AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS   Jeu 27 Jan 2011, 18:08

CUIRASSES CLASSE COLOSSUS
(GRANDE BRETAGNE)


Le HMS Colossus au mouillage en 1913

INTRODUCTION

Celui qui ne craint rien

Alors que le vingtième siècle vit ses premières années, les architectes navals de tous les pays s'intéressent aux cuirassés du futur. Les systèmes de conduite de tir naissant promettent d'atteindre des portées jamais atteintes mais se heurte au problème de l'hétérogénéité des calibres qui devient un obstacle pour la conduite de tir et gêne la manutention et le stockage des obus.

Aux Etats Unis en 1901, le capitaine de corvette H.C Poundstone de l'US Navy attire l'attention de Théodore Roosevelt sur l'utilité du «All big gun ship», l'amiral Fisher futur premier lord de l'amirauté affirma plus tard qu'il y pensait depuis 1900 tandis qu'en 1903, Vittorio Cuniberti décrit le cuirassé idéal : 15000 tonnes, 12 canons de 300mm, une ceinture blindée de 300mm (rapidement s'imposera l'idée qu'un cuirassé doit être protégé contre le calibre de sa propre artillerie) et une vitesse de 24 noeuds.


Dessin du projet Cuniberti

S'impose alors l'idée d'un navire bien protégé avec une artillerie principale à calibre unique et une artillerie légère suffisante pour repousser les torpilleurs. Reste à savoir quel pays va être le premier à mettre en oeuvre ce navire.

Les américains semblaient devoir être les premiers, le congrès ayant autorisé la construction le 3 mars 1905 de deux navires baptisés Michigan et South Carolina (16500 tonnes vitesse 18.5 noeuds 8 canons de 305mm en quatre tourelles doubles et 22 canons de 76mm) mais ils vont être coiffés au poteau par les britanniques grâce à l'action du bouillant Lord Fisher.


Le HMS Dreadnought

-Le HMS Dreadnought fût mis sur cale à l'Arsenal de Porsmouth le 2 octobre 1905 lancé le 10 avril 1906 et admis au service actif le 2 décembre 1906 et affecté à la Home Fleet en janvier 1907 après une croisière de mise en condition aux Antilles. Il participa à la première guerre mondiale sans s'illustrer avant d'être placé en indisponibilité en juillet 1918 puis en réserve à Rosyth en février 1919. Vendu à la démolition le 9 mai 1921 et démantelé à partir du 2 janvier 1923 à Inverkeithing en Ecosse.


Caractéristiques Techniques du HMS Dreadnought

Déplacement : standard 16420 tonnes pleine charge 19817 tonnes

Dimensions : longueur : (hors tout) 160.60m (perpendiculaires) 149.44m largeur : 25m tirant d'eau : 9m

Propulsion : 4 turbines à engrenage Parson alimentées par 18 chaudières Babcock & Wilcox dévellopant une puissance totale de 23000ch et entrainant 4 hélices
Performances : vitesse maximale : 21 noeuds distance franchissable : 6620 miles nautiques à 10 noeuds

Protection : ceinture blindée 102 à 279mm barbettes face avant de la tourelle et tour de commandement 279mm ponts blindés 38 ou 79mm

Armement : 10 canons de 305mm (12 inch) Mark X en 5 tourelles doubles (une avant une arrière une centrale et deux latérales); 24 canons de 76.2mm (3 pouces) Ordnance QF-12 anti-torpilleurs installés pour 14 d'entre eux sur le pont et 10 d'entre eux répartis en cinq affûts doubles installés sur les tourelles de l'artillerie principale; 5 puis 4 (1916) tubes lance-torpilles de 457mm pour torpilles Mark VII et Mark VIII

Equipage : 695 à 773 officiers et marins



Le Gangut durant le premier conflit mondial

Sa construction entraina bien vite une course au dreadnought, toutes les marines abandonnant les désormais prédreadnought au profit de navires avec calibre d'artillerie principale unique qu'il s'agisse de l'Allemagne (classe Nassau), de l'Italie (le Dante Aligihieri), la Russie (classe Gangut), le Japon (classe Kawachi), l'Autriche-Hongrie (classe Tegetthoff) ou encore la France (classe Courbet).


Le Courbet

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS   Jeu 27 Jan 2011, 18:21

Bellerophon, Saint Vincent et Neptune : les «petits frères» du Dreadnought

Cuirassés classe Bellerophon

Rassurés par les essais du Dreadnought, les britanniques décident d'améliorer le modèle initial et de le produire en série. C'est l'acte de naissance de la classe Bellerophon qui par rapport au premier «All Big Gun Battleship» se différenciait par une légère modification de la disposition de l'artillerie principale, un second mat tripode à l'arrière et surtout une artillerie secondaire plus puissante, les canons de 76.2mm (3 pouces) se révèlent trop faibles en terme de puissance et de portée pour contrer les torpilleurs et des canons de 102mm (4 pouces) les remplacent, ces canons formant l'armement secondaire des cuirassés britanniques jusqu'à la classe Iron Duke qui vit l'introduction du canon de 6 pouces (152mm). Le Bellerophon est ainsi financé au budget 1906 et ses sister-ship baptisés Superb et Temeraire sont financés au budget 1907.


Le Bellerophon

-Le Bellerophon est mis sur cale au Portsmouth Royal Dockyard le 6 décembre 1906 lancé le 27 juillet 1907 et admis au service actif en mars 1909. Il participe au premier conflit mondial mais ne s'illustre pas. Placé en réserve en 1919, il fût utilisé avec son sister-ship Superb comme navire-école de canonnage jusqu'à sa vente à la démolition le 8 novembre 1921. Il est démantelé en 1923.


Le Superb

-Le Superb est mis sur cale aux chantiers navals Armstrong Whitworth sis à Newcastle le 6 février 1907 lancé le 7 novembre 1907 et admis au service actif le 29 mai 1909. Il participe au premier conflit mondial avant de gagner en octobre 1918 la Méditerranée orientale. En avril 1919, il fût relevé et gagna l'Angleterre pour être mis en réserve à son arrivée à Sheerness le 26 avril. En mai 1922, il fût utilisé comme cible de tir pour l'artillerie puis pour l'aviation et ce jusqu'au 12 décembre 1923 quand il est vendu à la démolition à la compagnie Stanlee Shipbreaking Company de Douvre et promptement démantelé.


Le HMS Temeraire

-Le Temeraire est mis sur cale au Devonport Royal Dockyard le 1er janvier 1907 lancé le 24 août 1907 et admis au service actif le 1er mai 1909. Il participe au premier conflit mondial notament à la bataille du Jutland avant d'être déployé dans le bassin oriental de la Méditerranée. A la fin des hostilités, le Temeraire est converti comme navire-école pour les cadets, étant jugé obsolète pour continuer à servir de cuirassé de première ligne. Il est désarmé et vendu à la démolition le 7 décembre 1921.



Caractéristiques Techniques de la classe Bellerophon

Déplacement : standard 18800 tonnes pleine charge 22100 tonnes

Dimensions : longueur 160.32m largeur 25.2m tirant d'eau 8.3m

Propulsion : 4 turbines à engrenages Parson alimentées en vapeur par 18 chaudières Babcock & Wilcox ou Yarrow dévellopant 23000ch et entrainant quatre hélices

Performances : vitesse maximale 21.25 noeuds pour le Bellerophon, 21.56 noeuds pour le Superb et 21.55 noeuds pour le Temeraire distance franchissable 5720 miles nautiques à 10 noeuds

Protection : ceinture blindée 130 à 250mm ponts blindés 15 à 100mm barbettes 130 à 230mm tourelles de 305mm 280mm bloc-passerelle 200 à 280mm

Armement : 10 canons de 305mm (12 inch) Mark X en 5 tourelles doubles (une avant une arrière une centrale et deux latérales). 16 canons de 102mm (4inch) Mark VII. 4 canons à tir rapide de 3 livres. Trois tubes lance-torpilles de 450mm

Equipage : 733 officiers et marins


Cuirassés classe Saint Vincent

Satisfaits du Dreadnought et des Bellerophon, les britanniques engagés dans une course aux armements dantesque avec l'Allemagne wilhelmienne ne cherchèrent pas à innover avec la classe suivante.Les trois navires de classe Saint Vincent (Saint Vincent Collingwood Vanguard) étaient donc fort semblables aux Bellerophon.

Néanmoins, les trois nouveaux cuirassés de la Royal Navy marquaient l'intégration de canons de 305mm de 50 calibres au lieu des canons de 45 calibres des classes précédentes, l'augmentation du nombre des canons de 102 de 16 à 20, des machines plus puissantes et une coque légèrement allongée pour compenser l'augmentation du déplacement. Le Saint Vincent, le Collingwood et le Vanguard sont financés au budget 1907.


Le Saint Vincent

-Le Saint Vincent est mis sur cale au Portsmouth Royal Shipyard le 30 septembre 1907 lancé le 10 décembre 1908 et admis au service actif le 3 mai 1910. Après une carrière sans gloire,il est mis en réserve en mars 1919, il devient navire-école de cannonage jusqu'à son désarmement en mars 1921. Il est vendu peu après à la démolition et démantelé.


Le Collingwood

-Le Collingwood est mis sur cale au Devonport Royal Dockyard le 3 février 1907 lancé le 7 novembre 1908 et admis au service actif en avril 1910. Après une carrière sans autre titre de gloire que d'avoir eu pour commandant de la tourelle A le futur George VI, le cuirassé fût mis en réserve en mars 1919, devenant un temps navire-école de cannonage à Portsmouth avant d'être désarmé en mars 1921 puis rayé des registres le 1er décembre et remorqué à Douvres en mars 1922 pour être démantelé.


Le Vanguard

-Le Vanguard est mis sur cale aux chantiers navals Vickers de Barrow-in-Furness le 2 avril 1908 lancé le 22 février 1909 et admis au service actif le 1er mars 1910. Après avoir participé à la bataille du Jutland, il saute dans la rade de Scapa Flow le 9 juillet 1917 provoquant la mort de tout son équipage moins deux survivants soit 804 officiers et marins.



Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard 19594 tonnes pleine charge 23064 tonnes

Dimensions : longueur (hors tout) 163.4m (entre perpendiculaires) 152.4m largeur 25.6m tirant d'eau 8.5m

Propulsion : quatre groupes de turbines Parsons alimentées en vapeur par dix-huit chaudières Babcock & Wilcox ou Yarrow dévellopant 24500ch et entrainant quatre hélices

Performances : vitesse maximale 21 noeuds distance franchissable 6900 miles nautiques à 10 noeuds

Protection : ceinture 180 à 250mm ponts blindés 20 à 75mm bloc-passerelle 200 à 280mm barbettes 130 à 230mm tourelles 280mm

Armement : 10 canons de 305mm (12 pouces) MkXI en cinq tourelles doubles; 20 canons de 102mm (4inch) Mark VII. 4 canons à tir rapide de 3 livres et trois tubes lance-torpilles de 450mm

Equipage : 760 officiers et marins


Cuirassé HMS Neptune

Jusque là les britanniques avaient gardé la même organisation d'artillerie principale pour tous leurs nouveaux cuirassés. Ils innovent avec l'unique Neptune (qui devait à l'origine être le premier d'une classe de trois cuirassés) en adoptant à la fois le principe des tourelles superposées et des tourelles décalées.

A la différence des Michigan, les Dreadnought et les deux classes suivantes ne pouvaient pas tirer une bordée complète.

Voulant résoudre ce problème tout en diminuant le poids dans les hauts, les ingénieurs navals britanniques changèrent la disposition des cinq tourelles. Si la tourelle avant resta seule, les tourelles latérales furent décalées l'un par rapport à l'autre et les tourelles arrières superposées, permettant au Neptune de tirer une bordée complète. Cette première tentative ne fût pas une réussite complète, le souffle des tirs de la tourelle supérieure pouvant endommager la tourelle inférieure. Le nouveau cuirassé est financé au budget 1908.


Le Neptune

-Le Neptune est mis sur cale au Portsmouth Royal Dockyard le 19 janvier 1909 lancé le 30 septembre 1909 et admis au service actif le 11 janvier 1911. Affecté à la Home Fleet à son admission au service actif, le Neptune en fût le navire-amiral de mai 1911 à mai 1912 avant d'être transféré au 1st Battle Squadron qu'il ne quitta qu'en juin 1916 après la bataille du Jutland où il tira 48 obus de 305mm dont certains auraient touchés le croiseur de bataille Lützow. Usé par un service de guerre attentif, il fût rapidement transféré à la réserve où il resta jusqu'en septembre 1922 quand il fût vendu à la démolition.

Caractéristiques Techniques du HMS Neptune

Déplacement : standard 20298 tonnes pleine charge 22440 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 166m largeur 26m tirant d'eau 8.2m

Propulsion : quatre groupes de turbines Parsons alimentées en vapeur par dix-huit chaudières Babcock & Wilcox ou Yarrow dévellopant 25000ch et entrainant quatre hélices

Performances : vitesse maximale 21 noeuds distance franchissable 6330 miles nautiques à 10 noeuds

Protection : ceinture blindée : 254mm (203mm pour la partie supérieure) bulkheads 127 à 203mm, bloc-passerelle 280mm tourelles 280mm barbettes 229mm

Armement : 10 canons de 305mm (12 pouces) MkXI en cinq tourelles doubles (une avant, deux latérales et deux arrières); 12 canons de 102mm (4inch) Mark VII et trois tubes lance-torpilles de 450mm (débarqués en cours de carrière)

Equipage : 760 officiers et marins


Comme nous avons pu le voir un peu plus haut, le Neptune aurait du être le premier navire d'une classe de trois cuirassés. Après la construction de l'unique Neptune, les britanniques changent d'avis et décident de modifier le design de leur dernier cuirassé sans pour autant chercher à révolutionner l'architecture navale.

Par rapport au Neptune, les deux cuirassés disposent d'un blindage plus léger, d'un compartiment plus léger, d'un appareil propulsif plus puissant répartis en trois compartiments pour limiter les conséquences d'une voie d'eau ou d'un impact d'obus. Les autres caractéristiques sont semblables au Neptune.

Plus que leurs capacités, les cuirassés Colossus et Hercules, financés respectivement au budget 1909 et au complément budgétaire 1909/10 eurent comme titre de gloire d'être les derniers cuirassés de type Dreadnought de la Royal Navy, les britanniques passant ensuite au superdreadnought avec la classe Orion. Les deux Colossus sont d'ailleurs financés en même temps que les quatre Orion.


Schéma général de la classe Colossus

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS   Jeu 27 Jan 2011, 18:37

HISTORIQUE

Le HMS Colossus

Le HMS Colossus au mouillage

Présentation

-Le Colossus est mis sur cale aux chantiers Scotts de Greenock (estuaire de la Clyde en Ecosse) le 8 juillet 1909 lancé le 9 avril 1910 et admis au service actif le 8 août 1911.


Une représentation erronée du Colosse de Rhodes

L'avant dernier cuirassé type dreadnought de la Royal Navy est le cinquième navire à porter ce nom après un navire de ligne de 74 canons lancé en 1787 et perdu par échouage en 1798, un navire de ligne de 74 canons lancé en 1803 et démoli en 1826 après avoir participé en 1805 à la bataille de Trafalgar, un navire de ligne de 80 canons lancé en 1848 converti en navire à hélice en 1854 et démoli en 1867 et un cuirassé de classe Colossus (type prédreadnought) en service d'octobre 1886 à 1908.


Le porte-avions Arromanches (ex-Colossus)

Après ce cuirassé, un cinquième navire à porter ce nom. Il s'agit d'un porte-avions économique de classe Colossus imaginé par Vickers à mi-chemin entre le porte-avions d'escorte et le porte-avions blindé.

-Le HMS Colossus est mis sur cale aux chantiers Vickers-Armstrong de High Walker sur le Tyne en juin 1942 lancé le 30 septembre 1943 et admis au service actif le 16 décembre 1944. Embarquant des chasseurs bombardiers Corsair et des avions-torpilleurs Barracuda, il est déployé au sein de la British Pacific Fleet et participe aux opérations des britanniques dans le Pacifique mais en seconde ligne en raison de la menace des kamikazes.

Loué pour cinq par la marine nationale le 6 août 1946, il est rebaptisé Arromanches en 1947 puis acheté le 4 août 1951. Il participe aux opérations en Indochine et à l'opération Mousquetaire à Suez avant d'être progressivement relégué aux missions d'entrainement et de servir de porte-hélicoptère pour les opérations héliportées et la lutte ASM. Il est désarmé le 5 septembre 1974, condamné puis démantelé en 1977/78.

Carrière opérationnelle

Vue rapprochée du HMS Colossus

A son admission au service actif, le Colossus est affecté au 2nd Battle Squadron. Il participa en juillet 1912 à la Parliamentary Review avant de terminer l'année par des exercices et des manoeuvres avec les autres navires de la Home Fleet.

En mars 1913, il fit escale à Cherbourg avec d'autres navires de la flotte britannique avant d'être transféré au 1st Battle Squadron. Le 29 juillet 1914, il participa à la longue migration de la Home Fleet qui quitta ses ports du temps de paix pour le mouillage de Scapa Flow dans les Orcades.

Ce mouillage excentré fût sa base jusqu'en 1918 à l'exception d'une brève période du 22 octobre au 3 novembre 1914 où il fût basé à Lough Swilly.

En novembre 1915, il devint le navire-amiral du 1st BS en remplacement du Saint Vincent. Le 31 mai 1916, il fût engagé dans l'affrontement titanesque du Jutland au sein d'une division composée du Neptune, du Collingwood et du Saint Vincent.

En dix-septième position au sein de la force de l'amiral Jellicoe, il repéra l'ennemi à 17.51 et ouvrit le feu à 18.30 sans que son tir ne provoque de dégâts. A 19.00, il ouvrit le feu sur le croiseur cuirassé Wiesbaden qui succomba sous le feu de plusieurs navires britanniques.

De 19.00 à 19.20, il s'attaqua au premier groupe d'éclairage de la hochseeflot en compagnie du Collingwood, étant endommagé par le feu allemand mais sans conséquence pour la capacité combattive du Colossus.

De juin à septembre 1917, il fût immobilisé pour refonte et remis en service, gagna avec le reste de la Home Fleet, la base de Rosyth en avril 1918. Le 21 novembre 1918, il fit partie du comité d'accueil de la Hochseeflot qui se rendait en Grande Bretagne pour être internée.

Comme beaucoup de cuirassés britanniques, le Colossus fût mis en réserve le 30 juin 1921. Il aurait du être démoli en vertu du traité de Washington mais il gagna un sursis en étant démilitarisé et utilisé comme navire d'entrainement.

Réduit au rôle de ponton le 23 juillet 1923, il fût vendu à la démolition à la société Charlestown Shipbreaking Industries en août 1928 et démantelé à partir du 5 septembre de la même année.


Le HMS Colossus au mouillage

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS   Jeu 27 Jan 2011, 18:51

Le HMS Hercules

Le HMS Hercules à la mer

Présentation

-Le Hercules est mis sur cale aux chantiers navals de la Palmer Shipbuilding & Iron Company de Jarrow sur la Tyne le 30 juillet 1909 lancé le 10 mai 1911 et admis au service actif le 31 juillet 1911 à Portsmouth.


Statue d'Hercules. Elle représente le héros portant le monde sur ses épaules en remplacement d'Atlas parti cueillir les pommes du jardin des Hesperides

Le sister-ship du Colossus est le cinquième navire de la Royal Navy à porter le nom de ce Héros de la mythologie gréco-romaine, fils de Zeus et de la mortelle Alcmène, célèbre pour ses douze travaux.

Le premier fût un navire de ligne de 3ème classe armé de 74 canons lancé en 1759 et vendu en 1784 suivi par un navire de même type de la marine française capturé en 1798 et démoli en 1810 puis par un navire de ligne de 3ème classe lancé en 1815 relégué au statut d'auxiliaire portuaire en 1853 et vendu à la démolition en 1865.

Le quatrième Hercules de la marine britannique est un cuirassé à coque en fer lancé en 1868, relégué à des taches auxiliaires à partir de 1881, devenant un ponton en 1905. Il est successivement rebaptisé Calcutta en 1909 Fisgard II en 1915 avant d'être vendu à la démolition en 1932.


L'Hercules au final fit carrière sous le nom de Vikrant

Une sixième navire aurait pu porter ce nom dans la Royal Navy. L'Hercules (R49), un porte-avions de classe Majestic mis sur cale aux chantiers Vickers-Armstrong le 12 novembre 1943 et lancé le 23 septembre 1945. La fin de la guerre retarde son achèvement et il aurait été envoyé à la caisse comme le Leviathan si l'Inde n'avait pas voulu se dôter d'un porte-avions.

Il est vendu à l'Inde le janvier 1957 qui le fait achever par les chantiers Harland & Wolff à Belfast en Irlande du Nord. Il est mis en service le 4 mars 1961 et va servir trente-six ans dans la marine indienne jusqu'à son désarmement le 31 janvier 1997. Il est depuis préservé comme musée à Mumbai.

Carrière opérationnelle


Peu de temps après son admission au service actif, l'Hercules devient le navire-amiral de la 2nd Battleship Division en juillet 1912, devenant en mars 1913, navire-amiral du 2nd Battle Squadron.

Le 22 mars 1913, il entre en collision avec le cargo SS Mary Parkes au large de Glasgow mais s'en tire avec des avaries légères.

Comme la totalité de la Grand Fleet (ou peu s'en faut), il participe à la bataille du Jutland au sein de la 6ème division en compagnie du Marlborough, du Revenge et de l'Agincourt, étant le 23ème navire dans la ligne de tir anglaise.

Il engagea les croiseurs de bataille allemands de 19.00 à 19.15 tirant un total de 98 obus, étant légèrement endommagé par des éclats mais sans dommages et sans blessés au sein de l'équipage, échappant également à plusieurs torpilles.

En juin 1916, il devient le navire-amiral du 4th Battle Squadron reprennant la mer le 19 août 1916 pour intercepter des navires allemands engagés dans un raid contre Sunderland mais sans résultats.

Le 24 avril 1918, il sortit en compagnie du Saint Vincent, de l'Agincourt et de croiseurs légers pour contrer la dernière sortie de la Hochseeflot mais là aussi, il n'y eut aucun combat.

Le 21 novembre 1918, le dernier cuirassé de type dreadnought de la marine britannique participa à l'opération ZZ, l'escorte des navires de la Hochseeflot qui devaient être internés à Rosyth puis à Scapa Flow. Le 3 décembre 1918, le Hercules est détaché en Allemagne pour embarquer la commission d'armistice alliée à Kiel et la ramenée à Rosyth le 10 décembre en compagnie de quatre destroyers.

Mis en réserve en février 1919, il est mis en réserve puis vendu à un chantier de démolition allemand à Kiel le 8 novembre 1921.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS   Jeu 27 Jan 2011, 18:54

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES


Déplacement : standars 17853 tonnes pleine charge 20593 tonnes

Dimensions : longueur (hors tout) : 166m (entre perpendiculaires) 155.4m largeur 25.9m tirant d'eau 8.20m

Propulsion : 4 turbines vapeur à engrenages Parsons alimentées en vapeur par 18 chaudières dévellopant 25000ch et entrainant quatre hélices

Performances : vitesse maximale 21 noeuds distance franchissable 6680 miles nautiques à 10 noeuds

Protection : ceinture blindée 280mm bulkheads 250mm barbettes 280mm tourelles 280mm pont blindé 100mm

Armement :

Tourelle double de 305mm du Vanguard

-10 canons de 305mm (12 pouces) MkXI en cinq tourelles doubles (une avant, deux latérales et deux arrières). Ce canon de 50 calibres tire des obus perforants et explosifs de 386kg à une distance maximale de 19380m (+15°) à raison d'un à deux coups par minute en fonction des circonstances.

La tourelle double B. Mk XI pèse 549 tonnes en ordre de combat et permet aux canons de pointer en site de -3° à +15° et en azimut sur 150° pour les tourelles avant et arrières et de +30 à +150° pour les tourelles latérales. La dotation en munitions est de 80 obus par canon soit un total de 800 coups pour le navire.

-16 canons de 102mm (4inch) Mark VII. Ce canon de 40 calibres tire des obus de 14kg à une distance maximale de 8780m à raison de 8 à 10 coups par minute. Ce canon monté sur affût simple ou en casemates pouvait pointer de -10° à +20° et en azimut sur 360°. La dotation en munitions est inconnue.

-Trois tubes lance-torpilles de 533mm (débarqués en cours de carrière)

Equipage : 755 officiers et marins

SOURCES

-Encyclopédie des armes Edition Atlas tome 6 p1341-60 «Les cuirassés de la première guerre mondiale»

-Ressources internet diverses

-Photos et un Pdf de Fred a.k.a Vautour


FIN DE L'ARTICLE
A VENIR : DESTROYERS CLASSE CHARLES F. ADAMS


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6657
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS   Jeu 27 Jan 2011, 22:20

Photos

Hercules :









Colossus :






_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS   Jeu 27 Jan 2011, 23:45

Merci David pour ces photos surtout celles de l'Hercules, celles que j'avais étaient assez médiocres.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Mât tripode   Jeu 12 Jan 2012, 14:26

Détail du mât tripode du Colossus.
So British...
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS   Jeu 12 Jan 2012, 14:33

Pas mal ce détail, cela-vaut pas le mat cage des cuirassés américains

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS   Jeu 12 Jan 2012, 14:39

Chacun sa technique. Cela fait quand même moins cage à moineaux...
Il y a deux choses qui attirent mon attention sur cette photo :
- l'apparence de fragilité des bossoirs (la chaloupe ne devait pas être bien lourde) :
- le champ de tir du canon de sabord apparemment obstruée par la chaloupe. Peut-être celle ci était mise en position basse au poste de combat.
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS   Jeu 12 Jan 2012, 17:51

les bossoirs sont sur pivot un palan les relève et ainsi la chaloupes sort du champ de tir quant aux bossoirs leur partie basse vient se plaquer contre le roof

le tripode est bien crasseux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS   

Revenir en haut Aller en bas
 
ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE QUEEN ELIZABETH
» ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE COLOSSUS
» ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE REVENGE
» ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE NELSON
» ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE KING GEORGE V (1910)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1860-1921-
Sauter vers: