AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Affaire du PSILANDER 20 juin 1940

Aller en bas 
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21150
Age : 81
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Affaire du PSILANDER 20 juin 1940 Empty
MessageSujet: Affaire du PSILANDER 20 juin 1940   Affaire du PSILANDER 20 juin 1940 EmptyDim 23 Juil 2023, 20:41

AFFAIRE DU PSILANDER


A propos des destroyers italiens Bettino Ricasoli et Giovanni Nicotera vendus à la Suède j'ai eu l'occasion de parler de l'Affaire du Psilander étant donné que cette histoire est assez peu connue, il m'a semblé intéressant de développer ce sujet.
Le raid britannique était dû aux craintes que la marine allemande ne capture les destroyers acquis par la Suède. 

En décembre 1939, une commission suédoise se rend en Italie pour évaluer l'achat de quelques unités italiennes, il se mettent d'accord pour acheter les torpilleurs Spica et Astore et sur les destroyers Bettino Ricasoli et Giovanni Nicotera.
Après son achat par la marine royale suédoise le Bettino Ricasoli est renommé Puke, alors que le Giovanni Nicotera devient le Psilander; les Spica et Astore prenant respectivement les noms de Romulus et Remus.
L'armement et les essais en mer se sont terminés le 13 avril 1940.
Les destroyers sont accompagnes durant leur voyage du paquebot Patricia ex Patris II que la Suède vient d'acquerir et aménagé en ravitailleur.


Affaire du PSILANDER 20 juin 1940 1_patr10

Le Patricia en 1940


Affaire du PSILANDER 20 juin 1940 2_capt10
Le Romules en Méditerranée au début de ce long voyage

Le 14 avril 1940, les quatre unités naviguent de La Spezia à Naples et commencent ensuite la navigation vers la Suède, mais,le 18, en quittant Naples, le Puke et le Psilander entrent en collision suite à un problème technique à bord du Puke, se causant mutuellement divers dommages. Ils doivent faire route vers Carthagène en Espagne, où ils arrivent le 21 avril.


Affaire du PSILANDER 20 juin 1940 3_psil10

Psilander en réparations à Carthagène


Après les réparations, les navires arrivent à Lisbonne le 28 avril pour un ravitaillement en pétrole qui se fait attendre; les autorités britanniques font valoir alors qu'il est préférable que les navires restent à Lisbonne, il semble que le message n'ait pas été reçu. 
Le 10 mai 1940 l'Allemagne attaque à la fois la Hollande, la Belgique et la France, ce qui explique certainement la position britannique. 


Affaire du PSILANDER 20 juin 1940 4_le_p10

Le pétrolier Castor réquisitionné  


Le 21 mai le pétrolier réquisitionné suédois Castor arrive à Lisbonne avec 14495 tonnes de pétrole et 1000 tonnes d'eau douce.
Après ravitaillement les navires reprennent leur voyage; le Castor trop lent naviguant isolement, le 30 mai il est intercepté par un patrouilleur français, le Castor réquisitionné est considéré comme navire de guerre, mais il n'a aucun armement ce qui interroge  les français, il est envoyé à Casablanca pour controle de sa situation pluis est liberé par les français. Le 19 juin les navires suédois  arrivent à Skaalefjord, dans les iles Féroé, mais ils ne savent pas que le Premier ministre britannique W.Churchill vient de donner l'ordre de capturer les destroyers suédois; ils sont arrêtés et saisis le lendemain par les destroyers britanniques HMS Tartar, HMS Mashona et HMS Maori en provenance de la base de Scapa Flow après un ultimatum britannique. 

Affaire du PSILANDER 20 juin 1940 5_capt10
Le HMS Maori l'un des trois destroyers britanniques du type Tribal chargés de l'interception des navires suédois

Affaire du PSILANDER 20 juin 1940 9_194010
Interception du Romulus par un destroyer britannique (le Romulus parait bien petit par rapport au destroyer britannique )

Le commandant Hagman, s'est vu refuser toute possibilité de prendre contact avec le gouvernement Suédois; les navires suédois à cours de carburant, bloqués par les britanniques, n'avaient pas d'autre possibilité que d'accepter les termes de l'ultimatum britannique.  Les équipages suédois doivent quitter leurs navires; ils sont embarqués sur le Patrica et le pétrolier Castor, qui sont autorisés à reprendre leur route; les équipages sont rapatriés en Suède le 21 juin; des équipages britanniques les remplacent.
L'affaire connue sous le nom d'Affaire Psilander a failli faire entrer la Suède en guerre contre la Grande Bretagne; le commandant de la flottille suédoise s'est vu traduit en cours martiale pour avoir remis ses navires a une puissance étrangère sans combattre.

Le 22 juin, la Suède a exigé la restitution des navires. 
Les britanniques se rendent compte que les petits destroyers suédois sont de peu de valeur militaires et ne constituent pas un danger; en outre les équipages britanniques avaient plus grand mal à gérer des navires qu'ils ne connaissent pas, d'autant plus que les Suédois on plus ou moins sabotés avant de partir; le même jour, le Puke quitte le port avec le HMS Maori, mais, il tombe en panne et doit être remorqué par le navire auxiliaire Kingston Peridot. Après une collision entre le Puke et le remorqueur Saucy, qui tente de l'aider, il est pris en remorque par le HMS Maori, puis par le remorqueur Buccaneer, qui le remorque jusqu'à Scapa Flow.
Le 25 juin, il peut quitter la base britannique avec le Remus et, sous l'escorte du destroyer britannique HMS Bedouin, il se dirige vers Kirkwall où il arrive le 30.
Le 25juin, le Psilander avec un équipage britannique quitte le port avec le HMS Mashona.


Le 2 juillet, les navires reviennent aux mains des Suédois et trois jours plus tard, ils quittent Kirkwall et le 10 juillet, malgré une attaque aérienne accidentelle par des avions britanniques, lesquels s'en sont excusés.


Affaire du PSILANDER 20 juin 1940 6_capt10

Le pont du Puke 


 le 9 juillet ils sont à Kristiansand; le 10 juillet 1940 ils arrivent enfin à Goteborg, entrant en service dans la marine suédoise.

Affaire du PSILANDER 20 juin 1940 10_cap10
L'Arrivée à Goteborg le 19 juillet 1940 des quatre navires suédois; de droite à gauche: Puke; Psilander; Romulus et Remus.


Affaire du PSILANDER 20 juin 1940 8_capt10
En rouge la route des destroyers suédois
en vert la route du pétrolier Castor

Alain
Revenir en haut Aller en bas
 
Affaire du PSILANDER 20 juin 1940
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où est la 3e escadre entre septembre 1939 et juin 1940 ?
» L'appel du 18 Juin 1940
» Voreppe juin 1940
» 14 juin 1940, l'Opération Vado.
» Un rappel: le 30 juin 1940 l'Amiral Muselier crée les FNFL.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: