AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 USN DESTROYERS CLASSE PORTER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 20:56

DESTROYERS CLASSE PORTER
(ETATS UNIS)


Le USS Phelps (DD-360) classe Porter

INTRODUCTION

Une foultitude de destroyers

Des débuts difficiles

Pays bordé par de vastes océans, marine dont les escadres sont encore assez modestes et menacées par aucune grande puissance maritime (comme la Grande Bretagne avec l'Allemagne), voilà quelques unes des raisons que l'on peut avancer au peu d'appetance des américains pour les torpilleurs, navires légers et souvent fragiles, la vitesse primant sur l'endurance et le rayon d'action.


Le premier torpilleur américain : le USS Stiletto

le premier torpilleur américain est baptisé Stilletto n'est mis en service qu'en 1887. Il est suivi par sept torpilleurs mis en service entre 1888 et 1897 avec un déplacement ridicule de 116 à 165 tonnes mais le pli est pris puisqu'en 1896, l'US Navy met en service le…...Farragut, son premier destroyer. Au final, la marine américaine incorpore 26 torpilleurs entre 1899 et 1902 qui déplacent rarement 200 tonnes. Menant une politique d'expansion coloniale, les Etats Unis préfèrent construire des canonnières, mieux adaptées à leurs besoins.


Le USS Farragut (TB-11) et ci-dessous le USS Bainbridge


Après le Farragut, l'US Navy commande la classe Bainbridge composée de cinq navires construits entre 1899 et 1902. Ils sont suivis par onze autres navires commandés en 1898 mais les premiers destroyers américains à devenir célèbres sont les fameux «Flush-Decker» (pont ras) à une époque où la majorité des destroyers ont un gaillard d'avant surelevé.

Les Flush-Decker

La mobilisation industrielle des Etats Unis durant le premier conflit mondial est tout simplement prodigieuse et annonce celle de la seconde guerre mondiale. Quelques chiffres valent mieux qu'un long discours : 61 c'est le nombre de chantiers navals en août 1917 et 203 c'est le nombre de chantiers en août 1918.

Plus parlant encore est le tonnage construit pour la marine marchance : la marine marchande américaine passe de 2750000 tonnes en avril 1917 à 9500000 tonnes le 1er septembre 1918, 2500 navires sont construits entre 1918 et 1921 soit 6.5 millions de tonnes de port en lourd.


Le USS Caldwell

En ce qui concerne les destroyers, 278 exemplaires sont commandés avant même l'entrée en guerre des Etats Unis qui en dépit de leur isolationisme savent qu'ils vont devoir se battre à un moment ou un autre. Les six premiers «flush-deckers», la classe Caldwell (DD 69 à 74) sont commandés en mars 1915.


Le USS Wickes

Ils sont suivis par les 50 destroyers du programme naval de 1916 suivis de 15 autres le 3 mars 1917 (DD 95 à 109) et 76 autres le lendemain (DD 110 à 185), 4 mars 1917 soit déjà 147 navires mais ce n'est pas encore fini car 159 autres destroyers immatriculés DD186 à 347 sont encore commandés.

Ces navires peuvent être regroupés en deux classes, la classe Wickes (DD-75 à DD-185) et la classe Clemson (DD-186 à DD-347)

En dépit de la célérité des chantiers américains (le Ward qui allait devenir célèbre à Pearl Harbor en coulant un sous marin de poche japonais est construit en 17 jours), seuls 40 navires sont livrés avant l'armistice en Europe.

Le dernier destroyer armé l'est en 1921 et un grand nombre d'eux sont mis en réserve dès leur armement. C'est ainsi qu'en 1922, l'US Navy dispose de 316 destroyers. Une partie des navires commandés est d'ailleurs annulé comme les destroyers immatriculés DD348 à 359. Ces immatriculations sont cependant repris pour les nouveaux Farragut.


Le USS Clemson

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 21:09

Les Farragut, enfin de nouveaux destroyers

La classe Farragut

Cette flotte abondante bloque tout évolution et toute nouvelle construction de destroyers mais au début des années trentre, les flush-decker sont clairement dépassés en terme de tonnage, de vitesse mais surtout d'armement. Généralement armés de canons de 4 pouces (102mm), ils doivent tenir la comparaison avec des navires armés de canons de 120 à 130mm (120 pour les britanniques, 127mm pour les japonais, 130mm pour les français).

Dès août 1927, le Bureau des Constructions à relancé l'idée de construction d'une nouvelle classe de destroyers. Entre fin 1927 et 1928, sept études sont présentées pour des conducteurs de flottille déplaçant 1421 à 2900 tonnes. Des études sont également faites entre 1927 et 1932 pour des destroyers de 1391 à 1850 tonnes, ce dernier tonnage étant privilégié du fait du traité de Londres récement signé.

La construction si elle est décidé va se heurter à des problèmes industriels, notament pour les turbines dont les constructeurs ont disparu ce qui poussera les américains à acquérir la licence de turbines britanniques.

Huit navires de type Farragut sont donc commandés et immatriculés DD348 à 355. Mis en service en 1934 et 1935, ils marquent le début de la modernisation de l'US Navy. Avec leur long gaillard d'avant, ils sont plus proches des destroyers britanniques contemporains que de leurs dévanciers.


Le USS Farragut

-Le Farragut (DD-348) est mis sur cale aux chantiers de la Bethlehem Shipbuilding Corporation situés à Quincy dans le Massachusetts le 20 septembre 1932 lancé le 15 mars 1934 et admis au service actif le 18 juin 1934. Il participe au second conflit mondial dans le Pacifique avant d'être désarmé le 23 octobre 1945, rayé du Naval Vessel Register le 28 janvier 1947 et vendu à la démolition le 14 août 1947.


Le USS Dewey

-Le Dewey (DD-349) est mis sur cale aux chantiers Bath Iron Works de Bath (Maine) le 16 décembre 1932, lancé le 28 juillet 1934 et admis au service actif le 4 octobre 1934. Après avoir participé à la seconde guerre mondiale dans le Pacifique, le Dewey est désarmé le 19 octobre 1945 puis vendu à la démolition le 20 décembre 1946.


Le USS Hull

-Le Hull (DD-350) est mis sur cale au Brooklyn Navy Yard le 7 mars 1933 lancé le 31 janvier 1934 et admis au service actif le 11 janvier 1935. Il participe au second conflit mondial mais est perdu le 18 décembre 1944 suite au typhon Cobra au large des Phillipines en compagnie de son sister-ship Monaghan et du destroyers Spence (classe Fletcher).


Le USS Macdonough

-Le Macdonough (DD-351) est mis sur cale au Boston Navy Yard le 15 mai 1933 lancé le 22 août 1934 et admis au service actif le 15 mars 1935. Après avoir participé à la guerre du Pacifique, il est désarmé le 22 octobre 1945 avant d'être vendu à la démolition le 20 décembre 1946.


Le USS Worden

-Le Worden (DD-352) est mis sur cale au Puget Sound Navy Yard le 29 décembre 1932 lancé le 27 octobre 1934 et admis au service actif le 15 janvier 1935. Il est perdu par échouage le 12 janvier 1943 à Amchtika (Aléoutiennes) et rayé du Naval Vessel Register le 22 décembre 1944.


Le USS Dale

-Le Dale (DD-353) est mis sur cale au Brooklyn Navy Yard le 10 février 1934 lancé le 23 janvier 1935 et admis au service actif le 17 juin 1935. Après avoir survécu à la Seconde Guerre Mondiale, il est désarmé le 16 octobre 1945 puis vendu à la démolition le 20 décembre 1946.


Le USS Monaghan

-Le Monaghan (DD-354) est mis sur cale au Boston Navy Yard le 21 novembre 1933 lancé le 9 janvier 1935 et admis au service actif le 19 avril 1935. Il est perdu le 18 décembre 1944 suite au Typhon Cobra qui provoque son naufrage en compagnie de son sister-ship Hull et du Spencer.


Le USS Aylwin

-Le Aylwin (DD-355) est mis sur cale au Philadelphia Navy Yard le 23 septembre 1933 lancé le 10 juillet 1934 et admis au service actif le 1er mars 1935. Désarmé le 16 octobre 1945, le Aylwin est rayé du Naval Vessel Register le 1er novembre 1945 et vendu à la démolition le 20 décembre 1946 avant de disparaître sous les chalumeaux de la George N. Nutman Inc de Brooklyn le 2 septembre 1948.

Caracteristiques Techniques de la classe Farragut

Déplacement : standard 1395 tonnes pleine charge 1850 tonnes

Dimensions : longueur : 100.60m largeur 10.40m tirant d'eau 2.70m

Propulsion : deux turbines à engrenages Parson construits sous licence par Curtis alimentées par quatre chaudières Yarrow dévellopant une puissance totale de 41000ch et actionnant deux hélices.

Performances : vitesse maximale : 36 noeuds distance franchissable : 6000 miles nautiques à 15 noeuds

Armement : 5 canons de 127mm Mark 12 en cinq affûts simples (deux avant, deux arrière et un au milieu derrière la cheminée numéro 2) 4 mitrailleuses de 12.7mm antiaériennes et 8 tubes lance-torpilles de 533mm (21inch) répartis en deux plate-formes quadruples

Equipage : 160 officiers et marins


De puissants destroyers pour rivaliser avec l'étranger

La construction des huit Farragut permit aux marins américains de rattraper l'écart qualitatif qui les séparaient des productions étrangères équivalentes. En effet, avec leurs quatre canons de 127mm et ses huit tubes lance-torpilles, les Farragut pouvaient faire jeu égal avec les destroyers britanniques, français voir même japonais.


Navire de Classe Fubuki

En août 1928, les japonais mettent en service le Fubuki. L'apparition de ce destroyer de 1700 tonnes provoque la stupeur des états-majors mondiaux puisque les anglais comme les américains n'ont aucun équivalent à ce navire armé de 6 canons de 127mm en trois tourelles doubles et de 9 tubes lance-torpilles de 610mm. Seuls les français pourraient relever le gant avec leurs contre-torpilleurs mais encore faudrait-il que ces navires soient suffisament endurant pour le faire.

Alors même que les Farragut ne sont pas encore sur cale (ni même financés puisque c'est le budget 1931 qui les financera), les américains étudient la riposte appropriée aux Fubuki.

A la différence des Farragut dont les plans ont été dessinés par l'US Navy, les plans nouveaux destroyers sont dessinés par un chantier privé, la New York Shipbuilding Corporation dont les chantiers sont sis à Camden dans le New Jersey.

Formant la classe Porter, ces huit navires financés au budget 1933 (en compagnie des seize navires de classe Mahan), ces navires déplacent 1834 tonnes (le traité de Londres de 1931 limite le tonnage des destroyers à 1850 tonnes) et sont armés de 8 canons de 127mm en quatre affûts doubles et huit tubes lance-torpilles en deux plate-formes quadruples. Ils imitent ainsi les britanniques et leur classe Tribal armées de 8 canons de 120mm en quatre tourelles doubles.


Le HMS Cossack de classe Tribal

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 21:17

HISTORIQUE

Le USS Porter (DD-356)

Présentation

Le USS Porter à la mer

-Le Porter est mis sur cale aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation de Camden (New Jersey) le 18 décembre 1933, lancé le 12 décembre 1935 et admis au service actif le 25 août 1936.


Ce destroyer ne rend pas hommage à un homme mais à une famille, plus précisement à deux hommes. Le premier est David Porter (1780-1843) qui servit d'abord dans la marine américaine, participant à la Quasi-guerre entre les Etats Unis et la France en 1799/1800, aux guerres barbaresques entre 1801 et 1807 et à la guerre de 1812 contre l'Angleterre. Terminant sa carrière dans l'US Navy avec le grade Commodore, il quitte la marine en 1826 suite à un incident diplomatique avec l'Espagne. Il n'en à pas pourtant fini avec la marine puisqu'il est commandant en chef de la marine mexicaine jusqu'en 1829. A noter qu'il adopta à l'âge de huit ans, le jeune James Glasgow Farragut qui prit le prénom de David en l'honneur de son tuteur, devenant comme son père biologique, officier de marine avec le succès que l'on sait puisque David Farragut fût le premier amiral de l'US Navy.


Le second est son fils David Dixon Porter (8 juin 1813-13 février 1891) qui commença à naviguer à l'âge de dix ans, passant sa vie sur l'eau et non loin d'elle. Il participa à la guerre mexicano-américaine de 1843 à 1845 puis à la guerre de Secession dans les rangs de l'Union, opérant notamment sur le Mississippi en soutien du général Grant. Devenu superintendant de l'Académie d'Annapolis, il initia une série de réformes importante, se comportant comme un véritable Secrétaire d'Etat à la Marine. Il fût le second officier de l'US Navy à devenir amiral peu après son frère adoptif.
Second des six fils de David Porter, il fût l'un des quatre à devenir officier de marine, le cinquième servant dans l'armée de terre. Lui même eut quatre fils et deux filles qui atteignirent l'âge adulte, les garçons ayant tous (sauf un) des carrières militaires, les filles épousant des militaires en service actif ou s'étant retiré.

Cinq navires navires ont rendu hommage dans l'US Navy à cette dynastie de marins et de militaires avec un torpilleur, le TB-6 lancé en 1896 engagé dans la guerre hispano-américaine avant d'être démoli en 1912, un destroyer de classe Tucker, le DD-59 en service de 1916 à 1922 puis transféré aux Gardes-Côtes avant d'être restitué par ces derniers en 1934 et démoli.


Le USS Porter (DD-800)

Au DD-356 à succédé deux autres destroyers, un destroyer de classe Fletcher, le DD-800 en service de 1944 à 1953 et un Arleigh Burke, le DDG-78 mis en service en 1999 et toujours en service en 2011.

Carrière opérationnelle

Le Porter dans sa livrée de temps de paix

Après sa croisière de mise en condition en Europe du Nord, le Porter est présent à St John's (Terre-Neuve) en mai 1937 lors des cérémonies du couronement du roi George VI. Il est ensuite affecté à la flotte du Pacifique, arrivant à San Francisco le 5 août 1937 via le canal de Panama.

Le 5 décembre 1941, il qutte Pearl Harbor, échappant ainsi à l'attaque japonaise. Il opéra alors dans les eaux hawaïennes jusqu'au mois de mars 1942 en compagnie de croiseurs et d'autres destroyers, les américains craignant un retour plus offensif des japonais via un débarquement amphibie.
Cette menace s'étant évanouie, le Porter quitte Pearl Harbor le 25 mars 1942 en escorte d'un convoi en direction de la côte ouest des Etats Unis. Intégré à la TF1, il ne rentra à Pearl Harbour qu'à la mi-août, s'entrainant dans les eaux hawaïennes jusqu'au 16 octobre 1942.

Ce jour là, il quitte Pearl pour les Salomons au sein de la TF16. Il est alors engagé dans la bataille de Santa Cruz.

Les américains sont en alerte depuis le 23 octobre et la découverte par un Catalina d'un porte-avions japonais. Ils disposent ainsi de la TF16 (porte-avions Enterprise, cuirassé South Dakota, deux croiseurs et six destroyers) de la TF17 (porte-avions Hornet quatre croiseurs et cinq destroyers) de la TF 64 (cuirassé Washington, trois croiseurs et six destroyers) sans oublier 261 appareils qui font face à des forces japonaises conséquentes : trois porte-avions, un croiseur et huit destroyers (Force d'Attaque amiral Nagumo) deux cuirassés, quatre croiseurs et sept destroyers (Force d'avant garde) un porte-avions, six croiseurs et six destroyers (Force Avancée) deux cuirassés et six destroyers (Force d'Appui) deux croiseurs et quatre destroyers (Force d'assaut), douze sous-marins (Force d'éclairage) et 220 avions basés à terre.

Cette bataille au délà de l'horizon est fatale au destroyer USS Porter. Vers 10.00 le 26 octobre, le porte-avions USS Enterprise est manqué de peu par le sous-marin I-21 à qui on attribue la perte du Porter torpillé au même moment.

En réalité, le destroyer américain à été victime d'un Avenger américain de la VT-10 qui endommagé par les Zero est obligé d'amerrir à un mille du DD-356. Sous l'effet du choc, la torpille se détache et entame une course circulaire. Le mitraillage désespéré de deux Wildcat est inefficace et la torpille frappe le destroyer à 10.02. Il y à quinze morts. Le reste de l'équipage est évacuée et l'épave est achevée au canon par le USS Shaw (DD-373, classe Mahan).

Le USS Porter est rayé des listes du Naval Vessel Register le 2 novembre 1942.


Le USS Porter tout de gris vêtu

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 21:27

Le USS Selfridge (DD-357)

Présentation

Le USS Selfridge à San Francisco

-Le Selfridge est mis sur cale aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation installés à Camden (New Jersey) le 18 décembre 1933 lancé le 18 avril 1936 et admis au service actif le 25 novembre 1936.


Comme le Porter, le destroyer DD-357 rend hommage à une dynastie. Le premier est le contre-amiral Thomas O. Selfridge (24 avril 1804-15 octobre 1902) qui servit au sein de la marine américaine de 1818 à 1862, participant à la guerre mexicano-américaine et à la guerre de Sécession avant de prendre sa retraite en 1866. Le premier USS Selfridge (DD-320), de classe Clemson lui rend hommage. Il servit dans l'US Navy de février 1921 à mars 1930.


Le USS Selfridge


Le DD-357 lui rend hommage ainsi qu'à son fils, Thomas O. Selfridge Jr (6 février 1836-4 février 1924). Entré à l'Académie Navale d'Annapolis en 1854, il participa à la guerre de Sécession dans les rangs nordistes, commanda deux navires de l'Asiatic Squadron avant de terminer sa carrière en commandant l'European Squadron de 1895 à 1898.

Carrière opérationnelle

Le USS Selfridge à la mer

Après son admission au service actif, le destroyer effectua sa croisière de mise en condition en Méditerranée (janvier-février 1937) avant de rentrer aux Etats Unis via les Caraïbes au mois de mars. D'avril à août 1937, il subit des travaux complémentaires puis différents exercices jusqu'au mois d'octobre. Il gagna alors le canal de Panama pour un exercice avec la flotte du Pacifique et après l'escorte du navire transportant le président Roosevelt, il gagna San Diego le 22 décembre 1937 après treize jours de mer, franchissant le canal de Panama le 13.

En 1940, il quitta la Californie pour Pearl Harbor, son nouveau port d'attache. Il était amarré au coffre X-9 un certain 7 décembre 1941. il ouvrit le feu avant d'appareiller avec un équipage composite à 13.00 et de patrouiller dans les eaux hawaïennes, les américains craignant un débarquement japonais qui n'eut jamais lieu (A-t-il été seulement envisagé ?).

Le Selfridge termina l'année en menant des patrouilles avant d'escorter le porte-avions Saratoga dans l'infructuse tentative de soutenir la petite et courageuse garnison de Wake. Le 11 janvier 1942, le Saratoga est torpillé par un sous-marin japonais et le Selfridge l'escorte jusqu'à Pearl Harbor. Il termina le mois par des escortes de navires marchands, rentrant à Hawaï le 6 février 1942.

Le 9 février 1942, il quitte Pearl Harbor, escortant le Saratoga jusqu'à Bremerton où le croiseur de bataille transformé devait être entièrement remis en état. Le destroyer rentre à Hawaï à la mi-mars en escortant un convoi. Il assure cette mission jusqu'à l'été avant de rejoindre les Fidji pour participer à l'opération Watchtower, le débarquement sur Tulagi et Guadalcanal.

Intégré au TG 62.6, le Selfridge est chargé d'escorter les transports et arrive au large de sa cible à 01.20, le 7 août. A 6.20, le destroyer ouvrit le feu sur une citerne japonaise transportant du carburant alors que les transports manoeuvraient pour mettre à terre la 1ère divison de Marines. Le 8 août, il récupéra deux pilotes japonais d'un bombardier abattu alors qu'il attaquait les transports et le 9, assiste les survivants de la terrible bataille de la nuit précédente, le Selfridge achevant le croiseur australien HMAS Canberra avec le USS Ellet (DD-398 classe Benham. Dans la soirée, il quitte la zone pour Nouméa en escorte des transports avant de revenir et d'assurer la protection des porte-avions jusqu'à la fin du mois. Il opéra en mer de Corail jusqu'au mois de mai 1943 quand il retrouve les Salomons.

Il arrive le 12 mai à Nouméa et après l'été est affecté à la TF36 (plus tard TF37), participant à de nombreux exercices avec d'autres groupes occasionnels américains. A la fin du mois de septembre, il escorta un convoi de LST en direction de Vella Lavella avant de commencer une série de patrouilles dans le Slot, le «bras de mer» enserrant les îles de l'archipel des Salomons pour intercepter le trafic maritime japonais.

Dans la nuit du 6 au 7 octobre 1943, les japonais veulent évacuer 600 hommes à l'aide de vingt chalands escortés par neuf destroyers et quatre chasseurs de sous-marins sous le commandement du contre-amiral Matsuji. Le contre-amiral japonais à organisé son dispositif en deux groupes, le premier composé de six destroyers et le second composé de trois destroyers, des chasseurs de sous-marins et des chalands

Cette force navale est interceptée par trois destroyers américains, le Selfridge et deux Fletcher, les USS Chevalier et O'Bannon, navires sous le commandement du capitaine de vaisseau Frank R. Walker.

Les américains ouvrent le feu et lancent les premiers sur le groupe de tête. Le Yugumo succombe sous les obus et les torpilles américains mais telle une flèche de Parthe, une torpille du Yugumo touche le Chevalier au niveau d'une soute qui saute. Le O'Bannon aborde le Chevalier et se retrouve hors de combat. Le Selfridge se retrouve seul face à deux destroyers japonais et perd son étrave.

Les chalands et les chasseurs japonais parviennent à embarquer 589 soldats et se replient alors que les destroyers Ralph Talbot (DD-390 classe Bagley), Taylor (DD-468 classe Fletcher) et La Valette (DD-448 classe Fletcher) arrivent sur le champ de bataille. Le La Valette achève le Chevalier alors que le O'Bannon et le Selfridge seront réparés sur la côte ouest.


Le Selfridge endommagé après la bataille de Vella Lavella

Le Selfridge outre son étrave à eu de lourdes pertes humaines avec 13 morts, 11 blessés et 36 disparus soit 60 morts sur un équipage de temps de paix de 194 officiers et marins (30.9%). Il bénéficie de réparations temporaires en baie de Purvis (Florida, archipel des Salomons) et à Nouméa avant une remise en état définitive au Mare Island Naval Shipyard. Après remise en condition, il est de retour à Pearl Harbor le 10 mai 1944, paré à participer à l'opération Forager, l'invasion des îles Mariannes.

Il assure ainsi la protection des porte-avions de la TF58 mais également des missions d'appui-feu et la couverture d'opération de dragage de mines. Alors que les américains étaient en plein débarquement, on signala la présence à la mer de la flotte japonaise. Le Selfridge retrouva la TF58, servant de navire liaison entre le TG 58.3 porte-avions Enterprise, Lexington,San Jacinto et Princeton et croiseurs Indianapolis, Reno, Montpelier, Cleveland et Birmingham) entre le TG 58.7 du vice-amiral Lee composée des cuirassés Washington et North Carolina (BatDiv 6) Iowa et New Jersey (BatDiv 7) Indiana (BatDiv 8) Alabama et South Dakota (BatDiv 9); les croiseurs lourds Wichita, Minneapolis, New Orleans et San Francisco plus 13 destroyers.

Le 24 juin, le Selfridge retrouve les transports au large de Saipan et deux jours plus tard, reprend sa mission d'appui feu. Il quitte Saipan le 11 juillet en escorte de transports, arrivant à Eniwetok le 15 juillet. Il reprend la mer trois jours plus tard pour participer au débarquement à Guam, passant trois semaines à couvrir et appuyer le débarquement sur l'île qui allait devenir le quartier général de l'amiral Nimitz.

Le 10 août 1944, il appareille pour Eniwetok, brève escale avant de rentrer à Pearl Harbor. Le 21 août, il reçoit l'ordre de regagner l'Atlantique. Il franchit le canal de Panama le 7 septembre 1944 et gagne New York pour une remise en état sommaire avant de participer à des missions d'escorte entre la côte est des Etats Unis et la Tunisie jusqu'à la capitulation allemande, rentra à New York le 7 juin 1945.

Après plus de deux mois d'exercices dans les Caraïbes et au large du Maine, il rentre à New York le 15 septembre pour être mis en réserve. Il est désarmé le 15 octobre 1945, rayé du Naval Vessel Register le 1er novembre 1945 et vendu à la démolition en octobre 1947.


Le USS Selfridge en compagnie du USS Downes de classe Mahan

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 21:33

Le USS McDougal (DD-358)

Présentation

Le USS McDougal

-Le McDougal est mis sur cale aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation installés à Camden (New Jersey) le 18 décembre 1933 lancé le 17 juillet 1936 et admis au service actif le 23 décembre 1936.


Le DD-358 est le deuxième navire à perpétuer la mémoire du contre-amiral David Stockton McDougal (27 septembre 1809-7 août 1882) qui servit au sein de l'US Navy de 1828 à 1871, participant à la guerre de Sécession en protégeant le trafic commercial nordiste contre les raiders sudistes pouvant opérer en Extrême Orient, devant se battre contre un seigneur de guerre japonais. Il termine sa carrière comme commandant du South Pacific Squadron, étant promu contre-amiral en 1873.


Le USS McDougal (DD-54)

Le premier navire à rendre hommage au contre-amiral McDougal était un destroyer de classe O'Brien, le DD-54 en service de juin 1914 à mai 1922. Transféré aux Garde-Côtes le 7 juin 1924, il est utilisé par cet organisme jusqu'au 30 juin 1933 quand il est rendu à l'US Navy, débaptisé le 1er novembre 1933, rayé des registres le 5 juillet 1934 et vendu à la démolition le 22 août 1934.

Carrière opérationnelle

Le USS McDougal à Philadelphie le 13 septembre 1937

Après sa croisière de mise en condition, le destroyer fût directement rattaché au chef des opérations navales (Office of the Chief of Naval Operations) jusqu'à la mi-1937 quand il gagna le Pacifique, devenant navire-amiral du Destroyer Squadron 9 à San Diego. Jusqu'à l'entrée en guerre des Etats Unis, il enchaina exercices et entrainements.

Au printemps 1941, il retourna dans l'Atlantique avec sa division. Du 5 au 7 août 1941, il escorta le croiseur lourd USS Augusta qui transporta le président Roosevelt à Terre Neuve où il participa à une conférence au sommet du 9 au 12 août avec le premier ministre britannique Winston Churchill pour déjà préparer l'après guerre.

Le 10 août, le destroyer transporta le président américain à bord du cuirassé britannique HMS Prince of Wales qui avait amené au Canada Winston Churchill. De cette conférence sortie, la charte de l'Atlantique, une déclaration en huit points. Le destroyer escorta le croiseur lourd jusqu'au large des côtes du Maine soit le 14 août, reprennant ses missions militaires.

Il mena alors des missions d'escorte dans l'Atlantique, gagnant par exemple Le Cap où il apprit l'attaque sur Pearl Harbor. Il retrouva Trinidad le 30 décembre et entama des missions de patrouille et d'escorte entre les Caraïbes et le Brésil avant un grand carénage au Charleston Naval Shipyard en juillet-août 1942.


Le USS McDougal à Charleston le 12 août 1942

Il franchit le canal de Panama le 31 août et assuma des missions de patrouille au large de l'Amérique du Sud le 7 septembre 1942 au sein de la Southeast Pacific Force allant et venant entre le détroit de Magellan et le Nicaragua tout en ayant un oeil sur la zone du canal de Panama. Il patrouilla au large des Galapagos et de l'île Juan Fernandez, faisant escale notamment en Equateur, au Perou et au Chili avant de rentrer à New York le 4 septembre 1944.

Il reprend ses missions d'escorte le 12 septembre 1944, appareillant pour le Royaume Uni en escorte du convoi CU-39. Il assura cette mission pendant six mois, effectuant quatre rotations entre New York et des ports britanniques. De retour à New York le 5 mars 1945 avec des navires du convoi UC-57.

Après un grand carénage au Charleston Naval Shipyard, le destroyer gagne la baie de Casco (Maine) le 11 septembre 1945, devenant le 17 septembre un navire d'essais et immatriculé AG-126. Il testa de nouveaux systèmes d'artillerie et de nouveaux radars. Il est désarmé le 24 juin 1946 à Tompkinsville (Staten Island) mais réarmé le 13 janvier 1947 pour servir de navire d'entrainement au profit de la Réserve avec pour base le Brooklyn Naval Shipyard.

Il est définitivement désarmé le 8 mars 1949 et vendu à la démolition à H.H Buncher Company de Pittsburgh le 2 août. Son nom est rayé du Naval Vessel Register le 15 août 1949.


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 21:42

Le USS Winslow (DD-359)

Présentation

Le USS Winslow

-Le Winslow est mis sur cale aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation installés à Camden (New Jersey) le 18 décembre 1933 lancé le 21 septembre 1936 et admis au service actif le 17 février 1937.


Cameron Winslow

Le DD-359 est le troisième navire à porter ce nom au sein de la marine américaine. Il rend hommage à l'amiral Cameron McRae Winslow (29 juillet 1854-2 janvier 1932) qui servit au sein de la marine américaine de 1874 à 1916 et de 1917 à 1918, participant à la guerre hispano-américaine et à la première guerre mondiale mais également au contre-amiral John Ancrum Winslow (19 novembre 1811-29 septembre 1873) qui servit au sein de la marine américaine de 1827 à 1873, participant à la guerre mexicano-américaine et à la guerre de Sécession, commandant le sloop à vapeur USS Kearsarge lors de son duel épique contre le corsaire confédéré CSS Alabama le 19 juin 1864, lui permettant d'être promu au grade de Commodore. Il termine sa carrière comme commandant du Pacific Squadron de 1870 à 1872.


John Ancrum Winslow

Deux navires ont porté son nom, le premier était un torpilleur, le TB-5 de classe Foote en service de décembre 1897 à juin 1910 qui participa à la guerre hispano-américaine et le second, un destroyer de classe O'Brien, le DD-53 en service de 1915 à 1922.


Le USS Winslow (TB-5)

Carrière opérationnelle

Le USS Winslow à la mer

Le 19 octobre 1937, le dernier né des destroyers américains appareille pour sa croisière de mise en condition en Europe, terminant l'année par d'ultimes essais avant de recevoir son ordre d'affectation : la Battle Force dans le Pacifique. C'est ainsi qu'au tout début de l'année 1938, le Winslow franchit le canal de Panama et gagna son port d'attache San Diego. Il passa les trois années suivante entre la côte ouest et les iles Hawaï.

Le renforcement des moyens navals américains dans l'Atlantique étant nécessaire, le Winslow quitte l'Océan Pacifique en avril 1941 pour l'Atlantique, participant aux patrouilles de neutralité mais également à des entrainements au large de la Nouvelle-Angleterre avec des sous-marins. Il escorta également l'Augusta qui transportait Roosevelt à Argentia (Terre-Neuve) pour le sommet qui allait déboucher sur la Charte de l'Atlantique (A cette occasion, le destroyer était accompagnée par le Tuscaloosa et son sister-ship McDougal). Il mena ensuite des missions d'escorte de convois en direction de l'Iceland mais également de l'Afrique du Sud où il apprit l'attaque sur Pearl Harbor.

Il fût alors affecté à la 4ème flotte du vice-amiral Jonas H. Ingrain chargée de la surveillance de l'Atlantique Sud. C'est ainsi que pendant plus de deux ans jusqu'en avril 1944, il assura des patrouilles destinées à lutter contre les sous-marins et les forceurs de blocus ennemis. Ses seuls retours aux Etats Unis furent deux passages pour carénage à Charleston (juin 1942 et octobre 1943).

D'avril 1944 à mars 1945, il assura des missions d'escorte entre la côte est et les Caraïbes d'une part et la côte est et les îles britanniques d'autre part.

Il subit de mars à juillet 1945 une remise en état complète en vue d'un déploiement dans le Pacifique. Il perdit ses tubes lance-torpilles, changea ses canons de 5 pouces monovalents contre des canons de 127mm double usage et renforça sa DCA légère avec 16 canons de 40mm et quatre canons de 20mm.


Le Winslow avec son nouveau matricule

Malheureusement pour lui, la guerre s'acheva alors qu'il menait son stage de remise en condition et à la place du combat, le destroyer devint un navire d'expérimentation, étant reclassé le 17 septembre 1945, AG-127.

Le Winslow est désarmé le 28 juin 1950 et placé en réserve (Charleston Group/Atlantic Reserve Fleet) jusqu'au 5 décembre 1957 quand à la suite d'une inspection, il est déclaré inapte au service armé. Il est rayé du Naval Vessel Register le même jour puis vendu à la démolition le 23 février 1959.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 21:49

Le USS Phelps (DD-360)

Présentation

Vue aérienne du USS Phelps

-Le Phelps est mis sur cale aux chantiers navals de la Bethlehem Shipbuilding Corporation sis à Quincy (Massachusetts) le 2 janvier 1934 lancé le 18 juillet 1935 et admis au service actif le 26 février 1936.


C'est le premier navire à rendre au hommage au contre-amiral Thomas Phelps (2 novembre 1822-10 janvier 1901) qui servit dans l'US Navy de 1840 à 1884, servant dans l'Atlantique, la Méditerranée et le Pacifique, participant à la guerre de Sécession dans les rangs nordistes, se montrant particulièrement efficace dans la surveillance des côtes et l'infiltration dans le territoire confédéré. Il eut une fils qui termina également sa carrière dans l'US Navy avec le grade de contre-amiral.

Carrière opérationnelle

L'élégante silhouette du USS Phelps

Neuf mois après sa mise en service, le destroyer participe avec le croiseur lourd Chester à l'escorte du croiseur lourd Indianapolis qui transporta à Buenos Aires le président Roosevelt qui inaugura la conférence de paix Inter-Americaine (Inter-American Peace Conference) de 1936, le destroyer et les deux croiseurs faisant escale à Montevideo et Rio de Janeiro avant de rentrer aux Etats Unis.

Aux premières loges durant l'attaque de Pearl Harbor le 7 décembre 1941, le destroyer descendit un appareil japonais avant de participer à l'escorte du porte-avions Lexington au sein de la TF11, soutenant ainsi les raids sur Lae et Salamaua (Nouvelle Guinée) le 10 mars 1942 qui stoppèrent la progression japonaise dans la région.

Il participe également à la première bataille «au delà de l'horizon» en l'occurence la bataille de la mer de Corail les 7 et 8 mai 1942. Il devient un véritable Saint Bernard, protégeant le Yorktown sévèrement endommagé mais devant achever le Lexington de deux torpilles pour empêcher sa capture par les japonais.

Un mois plus tard, il participe au tournant de la guerre dans le Pacifique, la bataille de Midway du 4 au 6 juin, protégeant les porte-avions américains contre l'aviation de l'amiral Nagumo. De toutes les bataille, le Phelps participe à l'opération Watchtower, couvrant les transports qui mettaient à terre la 1ère division de Marines à Guadalcanal et à Tulagi.

Après une visite sur la côte ouest (simple escale ou carénage ?) en octobre, le destroyer participe en mai 1943 à l'opération Landcrab, la reprise de l'île d'Attu dans les Aléoutiennes occupée depuis juin 1942 (c'était une diversion de l'opération MI sur Midway) puis à la reprise de Kiska (débarquement le 15 août, sans opposition, les japonais ayant évacué dès le 27 juillet).

Il retrouva alors des latitudes moins hostiles climatiquement parlant mais beaucoup plus par le climat militaire. Il participe ainsi aux opérations dans les îles Marshall en novembre 1943 (bombardement de Makin) et en février 1944 (pilonnage de Kwajalein et Eniwetok). En mars 1944, il protége les pétroliers soutenant les raids des porte-avions contre Palau avant de bombarder Saipan au mois de juin, bombardements préliminaires qui furent suivis de missiosn d'appui feu au profit des troupes débarquées le 15 juin.

Il regagne alors la côte est, arrivant au Charleston Naval Shipyard le 2 août pour un carénage jusqu'au mois de novembre 1944 quand il gagne Norfolk pour mener quatre missions d'escorte entre la côte est et la Méditerranée jusqu'au 10 juin 1945, date de son retour à New York.

Le Phelps est désarmé le 6 novembre 1945, rayé du Naval Vessel Register le 28 janvier 1947 et démantelé promptement par Northern Metals Co. De Philadelphie (Pennsylvanie)

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)


Dernière édition par clausewitz le Mer 06 Avr 2011, 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 21:54

Le USS Clark (DD-361)

Présentation

Le USS Clark au mouillage

-Le Clark est mis sur cale aux chantiers navals de la Bethlehem Shipbuilding Corporation installés à Quincy (Massachusetts) le 2 janvier 1934 lancé le 15 octobre 1935 et admis au service actif le 20 mai 1936.


Le DD-361 est le premier et à ce jour unique navire à avoir rendu hommage au contre-amiral Charles Edgar Clark (10 août 1843-1er octobre 1922) qui servit au sein de l'US Navy de 1863 à 1905, participant à la guerre de Sécession et à la guerre hispano-américaine.

Carrière opérationnelle

Le USS Clark à la mer

Affecté dans l'Atlantique de son admission au service actif au printemps 1940, il gagne alors le Pacifique, étant basé à Pearl Harbor à partir du 1er avril. Du 3 mars au 10 avril 1941, il effectua une croisière aux Samoa, en Australie et aux îles Fidji.

Quand les avions frappés de l'hino maru attaquèrent Pearl Harbor, le Clark était en carénage à San Diego. Il quitte la Californie le 27 décembre, escortant deux convois pour Pearl Harbor avant de mener des missions de patrouilles anti-sous-marine au large des Samoa.

Après avoir protégé les porte-avions américains engagés dans les raids sur Lae et Salamaua en mars 1942, le destroyer mena des missions d'escorte en avril-mai 1942, escortant quatre convois entre San Francisco et Pearl Harbor sauf pour le dernier où il poursuivit jusqu'à Midway. Il poursuivit ses missions d'escorte dans le Pacifique jusqu'au 11 décembre 1942 quand il quitta Nouméa pour Balboa où il devint navire-amiral de la Southeast Pacific Force.

Il enchaina les patrouilles depuis différents ports sud-américains jusqu'au 10 août 1944 quand il regagna la côte est pour carénage avant de nouvelles missions d'escorte, six convois protégés entre la côte est, la Grande Bretagne ou la France du 4 septembre 1944 au 11 avril 1945.

Le 15 juin 1945, il arrive à Philadelphie où il est désarmé le 23 octobre 1945 avant d'être venu à la démolition le 29 mars 1946.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 22:02

Le USS Moffet (DD-362)

Présentation

Vue aérienne du USS Moffett

-Le Moffett est mis sur cale aux chantiers navals de la Bethlehem Shipbuilding Corporation installés à Quincy (Massachusetts) le 2 janvier 1934 lancé le 11 décembre 1935 et admis au service actif le 28 août 1936.


Le DD-362 est le premier (et actuellement le seul) navire à avoir porté le nom de l'Amiral William Adger Moffett (31 octobre 1869-4 avril 1933) connu pour son action énergique en faveur de l'avation embarquée ce qui lui valu le surnom de «amiral de l'air». Décoré de la Medal of Honor pour action de bravoure en 1914 à Veracruz, il créa le Bureau of Aeronautics (BuAer) en 1921 et favorisa le dévellopement de l'aéronavale, s'opposant avec le bouillant colonel Mitchell qui revait de regrouper tout ce qui vole dans une seule force. Il est mort le 4 avril 1933 dans l'accident du dirigeable Akron.

Carrière opérationnelle

Le USS Moffett à la mer

A son admission au service actif, le Moffett est basé à Newport (Rhode Island) et affecté à la flotte de l'Atlantique. Le 24 avril 1941, il est affecté à la South Atlantic Neutrality Port, opérant depuis le Brésil. Il est présent à Terre-Neuve en août 1941 durant le sommet entre Roosevelt et Chutchill.

Il mena alors dans l'Atlantique Sud et les Caraïbes la carrière classique d'un destroyer à savoir des patrouilles et des escortes. Le 17 mai 1943, le Moffett et le Jouett (DD-396 classe Somers) retrouvent le sous-marin U-128 endommagé par des avions, le submersible allemand étant achevé par les deux destroyers qui récupèrent 50 survivants dont le commandant. Trois mois plus tard, il participa à la destruction du sous-marin U-604 à 95 miles au nord de Trinidad, le sous-marin allemand coulant sabordé par son équipage le 11 août.

Le 26 mars 1944, le Moffett appareille en escorte du convoi YN-78, un convoi particulier de remorqueurs, de barges et de patrouilleurs destinés au débarquement en Normandie. De retour à New York le 11 mai, il escorte le convoi UGS-48 en direction de Bizerte, manoeuvrant pour empêcher les avions ennemis de viser le convoi avant de rentrer à New York le 27 août. Il effectua une dernière mission de combat _une escorte de convoi en direction d'Oran_ au mois d'avril 1945 avant d'entrer en grand carénage à Boston.

Le 28 mai 1945, il est remorqué à Charleston pour poursuivre les travaux, travaux interrompus à l'annonce de la capitulation japonaise.

Le Moffet est désarmé le 2 novembre 1945 et placé en réserve jusqu'au 28 janvier 1947 quand il est rayé des registres. Il est vendu à la démolition le 16 mai 1947 à la Boston Metals Company de Baltimore et promptement démantelé.


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 22:08

Le USS Balch (DD-363)

Présentation

Le USS Balch (DD-363)

-Le Balch est mis sur cale aux chantiers navals de la Bethlehem Shipbuilding Corporation installés à Quincy (Massachusetts) le 16 mai 1934 lancé le 24 mars 1936 et admis au service actif le 20 octobre 1936.


Le DD-363 est le deuxième navire à rendre hommage à l'amiral George Beall Balch (8 janvier 1821-18 avril 1908) qui à servit au sein de la marine de 1837 à 1883, participant à la guerre mexicano-américaine, à l'expedition du Commodore Perry au Japon en 1853 et 1854 et à la guerre de Sécession du côte nordiste.


Le USS Balch classe Aylwin

Le premier USS Balch était un destroyer de classe Aylwin, le DD-50 en service de 26 mars 1914 au 20 juin 1922. Il est debaptisé le 1er novembre 1933, rayé des registres le 8 mars 1935 et démoli le 20 avril 1935 au Philadelphia Naval Shipyard.

Carrière opérationnelle

A San Diego, le Balch entouré par ses sister-ship Winslow et Selfridge

Le Balch passe un an dans l'Atlantique après son admission au service actif avant de gagner son affectation opérationnelle en l'occurence le Pacifique. Basé à San Diego, il est affecté tout d'abord à la Destroyer Division 7 puis aux Destroyer Squadron 12 et 6. A l'issue de Fleet Problem XXI en 1940, le destroyer fût affecté à Pearl Harbor ce qui ne l'empêcha pas de revenir périodiquement sur la côte ouest pour carénage ou exercices.

Le 1er décembre 1941, le Balch quitte Pearl Harbor en compagnie de la TF8, échappant ainsi aux bombes japonaises. De décembre 1941 à l'été 1944, il resta déployé dans le Pacifique participant à des patrouilles, des escortes et des missions d'appui-feu. Il fût ainsi engagé dans le raid contre Wake le 24 février 1942, le raid de Doolitle sur le Japon (18 avril 1942), la bataille de Midway (4-7 juin 1942) où il récupera les 545 survivants du Yorktown, les premières opérations sur Guadalcanal (7-30 août 1942), la reprise d'Attu dans les Aléoutiennes (11 mai au 2 juin 1943) suivit par les débarquements Toem-Wakde-Sarmi du 25 au 28 mai puis celui de Biak du 28 mai au 18 juin 1944.


Le USS Balch assiste à l'agonie du Yorktown à la bataille de Midway

Le 15 juillet 1944, le Balch arrive à New York. Après remise en état, il efectue cinq escortes de convois entre la côte est et l'Afrique du Nord du 2 août 1944 au 23 mai 1945. Il entame les préparations de pré-inactivation à Philadelphie avant d'être désarmé le 19 octobre 1945 et démoli en 1946.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 22:13

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES


Déplacement : standard 1834 tonnes

Dimensions : longueur 116m largeur 11.02m tirant d'eau 3.08m

Propulsion : turbines à engrenages alimentées en vapeur par quatre chaudières Babcock & Wilcox (400 psi 645° F) dévellopant 50000ch et entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 35 noeuds en service courant (36.5 noeuds théorique) distance franchissable 7800 miles nautiques à 12 noeuds stocks de carburant : 635.33 tonnes de mazout

Armement :

Plage du USS Porter qui nous permet d'admirer les tourelles I et II de 127mm

-8 canons de 127mm (5 pouces) Mark 12 en quatre affûts doubles Mark 22 (deux avant et deux arrières). Le canon Mark 12 de 38 calibres tire des obus de 25kg à une distance maximale de 15903m (+45°) à raison de 12 à 15 coups par minute.

L'affût double Mark 22 pèse 34.133 tonnes et permet aux canons de pointer en site de -10° à +35° à raison de 11.6° par seconde et en azimut sur 284 à 330° en fonction de la position à raison de 14.7° par seconde. La dotation en munitions est de 300 obus par canon soit un total de 2400 projectiles.


Affût quadruple de 28mm du cuirassé USS Pennsylvania

-8 canons de 28mm (1.1 pouces) Mark 1 en deux affûts quadruples Mark 2 mod 2 installés à l'avant et à l'arrière au dessus des pièces II et III de 127mm. Le canon Mark 1 de 75 calibres tire des obus de 0.416kg à une distance maximale de 6767m (+40.9°) avec un plafond opérationnel antiaérien de 5791m à raison de 100 coups par minute.

L'affût Mark 2 mod 2 pèse 4.763kg et permet aux canons de pointer en site de -15° à +110° à raison de 24° par seconde et en azimut sur 360° à raison de 30° par seconde. La dotation en munitions est inconnue.

A la fin du conflit, les sept destroyers survivants ont troqué leurs canons de 28mm contre deux canons de 40mm en un affût double et six canons de 20mm en affûts simples. (Voir l'historique pour les cas particuliers).

-8 tubes lance-torpilles de 533mm (21 pouces) en deux plate-formes quadruples installées de part et d'autre de la cheminée n°2. La torpille Mark 15 Mod 0 pèse 1055kg avec une charge militaire de 224kg, mesure 6.883m de long et peut atteindre un navire à 5500m à 45 noeuds, un navire à 9150m à 33.5 noeuds et 13700m à 26.5 noeuds.

Equipage : 13 officiers et 193 officiers-mariniers et matelots.

SOURCES

-US Navy Tome 1 1898-1945 Du Maine au Missouri

-Encyclopédie des armes Tome 7 p1621-1640 «Les destroyers alliés 1939-1945»

-Sources internet diverses


FIN DE L'ARTICLE
A VENIR : KAWANISHI H8K EMILY




_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6657
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 23:01

Petite rectification

c'est pas le COSSACK mais le TARTAR le DD de la classe TRIBAL

study

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 23:17

Un des seuls (4 sur 16) à avoir survécu à la guerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 06 Avr 2011, 23:29

Merci de cette rectification les gars thumleft

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
conforoa
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 139
Age : 49
Ville : St Symphorien de Lay (près de Roanne) loire
Emploi : Informatique
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Fiches Classe Porter   Mar 24 Jan 2017, 19:40

7 fiches rien que pour le Selfridge affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10332
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Mer 25 Jan 2017, 09:38

clausewitz a écrit:
Merci de cette rectification les gars  : thumleft:
… mais qui reste à effectuer sur le texte de l'article.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
conforoa
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 139
Age : 49
Ville : St Symphorien de Lay (près de Roanne) loire
Emploi : Informatique
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: DD-357 USS Selfridge - complet   Jeu 26 Jan 2017, 00:16














Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
conforoa
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 139
Age : 49
Ville : St Symphorien de Lay (près de Roanne) loire
Emploi : Informatique
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Fiches   Jeu 26 Jan 2017, 00:18

Pour des raisons de lisibilité je ne peux pas plus réduire, excusez-moi pour cette "invasion" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10332
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   Jeu 26 Jan 2017, 12:08

conforoa a écrit:
Pour des raisons de lisibilité je ne peux pas plus réduire, excusez-moi pour cette "invasion" !
Dans ce cas, il n'y a plus qu'une solution : essayer le "Spoiler"…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: USN DESTROYERS CLASSE PORTER   

Revenir en haut Aller en bas
 
USN DESTROYERS CLASSE PORTER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» USN DESTROYERS CLASSE PORTER
» USN DESTROYERS CLASSE MAHAN
» USN DESTROYERS D'ESCORTE CLASSE DEALEY
» DESTROYERS CLASSE FORREST SHERMAN
» JAPON DESTROYERS CLASSE AKITZUKI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1922-1950-
Sauter vers: