AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 206

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 206   Mer 12 Aoû 2009, 21:24

SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 206
(ALLEMAGNE)


Le U22 sous marin type 206 désarmé en décembre 2008


Avant propos

Si l'Allemagne ne fait pas partie des precurseurs en matière de sous marins, elle à pourtant contribué à son histoire. Par deux fois, les U-Boot (UnterSeeBoot navire sous marin) ont faillit faire basculer le sort de la guerre au profit de l'Allemagne.

Durant le premier conflit mondial, le sous marin fit une entrée fracassante. Le 22 septembre 1914, le sous marin U9 (Lieutenant de vaisseau Weddingen) torpilla coup sur coup au large des Pays Bas les croiseurs cuirassés Aboukir Cressy et Hogue.


Le U9 du LV Weddingen


Les sous marins s'attaquèrent ensuite aux convois traversant l'Atlantique pour des résultats qui mirent en peril la Grande Bretagne et surtout provoquèrent l'entrée en guerre des Etats Unis suite à la guerre sous marine à outrance.

Des parades furent certes mises en place (convois, bateaux pièges ou Q-Ship, routes protégées par des champs de mines) mais les problèmes de détection rendirent ses succès très limités.

Durant les années trente, la plupart des marines négligèrent la lutte ASM pour des raisons autant techniques que financières. Résultat quand les U-Boot attaquèrent le trafic commercial britannique les pertes devinrent rapidement préoccupantes. Il fallut attendre mai 1941 pour que la généralisation des convois et surtout le decryptage des communications allemandes ne limitent les pertes.

Une véritable course s'engagea alors entre la proie et le predateur, entre le sous marin et l'escorteur même si parfois l'un devenait l'autre. La généralisation du radar, du radiogoniomètre puis du porte-avions d'escorte poussèrent les sous marins à abandonner l'attaque en surface au profit de l'attaque en plongée.

Quand les avions de patrouille maritime américains et britanniques rendirent impossible la navigation en surface, les allemands après avoir expérimenté les sous marins AA (les fameux U-Flak) généralisèrent l'emploi du schnorchel, une invention néerlandaise qui permettait l'utilisation des moteurs diesels en plongée et donc le rechargement des batteries.


Le U995, un type VII exposé à Laboe (Schleswing Holstein)


En mai 1943 pourtant il devint évident que les alliés avaient repris le dessus par l'emploi de convois solidement escortés, par la présence de groupes de chasse organisés autour de porte-avions d'escorte, d'avions à très long rayon d'action comme le Liberator sans parler de l'action de la cellule de decryptage Ultra. Résultat : le nombre de sous marins détruits passa de 15 en avril à 40 en mai 1941.

La pression alliée devint si forte qu'elle poussa les allemands à dévelloper des sous marins révolutionnaires, le renforcement de la DCA et le schnorchel installés sur les Type VII et les Type IX ne pouvant être que des solutions transitoires.


Le U-3008 à été intensivement testé par les américains donnant notamment naissance à la classe Tang


Si le sous marins Type XVII (Walter) ne se révéla guère concluant en raison d'une propulsion peu fiable et potentiellement dangereuse, les deux autres projets les type XXI et XXIII vont se réveler bien plus promotteurs.

Les allemands ayant compris que l'attaque en surface n'était plus possible dessinèrent un véritable sous marin pouvant naviguer et combattre en plongée.

Ils dessinèrent une coque profilée débarassée du canon équipant encore tous les sous marins et surtout l'équipèrent de batteries à hautes performances. Résultat, pour la première fois, un sous marin était plus rapide en plongée qu'en surface.

Quand au type XXIII, il était la version réduite du type XXI avec seulement deux tubes lance-torpilles pour mener de véritables embuscades au large des ports ennemis : un tir suivit d'une brusque esquive.


Pour former les premiers sous mariniers de la Bundesmarine, cette dernière releva deux type XXIII sabordés dans le Skagerrak dont un fût rebaptisé Hecht (brochet)


Fort heureusement pour les alliés, peu de sous marins furent effectivement mis en service dans un contexte ou le manque de carburant obligeait la Kriegsmarine à sacrifier l'entrainement au profit des missions opérationnelles ce qui ne permettait pas aux équipages de l'U-Bootwafe de tirer la pleine mesure du talent de leurs ingénieurs.

Depuis soixante-quatre ans, on s'est souvent demandé ce qui se serait passé si ces sous marins avaient été engagés en 1943/44 contre les convois alliés.

Il est peu probable que ces sous marins auraient pu renverser le court du conflit, la supériorité des alliés était trop importante mais elle aurait probablement gênée la progression alliée et rendu la libération de l'Europe plus longue et couteuse d'autant que les type XXI étaient plus rapides en plongée que bien des escorteurs.

Genèse des Type 206

Le U9 est aujourd'hui musée au Technikmuseum de Speyer (Rhénanie-Palatinat


En 1954, la République Fédérale Allemande fût autorisé à construire de nouveaux sous marins d'un tonnage inférieur à 350 tonnes. Cela n'était pas une mesure trop pénalisante puisque le rôle de la Bundesmarine était essentiellement le combat en mer Baltique, une mer dont la profondeur moyenne n'excède pas 80m.

Suite aux trois type 201 (sur douze prévus, l'arrêt de la construction s'expliquant par la mauvaise qualité de l'acier amagnétique), les allemands mirent en service une version allongée et plus performante, le Type 205 dont douze exemplaires furent mis en service entre 1962 et 1969 et désarmés pour un dès 1965, trois en 1974, un en 1991, trois en 1993, un en 2003 et un 2005.

Les chantiers allemands s'intéressèrent rapidement à l'export et dévellopèrent un projet de sous marins plus gros que le type 205 (la CEE avait autorisé l'Allemagne à construire dix exemplaires pour l'export) et pouvant opérer pour des opérations océaniques.

La marine israélienne commanda ainsi trois submersibles de 600 tonnes, le type 540 qui furent construits entre 1973 et 1975 en Angleterre (pour des raisons politiques évidentes).

La marine allemande se montra rapidement intéressée et commanda 18 sous marins type 206 de 450 tonnes, dérivés des type 540.


Le Gal est aujourd'hui musée à Haïfa

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 206   Mer 12 Aoû 2009, 21:38

Historique

Un type 206 à quai. En arrière un plan, l'une des quatre frégates antiaériennes de classe De Zeven Provincien de la marine néerlandaise

Les sous marins type 206 ont été immatriculés U13 à U30. Aujourd'hui, seulement six d'entre eux sont encore en service après avoir été modernisés pour douze d'entre eux entee 1987 et 1192 avec un nouveau sonar, de nouveaux périscopes, un nouveau système ESM, un GPS et de nouvelles torpilles sans parler d'une révision complète de la propulsion. Les sous marins modernisés ont été donc rebaptisés type 206A

Les sous marins non modernisés étaient les U13 (avril 1973-septembre 1997) U14 (avril 1973-septembre 1997) U19 (novembre 1973-août 1998) U20 (mai 1974-septembre 1996) U21 (août 1974-juin 1998) et U27 (octobre 1974-juin 1998)

Les U13, U14,U19,U20 et 21 furent vendus à l'Indonésie le 23 septembre 1997 mais la crise économique qui frappa l'Asie du Sud Est cette année là provoqua la suspension de la commande en janvier et l'annulation en septembre 1998. Ils ont tous été démolis.


Le U18 en phase d'immersion. Il est encore en service en 2009

Les 12 type 206A sont les suivants : U15,U16,U17,U18,U22,U23,U24,U25,U26, U28,U29 et U30.

Le U28 à été désarmé le 30 juin 2004, le U26 le 9 novembre 2005, le U29 le 20 décembre 2006, le U30 en janvier 2007, le U22 et le U25 en décembre 2008.

Il ne reste donc en service que les U15,U16,U17,U18, U23 et U24 qui doivent être désarmés entre 2009 et 2012. Quatre d'entre eux pourraient être vendus à l'Egypte, deux à la Bulgarie et un aux EUA.


Un sous marin type 206 en exercice avec des commandos marine allemands

Caracteristiques Techniques

Un type 206 naviguant en surface

Déplacement : 450 tonnes en surface 520 tonnes en plongée

Dimensions : longueur 48.60m largeur 4.60m tirant d'eau : 4.30m

Propulsion : propulsion diesel-électrique avec deux diesels MTU 12V 493 A2 de 441 kW entrainant chacun une génératrice électrique Asea-Brown Boveri. Un moteur Siemens-Schukert-Werke de 1100 kW. Hélice à cinq pales pour les type 206 et sept pales pour les type 206A.

Vitesse maximale : 10 noeuds en surface 17 noeuds en plongée

Distance franchissable : 4500 miles juridiques à 5 noeuds en surface 228 miles nautiques à 4 noeuds en plongée

Immersion : 160 à 200m

Electronique :

-Un radar de surveillance et de navigation Thomson-CSF Calypso.

-Un sonar STN Atlas DBQS-21 (CSU-83)

-Un sonar passif Thomson-CSF DUUX 2

-Un détecteur DR2000 et des leurres Thorn EMI Sarie

-Un système d'interception sonar Safare Velox

-Un sonar antimines EDO900

Armement : 8 tubes lance-torpilles de 533mm concentrés à l'avant pour 16 torpilles Seehecht (L : 6.60m diamètre 533mm Poids: 1370kg dont 260kg de charge militaire vitesse maximale : 35 noeuds
portée : 20km) ou 16 mines. 12 mines en ceinture extérieure peuvent être transportées

Equipage : 4 officiers et 18 hommes


Vue rapprochée d'un kiosque d'un sous marin type 209

Sources

-Flottes de combat 2008

-Et l'Océan fût leur tombe

-Encyclopédie des armes Tome 8 «les sous marins conventionnels» p1881-1900

-Encyclopédie des armes Tome 6 «les sous marins de l'Axe» p1221-1240

-Marines et forces navales HS n°8 p22-38 «Allemagne : tradition et exportation»

-Marines et forces navales HS n°13 «Les U-Boot»

-Ressources internet diverses

FIN DE L'ARTICLE
A VENIR : PORTE-AVIONS HERMES (1920)


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 206   Ven 04 Juin 2010, 10:16

L’Allemagne désarme 6 sous-marins parmi les plus anciens

http://www.corlobe.tk/article19863.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 206   Jeu 23 Sep 2010, 11:26

Pour info, la Thailande semble intéressée par deux unités U206... A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 206   Jeu 23 Sep 2010, 13:54

Cela fait des années que l'on annonce que la marine thaïlandaise veut acquérir des sous marins. Ils étaient déjà sur les Gal israéliens et puis si ils les achètent, ils vont sûrement autant les utiliser que le Chari Naruebet Mr. Green .

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 206   

Revenir en haut Aller en bas
 
SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 206
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 206
» SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 209
» SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 212
» SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE KILO
» SOUS MARINS D'ATTAQUE TYPE 214

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: Allemagne-
Sauter vers: