AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

 

 FREGATES ASM CLASSE KORTENAER

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyLun 22 Jan 2024, 13:17



FREGATES ANTI-SOUS-MARINES CLASSE KORTENAER
(PAYS-BAS)

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_13
La frégate Abraham Crijnssen (F-816) à quai

AVANT-PROPOS

Une histoire navale des Pays-Bas

Avant-propos

Dans cette partie je vais présenter à grands traits l'histoire navale des Pays-Bas. Je fais tâcher de tracer un cadre pour permettre de mieux comprendre le cadre dans lequel vont s'ébattre les frégates de classe Kortenaer.

Je vais proposer également une chronologie des grandes dates d'une marine qui un temps tint tête à l'Angleterre et permis à un pays peu étendu et peu peuplé de se bâtir un immense empire colonial qui fût sa richesse mais aussi son fardeau, l'économie néerlandaise décollant au moment de l'indépendance des Indes Néerlandaises qui devinrent l'Indonésie.

Gueux des Mers et VOC : les prémices de la puissance navale néerlandaise
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Gueux_10
Prise de la ville de Brielle par les "gueux des mers"

C'est  au 15ème siècle que l'on peut dater le début d'une histoire navale des Pays-Bas avec des initiatives privées notamment de la part de riches marchands qui arment des corsaires pour protéger leurs intérêts. En 1488 la création du poste d'Amiral des Flandres peut être considéré comme la première initiative étatique dans le domaine navale.

En 1569 un an après la révolte des gueux, les «gueux des mers» apparaissent quand dix-huit navires reçoivent des lettres de marques de la part de Guillaume Le Taciturne. Dirigés par Louis de Nassau, le fils de Guillaume d'Orange, ils se lancent depuis le port de.......La Rochelle une série de raids contre la flotte espagnole qu'elle soit de guerre ou de commerce.  A la fin de l'année, on trouve déjà 84 navires des gueux des mers en action.

Les «gueux des mers» remportent une série d'affrontements contre les espagnols. Je dis bien affrontements car il s'agit moins de batailles rangées que d'opérations combinées mer-terre.

Avec la propagation de la révolte et la mise en place progressive du nouvel état, la marine néerlandaise fût réorganisée pour être plus pérenne, plus efficiente, plus efficace.

Cinq amirautées sont mise en place (De Maze, Amsterdam,Zélande,Noorderkwartier et Friesland) avec des bureaux à Rotterdam, Amsterdam, Middelburg,Hoorn, Enkhuizen et Dokkum (puis Harligen).

Jusqu'en 1648, l'Espagne est l'ennemi désigné, les Habsbourgs refusant de reconnaître l'indépendance des sept provinces calvinistes du Nord. Les navires néerlandais protègent les navires marchands nationaux mais mènent aussi des expéditions plus lointaines comme la destruction d'une flotte espagnole en construction à Gibraltar en 1607.

Les navires néerlandais vont également assurer le blocus d'Anvers et de la côte flamande pour empêcher le ravitaillement par voie maritime des troupes espagnoles. Des navires militaires assurent également des missions d'escorte en mer Baltique.

Les guerres anglo-néerlandaises : d'une domination navale à l'autre

A quatre reprises, les anglais et les néerlandais vont s'affronter. Je devrais dire plutôt trois fois car la quatrième est une guerre où un David néerlandais affronte le Goliath britannique. Ces conflits ont pour origine des querelles commerciales à une époque où il n'est pas question de mondialisation mais plutôt de protectionnisme et de mercantilisme.

La première guerre anglo-néerlandaise à lieu du 10 juillet 1652 au 5 avril 1654. Elle va se dérouler en mer du Nord, en Manche mais aussi en Méditerranée.

La première bataille celle des Sables de Goodwin (29 mai 1652) est une simple escarmouche ce qui explique qu'en réalité le début de la guerre est fixé au 10 juillet 1652. Les deux adversaires tentent de priver l'autre de son commerce et donc d'une source capitale de revenus. Le 26 août 1652, les britanniques sont battus au large de Plymouth.

Après une victoire britannique à Kentish Knock (8 octobre 1962), les néerlandais prennent leur revanche à Dungeness (décembre 162) et à Livourne (14 mars 1653).

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Batail53
Représentation de la Bataille de Scheveningen

En mars 1653, la bataille de Portland puis en juin celle de Gabbard reconduisirent les hollandais dans leurs ports. En août les néerlandais sont battus à Scheveningen.

Les deux adversaires étaient clairement épuisés, le commerce souffrait terriblement des combats et des raids des corsaires qu'ils soient néerlandais ou anglais. Le conflit se termine par le Traité de Westminster (5 avril 1654).

La deuxième guerre anglo-néerlandaise à lieu entre 1665 et 1667. La cause profonde est encore une fois des querelles commerciales. Charles II poursuit la politique impulsée par Cromwell. Dans les deux camps, on multiplie la construction de navires modernes.

Le 13 juin 1665 les néerlandais subissent une lourde défaite à Lowestoft, leur effort de guerre étant pénalisé, paralysé par des querelles politiques.les britanniques ne profitent guère en raison d'un blocus peu efficace et d'une peste qui ravage Londres.

Après l'affrontement inconclusif de Vagen (12 août 1665), les néerlandais bloquent l'estuaire de la Tamise en octobre 1665 mais l'escadre est ravagée par la peste.

Au printemps 1666, l'avantage passe du côté néerlandais. En mai, De Ruyter regroupe la flotte néerlandaise  au large des côtes flamandes. C'est alors que se produit la Bataille des Quatre Jours (11 au 14 juin 1666) qui se termine par une lourde défaite britannique.

En juillet la flotte hollandaise bloque l'estuaire de la Tamise et paralyse ainsi le trafic commercial de Londres, frappant l'Angleterre au portefeuille.

La guerre continue, l'Angleterre étant littéralement sonnée par les coups néerlandais. Cependant le 4 août 1666 les néerlandais sont battus à North Foreland.

En dépit d'une situation compliquée, les anglais poursuivent leur avantage sauf que du 2 au 6 septembre 1666 Londres est ravagé par un incendie qui met l'économie nationale sur les genoux.

Les deux camps épuisés ouvrent des négociations tout en continuant à se battre ce qui est tout sauf une anomalie à l'époque.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Michie10
Micihiel De Ruyter

Du 9 au 14 juin 1667 à lieu le spectaculaire Raid sur la Medway mené par Michel De Ruyter ce qui représente l'acmé de ce conflit. Les néerlandais poussent encore jusqu'à aboutir à la Paix de Breda le 31 juillet 1667.

Une troisième guerre anglo-néerlandaise à lieu quelques années plus tard entre 1672 et 1674, c'est un épisode de la guerre de Hollande engagée par Louis XIV en 1672 et qui n'allait s'achever qu'en 1678. Cette guerre se termine par la victoire des néerlandais qui affrontaient une fois n'est pas coutume à l'époque une alliance franco-anglaise.

La guerre commence avant même la déclaration officielle, l'Angleterre tentant d'intercepter un convoi marchand  néerlandais venu du Levant, convoi protéger par une flottille chargée de la protéger des corsaires barbaresques.

Comme sur terre la situation n'est pas florissante (Guillaume d'Orange à du inonder les terres pour freiner l'avancée française), les Provinces-Unies mettent le paquet sur mer, des budgets supplémentaires sont débloqués, Johan De Witt demandant à Michiel De Ruyter de détruire la flotte franco-anglaise.

De Ruyter l'emporte à Solebay le 7 juin 1672 dans un contexte intérieur compliqué entre les orangistes et les Etats-Généraux.

Les franco-anglais tentent de débarquer aux Pays-Bas mais se heurte à la flotte dirigée par De Ruyter. C'est la première bataille de Schooneveld qui se termine par un match nul mais la deuxième bataille est favorable aux néerlandais.

Le 21 août 1673 à lieu la bataille de Texel Les pertes sont lourdes des deux côtés mais le résultat est mitigé avec néanmoins une victoire stratégique néerlandaise puisque les anglais renoncent à leur projet de débarquement.

Des négociations ne tardent pas à s'ouvrir entre anglais et néerlandais. Le traité de Westminster est signé le 19 février 1674 et ratifié par les Etats-généraux le 5 mars.

Il y aura plus d'un siècle plus tard une quatrième guerre anglo-néerlandaise (1780-1784), une guerre qu'on peut qualifier d'asymétrique tant il y avait une différence entre la puissance navale britannique et la puissance navale néerlandaise qui n'était plus que l'ombre d'elle-même.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Voc_ba10
Pavillon de la VOC à bord du Batavia, un navire muséal

La puissance navale néerlandaise c'est aussi la formidable aventure de la VOC (Vereenigde Oostindische Compagnie) la compagnie néerlandaise des Indes Orientales créée en 1602 et disparue en 1799.

Cette compagnie à charte typique de l'époque du mercantilisme était l'une si ce n'est la plus puissante compagnie de l'histoire, gérant le commerce en direction des Indes et entamant la colonisation d'un immense territoire aujourd'hui connu sous le nom d'Indonésie.

A son apogée, la compagnie disposa de plus de 100000 employés et sa flotte aligna au total près de 4770 navires dont 630 disparurent en mer.

Victime d'une corruption endémique et d'un déclin politique des Provinces-Unies, la VOC disparaît à la fin du 18ème siècle dans les secousses des guerres de la Révolution et de l'Empire.

Une marine déclassée

La marine néerlandaise suit le déclassement de son pays les Provinces-Unies. Elle devient une marine de seconde zone.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Helder10
Capture de la flotte néerlandaise par les hussards français au Helder

Elle va aussi rentrer dans l'histoire d'une façon dont elle se serait bien passée puisque c'est la seule marine dont les navires furent un jour capturé par la cavalerie !

Cet événement unique dans les annales militaires eut lieu dans la nuit du 23 janvier 1795. le 8ème régiment de hussards et un bataillon du 15ème régiment d'infanterie légère s'emparèrent des navires néerlandais pris dans les glaces au Helder.

Cinq vaisseaux de ligne, trois frégates et six corvettes soit un total de 850 canons plus des navires marchands furent ainsi capturés. Ces navires intégrèrent la marine de la république batave, marine alliée à la France.

L'avénement de la république batave (1795-1806) entraine un bouleversement des structures de la marine néerlandaise. A la structure décentralisée de feu des Provinces-Unies on préfère une organisation centralisée avec un commandement implanté à La Haye.

Après la rédition d'une escadre en baie de Saldanha (actuelle Afrique du Sud) en 1796, cette marine subit une terrible défairte à Camperduin (ou Camperdown) le 11 octobre 1797 face aux anglais.

Cette bataille est acharnée avec des néerlandais qui se battent avec l'énergie du désespoir. Finalement onze navires néerlandais sont capturés. Les pertes sont lourdes avec 203 tués et 622 blessés côté britannique, 540 tués et 620 blessés dans l'autre camp.

Ce n'est pas la fin de la «puissance navale» néerlandaise puisque étant un état satellite de la France, la république batave doit fournir un certain nombre de navires.

C'est ainsi qu'en 1800 la marine du Consulat dispose de 154 vaisseaux et de 99 frégates soit 253 navires qui s'opposent aux 285 navires de la Royal Navy. Sur les 253 navires, la république batave fournit 16 vaisseaux et 6 frégates soit à peine 9% du total.

En 1805, l'année de Trafalgar, la France peut compter sur 116 vaisseaux et 82 frégates soit un total de 198 navires parmi lesquels on compte 15 vaisseaux et 10 frégates soit une très légère augmentation alors que l'année suivante en 1806, la république batave cède la place au royaume de Hollande.

Contrairement à ce qu'on à longtemps cru, la déroute de Trafalgar ne met pas fin à l'ambition navale de l'empereur des français qui sait parfaitement que sans l'or anglais (la célèbre «cavalerie de Saint George») les coalitions auraient bien du mal à se monter.

Il faut donc frapper la puissance britannique à son cœur notamment à son commerce. Il faut donc une puissante marine que Napoléon s'emploie à reconstruire en mobilisant toutes les ressources du continent.

Etait-ce possible ? Peut être mais le retard était tel qu'il aurait fallu des années de paix sur le continent pour qu'un tel effort naval soit mené à bien et il ne faut pas être un génie pour comprendre que Londres aurait tout fait pour contrer cet effort en attaquant les chantiers navals, en soudoyant des pays alliés à la France...... .

Et même si les navires avaient été construits il aurait fallu des marins motivés, compétents avec une stratégie claire pour tenter de renverser l'emprise de Britannia sur les eaux. Autant dire beaucoup de paramètres à combiner et surtout une question qu'aucun empire européen ne parvint à résoudre : est-il possible d'être puissant sur terre et sur mer ?

Le royaume de Hollande peu avant sa disparition fournit encore treize vaisseaux et sept frégates sur un total respectif de 89 et de 55 soit peu de choses surtout face à une Royal Navy qui aligne 152 vaisseaux et 183 frégates.

Cet effort est contré par les captures, la marine britannique s'emparant de 1803 à 1815 de 310 navires dont 40 navires hollandais.

Outre la construction de navires, Napoléon Bonaparte se préoccupe des infrastructures, indispensables pour toute marine. Comme le dira Alfred T. Mahan «une marine sans ailes _c'est à dire sans bases_ appartient au passé».

Il poursuit la politique royale de l'Ancien Régime qui avait permis la construction de bases et d'arsenaux à Brest, à Lorient, à Rochefort, à Cherbourg et à Toulon.

De nouveaux arsenaux sont prévus à Cherbourg (les travaux étaient à peine entamé sous l'Ancien Régime), à Neuw Diep (près du Helder), à Anvers (chantier naval et base avec une annexe à Flessingue), Bremerhaven et Wilhemshaven, La Spezia et Trieste. Des travaux sont également menés à Bordeaux, Gênes, Ancone,Corfou et Venise. Naturellement cet immense projet n'à que très partiellement vu le jour.

Le 7 décembre 1813, les Pays-Bas retrouvent leur indépendance. Logiquement ce nouveau royaume remet sur pied une armée de terre et une marine. Tout au long du XIXème siècle, la marine néerlandaise va souffrir d'un manque criant de main d'oeuvre obligeant le gouvernement à faire appel aux colonies. Les effectifs passent ainsi de 5000 hommes en 1850 à un peu plus de 10000 en 1900.

Les servitudes de la marine néerlandaise ont augmenté avec la faillite de la VOC. 60% des moyens matériels et humains de la marine néerlandaise sont ainsi déployés outre-mer à partir des années 1850. Ce déséquilibre s'explique en partie par la neutralité néerlandaise et le fait que les Pays-Bas n'ont pas participé à un conflit majeur depuis 1839.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Piet_h10
Le cuirassé garde-côtes Piet Hein

En 1905 la marine néerlandaise devient officiellement la marine royale néerlandaise (Koninklijke Marine) et à abandonné les navires à voile à coque en bois au profit de navires à coque en fer propulsées par des machines à vapeur. Les premiers navires sont acquis à l'étranger mais dès 1867, le Rijkswerf d'Amsterdam peut produire des navires modernes pour la marine néerlandaise.

Dans les années 1890, une nouvelle phase de modernisation est menée avec des croiseurs protégés et des cuirassés garde-côtes. Ce type de navire typique des marines scandinaves et du nord de l'Europe est destiné à défendre les côtes et non à opérer en haute-mer.

En 1910, la marine royale néerlandaise met en service ses premiers sous-marins et sept ans plus tard va mettre en service des aéronefs. Durant le premier conflit mondial, elle mettra également sur pied des unités d'assaut au cas où la première guerre mondiale aurait débordé sur le territoire national.

Comme nous l'avons vu plus haut la marine néerlandaise à mis en service à la fin du 19ème siècle et à l'orée du 20ème siècle des navires garde-côtes appelés dans la langue batave Pantserschip ou navire blindé.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Dutch_10
Propositions de 1913 pour des cuirassés néerlandais

D'autres navires de ce type vont être mis en service avant le premier conflit mondial tandis qu'on va débattre sur l'utilité pour le petit royaume des Pays-Bas de posséder un véritable corps de bataille capable non pas de rivaliser avec les autres pays européens mais de dissuader anglais, allemands, français voir russes d'utiliser les eaux néerlandaises pour leurs opérations.

On peut aussi penser à la défense des colonies contre un pays ayant une volonté féroce d'expansion coloniale (Japon, Allemagne par exemple). Ce projet qui aurait pu aboutir à la construction de huit cuirassés est abandonné suite au déclenchement de la première guerre mondiale. Le projet est relancé après guerre mais la commission n'estime plus nécessaire l'acquisition de cuirassés et le projet ne débouchera pas. En 1917 les premiers avions sont acquis par la marine néerlandaise.

A cette acquisition de cuirassés devait s'ajouter six croiseurs-torpilleurs de 1200 tonnes, huit destroyers de 560 tonnes, huit torpilleurs, huit sous-marins et deux mouilleurs de mines. Cela aurait nécessité un investissement jusqu'en 1949 !

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hmnls_14
Le croiseur léger HMNLS Java

La marine néerlandaise va donc rester une marine secondaire dont les plus gros navires étaient des croiseurs légers. En septembre 1939 elle comptait cinq croiseurs, huit destroyers, vingt-quatre sous-marins et différents petits navires de soutien et de combat. Il y eut un projet d'acquérir trois croiseurs de bataille pour défendre les Indes Néerlandaises mais comme au début du vingtième siècle, le projet n'à pas aboutit.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hr_ms_11
Le destroyer HMNLS De Ruyter (classe Admiralen) et ci-dessous le sous-marin O-14
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hr_ms_12

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Design10
Design 1047, projet d'un croiseur de bataille pour défendre les Indes Néerlandaises

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Classe23
Plans d'origine pour la classe Eendracht

Après une participation symbolique durant la Campagne des Pays-Bas en mai 1940, la marine royale néerlandaise combat aux Indes Néerlandaises, subissant de terribles pertes notamment lors de la Bataille de la Mer de Java (27 février 1942) au cours de laquelle plus de 1000 marins et leur chef l'amiral Karel Doorman chef de l'ABDA (Australian British Dutch American) sont tués.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Karel_10
Karel Doorman

Par la suite quelques navires néerlandais vont combattre depuis la Grande-Bretagne, l'Australie et Ceylan, les sous-marins bataves jouant un rôle important.

Dans l'immédiat après guerre, les autorités néerlandaises révèrent d'une marine imposante pour éviter un nouveau désastre comme en 1940 et 1942 avec cuirassés, croiseurs, porte-avions, destroyers et sous-marins mais très vite pour ne pas dire de suite ce plan est enterré au profit d'un plan plus modeste.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hmnls_15
Le porte-avions HMNLS Karel Doorman (R-81) et ci-dessous le croiseur lance-missiles De Zeven Provincien
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Clm_de10

C'est ainsi que durant la guerre froide la marine royale néerlandaise à son apogée disposait d'un porte-avions léger (jusqu'en 1968), de deux croiseurs légers, de douze destroyers, de six frégates, de huit sous-marins ainsi que de nombreux navires de guerre des mines et de soutien. A cela s'ajoutait un Corps des Marines (Korps Mariniers) et une aéronavale avec des hélicoptères et des avions de patrouille maritime (Bréguet Atlantic puis P-3 Orion).

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_14
Le sous-marin Walrus (S-802) récemment désarmé et le destroyer lance-missiles De Zeven Provincien (F-802)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_15

En 2023 la marine néerlandaise dispose de trois sous-marins de classe Walrus (processus de remplacement engagé avec quatre unités), de quatre frégates de classe De Zeven Provincien (doivent être modernisées), de deux frégates de classe Karel Doorman (doivent être remplacées par deux frégates dévellopées en coopération avec la Belgique qui à récupéré deux unités de ce type), quatre patrouilleurs océaniques de classe Holland, cinq chasseurs de mines de classe Alkmaar (en cours de remplacement, programme commun avec la Belgique), un navire de soutien le Karel Doorman (un deuxième baptisé Den Helder est en cours de construction), deux TCD de classe Rotterdam (pourraient être remplacés par des navires d'un programme commun anglo-hollandais) et différents navires de soutien.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hmnls_16
Le HMNLS Rotterdam (L-800) et un NH-90 aux couleurs néerlandaises
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Nh-90_21

Si le Korps Mariniers est toujours là (avec intégration d'un bataillon d'infanterie de marine allemand), l'aéronavale ne comprend plus que des hélicoptères NH-90 qui ont remplacé les Lynx, les P-3 Orion ayant été revendus à l'Allemagne et au Portugal (respectivement huit et cinq).

A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyMer 24 Jan 2024, 16:28



Chronologie

-1488 Création du poste d'Amiral des Flandres par Maximilien d'Autriche. C'est considéré comme l'acte de naissance de la «marine néerlandaise»

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Gueux_11
Prise de Brielle par les watergeuzen

-1568 : les provinces protestantes des Pays-Bas espagnols se révoltent. Les gueux sur terre se doublent des gueux des mers (watergeuzen) mènent des opérations de corsaire.

-1573 : victoire des gueux des mers sur les espagnols lors de la Bataille de la Zuiderzee

-1607 une escadre néerlandaise détruit une flotte espagnole en construction à Gibraltar

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Piet_h11
Piet Hein

-18 juin 1629 : mort au combat de Piet Hein

-1639 Bataille des Dunes victoire néerlandaise sur les espagnols

-10 juillet 1652 au 5 avril 1654 : première guerre anglo-néerlandaise

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Maarte10
Maarten Tromp

-10 août 1653 : Bataille de Scheveningue. Maarten Tromp meurt au cours de cette bataille

-1665-1667 : deuxième guerre anglo-néerlandaise

-13 juin 1665 : Bataille de Lowesoft qui se termine par une défaité néerlandaise et la mort de Kortenaer

-11 au 14 juin 1666 : Bataille des Quatre Jours qui se termine par la victoire des néerlandais.

-4 août 1666 : Bataille de North Foreland qui se termine par une victoire anglaise

-9 au 14 juin 1667 : Raid sur la Medway mené par Johann de Witt. Victoire néerlandaise

-1672-1674 troisième guerre anglo-néerlandaise dans le cadre de la guerre de Hollande

-7 juin 1672 : Bataille de Solebay qui se termine par une victoire néerlandaise

-21 août 1673 Bataille de Texel qui se termine par une victoire néerlandaise même si Isaac Sweers meurt au cours de cet engagement

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Michie11
Michel De Ruyter

-22 avril 1676 : mort de Michel De Ruyter lors de la Bataille d'Agosta

-1780-1784 : Quatrième guerre anglo-néerlandaise dans le contexte de la guerre d'indépendance américaine.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Helder11
Capture de la flotte néerlandaise au Helder

-23 janvier 1795 : sous le commandement du général Jean-Guillaume de Winter le 8ème régiment de hussards et le 15ème régiment d'infanterie légère capturent la flotte néerlandaise bloquée par les glaces au Texel.

-11 octobre 1797 : défaite néerlandaise face aux anglais à la bataille de Camperdown

-1910 : les premiers sous-marins sont mis en service dans la marine néerlandaise.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hmnls_17
HNLMS De Zeven Provincien

-Février 1933 : l'équipage du cuirassé garde-côtes HNMLS De Zeven Provincien se mutine aux Indes Néerlandaises. Une démonstration de force menée par l'aviation tourne mal, la bombe qui devait exploser devant l'étrave est larguée sur provoquant la mort de 23 marins.  

-27 février 1942 : Bataille de la Mer de Java. Lourde défaite néerlandaise


A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4859
Age : 77
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyMer 24 Jan 2024, 18:11

thumright ... Au 17ème siècle, la flotte de "combat" batave était constituée de navires marchands, armés en guerre, mais, au siècle suivant, alors que la construction de bâtiments à pure "vocation militaire" était devenue la règle, au sein des marines anglaises et française, la 'Hollande" avait loupé le coche, en restant "assise sur son concept"! Ses bâtiments "correspondaient", alors, aux unités "civiles" de commerce armées, les célèbres "paquebots" ou Indiamen, mis en service au XVIIIème siècle par la Compagnies des Indes Britanniques - son pendant français s'étant, entre temps, lui, royalement vautré!lol! -.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyMer 24 Jan 2024, 18:52

Merci du complément. Cela peut expliquer le déclin de la marine néerlandaise mais es-ce le facteur dominant je suis pas assez cale dans ce domaine

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyVen 26 Jan 2024, 13:29



Les frégates et les destroyers de la Koninklijke Marine

NdA Je ne vais aborder que les frégates et les destroyers utilisés après la seconde guerre mondiale

Classe Bathurst
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hr_ms_13
HNLMS Ceram (F-815) ex-HMAS Burnie

Ces soixante navires ont été construits en Australie par huit chantiers. Classés initialement comme des dragueurs de mines, ils furent rapidement considérés comme des corvettes.

Ces navires déplaçaient de 930 tonnes, mesurant 57m de long pour 9.4m de large et un tirant d'eau de 2.6m, une vitesse maximale de 15 nœuds, un équipage de 85 hommes avec un armement composé d'un canon de 76mm (ou de 102mm), un canon de 40mm Bofors, deux ou trois canons de 20mm Oerlikon et quarante grenades ASM.

La marine néerlandaise reçoit dans l'immédiat après guerre huit navires pour reconstituer ses forces notamment aux Indes Néerlandaises.

Le HMAS Burrie est transféré le 5 juillet 1946 devenant le HMNLS Ceran (désarmé en 1958), le HMAS Cairns est transféré le 17 janvier 1946 devenant le HMNLS Ambon étant utilisé par les néerlandais jusqu'en 1950 puis par les indonésiens (Banteng) jusqu'en 1968.

Le HMAS Ipswich est transféré le 5 juillet 1946 devenant le HMNLS Mortai étant utilisé par les néerlandais jusqu'en 1949 puis par les indonésiens jusqu'en 1958 date de sa destruction par une attaque de mercenaires.

Le HMAS Kalgoorlie est transféré en 1946 rebaptisé HMNLS Temate, utilisé jusqu'à son désarmement survenu en 1958 (démoli en 1961), le HMAS Lismore est transféré le 3 juin 1946, rebaptisé HMNLS Battjan et utilisé jusqu'à son désarmement en 1958.

Le HMAS Tamworth est transféré le 30 avril 1946 rebaptisé HMNLS Tidore et utilisé jusqu'en décembre 1949 quand le navire est cédé à l'Indonésie qui va l'utiliser sous le nom de Pati Whus jusqu'en 1969.

Le HMAS Tocwomba est transféré le 5 juillet 1946 rebaptisé HMNLS Boeroe et utilisé jusqu'en 1958 alors que le HMAS Wollongong transféré le 11 février 1946 rebaptisé HMNLS Banda et utilisé jusqu'en 1950 date de son transfert à l'Indonésie où elle va servir sous le nom de Radjawalli.

Classe Cannon
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_16
HNLMS Van Amstel (F-806) ex-USS Burrows (DE-105)

Les destroyers d'escorte de classe Cannon font partie de cette génération spontanée de navires d'escorte construite pendant la guerre. 116 navires furent prévus mais seulement 72 furent finalement achevés.

C'était des navires de 1240 tonnes (1360 tonnes à pleine charge), mesurant 93.3m de long sur 11m de large pour un tirant d'eau de 3.5m, une propulsion diesel-électrique perrmettant une vitesse maximale de 21 nœuds, un armement composé de trois canons de 76mm, deux canons de 40mm Bofrs, huit canons de 20mm Oerlikon, trois tubes lance-torpilles de 533mm, huit projecteurs de grenades ASM, un Hedgehog et deux grenadeurs de sillage, l'équipage étant de 216 hommes.

La marine néerlandaise comme nombre de marines européennes reçoit six exemplaires pour reconstituer ses forces, ces navires formant la classe Van Amstel.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_17
Le HNLMS Van Ewjick (F-808) ex-USS Gustafson (DE-182)

Le USS Burrows (DE-105) est transféré le 1er juin 1950 devenant le Vam Amstel (F-806) étant utilisé jusqu'en février 1968, le USS Gustafson (DE-182) est transféré le 23 octobre 1950 devenant le Van Ewjick (F-808) étant utilisé jusqu'en décembre 1967, le USS Stern (DE-187) est transféré le 1er mars 1951 étant rebaptisé Van Zijll utilisé jusqu'en 1967, le USS O'Neill (DE-188) est transféré le 23  octobre 1950 étant rebaptisé Dubois (F-809) et utilisé jusqu'en décembre 1967.

Le USS Eisner (DE-192) est transféré le 1er mars 1951 devenant De Zeeuw (F-810) et utilisé jusqu'en décembre 1967 alors que le USS Stern (DE-187) transféré le 1er juin 1950 et rebaptisé De Bitter (F-807), utilisé jusqu'en décembre 1967.

Les navires toujours officiellement propriété de l'US Navy sont rendus courant 1968 et promptement envoyés à la démolition.

HMS Quilliam (G-09)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hmns_b10
Le HNLMS Banckert (D-801) ex-HMS Quilliam (G-09)

Ce destroyer type Q est mis en service dans la marine britannique le 22 octobre 1942. Désarmé le 21 novembre 1945, il est transféré à la marine royale néerlandaise et rebaptisé HMNLS Banckert. Il est désarmé en avril 1952, rayé le 19 octobre 1956 et démoli en 1957.

C'était un navire de 1732 tonnes (2463 tonnes à pleine charge), mesurant 109.19m de long pour 10.87m de large et un tirant d'eau de 2.90m, une vitesse maximale de 36.75 nœuds, un armement composé de quatre canons de 120mm, un affût quadruple «Pom-Pom», six canons de 20mm Oerlikon, quatre projecteurs et deux grenadeurs de sillage, deux plate-formes quadruples lance-torpilles de 533mm et un équipage de 189 hommes.

Destroyers type N
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hms_no19
Le HMS Noble

Les huit destroyers de type N appartiennent à une classe plus large le type J/K/N avec vingt-quatre navires. Aucun de ces destroyers ne sera utilisé par la Royal Navy, cinq étant transférés à la Royal Australian Navy, un transféré à la marine polonaise libre et deux à la marine néerlandaise.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hms_no20
Le HMS Non Pareil

Le HMS Noble (G-84) est mis en service le 20 février 1942 sous le nom de Van Galen (vendu à la démolition en 1957) alors que le HMS Non Pareil (G-16) mis en service le 30 octobre 1942 sous le nom de Tjerk Hiddes (transféré à l'Indonésie en 1951 et désarmé en 1961).

C'était des navires de 2367 tonnes à pleine charge, mesurant 108.7m de long pour 10.90m de large et un tirant d'eau de 3.8m, une vitesse maximale de 36 nœuds, un armement composé de six canons de 120mm en trois tourelles doubles, un Pom-Pom quadruple et deux affûts quadruples de 12.7mm, deux plate-formes quintuples lance-torpilles de 533mm et des grenadeurs, le tout servit par 163 officiers et marins.

Destroyers type S
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hms_sc12
Le HMS Scorpion (G-72) devenu ci-dessous le HNLMS Kortenaer
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hr_ms_14

La Koninklijke Marine à récupéré trois destroyers type S, les HMS Scorpion (G-72), HMS Serapis (G-94) et HMS Scourge (G-01)  qui sont mis en service respectivement le 11 mai, 14 juillet et le 23 décembre 1943. Cela fait partie du War Emergency Programm (WEP).

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hms_se10
Le HMS Serapis est devenu le HNLMS Piet Hein
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hmnls_18

Le premier est transféré à la marine néerlandaise dès le 16 août 1945 et rebaptisé HMNLS Korteaner, le navire étant reclassé frégate en 1957 (F-812 au lieu de D-804), désarmé en 1963 et promptement démoli. Le second est transféré le 5 octobre 1945, rebaptisé HMNLS Piet Hein et utilisé jusqu'en 1962 quand le navire est désarmé puis démoli. Le troisième transféré le 1er février 1946 est rebaptisé HMNLS Evertsen qui sera désarmé et démoli en 1963.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hms_sc13
Le HMS Scourge est devenu le HNLMS Evertsen
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hmns_e10

C'était des navires de 1730 tonnes, mesurant 111m de long pour 11m de large et un tirant d'eau de 4.3m, une vitesse maximale de 36 nœuds, un armement composé de quatre canons de 120mm, deux canons de 40mm, huit canons de 20mm, huit tubes lance-torpilles de 533mm en deux plate-formes quadruples et des grenadeurs.

Classe Holland
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_18
Le HNLMS Holland (D-808)

Initialement connu sous le nom de Submarine Destroyer 1947, les quatre navires construits (six initialement prévus) sont les premiers grands navires de combat construits aux Pays-Bas depuis la libération du pays. Rompant avec une tradition néerlandaise, les navires sont baptisés du nom de provinces et non d'amiraux ou de marins.

Le HMNLS Holland (D-808) est en service dans la marine néerlandaise du 31 décembre 1954 à 1978 date de sa vente à la marine péruvienne. Rebaptisé BAP Garcia y Garcia, il à été désarmé en 1986 et démoli.

Le HMNLS Zeeland (D-809) est en service du 1er mars 1955 au 29 septembre 1979, étant vendu à la démolition en novembre de la même année.

Le HMNLS Noord-Brabant (D-810) est en service du 1er juin 1955 au 8 mars 1974, étant désarmé suite à une collision avec un vraquier britannique deux mois plus tôt qui rendait sa mise en service beaucoup trop onéreuse pour un navire ayant près de vingt années de service.

Le HMNLS Gelderland (D-811) est en service dans la marine royale néerlandaise du 17 août 1955 à 1973, étant utilisé comme ponton-école à Amsterdam jusqu'en 1988 quand il est envoyé à la casse.

C'était des navires de 2185 tonnes mesurant 113m de long pour 11.4m de large et un tirant d'eau de 5.1m, une vitesse maximale de 32 nœuds, un armement composé de quatre canons de 120mm Bofors en deux tourelles doubles, un canon de 40mm Bofors, deux lance-roquettes ASM quadruples Bofors et deux grenadeurs de sillage, le tout servit par 247 officiers et marins.

Classe Friesland
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hms_sc13
Le HNLMS Friesland (D-812)

Initialement connus sous la désignation de Submarine Destroyer 1949 les huit unités de classe Friesland sont une version améliorée et agrandie des Holland. Elles ont été remplacées par les Kortenaer, sept d'entre-eux connaissant une seconde carrière sous pavillon péruvien.

Le HMNLS Friesland (D-812) est en service dans la marine néerlandaise du 22 mars 1956 au 29 juin 1979 (démoli en 1979), le HMNLS Groningen (D-813) est en service dans la marine néerlandaise du 12 septembre 1956 au 20 janvier 1981 (BAP Galvez 2 mars 1981 à 1991), le HMNLS Limburg (D-814) est en service du 31 octobre 1956 au 1er février 1980 (BAP Capitan Quinoes 27 juin 1980 à 1991), le HMNLS Overijssel (D-815) est en service du 4 octobre 1957 au 11 juin 1982 (BAP Colonel Bolognesi 1982-1990).

Le HMNLS Drenthe (D-816) est en service du 1er août 1957 au 24 novembre 1980 (BAP Guise 3 juin 1981 à 1985), le HMNLS Utrecht (D-817) est en service du 1er octobre 1957 au 1er août 1980 (BAP Castilla 6 octobre 1980 à 1991), le HMNLS Rotterdam (D-818) est en service du 28 février 1957 au 15 mai 1981 (BAP Diez Canseio 1981-1991) et le HMNLS Amsterdam (D-819) est en service du 10 avril 1958 au 12 mai 1980 (BAP Villar 23 mai 1981 à 1991).

C'était des navires de 3070 tonnes, mesurant 116m de long sur 11.7m de large pour un tirant d'eau de 5.2m, une vitesse maximale de 36 nœuds, un armement composé de deux tourelles doubles de 120mm Bofors, six canons de 40mm Bofors, deux lance-roquettes ASM Bofors et deux grenadeurs, le tout servit par un équipage de 284 hommes.

Classe Roofdier
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_20
Le HNLMS Wolf (F-817)

Ces six frégates ou plutôt corvettes ont été en service dans la marine royale néerlandaise de 1954 à 1984, une carrière qui commença par le combat et qui se termina par des missions paramilitaires (surveillance de la ZEE, police des pêches).

Ces navires ayant été financés par le MDAP (Mutual Defense Assistance Programm) ils disposent d'une double numérotation, PCE-1604 à 1609 et F-817 à 822. Ces navires furent baptisés Wolf Fret Hemelyn Vos Panter et Jaguar.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_21
Le HNLMS Hermelyn (F-819)

C'était des navires de 945 tons, mesurant 56.3m de long pour 10.3m de large et un tirant d'eau de 2.95m, une vitesse maximale de 15 nœuds, un armement composé d'un canon de 76mm, de deux canons de 40mm, de deux canons de 20mm, d'un lance-roquettes Hedghegog et de trois grenadeurs. L'équipage est composé de 65 hommes.

Classe Van Speijk
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_23
Le HNLMS Isaac Sweers (F-814)

Ces six navires sont une version néerlandaise du type 12M (classe Leander) et doivent remplacer les Cannon cédés par les américains. Ils doivent opérer avec le porte-avions léger Karel Doorman qui avec ses S-2 Tracker devait traquer les «loups gris» de l'amiral Gorchkov. Modernisées à la fin des années soixante-dix, elles ont été cédées à la marine indonésienne à la fin des années quatre-vingt (classe Ahmad Yani).

Le HMNLS Van Speijk (F-802) à été en service dans la marine néerlandaise du 14 février 1967 à 1986, le HMNLS Galen (F-803) à été en service dans la marine néerlandaise du 1er mars 1967 à 1987, le HMNLS Tjerk Hiddes (F-804) à été en service dans la marine néerlandaise du 16 août 1967 à 1985, le HMNLS Van Nes (F-806) à été en service dans la marine néerlandaise du 9 août 1967 à 1986, le HMNLS Isaac Sweers (F-814) à été en service du 15 mai 1968 à 1986 alors que le HMNLS Evertsen (F-815) à été en service du 21 décembre 1967 à 1989.

C'était des navires de 1995 tonnes (2585 tonnes à pleine charge), mesurant 113.4m de long pour 12.5m de large et 5.8m de tirant d'eau, une puissance propulsive de 30000ch lui permettant d'atteindre une vitesse maximale de 28.5 nœuds, un armement composé de deux canons de 114mm en tourelle double (remplacé ensuite par un canon de 76mm), deux lanceurs Sea Cat, un mortier ASM Limbo. La refonte à permis l'embarquement de huit Harpoon, de deux plate-formes triples lance-torpilles Mk 32 en remplacement du Limbo tandis que le Westland Wasp est remplacé par un Westland Lynx. L'équipage se compose de 254 hommes (180 hommes après refonte).

Classe Tromp
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_24
HNLMS Tromp (F-801)

Ces deux frégates ont été construites au début des années soixante-dix pour remplacer les deux croiseurs légers de classe De Zeven Provincien comme navires-amiraux. Avec leur immense radome, elles reçurent le surnom de Kojak en référence au célèbre policier à la sucette joué par Telly Savalas.

Le HMNLS Tromp (F-801) à été en service du 3 octobre 1975 à 1999, le HMNLS De Ruyter (F-806) du 3 juin 1976 à 2001. Elles ont été remplacées par quatre frégates de classe De Zeven Provincien, des navires baptisés De Zeven Provincien, Evertsen, Tromp et De Ruyter.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_25
Le HNLMS De Ruyter (F-806)

C'était des navires de 3724 tonnes (4377 tonnes à pleine charge), mesurant 133.2m de long pour 14.8m de large et un tirant d'eau de 6.66m, une puissance propulsive de 6220ch, une vitesse maximale de 28 nœuds, un équipage de 306 hommes, un armement composé d'une tourelle double de 120mm (récupéré sur le HMNLS Gelderland),d'un lanceur Mk 13 pour quarante missiles SM-1, un lanceur octuple Mk-29 pour seize Sea Sparrow, huit Harpoon, deux plate-formes triples lance-torpilles, un CIWS Goalkeeper et un hélicoptère Lynx.

Classe Jacob Van Heemskerck
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_22
Le HNLMS Jacob van Heemsherck (F-812) en compagnie du USS Ranger (CV-61)

Ces deux navires sont la version antiaérienne des Korteaner avec notamment un système Standard SM-1 en remplacement de la plate-forme et le hangar hélicoptère et l'absence d'un canon de 76mm, l'artillerie se limitant à un système Goalkeeper et à deux canons de 20mm.

A l'origine de ces deux navires figure la volonté de la Koninklijke Marine d'organiser sa force de combat en trois groupes de combat. Les deux premiers doivent être composés de six nouvelles frégates dirigées par une frégate de classe Tromp pendant qu'une version antiaérienne des futures Kortenaer devait diriger les Van Speijk.

Le projet est bouleversé par le rachat par la Grèce de deux frégates en construction. La marine royale néerlandaise décide de construire deux frégates antiaériennes.

La frégate HMNLS Jacob Van Heemskerck (F-812) est en service du 15 janvier 1986 à 2005 date de sa vente au Chili où sa carrière s'est poursuivie sous le nom d'Almirante Lattore (FFG-14) jusqu'en novembre 2019.

La frégate Witte de With (F-813) est en service du 17 septembre 1986 à 2005 date de sa vente au Chili où sa carrière s'est poursuivie sous le nom de Capitan Prat (FFG-11) jusqu'en novembre 2019.

C'était des navires 3000 tons (3700 tons à pleine charge), mesurant 130m de long sur 14.5m de large et un tirant d'eau de 4.4m, une puissance propulsivee 60200ch fournit par un système COGOG, une vitesse maximale de 30 nœuds, un armement composé de deux tubes lance-torpilles doubles, de huit Harpoon, d'un lanceur SM-1 (40 missiles), d'un lanceur octuple Sea Sparrow (huit en position de tir et 16 en réserve), d'un CIWS Goalkeeper et de deux canons de 20mm. L'équipage se composait de 197 officiers et marins.


A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyDim 28 Jan 2024, 15:43



Genèse des Kortenaer

Des frégates à dominante anti-sous-marine
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_26
Schéma de la classe Kortenaer

La mise au point des Kortenaer commence à la fin des années soixante en vue de remplacer les destroyers de classe Holland et Friesland. Contemporaines des Bremen (qui sont une adaptation des Kortenaer) et des F-70 classe Georges Leygues, les Kortenaer doivent renforcer les capacités anti-sous-marines de la marine néerlandaise.

Pour cela il faut des navires plus rapides, à la propulsion plus moderne, une capacité aérienne et surtout des missiles pour faire des Kortenaer des frégates certes anti-sous-marines mais pouvant également mener d'autres opérations de combat contre les avions et les navires de surface dans un contexte où la marine soviétique avait oublié son tropisme sous-marinier pour une flotte plus équilibrée.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Rolls_12
Rolls-Royce Olympus et ci-dessous Rolls-Royce Tyne
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Rolls_11

Ces navires sont de conception classique pour l'époque avec une coque élancée sans gaillard d'avant, des superstructures ramassées avec une propulsion COGOG (Combined Gas or Gas) avec des turbines à gaz pour le combat et d'autres pour la navigation économique.

L'armement à évolué durant la conception avec d'abord deux tourelles de 76mm (une à l'avant et une à l'arrière sur le toit du hangar hélicoptère) avant que la tourelle arrière ne soit in fine remplacée par un canon de 40mm Bofors en attendant un système de défense rapprochée Goalkeeper de 30mm.

A la différence de ses devanciers, les Kortenaer embarquent des missiles avec des Sea Sparrow pour la défense antiaérienne à courte portée et des Harpoon pour la lutte antinavire. En revanche la lutte anti-sous-marine sera assurée uniquement par des torpilles Mark 46 mod 5 lancées depuis deux plate-formes triples Mk 32 et par les Lynx qui vont être commandés au milieu des années soixante-dix.

Pas moins de douze navires vont être commandés pour remplacer nombre pour nombre les Holland et les Friesland. Les quatre premières sont commandées le 31 août 1974, les quatre suivantes le 28 novembre 1974 et les quatre dernières le 29 décembre 1976.

les huit premières et les deux dernières vont être construites par les chantiers navals De Schelde sis à Vlissingen alors que les neuvièmes et dixièmes vont être construites par Wilton-Fejenoord à Schiedam.

Si la volonté iranienne de commander huit unités se fracassera sur la révolution islamique de janvier 1979, la Grèce elle va aller au bout en.....rachetant des navires en construction.

Un contrat est signé pour une coque le 15 septembre 1980 suivit d'une deuxième en option, option exercée le 7 juin 1981. Les navires concernés seront les numéros 6 et 7 baptisés Peter Florisz et Witte de With. Si le premier nom sera repris pour baptiser la dernière, le second ne le sera pas ou du moins pas pour une Kortenaer mais pour une Jacob Van Heemskerck. A noter que numériquement parlant les deux unités manquantes vont être remplacées par les unités de classe Jacob van Heemskerck, version de défense antiaérienne des Kortenaer.

Les chantiers constructeurs

De Schelde
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Damen_10
Un paquebot en construction à Vlissingen

Actuellement connu sous le nom de Damen Schelde Naval Shipbuilding c'est un chantier implanté à Vlissingen entre Escaut et Mer du Nord. Un premier chantier créé en 1814 par la marine hollandaise à fermé en 1868.

Le 8 octobre 1875 un nouveau chantier naval royal est créé sur le même site. Quasiment cent ans plus tard en 1965, il fusionne avec le chantier naval RDM et la NV Motorenfabriek Thanasse de De Steig. En 1966 cette entreprise intègre le groupe RSV qui devient en 1991 le Koninklijke Schelde Groepe BV (KSG) qui intègre le groupe Damen en 2000.

Parmi les navires construits on trouve le cuirassé garde-côtes Evertsen, les corvettes de classe Diponegro pour l'Indonésie, le croiseur Java, les destroyers de classe Wolf, Admiraleen, Gerard Callenburgh, Holland et Friesland sans oublier les frégates de classe Van Spejik, Kortenaer, Jacob Van Heemskerck et Karel Doorman. On trouve également les TCD de classe Rotterdam, les OPV de classz Holland ainsi que des sous-marins (tous construits avant guerre).

Wilton-Fejenoord
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Wilton10

Ce chantier naval à été opérationnel de 1929 à 1999. Pouvant assurer des constructions et des réparations navales, il est issu de la fusion de plusieurs chantiers et de plusieurs sociétés de construction mécanique qui se sont installées sur place dès 1825. En 1999 il intègre le groupe Rotterdam United Shipyard qui lui même est intégré au groupe Damen en 2003.

Les débuts en pleine crise de 1929 sont difficiles mais le chantier est sauvé par des commandes de pétroliers ainsi que la commande de navires militaires par la marine néerlandaise. En 1935 il participe à la création d'un bureau d'études et de conception commune avec d'autres chantiers navals néerlandais.

Ravagé par le second conflit mondial, le site est peu à peu reconstruit et si l'activité commence dès 1945 il ne va retrouver sa pleine capacité qu'en 1952.

Parmi les navires construits nous trouvons les paquebots Maasdam et Statentam, les croiseurs légers De Ruyter (1935 et De Ruyter (classe De Zeven Provincien), les destroyers Gelderland et Overijssel mais aussi quatre frégates de classe Kortenaer ou encore des sous-marins notamment pour Taïwan.

A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyMar 30 Jan 2024, 17:09



CARRIERE OPERATIONNELLE (1) : PAYS-BAS

HMNLS Kortenaer (F-807)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_27
La frégate Kortenaer (F-807) à la mer

Présentation

-La frégate HMNLS Kortenaer (F-807) est mis sur cale aux chantiers navals De Schelde de Vlissingen le 8 avril 1975 lancé le 18 décembre 1976 et mis en service le 26 octobre 1978.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Egbert10

C'est le quatrième navire à porter le nom de Egbert Bartholomeusz Kortenaer (1604-13 juin 1665)

Issu d'une modeste famille, il apprend comme tous les marins de l'époque son métier sur le tas. Capitaine en 1653, il devient vice-admiraal le 8 mai 1659.

Le 29 janvier 1665, peu avant le début de la deuxième guerre anglo-néerlandaise, il est promu lieutenant-amiral de l'Amirauté de Meuse.

Orangiste, il ne reçoit pas le commandement de la flotte alors que selon les anglais c'est leur meilleur marin. Il commande l'avant-garde de la flotte batave lors de la bataille de Lowestoft, bataille au cours de laquelle il est tué par un boulet de canon.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hr_ms_15
Le destroyer HMNLS Kortenaer (classe Admiralen)

La frégate anti-sous-marine succède à un cuirassé garde-côtes de classe Evertsen en service de 1895 à 1920, à un destroyer de classe Admiralen mis en service le 3 septembre 1928 et coulé lors de la Bataille de la Mer de Java le 27 février 1942 par une Longue Lancé lancé par le croiseur lourd Haguro, à un destroyer type S britannique, le HMS Scorpion (G-72) mis en service le 11 mai 1943, désarmé le 16 août 1945, vendu à la marine néerlandaise, reclassé frégate en 1957 (F-812 à la place du D-804), désarmé puis démoli en 1963.

Carrière opérationnelle

Le 12 mars 1979 le nouveau fleuron de la force de combat néerlandaise appareille en compagnie de la frégate Tromp le destroyer Drenthe et le pétrolier Poolster pour une croisière en Extrême-Orient.

Durant les années quatre-vingt la frégate multiplie les exercices avec les autres marines de l'OTAN pour se préparer à un potentiel conflit en Europe contre le Pacte de Varsovie.

En 1988, la frégate appareille en compagnie des frégates Jan Van Brakel et Witte de With, le tout soutenu par le pétrolier-ravitailleur Zuiderkruis. La petite escadre se rend en Extrême-Orient et en Australie pour participer aux célébrations du bicentenaire de l'Australie (1788-1988).

En juin 1994, la frégate participe à l'exercice BALTOPS 94 qui comme son nom l'indique se déroule en mer Baltique, une mer fermée longtemps dominée par les soviétiques et leurs alliés de feu le Pacte de Varsovie et qui depuis 1991 était devenu une mare occidentalis.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hns_ko10
La frégate grecque Kontouriotis (F-462)

Désarmée le 15 février 1996, la frégate est vendue à la marine grecque en juin 1997. Rebaptisée Kontouriotis (F-462) elle est remise en service le 15 décembre 1997 et toujours en service actuellement après avoir été modernisée au début des années 2000.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyMar 30 Jan 2024, 17:20



HMNLS Callenburgh (F-808)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_28
HMNLS Callenburgh (F-808)

Présentation

-La frégate HMNLS Callenburgh (F-808) est mis sur cale aux chantiers navals De Schelde de Vlissingen le 2 septembre 1975 lancée le 26 mars 1977 et mise en service le 26 juillet 1979.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Gerard10

C'est le deuxième navire néerlandais à porter le nom de Gerard Callenburgh (Willemstad 6 décembre 1642-Vlaardingen 8 octobre 1722), un marin néerlandais des Temps Modernes.

Fils d'un négociant en bois, il choisit de rentrer dans la marine en 1661 comme cadet, servant dans l'Amirauté de la Maze (Rotterdam). Second lieutenant en 1666, lieutenant le 10 février 1671, il participe à la troisième guerre anglo-néerlandaise sous le commandement de Michiel De Ruyter.

Capitaine à titre extraordinaire en 1673, capitaine à part entière en 1674, il est vice-amiral en 1676, soutenant Guillaume III d'Orange dans la Glorieuse Révolution qui renversant Jacques II au profit de Marie II Stuart. Il termine sa carrière lors de la guerre de Succession d'Espagne, devenant commandant en chef de la marine néerlandaise en 1711.

La F-808 succède à un destroyer de classe....Gerard Callenburgh. Quatre unités étaient en construction à la fin des années trente pour moderniser la Koninklijke Marine.

Malheureusement pour la marine batave, l'invasion des Pays-Bas par l'Allemagne en mai 1940 interdit l'achèvement des quatre unités ou presque.

En effet l'unité tête de sérié est mise en service le 11 octobre 1942 sous pavillon allemand sous la désignation glamour de ZH-1 (Zerstörer Hollandische-1 «Destroyer néerlandais n°1»), étant coulé le 9 juin 1944 au large de la Normandie par le destroyer HMS Ashanti.

L'Isaac Sweers sera coulé le 13 novembre 1942 dans l'Océan Indien par le U-431 alors les deux autres seront sabordés aux Pays-Bas (Tjerk Hiddes et Phillips van Almonde).

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_29
Une frégate à la mer

Du 8 février au 19 mai 1982, la frégate intègre un groupe occasionnel composé également des frégates Tromp, Van Speijk et Piet Hein, du destroyer Overijssel, le tout soutenu par le pétrolier-ravitailleur Zuiderkruis. La petite escadre se rend aux Etats-Unis pour célébrer le bicentenaire des relations diplomatiques entre Washington et La Haye.

Du 13 janvier au 19 juin 1986, la frégate participe à une croisière d'entrainement en Extrême-Orient au sein d'un groupe occasionnel également composé des frégates De Ruyter (D-806), Jan Van Brakel (F-825), Van Kinsbergen (F-809), le tout soutenu par le pétrolier-ravitailleur Poolster (A-835).  

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hns_ad10
La frégate Adras (F-459)

Désarmée en 1994, elle est vendue à la Grèce le 30 mars 1994 et remise en service sous le nom de Adras (F-459) le 30 juin 1995. Modernisée au début des années 2000 comme toutes ses consoeurs, la frégate est toujours en service en 2024 même si elle est clairement en fin de carrière.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyMar 30 Jan 2024, 17:27



HMNLS Van Kinsbergen (F-809)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_30
La frégate Van Kinsbergen (F-809) à quai

Présentation

-La frégate Van Kinsbergen (F-809) est mise sur cale aux chantiers navals De Schelde de Vlissingen le 2 septembre 1975 lancée le 16 avril 1977 et mise en service le 24 avril 1980.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Jan_he10

C'est le deuxième navire de la marine néerlandaise à célébrer la mémoire de Jan Henrik van Kinsbergen (Doesburg 1er mai 1735-Appeldoorn 24 mai 1819), un amiral néerlandais qui fût un homme d'action et de réflexion, jouant un rôle clé dans la modernisation d'une marine néerlandaise en plein déclin après un âge d'or qui la vit concurrencer la Royal Navy.

De 1773 à 1775, il au service de la Russie, combattant la Grande-Bretagne en 1781 devenant un héros national. En revanche il à décliné un poste au sein de la marine danoise.

En 1806 il est de retour au service du Royaume de Hollande dirigé par un certain Louis Bonaparte, le frère de qui vous savez. Fleet Marshal et comte, il est dégradé en 1810 suite à l'annexion du Royaume de Hollande par la France. Redevenu vice-amiral, il est fait également comte français et sénateur ce qui est donc tout sauf une disgrâce.

Philantrope aidant les pauvres, il s'investit dans le dévellopement de l'éducation des sciences et de la navigation.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_31
Le sloop Van Kinsbergen

La frégate succède à un sloop mis en service le 24 août 1939, servant de stationnaire aux Antilles Néerlandaises. De retour en Europe en 1945, il repart à la fin de l'année pour reprendre son rôle de stationnaire. Désarmé le 29 mai 1959, le navire est démoli en 1974.

Depuis un troisième navire à rappeler la mémoire de ce marine, un navire-école _nul doute que cela aurait plu à Jean-Henri_ le A-902 mis en service en 1999 mais qui doit être remplacé à moyen terme avec d'autres navires de soutien.

Carrière opérationnelle

Du 13 janvier au 19 juin 1986, la frégate participe à une croisière d'entrainement en Extrême-Orient au sein d'un groupe occasionnel également composé des frégates De Ruyter (D-806), Jan Van Brakel (F-825), Callenburgh (F-808), le tout soutenu par le pétrolier-ravitailleur Poolster (A-835).  

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hns_na12
La frégate Navarinon

Après son désarmement, la frégate est remise en service dans la marine grecque sous le nom de Navarinon (F-461) le 1er mars 1995.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyMar 30 Jan 2024, 17:38



HNLMS Banckert (F-810)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_32
Vue aérienne de la frégate HNLMS Banckert (F-810)

Présentation

-La frégate HNLMS Banckert (F-810) est mise sur cale aux chantiers navals De Schelde de Vlissingen le 25 février 1976 lancée le 30 septembre 1978 et mise en service le 29 octobre 1980.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Joost_10

C'est le deuxième navire à célébrer la mémoire de Joost Banckert (c. 1597-12 septembre 1647), un vice-amiral néerlandais qui à passé une bonne partie de sa carrière au service de l'Amirauté de Zélande.

Né à Vlissingen en 1597 ou 1599, il est capitaine en 1624, luttant contre les corsaires dunkerquois qui étaient au service de l'Espagne, la cité de Jean Bart étant à l'époque une ville espagnole. De 1624 à 1636 il travaille pour la Westindische Compagnie, le pendant antillais de la VOC, compagnie active de 1621 à 1792.

En 1624 il capturé la colonie portugaise de Salvador puis capturé en 1628 le trésor espagnol. Il est contre-amiral en 1637, vice-amiral à titre provisoire entre 1637 et 1638 et contre-amiral en 1639, année de la Bataille des Dunes à laquelle il participe sous l'autorité de Maarten Tromp. Il est à nouveau sous l'autorité de la WIC entre 1645 et 1647. Il meurt en mer au large des côtes du Brésil.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Bancke10
Le destroyer Banckert de classe Admiralen

La frégate de classe Kortenaer succède à un destroyer de classe Admiralen mis en service le 14 novembre 1930 et affecté aux Indes Néerlandaises. Sabordé à Surabaya le 2 mars 1942, il est relevé par les japonais qui le conduise à Cavite dans l'espoir de le remettre en service mais ce ne sera jamais le cas. Repris par ses anciens propriétaires le 23 novembre 1945, il est coulé comme cible en septembre 1949.

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_33
La frégate HNLMS Banckert (F-810)

De janvier à novembre 1983 la frégate est affecté à la STANAVFORLANT, la force permanente pour l'Atlantique de l'OTAN. Même chose du 17 novembre 1989 au 19 mai 1990.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hns_ae10
La frégate Aegean (F-460)

Désarmée le 14 mai 1993, la frégate est vendue à la marine grecque et remise en service sous le nom de Aegean (F-460) et toujours actuellement en service.

A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyJeu 01 Fév 2024, 16:46



HMNLS Piet Hein (F-811)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_34
HNLMS Piet Hein (F-811)

Présentation

-La frégate HNLMS Piet Hein (F-811) est mis sur cale aux chantiers navals De Schelde sis à Vlissingen le 28 avril 1977 lancé le 3 juin 1978 et mise en service le 14 avril 1981.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Piet_h12

C'est le quatrième navire à rendre hommage  à Piet Pieterszoon Hein (Delfshaven 25 novembre 1577-18 juin 1629), un amiral et corsaire hollandais. Il participe à la Guerre des 80 ans, capturant le trésor de la flotte espagnole en 1628. A deux reprises il est prisonnier sur une galère espagnole (1598-1602 et de 1603 à 1607).

De 1607 à 1612 il appartient à la Compagnie des Indes Orientales (VOC) et de 1618 à 1621 il est au service de la République de Venise.
Lieutenant-Amiral de Hollande et de Frise occidentale le 26 mars 1629, il meurt la même année lors d'un combat contre les corsaires dunkerquois.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Piet_h13
Le cuirassé garde-côtes Piet Hein

La frégate succède à un cuirassé garde-côtes de classe Evertsen en service de 1896 à 1914, un destroyer de classe Admiralen mis en service le 25 janvier 1929 (coulé lors de la bataille du Détroit de Bandung le 19 février 1942 par le destroyer Asashio) et un destroyer de type S mis en service le 23 décembre 1943, vendu aux Pays-Bas le 5 octobre 1945, désarmé le 1er juillet 1958 et vendu à la démolition en 1962.

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_35
La HNLMS Piet Hein (F-811)

Du 8 février au 19 mai 1982, la frégate intègre un groupe occasionnel composé également des frégates Tromp, Van Speijk et Callenburgh, du destroyer Overijssel, le tout soutenu par le pétrolier-ravitailleur Zuiderkruis. La petite escadre se rend aux Etats-Unis pour célébrer le bicentenaire des relations diplomatiques entre Washington et La Haye.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Al_ema10
De la frégate au yacht
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Yas10

Après son désarmement, elle est vendue aux Emirats Arabes Unis et remise en service le 27 juin 1998 sous le nom d'Al Emirat. En 2008 elle à été désarmée puis transformée en yacht de luxe le Yas.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyJeu 01 Fév 2024, 16:54



HMNLS Abraham Crjinssen (F-816)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_36
La frégate Abraham Crjinssen (F-816) à quai

Présentation

-La frégate HNLMS Abraham Crjinssen (F-816) est mise sur cale aux chantiers navals De Schelde de Vlissingen le 25 octobre 1978 lancée le 16 mai 1981 et mise en service le 6 janvier 1983.

C'est le deuxième navire de la marine néerlandaise à rendre hommage à Abraham Crijnssen (?-Surinam 1er février 1669), un marin néerlandais qui s'illustra en capturant la colonie anglaise du Surinam en 1667 durant la deuxième guerre anglo-hollandaise.

Corsaire en 1632, il participe à la Bataille des Dunes en 1639 contre les espagnols et en 1665 prend la tête de l'Amirauté de Zélande. Il participe à la Bataille des quatre jours et la bataille de Saint James contre les britanniques. En 1668 il reprend le Surinam que les anglais avaient récupéré.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hr_ms_16
Le dragueur de mines Abraham Crijnssen à été préservé comme musée

La frégate anti-sous-marine succède à un dragueur de mines de classe Jan Van Amstel en service dans la Koninklijke Marine du 27 mai 1937 au 26 août 1942, dans la marine australienne du 26 août 1942 au 5 mai 1943 et à nouveau dans la marine néerlandaise du 5 mai 1943 au 29 mai 1961. Il sert de navire d'entrainement du Corps des Cadets néerlandais avant d'être conservé comme musée depuis 1995.

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_37
La frégate Abraham Crijnssen (F-816) à quai (bis)

Parmi les événements saillants de sa carrière citons l'escorte du porte-aéronefs britannique HMS Ark Royal (R-07) en Adriatique en mai 1993 dans le contexte du conflit en ex-Yougoslavie et en juin 1994 l'exercice BALTOPS en mer Baltique.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Abu_dh10
La frégate Abu Dhabi (F-01)

Le 31 octobre 1997 la frégate récemment désarmée est rachetée par les Emirats Arabes Unis qui la remette en service sous le nom d'Abu Dhabi. Désarmée en 2007, elle à été transformée en yacht de luxe.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyJeu 01 Fév 2024, 17:01



HMNLS Philips Van Almonde (F-823)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_38
La frégate HNLMS Philips Van Almonde (F-823) à quai

Présentation

-La frégate HNLMS Philips Van Almonde (F-823) est mise sur cale aux chantiers navals Wilton-Fejenoord de Rotterdam le 1er octobre 1977 lancée le 11 août 1979 et mise en service le 2 décembre 1981.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Philip10

A ma connaissance c'est le premier navire de la Koninklijke Marine à rendre hommage à Philips Van Almonde (Den Briel 29 décembre 1644-Oegstgeest 8 octobre 177), un marin néerlandais issu d'une riche famille de la bourgeoisie de Rotterdam.

Cadet en 1661, il est lieutenant en 1664 au sein de l'Amirauté de la Maze, remplaçant son oncle lors de la Bataille de Lowestoft. Il se distingue personellement lors de la bataille des Quatre jours.

Capitaine en 1667, il est fait contre-amiral en octobre 1673, se distinguant lors de la troisième guerre anglo-néerlandaise. En 1674 il mène des raids sur les côtes françaises et en 1675 se rend en Méditerranée sous les ordres de Tromp. En 1676 il combat en mer Baltique et la même année remplace De Ruyters après la mort de ce dernier.

Vice-amiral en 1684, il commande la flotte qui amena Guillaume III en Angleterre pour combattre son beau-père, le très catholique Jacques II dans le cadre de la Glorieuse Révolution. En 1692 il participe à la Bataille de la Hougue et termine sa carrière durant la guerre de Succession d'Espagne.

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_39
La frégate HNLMS Philips Van Almonde (F-823) en escorte d'un porte-avions américain

Parmi les événements saillants de sa carrière opérationnelle figure sa participation à la première guerre du Golfe quand la frégate relève les frégates Witte de With et Pieter Florisz en compagnie de la frégate antiaérienne Jakob van Heemskerck et le pétrolier-ravitailleur Zuiderkruis.

Du 2 juillet au 15 décembre 1984 la frégate est intégré à la STANAVFORLANT et courant 2001 elle participe à l'opération ENDURING FREEDOM.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hns_th11

Désarmée en 2003, elle est vendue à la marine grecque et remise en service sous le nom de Themistoklis (F-465). Modernisée au milieu des années 2000 elle est toujours en service même si elle est clairement en fin de service.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyJeu 01 Fév 2024, 17:14



HMNLS Bloys van Treslong (F-824)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_40
Au large de Gibraltar en 1989 la frégate Bloys Van Treslong (F-824) survolée par un F-111

Présentation

-La frégate HNLMS Bloys van Treslong (F-824) est mise sur cale aux chantiers navals Wilton-Fijenoord de Rotterdam le 5 mai 1978 lancée le 15 novembre 1980 et mise en service le 25 novembre 1982.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Willem10

Il perpétue la mémoire de Willem Bloys van Treslong (1529-1594), un noble des Pays-Bas du Sud, un leader militaire de la guerre d'indépendance dite guerre des 80 ans. Leader des «Gueux des Mers», il capture Den Briel le 1er avril 1572. Auparavant il avait servit l'Espagne jusqu'en 1558 et se rallie aux révoltés en 1567 en refusant de prêter serment à la régente Marguerite de Parme.

En 1571, il reçoit des lettres de marque de Guillaume le Taciturne et devient amiral de Hollande en 1573 et amiral de Zélande en 1576. En 1585 il est brièvement emprisonné suite à des querelles d'ordre stratégique mais cela ne dure pas.

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_41
La frégate HNLMS Bloys Van Treslong (F-824)

Stationnaire aux Antilles en 1993, la frégate participe à l'opération SUPPORT DEMOCRACY à Haïti en soutien des forces de l'ONU.

En 1996 la frégate est déployée dans les eaux norvégiennes en compagnie des frégates Tromp, Jacob Van Heemskerck, Willem van der Zaan ainsi que du pétrolier-ravitailleur Amsterdam.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hns_ni10
La frégate grecque Nikoforos Fokas (F-466)

Désarmée en 2003 elle à été remise en service au sein de la marine grecque sous le nom de Nikiforos Fokas (F-466).


A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
ClaudeJ
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
ClaudeJ


Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 45
Ville : Bastogne
Emploi : Eplucheur
Date d'inscription : 07/04/2022

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyVen 02 Fév 2024, 07:03

Tranches de vie à bord du Hr.Ms. Jan van Brakel.
https://www.youtube.com/watch?v=cGGMBjDj4Og

Source:
https://marineschepen.nl/schepen/kortenaer.html

(Jaime Karremann est aussi l'auteur d'un excellent bouquin sur l'épopée des soums néerlandais)
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptyVen 02 Fév 2024, 14:00

ClaudeJ a écrit:
Tranches de vie à bord du Hr.Ms. Jan van Brakel.
https://www.youtube.com/watch?v=cGGMBjDj4Og

Source:
https://marineschepen.nl/schepen/kortenaer.html

(Jaime Karremann est aussi l'auteur d'un excellent bouquin sur l'épopée des soums néerlandais)

Merci pour cet ajout je vais regarder ça avec beaucoup d'intérêt thumleft

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptySam 03 Fév 2024, 22:00

HNLMS Jan Van Brakel (F-825)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_42

Présentation

-La frégate HNLMS Jan Van Brakel est mise sur cale aux chantiers navals De Schelde de Vlissingen le 16 novembre 1979 lancée le 16 mai 1981 et mise en service le 14 avril 1983.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Jan_va10

A ma connaissance c'est le premier navire de la Koninklijke Marine à perpétuer la mémoire de Jan Van Brakel (nc-Beachy Head 10 juillet 1692), un contre-amiral néerlandais issu d'une famille très modeste puisque selon les sources sa date de naissance varie de 1618 à 1642 ! Il est mentionné pour la première fois en 1666 quand il est appointé par l'Amirauté de la Maze comme lieutenant.

Il participe à la Bataille de Quatre Jours contre les britanniques en dirigeant un brulôt ce qui indique des origines très modestes.

Capitaine en 1666, il s'illustre lors du Raid sur la Medway en 1667, obtint l'insigne honneur de remorquer le navire amiral britannique capturé, le HMS Royal Charles.

En 1672 il s'illustre à la Bataille de Solebay puis à celles de Schooneveld et du Texel en 1673. Il est fait contre-amiral en 1684 par l'Amirauté d'Alsterdam. Devenu vice-amiral à titre temporaire (octobre 1688-janvier 1689), il soutien Guillaume III durant la Glorieuse Révolution. Il est tué lors de la Bataille de Beachy Head en 1690.

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_43

En 1988 la frégate participe à une croisière en Extrême-Orient et en Australie avec les frégates Kortenaer, Witte de With, le tout soutenu par le pétrolier-ravitailleur Zuiderkruis.

Outre le fait de montrer le pavillon néerlandais dans une zone jadis connue et reconnue des marins bataves, il s'agissait de participer au bicentenaire de l'Australie, bicentenaire marqué par une revue navale à Sydney.  

De mars à octobre 1993 il est déployé en Adriatique pour participer à l'opération SHARP GUARD, le blocus décidé par l'ONU pour empêcher la livraison d'armes aux belligérants.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hs_kan10

La frégate est désarmée le 12 octobre 2001. Elle est vendue à la Grèce qui la remet en service sous le nom de Kanaris (F-464) le 29 novembre 2002. Ellle à été modernisée au milieu des années 2000 et est toujours actuellement en service.


En bonus petite vidéo dénichée par Claude J


_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptySam 03 Fév 2024, 22:08



HMNLS Pieter Florisz (F-826)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_44

Présentation

-La frégate HNLMS Pieter Florisz (ex-Willem Vaan der Zaan) (F-826) est mise sur cale aux chantiers navals De Schelde de Vlissingen le 21 janvier 1981 lancée le 8 mai 1982 et mise en service le 1er octobre 1983.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Pieter10

La dernière frégate de classe Kortenaer est le deuxième navire à porter le nom de Pieter Florisz (entre 1600 à 1606-Détroit de l'Oresund 8 novembre 1658), vice-amiral néerlandais du 17ème siècle.

Fils d'un charpentier de marine (également marchand de bois), ses quarante premières années sont peu connues et peu documentées. Il est tué le 8 novembre 1658 lors de la Bataille de l'Oresund.

La frégate anti-sous-marine succède à un dragueur de mines de classe Jan Van Amstel mis en service le 13 septembre 1937. Sabordé aux Pays-Bas le 14 mai 1940, il est relevé par les allemands et remis en service sous le nom de M-551. Survivant au conflit, il est remis en service au sein de la Koninklijke Marine en 1946. Désarmé en 1961, le vénérable navire est finalement vendu à la démolition en 1976.

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_45

Parmi les événements saillants de la carrière de la frégate figure la Guerre du Golfe (août-décembre 1990) et l'exercice BALTOPS 94 en mer Baltique en juin 1994.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hns_bo10

Désarmée en 2001 elle à été vendue à la Grèce et remise en service sous le nom de Bouboulina (F-463). Non modernisée, elle à été désarmée en 2013, servant de réserve de pièces détachées pour ses sister-ship encore en service.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptySam 03 Fév 2024, 22:32



CARRIERE OPERATIONNELLE (2) GRECE IRAN ET EMIRATS ARABES UNIS

Grèce
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hns_el10
Les frégates Elli et Limnos
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hs_lim10

Très vite la Grèce se montre intéressée par l'acquisition de frégates de type Kortenaer. Elle planifie l'acquisition de deux frégates à construire aux Pays-Bas plus une troisième à construire en Grèce.

Pour accélérer le processus la Grèce décide de racheter deux coques en construction aux Pays-Bas.

Un contrat est signé pour une coque le 15 septembre 1980 suivit d'une deuxième en option, option exercée le 7 juin 1981. Les navires concernés seront les numéros 6 et 7 baptisés Peter Florisz et Witte de With.

En revanche très vite la construction d'une unité en Grèce à été abandonnée. Ces deux frégates sont baptisées HMNLS Elli (F-450) et Lemnos (F-451) et mises en service respectivement le 10 octobre 1981 et le 18 septembre 1982.

Par rapport aux frégates néerlandaises, les frégates sont équipées de deux Phalanx en remplacement d'un canon de 40mm et d'un CIWS Goalkeeper. Le hangar est agrandit de 2.2m pour pouvoir embarquer deux Augusta-Bell AB-212.

Quatre autres frégates sont acquises de seconde main auprès de la marine néerlandaise avec les mêmes modifications sauf l'extension du hangar.

Ces quatre frégates sont transférées au début des années quatre-vingt dix, la première étant la Banckert (F-810) transférée le 14 mai 1993 et rebaptisée Aegan (F-460), la seconde étant la Callenburgh (F-808) transférée le 1er avril 1994 et rebaptisée Adrias (F-459), la troisième étant la Van Kinsbergen (F-809) transférée le 1er février 1995 et rebaptisée Navarinon (F-461) et la quatrième étant la Kortenaer (F-807) transférée le 13 décembre 1997 et rebaptisée Kontouriotis (F-462).

Quatre autres frégates sont transférées entre 2001 et 2004, la HNLMS Pieter Florisz (F-826) le 14 décembre 2001 devenue la Bouboulina (F-463), la HNLMS Jan Van Brakel (F-825) transférée le 29 novembre 2002 et devenue la Kanaris (F-464), la HNLMS Philips Van Almond (F-823) est transférée le 24 octobre 2003 et rebaptisée Themistokles (F-465) et enfin la Bloys van Treslong (F-824) transférée le 19 novembre 2004 et rebaptisée Nikiforos Foras (F-466).

Six frégates sont modernisées entre 2004 et 2009, les navires concernés étant les Kontouriotis (F-462) Adrias (F-459) Navarinon (F-461) Limnos (F-451) Elli (F-450) et Aegan (F-460), les quatre autres (Bouboulina Kanaris Themistokles Nikoforos Foras) non modernisées sont un temps proposées au Pakistan mais le projet n'aboutit pas. Le 18 février 2013, la F-463 à été désarmée et sert depuis de réserve de pièces détachées pour ses sister-ship encore en service.

La modernisation consistait en une remise en état globale et surtout une modernisation de l'électronique avec le remplacement du SDC d'origine SEWACO par le Thales TACTICOS, de nouveaux censeurs (système électro-optique Thales Mirador), le radar de navigation Thales Scout en remplacement du ZW-06, l'installation d'un radar Sperry Bridgemaster, une modernisation des radars WM-25 et LW-08, un système de guerre électronique CS-3701, une modernisation des systèmes de navigation et de contrôle de la propulsion. La plate-forme hélicoptère à été renforcée pour permettre l'embarquement de Sikorsky S-70B6 Aegan Hawk.

Il était également question de remplacer le lanceur Mk29 octuple par un système de lancement vertical VLS Mark 41 avec huit cellules et 32 missiles ESSM (Evolved Sea Sparrow Missile) mais cela à été abandonné.

Iran
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Kortea10
Schéma putatif des Kortenaer modifiées pour l'Iran

Dans le cadre de la montée en puissance des forces armées impériales iraniennes, l'Iran du Shah avait affiché sa volonté de commander des navires de combat moderne en l'occurrence quatre destroyers inspirés des Spruance (les futurs Kidd), quatre type 122 et six Korteaner adaptées, trois sous-marins de classe Tang désarmés par les américains et six type 209 allemands. Naturellement toutes ces livraisons ont été annulées en raison de la Révolution Islamique.

Ces frégates auraient été assez différentes au final des Kortenaer standard avec notamment un canon de 127mm en lieu et place d'un canon de 76mm, un lanceur Mk13 au lieu d'un lanceur Mk29.

Emirats Arabes Unis
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Abu_dh11
Al Emirat (F-01) et Abu Dhabi (F-02)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Al_ema11

La marine émiratie à acquis respectivement en avril 1996 et février 1998 deux Kortenaer, les HNLMS Abraham Crijnssen (F-816) et HMNLS Piet Hein (F-811) respectivement rebaptisées Abu Dhabi (F-02) et Al Emirat (F-01).

Cette acquisition était une solution temporaire en attendant la construction de deux corvettes ASM modernes et après le rejet par les émiratis du transfert de la frégate USS Gallery (FFG-26) (classe Oliver H. Perry).

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Abu_dh12
Corvette Abu Dhabi

Finalement seule la première corvette à été construite et baptisée.....Abu Dhabi. La F-02 à été transformée en yacht de luxe en 2008 et la F-01 à été transformée en yacht en 2013.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12929
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  EmptySam 03 Fév 2024, 22:54



CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Pays-Bas (source Encyclopédie des Armes Editions Atlas)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_46

Déplacement : standard 3050 tonnes pleine charge 3786 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 130;50m largeur 14.60m tirant d'eau 4.30m

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Rolls_13
Rolls-Royce Olympus et ci-dessous Rolls-Royce Tyne
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Rolls_14

Propulsion :  système COGOG (Combined Gas or Gas) avec deux turbines Rolls-Royce Olympus TM-3B de 25800ch chacune et deux turbines à gaz Rolls-Royce Tyne RM-1c de 5000ch chacune soit une puissance totale de 61600ch entrainant deux hélices.

Performances : vitesse maximale 30 nœuds distance franchissable 4700 miles nautiques à 16 noeuds

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Lw-0810
LW-08

Electronique : un radar de veille air LW-08, un radar de navigation ZW-06, un radar de conduite WM-25, radar de conduite de tir STIR, système de direction de combat SEWACO,système ESM Sphynx (F-807-811) ou Ramses (sur les autres), lance-leurres Corvus, sonar d'étrave SQS-505

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Otobre10
Ecole à feu pour un canon de 76mm Oto-Breda et ci-dessous lancement d'un missile RIM-7 Sea Sparrow
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Rim-7_16

Armement : un canon de 76mm Oto Melara compact à l'avant, un lanceur octuple Mark 29 pour missiles surface-air Sea Sparrow, huit missiles antinavires Harpoon en deux lanceurs quadruples, deux plate-formes doubles lance-torpilles Mk32 pour torpilles Mk46, un système de défense rapprochée (CIWS) Goalkeeper

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hnlms_47
Un Westland Lynx à proximité de la frégate HNLMS Van Kinsbergen

Aviation : plate-forme et hangar fixe pour deux Westland SH-14B/C Lynx de lutte ASM

Equipage : 176 officiers, officiers mariniers et hommes du rang

Grèce (FdC 2008)
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Elli_c10

-Déplacement : standard 3050 tonnes pleine charge 3630 tonnes

-Dimensions : longueur hors tout 130.50m longueur entre perpendiculaires 121.80m largeur 14.60m tirant d'eau 6.20m

-Propulsion : système COGOG (Combined Gas or Gas) avec deux turbines Rolls-Royce Olympus TM-3B de 25800ch chacune et deux turbines à gaz Rolls-Royce Tyne RM-1c de 5000ch chacune soit une puissance totale de 61600ch entrainant deux hélices.

-Performances : vitesse maximale 30 nœuds distance franchissable 4700 miles nautiques à 16 noeuds

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Zw-0610
ZW-06

-Electronique : un radar de navigation ZW-06, un radar de veille air LW-08, un radar de conduite de tir WM-25, un radar de conduite de tir STIR 1.8, un sonar SQS-505(509 sur les F-463 et 464), un détecteur Sphinx, un brouilleur ELT 715 (Ramses sur les F-463 et 464), un intercepteur Scimitar, un bruiteur remorqué SLQ-25 Nixie, deux lance-leurres SRBOC Mk36, système de direction de combat SEWACO avec liaisons 10 et 11.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Hs_lim11

-Armement : un canon de 76mm Oto-Melara compact à l'avant (F-459 à 466) ou deux canons du même type (F-450 et 451) installés à l'avant pour le premier et sur le toit du hangar hélicoptère pour le second, deux CIWS Mk 15 Phalanx (F-450 et 451, un pour les autres ex-néerlandaises), deux canons de 20mm Rh-202, deux mitrailleuses de 12.7mm, un lanceur octuple Mark 29 pour missiles Sea Sparrow installé sur un rouf devant le bloc-passerelle, huit missiles antinavires Harpoon en deux lanceurs quadruples installés à l'arrière du bloc-passerelle, quatre tubes lance-torpilles de 324mm en deux plate-formes doubles.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Rgm-8415
Lancement d'un missile Harpoon par une frégate de classe De Zeven Provincien

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Agusta35
Agusta-Bell AB-212

-Aviation : plate-forme et hangar pour deux hélicoptères médians,

-Equipage : 17 officiers et 159 hommes du rang

Emirats Arabes Unis

Déplacement : standard 3000 tonnes pleine charge 3630 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 130.50m longueur entre perpendiculaires 121.80m largeur 14.60m tirant d'eau 6.20m

Propulsion : système COGOG (Combined Gas or Gas) avec deux turbines Rolls-Royce Olympus TM-3B de 25800ch chacune et deux turbines à gaz Rolls-Royce Tyne RM-1c de 5000ch chacune soit une puissance totale de 61600ch entrainant deux hélices.

Performances : vitesse maximale 30 nœuds distance franchissable 4700 miles nautiques à 16 noeuds

Electronique : un radar de navigation ZW-06, un radar de veille air LW-08, un radar de conduite de tir WM-25, un radar de navigation Scout, un sonar SQS-505, un détecteur Sphinx, un brouilleur Ramses, deux  lance-leurres SRBOC Mk 36, un bruiteur remorqué SLQ-25 Nixie, système de direction de combat SEWACO avec liaisons 11, système de transmission par satellite Immarsat.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Goalke10
Goalkeeper

Armement : un canon de 76mm Oto-Melara compact à l'avant installé à l'avant, un CIWS Goalkeeper, deux canons de 20mm Rh-202, deux mitrailleuses de 12.7mm, un lanceur octuple Mark 29 pour missiles Sea Sparrow installé sur un rouf devant le bloc-passerelle (huit en position de tir et seize en réserve), huit missiles antinavires Harpoon en deux lanceurs quadruples installés à l'arrière du bloc-passerelle, quatre tubes lance-torpilles de 324mm en deux plate-formes doubles.

FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Panthe11

Aviation : plate-forme et hangar pour deux hélicoptères (NdA la marine émiratie dispose de sept AS-565 Panther pouvant embarquer sur la frégate)

Equipage :  140 officiers et marins




FIN




_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Contenu sponsorisé





FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE KORTENAER    FREGATES ASM CLASSE KORTENAER  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
FREGATES ASM CLASSE KORTENAER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Frégates ASM classe F67
» Frégates de la classe Halifax
» FREGATES ASM CLASSE GARCIA
» Fregates FFX et FFK Classe Oulsan
» FREGATES MULTIROLES CLASSE ANZAC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: Benelux-
Sauter vers: