AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9355
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Mar 21 Juil 2009, 14:31

PORTE-AVIONS HMS EAGLE
(GRANDE BRETAGNE)


L'Eagle à la mer avec un Hawker Nimrod en vol

Avant-propos

Le HMS Eagle n'est pas le premier porte-avions à avoir été construit tel quel puisqu'il à été mis sur cale comme cuirassé mais il est le premier à avoir dôté d'un véritable ilot. Sans la première guerre mondiale, son destin aurait été totalement différent.

En 1911, la marine chilienne passe commande en Grande Bretagne de deux cuirassés type super-dreadnought armés de 10 canons de 356mm en cinq tourelles doubles baptisés Valparaiso et Almirante Cochrane.


L'Almirante Lattore à parcouru ses premiers miles sous le nom d'HMS Canada

Ces navires parmi les plus puissants du monde (les américains en sont toujours au 305 des Wyoming, les britanniques encore au 343mm) ont été passés commande pour contrer les cuirassés commandés par l'Argentine (les Rivadavia armés de 12 canons de 305mm en six tourelles doubles et les Minas Gerais armés de 12 canons de 305mm en six tourelles doubles).


Ci-dessus le Rivadivia de la marine argentine et ci-dessous son principal rival le Minas Gerais de la marine brésilienne


Le Valparaiso est mis sur cale en 1911, lancé en novembre 1913 comme Almirante Lattore (l'amiral Lattore est mort l'année précédente en 1912) et mis sur cale le 9 septembre 1914 sous le nom d'HMS Canada avec le pavillon de la Royal Navy, la marine britannique l'ayant réquisitionné à la déclaration de guerre en août 1914 et le cuirassé participa à la bataille du Jutland au sein du 4th Battle Squadron composé de la 3ème division (Iron Duke, Royal Oak de classe Revenge, Superb de classe Bellerophon et Canada) et de la 4ème division (Benbow de classe Iron Duke, Bellerophon et Temeraire de classe Bellerophon et Vanguard de classe St Vincent). En avril 1920, il est revendu aux chiliens pour la moitié de son prix et restera en service jusqu'en 1959.

L'Almirante Cochrane est mis sur cale en 1913 mais sa construction est stoppée par la déclaration de guerre en 1914 et aucun travaux n'est mené jusqu'en 1917 quand la Royal Navy décide de le transformer en porte-avions annonçant le HMS Eagle.


Dessin fourni par l'ami Vautour du porte-avions Eagle

Genèse de l'Eagle

L'Eagle au mouillage dans sa version tardive : une barrière est dressée à l'avant

Les britanniques ont rapidement compris l'interêt de l'avion dans la guerre navale. Il était vu comme un formidable vecteur pour répérer les cibles à distance et maintenir la supériorité des escadres de la Grand Fleet.

Les expériences multiples menées avant guerre se concretisent au cours de la première guerre mondiale avec la transformation en porte-avions du Furious. Le Furious devait être à l'origine le troisième croiseur de bataille léger de classe Glorious mais avant même son lancement il fût modifié avec 2 canons de 457mm.

A peine lancé, il perdit sa tourelle avant pour recevoir une plate-forme permettant le décollage d'avions terrestres. Le 2 août 1917, le capitaine de corvette Dunning de la Fleet Air Arm parvient à poser un Sopwith Pup. L'avion est arrêté par des hommes qui attrapent des crochets fixés sur l'avion au moment où l'avion se pose sur le pont mais au second essai, effectué le 7 août 1917, l'avion ne peut être rattrapé, l'avion tombé à la mer et le pilote succombe.

Suite à cet accident, le Furious est de nouveau modifié. La tourelle arrière de 457mm est débarquée et remplacée par un pont d'envol de 91m couvrant un hangar, séparé du pont avant par le bloc-passerelle et la cheminée.

Le 19 juillet 1918, il effectue le premier raid aéronaval de l'histoire sur les hangars de zeppelins à Tondern, les dégâts sont limités mais le pli est pris et le porte-avions va devenir un vecteur incontournable de la guerre navale même si nombre de marines avait du mal à imaginer que le porte-avions pouvait être plus puissant qu'une cuirassé. C'est pourtant ce qu'allait démontrer la seconde guerre mondiale.

Les anglais décident de construire de nombreux porte-avions. Les enseignements de la bataille du Jutland ont été tirées et la Royal Navy estime qu'elle à été perdue faute de renseignements fiables sur la position de la Hochseeflot. Voilà pourquoi quand elle transforme sur cale un paquebot italien, le Conte Rosso en porte-avions, elle le baptise Argus du nom du géant aux cent yeux, gardien de la mythologie grecque.


L'Argus surnomé le fer à repassé

En 1917 alors que le Furious n'avait pas encore fait ses preuves, la Royal Navy rachète pour 1.3 millions de livres la coque de l'Almirante Cochrane en construction aux chantiers Armstrong Whitworth en vue de le transformer en ravitailleur d'hydravions. Rapidement, la décision est prise de le transformer en véritable porte-avions avec non seulement un pont continu mais aussi une nouveauté un véritable ilôt installé latéralement, c'est l'acte de naissance de l'HMS Eagle.


L'Almirante Lattore avait une artillerie principale disposée de la même façon que les Orion

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)


Dernière édition par clausewitz le Dim 10 Oct 2010, 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9355
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Mar 21 Juil 2009, 14:44

Historique

Présentation


L'Eagle à la mer effectuant ses premiers essais

Le HMS Eagle (94) est mis sur cale sous le nom d'Almirante Cochrane aux chantiers Armstrong Whitworth de Newcastle-upon-Tyne le 20 février 1913 lancé le 8 juin 1918. La construction à été suspendue en octobre 1919 à un moment où le Chili était prêt à le racheter quitte à ce que le navire soit achevé en cuirassé.

Cette interruption est brève, les travaux reprennent dès le mois de novembre, le porte-avions effectuant ses premiers essais à la mer en février 1920. La mise en service prononcéele 26 février 1924 est particulièrement et s'explique par la mise au point difficile de l'ilôt qui produit de nombreuses turbulences (ce qui explique la réticence des américains à équiper d'un ilôt le Ranger et ce n'est qu'avec le Yorktown que les américains accepteront la présence d'un ilôt sur leurs porte-avions neufs) mais aussi par d'autres travaux comme la conversion à la chauffe au mazout et l'installation de bulgues antitorpilles.

Le porte-avions HMS Eagle est le 16ème du nom au sein de la Royal Navy, essentiellement des navires à voile, le plus gros était un navire de ligne de 74 canons en 1804, réduit à 50 canons en 1830 puis transformé en navire d'entrainement en 1860, rebaptisé HMS Eaglet en 1918, perdu dans un incendie en 1926 et vendu en démolition en 1927.

Après la perte du porte-avions numéro 94, un autre porte-avions à été baptisé Eagle mais sa construction est annulée en en 1942. Un autre porte-avions baptisé à l'origine Audacious est rebaptisé Eagle en 1946 désarmé en 1972 et démoli en 1978.


Le HMS Eagle en Méditerranée en janvier 1970 deux ans avant son désarmement

L'Entre-deux-guerre (1924-1939)

L'Eagle à la mer

A sa mise en service en 1924, l'Eagle est est affecté en Méditerranée et y reste jusqu'en mai 1926 quand il quitte Malte pour Hong Kong afin de mener une campagne contre la piraterie éndemique dans cette région du monde. De retour en Méditerranée, il y reste jusqu'en 1930 avant un bref déploiement dans les Antilles et en Amerique du Sud. En 1931, il revient en Grande Bretagne pour une refonte où son étrave est modifié, ses chaudières sont changées, de nouveaux brins d'arrêts sont installés et la DCA est améliorée.
Suite à cette refonte, il est de nouveau envoyé en Asie (1933) pour une nouvelle campagne anti-piraterie au large de Hong Kong et plus généralement pour protéger les interêts britanniques dans une Chine en pleine guerre civile entre communistes et nationalistes.

Il regagne ensuite la Méditerranée en 1935 pour deux ans avant un nouveau déploiement en Extrême Orient à partir de juin 1937 où il se trouvait encore à la déclaration de guerre en 1939.

Il est intégré alors à la China Station avec le 5th Cruiser Squadron (croiseurs lourds Kent, Cornwall et Dorsetshire, croiseur léger Birmingham); la 21st Destoryer Flottilla composée de 9 destroyers et bientôt rapidement rappelée en Méditerranée; 5 navires d'escorte; le 4th Submarine Flotilla avec le navire-dépôt Medway, un destroyer et 15 sous marins; 5 destroyers pour la défense de Hong Kong; le mouilleur de mines Redstart, la 2nd MTB Flotilla composée de 6 vedettes lance-torpilles, 20 canonnières fluviales et le monitor Terror. Le 12 août 1939, l'Eagle quitte Hong Kong pour Singapour pour un carénage qui l'immobilisa du 19 au 31 août.

1939

L'Eagle à la mer, des Hurricane sont sur le pont

Le 1er septembre 1939, il reprit la mer en compagnie du croiseur léger Birmingham et du destroyer Daring pour intercepter les navires de commerce allemands qui tentaient depuis la fin août de regagner l'Allemangne.

Le 4 septembre alors qu'il patrouillait au large de Sumatra il intercepte le cargo allemand Franken avant de mettre le cap sur Colombo où il arriva le 10 septembre après que ses avions se soient posés de nuit sur un aérodrome à terre après un entrainement au tir de torpilles.

Il reprend la mer le 25 septembre pour retrouver le croiseur léger Liverpool qui escortait un convoi marchand entre Bombay et Colombo, arrivant à destination le 28 puis repartant en mer dès le lendemain pour des missions de patrouille.

Après une semaine de patrouille, le porte-avions regagne Colombo, date à laquelle il est désigné pour faire partie de la force I avec les croiseurs lourds Cornwall et Dorsetshire pour traquer les raiders allemands qui attaquaient les navires de commerce alliés, ressortant le 11 mais gagnant Trincomalee le 13 en raison de mauvaises conditions météo avant de regagner Colombo le 15. Tout le mois d'octobre, le porte-avions opère avec les croiseurs lourds Cornwall et Devonshire puis avec les croiseurs légers Liverpool et Gloucester mais aussi les croiseurs Dauntless et Durban.

Le 1er novembre 1939 il arriva à Singapour avec les navires précédement cités. Il en repart le 8 avec le croiseur lourd australien Hobart et d'arriver à Colombo le 12 pour une escale de deux jours avant de reprendre la mer pour les patrouilles dans l'Océan Indien. Le 25, il ressort avec les croiseurs lourds Dorsetshire et Cornwall et le destroyer australien Waterhen pour aller à la rencontre d'un convoi français en route pour l'Indochine.

Le 1er décembre, le Eagle est détourné de sa mission de patrouille pour traquer les cuirassés allemands Admiral Graf Spee et Admiral Scheer qui attaque les navires isolés dans l'Océan Idien. Il patrouille au large de Madagascar jusqu'au 7, date à laquelle il fait une brève escale à Diego Suarez avant de reprendre la mer le lendemain en compagnie du croiseur léger Gloucester et du croiseur lourd Cornwall. Il est alors détaché pour gagner Durban pour un carénage de routine où il arrive le 12 mais dès le 14, il reprend la mer pour tenter de contrer l'Admiral Graf Spee qui s'est réfugié à Montevideo après la bataille de la Plata le 13 mais dès le 16, l'Eagle fait demi-tour avant de reprendre ses missions dans l'Océan Indien à partir du 22 décembre, rentrant à Colombo le 31 décembre 1939.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9355
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Mar 21 Juil 2009, 14:52

1940

L'Eagle photographié en 1937 en Extrême Orient

Le 6 janvier 1940, le convoi US1 composé de 12 transports de troupes quitte Wellington avec à son bord des troupes australiennes et néo-zelandaises pour l'Egypte, arrivant à Suez le 10 janvier. Il passe le reste du mois à des missions de patrouille et des exercices au large du Sri Lanka.

Au mois de février, il multiplie ses missions de patrouille dans l'Océan Indien, patrouilles entrecoupées d'exercices de tir. Le 14 mars 1940 alors qu'il est en patrouille dans le golfe du Bengale, une bombe de 250 livres explose tuant 14 marins et trois sérieusement blessés, l'incendie est rapidement éteint. Le lendemain 15 mars, il gagne Singapour où à lieu une cérémonie funèbre le 16 où les autres bombes sont débarquées. L'enquête démontrera que les procédures de sécurité n'avaient pas été respectées.

Le 27 mars, il entra au bassin ce qui l'empêcha de participer à l'escorte du convoi US2 (cinq navires entre Melbourne et Suez 15 avril-17 mai 1940) et y resta durant tout le mois d'avril. C'est à ce moment qu'il choisit pour remplacer le Glorious qui à quitté la Méditerranée pour participer aux opérations en Norvège.

Le 19 mai, il quitta Singapour pour retrouver la Méditerranean Fleet à Alexandrie avec des escales à Colombo et à Aden. Il passa en mer Rouge en compagnie des croiseurs Liverpool, Gloucester et Sydney, les quatre navires arrivant indépendement à Port Said et de retrouver le lendemain la flotte de la Méditerranée, escortée par les destroyers Hereward et Hero. Il est alors transferé au 1st Battle Squadron composée des cuirassés Ramilies, Royal Sovereign, Valiant, Malaya et Warspite.

Au début du mois de juin, le porte-avions effectua plusieurs exercices avec le Warspite, le Malaya, le Royal Sovereign et le cuirassé français Lorraine. Le 10 juin, il quittz Alexandrie avec le Warspite, le Malaya, les croiseurs légers Orion, Neptune, Sydney, Liverpool, Gloucester, Caledon et Calypso et les destroyers Dainty, Hasty, Ilex, Janus, Juno, Nubian et les destroyers australiens Stuart, Vampire et Voyager pour prendre position en mer Egée, anticipant la guerre avec l'Italie qui éclata le 11 juin 1940 à minuit.

Le 12 juin, il participa à des missions de recherche avec les croiseurs et les destroyers au large de la Sicile, mission au cours de laquelle le Calypso est torpillé par le sous marin Bagnolini (38 morts). Il retrouva Alexandrie le 14 juin. Le 22 juin il ressort avec les cuirassés Ramillies et Royal Sovereign et des destroyers pour attaquer le sud de l'Italie et la côte italienne mais l'opération BQ est annulée et le porte-avions retrouve son port d'attache le 23 juin.

Le 27 juin, il appareille d'Alexandrie en compagnie des cuirassés Ramillies et Royal Sovereign, les croiseurs Gloucester, Liverpool, Neptune, Orion et Syndey et des destroyers. Le lendemain, il forme la Force B avec les Ramillies, Royal Sovereign, les destroyers Hasty Havock Hereward Hero et Hyperion de la 2nd Destroyer Flotilla pour couvrir à distance les convois MS1 (5 navires quittant Malte le 10 juillet 1940 et arrivant à Alexandrie le 14 juillet 1940),MF1 (trois navires quittant Malte le 9 juillet 1940 et arrivant à Alexandrie le 13 juillet 1940) et AS1 entre Le Pirée et Alexandrie, le tout dans le cadre de l'opération MA3 (comme vous pouvez le constater ces convois furent retardés).

Les croiseurs engagés dans cette mission (force A) attaqua trois destroyers italiens et en coulant un an, l'Espero. Le 29 juin, des avions repèrent des sous marins italiens et trois submersibles sont coulés (Argonaute, Uebi Scebelli et Luizzi) avec les avions de l'Eagle et les destroyers Dainty, Decoy, Defender, Ilex et Voyager de la marine australienne qui formait une force C.
L'Eagle était de retour le 2 juillet 1940.

Le 5 juillet 1940, il appareilla d'Alexandrie avec les cuirassés Warspite, Malaya et Royal Sovereign, les croiseurs Gloucester, Liverpool, Neptune et Orion, le tout protégé par onze destroyers : 9 de la RN (Dainty, Defender, Hasty, Hostile, Hyperion, Ilex, Imperial, Janus et Juno et 2 de la marine australienne, les Vampire et Voyager pour assurer la couverture des convois MS1 et MF1 qui avaient été finalement retardés (opération MA5)

Le 8 juillet, des avions de la RAF signalèrent l'appareillage de la flotte italienne qui couvrait elle aussi un convoi. Le lendemain, les deux forces se rencontrent au large de la Calabre. Si les cuirassés anglais ne sont pas engagés mais les avions torpilleurs de l'Eagle touchent le cuirassé Giulio Cesare poussant le reste de la flotte italienne à se replier sans que les britanniques ne parviennent à les rattraper.


Le cuirassé italien Giulio Cesare photographié en 1917

Le lendemain, 10 juillet, le porte-avions lança des attaques aériennes sur le port d'Augusta (Sicile) coulant le destroyer Leoni Pancallo qui fût renfloué par les italiens, remis en service et definitivement coulé en avril 1943. le lendemain 11 juillet, il fût attaqué par les avions italiens mais le porte-avions ne fût pas touché. Il fût de retour à Alexandrie le 14 après avoir assurer la couverture anti-sous marine de deux convois.

Après douze jours au port (14-26 juillet), le porte-avions reprit la mer le 27 en compagnie des cuirassés Warspite, Malaya et Ramilies (1st Battle Squadron), les croiseurs Neptune et Sydney et les destroyers Jervis Janus Nubian, Mohawk Hereward Imperial et Garland, ce dernier appartenant à la marine polonaise. Cette puissante force navale couvre le passage du convoi AN2 reliant l'Egypte à la Grèce. Le porte-avions subit une attaque aérienne le 29, les chasseurs de l'Eagle détruisant un bombardier. Il était de retour le 30 juillet pour une brève avant une nouvelle sortie le lendemain en compagnie des cuirassés Malaya et Royal Sovereign et des destroyers Jervis, Hero, Hereward, Hasty, Hostile, Imperial, Ilex et Vendetta de la marine australian, le tout formant une force B destiné à divertir les italiens de la véritable opération à savoir la livraison par l'Argus de chasseurs à destination de Malte (opération Hurry)

Au 1er août, le porte-avions avait parcouru 54761 miles nautiques depuis sa mise en service en 1924. le 30 août, il appareilla d'Alexandrie pour couvrir le passage du convoi MF2 à destination de Malte (appareillage d'Alexandrie le 29 août pour une arrivée à Malte le 2 septembre 1940). Il retrouva à cette occasion le porte-avions Illustrious, le cuirassé Valiant, les croiseurs Carlisle et Conventry qui venaient renforcer la Méditerranean Fleet. Le lendemain, 31 août, des reconnaissances aériennes signalent la présence de grosses unités italiennes mais la Regia Marina avait fait demi-tour avant que le contact ne soit pris.

Le 4 septembre 1940, le porte-avions lance ses avions contre l'aérodrome de Maritza sur l'île de Rhodes. Quatre appareils sont abattus avant que le porte-avions ne fasse demi-tour, rentrant à Alexandrie le 5 septembre pour deux jours au bassin afin d'inspecter l'état de la coque qui aurait pu être fragilée par les coups «à toucher» mais deux jours plus tard, le navire est sorti du bassin signe que les dégâts étaient négligeable ou inexistants. Le 21, il quitta son port d'attache pour un entrainement à l'appontage.

Le 8 octobre, il était à la mer pour couvrir le passage du convoi MF3 (Alexandrie 8 octobre 1940-Malte11 octobre) dans le cadre de l'opération MB6 en compagnie du porte-avions Illustrious, des cuirassés Malaya, Ramillies et Warpiste, des croiseurs Ajax, Gloucester, Liverpool, Orion, York et Sydney ainsi que des destroyers Dainty, Decoy, Defender, Havock, Hasty, Havock, Hereward, Hero, Ilex, Imperial, Janus, Jervis, Juno, Nubian, Vampire et Vendetta (ces deux derniers appartenant à la marine australienne.


Le cuirassé Warspite

Le 12 octobre, les avions de l'Eagle repérèrent un destroyer italien, l'Artigilieri en remorque après avoir endommagé par l'Ajax le 11 (deux destroyers Ariel et Airone avaient été coulé). L'Artigilieri fût coulé plus tard par le York et lors des attaques aériennes qui suivirent, les avions embarqués détruisirent cinq appareils ennemis tandis que le Liverpool était sérieusement endommagé par une torpille le 14, jour même où la Méditerranean Fleet retrouva Alexandrie.

Le 25 octobre, il appareille d'Alexandrie avec le Malaya, l'Orion, le Sydney et le Coventry plus huit destroyers pour couvrir le convoi AN5 entre Port Said et le Pirée (opération MAQ2). Deux jours plus tard, il lance ses avions contre Port Matenza (Rhodes) avant de rentrer le lendemain à Alexandrie, jour où les italiens attaquèrent la Grèce.

Les grecs ayant appelé les britanniques à l'aide, ces derniers déclenchent l'opération Barbarity. L'Eagle accompagné par les cuirassés Warspite, le Malayan le Ramillies et le Valiant, les croiseurs York, Orion, Sydney, Gloucester et de destroyers appareille le 29 pour mettre en place une base opérationnelle en baie de Soude sur l'île de Crète.

Le 1er novembre sous d'intenses attaques aériennes, l'Eagle assure des patrouilles ASM et la couverture aériennes des troupes britanniques se déployant en Grèce continentale avant de rentrer à Alexandrie le 5 novembre. Une inspection de la coque montre des dommages importantes une contamination de l'essence d'aviation, obligeant le navire à être réparé. Il ne peut donc pas participer à l'opération Judgement, le raid aérien sur Tarente qui sera mené par le seul Illustrious avec des équipages de l'Eagle.

Après dix jours de réparation (6-16 novembre), il appareille d'Alexandrie pour la baie de Soude pour couvrir des convois à destination de la Grèce. Jusqu'au 25 novembre, il assura la couverture de convois à destination de la Grèce et de Malte. Le 26, il mena des attaques aériennes nocturnes sur Tripoli avant de regagner Alxandrie le 29 novembre. Le mois de décembre vit le navire rester au port pour réparations et remise en conditions.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9355
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Mar 21 Juil 2009, 14:58

1941

Le porte-avions Eagle à la mer

Le porte-avions Eagle commença l'année 1941 par des essais d'appontages menés par ses Sea Gladiator le 6 avant une première opérationelle le 11 quand il est déployé avec le cuirassé Barnham, le croiseur Ajax et des destroyers en vue de l'opération MC6 d'attaque dans le Dodecanese mais cette opération est annulée en raison des sérieux dommages causés à l'Illustirous le 10 janvier quand les Stukas du Xème Fliegerkorps avaient placé 8 bombes dans le porte-avions.

Le 13 janvier, Il appareille de la baide de Soude où il avait débarqué du personnel de la RAF pour un raid sur Rhodes en compagnie du cuirassé Barnham mais les opérations sont annulées en raison du mauvais temps et quand ce dernier s'améliora, un convoi italien signalé détourna le porte-avions mais ses avions furent détournés par la recherche d'un convoi mais ces recherches demeurèrent infructueuses.

Le 15 janvier après qu'un raid sur Benghazi fût annulé, il regagna la baie de Soude avant de partir à la couverture du convoi ME6. Il passa la fin du mois à participer à plusieurs exercices avant un court passage au bassin du 25 au 30 janvier 1941. Le mois de février fût particulièrement calme avec une seule grosse opération à la fin du mois, l'opération MC8 (transport de troupes entre Malte et Alexandrie)




L'arrivée du HMS Formidable permis à la Royal Navy de transférer l'Eagle dans l'Océan Indien alors que l'Illustrious devait être réparé après les dégâts du 10 janvier 1941. Le 25 mars, l'Eagle débarqua son groupe aérien qui fût transferé à Port Soudan pour neutraliser la menace italienne, des navires de la Regia Marina étant basés à Massawa en Erythrée. Les avions de l'Eagle coulèrent ainsi le 3 avril plusieurs destroyers.

Le 8 avril, le Formidable arriva à Alexandrie et le lendemain le vieux porte-avions gagna Port Said pour franchir le canal le 10 et arriver à Port Suez le 16. Le 19 avril, il rembarqua son groupe aérien à Aden avant d'appareiller le 21 en compagnie du croiseur lourd Cornwall, des croiseurs légers Glasgow et Colombo et des destoryers Kingston et Kandahar pour gagner Monbassa où il arriva le 26 avril. Il appareille le 29 avril pour des missions de protection du trafic commercial contre les raiders allemands.


Le porte-avions HMS Formidable en 1944

Cette première mission fût également la dernière puisqu'au début mai, l'Amirauté décida de le déployer à Gibraltar. L'Eagle se ravitailla en carburant le 4 mai avant d'appareiller pour Durban où il arriva le 9 après une recherche infructueuse du raider allemand Pinguin, ce dernier étant coulé le 8 par le croiseur lourd Cornwall.

Après une courte escale, il gagna Le Cap le 10 mai en compagnie du cuirassé Nelson et du croiseur léger Mauritius, le quittant le 13 pour une recherche au raiders allemands mais les recherches infructueuses s'achevèrent le 19 et le 22, il appareilla pour Freetown (Sierra-Léone) en compagne des destroyers Duncan et Highlander relevés le lendemian par le Boreas et le Velox, les quatre destroyers retrouvant le porte-avions à Freetown le 25 mai. Le lendemain, le Nelson gagna Gibraltar le 26 suivi par le porte-avions le 29 qui appareilla en compagnie du croiseur Dunedin pour traquer les ravitailleurs allemands chargés de soutenir le Bismarck et le Prinz Eugen.

Le 6 juin 1941, les avions de l'Eagle localisèrent le forceur de blocus Elbe qui se saborda au large des Açores. Le 15, le Lothringer chargé de ravitailler les U-Boot fût capturé par une équipe de prise du Dunedin (le navire fût remis en service sous le nom d'Empire Salvage).

Après un ravitaillement à Freetown le 19 juin, il est désigné au début du mois de juillet pour former le groupe de chasse Z en compagnie des croiseurs London et Dunedin et du croiseur auxiliaire Alcantara. Il appareilla ainsi pour sa première le 5 juillet en compagnie également des destroyers Velox et Vansittart, patrouille qui s'acheva le 8 lorsqu'il arriva à St Hélène. Sa nouvelle patrouille dura pas moins de 14 jours du 9 au 23 juillet.


L'Eagle vu depuis le porte-avions Argus

De retour à Saint Hélène le 3 août 1941, il se ravitailla avant d'appareiller pour gagner Freetown où il arriva le 10 août pour le nettoyage de ses chaudières et le repos de l'équipage. Il entama une nouvelle patrouille le 21, patrouille qui s'acheva à la fin du mois d'août. Le 29 août, il appareilla de Freetown pour une escorte de convoi en compagnie du Dorsetshire pour retrouver le Newcastle qui escortait un convoi alors qu'un croiseur allemand était signalé dans le secteur.

Le mois de septembre 1941 vit le porte-avions engagé avec les deux croiseurs déjà cités dans une chasse aux raiders (opération Zeal) mais le 20, un incendie éclata dans le hangar. L'incendie fût rapidement maitrisé et bien que l'Eagle ne possédait plus que quatre Fairey Swordfish opérationnels, les opérations aériennes continuèrent.

La série noire se poursuivit le lendemain quand un Supermarine Walrus du porte-avions s'écrasa à l'appontage et tomba à la mer, l'équipage fût cependant récupérée. Le 23 septembre, la patrouille fût interrompue par des problèmes de machine. Il se ravitailla à ST Hélène le 26 avant d'appareiller le 28 septembre pour Freetown avec le Dorsetshire où ils arrivèrent le 3.

Le lendemain, 4 octobre, il appareilla pour Gibraltar en compagnie du croiseur Dunedin, l'aviso Commandant Detroyat et deux corvettes avant d'être rejoint le 9 octobre avec les destroyers Wild Swan et Croome puis d'arriver à Gibraltar le 11 octobre.

Le 21 octobre, il appareilla de Gibraltar en compagnie de l'Argus et des destroyers Foresight,Forester,Sikh et Zulu, arrivant dans la Clyde le 26, les avions ayant quitté le bord durant le transit. Quatre jours plus tard, il gagna Liverpool et les chantiers Cammell Laird pour refonte, escorté par le destroyer polonais Burza.

Au bassin le 1er novembre, l'Eagle subit un profond carénage, carénage qui aurait surement moins poussé si l'Ark Royal n'avait pas été coulé. Le vieux porte-avions reçoit un radar de veille surface type 291 et trois radars de conduite de tir type 285, des canons de 20mm.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9355
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Mar 21 Juil 2009, 15:11

1942

Répresentation du HMS Eagle (dessin fourni par Vautour)

Le carénage s'acheva au début du mois de janvier 1942, l'Eagle quittant Liverpool le 9 janvier en compagnie des destroyers Skate et Blyscawica pour les essais post-refonte. Le 15 janvier, il commença sa remontée en puissance pour remplacer l'ARk Royal en Méditerranée.

Le 17 janvier, il retrouva le convoi WS16 (22 cargos et 19 escorteurs appareillant de la Clyde le 16 février 1942 et arrivant à Freetown le 1er mars 1942) en compagnie du porte-avions Argus du cuirassé Malaya, du croiseur Hermione et des destroyers Active, Anthony, Blankney,Croome, Duncan, Firedrake, Laforey et Ligthning jusqu'à ce qu'il gagne la Méditerranée et retrouve la force H à Gibraltar le 23 janvier 1942.

le 27 janvier, il quitta le Rocher en compagnie du porte-avions Argus, du cuirassé Malaya, du croiseur Hermione et des destroyers Laforey, Lightning, Blankney, Croome, Duncan, Active, Anthony, Whitehall et Wishart pour assurer la livraison de Spitfire à Malte. Les appareils devaient être lancés au sud des Baléares et gagner Malte à l'aide de réservoirs supplémentaires. On se rend compte alors que les réservoirs ne sont pas compatibles et l'amiral Syfret refuse d'aller plus loin et l'opération est annulée. L'opération sera reprise le 6 mars, l'Eagle étant accompagné par l'Argus, le croiseur Hermione et les destroyers Exmoor et Ligthning lança quinze avions qui sont envoyés parallèlement à dix Blenheim.

Le porte-avions de retour à Gibraltar le 8 fût indisponible du 11 au 20 mars pour réparations de ses machines. Le lendemain, il reprit ses missions de livraisons d'avions en compagnie de l'Argus, du Malaya et de l'Hermione (opération Picket I) mais cette opération échoua lamentablement en raison de problèmes de réservoirs supplémentaires. L'opération Picket II lancée le 27 réussie, 16 Spitfire parviennent à Malte.

Ce renfort est bien faible quand on sait que l'intensité des raids sur Malte dépassait celle du blitz avec pour la première quinzaine d'avril 4082 sorties du jour et 256 de nuits soit le larguage de 7000 tonnes de bombes. L'Eagle était de retour à Gibraltar le 30 pour des réparations à l'Arsenal, réparations qui durèrent tout le mois d'avril. Le 30 avril, il appareilla pour des exercices en compagnie du croiseur antiaérien Charybdis.


Le HMS Hermione, croiseur antiaérien de classe Dido

Devant le manque de porte-avions, les britanniques solicitent l'aide des américains qui acceptent de prêter le Wasp alors dans l'Atlantique. Ce dernier participe ainsi à l'opération Calendar, chargeant 47 Spitfire MkVb des squadrons 601 et 603 de la RAF le 10 avril et appareille deux jours plus tard en compagnie du croiseur de bataille Renown et des destroyers Lang, Madison, Inglefield, Echo, Partridget et Ithuriel (force W) pour arriver à Gibraltar le 19, recevant le renfort des croiseurs Cairo et Carlisle. Le lendemain, il met cap à l'est et largue ses avions le 20 vers 11h au sud des Baléares avant de faire demi-tour et de retrouver Scapa Flow le 26.

L'opération Bowery est tout à fait semblable et lancée quelques jours plus tard. Le Wasp quitte Scapa Flow le 30 avril pour gagner la Clyde en compagnie des destroyers Lang et Sterett. Le porte-avions embarque 47 chasseurs Spitfire mais le départ est retardé jusqu'au 3 mai suite à un nouveau problème avec les réservoirs supplémentaires. La force d'accompagnement se compose du Renown, du Charybdis et des destroyers Lang, Sterret (US Navy), Echo et Intrepid.

Dans la nuit du 7 au 8 mai 1942, cette force W fat jonction avec le porte-avions Eagle sorti de Gibraltar en compagnie des destroyers Partridge, Ithuriel, Antelope, Wishart, Westcott,Whestler,Vilette, Georgetown et Salisbury. Le lendemain dans la matinée, 47 Spitfire décollent du Wasp et 17 de l'Eagle et sur les 64 appareils, trois sont perdus. L'Eagle était de retour à Gibraltar le 10 mai 1942.

Le 17 mai, il appareilla pour Malte en compagnie de l'Argus, du croiseur Charybdis et des destroyers Antelope, Ithuriel, Partridge, Vidette, Wishart, Wescott et Wrestler dans le cadre de l'opération LB. L'Eagle embarque 17 chasseurs et l'Argus six Albacore. Arrivé au sud des Baléares, le lendemain vers 10h, l'Eagle fait décoller ses appareils comme prévus et arrivèrent intacts à destination mais pour une raison inconnue, les Albacore de l'Argus font demi-tour et regagnent Gibraltar. L'Eagle était de retour à Gibraltar le 20 après avoir échappé à des attaques aériennes.

Le 1er juin 1942, l'Eagle sortit en mer pour des exercices avec le croiseur Charybdis et le lendemain quitte Gibraltar pour participer à une nouvelle mission de transport d'avions en direction de Malte, c'est l'opération Style. Accompagné par par le Charybdis et les destroyers Ithuriel, Antelope, Wishart, Wrestler et Westcott pour envoyer 31 Spitfire dont seuls 27 arriveront intacts à Malte. Il était de retour à Gibraltar le 4 juin.

Le 8 juin 1942, il participa à l'opération Salient en compagnie des croiseurs Cairo et Charybdis et des destroyers Partridge, Ithuriel, Antelope, Wishart, Wrestler et Westcott, faisant décoller 32 appareils.

Le 11 juin 1942, il est déployé au sein de la force W en compagnie du cuirassé Malaya, du porte-avions Argus, des croiseurs Liverpool, Kenya et Charybdis et des destroyers Antelope, Escapade, Icarus, Onslow, Vidette, Westcott, Wishart et Wrestler. Une semaine plutôt, le convoi WS19z avait quitté la Clyde escorté par les croiseurs Liverpool et Kenya et dix destroyers (Beduin, Escapade, Icarus, Onslow Marne, Matchless, Basworth, Blankney, Middleton et le polonais Kujawiak).

Ce convoi de 4 navires franchit le détroit de Gibraltar dans la nuit du 11 au 12 et devint officiellement le GM4 (le code WS designant des convois à destination de Freetown ou de l'Océan Indien). Le convoi retrouve alors le pétrolier américain Kentucky escorté par le croiseur antiaérien Cairo.


Un Spitfire MkVb s'appretant à décoller du Wasp

Une flotte de soutien quitte Gibraltar dans le même temps. Sous l'appelation de force W qui se compose du cuirassé Malaya, des porte-aviona Eagle et Argus, le croiseur Charybdis ainsi que les destroyers Wishart, Wescott, Wrestler, Vidette, Ithuriel, Partridge et Antelope ainsi que les dragueurs de mines Speedy, Hebe, Rye et Hythe qui remroquent six vedettes rapides.

La force britannique est violement attaquée le 13 et le 14 juin, le croiseur Liverpool est touché par une torpille. L'Eagle est de retour à Gibraltar le 17 juin 1942.

le 14 juillet 1942, il participe à l'opération Pinpoint, une nouvelle livraison d'appareils à destination de Malte, le tout sous l'escorte attentive des croiseurs Charybdis et Cairo et des destroyers Antelope, Ithuriel, Vansittart, Westcott et Wrestler. Il est de retour à Gibraltar le 16 avant une nouvelle mission de livraisons d'appareils, l'opération Insect lancée le 20 juillet avant le retour sur le Rocher le 22 juillet 1942.


L'Eagle vu depuis l'Argus

le 7 août 1942, l'Eagle retrouva les porte-avions Victorious, Indomitable, Furious et Argus pour l' exercice Berserk dans l'Atlantique pour améliorer la direction de chasse en particulier lorsque plusieurs porte-avions sont engagés afin de protéger le convoi prévu dans le cadre de l'opération Pedestal.

Cette opération est le convoi de la dernière chance pour sauver Malte. Lancé le 9 août 1942, il se compose de 14 navires marchands (Brisbane Star, Clan Ferguson, Deucalion,Dorset,Empire Hope, Glenorchy, Melbourne Star, Port Chalmers, Rochester Castle,Wairangi, les américains Almeria Lykes, Ohio, Santa Elisa et Waimarana [pétrolier]) étaient escortés par les cuirassés Nelson et Rodney; les porte-avions Eagle, Victorious, Indomitable et Furious qui transportait des Spitfire destinés à renforcer la défense aérienne de l'île; les croiseurs légers Phoebe, Syrius, Charybdis, Nigeria, Kenya, Manchester, Cairo et 16 destroyers (Ashanti, Badsworth, Bramham, Bicester, Derwent, Foresight, Fury, Intrepid, Ithuriel, Icarus, Ledbury, Matchless, Pathfinder,Penn, Tartar et Zetland)

Cet effort était tel que les convois à destination de l'URSS furent même interrompus un temps. L'Eagle n'arrivera jamais à destination. Le 11 août, le sous marin U73 du Korvettenkapitän Rosembaun torpilla le porte-avions au sud de Majorque ( Position 38.05N 03.02E). Les quatre torpilles eurent raison du vieux porte-avions qui sombra en huit minutes. Malgré la rapidité du naufrage, seulement 260 marins périssent, 900 survivants sont récupérés par les destroyers Laforey, Lookout et le remorqueur Jaunty.


L'agonie de l'Eagle

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9355
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Mar 21 Juil 2009, 15:28

Caractéristiques Techniques

Schéma du HMS Eagle (fourni par Vautour)

Déplacement : standard 21630 tonnes pleine charge 26000 tonnes

Dimensions : longueur 203.5m largeur 29m tirant d'eau 7.5m

Propulsion : 4 turbines à engrenages : deux Brown-Curtis à haute pression et deux Parsons basse-pression alimentées par 32 chaudières Yarrow dévellopant 50000ch et actionnant 4 hélices

Vitesse maximale : 25 noeuds Distance Franchissable : 4000 miles nautiques à 18 noeuds

Protection : ceinture de 51 à 76mm pont des hangars 25mm bouclier 25mm

Armement :

Un canon de 152mm de l'Almirante Lattore

-9 canons de 152mm (6inch) Mark XVII en neuf affûts simple. Ce canon de 50 calibre tire des obus de 45kg à une distance maximale de 14800m à raison de 5 à 7 coups par minute. L'affût PXII* pèse 13 tonnes sans le bouclier et peut pointer en site de -7° à +20° et en azimut sur 80°. La dotation en munitions est inconnue.

-4 canons de 102mm (4inch) Mark XVI en quatre affûts simples. Ce canon de 45 calibre tire des obus de 30kg à une distance maximale 18150m en tir antisurface et de 11890m en tir antiaérien à raison de 15 à 20 coups par minute. L'affût peut pointer en site de -10° à +80° et en azimut sur 340°. Dotation en munitions inconnue

-16 canons de 40mm Bofors et 13 mitrailleuses

Installations d'aviation

-Pont d'envol de 198.75m de long sur 29.25m relié aux hangars par deux ascenseurs axiaux

-le hangar supérieur mesure 121.92m de long sur 10m de large et 6.10m de haut (dimensions du hangar inférieur inconnue, si quelqu'un à des infos)

-Ascenseur avant en T (14m de long sur 13.70m de large) et ascenseur arrière rectangulaire (14m de long sur 10m de large)

-Une bosse permet l'arrêt des avions mais ce système inefficace est rapidement abandonné au profit des brins d'arrêt.

-Pas de catapulte

Groupe aérien

Un Hawker Osprey en vol

L'Eagle embarquait environ 24 appareils avant guerre : des avions de reconnaissance Fairey IIIF, des chasseurs Hawker Nimrod et Hawker Osprey.

A la déclararation de guerre, il n'embarquait plus que 18 avions torpilleurs Fairey Swordfish, appareils qui sont renforcés en juin 1940 par trois chasseurs Gloster Sea Gladiator puis en décembre 1940 par 2 bombardiers en piqué Blackburn Skua.


Gloster Sea Gladiator

En février 1941, il embarquait 18 Fairey Swordfish, 3 Gloster Sea Gladiator et 2 chasseurs biplace Fairey Fulmar. En mai 1941, il n'embarquait que 18 Fairey Swordfish mais au mois de novembre embarquait 18 Swordfish et 2 Hawker Sea Hurricane.

En février 1942, l'Eagle embarqua jusqu'à 34 appareils : 18 Fairey Swordfish et 16 Hawker Sea Hurricane mais en mai 1942, les Swordfish n'étaient plus embarqués. Au moment de sa destruction en août 1942, il embarquait 20 Hawker Sea Hurricane.


Des Hawker Sea Hurricane en formation

7 squadrons furent embarqués sur l'Eagle :
-Le squadron 801embarqua entre juin et août 1942 ses Sea Hurricane MkIb
-Le squadron 804 embarqua un détachement de Fairey Fulmar I en octobre 1941
-Le squadron 805 embarqua un détachement de Fairey Fulmar I en janvier-février 1941
-Le squadron 807 embarqua ses Fairey Fulmar I en juin 1942
-Le squadron 813 embarqua ses Sea Hurricane MkIb entre janvier et juin 1942 mais il était présente entre depuis février 1937 avec pour avions des Sea Gladiator et des Swordfish I.
-Le squadron 824 embarqua ses Swordfish I entre janvier 1937 et août 1937

Equipage : 834 hommes : 660 pour la conduite du navire et 174 pour le groupe aérien.

Sources

-Alexandre Sheldon-Dupleix Histoire mondiale des porte-avions des origines à nos jours

-Encyclopédie des armes aux editions Atlas T5 p1121-1140

-Marines hors série n°4 décembre 1995 «La Royal Navy 1939-1941»

-Marines et forces navales N°97 juin-juillet 2005 et N°98 août-septembre 2005 sur la marine chilienne

-Marines et forces navales n°99 octobre-novembre 2005, n°100 décembre 2005-janvier 2006, n°101 février-mars 2006, n°120 avril-mai 2009 et n°121 juin-juillet 2009 sur les combats pour Malte.


FIN DE L'ARTICLE
A VENIR : CUIRASSES CLASSE NEVADA


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Mar 21 Juil 2009, 15:48

Le Chateau Clausewitz 2009 est un excellent cru, je vous le conseille sans modération!
Le premier dessin fourni par Vautour provient du livre "le guide des porte-avions", 1979, ed. F.Nathan, de Gino Gallupini, page 77.

X Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9355
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Mar 21 Juil 2009, 15:51

Merci X07, je suis au taquet en ce moment, mon planing article est bouclé jusqu'en septembre avec des avions comme le Dauntless, le Swordfish, des sous marins comme les Tang, des croiseurs comme les Northampton américains, tous les cuirassés américains jusqu'au Colorado.....

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2286
Age : 47
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Ven 24 Juil 2009, 08:45

prolifique en Diable notre Clause lol!

bravo pour tes articles au combien complet thumright

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9355
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Ven 24 Juil 2009, 10:09

Merci Jolly. J'ai commencé hier le Douglas Dauntless mais j'étais pas très motivé peut être le contre-coup des précédents.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Ven 24 Juil 2009, 10:14

clausewitz a écrit:
Merci Jolly. J'ai commencé hier le Douglas Dauntless mais j'étais pas très motivé peut être le contre-coup des précédents.

Quel contre coup?

X?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9355
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Ven 24 Juil 2009, 11:41

J'ai pas mal écrit hier (un article sur Rammstein, des fictions) et puis comme j'ai posté les Nevada hier, j'étais un peu fatigué mais là je suis entrain d'écrire et la motivation est revenue

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: HMS EAGLE   Ven 13 Jan 2012, 22:27

Quelques modestes photos de l'HMS HERMES





J'en ajouterai d'autres plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9355
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Ven 13 Jan 2012, 22:42

Merci de cette contribution

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Sam 14 Jan 2012, 13:48

[quote="champlain80"]Quelques modestes photos de l'HMS HERMES

???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Sam 14 Jan 2012, 13:50

champlain80 a écrit:
Quelques modestes photos de l'HMS HERMES

Hermes ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: EAGLE   Sam 14 Jan 2012, 13:55

EAGLE !

Autant pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   Sam 14 Jan 2012, 15:58

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROYAL NAVY PORTE AVIONS HMS EAGLE
» ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE AUDACIOUS
» ROYAL NAVY PORTE AVIONS HERMES
» ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE CENTAUR
» ROYAL NAVY PORTE AVIONS ARK ROYAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1860-1921-
Sauter vers: