AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -45%
PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go ...
Voir le deal
1099.99 €

 

 LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Empty
MessageSujet: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE   LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE EmptyVen 09 Juin 2023, 11:06



LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE
(ETATS-UNIS)

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_an52
Le USS Anchorage (LSD-36) à la mer

AVANT-PROPOS

Quelques considérations sur les opérations amphibies

Des missions aussi vieilles que la guerre

Si vous parlez débarquement ou opération amphibie à une personne peu au fait de la chose, il pensera surement que les opérations amphibies ont été inventées durant le second conflit mondial pour chasser les japonais du Pacifique ou pour reprendre pied sur le continent européen.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Corvus18
Corvus

Seulement voilà les opérations amphibies sont aussi vieilles que la guerre sur mer puisqu'en absence d'artillerie, les batailles navales se faisaient à coup d'abordage, hoplites et légionnaires montant à l'assaut des navires ennemis, les romains créant même une passerelle mobile appelée corvus pour faciliter cette manœuvre délicate.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Raid_o10
Deux peintures représentant le raid de Drake sur Cadix en 1587 et ci-dessous celui de Duguay-Trouin en 1711 sur Rio de Janeiro
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Duguay10

Les opérations amphibies sont aussi menées dans le cadre de «descentes», une flotte mouillant dans une baie (Duguay-Trouin à Rio en 1711 ou Drake en 1587 à Cadix), des troupes mises à terre qui détruisaient dépôts, fournitures et navires avant de rembarquer et de repartir.

Ce type d'opérations tombe en déclin avec les progrès de l'artillerie qui rend tout autre scénario que la bataille rangée fort peu probable.

Pourtant d'autres opérations amphibies sont étudiées et projetées notamment par la France qui cherchait à frapper la Grande-Bretagne au cœur. Aucune n'est cependant réalisée. Il faudra attendre le 20ème siècle pour qu'une opération amphibie majeure soit menée dans les Dardanelles.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Dardan17
Collage photo sur l'opération des Dardanelles

Cette opération tourne au désastre. L'idée de base _sortir la Turquie de la guerre, tendre la main et favoriser le ravitaillement de la Russie_ était excellente mais l'exécution calamiteuse pour de multiples raisons (sous-estimation de l'adversaire et du terrain, manque d'expérience) va décrédibiliser les opérations amphibies sur une côte défendue qui sont jugées impossibles à réaliser.

Les moyens, les tactiques, la stratégie, rien n'est prêt en septembre 1939 quand éclate le second conflit mondial. En quelques années, tout va être créé : navires, embarcations, tactiques, stratégie, une véritable prouesse uniquement possible en temps de guerre où tout va plus vite.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_ls16
LST-18

Parmi les navires construits, les plus connus sont les Landing Ship Tank (LST) ou Bâtiments de Débarquement de Chars (BDC) en français, des navires qui en s'échouant pouvaient mettre à terre des chars et des véhicules.

Aux côtés des navires capables de s'échouer on trouve quelques navires qui restant à l'écart de la plage remplissaient un bassin interne appelé radier qui permettait la mise à la mer de chalands de débarquement de manière moins dangereuse qu'à l'aide de grues sans compter que cela évitait aux soldats de devoir descendre sur un filet le long de la coque du navire.

Ce type de navire va se généraliser après guerre alors que les LST/BDC devenaient moins nombreux car jugés trop vulnérables, un LST échoué devant attendre la marée suivante pour se dégager.

LPD et LSD : quelles différences ?
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_as39
Le USS Ashland (LSD-1) et ci-dessous le USS Raleigh (LPD-1)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_ra58

En France les bâtiments de débarquement équipés d'un radier sont appelés Transports de Chalands de Débarquement (TCD) mais aux Etats-Unis on préfère utiliser deux acronymes différents : les LSD (Landing Ship Dock) et LPD (Landing Platform Dock).

Disons que les LPD transportent nettement plus d'hommes que les LSD ainsi que plus de véhicules et de matériel, la plate-forme hélicoptères est plus grande au détriment du radier qui est plus grand sur les LSD.

Si les LSD apparaissent dès le second conflit mondial dans la marine américaine, les LPD n'apparaitront officiellement qu'après le conflit.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_ha70
Le USS Harpers Ferry (LSD-49) et ci-dessous le USS Whidbey Island (LSD-41)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_wh34

A terme dans l'US Navy les deux catégories pourraient finalement se confondre puisque le remplacement des LSD type Harpers Ferry et Whibey Island va être assuré par une évolution des LPD classe San Antonio.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_ha71
Le USS Harrisburg (LPD-30) premier San Antonio Block II

Les Etats-Unis et les navires amphibies : quelle organisation ? Prépositionnement et groupes permanents
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_wa60
Le USS Wasp (LHD-1)

En dépit de la montée en puissance de la marine chinoise, la marine américaine reste la première marine du monde. Si médiatiquement sa puissance est visible par les porte-avions géants de classe Nimitz (en attendant les Ford), il ne faut pas négliger les Expeditionary Strike Group (ESG).

Il s'agit de groupes permanents organisés autour d'un porte-hélicoptères amphibies et d'au moins deux transports de chalands de débarquement (généralement un LSD et un LPD) avec un croiseur, un ou plusieurs destroyers voir des frégates et un sous-marin nucléaire d'attaque.

On trouvait également un Lockheed P-3 Orion de patrouille maritime et de renseignement et bien entendu les hélicoptères, les véhicules et les marines embarqués.

Ces ESG qui portaient le nom du porte-hélicoptères (Expeditionary Strike Group Nassau par exemple) ont été imaginés notamment pour améliorer la réactivité des forces navales dans une période où les interventions extérieures se multipliaient dans le cadre de la «guerre mondiale contre le terrorisme».

A une époque où les «petites guerres» semblent appartenir au passé et que la guerre avec un grand G semble de nouveau à l'ordre du jour contre la Russie et la Chine, ces ESG vont-ils disparaître ?

Probablement non surtout si on se rappelle qu'en cas de guerre avec l'URSS les américains prévoyaient de mener des opérations amphibies dans la péninsule de Kola pour détruire des bases aériennes et des bases navales.

Encore que le nouveau commandant des Marines le général Berger souhaite alléger le "Corps" pour recentrer l'USMC sur les combats en bande littorale, sur le raid et le coup de main, abandonnant les opérations de très haute intensité à l'US Army.

On le voit rien n'est simple dans la pensée militaire américaine à une époque où tout va très vite peut être même trop vite.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE   LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE EmptyDim 11 Juin 2023, 11:51



Les LSD de la marine américaine : des Ashland aux Anchorage

Classe Ashland
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_as40
Le USS Ashland (LSD-1)

Le fait est peu connu mais ce sont les japonais qui ont mis en service le premier navire amphibie à radier, un navire baptisé Shinshu Maru. En revanche ce sont les américains qui ont mis en service la première classe de navires amphibies à radier, les premiers LSD de l'US Navy. Logiquement ces navires ont été numérotés de LSD-1 à 8.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Shinsh12
Le Shinshu Maru

Ces navires innovants étaient d'une conception simple _temps de guerre oblige_ avec un très long radier à ciel ouvert et un bloc-passerelle très ramassé.

Le USS Ashland (LSD-1) est en service de juin 1943 à novembre 1969 (démoli en 1970), le USS Belle Grove (LSD-2) est en service d'août 1943 à novembre 1969 (démoli en 1970), le USS Carter Hall (LSD-3) est en service de septembre 1943 à octobre 1969 (démoli en 1970), le USS Epping Forest (LSD-4) est en service d'octobre 1943 à octobre 1968, le USS Gunston Hall (LSD-5) est en service de novembre 1943 à mai 1970 (transféré à l'Argentine rebaptisé ARA Cándido de Lasala (Q-43) désarmé et démoli en 1981).

Le USS Lindenwald (LSD-6) est en service de décembre 1943 à novembre 1967 (démoli en 1968), le USS Oak Hill (LSD-7) est en service de janvier 1944 à octobre 1969 (démoli en avril 1970) et le USS White Marsh (LSD-8) de janvier 1944 à novembre 1960 (transféré à Taiwan démoli en 1985).

Ces navires déplaçaient 4032 tonnes (7930 tonnes à pleine charge), mesurant 139.52m de long sur 22m de large, filant à 17 nœuds, un armement composé d'un canon de 127mm, douze canons de 40mm en deux affûts quadruples et deux affûts doubles plus seize canons de 20mm Oerlikon, une capacité de 240 hommes pour équipage de 290 hommes.

Classe Casa Grande
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_c173
Le USS Casa Grande (LSD-13)

Les LSD de classe Casa Grande ont été initialement commandés par la Royal Navy qui cherchait un moyen de transporter sur une longue distance les chalands de débarquement qui ne pouvaient traverser les océans.

On pouvait imaginer des navires installés en pontée et mis à l'eau par grues ou mâts de charge mais on à estimé que cela rendait les navires trop vulnérables. Voilà pourquoi la Royal Navy à choisit le concept du navire à radier.

La marine britannique commande initialement sept navires immatriculés LSD-9 à 15 mais renonce aux trois derniers qui sont récupérés par l'US Navy qui passe commande de douze autres navires même si au final comme nous le verrons seulement dix seront achevés.

Le USS Casa Grande (LSD-13) est en service du 5 juin 1944 au 6 octobre 1969 (vendu à la démolition le 6 avril 1992), le USS Rushmore (LSD-14) est en service du 3 juillet 1944 au 30 septembre 1970 (coulé comme cible le 16 avril 1993), le USS Shadwell (LSD-15) est en service de juillet 1944 à mars 1970 (démoli en.....2017), le USS Cabildo (LSD-16) est en service de mars 1945 à mars 1970 (coulé comme cible en septembre 1985).

Le USS Catamount (LSD-17) est en service d'avril 1945 à mars 1970 (démoli en 1975), le USS Colonial (LSD-18) est en service de mai 1945 à 1970 (vendu à la démolition septembre 1993), le USS Comstock (LSD-19) est en service de juillet 1945 à avril 1970 (transferré à Taiwan le 17 octobre 1984 coulé comme récif artificiel le 30 juillet 2015).

Le USS Donner (LSD-20) est en service de juillet 1945 à décembre 1970 (vendu à la démolition en mars 2005), le USS Fort Mandan (LSD-21) est lui en service d'octobre 1945 à janvier 1971 (transferré à la Grèce le 23 janvier 1971, vendu à la démolition en novembre 2001), le USS Fort Marion (LSD-22) est en service du 29 janvier 1946 au 13 février 1970 (transferré à Taiwan le 15 avril 1977 coulé comme récif artificiel le 9 décembre 2000), le USS San Marcos (LSD-25) est en service d'avril 1945 à juillet 1971 (transferré à l'Espagne le 1er juillet 1971, vendu à la démolition en 1989), le USS Tortuga (LSD-26) est en service du 8 juin 1945 au 26 janvier 1970 (s'échoue dans une tempête en décembre 1987, démoli en 1988) et le USS Whetstone (LSD-27) est en service du 12 février 1946 au 2 avril 1970 (vendu à la démolition le 17 février 1983).

Ce sont des navires de 4032 tonnes (7930 tonnes pleine charge), mesurant 139.52m de long sur 22m de charge, une vitesse maximale de 15.6 nœuds, un armement composé d'un canon de 127mm, de douze canons de 40mm (deux affûts quadruples et deux affûts doubles) et de seize canons de 20mm, un radier pouvant accueillir trois LCT Mk V ou deux MCT Mk III (ou IV) ou 14 LCM Mk III ou 41 LVT ou encore 47 DUKW. 240 hommes peuvent être embarqués en plus des 1500 tonnes de charge.

Classe Thomaston
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_th71
Le USS Thomaston (LSD-28) en 1983

Les huit LSD de classe Thomaston sont les premiers Landing Ship Dock (LSD) mis au point après le second conflit mondial.

Les architectes navals du BuShips vont ainsi tirer les leçons de l'utilisation de leurs ainés durant le second conflit mondial et surtout vont devoir intégrer de nouveaux paradigmes comme celui de l'hélicoptère qui commence à faire parler de lui en Corée et qui est très vite vu comme indispensable pour les opérations navales en général et pour les opérations amphibies en particulier.

Ils sont plus grands, plus larges (un tiers) plus rapides (cinq nœuds de plus), leur système propulsif est implanté sous le radier et non de part et d'autre du bassin immergeable.

L'armement est différent et surtout grâce à des plaques amovibles, une plate-forme hélicoptères peut couvrir le radier ce qui réduit le tirant d'air des embarcations.

Le USS Thomaston (LSD-28) est en service du 17 septembre 1954 au 5 septembre 1984 (démoli en 2011), le USS Plymouth Rock (LSD-29) est en service du 29 novembre 1954 au 30 septembre 1983 (démoli en 1995), le USS Fort Snelling (LSD-30) est en service du 24 janvier 1955 au 28 septembre 1984 (démoli en 1995), le USS Point Defiance (LSD-31) est en service du 31 mars 1995 au 30 septembre 1983 (démoli en 2011), le USS Spiegel Grove (LSD-32) est en service du 8 juin 1956 au 2 octobre 1989 (récif artificiel en 2002), le USS Alamo (LSD-33) est en service du 24 août 1956 au 28 septembre 1990 (Brésil Rio de Janeiro 1990-2012), le USS Hermitage (LSD-34) est en service du 14 décembre 1956 au 2 octobre 1989 (Brésil Céara 1989-Actuellement en réserve) et le USS Monticello (LSD-35) est en service du 29 mars 1957 au 1er octobre 1985 (coulé comme cible en juillet 2010).

Ce sont des navires de 11270 tonnes à pleine charge, mesurant 155.50m de long sur 25.60m avec un tirant d'eau de 5.80m, une vitesse maximale de 22.5 nœuds, un armement composé de trois affûts doubles de 76mm Mk33 (parfois remplacés par deux Phalanx), un radier pouvant accueillir trois LCU ou 19 LCM-6 ou 9 LCM-8 ou 50 LVTP-7, un groupement amphibie de 325 soldats et un équipage de 348 hommes.

Genèse des Anchorage
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Classe19
Schéma de la classe Anchorage

A l'origine de la construction des unités de classe Anchorage figure la volonté de remplacer les Ashland et Casa Grande, des unités conçues durant le second conflit mondial. Non seulement elles étaient usées par une utilisation intensive mais en plus elles n'étaient plus adaptées aux opérations amphibies et notamment l'utilisation de l'hélicoptère.

Les Anchorage sont pour ainsi dire une redite des Thomaston avec une largeur un peu plus importante et un groupement amphibie un  peu plus important. La vitesse en revanche ne dépasse pas 20 nœuds.

L'architecture reste la même avec un radier occupant la majeure partie de la coque, un bloc-passerelle ramassé et un pont d'envol amovible pour augmenter ou réduire le tirant d'air.

La première unité est financée au budget 1965 (Fiscal Year 65 [FY 65] couvrant la période allant du 1er octobre 1964 au 30 septembre 1965), les trois suivantes au budget 1966 (Fiscal Year 66 [FY-66] couvrant la période allant du 1er octobre 1965 au 30 septembre 1966) et la dernière sans surprise au budget 1967 (Fiscal Year 67 [FY-67] couvrant la période allant du 1er octobre 1966 au 30 septembre 1967).

La première unité baptisée Anchorage est commandée le 29 septembre 1965, les trois suivantes baptisées Portland Pensacola Mount Vernon le sont le 25 février 1966 et la dernière baptisée Fort Fisher le 2 mai 1967.

Les chantiers constructeurs

Ingalls Shipbuilding, Pascagoula
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Litton18
Un porte-hélicoptères amphibie de classe Tarawa en construction à Pascagoula

Créé en 1938 et appartenant aujourd'hui au groupe Huntington Ingalls Industries, c'est le principal chantier naval militaire américain avec 12500 employés et le plus gros employeur privé de l'Etat du Mississippi.

Fondé sous le nom de Ingalls Shipbuilding Corporation par Robert Ingersoll Ingalls Sr (1882-1951), il s'implante sur la rive orientale de la rivière Pascagoula et plus précisément à son embouchure là où la rivière se jette dans le Golfe du Mexique.

D'abord spécialisé dans la production de navires marchands, le chantier naval se spécialise dans la construction navale militaire notamment en obtenant en 1957 un contrat pour douze sous-marins nucléaires d'attaque.

Racheté par Litton Industries en 1961, il s'étend en 1968 de l'autre côté de la rivière. A son apogée en 1977, le chantier naval employait 27280 ouvriers.

En avril 2001, Litton fût acquis par Northrop-Grumman Corporation. En 2005, le chantier naval est endommagé par l'ouragan Katrina mais les dégâts sont au final limités.

Le 31 mars 2011, Northrop Grumman se sépare de toutes ses activités navales qui sont regroupées au sein d'une nouvelle entité baptisée Huntington Navals Industries.

Parmi les navires construits figurent plusieurs sous-marins (un de classe Babel, deux de classe Skipjack, trois de classe Thresher/Permit et sept sous-marins de classe Sturgeon), les trente et un destroyers de classe Spruance, quatre unités de classe Kidd, trente-trois unités de classe Arleigh Burke, dix-huit croiseurs de classe Ticonderoga, des cutters pour les gardes-côtes et de nombreux navires amphibies.

Outre neuf unités de classe San Antonio (sept Block I et deux Block II), on trouve deux unités de classe Austin, les huit unités de classe Thomaston, deux unités de classe Iwo Jima, les cinq unités de classe Tarawa mais aussi les huit unités de classe Wasp ainsi que trois unités de classe America.

General Dynamics, Quincy
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Fore_r17
Des "Flush-decker" en construction à Quincy

Les chantiers navals de Quincy sont connus officiellement sous le nom de Fore River Ship & Engine Building Company. Créés en 1883 sur cette rivière, ils sont  d'abord installés à Braintree avant de rallier Quincy en 1901. En 1913, il est racheté par le groupe Bethleheem Steel.

Comme pour de nombreux chantiers navals privés américains, l'immense majorité de la production  est constituée de navires militaires, l'US Navy étant une marine prodigue et le segment de la construction navale civile trop concurrentielle pour des chantiers peu compétitifs par rapport aux chantiers européens (et je ne parle même pas des chantiers asiatiques).

Racheté par le groupe General Dynamics en 1964, il à fermé le 1er juin 1986 après une infructueuse reconversion dans la production de méthaniers. Un temps un chantier de déconstruction s'y installa mais les coûts se révélant supérieurs au profit l'entreprise se met en faillite en 1994.

Parmi les principaux navires construits on trouve des sous-marins pour la marine américaine (mais aussi pour les marines britanniques et japonaises), kes cuirassés New Jersey (BB-16), Nevada (BB-36) et Massachusetts (BB-59), les porte-avions Lexington (CV-2 et CV-16) Bunker Hill et Philippine Sea, les croiseurs de classe Baltimore Baltimore Boston Canberra Quincy Pittsburgh Saint Paul Columbus Helena mais aussi l'Oregon City Albany Rochester  Salem, le Northampton et le Long Beach.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE   LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE EmptyMar 13 Juin 2023, 11:28

CARRIERE OPERATIONNELLE

Le USS Anchorage (LSD-36)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_an53
Vue aérienne du USS Anchorage (LSD-36) en 1969

Présentation
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_an54
5 mai 1968 : le futur Anchorage prend contact avec son élément

-Le USS Anchorage (LSD-36) est mis sur cale aux chantiers navals Ingalls Shipbuilding de Pascagoula (Mississippi) le 13 mars 1967 lancé le 5 mai 1968 et commissioned le 15 mars 1969.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Anchor11

C'est le premier navire de l'US Navy à porter le nom de la plus grande ville de l'un des derniers états à avoir rejoint l'Union (1959) à savoir l'Alaska (la capitale est en effet Juneau).

Fondée en 1914, elle est située au sud de l'Etat sur une péninsule. Peuplée de 291247 habitants en 2020 (398248 habitants si on prend l'aire métropolitaine), elle rassemble 40% de la population de l'Etat. Seule la ville de New-York fait mieux !

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_an55
Le USS Anchorage (LPD-23)

Depuis un deuxième navire à été baptisé de ce nom, un autre navire amphibie, le LPD-23, la septième unité de classe Antonio. Elle à été mise sur cale aux chantiers navals d'Avondale (Louisiane) le 24 septembre 2007 lancé le 12 février 2011 baptisé le 14 mai 2011 et commissioned le 4 mai 2013. Elle est stationnée à San Diego.

Carrière opérationnelle
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_an56
Le USS Anchorage (LSD-36) en pleine manœuvre

Après une brève croisière de mise en condition opérationnelle au large de l'île d'Andros (Bahamas), le transport de chalands de débarquement quitte Norfolk le 24 juin 1969 direction la côte ouest, faisant escale à Mayport et Fort Lauderdale, franchissant le canal de Panama le 16 juillet avant d'arriver à San Diego dix jours plus tard.

A la fin d'un entrainement intensif au large des côtes de Californie, il entre au Mare Island Naval Shipyard de Vallejo (Californie) le 1er novembre 1969 pour remise en état et modifications.

De retour à San Diego le 9 janvier 1970, il appareille le 31 pour son premier déploiement en Extrême Orient. Dans le cadre de l'opération KeystoneBluejay, le LSD-36 doit ramener aux Etats-Unis des troupes américaines, Washington commençant dès cette époque son désangagement au nom d'une politique de vietnamisation. C'est ainsi qu'en 1969 on trouvait 475200 soldats américains au Sud-Vietnam et qu'en 1970 on n'en trouvait plus que 334600.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_an57
Le USS Anchorage (LSD-36) reprend la mer

Il arrive à Da Nang le 19 février, embarque le personnel et l'équipement du 7th Motor Battalion pour le ramener en Californie en l'occurrence à Del Mar (40km au nord de San Diego) où il arrive le 12 mars.

Il reprend la mer le 1er mai 1970 en compagnie des autres unités de l'Amphibious Squadron Five (PhibRon 5) pour l'Extrême-Orient, faisant escale à Pearl Harbor avant de rallier l'atoll de Johnston pour débarquer de la batelerie avant de mettre cap sur Yokosuka où il arrive le 19 mai pour quelques réparations.

Il met cap au sud direction Buckner Bay sur l'île d'Okinawa où il embarque des Marines et leurs équipements direction Subic Bay où le PhibRon Five devient l'Amphibious Ready Group (ARG) Alfa.

Du 6 au 18 juin, le USS Anchorage (LSD-36) va transporter des embarcations entre les différents ports sud-vietnamiens comme Vung Tau, Cam Ranh Bay, Qui Nhon, Danang et An Thoi près de Phu Quoc. Il est présent dans ce dernier lieu du 11 au 14 juin pour servir de dock-flottant et ainsi réparer chalands et petits embarcations.

Le 22 juin il participe au premier d'une série d'exercices amphibies menés par l'ARG Alfa, exercices exécutés à GreenBeach près de Subic Bay. Il sert de bâtiment de transport mais aussi de commandement, de contrôle et de coordination.

Il rallie Sasebo pour une période de repos et d'entretien. Il reprend la mer le 16 juillet pour de nouveaux exercices au large de Subic Bay. Le 31, il arrive à Okinawa, embarque le Battalion Landing Team 2/9 pour la ramener à Subic Bay.

Il fait escale à Hong Kong du 10 au 18 septembre avant de revenir à Subic Bay. Du 24 septembre au 8 octobre, le transport de chalands de débarquement va opérer au large du Vietnam. A la fin du mois d'octobre, il rallie le Golfe de Lagonoy pour aider les victimes des typhoon Joan et Kate.

Après une brève escale à Keelung (Taïwan) le 29 octobre, le LSD-36 rallie Okinawa pour embarquer de la battelerie destination Subic Bay. Il participe à de nouveaux exercices amphibies à partir du 7 novembre. Du 20 au 23 novembre, il est à Okinawa pour débarquer marines et leurs équipements avant de mettre cap sur Yokosuka. Il reprend la mer le 30 novembre direction San Diego où il arrive le 10 décembre 1970.

Le 20 février 1971 il reprend la mer direction Port Hueneme pour embarquer des matériaux de construction pour Diego Garcia où les américains avaient décidé d'aménager une base. Il quitte la Californie le 22 février direction l'Australie, faisant escale à Sydney et Perth avant d'arriver à Diego Garcia le 4 avril. Il reprend la mer direction Subic Bay puis à Hong-Kong du 17 au 22 avril avant de mettre cap sur Da Nang pour embarquer Marines et matériel (opération Keystone Robin) avant de mettre cap sur San Diego le 23, arrivant à son port d'attache le 11 mai.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_an58
Le USS Anchorage (LSD-36)

Il reprend son activité opérationnelle le 28 juin 1971. Le 16 août, il quitte San Diego pour aller à Anchorage où il fait escale du 22 au 26 août 1971. Sur le chemin du retour il débarque des avions à Alameda avant de rallier son port d'attache le 1er septembre 1971.

Il appareille pour Pearl Harbor le 1er octobre 1971, participant en chemin à l'exercice Convoy Exercise 3-71, passant deux jours à Hawaï avant de rallier Buckner Bay (Okinawa). Il y retrouver l'ARG Alfa, embarque Marines pour Subic Bay. Début novembre, il fait escale à Kaoshiung avant de transférer des embarcations entre Vung Tau et Subic Bay (13 au 20 novembre) avant de visiter Sasebo et Hong Kong et de transférer Marines et équipements entre Okinawa et Subic Bay.

Le 17 janvier 1972, le LSD-36 appareille pour Buckner Bay afin d'embarquer les Marines pour Subic Bay. Fin janvier il est à nouveau déployé dans les eaux vietnamiennes. A la mi-février, il est à Singapour avant des escales à Subic Bay à Kure.

Début mars, il est engagé dans une série d'exercices amphibies avant de retrouver le Task Group 76.5 pour de nouvelles opérations dans les eaux vietnamiennes. Ces opérations vont commencer le 2 avril et vont s'achever le 6 mai 1972.

Le USS Anchorage (LSD-36) est à Subic Bay du 9 au 18 mai avant un nouveau déploiement dans les eaux vietnamiennes notamment l'exercice «Song Thanh 6-72». Il rallie Okinawa le 14 juin pour embarquer des troupes à destination de Subic Bay où il arrive six jours plus tard.

Après une série d'exercices amphibies, le navire repart dans les eaux vietnamiennes, faisant escale à Kaoshiung avant de rallier Subic Bay le 8 juillet. Il reprend la mer le lendemain pour rentrer à San Diego le 24.

Il va rester au port jusqu'au 4 décembre quand ils reprend la mer pour une série d'exercices dans le sud de la Californie. Il retourne à San Diego le 7.

A la fin du mois de janvier 1973, le LSD-36 débarque ses munitions à Seal Beach puis retourne  à San Diego le 1er février pour entamer le 19 un grand carénage. Victime d'un incendie, les travaux sont prolongés, les essais commençant le 23 septembre avant d'être remplacés par une remise en condition à la fin du mois d'octobre.

Le 8 décembre 1973 il appareille pour un nouveau déploiement en Extrême-Orient, le transport de chalands de débarquement visitant Subic Bay, Buckner Bay, Sasebo et Iwakuni, Diego Garcia et Singapour.

Alors qu'il était au large de la Corée, il intègre l'ARG Bravo pour participer à l'opération Fly Away. Il quitte Subic Bay le 28 mars 1974, fait escale à Guam et Pearl Harbor avant de rentrer à San Diego le 18 avril 1974, entamant une période d'indisponibilité qui va durer jusqu'àu 29 juillet.

Il effectue une croisière dans le Pacifique Nord, répérant des sites de débarquement possible avant de faire escale à Seattle, Nanaimo (Colombie Britannique), Sitka et Anchorage avant de rentrer à San Diego le 5 septembre 1974. Du 17 octobre au 16 décembre 1974, il est immobilisé pour une période de disponibilité limitée au Long Beach Naval Shipyard.

Le 6 janvier 1975 il entame un cycle de deux semaines d'entrainement amphibie au large des côtes de Californie, participant à l'exercice Opération Bedstream avec les autres navires du PhibRon Five.

Après une période d'entretien à San Diego, le USS Anchorage (LSD-36) appareille pour un nouveau déploiement en Extrême-Orient le 28 mars. Il va ainsi participer à l'opération Fréquent Wind, l'évacuation des américains et de leurs alliés de Saigon alors menacé par l'avancée des troupes nord-vietnamiens.

Il participe ensuite à partir du 13 mai à l'intervention américaine pour libérer le porte-conteneurs Mayaguez détourné par les khmers rouges. Le navire libéré, le LSD-36 reprend sa mission d'origine, mission entrecoupées d'escales à Sasebo, à Keelung, à Inchon, à Hong-Kong et à Yokosuka. Après d'ultimes escales à Keelung et à Buckner Bay, l'Anchorage quitte Okinawa le 28 octobre pour rentrer à San Diego le 16 novembre 1975.

Il passe le début de l'année 1976 en exercices et opérations locales au large de la Californie avant d'être en période de disponibilité réduite du 26 avril au 17 juin. Cela devait permettre de préparer un voyage en Alaska mais ce voyage est annulé.

Le 28 mars 1977, le USS Anchorage (LSD-36) apapreille pour un nouveau déploiement en Extrême-Orient sous l'autorité de la 7ème flotte. Il fait escale à Pearl Harbor avant d'arriver à Eniwetok pour débarquer du fret et des véhicules.

Il intègre ensuite un nouveau ARG Alfa. Il visite également Guam, Subic Bay et Iloilo (Phillipines), Singapour, Hong Kong, Keelung et Yokosuka. Il participe par exemple à l'exercice Fortress Lightning du 10 au 23 octobre, dernier exercice de ce déploiement, le LSD-36 arrivant à San Diego le 17 novembre 1977.

Après des exercices au large des côtes de Californie et un transport de toupes de l'Armée depuis Bremerton, le transport de chalands de débarquement va subir un grand carénage du 14 avril au 13 décembre 1978 au Long Beach Naval Shipyard. C'est ensuite essais à la mer et remise en condition durant une bonne partie de l'année 1979. il particpe à l'exercice «Kernal Potlatch II», un exercice américano-canadien. Il est de retour à San Diego le 13 octobre 1979.

Le 5 janvier 1980, le USS Anchorage (LSD-36) appareille pour un nouveau déploiement en Extrême-Orient sous l'autorité de la 7ème flotte. Il fait escale à Pearl Harbor, à Eniwetok et à Guam avant d'arriver à Subic Bay le 6 février 1980.

Il embarque un LCU à destination de la toute jeune République de Djibouti dans le cadre de l'opération «Boat of Peace» pour compenser la faiblesse des infrastructures. Il quitte Subic Bay le 15 février, fait escale à Singapour, traverse l'Océan Indien avant d'arriver à destination le 3 mars 1980. Il passe deux jours sur place avant de mettre cap sur Diego Garcia pour débarquer de nouvelles embarcations.

Présent à Diego Garcia du 12 au 15 mars, il reprend la mer direction les Philippines, faisant escale à Penang avant d'arriver à Subic Bay le 24 mars. Début avril il visite Hong Kong avant d'embarquer des troupes à Okinawa les 17 et 18 avril pour mettre cap sur la Thaïlande pour un exercice américano-thaïlanais. Après une escale à Pattaya du 5 au 10 mai, il est de retour à Subic Bay le 19 mai.

Le 6 juin 1980, il reprend la mer pour ramener à Okinawa les marines précédement embarqués. Il fait escale à Naha du 10 au 12 juin avant de mettre cap sur la Californie, rentrant à San Diego le 3 juillet 1980. Le navire termine l'année par différents exercices et différentes opérations de relations publiques. Du 20 septembre au 20 novembre, il est immobilisé pour entretien avant de terminer par une série d'exercices.

Après une série d'exercices en mai et juin 1981, le USS Anchorage (LSD-36) appareille le 23 juin 1981 pour un nouveau déploiement sous l'autorité de la 7ème Flotte.

Il passe trois semaines à Pearl Harbor avant de reprendre la mer le 22 juillet direction Buckner Bay où il arrive  le 3 août pour embarquer marines, véhicules et matériels à destination de Yokosuka. De nombreux exercices et de nombreuses missions de transport sont menées durant ce déploiement. Le 21 novembre, il quitte Naha (Okinawa) direction San Diego. Sur le chemin, il fait une escale de onze jours à Guam et de 24h à Pearl Harbor. Il arrive à destination le 23 décembre 1981.

Après une période de repos et d'entretien, le navire reprend son activité opérationnelle en janvier 1982.

De mars à octobre, il est immobilisé pour un petit carénage avec remise en état, modernisation de son électronique et de ses moyens de communication. Son armement est modifié avec des Phalanx en remplacement de ses canons de 76mm d'origine.

Il effectue ses essais à la mer durant les quinze premiers jours de novembre et passe le reste de l'année au port.

Il reprend ses opérations au début 1983 depuis San Diego avant de se rendre à Anchorage en mai, rentrant à San Diego à la mi-juin. Il entame une période de trois mois au cours de laquelle il va préparer un nouveau déploiement en  Extrême-Orient. Il ne sort ainsi en mer que du 22 au 31 août 1983.

Le 12 septembre 1983, il largue les amarres et met cap à l'ouest direction l'Extrême-Orient. Il fait escale à Pearl Harbor du 20 septembre au 10 octobre. Il arrive à Yokosuka le 14 octobre et passe le reste du mois au Japon.

Il appareille pour Okinawa le 1er novembre, entamant une série de rotations entre les lieux de stationnement des unités et le lieu des exercices. Il débarque ses derniers marines à la fin du mois de janvier 1984 et y reste jusqu'au début de la deuxième semaine de février.

Le 8 février, le USS Anchorage (LSD-36) appareille pour les Etats-Unis, faisant escale à Guam et à Pearl Harbor avant d'arriver à San Diego le 6 mars 1984.

A part une courte sortie le 17 avril, le transport de chalands de débarquement reste à San Diego en entretien et réparations pour cinq mois. A la fin du mois de juillet, il appareille pour ses essais à la mer. Le 23 août, il rallie son nouveau port d'attache Long Beach.

Après de longs mois à s'entrainer au large des côtes de Californie, le USS Anchorage (LSD-36) appareille le 27 mars 1985 pour un déploiement en Extrême-Orient. Il fait escale à Sasebo le 16 avril pour embarquer du matériel avant de rallier Pohang le 17.

Après avoir embarqué des Marines et leur matériel, il reprend la mer le 18 avril. Il effectue pendant quatre mois une série de missions de transport. Il embarque un dernier groupe de Marines à Yokohama du 9 au 11 août et les débarque à Buckner Bay le 14.

Le lendemain 15 août 1985, le LSD-36 met cap sur les Etats-Unis. Il fait escale à Pearl Harbor du 26 au 28 avant d'arriver à Del Mar le 3 septembre 1985. Le lendemain, il rallie Long Beach pour cinq semaines d'entretien et de repos. Il reprend son activité opérationnelle le 10 octobre.

En janvier 1987, le USS Anchorage (LSD-36) appareille pour un nouveau déploiement en Extrême-Orient.

Alors qu'il se trouvait en mer de Bering, il subit des vagues de 27m de haut en raison de la fusion de deux cyclones. Naviguant avec le USS Belleau Wood (LHA-3), il est moins endommagé que le porte-hélicoptères qui doit passer un certain temps à Subic Bay pour des réparations. Le LSD-36 s'entraine et fait également escale à Okinawa, à Pohang, à Pusan, à Pattaya, à Hobart et à Pearl Harbor.

En 1991 il participe à la première guerre du Golfe (opération Desert Storm) arrivant en mer d'Arabie le 12 janvier. Il assure le transport de la 5ème Marines Expeditionary Brigade (5ème MEB) en compagnie des navires suivants :

-Porte-Hélicoptères et Porte-Hélicoptères Amphibies USS Okinawa (LPH-3) USS Tarawa (LHA-1) USS Tripoli  (LPH-10) et USS New Orleans (LPH-11)

-Transport de Chalands de Débarquement USS Ogden (LPD-5) USS Vancouver (LPD-2) USS Denver (LPD-9) USS Juneau (LPD-10) USS Fort MacHenry (LSD-43) USS Germantown (LSD-42) et USS Mount Vernon (LSD-39)

-Transports d'assaut USS Durham (LKA-114) et Mobile (LKA-115)

-Bâtiment de Débarquement de Chars USS Cayuga (LST-1186) Barbour County (LST-1195) USS Peoria (LST-1183) et Frederick (LST-1184).

Cette immense force amphibie va participer à une démonstration dans le Golfe Persique pour accréditer l'idée d'un débarquement sur les côtes de l'émirat du Koweït.  

En 1994 il est engagé au large de la Somalie (opération Continue Hope). Il participe la même année aux opérations Quick Draw et Distant Runner au moment où le Rwanda s'enfonce dans un terrifiant conflit.

En 1996 il participe dans le Golfe Persique à l'opération Southern Watch et à la fin de l'année 2000 il assiste le destroyer USS Cole (DDG-67) victime d'un attentat à Aden (Yemen) le 12 octobre 2000. 15 marins ont été tués par l'explosion d'une embarcation bourrée d'explosifs.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_an59
Golfe d'Arabie en 2003 : Le USS Anchorage (LSD-36) est déployé en compagnie du USS Bonhomme Richard (LHD-6), du USS Boxer (LHD-4),
du USS Dubuque (LPD-8),du USS Comstock (LSD-45),du USS Pearl Harbor (LSD-52) et du USS Cleveland (LPD-7), le pétrolier-ravitailleur USNS Guadalupe (T-AO-200) assurant le soutien logistique des navires de l'Amphibious Task Force-West


Sa carrière opérationnelle se termine par les opérations Enduring Freedom et Operation Iraqi Freedom, les interventions en Afghanistan et en Irak.

Le USS Anchorage (LSD-36) à été désarmé le 1er octobre 2003. Un temps on à parlé d'un transfert à la marine taïwanaise mais ce projet est tombé à l'eau. Rayé le 8 mars 2004, il à été coulé comme cible le 17 juillet 2010.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_an62
This is the end.....
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_an63

Ce jour là au cours de l'exercice RIMPAC, l'ex-Anchorage est touché par des AGM-65 Maverick et AGM-84 Harpoon lancés par les Lockheed P-3 Orion des squadrons VP-5 et VP-40. Après six heures d'assaut, le  navire finit par sombrer après avoir reçu une torpille lancée par le USS Bremerton (SSN-698).

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE   LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE EmptyJeu 15 Juin 2023, 15:52



Le USS Portland (LSD-37)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_po61
On à toujours besoin d'un plus petit que soi......

Présentation
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_po62
Le Portland en construction à Quincy soit à 230km de la ville dont il porte le nom

-Le USS Portland (LSD-37) est mis sur cale aux chantiers navals General Dynamics Quincy Shipbuilding Division sis à Quincy (Massachusetts) le 5 mai 1968 lancé le 20 décembre 1969 et commissioned le 3 octobre 1970.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Portla11

C'est le deuxième navire à porter le nom de la ville de Portland dans le Maine, peuplée de 653115 habitants en 2018, du comté de Cumberland fondée en 1633 mais devenue une ville indépendante seulement le 4 juillet 1786. Le Maine devenu Etat de l'Union en 1820 eut Portland comme capitale jusqu'en 1832 quand Augusta reprit le flambeau.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_po63
Le USS Portland (CA-33)

Le premier navire était un croiseur lourd de classe Portland, le CA-33 qui est mis sur cale aux chantiers navals de la Bethlehem Steel Company Shipbuilding Division installés à Quincy (Massachusetts) le 17 février 1930 lancé le 21 mai 1932 et admis au service actif le 23 février 1933.

Il participe au second conflit mondial dans le Pacifique. Il est présent aux batailles de la Mer de Corail, de Midway, des Salomons, des Phillipines. Désarmé le 12 juillet 1946, il passe douze ans en réserve. Rayé du NVR le 1er mars 1959, il est démantelé en 1961/62.

Carrière opérationnelle
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_po64
Le USS Portland (LSD-37) à.....Portland en 1979

Le USS Portland (LSD-37) est présent dans les Caraïbes et en Amérique du Sud de février à avril 1972 pour des missions de présence et des entrainements aux opérations amphibies. Entre août et octobre 1972, le navire est déployé dans l'Atlantique Nord.

De janvier à juillet 1973, le transport de chalands de débarquement est déployé en Méditerranée sous l'autorité de la 6ème flotte. En septembre et octobre 1972, le Portland opère dans les Caraïbes.

Durant ces déploiements il mène aussi des missions clandestines, transportant le NR-1 un sous-marin expérimental à propulsion nucléaire, un navire jamais officiellement mis en service mais utilisé pour des missions de renseignement, d'écoute de cables..... .

De mai 1975 à janvier 1976 il est immobilisé pour son premier grand carénage avant d'être déployé en Méditerranée de juin à décembre 1976, le navire oprant notamment au large des côtes libanais, le «pays du cèdre» ayant sombré dans les affres et les horreurs de la guerre civile.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_po65
Le USS Portland (LSD-37) radier ouvert, radier rempli prêt pour récupérer sa batelerie

Après un entrainement aux opérations amphibies depuis la baie de Guantanamo en janvier 1977, le USS Portland (LSD-37) effectue un nouveau déploiement en Méditerranée sous l'autorité de la 6ème flotte et ce de septembre 1977 à mars 1978.

D'août à novembre 1978, il est déployé dans l'Atlantique Nord et d'août à septembre 1979 il est déployé dans les Caraïbes. D'octobre 1979 à novembre 1980 il est immobilisé pour un nouveau grand carénage.

De mai à novembre 1981 il est à nouveau déployé en Méditerranée sous l'autorité de la 6ème flotte. De janvier à juillet 1982, il est déployé dans les Caraïbes puis enchaine jusqu'en janvier 1983 il participe à différents exercices UNITAS avec les marines sud-américaines.

De mai à décembre 1983 il effectue un nouveau déploiement en Méditerranée avec au programme notamment une participation au conflit libanais.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_po66
Le USS Portland (LSD-37) lors de l'exercice Ocean Venture 84

De mai à novembre 1985, il est immobilisé pour un grand carénage. D'avril à novembre 1986, il est à nouveau engagé en Méditerranée.

De décembre 1987 à avril 1988, il sert de bâtiment de soutien aux opérations antimines puis de mai à septembre 1988 à des missions de lutte antidrogue dans les Caraïbes. Le 27 janvier 1988, il manque d'être touché par un Exocet irakien.

D'octobre 1989 à mars 1990, le USS Portland (LSD-37) traine ses hélices dans la Mare Nostrum sous l'autorité de la 6ème Flotte.

De septembre 1990 à avril 1991 il est déployé dans le Golfe Persique dans le cadre de Desert Shield/Desert Storm, la première guerre du Golfe.

Le 11 septembre 1990, il arrive dans le Golfe d'Oman en compagnie du USS Shreveport (LPD-12), du USS Trenton (LPD-14), le USS Gunston Hall (LSD-44) et le USS Spartanburg County (LST-1192) transportant les premiers éléments de la 4th MEB (4th Marine Expeditionnary Brigade).

De janvier à juin 1994, il effectue un déploiement en Méditerranée, dans l'Océan Indien et dans le Golfe Persique. Il est ainsi engagé au large de la Somalie en février et mars 1994. Rentré aux Etats-Unis, il passe l'été dans les Caraïbes (juillet à septembre 1994).

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_po67
Le USS Portland (LSD-37) en 1995

Le USS Portland (LSD-37) devient un habitué des déploiements en Méditerranée puisqu'il est sous l'autorité de la 6ème flotte de janvier à août 1996, de mars à août 1998, de novembre à juin 2002. Il termine l'année par une participation aux différents exercices UNITAS avec les marines sud-américaines. Sa dernière mission opérationnelle à lieu de janvier à mars 2003 dans le Golfe Persique en préparation de OIF (Operation Iraqi Freedom).  

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_po68
Le USS Portland (LSd-37) en 1998

Le USS Portland (LSD-37) est désarmé le 4 août 2003. Rayé des registres le 8 mars 2004, il est coulé comme cible le 25 avril 2004 au large des côtes de Virginie aux coordonnées suivantes :

034° 55'48.9" North, 070° 14'56.3" West

NdA : pour les amis plongeurs qui voudraient y faire un tour, désolé c'est impossible car l'épave repose à 4793m de profondeur.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE   LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE EmptySam 17 Juin 2023, 17:33



Le USS Pensacola (LSD-38)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe54
Le USS Pensacola (LSD-38) à la mer

Présentation
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe55
Le Pensacola en achèvement à flot

-Le USS Pensacola (LSD-38) est mis sur cale aux chantiers navals General Dynamics Quincy Shipbuilding Division sis à Quincy (Massachussetts) le 12 mars 1969 lancé le 11 juillet 1970 et commissioned le 27 mars 1971.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Pensac10
Pensacola

C'est le quatrième navire à porter le nom de cette ville de l'ouest de la Floride, le comté d'Escambia étant l'entité la plus occidentale de l'état floridien.

Actuellement peuplée de 54312 habitants (502629 habitants pour l'ensemble de l'aire métropolitaine), elle à été créée en 1559. C'est le premier établissement espagnol en Amérique du Nord.

Néanmoins ce site souvent frappé par les ouragans est abandonné en 1564 avant d'être réoccupé en 1698. Pensacola est ainsi successivement espagnole (1559-1719, 1722-1763 et 1781 à 1821), française (1719-1722), anglaise (1763-1781) et depuis américaine.

En 1826, le Pensacola Navy Yard est ouvert mais le site trop contraint est fermé en 1911. Deux ans plus tard le site est réactivé, devenant le berceau de l'aviation navale américaine. C'est toujours le cas aujourd'hui, nombre de pilotes américains étant formé en Floride et c'est sur cette base qu'est stationnée la patrouille acrobatique de l'US Navy, les célèbres Blue Angel qui vole sur F-18 comme si la Patrouille de France avait abandonnée le Fouga Magister pour le Mirage 2000.

Le LSD-38 succède aux navires suivants :

-Un vapeur mis en service le 5 décembre 1869 et participant notamment à la Guerre de Sécession et comme souvent à l'époque il est régulièrement désarmé. Il est ainsi désarmé une première fois le 31 janvier 1860. Il est à nouveau désarmé du 16 septembre 1861 au 29 avril 1864, du 16 août 1866 au 23 mai 1884, du 4 avril 1885 au 18 avril 1892, du 22 novembre 1898 au 31 mai 1899 et enfin du 14 juillet 1901 au 6 décembre 1911. Il est brûlé et coulé en mai 1912.

-Un cargo allemand de 1901 le Nicaria (1901) saisi par les américains le 8 mai 1917 est utilisé par la marine américaine du 8 octobre 1917 au 14 mars 1925. Il est ensuite vendu à un armateur pour une nouvelle carrière opérationnelle.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe56
Le USS Pensacola (CA-24)

-Un croiseur lourd de classe Pensacola. Le USS Pensacola (CA-24) est mis sur cale le 27 octobre 1926 lancé le 25 avril 1929 et commissioned le 6 février 1930. Engagé dans le Pacifique, il participe aux batailles de la Mer de Corail et de Midway, aux combats pour les Salomons (notamment la bataille de l'île de Santa Cruz et de Tassafaronga). C'est ensuite la campagne des îles Marshall, Iwo Jima et Okinawa. Désarmé le 26 août 1946, il sert de cible lors de l'opération CROSSROADS à Bikini avant d'être coulé comme cible le 10 novembre 1948.

Carrière opérationnelle
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe57
Le USS Pensacola (LSD-38) à la mer le 25 février 1971

En juin 1971, il visite la ville dont il porte le nom. D'août à octobre 1971, il est déployé à Guantanamo pour des opérations et des exercices dans les Caraïbes.

En février et mars 1972 il participe aux exercices EXOTIC DANCER, SPRINGBOARD et FIREX. C'est en mai l'exercice EXOTIC DANCER V.

De février à août 1973 il est déployé en Méditerranée sous l'autorité de la 6ème flotte. De septembre à décembre, il participe à l'opération DEEP FURROW. De janvier à septembre 1974 et de mars à septembre 1975 il effectue deux nouveaux déploiements en Méditerranée.

D'octobre 1975 à septembre 1976 il est immobilisé pour un grand carénage, le premier de sa carrière. Il termine l'année 1976 par les essais et la remise en condition opérationnelle, opérations effectuées depuis Guantanamo.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe58
14 juin 1977 : le USS Pensacola (LSD-38) en escale à Gênes

D'avril à octobre 1977 et d'août à novembre 1978, le USS Pensacola (LSD-39) est déployé en Méditerranée, une croisière dans les Caraïbes ayant lieu entre janvier et mars 1978.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe59
Le USS Pensacola (LSD-38) à la mer en 1980. Notez le CH-46 en approche

De juillet à novembre 1979 il est à nouveau déployé en Méditerranée et de mai à décembre 1980, il opère en Méditerranée et dans l'Océan Indien. De janvier à juin 1982, il est à nouveau déployé en Méditerranée. D'août à novembre 1982, il est déployé dans l'Atlantique Nord notamment pour des exercices OTAN.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe60
Le USS Pensacola (LSd-38) au large du Honduras le 11 novembre 1983

De janvier à juin 1983, il est à nouveau déployé en Méditerranée, plus précisément au large des côtes libanaises, 1983 étant l'année du terrifiant attentat qui tua 241 marines sur l'aéroport de Beyrouth et 58 parachutistes français dans l'immeuble Drakkar.

De février à mai 1984 il effectue un déploiement dans l'Atlantique Nord, en Méditerranée et dans l'Océan Indien.

En janvier et février 1985, il réalise au large de Panama City (Floride) les essais du LCAC (Landing Craft Air Cushion), un chaland amphibie sur coussin d'air.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe61
Le USS Pensacola (LSD-38) en 1988

D'août 1988 à janvier 1989 il est ô surprise à nouveau déployé en Méditerranée. D'août 1990 à avril 1991  il participe à la première guerre du Golfe (Desert Shield/Desert Storm).

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe64
Le USS Pensacola (LSD-38) au large de Norfolk le 2 août 1990 (probablement un ultime entrainement avant le départ pour le Golfe)

Le 14 septembre 1990, il arrive en Arabie, transportant des éléments de la 4ème MEB avec le USS Nassau (LHA-4) et le USS Saginaw (LST-1188).

En novembre et décembre 1991, il est déployé à Guantanamo pour mission de présence et exercices amphibies. De janvier à mars 1992 il est déployé dans l'Atlantique Nord, franchissant le Cercle Polaire Arctique.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe65
Le USS Pensacola (LSD-38) à Trondheim pour l'exercice Team Work 92

De mars à septembre 1993, il est déployé en Méditerranée sous l'autorité de la 6ème flotte et d'août à septembre 1994 il traine ses hélices et sa vieille coque fatiguée dans les eaux chaudes de la Mer des Caraïbes. De novembre 1994 à mai 1995 il est à nouveau déployé en Méditerranée avant de participer brièvement à l'opération SOUTHERN WATCH.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe66
Réunion de famille : le USS Pensacola (LSD-38) en compagnie du USS Portland (LSD-37) le 1er novembre 1996

De novembre 1996 au mai 1997 et de novembre 1998 à mai 1999 il est à nouveau déployé en Méditerranée.

Du 18 au 26 mars il participe à l'opération Alba en compagnie du USS Nassau (LHA-4), du USS Nashville (LPD-13), les trois navires évacuant 889 personnes.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Rocs_h10
Le ROCS Hsu Hai (LSD-193)

Le USS Pensacola (LSD-38) est désarmé et rayé des registres le 30 septembre 1999. Il est vendu le même jour à la marine taïwanaise. Il est remis en service sous le nom de ROCS Hsu Hai (LSD-193) en juin 2000 et est toujours en service actuellement.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")


Dernière édition par clausewitz le Dim 18 Juin 2023, 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue


Féminin
Nombre de messages : 12870
Age : 42
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE   LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE EmptyDim 18 Juin 2023, 19:07

clausewitz a écrit:
Le USS Pensacola (LSD-38) LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe54[…] LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Rocs_h10 Le ROCS Hsu Hai (LSD-193)

Le USS Pensacola (CA-39) est désarmé et rayé des registres le 30 septembre 1999. Il est vendu le même jour à la marine taïwanaise. Il est remis en service sous le nom de ROCS Hsu Hai (LSD-193) en juin 2000 et est toujours en service actuellement.
Dans le contexte géopolitique actuel, c'est un atout non négligeable, en vue de la reconquête du continent-empire du Milieu.

PS : pourquoi donc cette nomenclature "CA-39" ? scratch (= USS Quincy)
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE   LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE EmptyDim 18 Juin 2023, 21:36

DahliaBleue a écrit:
clausewitz a écrit:
Le USS Pensacola (LSD-38) LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe54[…] LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Rocs_h10 Le ROCS Hsu Hai (LSD-193)

Le USS Pensacola (CA-39) est désarmé et rayé des registres le 30 septembre 1999. Il est vendu le même jour à la marine taïwanaise. Il est remis en service sous le nom de ROCS Hsu Hai (LSD-193) en juin 2000 et est toujours en service actuellement.
Dans le contexte géopolitique actuel, c'est un atout non négligeable, en vue de la reconquête du continent-empire du Milieu.

PS : pourquoi donc cette nomenclature "CA-39" ? scratch (= USS Quincy)

Simple erreur, je crois que j'ai fusionné le LSD avec le CA. Imagine un croiseur lourd avec un radier ! Je corrige ça de suite

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE   LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE EmptyLun 19 Juin 2023, 23:01



Le USS Mount Vernon (LSD-39)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_mo85
Le USS Mount Vernon (LSD-39) en compagnie de la frégate USS Sides (FFG-14) au large du Japon en 2000

Présentation
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_mo86
Le USS Mount Vernon (LSd-39) à sec en 1976

-Le USS Mount Vernon (LSD-39) est mis sur cale aux chantiers navals General Dynamics Quincy Shipbuilding Division sis à Quincy (Massachusetts) le 29 janvier 1970 lancé le 17 avril 1971 et commissioned le 13 mai 1972.

[imng]https://i.servimg.com/u/f33/18/82/85/07/mount_11.jpg[/img]
Mount Vernon

C'est le cinquième navire de la marine américaine à porter le nom d'un lieu majeur de l'histoire américaine.

Mount Vernon est en effet le nom d'une plantation propriété de George et de Martha Washington située sur les rives du Potomac (comté de Fairfax) au sud de Washington D.C et d'Alexandria (Virginie).

La famille Washington l'à acquis en 1674, le père de George Washington construisant la première maison en 1734, maison agrandie en 1750 et 1770 par «l'homme qui ne savait pas mentir».

Néanmoins après sa mort en 1799, ses descendants peinent à maintenir la plantation en état. Elle est acquise par une association en 1858 qui va la préserver. En 1960, il est classé monument historique. Le premier président des Etats-Unis et son épouse y sont enterrés dans un mausolée.

Le premier est une canonnière à roues à aube saisie par la marine nordiste en avril 1861. Rebaptisé USS Mount Washington en novembre 1861, le navire est vendu à la fin de la guerre de sécession.

Le deuxième est un vapeur acquis en avril 1861 et vendu en 1865.

Le troisième est un transport de troupes utilisé durant le premier conflit mondial. A l'origine c'est un paquebot allemand le S.S Konprinzessin Cecilie (1907) qui au déclenchement de la première guerre mondiale est interné aux Etats-Unis. Il est saisi en 1917, rebaptisé et transformé en transport de troupes. Endommagé par une torpille en septembre 1918, il survit au conflit.

Désarmé aux Etats-Unis en juillet 1920, il est mis sous cocon. Au début du second conflit mondial, il est proposé aux britanniques pour leur servir de transport de troupes. Londres décline la proposition le jugeant trop vieux. Il est finalement vendu à la démolition à l'automne 1940 et démoli.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_mo87
Le USS Mount Vernon (AP-22)

Le quatrième est un paquebot le Washington datant de 1933. Il est acheté par l'US Navy le 16 juin 1941 et rebaptisé USS Mount Vernon (AP-22). Après avoir participé au second conflit mondial, il est désarmé le 18 janvier 1946. Placé sous l'autorité de la Maritime Commission et reprennant son nom d'origine, il est finalement rayé du NVR en 1959 et démoli en 1965.

Carrière opérationnelle
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_mo88
Le USS Mount Vernon (LSD-39) en 1987/88

Commissioned au Boston Naval Shipyard, le navire rallie directement San Diego, son port d'attache ce qui implique des exercices au large des côtes de Californie et des déploiements en Extrême-Orient sous l'autorité de la 7ème Flotte.

De novembre 1973 à juin 1974 et de mars à juin 1975, il est déployé en Extrême-Orient dans le cadre du conflit vietnamien.

Il participe ainsi en 1975 à l'opération Frequent Wind, l'évacuation des ressortissants américains et de leurs alliés sud-vietnamiens de Saigon alors que les nord-vietnamiens étaient sur le point de réaliser par la force la réunification du Vietnam.

D'août à septembre 1975, il est immobilisé sur le dock-flottant de Subic Bay pour une période d'entretien que l'on pourrait comparer à nos PEI (Période d'Entretien Interimaire).

De septembre 1977 à avril 1978 il effectue un nouveau déploiement en Extrême-Orient sous l'autorité de la 7ème flotte. De février à août 1979, il opère dans le Golfe Persique, dans l'Océan Indien et même en Méditerranée. En mars et avril 1980 il opère dans le Pacifique et dans l'Océan Indien.

Du 12 novembre 1981 au 15 mai 1982, le USS Mount Vernon (LSD-39) participe à un déploiement en Extrême-Orient sous l'autorité de l'Amphibious Ready Group Alpha/Amphibious Squadron One également composé du porte-hélicoptères USS Tripoli (LPH-11), du transport de chalands de débarquement USS Duluth (LPD-6), du bâtiment de débarquement de chars USS Fresno (LST-1182) avec le 31st Marines Amphibious Unit (31st MAU) (NdA ex et future MEU) et le HMM-265 « Flying Tigers» (REIN). Durant ce déploiement ce groupe occasionnel va réaliser différents exercices et une escale de repos à Perth du 28 janvier au 3 février 1982.

De septembre 1983 à février 1984, le USS Mount Vernon (LSD-39) est à nouveau déployé en Extrême-Orient pour des missions de présence et des exercices amphibies.

De 1984 au 22 juillet 1992, le USS Mount Vernon (LSD-39) est stationné à Long Beach avant de revenir à San Diego.

De juillet 1985 à février 1986, le LSD-39 est immobilisé pour un grand carénage. D'octobre 1987 à avril 1988 il est déployé dans le Golfe Persique où il sert de bâtiment-base pour les dragueurs de mines et les vedettes rapides de l'US Army. De janvier à mars 1989 il est en travaux au bassin.

En 1989, il est engagé dans les opérations de nettoyage des côtes de l'Alaska souillées par la marée noire causée par l'échouage du pétrolier Exxon Valdez le 24 mars 1989 (le navire réparé à repris du service, n'étant démantelé qu'en 2012).

Pour abriter les nettoyeurs, l'US Navy va envoyer des navires amphibies pour servir de bases flottantes d'abord le USS Juneau (LPD-10) à partir du 24 avril 1989 suivit du USS Fort McHenry (LSD-43) le 4 mai 1989. Le premier est remplacé par les USS Cleveland (LPD-7), Ogden (LPD-5) et Duluth (LPD-6). Le Mount Vernon à remplacé le Fort McHenry le 18 juillet, étant à l'époque le seul navire  sur place. Il va resté déployé jusqu'au 16 septembre 1989, marquant la fin de la présence navale sur zone.

Outre le logement des travailleurs, il offrait des services médicaux et de pressing. Il à également servit de navire de commandement et de contrôle, de relais de transmissions. Sa plate-forme hélicoptères est également fort utilisée tout comme son radier pour réparer les embarcations déployées dans ces délicates opérations.

D'avril à juin 1990 il participe à l'exercice RIMPAC 90 (Rim of the Pacific 1990). De décembre 1990 à juillet 1991, il participe à la première Guerre du Golfe.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_mo89
Le USS Mount Vernon (LSD-39) le 1er juin 1991

En 1991 il participe à la première guerre du Golfe (opération Desert Storm) arrivant en mer d'Arabie le 12 janvier. Il assure le transport de la 5ème Marines Expeditionary Brigade (5ème MEB) (activée pour l'occasion) en compagnie des navires suivants :

-Porte-Hélicoptères et Porte-Hélicoptères Amphibies USS Okinawa (LPH-3) USS Tarawa (LHA-1) USS Tripoli  (LPH-10) et USS New Orleans (LPH-11)

-Transport de Chalands de Débarquement USS Ogden (LPD-5) USS Vancouver (LPD-2) USS Denver (LPD-9) USS Juneau (LPD-10) Fort MacHenry (LSD-43) USS Germantown (LSD-42) Anchorage (LSD-36)

-Transports d'assaut USS Durham (LKA-114) Mobile (LKA-115)

-Bâtiment de Débarquement de Chars USS Cayuga (LST-1186) Barbour County (LST-1195) USS Peoria (LST-1183) et Frederick (LST-1184).

De juin à décembre 1995 il est déployé en Extrême-Orient, dans l'Océan Indien et le Golfe Persique.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_mo90
Le USS Mount Vernon en 1997 et ci-dessous en 1998 en compagnie du USS Denver (LPD-9)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_mo91

Le 10 juin 1998, le commander Maureen A. Farren devient la première femme à commander un navire de surface de l'US Navy en prenant le commandement du LSD-39 en plein déploiement opérationnel en Extrême-Orient (février-octobre 1998).

En 2000 il participe à nouveau à l'exercice RIMPAC et de juin à décembre 2002, il effectue son dernier déploiement opérationnel sans surprise en Extrême-Orient.

Le USS Mount Vernon (LSD-39) est désarmé le 25 juillet 2003. Rayé le 8 mars 2004, il est coulé comme cible le 16 juin 2005.

Ce jour là il est coulé par les Lockheed P-3 Orion des squadrons VP-1, VP-9, VP-46 et VP-47 qui ont lancé trois missiles Harpoon, quatre missiles Maverick et 18 bombes de 500 livres (227kg).

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE   LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE EmptyMer 21 Juin 2023, 10:57



Le USS Fort Fisher (LSD-40)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_fo40
Le USS Fort Fisher (LSD-40) à la mer

Présentation

-Le USS Fort Fisher (LSD-40) est mis sur cale aux chantiers navals General Dynamics Quincy Shipbuilding Division sis à Quincy (Massachusetts) le 15 juillet 1970 lancé le 22 avril 1972 et commissioned le 9 décembre 1972.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Fort_f10
Fort Fisher

C'est le premier et actuellement seul navire à porter le nom d'un fort confédéré protégeant l'accès au port de Wilmington (Caroline du Nord) de 1861 à 1865 durant la guerre de Sécession. Ce fort se trouvait sur l'une des embouchures de la rivière Cape Fear.

Surnomé le «Gibraltar du Sud», il est assaillit par les nordistes une première fois du 24 au 27 décembre 1864. La deuxième tentative est la bonne (13 au 15 janvier 1865).

Cette chute et celle de Fort Anderson permet la prise de Wilmington le 22 février 1865 soit le dernier grand port contrôlé par les sudistes à l'époque.

Ce site à été classé monument historique en 1961 (premier de l'Etat de Caroline du Nord).

Carrière opérationnelle
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_fo41
Le USS Fort Fisher (LSD-40). La présence de Phalanx indique que la photo à été prise au plus tôt dans les années 80

D'abord stationné à Long Beach puis à San Diego à partir d'août 1973, le nouveau transport de chalands de débarquement va effectuer le premier de ses dix déploiements en Extrême-Orient  de janvier à juillet 1974. Entre-temps en juillet et août 1973, il réalise une croisière au profit d'aspirants officiers.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_fo43
Le USS Fort Fisher (LSD-40) à la mer toujours armé de canons de 76mm

D'avril à mai 1975 il est à nouveau déployé en Extrême-Orient sous l'autorité de la 7ème flotte.

De novembre 1977 à janvier 1978, le USS Fort Fisher (LSD-40) effectue un déploiement opérationnel en Extrême-Orient (Westpac Deployment) sous l'autorité de la 7ème flotte pour des exercices et une mission de présence.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_fo42
Le USS Fort Fisher (LSD-40) en exercice amphibie, radier ouvert et plein. Notez en arrière plan un transport d'assaut de classe Charleston

De septembre 1982 à février 1983 il opère en Extrême-Orient et d'août 1983 à mars 1984 il opère dans les Caraïbes notamment au large de la Grenade.

De janvier à août 1985, il opère en Extrême-Orient sous l'autorité de la 7ème flotte.

De septembre 1986 à mai 1987, il est immobilisé pour remise en état et refonte, refonte destinée à lui permettre de mettre en œuvre le LCAC.

De janvier à juillet 1988, le navire opère dans le Pacifique tout comme de janvier à juillet 1990.

En septembre 1992, il est déployé au large des côtes somaliennes pour participer à l'opération RESTORE HOPE.

D'octovre 1994 à avril 1995 il opère en Extrême-Orient et dans l'Océan Indien.

Du 9 janvier au 3 mars 1995, il participe à l'opération UNITED SHIELD, l'opération d'évacuation de l'UNOSOM II, la force d'interposition qui avait échoué à rétablir la paix et l'ordre en Somalie.

Pour cela trois navires pakistanais (frégate PNS Shamsheer ravitailleur PNS Nasr et sous-marin PNS Ghazi), sept navires américains (porte-hélicoptères amphibie USS Belleau Wood [LHA-3) et USS Essex [LHD-2] transport de chalands de débarquement USS Ogden [LPD-5] et USS Fort Fisher [LSD-40] bâtiment de débarquement de chars USS Cayuga [LST-1186], croiseur lance-missiles USS Lake Erie [CG-70] ravitailleur de munitions USS Kiska [AE-35]) et cinq navires italiens (porte-aéronefs Giuseppe Garibaldi, navires amphibies San Marco et San Giorgio, pétrolier Stromboli, frégate Libeccio) vont être engagés.

Des troupes au sol sont également déployées notamment les 13th et 31st MEU qui vont tenir le port et l'aéroport de Mogadiscio et permettre le repli progressif des casques bleus (essentiellement des pakistanais, des bangladais et des egyptiens).

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_fo44
La puissance amphibie américaine en une image. En 1997 on peut admirer le USS Ogden (LPD-5), le USS Fort Fisher (LSD-40), le USS Boxer (LHD-4) et deux LCAC.

De mars à septembre 1996 et de mars à septembre 1997 il va opérer en Extrême-Orient sous l'autorité de la 7ème flotte.

Le USS Fort Fisher (LSD-40) est désarmé le 27 février 1998. Rayé du NVR le même jour, il est mouillé à Suisun Bay (Californie), il est vendu à la démolition le 30 septembre 2009 à la société International Shipbreaking Ltd de Brownsville (Texas). Il quitte la Californie à la remorque le 5 janvier 2010, la démolition s'achevant le 14 janvier 2011.

A noter que ce navire à été proposé à Taiwan mais la ROCN l'à refusé en raison de son mauvais état.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE   LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE EmptyMer 21 Juin 2023, 11:19



CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Classe20

NdA : données issues de FdC 2008

Déplacement : standard 8600 tonnes pleine charge 13680 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 168.66m longueur entre perpendiculaires 162.80m largeur 25.90m tirant d'eau 5.70m

Propulsion : deux turbines à engrenages De Laval alimentées en vapeur par deux chaudières Foster-Wheeler timbrées à 42.3kg/cm² et surchauffe 467° développant 24000ch et entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 22 nœuds distance franchissable 14800 miles nautiques à 12 noeuds

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE An-sps12
Radar SPS-64 et ci-dessous un radar SPS-67
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE An_sps25

Electronique : un radar de veille surface et de navigation SPS-64(v)9, un radar de veille surface et de navigation SPS-67(v)1, un radar de veille air SPS-40B, un détecteur SLQ-32(v)1, quatre lance-leurres SRBOC Mk36, un bruiteur remorqué Nixie SLQ-25.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_fo45
Le USS Fort Fisher (LSD-40) à la mer. Les tourelles doubles de 76mm sont bien visibles et ci-dessous école à feu pour le USS Anchorage (LSD-36)
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_an64

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe67
Phalanx et ci-dessous canon de 25mm Mk38
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Mk38_214

Armement : (Origine) quatre affûts doubles de 76mm Mk33 (Fin de carrière) deux systèmes de défense rapprochée (CIWS) Mk 15 Phalanx, deux canons de 25mm Mk38 et huit mitrailleuses de 12.7mm.

Installations Amphibies :
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_an65
Radier ouvert à bord du USS Anchorage (LSD-36) et un LCAC en approche

-Radier de 131m sur 15.24m pouvant recevoir trois LCU ou trois LCAC ou 6 à 9 LCM(8) ou 12 à 18 LCM(6)ou 50 LVT.

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe68
Le USS Pensacola (LSD-38) en 1975 avec un radier ouvert et des LCU

-Surface des ponts pour véhicules 1115 m²

-Deux grues de 50 tonnes

-338 marines embarqués dont 25 officiers

LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_po69
Les capacités des Anchorage (ici à bord du USS Portland [LSD-37]) sont bien visibles : radier rempli et ouvert, plate-forme hélicoptères et les deux grues de 50 tonnes

Installations Aéronautiques :
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Uss_pe69
Le USS Pensacola (LSD-38) en 1980 avec un Boeing-Vertol CH-46 en approche

-Plate-forme pour hélicoptères amovible au dessus du radier

Equipage : 24 officiers et 354 marins

FIN

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Contenu sponsorisé





LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Empty
MessageSujet: Re: LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE   LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE ANCHORAGE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LANDING SHIP TANK (LST) CLASSE NEWPORT (NV)
» LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE THOMASTON (FINI)
» LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE HARPERS FERRY
» LANDING SHIP DOCK (LSD) CLASSE WHIDBEY ISLAND
» LANDING SHIP TANK (LST) CLASSE NEWPORT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Amérique :: Etats Unis-
Sauter vers: