AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Dim 06 Fév 2011, 23:22

Classe Perth

Le HMAS Perth (D-38)

Le HMAS Perth en 1980

-Le Perth est mis sur cale aux chantiers navals de la Defoe Shipbuilding Company de Bay City (Michigan) le 21 septembre 1962 lancé le 26 septembre 1963 et admis au service actif le 17 juillet 1965.

Le premier destroyer lance-missiles de la marine australienne est le deuxième navire de la marine australienne à porter le nom de la quatrième plus importante ville d'Australie fondée en 1829, peuplée de 1659000 habitants et capitale de l'Etat de l'Australie Occidentale.


Le croiseur léger HMAS Perth

Le premier fût un croiseur léger de classe Leander modifié mis en service le 15 août 1936 dans la marine britannique sous le nom de HMS Amphion. Il est vendu à la marine australienne le 29 juin 1939 et rebaptisé le 10 juillet 1939. D'abord déployé en Méditerranée, il participe aux premières opérations du second conflit mondial dans le Pacifique étant coulé par les japonais lors de la bataille du détroit de la Sonde le 1er mars 1942.

Succédant au destroyer lance-missiles, un troisième navire à porté ce nom dans la marine australienne en l'occurence une frégate anti-sous-marine mise en service le 26 août 2006 et toujours en service en 2011.

*
**


Le HMAS Perth à quai à Fremantle en 1995

Une fois admis au service actif, le destroyer gagne les eaux vietnamiennes pour protéger les porte-avions à Yankee Station mais également assurer des missions d'appui-feu (opération Sea Dragon) et de contrôle naval (opération Market Time) sans oublier le piquet radar et le sauvetage de pilotes abattus. Il participa également à une mission de présence dans l'Océan Indien au mois de septembre 1980 en compagnie d'autres navires notamment le porte-avions Melbourne, une mission qui dura deux mois.

Après trente-quatre ans de carrière, le Perth est désarmé le 15 octobre 1999 et à été sabordé comme spot de plongée au large d'Albany (Australie Occidentale) le 24 novembre 2001.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Dim 06 Fév 2011, 23:28

Le HMAS Hobart (D-39)

Le HMAS Hobart à la mer

-Le Hobart est mis sur cale aux chantiers navals de la Defoe Shipbuilding Company installés à Bay City (Michigan) le 26 octobre 1962 lancé le 9 janvier 1964 et admis au service actif le 18 décembre 1965.

Le D-39 est le deuxième navire de la marine australienne à porter le nom de la capitale et plus grande ville de l'île de Tasmanie, fondée en 1803 et actuellement peuplée de 212019 habitants.


Le croiseur léger Hobart

Le premier fût un croiseur léger de classe Leander mis en service dans la marine britannique sous le nom de HMS Apollo le 13 janvier 1936. Il est acquis par la marine australienne et rebaptisé en 1938. Il participe à la guerre du Pacifique notamment à la bataille de la mer Corail et à l'opération Watchtower. Survivant à la guerre, il est désarmé le 20 décembre 1947 et après des projets de transformation en porte-avions d'escorte, navire-école ou encore croiseur lance-missile, il est vendu à la démolition le 22 février 1962 et démantelé.

Prochainement, un troisième navire va porter ce nom en l'occurence un destroyer lance-missiles de classe Hobart dérivé du type F100 espagnol, le navire est actuellement en construction et doit être lancé en octobre 2013 pour une admission au service actif au plus tôt en 2014.

*
**


Le Hobart en évolution

Le Hobart arrive en Tasmanie le 1er septembre 1966. Le 22 décembre 1966, le premier ministre Harold Holt annonce que le Hobart allait être déployé au Vietnam. Comme ses deux sister-ship, il va protéger les porte-avions américains, bombarder les cibles ennemies, servir de piquet radar et de navire de recherche et de sauvetage. Le Hobart effectua trois tours au combat au Vietnam. Le 17 juin 1968, il est attaqué par l'USAF qui aurait repondu avec retard à un appel à l'aide de navires légers américains. A noter qu'au cours de cette attaque, le croiseur lance-missiles Boston fût également endommagé. Il est de retour au combat le 25 juillet 1968.


Deux photos du HMAS Hobart en 1995


En juillet 1979, le Hobart et le navire de soutien antarctique Thala Dan évacuèrent un chercheur gravement blessé de la station de recherche de Macquarie Island.

Le Hobart est désarmé le 12 mai 2000 et coulé comme cible le 5 novembre 2002 à l'ouest-nord ouest de Marina Vincent, Yankalilla Bay dans le sud de l'Australie.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Dim 06 Fév 2011, 23:30

Le HMAS Brisbane (D-41)

Le HMAS Brisbane à la mer

-Le Brisbane est mis sur cale aux chantiers navals de la Defoe Shipbuilding Company de Bay City (Michigan) le 15 février 1965 lancé le 5 mai 1965 et admis au service actif le 16 décembre 1967.

Le D-41 est le deuxième navire de la marine australienne à porter le nom de la plus grande ville et capitale de l'Etat du Queensland fondée en 1824 et peuplé de plus de 2 millions d'habitants.

Le premier navire est un croiseur léger de classe Town en service du 12 décembre 1916 au 24 septembre 1935. Le D-41 sera suivit à partir de 2015 du destroyer lance-missiles, le DDGH-41 qui doit être lancé en 2015 et admis au service actif en 2016.

*
**


Le Brisbane et le Perth à la mer

Comme ses deux sister-ship, le Brisbane participa à la guerre du Vietnam assurant l'escorte des porte-avions américains à Yankee Station mais également appui les forces australiennes en tirant contre la terre. Il protégea également le porte-avions HMAS Melbourne notamment lors d'exercices OTAN dans l'Atlantique.

Dans la nuit du 24 au 25 décembre 1974, le cyclone Tracy détruit la ville de Darwin. Le HMAS Brisbane quitta Sydney le 26 décembre pour assister cette ville en compagnie du porte-avions Melbourne, retrouvant d'autres navires australiens, l'opération Navy Help Darwin étant la plus large opération de secours en temps de paix de la RAN.

En avril 1976, il escorte le Melbourne en compagnie de la frégate néo-zélandaise Canterbury pour un déploiement de cinq mois en Grande Bretagne pour représenter les Commonwealth d'Australie et de Nouvelle Zélande au jubilé d'argent de la reine d'Elisabeth II.

De novembre 1990 à février 1991, il participa à l'opération Damask, le volet australien de Tempête du Désert, le vénérable destroyer étant déployé avec la frégate HMAS Sydney.


Le Brisbane à la mer en 1995

Le Brisbane est désarmé le 19 octobre 2001. Avant que la coque soit sabordée pour servir de spot de plongée le 31 juillet 2005, le bloc-passerelle et une tourelle de 127mm furent préservés et installés à l'Australian War Memorial installé à Canberra.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Dim 06 Fév 2011, 23:37

Bundesmarine

Reconstituer une flotte : les Fletcher allemands

Destroyer de type Narvik à canons de 150mm

1945 est l'année zéro pour l'Allemagne mais également pour ses forces armées qui n'échappent pas à la débacle du régime hitlérien.

La Kriegsmarine entrée en guerre en état d'infériorité flagrante avec les marines britanniques et françaises à pourtant mener une guerre courageuse, créant des coupes sombres dans les convois et donnant des sueurs froides aux amiraux alliés.

Si on à retenu de la marine allemande du second conflit mondial les grosses unités comme le Bismarck ou le Scharnhorst, il ne faudrait pas oublier les destroyers et les torpilleurs. Ces derniers armés de canons de 150 ou de 127mm ont été souvents handicapés par un système propulsif capricieux, le choix de la très haute pression donnant des cauchemars aux «bouchons gras» allemands qui devaient souvent plus se battrent contre leurs propres machines que contre l'ennemi.

Cela n'empêche pas les alliés de se partager les destroyers allemands survivants. Les américajns récupèrent ainsi les destroyers Z29, Z34 et Z39 et les torpilleurs T4 T14 et T19, les Z39, T14 et T35 étant ensuite cédés à la France qui à récupéré plusieurs navires ex-allemands notamment le Z25 rebaptisé Hoche, le Z31 rebaptisé Marceau, le Paul Jacobi rebaptisé Desaix et le Theodor Riedel rebaptisé Kélber, les deux premiers étant armés de canons de 150mm alors que les deux derniers étaient équipés de canons de 127mm plus conformes à l'armement d'un destroyer.

La création en 1949 de la République Fédérale Allemande (RFA) entraine logiquement la création de forces armées dont une branche navale baptisée Bundesmarine (marine citoyenne) qui pour former officiers et marins bénéficient des surplus américains dont six destroyers de classe Fletcher dont la majorité avaient été placés sous cocon peu après la fin du conflit.


Le Z1

-Le USS Anthony (DD-515) est mis sur cale aux chantiers navals de la Bath Iron Works installés à Bath (Maine) le 17 août 1942 lancé le 20 décembre 1942 et admis au service actif le 26 février 1943. Désarmé le 17 avril 1946, il est transféré à la marine ouest-allemande le 17 janvier 1958 où il est rebaptisé Z-1 et utilisé jusqu'en 1976 quand il est désarmé. Il termine comme cible en Méditerranée le 16 mai 1979.


Le Z2

-Le USS Ringold (DD-500) est mis sur cale aux chantiers navals Federal Shipbuilding de Kearny (New Jersey) le 25 juin 1942 lancé le 11 novembre 1942 et admis au service actif le 24 décembre 1942. Désarmé le 23 mars 1946, il est transféré à la marine ouest-allemande le 14 juillet 1959 où il est rebaptisé Z-2. Le 18 septembre 1981, il est transféré à la marine grecque où il est utilisé comme réserve de pièces détachées. Il est démoli en 1993 au Pirée.


Le Z3

-Le USS Wadsworth (DD-516) est mis sur cale aux chantiers navals de la Bath Iron Works installés à Bath (Maine) le 18 août 1942 lancé le 10 janvier 1943 et admis au service actif le 16 mars 1943. désarmé le 18 avril 1946, il est transféré à la marine ouest-allemande le 6 octobre 1959 et rebaptisé Z-3. Il est désarmé en 1980 puis transféré à la marine grecque où rebaptisé Nearchos il sert jusqu'en 1991.


Le Z4

-Le USS Claxton (DD-571) est mis sur cale aux chantiers navals de la Consolidated Steel installés à Orange (Texas) le 25 juin 1941 lancé le 1er avril 1942 et admis au service actif le 8 décembre 1942. Désarmé le 18 avril 1946, il transféré à la marine ouest-allemande le 16 décembre 1959 où il est rebaptisé Z-4. Désarmé en février 1981, il est transféré à la Grèce pour servir de réserve de pièces détachées avant d'être démantelé.


Le Z5

-Le USS Dyson (DD-572) est mis sur cale aux chantiers navals de la Consolidated Steel installés à Orange (Texas) le 25 juin 1941 lancé le 15 avril 1942 et admis au service actif le 30 décembre 1942. Désarmé le 31 mars 1947, il est transféré à la marine ouest-allemande le 23 février 1960 où il est rebaptisé Z-5. Il est désarmé en février 1982 et transféré à la Grèce pour cannibalisation puis démantèlement.


Le Z6

-Le USS Charles Ausburne (DD-570) est mis sur cale aux chantiers navals de la Consolidated Steel installés à Orange (Texas) le 14 mai 1941 lancé le 16 mars 1942 et admis au service actif le 24 novembre 1942. Désarmé le 18 avril 1946, il est transféré à la marine ouest-allemande en avril 1960 où il est rebaptisé Z-6. Il est désarmé et vendu à la démolition dès octobre 1968.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Dim 06 Fév 2011, 23:42

Les premiers destroyers ouest-allemands : les Hamburg (type 101)

Avant même le transfert des Fletcher, la Bundesmarine se préoccupa de l'avenir de sa flotte de destroyers. Le front principal de la nouvelle marine allemande était la mer Baltique, une mer fermée où l'autonomie est moins importante que la puissance de feu et la vitesse.

C'est ainsi que les chantiers Stülcken-Werft de Hambourg furent chargés de construire quatre destroyers encore uniquement armés de canons en l'occurence 4 canons de 100mm de conception et de construction française.


Le Hamburg

-Le Hamburg (D-181) est mis sur cale le 29 janvier 1959 lancé le 26 mars 1960 et admis au service actif le 23 mars 1964. Il est désarmé le 24 février 1994 et démantelé en Espagne.


Le Schleswig-Holstein

-Le Schleswig-Holstein (D-182) est mis sur cale le 20 août 1959 lancé le 20 août 1960 et admis au service actif le 12 octobre 1964. Il est désarmé le 15 décembre 1994 et démantelé en Belgique.


Le Bayern

-Le Bayern (D-183) est mis sur cale le 15 février 1961 lancé le 14 août 1962 et admis au service actif le 6 juillet 1965. Il est désarmé le 16 décembre 1993 et démantelé au Danemark.


Le Hessen

-Le Hessen (D-184) est mis sur cale le 5 février 1961 lancé le 4 mai 1963 et admis au service actif le 8 octobre 1968. Il est désarmé le 29 mars 1990 et démantelé au Portugal.

Ces navires formaient la 2ème division de destroyers (2. Zerstögeschwader) basée à Wilhelmshaven.

Caractéristiques Techniques de la classe Hamburg

Déplacement : standard 4050 tonnes

Dimensions : longueur 133.7m largeur 13.4m tirant d'eau 4.8m

Propulsion : deux turbines à vapeur alimentées par quatre chaudières Wahodag dévellopant 62000ch entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 35 noeuds distance franchissable 3400 miles nautiques à 18 noeuds

Armement (origine) 4 canons de 100mm modèle 1953 en quatre tourelles simples (deux avant et deux arrières)8 canons de 40mm Bofors en quatre affûts doubles deux lance-roquettes Bofors de 375mm, deux grenadeurs avec dix projectiles, 4 tubes lance-torpilles de 533mm et 90 mines

(Après refonte 1976/78) 3 canons de 100mm modèle 1953 en trois tourelles simples (deux avant et une arrière), 8 canons de 40mm Breda en quatre affûts doubles,4 missiles MM38 Exocet en deux affûts doubles (à la place de la tourelle III de 100mm), deux lance-roquettes de 375mm Bofors et deux grenadeurs, mines.

Equipage : 284 officiers et marins.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Dim 06 Fév 2011, 23:47

La classe Lütjens

Les destroyers de classe Hamburg étaient d'assez bons navires mais ils étaient surtout adaptés à la lutte ASM et à la Baltique. Inévitablement, l'aviation aurait eu un rôle très important à jouer pour appuyer la Bundesmarine face aux navires est-allemands, polonais et soviétiques.

La marine ouest-allemande avait besoin de destroyers antiaériens et se tourna donc vers les Etats Unis, commandant ainsi trois destroyers antiaériens de classe Charles F. Adams qui devinrent la classe Lütjens reprennant le nom de l'amiral commandant la force de l'opération Rheinübung (Lütjens), d'un d'un as de la Luftwafe (Mölders ) et d'un maréchal de la Wehrmacht (Rommel) ce qui provoqua naturellement une polémique dans la Nouvelle Allemagne des années soixante.

Par rapport à leurs cousins américains, les trois navires allemands avaient certaines particularités notamment une partie de l'électronique made in germany, une nouvelle organisation des échappements, un sonar de coque au lieu d'un sonar d'étrave et lors d'une modernisation deux lanceurs RAM améliorant leurs capacités combattives.

Le Lütjens (D-185)

Le FGS Lütjens

-Le Lütjens est mis sur cale aux chantiers navals de la Bath Iron Works installés à Bath (Maine) le 1er mars 1966 lancé le 11 août 1967 et admis au service actif le 23 février 1969.


Le premier destroyer lance-missiles de la marine allemand rend hommage à l'Amiral Günther Lütjens (Wiesbaden, Hesse-Nassau 25 mai 1889-Océan Atlantique 27 mai 1941). Entré dans la marine impériale en 1907, il devint officier en 1910, participant ainsi à la première guerre mondiale sur le front ouest, commandant des torpilleurs en Flandre qui se heurtaient régulièrement aux torpilleurs français et anglais au large de Dunkerque. Il termine ce conflit Kapitanleutant (Lieutenant). Il resta dans la marine allemande de l'après guerre gravissant régulièrement les échelons, devenant contre-amiral en 1937 quand il fût nommé à la tête de la force des torpilleurs.

Bien que certains films l'ont décrit comme un nazi fanatique, Lütjens était plutôt un conservateur au point de conserver sa dague de la Kaiserliche Marine et de protester avec deux autres amiraux après les pogroms de la Nuit de Cristal le 9 novembre 1938.

Quand le second conflit mondial éclate, il commande les forces d'éclairage de la Kriegsmarine avant de participer à l'opération Weserübung, l'invasion de la Norvège et du Danemark d'avril à juin 1940 puis à l'opération Berlin en janvier 1941, la plus fructueuse opération de guerre de course menée par des navires de surface en l'occurence les frères siamois Scharnhorst et Gneisenau. Il reçut alors le commandement de la force navale composée du cuirassé Bismarck et du croiseur lourd Prinz Eugen engagée dans l'opération Rheinübung qui se termina par la destruction dui cuirassé Bismarck et la mort de l'amiral Lütjens le 27 mai 1941 suite au déluge de feu des cuirassés Rodney et King George V plus quelques torpilles navales et aériennes.


Le Lütjens à la mer

Après plus de trente ans de service, le destroyer est désarmé le 18 décembre 2003 puis vendu aux américains pour servir de cible.


Le FGS Lütjens en 2003 peu avant son désarmement

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Dim 06 Fév 2011, 23:51

Le Mölders (D-186)

Le destroyer Mölders

-Le Mölders est mis sur cale aux chantiers navals de la Bath Iron Works installés à Bath (Maine) le 12 avril 1966 lancé le 13 avril 1967 et admis au service actif le 23 février 1969.


Il rend hommage au Colonel Werner Mölders (Gelsenkirchen 18 mars 1913-Breslau 22 novembre 1943). Entré dans la Luftwafe en 1934, il participa au dévellopement de nouvelles tactiques de vol et de combat notamment le «Finger Four». Volontaire pour la Légion Condor en 1938, il participa à la guerre d'Espagne descendant quinze appareils avant de combattre en France et en Angleterre portant son score à 68 victoires. A partir de juin 1941, il combat avec son unité, le Jadgeschwader 51 sur le front de l'est, battant le record de Manfred von Richthofen de 80 victoires avant d'atteindre la barre des cents victoires. Devenu colonel, il fût préservé à l'arrière mais fût tué dans le crash d'un Heinkel He111 dont il était passager lors d'un atterrissage à Breslau.


Le FGS Mölders en 1992 sans armement proprement avant ou après une refonte

Passant toute sa carrière au sein du 1. Zerstögeschwader avec ses deux sister-ship à Kiel, il fût désarmé le 28 mai 2003. Il est aujourd'hui préservé comme musée à Wilhelmshaven.


Le Mölders en 2003 en route pour Wilhelmshaven pour devenir un musée


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Dim 06 Fév 2011, 23:57

Le Rommel (D-187)

Le Rommel à la mer et ci-dessous en construction


-Le Rommel est mis sur cale aux chantiers navals de la Bath Iron Works installés à Bath (Maine) le 22 août 1967 lancé le 1er février 1969 et admis au service actif le 2 mai 1970.


Le troisième destroyer de classe Lütjens rend hommage au FeldMarshal Erwin Johanes Eugen Rommel (15 novembre 1891-14 octobre 1944); un officier allemand surnomé «Le Renard du Désert» pour son habileté tactique dans la guerre en milieu désertique. Héros du premier conflit mondial par son allant sur le front italien, il commanda la 7ème Panzerdivision sur le front français, division surnomée la «Division Fantôme». Commandant de l'Afrikakorps, il donna beaucoup de fil à retordre aux anglais de février 1941 à mars 1943 avant d'être évacué en Allemagne.

En juillet 1943, il est envoyé en Grèce pour contrer un possible débarquement allié dans les Balkans avant de gagner en août le nord de l'Italie. Le 21 novembre 1943, il est nommé à la tête du Groupe d'Armées B en France ayant autorité sur les troupes de l'armée allemande entre les Pays Bas et les Pyrénées.

Il est cependant en Allemagne le jour où les alliés débarquent en Normandie le 6 juin 1944. Il est grièvement blessé le 17 juillet 1944 lorsque des chasseurs bombardiers alliés mitraillent sa voiture en Normandie. Le 20 juillet 1944, le colonel Claus von Stauffenberg fait exploser une bombe dans la Wolfsschanze (Tannière du loup) à Tannenburg en Prusse Orientale dont Hitler échappe par miracle permettant aux partisans du nazisme de contrer le complot. Sans que son soutien soit pleinement avéré, on lui donne le choix entre un procès où sa famille n'aurait pas été épargné et le suicide. Il choisit la dernière solution et met fin à ses jours le 14 octobre 1944.


Le Rommel au bassin à Boston en 1971

Bien que le plus récent des trois, le Rommel est le premier à être désarmé le 30 septembre 1998 quand la licence d'exploitation de ses chaudières arrive à expiration. Remorqué à Wilhelmshaven, il est canabalisé au profit de ses deux sister-ship avant que la coque ne soit remorquée en Turquie en 2004 pour y être démantelée.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Lun 07 Fév 2011, 00:10

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Classe Charles F. Adams


Déplacement : standard 3370 tonnes pleine charge 4526 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 133.20m largeur 14.30m tirant d'eau 6.10m

Propulsion : deux turbines à engrenages alimentées en vapeur par deux chaudières à haute pression dévellopant 70000ch et entrainant deux hélices quadripales

Performances : vitesse maximale 31.5 noeuds distance franchissable 4500 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique : un radar de veille aérienne SPS-39A, un radar de veille aérienne SPS-40B pour les DDG-2 à 14 ou SPS-37 sur les DDG-15 à 24; un radar de veille surface SPS-10F; deux radars de conduite de tir SPG-51C (Tartar); un radar de conduite de tir SPG-53A (canons de 127mm); un TACAN URN-20 ou URN-25 (DDG-11 à 16); un système de contre-mesures électroniques ULQ-6B, deux lance-leurres Mk36 SRBOC; un sonar d'étrave SQ-23A (DDG-20 à 24), un sonar de coque SQQ-23PAIR (DDG-2 à 19) et un système de leurres anti-torpilles Fanfare.

Armement :

Tourelle de 127mm Mk42 du destroyer Turner Joy

-Deux tourelles de 127mm Mk42 (une à l'avant et une à l'arrière). Elle se compose de l'affût Mk42 et du canon Mk18. L'ensemble pèse 60.4 tonnes, ensemble comprennant le canon, la tourelle et deux magasins de 40 obus immédiatement prêts au tir, il peut pointer en site de -15° à +85° à raison de 25° par seconde et en azimut sur 150° à raison de 40° par seconde.


Schéma de la tourelle de 127mm

Ce canon de 54 calibres tire des obus de 32kg à une distance maximale en tir antisurface comprise entre 11887m (site = +10°) et 23691m (site = +45) et de 15728m en tir antiaérien (site = +85°) à raison de 40 coups par minute à l'origine réduit pour des raisons d'efficacité à 28 coups.

-Un lanceur bi-rail Mk11 (DDG-2 à 14) ou un lanceur monorail Mk13 (DDG-15 à 24). La soute du Mk11 peut accueillir 36 Tartar et 6 Harpoon alors que celle du Mk13 accueille 36 Tartar et 4 Harpoon. Les Tartar ont été ensuite remplacés par des Standard SM-1

Le missile Tartar (RIM-24B Improved Tartar) est un missile de défense de zone à courte portée, mesurant 4.72m de long, un diamètre de 0.34m et une envergure de 0.61m, un poids total de 594kg , une vitesse maximale de Mach 1.8, une portée maximale de 32km et un plafond d'intervention compris entre 15 et 21335m.


Missile Standard SM-1MR lancé par une frégate de classe Perry

Le missile Standard SM-1MR (RIM-66B) est un missile de défense de zone à moyenne portée, mesurant 4.72m de long, une diamètre de 0.34m et une envergure de 0.91m, un poids total de 608kg, une vitesse maximale supérieure à Mach 2, une portée maximale de 67km et une altitude maximale d'intervention de 19050m.


Deux photos montrant une séquence de lancement d'un Harpoon par un lanceur Mk11 à bord du USS Lawrence


Le missile Harpoon est un missile antinavire transhorizon longue portée entré en service en 1977 pour les premières versions. La version surface-surface RGM-84 pèse 628kg (tête militaire 221kg), mesure 4.6m de long, un diamètre de 340mm et une evengure de 91.4cm. Propulsé par un turboréacteur Teledyne J402 de 300kg de poussée, il peut atteindre la portée de 140km portée ensuite à 278km, avec une vitesse de 850 km/h.

-Un lanceur octuple Mk16 pour missiles Asroc sans système de rechargement pour les trois premiers navires.Ce système est entré en service en 1963. Le missile mesure 4.8m de long, une envergure de 683mm et un diamètre de 422mm pour un poids total de 638kg. Le projectile était le plus souvent une torpille Mk46 mais pouvait embarquer une charge de profondeur nucléaire W44 de 10 kilotonnes. La portée du missile étant de 28km.

-6 tubes lance-torpilles de 324mm en deux plate-formes triples Mk32 avec 6 torpilles Mk46.

Aviation : aucune

Equipage : 354 officiers et marins

Classe Perth

Une fratrie à la mer : les trois destroyers de classe Perth naviguant de conserver

Déplacement : standard 3370 tonnes pleine charge 4526 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 133.20m largeur 14.30m tirant d'eau 6.10m

Propulsion : deux turbines à engrenages alimentées en vapeur par deux chaudières à haute pression dévellopant 70000ch et entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 31.5 noeuds distance franchissable 4500 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique : aucune info mais probablement identique à celle des destroyers américains

Armement : 2 canons de 127mm Mk42, un lanceur monorail Mk13 pour missiles Tartar, deux lanceurs anti-sous-marin Ikara, deux CIWS Mk15 Phalanx, deux plate-forme triples lance-torpilles de 324mm.


Un missile Ikara

Le missile Ikara est un missile australo-anglais au fonctionnement semblable à celui de l'Asroc. Les données de tir sont récupérées par un sonar soit celui du navire ou celui d'un avion ou d'un hélicoptère et transmis au logiciel de tir du navire qui calcule la trajectoire. Le missile lancé est propulsé par une fusée au propergol jusqu'à la la zone où se trouve la cible. La torpille est alors larguée et continue sa route sous les eaux. Les Perth embarquent un total de 24 missiles en deux lanceurs.

Poids : 513kg Longueur : 3.42m Envergure 1.52m Hauteur 1.57m Portée : 914m à 19km Altitude de vol : 335m Vitesse maximale 713 km/h Charge militaire : torpille Mk44 ou Mk46

Aviation : aucune

Equipage : 354 officiers et marins

Classe Lütjens

Le Lütjens se ravitaillant auprès de l'Iowa

Déplacement : standard 3370 tonnes pleine charge 4526 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 133.20m largeur 14.30m tirant d'eau 6.10m

Propulsion : deux turbines à engrenages alimentées en vapeur par deux chaudières à haute pression dévellopant 70000ch et entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 31.5 noeuds distance franchissable 4500 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique : un radar de veille air à longue portée SPS-40; un radar de veille surface SPS-67; un radar de veille air tridimensionnelle SPS-52; deux radars de conduite de tir SPG-51C (missiles Tartar); un radar de conduite de tir SPQ-9; un radar de poursuite et de conduite de tir SPG-60; un radar de navigation Raytheon RP1225; un sonar Atlas Elektronik DSQS-21B, une suite de mesures électroniques FL1800, deux lance-leurres SRBOC, un bruiteur remorqué SLQ-25 Nixie.


Lanceur Asroc

Armement : deux canons de 127mm Mk42 mod10; deux canons de 20mm Rheinmetall Rh202; un lanceur monorail Mark 13 pour missiles Tartar puis Standard SM-1MR (32) et Harpoon (Cool; deux lanceurs Mk49 pour un total de 42 missiles RAM; un lanceur octuple pour missile ASROC et six tubes lance-torpilles de 324mm en deux plate-formes triples DM4A1 et torpilles Mk46.


Tir d'un missile RAM

Le missile RAM (Rolling Airframe Missile) RIM-116 est un missile à courte portée destiné à compléter les Phalanx. Tiré dans des lanceurs à vingt et une cellules, c'est un missile de 73.5kg (charge militaire 11.3kg) mesurant 2.79m de long avec une envergure de 434mm. La portée maximale est de 9km avec une vitesse maximale de Mach 2.

Equipage : 337 officiers et marins

SOURCES

-US Navy Tome 2 1945-2001 De Nimitz au Nimitz

-Encyclopédie des Armes Editions Atlas Tome 4 «Les destropers p841-860» (Classe Charles F. Adams p857-858)

-L'US Navy 1960-1980 en images (Le USS Waddell DDG-24 p64)

-Ressources internet diverses


FIN DE L'ARTICLE
A VENIR : CROISEURS CUIRASSES CLASSE PENNSYLVANIA


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10335
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Lun 07 Fév 2011, 00:16

Very Happy Le tonus semble être revenu !!! thumright
Ce superbe travail est digne d’un Historien émérite !
Autant pour les textes (documentation, notices techniques et bibliographie) que pour l’iconographie !
Je solliciterai d’ailleurs la permission de l’auteur pour mettre en ligne, dans mon propre sujet sur les Ravitailleurs non spécialisés cette photo du PH Guadalcanal



1983 dans les Caraibes : le porte-hélicoptères USS Guadalcanal ravitaillant à la mer le DDG-18 USS Semmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2283
Age : 47
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Lun 07 Fév 2011, 14:38


Y a quelque chose a ajjouter ?? oui ?? non ?? lol!

Pffffffff toute la classe complete, he ben thumright beau travail

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Lun 07 Fév 2011, 17:52

Merci tout le monde. J'ai mis une semaine à le faire, certains ont été longs, j'avais quinze pages de notes.

@dahliableue : tu peux la prendre librement, c'est une photo du genialissime site Navsource, une mine (je pense que tu pourrais trouver ton bonheur pour des photos de ravitaillement à la mer entre navires de guerre).

Pour la suite, je vais probablement lever un peu le pied, j'ai pas mal de boulot avec mon master 2 et j'ai ressenti une lassitude hier en terminant le postage.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10335
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Master2 et Navsource   Lun 07 Fév 2011, 21:47

clausewitz a écrit:
[…]@dahliableue : tu peux la prendre librement, c'est une photo du genialissime site Navsource, une mine (je pense que tu pourrais trouver ton bonheur pour des photos de ravitaillement à la mer entre navires de guerre).
Pour la suite[…] j'ai pas mal de boulot avec mon master 2 et j'ai ressenti une lassitude hier en terminant le postage.
pour cet accord, que je vais exploiter de ce pas… Very Happy
thumleft Et oui, je connais cet excellent site qu’est Navsource ! J’y ai même posté deux ou trois propositions de retouches ou de compléments, qui ont été acceptées… [Ça n’est pas un forum où chacun est libre d’ajouter son grain de sel. Il faut s’adresser à un Webmaster, chaque catégorie de bâtiments ayant le sien… et qui filtre, évidemment !]
salut Et aussi, bon courage pour la suite master2 !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Mar 08 Fév 2011, 14:23

Chapeau bas pour le travail abattu thumleft (quand est-ce-que tu t'attaques aux Arleigh Burke? lol! ), j'ai appris notamment l'existence d'un navire baptisé en hommage au capitaine Raphael Semmes, commandant du CSS Alabama (d'ailleurs si quelqu'un connait de la littérature ou des sites sur ce bateau je suis preneur)
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Mar 08 Fév 2011, 14:47

Merci Prof ! Pour les Arleigh Burke, Jolly l'à fait mais vu le nombre de navires qui si ça continue va dépasser les fletcher (que j'ai d'ailleurs prévu de faire à long terme), je pourrai pourquoi pas envisager de les faire. Je me demande si je ne vais pas refaire mes premiers articles comme les escorteurs d'escadre. thumleft

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Mar 08 Fév 2011, 18:37

le destroyer Rommel ... audacieux de la part des Allemands

J'imagine chez nous une FREMM baptisée Estienne ou Demozay lol!

Citation :
Pour la suite, je vais probablement lever un peu le pied, j'ai pas mal
de boulot avec mon master 2 et j'ai ressenti une lassitude hier en
terminant le postage.

Il convient en effet de ne pas oublier l'essentiel Renan ce n'est pas le forum qui va te faire manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6663
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   Mar 08 Fév 2011, 22:19

pascal a écrit:


Il convient en effet de ne pas oublier l'essentiel Renan ce n'est pas le forum qui va te faire manger.

+ 1


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   

Revenir en haut Aller en bas
 
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» USN DESTROYERS CLASSE MAHAN
» USN DESTROYERS CLASSE PORTER
» USN DESTROYERS D'ESCORTE CLASSE DEALEY
» DESTROYERS CLASSE FORREST SHERMAN
» JAPON DESTROYERS CLASSE AKITZUKI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Amérique :: Etats Unis-
Sauter vers: