AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 nouvelle batellerie des BPC TCD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: nouvelle batellerie des BPC TCD   Mer 01 Oct 2008, 09:23

je reprends le post de Dadou sur le BPC, car bca merite un topic

Enfin peut être du nouveau pour la future battelerie des BPC =


Citation:
NOM DE CODE : L-CAT

Les Chantiers Gamelin basés à La Rochelle, se sont vus confier la construction d’un
démonstrateur prototype d’engin de débarquement pour le Groupe CNIM (Constructions
Industrielles de la Méditerranée) basé à la Seyne Sur Mer.

Le L-CAT en construction dans les ateliers Rochelais du Chantier Naval Gamelin,
depuis 8 mois est aujourd’hui en partie terminé.

Le navire est assemblé et sa mise à l’eau est programmée pour juillet 2008. S’en
suivront des essais en mer dans les pertuis Rochelais.

Le L-CAT, transbordeur civil ou militaire peut charger et décharger sur n’importe quel rivage
non équipé.

Long de 30 mètres, naviguant entre 20 et 30 noeuds, en portant plus de 100 tonnes de fret
ou plus de 150 personnes
, le L-CAT sera visible à Toulon et présenté à Paris dans le cadre
du salon Euronaval 2008.












vous avez observez que:
1- Enfin des engin roro francais, ce sont les premiers
2- tres bon concept, je me suis aussi poses la question de l'echouage et de la solidite. evidement avec une coque alu, faudrat faire gaffe.... autant q'avec une coque en acier.
car comme l'alu est plus leger, vous pouvez quadruplez l'epaisseur de la tole si vous voulez, ca ferat le meme poids, mais une resistance a la deformation plus importante.
3- le tablier entre les deux coques est relevalble avec 4 verins. donc il est soit sous la flotte si vous voulez pour le dechargement, soit un bon metre au dessus. sinon, j'espere bien sur que les biffins aiment etre douches ! mais bon, avec un CTM...
4- il manque une ligne de mouillage a l'arrierre pour se desenchouer.... ca vat poser un probleme
5- j'espere qu'il a des helices carenes, et PAS des hydrojet, car ces trucs n'aiments pas le sable et les graviers.
6- 45mm d'alu arretent une balle de 12.7 tires avec un angle de 45 degres. j'esperes pour le pilote de cette barge qui est au premiere loge d'avoir cette couverture. de toute facons c'est mieux qu'un CTM ou un EDIC
7- les bras qui maintiennent les deux coques ensembles vont morfler a mors pendant le gros temps, j'espere qu'ils ont ete prevus tres tres tres tres tres solide..... et pas juste "bien calcules"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 38
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Mer 01 Oct 2008, 09:49

Bill a écrit:
je reprends le post de Dadou sur le BPC, car bca merite un topic

Enfin peut être du nouveau pour la future battelerie des BPC =

vous avez observez que:
1- Enfin des engin roro francais, ce sont les premiers
2- tres bon concept, je me suis aussi poses la question de l'echouage et de la solidite. evidement avec une coque alu, faudrat faire gaffe.... autant q'avec une coque en acier.
car comme l'alu est plus leger, vous pouvez quadruplez l'epaisseur de la tole si vous voulez, ca ferat le meme poids, mais une resistance a la deformation plus importante.
3- le tablier entre les deux coques est relevalble avec 4 verins. donc il est soit sous la flotte si vous voulez pour le dechargement, soit un bon metre au dessus. sinon, j'espere bien sur que les biffins aiment etre douches ! mais bon, avec un CTM...
4- il manque une ligne de mouillage a l'arrierre pour se desenchouer.... ca vat poser un probleme
5- j'espere qu'il a des helices carenes, et PAS des hydrojet, car ces trucs n'aiments pas le sable et les graviers.
6- 45mm d'alu arretent une balle de 12.7 tires avec un angle de 45 degres. j'esperes pour le pilote de cette barge qui est au premiere loge d'avoir cette couverture. de toute facons c'est mieux qu'un CTM ou un EDIC
7- les bras qui maintiennent les deux coques ensembles vont morfler a mors pendant le gros temps, j'espere qu'ils ont ete prevus tres tres tres tres tres solide..... et pas juste "bien calcules"

Ccou bill, Wink
très bonnes observations

- A 1ere vue, ce truc me parait etre un engin bizarre, un LCM/EDIC style catamaran What the fuck ?!?

- A mon avis beaucoup trop fragile pour etre utilisé en cas de conflit (comme...................les BPC ).................

- vitesse de 20-30 noeuds, c'est assez bien, mais tant qu'a faire les choses en ...."rupture", pourquoi ne pas avoir éssayé le concept LCAC américain ?

car le concept de LCAC permet une plus grande vitesse (40 voir 50 noeuds en condition optimale) et si il parait fragile, est quand meme relativement....robuste et épprouvé

De plus quand ont voit la taille de ce truc, il est clair qu'il apparait bien plus gros que les LCM, bref un BPC en emportera 1, voir 2 ? maxi ?

A mon avis perso, peut etre un mauvais choix ! voir un très mauvais choix
(mais sera mieux que les LCM et EDIC ressemblant à ceux de 1945)


je crois qu'il serait mieux utiliser par les civils pour les transports vers les iles (ile de ré, iles bretonnes.....)

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: teur   Mer 01 Oct 2008, 13:00

colombamike a écrit:
- vitesse de 20-30 noeuds, c'est assez bien, mais tant qu'a faire les choses en ...."rupture", pourquoi ne pas avoir éssayé le concept LCAC américain ?

car le concept de LCAC permet une plus grande vitesse (40 voir 50 noeuds en condition optimale) et si il parait fragile, est quand meme relativement....robuste et épprouvé
D'autant qu'en la matière on avait l'expérience de l'Agnes 200 au début des années 90...

Il était capable d'évoluer sur coussin d'air ou sur coque catamaran. Un engin très novateur, même encore aujourd'hui...

*EDITER*

Par ailleurs, je ne trouve pas les caractéristique (dimensions, déplacement...etc.) de ce L-CAT.
Revenir en haut Aller en bas
Jefgte
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1488
Age : 61
Ville : France
Emploi : Dessinateur Projeteur
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Mer 01 Oct 2008, 14:17

scratch scratch scratch
J'ai l'impression que le BE qui a dessiné ce truc c'est fait plaisir.
- Tablier mobile entre les 2 coques...inutile et nuit gravement à la solidité de l'engin par gros temps
- propulsion par hydrojet... mauvais choix pour un engin de débarquement sensé évoluer en faible profondeur.

Fallait pomper les engins ricains robuste et qui utilisent des solutions éprouvées.

Bref:
Trop compliqué
Trop fragile
et surement trop cher


Jef salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: NOUVELLE BATELLERIE DES BPC ET TCD   Mer 01 Oct 2008, 19:17

Après recherche sur le net le tirand d'eau de ces engins de debarquement
est de 0.60 m lège et 2.30 en charge max.par ailleur la coque remonte légerement sur l'avant afin de permettre un debarquement par petit fond ;environ 1 m .Pour la robustesse seul les essais ,démontreront la validité du concept La partie avant remontant permettra d'en embarquer peut etre 2 à bord des BPC car le radier de ceux ci ne mesure que 57.50 m .donc l"avant des L CAT devra déborder sur le plan incliné du radier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: NOUVELLE BATELLERIE DES BPC ET TCD   Mer 01 Oct 2008, 19:21

Les dimensions du L CAT sont:L 30 M,l 13.5 m deplacement 162 tx pc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Mer 01 Oct 2008, 19:39

C'est marrant, ça ressemble un peu à un projet novateur que j'avais étudié il ya 5 ans maintenant, dans mon ancien bureau d'étude. Tellement novateur, d'ailleurs que je n'ai toujours pas le droit d'en parler affraid
Je me demande ce que le projet est devenu, on avait fait un petit proto mais depuis plus de nouvelles. Cela dit, c'était beaucoup plus malin que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Jeu 02 Oct 2008, 11:49

Mouais bof, comme dit précédement mieux vaudrait acheter quatre ou cinq LCAC, une solution éprouvée, que se lancer dans un nouveau développement. Fin bon, au moins ca donnera du travail à nos usines/bureaux d'études.
Revenir en haut Aller en bas
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5427
Age : 45
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Jeu 02 Oct 2008, 18:45

Projet validé et fiabilisé, mais construit aux USA... On revient sur le même sujet, il faut faire travailler notre industrie moribonde même si ce n'est pas la meilleure... Sinon, tout notre savoir-faire disparaîtra et l'on se retrouvera à acheter tout ce qui traîne sur les étagères des voisins, jusqu'au jour où nous ne pourrons plus rien acheter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Ven 03 Oct 2008, 14:30

euh, colombamike, vas y mollo quand meme ! Laughing

j'ai donne mon avis d'ingenieur, mais ne deforme pas ma premiere observation, a savoir la resitance a l'echouage.

1- je n'ai absolument rien contre une coque alu, bien au contraire, la resistance ne se mesure pas a la durete loin de la.
sinon, met donc des roues en acier plutot que des pneus en caoutchouc sur ta voiture, tu me diras alors combien de km en plus tu feras Laughing Laughing Laughing

de plus, comme je l'ai dit, a poids egal, tu peus multiplier par 4 l'epaisseur de la tole en utilisant de l'alu, et je prefere voir 40mm d'alu que 10 d'acier !!
de toutes facon, le peak avant est tres justement cloisonne et desines a se remplir un jour ou l'autre. et la, le fait d'avoir de l'alu, vat t'eviter de voir ta coque se faire percer par la rouille par l'interieur, comme une vieille deux-chevaux.
donc, l'alu, pour moi, pas de probleme.

2- je ne vois pas tres bien la raison du tablier mobile monte sur verin, en fait, j'aurais preferes un pont soudes sur les deux coques, avec le pont au dessus de la flottaison, et pas de bras de raccordements qui vont travailles a mort dans le gros temps en plus de limiter la hauteur de chargement... genre le gros camion qui passe pas car il est trop haut Laughing Laughing
a y reflechir, peut etre que la raison est que le radier des BPC est couvert et la porte d'une certaine hauteur, il est peut etre necessaire de rabaisser les chargement sureleves comme les chars ou justement les gros camions ??? mais ca me parait idiot scratch scratch scratch
cela dit, il y a peut etre, des bras entre les coques et sous le ponts, qui ne sont donc pas visible. ca renforcerait l'ensemble de maniere tres importantes, et pour peut que les ingenieurs et technicien qui ont fait cet engin ne soit pas idiot, ces bras aurais meme une forme leurs donnant de la portance avec un peut de vitesse, des bras "ailes" ou "Hydrofoil" en quelques sorte
thumright thumright thumright
mais evidement, ces bras n'apparraissent pas au moment du chargement sur le camion, ont ils ete demontes ou sont betement inexistant ??
What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!?


3- l'absence visible de guindeau a l'arriere, oui, la c'est effectivement une belle connerie, le jour ou cette barge vat s'echouer un peut vite, elle ne pourrat jouer que sur ces moteurs pour se tirer de la, et elle ne pourrat pas tirer sur son ancre largues a l'arriere comme les EDIC, les BATRAL ou n'importe quels foutus barge un peu grosse le fait.
evidement, j'imagine qu'il y a des ballast et qu'ont peut jouer avec, mais les EDIC et BATRAL et meme LCT de la WW2 en ont, ca ne les empeche pas d'avoir une grosse ancre a l'arriere
2 solution alors: soit le BPC embarque un remorqueur, soit il se trouve un vieux CTM qui ramene un buldozer pour pouvoir repousser la barge a la flotte

4- les hydrojets... deja, en marche arriere, ca n'a rien dans le ventre, et j'ai vut ce que donnait les eaux limoneuses de la guyane sur les hydrojets des patrouilleurs Stenia et Stellis en guyane....et qui etait bien content d'avoir aussi une helice, et pas juste les deux jets !!!
Je prefere donc de bonnes vielles helice, carene de preference, avec des pales demontables a l'aide d'une cle a pipe, et une caisse de pale de remplacement dans un coin sur le BPC

5- la longueur qui a priori ne permet pas d'en caser 2 dans le BPC, c'est a verifier, car l'avant du radier du BPC est en pente, peut etre qu'en fait, c'est a esperer, que ont peut tout juste pil poil embarquer deux de ces engins dedans.
sinon, il faudrat faire deux modeles, un petit et un gros.... emboitable !! comme nom, je propose alors "Laurel" et "Hardy"
lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Mer 08 Oct 2008, 15:18

vous vous en foutez de mon topic


je vous hais

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 38
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Mer 08 Oct 2008, 16:11

Bill a écrit:
vous vous en foutez de mon topic
:marinsimspon:je vous hais:marinsimspon:

lol! arf bill et ses susceptibilités Laughing
Wink

Plus sérieusement, ce concept de LCA/LCM catamaran me parait fragile
N'oublions pas qu'un navier amphibie de ce type doit etre assez solide pour "beacher".
Le concept des LCAC est extremement éfficace, car le style overcraft/juppe de subtentation permet :
- de limiter le frottement sur l'eau
- il est moins vulnérables aux mines navales
- permet de bien "beacher", voir meme d'avancer dans les terres (tant qu'il n'y a pas d'obstacles: rocher, ect...)
- permet de grandes vitesses (40 voir 50 noeuds)

le style catamaran, si lui aussi permet une certaine vitesse (30-40 noeuds), a ses limites:
- le catamaran est moins manoeuvrables que le LCAC
- il reste un peux vulnérable aux mine
- une coque en aluminium est quand meme fragile ! (surtout les 2 proues du navires, qui sont destiné a "beacher" des douzaines ou centaines de fois durant la vie du navire)

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5427
Age : 45
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Mer 08 Oct 2008, 18:27

Quelqu'un a fait la remarque : les Mistral et Tonnerre ne sont pas des bâtiments de première ligne... Alors pourquoi leur affubler des LCAC peut-être (c'est à méditer ) plus opérationnels que ces catamarans ? Je préfère quand même une ou deux coques en alu qu'un coussin d'air, lorsqu'il y a à bord un Leclerc de 60 tonnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Mer 08 Oct 2008, 19:15

mais pourquoi une coque alu est plus fragile qu'une coque acier a l'echouage scratch scratch scratch

meme si cette coque serait en acier, les toles ne feront pas 20 cm d'epaisseur tu sais

je pense aussi qu'un cata serait plus fiable qu'un truc equipe de moteur d'avion situe a 3 metres au dessus de la mer... bonjour l'entretien et les pannes
par contre, je le redit, les hydro jets en marche arriere pour se desenchouer... c'est de la daube

sinon, ne vous inquietez pas, ont irat pas debarquez chez les mechants, seuleument chez les gentils. si ont avait une armee equipes pour faire la guerre, ca se saurait quand meme

par exemple, la Task Force 007 envoye faire peur au japonais et au Chinois
- un BPC avec 2 CIWS "Mistral" et 2 CIWS "12.7"
- la fregatte AA "Primaguet" AEGIS type F70 equipes de crotales

en soutien (a Nantes, Toulon ou Brest)
- une FLF ASM
- le BSM Loire

embarques a bord du Mistral:
- 2 gazelles HOT anti navire
- 2 ALouette 3
- Un drone (fournis par le service commerciale de Thales a des fins publicitaire)thumright

- 2 chariots elevateur Manitou
- 20 Jeeps de la Kfor au batteries a plat
- 3 camions Renault pareil
- 2 CTM d'assaut rapide

naon... je suis mechant la quand meme

honneur au Marin qui vont se coltiner le sale boulot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 38
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Jeu 09 Oct 2008, 09:17

lowlow a écrit:
Quelqu'un a fait la remarque : les Mistral et Tonnerre ne sont pas des bâtiments de première ligne... Alors pourquoi leur affubler des LCAC peut-être (c'est à méditer ) plus opérationnels que ces catamarans ? Je préfère quand même une ou deux coques en alu qu'un coussin d'air, lorsqu'il y a à bord un Leclerc de 60 tonnes...

tu oubli que les américains maitrisent déja depuis plus de 25 ans le concept LCAC, ils en ont fabriquer plus de 100 (+ d'autres sous licence chez des pays amis). Et les LCAC peuvent (je crois scratch ), embarquer un chars Abrams... Neutral Neutral

D'ailleur ils étudient déja les remplacant des actuels LCAC....

Bill a écrit:
sinon, ne vous inquietez pas, ont irat pas debarquez chez les mechants, seuleument chez les gentils. si ont avait une armee equipes pour faire la guerre, ca se saurait quand meme

par exemple, la Task Force 007 envoye faire peur au japonais et au Chinois
- un BPC avec 2 CIWS "Mistral" et 2 CIWS "12.7"
- la fregatte AA "Primaguet" AEGIS type F70 equipes de crotales

en soutien (a Nantes, Toulon ou Brest)
- une FLF ASM
- le BSM Loire

embarques a bord du Mistral:
- 2 gazelles HOT anti navire
- 2 ALouette 3
- Un drone (fournis par le service commerciale de Thales a des fins publicitaire)thumright

- 2 chariots elevateur Manitou
- 20 Jeeps de la Kfor au batteries a plat
- 3 camions Renault pareil
- 2 CTM d'assaut rapide

naon... je suis mechant la quand meme

honneur au Marin qui vont se coltiner le sale boulot


lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol!
Arf ce bill, je l''adore !
lol!
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2286
Age : 47
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Jeu 09 Oct 2008, 15:00

Je confirme :





Char Coreen:


Sinon ils sont tjrs bien rempli :

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 38
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Jeu 09 Oct 2008, 15:29

JollyRogers a écrit:
Je confirme

merci jolly roger
c'est bien ce qu'il me semblait thumright

Revenons en a nous moutons !

Quel est le tirant d'eau de cet engin ? car:
Ce truc sera totalement inadapté pour les plages dont le "gradient" (je crois qu'on appelle ca comme ca scratch ) est à la fois très faible et peux profond.

(Bref, ce truc pourra t-il beacher des chars sur une plage dont les fonds sont très peux profond (1-2m) jusqu'a 100-150m au large?.........ou biens les leclercs nageront ils peut etre jusqu'a la plage Mr.Red Mr.Red )

Perso, pour moi ce design est typique des "ptits plaisirs" que se font les ingénieurs francais (ceci n'est pas une attaque envers nos ingénieurs)

Mais je ne peux m'empecher de penser au syndrome "très franco-francais":

bref ont concoit quelque chose de beau, jolie, qui parait novateur, mais au final, soit c'est trop fragile, soit inadapté, soit le truc ne se vend pas !

J'attend de voir ces engins amphibies en actions, "beachant" impéccablement des Leclercs, des VBCI, des Ceasars sur une plage d'un pays hostiles !


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Sam 11 Oct 2008, 14:14

mauvaise langue

si le cata vient a mare haute, jette l'ancre, alors a maree basse il est au sec et les chars et les biffins peuvent debarquer peinard.
il peut ensuite repartir a Maree haute.

sa vitesse serat grandement aprecie pour la liberation du Mont saint Michel par exemple, car les marees y progressent a la vitess3e d'un cheval au galop

ou alors, le cata peut venir a vide tres pres du bord.

bon, c'est sur, si un char de 60 tonnes y monte... ca vat vat etre galere

enfin, honnetement, il faut arreter e tous denigrer.
cette barge vat certainement faire l'objet d'essais et nous saurons alors ce qu'elle vaut. pour ma part, je ne suis pas mecontent de voir une solution B par rapport au LCAC.
si d'ici un an, la marine en commande 3 de plus c'est bon, si non....

j'ai une rectification a faire sur un precedent post.
j'ai dit une betise, ce n'est pas 2 Alouette qu'il y avait sur le Mistral, mais une seule.

sinon, pour remplacer la Jeanne, un BPC est fantastique, car il n'y a aucun probleme pour mettre des salles de classes avec des murs en parpaing dans le hangar
ce n'est pas les helicos qui vont gener
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: test   Dim 12 Oct 2008, 13:06

Après une période d'essais, ce serait bien de faire des comparatifs en situations réeles entre le cata et un LCAC (embarquement/débarquement de Leclercs, d'AMX 10RC, de véhicules d'infanterie, de troupes, de réfugiers, résistance aux impacts de balles et aux explosifs légers, tenue dans une mer formée etc etc...) pour savoir ce qui est le plus adapté à nos besoins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Dim 12 Oct 2008, 13:51

je pense qu'il y a des avantages et des inconvenients de part et d'autres, tout est une affaire de choix en fait

je pense que le cata est plus fiable que le le LCAC, surtout par grosse mer
ensuite, resistance au impact, je ne crois pas non plus que le LCAC soit blindes !

le groupe forme autour du Tarawa qui tournique en mediterranes n'a pas de LCAC, juste des vieux LCU qui sont proche de l'EDIC en fait. il doit y avoir une raison a ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2286
Age : 47
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Dim 12 Oct 2008, 14:39

ben raison ou raison et demie ... les radiers des navires amphibies US sont normalement equipe de LCU et pas des LCAC , eux sont plus embarques dans les navires comme le LSD type 41 et 49 et LPD-17, ainsi que sur les gros amphibiens ... lol!

maintenant j'suis sur que les WASP ne prennent que les LCAC, mais les Tarawa ,je pense qu'ils sont plus adapter a prendre les vieux LCU (enfin vieux c'est grand dire) ... reste a connaître les navires prevus dans la task force du Tarawa en mediterannee et son deployement Rolling Eyes Liban ou autre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 38
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Mer 15 Oct 2008, 10:01

ccou, je cite:
CNIM dévoile à Toulon son catamaran de débarquement


Le L-CAT en manoeuvres à Toulon
crédits : JEAN-LOUIS VENNE
15/10/2008

Voilà ce qui pourrait bien remplacer, dans les prochaines années, la batellerie de la flotte française. Conçu par les Constructions Navales et Industrielles de la Méditerranée (CNIM) et réalisé en toute discrétion aux chantiers Gamelin, à La Rochelle, le Landing Catamaran (L-CAT) est arrivé le 7 octobre à Toulon, après une traversée d'une dizaine de jours réalisée par ses propres moyens. Après quelques manoeuvres, notamment un plageage, hier, à côté du fort de l'Eguillette (voir l'ensemble des photos en fin d'article), le L-CAT sera baptisé aujourd'hui.

Le L-CAT devant le BPC Mistral (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Le L-CAT avec 6 VAB (© : CNIM)

Le L-CAT avec deux chars lourds (© : CNIM)

Le L-CAT avec des chars lourds (© : CNIM)

30 noeuds et une plateforme élévatrice

Révolutionnaire, le concept porte sur un catamaran à grande vitesse convertible en chaland de débarquement. Long de 30 mètres pour une largeur de 12.8 mètres, le L-CAT se compose de deux coques et d'une plateforme de chargement centrale (23 mètres de long sur 6.9 mètres de large). Quatre vérins hydrauliques permettent à cette plateforme de monter ou descendre, à la manière d'un ascenseur. Embarquable sur Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) ou sur Transport de Chalands de Débarquement (TCD), le L-CAT est conçu pour être opéré en catamaran durant les périodes de transit entre le navire porteur et la côte. La plateforme est alors en position haute et la configuration en catamaran permet non seulement une bonne tenue à la mer, mais aussi une vitesse très élevée, atteignant près de 30 noeuds (20 noeuds à pleine charge). A l'approche de la plage, la plateforme va s'abaisser, afin d'obtenir un bateau à fond plat permettant le débarquement des hommes, des véhicules et du matériel (voir photos ci-après). Le L-CAT peut embarquer une charge de 130 tonnes, soit deux chars de bataille du type Leclerc, 4 chars légers ou 6 véhicules de l'avant blindé (VAB). A pleine charge, son tirant d'eau atteint 2.5 mètres en transit, et 60 centimètres en mode débarquement.

Abaissement de la plateforme près de la plage (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Abaissement de la plateforme près de la plage (© : JEAN-LOUIS VENNE)

(© : JEAN-LOUIS VENNE)

(© : JEAN-LOUIS VENNE)

(© : JEAN-LOUIS VENNE)

Abaissement de la plateforme près de la plage (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Abaissement de la plateforme près de la plage (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Abaissement de la plateforme près de la plage (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Abaissement de la plateforme près de la plage (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Un Ro-Ro en aluminium doté de Waterjets

La propulsion, articulée autour de quatre moteurs diesels et deux waterjets, développe une puissance de 5 MW. Elle permet un temps de transit raccourci vers la zone de plageage et un retour à vide très rapide vers le BPC ou le TCD, afin de réduire la durée entre deux rotations. Un BPC du type Mistral pourrait embarquer deux L-CAT. Conçu pour être mis à l'eau à une dizaine de nautiques des côtes, le catamaran affiche une autonomie de 1000 nautiques à 15 noeuds.

Le L-CAT à pleine vitesse (© : CNIM)

Le L-CAT (© : CNIM)
On notera que le L-CAT, armé par 4 personnes, présente un autre avantage par rapport aux actuels chalands de débarquement : la facilité des opérations de débarquement. Du type Roll on - Roll off (Ro-Ro), il dispose, sur chaque extrémité de la plateforme, d'une rampe d'accès. Il peut donc charger et décharger sa cargaison par l'avant ou l'arrière, contrairement aux CTM et CDIC, obligés d'effectuer ces opérations par la proue. Sur l'ancienne génération, l'arrière est en effet occupé par le poste de pilotage, alors que celui du L-CAT se situe à l'avant, sur le côté tribord. L'adoption d'une coque en aluminium, très visible sur le prototype qui n'est pas peint, permet, en outre, un gain de poids appréciable et une maintenance plus facile. Elle solutionne en effet les problèmes de corrosion.

Le poste de pilotage, à tribord (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Le L-CAT avec plateforme en position haute (© : CNIM)


Le L-CAT avec plateforme en position basse (© : CNIM)

Un prototype réalisé sur fonds propres

Sur le papier, le concept du bateau convertible était une évidence. Le L-CAT, reconfigurable, répond en effet aux problématiques auxquelles sont confrontées les marines actuelles, à commencer par la Marine nationale. Si la flotte des bâtiments de transport, comme les BPC ou TCD, a en effet été renouvelée ces dernières années, les navires mettent toujours en oeuvre une batellerie dont la conception remonte aux années 40. Les chalands de transport de matériel (CTM), notamment, sont peu manoeuvrants et très lents. Ils ne présentent qu'un faible rayon d'action et des qualités nautiques médiocres, conséquence de leur fond plat. Outre une météo relativement clémente, ces caractéristiques imposent donc, en cas d'opération amphibie, que les bâtiments de transport se rapprochent de la côte pour projeter leurs CTM. Il en résulte donc une plus grande vulnérabilité des BPC et TCD face aux attaques lancées depuis le littoral. De plus, le temps mis par les actuels chalands pour réaliser leurs rotations demeure trop long, la vitesse des CTM étant inférieure à 10 noeuds. Les chalands de débarquement d'infanterie et de chars (CDIC, au nombre de deux dans la marine), bien que plus gros que les CTM (59.4 mètres contre 23.8 mètres), présentent eux aussi l'inconvénient d'être lents (10.5 noeuds) et leur fond plat empêche leur déploiement dans une mer mauvaise.

Un CTM devant un BPC (© : Marine nationale)

C'est pourquoi la marine étudie le remplacement de ses 15 CTM et 2 CDIC par une nouvelle génération, appelée Engin de Débarquement Amphibie (EDA). Dans le cadre du futur appel d'offres sur l'EDA, attendu dans les deux prochaines années, CNIM espère placer son L-CAT. Mais, pour appuyer les études, il fallait pouvoir démontrer à la mer et sur les plages ses performances théoriques. C'est pourquoi la société a financé, sur fonds propres, la réalisation d'un prototype, qui va désormais pouvoir être testé en conditions réelles.

Le MultiPurpose Patrol - MPC, plus gros que le L-CAT (© : CNIM)

Le MultiPurpose Patrol - MPC (© : CNIM)

Marché national et export : Une gamme allant de 200 à 2000 tonnes

En dehors de la France, CNIM espère convaincre d'autres flottes d'adopter le L-CAT. La plupart des pays mettent actuellement en oeuvre des chalands plus ou moins identiques, les nouveaux modèles n'étant que des améliorations d'un concept plus que cinquantenaire. Seuls les Etats-Unis ont développé un autre engin, le Landing Craft Air Cushion, gros hydroglisseur capables de transporter 90 tonnes de fret à la vitesse maximale de 54 noeuds. Le LCAC américain se révèle néanmoins très couteux à l'achat et en entretien. En somme, hors de portée de marines autres que l'US Navy.
Le marché présente donc un réel potentiel pour l'industriel français, qui a imaginé toute une gamme de bateaux en fonction des besoins des clients. Suivant le même concept de catamaran avec plateforme élévatrice, des modèles plus importants ont été conçus, le plus gros affichant un déplacement de 2000 tonnes. Disposant d'une superstructure couvrant partiellement ou totalement la plateforme de chargement (mais avec toujours les rampes avant et arrière), ces catamarans affichent une autonomie plus importante.

Le MultiPurpose Vessel - MPV (© : CNIM)

MPV : Quand le concept du L-CAT devient un bâtiment d'intervention hauturier

Dans cette famille, on retiendra notamment le MultiPurpose Projection Vessel. Long de 90 mètres, le MPV est une véritable unité hauturière. Pouvant embarquer de l'armement (artillerie, missiles antiaériens et antinavires...), sa taille lui permet de disposer d'une plateforme et d'un hangar pour hélicoptère ou drones. Quant aux deux flotteurs, compte tenu de leurs dimensions, ils peuvent héberger un système de mise à l'eau d'embarcations rapides (voir même un système de sonar remorqué).

Le MultiPurpose Vessel - MPV (© : CNIM)

Le MPV se prête donc bien aux missions de surveillance et de protection du trafic maritime (par exemple contre la piraterie), ou encore aux missions de lutte contre le narcotrafic. Mais, dans le même temps, il conserve les capacités de transport et de débarquement des L-CAT. On peut donc l'utiliser pour le projeter des troupes et des véhicules, ainsi que pour mener des opérations humanitaires. En effet, suite à des catastrophes naturelles, l'envoi d'aide dans une zone sinistrée où les infrastructures portuaires sont inexistantes ou inutilisable est souvent difficile. L'utilisation de navires de débarquement est donc très utile, à l'image des nombreuses missions réalisées ces dernières années par les Bâtiments de transports légers français basés outre-mer. Avec le MPV, CNIM espère, d'ailleurs, se positionner sur le projet BIS (Bâtiments d'Intervention et de Souveraineté), visant à remplacer les actuels Batral.

Le MPV dans une mission humanitaire (© : CNIM)

LE L-CAT en images

Pour refermer cet article, nous vous proposons une très belle série de clichés réalisés par Annie et Jean-Louis Venne. Ces images permettent, pour la première fois, de découvrir sous toutes ses coutures le L-CAT. A découvrir également une vidéo des manoeuvres de plageage de l'engin


Arrivée du L-CAT le 7 octobre à Toulon (© : ANNIE VENNE)

Arrivée du L-CAT le 7 octobre à Toulon (© : ANNIE VENNE)

Arrivée du L-CAT le 7 octobre à Toulon (© : ANNIE VENNE)


Arrivée du L-CAT le 7 octobre à Toulon (© : ANNIE VENNE)

Manoeuvres, hier à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Manoeuvres, hier à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Manoeuvres, hier à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Manoeuvres, hier à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Manoeuvres, hier à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Manoeuvres, hier à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Manoeuvres, hier à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Manoeuvres, hier à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
Manoeuvres, hier à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Manoeuvres, hier à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Manoeuvres, hier à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Manoeuvres, hier à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
Bon allez bill, ya des photos plus précise de la bete !
Quels sont tes observations ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Mer 15 Oct 2008, 11:43

Salut
Vous avez remarqué les 2 tourelleaux téléopéré présenté sur les images ....

Sinon on peu arreter de réver, on aura pas de LCAC..........Alors entre rien avoir de nouveau (enfin si, peut etre un version amélioré des LCM = bof), ou avoir ce type de navire je signe tout de suite pour 10/12 exemplaires du LCAT même avec les quelques restrictions d'usage (mais bon qu'elle formule n'en a pas ????)
Revenir en haut Aller en bas
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: L-Cat   Mer 15 Oct 2008, 12:35

De toutes façons, il faudra bien remplacer les actuels engins de débarquement et d'ailleurs l'article parle bien d'un appel d'offre qui sera lancé dans les 2 prochaines années.

Ce type d'engin a donc toutes ses chances, sinon, j'imagine mal pourquoi la société qui la produite sur ses fonds propres l'a fait fabriqué. Avec l'avantage de le faire sur le territoire. Après, il faut voir la concurence...

Sinon, la version 2000 tonnes en remplacement des avisos, des Floréal et autres P400, pas nombre pour nombre évidement, je signe tout de suite mais avec des Mica VL à la place du Crotale thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   Mer 15 Oct 2008, 12:38

Je n'ai pas encore eu le temps de tout lire, mais ça me semble pas si mal que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nouvelle batellerie des BPC TCD   

Revenir en haut Aller en bas
 
nouvelle batellerie des BPC TCD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» nouvelle batellerie des BPC TCD
» nouvelle position amoureuse
» Nouvelle chaîne: Max TV
» Nouvelle habillage pour TMC et 16/9
» La nouvelle voiture "Ratatouille" dans Disney's Stars'n'Cars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: France-
Sauter vers: