AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Sam 21 Nov 2009, 13:02

PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS
(GRANDE BRETAGNE)


Le HMS Eagle à la mer avec une piste oblique de 4.5° et des Bucaneer ce qui signifie que la photo à été prise entre 1954 et 1964


Avant propos

Aujourd'hui, l'architecture du porte-avions est arrêtée et en dépit de quelques rêveurs, un «flat top» (pont plat) c'est un pont d'envol allant de la poupe à la proue avec un ilôt à tribord et selon la taille et les avions embarqués, plusieurs ascenseurs, catapultes, brins d'arrêts et autres installations nécessaires à la mise en oeuvre de son groupe aérien.

Ce ne fût bien sur pas le cas au moment de la naissance de ce drôle de navire à l'architecture bien éloigné de ce qui faisait normalement. On à ainsi pu voir des porte-avions avec deux ou trois ponts d'envol superposés pour accélerer les opérations aériennes, des projets d'hybrides avec une artillerie de gros calibre et un pont d'envol à l'arrière (seuls les japonais réaliseront ce type de navire en transformant les cuirassés Ise et Hyuga mais cette transformation fût un echec cuisant prouvant l'inanité de ce concept).

Rapidement pourtant, le pont d'envol unique couvrant toute la longueur de la coque devint la seule solution viable face à l'augmentation du poids des avions ce qui augmentait la distance nécessaire pour leur décollage en l'absence de catapulte et demandait des catapultes plus puissantes donc un pont d'envol plus long sans parler de l'appontage et des opérations aériennes car un avion doit être réparé et ravitaillé.

Deux modèles s'imposent, le modèle américain et le modèle britannique. Le premier voit le porte-avions composé d'une coque surmonté d'un pont d'envol, l'espace entre la coque et le pont d'envol formant le hangar. Cette architecture à l'avantage de faciliter la ventilation du hangar et rend la réparation des avaries de combat et des refontes plus aisées mais en terme de capacité d'encaissement, mieux vaut la solution britannique qui voit le hangar integré à l'architecture générale de la coque mais cela rend la construction longue et les refontes/réparations longues et couteuses.


Le HMS Ark Royal à la mer en 1939


Les porte-avions blindés

C'est dans les années trente que les britanniques définissent le concept du porte-avions blindé. A l'initiative des architectes navals et sous la direction du nouveau directeur des constructions navales, sir Stanley Goodall, l'étude d'un tel bâtiment _jugé auparavant impossible_ est lancée.

Le choix d'une forte protection inspirée de l'Ark Royal est imposée par les futurs théâtres opérationnels des porte-avions comme la mer du Nord et la Méditerranée où l'aviation à terre pourrait intervenir à la différence du Pacifique où la menace principale repose sur l'aviation embarquée moins puissante.

L'Ark Royal, premier vrai porte-avions moderne de la Royal Navy (bien que la notion de moderne soit relative, nous sommes d'accord) est mis en service le 16 décembre 1938, participant aux premières opérations de la Seconde Guerre Mondiale avant de succomber non pas aux bombes des bombardiers ou aux batteries côtières ou aux croiseurs et autres navires de surface mais aux quatre torpilles lancés par le U81 commandé par le Kapitänleutnant Friedrich Guggenberger.


Le HMS Illustrious eut un destin comparable à l'USS Enterprise : il fût de toutes les opérations et survécu à bien des péripéties


La perte du porte-avions fût attentivement étudiée par le Comité Bucknill. L'absence de source d'énergie après la perte de la propulsion principale et l'innondation brutale des compartiments en raison de défauts de protection fût noté. Les porte-avions Illustrious furent modifiés lors de carénage et le dessin des Implacable modifié alors que ces navires étaient encore en construction.

Les Illustrious étaient directement dérivés de l'Ark Royal, leur protection accrue entraina une réduction du groupe aérien. L'Illustrious fût mis en service le 25 mai 1940, le Formidable le 24 novembre 1940 le Victorious le 14 mai 1941 et l'Indomitable le 10 octobre 1941.


Vue aérienne du HMS Formidable


Ces quatre navires furent de toutes les grandes opérations de la Royal Navy, survivant tous au conflit ce qui constitue une prouesse quand on sait par exemple que le 10 janvier 1941, l'Illustrious encaissa 8 bombes de la part de la Regia Aeronautica et du Xème FliegerKorps de la Luftwafe ou qu'à plusieurs reprises, des kamikazes les prirent pour cible.


Le HMS Victorious dans sa version reconstruite. Une reconstruction longue et couteuse


La faiblesse des groupes aériens des porte-avions de la Royal Navy n'était à l'origine par une gêne pour les britanniques qui utilisaient leurs porte-avions pour couvrir leur flotte de surface, les convois voir même traquer les sous marins (jusqu'à la perte du Courageous en septembre 1939) mais quand ils commencèrent à s'inspirer des américains en utilisant leurs porte-avions pour des attaques massives, cette faiblesse devint un grave handicap.

Cet handicap avait déjà été noté, les avions toujours plus gros étant de plus en plus difficilement manoeuvrés sur le pont et dans le hangar. Peu à peu les britanniques abandonnèrent les porte-avions blindés pour des navires leur donnant plus de liberté de manoeuvre.


Le HMS Indomitable qui aurait du en décembre 1941 protéger le Prince of Wales et le Repulse. Un échouage aux Antilles l'en empecha

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Sam 21 Nov 2009, 13:05

Genèse des Audacious

Les modifications sont apportés dès la construction du quatrième Illustrious, l'Indomitable qui voit la hauteur du pont d'envol augmenté pour permettre de placer un second hangar mais cette solution est transitoire, des mesures plus radicales.


Le HMS Implacable

Celles-ci sont d'abord apportées sur les deux Implacable, les HMS Implacable et Indefatigable mis en service respectivement le 28 août et 3 mai 1944. Bien que descendant des Illustrious, les Implacable ressemblent davantage à l'Ark Royal en matière de dimensions (en particulier la hauteur du pont d'envol). Ils possédaient donc deux hangars, le hangar supérieur qui s'étend sur toute la longueur du navire et le second sur la partie arrière du navire. Ils reçoivent également un quatrième groupe de turbines et une quatrième ligne d'arbres. Plus rapides, ils pourront à la différence des Illustrious opérer avec les Essex américains.

Malgré cette allègement, les Implacable se révéleront aussi inaptes que les Illustrious à accueillir des avions toujours plus lourds et plus gros et connaitront une carrière d'une dizaine d'année.

Le délai de construction de ces navires particulièrement long (5 ans entre la mise sur cale et la mise en service) s'explique à la fois par la surcharge de chantiers aux méthodes souvent vieillissantes (faible dévellopement de la soudure) mais aussi à des priorités plus urgentes qu'il s'agisse des escorteurs ou des destroyers.

Quand la menace des sous marins allemands se fit moins sensible, l'Amirauté hésita sur l'utilité du porte-avions et ne changea d'avis qu'après les victoires japonaises et américaines dans le Pacifique.

Au final les britanniques se rangeront aux conceptions américaines privilégiant la capacité du groupe aérien par rapport à la protection et c'est ainsi que les Audacious qui devaient être dérivés des Implacable seront au final des porte-avions très différents.

Quatre navires sont ainsi commandés baptisés Audacious, Ark Royal, Eagle et Africa mais seulement deux seront achevés, le premier rebaptisé Eagle et l'Ark Royal qui seront les derniers porte-avions conventionnels de la Royal Navy mais cette dernière ne le sait quand elle met ces deux navires en service.


Le HMS Indefatigable

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Sam 21 Nov 2009, 13:21

Historique

HMS Audacious(D29)/Eagle (R05)


Le HMS Eagle à la mer à la fin de sa carrière. Notez le regroupement des Bucaneers à l'avant et l'équipage au poste de bande


Présentation

L'Eagle dans sa configuration initiale avec un pont droit. Notez les deux ascenseurs axiaux et les deux catapultes axiales

L'Audacious est mis sur cale aux chantiers Harland & Wolff de Belfast (Irlande du Nord) le 24 octobre 1942. La construction progresse très lentement en raison de priorités plus urgences (destroyers et escorteurs notament) et il n'est lancé que le 19 mars 1946 après avoir été rebaptisé Eagle en janvier 1946 quand la construction du porte-avions baptisé ainsi fût abandonné. Il est admis au service actif le 5 octobre 1951 avant d'avoir pu recevoir une piste oblique.

Le R05 est le dix-septième navire à porter le nom de ce majestueux oiseau de proie, le premier datant de 1592,essentiellement des navires à voile, le plus gros était un navire de ligne de 74 canons en 1804, réduit à 50 canons en 1830 puis transformé en navire d'entrainement en 1860, rebaptisé HMS Eaglet en 1918, perdu dans un incendie en 1926 et vendu en démolition en 1927.


Le HMS Eagle, premier porte-avions ayant porté ce nom

Le premier navire «moderne» à porter ce nom est un porte-avions construit à partir d'un cuirassé chilien en construction, l'Almirante Cochrane mis en service en février 1924 et coulé lors de l'opération Pedestal le 11 août par le sous marin U73 du Korvettenkapitän Rosembaun torpilla le porte-avions au sud de Majorque ( Position 38.05N 03.02E).

Opération Muskeeter


La Royal Navy au temps de sa splendeur avec les trois porte-avions engagés lors de l'opération Muskeeter/Telescope Eagle, Bulwark et Albion

L'Eagle participe en 1956 à l'opération Muskeeter, le débarquement en Egypte pour contrer le président égyptien Nasser qui venait de nationaliser le canal de Suez lésant gravement les intérêts français et britanniques. A cela s'ajoute la guerre d'Algérie, Nasser soutenant le FLN, Paris voit ici une occasion en or pour se débarasser de cet encombrant.

Le 26 juillet 1956 après plusieurs semaines de tension, Nasser ordonna la prise du canal et la nationalisation de la compagnie du Canal afin notament de financer la construction du barrage d'Assouan.

La solution militaire est rapidement la seule alternative possible et des plans sont rapidement dressés. Le plan de l'opération Muskeeter/Mousquetaire est mis au point le 18 août 1956.

La marine nationale est encore mal remise des pertes de la seconde guerre mondiale et les programmes de construction d'après guerre sont à leurs balbutiements.

La Royale déploie ainsi les porte-avions Arromanches et La Fayette; le cuirassé Jean Bart; les croiseurs Georges Leygues et De Grasse; les escorteurs d'escadre Surcouf, Cassard; Bouvet et Kersaint; les escorteurs rapides Le Corse, Le Bordelais, Le Boulonnais et Le Brestois; 8 escorteurs, un navire de commandement, trois dragueurs, le LSD Foudre accompagné par quatre LST et trois LSH.

De son côté la marine de sa majesté déploie le porte-avions lourd Eagle, les porte-avions légers Bulwark et Albion avec 90 appareils de combat; les croiseurs Jamaica Glasgow et Royalist; cinq destroyers de classe Daring, trois destroyers, quatre frégates, le navire de commandement Tyne, les porte-hélcioptères Theseus et Ocean un LSH, quatre LST, huit LCT et plusieurs dragueurs.

Les changements dans les plans font que l'opération est baptisée Telescope. L'ordre de déclenchement arrive le 5 novembre 1956 à minuit. L'opération commence par le largage des parachutistes de la 16th Airborne Brigade, du 2ème REP et du 2ème RPC.

Elle fût suivit d'un débarquement appuyé par les avions embarqués français et britanniques. L'Eagle prit une part non négligeable à cette mission d'appui à l'aide d'un groupe aérienne composé d'Hawker Sea Hawk d'attaque, de chasseurs-intercepteurs De Havilland Sea Venom, de Douglas Skyraider et de Westland Wyvern qui est resté dans l'histoire comme étant le seul chasseur bombardier turborpropulsé à avoir connu le feu au sein du squadron 830.

On connait malheureusement la suite : la victoire militaire des franco-britanniques, le bluf russe sur une attaque nucléaire et le refus des américains d'appuyer leurs alliés de l'OTAN et un retrait qui marque officielement un fait : la Grande Bretagne et la France ne sont plus de grandes puissances.

La grande refonte (1959-1964)


Le HMS Eagle à la mer en 1964

Comme je l'ai mentioné plus haut, l'Eagle fût mis en service avec un pont droit, étant mis en service peu avant la mise au point de la piste oblique. En 1954, il reçut une piste oblique de 4.5° qui n'était qu'une première étape.

A l'origine, l'Amirauté envisagea une véritable construction comparable à celle que subit le Victorious mais devant le coût d'une telle reconstruction, la marine britannique préféra une modernisation extensive mais une simple modernisation.

L'Eagle entra à l'Arsenal de Devonport en novembre 1959 et fût modernisé jusqu'en 1964 pour un coût global de près de 11 millions de livres. L'ilôt du porte-avions fût totalement reconstruit, le pont d'envol équipé d'un nouveau blindage et surtout d'une piste oblique dôtée d'un angle de 8.5°. Les deux catapultes hydrauliques furent remplacées par deux catapultes vapeurs tandis que les brins d'arrêts étaient remplacées tout comme les miroirs d'appontage.

L'électronique fût remise à niveau, le système électrique remis à niveau et l'armement modifié, une partie des canons antiaériens étant remplacés par des missiles Sea Cat. La propulsion fût totalement modernisé.

Remis en service en 1964, le porte-avions qui déplaçait désormais 44000 tonnes devait rester en service jusqu'au début des années quatre-vingt avec un groupe aérien alors composé d'avions d'assaut Blackburn Buccaneer, de chasseurs De Havilland Sea Vixen et Supermarine Scimitar ainsi que des avions de veille aérienne Fairey Gannet.

Retour au service actif (1964-1972)

L'Eagle à la mer en 1967 à pleine vitesse

Après son retour au service actif, il fût déployé au large de l'Afrique australe en 1965 pour dissuader la Rhodésie d'attaquer la Zambie.

L'annulation du programme CVA-01 de porte-avions stratégique en février 1966 chargés de remplacer les Victorious, Eagle, Ark Royal et Centaur marque la fin programme des porte-avions au sein de la marine britannique.

L'Eagle est de nouveau modernisé en 1966/67 avec notament l'installation de catapultes plus puissantes mais les travaux prévues pour lui permettre de mettre en oeuvre le Mc Donnell Douglas Phantom furent abandonnés en dépit d'un coût relativement raisonable (2 millions de livres sterlings).


Vue aérienne du HMS Eagle en 1969

Bien qu'en excellente condition et capable de tenir encore dix ans, l'Eagle fût désarmé en janvier 1972 à Portsmouth alors que son sister-ship Ark Royal était dans un bien plus mauvais état général.

En 1974, il fût remorqué dans le bassin 10 de l'Arsenal de Devonport et dépouillé de toutes les pièces détachées récupérables pour l'Ark Royal. Officiellement en réserve, il fût vendu à la démolition aux chantiers Cairnryan de Stranraer (Ecosse) en octobre 1978 et démantelé.


Le HMS Eagle en route vers le chantier de démolition

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Sam 21 Nov 2009, 13:48

HMS Ark Royal (R09)

L'Ark Royal dans sa configuration initiale

Présentation


Deux photos de l'Ark Royal à la mer à la fin de sa carrière


-L'Ark Royal fût mis sur cale aux chantiers Cammell Laird à Birkenhead sur les rives de la Mersey le 3 mai 1943 lancé le 3 mai 1950 et admis au service actif le 25 février 1955. A noter qu'il à été commandé sous le nom de HMS Irresistible mais rebaptisé après la destruction de l'Ark Royal en Méditerranée. Il fût le premier porte-avions au monde à utiliser de manière opérationelle une piste oblique avant même le Forrestal.

C'est le quatrième navire à porter ce nom. Le premier est un voilier construit en 1587 par Walter Raleigh sous le nom d'Ark Raleigh. Il est racheté la même année par la reine Elisabeth qui le rebaptise Ark Royal. Le second est un cargo transformé en 1914 en ravitailleur d'hydravions, participant notament à l'opération sur les Dardanelles. Rebaptisé Pegasus en 1934, il est désarmé en 1945 et envoyé à la démolition en 1950.

Enfin le dernier navire à porter le nom d'Ark Royal est un porte-aéronefs de classe Invincible. Mis sur cale le 14 décembre 1978 sous le nom d'Indomitable, il est rebaptisé Ark Royal pour compenser l'émotion populaire liée au désarmement et à la démolition du dernier porte-avions conventionnel. Il est lancé le 2 juin 1981 avec pour marraine la reine-mère («Queen-Mum») et admis au service actif le 1er novembre 1985. Le retard dans la construction des Queen Elisabeth et Prince of Wales pourrait conduire à la prolongation de ce navire.


Le CVS Ark Royal de classe Invincible

Carrière opérationelle


L'Ark Royal automne 1957 à New York

A la différence de son sister-ship l'Eagle, l'Ark Royal ne participa à aucune opération de guerre. En 1963, il servit de bâtiment test pour une campagne de tests du Hawker P1127 (premier appontage le 8 février 1963) qui allait donner naissance au Hawker Sideley Harrier.


Eté 1957 : des F3H Demon du Saratoga sur le pont de l'Ark Royal

De mars 1967 à février 1970, il subit une ultime refonte (la première eut lieu en 1964) pour l'adapter à l'utilisation des McDonnell Douglas Phantom et Bristol Buccaneers Mk2. Les travaux incluèrent une piste oblique orientée à 8.5°, de nouvelles catapultes et de brins d'arrêts, un ilôt modifié avec de nouveaux systèmes électroniques mais les quatre lanceurs Sea Cat prévus ne furent jamais installés, l'Ark Royal terminant sa carrière opérationelle sans armement défensif.


L'Ark Royal à la mer à la fin des années soixante

Le 9 novembre 1970, l'Ark Royal entra en collision avec un destroyer soviétique de classe Kotlin qui le pistait (pratique courante durant la guerre froide, en cas de conflit, les mouchards soviétiques devaient tenter de couler leur cible). Les deux navires ne furent que légèrement endommagés (deux marins soviétiques disparus). Le capitaine Ray Lygo fût traduit en cour martiale mais blanchit.


L'Ark Royal à la mer en 1970

La fin de sa carrière fût paradoxalement la plus active puisqu'il participa à différentes opérations de dissuasion. C'est ainsi que lors de l'occupation turque du nord de Chypre (opération Attila le 19 juillet 1974) en réponse à un coup d'état de la garde nationale chypriote à dominate héllénophone, la Royal Navy déploya l'Ark Royal et l'Hermes en liaison avec les porte-avions américains America et Forrestal pour protéger ses bases d'Akrotiri près de Limassol et Dekelia près de Famagouste sur la ligne de démarcation.


L'Ark Royal à la mer en 1972 avec concentrés à la poupe des Phantom et des Buccaneer

Le 4 juillet 1976, il représenta la Grande Bretagne à Fort Lauderdale (Floride) lors des célébrations du bincentenaire de l'indépendance américaine. En 1977, l'Ark Royal fût déployé au large du Belize alors que le Guatemala revendiquait la colonie britannique (qui deviendra indépendante en 1981).


Un Buccaneer survolant l'Ark Royal

L'Ark Royal comme son sister-ship l'Eagle aurait du être remplacé par l'un des cinq CVA01 mais ce programme fût annulé en février 1966, la Royal Navy se retira à l'ouest d'Aden abandonnant ses bases d'Aden et de Singapour.

Le dernier porte-avions opérationnel de la Royal Navy s'amarra une dernière fois à son port d'attache, la base de Devonport le 4 décembre 1978. désarmé le 14 février 1979 quand la White Ensign fût descendue pour la dernière fois.

Après une tentative de le préserver comme navire-musée, l'ex-Ark Royal fût vendu à la démolition le 29 mars 1980 par le MOD aux chantiers Cairnryan de Stranraer (Ecosse). Quittant Devonport le 22 septembre 1980, il arriva à destination le 28, deux après l'Eagle. Le démantelement s'acheva en 1983.


1918 : Furious 1978 : Ark Royal. Une histoire s'achève quand l'Ark Royal est remorqué vers son chantier de démolition en 1980

HMS Eagle (94)

Commandé aux chantiers Swan Hunter de Wallsend upon Tyne en août 1942, la commande fût transferée aux chantiers Vickers Armstrong de Barrow-in-Furness en décembre. Mis sur cale le 20 avril 1944, il ne fût jamais lancé et sa construction fût annulée le 5 janvier 1946, l'Audacious reprenant ce nom.

HMS Africa (D06)

Commandé aux chantiers Fairfield de Govan le 12 juillet 1943, il fût finalement planifié comme un porte-avions lourd de classe Malta mais comme les autres navires de cette classe qui aurait donné à la Royal Navy des porte-avions d'une taille équivalente aux Midway américains, il ne fût jamais mis sur cale et sa construction abandonnée le 15 octobre 1945.


Voilà à quoi aurait du ressembler un porte-avions de classe Malta parfois connu comme classe Gibraltar

Un petit bonus : vidéo d'un programme de la BBC "Sailors Series" sur l'Ark Royal en 1976

http://www.youtube.com/watch?v=2bW7tjy7AOk

CVA01 ou le jour où la Grande Bretagne abandonna le porte-avions

Un projet mort-né : le CVA01

A l'orée des années soixante, la Royal Navy avait encore fière allure, alignant notament cinq porte-avions : le vétéran Victorious, les porte-avions d'escadre Eagle et Ark Royal de classe Audacious et les porte-avions légers Hermes et Centaur (classe Bulwark).

Ces navires étaient cependant issus d'un design datant de la seconde guerre mondiale donc totalement inadapté aux avions modernes. La construction de nouveaux navires était nécessaire mais de sombres nuages s'accumulaient à l'horizon.

En 1957, le ministre de la défense Duncan Sandy publie un livre blanc qui décide de l'abandon de la conscription et la priorité donnée aux forces stratégiques au détriment des forces conventionnelles.

En clair, les porte-avions ne seront pas remplacés ce que lord Mountbatten, premier lord de l'Amirauté n'accepte pas, rappelant la mobilité des porte-avions et une souplesse que n'offre pas les bases terrestres.

Mountbatten veut organiser la Royal Navy autour de trois Task Force de porte-avions capable de projeter le feu nucléaire d'où le lancement du programme CVA01 prévoyant la construction de 2 à 5 navires de 54500 tonnes, filant à 30 noeuds et embarquant cinquante appareils dont 18 F4 Phantom, 18 Buccaneers, 4 Gannet AEW et 6 hélicoptères.
Au niveau des équipements, les CVA01 auraient reçu quatre catapultes et trois ascenseurs avec pour armement défensif au moins un lanceur Sea Dart.

Victime du Lobbying de la RAF, de la crise économique et de la création d'une force stratégique, le projet CVA01 fût annulé en février 1966 suite au Livre blanc de 1966, les Queen Elizabeth et le Duke of Edimburgh ne virent donc jamais le jour. L'abandon de la construction de ces porte-avions entraina l'abandon de la construction des destroyers type 82 qui se limita à la constrction du Bristol au lieu des quatre exemplaires prévus

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Sam 21 Nov 2009, 14:07

Caractéristiques Techniques

L'Ark Royal quittant Rosyth à l'été 1958, s'apprêtant à passer sous le Forth Bridge, pont de 2528m au dessus du Firth of Forth inauguré le 4 avril 1890

Déplacement :

(Eagle) standard 37400 tonnes en 1951, 43750 tonnes en 1957 et 55000 tonnes en 1964 pleine charge 47000 tonnes en 1951

(Ark Royal) standard 33384 tonnes à la construction 39063 tonnes à son désarmement en 1978. Par ailleurs son poids atteignit à pleine charge en 1978 48942 tonnes

Dimensions :

(Eagle) longueur : 247.4m (hors tout) 220m (entre les perpendiculaires) largeur : (hors tout) 41m en 1951 52m en 1964 (flottaison) 34.4m tirant d'eau : 10.13m en 1951 11m en 1964

(Ark Royal) longueur hors tout 245m largeur hors tout : 38m à la construction 52m en 1978
tirant d'eau : 9.5 à 10m

Propulsion :

4 groupes de turbines à engrenages Parson alimentées par 8 chaudières Amirauté à 3 tubes dévellopant une puissance totale de 152500ch et entrainant 4 hélices

Performances :

(Eagle) Vitesse maximale : 31 noeuds distance franchissable : 7000 miles nautiques à 18 noeuds

(Ark Royal) Vitesse maximale : 31.5 noeuds distance franchissable : 7000 miles nautiques à 14 noeuds 5000 miles nautiques à 24 noeuds

Protection :

(Eagle) ceinture 100mm pont blindé de 25 à 100mm selon les endroits, parois latérales et plafond du hangar 25mm

Electronique :

(Eagle) radar 3D de contrôle de la chasse type 984, radar de veille aérienne type 965, radar d'aide à l'appontage type 963

(Ark Royal) radar de veille combinée type 293Q, radar de conduite de tir type 982 radar d'altimétrie type 983, système de conduite de tir Mk37

Armement :

(Eagle à la construction)

Tourelles antiaériennes de 114mm de l'Indomitable

-16 canons de 114mm (4.5 inch) Mark IV en huit tourelles doubles installés en quatre groupes de deux : deux à tribord et deux à babord. Ce canon de 45 calibres tire des obus de 39kg à une distance maximale de 18970m (site +45°) en tir antisurface et de 12500m en tir antiaérien (site +80°) à raison de 12 coups par minute.

La tourelle MkIII qui pèse 30 tonnes peut pointer en site de -5° à +80° à raison de 20° par seconde et en azimut sur 150° à raison de 20° par seconde. La dotation en munitions est de 400 coups par canon soit un total de 3200 obus.

-61 canons de 40mm Bofors répartis en huit affûts sextuples, deux affûts doubles et neuf affûts simples.

(Eagle après la refonte de 1959-1964)

-8 canons de 114mm en quatre affûts doubles

-6 lanceurs quadruples pour missiles courte portée Seacat. Ce missile très courte portée fût le premier de sa catégorie à entrer en service. Destiné à remplacer les 40mm Bofors, il se révéla rapidement dépassé par l'apparition des missiles antinavires et après un dernier baroud d'honneur aux Malouines, il fût retiré du service par la Royal Navy après vingt ans de service.

Ce missile pèse 68kg (40kg de charge militaire) pour une longueur de 1m48 et un diamètre de 220mm et peut atteindre une cible entre 500 et 5000m à la vitesse de Mach 8.


Lanceur quadruple de missiles Sea Cat à bord de la frégate néo-zélandaise HMNZS Wellington

(Ark Royal)

-16 canons de 114mm en huit tourelles doubles identiques à ceux de l'Eagle. Le groupe babord avant fût débarqué lors de l'installation de la piste oblique suivit en 1960 du groupe tribord avant, les pièces restantes étant débarquées en 1964

-52 canons de 40mm Bofors répartis en six affûts sextuples, deux affûts doubles et douze affûts simples

Après l'ultime refonte de 1967/70, l'Ark Royal perdit tout armement pour des raisons budgétaires, il aurait pourtant du recevoir quatre lanceurs quadruples Seacat.

Installations aéronautiques

-pont d'envol de 247.4m de long sur 41m de large relié aux deux hangars superpos par deux ascenseurs axiaux. Le hangar supérieur mesure 124m de long sur 20.4m de large avec une hauteur de 5.33m tandis que le hangar inférieur mesure 52m de long sur 16.2m de large avec une hauteur de 5.33m

-Deux catapultes à vapeur BS5 (BH5 hydrauliques à la construction)

-quatre Brins d'arrêts tranversaux

-Piste oblique de 5.5° d'angle en 1954 et de 8.5° en 1964

Groupe aérien

(Eagle1952-1953)


Un avion torpilleur Blackburn Firebrand

-squadron 800 équipé de 16 chasseurs bombardiers Supermarine Attacker

-squadron 803 équipé de 16 chasseurs bombardiers Supermarine Attacker

-squadron 812 équipé de 16 chasseurs/avions de reconnaissance Fairey Firefly

-squadron 814 équipé de 16 chasseurs/avions de reconnaissance Fairey Firefly

-squadron 827 équipé de 8 bombardiers-torpilleurs Blackburn Firebrand TF4

-squadron 809 équipé de 8 chasseurs de nuit bimoteurs De Havilland Sea Hornet NF 21

-Squadron 849 (det. A) équipé de 4 Douglas Skyraider AEW Mk1 de veille aérienne avancée

-1 Westland Dragonfly de sauvetage (version produite sous licence du Sikorsky S51)

Total : 52 avions et 1 hélicoptère

(Eagle 1972)


Un De Havilland Sea Vixen s'appretant à apponter sur l'Eagle en Méditerranée en janvier 1970

-squadron 800 équipé de 14 Bristol Buccaneer S2

-squadron 899 équipé de 16 De Havilland Sea Vixen FAW2

-squadron 849 (dét.) 4 Fairey Gannet AEW Mk3 de veille aérienne avancée et 1 Fairey Gannet COD (Carrier On board Delivery) Mk4

-squadron 826 : 5 hélicoptères ASM Sea King HAS Mk1

-Un Westland Wessex HAS mk1 (Pedro)

Total : 41 avions et hélicoptères

(Ark Royal 1955-56)


Un De Havilland Sea Venom

-squadron 800 équipé de 8 Hawker Seahawk

-squadron 898 équipé de 8 Hawker Seahawk

-squadron 891 équipé de 14 De Havilland Sea Venom

-squadron 824 équipé de 6 Fairey Gannet AS 4 de lutte ASM

-squadron 849 (Det. B) 4 Douglas Skyraider AEW Mk1

-Un Westland Dragonfly de sauvetage

Total : 40 avions et 1 hélicoptère


Un Fairey Gannet AS4 de lutte ASM

(Ark Royal 1970-1978)

Un F4K catapulté

-squadron 809 avec 12 Bristol Buccaneer S2

-squadron 892 avec 14 McDonell Douglas F4K Phantom (Phantom FG1)

-squadron 849 (det.) 4 Fairey Gannet AEW Mk3 de veille aérienne avancée et 1 Fairey Gannet COD Mk4

-squadron 824 : 7 Westland Sea King HAS mk1

-1 Westland Wessec HAS mk1 (Pedro)

Total : 39 avions et hélicoptères


Deux Bristol Buccaneer en vol

Equipage

Eagle : 2500 à 2750 officiers et marins (groupe aérien inclus)

Ark Royal : 2250 officiers et marins pour la conduite du navire et 2640 avec le groupe aérien

Sources

-Alexandre Sheldon-Dupleix : histoire mondiale des porte-avions des origines à nos jours

-Marines et forces navales n°104 août-septembre 2006 «Il y à 50 ans Suez» p 16-36

-Ressources internet diverses : wikipedia, maritimequest, navweaps

FIN DE L'ARTICLE
A VENIR : PORTE-AVIONS TAIHO


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Sam 21 Nov 2009, 14:11

Et pour compléter, deux schémas sur l'Ark Royal envoyés par l'ami Vautour




_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Sam 21 Nov 2009, 14:12

Toujours très bien , merci à toi et un grand
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Sam 21 Nov 2009, 14:22

Merci JB. En faisant cet article, je rends hommage à la période glorieuse de la Royal Navy qui semble être aujourd'hui que l'ombre d'elle même.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Sam 21 Nov 2009, 14:51

clausewitz a écrit:
Merci JB. En faisant cet article, je rends hommage à la période glorieuse de la Royal Navy qui semble être aujourd'hui que l'ombre d'elle même.

Oui et c'est bien dommage car quand on regarde tout cela , en fait c'est l' Europe que nous essayons de construire qui actuellement n' aligne qu' un seul vrai porte avions, de moyenne capacité, et en encore, il est toujours en réparation

Où sont nos ministres Colbet et Georges Leygues et d'autres qui avaient compris ,eux , l'importance d'une marine .............
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Sam 21 Nov 2009, 15:13

Oui! question dégringolade, celle de la RN, est probablement l'une des pire de l'histoire de la marine !
Et dire qu'il y a 20 ans, je croyais que la Royal Navy avait définitivement fini de "manger son "pains noir"!
Las! La période qui va de la guerre des Malouines, jusqu'aux années 90, risque bien de faire figure de mini "age d'or", en comparaison de la situation actuel!

Merci pour ce nouvel article, Clauss ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Dim 22 Nov 2009, 12:35

De rien. C'est vrai que l'Europe pourrait mettre en oeuvre facilement 5 à 6 porte-avions : deux par la Grande Bretagne deux par la France Un par l'Espagne et Un par l'Italie mais bon cela ne sert à rien de rêver.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Dim 22 Nov 2009, 15:16

C'est a dire surtout que je ne vois pas pourquoi l'espagne ou l'italie se doterait d'un PA de 45 000 tonnes alors qu'il ne répondrait pas a leurs besoins... Ils n'ont pas de territoire en outre mer et donc pas besoin d'avoir une capacité de projection aérienne importante a l'autre bout du monde. Un PA comme ils ont a l'heure actuelle est suffisant je pense.
Maintenant je pense que pour la GB, ça s'impose...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Dim 22 Nov 2009, 15:52

N'oubliez pas non plus que pour avoir des navires, il faut d'abord du pognon, et le pognon en ce moment c'est bien ce dont nous aurions tous besoin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Dim 22 Nov 2009, 16:52

Flash a écrit:
N'oubliez pas non plus que pour avoir des navires, il faut d'abord du pognon, et le pognon en ce moment c'est bien ce dont nous aurions tous besoin...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Dim 22 Nov 2009, 18:38

H.Poirot a écrit:
C'est a dire surtout que je ne vois pas pourquoi l'espagne ou l'italie se doterait d'un PA de 45 000 tonnes alors qu'il ne répondrait pas a leurs besoins... Ils n'ont pas de territoire en outre mer et donc pas besoin d'avoir une capacité de projection aérienne importante a l'autre bout du monde. Un PA comme ils ont a l'heure actuelle est suffisant je pense.
Maintenant je pense que pour la GB, ça s'impose...
Et ce qui est le plus ironique dans cette histoire, c'est que cela n'empèche pas les marine Espagnoles et Italienne, d'avoir malgré tout, une aviation embarqué de bien meilleur qualité que celle de cette pauvre RN ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Dim 22 Nov 2009, 21:57

H.Poirot a écrit:
C'est a dire surtout que je ne vois pas pourquoi l'espagne ou l'italie se doterait d'un PA de 45 000 tonnes alors qu'il ne répondrait pas a leurs besoins... Ils n'ont pas de territoire en outre mer et donc pas besoin d'avoir une capacité de projection aérienne importante a l'autre bout du monde. Un PA comme ils ont a l'heure actuelle est suffisant je pense.
Maintenant je pense que pour la GB, ça s'impose...

Durant la période franquiste, la marine espagnole à eut le projet de posséder un porte-avions soit la conversion du Canarias, soit la construction de PA issus des plans du Graf Zeppelin ou du Joffre qu'ils tentèrent d'obtenir ou la commande de 2 PA type Clemenceau.

Quand à l'Italie, la Marina Militare ne put obtenir l'abolition de la loi de 1937 interdisant la possession d'aéronefs à ailes fixes par la marine (abolie en 1989) et ne put acquérir un PA d'occasion auprès des américains
(probablement un Cleveland, sûrement pas un Essex)

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Dim 22 Nov 2009, 22:25

Si je peux me permettre il me semble que le Cleveland était un croiseur, pas un porte avion.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Dim 22 Nov 2009, 22:53

Je sais mais sur le coup je me souvenais plus le nom des PA issus de cette classe de croiseurs, les Independence bien sur

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Lun 23 Nov 2009, 09:41

vautour a écrit:
H.Poirot a écrit:
C'est a dire surtout que je ne vois pas pourquoi l'espagne ou l'italie se doterait d'un PA de 45 000 tonnes alors qu'il ne répondrait pas a leurs besoins... Ils n'ont pas de territoire en outre mer et donc pas besoin d'avoir une capacité de projection aérienne importante a l'autre bout du monde. Un PA comme ils ont a l'heure actuelle est suffisant je pense.
Maintenant je pense que pour la GB, ça s'impose...
Et ce qui est le plus ironique dans cette histoire, c'est que cela n'empèche pas les marine Espagnoles et Italienne, d'avoir malgré tout, une aviation embarqué de bien meilleur qualité que celle de cette pauvre RN !

Soyons simpa, c'est deja assez dur comme ça pour eux d'etre anglais...
Revenir en haut Aller en bas
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Dim 20 Déc 2009, 11:31

voir mp

X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5104
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Dim 20 Déc 2009, 12:13

Pourquoi n'y a t il pas 6 PA en Europe parce qu'en Europe désormais rares sont les pays qui envisagent une telle projection de puissance en dehors d'une coalition drivée par l'OTAN et les US ...

Aussi simple que çà et c'est illustré également par l'actuel débat sur le F 35
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Lun 04 Oct 2010, 14:18

Pour la légende de la 1ère photo, il s'agit de l'Eagle après 1964 avec une piste à 8°. Plus précisement, la photo doit dater d'Aout ou septembre 1971, peut être juillet, et a du être prise lors des manoeuvres avec la RAN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Lun 04 Oct 2010, 16:13

Merci de cette précision Phillipe thumleft

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Lun 04 Oct 2010, 16:28

vautour a écrit:
H.Poirot a écrit:
C'est a dire surtout que je ne vois pas pourquoi l'espagne ou l'italie se doterait d'un PA de 45 000 tonnes alors qu'il ne répondrait pas a leurs besoins... Ils n'ont pas de territoire en outre mer et donc pas besoin d'avoir une capacité de projection aérienne importante a l'autre bout du monde. Un PA comme ils ont a l'heure actuelle est suffisant je pense.
Maintenant je pense que pour la GB, ça s'impose...
Et ce qui est le plus ironique dans cette histoire, c'est que cela n'empèche pas les marine Espagnoles et Italienne, d'avoir malgré tout, une aviation embarqué de bien meilleur qualité que celle de cette pauvre RN ! Mr. Green

c'est à dire que le problème pour la RN, c'est que l'aviation embarquée n'existe plus du tout! Les Sea Harrier FA2 ont été prématurément retirés, les GR7/9 sont embarqués occasionellement.

La RN a donc actuellement deux porte-hélicoptères ASM, les Illustrious et Ark Royal, un porte-hélicoptère d'assaut, l'Ocean, et un porte-hélicoptère d'entrainement, l'Argus.

Il leur faudra du temps pour remonter la pente, si les CVF voient le jour et si ils ont des avions embarqués...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   Mar 30 Oct 2012, 16:02

http://www.liveleak.com/view?i=141_1312498000

http://www.liveleak.com/view?i=ed6_1312498976

vidéos du HMS Ark Royal

_________________
This is the time's plague when madmen lead the blind.

William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS   

Revenir en haut Aller en bas
 
ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS
» ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE CENTAUR
» ROYAL NAVY PORTE AVIONS CLASSE IMPLACABLE
» ROYAL NAVY PORTE AVIONS HERMES
» ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1922-1950-
Sauter vers: