AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Dim 19 Aoû 2007, 22:14


LES DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'





La première flottille du programme de 1939 fit l’objet d’intense discussions au seIn de la Royal Navy . Après avoir un temps envisagé de construire un type de destroyer complètement nouveau, il fut finalement décidé de construire une deuxième flottille de ‘L’.


Ce choix fut imposé par le 1er lord de l’Amirauté et ce malgré l’opposition d’une partie de la Royal Navy qui trouvait ce type de destroyer trop gros.

Il est à noter que les programmes de 1940 et 1941 devait inclure une flottille de repeat ‘L’ couplé à un nouveau type de destroyer plus économiques destinés à l’escorte des convois. (Ces études commencés en 1938 conduiront à la classe ‘O’).


Pendant leur construction ces destroyers furent légèrement modifiés afin de tenir compte de l’expérience acquise pendant les premières années de guerre. De plus les ‘M’ reçurent les installations nécessaires pour opérer dans l’arctique.





CARACTERISTIQUES TECHNIQUES (HMS METEOR 08/1942°

Déplacement : 1 920 tonnes (normal) ; 2 725 tonnes (pleine charge) . Leader 1935-2750 tonnes
Longueur : 110,49 m
Largeur : 11,20 m
Tirant d’eau : 3,05 m
Propulsions : 2 chaudières Admirality à 3 tambours, 2 turbines à réduction par engrenages Parsons (48 000 CV)
Soutes à mazout : 567 tonnes, rayon d’action 5 500/4 000 milles nautiques à 15/20 noeuds
Vitesse : 37 nœuds aux essais, 32 nœuds standard,
Armement : 3 affûts double de 120 mm Mk XX (élévation 50°), une pièce de 102 mm, 1 quadruple pompom MK VII, 6 X 20 mm AA, 4 TLT de 533 MK X, deux grenadeurs
Radar : un type 291, un type 285.
Equipage : 190-226 officiers et matelots


ARMEMENT DU MATCHLESS A LA FIN DE LA GUERRE°


Armement : 3 affûts double de 120 mm Mk XX, 6 X 20 mm AA, 2 affûts quadruple de torpille Mk VII de 533 mm, grenadeurs Mk IV
Radar : Type 285, type 293, IFF 243, type 291, HF/DF


TRANSFERTS

Le MYRMIDON fut transféré à la marine Polonaise et il devient le ORKAN. Les METEOR, MUSKETER et MYRMIDON furent proposés en prêt à la marine Australienne, qui préféra le 27 janvier 1942 prendre les QUIBERON, QUICKMATCH et QUALITY à la place.


MODERNISATION/FREGATE TYPE 62


En 1949, un projet de conversion de destroyer en picket radar fut proposé. Ces navires devaient avoir le radar d’interception 982/983, un affût double de 102 mm (remplacé en décembre 1953 par un affûts US 76 mm calibre 50, un squid ainsi que les sonars type 162 et 166. La vitesse estimée devait être de 28 nœuds avec un déplacement à pleine charge de 3 000 tonnes et un rayon d’action de 3 000 milles à 15 nœuds. Un total de 12 conversions divisé en deux groupes étaient prévus : les 5 ‘M’ plus les destroyers MYNGS, KEMPENFELT, TROUBRIDGE, WAGER, WHELP, SAVAGE et GRNVILLE. Les ‘M’ plus large semblaient les plus aptes à supporter de gros radars tandis que les autres pouvaient supporter deux type 277 Q. Le GRENVILLE endommagé dans une collision fut remplacé par le URSA.


Il devient rapidement évident que seul les ‘M’ étaient assez large pour pouvoir supporter le poids des radars, en conséquence les ‘emergency destroyers’ furent reversé dans le programme de conversion type15/type16. Finalement cette conversion fut jugée trop onéreuse pour des navires anciens et en mauvaise conditions matériels, le projet étant définitivement abandonnée en mai 1954.

HMS MARNE


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.


Dernière édition par LE BRETON le Lun 29 Juin 2009, 22:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kleinst
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 727
Age : 37
Ville : aisne
Emploi : labo
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Lun 20 Aoû 2007, 16:17

Intéressant! Vivement la suite! thumleft

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Mer 03 Oct 2007, 20:58

HMS MARTIN






Mis sur le cale le 23 octobre 1939 au chantier Vickers-Armstrongs de Walker on Tyne, lancé le 12 décembre 1940 et mis en service le 4 avril 1942.

Marque de coque : G 44


Le MARTIN va participer à de très nombreuses actions pendant les huit mois de sa courte existence. Après sa mise en service, il rejoint la base de Scapa Flow pour entraînement. Il est affecté à la 17 DF rattachée à la Home Fleet. Le 28 avril 1942 il quitte Scapa pour Seidisfjord en Islande, pour rejoindre la force de couverture formée pour protéger le convoi PQ 15. Malheureusement le 1er mai 1942 le KING GEORGE V va aborder et couler le PUNJABI et le MARTIN va faire partie des destroyers détachés pour escorter le KING GEORGE V lors de son transit vers Scapa où il arrive le 5 mai 1942.

La mission suivante du MARTIN va consister à faire partie de l’escorte rapproché du convoi PQ 16 (25.5-31.5 1942). Le convois va être continuellement attaqué par les forces allemandes et le MARTIN va avoir des accrochages avec le sous-marin U.591 le 25 mai et le lendemain avec les U 209 et 586 sans aucun résultat. Le convoi va perdre six navires et va arriver à Archangel entre le 29 mai et le 1er juin. Le MARTIN va rentrer indépendamment à Scapa qu’il rejoint le 9 juin 1942.

Il séjourne ensuite brièvement à Rosyth pour réparer quelques avaries avant de retourner à Scapa. Il participe au désastreux PQ 17, en effet il fait partie de l’écran de destroyers chargés d’escorter les unités de la Home Fleet chargé de couvrir le convois. Il est de retour à Scapa le 11 juillet 1942. Il en repart le 15 pour Seidisfjord qu’il quitte le 20 pour rejoindre Kola en compagnie des MARNE, MIDDLETON et BLANKNEY chargés d’amener du ravitaillement et des munitions pour les navires du convois de retour QP 14. Ils arrivent à Kola le 24 juillet et à Arkhangelsk le 28 juillet. Le MARTIN va y rester jusqu’au 14 août. Il regagne alors Kola en compagnie du TUSCALOOSA. Le 24 août 1942 en compagnie des MARNE et ONSLAUGHT il appareille pour une effectuer une mission d’investigation le long des côtes norvégiennes du grand nord.


Le 25 août 1942 ils vont intercepter le mouilleur de mines allemand ULM dans le sud de l’île de l’Ours. Celui-ci est coulé et 54 survivants sont recueillis . Le MARTIN arrive à Scapa le 30 août et le jour même il est victime d’une collision avec le VIDETTE.

De nouveau son séjour à Scapa va être court, puisqu’il appareille le 4 septembre pour l’Islande afin d’y rejoindre le convois PQ 18 encours de formation. Ce convois va subir de très nombreuses attaques sous-marines et aériennes perdant 12 navires marchant mais en retour les allemands vont perdre trois sous-marins et vingt-cinq avions. Le 16 septembre 1942 le MARTIN rejoint le convois de retour QP 14 qui perdra trois navires marchand, le destroyer SOMALI, le dragueur HEBE et un pétrolier d’escadre. Le MARTIN rejoint Scapa le 27 septembre 1942 où il va y rester un mois.

Le MARTIN est alors transféré à la Force ‘H » pour l’opération ‘TORCH4, il quitte Scapa le 30 octobre et arrive à Gilbraltar le 5 novembre pour ravitailler avant de rejoinde la force de couverture chargé de protéger le débarquement des attaques des U-boat allemands et la Flotte Italienne. Malheureusement dans la matinée du 10, le MARTIN est torpillé par le U.431 au large des côtes nord-africaines, sous l’impact des torpilles il explose et coule rapidement. Seul 4 officiers et 59 membres d’équipages seront secourut par le destroyer QUENTIN.


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Dim 14 Oct 2007, 19:11

HMS MARNE

[/center]



Mis sur cale le le 23 octobre 1939 au chantier Vickers Armstongs de Walker on Tyne, lancé le 30 octobre 1940 et mis en srvice le 2 décembre 1941


Marque de coque : G 35


Le MARNE est à l’entraînement à Scapa du 12 au 31 décembre 1941 avant de rejoindre la 17 DF et l’Islande afin d’assurer des missions locales d’escorte (janvier 1942). Il rentre ensuite en Grande Bretagne et passe au bassin à Barrow du 25 février au 21 mars 1942 afin de réparer certains défauts de constructions. A son retour au sein de la Home Fleet, il est engagé dans l’escorte des convois du grand nord : le QP 10 du 10 au 21 avril 1942 et le PQ 16 du 25 au 28 mai 1942. IL est ensuite détaché en Méditerranée, il fait partie de l’escorte rapprochée du convois ‘HARPOON’. Il retourne ensuite en Grande Bretagne et avec les BLANKNEY, MIDDLETON et MARTIN va amener du ravitaillement et des munitions aux navires du convois QP 14 en cours de formation à Mourmansk. Le 25 août 1942, sur la base d’une information ULTRA il va en compagnie du MARTIN et de l’ONSLAUGHT intercepter et couler le mouilleur de mines allemands ULM dans le sud de l’île de l’Ours. Recevant durant cette action quelques éclats. Réparé le MARNE va rejoindre l’escorte du convois PQ 18 (12/18 septembre 1942), Il rentre en Grande Bretagne avec le QP 14. En septembre 1942 il est transféré à la 3 DF.

Le 25 octobre 1942 LE MARNE arrive à Gibraltar, il participer à l’opération ‘TORCH’, le 12 novembre 1942 alors qu’en compagnie du VENOMOUS il escortait le navire atelier VINDICTIVE et navire dépôt HMS HECLA dans l’ouest de Gibraltar, il reçoit à 01.53 un message l’informant que l’HECLA vient d’être torpillé et doit être abandonné. Le MARNE va alors venir le long de l’HECLA à bâbord à environ deux encablures afin de recueillir les naufragés. A ce moment les deux navires sont victimes d’une salve de torpilles, tous les deux sont touchés et le MARNE se retrouve sans poupe jusqu’au niveau de la tourelle arrière. L’HECLA lui va couler.

Il faudra attendre le 13 novembre, plus de 30 heures après l’attaque pour le remorqueur SALVONIA vienne prendre en remorque le MARNE afin de le ramener à Gibraltar où ils arrivent le 15 novembre. Un aspirant et 12 matelots seront tués dans cette attaque.

Des réparations temporaires sont entreprises à Gibraltar mais ce n’est pas avant le 2 février1943 que le MARNE quitte Gibraltar à la remorque de l’EMIINENT. Il arrive dans la Tyne via Methil le 25 février 1943. Les réparations sont effectués par le chantier Swan Hunter à partir du 4 mars 1943 mais ce n’est pas avant le 10 février 1944 qu’il quitte la Tyne pour Scapa. Après entraînement il rejoint la 3 DF (Home Fleet) le 23 mars 1944. Il va ensuite escorter les convois RA 59, JW 60, RA 60 entre août et octobre 1944.


Le MARNE et le reste de la 3 DF sont ensuite transféré en Méditerranée et après avoir réparé quelques avaries à Newcastle du 6 au 31 octobre 1944, le MARNE gagne Alexandrie le 13 11 novembre 1944, il va ainsi opérer en Méditerranée orientale pour une période 16 mois. Le 4 décembre 1944 en compagnie du METEOR et MUSKETEER, il escorte l’ARETHUSA lors du dernier bombardement de Rhodes. Il va effectuer des missions, d’escortes de patrouilles et de bombardement jusqu’à la fin de la guerre.

Le 6 décembre 1945, il fut décidé que les MARNE, MATCHLESS, MILNE et MUSKETEER soient remplacés par des destroyer du type ‘V’ et le 29 juin 1946 il est versé dans la réserve B à Portsmouth. Il va rester dans cet étant jusqu’en 1957. Entre temps il aura reclassé dans la classe III de la réserve et transféré à Penarth en décembre 1957. Le 16 février 1951 il fut annoncé que le MARNE devait être convertie en frégate dans la cadre du programme Air Direction Programme mais cela fut annulé le 15 mai 1954.

Le 24 septembre 1957 sa vente à la Turquie fut annoncée. LE MARNE fut refondu par le chantier JR Dawson de South Shields. Le 23 avril 1959 il fut officiellement transféré à la marine turque et rebaptisé MARESAL FEVZI CAKMAK mais ce n’est que le 20 juin 1959 que les turcs en prirent réellement possession.

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Sam 20 Oct 2007, 20:26

HMS MAHRATTA/HMS MARKSMAN





Mis sur cale le 21 janvier 1940 sous le nom de MAKSMAN au chantier Scotts de Greenock. Bombardé, il demantlé sur cale et remis sur cale le 18 août 1941. Lancé le 28 juillet 1942 sous le nom de MAHRATTA et mis en service le 8 avril 1943.


Marque de coque : G 23



Après s’être entraîné à Scapa (avril-mai 1943), le MAHRATTA rejoint la 3 df affecté à la Home Fleet. A partir du 4 juin il va participer à la relève de la garnison du Spitzberg. Il est ensuite engagé dans les opérations ‘CAMERA’ et ‘GOVERNOR’ à savoir la simulation d’un débarquement de grande envergure en Norvège alors que le vrai débarquement à lieu en Sicile le 10 juillet 1943. Il fait ensuite partie de l’écran du 10th Cruiser Squadron chargé de couvrir le passage d’un groupe de destroyers à destination de Kola (août 1943). Le 8 octobre 1943 il recueille six membres d’équipage d’un Halifax du 58 Squadron (avion ‘B’) abattu lors de la destruction du U 221 dans le Golfe de Gascogne le 27 septembre 1943. Il va ensuite escorter le VALIANT endommagé, arrivant à Plymouth le 10 octobre1943 avant de d’être refondu au chantier Brigham et Cowan à Hull du 22 novembre 1943 au 15 janvier 1944.


Le MAHRATTA est de retour au sein de la Home Fleet ce m^me mois et va utiliser pour l’escorte des convis vers l’arctique. Il va ainsi escorter les convois JW 56 B et RA 56 avant de prendre en charge le convois JW 57. CE convois de 43 navires marchands est escorter par le porte-avions d’escorte CHASER, le croiseur BLACK PRINCE et 17 destroyers va quitté le Loch Ewe le 20 février 1944. Le convois sera repéré par les allemands le 23 février.




Dans la nuit du 25 février 1944, 280 miles nautique du cap Nord le MAHRATTA est touché par une torpille T 5 lancé par le U 990. Il coule rapidement entraînant avec lui 11 officiers et 208 membres d’équipages ne laissant que deux survivants.

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Jeu 25 Oct 2007, 20:51

HMS MATCHLESS






Mis sur cale le le 14 septembre 1940 au chantier Stephen de Linthouse, lancé le 4 septembre 1941 et mis en service le 26 février 1942.
Marque de coque : G 52




Le MATCHLESS commença ses essais le 16 mars 1942 dans la Clyde, à la fin de ceux-ci il fut transféré à Scapa afin d’achever son entraînement. Il fut affecté à la 17 DF de la Home Fleet le 27 mars 1942. Sa première mission fut l’escorte du convoi PQ 15 qui arriva à Mourmansk sans aucune perte le 5 mai 1942. Huit jours après il quitte Mourmansk comme membre de l’escorte du HMS TRINITAD renvoyé en Islande. Le 14 mai 1942 le TRINITAD fut touché par une bombe qui déclencha un incendie qui ne put être maîtrisé. Le 15 mai ordre fut donné au MATCHLESS de couler le navire avec ses torpilles. Sa mission achevé et après une escale en Islande pour ravitaillement, il arrive à Greenock le 19 mai 1942 pour y débarquer les survivants.

Le MATCHLESS prit ensuite part au convoi ‘HARPOON’ destiné à ravitailler Malte, il passe au large de Gibraltar dans la nuit du 11 au 12 juin 1942. Le convoi fut intercepté par une escadre italienne et au cours de l’engagement le MATCHLESS va endommagé un destroyer italien. Seulement deux des six navires marchants du convoi arriveront à Malte le 16 juin 1942. Alors qu’il entrait dans le port de Malte, Le MATCHLESS fut victime à 01.35 heures d’une mine magnétique. Malgré plusieurs compartiments endommagés le navire put entrer s’amarrer dans le port avec une vitesse réduite à 8 nœuds et les tourelles A et B hors services. L’équipage du MATCHLESS ne compta que quelques blessés légers. Des réparations temporaires furent effectués à Malte et le navire quitta Malte pendant le convois ‘PEDESTAL’ appareillant le 10 août à 8.00, arrivant dans la Tyne le 23 août 1942 pour des réparations permanentes.

Les réparations du MATCHLESS retardés par quelques problèmes de main-d’œuvre , sont effectués au chantier Palmers de Hebburn on Tyne du 27 août au 11 novembre 1942. IL rejoint alors la 3 DF rattaché à la Home Fleet. Il va escorter les convois JW 51, JW 51 B, JW 52 et RA 52 durant l’hiver 42/43. Le 28 mars 1943 il fait partie des destroyer de la Home Fleet détachés auprès des Western Approaches Command lors de la crise des convois. Il va opérer au sein du 4ème SG affecté au Golfe de Gascogne jusqu’à sa refonte, effectué au chantier Brigham et Cowan de Hull du 10 juin au 25 juillet 1943. Il retourne alors à la 3 DF et va escorter à nouveaux les convois du grand nord, les JW 54 B, JW 55 B, JW 57, RA 54 A, RA 54 B, RA 55 A et RA 57.

Le plus haut fait d’armes du MATCHLESS va commencer le 22 décembre 1943 lorsqu’il appareille de Kola avec le convoi RA 55 A,. Le 25 décembre avec d’autres destroyers il est détaché du RA 55 A afin de rejoindre un convois en direction de Mourmansk. Le 26 décembre il est engagé contre le SCHARNHORST alors que celui-ci affronte le DUKE PF YORK au large du cap Nord. Le MATCHLESS endommagé par la mer ne peut lancer ses torpilles, mais sera capables de sauver six survivants du SCHARNHORST. Il reprend ses missions d’escortes qui vont se poursuivre jusqu’au convois RA 54.

Le MATCHLESS retourne ensuite au chantier Brigham et Cowan le 23 juillet 1944 pour une grande refonte qui va se prolonger jusqu’au 28 novembre 1944. Après ses essais, il est rejoint la Home Fleet pour entraînement avant de rejoindre sa flottille entre temps transféré en Méditerranée. Il quitte Gibraltar pour Malte le 2 janvier 1945 et va participer à des missions de bombardements dans le golfe de Gênes les 7 et 15 février 1945. Le MATCHLESS va être immobilisé à Malte pour réparations du 16 mars au 7 juin 1945. Il va ensuite passer le reste de son temps en Méditerranée a effectuer différentes visites de courtoisie. Il quitte Gibraltar le 4 avril 1946 pour Portsmouth où il est versé dans la catégorie B de la réserve le 25 juin 1946. Il rejoint la réserve C en 1943 et à la date du 2 décembre 1953 il est dans la Classe III à Penarth où il est mouillé jusqu’en décembre 1955. Il est alors dans la Extended réserve.

Le 22 novembre 1956 il est proposé à la Turquie et sa vente est signé le 24 septembre1957. Le 29 juin 1959 il est remis à la marine Turque après refonte, rebaptisé KILICALI PASHA. Il est rayé en 1971.


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Ven 26 Oct 2007, 09:13

Elles sont marrantes c est grosse tourelles doubles...
Revenir en haut Aller en bas
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Ven 26 Oct 2007, 17:55

Pièces de 120 Mk XI + affûts Mk XX

Certainement les plus puissantes tourelles montées un destroyer britannique.

Grosse ressemblance avec les pièces de 133 mm montés sur les KGV et les CAA classe Dido et Bellona......study

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7795
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Ven 26 Oct 2007, 18:13

ardu a écrit:
Elles sont marrantes c est grosse tourelles doubles...

elles étaient grosses car elles n'étaient pas jumelées,c'est à dire que chaque canon pouvait pointer en site independemment,et que par conséquant l'armurerie était beaucoup plus encombrante study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Ven 26 Oct 2007, 19:22

exact et elles sont aussi entièrement fermées......Very Happy

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Dim 04 Nov 2007, 21:02

HMS METEOR







Mis sur cale le 14 septembre 1940 au chantier Stephen de Linthouse, lancé le 3 novembre1941 et mis en service le 12 août 1942.

Marque de coque : G 73



Après un court entraînement, le METEOR rejoint la 3 DF de la Home Fleet. Il est immédiatement engagé dans l’action, étant affecté à l’escorte du convoi PQ 18 (12-18 septembre 1942) et du convoi de retour PQ 14. Ensuite Il va participer à l’escorte d’autre convois et au travail d’escorte de la Home Fleet. Du 29 au 30 décembre 1942 le METEOR et le MILNE participent à l’escorte du convois ONS 154 lourdement attaqués par le U-boats. Après une refonte dans la Clyde du 21 janvier au 15 février 1943 il retourne effectuer son travail habituel au sein de la Home Fleet. Il participe ainsi à l’escorte du convoi JW 53 du 21 au 26 février 1943. En avril 1943 il est détaché auprès du Western Approaches Command pour une période de deux mois.

Il retourne ensuite au sein de la 3 DF. Du 24 septembre 1943 au 19 novembre 1943 il est refondu au Wallsend Slipway. Il va après escorter les convois JW 55A, JW 56B, JW 57, RA 55 A, RA 56 et RA 57. Durant l’escorte du convois JW 56 B il va en collaboration avec le WHITEHALL détruire le 30 janvier 1944 le sous-main U 314 au nord du Cap Nord. Après un retour au sein de la Home Fleet pendant l été 1944, il va reprendre l’escorte des convois à direction de la Russie : JW 59, RA 59, RA 59 A, JW 60 et RA 60.

Après une période d’entretien à Devonport du 8 au 27 octobre 1944, il rejoint la Méditerranée avec le reste de la 3 DF. Lors de son séjour en Méditerranée le METEOR va s’illustrer le 18 mars 1945 quand en compagnie du LOOKOUT il va couler les torpilleurs allemands TA 24 et TA 29 au nord-est de la Corse. Les deux navires vont recueillir 244 survivants. Du 7 au 12 avril 1945 il bombarde des objectifs allemands long de la Riviera en compagnie du MUSKETEER et d'autres navires alliés.

Après la fin de la guerre il va rester en Méditerranée, il est en réparation à Malte du 25 septembre 1945 au 31 octobre 1945. Il retourne à Devonport le 13 novembre 1945 pour être versé dans la réserve B à Devonport le 31 janvier 1946. Il va rester à Devonport dans la réserve ‘C’ de janvier 1949 à janvier 1953. A partir du 6 janvier 1953 il est dans la Classe III à Penarth (Extended Réserve à partir de décembre 1955). (le 11 mars 1954 le METEOR a été remplacé par le MUSKETEER comme prototype pour le programme type 62. Programme qui sera abandonné en mai 1954). Le 18 octobre 1957 le navire est vendu à la Turquie, modernisé, il est baptisé en septembre 1959 PIYALE PASA et officiellement transféré à la Turquie le 29 septembre 1959.


Il va servir pendant 10 ans avant d’être rayé au début des années 1970.


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Dim 11 Nov 2007, 21:35

HMS MILNE






Mis sur cale le 24 janvier 1940 au chantier Scott's de Greenock, lancé le 30 décembre 1941 et mis en service le 6 août 1942.

Marque de coque : G 14.



Après ses essais et son entraînement individuel, le MILNE va devenir le Leader de la 3 DF. Sa première mission va être l’escorte du convois PQ 18 du 12 au 16 septembre 1942. Ce convois perdra 12 des 40 navires marchands qui le compose. Il est ensuite transféré au convois de retour QP 14.et ce jusqu’au 22 septembre 1942.

Le 30 octobre 1942 il quitte Scapa pour la Méditerranée afin de participer à l’opération ‘TORCH’ le 8 novembre 1942. Il va rester dans la zone jusqu’au 25 décembre 1942, jour il appareille à destination de l’Angleterre avec le convois MKF 5. Le 28 décembre 1942 le MILNE et le METEOR sont détachés afin d’aller renforcer l’escorte du convois ONS 154, recueillant 143 survivants de trois navires marchants coulés par des U.Boats.

Il rejoint alors Ponta Delgada avant d’y débarquer les naufragés et ravitailler. A son retour il subit une courte refonte au chantier Amirauté de Jarrow du 8 janvier au 8 février 1943. Il reprend ensuite l’escorte des convois vers la Russie avec le JW 53 du 19 au 27 février et le RA 53 du 1er au 10 mars 1943. Il est ensuite prêté au C en C de Plymouth et va mener des opérations conjointes de chasse aux raiders avec le CHARYBDIS dans le Golfe de Gascogne. Il va aussi escorter pendant son détachement les convois OS 45, MKS 10, MKS 11 et SC 130.

Le MILNE est de retour au sein de la Home Fleet en avril 1943 . Il participe ensuite aux opérations ‘CAMERA’ et ‘GOVERNOR’ simulacres de grands raids sur la Norvège alors que le débarquement de Sicile est encours. Puis il est refondu à Hull du 7 août 1943 au 27 septembre1943 avant de reprendre l’escorte des convois russes. Entre novembre 1943 et avril 1944 il va escorter les convois RA 54A, JW 55A, JW 56B, RA 56, JW 57, RA 57 et RA 59. Durant cette même période il est engagé dans l’opération ‘LEADER’un raid aérien sur Bodö du 2 au 6 octobre 1943.

Il retourne ensuite à la routine de la Home Fleet avant de reprendre l’escorte des convois russes en août 1944. Entre-temps le 3 avril il a fait partie de l’escorte des navires de l’opération ‘TUNGSTEN’ un raid de porte-avions contre le TIRPITZ. Cette action est suivie par l’opération ‘POTLUCK’ un raid aérien conte le trafic maritime allemands dans les eaux norvégiennes du 12 au 18 mai 1944, suivie de l’opération ‘LOMBARD’ le 1er juin 1944 ayant le même objectif que la précédente. Pendant cette action le MILNE va couler le U 289 250 miles au nord-est de l’île Jan Mayen le 31 mai 1944.

Il va ensuite escorter les convois : JW 59 (17-25 août 1944), RA 59 A (28 août au 5 septembre1944), JW 60 (17 au 23 septembre 1944) et RA 60 (28 septembre au 3 octobre 1944).

Après cette période d’intense service le MLNE est refondu dans la Humber du 19 octobre au 14 décembre 1944. La 3 DF est alors transféré en Méditerranée et le MILNE arrive à Malte le 4 janvier 1945. Il va être engagé dans les eaux grecques et va effectuer un bombardement de la riviera le 9 mars 1945. En compagnie du MARNE il bombarde le port de Gênes le 15 mars. Après la fin de la guerre il va rester six mois en Méditerranée.

Le 4 novembre 1945, il est victime d’un incendie dans la salle des machines qui va causer des dégâts mineurs. Lors d’un transit en Méditerranée occidentale il va ravitailler les navires engagés dans le renflouage du navire marchand GRADISCA échoués sur l’île de Gardo en Crête le 8 février 1946.

Le MILNE quitte Gibraltar le 4 avril 1946 pour Harwich. Il est alors versé dans la réserve B le 16 août 1946. Il est alors utilisé comme navire école. Le 3 janvier 1949 il rejoint la réserve ‘C’. Il est alors remorqué vers Rosyth en mai 1951 pour devenir un accommodation ship et ce jusqu’en décembre 1951. Il est alors transféré à Plymouth. Le MILNE avait été choisi pour être converti en frégate mais cela fut annulé. Le 3 janvier 1953 il à Cardiff où il est versé dans la catégorie III de la réserve.


Il est vendu le 24 septembre 1957 à la Turquie. Il est alors complètement refondu et rebaptisé ALP ARSLAN, il est pris en compte le 12 juin 1959 par la marine Turque. Il est désarmé en 1971 et démolis à Smyrne en 1975



_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Jeu 15 Nov 2007, 21:02

HMS MUSKETEER






Mis sur cale le 7 décembre 1939 au chantier Fairfield de Govan, lancé le 2 décembre 1941 et mis en service le 18 septembre 1942.

Marque de coque : G 86






Après sa mis en service le 9 septembre 1942, le MUSKETEER est à l’entraînement avant de rejoindre la 3 DF à Scapa le mois suivant. Il va passer toute sa carrière au sein de cette flottille. Il va escorter les convois QP 15, JW 51 A, JW 52 et JW 53 pendant l’hiver 1942/1943. Ensuite il fait partie des destroyers prêtés par la Home Fleet au Western Approaches en mars 1943 lors de la crise des convois. Il va servir au sein plusieurs support groupe. Il passe au bassin du 25 mars au 18 mai 1943 dans la Tyne avant de rejoindre la Home Fleet. Il sera néanmoins régulièrement détaché à des missions d’escortes de convois notamment le SC 143 quand il recueillera les survivants de son jumeau l’ORKAN.



Il est de nouveau utilisé intensivement dans les convois à destination de la Russie de décembre 1943 à février 1944 (convois JW 55A, JW 55B, RA 55A, JW 56B et RA 56). Le 24 février 1944 février 1944 le MUSKETEER va escorter le FURIOUS lors de l’opération ‘BAYLEAF’ un raid contre le trafique maritime allemand en Norvège. Il est endommagé dans une collision avec le destroyer ORP BLYSKAWICA et il est envoyé au chantier Brigham et Cowan de Hull pour y être réparé et refondu. Le MUSKETEER rejoint ensuite la Home Fleet et va escorter les convois JW 59, JW 60, RA 59 et RA 59 A et RA 60 entre août et septembre 1944.




En novembre 1944 le MUSKETERR quitte la Grande Bretagne pour la Méditerranée, arrivant le 14 novembre 1944 à Alexandrie. Le 4 décembre1944 en compagnie de l’AURORA, il va bombardé Rhodes et dans le m^me mois, il va évacué des prisonniers italiens de Volos. IL va re-capturé le cargo FORT COLOMBIA capturé par les forces communiste de l’ELAS. En janvier 1945 le MUSKETEER en compagnie de deux ML va capturé des petites navires de l’ELAN la faction opposée à l’ELAS.


En juin 1945 le MUSKETERR est à Beyrouth puis Latakkié lors des troubles de Syrie. En avril 1946 il retourne en Grande Bretagne, il est versé dans la réserve B le 16 août 1946 puis dans la C en janvier 1949. Pendant 8 ans il va rester dans cette position . Désigné pour être converti en frégate type 62, cette conversion est annulée le 14 mai 1954. Il est admis dans la Réserve IV le 17 mai 1955. Le 21 septembre 1955 la décision de le démolier est prise et le 3 décembre 1955 il est pris en charge par le BISCO pour être démolis au chantier Arnott Young de Sunderland.




_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Dim 18 Nov 2007, 20:53

HMS MYRMIDON/ORP ORKAN







Mis sur cale le 7 décembre 1939 au chantier Fairfield de Govan, lancé le 2 mars 1942 et mis en service le 5 décembre 1942

Marque de coque : G 90



Le 18 novembre 1942 le MYRMIDON est baptisé ORKAN dans la marine Polonaise. Après ses essais et sa mise en condition il rejoint la 3 DF affecté à la Home Fleet. Il va ainsi escorter les unités de la Home Fleet chargés de couvrir à distance les convois russes (JW 52/RA 52 du 23 janvier 1943 au 2 février 1943) et fait partie de l’escorte des convois JW53/RA53 (21.février-10 mars 1943). Le 16 mars 1943 il est l’un des membres de l’escorte du roi George VI lors de sa visite de Scapa.


Il est transféré en avril 1943 aux Western Approaches lors de la crise des convois dans l’Atlantique Nord. Engagé dans l’escorte des convois, il effectue néanmoins un sweep dans le Golfe de Gascogne du 25 au 28 juin1943. En juillet 1943 il va ramener en Grande Bretagne le corps du général polonais Sikorski tué dans un accident d’avion à Gibraltar le 4 juillet 1943. L’ORKAN est ensuite en refonte au chantier Brigham et Cowan de Hull du 30 juillet au 25 août 1943.


[size=12]Il rejoint ensuite le 10 EG et va escorter le convois ONS 19 du 28 au 30 septembre 1943. Le 7 octobre 1943 l’ORKAN en compagnie des MUSKETEER , ORIBI et ORWELL est envoyé renforcer l’escorte du convois SC 143. Dans la nuit du 7 au 8 octobre il est raté par plusieurs torpilles T 5 mais le 8 à 0605 il est touché par une torpille T 5 lancé par le U 378. L’ORKAN va couler en 5 minutes emportant lui son commandant, neufs officiers et 169 membres d’équipages. 44 survivants seront sauvés par son sister-ship le MUSKETEER.

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Dim 18 Nov 2007, 21:01

Sauf érreur de ma part LE BRETON scratch
Les destroyers de classe M connurent des problemes de "standardisation" de leurs armements principal (canon de 120mm); Car ce canon fut complexe a fabriquer il me semble (un peux comme les affuts double de 133mm armant les crosieurs légers AA type Dido).
Sur certains, le manque de canon de 120mm fut résolue par l'installation d'affuts double de 102mm.
Mais sinon a part cela, il me semble que ces navires se comportèrent admirablement durant le conflit (d'ailleurs nombred d'entre eux furent coulés scratch)
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2283
Age : 46
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Dim 18 Nov 2007, 21:24

Attend colomb , on va avoir droit a toute la classe complete nom par nom ... c'est ca le plus chouette ... la decouverte de la classe morceau par morceau lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Dim 18 Nov 2007, 21:38

Les besoins de la marine britannique étaient supérieur au capacités de prodution de l'industrie britannique ce qui explique les délais et les retards de livraison.

C'est un problème qui existait déjà avant guerre puisque la mise en service des Tribals fut retardés de plusieurs mois suite à des retards dans la livraison de leur artillerie principale.


En conclusion sur les destroyers des classe L et M c'est qu'ils furent les plus puissants destroyers britanniques de la WW 2. Meilleur que les TRIBALS.

Et les 4 'L' modifiés furent d'excellent navire AA.

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Dim 18 Nov 2007, 21:40

Citation :
Attend colomb , on va avoir droit a toute la classe complete nom par nom ... c'est ca le plus chouette ... la decouverte de la classe morceau par morceau

J'en ai fini avec la classe 'M' .....;lol! lol!


Dans quelques semaines je compte attaquer un ambitieux projet les 86 DE de la classe 'HUNTS...........Very Happy '

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Dim 18 Nov 2007, 21:47

si tu ferais ca aussi pour les destroyers US, il te faudrait 7 vies comme les chats.....car avec peut etre (j'ai plus le chiffre précis en tete scratch ) 400 destroyers et 450 destroyers d'escortes entre 1940-1945......tu finirais par mourrir sur l'ordinateur.
Very Happy
beau travail LE BRETON

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6593
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Dim 18 Nov 2007, 22:44


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2283
Age : 46
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   Lun 19 Nov 2007, 16:48

hé ben !! quel boulot le Breton lol! BRAVO

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'   

Revenir en haut Aller en bas
 
ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'
» ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE TRIBAL 1935-1949
» ROYAL NAVY DESTROYER D'ESCORTES CLASSE HUNT II
» ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTES DE LA CLASSE HUNT I
» ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1922-1950-
Sauter vers: