AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 17:34

CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)
(GRANDE-BRETAGNE)


Le HMS Audacious

INTRODUCTION

Le HMS Dreadnought et ses petits frères

Le HMS Dreadnought

En mettant en service le 6 décembre 1906 le HMS Dreadnought, la Royal Navy ringardisa d'un seul coup toute une génération de cuirassés qui reçurent désormais l'appelation de prédreadnought et obligea les marines étrangères à se dôter de navires équivalent qu'il s'agisse des Michigan pour l'US Navy, des Nassau pour l'Allemagne, du Dante Alighieri pour l'Italie, les Kawashi pour le Japon, les Poltava pour la marine russe ou les Courbet pour la France.

Le Dreadnought ne tarda pas à avoir de successeur, la marine britannique rassurée par les essais en mer s'empressa de construire d'autres «All big gun battleships».


Le HMS Bellerophon

La classe Bellerophon composée de trois navires (Bellerophon, Superb et Temeraire) était une redite du Dreadnought (le Bellerophon étant d'ailleurs mis sur cale le jour de l'admission au service actif du HMS Dreadnought) avec pour modifications, un second mat tripode à l'arrière et un armement secondaire plus puissant, des canons de 4 pouces (102mm) remplaçant les canons de 76mm trop peu puissants.

Ces navires de 18800 tonnes, mesurant 160m de long sur 25 de large pour un tirant d'eau de 8m filant à 21 noeuds et affichant un armement de 10 canons de 305mm en cinq tourelles doubles, de 16 canons de 102mm en affûts simples, de 3 canons de 47mm et de 3 tubes lance-torpilles de 450mm furent mis en service en 1909. Engagés dans la première guerre mondiale et participant notament à la bataille du Jutland, les Bellerophon étaient jugés obsolètes à la fin de la guerre et après quelques mois comme navire d'entrainement (Bellerophon et Temeraire) ou de navire-cible (Superb), ils furent tous vendus à la démolition en 1921 et rapidement démantelés.


Le HMS Collingwood de classe Saint Vincent

Aux Bellerophon succédèrent les trois cuirassés de classe Saint Vincent (Saint Vincent, Collingwood et Vanguard) mis en service en 1910. Visuellement, ces navires de 19500 tonnes, mesurant 163m de long sur 25 de large et un tirant d'eau de 8.7m, filant à 21 noeuds et armés de 10 canons de 305mm en cinq tourelles doubles, 20 canons de 102mm et 3 tubes lance-torpilles de 450mm étaient très difficile à distinguer de leurs prédecesseurs mais ils affichaient pourtant une différence de taille : les canons de 305mm étaient d'un nouveau modèle affichant une longueur de 50 calibres ce qui augmentait la vitesse initiale des projectiles. Si les Saint Vincent et Collingwood survécurent à la guerre et démantelés en 1921 et 1922, le Vanguard explosa accidentellement le 9 juillet 1917 à Scapa Flow provoquant la mort de 843 marins.


Le HMS Neptune

Les trois Saint Vincent auraient du être suivis par trois cuirassés de classe Neptune mais au final, le Neptune resta le seul de sa classe. Mis en service en janvier 1911, ce cuirassé de 19900 tonnes, 166m de long sur 26m de large et un tirant d'eau de 8.2m, filant à 21 noeuds rompait avec le design du Dreadnought avec un armenent disposé différement : deux tourelles superposées à l'arrière et les tourelles latérales installées en echelon ce qui permettait de tirer une bordée complète de chaque côté. L'armement secondaire ne changeait pas avec 12 canons de 102mm et trois tubes lance-torpilles de 450mm rapidement débarquées. Comme tous les dreadnoughts britanniques, le Neptune fût placé en réserve dès la fin de la guerre et démoli en septembre 1922.


Le HMS Colossus

Les deux navires suivant qui devaient donc être les sister-ship du Neptune formèrent une classe séparée la classe Colossus (Colossus et Hercules). Ces navires de 19680 tonnes, 166m de long sur 26m de large et 8m de tirant d'eau, filant à 21 noeuds et armés de 10 canons de 305mm en cinq tourelles doubles, 16 canons de 102mm et 3 tubes lance-torpilles de 533mm se différençiaient du Neptune par une protection allegée.

Entrés en service en 1911, ces deux navires traversèrent le premier conflit mondial et furent désarmés en 1920 et en 1919 avant d'être démolis en 1928 et 1921 respectivement. Ces deux navires qui ne laissèrent pas un souvenir impérissable eurent au moins le titre de gloire d'être les derniers cuirassés britanniques armés de canons de 305mm.

Dreadnought ? Non superdreadnought !

Commes nous l'avons vu, la construction du HMS Dreadnought ne tarda pas à inspirer et à stimuler les grandes marines étrangères qui comprirent avec effroi que leurs escadres de cuirassés ne tarderaient pas à être balayés par les descendants de ces cuirassés.

Les anglais furent fort contrariés de cette explosions de cuirassés à artillerie monocalibre et cherchèrent bien vite à reprendre l'avantage.

La tourelle double est à l'époque la tourelle standard sur les cuirassés des différentes marines mais cette tourelle montre rapidement ses limites quand il s'agit d'augmenter le nombre de canons.

Certes le Dreadnought embarquait six tourelles doubles et l'Agincourt (construit à l'origine pour le Brésil) sept mais leur repartition se faisait au détriment du champ tir (réduit pour les tourelles latérales du Dreadnought quand à l'Agincourt, la présence de sept tourelles rendait le champ de tir des deux tourelles centrales et des trois tourelles arrières médiocre).

La puissance médiocre des machines limitait le poids des protections et donc la longueur des coques et donc ne permettait pas d'augmenter indéfininement le nombre des tourelles. La seule solution était d'augmenter le calibre de l'artillerie principale.

C'est la voie choisit par les britanniques qui abandonnent le 12 pouces pour le 13.5 pouces soit du 305 au 343mm pour une partie des cuirassés financés au programme 1909/10. Ce programme finance la construction de pas moins de neuf navires de ligne, les deux Colossus, les croiseurs de bataille New Zealand, Lion et Princess Royal et quatre cuirassés baptisés Orion Monarch Conqueror et Thunderer qui vont rentrer dans l'histoire sous le nom de Superdreadnought.


Le HMS Orion

-Le HMS Orion est mis sur cale au Portsmouth Naval Dockyard le 29 novembre 1909 lancé le 20 août 1910 et admis au service actif le 2 janvier 1912. Pour respecter les termes du traité de Washington signé le 6 février 1922, l'Orion est désarmé le 12 avril 1922 et vendu à la démolition le 19 décembre 1922 et démantelé à partir du mois de février 1923.


Le HMS Monarch

-Le HMS Monarch est mis sur cale aux chantiers navals de la Armstrong Whitworth Company Ltd sis à Newcastle le 1er avril 1910 lancé le 31 mars 1911 et admis au service actif en février 1912. Le Monarch devient navire-cible le 14 juin 1924 pour respecter les termes du traité de Washington signé en février 1922. Il ne devint plus qu'une coque vide, privée de tout matériel ou équipement récupérable. Après neuf heures de pilonnages, l'ex-cuirassé sombra vers 22.00 à environ 50 miles au sud des îles Scilly.


Le HMS Conqueror

-Le HMS Conqueror est mis aux chantiers navals William Beardmore & Company de Dalmuir sur la Clyde le 5 avril 1910 lancé le 1er mai 1911 et admis au service actif en novembre 1912. Il est mis en réserve en 1921 puis désarmé en 1922 pour respecter les termes du traité de Washington avant d'être vendu à la démolition en décembre 1922.


Le HMS Thunderer

-Le HMS Thunderer est mis sur cale aux chantiers navals de la Thames Ironworks & Shipbuilding Company sis près de Londres le 13 avril 1910 lancé le 1er avril 1911 et admis au service actif en juin 1912. En 1921, il devient un navire-école et survécu ainsi plus longtemps que ses sister-ship.
Il est vendu à la démolition en novembre 1926, partiellement démantelé à Rosyth pour lui donner un tirant d'eau compatible avec le port de Blyth. Arrivé sur place en décembre 1926, il fût promptement démantelé.

Caractéristiques Techniques de la classe Orion

Déplacement : standard 22000 tonnes pleine charge 25870 tonnes

Dimensions : longueur (hors tout) : 177.1m (entre perpendiculaires) 166.1m largeur 27m tirant d'eau 7.6m

Propulsion : 4 turbines à engrenages Parson alimentées en vapeur par 18 chaudières Babcock & Wilcox (Yarrow pour le Monarch) dévellopant 27000ch et entrainant 4 hélices

Performances : vitesse maximale 21 noeuds distance franchissable 6730 miles nautiques à 10 noeuds avec 3300 tonnes de charge et 800 tonnes de mazout

Protection : ceinture de 203 à 305mm, bulkheads 76 à 254mm barbettes 76 à 254mm tourelles face avant 279mm bloc-passerelle 279mm ponts blindés 25 à 102mm

Armement : 10 canons de 343mm (13.5 pouces) Mark V (H) en cinq tourelles doubles (deux avant positions «A» et «B», une en position centrale «Q» et deux arrières positions «X» et «Y»). 16 canons de 102mm (4inch) Mark VII. 4 canons de 47mm (salut ?) et 3 tubes lance-torpilles de 533mm (un à la poupe et deux latéraux)

Equipage : 752 officiers et marins


Depuis 1888 et la nomination de l'amiral Tirpitz au poste de Secrétaire d'Etat à la marine, l'Allemagne et la Grande Bretagne se livraient à une course aux armements navals, multipliant les mises sur cale de cuirassés et de croiseurs de bataille.

Une telle pression et une telle rivalité ne permettait pas une réflexion approfondie sur les futures classes de cuirassés. Aussi, après la construction des Orion, les britanniques reprirent les mêmes plans pour la classe suivante moins quelques modifications de détail comme une meilleure répartition du blindage, une protection anti-sous-marine améliorée et des obus de 13.5 pouces plus lourds.

On envisagea un temps de les équiper de canons de 6 pouces (152mm) à la place des canons de 4 pouces (102mm) mais il faudra attendre les Iron Duke pour que de tels canons équipent des cuirassés britanniques en raison de l'opposition de l'amiral Fisher qui quitta son poste en 1910.

Les quatre cuirassés qui succèdent aux Orion sont baptisés King George V (en vertu de la tradition de baptiser le premier cuirassé d'une classe du nom du roi régnant), Centurion, Audacious et Ajax.

Si il existe une deuxième classe «King George V» c'est en raison de la volonté du roi George VI de rendre hommage à son père alors que la logique aurait voulu que le premier «35000 tonnes» britannique soit le King George VI.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 17:43

HISTORIQUE

Le HMS King George V

Le HMS King George V en 1913

Présentation

-Le King George V est mis sur cale à l'Arsenal de Portsmouth (His Majesty Dockyard) le 16 janvier 1911, lancé le 9 octobre 1911 et admis au service actif en 1912.


George V dans sa tenue de couronnement

Le cinquième superdreadnought britannique rend hommage au roi George V (Marlborough House, Londres 3 juin 1865-Sandringam House 20 janvier 1936). Né George Frederick Ernest Albert, il est le fils d'Edoaurd VII et d'Alexandra du Danemark, fille du roi du Danemark Christian IX.

Deuxième fils du Prince de Galles, il à peu de chance d'accéder au trône mais son frère Albert _mentalement instable_ meurt d'une pneumonie en 1891. Il se marie le 6 juillet 1893 à la princesse Marie de Teck, un temps promise à son frère ainé. De ce mariage naquirent six enfants, deux rois Edouard VIII (1894-1972) et George VI (1895-1952) , une princesse royale Mary (1897-1965), George duc de Kent (1902-1942) et John (1905-1919).

Il devient duc d'York, comte d'Inverness et baron Killarney en 1892 et en compagnie de sa femme, duchesse de York il se rendit dans l'Empire britannique en 1900, visitant l'Australie où il inaugura la première séance du Parlement du Commonwealth d'Australie.

Le 22 janvier 1901, la reine Victoria meurt après un règne de 64 ans, son fils devient le roi Edouard VII et son fils George devient duc de Cornouailles et de duc de Rothesay. Il devient héritier du trône en étant fait prince de Galles et comte de Chester le 9 novembre 1901. Son père l'associa volontiers aux affaires à la différence de Victoria qui avait éloigné «Bertie» de la politique.

Le 6 mai 1910, le roi Edouard VII meurt et le prince de Galles lui succède sous le nom de George V, sa femme prennant pour nom de règne Mary, respectant le souhait de sa belle mère qui souhaitait être la seule reine Victoria. Le couronnement à lieu le 22 juin 1911 et le 11 décembre 1911, ils deviennent empereur et impératrice des Indes. Il refusa d'accueillir en exil la famille impériale russe (en dépit de son amitié de jeunesse avec Nicolas II) et changea le nom de la dynastie Saxe-Cobourg Gotha en Windsor en 1917 pour effacer toute trace d'ascendance allemande.

Après vingt-six années de règne, le roi George V meurt le 20 janvier 1936 au château de Sandringham. Lors de ces funérailles, la croix de Malte tomba de la couronne et se retrouva dans le caniveau ce qui fût vu comme un mauvais présage. Moins de huit mois plus tard, Edouard VIII abdiqua au profit de son frère cadet, le futur George VI.

C'est le premier navire à porter ce nom bien qu'un temps, le HMS Monarch de classe Orion fût connu sous le nom de HMS King George V et que lui même fût connu du temps d'Edouard VII (c'est à dire avant mise sur cale) sous le nom de Royal George.


Le HMS King George V à Apra Harbor (Guam) en 1945

Un deuxième navire à porter le nom de ce roi. Il s'agit du premier «35000 tonnes» de la Royal Navy. Il est mis sur cale aux chantiers navals Vickers-Armstrong de Newcastle-upon-Tyne le 1er janvier 1937 lancé le 21 février 1939 et admis au service actif le 11 décembre 1940. Il participe au second conflit mondial aussi bien dans l'Atlantique quand il coule Bismarck en compagnie du Rodney, en Méditerranée en appuyant l'opération Husky (débarquement en Sicile le 10 juillet 1943) puis en escortant la flotte italienne après l'armistice entre les alliés et le gouvernement Badoglio et enfin dans le Pacifique.

Navire-amiral de la Home Fleet de décembre 1946 à juin 1950, il est alors mis en réserve A (prêt à être réarmé) puis en réserve B en décembre 1955. En 1957, décision est prise de démolir les quatre «KGV» survivants (King George V, Anson, Howe et Duke of York) et le King George V est vendu à la démolition en 1958.

Carrière opérationnelle

Le King George V au mouillage

Le cuirassé est en refonte d'octobre 1914 à février 1915 avant de reprendre sa place au sein de la Grand Fleet. Le King George V participa à la bataille du Jutland comme navire-amiral de la 1st Division du 2nd Battle Squadron, en sortant indemne, tirant 9 obus de 343mm.

Passé cet affrontement titanesque, il ne s'illustra guère tout comme d'ailleurs les autres cuirassés britanniques qui espèrèrent vainement une «revanche». Désarmé en 1919, il est utilisé comme navire-école de 1923 à 1926 avant d'être vendu à la démolition en décembre 1926 et démantelé.


Le HMS King George V en 1920

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)


Dernière édition par clausewitz le Jeu 31 Mar 2011, 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 17:53

Le HMS Centurion

Le HMS Centurion

Présentation

-Le Centurion est mis sur cale à l'Arsenal de Devonport le 16 janvier 1911 lancé le 18 novembre 1911 et admis au service actif en mai 1913.


Reconstitution de la tenue d'un Centurion

Le sister-ship du King George V est le huitième navire de la marine britannique à porter ce nom, celui d'un grade de l'armée romaine (en latin centurio en grec hekatontarchos), le centurion commandant une centurie soit environ 100 hommes ce qui nous donnait 60 centurions pour une légion de 6000 hommes. Le centurion de la première centurie était appelé centurion primipile. Sa dignité était symbolisée par un cep de vigne. Parmi les plus célèbre citons Longinus qui perça le flanc du Christ ou encore Titus Pullo et Lucius Vorenus cités par Jules Cesar dans la Guerre des Gaules.

Le superdreadnought à donc succédé à un navire de ligne de 34 canons lancé en 1650 et perdu par échoauge en 1689, un navire de ligne de 48 canons lancé en 1691 et démoli en 1728, un navire de ligne de 60 canons lancé en 1732 et démoli en 1769, un navire de ligne de 50 canons lancé en 1774 et démoli en 1825 après avoir coulé à son mouillage en 1824.


Le cuirassé HMS Centurion de 1892

Il est suivit par un navire de ligne de 3ème classe armé de 74 canons lancé en 1812 sous le nom de HMS Clarence mais rebaptisé en 1826 et démoli en 1828. Il est suivit par un navire de ligne de 3ème classe armé de 80 canons lancé en 1844, converti à la propulsion à hélice en 1855 et vendu en 1870 et enfin un cuirassé de type prédreadnought de classe Centurion lancé en 1892 et vendu en 1910.

Le cuirassé de classe King George V aurait du être suivit par un croiseur de 9000 tonnes planifié en 1945 mais dont la construction fût abandonnée en 1946.

Carrière opérationnelle

A son admission au service actif, le Centurion est affecté à la 1ère division du 2nd Battle Squadron en compagnie de ses trois sister-ship. Il participe à la bataille du Jutland, suivant le King George V et précédent l'Ajax. Après avoir passé l'essentiel de la guerre en mer du Nord, le Centurion gagna la Méditerranée en compagnie du HMS Superb pour surveiller la capitulation de l'Empire Ottoman.

L'année suivante en 1919, il appuya l'intervention occidentale en Russie, les français les britanniques, les japonais, les américains appuyant les Blancs contre les Bolchéviques.


Le Centurion transformé en bâtiment cible

Le traité de Washington de février 1922 obligea la marine britannique à réduire la voilure. Le Centurion est démilitarisé et transformé en bâtiment-cible en remplacement du prédreadnought Agamemnon en 1924.


L'ancien Centurion transformé en leurre : il ressemble vue des air à l'HMS Anson

Il assuma ce rôle depuis le port de Portsmouth jusqu'en avril 1941 quand il fût transformé en leurre pour ressembler au cuirassé Anson alors en construction. On envisagea de l'utiliser pour emboouteiller le port de Tripoli mais le projet ne se concrétisa pas pour des raisosn pratiques.

En juin 1942, il gagna la Méditerranée et servit de leurre à Suez pour dissuader les italiens d'attaquer cette voie d'eau capitale pour l'effort de guerre britannique.

Le Centurion termina sa carrière comme blockship, étant volontairement sabordé au large d'Arromanches pour protéger le futur port artificiel le 7 juin 1944. Les allemands crurent que leurs batteries côtières avaient détruit le navire, provoquant de lourdes pertes chez l'équipage avec seulement 70 survivants mais en réalité ces soixante-dix hommes représentait la totalité de l'équipage.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 18:01

Le HMS Audacious

Le HMS Audacious

Présentation

-L'Audacious est mis sur cale aux chantiers navals Cammell Laird de Birkenhead en mars 1911 lancé le 14 septembre 1912 et admis au service actif en août 1913.


Le HMS Vanguard, sister-ship du cuirassé HMS Audacious de 1892

Un grand nombre de navires de la Royal Navy à porté ce nom («Audacieux») mais à l'époque moderne, deux navires ont porté ce nom. Le premier est un porte-avions moyen de classe Audacious mais il est rebaptisé Eagle le 21 janvier 1946, deux mois avant son lancement survenu le 19 mars 1946. Dans les années à venir, un navire va porter ce nom en l'occurence le quatrième sous-marin nucléaire d'attaque de classe Astute mis sur cale le 24 mars 2009.

Une carrière opérationnelle fort brève (août 1913-octobre 1914)

Naufrage de l'Audacious

A son admission au service actif, l'Audacious est affecté à la 1ère division du 2nd Battle Squadron avec ses trois sister-ships.

Le 27 octobre 1914, il quitte Lough Swilly («Lac des ombres», une espèce de fjord dans le Donegal dans le nord de l'Irlande) en compagnie des cuirassés King George V, Ajax, Centurion, Monarch, Thunderer et Orion pour des exercices de tir au large du Loch na Keal(Hebrides, Ecosse).

En pleine manoeuvre à 08.45, l'Audacious saute sur une mine posée par le mouilleur de mines auxiliaire Berlin au large de l'île Tory (au large du Donegal). L'explosion provoque une brèche de 4.9m de long sous la coque à 3m à l'avant du bulkhead et à l'arrière de la salle des machines bâbord. Cette dernière fût inondée tout comme une salle des chaudières, la soute de la tourelle X.

Le commandant du navire pensant tout d'abord à une torpille d'un sous-marin et donna l'alerte conduisant les autres cuirassés à s'éloigner. Le cuirassé prit rapidement 10/15° de gite à babord réduite en innondant les compartiments opposés.

Le navire pouvait encore filer à 9 noeuds et le capitaine Dampier cru possible de rejoindre la côte distante de 25 miles et d'échouer le cuirassé.

Malheureusement pour lui, l'eau continuait à inonder le navire qui fût privé de propulsion à partir de 11.00. De nombreux navires furent déployés sur zone pour tenter de sauver le cuirassé dont le paquebot Olympic qui aida à l'évacuation du personnel non indispensable en compagnie du croiseur léger Liverpool.


Les efforts des britanniques pour sauver l'Audacious seront vains

A 13.30, le Commodore Haddock, commandant du paquebot proposa à son homologue de le prendre en remorque, le destroyer Fury se chargea de passer un cable entre les deux navires. Cette manoeuvre échoua tout comme comme celle tentée par le croiseur léger Liverpool et le chzrbonnier Thornhill.

Une demi-heure plutôt, les marins britanniques apprirent que le vapeur Manchester Commerce avait sauté sur une mine et à 17.00, la destruction d'un voilier la veille fût annoncé et l'amiral Jellicoe ordonna au prédreadnought Exmouth de tenter une nouvelle prise en remorque.

La nuit tombant, le cuirassé est entièrement évacué à 19.15. La situation devient critique et à 20.45 le navire chavira restant «la tête en bas» jusqu'à 21.00 quand une violente explosion probablement provoquée par les munitions secoua le navire, des morceaux retombèrent à plus de 730m, un morceau tuant un officier du croiseur Liverpool, la seule perte humaine du naufrage.

Les autorités britanniques tentèrent de cacher la perte peu glorieuse d'un cuirassé flambant neuf mais dès le 19 novembre 1914, les allemands étaient au courant de la perte du cuirassé Audacious.

Ce n'est que le 14 novembre 1918, que l'Amirauté révéla la perte du cuirassé dans une annonce publiée dans le Times.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 18:09

Le HMS Ajax

Aux chantiers Scott, achèvement du cuirassé Ajax et du paquebot Alaunia

Présentation

-L'Ajax est mis sur cale aux chantiers navals Scott de Greenock sur la Clyde le 27 février 1911 lancé le 21 mars 1912 et admis au service actif le 31 octobre 1913.


Statue d'Ajax

Le quatrième cuirassé de classe King George V de la Royal Navy est le sixième navire à avoir porté le nom de ce héros de la mythologie grecque, connu pour avoir participer à la guerre de Troie, se fâchant avec Ulysse qui avait récupéré les armes d'Achilles. Il se suicida d'ailleurs après avoir massacré des moutons qu'il avait pris dans sa folie pour les chefs grecs.

Le premier est un navire de ligne de 3ème classe armé de 74 canons en service de 1767 à 1785 suivit par un navire aux caractéristiques identiques en service de 1798 à 1807 puis un troisième navire aux caractéristiques identiques de 1809 à 1864.

Le quatrième Ajax est un navire de ligne de 3ème classe armé de 78 canons lancé en 1835 rebaptisé en 1867 et démoli en 1875. Il est suivit par un cuirassé de type prédreadnought lancé en 1880 et vendu à la démolition en 1904.


Le HMS Ajax de classe Leander

Trois autres navires ont ou vont succéder au cuirassé. Le premier est un croiseur léger de classe Leander mis sur cale aux chantiers navals Vickers de Barrow-in-Furness le 7 février 1933 lancé le 1er mars 1934 et admis au service actif le 3 juin 1935. Désarmé et rayé des listes en 1949, il est vendu à la démolition et arrive à Newport le 18 novembre 1949.

Le second est une frégate de classe Leander en service de du 10 décembre 1963 au 31 mai 1985 avant d'être démoli en 1988 et le troisième, un sous-marin de classe Astute en commande.

Carrière opérationnelle

Le HMS Ajax à Port Said

A son admission au service actif, l'Ajax retrouve ses sister-ship au sein de la 1ère division du 2nd Battle Squadron. Les quatre cuirassés participe aux regates de Kiel en juin 1914 avant de gagner Scapa Flow le 29 juillet 1914 alors que la guerre était iminente.

Il participa à la bataille du Jutland les 31 mai et 1er juin au sein d'une division composée des cuirassés King George V Ajax Centurion et Erin qui remplaça l'Audacious perdu sur une mine le 27 octobre 1914.

En juin 1919, il est transféré au 4th Battle Squadron et envoyé en Méditerranée, participant aux combats contre les bolchéviques et les nationalistes turcs en mer Noire et en mer de Marmara. En 1923, le dernier sultan de l'Empire Ottoman Mehmet VI déposé l'année précédente (et transporté à Malte par le Malaya) gagne La Mecque à bord du cuirassé HMS Ajax.


Le HMS Ajax photographié le 12 juin 1923

En avril 1924, il rentre à Devonport et mis en réserve jusqu'en octobre 1926 quand il est rayé des registres. Il est vendu à Alloa Shipbreaking Company le 10 décembre et démantelé à Rosyth à partir du 14 décembre 1926.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 18:14

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Schéma de la classe King George V

Déplacement : standard 23400 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 182m largeur 27m tirant d'eau 8.5m

Propulsion : quatre turbines à engrenages Parson alimentées en vapeur par dix-huit chaudières Yarrow dévellopant 31000ch et entrainant quatre hélices. 3180 tonnes de charbon et 800 tonnes de mazout

Performances : vitesse maximale 21 noeuds distance franchissable 6370 miles nautiques à 10 noeuds

Protection : ceinture blindée 203 à 305mm barbettes 76.2 à 254mm parois de tourelles 280mm pont blindés 26 à 102mm

Armement :

Tourelles doubles avant de 343mm du HMS Marlborough (classe Iron Duke)

-10 canons de 343mm (13.5 pouces) Mark V (H) en cinq tourelles doubles (deux avant positions «A» et «B», une en position centrale «Q» et deux arrières positions «X» et «Y»). Ce canon de 45 calibres tire des obus perforant de 567kg et de 635kg pour une portée maximale comprise entre 2290m (site : 1.1°) et respectivement 21780 et 21710m (site +20°) à raison de 1.5 à 2 coups par minute.

La tourelle double Mark II ter permet aux canons de 13.5 pouces modèle 1909 de pointer en site de -3° à +20° à raison de 5° par seconde et en azimut sur 150° de chaque côté pour les tourelles avant et arrières tandis que ceux de la tourelle «Q» peuvent pointer de 30° à 150° de chaque côté. La dotation en munitions est de 112 obus par canon soit un total de 1120 projectiles.


Canon de 102mm Mark VII sur des sous-marins

-16 canons de 102mm (4inch) Mark VII (quatre en casemates et douze en affûts simples). Ce canon de 40 calibres tire des obus de 14kg à une distance maximale de 8780m à raison de 8 à 10 coups par minute. Ce canon monté sur affût simple ou en casemates pouvait pointer de -10° à +20° et en azimut sur 360°. La dotation en munitions est inconnue. En 1915, les quatre canons de 102mm en casemate, rarement utilisables car noyés par les paquets de mer sont débarqués.

-3 tubes lance-torpilles de 533mm (un à la poupe et deux latéraux)

Equipage : 900 officiers et marins

SOURCES

-Encyclopédie des armes Edition Atlas tome 6 p1341-60 «Les cuirassés de la première guerre mondiale»

-Ressources internet diverses


FIN DE L'ARTICLE
A VENIR : DESTROYERS CLASSE PORTER


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5104
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 18:30

La perte de l'Audacious peut être regardée comme une conséquence directe de la première offensive sous-marine allemande.
Les trois premières opérations de patrouilles, lancées au mois d’août 1914, ne se soldèrent par aucun résultat mais la perte de deux bâtiments les U-13 et 15. Néanmoins dès septembre une série de succès spectaculaires donna raison aux partisans des submersibles. Le 3 septembre 1914, l’U-21 (LV Hersing) torpilla le croiseur conducteur de flottille Pathfinder. Le 22 septembre, l’U-9 (LV Weddingen) torpilla et coula en moins d’une demi-heure trois croiseurs de la même classe l’Aboukir, le Hogue et le Cressy. Il réitéra cet exploit en coulant à nouveau un croiseur, le Hawke, le 13 octobre. Le 20 octobre, l’U-17 détruisit le cargo britannique Glitra de 866 tonneaux, après s’être assuré que son équipage avait pu l’évacuer. Pour la première fois un sous-marin coulait un navire marchand. Ce fut la panique au sein de l’Amirauté et afin d'échapper à la pression des U Boote qui depuis septembre sèmaient le trouble pour ne pas dire la psychose au sein de la RN, il fut décidé de faire émigrer le fer de lance de la Home Fleet en Irlande du Nord.

La zone connaissait un très fort trafic marchand (port de Belfast) et avait été consciencieusement minée par les allemands ... elle était mal reconnue par la Navy dont le déplacement sur zone avait été largement improvisé.

On peut dire que la perte de l'Audacious est directement liée aux débuts de la guerre sous-marine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 20:49

Naufrage de l'HMS Audacious aussi aidé par:

- Une mer assez agitée, qui perturba légèrement les opérations de secours/remorquages et contribua à la prise d'eau (notamment par les hublots "ouverts" bâbord arrières...).

- ET SURTOUT Une certaine inexpérience des marins britanniques sur les dommages de guerres (et surtout dommages sous-marins (Underwater hits), type de dommage assez nouveaux à l'époque...). En faite, la voie d'eau ne s'aggrava pas, mais l'accumulation de celle-ci finit par avoir raison du rafiot....

- Un design pas exceptionnel en matière de protection sous-marines (Compartimentation). L'eau s'engouffra progressivement à travers tout le navire....

Perdre un cuirassé de 25 000 tonnes MODERNE sur UNE SEULE mine, ce fut une honte phénoménale pour le haut-commandement naval britannique à l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6584
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 22:47

Photos :

HMS Ajax











_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6584
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 22:52

HMS AUDACIOUS













_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6584
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 22:57

HMS CENTURION








_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6584
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 23:01

HMS KING GEORGE V








_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Jeu 31 Mar 2011, 23:05

Merci pour ses photos complémentaires Amiral.

Si tu souhaite que je les utilise pour mes articles, n'hésite pas à me les envoyer, je serais ravi de les utiliser thumright cheers


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5104
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Ven 01 Avr 2011, 06:28

j'aime beaucoup le "balcon de l'amiral" en poupe avec balustrade en fer forgé le auvent y a même la porte vitrée ...

A l'ancienne, on trouvait la même chose plus tard sur le Revenge ou le Warspite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jefgte
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1483
Age : 61
Ville : France
Emploi : Dessinateur Projeteur
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Ven 01 Avr 2011, 09:58

Encore un chouette article Claus.





Jef salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10282
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Ven 01 Avr 2011, 15:39

pascal a écrit:
j'aime beaucoup le "balcon de l'amiral" en poupe avec balustrade en fer forgé le auvent y a même la porte vitrée…
A l'ancienne, on trouvait la même chose plus tard sur le Revenge ou le Warspite
Réminiscence rémanente de… la dunette Wink

Le plus étonnant, c’est que ce n’était (semble-t-il) pas démontable, même pas pour prendre la tenue de combat (au contraire des rambardes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Ven 01 Avr 2011, 19:02

Jefgte a écrit:
Encore un chouette article Claus.





Jef salut

Merci Jef. Il me reste à faire l'Agincourt et l'Erin et j'aurais terminé les cuirassés britanniques. Pour le HMS Canada, je le ferais dans très longtemps quand je m'attaquerai à l'Almirante Lattore

Je vais vous avouez un scoop, ma liste actuelle d'article va jusqu'au nombre 435 et les KGV est numéroté 187. affraid

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5104
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Ven 01 Avr 2011, 23:40

oui et comme disait JM Keynes à long terme nous serons tous morts Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Sam 02 Avr 2011, 19:33

J'ai calculé à vue de pif que j'en ai pour au mois deux ans de boulot (et encore j'ai beaucoup d'articles non classés dans une réserve) lol!

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Sam 02 Avr 2011, 20:57

clausewitz a écrit:
J'ai calculé à vue de pif que j'en ai pour au mois deux ans de boulot (et encore j'ai beaucoup d'articles non classés dans une réserve) lol!

En tous cas MERCI
Tes articles (EN ACCÈS GRATUIT ET EN FRANÇAIS) sont intéressants

Les seules critiques que je puisse formuler (vous avez tous compris que le Mike n'est jamais content Mr. Green ) sont:
- J'ai trop souvent l'impression du "copier/coller" (copier des sources/des livres/des articles de magazines, c'est bien, mais faut rajouter une analyse, ton impression, ect...)
- Les Intro souvent (trop) longues (tu remonte parfois 10 classes de navires en arrières affraid )
- Manque d'analyse sur la classe de navire (design, qualités nautiques, qualité des systèmes embarqués, ect, ect, ect...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Sam 02 Avr 2011, 22:27

colombamike a écrit:
clausewitz a écrit:
J'ai calculé à vue de pif que j'en ai pour au mois deux ans de boulot (et encore j'ai beaucoup d'articles non classés dans une réserve) lol!

En tous cas MERCI
Tes articles (EN ACCÈS GRATUIT ET EN FRANÇAIS) sont intéressants

Les seules critiques que je puisse formuler (vous avez tous compris que le Mike n'est jamais content Mr. Green ) sont:
- J'ai trop souvent l'impression du "copier/coller" (copier des sources/des livres/des articles de magazines, c'est bien, mais faut rajouter une analyse, ton impression, ect...)
- Les Intro souvent (trop) longues (tu remonte parfois 10 classes de navires en arrières affraid )
- Manque d'analyse sur la classe de navire (design, qualités nautiques, qualité des systèmes embarqués, ect, ect, ect...)

-Pour le copier coller : effectivement, je manque parfois de recul. Il m'arrive de synthétiser (par exemple en évitant de rappeler toutes les escortes de convois) mais parfois, je me dit "Ah ça c'est important" et je détaille.

-Les intro trop longues : ah oui c'est mon pêché mignon et une déformation professionnelle, je suis étudiant en histoire et donc parfois j'ai envie d'avoir une vision globale. J'essaie de limiter mais parfois, je succombe au pêché de gourmandise (pour les Porter pas de risque, l'intro ne fait que trois page)

-Pour l'analyse sur les qualité du navire, je manque d'informations et sur certains navires, les jugements peuvent être partiaux comme les cuirassés français de classe Dunkerque et Richelieu. On à longtemps glosé sur la dispersion mais quand on compare avec d'autres cuirassés, les français n'ont pas à rougir.

Ce manque d'analyse s'explique aussi par ma volonté de faire des articles informatifs, de vulgarisation. En écrivant autant d'articles, je souhaite faire de Marine Forum un lieu de débat sur l'actualité navale mais également une vrai encyclopédie (et je peux penser que les autres auteurs d'article de ce forum ont le même objectif).

Voili voilou

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Ven 08 Avr 2011, 09:23

Citation :
Ce manque d'analyse s'explique aussi par ma volonté de faire des articles informatifs, de vulgarisation.

Personnellement le format actuel (si je puis dire) me convient tout à fait. Je ne suis pas expert en affaire navalo-militaire, juste amateur de bateaux gris et je trouve tes articles très accessibles, clairs et concis et suffisamment détaillé pour un public de non-spécialistes.

Citation :
je souhaite faire de Marine Forum [...] une vrai encyclopédie

Peut-être faudrait il envisager de la mettre plus en valeur, par exemple regrouper les articles de Claus et des autres dans une section dédiée (genre "l'encyclopédie des navires de guerre de Marine Forum", avec des sous-sections navires (et des sous-sous-sections par époque/pays/etc)/armes/avions/etc, au lieu d'avoir les articles dispersés sur les différentes pages du forum. En gros on aurait une partie "débats/actualités" et une partie "encyclopédie". Enfin, ce n'est qu'une suggestion, je laisse l'administration juge.
Revenir en haut Aller en bas
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5388
Age : 44
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Ven 08 Avr 2011, 12:18

Eagle_Eye a écrit:
[quote
Peut-être faudrait il envisager de la mettre plus en valeur, par exemple regrouper les articles de Claus et des autres dans une section dédiée (genre "l'encyclopédie des navires de guerre de Marine Forum", avec des sous-sections navires (et des sous-sous-sections par époque/pays/etc)/armes/avions/etc, au lieu d'avoir les articles dispersés sur les différentes pages du forum. En gros on aurait une partie "débats/actualités" et une partie "encyclopédie". Enfin, ce n'est qu'une suggestion, je laisse l'administration juge.

J'accrédite, vu le volume que ses articles prennent dorénavant. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Ven 08 Avr 2011, 14:14

Merci les gars. En parlant d'article, je termine cet après midi le Kawanishi H8K et je devrais le poster ce soir ou demain soir au plus tard.

En parlant de ça, mon uchronie sur la Sardaigne est en bonne voie d'achèvement. J'ai terminé la version de base et je suis entrain de procéder au coloriage (correction, complément, changements.......) et j'espère commencer poster à la fin du mois.

Pour ce qui ait de l'encyclopédie pourquoi pas mais dans un premier temps, je pense que ce serait utile de créer une rubrique aéronavale. Cela laisserait les rubriques pays dédiés à l'actualité et aux débats. Qu'en pensez vous ?

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   Ven 08 Avr 2011, 17:43

DahliaBleue a écrit:
pascal a écrit:
j'aime beaucoup le "balcon de l'amiral" en poupe avec balustrade en fer forgé le auvent y a même la porte vitrée…
A l'ancienne, on trouvait la même chose plus tard sur le Revenge ou le Warspite
Réminiscence rémanente de… la dunette Wink

Le plus étonnant, c’est que ce n’était (semble-t-il) pas démontable, même pas pour prendre la tenue de combat (au contraire des rambardes).
Il me semble sans vouloir vous frosser tres chère que vous faites une erreur de vocabulaire . La dunette designe le " pont surrelevé a l'arriere d'un navire" Ici c'est plutot ce que l'on nomme la galerie de Poupe ....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)
» ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V
» ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE QUEEN ELIZABETH
» ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE REVENGE
» ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE NELSON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1860-1921-
Sauter vers: