AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CROISEURS LEGERS CLASSE DE ZEVEN PROVINCIEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9357
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: CROISEURS LEGERS CLASSE DE ZEVEN PROVINCIEN   Sam 20 Juin 2009, 14:04

CROISEURS LEGERS CLASSE DE ZEVEN PROVINCIEN
(PAYS BAS)


Le De Zeven Provincien à la mer. Il est photographié dans sa configuration lance-missiles

Introduction

Aujourd'hui la marine néerlandaise est une marine secondaire au niveau mondial mais il n'en à pas toujours été ainsi. Il fût un temps où ce petit pays dominait les océans défiant l'Angleterre pour le contrôle du commerce mondial. Cette rivalité commerciale dégénéra en guerre ouverte avec pas moins de quatre guerres anglo-hollandaises.

Ce choix du grand large était un choix un peu par défaut. Les Provinces Unies composées des sept provinces calvinistes révoltées contre la très catholique Espagne (Hollande Zélande Overijssel Frise Groningue Gueldre et Utrecht d'où l'autre nom d'Union d'Utrecht) n'avaient pas un vaste territoire agricole peuplé et devait faire face à de puissants voisins : le royaume de France, l'Espagne et l'Angleterre qui elle aussi avait choisit le grand large.



L'Union d'Utrecht est composé des provinces et des villes en vert d'eau

Une fois l'indépendance acquise, les Provinces Unies, petit pays se lancèrent dans une ambitieuse politique coloniale symbolisée par la VOC (Vereenigde Oost-Indische) ou Compagnie néerlandaise des Indes Orientales. Créée en 1602, elle fût le bras armé de l'expansion coloniale néerlandaise qui contrôle bientôt une grande partie de l'Asie du Sud Est avec la future Indonesie connue sous le nom des Indes Néerlandaises, Ceylan et en Afrique du Sud.

Les Pays Bas entrèrent bientôt en concurrence avec l'Angleterre. quatre guerres opposèrent les deux pays, la première entre 1652 et 1654 remportée par l'Angleterre, la seconde (1665-1667) remportée par les Provinces Unies, le troisième entre 1672 et 1674 remportée par les néerlandais et enfin une dernière entre 1781 et 1784 à une époque où les Provinces Unies n'était plus qu'une puissance navale se seconde zone.



La bataille des 4 jours (11-14 juin 1666) fût remportée par les néerlandais tout comme la deuxième guerre anglo-hollandaise

Le Royaume des Pays Bas se replia sur lui même se contentant de protéger ses colonies acquises avec peine dans les siècles précédents.

Avec la menace japonaise, les Pays Bas s'inquiétèrent de la sécurité de leurs colonies en particulier des Indes Neerlandaises riches en pétrole et en caoutchouc dont avait grandement besoin le Japon. Il ne fallait donc pas être sot pour savoir qu'en cas de conflit, la marine impériale japonaise chercheraient à s'émparer du joyaux de l'Empire colonial néerlandais.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9357
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: CROISEURS LEGERS CLASSE DE ZEVEN PROVINCIEN   Sam 20 Juin 2009, 14:18

Genèse et historique des De Zeven Provincien

Le croiseur léger HMNLS Java à la mer. Entré en service en 1925, il sera coulé à la bataille de la mer de Java le 27 février 1942

Dans les années trente, les plus grosses unités de la marine néerlandaise étaient stationnées dans les colonies. Ces navires étaient cependant âgés comme le cuirassé-garde côte De Zeven Provincien (connu pour une mutinerie ayant éclaté le 4 février 1933 et réprimé de façon maladroite par la marine néerlandaise, un Fokker T.4 larguant une bombe sur la plage avant _elle devait être largué pour un coup de semonce devant l'étrave_ et rebaptisé à la suite de cette mutinerie nationaliste Soerabaia) ou les croiseurs légers de classe Java mis en service dans les années vingt (deux mis en service, les Java et Sumatra, le troisième les Célèbes fût annulé avant la mise sur cale).

Les néerlandais pensaient à l'époque que les japonais utiliseraient leurs gros porte-avions et leurs navires de ligne contre les britanniques et les américains et de conquérir les indes néerlandaises grâce à leurs croiseurs lourds et leurs croiseurs légers.

D'où le lancenemt d'un grand programme naval destiné à remplacer les vieux navires. C'est ainsi que la Koninklijke Marine planifia la construction de trois croiseurs de bataille et deux croiseurs légers, la classe Eentracht destinés à remplacer les Java.


Le De Zeven Provincien dans sa configuration classique

-Le HMNLS De Zeven Provincien est mis sur cale aux chantiers Rotterdamse Droogdok Maatschappij de Rotterdam en mai 1939 sous le nom de Kijkduin. Il est rebaptisé Eendracht en 1940, de Ruyter en 1944 avant de recevoir son nom final en 1947. L'invasion allemande de mai 1940 arrêta mes travaux. Les allemands envisagèrent l'achèvement du navire, le rebaptisant pour l'occasion KH2 mais l'inertie des ouvriers et l'action de la résistance hollandaise fit qu'à la fin de la guerre le navire était toujours sur cale. Mis à l'eau le 22 août 1950, il fût admis au service actif en décembre 1953.


Le De Zeven Provincien après sa renfonte en croiseur lance-missiles

Il servit comme croiseur léger jusqu'en mai 1962 date à laquelle la marine néerlandaise décida de les transformer en croiseur lance-missiles en installant un système antiaérien Terrier. Remis en service en 1964, il servit dans la marine néerlandaise jusqu'en août 1976 date à laquelle il fût vendu à la marine péruvienne et rebaptisé Aguire. Après une refonte menée aux Pays Bas jusqu'au 31 octobre 1977, le navire fût remis en service le 24 février 1978, arrivant à Callao le 17 mai 1978.


La marine néerlandaise au temps de sa splendeur : le porte-avions léger Karel Doorman et le croiseur De Zeven Provincien

Dans la marine péruvienne, l'Aguire privé de son système Terrier fût transformé en croiseur porte-hélicoptère avant le transfert et servit notament dans les manoeuvres annuelles UNITAS. Du 7 août 1986 au 15 février 1988, il fût refondu aux Pays Bas et rebaptisé provisoirement Almirante Grau.

Vieillissant le navire fût désarmé le 21 mars 1999. De Zeven Provincien (7 provinces) fait référence à l'Union d'Utrecht (23 janvier 1579), la réunion des sept provinces calvinistes en rébellion contre l'Espagne catholique, réunion qui allait bientôt donné naissance aux Provinces-Unies


ci-dessus Le croiseur BAP (Buque Armada Peruviana navire de guerre péruvien) Aguirre. Le hangar et la plate-forme hélicoptères sont bien visible et sur la photo ci-dessous, un Sea King se pose



Le De Ruyter peu après son admission au service actif en 1953

-Le HMNLS De Ruyter est mis sur cale aux chantier Wilton en septembre 1939 sous le nom De Zeven Provincien avant d'être rebaptisé De Ruyter en 1947. Comme pour son sister-ship, la construction est stoppée par l'occupation allemande et ne repris qu'après la guerre même si le lancement eut lieu le 24 décembre 1944. Les allemands essayèrent même de bloquer le port de Rotterdam en coulant la coque mais cette action échoua. Les travaux d'armement s'achevèrent au début des années cinquate, l'admission au service actif ayant lieu le 18 novembre 1953.


L'amiral Michiel de Ruyter

Des restrictions budgétaires empêchèrent la marine néerlandaise de moderniser le De Ruyter comme le De Zeven Provincien. Ce croiseur porte le nom de Michiel Adrianenzoon de Ruyter (1607-1676) le plus célèbre amiral de l'histoire néerlandaise. Il s'illustra notament au cours des trois premières guerres anglo-hollandaises. Il meurt le 22 août 1676 à la bataille d'Agosta près de Syracuse, bataille opposant la marine française à une force hispano-néerlandaise.


Ci-dessus l'Almirante Grau à quai et ci-dessous à la mer


Il fût donc désarmé en 1973 puis vendu à la marine péruvienne le 7 mars 1953 et rebaptisé Almirante Grau. Durant la refonte qui eut lieu aux Pays Bas du 10 avril 1985 au 23 janvier 1988, il fût rebaptisé General Garzoni. En 2009, il est toujours en service et la marine péruvienne envisage de le maintenir en service après remotorisation avec des moteurs diesel.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9357
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: CROISEURS LEGERS CLASSE DE ZEVEN PROVINCIEN   Sam 20 Juin 2009, 14:41

Caracteristiques Techniques

Le De Ruyter à la mer. le radar sur le deuxième mat est le radar de veille aérienne lointaine

Déplacement : standard 9529 tonnes pleine charge 12165 tonnes

Dimensions : longueur (hors tout) 187.32m (perpendiculaires) 182.40m largeur : 17.25m tirant d'eau : 6.70m

Propulsion : deux turbines à engrenages De Schelde-Parson alimentées par quatre chaudières Werkspoor-Yarrow à trois tubes dévellopant une puissance totale de 85000ch entrainant 2 hélices.

Performances : vitesse maximale 32 noeuds distance franchissable : 2100 miles nautiques à 32 noeuds et 6900 miles nautiques à 12 noeuds.

Protection : ceinture de 76 à 102mm deux ponts blindés de 20 à 25mm tourelles 50 à 125mm bloc-passerelle de 50 à 125mm

Electronique :

Lors de la refonte de 1962 à 1964, le De Zeven Provincien est devenu un croiseur lance-missiles et à reçu une importante électronique tout comme le De Ruyter, seule différence l'absence de la conduite de tir du lanceur Terrier (composée notament de deux radars SPG-55).

Actuellement l'Almirante Grau (ex-De Ruyter) aligne les systèmes suivants :

-Un radar de veille aérienne lointaine AWS-1

-Un radar de veille combinée DA-08 fonctionnant en bande E/F

-Un radar de conduite de tir WM-25

-Un radar de navigation Decca 1126

-Un radar de poursuite STIR 2.4

-Deux conduite de tir optroniques Lirod 8

-Un sonar CWE-610 débarqué lors de la refonte de 1985 à 1988

-Un détecteur d'alerte radar DR4000

-Deux lance-leurres Dagaie et un Sagaie

-Un brouilleur Ramses

-Système de direction de combat SEWACO (Sensoren Wapens Commando) construit autour d'un système de commandement Daisy (Digital Action Information System) cumulant les fonctions de contrôle des armes et de l'élaboration des informations tactiques. Il est compatible avec la liaison 11.

Armement


L'Almirante GRau faisant feu avec ses tourelles avant de 152mm lors de l'exercice Unitas 2004

Les plans d'origine prévoyaient l'armement suivant : 10 canons de 152mm en deux tourelles triples et deux tourelles doubles, 12 canons Bofors de 40mm en six affûts doubles et 6 tubes lance-torpilles de 533m en deux plate-formes triples pour 4 tourelles doubles de 152mm, 4 tourelles doubles de 57mm et 8 canons de 40mm en affûts simples, 2 grenadeurs et 1 lance-roquettes éclairant.

-8 canons de 152mm Bofors modèle 1947 en 4 tourelles doubles (deux avant et deux arrière). Ce canon de 53 calibres tire des obus de explosifs de 45.8kg à une distance maximale en tir à but surface de 25969m (site : +45°) et de 15250m en tir antiaérien (site inconnu) à raison de 10 à 15 coups par minute. La tourelle double pèse 115 tonnes et peut pointer en site de -10° à +60° et en azimut sur 150°. La dotation en munitions est inconnue

-8 canons de 57mm Bofors modèle 1950 en quatre tourelles doubles (une à l'avant derrière les tourelles avant de 152mm, deux latérales et une derrière la tourelle de 152mm n°3). Ce canon de 60 calibres tire des obus de 2.67kg à une distance maximale en tir à but surface de 13000 (site : +45°) et de 5000m en tir antiaérien à raison de 120 coups par minute. La tourelle double pèse 24 tonnes et peut pointer de -10° à +90° en site à raison de 25° par seconde et sur 360° en azimut à raison de 20° par seconde. La dotation en munitions est inconnue mais les canons français du même modèle disposaient de 160 coups par tourelle.

-8 canons de 40mm Bofors en 8 affûts simples. Ce canon de 60 calibres tire des projectiles de 0.9kg à une distance maximale de 9830m en tir antisurface (site : +45°) et de 7160m en tir antiaérien à raison de 120 coups par minute. L'affût simple pèse de 1905kg pouvant pointer de -10° à +90° en site à raison de 24° par seconde et en azimut sur 360° à raison de 26° par seconde. La dotation en munitions est de 2000 coups par affût

-2 grenadeurs

-1 lance-roquettes éclairant de 103mm

Après la refonte lance-missiles, le De Zeven Provincien affichait l'armement suivant :

-4 canons de 152mm en deux tourelles doubles avant

-6 canons de 57mm en trois tourelles doubles (une avant et deux latérales)

-4 canons de 40mm en affûts simples

-deux grenadeurs

-un lance-roquettes éclairant de 103mm

-un lanceur-double pour missiles Terrier. Le modèle utilisé par le De Zeven Provincien est le BT-3 entré en service en 1958. Ce missile est équipé d'ailettes fixes cruciformes et la queue du missile est l'unique surface de contrôle. Ce missile est à guidage semi-actif avec une fusée de proximité. Le missile pèse 1360kg (535kg pour le missile dont 99kg pour la charge militaire et 825kg pour le booster) une longueur de 8.23m, une envergure de 1.59m et un diamètre de 34cm. Avec une fusée à combustible solide, il peut atteindre une cible à 32km à une vitesse maximale de Mach 3 pour une altitude de croisière de 80000 pieds (24384m). Le nombre de missiles embarqués est inconnu.


Un lanceur Terrier à bord du croiseur Boston

Installations d'Aviation

A l'origine, les croiseurs de cette classe n'en avaient aucune mais quand le De Zeven Provincien à été transferé au Perou, il à perdu son lanceur Terrier et à reçu en échange un hangar et une plate-forme pour hélicoptères.

La plate-forme mesure 35m de long sur 17m de large et le hangar 20m sur 16.46m pour pouvoir embarquer 3 hélicoptères ASM SH3D Sea King.

Equipage : 45 officiers et 550 hommes en temps de paix 70 officiers et 900 hommes à effectif de guerre

Sources

-Fiche Atlas «De Zeven Provincien» de la collection Navires de guerre (Editions Atlas)
-Flotte de combat 2008
-Marines magazine n°48 septembre-novembre 2007
-Ressources internet diverses




FIN DE L'ARTICLE
A VENIR : CUIRASSES CLASSE MICHIGAN

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2286
Age : 47
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: CROISEURS LEGERS CLASSE DE ZEVEN PROVINCIEN   Lun 22 Juin 2009, 21:05

Bel article thumright

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: CROISEURS LEGERS CLASSE DE ZEVEN PROVINCIEN   Ven 29 Juin 2012, 16:07

The last guncruiser....








_________________
This is the time's plague when madmen lead the blind.

William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: CROISEURS LEGERS CLASSE DE ZEVEN PROVINCIEN   Ven 29 Juin 2012, 16:10










_________________
This is the time's plague when madmen lead the blind.

William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9357
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: CROISEURS LEGERS CLASSE DE ZEVEN PROVINCIEN   Ven 29 Juin 2012, 16:22

Magnifiques photos merci ! cheers

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: CROISEURS LEGERS CLASSE DE ZEVEN PROVINCIEN   Ven 29 Juin 2012, 16:27

clausewitz a écrit:
Genèse et historique des De Zeven Provincien
[…]
La marine néerlandaise au temps de sa splendeur : le porte-avions léger Karel Doorman et le croiseur De Zeven Provincien
[…]
Mieux encore : pas seulement le De Zeven Provincien (en arrière plan, derrière le Karel Doorman), mais aussi le De Ruyter, au premier plan ! Very Happy
Ces croiseurs bataves avaient (ont encore ?) assurément beaucoup d'allure ! thumleft

Note : L'Aguirre a quelque peu perdu de sa fière allure avec son hangar/garage à l'arrière Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CROISEURS LEGERS CLASSE DE ZEVEN PROVINCIEN   

Revenir en haut Aller en bas
 
CROISEURS LEGERS CLASSE DE ZEVEN PROVINCIEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROYAL NAVY CROISEURS LEGERS CLASSE TOWN (1936)
» ROYAL NAVY CROISEURS LEGERS CLASSE ARETHUSA
» USN CROISEURS LEGERS CLASSE OMAHA
» ROYAL NAVY CROISEURS LEGERS CLASSE CROWN COLONY
» USN CROISEURS CUIRASSES CLASSE PENNSYLVANIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: Benelux-
Sauter vers: