AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 USN DESTROYERS CLASSE MAHAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 20:51

DESTROYERS CLASSE MAHAN
(ETATS-UNIS)


Le USS Shaw (DD-373) à la mer en temps de paix

INTRODUCTION

Une foultitude de destroyers

Des débuts difficiles

Pays bordé par de vastes océans, marine dont les escadres sont encore assez modestes et menacées par aucune grande puissance maritime (comme la Grande Bretagne avec l'Allemagne), voilà quelques unes des raisons que l'on peut avancer au peu d'appetance des américains pour les torpilleurs, navires légers et souvent fragiles, la vitesse primant sur l'endurance et le rayon d'action.


Le USS Stiletto

le premier torpilleur américain est baptisé Stilletto n'est mis en service qu'en 1887. Il est suivi par sept torpilleurs mis en service entre 1888 et 1897 avec un déplacement ridicule de 116 à 165 tonnes mais le pli est pris puisqu'en 1896, l'US Navy met en service le Farragut, son premier destroyer. Au final, la marine américaine incorpore 26 torpilleurs entre 1899 et 1902 qui déplacent rarement 200 tonnes. Menant une politique d'expansion coloniale, les Etats Unis préfèrent construire des canonnières, mieux adaptées à leurs besoins.


Le USS Farragut (TB-11) et ci-dessous, le USS Bainbridge (DD-1)


Après le Farragut, l'US Navy commande la classe Bainbridge composée de cinq navires construits entre 1899 et 1902. Ils sont suivis par onze autres navires commandés en 1898 mais les premiers destroyers américains à devenir célèbres sont les fameux «Flush-Decker» (pont ras) à une époque où la majorité des destroyers ont un gaillard d'avant surelevé.

Les Flush-Decker

La mobilisation industrielle des Etats Unis durant le premier conflit mondial est tout simplement prodigieuse et annonce celle de la seconde guerre mondiale. Quelques chiffres valent mieux qu'un long discours : 61 c'est le nombre de chantiers navals en août 1917 et 203 c'est le nombre de chantiers en août 1918.

Plus parlant encore est le tonnage construit pour la marine marchance : la marine marchande américaine passe de 2750000 tonnes en avril 1917 à 9500000 tonnes le 1er septembre 1918, 2500 navires sont construits entre 1918 et 1921 soit 6.5 millions de tonnes de port en lourd.


Le USS Caldwell (DD-69)

En ce qui concerne les destroyers, 278 exemplaires sont commandés avant même l'entrée en guerre des Etats Unis qui en dépit de leur isolationisme savent qu'ils vont devoir se battre à un moment ou un autre. Les six premiers «flush-deckers», la classe Caldwell (DD 69 à 74) sont commandés en mars 1915.

Ils sont suivis par les 50 destroyers du programme naval de 1916 suivis de 15 autres le 3 mars 1917 (DD 95 à 109) et 76 autres le lendemain (DD 110 à 185), 4 mars 1917 soit déjà 147 navires mais ce n'est pas encore fini car 159 autres destroyers immatriculés DD186 à 347 sont encore commandés.


Le USS Wickes (DD-75)

Ces navires peuvent être regroupés en deux classes, la classe Wickes (DD-75 à DD-185) et la classe Clemson (DD-186 à DD-347)


Le USS Clemson (DD-186)

En dépit de la célérité des chantiers américains (le Ward qui allait devenir célèbre à Pearl Harbor en coulant un sous marin de poche japonais est construit en 17 jours), seuls 40 navires sont livrés avant l'armistice en Europe.


Avant de s'illustrer à Pearl Harbor, le 7 décembre 1941, le Ward devint célèbre par sa rapidité de construction : 17 jours

Le dernier destroyer armé l'est en 1921 et un grand nombre d'eux sont mis en réserve dès leur armement. C'est ainsi qu'en 1922, l'US Navy dispose de 316 destroyers. Une partie des navires commandés est d'ailleurs annulé comme les destroyers immatriculés DD348 à 359. Ces immatriculations sont cependant repris pour les nouveaux Farragut.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 21:00

Les Farragut, enfin de nouveaux destroyers

La classe Farragut

Cette flotte abondante bloque tout évolution et toute nouvelle construction de destroyers mais au début des années trentre, les flush-decker sont clairement dépassés en terme de tonnage, de vitesse mais surtout d'armement. Généralement armés de canons de 4 pouces (102mm), ils doivent tenir la comparaison avec des navires armés de canons de 120 à 130mm (120 pour les britanniques, 127mm pour les japonais, 130mm pour les français).

Dès août 1927, le Bureau des Constructions à relancé l'idée de construction d'une nouvelle classe de destroyers. Entre fin 1927 et 1928, sept études sont présentées pour des conducteurs de flottille déplaçant 1421 à 2900 tonnes. Des études sont également faites entre 1927 et 1932 pour des destroyers de 1391 à 1850 tonnes, ce dernier tonnage étant privilégié du fait du traité de Londres récement signé.

La construction si elle est décidé va se heurter à des problèmes industriels, notament pour les turbines dont les constructeurs ont disparu ce qui poussera les américains à acquérir la licence de turbines britanniques.

Huit navires de type Farragut sont donc commandés et immatriculés DD348 à 355. Mis en service en 1934 et 1935, ils marquent le début de la modernisation de l'US Navy. Avec leur long gaillard d'avant, ils sont plus proches des destroyers britanniques contemporains que de leurs dévanciers.


Le USS Farragut en 1935

-Le Farragut (DD-348) est mis sur cale aux chantiers de la Bethlehem Shipbuilding Corporation situés à Quincy dans le Massachusetts le 20 septembre 1932 lancé le 15 mars 1934 et admis au service actif le 18 juin 1934. Il participe au second conflit mondial dans le Pacifique avant d'être désarmé le 23 octobre 1945, rayé du Naval Vessel Register le 28 janvier 1947 et vendu à la démolition le 14 août 1947.


Le USS Dewey

-Le Dewey (DD-349) est mis sur cale aux chantiers Bath Iron Works de Bath (Maine) le 16 décembre 1932, lancé le 28 juillet 1934 et admis au service actif le 4 octobre 1934. Après avoir participé à la seconde guerre mondiale dans le Pacifique, le Dewey est désarmé le 19 octobre 1945 puis vendu à la démolition le 20 décembre 1946.


Le USS Hull

-Le Hull (DD-350) est mis sur cale au Brooklyn Navy Yard le 7 mars 1933 lancé le 31 janvier 1934 et admis au service actif le 11 janvier 1935. Il participe au second conflit mondial mais est perdu le 18 décembre 1944 suite au typhon Cobra au large des Phillipines en compagnie de son sister-ship Monaghan et du destroyers Spence (classe Fletcher).


Le USS Macdonough

-Le Macdonough (DD-351) est mis sur cale au Boston Navy Yard le 15 mai 1933 lancé le 22 août 1934 et admis au service actif le 15 mars 1935. Après avoir participé à la guerre du Pacifique, il est désarmé le 22 octobre 1945 avant d'être vendu à la démolition le 20 décembre 1946.


Le USS Worden

-Le Worden (DD-352) est mis sur cale au Puget Sound Navy Yard le 29 décembre 1932 lancé le 27 octobre 1934 et admis au service actif le 15 janvier 1935. Il est perdu par échouage le 12 janvier 1943 à Amchtika (Aléoutiennes) et rayé du Naval Vessel Register le 22 décembre 1944.


Le USS Dale

-Le Dale (DD-353) est mis sur cale au Brooklyn Navy Yard le 10 février 1934 lancé le 23 janvier 1935 et admis au service actif le 17 juin 1935. Après avoir survécu à la Seconde Guerre Mondiale, il est désarmé le 16 octobre 1945 puis vendu à la démolition le 20 décembre 1946.


Le USS Monaghan

-Le Monaghan (DD-354) est mis sur cale au Boston Navy Yard le 21 novembre 1933 lancé le 9 janvier 1935 et admis au service actif le 19 avril 1935. Il est perdu le 18 décembre 1944 suite au Typhon Cobra qui provoque son naufrage en compagnie de son sister-ship Hull et du Spencer.


Le USS Aylwin

-Le Aylwin (DD-355) est mis sur cale au Philadelphia Navy Yard le 23 septembre 1933 lancé le 10 juillet 1934 et admis au service actif le 1er mars 1935. Désarmé le 16 octobre 1945, le Aylwin est rayé du Naval Vessel Register le 1er novembre 1945 et vendu à la démolition le 20 décembre 1946 avant de disparaître sous les chalumeaux de la George N. Nutman Inc de Brooklyn le 2 septembre 1948.



Caracteristiques Techniques de la classe Farragut

Déplacement : standard 1395 tonnes pleine charge 1850 tonnes

Dimensions : longueur : 100.60m largeur 10.40m tirant d'eau 2.70m

Propulsion : deux turbines à engrenages Parson construits sous licence par Curtis alimentées par quatre chaudières Yarrow dévellopant une puissance totale de 41000ch et actionnant deux hélices.

Performances : vitesse maximale : 36 noeuds distance franchissable : 6000 miles nautiques à 15 noeuds

Armement : 5 canons de 127mm Mark 12 en cinq affûts simples (deux avant, deux arrière et un au milieu derrière la cheminée numéro 2) 4 mitrailleuses de 12.7mm antiaériennes et 8 tubes lance-torpilles de 533mm (21inch) répartis en deux plate-formes quadruples

Equipage : 160 officiers et marins

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 21:09

De puissants destroyers pour rivaliser avec l'étranger : la classe Porter

La construction des huit Farragut permit aux marins américains de rattraper l'écart qualitatif qui les séparaient des productions étrangères équivalentes. En effet, avec leurs quatre canons de 127mm et ses huit tubes lance-torpilles, les Farragut pouvaient faire jeu égal avec les destroyers britanniques, français voir même japonais.

En août 1928, les japonais mettent en service le Fubuki. L'apparition de ce destroyer de 1700 tonnes provoque la stupeur des états-majors mondiaux puisque les anglais comme les américains n'ont aucun équivalent à ce navire armé de 6 canons de 127mm en trois tourelles doubles et de 9 tubes lance-torpilles de 610mm. Seuls les français pourraient relever le gant avec leurs contre-torpilleurs mais encore faudrait-il que ces navires soient suffisament endurants pour le faire.

Alors même que les Farragut ne sont pas encore sur cale (ni même financés puisque c'est le budget 1931 qui les financera), les américains étudient la riposte appropriée aux Fubuki.

A la différence des Farragut dont les plans ont été dessinés par l'US Navy, les plans nouveaux destroyers sont dessinés par un chantier privé, la New York Shipbuilding Corporation dont les chantiers sont sis à Camden dans le New Jersey.

Formant la classe Porter, ces huit navires financés au budget 1933 (en compagnie des seize navires de classe Mahan), ces navires déplacent 1834 tonnes (le traité de Londres de 1931 limite le tonnage des destroyers à 1850 tonnes) et sont armés de 8 canons de 127mm en quatre affûts doubles et huit tubes lance-torpilles en deux plate-formes quadruples.


Le USS Porter

-Le Porter (DD-356) est mis sur cale aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation de Camden (New Jersey) le 18 décembre 1933, lancé le 12 décembre 1935 et admis au service actif le 25 août 1936. Il est coulé le 26 octobre lors de la bataille de Santa Cruz accidentellement par une torpille d'un Avenger de l'Enterprise obligé d'amerrir.


Le USS Selfridge

-Le Selfridge (DD-357) est mis sur cale aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation installés à Camden (New Jersey) le 18 décembre 1933 lancé le 18 avril 1936 et admis au service actif le 25 novembre 1936. Il est désarmé le 15 octobre 1945, rayé du Naval Vessel Register le 1er novembre 1945 et vendu à la démolition en octobre 1947.


Le USS McDougal

-Le McDougal (DD-358) est mis sur cale aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation installés à Camden (New Jersey) le 18 décembre 1933 lancé le 17 juillet 1936 et admis au service actif le 23 décembre 1936. Il est définitivement désarmé le 8 mars 1949 et vendu à la démolition à H.H Buncher Company de Pittsburgh le 2 août. Son nom est rayé du Naval Vessel Register le 15 août 1949.


Le USS Winslow

-Le Winslow (DD-359) est mis sur cale aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation installés à Camden (New Jersey) le 18 décembre 1933 lancé le 21 septembre 1936 et admis au service actif le 17 février 1937. Le Winslow est désarmé le 28 juin 1950 et placé en réserve (Charleston Group/Atlantic Reserve Fleet) jusqu'au 5 décembre 1957 quand à la suite d'une inspection, il est déclaré inapte au service armé. Il est rayé du Naval Vessel Register le même jour puis vendu à la démolition le 23 février 1959.


Le USS Phelps

-Le Phelps (DD-360) est mis sur cale aux chantiers navals de la Bethlehem Shipbuilding Corporation sis à Quincy (Massachusetts) le 2 janvier 1934 lancé le 18 juillet 1935 et admis au service actif le 26 février 1936. Le Phelps est désarmé le 6 novembre 1945, rayé du Naval Vessel Register le 28 janvier 1947 et démantelé promptement par Northern Metals Co. De Philadelphie (Pennsylvanie)


Le USS Clark

-Le Clark (DD-361) est mis sur cale aux chantiers navals de la Bethlehem Shipbuilding Corporation installés à Quincy (Massachusetts) le 2 janvier 1934 lancé le 15 octobre 1935 et admis au service actif le 20 mai 1936. Le 15 juin 1945, il arrive à Philadelphie où il est désarmé le 23 octobre 1945 avant d'être venu à la démolition le 29 mars 1946.


Le USS Moffett

-Le Moffett (DD-362) est mis sur cale aux chantiers navals de la Bethlehem Shipbuilding Corporation installés à Quincy (Massachusetts) le 2 janvier 1934 lancé le 11 décembre 1935 et admis au service actif le 28 août 1936. Le Moffet est désarmé le 2 novembre 1945 et placé en réserve jusqu'au 28 janvier 1947 quand il est rayé des registres. Il est vendu à la démolition le 16 mai 1947 à la Boston Metals Company de Baltimore et promptement démantelé.


Le USS Balch

-Le Balch (DD-363) est mis sur cale aux chantiers navals de la Bethlehem Shipbuilding Corporation installés à Quincy (Massachusetts) le 16 mai 1934 lancé le 24 mars 1936 et admis au service actif le 20 octobre 1936. Le 15 juillet 1944, le Balch arrive à New York. Après remise en état, il efectue cinq escortes de convois entre la côte est et l'Afrique du Nord du 2 août 1944 au 23 mai 1945. Il entame les préparations de pré-inactivation à Philadelphie avant d'être désarmé le 19 octobre 1945 et démoli en 1946.



Caracteristiques Techniques de la classe Porter

Déplacement : standard 1834 tonnes Dimensions : longueur 116m largeur 11.02m tirant d'eau 3.08m Propulsion : turbines à engrenages alimentées en vapeur par quatre chaudières Babcock & Wilcox (400 psi 645° F) dévellopant 50000ch et entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 35 noeuds en service courant (36.5 noeuds théorique) distance franchissable 7800 miles nautiques à 12 noeuds stocks de carburant : 635.33 tonnes de mazout


Armement : 8 canons de 127mm (5 pouces) Mark 12 en quatre affûts doubles Mark 22 (deux avant et deux arrières); 8 canons de 28mm (1.1 pouces) Mark 1 en deux affûts quadruples Mark 2 mod 2 installés à l'avant et à l'arrière au dessus des pièces II et III de 127mm et 8 tubes lance-torpilles de 533mm (21 pouces) en deux plate-formes quadruples installées de part et d'autre de la cheminée n°2.

Equipage : 13 officiers et 193 officiers-mariniers et matelots.


La classe Mahan ou des destroyers plus classiques pour l'US Navy

Comme nous l'avons vu, les Porter ont été conçus non pas pour répondre à un besoin précis de l'US Navy mais pour répondre à l'apparition des Fubuki.

Financés au budget 1933, les huit Porter furent accompagnés par seize navires de classe Mahan. Ils reprennaient l'architecture des Farragut avec un gaillard avant assez long et deux cheminées. Au niveau de l'armement, ils reprennaient la disposition des Farragut avec cinq canons de 127mm en affûts simples avec deux affûts à l'avant et trois à l'arrière. Quand à l'armement en torpilles, il passait de huit à douze tubes lance-torpilles de 533mm en trois plate-formes quadruples.

Aux seize navires financés au budget 1933, s'ajoutent deux navires financés au budget 1934 avec un certain nombre de modifications ce qui fait qu'ils sont parfois connus sous le nom de classe Dunlap (Dunlap et Fanning).

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 21:18

HISTORIQUE

Le USS Mahan (DD-364)

Le USS Mahan lors de ses essais à la mer

Présentation

-Le Mahan est mis sur cale aux chantiers navals United Drydocks Incorporated installés à Staten Island (Etat de New York) le 12 juin 1934 lancé le 15 octobre 1935 et admis au service actif le 18 septembre 1936.


Le DD-364 est le deuxième navire à avoir rendu hommage à Alfred Thayer Mahan (27 septembre 1840-1er décembre 1940),un amiral et théoricien américain qui influença la marine américaine et les marines étrangères avec notament son oeuvre la plus importante «The influence of Sea Power upon History 1660-1783» publié en 1890 sans parler d'une biographie de l'amiral Nelson.

Il succède au DD-102, un destroyer de classe Wickes mis en service le 24 octobre 1918, reclassé destroyer mouilleur de mines le 17 juillet 1920, désarmé le 1er mai 1930 et vendu à la démolition le 17 janvier 1931.

Deux autres navires ont ensuite porté le nom de ce théoricien américain en l'occurence un destroyer lance-missiles de classe Farragut en service de 1960 à 1993 mais démoli seulement en 2004 suivi par un destroyer lance-missiles de classe Arleigh Burke, le DDG-72 (Flight II) en service depuis février 1998.


Le USS Mahan (DDG-42) classe Farragut

Carrière opérationnelle

Le USS Mahan à la mer en 1938

Le 16 novembre 1936, le Mahan appareille pour une croisière de deux mois dans les Caraïbes et en Amérique du Sud, rentrant à New York en janvier 1937, opérant au large de la côte est jusqu'au mois de juillet quand il appareilla pour le Pacifique

Arrivé dans le Pacifique à la mi-août, il s'entraina dans le sud de la Californie avant de gagner à Pearl Harbor son nouveau port d'attache. Il ne s'enkysta cependant pas à Oahu, alternant entre les eaux hawaïennes, la côte ouest mais également les Caraïbes notamment pour les fameuses manoeuvres Fleet Problem.

Quand les forces de l'amiral Nagumo attaquent Pearl Harbor le 7 décembre 1941, le destroyer est en patrouille avec la TF12 tentant de retrouver la force navale japonaise mais comme chacun le sais, les japonais ne furent pas retrouvés et le Mahan retrouva Pearl Harbor le 12 décembre.

A la fin du mois de décembre, il escorta un convoi de renforts en direction de l'île de Johnston et évacua les civils d'Hawai. Il assura ces missions d'escorte jusqu'au 24 février 1942 avant de mener des patrouilles depuis l'île de Canton dans les Kiribati jusqu'au 24 mars quand il regagna la côte ouest pour un carénage jusqu'à la mi-octobre quand il repris du service dans le Pacifique.

Le 22 octobre 1942, il mena un raid anti-navire au large des Gilbert en compagnie de son sister-ship Lamson, coulant deux navires japonais. Il est ensuite engagé dans les terribles batailles de la campagne de Guadalcanal, participa à la bataille de Santa Cruz du 25 au 27 octobre, descendant quatre appareils japonais avant d'entrer en collision avec le cuirassé South Dakota. Sérieusement endommagé, il subit des réparations provisoires à Nouméa avant de gagner Pearl Harbor pour recevoir une nouvelle étrave.

Le USS Mahan retourne dans le Pacifique Sud le 9 janvier 1943, escortant des convois entre les Nouvelles Hébrides, la Nouvelle Calédonie et les Fidji et ce jusqu'au mois de mars 1943. Il est basé à Milne Bay en Nouvelle Calédonie le 2 juillet, opérant dans la région pour des débarquements et des escortes de convois pendant trois mois jusqu'en octobre 1943.

Le 26 décembre 1943, il bombarde les installations japonaises en Nouvelle Bretagne avant de soutenir les débarquements à Cap Gloucester à partir du 26 décembre, le début de quatre mois de combat. Le destroyer assura durant cette période des missions d'appui-feu et d'escorte de convois.


Le USS Mahan en 1944

De mars à juillet 1944, il subit un grand carénage à San Francisco avant de regagner dans le Pacifique pour remise en condition jusqu'au 15 août 1944 quand il regagna la Nouvelle Guinée. Il escorte alors des convois et mena également des patrouilles anti-sous-marines.

Le 7 décembre 1944 alors qu'il patrouillait entre Leyte et l'île de Ponson, il est attaqué par des avions japonais. Trois sont abattus mais trois autres s'écrasèrent sur le destroyers. Les incendies provoqués furent bien vite incontrolables et l'abandon du navire décidé. Une heure plus tard, le destroyer USS Walke (classe Allen M. Summer) acheva le Mahan avec son artillerie et ses torpilles.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 21:25

Le USS Cummings (DD-356)

Le USS Cummings en 1937

Présentation

-Le Cummings est mis sur cale aux chantiers navals United Drydocks Incorporated installés à New York (Staten Island plus précisément) le 26 juin 1934 lancé le 11 décembre 1935 et admis au service actif le 25 novembre 1936.


Le deuxième navire de classe Mahan est le deuxième navire de l'US Navy à rendre hommage à Andrew Boyd Cummings (22 juin 1830-16 mars 1863), un officier de la marien américaine tué au cours de la guerre de Sécession au large de la Nouvelle Orléans.


Le USS Cummings (DD-44)

Le premier navire fût un destroyer de classe Cassin, le DD-44 en service de septembre 1913 à juin 1922, transféré aux gardes-Côtes puis démoli en 1934.

Carrière opérationnelle

Le USS Cummings en avril 1938

Le Cummings quitte New York le 29 septembre 1937 pour San Diego où il arrive le 28 octobre 1937 pour retrouver la Battle Force. Il participa au Fleet Problem en avril 1938 suivit d'une revue navale présidentielle à San Francisco en juillet. Il manoeuvra dans la zone du canal de Panama de janvier à avril 1939 avant de regagner San Diego le 12 mai 1939, servant d'escorteur aux porte-avions Yorktown et Lexington.

A partir du 26 avril 1940, le Cummings est basé à Pearl Harbor, ne retrouvant la côte ouest que pour des périodes d'entrainement. Légèrement endommagé par l'attaque aérienne japonaise, il patrouilla dans les eaux hawaïennes avant d'assurer des missions d'escorte jusqu'au mois d'août 1942 entre la côte ouest, Pearl Harbor, les Fidji et la Nouvelle Zélande.


Le USS Cummings en mars 1942

Après un carénage à San Francisco, il escorta en novembre 1942 des convois en direction de Nouméa et de Wellington avant d'être engagé dans la très dure campagne de Guadalcanal depuis Nouméa et Espiritu Santo jusqu'au 17 mai 1943 quand il gagne Auckland (Nouvelle Zélande) pour un petit carénage avant de regagner à Nouméa le 4 juin, reprennant ses missions d'escorte jusqu'au début du mois de septembre. Après un nouveau petit carénage sur la côte ouest, il opère au large des Aléoutiennes jusqu'à la mi-décembre avant de rentrer à Pearl Harbor le 21 décembre 1943.

Affecté à la 5ème flotte, il ressort le 19 janvier 1944 pour les débarquements dans les Marshall en escorte des porte-avions. Le 4 mars 1944, il quitte Majuro pour Trincomalee (Ceylan), retrouvant des navires britanniques le 31 mars. Le 16 avril, il appareille avec la TF70 pour des bombardements sur Sumatra le 19 avril avant de rentrer à Ceylan le 6 mai. Le 15 mai, il participa aux raids contre Soerabaja (Java) avant de retrouver les Etats Unis le 7 juillet 1944, date de son arrivée à San Francisco.

Le 21 juillet 1944, le Cummings quitte San Franscisco en escorte du croiseur lourd Baltimore qui transportait le président Roosevelt à Pearl Harbor, Adak, Juneau puis enfin Seattle où le destroyer arriva le 12 août, le président effectuant un discours radiodiffusé depuis le gaillard d'avant.


Le USS Cummings en 1944

Le 13 août 1944, le destroyer quitte Seattle, retrouvant à Pearl Harbor le TG 12.5 pour couvrir les porte-avions engagés dans un raid contre Wake le 3 septembre. Il couvrit ensuite les bombardements de l'aviation embarquée le 9 octobre avant de couvrir les porte-avions d'escorte engagés dans les débarquements à Leyte, devant affronter les navires japonais engagés dans la bataille du Golfe de Leyte à la fin du mois d'octobre.

Il participa ensuite à la couverture des bombardements contre Iwo Jima les 11 et 12 novembre avant de regagner Saipan le 21 novembre pour des opérations locales. Il est ensuite engagé dans la couverture des opérations aéronavales liées ou non aux débarquements amphibies du 8 décembre 1944 au 19 mars 1945 avant de terminer le conflit en missions d'escorte.

Le conflit terminé, il couvrit l'occupation d'Haha Jima du 9 au 19 septembre, date à laquelle il appareilla pour les Etats Unis, faisant escale à San Pedro, Tampa (Floride) et Norfolk où il est désarmé le 14 décembre 1945 puis vendu à la démolition le 17 juillet 1947.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 21:32

Le USS Drayton (DD-366)

Le USS Drayton en Méditerranée (Villefranche sur mer ?) en 1937

Présentation

-Le Drayton est mis sur cale aux chantiers navals Bath Iron Works installés à Bath dans le Massachusetts le 20 mars 1934 lancé le 26 mars 1936 et admis au service actif le 1er septembre 1936.


Le troisième destroyer de classe Mahan est le second navire de l'US Navy à porté le nom du capitaine Percival Drayton (25 août 1812-4 août 1865) qui participa à la guerre de Secession côté nordiste et qui est mort de maladie à Washington.


Le USS Drayton (DD-23)

Le premier Drayton fût un destroyer de classe Paulding, le DD-23 en service d'octobre 1910 à novembre 1919 avant d'être démolit en 1935.

Carrière opérationnelle

Le USS Drayton en avril 1942

Après sa croisière de mise en condition en Europe du 6 octobre au 5 décembre 1936, le Drayton effectuant encore quelques essais avant de quitter Norfolk le 6 juin 1937 pour retrouver la Scouting Force à San Diego le 19 juin 1937.

Le 4 juillet 1937, il participa aux recherches infructueuses de l'aviatrice Amelia Earhart disparue alors qu'elle tentait un tour du monde. Après des manoeuvres dans les eaux hawaïennes, il rentre à San Diego le 30 juillet 1937.

A partir du 12 octobre 1939, le Drayton est basé à Pearl Harbor. La guerre devenant chaque jour plus probable, l'entrainement devint de plus en plus intensif.

Il échappe aux bombes et aux torpilles japonaises en étant en patrouille avec le porte-avions Lexington au sein de la TF12, rentrant à Pearl Harbor le 13 décembre après une recherche infructueuse de la flotte japonaise.

Du 24 décembre 1941 au 7 janvier 1942, il escorte un convoi en direction des îles Christmas, déjouant deux attaques sous-marines. Quatre jours plus tard, le destroyer couvre le porte-avions Enterprise qui lance ses avions contre Bougainville le 20 février avant de rentrer à Pearl Harbor le 24 juillet.

Après avoir escorté un pétrolier en direction de Suva (Fidji), le Drayton appareilla pour les Etats Unis le 25 mars direction San Pedro (Californie) où il arrive le 5 avril, étant en travaux puis remise en condition jusqu'au 1er août 1942.

Il participa à la fin du mois de novembre 1942 à la bataille de Tassafaronga, en ressortant indemne, récupérant 128 survivants du croiseur lourd Northampton coulé au cours de cette bataille, survivants qu'il débarqua à Espiritu Santo le 2 décembre. Il repris ensuite ses opérations dans les Salomons pour des missions d'appui-feu et des protections de convois.

Le 13 mai, il quitte Nouméa pour Townsville où il allait assurer l'escorte de convois de transport de troupes australiens en direction de la Nouvelle Guinée. Il assure également l'appui-feu des débarquements à Lae le 4 septembre avant de pilonner Finschhafen le 22 septembre 1943.

Après un bref carénage à Brisbane, le destroyer retourna dans la région de la Nouvelle Guinée pour des escortes et des missions d'appui-feu notamment au Cap Gloucester où les américains débarquent le 26 décembre (opération Cartewheel).

Le destroyer quitte Milne Bay (Nouvelle Guinée) le 22 mars 1944 pour escorter des convois en direction de l'île de Canton avant de poursuivre sa route jusqu'à la côte ouest. Après un carénage à San Francisco, le Drayton effectua sa remise en condition dans les eaux hawaïennes avant de gagner Eniwetok le 8 août 1944. Pendant les deux mois suivants, il patrouilla au large de Maloelap, Wotje, Jaluit et Mille dans l'archipel des Marshall récement reconquises.


Le USS Drayton en 1944

Le 20 octobre 1944, il gagna la baie de Humbolt en Nouvelle Guinée, affectée à la 7ème flotte pour participer aux opérations aux Phillipines. Il assura des missions d'escorte et d'appui-feu à partir du 29 octobre 1944. Légèrement endommagé le 6 décembre par une bombe à touché, il est plus sérieusement endommagé le lendemain 7 décembre quand un avion s'écrasa sur l'affût n°1 de 127mm, tuant six hommes et en blessant douze.

Il gagna Manus pour réparations, réparations qui s'achevèrent par son retour au combat dès le 26 décembre 1944 pour préparer le débarquement dans le Golfe de Lingayen qui à lieu le 9 janvier, le destroyer assurant des missions d'appui-feu jusqu'au 13 janvier quand il gagna la baie de San Pedro en escorte de convoi. Il opéra au large des Phillipines jusqu'à la fin du mois d'avril 1945.

Le 23 avril 1945, le Drayton quitte la baie de San Pedro pour participer à l'invasion de Borneo, appuyant les troupes américains à Tarakan du 1er au 27 mai et à Balikpapan du 1er au 21 juillet avant de rentrer à Manille le 29 juillet 1945.

Il quitte les Phillipines le 7 août pour New York où il arrive le 12 septembre. Il est désarmé le 9 octobre 1945 et vendu à la démolition le 20 décembre 1946.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 21:36

Le USS Lamson (DD-367)

Le USS Lamson en 1939

Présentation

-Le Lamson est mis sur cale aux chantiers navals de la Bath Iron Works Corporation installés à Bath dans le Maine le 20 mars 1934 lancé le 17 juin 1936 et admis au service actif le 21 octobre 1936.


Le quatrième destroyer de classe Mahan est le troisième navire de l'US Navy à porté le nom du Lieutenant Roswell Lamson (Burlington Iowa 30 mars 1838-Portland, Oregon 14 août 1903), un officier de la marine américaine, sorti d'Annapolis le 20 septembre 1858, étant le premier orégonian à devenir officier de l'US Navy. Il participa à la guerre de Secession dans le camp nordiste. Il quitte la marine en 1866, intégrant le corps des Douanes qu'il quitta en 1895 quand il prit sa retraite.


Le USS Lamson (DD-18)

Le DD-367 succède à deux destroyer, le premier étant un destroyer de classe Smith, le DD-18 en service de 1910 à 1919 et le second étant le DD-328 de classe Clemson de 1921 à 1930.

Carrière opérationnelle

Après sa croisière de mise en condition dans l'Atlantique et en Caraïbes, le Lamson quitte Norfolk le 16 juin 1937 pour le Pacifique, arrivant à San Diego le 1er juillet. Il y reste basé jusqu'au 5 octobre 1939 quand il gagne Pearl Harbor où il va être désormais basé.

Quand les japonais attaquent Pearl Harbor, le destroyer étaient en patrouille dans les eaux hawaïennes. Il participa au recherche de la flotte de l'amiral Nagumo mais sans succès avant de gagner l'île Johnston pour sauver des civils américains.

Il quitte Pearl Harbor le 6 janvier 1942 pour Pago Pago (Samoa) où il arrive deux semaines plus tard pour mener des missions anti-sous-marines jusqu'au début du mois de mars quand il gagna les Fidji pour mener ces même missions.

Le 22 octobre 1942, il participe avec le Mahan à la destruction de piquets-radars japonais entre les îles Gilbert et Ellice en liaison avec des raids aériens alliés, coulant deux navires. Le 30 novembre 1942, il participe à la bataille de Tassafaronga d'où il ressortit indemne.

Le 19 août 1943, il arrive à Milne Bay en Nouvelle Guinée pour participer aux opérations dans cette region notamment les débarquements à Lae et Inschhaven au mois de septembre en assurant la protection des forces amphibies et l'appui-feu des troupes mises à terre.

Le 29 novembre 1943, il pilonne la base navale japonaise de Madang puis à partir du 15 décembre 1943, participe aux bombardements contre Cap Gloucester où les américains débarquent le 26 décembre, le destroyer abattant le jour du débarquement deux Aichi D3A «Val». Le 2 janvier 1944, il bombarde Saidor toujours dans le cadre des opérations en Nouvelle Guinée.

Après un carénage sur la côte ouest et une remise en condition dans les eaux hawaïennes jusqu'au début du mois d'août, retrouvant la 5ème flotte à Eniwetok le 8 août 1944. Il passa les deux mois suivants à patrouiller dans les Marshall pour protéger le dispositif américain notamment contre les sous-marins japonais.

Il participe ensuite à la reconquête des Phillipines, participant notamment aux débarquements à Leyte et à la bataille du golfe de Leyte, le dernier grand affrontement entre les marines américaines et japonaises.


Le Lamson après avoir été touché par un kamikaze

Sérieusement endommagé au début du mois de janvier par un kamikaze au large de la baie d'Ormoc, il gagne le Puget Sound Navy Yard le 16 janvier 1945 pour remise en état qui permet au destroyer de regagner Eniwetok le 10 mai 1945. Il participe à la conquête d'Iwo Jima, effectuant des patrouilles de surveillance et le sauvetage à la mer des pilotes abattus.


Le USS Lamson en avril 1945

La capitulation japonaise enterinée, le destroyer quitte Chichi Jima pour surveiller la rédition des Bonin avant d'effectuer la même mission à Sasebo. Il quitte le Japon le 29 octobre direction San Diego où il arrive le 29 novembre 1945.

En raison du surplus de destroyers moderne, il était évident que le Lamson n'allait pas faire de vieux os. Il est ainsi choisit pour participer à l'opération Crossroads, une série d'explosions atomiques à Bikini. Le Lamson est ainsi coulé lors de la première explosion («Able») le 2 juillet 1946.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 21:41

Le USS Flusser (DD-368)

Le USS Flusser lors des essais constructeurs

Présentation

-Le Flusser est mis sur cale aux chantiers navals Federal Shipbuilding & Drydock Company installés à Kearny dans le New Jersey le 4 juin 1934 lancé le 28 septembre 1935 et admis au service actif le 1er octobre 1936.


Le cinquième destroyer de classe Mahan est le quatrième navire de l'US Navy à avoir rendu hommage au Lieutenant Commander Charles W. Flusser (Annapolis, Maryland 27 septembre 1832 en mer au large de la Caroline du Nord 19 avril 1864). Sorti de l'académie navale en 1853, il participa dans le camp nordiste à la guerre de Sécession, étant tué lors de l'affrontement entre son navire le USS Miami, une canonnière à roues à aube et le monitor confédéré Albemarle.

Il succède à un navire confédéré capturé en 1864 et vendu en 1865, un destroyer de classe Smith en service de 1909 à 1919 et un destroyer de classe Clemson en service de 1920 à 1930


Le USS Flusser (DD-289)

Carrière opérationnelle

Le USS Flusser en juin 1944

Le Flusser quitte New York le 1er décembre 1936 pour sa croisière de mise en condition qui coïncide avec sa première mission opérationnelle en l'occurence un déploiement en Méditerranée pour protéger ressortissants et intérêts américains dans une Espagne déchirée par la guerre. C'est l'acte de naissance du Squadron 40-T. Il rentre à Hampton Roads le 9 février 1937 et durant les cinq mois suivants va opérer au large de la côte est.

Le 16 juillet 1937, il arrive à San Diego, son nouveau port d'attache jusqu'au mois d'octobre 1939 quand il est affecté à Pearl Harbor.

Le 5 décembre 1941, il appareille de Pearl Harbor en compagnie du porte-avions Lexington, échappant au raid japonais. Il rentre à Pearl Harbor le 12 décembre après une infructueuse recherche de la force navale japonaise.

De décembre 1941 à avril 1942, le Flusser assura des missions d'escorte entre Pearl Harbor et la côte ouest avant de débarquer une petite unité de marines sur l'atoll de Palmyre (Palmyra Atoll) dans les iles de la Ligne le 21 avril 1942 avant de reprendre ses missions d'escorte jusqu'en Australie.

Après un grand carénage à Pearl Harbor de juillet 1942 à février 1943, le destroyer reprend ses missions d'escorte et de lutte anti-sous-marines notamment dans les Salomons. Il assure cette mission jusqu'en février 1943 quand il gagna le théâtre d'opération de la Nouvelle Guinée pour appuyer les opérations de la 7ème armée dans le secteur notamment les débarquements à Lae et Finschhafen, protégeant la battelerie amphibie et assurant l'appui-feu des troupes mises à terre.

Après un petit carénage du 11 au 30 janvier 1944, le Flusser reprend du service dans la même région pour des escortes jusqu'au mois d'avril 1944 quand il regagna la côte ouest pour un carénage bien mérité.

Le carénage s'achève au mois de juin et est suivi par une remise en condition sur la côte ouest et dans les eaux hawaïennes. Il quitte Pearl Harbor le 1er août en escorte d'un convoi en direction d'Eniwetok, arrivant à Majuro le 16 août, patrouillant dans la région pendant six semaines.


Le 7 septembre 1944, il est légèrement endommagé lors d'un duel avec une batterie côtière à Wotje (neuf marins blessés). Il quitte Majuro le 1er octobre en escorte d'un convoi ralliant Ulithi puis Hollandia (Nouvelle Guinée) avan de gagner la baie de San Pedro le 29 octobre pour patrouiller dans le Golfe de Leyte et dans le détroit de Surigao.

Le 18 novembre 1944, il abat un kamikaze qui s'écrase à proximité du destroyer sans l'endommager gravement. Il participe ensuite aux débarquements à Ormoc en décembre 1944, dans le Golfe de Lingayen, à Nasugbu et à Palawan, assurant des missions d'escorte de convois et d'appui-feu.

Il participe également aux débarquements à Cebu en mars-avril 1945 puis à Davao et ce jusqu'au 1er juillet 1945. Il participe aux opérations à Balikpapan jusqu'au 20 juillet, date de son arrivée à Manille.
Après une brève période d'entretien, le destroyer appareille le 31 août pour Okinawa puis pour Sasebo où il arrive le 16 septembre 1945 pour appuyer les troupes d'occupations, ses officiers inspectant notamment les navires japonais présents dans le port et ce jusqu'au 29 octobre quand il quitte le Japon pour San Diego où il arrive le 19 novembre 1945.
Il participe à l'opération Crossroads au sein de la force de soutien avant de rentrer à Pearl Harbor le 14 septembre 1946. Arrivé à Norfolk le 12 novembre, il y est désarmé le 16 décembre 1946 et vendu à la démolition le 6 janvier 1948.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 21:45

Le USS Reid (DD-369)

Le USS Reid en 1936

Présentation

-Le Reid est mis sur cale aux chantiers navals de la Federal Shipbuilding & Drydock Company de Kearny (New Jersey) le 25 juin 1934 lancé le 11 janvier 1936 et admis au service actif le 2 novembre 1936.


Le sixième destroyer de classe Mahan est le troisième navire à rendre hommage à Samuel Chester Reid (Norwich Connecticut 24 août 1783-New York 28 janvier 1861). Il entra dans la marine américaine en 1794, participant à la guerre 1812 notamment dans la défense de La Nouvelle Orleans. Il participa également au dessin du nouveau drapeau américain notamment les treize bandes rouges et blanches mais son dessin de ses étoiles blanches sur fond bleu ne fût pas retenu. Il quitte la marine en 1844.

Il succède à un destroyer de classe Smith, le DD-21 en service de 1909 à 1919 et à un autre destroyer de classe Clemson, le DD-292 en service de 1919 à 1930.

Depuis, un quatrième navire à porté ce nom. Il s'agit d'une frégate lance-missiles de classe Oliver Hazard Perry, la FFG-30 en service de 1983 à 1998 avant d'être transférée à la marine turque où elle sert sous le nom de Gelibolu (F-493).


La frégate USS Reid (FFG-30)

Carrière opérationnelle

Le USS Reid en 1943

Après avoir servi dans l'Atlantique et dans le Pacifique jusqu'en 1941, le destroyer participa à la défense de la base navale lors de l'attaque japonaise du 7 septembre 1941, en descendant un. Il assura ensuite des missions de patrouilles dans les eaux hawaïennes puis des escortes de convois entre la côte ouest, Pearl Harbor et Midway.

Le 22 mai 1942, le destroyer quitte Pearl Harbor pour bombarder l'île de Kiska dans les Aléoutiennes le 7 août, île occupée par les japonais depuis le mois de juin. Il appuya le débarquement à Adak le 30 août, coulant le 31 août le sous-marin japonais Ro-61 surpris en surface.

Il patrouila ensuite entre la Nouvelle Calédonie, les Samoa et les Fidji (octobre-novembre 1942) avant de participer à la campagne de Guadalcanal. En janvier 1943, il effectue quelques bombardements de positions japonaises.

Le 4 septembre 1943, il participe au débarquement américain à Lae, assurant un rôle de piquet-radar et de directeur de chasse. Il appuya également le débarquement à Finschhafen le 22 septembre, abattant au passage deux appareils.

Il escorte ensuite les transports engagés dans le débarquement à Arawe (Nouvelle Bretagne) le 15 décembre 1943 avant de protéger le débarquement à Cap Gloucester le 26 décembre puis celui de Saidor le 2 janvier 1944.

Le destroyer commence l'année 1944 par la protection des débarquement sur l'île de Los Negros (Ile de l'Amirauté) le 29 février puis au débarquement à Hollandia (Nouvelle Guinée) le 22 avril, à Wakde le 17 mai, à Biak le 27 mai et enfin sur l'île de Noemfoor le 2 juillet 1944.

Après une période d'entretien à Pearl Harbor, le destroyer repart le 29 août pour couvrir les raids de l'aviation embarquée contre Wake le 3 septembre 1944 avant de participer aux opérations dans les Phillipines notamment à Leyte et en baie d'Ormoc. Il escorte ainsi le Lamson endommagé par un kamikaze.

Le 11 décembre 1944, le Reid escorte un convoi de renfort en direction de la baie d'Ormoc. Alors qu'il traversait le détroit de Surigao, il est attaqué par de nombreux avions japonais, les deux premiers sont abattus, le troisième explose à 400m tribord arrière, le quatrième frôle le navire toujours à tribord, le cinquième mitraille le destroyer avant de s'écraser à tribord avant, le sixième mitraille le destroyer avant de s'écraser à tribord avant mais c'est le septième en s'écrasant à tribord au milieu qui provoque le plus de dégâts, en explosant dans les soutes à munitions arrière.

Le destroyer était capable de filer encore 20 noeuds mais ce n'était qu'une brève rémission puisqu'il chavira deux minutes plus tard, emportant avec lui 103 marins, ne laissant que 150 survivants rapidement récupérés.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 21:54

Le USS Case (DD-370)

Le USS Case (DD-370)

Présentation

-Le Case est mis sur cale au Boston Navy Yard le 19 septembre 1934 lancé le 14 septembre 1935 et admis au service actif le 15 septembre 1936.


Le septième destroyer de classe Mahan est le deuxième navire de l'US Navy à rendre hommage au Contre-Amiral Augustus Ludlow Case (Newburgh, Etat de New York 3 février 1812 Washington D.C 16 février 1893). Entré dans la marine comme enseigne en 1828, il participa à des expéditions dans l'Antarctique entre 1837-42 avant de participer à la guerre mexicano-américaine puis l'expédition au Paraguay en 1859 avant la guerre de Sécession dans le camp nordiste. Il est le chef du Bureau of Ordnance de 1869 à 1873 puis le chef de l'European Squadron jusqu'en 1875, date de sa mise à la retraite.


Le USS Case (DD-285)

Il succède à un destroyer de classe Clemson, le DD-285 en service de 1919 à 1930.

Carrière opérationnelle

Le USS Case en Méditerranée en 1937

Affecté dans le Pacifique, le destroyer servit de navire-école de 1938 à avril 1940, quittant alors San Diego pour son nouveau port d'attache : Pearl Harbor. Il présent le jour de l'attaque japonaise et en ressort indemne. Jusqu'au 23 mai, le destroyer va escorter des convois entre la côte ouest et les îles Hawaï.

Du 31 mai au 7 août 1942, le USS Casse patrouilla dans les eaux entourant l'Alaska et les Aléoutiennes, participant aux bombardements préparant le débarquement sur Kiska. Il est resté déployé dans ses eaux inhospitalières jusqu'au mois d'octobre quand il regagna Pearl Harbour pour carénage.

A la fin du mois de novembre, il reprend le combat, effectuant des missions d'escorte entre Fidji et Guadalcanal jusqu'à la fin du mois de septembre quand il regagna la côte ouest pour un nouveau carénage. Le destroyer est de retour à Pearl Harbor au mois de décembre 1943.


Le USS Case en 1943

De décembre 1943 à juillet 1944, le destroyer USS Case assura l'escorte des groupes de porte-avions des 3ème et 5ème flotte liées au «saut de puces» engagé par les américains à travers le Pacifique. Il participe ainsi à la bataille de la mer des Phillipines les 19 et 20 juin 1944.

Après une période d'entretien à Eniwetok, le destroyer participe aux débarquements sur Guam avant de couvrir les porte-avions qui attaquèrent les Bonins (4-5 août 1944). Au mois de septembre, il retrouve en mer deux sous-marins américains qui avaient récupéré des prisonniers de guerre alliés après le torpillage d'un transport japonais.

Le destroyer est également engagé dans la reconquête des Phillipines tout en continuant à protéger les porte-avions rapides. Le 20 novembre, il aborde et coule un sous-marin de poche à l'entrée de Saipan.

En 1945, il participe aux opérations au large d'Iwo Jima, assurant des missions d'appui-feu, de protection des transports, de lutte anti-sous-marine et de sauvetage des pilotes abattus.

La guerre achevée, le destroyer gagna Chichi Jima pour couvrir la rédition des Bonins. Le 19 septembre 1945, il quitte Iwo Jima pour Norfolk où il arrive le 1er novembre 1945. Il y est désarmé le 13 décembre 1945 avant d'être vendu à la démolition le 31 décembre 1947.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 21:57

Le USS Conyngham (DD-371)

Le USS Conyngham en 1942

Présentation

-Le Conyngham est mis sur cale au Boston Navy Yard le 19 septembre 1934 lancé le 14 septembre 1935 et admis au service actif le 4 novembre 1936


Le huitième destroyer de classe Mahan est le deuxième navire à rendre hommage à Gustavus Conyngham (1744-1819), un officier de la Continental Navy d'origine irlandaise qui participa à la guerre d'Indépendance. Il à succédé à un destroyer de classe Tucker, le DD-58 entré en service en 1915, désarmé en 1922, transféré aux Garde Côtes, rendu et démantelé en 1934.


Le USS Conyngham (DDG-17) en 1973

Depuis un troisième navire à porté ce nom en l'occurence un destroyer lance-missiles de classe Charles F. Adams, le DDG-17 en service de juin 1963 à décembre 1990.

Carrière opérationnelle

Le USS Conyngham en 1944

Après avoir été commissioned en novembre 1936, le destroyer effectua da croisière de mise en condition en Europe du Nord. Après des travaux complémentaires à boston, il appareille pour San Diego où il arriva à la fin du mois d'octobre 1937.

A partir du 2 avril 1940, il change de port d'attache, Pearl Harbor remplaçant San Diego. En mars 1941, il effectua une croisière aux Samoa, aux Fidji et en Australie avant de rentrer à Pearl Harbor pour des exercices dans les eaux hawaïennes.

Il est présent à Pearl Harbor le 7 décembre 1941, échappant aux bombes et aux torpilles japonaises et abattant plusieurs avions japonais. Il participe à de nombreuses missions d'escorte avant de protéger les porte-avions américains engagés dans la bataille de Midway du 4 au 6 juin 1942.

Il participe à la bataille de l'île de Santa Cruz le 26 octobre 1942, protégeant le porte-avions Enterprise. Le 2 novembre 1942, il bombarde le village de Kokumbona mais il entre ensuite en collision avec un destroyer ce qui nécessite un passage à Nouméa pour des réparations provisoires suivies d'une remise en état complète à Pearl Harbor.

Le Conyngham est de retour à Espiritu Santo le 4 février 1943, reprennant sa carrière opérationnelle dans les eaux agitées de Guadalcanal pendant les cinq mois suivants. A partir du mois de juillet, il participe à la reconquête de la Nouvelle Guinée. Endommagé au large de Lae, il doit gagner Brisbane pour réparations avant de reprendre sa mission de patrouille et d'appui-feu au profit de la 7ème armée.

Après un carénage à San Francisco de mars à mai 1944, il retourne à Majuro où il intègre l'écran de la TF58 plus précisément le TG 58.7, le groupe des cuirassés rapides de la 5ème flotte. Il participa ainsi à la conquête des Mariannes puis à celle des Phillipines. Il est légèrement endommagé par le mitraillage d'un hydravion japonais le 16 novembre. Il participe à toutes les campagnes de reconquête des Phillipines.


Le Conyngham en 1946

A Subic Bay à partir du 22 juillet pour un carénage, il y resta au délà de la fin de la guerre. Il est désarmé le 20 décembre 1946 puis utilisé lors de l'opération Crossroads à Bikini. Survivant aux tests atomiques, il est coulé comme cible au large de la Californie le 2 juillet 1948.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 22:11

Le USS Cassin (DD-372)

Le USS Cassin en 1937

Présentation

Lancement du Cassin

-Le Cassin est mis sur cale au Philadelphia Navy Yard le 1er octobre 1934 lancé le 28 octobre 1935 et admis au service actif le 21 août 1936.


Le neuvième destroyer de classe Mahan est le deuxième navire de l'US Navy à porter le nom du Capitaine Stephen Cassin (Philadelphia 16 février 1783 Washington D.C 29 août 1857). Il entre dans l'US Navy comme enseigne en 1800, participant à la quasi-guerre avec la France puis à la guerre de 1812 contre la Grande Bretagne et enfin à la deuxième guerre barbaresque. Il est enterré au cimetière national d'Arlington.


Le USS Cassin (DD-43)

Le DD-372 succède ainsi à un destroyer de classe Cassin, le DD-43 en service de 1913 à 1919 puis utilisé dans les gardes-côtes de 1922 à 1933 avant d'être vendu à la démolition en 1935.

Carrière opérationnelle

Le USS Cassin chaviré contre le USS Downes

Après des travaux complémentaires et sa mise en condition dans les Caraïbes et au large du Brésil, le destroyer quitte la côte est pour le Pacifique, retrouvant la flotte du Pacifique alors en manoeuvre dans les eaux hawaïennes (avril 1938).

En 1939, il opéra au large de la côte ouest avant de changer de port d'attache, étant déployé à partir du 1er avril 1940 à Pearl Harbor au sein du Hawaiian Detachment.

Quand les japonais attaquent Pearl Harbor un certain dimanche 7 décembre 1941, le Cassin est au bassin n°1 en compagnie du cuirassé Pennsylvania et de son sister-ship Downes. Une bombe japonaise explosa dans les réservoirs du Downes provoquant un incendie incontrôlable sur le Downes et le Cassin.


Quelques semaines plus tard, les gravats ont été déblayés mais les navires laissés en position

Le Cassin glissa de son support et s'affaise sur le Downes. Les deux navires sont alors considérés comme perdus et le Cassin est même désarmé le 7 décembre 1941. Cependant, les américains manquant encore de destroyers ou par simple impact psychologique décide de sauver le Cassin qui est remorqué au Mare Island Navy Yard pour être reconstruit, arrivant dans son chantier de reconstruction le 12 novembre 1942. Il est en travaux jusqu'au 26 février 1944.


18 février 1942 : le Cassin est sorti du bassin mais il reste encore beaucoup de travail

Le USS Cassin est en meilleure forme

Remis en service le 5 février 1944, le Cassin est de retour à Pearl Harbor le 22 avril avant d'être affecté à des missions d'escorte à Majuro depuis le mois d'août. Il participa également à l'appui des forces américaines chargées de la conquête de Tinian avant de reprendre des missions d'escorte depuis Saipan. Le 9 octobre, il participe au bombardement de l'île Marcus.


Après près 26 mois de travaux, le Cassin est remis en service

Il est ensuite affecté au TG 38.1, l'un des groupes de la force de porte-avions rapides, participant ainsi à la couverture du débarquement de la 7ème armée du général MacArthur à Leyte puis à la bataille du Golfe de Leyte.

Il attaque ensuite Iwo Jima, bombardant l'île dans la nuit du 11 au 12 novembre 1944 et le 24 janvier 1945. Il est ensuite engagé autour de Saipan pour des missions de patrouilles, d'escorte et de piquet-radar.

Le 23 février 1945, il quitte Saipan en escorte d'un transport de munitions destiné à ravitailler Iwo Jima avant de gagner Guam en protection d'un navire-hôpital. Il retourne à Iwo Jima à la mi-mars pour servir de piquet-radar et de navire de sauvetage en mer pour les pilotes abattus. Il est légèrement endommagé par un typhoon le 6 juin 1945.

Le 20 juillet 1945, il bombarde Kita et Iwo Jima avant d'intercepter un navire-hôpital japonais qu'il laissa repartir, n'ayant trouvé aucun violation des règlements internationaux.

La guerre terminée, le destroyer participa à la couverture de la mise en place des troupes d'occupation puis au rapatriement des prisonniers de guerre alliés libérés.

Il rentre à Norfolk le 1er novembre 1945 et y est désarmé le 17 décembre 1945. Il est vendu à la démolition le 25 novembre 1947 puis démantelé.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 22:19

Le USS Shaw (DD-373)

Le USS Shaw à la mer

Présentation

-Le Shax est mis sur cale au Philadelphia Naval Shipyard le 1er octobre 1934 lancé le 28 octobre 1935 et admis au service actif le 18 septembre 1936.



Le dixième destroyer de classe Mahan est le deuxième navire de la marine américaine à rendre hommage au Capitaine John Shaw (Mountmellick, comté de Laois Irlande 1173 Philadelphia 17 septembre 1823). Né en Irlande, il émigre en Irlande en 1790 à l'âge de 17 ans, s'engageant dans la marine marchande. Il devient lieutenant dans l'US Navy le 3 aoput 1798, participant à la quasi-guerre contre la France puis à la répression d'une révolte d'esclaves à La Nouvelle Orléans en 1811. Il termine sa carrière en participant à la guerre de 1812 contre la Grande Bretagne.


Le USS Shaw DD-68

Il succède ainsi à un destroyer de classe Sampson, le DD-68 en service de 1917 à 1922 puis utilisé par les gardes-côtes de 1926 à 1933 avant d'être démoli.

Carrière opérationnelle

Le USS Shaw à Rio de Janeiro en 1938

Le Shaw reste à Philadelphie jusqu'en avril 1937 quand il quitta la Pennsylvanie pour sa traversée de longue durée qui s'achève par son retour à Philadelphie le 18 juin 1937. Il va ensuite rester au large de la côte est pour des travaux et un entrainement complémentaire.

Il gagne ensuite le Pacifique à la fin de l'année 1938 avant de subir un carénage au Mare Island Navy Yard du 8 janvier au 4 avril 1939. En avril 1940, il gagne les eaux hawaïennes pour Fleet Problem XXI avant de rester à Pearl Harbor, son nouveau port d'attache. Il gagne cependant la côte ouest pour un carénage de novembre 1940 à février 1941, période à laquelle il regagne les eaux hawaïennes.


Et le Shaw explosa...........

En novembre 1941, le destroyer est au bassin pour carénage. Il y est toujours lors de l'attaque japonaise. Il est touché par trois bombes qui incendient le navire qui est abandonné ) 9.25. Les efforts américains pour inonder le bassin ne réussissent que partiellement, n'empêchant pas l'explosion de la soute à munitions avant.


Le USS Shaw endommagé et ci-dessous le même navire réparé


La remise en état du navire est décidé, il subit des réparations temporaires à Pearl Harbor en décembre 1941 et janvier 1942. Le 9 février, le Shaw appareille pour San Francisco où sa remise en état définitive est assurée jusqu'en juin 1942.

Après remise en condition au large de San Diego, le Shaw retourne à Pearl Harbor le 31 août, escortant ensuite pendant deux mois des convois entre la côte ouest et les îles Hawaii.

A la mi-octobre, il intègre le groupe de combat du porte-avions Enterprise qui met cap sur Guadalcanal en compagnie d'un groupe de combat centré autour du porte-avions Hornet.

Il va ainsi participer à la bataille de Santa Cruz. Le 26 octobre, le Porter est accidentellement torpillé par un Avenger qui du amerrir à proximité du
navire. Le Shaw récupère les survivants du destroyer, tout en grenadant la zone suite à la détection d'un périscope avant d'achever l'épave puis de rejoindre le groupe de combat.

Deux jours plus tard, le 28 octobre, le Shaw appareille pour les Nouvelles Hebrides où il va assurer des missions d'escorte entre cet archipel et Guadalcanal. Le 10 janvier 1943 alors qu'il entrait dans le port de Nouméa, il s'échoue sur le banc Sournois, subissant de sévère avaries qui l'oblige à regagner Pearl Harbor pour des réparations jusqu'à la fin du mois de septembre 1943.


Le USS Shaw en juin 1943

Il retourne au combat le 6 octobre, quittant ce jour là Pearl Harbor pour Nouméa où il arrive le 18 octobre avant de gagner Milne Bay le 24 octobre. Intégré à la 7th Amphibious Force, il va participer aux débarqements dans la région de la Nouvelle Guinée notamment à Lae, Finschhafen et Cap Gloucester. Endommagé par des bombardiers japonais le 26 décembre, il doit regagner la côte ouest pour remise en état, travaux achevés le 1er mai 1944.

Il est de retour à Pearl Harbor le 10 mai, retrouvant la 5ème flotte pour participer aux opérations contre les îles Marshall, assurant la protection des navires amphibies et l'appui-feu des marines et des G.I mis à terre.

Il quitte les Mariannes le 23 septembre 1944 et après une période d'entretien à flot à Eniwetok, il arrive dans le golfe de Leyte pour participer aux opérations de reconquête des Phillipines qu'il s'agisse des débarqements à Leyte, Lingayen, à Luzon et à Palawan.


Le USS Shaw en août 1945

Déployé au large des Phillipines jusqu'au mois d'avril, il est endommagé le 2 avril par un échouage sur une roche sous-marine inconnue. Après des réparations temporaires, il appareille pour San Francisco le 25 avril, arrivant à destination le 19 mai. Les travaux s'achèvent le 20 août 1945.
Il quite alors la côte ouest pour la côte est, arrivant à New York à la fin du mois de septembre. Il est désarmé le 2 octobre 1945, rayé des registres le 4 octobre puis vendu à la démolition en juillet 1946.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 22:24

Le USS Tucker (DD-374)

Le USS Tucker en 1937

Présentation

-Le Tucker est mis sur cale au Norfolk Navy Yard le 15 août 1934 lancé le 26 février 1936 et admis au service actif le 23 juillet 1936.


Le onzième destroyer de classe Mahan est le deuxième navire de la marine américaine à porter le nom de Samuel Tucker (1er novembre 1747-10 mars 1833), un officier de la Continental Navy puis de l'US Navy. Il participe à la guerre d'indépendance américaine puis à la guerre de 1812.


Le USS Tucker (DD-57)

Le DD-374 succède à un destroyer de classe Tucker, le DD-57 en service d'avril 1916 à mai 1921 avant d'être utilisé par les gardes-côtes du 25 mars 1926 au 30 juin 1933 avant d'être démoli en 1936.

Carrière opérationnelle

Le USS Tucker à la mer

A sa mise en service, il est affecté dans le Pacifique avec San Diego comme port d'attache. En février 1939, il participe à Fleet Problem XX dans les Caraïbes, sous les yeux du président Roosevelt présent à bord du croiseur lourd USS Houston (CA-30). A partir de février 1941, le destroyer est basé à Pearl Harbor.

Il est présent à Pearl Harbor le 7 décembre 1941. Le Tucker fût l'un des premiers navires à ouvrir le feu, abattant deux navires et en ressortant indemne de cette terrible attaque. Il patrouilla dans les jours suivants dans les eaux hawaïennes avant d'assurer des missions d'escorte entre la côte ouest et les îles Hawaii et ce jusqu'au mois d'avril 1942.

Il est ensuite déployé dans le Pacifique Sud, toujours pour des missions d'escorte entre l'Australie, les Fidji et la Nouvelle Calédonie. Le 31 juillet 1942, il reçoit l'ordre d'escorter le SS Nira Luckenbach à Espiritu Santo. Il appareille le 1er août 1945 mais au large d'Etafe vers 21.45, il saute sur une mine.........américaine.

Les américains tentèrent d'échouer le navire sur une plage pour le sauver mais ces travaux furent infructueux, le navire coulant à l'aube le 4 août 1942.
L'enquête montrera que le champ de mines avait été posé le 2 août et que les deux navires n'avaient pas encore été informés de sa présence. Le bilan final est heureusement assez léger : trois morts et trois disparus.


La proue du Tucker émerge des fonds

Le Tucker est rayé du Naval Vessel Register le 2 décembre 1944.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 22:33

Le USS Downes (DD-375)

Vue aérienne du USS Downes

Présentation

Lancement du USS Downes

-Le Downes est mis sur cale au Norfolk Naval Shipyard le 15 août 1934 lancé le 22 avril 1936 et admis au service actif le 15 janvier 1937.


Le douzième navire de classe Mahan est deuxième navire de l'US Navy à avoir porté le nom du Commodore John Downes (Canton, Massachusetts 1786- Charlestown, Massachusetts 11 août 1854). Il entre dans la marine comme enseigne en 1800, participant à la première guerre barbaresque puis à la guerre de 1812. Il quitte la marine en 1852.

Il succède au destroyer DD-45, un destroyer de classe Cassin en service de février à octobre 1915 puis de mai 1917 à juin 1922 quand il est transféré aux gardes-côtes qui va l'utiliser jusqu'en 1931 quand il est rendu à la marine qui le démolit en 1934.


La frégate Downes (FF-1070) classe Knox

Depuis le DD-375, un troisième navire à porté ce nom en l'occurence une frégate de classe Knox, la FF-1070 en service de 1971 à 1992.

Carrière opérationnelle
De novembre 1937 à avril 1940, il est déployé dans le Pacifique à San Diego avant d'être basé à Pearl Harbor. En mars et avril 1941, il participe à une croisière à Samoa, Fidji et en Australie.


Le Downes à coulé droit à la différence du Cassin

Quand les japonais attaquent Pearl Harbor le 7 décembre 1941, le Downes est au bassin en compagnie du Cassin et du Pennsylvania. Cible de choix pour l'aéronavale japonaise, il est grièvement endommagé, jugé quasiment perdu. Il est désarmé le 20 juin 1942.

Reconstruit au Mare Island Navy Yard, il est remis en service le 15 novembre 1943. Il quitte San Francisco le 8 mars 1944 en escorte d'un convoi en direction de Pearl Harbor puis de là à Majuro où il arrive le 26 mars 1944.


Le USS Downes à la mer le 23 février 1944

Il assure jusqu'au 5 avril 1944 l'atoll de Wotje occupé par les japonais puis après un ravitaillement à Pearl Harbor, gagne Eniwetok pour assurer la surveillance de l'atoll, devenu une importante base avancée américaine. Il participe ensuite au mois de juillet aux opérations dans les Mariannes, assurant des escortes de convois et des missions d'appui-feu.

A partir du mois d'octobre 1944, il intègre le TG 38.1, participant au débarquement de Leyte puis à la bataille du golfe de Leyte. Il est détaché du groupe
de combat le 27 octobre pour se ravitailler à Ulithi.


Le USS Downes en 1945

Après un carénage à Pearl Harbour, le Downes est de retour à Ulithi le 29 mars 1945 en escorte d'un convoi avant de gagner Guam. Jusqu'au 5 juin, il participe à la surveillance des Mariannes, effectuant des patrouilles, du sauvetage en mer, des escortes et de l'entrainement de sous-marins. Il gagne ensuite Iwo Jima le 9 juin pour une mission semblable.

Il quitte Iwo Jima le 19 septembre 1945 pour rentrer aux Etats Unis, faisant escale à San Pedro, Beaumont (Texas) pour le Navy Day avant d'arriver à Norfolk le 5 novembre 1945.

Il est désarmé le 17 décembre 1945 et vendu à la démolition le 18 novembre 1947.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 22:39

Le USS Cushing (DD-376)

Le USS Cushing à la mer

Présentation

-Le Cushing est mis sur cale au Puget Sound Navy Yard de Bremerton (Etat de Washington) le 15 août 1934 lancé le 31 décembre 1935 et admis au service actif le 28 août 1936 au sein de la flotte du Pacifique.


Le treizième destroyer de classe Mahan est le troisième navire de la marine américaine à porter le nom de William B. Cushing (4 novembre 1842-17 décembre 1874). Officier dans la marine américaine à partir du début de la guerre de Sécession dans la marine nordiste, participant à la destruction du monitor sudiste CSS Albermale.

Il succède à un torpilleur, le TB-1 en service de 1890 à 1898 et à un destroyer de classe O'Brien, le DD-55 en service de 1915 à 1920.
Suite au DD-376, deux navires ont porté ce nom : un destroyer de classe Fletcher, le DD-797 en service de 1944 à 1960 et un destroyer lance-missiles de classe Spruance, le DD-985 en service de 1978 à 2005.


Le USS Cushing (DD-985)

Carrière opérationnelle

Le USS Cushing à la mer le 28 avril 1938

Affecté dans le Pacifique, le destroyer partage son temps de paix entre San diego, les eaux hawaïennes et les Caraïbes pour exercices et manoeuvres.
Quand les japonais attaquent le 7 décembre 1941, le destroyer est en carénage au Mare Island Navy Yard. Il quitte San Francisco le 17 décembre 1941 en escorte d'un convoi, le Cushing assurant cette mission jusqu'au 13 janvier 1942.

Il assure ensuite des missions de patrouilles anti-sous-marines au large de Midway du 18 janvier au 2 fév avant de regagner San Francisco pour assurer au sein de la TF1 la protection de la côte californienne.


Le USS Cushing à la mer le 15 juillet 1942

Le 1er août 1942, il quitte San Francisco pour Pearl Harbor afin de s'entrainer en vue de l'opération Watchtower. Le débarquement terminé, il va assurer des missions de transport et d'escorte jusqu'à un certain 12 novembre 1942 quand il participe à la bataille navale de Guadalcanal dans la nuit du 12 au 13 novembre au cours de laquelle, il est sévèrement endommagé avant de couler dans la journée du 13 novembre 1942.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 22:43

Le USS Perkins (DD-377)

Le USS Perkins à la mer avant guerre

Présentation

-Le Perkins est mis sur cale au Puget Sound Navy Yard de Bremerton (Etat de Washington) le 15 novembre 1934 lancé le 31 décembre 1935 et admis au service actif le 18 septembre 1936.


Le quatorzième destroyer de classe Mahan est le deuxième navire de l'US Navy à rendre hommage au Commodore George H. Perkins (Contoocookville New Hampshire 20 octobre 1836-Boston Massachusetts 28 octobre 1889).Entré dans la marine américaine comme aspirant en octobre 1851, il devient officier en 1856. Lieutenant en février 1861, il participe à la guerre de Sécession dans le camp nordiste. Capitaine en 1882, il termine sa carrière comme commandant de la station du Pacifique, étant mis à la retraite en octobre 1891. Il est promu Commodore en 1896.

Le DD-377 succède à un destroyer de classe Paulding, le DD-26 en service de novembre 1910 à décembre 1919 puis mis en réserve jusqu'à sa démolition en 1933.


Le USS Perkins (DD-877)

Depuis, un troisième navire à porté ce nom en l'occurence un destroyer de classe Gearing, le DD-877 mis en service d'avril 1945 à janvier 1973. Il est alors vendu à l'Argentine en 1973 où il servit sous le nom de Comodoro Py jusqu'en 1984 avant d'être coulé comme cible en 1987.

Carrière opérationnelle

Le USS Perkins en février 1942

Affecté à la Scouting Force puis à la Battle Force, le Perkins est basé durant toute l'avant guerre à San Diego.

Quand les japonais attaquent Pearl Harbor le 7 décembre 1941, le destroyer était en carénage au Mare Island Naval Shipyard. Les travaux furent accélérés pour permettre au destroyer de mener des missions d'escorte entre la côte ouest et les îles Hawaii. Il retourne à San Francisco le 15 janvier 1942 pour recevoir de nouveaux radars, étant de retour à Pearl Harbor à la fin du mois.

Il quitte Pearl Harbor le 2 février en compagnie du croiseur lours Chicago, retrouvant dans le Pacifique Sud, l'ANZAC Squadron pour protéger les approches de l'Australie et de la Nouvelle Zélande.

Il participe à la bataille de la mer de Corail, protégeant les porte-avions Yorktown et Lexington qui attaquèrent Tulagi, attaque qui provoqua la première bataille au delà de l'horizon. Le 7 mai, il est détaché en compagnie du squadron pour attaquer dans l'archipel des Louisiades la force amphibie japonaise chargée de débarquer à Port Moresby mais attaqués par des avions japonais, cette attaque fût abandonnée permettant à l'ANZAC Squadron de participer à la fin de la bataille de la mer de Corail.

Si les groupes de porte-avions se replièrent, la division multinationale continua à patrouiller au large de la Papouasie jusqu'au 10 mai quand il se replia en Australie. Durant les deux mois suivants, il va escorter des convois en mer de Corail et en mer de Tasmanie. Il était présent à Sydney le 31 mai 1942 lors d'une attaque de sous-marins de poche japonais.

Suite à des problèmes sur son appareillage propulsif, le destroyer du regagner Pearl Harbor pour des réparations du 20 juillet à la mi-novembre 1942. Il arrive à Espiritu Santo le 27 novembre, il est aussitôt engagé dans la terrible campagne de Guadalcanal. Il participe ainsi à la bataille de Tassafaronga (30 novembre-1er décembre 1942), en ressortant indemne. Le destroyer va rester déployé dans la région jusqu'en avril 1943.

A la fin du mois d'avril, le Perkins est affecté au théâtre d'opérations de la Nouvelle Guinée, participant à la reconquête de la région. Le 21 août 1943, le Perkins alors navire-amiral de la 5ème division appareille de Milne Bay en compagnie de ses sister-ship Smith, Conyngham et Mahan pour un raid antinavire de le golfe de Huon doublé d'un bombardement de Finschhafen, mission accomplie dans la nuit du 22 au 23 août 1943.

Le 4 septembre 1943, le Perkins bombarda la côte entre les rivières Bulu et Buso avant de récupérer des soldats alliés mis à terre près de Lae sur une plage connue pour les américains sous le nom de Red Beach. La garnison de Lae se rend le 16 septembre 1943 et Finschhafen est prise le 2 octobre 1943.


Le HMAS Duntroon

Le 28 novembre 1943, il quitte Milne Bay pour Buna seul. A 2.00 du matin le 29 novembre, il est abordé par le transport de troupes australien Duntroon à babord. Coupé en deux, le destroyer coule très rapidement mais seulement quatre marins américains sont tués, les autres étant sauvés. L'épave repose à 2 miles de l'île d'Ipoteto.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 22:53

Le USS Smith (DD-378)

Le USS Smith le 19 janvier 1937

Présentation

Le Smith une fois lancé rejoint le quai d'armement

-Le Smith est mis sur cale au Mare Island Naval Shipyard le 27 octobre 1934 lancé le 20 février 1936 et admis au service actif le 19 septembre 1936.


La quinzième unité de la classe Mahan est le deuxième navire de l'US Navy à rendre hommage à Joseph B. Smith (1826-8 mars 1862). Entré dans l'US Navy comme enseigne le 19 octobre 1841, il devient officier en 1847. Lieutenant en 1855, il participa à la guerre de Secession, commandant la frégate Congress. Il est tué le 8 mars 1862 au cours d'un combat comme le monitor confédéré Virginia. Le DD-378 succède à un destroyer de classe Smith, le DD-17 en service du 26 novembre 1909 au 2 septembre 1919 et démoli en 1921.


Le USS Smith (DD-17)

Carrière opérationnelle

Le USS Smith en 1944

Quand les Etats Unis entrent dans la guerre, le Smith est à San Francisco. Il va assurer jusqu'au mois d'avril 1942 des missions d'escorte jusqu'en avril 1942. A partir du 7 avril 1942, il est affecté à la TF1 en compagnie de cuirassés anciens souvents rescapés de Pearl Harbor pour sécuriser la côte ouest.
Il gagne Pearl Harbor le 1er juin 1942 et est affecté à la TF17 (vice-amiral Marc Mitscher), effectuant des missions de sécurité et d'escorte. Après un petit carénage, il retourne à Pearl Harbor pour une période d'entrainement.

Le 15 octobre 1942, il est affecté à la TF16, un groupe de combat formé du porte-avions Enterprise et du cuirassé South Dakota. La TF16 quitte Pearl Harbor le 16 octobre, retrouvant quelques jours plus tard le croiseur lourd Portland et le croiseur léger San Juan plus des destroyers.

Le destroyer va ainsi participer à la campagne de Guadalcanal en compagnie de la TF17 (porte-avions Hornet), participant à la bataille de Santa Cruz le 26 octobre. Protégeant le porte-avions Hornet, il est gravement endommagé par un avion s'écrasant sur le bloc-passerelle, la torpille écrasant quelques temps plus tard. Le destroyer avait quand même abattus six appareils.

Les incendies furent maitrisés en début d'après midi de façon originale en plaçant le navire dans la lame d'étrave du cuirassé South Dakota. Le bilan était lourd : 57 tués et disparus, 12 blessés, les soutes inondées et un gouvernail hors service. Après des réparations temporairesà Nouméa, il est remis en état à Pearl Harbor jusqu'en février 1943.

Le USS Smith quitte Pearl Harbor le 12 février 1943 pour Espiritu Santo en protection du porte-avions léger USS Wright (CVL-49), escorte renforcée par le Gridley. Arrivé à Espiritu Santo, le destroyer gagne les eaux tumultueuses de Guadalcanal pour des patrouilles anti-sous-marines jusqu'au 12 mars quand il retourna à Espiritu Santo avant de participer à des missions de patrouilles et d'escorte au sein de la TF10 en mer de Corail jusqu'à la fin du mois d'avril 1943.

A partir du mois d'août 1943, le destroyer Smith est engagé dans la reconquête de la Nouvelle Guinée menée par la 7ème armée du général MacArthur. Il appuie le débarquement de Lae le 4 septembre 1943, effectuant des tirs contre la terre, des patrouilles anti-sous-marines et la défense antiaérienne de la zone et ce jusqu'au 18 septembre 1943.

Il couvre les débarquement à Finschhafen du 20 au 23 septembre avant une mission de patrouille anti-sous-marine dans le golfe de Huon en compagnie du Reid et du Henley, le Henley étant coulé par une torpille sans que le sous-marin japonais soit réellement localisé et détruit. Le Smih participe ensuite à de nouvelles patrouilles dans la région Lae-Finschhafen. Il participe ensuite au débarquement à Cap Merkus et à Cap Gloucester au mois de décembre 1943.

Le 1er janvier 1944, il est endommagé dans un abordage avec le destroyer Hutchins (DD-476, classe Fletcher) ce qui l'obligea à regagner Milne Bay pour réparations avant de reprendre ses missions dans la région. Le 29 février, bombarda des cibles sur l'île Los Negros avant de couvrir le débarquement des troupes américaines.

Il quitte le Pacifique le 17 mars 1944 pour rentrer à San Francisco avant de subir un carénage qui s'achève le 21 juin. Il gagne ensuite Pearl Harbor, passant les cinq semaines suivantes à sa remise en condition. Il gagne ensuite la région des Marshall pour des patrouilles dans la région d'Eniwetok et de Saipan. Il quitte Eniwetok début octobre pour une escorte de convoi en direction d'Ulithi avant de gagner Hollandia à la fin du mois d'octobre.

Affecté à la 7ème flotte le 26 octobre, le destroyer gagne le Golfe de Leyte pour participer à la reconquête des Phillipines, le destroyer Smith arrivant en baie de San Pedro le 30 octobre 1944. Il y assura des patrouilles de surveillance et des escorte de convois, le tout sous la menace des kamikazes japonais.

Il participe au débarquement à Lingayen le 9 janvier 1945 avant de participer à des escortes de convois entre Hollandia, Sansapor et Leyte du 28 janvier au 20 février 1945. Le 24 février 1945, il coule un faveur au large de Mindoro avant de participer aux débarquements à Palawan et à Cebu au mois de mars puis à Morotai le 27 avril 1945.

Le 26 juin 1945, le destroyer quitte les Phillipines pour Bornéo, participant le 1er juillet 1945 au débarquement de Balikpapan. Il est légèrement endommagé par l'artillerie côtière japonaise. Il reste déployé sur zone jusqu'au 24 juillet quand il gagne San Pedro pour une période d'entretien à flot.
Il quitte les Phillipines le 15 août pour la baie de Buckner à Okinawa, y restant deux semaines avant d'appareiller pour Nagasaki. Le 15 septembre, 90 anciens prisonniers de guerre alliés sont embarqués pour les transporter à Okinawa puis de là aux Etats Unis. Il effectua un autre transport de ce type à la fin du mois de septembre.

Le Smith arrive à Sasebo le 28 septembre et repart deux jours plus tard pour San Diego via Pearl Harbor. Il arrive à San Diego le 19 novembre puis regagne Pearl Harbor le 28 décembre, arrivant à Pearl Harbor le 3 janvier 1946.


Le USS Smith le 30 mars 1946

Il est désarmé le 28 juin 1946, rayé des registres le 25 février 1947 puis vendu à la démolition en août 1947.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 22:56

Le USS Preston (DD-379)

Le Preston en 1937

Présentation

-Le Preston est mis sur cale au Mare Island Navy Yard le 27 octobre 1934 lancé le 22 avril 1936 et admis au service actif le 27 octobre 1936.


Le seizième destroyer de classe Mahan est le cinquième navire de l'US Navy à rendre hommage à Samuel W. Preston (6 avril 1840-15 janvier 1865). Entré dans l'US Navy en 1858, il devient lieutenant en août 1862, participant à la guerre de Secession jusqu'à sa capture par les sudistes le 8 septembre 1863. Il reprend le combat après avoir été échangé à la fin de 1864. Il est tué le 13 janvier 1865 lors des combats contre Fort Fisher.

Il succède à deux navires capturés sur les sudistes, des forceurs de blocus, le premier en service en 1864/65 et de 1865 à 1868. Le troisième Preston est un destroyer de classe Smith en service du 21 novembre 1909 au 17 juillet 1919. Il est suivi par un destroyer de classe Clemson, le DD-327 en service du 13 avril 1921 au 1er mai 1930.


Le USS Preston (DD-795)

Depuis le DD-379, un sixième navire à porté son nom en l'occurence le DD-795 de classe Fletcher en service du 20 mars 1944 au 15 novembre 1969. Transféré à la Turquie, il est rebaptisé Içel (DD-344) et sert jusqu'en 1981.

Carrière opérationnelle

Le USS Preston en 1942

Affecté dès sa mise en service dans le Pacifique, le Preston est engagé après Pearl Harbor dans des missions d'escorte et de patrouille entre Hawaii et la côte ouest jusqu'au 1er juin 1942 quand il retrouva le groupe de combat du Saratoga.

Le 6 juin, il quitte les eaux hawaïennes pour Midway, le Saratoga transportant des avions destinés à recompléter les groupes aériens des porte-avions Enterprise et Hornet qui n'étaient pas sortis de cette bataille tournant de la bataille du Pacifique.

Le Preston retourne à Pearl Harbor le 13 juin et pour les deux mois suivants, le destroyer reste dans les eaux hawaïennes pour patrouilles et entrainement. Le 15 octobre 1942, il appareille pour les Salomons au sein du TF16 (porte-avions Enterprise), retrouvant la TF17 du porte-avions Hornet, les deux porte-avions formant la TF61. Il participe à la bataille de Santa Cruz le 26 octobre, descendant deux appareils.

Le 14 novembre 1942 au soir, le Preston en compagnie des autres navires de la TF64 dont le cuirassé Washington se déploie à l'ouest de Guadalcanal pour intercepter une force japonaise descendant le Slot pour bombarder Henderson Field et débarquer des renforts.

A 23.00, le cuirassé Washington repéra au radar le croiseur léger japonais Sendai. La bataille navale de Guadalcanal commençant à 23.17. Les obus de 16 pouces dispersèrent la force japonaise, une violente mélée opposa destroyers américains et japonais.

Les destroyers Benham, Gwin et Preston s'opposèrent au croiseur léger Nagara et à quatre destroyers japonais. A 23.25, alors qu'il s'apprêtait à lancer ses torpilles, le Preston est touché par une salve du Nagara qui provoqua un incendie attirant les tirs ennemis.

Matraqué par les japonais, le Preston du être abandonné peu avant de chavirer. Il mit cependant encore dix minutes à couler, la proue en l'air avant de couler en emportant 116 marins dans ses flancs.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 23:03

Le USS Dunlap (DD-384)

Le USS Dunlap en 1937

Présentation

-Le Dunlap est mis sur cale aux chantiers navals de la United Shipbuilding & Drydock Corporation de Staten Island (New York) le 10 avril 1935 lancé le 18 avril 1936 et admis au service actif le 12 juin 1937.


Le dix-septième destroyer de classe Mahan est le premier et actuellement le seul navire à avoir rendu hommage au Brigadier General Robert H. Dunlap (22 décembre 1879-19 mai 1931). Officier général du corps des Marines, il participe à la guerre hispano-américaine, à la guerre phillipino-américaine, au sauvetage des légations européennes lors de la révolte des Boxer, à l'occupation de Veracruz en 1914 puis à la première guerre mondiale. Il sauva après guerre le corps des Marines en le spécialisant dans les opérations amphibies avant de servir au Nicaragua en 1928. Il est mort en sauvant une femme en difficulté dans un glissement de terrain.

Carrière opérationnelle

Le USS Dunlap en avril 1942 passant derrière le porte-avions Enterprise

Après sa mise en service, le destroyer resta sur la côte est, servant d'escorte au yatch royal Kungsholm qui transportait le roi de Suède Gustav VI Adolf. Le 1er septembre 1938, il appareille pour la côte ouest, restant dans le Pacifique à l'exception d'une croisière dans les Caraïbes et un carénage de six mois en 1939 sur la côte ouest. Le 2 avril 1940, il change de port-base, Pearl Harbor remplaçant San Diego.

Quand les avions japonais attaquent le 7 décembre 1941, le Dunlap est sur le chemin du retour après un ravitaillement d'avions à Wake au sein de la TF8. Il rentre dans le port dévasté le 8 décembre et patrouilla dans les eaux hawaïennes jusqu'au 11 janvier 1942 quand il appareilla au sein de la TF8 pour un raid contre les Marshall, rentrant à Pearl Harbor le 5 février 1942.

Il participe ensuite à un raid contre Wake le 24 février avant de patrouiller à nouveau dans les eaux hawaïennes jusqu'au 22 mars avant d'effectuer des escortes entre la côte ouest et Pearl Harbor jusqu'au 22 octobre 1942.

Le 5 décembre 1942, il arrive à Nouméa. Il va assurer des escortes des convois en direction de Fidji, Tonga et les Nouvelles Hébrides avant d'arriver le 30 juillet 1943 à Guadalcanal pour des opérations dans les Salomons. Il participe à la bataille du golfe de Vella dans la nuit du 6 au 7 août, participant à la destruction de trois destroyers japonais alors que le quatrième est obligé de se replier.

Après un carénage à San Diego (Californie), le Dunlap appareille le 23 novembre 1943 pour des patrouilles dans la région d'Adak (Alaska) jusqu'au 16 décembre quand il quitta la région pour Pearl Harbor arrivant cinq jours plus tard.

Il est alors affecté à la 5ème flotte pour escorter les porte-avions rapides, étant ainsi engagé dans les Marshall du 19 janvier au 4 mars 1944 avant de gagner Espiritu Santo puis Fremantle. De là, il retrouve la British Eastern Fleet pour un entrainement puis des raids contre Soerabaja le 17 mai 1944 avant de rentrer à Pearl Harbor où il arrive le 10 juin 1944.

Le Dunlap retourne à San Francisco le 7 juillet 1944, retrouvant le croiseur lourd Baltimore et son sister-ship Fanning qui transportait le président Roosevelt en inspection dans le Pacifique. Détaché du TG à Seattle le 12 août, le Dunlap retourne à Pearl Harbor d'où il appareille le 1er septembre, bombardant Wake le 3 septembre avant de retrouver la région des Mariannes pour des patrouilles et des escortes.


Le USS Dunlap le 3 septembre 1944

Il participe au bombardement de Marcus le 9 octobre avant de retrouver la 3ème flotte le 16 octobre 1944 pour participer aux débarquements à Leyte puis à la bataille du Golfe de Leyte du 23 au 26 octobre. Le Dunlap gagne ensuite Ulithi le 29 octobre pour des patrouilles avant de participer à des bombardements épisodiques contre Iwo Jima en novembre et décembre 1944 puis en janvier 1945.

Il participe aux débarquements à Iwo Jima le 19 mars et y patrouilla dans la région jusqu'à la fin de la guerre. Le 19 juin, il coule un navire japonais essayant d'évacuer Chichi Jima, récupérant 52 survivants. Le 31 août, c'est à bord du destroyer qu'ont lieu les discussions sur la réddition des Bonin, reddition effective après la signature effectuée le 3 septembre.

Le Dunlap quitte Iwo Jima le 19 septembre pour San Pedro puis pour Houston où il arrive pour le Navy Day le 21 octobre 1945. Il arrive à Norfolk le 7 novembre où il est désarmé le 14 décembre 1945 avant d'être vendu à la démolition le 31 décembre 1947.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 23:08

Le USS Fanning (DD-385)

Le USS Fanning à la mer avant guerre

Présentation

-Le Fanning est mis sur cale aux chantiers navals de l'United Shipbuilding & Drydock Corporation de Staten Island près de New York le 10 avril 1935 lancé le 18 septembre 1936 et admis au service actif le 8 octobre 1937.


Le dix-huitième et dernier destroyer de classe Mahan est le deuxième navire à rendre hommage à Nathaniel Fanning (Stonington Connecticut 31 mai 1755 Charleston Caroline du Sud 30 septembre 1805). Officier de la Continental Navy puis de l'US Navy, il participa donc à la guerre d'indépendance américaine. Il est mort de la fièvre jaune le 30 septembre 1805.

Le DD-385 succède à un destroyer de classe Paulding en service dans l'US Navy du 23 mai 1911 au 24 novembre 1919 avant de servir dans le corps des garde-côtes du 30 mai 1925 au 12 août 1930 avant d'être rendu à la marine américaine le 24 novembre 1930 avant d'être vendu à la démolition le 2 mai 1934.


Le USS Fanning (FF-1076) de classe Knox

Depuis, un troisième navire à porté ce nom en l'occurence une frégate de classe Knox, la FF-1076 en service de juillet 1971 à juillet 1993. Elle est vendue à la Turquie où elle est rebaptisée Adatepe servant sous ce nom jusqu'en 2001 quand elle est désarmée puis démolie.

Carrière opérationnelle

Avril 1942 : le USS Fanning et le porte-avions Enterprise parés à attaquer Tokyo

Le 22 avril 1938, le destroyer retrouve le croiseur léger Philadelphia à Annapolis pour escorter le croiseur qui transportait le président Roosevelt pour une croisière dans les Caraïbes. De retour à New York le 11 mai, il subit un petit carénage avant d'escorter le yacht suédois Kungsholm qui transportait le roi de Suède en compagnie du Dunlap.

En juin 1938, il est affecté à la Battle Force et donc déployé à San Diego, port à partir duquel il mena de nombreux exercices et de nombreuses manoeuvres avec plusieurs incursions dans les eaux hawaïennes.

Quand les japonais attaquent le 7 décembre 1941, le Fanning était à la mer, intégré à la TF8, un groupe de combat organisé autour du porte-avions Enterprise pour une mission de livraison d'avions du corps des Marines à Wake. Il rentre à Pearl Harbor le lendemain de l'attaque, 8 décembre.

Il reprend la mer avec le «Big E» pour des patrouilles ASM, un avion de l'Enterprise coulant le sous-marin I-170 le 10 décembre. Après un bref retour à Pearl Harbour, la TF8 repart pour sauver Wake de l'attaque japonaise mais l'île capitula avant l'arriver des renforts qui furent débarqués à Midway.

A la mi-janvier 1942, il est gravement endommagé dans une tempête, entrant en collision avec le destroyer Gridley. Après des réparations d'urgence à Pago Pago, il retourne à Pearl Harbor où sa proue est réparée.

Il reprend la mer au sein de la TF16 du vice-amiral Halsey le 8 avril 1942 pour participer au raid Doolitle sur le Japon métropolitain. La TF16 retourne à Pearl Harbor le 25 avril, le Fanning assurant ensuite l'escorte d'un remorqueur de l'armée sur l'île de Canton (Kiribati) avant de gagner San Francisco pour réparations.

Les réparations terminées, le destroyer escorta trois convois entre la côte ouest et Pearl Harbor jusqu'au 12 novembre, date à laquelle, il va être déployé dans les Salomons pour participer aux durs combats de Guadalcanal. En septembre, il escorte un convoi de transports de troupes entre Nouméa et Guadalcanal avant une période d'entretien à San Francisco puis des patrouilles dans les Aléoutiennes.

Le 19 janvier 1944, le Fanning appareille de Pearl Harbor pour les opérations dans les Marshall, assurant la protection du porte-avions Saratoga dont les avions pilonnèrent Wotje, Taroa, Utirik, Rongelap, Eniwetok et Kwajalein, avant de participer à l'appui-feu des troupes mises à terre.

En mars 1944, le Saratoga appareille pour l'Océan Indien afin d'appuyer les britanniques. Le porte-avions est accompagné des destroyers Dunlap, Cummings et Fanning, un échange de bons procédés, le porte-avions Victorious ayant participé à des opérations dans les Salomons. Le porte-avions va participer ainsi à des raids contre Sabang et Soerabaja en compagnie de navires australiens, britanniques, néerlandais et français.


Le USS Fanning le 17 juillet 1944

Détaché de l'Eastern Fleet à la fin du mois de mai, le Fanning gagne San Francisco via Fremantle, Sydney et Nouméa. Le 17 juillet 1944, il appareille de San Diego en compagnie du croiseur lourd Baltimore et de ses sister-ship, les destroyer Cummings et Dunlap. Le croiseur lourd transportait le président Roosevelt qui s'est rendu à Adak et Kodiak. Le 7 août, le président américain embarque à bord du Cummings qui le transporte à Bremerton en compagnie de ses deux sister-ship.

Après différents exercices au large de la côte ouest, le destroyer escorte le paquebot Antigua en direction d'Eniwetok avant de patrouiller au large de Tinian au sein de la TG 57.7 puis de couvrir un raid de diversion sur l'ile Marcus le 9 octobre 1944.

Le 16 octobre 1944, il appareille avec le TG 38.1 pour participer aux raids contre Luzon avant d'assurer l'appui des débarquements à Leyte. Après un ravitaillement à Ulithi le 22 octobre, il reprend la mer pour participer à la bataille du Golfe de Leyte, notamment la bataille du détroit de San Bernardino.
Il couvre les raids des porte-avions contre Iwo Jima les 11 et 12 novembre, servant de piquet-radar jusqu'au 4 décembre. Il bombarde Iwo Jima le 8 décembre puis du 24 au 27 décembre, coulant un patrouilleur japonais.

Lors d'un autre bombardement le 5 janvier 1945, il tombe sur un cargo qui essaye de l'aborder, endommageant très lègèrement le destroyer qui le coula d'une torpille.

Il participe aux bombardements sur Chichi Jima mais il est rapidement détaché pour escorter le destroyer David W. Taylor (DD-551), endommagé par une mine en direction d'Ulithi. Il est de retour au large d'Iwo Jima le 24 janvier, coulant trois cargos en compagnie du Dunlap. Il va également assurer des missions de piquet-radar et de sauvetage des pilotes abattus sans oublier des missions d'escorte.

Le Fanning passa les derniers mois du conflit dans des missions d'escorte entre Eniwetok, Iwo Jima et Guam. Le 19 septembre 1945, il quitte la zone d'opérations pour les Etats Unis, arrivant à Galveston (Texas) le 23 octobre 1945. Le Fanning est désarmé à Norfolk le 14 décembre 1945 puis ultérieurement vendu à la démolition et démantelé.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   Dim 17 Juil 2011, 23:18

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Schéma de la classe Mahan

Déplacement : standard 1500 tonnes


Construction des destroyers USS Smith et USS Preston

Dimensions : longueur hors tout 104.04m largeur 10.57m tirant d'eau 5.18m

Propulsion : deux groupes de turbines General Electric alimentées en vapeur par quatre chaudières dévellopant 49000ch et entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 35 noeuds distance franchissable : inconnue

Armement :

Affûts avant de 127mm du USS Mahan

-5 canons de 127mm Mark 12 en cinq affûts simples (deux avant, deux arrière et un au milieu derrière la cheminée numéro 2). Ce canon de 38 calibres tire des obus de 25kg à une distance maximale comprise entre 8692m à +10° et 15903m à +45°, le tir en mode AA (+85°) ayant une plafond maximal de 11887m avec une cadence de tir de 15 à 22 coups à la minute.


Canons de 127mm du USS Downes pilonnant l'île Marcus le 9 octobre 1944

L'affût Mark 21 utilisé par les Mahan pèse 13272kg et peut pointer en site de -15° à +85° à raison de 15° par seconde et de 284 à 330° en azimut en fonction de la position à raison de 28° par seconde. La dotation en munitions est de 300 coups par canon soit un total de 1500 obus.


Schéma de l'affût Mark 21

-4 mitrailleuses de 12.7mm en affûts simples


Lancement d'une torpille du destroyer USS Dunlap

-12 tubes lance-torpilles en trois plate-formes quadruples (une axiale entre les cheminées et deux latérales)

-Deux grenadeurs axiaux à la poupe

Durant la guerre, l'affût n°3 de 127mm est souvent débarqué pour permettre un renforcement de la DCA légère. Cet affût est ainsi souvent remplacé par deux affûts doubles de 40mm Bofors. A ces canons s'ajoutent 6 à 8 canons de 20mm Oerlikon qui remplacent les mitrailleuses de 12.7mm. L'armement ASM est également renforcé avec l'installation de quatre projecteurs K-Gun.

Equipage : 204 officiers et marins

SOURCES

-Jean Moulin US Navy Tome 1 1898-1945 Du Maine au Missouri

-Encyclopédie des armes Tome 7 Editions Atlas p1621-1640 «Les destroyers alliés 1939-1945» (p1622-23 torpilleurs classe Farragut, Mahan et Porter)

-Jean Moulin Destroyers et escorteurs de la seconde guerre mondiale en images (le USS Shaw p80-81)

-Sources internet diverses


FIN DE L'ARTICLE
A VENIR : CONTRE-TORPILLEURS CLASSE GUEPARD


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE MAHAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
USN DESTROYERS CLASSE MAHAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» USN DESTROYERS CLASSE MAHAN
» USN DESTROYERS CLASSE PORTER
» USN DESTROYERS D'ESCORTE CLASSE DEALEY
» DESTROYERS CLASSE FORREST SHERMAN
» JAPON DESTROYERS CLASSE AKITZUKI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1922-1950-
Sauter vers: