AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2408
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Ven 05 Fév 2016, 13:59








114 pages - Auteur : Pascal Colombier

Sommaire :


  • Introduction générale
  • La création de la Carrier Force
  • Les premières grandes unités
  • A l'épreuve de la Seconde Guerre Mondiale.
  • Les tactiques des porte-avions d'escadre dans le Pacifique
  • L'entrée en scène des porte-avions d'escorte
  • L'acquisition de la suprématie
  • Pendant ce temps-là, en Atlantique
  • La Campagne des Philippines
  • L'Ultime Offensive
  • Conclusion


Disponible en kiosque à partir du 6 février 2016, sur http://los-mag.com/enkiosque.htm ou auprès du service commercial au 04 42 21 06 76 - contact@caraktere.com
Ne manquez plus votre magazine LOS! grâce à Zeens, l'application qui vous permet de géolocaliser le point de vente approvisionné le plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Ven 05 Fév 2016, 14:28

bonjour
la bande-annonce donne envie de voir le film…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2408
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Ven 05 Fév 2016, 15:11

warburton a écrit:
bonjour
la bande-annonce donne envie de voir le film…

N'est-ce pas ? Very Happy
Je ne voudrais pas trop m'avancer mais il semble que l'auteur - je n'ai, malheureusement, pas l'heur de le connaitre Boulet  - connait son sujet. re... Boulet  lol!

Heu...Pascal, à tout hasard, connaitrais-tu l'auteur ?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Ven 05 Fév 2016, 15:17

ah bon… Pascal le connait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2408
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Ven 05 Fév 2016, 15:32

warburton a écrit:
ah bon… Pascal le connait ?

Je n'ai aucune certitude mais sait-on, jamais, avec un peu de chance ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Ven 05 Fév 2016, 15:52

Loïc Charpentier a écrit:
[…] il semble que l'auteur - je n'ai, malheureusement, pas l'heur de le connaitre : boulet:  - connaît son sujet. re… : boulet: : lol!: […]
Ce qui m'intéresserait, c'est d'y trouver un schéma explicatif du principe et du fonctionnement des catapultes hydrauliques (et accessoirement des hydropneumatiques ainsi que de celle des LEXINGTON, à restitution d'énergie cinétique par volant d'inertie).
La transmission de l'énergie de lancement des accumulateurs au sabot de lancement, se faisant par câbles (si je ne me trompe pas) devait occasionner une déperdition pharamineuse de cette énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2408
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Ven 05 Fév 2016, 17:39

DahliaBleue a écrit:

Ce qui m'intéresserait, c'est d'y trouver un schéma explicatif du principe et du fonctionnement des catapultes hydrauliques (et accessoirement des hydropneumatiques ainsi que de celle des LEXINGTON, à restitution d'énergie cinétique par volant d'inertie).
La transmission de l'énergie de lancement des accumulateurs au sabot de lancement, se faisant par câbles (si je ne me trompe pas) devait occasionner une déperdition pharamineuse de cette énergie.

J' sais pas mais, peut-être ce lien pourrait aider...

http://www.aeronavale-porteavions.com/viewtopic.php?f=70&t=1889
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2408
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Ven 05 Fév 2016, 17:54

En résumant, l'emploi de la catapulte "zavapeur" - premier dispositif fiable et rapidement remis en position de "départ" - ne s'est généralisé qu'avec la mise en service des "lampes à souder"; jusqu'alors, les aéroplanes embarqués à hélice(s), y compris les B-25 qui sont partis bombarder Tokyo, décollaient par leurs propres moyens, la longueur de piste et leur portance étant considérées comme suffisantes. Tous les autres systèmes (air comprimé, hydrauliques et autres) étaient utilisés avec les rampes de catapultage d'hydravions, à bord, par exemple, des cuirassés. Il est possible que certaines de ces solutions aient été testées pour le catapultage sur PA, mais, à ma maigre connaissance, elles ne semblent pas avoir débouché sur une "normalisation".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Ven 05 Fév 2016, 18:25

Loïc Charpentier a écrit:
[…] J'sais pas mais, peut-être ce lien pourrait aider…
C'est en effet une piste à suivre. thumleft
Loïc Charpentier a écrit:
[…] l'emploi de la catapulte "zavapeur" - premier dispositif fiable et rapidement remis en position de "départ" - ne s'est généralisé qu'avec la mise en service des "lampes à souder"; jusqu'alors, les aéroplanes embarqués à hélice(s), y compris les B-25 qui sont partis bombarder Tokyo, décollaient par leurs propres moyens, la longueur de piste et leur portance étant considérées comme suffisantes. Tous les autres systèmes (air comprimé, hydrauliques et autres) étaient utilisés avec les rampes de catapultage d'hydravions, à bord, par exemple, des cuirassés. Il est possible que certaines de ces solutions aient été testées pour le catapultage sur PA, mais, à ma maigre connaissance, elles ne semblent pas avoir débouché sur une "normalisation".
Si aucun des PA nipponais de 1920-1945, non plus que notre Béarn, n'étaient dotés de catapulte, la plupart des PA britanniques (de la même époque) en disposaient - quasiment d'origine ; et les étasuniens pareil. Des hydrauliques.
De mémoire seulement un ou deux de la classe ESSEX en avai(en)t été dépourvus à leur neuvage (équipement temporairement indispo ?).
Y compris les PA d'escorte (notre Dixmude en avait une) et les PA légers (le La Fayette et le Bois-Belleau en avaient deux). L'Arromanches en avait une aussi. Toutes hydrauliques.
Ce qui est exact, c'est que ces catapultes n'étaient pas systématiquement utilisées (si les conditions - vent, masse - n'étaient pas trop défavorables) car assez lentes à mettre en œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2408
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Dim 07 Fév 2016, 12:44

A propos de catapulte, sur cette photo de l'USS Hornet, prise en 1945, on distingue clairement une poulie qui semble avoir un rapport "direct" avec elle...mais, pour plus d'infos, sur le sujet, voir avec Pascal, qui, dans son Hors-Série, indique, d'ailleurs, dans une légende, en page 18, que les catapultes  "Carl Norden" - trop lentes à manœuvrer et sans utilité réelle avec le type d'avions, alors, en service (masse faible et portance importante) - de l'USS Lexington & USS Saratoga avaient été démontées, en 1934.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5104
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Dim 07 Fév 2016, 17:27

Je connais le gusse qui a commis ce HS ... il a le trac pourvu que çà se vende !

Je suis en vacances et je n'ai pas ma doc sur moi. Les premières catapultes installées sur les Lexington mais aussi le Langley marchaient bien mais elles avaient le défaut de ralentir considérablement le rythme des lancements à une époque où les partisans du porte-avions mettaient en oeuvre tous les moyens possibles pour démontrer la capacité de ces bâtiments à lancer des raids massifs en peu de temps.
Jusque quasiment en 1944 sur les grands porte-avions on n'utilisait plus les catapultes, les appareils de l'époque dotés d'une charge ailaire relativement faible pouvaient décoller même à masse maximale en utilisant la longueur du pont d'envol et le vent relatif généré par la vitesse du p-a et éventuellement le vent réel.
C'est en partie pour cela par exemple que les torpilleurs étaient lancés les derniers d'une pontée car ils utilisaient une longueur de pont maximale (150 m) eu égard à leur emport alors que les chasseurs (notamment les Zero) décollaient en 70 m.
A l'époque on lançait un chasseur toutes les 15 sec. quand les conditions de mer étaient bonnes, quand elles ne l'étaient pas (raid de l'Enterprise sur Wake le 24 février 42) le rythme était beaucoup plus lent.

Cela n'allait pas sans poser parfois des casses tête aux américains qui se voyaient obligés de lancer les Devastator (notamment) les derniers alors que ces appareils avec une vitesse de croisière de 100 noeuds auraient dû décoller les premiers pour ensuite être rattrapés par les SBD (130 kts) et les Wildcat (140) afin que le raid atteigne son objectif groupé. Pourquoi plus aux américains qu'aux japonais car ces derniers avaient mis au point une technique de collaboration des groupes aériens qui avait pour conséquence que chaque porte-avions ne lançait qu'une partie de ses appareils pour chaque raid (ce dernier se composant des appareils lancés par 2/3/4 ou plus porte-avions). Les GAE américains en 1942 agissaient de manière autonome lançaient des raids indépendants avec les contraintes dues à l'organisation et aux délais de lancements de 60 appareils et plus. Ce sera le cas pour le GAE du Hornet à Midway.

Les catapultes vont voir leur emploi se généraliser tout d'abord sur les CVE, seules ces dernières permettaient aux CVE plafonnant à 17/18 kts de lancer des Avenger torpilleurs par exemple. De même sur les CVL et finalement les Essex en 1944/45 quand il s'est agit de lancer des Helldiver ou des chasseurs bombardiers à masse maxi (environ 7 tonnes, alors que les Essex étaient initialement prévus pour opérer des appareils de 5/6 t en charge) ... Les deckload raids de 50 avions occupaient plus de la moitié de la longueur du pont d'envol et rendaient nécessaire l'emploi des catapultes pour lancer des Corsair ou des Hellcat qui décollaient avec 1 bidon ou deux et un combinaison de bombes de 1000 livres de roquettes.

La catapulte devient incontournable avec les jets car initialement ceux ci ont des réacteurs qui poussent peu et sont parfois de vrais veaux au décollage.

Citation :
La transmission de l'énergie de lancement des accumulateurs au sabot de lancement, se faisant par câbles (si je ne me trompe pas) devait occasionner une déperdition pharamineuse de cette énergie.

C'était considéré comme un moindre mal vue l'énergie disponible et la masse des appareils de l'époque.

Pour en revenir aux catapultes à poudre des croiseurs américains et japonais en plusieurs occasions les commandant ne lancèrent pas leurs hydravions de reconnaissance de nuit pour éviter que les lueurs de l'ignition de la charge ne soient perçues par un observateur éventuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2408
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Dim 07 Fév 2016, 17:37

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Dim 07 Fév 2016, 17:59

Loïc Charpentier a écrit:
A propos de catapulte, sur cette photo de l'USS Hornet, prise en 1945, on distingue clairement une poulie qui semble avoir un rapport "direct" avec elle...mais, pour plus d'infos, sur le sujet, voir avec Pascal, qui, dans son Hors-Série, indique, d'ailleurs, dans une légende, en page 18, que les catapultes  "Carl Norden" - trop lentes à manœuvrer et sans utilité réelle avec le type d'avions, alors, en service (masse faible et portance importante) - de l'USS Lexington & USS Saratoga avaient été démontées, en 1934.[…].
Les "Carl Norden" sont effectivement les catapultes à volant d'inertie. Je ne sais pas (et comprends mal) comment l’énergie de la roue était transmise au sabot. Par câble, probablement. Au lancement ça devait donner un bon coup de rein !
Enfin, pour le zoom sous le pont du Hornet ! C'est vraisemblablement la poulie de renvoi du câble. Ça donne l'impression d'être assez léger, comme équipement. ll est vrai que la force (ou l'énergie) à transmettre n'était pas considérable. Ne les appelaient-on pas plutôt "Accélérateurs" ? D'où l'emploi de catapulte à poudre, sur les croiseurs*cuirassés ?

À quoi il convient de rappeler que certains des ESSEX avaient une catapulte transversale dans le hangar (à l'avant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5104
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Dim 07 Fév 2016, 18:02

catapulte destinée à s'affranchir de l'encombrement du pont d'envol pour lancer deux types d'appareils les spotters et des chasseurs en cas d'urgence ...

Peu ou pas utilisées en opérations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2408
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Dim 07 Fév 2016, 18:48

DahliaBleue a écrit:

Enfin, pour le zoom sous le pont du Hornet ! C'est vraisemblablement la poulie de renvoi du câble. Ça donne l'impression d'être assez léger, comme équipement.

A mon humble avis, c'est une juste poulie de "renvoie" pour réduire la longueur de travail et la "conserver" dans la dimension du pont (au passage, elle divise, également, par deux, le "travail" du câble). A vue de nez, ce câble devait travailler en "déroulement-enroulement"" et son rôle devait se limiter, à ramener le sabot de catapultage (sans charge) en position "armé".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Dim 07 Fév 2016, 19:22

Loïc Charpentier a écrit:
[…] A mon humble avis, c'est une juste poulie de "renvoie" pour réduire la longueur de travail et la "conserver" dans la dimension du pont (au passage, elle divise, également, par deux, le "travail" du câble). A vue de nez, ce câble devait travailler en "déroulement-enroulement"" et son rôle devait se limiter, à ramener le sabot de catapultage (sans charge) en position "armé".
Possible. Mais il devait tout de même y avoir (quelque part, et toujours à l'horizontale, pour ne pas dilater la hauteur de la galerie) une autre poulie, afin de tracter (vers l'avant) lors du lancement, le sabot ; sachant que les accumulateurs hydrauliques (réservoirs) se situaient plus en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2408
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Dim 07 Fév 2016, 19:43

DahliaBleue a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:
[…] A mon humble avis, c'est une juste poulie de "renvoie" pour réduire la longueur de travail et la "conserver" dans la dimension du pont (au passage, elle divise, également, par deux, le "travail" du câble). A vue de nez, ce câble devait travailler en "déroulement-enroulement"" et son rôle devait se limiter, à ramener le sabot de catapultage (sans charge) en position "armé".
Possible. Mais il devait tout de même y avoir (quelque part, et toujours à l'horizontale, pour ne pas dilater la hauteur de la galerie) une autre poulie, afin de tracter (vers l'avant) lors du lancement, le sabot ; sachant que les accumulateurs hydrauliques (réservoirs) se situaient plus en arrière.

Le fonctionnement du sabot était probablement distinct du cable-guide (plus çà va, moins je lui vois d'autre usage). On peut imaginer un dispositif de lancement dissocié du sabot, qui venait le percuter et le propulser sur l'avant lors de sa course "d'expulsion". Hypothèse : En cas de dysfonctionnement du système de catapultage, au cours du lancement, le sabot "libre" poursuivait sa course, sur son élan, et, vu les "navions" de l'époque, çà ne portait pas (trop) à conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Dim 07 Fév 2016, 23:27

Citation :
[…] Le fonctionnement du sabot était probablement distinct du câble-guide (plus ça va, moins je lui vois d'autre usage). On peut imaginer un dispositif de lancement dissocié du sabot, qui venait le percuter et le propulser sur l'avant lors de sa course "d'expulsion". […] En cas de dysfonctionnement du système de catapultage, au cours du lancement, le sabot "libre" poursuivait sa course […]
Imaginons.
Cette idée s'inspire fortement du principe de la catapulte à vapeur, justement, où le sabot est libre de toute attache (et seulement "propulsé" par la pression de la vapeur).
Mais, du temps de l'hydraulique, il existait un (lourd) câblage de traction, comme on le devine ici :


Ci-après, un petit schéma (provisoire) de mon jus, qui illustre la façon dont j'imagine le principe de la catapulte hydraulique des porte-avions :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Dim 07 Fév 2016, 23:36

pascal a écrit:
Je connais le gusse qui a commis ce HS… il a le trac pourvu que ça se vende ![…]
La pige dépend-elle du chiffre des ventes ?
Citation :
[…] La catapulte devient incontournable avec les jets car initialement ceux ci ont des réacteurs qui poussent peu et sont parfois de vrais veaux au décollage. […]
Et pas tout de suite avec des "z'à vapeur", puisque au cours de la guerre de Corée, par exemple, Le Valley Forge (et le Boxer ?) lançaient leurs F9F avec leurs catapultes hydrauliques.


Dernière édition par DahliaBleue le Mer 10 Fév 2016, 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5104
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Lun 08 Fév 2016, 08:00

@Dahlia
Citation :
La pige dépend-elle du chiffre des ventes
Non son montant est fixe, mais je considère qu'un "auteur", çà s'appelle ainsi, qui a le privilège ou la charge de rédiger un HS a une responsabilité vis-à-vis de son commanditaire.
Si le résultat des ventes n'est pas bon, la trésorerie de la PME qui a fait appel à lui s'en ressentira. Le niveau des ventes est essentiellement fixé par le choix du sujet (certains accrochent le lectorat plus que d'autres), les premières impressions des lecteurs lorsqu'ils parcourent la revue (la qualité de la maquette du graphisme et de la mise en page sont ici déterminants), la qualité de l'article rédigé ou l'antériorité de l'auteur (sa notoriété, exemple Loïc Charpentier qui sort un HS ou un article sur les croiseurs cuirassés, la classe König ou la Panzerwaffe ... pas besoin de tergiverser on prend).

Si un HS se vend mal ce n'est jamais très bon pour une petit société d'édition, d'autres revues appuyées sur des entreprises plus importantes (édition de livres par exemple ou groupes de presse) ou plus diversifiées ont moins ce problème. Caraktère c'est un peu plus de 10 salariés la plupart ont moins de 40 ans. Il y a des gens qui vous font confiance en vous confiant la rédaction (à vous un pigiste externe à la société) un des 4 Hors-Séries de l'année à mes yeux çà a de la valeur il est pas question de se louper sur le texte rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Lun 08 Fév 2016, 11:08

pascal a écrit:
[…] Caraktère c'est un peu plus de 10 salariés la plupart ont moins de 40 ans. Il y a des gens qui vous font confiance en vous confiant la rédaction (à vous un pigiste externe à la société) un des 4 Hors-Séries de l'année à mes yeux ça a de la valeur il est pas question de se louper sur le texte rendu.
Je comprends ce souci de sérieux, tout ce qu'il y a de plus honorable ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2408
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Lun 08 Fév 2016, 11:23

pascal a écrit:
la qualité de l'article rédigé ou l'antériorité de l'auteur (sa notoriété, exemple Loïc Charpentier qui sort un HS ou un article sur les croiseurs cuirassés, la classe König ou la Panzerwaffe ... pas besoin de tergiverser on prend).

Mouais, ben, à mon avis, le "Lolo" aurait, peut-être, du offrir une boite de cachets pour les maux de tête aux courageux lecteurs de son récent pavé sur la Panzerwaffe, parce qu'il est fort possible que sa relative aridité en désarçonne...rebute...décourage (rayer les mentions inutiles!) certains...  study  scratch ...d'autant qu'il risque d'achever les "survivants" avec la seconde partie qu'il est en train de torcher! lol!
Pour le moment, je n'ai aucun retour sur les ventes. Le Hors-Série ou le bouquin à thème unique constitue, toujours, un exercice périlleux pour l'éditeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Mar 09 Fév 2016, 12:16

Citation :
[…] Pour en revenir aux catapultes à poudre des croiseurs américains et japonais […] en plusieurs occasions les commandants ne lancèrent pas leurs hydravions de reconnaissance de nuit pour éviter que les lueurs de l'ignition de la charge ne soient perçues par un observateur éventuel.
Ils volaient de nuit ? Des hydravions tout-temps ? Pour une observation nocturne ?
Ou peut-être un peu avant le début des premières lueurs de l'aube ?


Dernière édition par DahliaBleue le Mar 09 Fév 2016, 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2408
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Mar 09 Fév 2016, 12:27

Par beau temps et pleine lune, c'est faisable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5104
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    Mar 09 Fév 2016, 12:43

à Savo en août 42 un ou plusieurs hydravions des croiseurs de Mikawa survolèrent le combat de nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy    

Revenir en haut Aller en bas
 
Los! HS N°11 - Les Porte-avions de l'US Navy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ROYAL NAVY PORTE-AVIONS CLASSE CENTAUR
» USN PORTE AVIONS LOURDS CLASSE LEXINGTON
» Porte - avions Saratoga ...
» ROYAL NAVY PORTE AVIONS ARK ROYAL
» Super Porte Avions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Multimedia-
Sauter vers: