a écrit:
A part que ce sont exactement les mêmes; et ceux construits pour la Grande Bretagne vous les mettez ou? notre Foudre ex Okeanos ex LSD12 était bien un Ashland; le morcellement de Wiki est totalement artificiel.

Moi je m'appuie sur le lien que j'ai posté. Et sur d'autres sites la classe Ashland n'est composée que de huit unités

Mon cher Niala c'est malin votre remarque pour me pousser à faire un article sur les Casa Grande lol! lol!

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
pascal
Vice-amiral
Vice-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 6314
Age : 56
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptySam 08 Mai 2021, 19:07

Le concept est initié par une demande britannique qui spécifiait de pouvoir enradier deux ou trois LCT avec des tanks à leur bord ou 14 LCM dans un bâtiment doté de capacité transocéaniques.

Ce bâtiment est conçu en novembre 1941comme Tank Landing Craft (TLC) puis re-désigné British Artillery Transport, Mechanized (BAPM). 8 (BAPM 1-Cool ont été autorisés pour l'U.S. Navy et 7 navires - (BAPM 1-7) ont été commandés pour la Royal Navy au titre du prêt bail . Avant le début de la production des 15 navires, la codification est à nouveau modifiée, cette fois en navire de débarquement, dock (LSD). La Navy augmente à deux reprises les commandes de la guerre, d'abord pour un total de 19 navires, puis pour un total de 27.

27 bâtiments sont donc commandés 8 chez Moore Oakland (1 à 8 les Ashland) ; 7 à l'arsenal de Newport News (9 à 19); 4 à Boston 21/21/26/27) , 3 chez Gulf SB à Chicasaw AL 22/23/24) et un par l'arsenal de Philadelphie (25)

Ils sont identique exceptée la propulsion: les 1 à 12 ont des machines alternatives Skinner Uniflow les 9 à 27 des turbines à vapeur.

Les Britanniques devaient donc en recevoir 7 ( 9 à 15) ils ne recevront que les 9/10/11/12 ...

Les 23 et 24 seront annulés

La Foudre est l'ancien BAMP-4 / LSD 12 ex-Dagger ex-Oceanway construit à Newport avec des machines alternatives
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18900
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptySam 08 Mai 2021, 21:14

Effectivement Pascal, a relevé la seule différence existant entre les 8 Ashland et les autres; l'appareil propulsif, les Ashland avaient des machines alternatives et les autres des turbines.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptySam 08 Mai 2021, 23:19

pascal a écrit:
Le concept est initié par une demande britannique qui spécifiait de pouvoir enradier deux ou trois LCT avec des tanks à leur bord ou 14 LCM dans un bâtiment doté de capacité transocéaniques.

Ce bâtiment est conçu en novembre 1941comme Tank Landing Craft (TLC) puis re-désigné British Artillery Transport, Mechanized (BAPM). 8 (BAPM 1-Cool ont été autorisés pour l'U.S. Navy et 7 navires - (BAPM 1-7) ont été commandés pour la Royal Navy au titre du prêt bail . Avant le début de la production des 15 navires, la codification est à nouveau modifiée, cette fois en navire de débarquement, dock (LSD). La Navy augmente à deux reprises les commandes de la guerre, d'abord pour un total de 19 navires, puis pour un total de 27.

27 bâtiments sont donc commandés 8 chez Moore Oakland (1 à 8 les Ashland) ; 7 à l'arsenal de Newport News (9 à 19); 4 à Boston 21/21/26/27) , 3 chez Gulf SB à Chicasaw AL 22/23/24) et un par l'arsenal de Philadelphie (25)

Ils sont identique exceptée la propulsion: les 1 à 12 ont des machines alternatives Skinner Uniflow les 9 à 27 des turbines à vapeur.

Les Britanniques devaient donc en recevoir 7 ( 9 à 15) ils ne recevront que les 9/10/11/12 ...

Les 23 et 24 seront annulés

La Foudre est l'ancien BAMP-4 / LSD 12 ex-Dagger ex-Oceanway construit à Newport avec des machines alternatives

NIALA a écrit:
Effectivement Pascal, a relevé la seule différence existant entre les 8 Ashland et les autres; l'appareil propulsif, les Ashland avaient des machines alternatives et les autres des turbines.

Merci pour ces compléments. La suite lundi

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyLun 10 Mai 2021, 11:45

HISTORIQUE

Le USS Ashland (LSD-1)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as25
Le USS Ashland (LSD-1) à la mer

Présentation

-Le USS Ashland (LSD-1) est mis sur cale le 22 juin 1942 lancé le 21 décembre 1942 et commissioned le 5 juin 1943.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Ashlan10
La plantation d'Ashland appartenait à Henry Clay
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Henry_12

C'est le premier navire à porter le nom d'une plantation située à Lexington dans l'Etat de Kentucky, une plantation aux bâtiments de style italianisant datant du début du 19ème siècle (début des travaux en 1804). les bâtiments ont été classés monuments historiques le 19 décembre 1960.

Pourquoi un tel choix ? Tout simplement parce que cette plantation était la propriété d'Henry Clay (Comté d'Hanovre, Virginie 12 avril 1777 Washington DC 29 juin 1852), un homme d'état américain qui si il ne fût jamais président (malgré des votes en sa faveur aux élections de 1824, 1832 et 1844) occupa des fonctions importantes que ce soit durant sa période Democrate-Républicain (1797-1825), National-Républicain (1825-1833) ou Whig (1833-1852). Il fût connu pour son grand sens du compromis alors que la jeune nation américaine grandissait avec un certain nombre de non-dits qui allaient exploser au moment de la guerre de Sécession.

Secrétaire d'Etat (ministre des affaires étrangères) du 4 mars 1825 au 4 mars 1829 sous le mandat de John Quincy Adams (6ème président des Etats-Unis), il fût sénateur du Kentucky en 1806/07, n 1810/11, de 1831 à 1842 et de 1849 à 1852, Speaker (président) de la Chambre des Représentants de 1811 à 1814, de 1815 à 1820 et de 1823 à 1825, Représentant du Kentucky de 1811 à 1814, de 1815 à 1821 et de 1823 à 1825.

Comme tous les propriétaires terriens de l'époque il possédait des esclaves mais n'était pas un partisan du système esclavagiste.

Il ne croyait pas à l'égalité des races et surtout pensait que la cohabitation était impossible entre blancs et noirs y compris les noirs libres ce qui explique son soutien au projet de création d'un Etat noir en Afrique, le mal nommé Libéria.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as26
Le USS Ashland (LSD-48) en escale à La Sude (Crète) en 2008

Après ce premier navire une deuxième unité de l'US Navy à porter ce nom en l'occurrence le LSD-48, un navire de classe Whidbey Island. Mis sur cale aux chantiers navals Avondale de La Nouvelle Orléans le 4 avril 1988 lancé le 11 novembre 1989 et commissioned le 9 septembre 1992. Il est actuellement stationné à Sasebo

Carrière opérationnelle

Un navire amphibie dans le second conflit mondial
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as27
Le USS Ashland (LSD-1) en Californie

Si le LST symbolise le débarquement amphibie du second conflit mondial dans l'inconscient collectif c'est tout simplement par son emploi massif en Normandie à la différence du LSD que les américains vont réserver au Pacifique où les distances sont bien plus importantes.

C'est probablement aussi pour une simple raison pratique : les huit LSD de classe Ashland ont été construits sur la côte ouest.

Après deux mois d'essais et d'entrainement, le LSD charge des embarcations amphibies et du personnel à San Diego puis appareille le 11 août 1943 cap à l'ouest direction Pearl Harbor où il arrive le 19.

Après avoir complété son chargement il reprend la mer le 25 direction l'île Baker où il arrive le 1er septembre 1943. Il débarque son chargement et retourne à Hawai le 27 septembre 1943.

Après une période d'entretien et de réparations,  le USS Ashland (LSD-1) embarque des soldats de l'US Army et reprend la mer le 19 octobre 1943. Cette fois le baptême du feu semble s'approcher puisqu'il met cap sur le Caillou à savoir la Nouvelle Calédonie qui est devenue une base indispensable pour l'effort militaire américaine, base dont l'importance allait décroitre après le début des multiples offensives à travers le Pacifique.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as28
Le USS Ashland (LSD-1)

Arrivé à Nouméa il embarque des chars (NdA des LVT ou des Sherman ?) et met cap sur Efate où il retrouve la Task Force 53 (TF-53) pour participer à des exercices amphibies dans les îles Gilbert, exercices qui s'achèvent le 28 novembre quand il met cap sur Hawaï où il arrive le 7 décembre 1943, subissant une période d'entretien et de travaux.

Le 11 janvier 1944 le Landing Ship Dock (LSD) reprend la mer pour de nouveaux exercices amphibies au large de Maui. Il appareille le 23 janvier 1944 avec la Task Force 52 (TF-52) pour sa première opération amphibie, l'opération FLINTLOCK qui vise l'occupation des îles Marshall et plus précisément de Kwajalein, Eniwetok et Majuro.

L'opération enclenchée dès le 31 janvier 1944 avec la prise de l'île peu défendue de Majuro (où une importante base américaine ne va pas tarder à y être installée) voit l'engagement côté américain du 5ème Corps Amphibie (4ème division de Marines, 7ème DI, 22ème régiment de Marines, 106ème et 111ème régiment d'infanterie) soit 46670 hommes face à 8000 japonais (1ère brigade amphibie, 2ème bataillon mobile et 22ème flottille aérienne) répartis à Kwajalein (environ 5000) et Roi-Namur (environ 3000).

Du 1er au 5 février 1944, l'Ashland débarque des troupes embarquées à son bord à Kwajalein, l'île étant occupée après de durs combats le 7 février. Si les américains n'ont eu que 142 tués, 845 blessés et 2 disparus, les japonais 4300 tués et seulement 166 prisonniers.

Le 15 février il rembarque Marines et leurs véhicules à Roi-Namur (capturée par les américains qui n'ont eu que 206 tués 617 blessés et 181 disparus face à des japonais qui ont eu 3500 tués et 253 prisonniers) pour une nouvelle phase de l'opération FLINTLOCK en l'occurrence l'occupation d'Eniwetok (qui reçoit le nom de code de CATCHPOLE).

Le navire amphibie pénètre dans l'atoll le 17 février jour même où les troupes américaines débarquent, l'atoll et ses différentes îles étant contrôlées le 23 février, la garnison japonaise étant trop faible et trop dispersée pour opposer une résistance ferme aux troupes américaines qui au fur et à mesure des débarquements accumulent une expérience considérable qui n'évite pas forcément les pertes.

Durant l'opération CATCHPOLE, le USS Ashland (LSD-1) sert de navire de réparations, mission qu'il va assurer jusqu'au 29 février 1944 date à laquelle il met cap sur Pearl Harbor pour entretien et repos de l'équipage.

Il met ensuite cap sur San Francisco où il arrive le 1er avril 1944, débarquant des chalands de débarquement (NdA des chalands destinés à la réparation ? Des chalands réformés ?).

De retour à Pearl Harbor le 17 avril, il s'entraine au large de Maui avant de quitter les eaux hawaïennes le 29 mai pour l'opération FORAGER, les débarquements dans les îles Mariannes et les Palau.

C'est le début d'une campagne de près de cinq mois jusqu'en novembre 1944. Cette campagne à trois objectifs principaux : neutraliser des bases japonaises dans le Pacifique central, appuyer la reprise future des Philippines et offrir aux B-29 de l'USAAF des bases pour mettre le Japon à genoux par des bombardements massifs.

Les moyens américains sont colossaux avec pour la partie terrestre 127000 hommes et pour la partie navale plusieurs dizaines de milliers de marins et d'aviateurs à bord de quinze porte-avions, sept cuirassés, onze croiseurs et 86 destroyers sans compter les transports et les navires de soutien.

Et dire qu'au même moment une autre opération est lancée en Normandie. C'est la preuve que la puissance industrielle américaine à l'abri des menées de l'ennemi rendait impossible la victoire de l'Axe.

La flotte américaine appareille de Pearl Harbor le 5 juin 1944 pour être à pied d'œuvre neuf jours plus tard. Le 5ème Corps Amphibie regroupe trois divisions, les 2ème et 4ème divisions de Marines ainsi que la 27ème DI de l'Armée.

Le premier objectif est l'île de Saipan où les américains débarquent le 15. Les combats vont durer plus de trois semaines ne s'achevant que le 9 juillet 1944. Les américains ont eu 13790 pertes contre 29000 pertes côté japonais dont de nombreux suicides. Ce phénomène de suicide collectif à également touché les civils qui préfèrent se jeter du haut des falaises plutôt que de se rendre aux américains.

Entre-temps l'aviation embarquée nippone en particulier et la marine impériale en générale à subit une véritable déroute dans la Bataille de la mer des Philippines (19-20 juin 1944), bataille marquée notamment par le «Tir aux pigeons des Mariannes» où près de 400 avions japonais ont été abattus par la chasse et la DCA américaine.

L'Ashland comme précédemment lance ses chalands puis sert de navire-atelier. Le 8 juillet il appareille pour rallier Eniwetok afin de se ravitailler en carburant, munitions et fournitures diverses.  

L'opération suivante concerne l'île de Tinian où les américains débarquent le 24 juin. Face aux 41364 américains les japonais sont dix fois moins nombreux mais vont combattre de manière acharnée, ne laissant que 252 prisonniers. Comme à Saipan de nombreux civils japonais préfèrent le suicide à la capitulation. L'île est occupée le 1er août 1944.

Entre-temps le USS Ashland (LSD-1) à quitter les Mariannes le 28 juillet ralliant Pearl Harbor via Eniwetok pour réparations et soutien à de nombreux exercices amphibies, les américains pratiquant un RETEX en temps réel, les opérations étant soigneusement analysées pour que la prochaine soit si possible plus réussie et surtout moins coûteuse en vies humaines alors que la résistance japonaise ne cesse de se durcir au fur et à mesure que les américains se rapprochent de la métropole nippone.

Le LSD-1 appareille au sein d'un Task Group 33.1 (TG-33.1) pour participer à l'assaut contre Yap et Ulithi. En chemin il est détourné vers l'île de Manus où il intègre la TF-79 pour participer à l'invasion des Philippines.

Le navire amphibie appareille le 14 octobre 1944 pour le participer aux débarquement sur l'île de Leyte. Les opérations préliminaires sont lancées le 17 octobre mais le débarquement principal n'à lieu que le 20 octobre, entrainant la Bataille du Golfe de Leyte (23 au 26 octobre 1944), bataille qui dispute à celle du Jutland le titre de plus grande bataille navale de l'histoire.

Le débarquement voit l'engagement non pas de Marines mais de soldats de l'armée en l'occurrence ceux de la 6th Army qui comprend deux corps d'armée, le 10ème CA (24ème DI et la 1ère division de cavalerie), le 24ème CA (7ème et 96ème DI), le 20ème groupe blindé, le 503ème régiment d'infanterie parachutiste, la 11ème division aéroportée et en réserve la 32ème DI, la 77ème DI ainsi qu'un régiment de la 96ème DI.

Après avoir lancé ses chalands chargés de troupes, le USS Ashland (LSD-1) met cap sur Hollandia (Nouvelle-Guinée) pour embarquer de nouvelles troupes à destination des Philippines. Il retrouve Hollandia le 21 novembre et une semaine plus tard il rallie Cap Gloucester pour entrainement.

Le 1er décembre 1944 il appareille pour le Golfe de Lingayen, l'opération ainsi menée doit permettre l'occupation de l'île de Luzon. Après avoir débarqué tout ce qu'il devait le 12 janvier 1945, le navire amphibie se retire en direction de Leyte avant de rallier Ulithi où il est affecté à la 5ème flotte.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as29
Le USS Ashland (LSD-1) à Iwo Jima en février 1945

Il arrive à Guam le 7 février 1945 pour embarquer 18 navires amphibies. Il reprend la mer direction Saipan où il embarque des pièces détachées et d'autres troupes. Les 12 et 13 février il participe à d'ultimes répétition en vue de préparer l'opération DETACHEMENT, l'opération amphibie prévue à la fin du moins pour s'emparer d'Iwo Jima.

Il appareille le 16 février et trois jours plus tard il met à l'eau ses embarcations. Pour cet avant-dernier débarquement amphibie de la guerre, les américains mobilisent le 5ème Corps Amphibie avec trois divisions de Marines (3ème, 4ème et 5ème division de Marines plus le 147ème RI) soit 110000 hommes face à 22000 soldats japonais.

Les combats sont violents au sol (les troupes japonaises sont parfaitement retranchées et savent qu'ils n'ont aucun espoir d'échapper à la mort) et en mer la flotte américaine est soumise à de nombreux raids kamikazes. A défaut de pouvoir renverser le cour de la guerre ces attaques mettent les nerfs des marins et des aviateurs américains à rude épreuve.

Le USS Ashland (LSD-1) quitte la zone le 31 mars direction Eniwetok puis Pearl Harbor où le navire amphibie arrive le 13 avril pour une période d'entretien qui s'achève à la fin du mois de mai quand il embarque des chalands de débarquement pour les débarquer aux Philippines. Il appareille le 3 juin 1945 direction Samar où il arrive le 1er juillet pour embarquer des vedettes lance-torpilles et leurs équipages direction Kerama Retto où il arrive deux jours plus tard.

Son chargement débarqué, il retourne à Leyte le 10 juillet pour embarquer un chargement similaire direction Okinawa. Sa nouvelle mission de transport assurée, il rallie Eniwetok le 7 août pour se ravitailler. Le USS Ashland (LSD-1) était en mer direction Espiritu Santo quand il apprend la fin des opérations le 15 août 1945.

Arrivé à destination le 17 août il embarque un nouveau chargement de vedettes lance-torpilles direction Okinawa. Les navires légers d'attaque débarqués, l'Ashlans rallie la Corée et le port de Jinsen où il arrive le 29 septembre 1945. Il reste deux jours sur place avant de rallier Leyte pour trois semaines de disponibilité avant de retourner à Okinawa à la fin du mois d'octobre.

Resté sur place jusqu'en janvier 1946, le USS Ashland (LSD-1) rentre au pays pour être désarmé, désarmement effectif en mars 1946 à San Diego

L'Ashland est de retour (1950-1957)

Après un peu plus de quatre ans sous cocon, le USS Ashland (LSD-1) est remis en service le 27 décembre 1950, achevant sa remise en condition opérationnelle en février 1951.

Va-t-il retourner en Asie du Nord-Est alors que la guerre de Corée fait rage ? Non puisqu'il appareille au mois d'avril pour la côte est et un passage par les chantiers navals Maryland Shipbuilding & Drydock Company de Baltimore où il arrive le 2 mai 1951.

Les travaux terminés, le transport de chalands de débarquement va participer avec le Military Sea Transportation Service (MSTS) _ancêtre du Military Sealift Command_ à l'opération BLUE JAY, la construction de la base de Thulé (Groenland). Il est déployé au large du territoire danois de juin à septembre 1951.

En septembre il quitte le Groenland direction les Caraïbes pour deux mois d'opérations avant un retour à Norfolk en novembre.

Il quitte la Virginie en janvier 1953 direction les Caraïbes pour une croisière d'entrainement d'un mois avant de rallier la baie de Chesapeake en février pour y opérer jusqu'à la mi-juin. Le 14 juin il met cap sur l'Atlantique Nord pour des manœuvres avec les marines de la région et ce jusqu'à la mi-août.

En septembre 1953 il embarque deux sous-marins français et sept marins pour un transport sur la côte ouest. Il franchit le canal de Panama le 10 octobre et arrive à San Diego le 14. Il retourne à Norfolk en octobre et termine l'année sur la côte est.

D'avril à juin 1955 l'Ashland est immobilisé au Philadelphia Naval Shipyard avant de rallier Newport (Rhode Island) pour entrainement. Le 20 septembre 1955 il appareille pour participer à l'opération SUNEC, une opération qui le conduit à Thulé, au Labrador et à Terre-Neuve. De retour à Norfolk en décembre il y reste jusqu'en février 1956 quand il rallie Baltimore pour une période de réparations.

En avril 1956 il appareille Porto Rico et l'île de Vieques où les américains ont mis sur pied un polygone de tir. Cet exercice terminé, il effectue une croisière d'entrainement pour réservistes en direction des Bermudes, colonie britannique mais où les américains possédaient une base depuis 1940.

En juillet il embarque du personnel de l'armée et des équipements à la base navale d'Argentia (Terre-Neuve) pour ravitailler la ligne DEW, une ligne de piquet-radars destinée à détecter un raid de bombardiers soviétiques à destination des Etats-Unis. Cette dernière opération s'achève le 8 octobre 1956.

Le 1er novembre 1956 le USS Ashland (LSD-1) est placé sous le contrôle du Commander, Naval Air Forces, Atlantic pour être transformer en ravitailleur d'hydravions à une époque où ce type d'appareil est clairement en déclin.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as30
Le USS Ashland (LSD-1) à été modifié après guerre pour pouvoir embarquer des hydravions Martin P5M-2 Mariner
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as31

En juillet 1957  il est ainsi modifié pour embarquer six gros hydravions Martin P5M-2 (NdA vu la taille des appareils j'ai un doute sur le chiffre, le navire étant déployé du 1er août au 15 septembre 1957. Ce déploiement terminé, le transport de chalands de débarquement est désarmé le 14 septembre 1957, étant placé sous l'autorité de l'Atlantic Reserve Fleet Norfolk Group.

L'Ashland de retour (2) (1961-1969)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as32
Le USS Ashland (LSD-1) à la mer

Après quatre nouvelles années sous cocon, le LSD-1 est remis en service le 29 novembre 1961. Il est affecté à l'Amphibious Squadron Four et va alterner entre déploiements en Méditerranée et dans les Caraïbes.

En octobre 1964 il participe à l'opération STEEL PIKE I, un exercice amphibie au large de la péninsule ibérique, le plus importante exercice de ce type depuis la fin du second conflit mondial, le LSD-1 assure des missions de commandement et de contrôle ainsi que de soutien technique. L'exercice terminé, il visite les ports d'Espagne et du Portugal avant de rentrer à Little Creek son port d'attache le 19 novembre 1964.

Début février 1965 le USS Ashland (LSD-1) participe à l'opération FirEx, un exercice commun Marine/USMC exécuté au large de Porto-Rico. Il rentre à Little Creek le 6 mars puis appareille pour la Méditerranée en juin en compagnie de cinq autres navires du PhibRon 4. Pas moins de six exercices amphibies sont exécutés, pas moins de neuf ports d'Europe sont visités avant que le transport de chalands de débarquement ne rentre à Little Creek le 3 novembre 1965.

Du 3 mars au 27 juin 1966 il est déployé dans les Caraïbes participant à un certain nombre de débarquements amphibies notamment l'opération BEACHTIME qui voit l'engagement de plus de 40 navires de la 2ème flotte.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as33
Le USS Ashland (LSD-1) à la mer (bis)

Le 18 juillet 1966 il appareille pour la baie de Narragansett pour une série d'exercices avant de rentrer à la fin du mois à sa base de Virginie.

Après plusieurs mois d'activité, l'Ashland rallie le site de la Norfolk Shipbuilding & DryDock Company du 18 novembre 1966 au 3 mars 1967, le LSD-1 restant dans la région de Norfolk jusqu'au 10 avril 1967 quand il appareille pour la baie de Guantanamo afin de reprendre l'entrainement jusqu'au début du mois de juin quand il rentre à son port d'attache.

Le 3 octobre 1967 il quitte Norfolk pour un entrainement à Vieques qui s'achève quand il rentre à  Little Creek le 20 octobre 1967.

Du 3 janvier au 30 mai 1968 il est déployé en Méditerranée. Relevant le USS Donner (LSD-20) (classe Casa Grande) à Almeria le 24 janvier et entame une série d'exercices en baie d'Aranci (Sardaigne) et à Lovo Santo (Corse). Il fait escale à Gibraltar, à Valence, Marseille, Naples et la Spezia. Du 29 avril au 10 mai il participe à l'exercice OTAN DAWN PATROL en compagnie des marines françaises et grecques.

Il passe  l'été à effectuer différentes visites dans les ports de la côte est et embarque des aspirants américains et australiens pour une croisière d'entrainement.

Il passe les mois de septembre et d'octobre en réparations auprès du navire-atelier USS Vulcan (AR-5) avant d'appareiller le 12 novembre pour un nouveau déploiement en Méditerranée. Durant le dit déploiement, il effectue une série d'exercices amphibies et visite les ports de la région, rentrant aux Etats-Unis à la fin du mois d'avril 1969.

Après deux mois à Little Creek, le USS Ashland (LSD-1) appareille début juillet pour son dernier déploiement en Méditerranée. Il fait escale à Rota puis met cap sur la Sardaigne pour entrainement. Il rallie ensuite Cannes pour une nouvelle escale. Il fait ensuite relâche à La Valette puis met cap sur Timbakion (Crète).

Lors du transit vers Little Creek, le navire amphibie est victime d'un ouragan qui l'endommage assez sérieusement. Estimant les réparations trop coûteuses pour un navire aussi ancien, l'US Navy décide de désarmer le navire le 22 novembre 1969. Rayé des registres le 25 novembre, le navire amphibie étant vendu à la démolition en mai 1970 à  N. W. Kennedy, Ltd de Vancouver (Colombie Britannique).

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyLun 10 Mai 2021, 12:02

Le USS Belle Grove (LSD-2)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_be49
Le USS Belle Grove (LSD-2) à la mer

Présentation

-Le USS Belle Grove (LSD-2) est mis sur cale le 27 octobre 1942 lancé le 17 février 1943 et commissioned le 9 août 1943.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Belle_10
Belle Grove Plantation

C'est le premier et le seul navire à avoir porté le nom d'une plantation située à Port Conway (Virginie), une plantation dont le bâtiment de 1790 préservé comme monument historique le 11 avril 1973 appartenait à James Madison qui est né sur le site de la plantation mais dans une maison aujourd'hui disparue.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  James_13
James Madison

James Madison (Port Conway, colonie de Virginie 16 mars 1751 Montpelier, Virginie 28 juin 1836) était un démocrate-républicain. Marié, deux enfants, il à fait ses études à Princeton.

Quatrième président des Etats-Unis (4 mars 1809 au 4 mars  1817), il à été Secrétaire d'Etat (cinquième du nom) du 2 mai 1801 au 3 mars 1809, représentant de la Virginie à la Chambre des Représentants du 4 mars 1789 au 4 mars 1797, délégué de la Virginie au Congrès de la Confédération du 1er mars 1781 au 1er novembre 1783 et du 6 novembre 1786 au 30 octobre 1787.

Carrière opérationnelle

Un navire amphibie dans le second conflit mondial
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_be50

Après sa croisière de mise en condition opérationnelle dans le sud de la Californie, le USS Belle Grove (LSD-2) quitte San Diego direction Pearl Harbor le 21 octobre 1943. Arrivé sur place, il participe à un certain nombre d'entrainements en vue de l'opération contre les îles Gilberts.

Au début du mois de novembre il embarque troupes et équipements en direction de l'île de Makin où il arrive le 20 novembre, débarquant troupes et LCM sans incident le lendemain matin. En compagnie des navires de la Transport Division 20 (TransDiv 20) il quitte l'île le soir même et arrive à Pearl Harbor le 2 décembre 1943.

Après une période de réparations et de modifications, le sister-ship de l'Ashland effectue des simulations d'entrainement en baie de Maalaea. Le 22 janvier 1944 il embarque les hommes de la 7ème DI pour les îles Marshall.

Le navire participe à la capture de l'atoll de Kwajalein à partir du 31 janvier 1944 puis sert de dock-flottant pour réparer les chalands de débarquement plus ou moins endommagés par les combats. Il quitte la zone le 8 février 1944 quand il met cap sur Pearl Harbor où il arrive quelques jours plus tard.

Le 2 mars 1944 il appareille pour les Salomons, se ravitaillant à Funafuti (îles Ellice) avant de débarquer hommes, matériel et véhicules à Guadalcanal. Il embarque des barges et des pylônes pour aménager une base de vedettes lance-torpilles à Emirau dans l'Archipel de Bismarck juste au nord de la Nouvelle Irlande. Le chargement est livré le 25 mars 1944 dans des conditions météo difficiles.

Il se ravitaille à Tulagi puis rallie Espiritu Santo (Nouvelles-Hébrides) pour réparations. Le 22 avril il appareille pour l'île de Florida pour débarquer un chargement de péniches de débarquement. Il transporte également des troupes et des fournitures entre l'île de Manus et l'île de Russell avant de rallier Oahu, arrivant à Pearl Harbor le 17 mai 1944.

Ce n'est pas pour autant le repos puisqu'il entame aussitôt la préparation de la future invasion des îles Mariannes prévue pour la mi-juin. Il embarque des hommes de la 4ème division de Marines ainsi que les chenillés amphibies (Landing Vehicle Tracked/Landing Vehicle Tracked Assault) du 534ème bataillon de tracteurs amphibies, une unité de l'armée de terre. Ces chenillés remplacent les chalands de débarquement habituellement embarqués.  

Appareillant début juin en compagnie des unités de la TransDiv 26, le USS Belle Grove (LSD-2) arrive en position au large de Saipan le 15 juin 1944 au matin. Il met à terre les hommes embarqués puis sert de bâtiment de maintenance et de ravitaillement au profit des embarcations qui assuraient l'acheminement des renforts et du matériel.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_be51
Vue aérienne du USS Belle Grove (LSD-2)

Temporairement affecté à la TransDiv 32 le 15 juillet pour participer à l'occupation de l'île de Tinian, le LSD-2 s'amarre à couple du cargo SS Dominican Victory pour charger 9500 obus de 75mm destinés aux chars déployés sur place.

Deux jours plus tard il embarque 2215 jerrycans de 20l d'eau du cargo Cambria et le 22 juillet il embarque 18 chars Sherman qui sont mis à flot le 24 juillet 1944 sur la plage nom de code White Beach Two.

Après un nouveau transport de LCM entre Saipan et Tinian, le Belle Grove sert de bâtiment de ravitaillement, des cargos amphibies DUKW faisant la navette entre le navire et les plages. Le 28 juillet après un ultime transport, le LSD-2 retrouve la TransDiv Seven pour rallier Pearl Harbor à la mi-août.

Après une période de réparations, le USS Belle Grove (LSD-2) s'entraine au large de Maui durant la première semaine de septembre. Il embarque vingt LCM, des charges lourdes et des unités de l'armée avant d'appareiller le 15 septembre 1944 avec les navires de la TransDiv 28.

Il fait escale à Eniwetok du 25 au 28 septembre pour faire le plein de ses soutes avant de mettre cap sur les îles de l'Amirauté.

Arrivant à Seeadler Harbor le 3 octobre, il se ravitaille à nouveau pendant que les troupes embarquées sont mises à terre pour entrainement. Il reprend la mer le 14 octobre pour les Philippines afin de participer au débarquement de Leyte le 20 octobre 1944, les troupes mises à flot appartenant à la huitième vague d'assaut. Les embarcations du Belle Grove vont également être utilisés au profit d'autres navires amphibies.

Il reste dans le golfe de Leyte jusqu'au 22 octobre quand il appareille pour échapper à la menace posée par les cuirassés et les croiseurs lourds japonais. Il arrive à Hollandia en Nouvelle-Guinée le 27 et embarque de la logistique pour retourner à Leyte.

Jusqu'à la fin du mois de novembre il va effectuer quatre rotations entre la Nouvelle-Guinée et le Golfe de Leyte avant de charger trois LCT (Landing Craft Tank) à Sansapor pour participer au débarquement de Luzon.

A la mer le 30 décembre 1944 il retrouve le Task Group 78.5 pour rallier le Golfe de Lingayen. Le 8 janvier 1945 il ouvre le feu contre des kamikazes attaquant le LST-912 et le transport d'attaque Callaway.  Il arrive dans le golfe de Lingayen le 9 janvier 1945 à l'aube.

Après une semaine d'intense activité, le transport de chalands de débarquement rallie Ulithi le 23 janvier 1945 pour ravitaillement, entretien, repos de l'équipage et préparation de l'opération DETACHMENT, le débarquement prévu sur Iwo Jima.

Il appareille d'Ulithi pour Guam le 7 février 1945, embarque du matériel et rallie Saipan où il embarque des LCM et des chars. Il met cap sur Iwo Jima le 16, débarquant son chargement les 19 et 20 février avant de servir de bâtiment de contrôle de la batelerie et dock flottant mobile.

Le 20 mars il met sur les Mariannes, faisant escale à Guam et à Eniwetok avant de rallier Pearl Harbor le 8 avril. Il va y rester jusqu'au 3 juin 1945 pour diverses réparations et modifications, la majeure partie de son équipage étant envoyée en permission ou réaffecté ailleurs.

Son équipage recomplété, le USS Belle Grove (LSD-2) reçoit l'ordre de rallier les Marshall et les Mariannes pour transporter des chalands de débarquement aux Philippines. Il effectue deux rotations à Samar en juin et juillet avant de mettre cap sur les Nouvelles Hébrides le 9 août 1945. Il arrive à Espiritu Santo le 14 août, commençant à charger de nouveaux chalands mais le lendemain les hostilités avec le Japon cessent.

Il quitte Espiritu Santo le 27 août avec des passagers et du fret direction Hollandia puis Biak et enfin les Philippines. Le 27 septembre il quitte Leyte pour Okinawa où il arrive le 30 septembre 1945.

Si il n'est pas endommagé par le typhon Louise ce n'est pas le cas de nombreux navires plus petits et la présence d'un transport de chalands de débarquement sur place est appréciée pour réparer 163 chalands de débarquement de tout type grâce au radier qui fait office de dock-flottant et un magasin de pièces détachées bien achalandé.

Le 23 novembre 1945 il quitte la baie de Buckner avec des troupes fraiches pour relever des vétérans à libérer en Chine. Si la guerre s'est terminée en août 1945 la paix n'est pas forcément revenu et nombre de soldats et de marines qui espéraient être rapidement libérés déchantent en effectuant ce qu'on pourrait appeler le «service après vente» comme le désarmement des troupes japonaises isolées, le rapatriement des prisonniers de guerre récemment libérés.

Arrivé en Chine seulement trois jours plus tard, il débarque ses troupes et son chargement avant de rallier Hong-Kong où l'équipage peut souffler. Le 6 décembre 1945 il met cap à l'est pour rentrer à la maison. Après s'être ravitaillé à Samar et Eniwetok, le USS Belle Grove (LSD-2) arrive à San Diego le 1er janvier 1946.

Il est aussitôt préparé pour le désarmement ce qui explique des travaux pour le maintenir en meilleur état possible et ainsi accélérer sa remise en service en cas de conflit. Il est désarmé le 30 août 1946 et confié aux bons soins du San Diego Group de la Pacific Reserve Fleet.

Retour au combat (ou presque)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_be52
Le USS Belle Grove (LSD-2) à la mer avec une plate-forme permettant l'accueil d'hélicoptères

Le 25 juin 1950 la guerre froide connait une brusque poussée de fièvre quand la Corée du Nord envahit la Corée du Sud et ainsi réaliser par la force la réunification de la péninsule. Les troupes américaines sous couvert de l'ONU (les troupes non-américaines dont le célèbre Bataillon Français de Corée sont minoritaires) interviennent aussitôt.

De nombreux navires désarmés depuis la fin du second conflit mondial sont remis en service et pas forcément pour aller en Corée.

En effet si on sait aujourd'hui que l'offensive est une initiative de Kim-Il-Sung à l'époque les américains craignaient une diversion et pour ne pas baisser la garde en Europe il fallu réarmer plusieurs dizaines de navires qu'il s'agisse de cuirassés, de croiseurs, de porte-avions, de destroyers et même de navires amphibies.

Le USS Belle Grove (LSD-2) reçoit ainsi l'ordre de réarmement le 7 août 1950, la remise en service était officielle le 27 décembre 1950. La remise en état et l'entrainement effectué le navire quitte San Diego le 16 avril 1951, franchit le canal de Panama deux semaines plus tard et arrive à Norfolk le 4 mai 1951.

Après une série d'exercices durant tout l'été, le LSD-2 rallie Baltimore pour un petit carénage du 28 juin au 29 septembre 1951. De retour à Norfolk le 1er octobre, il appareille dix jours plus tard pour les Caraïbes, faisant escale aux Bermudes et à Porto Rico avant de s'entrainer au polygone de Viéques jusqu'au 5 novembre. Après d'ultimes entrainements au large d'Onslow Beach (Caroline du Nord), le navire rentre à Norfolk le 18 novembre et y reste jusqu'à la fin de l'année.

Le 7 janvier 1952 le USS Belle Grove (LSD-2) quitte Norfolk pour son premier déploiement en Méditerranée sous l'autorité de la 6ème flotte. Il participe au sein de la TransDiv 33 à l'exercice GRAN SLAM tout en faisant escale dans les ports de la péninsule italique, de la Crète et de la Sardaigne.

Après deux dernières escales à Beyrouth et Cannes, le transport de chalands de débarquement quitte la Provence le 8 mai, traverse l'Atlantique, débarque ses Marines à Morehead City (Caroline du Nord) le 22 mai avant de reprendre son activité au sein de la 2ème flotte.

Il enchaine suite les missions de transport et les exercices amphibies jusqu'à la fin de l'année, rentrant à Norfolk le 4 décembre 1952 et y restant jusqu'à la fin de l'année civile.

Le USS Belle Grove (LSD-2) quitte Norfolk le 6 janvier 1953 direction Charleston en Caroline du Sud pour réparations et modifications (repairs and alterations). Les travaux s'achèvent le 26 mars et entre-temps le navire à reçu l'ordre de rallier la flotte du Pacifique.

Après essais et remise en condition opérationnelle effectuées notamment en baie de Guantanamo, le LSD met cap sur Panama à la mi-avril, franchissant ce qui à défaut d'être sa deuxième merveille devint le cauchemar de Ferdinand de Lesseps le 20 avril avant de rallier San Diego le 1er mai 1953.

Trois jours plus tard il reprend la mer pour participer à l'opération BARCHANGE, une mission de ravitaillement en zone arctique et plus précisément en Alaska où les américains mettaient en place un système de détection pour anticiper une éventuelle attaque soviétique.

Le LSD fait escale à Seattle pour charger équipements et ravitaillement avant de reprendre la mer le 12 mai. Jusqu'à la mi-septembre il va multiplier les rotations entre Seattle, Cold Bay, Naknek, Kodiak, Unimak et Barrow.

Après une dernière escale à Seattle, le USS Belle Grove (LSD-2) reprend la mer le 22 septembre direction San diego où il arrive le 26 septembre. Il va alors être modifié pour pouvoir opérer en zone contaminée par les retombées atomiques.

Le 2 janvier 1954 il appareille pour Pearl Harbor afin de participer à l'opération CASTLE, une campagne de six essais nucléaires atmosphériques à Bikini et Eniwetok dans les Marshall.

Arrivé à Bikini le 19 janvier 1954, il assure un rôle habituel pour lui à savoir le transport et l'entretien de la batelerie. Avant chaque tir il évacue les hommes et les navires des sites et après il est l'un des premiers navires à y entrer pour procéder à la décontamination et permettre un retour sur zone du personnel. Les cinq premiers tests ont lieu à Bikini du 1er mars au 5 mai et le sixième est exécuté à Eniwetok le 14 mai.

Le 17 mai 1954 il quitte les Marshall pour rentrer au bercail, faisant une brève escale à Pearl Harbor le 26 avant d'arriver à San Diego le 3 juin.

Le 26 septembre 1954 le USS Belle Grove (LSD-2) reprend la mer direction le Pacifique Central, arrivant à Kwajalein le 6 octobre, passant deux semaines à transborder du matériel et des équipements d'une île à l'autre.

Il rallie ensuite Guam puis Sangleu Point aux Philippines pour débarquer du matériel avant de mettre cap sur les Etats-Unis le 30 octobre. Il rallie San Diego le 23 novembre après des escales  à Eniwetok, Midway et Astoria (Oregon).

Immobilisé pour carénage au Long Beach Naval Shipyard du 11 janvier au 27 avril 1955, le transport de chalands de débarquement effectue sa remise en condition opérationnelle avant de quitter la Californie le 9 mai direction Seattle. Il doit mener de nouvelles missions de transport au profit d'une ligne avancée de détection en Alaska alors que la menace des bombardiers soviétiques selon les services de renseignement ne cesse de croitre. Il va y passer cinq mois jusqu'au 2 octobre, rentrant à Long Beach le 2 octobre 1955.

Après une courte période de travaux pour réparer les dégâts causés par les glaces de la mer de Bering, le navire amphibie reprend l'entrainement dans le sud de la Californie et ce jusqu'à la fin de l'année.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_be53
Un Bell UH-1 Huey se posant sur le Belle Grove

Le 12 janvier 1956 il appareille pour un premier déploiement en Extrême-Orient. Arrivé à Yokosuka le 3 février, le LSD-2 va passer les sept moins suivant sous l'autorité de la 7ème flotte pour une mission de présence et des exercices dans les eaux baignant les côtes japonaises, coréennes et philippines. Il fait aussi escale à Keelung (Formose), Hong Kong et Okinawa le tout dans un contexte de fortes tensions entre la Chine communiste et Formose. Quittant la région le 8 septembre, il rentre à Long Beach le 4 octobre via Eniwetok, Johnston et Pearl Harbor. Il passe le reste de l'année au port.

Le 1er avril 1958 il appareille pour le Pacifique central pour participer à l'opération HARDTACK I, une campagne de 35 essais nucléaires à Eniwetok, Bikini et Johnston. Arrivé à Eniwetok le 20 avril, il assure le soutien technique de la batelerie.

Le 10 juin 1958 après 14 tirs le navire rallie Pearl Harbor pour une période d'entretien et de repos de l'équipage. Il retourne sur zone à la mi-juillet, assistant à six essais atmosphérique et deux essais dans la haute altitude. Il rentre à Long Beach le 23 septembre 1958.

Après deux déploiements en Extrême-Orient en dix-huit mois, le navire amphibie entame en juin 1960 un grand carénage au Tood Shipyard de San Pedro. Les travaux terminés il quitte le chantier le 11 janvier 1961, passant le premier semestre à exécuté ses essais et sa remise en condition opérationnelle.

A la fin du mois de juin il rallie Portland pour une refonte dans le cadre du programme FRAM (Fleet Rehabilitation and Modernization) surtout connu pour la refonte de ses destroyers.

Le navire amphibie reçoit un nouveau mess, des équipements de communication plus moderne ainsi qu'une remise en état complète de sa propulsion, de sa coque et de son radier. Les travaux se termine à la fin du mois de décembre, le USS Belle Grove (LSD-2) rentrant à Long Beach le 29 décembre 1961.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_be54
Le USS Belle Grove (LSD-2) à la mer dans les années soixante

Le 15 février 1962 il appareille pour un nouveau déploiement dans le Pacifique, passant les trois premiers mois à transporter des marines et leur équipement entre Subic Bay et Okinawa. Il participe également à OPERATION TULUNGAN, un exercice multinational sous l'égide de l'OTASE (Organisation du Traité de l'Asie du Sud-Est), pendant sud-est asiatique de l'OTAN.

En mai 1962 les conflits politiques au Laos pousse le président Kennedy à envoyer des forces militaires américaines dans la région et notamment en Thaïlande. Un porte-avions prend position au large de Da Nang et un Amphibious Ready Group (ARG) se déploie dans le Golfe de Siam pendant que d'autres se rassemblent en baie de Buckner à Okinawa.

Le USS Belle Grove (LSD-2) et le USS Talladega (APA-208) débarquent à Subic Bay le 1er bataillon du 9ème régiment de Marines plus six hélicoptères. Un accord international est signé le 23 juillet 1962 mettant fin à la crise et les américains décident d'évacuer de Thaïlande les hommes de la 3rd Marine Amphibious Unit (3rd MAU).

Le Belle Grove et son sister-ship Carter Hall (LSD-3) participent à la manœuvre, effectuant deux voyage à Bangkok. Les marines sont débarqués à Subic Bay ou à Buckner Bay avant que les deux navires ne rallient Yokosuka.

Après quelques réparations mineures, le Belle Grove met cap à l'est direction Long Beach où il arrive le 11 septembre 1962.

Après un mois de repos, le navire amphibie reçoit l'ordre de rallier à toute vapeur le Camp del Mar pour embarquer la 5th Marine Expeditionnary Brigade (5th MEB) alors que les tensions s'accroissent entre les Etats-Unis, l'URSS et Cuba où Kroutchev à décidé de déployer des bombardiers et des missiles nucléaires à 100 miles nautiques des côtes de Floride.

Le 14 octobre 1962 un Lockheed U-2 repère des sites de lancement de missiles nucléaires à porter intermédiaire. Le président Kennedy ordonne un blocus de l'île. Le Belle Grove franchit avec trois autres LSD le canal de Panama le 5 novembre et prend position au sud de la Jamaïque. La crise s'étant dénouée le 28 octobre, le navire reste sur zone trois semaines de plus en compagnie des autres unités du TG-128. Une fois le départ des missiles soviétiques confirmé, le USS Belle Grove (LSD-2) quitte les Caraïbes le 2 décembre et arrive à Long Beach le 15 décembre 1962.

Le 17 septembre 1963 il quitte Long Beach pour son cinquième déploiement en Extrême-Orient. Il fait escale à Pearl Harbor, Yokosuka, Sasebo et Hong-Kong avant de jeter l'ancre à Subic Bay en décembre 1963, intégrant par la même occasion le TG 76.5. Victime d'un problème de chaudières, il est immobilisé jusqu'au 1er février 1964 quand il peut reprendre une activité normale. Après avoir participé à l'exercice BACK PACK à Taiwan, le navire amphibie visite Okinawa et le Japon avant de rentrer à Long Beach le 6 avril 1964.

De juillet à octobre 1964 il est immobilisé aux chantiers navals Todd de Seattle pour une modernisation bien nécessaire pour un navire âgé de plus de vingt ans. Il est ensuite fort occupé en essais et remise en condition jusqu'au printemps 1965.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_be55
Le USS Belle Grove (LSD-2) à la mer en 1965

Le 19 avril 1965 il met à nouveau le cap vers l'ouest direction  le Sud-Vietnam, transportant là bas une partie de la Tiger Division de l'armée de la république de Corée, Séoul engageant jusqu'à 48000 hommes aux côtés des américains (320000 soldats sud-coréens au total ont servit au Vietnam).

Il assure ensuite depuis Da Nang le soutien des 3500 Marines récemment débarqués, la réparation et le ravitaillement des chalands de débarquement, le soutien des patrouilleurs engagés dans l'opération MARKET TIME, une opération destinée à stopper le ravitaillement en armes et munitions des maquis du sud par la mer. Il est de retour aux Etats-Unis le 29 novembre 1965 mais ne va y passer que six semaines.

Le 10 janvier 1966 il reprend le chemin du Vietnam et plus précisément Vung Tau dans le delta du Mékong. Sa mission est de mettre en place un dispositif de patrouille fluviale en assurant le soutien des vedettes type PBR sublimement représentées dans Apocalypse Now mais aussi des LCM plus ou moins modifiés.

Notre transport de chalands de débarquement est arrivé sur place le 5 février 1966 et va passer deux mois sur zone pour cette ingrate mais indispensable mission de l'ombre. Il va également servir de navire de commandement et de coordination lors de l'opération JACKSTAY.

Le 19 avril 1966 il est relevé par le USS Tortuga (LSD-26) (classe Casa Grande) et le Belle Grove appareille le même jour pour les Philippines. Il débarque du matériel à Subic puis retourne à Long Beach le 28 mai via Yokosuka et Pearl Harbor.

Transféré  à l'Amphibious Squadron Eleven (PhibRon 11) le 1er juillet, le USS Belle Grove (LSD-2) reprend la direction de l'Asie du Sud-Est le 1er septembre. Le 24 il évite le typhon Ida avant d'arriver à Okinawa et d'intégrer la TF-76, la force amphibie de la 7ème flotte.

Il transporte du fret entre Da Nang et Vung Tau au Sud-Vietnam mais aussi entre le Japon, Okinawa et les Philippines. Il est de retour à Long Beach le 10  janvier 1967.

Après huit mois passés à s'entrainer aux opérations amphibies, le USS Belle Grove (LSD-2) prend à nouveau le chemin du Sud-Vietnam, appareillant le 11 août. Il débarque du matériel à Subic Bay le 27 avant de rallier Da Nang le 5 septembre et d'y relever le USS Hermitage (LSD-34) (classe Thomaston) puis de retrouver le Task Group 76.4 à la mer.

Pendant dix semaines le LSD va participer à trois assauts amphibies en soutien des opérations du 1er Corps d'Armée, lançant des LVT, ravitaillant et réparant es hélicoptères et servant de base avancée pour les forces spéciales de l'Armée.

Fin novembre 1967 il effectue plusieurs rotations entre Subic Bay, Da Nang et Cam Ranh pour transporter du matériel. Ceci fait il rallie les Philippines puis Sasebo, sauvant l'équipage d'un chalutier japonais échoué. Après une semaine de repos à Sasebo il rallie Naha le 17 novembre pour embarquer des hélicoptères CH-46 et les équipements associés direction Da Nang. Deux voyages vont être nécessaires pour assurer ce transport, les livraisons ayant eu lieu les 22 décembre et 2 janvier.

Après un nouveau mois à assurer du transport de matériel, notre navire amphibie quitte Cam Ranh le 8 février pour une escale d'inspection avant de mettre cap sur les Etats-Unis le 28. Il fait escale à Pearl Harbor les 9 et 10 mars avant de rallier Long Beach le 19.

Du 10 avril au 14 juillet 1968 il est immobilisé pour un petit carénage avant d'enchainer par quatre mois d'entrainement et de remise en condition.

Le 9 octobre il rallie Acapulco et le 25 embarque des navires de l'équipe olympique de voile olympique américaine qui venait de remporter deux médailles d'or (catégories Dragon et Star). Les voiliers sont débarqués le 1er novembre 1968 et le LSD-2 passe le reste de l'année depuis Long Beach à mener des opérations de routine.

Après une période de travaux aux chantiers navals Bethlehem, le USS Belle Grove (LSD-2) appareille le 30 janvier 1969 pour Oahu où il arrive le 7 février. Il charge de la dynamite et différents explosifs pour l'Atomic Energy Commission. Il reprend la mer 9 février direction l'atoll de Johnston arrivant sur place le 11, déchargeant sa sensible cargaison avant de reprendre la mer le lendemain matin pour Bikini où il arrive le 18 au matin.

Dans l'après midi il appareille pour Guam où il arrive le 23 mais pour quelques heures puisqu'il repart rapidement pour Subic Bay où il arrive le 28. Pendant les cinq mois suivant il va multiplier les rotations entre le Sud-Vietnam, les Philippines et Okinawa. Il fait également escale à Singapour, Hong Kong et Sasebo. Début août il participe à une unique opération amphibie, embarquant des Marines à Chu Lai pour les débarquer du côté de Da Nang.

Il quitte Vung Tau pour la dernière fois le 14 août 1969, mouillant en baie de Buckner le 17 puis mettant cap le lendemain sur Yokosuka où il arrive le 21. il repart le 26 pour Seal Beach (Californie) où il arrive le 11 septembre 1969. Pour notre vétéran c'est la fin. Il débarque ses  munitions avant de rallier Long Beach le lendemain.

Le USS Belle Grove (LSD-2) est decommissioned le 12 novembre 1969 et rayé des registres le même jour. Il est remorqué à San Diego où il va passé quelques mois jusqu'à sa vente à la démolition survenue à l'été 1970.


A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 12143
Age : 39
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyLun 10 Mai 2021, 22:02

clausewitz a écrit:
HISTORIQUE Le USS Ashland (LSD-1)
[…]
En septembre 1953 il embarque deux sous-marins français et sept marins pour un transport sur la côte ouest. Il franchit le canal de Panama le 10 octobre et arrive à San Diego le 14.[…]
scratch Ça alors ! Des petits submersibles, sans doute ? Lesquels, donc ?
Citation :
[…] Le 1er novembre 1956 le USS Ashland (LSD-1) est placé sous le contrôle du Commander, Naval Air Forces, Atlantic pour être transformé en ravitailleur d'hydravions à une époque où ce type d'appareil est clairement en déclin.[…]
Les vieux PBM Mariner, oui. Mais pas les P5M Marlin.
Et encore moins les P6M Seamaster (à réaction) destinés au bombardement stratégique.
Citation :
[…] LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as30 Le USS Ashland (LSD-1) à été modifié après guerre pour pouvoir embarquer des hydravions Martin P5M-2 Mariner […]
Les P5M ne sont pas des Mariner, mais des Marlin.
Citation :
[…] LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as31 En juillet 1957  il est ainsi modifié pour embarquer six gros hydravions Martin P5M-2 (NdA vu la taille des appareils j'ai un doute sur le chiffre, […]
Oui, c'est aussi mon impression.
Plutôt que d'embarquement de ces appareils, il devait s'agir d'une capacité de soutien. Avec mise au radier de l'un d'entre eux ?
Enradiage ici testé avec un Marlin ; sans doute en vue du soutien futur de Seamaster (P6M).
C'est ce qui se comprend à la lecture du chapitre ad-hoc des Flottes de Combat 1960, page 242.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyLun 10 Mai 2021, 22:36

DahliaBleue a écrit:
clausewitz a écrit:
HISTORIQUE Le USS Ashland (LSD-1)
[…]
En septembre 1953 il embarque deux sous-marins français et sept marins pour un transport sur la côte ouest. Il franchit le canal de Panama le 10 octobre et arrive à San Diego le 14.[…]
scratch Ça alors ! Des petits submersibles, sans doute ? Lesquels, donc ?
Citation :
[…] Le 1er novembre 1956 le USS Ashland (LSD-1) est placé sous le contrôle du Commander, Naval Air Forces, Atlantic pour être transformé en ravitailleur d'hydravions à une époque où ce type d'appareil est clairement en déclin.[…]
Les vieux PBM Mariner, oui. Mais pas les P5M Marlin.
Et encore moins les P6M Seamaster (à réaction) destinés au bombardement stratégique.
Citation :
[…] LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as30 Le USS Ashland (LSD-1) à été modifié après guerre pour pouvoir embarquer des hydravions Martin P5M-2 Mariner […]
Les P5M ne sont pas des Mariner, mais des Marlin.
Citation :
[…] LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as31 En juillet 1957  il est ainsi modifié pour embarquer six gros hydravions Martin P5M-2 (NdA vu la taille des appareils j'ai un doute sur le chiffre, […]
Oui, c'est aussi mon impression.
Plutôt que d'embarquement de ces appareils, il devait s'agir d'une capacité de soutien. Avec mise au radier de l'un d'entre eux ?
Enradiage ici testé avec un Marlin ; sans doute en vue du soutien futur de Seamaster (P6M).
C'est ce qui se comprend à la lecture du chapitre ad-hoc des Flottes de Combat 1960, page 242.

Merci pour ces compléments/corrections

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
PALEZ

Masculin
Nombre de messages : 5919
Age : 48
Ville : au bord du golfe de Botnie.... (200m)
Emploi : Mercenaire... :/
Date d'inscription : 11/09/2006

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyMar 11 Mai 2021, 14:31

DahliaBleue a écrit:
clausewitz a écrit:
HISTORIQUE Le USS Ashland (LSD-1)
[…]
En septembre 1953 il embarque deux sous-marins français et sept marins pour un transport sur la côte ouest. Il franchit le canal de Panama le 10 octobre et arrive à San Diego le 14.[…]
scratch Ça alors ! Des petits submersibles, sans doute ? Lesquels, donc ?

Les S-622 et S-623, 2 des 4 type XXVIIB Seehund récupérés à la fin de la guerre. Le S-622 est encore exposé au musée de la marine de Brest.

http://www.netmarine.net/bat/smarins/seehund/
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 12143
Age : 39
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyMar 11 Mai 2021, 16:51

Citation :
[…] En septembre 1953 il embarque deux sous-marins français et sept marins pour un transport sur la côte ouest. Il franchit le canal de Panama le 10 octobre et arrive à San Diego le 14.[…]
moi-même a écrit:
[…] : scratch: Ça alors ! Des petits submersibles, sans doute ? Lesquels, donc ?
PALEZ a écrit:
[…] Les S-622 et S-623, 2 des 4 type XXVIIB Seehund récupérés à la fin de la guerre. Le S-622 est encore exposé au musée de la marine de Brest.[…]
Excellent LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Smiley_a
C'était donc bien des "petits" submersibles.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyMar 11 Mai 2021, 22:35

Merci de ce complément.

Je recommande la visite du musée de la Marine de Brest qui est vraiment pas mal.

Quelques photos de votre serviteur sur le Seehund

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Seehun10

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Seehun11

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Seehun12

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyMer 12 Mai 2021, 14:59

Le USS Carter Hall (LSD-3)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ca85

Présentation

-Le USS Carter Hall (LSD-3) à été lancé le 4 mars 1943 et commissioned le 18 septembre 1943.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Carter10
La propriété de Carter Hall appartenait à Nathaniel Burnwell
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Nathan10

C'est le premier navire à porter le nom d'une propriété, d'une plantation située près de Millwood (Virginie) dans la vallée de la Shenandoah. Propriété d'un homme politique et militaire virginien, Nathaniel Burnwell (1750-1814), elle à été construite entre 1792 et 1800 dans un système géorgien.

Utilisée comme quartier général par Stonewall Jackson durant la guerre de la Sécession la propriété à été saccagée par les troupes de l'Union. Le  site est classé monument historique en 1973.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ca86
Le USS Cartel Hall (LSD-50)

Depuis un deuxième navire à porté ce nom, un autre navire amphibie le LSD-50. Unité de classe Harpers Ferry, il à été construit aux chantiers navals Avondale de la Nouvelle-Orléans, étant mis sur cale le 11 novembre 1991 lancé le 2 octobre 1993 et commissioned le 30 septembre 1995. Il est actuellement stationné à Little Creek en Virginie.

Carrière opérationnelle
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ca87
Le USS Carter Hall (LSD-3)

Le USS Carter Hall (LSD-3) appareille de San Francisco le 12 octobre 1943 avec à son bord des passagers et du fret direction Brisbane. Il rallie ensuite Milne Bay en Nouvelle-Guinée, assurant jusqu'au 10 mai 1944 ici à Buna le ravitaillement et la maintenance de la battelerie mais aussi de la «poussière navale».

Cela signifie pas non plus l'immobilisme car il participe le 15 décembre 1943 au débarquement du cap Merkus à Arawe en Nouvelle-Bretagne. En avril il participe aux débarquements à Aitape et en baie de Tanahmerah. Il reste dans la zone jusqu'au 2 mai puis met cap sur Guadalcanal où  il arrive le 12 mai pour un entrainement aux opérations.

Il rallie ensuite Kwajalein, étant placé en réserve pour une éventuelle intervention à Saipan mais il n'eut pas intervenir, quittant la zone pour Guam où il arrive le 21 juillet 1944. Il soutien les opérations jusqu'au 26 juillet avant de retourner à Hollandia le 29 août. Du 11 septembre au 1er octobre 1944 il soutien les opérations au large de Morotai.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ca88
Le USS Carter Hall (LSD-3)

Le USS Carter Hall (LSD-3) appareille d'Hollandia en Nouvelle-Guinée le 12 octobre 1944 au sein du groupe d'attaque de Palau (Northern Attack Force) pour participer aux débarquements prévus sur Red Beach près de Tadoban dans la baie de San Pedro (île de Leyte) le 20 octobre 1944. Il se retire le 24 octobre alors que la Bataille du Golfe de Leyte fait rage mais ne tarde pas à reprendre ses rotations entre la Nouvelle-Guinée et la tête de pont jusqu'au 17 novembre. Il termine ensuite l'année en baie de San Pedro comme bâtiment-base pour navires amphibies (entretien et ravitaillement).

Après un petit carénage à Oakland du 31 janvier au 4 avril 1945 notre transport de chalands de débarquement rallie Subic Bay le 1er mai pour embarquer des chalands, des troupes et du matériel et ainsi participer aux opérations amphibies exécutées à Brunei du 10 au 16 juin puis à Balikpapan du 1er au 4 juillet.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ca89
Le USS Carter Hall (LSD-3) au mouillage

Il va ensuite rester à Leyte, servant de dock-flottant pour les petits bâtiments et ce jusqu'au 6 septembre 1945 quand il rallie la Corée et le port de Jinsen pour transporter des embarcations nécessaires à l'occupation de la péninsule coréenne.

Il reste déployé en Asie du Nord-Est, opérant essentiellement entre Shanghai et Sasebo jusqu'au 9 avril 1946 quand il quitte la région pour San Francisco. Il est désarmé et mis en réserve à San Diego le 12 février 1947.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ca90
A la mer et au port, le USS Carter Hall (LSD-3)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ca91

Approximativement quatre ans plus tard il est réarmé dans le contexte de la guerre de Corée mais comme pour son sister-ship Belle Grove, le USS Carter Hall (LSD-3) ne va pas rallier le pays du matin frais mais plutôt l'Atlantique et la Méditerranée.

Officiellement remis en service le 26  janvier 1951, il arrive à Norfolk le 11 juin. Il s'entraine intensivement au large de la côte est et dans les Caraïbes, effectuant un déploiement en Méditerranée de janvier à mai 1953 après avoir participé au soutien de la construction du Defensive Early Warning System au large d'Hebron au Labrador avant de visiter le Groenland mais aussi de franchir le cercle Arctique.

Il est de retour dans le Pacifique le 31 janvier 1955 quand il arrive à San Diego après vingt quatre jours de mer. Il alterne entre exercices au large des côtes de Californie et des déploiements en Extrême-Orient (1955, 1958, 1959 et 1960) mais aussi une mission de ravitaillement en zone arctique exécutée à l'été 1956.

Après vingt-six années de carrière, le USS Carter Hall (LSD-3) est désarmé et rayé des registres le 31 octobre 1969 puis vendu à la démolition le 28 août 1970 et démantelé.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyMer 12 Mai 2021, 15:12

Le USS Epping Forest (LSD-4)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ep10
Le USS Epping Forest (LSD-4) au mouillage en compagnie d'un dragueur de mines.

Présentation

-Commandé initialement comme transport d'artillerie mécanisée (APM), le USS Epping Forest est reclassé le 1er juillet 1941, mis sur cale le 23 novembre 1942 lancé le 2 avril 1943 et commissioned le 11 octobre 1943.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Epping10
C'est dans cette maison qu'est née Mary Ball Washington
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Mary_b10

C'est le premier et unique navire à porter le nom d'une maison du comté de Lancaster en Virginie où est née Mary Ball Washington (1707-1789), la mère de George Washington, premier président des Etats-Unis.

Carrière opérationnelle
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ep11
Dans le radier l'équipage de l'USS Epping Forrest (LSD-4) est rassemblé

Une fois son équipage entrainé le USS Epping Forest (LSD-4) quitte San Diego le 13 janvier 1944 avec à son bord des Marines pour un entrainement dans les eaux hawaïennes qu'il quitte le 22 janvier pour les Marshall et sa première opération de guerre puisqu'il est engagé dans les assauts initiaux de Roi et de Namur le 31 janvier 1944.

Après s'être ravitaillé à Funafuti au début du mois de février, le navire amphibie appareille pour Tulagi afin de subir quelques travaux puis d'embarquer les hommes et le matériel de la 1ère division de Marines qui entra dans la légende à Guadalcanal.

Il les débarque à Emirau le 20 mars pendant les trois semaines suivantes, l'Epping Forrest va amener hommes, matériel et ravitaillement pour alimenter la bataille, effectuant plusieurs rotations entre Emirau, Guadalcanal et Manus.

Le 10 avril 1944 il arrive à Finnschhafen pour préparer les opérations sur Hollandia. Il arrive au large d'Aitape le 22 avril pour l'opération PERSECUTION, le débarquement de 22500 américains des 32ème et 41ème DI qui doivent s'emparer de deux aérodromes à Aitape et Tadji. Les combats s'achèvent le 4 mai.

Le 11 mai 1944 il arrive à Guadalcanal pour embarquer des Marines et leur équipement pour l'invasion de Guam qui est exécuté le 21 juillet. A noter que le navire était resté en réserve pour les opérations de Tinian et de Saipan.  

Il passe cinq jours au large de l'île pour réparer les chalands de débarquement avant de retourner à Guadalcanal. Le mois d'août 1944 le voit occuper à transporter des chalands de débarquement jusqu'à Manus.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ep12
Le USS Epping Forest (LSD-4) à quai.

Le 15 septembre 1944 il est présent au large de Peleliu pour une nouvelle opération amphibie. L'assaut terminé, le LSD assure le ravitaillement et le soutien des barges de débarquement en procédant à de menues réparations.

Après avoir rallier Hollandia, le USS Epping Forest (LSD-4) est engagé dans le débarquement amphibie exécuté dans le Golfe de Leyte le 20 octobre et qui allait entrainer la bataille du même nom. A la différence des assauts précédents il ne reste pas sur place, ralliant immédiatement Hollandia pour embarquer de nouvelles embarcations. Il termine l'année par une série de rotations entre Leyte et la Nouvelle-Guinée.

Pour le quatrième Landing Ship Dock (LSD) de la marine américaine l'année 1945 commence par le débarquement dans le Golfe de Lingayen, débarquement exécuté le 9 janvier 1945. Ce débarquement s'effectue sous des attaques aériennes japonaises continuelles.

Le lendemain il reprend la mer pour Morotai pour charger du matériel au profit de l'armée de terre avant de revenir à Lingayen le 27 janvier. Il devient ensuite bâtiment-base pour les embarcations de débarquement les ravitaillant et les réparant passant deux semaines sur place. Il transfère ensuite d'autres chalands de Saipan à Guam et de la baie de Milne à Leyte où il arrive le 13 mars, ces embarcations devant être préparées pour l'opération ICEBERG, le débarquement américain à Okinawa qui à lieu le 1er avril 1945.

Le USS Epping Forest (LSD-4) arrive au large des plages d'Hagushi le 1er avril, mettant ses embarcations à l'eau pour envoyer Marines et/ou G.I à l'assaut de cette île qui allait nécessiter plus de deux mois de violents combats. L'assaut terminé as usual le LSD assure le soutien logistique et technique des chalands, le tout sous la menace constante des kamikazes.

Le 1er juillet 1945 il appareille pour Portland (Oregon) arrivant à destination le 26. Il assure des transports de chalands de débarquement entre la côte ouest et les eaux hawaïennes. Il assure également le transport de petites embarcations de servitude à Bikini pour l'opération CROSSROADS, la campagne d'essais atomique de l'été 1946.

La campagne terminée, le navire amphibie est de retour à San Diego le 27 juin. Il est désarmé et mis en réserve à Long Beach le 25 mars 1947.

Le USS Epping Forest (LSD-4) est réarmé le 1er décembre 1950 et s'entraine intensivement jusqu'au 24 mai 1951 quand il quitte San Diego direction l'Extrême-Orient et plus précisément la guerre de Corée. Ce premier déploiement s'achève le 7 février 1952 quand il retourne sur la côte ouest. Il exécute un nouveau déploiement dans les eaux coréennes d'octobre 1952 à septembre 1953 non pour des opérations amphibies mais pour soutenir les opérations de déminage du port de Wonsan.

Après un petit carénage de novembre 1953 à avril 1954, l'Epping Forest retourne en Extrême-Orient pour des exercices amphibies à Okinawa et en Corée du Sud avant de participer à l'opération PASSAGE TO FREEDOM.

Le 7 mai 1954 les meilleures unités du corps expéditionnaire française avaient capitulé à Dien-Bien-Phu marquant la fin de la guerre d'Indochine.

Suite à ce conflit le Vietnam avait été divisé le long du 17ème parallèle avec au nord un régime dominé par les communistes et au sud un régime pro-occidental à défaut d'être une véritable démocratie.

Cette séparation était censée être provisoire en attendant des élections en 1956 pour mettre sur pied un gouvernement national. On connait la suite...... .

Pendant 300 jours suivant la signature des accords de Genève toute personne présente sur le territoire vietnamien pouvait gagner le nord ou le sud.

La France est à l'initiative de cette opération mais est très vite débordée. Elle va donc être assistée par les Etats-Unis qui sans le savoir mettent le pied dans l'engrenage vietnamien et d'autres pays.

Les chiffres sont incertains mais selon certaines études les navires américains ont évacué vers le sud près de 310000 personnes. A cela s'ajoute côté français avec l'aide d'autres pays l'évacuation par voie aérienne de 214000 personnes, par mer de 270000 personnes auxquels il faut ajouter 120000 militaires français et 80000 militaires vietnamiens qui ont tout à craindre de l'emprise communiste tout comme les catholiques qui représentent 85% des réfugiés. On estime que 109000 refugiés ont rallié le sud par leurs propres moyens. D'autres font le chemin inverse : 14 à 45000 civils et 10000 combattant viet-minh.

En 1955/56 il est à nouveau en Extrême-Orient mais cette fois aucun événement saillant contrairement au précédent. En août 1957 il quitte San Diego pour un nouveau déploiement sous l'autorité de la 7ème flotte et ce jusqu'en avril 1958 quand il rentre à San Diego pour une période de travaux.

Après essais et remise en condition, il quitte à nouveau le sud de la Californie en juin 1959 pour un déploiement de cinq mois qui s'achève en novembre par son retour à San Diego.

Durant ce déploiement il assure le transport d'une division de dragueurs de mines puis rejoint l'Amphibious Squadron One à Okinawa pour se tenir prêt à éventuellement intervenir en soutien du gouvernement laotien aux prises avec une guérilla communiste (le Pathet Lao).

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ep13
Le USS Epping Forest (MCS-7)

Redéployé à Sasebo comme navire-amiral de la Mine Forces, Pacific, le USS Epping Forest (LSD-4) assure le soutien des dragueurs de mines au cours de nombreux exercices menés dans la région. Il est reclassé MCS-7 le 30 novembre 1962.

Le USS Epping Forest (MCS-7) est désarmé et rayé des registres le 1er novembre 1968 avant d'être vendu à la démolition le 30 octobre 1969.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyVen 14 Mai 2021, 11:37

Le USS Gunston Hall (LSD-5)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_gu38
Le USS Guston Hall (LSD-5) photographié après guerre après l'installation d'une plate-forme permettait la mise en œuvre d'hélicoptères au détriment de la batellerie.

Présentation

-Le USS Gunston Hall (LSD-5 ex-APM-5) est mis sur cale le 28 décembre 1942 lancé le 1er mai 1943 et commissioned le 10 novembre 1943.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Gunsto10
Gunston Hall et son propriétaire George Mason
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  George21

C'est le premier navire à porté le nom d'une plantation de Virginie située près de Mason Neck, plantation dont le bâtiment principal construit entre 1755 et 1759 à été classé monument historique le 19 décembre 1960.

C'était la propriété de George Mason (11 décembre 1725-7 octobre 1792), l'un des pères fondateurs (Founding Father) des Etats-Unis. Délégué à la Convention Constitutionnelle de 1787, il est l'un des trois délégués à refuser le texte. Cela n'empêche pas la Virginie de ratifier la constitution en 1788 mais élu au Congrès en 1789 il continue son travail de lobbying qui est validé par le vote de trois amendements en 1791 peu de temps avant sa mort.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_gu39
Le USS Gunston Hall (LSD-44)

Après l'unité de classe Ashland, un deuxième navire à été baptisé ce nom, le LSD-44, une unité de classe Whidbey Island. Mis sur cale aux chantiers navals Avondale de la Nouvelle-Orléans le 26 mai 1986 lancé le 27 juin 1987 et commissioned le 22 avril 1989. Il est toujours en service actuellement étant affecté à l'Amphibious Group  Two et basé en Virginie à la Joint Expeditionnary Base Little Creek-Fort Story.

Carrière opérationnelle

Le Gunston Hall dans le second conflit mondial
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_gu40
Transport de colis lourds pour le USS Gunston Hall (LSD-5)

Après avoir réalisé sa mise en condition opérationnelle au large des côtes de Californie, le USS Gunston Hall (LSD-5) appareille pour le Pacifique, connaissant son baptême du feu en février 1944, étant constamment sur la brèche pendant les dix-huit mois qui le sépare de la fin de la guerre.

Il quitte San Diego le 13 janvier 1944 avec à son bord 225 marines du 4ème bataillon de chars et de deux unités amphibies ainsi que 15 LVT, 15 chars, 17 LCM et 15000 gallons de carburant (environ 57000 litres) et est en position le 1er février 1944 pour le débarquement sur les îles de Roi et Namur (Kwajalein).  

Comme toujours (ou presque), le LSD une fois les marines mis à terre sert de bâtiment-base pour le soutien logistique et technique de la batellerie. Il y reste jusqu'au 6 février quand il rembarque les véhicules et les embarcations avec lesquels il avait traversé le Pacifique. Il rallie ensuite Guadalcanal via Funa Futi.

Il participe ensuite à l'assaut amphibie sur Emirau (20 mars 1944), Hollandia (22 avril 1944), Guam (21 juillet), Peleliu (15 septembre) et Leyte le 20 octobre 1944, assaut qui entraine la bataille du Golfe de Leyte.

Le Gunston Hall assure des missions de transport et de ravitaillement après l'assaut initial, étant loin des combats de la bataille cité plus haut.  

Il participe en 1945 au débarquement à Luzon le 9 janvier puis celui à Iwo Jima le 19 février et enfin Okinawa le 1er avril, le dernier débarquement amphibie de la guerre. Le USS Gunston Hall (LSD-5) reste à proximité de Kerama Retto jusqu'au 1er juillet pour ravitailler et réparer la batellerie. Il échappa à toute attaque des kamikazes.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_gu41
Le USS Gunston Hall (LSD-5) à la mer

Le 1er juillet 1945 il quitte la région pour rallier la côte ouest à des fins d'entretien. Il ne le sait pas encore mais pour lui la guerre est finie. Il arrive à Portland le 26 juillet via Guam, Eniwetok et Pearl Harbor. Les travaux terminés, il transfert des chalands de débarquement le long de la côte ouest avant de jeter l'ancre à San Diego à la mi-décembre pour réparer des embarcations amphibies et de soutien.

Il retourne dans le Pacifique en 1946 pour participer à l'opération CROSSROADS, une campagne d'essais atomiques exécutée à Bikini (trois prévus mais deux exécutés). Il quitte San Diego le 17 avril et arrive à destination le 6 mai via une escale à Pearl Harbor. Il repart le 19 août pour rentrer à San Diego le 3 octobre via Kwajalein et Pearl Harbor. Le USS Gunston Hall (LSD-5) est désarmé le 7 juillet 1947 à Terminal Island à San Francisco.

Retour en service pour un navire amphibie
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_gu42
Le USS Gunston Hall (LSD-5)

Le USS Gunston Hall (LSD-5) est modifié au Puget Sound Naval Shipyard comme «Artic LSD» pour pouvoir opérer en zone froide, les principaux travaux concernant une augmentation de la capacité de ventilation et de chauffage.

Il est réarmé le 5 mars 1949 et après remise en condition il participe à l'opération MIKI puis à l'opération MICOWEX, des exercices menés au delà du cercle Arctique. Il s'entraine au large de la côte ouest jusqu'au déclenchement de la guerre de Corée.

Il quitte San Diego le 1er juillet 1950 avec à son bord des éléments de la 1st Marine Provisional Brigade qu'il débarque à Pusan le 3 août après une escale à Yokosuka. Il embarque trente blessés graves sur civières et retourne au Japon mais à Osaka cette fois.

Le 10 septembre 1950 il quitte le Japon pour participer cinq jours plus tard à l'opération CHROMITE, le débarquement mené à Inchon pour prendre les nord-coréens à revers. Le débarquement amphibie réalisé, il réalise plusieurs rotations pour amener les renforts et le ravitaillement.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_gu43
Le USS Gunston Hall (LSD-5) en 1950

A l'été 1952, il est modifié pour recevoir une plate-forme pouvant accueillir neuf hélicoptères légers utilisés essentiellement à l'époque pour la recherche et le sauvetage ainsi que les évacuations sanitaires.

Durant le conflit coréen, le USS Gunston Hall (LSD-5) multiplie les missions de transport, de ravitaillement et de soutien aux dragueurs de mines chargés de nettoyer le port de Wanson.

En avril 1952 le navire amphibie transporte 15000 prisonniers chinois et nord-coréens en cinq rotations entre l'île de Koje et Ulsan et Cheju.

Il est présent à Cheju du 4 au 22 septembre, participant à l'opération BIG SWITCH, l'échange de prisonniers suite à la fin de la guerre de Corée.

Dans les années suivantes son activité alterne entre entrainement au large des côtes américaines et déploiements au sein de la 7ème flotte en Extrême-Orient. Il assure aussi des missions de ravitaillement en zone arctique.

En 1955 il participe à l'opération humanitaire PASSAGE TO FREEDOM, le transport au sud de personnes souhaitant échapper aux communistes. Le USS Gunston Hall (LSD-5) effectue cinq rotations entre le 2 janvier et le 26 février 1955.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_gu45
Le USS Gunston Hall (LSD-5) à la mer

En 1962 il quitte le Pacifique pour rallier les Caraïbes avec à son bord des éléments de la 5th Marines Expeditionary Brigade (5th MEB) alors que la crise des missiles fait rage à Cuba, que le monde est au bord de la troisième guerre mondiale aka première guerre nucléaire.

Finalement la crise se résout par la négociation et le Gunston Hall qui avait franchit le canal de Panama dans le sens ouest-est le repasse dans l'autre sens peu après, ralliant San Diego dès le 15 décembre 1962.

Le 26 mars 1963 le USS Gunston Hall (LSD-5) appareille pour un nouveau déploiement en Extrême-Orient. Il opère dans les eaux entourant le Japon, Okinawa, la Corée du Sud, Hong-Kong et d'autres îles du Pacifique. Il est de retour en Californie le 13 novembre 1963.

Après presque un an d'opérations au large des côtes de la Californie, le transport de chalands de débarquement appareille de San Diego le 6 novembre 1964 pour un nouveau déploiement sous l'autorité de la septième flotte.

Le contexte à changé puisque quand il arrive à Subic Bay le 30 novembre la guerre du Vietnam à éclaté trois mois plus tôt avec l'incident du Golfe du Tonkin entre deux destroyers américains et des vedettes lance-torpilles nord-vietnamiennes.

Après avoir opéré dans les eaux vietnamiennes pendant six semaines, le Gunston Hall est relevé le 8 janvier 1965 avant de rallier Hong-Kong pour une escale de détente avant de mettre cap sur Yokosuka où il arrive le 24. Il fait escale en Corée du Sud et à Okinawa avant de retourner dans les eaux vietnamiennes.

Il débarque du fret à Da Nang jusqu'au 18 février avant de rallier Okinawa pour charger du fret et du matériel à transférer au Vietnam, le dispositif militaire américain était particulièrement vorace en carburant, munitions, vivres et pièces détachées. Après une ultime escale à Yokosuka, il quitte le Japon le 6 juin pour rentrer à San Diego le 22 juin mais pour peu de temps.

En effet dès le 6 août 1965 il remet cap à l'ouest, faisant escale à Hawaï, à Okinawa et au Japon, passant plusieurs semaines dans les eaux vietnamiennes avant de rentrer sur la côte ouest le 7 octobre 1965.

Le 16 mai 1966 il repart pour le Vietnam, faisant escale à Chu  Lai le 27 mai pour débarquer des sapeurs des marines (9th Marine Engineers) avant de rallier Subic Bay pour multiplier les rotations entre les Philippines et le Vietnam pour des missions de transport, des exercices (HILLTOP VII et MUDPUPPY I aux Philippines) avant d'embarquer trois véhicules à coussin d'air expérimentaux le 15 décembre 1965 pour rentrer à San Diego au début du mois de janvier 1967.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_gu44
Le USS Gunston Hall (LSD-5) mettant à l'eau un véhicule sur coussin d'air en 1967.

Le USS Gunston Hall (LSD-5) est désarmé et rayé en mai 1970. Il est aussitôt vendu à l'Argentine au titre du Military Assistance Programm. Rebaptisé ARA Candido de Lasala (Q-43), il est utilisé par la marine argentine jusqu'en 1981 quand le navire est désarmé puis démoli.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Ara_ca10
L'ARA Candido de Lasala (Q-43) à quai


_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyVen 14 Mai 2021, 11:52

Le USS Lindenwald (LSD-6)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_li12
Le USS Lindenwald (LSD-6)

Présentation

Autorisé comme APM-6, le USS Lindenwald est reclassé le 1er juillet 1942. Mis sur cale le 22 février 1943, il est lancé le 11 juin 1943 et commissioned le 9 décembre 1943.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Linden10
Lindenwald en 2006

C'est actuellement le premier et le dernier navire à porté le nom d'un propriété située dans le comté de Columbia (Etat de New-York) à 1.6km au sud de Kinderhook, à 201km au nord de New-York et à 32km au sud d'Albany.

Construite en 1797 cette propriété de 51 hectares à été acquises en 1839 par un certain Martin van Buren qui y vécu de 1841 à 1862.

Bien entendu si ce nom à été choisit pour baptiser un navire de l'US Navy c'est que le personnage était un personnage important.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Martin10
Martin van Buren (1782-1862)

Martin van Buren (Kinderhook 5 décembre 1782 Kinderhook 24 juillet 1862) était un homme politique américaine, appartenant au parti Démocrate-Républicain de 1799 à 1815, au Free Soil Party de 1848 à 1852 et au parti Démocrate de 1825 à 1848 et de 1852 à 1862. Il à été marié à Hannah Hoes en 1807 (décédée en 1819) qui lui donna cinq enfants.

Huitième président des Etats-Unis du 4 mars 1837 au 4 mars 1841, il à été auparavant vice-président du 4 avril 1833 au 4 mars 1837, ministre des Etats-Unis (ambassadeur) en Grande-Bretagne du 8 août 1831 au 4 avril 1832, dixième Secrétaire d'Etat (affaires étrangères) du 28 mars 1829 au 23 mai 1831, gouverneur de l'Etat de New-York du 1er janvier au 12 mars 1829, Sénateur (fédéral) de l'Etat de New-York du 4 mars 1821 au 20 décembre 1828, 14ème procureur général de l'Etat de New-York du 17 février 1815 au 8 juillet 1819, Sénateur de l'Etat New-York de 1813 à 1820 et surrogate du comté de Columbia de 1808 à 1813.

Carrière opérationnelle

Le Lindenwald dans le second conflit mondial
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_li13
Le USS Lindenwald (LSD-7), radier ouvert l'étrave à l'air

Après avoir réalisé sa mise en condition opérationnelle au large de San Francisco, le USS Lindenwald (LSD-7) quitte San Diego le 27 décembre 1943 avec un chargement de chalands de débarquement de chars (LCT Landing Craft Tank) qui sont utilisés pour des essais d'embarquement et de débarquement en baie de Maalaea à Hawaï.

Après dix-huit jours d'entrainement intensif, il quitte Pearl Harbor en compagnie du Southern Transport Group pour participer à l'invasion des îles Marshall qui commence le 22 janvier 1944 avec dans son immense radier découvert dix-huit LCM (Landing Craft Mecanized) chargés d'un char.

Arrivé au large de Kwajalein dans la soirée du 31 janvier, il lance ses chalands à l'aube le lendemain et six jours plus tard il embarque cinquante-quatre LVT pour rallier les îles Ellice puis à Guadalcanal où il arrive le 23 février 1944.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_li14
Le USS Lindenwald (LSD-6) à la mer

Au mois de mars il effectue deux rotations entre Guadalcanal et l'île d'Emirau située à 150 miles au nord de Rabaul. Il passe les mois d'avril et de mai dans les eaux hawaïennes pour entrainement.

Le 30 mai 1944 il appareille pour Eniwetok en vue de participer à l'invasion de Saipan. Il arrive sur zone le matin de l'attaque soit le 15 juin 1944, débarquant des LCM chargés des marines de la 2nd Division ainsi que de chars.

Il quitte la zone le 22 juin direction San Francisco  où il arrive le 11 juillet faisant escale au passage à Pearl Harbor pour débarquer des embarcations et des blessés.

Il reprend la mer le 21 juillet pour charger des chalands de débarquement à Pearl Harbor afin de rallier les îles de l'Amirauté pour préparer le débarquement prévu en octobre dans le Golfe de Leyte.

Il quitte Manus (îles de l'Amirauté) le 14 octobre 1944 direction Leyte et met à flot ses chalands le 20 octobre à l'aube. Le lendemain il met cap sur Hollandia (Nouvelle-Guinée) pour embarquer l'échelon arrière de l'état-major du général MacArthur pour le redéployer à Leyte. Jusqu'à la fin de l'année il va multiplier les rotations entre la Nouvelle-Guinée, Manus et Leyte.

Une fois Leyte sécurisée, le USS Lindenwald (LSD-7) se répare à l'opération suivante prévue en janvier 1945 dans le golfe de Lingayen à 150 miles au nord de Manille, un lieu d'invasion naturel, les japonais ayant débarqué au même endroit trois ans plus tôt le 22 décembre 1941.

Notre navire amphibie quitte l'île de Manus pour Lingayen le 31 décembre. Quatre kamikazes attaquent la formation dans laquelle se trouve le Lindenwald et si un appareil touche porte-avions d'escorte USS Kitkun Bay (CVE-71) (classe Casablanca), les autres sont dispersés par la DCA de la formation. De nouvelles attaques ont lieu le lendemain et plusieurs navires sont endommagés. Le débarquement à lieu le 9 janvier 1945 quand les 175000 hommes de la 6ème Armée sont débarqués et se révèle être un plein succès.

Le 10 janvier 1945 le navire rallie Wake pour embarquer des renforts et du ravitaillement, étant à nouveau sur zone le 27. Les hommes et le ravitaillement mis à terre, le navire repart pour une nouvelle rotation mais cette fois direction l'île de Biak. Il est de retour dans le Golfe de Lingayen le 11 février 1945.

Là encore il ne s'éternise pas puisque il reprend la mer le 12 direction Guam où arrivé le 24 il se ravitaille avant de mettre cap sur la Baie de Milne en Nouvelle-Guinée pour embarquer 38 embarcations destinés à Leyte où il arrive le 12 mars 1945  pour préparer au sein de la TF-51 du vice-amiral Richmond K. Turner l'opération ICEBERG, le débarquement sur Okinawa prévu pour le 1er avril 1945.

Le USS Lindenwald (LSD-6) appareille le 26 mars de la baie de San Pedro sur l'île de Leyte direction Okinawa où il arrive le 1er avril. Il va rester quatre-vingt douze jours au large de l'île. Après avoir débarqué ses hommes et son matériel, le LSD va assurer le ravitaillement et la maintenance des chalands de débarquement et plus généralement de la «poussière navale». Ce sont 452 navires qui ont été réparés.

A deux reprises le navire manque d'être endommagé par l'ennemi. Le 27 mai 1945 à l'aube il descend un appareil ennemi qui visait un autre navire et deux semaines plus tard visé il abat l'appareil qui s'écrase devant la poupe mais à une distance suffisante pour ne pas provoquer trop de dégâts.

Les combats terminés, le Lindenwald quitte la zone pour San Francisco le 1er juillet et arrive à destination trois semaines plus tard. Il est ensuite immobilisé jusqu'à la fin septembre pour un carénage de deux mois. Après un transport rapide en direction de Pearl Harbor, il franchit le canal de Panama pour Galveston (Texas).

Temps de paix pour un navire (de guerre) de l'ombre
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_li15
Le USS Lindenwald (LSD-6) à la mer

Après une série de transports dans le Golfe du Mexique, le USS Lindenwald (LSD-6) quitte La Nouvelle-Orléans pour Bremerhaven le 24 juin 1946 faisant escale au Libéria, à Casablanca et au Havre pour débarquer hommes et ravitaillement. Il quitte l'Allemagne le 18 août direction Norfolk où il arrive le 30.

Il quitte la Virginie 8 septembre 1946 direction San Francisco où il est désarmé le 5 avril 1947 et affecté à la Pacific Reserve Fleet San Francisco Group.

Réarmé dès le 18 février 1949 il opère au large de la côte ouest jusqu'au 26 novembre quand il met cap sur Norfolk où il arrive le 13 décembre. Jusqu'en 1952 son activité va le voir opérer entre les Caraïbes et Terre-Neuve mais aussi jusqu'à la base aérienne de Thulé au Groenland.

Le 8 septembre 1953 il quitte Norfolk en compagnie des autres navires de l'Amphibious Group Four (PhibGroup 4) direction la Méditerranée. Il arrive à Alger le 23 septembre pour une escale d'une semaine.

Il reprend la mer pour la Crète et passe le mois d'octobre à exécuté plusieurs exercices amphibies en compagnie d'autres unités de la 6ème flotte en mer Egée. Il retourne alors en Méditerranée occidentale, visite des ports français, italiens et espagnols. Il quitte Oran pour Norfolk le 24 janvier 1954 et rentre début février en Virginie.  

Durant les trois années suivantes, le transport de chalands de débarquement effectue un autre voyage en Europe et passe ses étés dans les eaux glaciales du Groenland sous l'autorité du Military Sea Transportation Service (MSTS), le futur Military Sealift Command (MSC).

Néanmoins son transfert n'est effectif que le 12 décembre 1956 quand il est désarmé par la marine et aussitôt remis en service sous le nom de USNS Lindenwald (T-LSD-6). Il est affecté au commandement atlantique du MSTS.

Il va ainsi assurer le ravitaillement des bases dans le nord du Groenland et en zone Arctique et ceux jusqu'à la mi-octobre 1958. Prit dans une tempête, il est totalement à la merci des éléments. Il envoie même un signal de détresse capté par le USNS Chattahoochee (T-AOG-82) qui parvient à la prendre en remorque et le ramener jusqu'à un mouillage protégé. Il rallie New-York pour des réparations. Celles-ci terminées il est placé en réserve active (Ready Reserve) par le MSTS.

Le USS Lindenwald (LSD-6) est remis en service au sein de la marine américaine le 1er juillet 1960 et affecté aux forces amphibies de la flotte de l'Atlantique (Amphibious Force US Atlantic Fleet). Il va effectue de nombreux exercices mais aussi intervenir en République Dominicaine.

Du 14 février au 16 juin 1962 le navire patrouille en Méditerranée sous l'autorité de la 6ème flotte avant de participer au blocus des côtes cubaines durant la crise des missiles de Cuba. Il passe l'année 1963 dans les eaux arctiques avant d'enchainer par les exercices «QUICK KICK» en avril 1964 et «STEEL PIKE I».

Le 30 juin 1961 le dictateur dominicain Rafael Trujillo au pouvoir depuis février 1930 est assassiné par un groupe de militaires. Une junte militaire prend le pouvoir mais organise des élections en 1963 qui portent au pouvoir Juan Bosch.

Ce dernier réalise un certain nombre de réformes démocratiques qui mécontentent de nombreuses personnes (essentiellement le clergé et les propriétaires terriens). Il est en renversé par un nouveau coup d'état militaire le 25 septembre  1963. Un nouveau président Donald Reid Cabral est élu mais il est vite contesté et vite renversé.

Une véritable guerre civile va ensanglanter le pays du 24 avril au 3 septembre 1965, les américains qui avaient occupé le pays de 1916 à 1922 interviennent du 27 avril au 26 mai 1965 pour évacuer leurs ressortissants puis pour tenter de ramener le calme avec des troupes de l'Organisation des Etats Américains.

C'est l'opération POWER PACK à laquelle participe notre navire amphibie. Les élections ont lieu le 1er juillet 1966, Joaquim Balaguer battant Bosch. Les derniers soldats étrangers quittent le pays en novembre 1966.

Le USS Lindenwald (LSD-6) quitte Little Creek en Virginie pour la Méditerranée en mars 1966, rentrant le 16 novembre. Jusqu'à la fin 1968, le navire alterne périodes d'entrainement, périodes d'entretien et exercices amphibies.

Il est désarmé à Little Creek le 30 novembre 1967 et rayé des registres le lendemain. Le 25 septembre 1968 il est vendu à Union Minerals & Alloys Corporation pour démolition mais fin 1977 il est vu en Argentine à la base navale de Rio Santiago près de La Plata, attendant probablement d'être démoli.


A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyDim 16 Mai 2021, 22:09

Le USS Oak Hill (LSD-7)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_oa10
Le USS Oak Hill (LSD-7) à la mer

Présentation

-Le USS Oak Hill (LSD-7 ex-APM-7) est mis sur cale le 9 mars 1943 lancé le 25 juin 1943 et commissioned le 5 janvier 1944.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Oak_hi10
Oak Hill appartenait à James Monroe
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  James_14

L'avant-dernière unité de la classe Ashland est le premier navire à porter le nom de cette propriété et plantation située à Aldie (Virginie) (A 14km au sud de Leesburg dans la zone non-incorporée du comté de Lourdoun), plantation ayant appartenu au président des Etats-Unis James Monroe resté célèbre par sa célèbre doctrine dont la mise au point à lieu dans cette propriété datant de 1808. Le site est classé monument historique depuis le 19 décembre 1969 mais appartenant à un propriétaire privé il n'est pas ouvert aux visiteurs.

James Monroe (Monroe Hall 28 avril 1758 New-York 4 juillet 1831) était un homme politique américain (Démocrate-Républicain). Marié en 1786 à Elizabeth Kortright, trois enfants.

Cinquième président des Etats-Unis du 4 mars 1817 au 4 mars 1825 (deux mandats), il est entré dans l'histoire par la célèbre doctrine qui porte son nom. Dans le contexte des guerres d'indépendance américaine il estimait que les puissances européennes ne devaient plus se mêler des affaires américaines pendant que les américains s'abstenaient de mettre le nez dans les affaires européennes.

Cette doctrine à justifié nombre d'actions plus ou moins reluisantes des Etats-Unis sur le continent américain mais comme le dise les anglais «Right or Wrong my country !» ou comme disait Reagan «Oui c'est un salaud mais c'est notre salaud !» (phrase également attribuée à Franklin Roosevelt).

Ces deux mandats présidentiels constituent le sommet d'une carrière très riche puisqu'il fût auparavant secrétaire d'Etat (6 avril 1811 au 4 mars 1817), Secrétaire à la Guerre (27 septembre 1814 au 2 mars 1815 dans le contexte de la guerre de 1812), Gouverneur de Virginie (1799-1802 et 1811), ministre des Etats-Unis en Grande-Bretagne (17 août 1803 au 7 octobre 1807), ministre des Etats-Unis en France (15 août 1794 au 9 décembre 1796), Sénateur de Virginie du 9 novembre 1790 au 27 mai 1794 et auparavant délégué de Virginie au Congrès de la Confédération du 3 novembre 1783 au 7 novembre 1786.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_oa11
Le USS Oak Hill (LSD-51)

Après le LSD-7 un deuxième navire à porté ce nom. Il s'agit du LSD-51 de classe Harpers Ferry. Il à été mis sur cale aux chantiers navals Avondale le 21 septembre 1992 lancé le 11 juin 1994 et commissioned le 8 juin 1996. Il est toujours en service et est actuellement stationné à Little Creek en Virginie.

Carrière opérationnelle
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_oa12
Quand le Oak Hill n'embarquait pas de chalands, il embarquait des LVT

Comme nous le savons tous désormais le terme commissioned ne correspond pas à notre admission au service actif mais plutôt à la clôture d'armement qui précède les essais et la mise en condition opérationnelle qui pour le USS Oak Hill (LSD-7) à lieu dans le sud de la Californie.

Après une série de missions de transport entre la côte ouest et les eaux hawaïennes, notre transport de chalands de débarquement va intégrer le Task Group 52.16 pour participer à l'opération FORAGER, le débarquement dans les îles Mariannes. A cette occasion il transporte des LCM chargés de chars et de troupes de la 2ème Division de Marines.

Il arrive au large de Saipan le 15 juin 1944 à l'aube et aussitôt met son radier en eau pour débarquer sa précieuse cargaison. Cette tâche accomplie il va assurer des missions de réparation au profit de la batelerie amphibie présente sur zone et ce jusqu'au 22 quand il retourne à Pearl Harbor pour reprendre ses rotations entre les eaux hawaïennes et la côte ouest.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_oa13
Le USS Oak Hill (LSD-7) camouflé

Le 12 août 1944 le USS Oak Hill (LSD-7) appareille avec à son bord le 710ème bataillon de chars. Il s'entraine une dernière fois au large de Guadalcanal puis met cap sur les îles Palau, étant en position au large de Babelthaup le 15 septembre 1944.

Après avoir effectué une diversion à travers la baie de Namai, il met à l'eau ses LCT chargés de chars à Anguar. As usual il assure ensuite le ravitaillement et la maintenance de la batellerie amphibie présente sur zone. Il quitte la zone le 21 direction Ulithi puis la Nouvelle-Guinée. Arrivé en baie de Humboldt le 29, il prépare alors l'invasion des Philippines.

Il participe au débarquement exécuté dans le Golfe de Leyte à partir du 20 octobre, mettant à l'eau LCM et LVT qui transportaient des unités de la 1st Cavalry qui débarquaient sur WHITE BEACH et jusqu'à la fin de l'année il va multiplier les rotations entre la Nouvelle-Guinée et Leyte pour transporter des renforts et du ravitaillement au profit des troupes débarquées.

Arrivé à Morotai le 25 décembre 1944 il prépare la future opération prévue dans le Golfe de Lingayen.

Il reprend la mer dès le 28 décembre direction Sansapor puis de là les Philippines. Il met à terre ses troupes embarquées le 9 janvier 1945. Il assure ensuite l'arrivée de renforts acheminés depuis Leyte et depuis Morotai.

Le 2 février 1945 il rallie les Salomons et plus précisément Guadalcanal où il va préparer avec les hommes de la 1ère Division de Marines la future opération ICEBERG, le débarquement sur Okinawa qui est exécuté le 1er avril, le USS Oak Hill (LSD-7) débarquant ses hommes sur BLUE BEACH.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_oa14
Le USS Oak Hill (LSD-7) à la mer avec une plate-forme hélicoptère

Jusqu'à la fin du mois de mai il va rester sur zone pour des missions de soutien technique. Il assure ensuite des missions de transport de troupes et de chars sur Iheya Shima et Aguni Shima avant de rallier Leyte le 10 juin 1945. Il termine la guerre par des rotations entre les bases implantées dans le Pacifique Central, les Philippines et Okinawa.

Après avoir effectuer des missions de transport en direction de la Corée et de la Chine, le transport de chalands de débarquement rentre aux Etats-Unis en février 1946. Il y est désarmé le 17 mars 1947 et affecté au Pacific Reserve Fleet San Diego.

Avant le déclenchement de la guerre de Corée, le USS Oak Hill (LSD-7) est remis en service le 26 janvier 1951. Il est affecté à la flotte du Pacifique mais ne va pas être engagé en Corée, relevant des navires qui vont être engagés au combat.

Il va ainsi participer à l'opération BLUE JAY dans les eaux arctiques à l'été 1951 et de mai à décembre 1952 il est engagé dans l'opération IVY, une campagne d'essais nucléaires menée dans les îles Marshall.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_oa15
Deux photos du USS Oak Hill (LSD-7) à la mer
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_oa16

Il est ensuite transférée dans l'Atlantique avec Norfolk pour port d'attache. En janvier 1955 il est de retour à San Diego et va effectuer des déploiements annuels en Extrême-Orient, d'abord en Asie du Nord-Est pour soutenir Formose puis en Asie du Sud-Est quand les américains s'engagèrent dans la guerre du Vietnam. Il opérait ainsi essentiellement dans les régions de Da Nang et de Cam Ranh mais aussi dans le delta du Mékong. Entre deux missions, il visitait les ports thaïlandais, taïwanais, japonais et philippins.

Le USS Oak Hill (LSD-7) est désarmé le 26 octobre 1969 et rayé des registres cinq jours plus tard le 31 octobre 1969. Il est vendu à la démolition le 15 avril 1970 à Marine Power & Equipment Co de Seattle et démantelé.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyDim 16 Mai 2021, 22:28

Le USS White Marsh (LSD-8)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_wh22
Le USS White Marsh (LSD-8)

Présentation

-Le USS White Marsh (LSD-8) est mis sur cale le 7 avril 1943  lancé le 19 juillet 1943 et commissioned le 29 janvier 1944.

La dernière unité de la classe Ashland est le premier et actuellement l'unique navire à porter le nom de cette communauté incorporée du comté de Gloucester (Virginie).

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  White_13
White Marsh

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Walter12
Walter Reed

Ce nom à été choisit pour rendre hommage à Walter Reed (Comté de Gloucester 13 septembre 1851 Washington DC 23 novembre 1902) un médecin militaire américain qui en 1901 confirma la découverture d'un médecin cubain le Docteur Finlay sur l'origine de la fièvre jaune.

Contrairement à ce qu'on pensait elle n'était pas transmise par l'eau mais par certaines espèces de moustiques. Cette découverte permis la reprise des travaux du canal de Panama. La maison où il est né à été classée monument historique en 1973.

Carrière opérationnelle

Le White Marsh dans le second conflit mondial
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_wh23
Le USS White Marsh (LSD-8) au mouillage

Après son commissionnement, le USS White Marsh (LSD-8) effectue deux rotations entre San Francisco et la baie de Morro pour livrer deux chargements de LCM. Il rentre ensuite à San Diego pour effectuer sa mise en condition opérationnelle.

Son entrainement achevé il est de retour à San Francisco le 15 mars 1944. Il reprend la mer le 23 direction Oahu où il arrive le 30 mars. Il est affecté à la 5th Amphibious Force, Pacific Fleet, effectuant un nouveau voyage entre Pearl Harbor et San Francisco entre le 31 mars et le 15 avril. Il est ensuite fort afféré à préparer l'opération FORAGER, une série d'opérations amphibies dans les Mariannes.

Le 29 mai 1944 le USS White Marsh (LSD-8) quitte Pearl Harbor en compagnie des autres navires du Task Group 52.15 direction Saipan. Il se ravitaille à Eniwetok avant de mettre cap sur l'objéctif, arrivant destination le 15 juin peu avant l'aube.

Après avoir mis à terre les hommes, le matériel et les véhicules des 2nd et 4th Marine Division, notre transport de chalands de débarquement assure le soutien logistique et technique de la batellerie présente sur place. Après une semaine sur place il met cap sur les Etats-Unis.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_wh24
Le USS White Marsh (LSD-8)

Arrivé à San Francisco le 11 juillet 1944, il subit quelques menues réparations avant de rallier Oahu le 28 juillet. Il reste sur place jusqu'au 12 août pour préparer l'assaut sur les Palau. Il embarque les hommes et les chars du 710ème bataillon de chars de l'US Army. Il quitte Pearl Harbor le 12 août, intégré pour l'occasion au TG 23.4.

Après d'ultimes exercices à Guadalcanal, le USS White Marsh (LSD-8) arrive au large d'Angaur le 16 septembre 1944. Les chars mis à l'eau, il sert de bâtiment-base pour les chalands de débarquement, assurant leur ravitaillement et surtout leur maintenance.

Il quitte la zone le 21 septembre direction les Carolines occidentales. Il participe à l'occupation de l'atoll d'Ulithi du 23 au 25 septembre 1944 avant de mettre le cap sur Hollandia (Nouvelle-Guinée) où il arrive le 28 septembre. Il est affecté à la 7th Amphibious Force.

Il reprend la mer dès le lendemain direction Finschhafen sur la côte nord de la Nouvelle-Guinée pour embarquer troupes et fret direction Manus où il arrive le 2 octobre 1944 pour préparer son troisième débarquement amphibie et le premier de la campagne des Philippines.

Intégré au Task Group 78.2, il quitte Manus le 12 et met cap sur la baie de San Pedro sur l'île de Leyte . Il met à terre ses troupes et son fret le 20 octobre avant de rallier dans l'après midi la Nouvelle-Guinée. Il arrive à Hollandia le 24 octobre, embarque de nouvelles troupes direction l'île de Biak où il arrive le 29.

Après avoir embarqué de nouvelles troupes et du fret, le USS White Marsh (LSD-8) met cap sur Leyte, appareillant le 31. Il arrive à Dulag sur l'île de Leyte le 5 novembre déchargeant ce qu'il avait à décharger pour quitter l'île le lendemain. Il termine l'année par des rotations entre Leyte et la Nouvelle-Guinée afin d'alimenter la bataille en troupes fraiches et en fret.

A la fin du mois de décembre 1944 il entame la réparation de la suite de la campagne des Philippines à savoir le débarquement sur l'île de Luzon. Il quitte Aitape en Nouvelle-Guinée le 28 décembre au sein du Task Group 78.1 direction le golfe Lingayen où il arrive dans la nuit du 8 au 9 janvier 1945. le débarquement à lieu à l'aube le 9 janvier 1945 et après avoir brièvement servit de bâtiment-base pour la batellerie, il quitte la zone le 10 direction Leyte où il arrive le 13.

Très vite il appareille direction Wakde où il arrive le 17 pour embarquer de nouvelles troupes et du fret. Il reprend la mer deux jours plus tard, arrivant dans le Golfe de Lingayen le 27 janvier 1945. Il est de retour à Leyte le 30 janvier, restant sur place jusqu'au 2 février quand il reprend la mer direction Guadalcanal.

En mer il reçoit l'ordre de se dérouter vers la baie de Milne en Nouvelle-Guinée. Il arrive sur place le  10 février pour embarquer onze LCM. Il reprend la mer le 13 direction Guadalcanal où il arrive le 15 intégrant le Transport Squadron 18.

Le 27 février il quitte Guadalcanal direction les îles Russell pour un entrainement aux opérations amphibies en compagnie de la 1ère division de Marines. Le 15 mars il quitte les îles Russell direction Okinawa pour l'opération ICEBERG le dernier débarquement amphibie de la guerre (ce que les américains ignorent à l'époque). A noter qu'il passe six jours à Ulithi avant de rallier la zone du débarquement que le LSD-8 atteint dans la nuit du 31 mars au 1er avril 1945.

Après avoir mis à terre les troupes embarquées, notre transport de chalands de débarquement servit de bâtiment-base au profit de la batellerie. En dépit d'une menace aérienne japonaise forte, la DCA du White Marsh n'engagea l'aviation ennemie qu'à trois reprises les 6,12 et 15 avril, revendiquant la destruction de deux appareils.

Le 3 juin 1945 il quitte Okinawa direction Leyte où il arrive cinq jours plus tard. Il reprend la mer le 11 direction l'île de Manicani où il embarque six vedettes lance-torpilles et leur équipage pour un redéploiement à Okinawa. Il quitte Manicani le 15 et arrive à Kerama Retto le 19, passant deux jours à débarquer ce qu'il devait débarquer. Il reprend la mer direction les Philippines le 22 arrivant à Leyte le 27 juin 1945 pour une période d'entretien et de repos.

Le 14 juillet 1945, il appareille pour les Etats-Unis, faisant escale à Eniwetok pour charger du personnel et du fret. Il met ensuite cap à l'est, arrivant à Oahu le 29 juillet pour quelques heures puisque qu'à l'aube il reprend la mer direction la côte ouest. Arrivé à San Francisco le 29 juillet, il était encore en réparations quand le Japon capitule à la mi-août.

Le 26 août 1945, le USS White Marsh (LSD-8) appareille pour les Aléoutiennes arrivant à Adak le 3 septembre soit au lendemain de la signature de la capitulation japonaise. Il repart dès le 4 direction l'île d'Honshu, arrivant à Ominato Ko le 11 septembre pour assurer le soutien logistique des troupes d'occupation. As usual il sert de bâtiment-base et de navire-atelier au profit de la batellerie en particulier et de la poussière navale en général.

Le White Marsh en temps de paix
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_wh25
Le USS White Marsh (LSD-8) en mauvaise posture

Le 25 novembre 1945 notre navire amphibie quitte le Japon pour rentrer aux Etats-Unis. Il arrive à San Pedro le 15 décembre. Il reprend ensuite la mer direction l'Atlantique. Il franchit le canal de Panama, fait escale à La Nouvelle-Orléans. Après quelques missions avec la flotte de l'Atlantique le USS White Marsh (LSD-8) est désarmé en mars 1946.

Il est remis en service le 8 novembre 1950 dans le contexte de la guerre de Corée. Jusqu'en 1954 il réalise deux déploiements en Méditerranée et des exercices amphibies le long de la côte est et dans les Caraïbes.

A l'été 1953 il appareille du Labrador en compagnie de navires de transport direction le Groenland pour transporter des grues. Le 9 juillet il est endommagé par la glace, affichant une gite de 14°. Peu à peu l'utilisation des ballasts et des pompes de refoulement permis au navire d'éviter le naufrage.

Mouillé en baie de Saglek Bay, il vit l'arrivée le 21 juillet de son sister-ship le USS Ashland (LSD-1) pour assurer la mission qu'il devait réaliser. Après plusieurs jours d'effort, l'équipement fût transféré à bord de l'Ashland avant que le LSD-8 ne rallie un chantier naval de Baltimore pour des réparations qui coûtèrent 600000 dollars.

En janvier 1954 il retourne dans le Pacifique avec San Diego pour port d'attache. Entre janvier 1954 et septembre 1956, il effectue deux déploiements en Extrême-Orient, des déploiements qui l'ont vu réaliser des exercices amphibies et des escales notamment à Hong-Kong et à Yokosuka. Hors déploiement le navire menait une activité de routine au large de San Diego.

MSTS et Taïwan
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Rocs_c10
Le White Marsh sous pavillon taïwanais

En septembre 1956 le USS White Marsh (LSD-8) est désarmé mais il est aussitôt transféré au Military Sea Transportation Service (MSTS) sous le nom de USNS White Marsh (T-LSD-8) avec un équipage civil pour des missions de transport.

Dès novembre 1960 il est loué à la marine chinoise. Non pas celle de Mao mais celle de son grand ennemi Tchang-Kaï-Chek. Rebaptisé ROCS (Republic of China Ship) Chung Cheng (LSD-191), il est définitivement transféré en janvier 1977. Il à été désarmé puis vendu à la démolition en 1985, son nom repris pour l'ancien Comstock (LSD-19) (classe Casa Grande)

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyDim 16 Mai 2021, 22:45

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as34

Déplacement : standard 4096 tonnes pleine charge 8057 tonnes

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ca92
Passerelle du USS Carter Hall (LSD-3)

Dimensions : longueur 139.52m largeur 22m tirant d'eau chargé 4.71 à 4.93m

Propulsion : deux machines à expansion (reciprocating engines) Skinner Uniflow cinq cylindres alimentées en vapeur par deux chaudières à vapeur Babcock & Wilcox développant 7400ch entrainant deux hélices.

Performances : vitesse maximale 17 nœuds distance franchissable 8000 miles nautiques à 15 noeuds

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Canon_86
Canon de 127mm Mk38

Armement : un canon de 127mm, douze canons de 40mm Bofors (deux affûts quadruples et deux affûts doubles), et seize canons de 20mm Oerlikon.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  40mm_b17
La DCA des Ashland était composée de canons de 40mm Bofors (ci-dessous) et de canons de 20mm Oerlikon
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Oerlik15

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as35
Radier du USS Ashland (LSD-1) et ci-dessous celui en haut du Gunston Hall (LSD-5)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_gu46

Installations Spécifiques : 22 officiers et 218 soldats peuvent être embarqués, le radier pouvait embarquer trois LCT avec cinq chars ou deux LCT avec douze chars ou quatorze LCM avec un char ou 1524 tonnes de fret ou quarante-sept DUKW ou quarante et un LVT ou une combinaison de tout.

11720 barils de NSFO (Navy Special Fuel Oil) soit 1863 mètres cubes, 160 barils (25 mètres cubes) de diesel et 5085 barils (808 mètres cubes) de gasoil

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_as36
Signe des temps les Ashland ont reçu une plate-forme hélicoptère permettant par exemple la mise en œuvre d'un Bell UH-1 Huey
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_be56

Aviation : Après guerre les Ashland vont recevoir un plate-forme démontable pour recevoir des hélicoptères avec une plate-forme en bois comme plate-forme de décollage. Cela limitait le tirant d'air ce qui empêchait l'embarquement de certaines embarcations amphibies

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Uss_ep14
Rassemblé dans le radier l'équipage du USS Epping Forest (LSD-4)

Equipage : 23 officiers et 267 officiers mariniers et marins.


FIN

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
JollyRogers

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 50
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyMar 25 Mai 2021, 16:28

concernant le LPD-1 Ashland et les P5M

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  10120110

c'était bien 6 avions, pas en transport, mais c'est 6 avions à supporter comme l'avait si bien dit Dalhia thumright La photo ci dessus montre les "quai" flottant qui était disposé tout autour du navires

_________________
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Signaturemilitaria
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11100
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  EmptyMar 25 Mai 2021, 16:38

JollyRogers a écrit:
concernant le LPD-1 Ashland et les P5M

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  10120110

c'était bien 6 avions, pas en transport, mais c'est 6 avions à supporter comme l'avait si bien dit Dalhia thumright La photo ci dessus montre les "quai" flottant qui était disposé tout autour du navires

Merci des précisions.

Demain je poste la suite du Bell AH-1 et je travaille déjà sur un autre article que vous pouvez deviner avec l'indice suivant : Pougatchev

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND    LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ASHLAND
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1922-1950-
Sauter vers: