AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 

 centenaires de la premiere guerre mondiale

Aller en bas 
+4
Loïc Charpentier
warburton
adama
Bill
8 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Bill


Masculin
Nombre de messages : 4417
Age : 50
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptySam 20 Juil 2013, 10:25

en 2010, un chantier de travaux publics mettais a jour a cote d'Altkirch en Alsace un ancien abris de 1915, avec 21 soldats allemands, disparut durant les bombardements Français de 1918

hier a eut lieu l'inhumation de ces 21 soldats

http://www.dna.fr/edition-de-saint-louis-altkirch/2013/07/20/21-roses-blanches


centenaires de la premiere guerre mondiale Aaa10

Vingt-et-une roses blanches ont été déposées, une à une, hier au cimetière militaire d’Illfurth devant les dépouilles des soldats allemands de la Grande Guerre, retrouvées en 2010 ensevelies dans leur abri souterrain du Kilianstollen à Carspach. La cérémonie, orchestrée par le consulat général d’Allemagne de Strasbourg et le Volksbund (VDK), fut sobre et émouvante.

Créé par les autorités militaires françaises en 1920 à flanc de colline, le cimetière militaire allemand d’Illfurth, où reposent près de 2000 soldats et prisonniers de guerre, était inondé de soleil hier matin. Tout en haut de la butte, les participants à la cérémonie (*) découvraient dix fosses creusées non loin du monument commémoratif de 1958 qui rappelait la disparition des 21 soldats allemands sur le ban de la commune de Carspach. Ce dernier avait déjà été transféré à Illfurth en 2007 en raison de l’ouverture d’un chantier routier qui aura permis la découverte de la galerie (lire ci-contre).

Les petits cercueils préparés par le Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge (Service d’entretien des sépultures militaires allemandes), contenant les restes des 21 soldats de la 6e compagnie du 94e régiment d’infanterie de réserve morts le 18 mars 1918, ont été placés deux par deux. Dix-huit d’entre eux ont été identifiés avec certitude et les trois derniers, dont on connaît les noms, ont été placés ensemble.

« Nous leur devons hommage et respect »
salut 
« Nous portons le deuil d’hommes que nous n’avons pas rencontrés. Nous portons le deuil d’hommes qui n’ont jamais pu vivre leurs rêves. Nous portons le deuil d’hommes dont nous ne saurons jamais s’ils croyaient encore à la cause pour laquelle ils sont morts. Il est certain qu’ils auraient voulu vivre. Malgré tout, ils sont morts pour leur pays. Nous leur devons hommage et respect. Vous tous en témoignez par votre présence à cette cérémonie. Merci de vous être déplacés que ce soit de France ou d’Allemagne.

Les tombes de ces soldats morts à la guerre représentent pour nous le devoir de nous engager à progresser dans la voie de l’amitié franco-allemande et au-delà de l’Union européenne », devait notamment déclarer Hubertus Legge, consul général de la République fédérale d’Allemagne à Strasbourg.

Helmuth Bihl, maire d’Illfurth, rappelait pour sa part la prise de conscience des Européens après 1945.

« L’essentiel est de maintenir la paix, à laquelle étaient attachés tous ces soldats. Je suis souvent impressionné par le calme et la sérénité de ce versant sud lumineux. Dans ces moments-là, j’ai l’impression que leur sacrifice n’était pas vain car ils nous aident à construire un monde meilleur si nous gardons notre cœur ouvert ».

(*) Assistaient notamment à la cérémonie, Julien Legoff, directeur de cabinet, représentant le préfet du Haut-Rhin, François Scherr, directeur départemental de l’ONAC (Office national des anciens combattants et victimes de guerre), Alphonse Monnet, président du sous-groupe d’Altkirch de l’UNC, la sénatrice Catherine Troendlé, la conseillère régionale, Chrysane Camilo et les conseillers généraux, Alphonse Hartmann et Rémy With.


Dernière édition par Bill le Sam 20 Juil 2013, 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Bill


Masculin
Nombre de messages : 4417
Age : 50
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptySam 20 Juil 2013, 10:30

Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir vu la chose venir
centenaires de la premiere guerre mondiale Zinzin 
http://www.dna.fr/actualite/2013/07/20/un-centenaire-hommage-aux-artisans-de-paix

Juillet 2014 marquera le centenaire du déclenchement de la guerre de 1914. Un an plus tôt, des dizaines de milliers d’Alsaciens, inquiets, avaient manifesté pour la paix !

La guerre de 1914-1918  tua plus de 50 000 Alsaciens et Lorrains. Colmar avait alors 45 000 habitants. Un Colmar tout entier rayé de la carte. Une catastrophe démographique dont l’Alsace mettra longtemps à se remettre.

En 1913,  partis et députés alsaciens militent depuis longtemps pour la paix, à laquelle la majorité de l’opinion publique est attachée. On les rencontrait, centristes et démocrates, dans les rangs de l’Union Interparlementaire qui œuvre pour la paix par un rapprochement franco-allemand et européen.

En novembre 1912 , le Congrès de l’Internationale socialiste de Bâle avait été précédé de grandes manifestations populaires dans toute l’Europe. Jaurès avait parlé à Berlin devant les manifestants allemands. À Strasbourg, devant plusieurs milliers de personnes réunis à l’ancienne gare, le socialiste français Marcel Cachin, traduit par Jacques Peirotes, crie « A bas la guerre, non au meurtre de masse ». Peirotes souligne : La guerre moderne provoquera 10 millions de morts. Le 24 novembre, alors que les cloches de Bâle sonnent à toute volée pour soutenir les milliers de manifestants venus d’Alsace et de Suisse, l’évêque, dans sa cathédrale, repris par Jaurès, Bebel, Keir Hardie, Macdonald, Vandervelde, adjure l’Europe de faire la paix.

Au printemps 1913 , la lutte pour la paix revêt une dimension accrue de politique intérieure, française et allemande. La France a décidé de porter le service militaire à trois ans, loi qui sera votée en juillet 1913, et l’Allemagne d’accroître les crédits alloués à l’armée. Cela provoque de part et d’autre le retrait de certains politiques les plus sensibles aux pressions nationales. Pourtant, une nouvelle crise dans les Balkans, ce foyer des crises qui finiront par entraîner la guerre générale, suscite une nouvelle mobilisation pour la paix tout au long du printemps 1913.

« Ces chauvins français et allemands qui nous aiment tellement qu’ils feront jaillir un sang qui éclaboussera toute l’Europe »

Le 2 mars 1913 , les instances dirigeantes des deux partis socialistes français et allemand publient un Manifeste commun de protestation contre la course aux armements.

Le 15 mars 1913 , les députés socialistes alsaciens au Landtag adressent au grand meeting du Pré-Saint-Gervais à Paris, qui réunit plus d’une centaine de milliers de Parisiens, un long manifeste où ils dénoncent les « chauvins français et allemands qui nous aiment tellement et nous embrassent si fort qu’ils feront jaillir un sang qui éclaboussera toute l’Europe ».

Le 15 mars toujours, les socialistes et les démocrates mulhousiens tiennent un grand meeting, où le socialiste Wicky proclame la volonté de paix de l’Alsace et de la Lorraine.

Le 7 avril , nouveau meeting de masse à Strasbourg, pour protester contre la guerre et réclamer une République d’Alsace-Lorraine autonome.

Au mois d’avril , Jaurès, Ludwig Frank de Mannheim, le conseiller suisse Greulich et le sénateur français d’Estournelles de Constant, prix Nobel de la Paix, invitent à une Conférence de la paix à Berne. La délégation française à Berne compte dans ses rangs les socialistes Jaurès, Marcel Sembat, Albert Thomas, les radicaux, Bouisson, Franklin-Bouillon, Chautemps, Herriot. Du coté allemand, Bebel, Bernstein, Franck, Karl Lieb- knecht, Ludwig Frank. Alors que les centristes allemands avaient refusé de se rendre à Berne, le Centre alsacien-lorrain y participe et son délégué, le député de Sélestat Haegy, jouera un rôle décisif en soutien de Jaurès dans la commission des résolutions.

Jaurès est le principal animateur de la Conférence de Berne. Il saisit l’occasion pour préciser une fois de plus sa position sur l’Alsace et la Lorraine. Il renvoie d’abord le Clemenceau de 1913 à ses positions de 1885 face à Jules Ferry. Le mot d’ordre du Clemenceau d’alors, « la paix, la paix d’abord » est encore à l’ordre du jour. La paix permettra à long terme d’assurer « le progrès de la démocratie et de l’esprit de justice, qui résoudront les difficultés qui séparent la France de l’Allemagne ». Dans ce rapprochement « pour une fin supérieure de civilisation », « l’Alsace pourra faire retour à la France, ou obtenir une autonomie totale, ou jouir de la double nationalité et participer à la vie des deux grands peuples dans un Parlement européen ». Il conclut : « On ne se laissera pas impressionner par les pangermanistes qui disent que c’est trahison de conclure une entente avec les Français tant qu’ils n’ont pas expressément renié l’Alsace-Lorraine, ni par les réactionnaires français qui disent que c’est trahison de conclure une entente avec l’Allemagne tant qu’elle n’a pas restitué l’Alsace-Lorraine. C’est la question de la paix seule qui est posée et elle contient toutes les autres ». Après avoir condamné les « campagnes d’excitation chauviniste », la Conférence proclame que « dans leur immense majorité, les populations des deux pays sont fermement attachées à la paix ». Elle s’engage à « une action incessante pour dissiper les malentendus, prévenir les conflits. Elle remercie les représentants de l’Alsace-Lorraine d’avoir facilité le rapprochement des deux pays pour une œuvre commune de civilisation ». Elle invite ses membres « à agir pour amener les gouvernements des grandes puissances à modérer leurs dépenses militaires et navales ».

En juillet , la majorité de la Chambre française votait la loi de trois ans et le Reichstag allemand la loi militaire. Centristes alsaciens-lorrains et socialistes votent contre.

Quand survint la nouvelle crise balkanique de juin-juillet 1914 , les pacifistes étaient démobilisés, et Jaurès assassiné s’était tu. On rendra hommage à Jaurès en 2014, première victime de la guerre et de l’échec du pacifisme européen. Le centenaire des jours du printemps et de l’été 1913, le dernier de la paix, est l’occasion de rendre hommage à cet artisan de paix, et avec lui aux dizaines de milliers d’Alsaciens qui s’étaient mobilisés pour la paix en ce printemps 1913.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptySam 20 Juil 2013, 19:13

Brillant rappel et pas inutile de plus ...

centenaires de la premiere guerre mondiale Ta_clap 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Réponse aux centenaires de 14 18   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyDim 21 Juil 2013, 11:31

Bonjour à tous.Le 6 Octobre 1914,6000 marins Français,pour la plus part très jeunes,ont embarqué dans des trains les emmenant vers le nord et particulièrement en Flandres.
500 les ont rejoint.Ils ont débarqué à MELLE (B),puis ont combattu jusqu'à DIXMUDE.Ils devaient tenir trois jours,ils ont tenus trois semaines.D'autres frères d'arme les ont
rejoint,le 16 ème et 19 ème chasseurs à pieds,le 1 er zouaves,le bataillon de marche des tirailleurs sénégalais,des élément des 87 et 89 ème division d'infanterie territoriale,
le 7 ème corps d'armée britanniques et 40000 belges rescapés de la poche d'Anvers.En trois semaines olus de 30000 morts ou disparus.La France n'envisage pas rendre hommage
à ses braves.Nous avons donc rejoint le COMIFUSMAR (Comité Franco-Belge pour le centenaire de la Brigade RONARC'H et de la 1 ère bataille de l'Yser).
Cette commémoration se déroulera du 8 au 12 Octobre.
Je suis en mesure de vous fournir d'autres indications.

Bien cordialement MONCEY- Président de la FEDERATION MARECHAL MONCEY et correspondant du COMISFUMAR en Nord Pas de Calais,Picardie.
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Bill


Masculin
Nombre de messages : 4417
Age : 50
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyDim 21 Juil 2013, 19:25

Moncey, n'oubliez pas les types d'en face pour la commémoration

pour mémoire, la France n'a pas envoyé personnes a la commémoration d'Austerlitz; mais le CDG est partis a la Comm de Trafalgar...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: commémoration centenaire   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyLun 22 Juil 2013, 06:08

Bonjour Bill,ceux d'en face ne sont pas oubliés et sont conviés à la commémoration de la
1 ère bataille de l'Yser.
Quant à la commémoration d'Austerlitz,nous avons deux associations affiliées à la FEDERATION
MARECHAL MONCEY,qui ont été invité par l'EM de l'Armée de terre,place Vendôme à PARIS,
et quatre asso qui sont allées à leur frais à (NBRO) AUSTERLITZ.

Bien cordialement MONCEY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: centenaire première guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyLun 22 Juil 2013, 08:41

Re bonjour Bill,complément d'information,
En face des alliés,il y avait la 4 ème Armée Allemande du Duc de Wurstemberg composée essentiellement de Bavarois et un corps d'Armée de réserve du Gal FALKENEI (remplacé
par le Gal BIELSEN).Ce Corps d'Armée de réserve était composé de jeunes étudiant allemands surnommés les "Le gentils écoliers".
Je ne suis pas revenchard comme l'étaient mes parents,qui,eux,ont été blessés dans leur chaire.Ma GM maternelle a été tué en 1914 par des UHLANS,mon GP maternel,MPLF le
23 Mars 1918,mon père GIG,blessé à REIMS le 10 Mais 1940.
Si vous avez la possibilité de me mettre en contact avec des associations allemandes,voir des écoles allemandes,je suis preneur.Précision,je ne parle pas l'allemand.

Bien cordialement.MONCEY
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Bill


Masculin
Nombre de messages : 4417
Age : 50
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyLun 22 Juil 2013, 17:29

Je n'ai pas de contact perso, mais je pense qu'une bonne solution serait de contacter l'ACORAM d'alsace.

Pour les morts et les blessures... je crois que ces choses ont été très partagées de part et d'autres des tranchées...
Revenir en haut Aller en bas
adama
Major
Major
adama


Masculin
Nombre de messages : 903
Age : 49
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMar 23 Juil 2013, 11:28

oui la difference entre la premiere et la deuxiemme guerre c'est que dans la premier il y avait pas de méchant...
Revenir en haut Aller en bas
warburton
Amiral
Amiral
warburton


Masculin
Nombre de messages : 12024
Age : 75
Ville : bretagne
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMar 23 Juil 2013, 15:32

Bill a écrit:

pour mémoire, la France n'a pas envoyé personnes a la commémoration  d'Austerlitz; mais le CDG est partis a la Comm de Trafalgar...

Biiil ! ne sais-tu pas que notre grand peuple n'aime célébrer que les défaites ?
oser évoquer une victoire française, c'est faire preuve de fachizzme (écrit comme on le prononce) centenaires de la premiere guerre mondiale Boulet_d
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4327
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMar 23 Juil 2013, 17:25

warburton a écrit:
Bill a écrit:

pour mémoire, la France n'a pas envoyé personnes a la commémoration  d'Austerlitz; mais le CDG est partis a la Comm de Trafalgar...

Biiil ! ne sais-tu pas que notre grand peuple n'aime célébrer que les défaites ?
oser évoquer une victoire française, c'est faire preuve de fachizzme (écrit comme on le prononce) centenaires de la premiere guerre mondiale Boulet_d

Euh... Nous avons pourtant une période de notre Histoire où nous avons été particulièrement gâtés, question fessées et déconfitures militaires, mais elle n'est quasiment plus évoquée dans les manuels scolaires...la Guerre de 1870-71! Boulet 
Revenir en haut Aller en bas
warburton
Amiral
Amiral
warburton


Masculin
Nombre de messages : 12024
Age : 75
Ville : bretagne
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMar 23 Juil 2013, 17:39

leur connaissance de l'Histoire ne remonte pas si loin !
je parie que la prochaine fois que nous nous subirons une défaite, les troupes vaincues descendront les Champs-Elysées sous las acclamations du peuple.
cela s'est déjà vu (en sport) Mr.Red
à Paris, laborde a "sa" rue; Bigeard, non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Merci Bill   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMer 24 Juil 2013, 09:33

Bonjour Bill,
en suivant vos conseils,j'ai pris contract avec l'ACORAM d'Alsace.Très bien accueilli,j'ai eu une très longue
conversation téléphonique avec son Président ou se sont dégagés des points de vu convergeants.
Je renouvelle mes remerciements,bien cordialement MONCEY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMer 24 Juil 2013, 11:04

Bonjour à tous.

La France a cette fâcheuse tendance à oublier les bonnes chose et préférer "l'autoflagélation" !
Et puisque nous évoquons le nom de RONARC'H, une pensée au futur Amiral qui nous sauvât le Jean Bart en juin 1940 !

salut salut
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4327
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMer 24 Juil 2013, 13:34

Pierre47 a écrit:
...La France a cette fâcheuse tendance à oublier les bonnes chose et préférer "l'autoflagélation" !

C'est plus compliqué que çà... En France, les défaites sont, toujours, le "résultat" de l'incompétence des militaires et, suivant l'époque, celle du Chef de l'Etat, alors en place - il n'y a guère que Napoléon Ier, et encore, qui échappera, plus ou moins, à cette entreprise de démolition en règle -.; les victoires sont, elles, systématiquement, attribuées au pouvoir politique - y compris les Armistices les plus calamiteux -. En cas de victoire, on distribue quelques bibelots et titres ronflants aux traineurs de sabre les plus en vue mais çà s'arrête là ; mais en cas de défaite, les Conseils de Guerre fleurissent, alors que, si certaines inconséquences graves et avérées, dans un contexte similaire, sont reprochables au personnel politique, les commissions d’enquête parlementaire se chargent de les enterrer avec élégance. De toute manière, les politiques disposent, eux, d'une arme redoutable, les média - quelque soit l'époque -, qui préfèreront gober n'importe quoi plutôt que de donner le moindre crédit à l'Armée, symbole du coup d'état militaire potentiel, le vieux spectre du 18 Brumaire. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: centenaire 1 ère GM   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMer 24 Juil 2013, 13:49

Re bonjour Bill.
J'ai répondu à votre MP,mais je ne pense pas qu'il soit passé.
Pouvez vous m'indiqué si vous l'avez reçu?Merci.

Bien cordialement MONCEY
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Bill


Masculin
Nombre de messages : 4417
Age : 50
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyDim 27 Déc 2015, 14:18

Je suis sur que ca, vous ne le saviez pas !
http://chiensdetraineau.free.fr/histoire/chron_WW1.php
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue


Féminin
Nombre de messages : 12463
Age : 40
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyDim 27 Déc 2015, 16:19

Bill a écrit:
Je suis sûr que ->ça, vous ne le saviez pas !
Eh bien si ! centenaires de la premiere guerre mondiale Danseuse (note)
Il me semble l'avoir appris dans un documentaire sur la Première Guerre mondiale… ou dans une revue du même acabit…

Note : Ce forum n'est pas seulement fréquenté par des ignares… centenaires de la premiere guerre mondiale 4_18_5
Revenir en haut Aller en bas
ironclaude
Aspirant
Aspirant



Masculin
Nombre de messages : 1387
Age : 73
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyDim 27 Déc 2015, 18:36

Bill a écrit:
Je suis sur que ca, vous ne le saviez pas !
http://chiensdetraineau.free.fr/histoire/chron_WW1.php

Une belle histoire, en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
valdechalvagne


Masculin
Nombre de messages : 2273
Age : 53
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMar 29 Déc 2015, 14:36

une très bonne émission et passé sur la chaîne histoire sur les chevaux de la grande guerre !!
j'y est appris plein de chose
la France était le pays d’Europe qui posséder le plus de chevaux avant la grande guerre
la France a crée les premier hôpitaux pour chevaux
et la France était le premier importateur de chevaux ver la fin de la grande guerre ( pour dire le massacre que sa a était pour ses pauvre bête )
un petit truc intéressant , les soldat qui accompagner les chevaux réquisitionné rester avec leur chevaux
Revenir en haut Aller en bas
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
valdechalvagne


Masculin
Nombre de messages : 2273
Age : 53
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMar 29 Déc 2015, 15:11

j ai un regret mes deux grand père on fait la grande guerre
mon grand père paternel était italien et a combattu les autrichiens
et mon grand père maternelle était français et a combattue et a était blesser ( il était mitrailleur )

mais j était tellement C...N quand jetait jeune que je n est jamais penser a les interroger j ai 45 ans ils nous ont quitter il a plus de 30 ans !
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue


Féminin
Nombre de messages : 12463
Age : 40
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMer 30 Déc 2015, 09:59

valdechalvagne a écrit:
j'ai un regret mes deux grand-pères ont fait la grande guerre […] mon grand-père paternel était italien et a combattu les Autrichiens […] et mon grand père maternel était français et a combattu et a été blessé (il était mitrailleur)
mais j'étais tellement C…N quand j'étais jeune que je n'ai jamais pensé à les interroger j'ai 45 ans ils nous ont quittés il y a plus de 30 ans !
C'est ce qui caractérise la jeunesse… Ne reste peut-être plus qu'à questionner la génération intermédiaire ?…
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Bill


Masculin
Nombre de messages : 4417
Age : 50
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMer 30 Déc 2015, 10:18

Alors moi, je vous met la photos de mon arriere grand pere
centenaires de la premiere guerre mondiale 15123010251420785413862882
Il faut absolument que je retrouve celle de mon grand pere, fringuant dans son uniforme feldgrau et en casque a pointe devant la Kaserne de Weissemburg
Revenir en haut Aller en bas
Jefgte
Aspirant
Aspirant
Jefgte


Masculin
Nombre de messages : 1453
Age : 66
Ville : France
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 10/08/2005

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMer 30 Déc 2015, 10:24

Mes 2 grand Père ont fait également la guerre contre nos voisin d'outre Rhin.
- Le premier, blessé au pied, à été fait prisonnier.
Il a travailler dans les mines et est revenu tuberculeux.
Il est décédé en 1934 de tuberculose.
Mon Père avait 10 ans.

- Le second a fait la guerre de 1914-1918 sans blessure (chance).
Il est décédé en fin 1941 sous les bombes anglaises à Brest (objectif des bombes, Prinz Eugen + Scharnhorst & Gneisenau)
Ma Mère avait 18 ans.

=> Je n'ai pas connu mes 2 grand Pères
Sad Sad Sad Sad

Jef salut
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue


Féminin
Nombre de messages : 12463
Age : 40
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale EmptyMer 30 Déc 2015, 10:26

Bill a écrit:
Alors moi, je vous mets la photos de mon arrière grand-père […]
thumright Splendides moustaches, parallèles à son galon en chevron relevé !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





centenaires de la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: centenaires de la premiere guerre mondiale   centenaires de la premiere guerre mondiale Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
centenaires de la premiere guerre mondiale
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» la premiere guerre mondiale se termine dimanche 3 oct 2010
» Chronologie de la première guerre mondiale.
» premiere guerre mondiale, generalites
» SMS Wolf, corsaire de la première guerre mondiale
» caractéristiques des marines de la seconde guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: