AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-39%
Le deal à ne pas rater :
SEB Friteuse à huile (1.2 kg de frites)
49.99 € 82.35 €
Voir le deal

 

 UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyMar 16 Mai 2023, 21:11

FORCES ARMEES SLAVIENNES
«UNE UCHRONIE PLAISIR»

AVANT-PROPOS

Dans ce texte je vais essayer d'enfin réaliser une uchronie plaisir, une uchronie où je me fais plaisir avec fort peu de contraintes :  un pays imaginaire, des moyens très importants, peu de contraintes en matière d'équipement.

Je me suis quand même fixé des limites : pas d'armes nucléaires ou de destruction massive, peu d'armes balistiques, pas de porte-avions conventionnel.

Je vais d'abord aborder un arrière plan politique très «imaginatif» mais s'appuyant sur des bases historiques possibles.

Ensuite je parlerai de la société militaire slavienne, de sa culture militaire et de la politique de défense, de la diplomatie slavienne.

La partie suivante sera consacrée à l'armée de terre slavienne avec d'abord la liste des armes, véhicules, des équipements. Je parlerai ensuite de l'organisation des grandes unités avant de terminer par un ordre de bataille.

Je parlerai ensuite de l'armée de l'air slavienne avec la liste des avions, des hélicoptères, des armes, des équipements utilisés.

J'enchainerai par la marine qui en dépit d'une géographie contraignante jouera un rôle important car la Slavie à des ambitions régionales en Méditerranée mais aussi jusque dans l'Océan Indien.

Je parlerai donc des navires et des sous-marins en service, des avions des drones et des hélicoptères utilisés, des missiles et des armes engagées, des équipementss.

Dans les différentes armées je parlerai également des bases, certaines neuves d'autres hérités de l'histoire mais profondément transformées.

Après la marine je parlerai des unités paramilitaires de la Slavie : les gardes-côtes (qui doivent passer sous le contrôle de la marine en cas de guerre), les garde-frontières et la garde nationale qui accueille les slaviens pour leur contribution à la défense de la patrie.

Ensuite j'espère pouvoir faire des articles de presse sur des unités ou des missions de l'armée slavienne.

ARRIERE PLAN POLITIQUE

Une brève histoire

Les différentes républiques yougoslaves sont indépendantes au début des années quatre-vingt dix

Il y à bien un bref conflit entre les tenants de l'unité yougoslave et les nationalistes mais elle n'atteint pas les sommets de cruauté d'une guerre civile.

Face à la crainte d'une revanche des serbes, on assiste à un rapprochement économique puis diplomatique et enfin militaire

C'est la naissance de la Slavie ou plutôt de la Confédération Slavienne regroupant la Croatie, la Slovénie, la Bosnie et le Monténégro. La Serbie refuse d’emblée d’y participer tout comme la Macédoine même si Skopje à longtemps hésité.

La Confédération Slavienne nait officiellement le 14 juillet 1997 ce qui fait que la France et la Slavie partagent la même fête nationale.

La capitale confédérale est implantée à Split même si depuis le début existe un projet de Novi Kapital (nouvelle capitale), projet se heurtant à de nombreux problèmes : localisation (dans quelle république installer la ville nouvelle), statut (potentielle autonomie de la ville sur le modèle de Washington D.C), budget (qui doit payer).

Le projet de Novi Kapital lancé en 2005 à été mis en sommeil en 2010, réactivé en 2013 puis repoussé sine die en 2018. Un comité confédéral continue à suivre le projet, présente des maquettes et des simulations mais n'est guère en mesure de faire aboutir un projet qui ressemble de plus en plus à une arlésienne.

Aux dernières il semble acquis que l'on pourrait se tourner vers la construction en banlieue de Split d'un quartier administratif pour remplacer les actuels bâtiments des ministères (qui n'avaient pas été construits pour ce rôle), de la présidence, des assemblées.  

Une fois les bâtiments construits il sera toujours temps d'en faire une ville autonome ou d'en faire un nouveau quartier de Split. Des architectes slaviens et étrangers ont déjà faits des propositions de bâtiments. Affaire à suivre comme on dit.

Breaking News comme on dit sur CNN. Le 12 mai 2023, le ministre de l'Intérieur slavien Djogan Zahic à annoncé le lancement du programme Novi Kapital en banlieue de Split avec la construction d'un palais présidentiel, d'un bâtiment pour l'Assemblée Confédérale, d'un bâtiment pour le Sénat confédéral, de bâtiments pour les différents ministères, de logements, d'un hôpital, de différents lieux culturels et sportifs qui ne seront pas réservés qu'aux employés fédéraux.

Ci-dessous différents projets (NdA comme vous pouvez le constater je suis meilleur conteur et dessinateur
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Assemb10
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Szonat10
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Minist10
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Palais10

Les premiers travaux doivent commencer au 1er semestre 2024 et on espère inaugurer cette «Nouvelle Capitale» en 2026/2027 au plus tôt sachant qu'il est probable qu'il y aura des décalages.

Quand aux bâtiments actuellement occupés, ils seront soit retransformés ou pour les plus anciens démolis, les terrains revendus pour diminuer le coût global d'un projet qui comme nous l'avons vu est loin de faire l'unanimité.

Moins son utilité générale que l'ambition de créer une ville nouvelle pour abriter le pouvoir confédéral.

Qui dit état dit drapeau, dévise, symboles divers et variés autour desquels la nation doit se rassembler.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) 20230510
Drapeau de la Slavie

Le drapeau adopté en mars 2002 est issu d'un concours lancé en 2000. Il à été retenu face à 47 autres projets. Il représente une croix scandinave de couleur rouge entouré de blanc avec au croisement un carré jaune. Le reste du drapeau est de couleur bleu.

La dévise de la Confédération Slavienne est en français Liberté Honneur Patrie ce qui donne :

-croate et bosniaque : Sloboda Cast Zemlja

-albanais : Lrine Nder Vendi

-slovène : Svoboda Cast Drzava

-italien : Liberta Onore Paese

Cette devise est visible sur tous les bâtiments publics slaviens. Cette devise est également criée par les soldats lors des prises d'armes. Avant le défilé militaire du 14 juillet, le président et le commandant en chef de l'armée passe en revue les troupes.

Tout en saluant les troupes, le commandant en chef hurle «ponosan sam na vas vojnike» (Je suis fier de vous soldats !) et les soldats de répondre en croate ou dans leur langue la dévise de la Slavie.

La monnaie est la livre slavienne. Le cour actuel est d'une livre slavienne pour 0.75 euros soit une quasi-parité avec la monnaie européenne. Un temps on parla d'adopter l'euro en Slavie mais ce projet n'à visiblement été qu'une simple prospection.

L'hymne national est intitulé «Ô Belle Patrie», un hymne adopté en 2005 comprenant cinq couplets et un refrain. Son auteur Dustan Hamedovic s'est fortement inspiré de La Marseillaise pour l'air et les paroles.

Si lors de la fête nationale, l'hymne est chanté en entier, pour les compétitions sportives, on chante le premier couplet, le refrain et le troisième couplet.

Cet hymne est chanté en serbo-croate la langue de la majorité de la population mais des versions en albanais, en italien et en slovène sont disponibles et sont souvent chantées lors de manifestation locales.

Sous le niveau confédéral, les différentes républiques sont toujours là mais leurs pouvoirs sont symboliques.

Le véritable échelon décisionnel c’est la Province, la Confédération Slavienne étant divisée en quatorze provinces disposant de leurs propres institutions avec des pouvoirs étendus.

Une Loi organique du 14 septembre 1998 répartit les domaines de compétence entre le pouvoir confédéral, les républiques et les provinces.

Le pouvoir confédéral contrôle la monnaie, la diplomatie, la défense, la politique industrielle, les républiques les questions de culture et de patrimoine alors que les provinces possèdent des pouvoirs très (trop ?) étendus dans le domaine de la santé, de l’éducation, de la sécurité….. .

Chaque Province possède sa propre constitution validée par le Sénat Confédéral, ces constitutions qui sont assez semblables sont regroupées dans un document officiel appelé Annales Constitutionnelles de Slavie.

Les institutions des Républiques sont symboliques avec un président, un conseil de gouvernement et une assemblée consultative. Ces fonctions sont honorifiques et non rétribuées ce qui explique que ce sont souvent des politiciens en fin de carrière qui occupent ces postes.

Les institutions confédérales ont été définies selon la Constitution de l’An II validée et entrée en fonction en mai 1999 après une période dite de Transition Nationale.

C’est un régime présidentiel avec un président élu au suffrage universel direct pour 7 ans. Ses pouvoirs sont étendus mais contrebalancés par un Parlement puissant.

La négociation et la coalition sont au cœur de la vie politique slavienne comme nous le verrons plus en détail dans la partie suivante.

A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")


Dernière édition par clausewitz le Mer 19 Juil 2023, 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
JJMM
Major
Major
JJMM


Masculin
Nombre de messages : 948
Age : 75
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyMer 17 Mai 2023, 17:02

Une bonne idée qui te trottait dans la tête depuis un moment ! thumright
On va suivre ça avec intérêt !!
Tiens le pavillon national est prêt :
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Pavill10
Et si tu as besoin d'une flotte, je peux taper parmi mes unités tant que c'est open bar !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eeforbin.fr
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyMer 17 Mai 2023, 17:47

Merci JJMM !

En fait j'ai déjà réalisé plusieurs versions de la Slavie dont une postée sur ce forum mais elle était largement perfectible. Là celle que je vais poster ici est pour moi la plus aboutie.

Je pense poster la suite ce soir

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyMer 17 Mai 2023, 21:34

Vie politique slavienne : partis, constitution et institutions

Constitution de l’An II

Ce texte à été rédigé entre août 1997 et décembre 1998 par un collège d’expert qui s’est appuyé également sur les contributions des futurs citoyens slaviens. Un texte préliminaire à été validé en février 1999 puis proposé par référendum.

Le 4 avril 1999 elle est adoptée par un comité politique issu d’une assemblée consultative. Le texte est validé par référendum avec 85% de participation et un oui triomphant (65.5%).

Elle entre en vigueur le 12 mai 1999. A noter qu’un temps cette date à été envisagée comme fête nationale.

La Confédération Slavienne est donc un régime présidentiel avec un président de la République élu pour 7 ans renouvelable une fois. L’élection se faisait d’abord par un Congrès regroupant l’Assemblée Confédérale et le Sénat mais depuis 2012 l’élection se fait au suffrage universel direct à la française avec deux tours au scrutin majoritaire.

Pour se présenter à la présidence, il faut être naturellement de nationalité slavienne (par naissance ou par naturalisation), âgé au minimum de 25 ans, avoir effectué ses obligations militaires, avoir un casier judiciaire vierge et posséder 100 parrainages d'élus locaux et nationaux.

Le président est le chef des armées, dirige la politique de la nation, nomme les ministres (nomination qui peut être retoquée par l’Assemblée Confédérale), signe les traités, représente le pays à l’étranger.

Les gouvernements sont composés de douze ministères, la liste étant bloquée par un texte organique daté de juin 2001 :

-Intérieur

-Affaires Etrangères

-Défense

-Finances

-Economie et Politique Industrielle

-Instruction et Recherche

-Justice

-Culture

-Santé

-Environnement

-Agriculture

-Pêche et Marine Marchande

L’Assemblée Confédérale est élue tous les trois ans. Composée de 319 députés, elle est élue selon un système mixte : 2/3 en scrutin uninominal à deux tours (212) et 1/3 (117) au scrutin de liste proportionnel.

Le Sénat Confédéral est élu au suffrage mixte. 56 sénateurs sont élus par les quatorze assemblées provinciales et 56 élus au suffrage universel par scrutin de liste proportionnel. Le vice-président élu avec le président sous la forme d’un ticket est le 113ème membre du sénat mais ne vote qu’en cas d’égalité lors d’un premier vote.

Une Cour Suprême installée à Lubjana interprète la constitution, vérifie la conformité des lois à la constitution, sert de cour suprême d’appel….. . Elle se compose de neuf membres choisis par le président (trois), le président de l’Assemblée Confédérale (trois) et le président du Sénat (trois). Ils sont nommés à vie et ne peuvent être révoqués qu'en cas de haute trahison et d'intelligence avec une puissance étrangère.

Sur le plan politique, la scène slavienne est dominée par un parti libéral plutôt de centre-droit et un parti social-démocrate plutôt de centre-gauche.

Les libéraux ont dominé l’Assemblée Confédérale de 1999 à 2008, les sociaux-démocrates de 2008 à 2014, une coalition d’unité nationale à dirigé le pays de 2014 à 2019 avant que le parti conservateur situé à droite du parti libéral ne s’installe au pouvoir suite à des élections anticipées en raison de divergences politiques qui ont fait éclater la coalition.

D’autres petits partis existent à l’Assemblée Confédérale. On trouve le Parti des Travailleurs (gauche socialiste), le Parti Ecologiste (à gauche du précédent), le Mouvement National Patriote (droite du parti conservateur, parfois considéré comme d’Extrême Droite) et des mouvements communautaires comme le Parti Croate, le Parti Libre Albanais et la Ligue des Libertés Slovènes.

Actuellement après les élections générales de juin 2022, l’Assemblée Confédérale affiche le visage suivant :

-Parti Conservateur : 175 sièges (majorité absolue)

-Parti Libéral : 60 sièges

-Parti Social Démocrate : 47 sièges

-Parti des Travailleurs : 8 sièges

-Parti Ecologiste : 6 sièges

-Mouvement National Patriote : 14 sièges

-Parti Croate : 2 sièges

Parti Libre Albanais : 3 sièges

-Ligue des Libertés Slovènes : 4 sièges

Le Sénat lui est dominé par les Sociaux Démocrates qui disposent de 39 des 96 sièges. Pour obtenir une majorité ils se sont associés avec le Parti des Travailleurs (4 sièges) et le Parti Ecologiste (5 sièges), les autres partis représentés étant le Parti Conservateur (27 sièges), le Parti Libéral (15 sièges) et six sénateurs non affiliés.

Vie politique : tendances profondes et phénomènes éphémères

Jusqu'au milieu des années 2000 les libéraux ont dominé la vie politique slavienne pour la simple et bonne raison qu'ils étaient les mieux organisés et surtout le seul parti transnational à savoir qu'il se faisait aucune distinction entre les croates, les slovènes, les bosniens et les monténégrins à la différence des autres partis qui regroupés en fédérations assez lâches se querellaient pour les postes.

Les élections de 2007 ont vu la victoire des sociaux démocrates qui après des années de débat sont parvenus à créer un parti social-démocrate slavien.

En dépit de la crise de 2008, le parti est resté au pouvoir jusqu'en 2014 date à laquelle pour la première fois le pays à expérimenté le concept de coalition nationale en raison de l'absence d'une majorité solide.

Cette coalition menée par les libéraux associés aux sociaux-démocrates et au parti des travailleurs penchait de plus en plus à gauche ce qui explique l'émerge à partir de 2016 d'un parti conservateur issu de l'aile droite du parti libéral voir de gens moins «fréquentables» qui abandonnèrent la marginalité pour le jeu loyal des élections avec son lot de victoires et de défaites.

Les élections de 2019 ont été marqué par le triomphe surprise du parti conservateur. Après un score modeste lors d'élections partielles, le Konzervativna Stranka triomphe avec 152 sièges manquant d'un cheveux la majorité absolue.

Le KS peut faire passer une majorité de ses textes mais doit négocier un apport pour les textes importants et/ou clivants.

Sa politique mélant conservatisme social et libéralisme économique plait aux électeurs slaviens qui saluent sa gestion de la crise sanitaire en lui donnant la majorité absolue aux élections de juin 2022 avec 175 sièges sur 319.

Avec des partis libéraux et sociaux-démocrates qui se déchirent en multiples courants, il est probable que le règne du Konzervativna Stranka va durer pendant un certain temps même si naturellement plus un parti gouverne longtemps plus la chute est dure, abrupte et amère.

A coté de ce phénomène dit du temps long il existe des phénomènes politiques éphémères souvent d'inspiration populiste comme le mouvement liberté (slobodarski pokret), un mouvement populiste de gauche comparable au mouvement Cinq étoiles italien qui réussit à obtenir huit députés en 2019 avant que les querelles ne provoquent l'implosion du mouvement, les huit députés en question étant tous battus en 2022.

A droite du parti conservateur à longtemps existé une myriade de petits mouvements jaloux de leur indépendance, refusant toute coopération. Se présentant aux élections, ils ne sont jamais parvenus à obtenir un siège.

Il à fallu la poigne de Vladimir Osgnieski pour fédérer ces mouvements au sein du Mouvement National Patriote (MNP) ou en version originale Nacionalnog Patriotskog Pokreta (NPP).

Ce mouvement classé par beaucoup à l'extrême droite se considère comme la vraie droite, considérant les conservateurs comme des traitres et des vendus.

Créé en 2020 le MNP/NPP par un discours nationaliste et conservateur à séduit des déçus du parti conservateur parvenant à obtenir aux élections de 2022 14 sièges ce qui lui permet de former un groupe autonome puisque le seuil est fixé à 10.

Comme souvent la pratique du pouvoir à modifié certaines positions et le MNP à adouci ses critiques vis à vis du parti conservateur au point que l'on parle parfois d'une possible coalition si les conservateurs perdaient la majorité absolue aux élections de 2025 mais nous sommes encore loin, le KS regarda davantage vers le parti libéral plus "acceptable" à ses yeux.

La Slavie est divisée en quatorze états ou provinces. Ils portent comme le nom celui de leur capitale par exemple province de Lubjana.

On trouve la province de Lubjana, la province de Maribor, la province d'Osijek, la province de Zagreb, la province de Rijeka, la province Split, la province de Dubrovnik, la province de Sarajevo, la province de Mostar, la province de Banja Luka, la province de Podgorica, la province de Kotor, la province de Plevjia et la province d'Ivanagrad.

-Les villes sont dirigiés par un maire (gradonačelnik) qui élu par un conseil municipal qui est lui via un scrutin de liste pour six ans. Il dispose au niveau local de pouvoirs étendus avec tout de même la surveillance attentive du gouverneur de la province qui après accord du conseil municipal et de l'Assemblée provinciale peut révoquer le maire notamment pour corruption, mauvaise gestion, incompétence ou condamnation à une peine de prison.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyMer 17 Mai 2023, 21:54

LA SOCIETE MILITAIRE SLAVIENNE

«La Prusse des Balkans»
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Nation10
Défilé militaire de l'armée est-allemande en 1985

De 1949 à 1989 on à parlé de «Prusse Rouge» pour désigner la République Démocratique Allemande (RDA) tant sous un vernis communiste la Deutsch Demokratische Republik (DDR) se rattachait à la Prusse qui n'était pas un Etat avec une Armée mais une Armée avec un Etat tant tout tournait autour de l'armée.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Allema10
Drapeau de la RDA

L'importance de l'armée en Slavie à fait dire à certains que la Slavie est devenue la «Prusse des Balkans». Es-ce à dire que le poids de l'Armée Confédérale Slavienne (Slavenska Konfederacijska Vojska SKV) est aussi important que l'armée prussienne ou l'armée est-allemande ?

Non probablement je veux dire surement pas. Si l'armée slavienne est très respectée et très appréciée, son poids politique reste dans la norme des autres démocraties occidentales.

Simplement si en Europe de l'Ouest les différentes armées doivent s'échiner à trouver des recrues en Slavie c'est plus abondance que pénurie.

Un jour le général Patton dit que les américains au fond d'eux adoraient se battre. C'est un peu aussi le cas des slaviens. Ce n'est pas étonnant si derrière le football, le deuxième sport le plus pratiqué est le MMA (sans oublier les autres sports de combat).

A l'origine l'armée slavienne était une armée de conscription avec un service militaire obligatoire de 24 mois. Depuis 2007 elle à basculé en mode professionnel avec seulement des engagés volontaires qui signent un contrat de cinq ans.

Néanmoins pour ne pas rompre le lien «armée-nation», une loi du 28 juin 2010 à mis en place une contribution à la défense du pays, un service militaire de 18 mois à réalisé en une ou plusieurs fois entre 18 et 45 ans.

Selon les classes sociales son exécution évolue. Les plus modestes ont tendance à le réaliser en une seule fois comme si il s'agissait de s'en débarasser. Certains néamoins se découvrent une vocation et basculent vers l'armée en contractant un engagement d'une durée de cinq ans.

Dans les classes les plus élevées on peut choisir un service civil (mis en place en 2012 mais peu utilisé) ou choisir de le fractionner en deux ou trois séquences. C'est ainsi que certains étudiants le réalise entre deux cursus universitaires.

Pour ceux ayant la volonté de s'engager dans l'armée, les 18 mois peuvent être facultatif à condition de signer un pré-engagement entre 18 et 21 ans.

Certains engagés volontaires réalisent cependant ses dix-huit mois à la fin de leur premier ou deuxième contrat. Volonté de ne pas rompre avec la chose militaire ? Certainement en partie mais surtout parce qu'au sein de la garde nationale ces militaires bénéficient d'une aide à la reconversion  pour éviter le drame d'un retour trop brutal à la vie civile.

Il est possible de se faire exempter mais hors maladie et handicap c'est socialement très mal vu, les personnes concernées subissant de multiples vexations que certains comparent avec le statut des intouchables en Inde ce qui est très exagéré. A plusieurs reprises l'ONU s'en est émue mais Split lui à poliment dit de s'occuper de ses affaires.

Ceux qui ont réalisé leurs dix-huit mois mais qui ne veulent pas forcément s'engager dans l'armée contractent parfois un engagement dans la réserve avec des rappels annuels.

Ce service est réalisé au sein de la garde nationale, une force paramilitaire destiné à intervenir en cas de catastrophes naturelles, technologiques, d'émeutes et de révoltes.

Depuis 2020 l'armée de terre à ouvert la porte à un retour d'une forme de conscription mais ce n'est pas encore acté. Il semble qu'on s'oriente vers une obligation de réaliser ses dix-huit mois d'un seul tennant et que souscrire ensuite un engagement de cinq ans serait souhaité. Autant dire qu'il paraît évident que la majorité des conscrits vont continuer à porter l'uniforme de la garde nationale.

Géopolitique et Sécurité Nationale

Géopolitique de la Slavie

Bordé à l'ouest par l'Adriatique, au sud par l'Albanie, au sud-est par le Kosovo, à l'est par la Serbie, au nord par l'Autriche,  la Slavie se considère comme une tête de pont sur la péninsule balkanique, une géographie contraignante tout comme l'est le contexte sécuritaire.

A l'ouest l'Adriatique ouvre sur la Méditerranée longtemps considérée comme le centre du monde mais cette ouverture est problématique par le fait que la Slavie ne contrôle pas le canal d'Otrante puisque la rive occidentale appartient à l'Italie et la rive orientale à l'Albanie.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Schzom10
Schéma de la frontière slavienne

Si les rapports avec la première sont au beau fixe (voir ci-après) en revanche avec l'Albanie la situation est bien plus tendue, certains comparant la frontière slavo-albanaise à la frontière entre les deux Corées ce qui est là encore une exagération manifeste puisque si il n'y à qu'une voie d'accès entre les deux pays (le poste frontière de Kolcevo), si toute la frontière est bordée de barbelés de haut de 7 à 10m, il n'y à pas de champs de mines (NdA du moins côté slavien côté albanais certains accidents dont ont été victimes des «migrants» laisseraient à supposer le contraire) ni de zone démilitarisée de part et d'autre.

Autant dire qu'en cas de conflit la Slavie aurait intérêt à contrôler au plus vite le canal soit par la négociation ou par la force, des plans ayant été dressés pour maintenir ouvert le canal d'Otrante et éviter que la Slavie ne voit sa marine bloquée en Adriatique.

Avec le Kosovo les relations sont également tendues, la Slavie n'ayant pas reconnu l'indépendance de l'ancienne province serbe ce qui à été très apprécié du côté de Belgrade et qui  à entrainé une détente avec Belgrade sans que tous les problèmes ne soient réglés, la Serbie n'ayant toujours pas digéré la naissance d'une resucé de la Yougoslavie sans qu'elle en soit le cœur.

En clair entre Split et Belgrade c'est «je t'aime moi non plus». Il semble qu'en cas par exemple de guerre ouverte entre la Slavie et l'Albanie, la Serbie devrait rester neutre mais la neutralité ne signifie pas forcément l'indifference.

Avec l'Autriche les relations sont au beau fixe et comparables à celles entretenues avec l'Italie la coopération étroite en moins probablement parce que Vienne et Split ne partagent pas des préoccupations communes.

Qui dit Géopolitique dit aire d'influence. Pour Split l'Adriatique est son arrière-cour et doit être absolument contrôlée par une marine puissante. Fort heureusement les excellentes relations avec Rome limite la nécessité d'investir massivement dans une marine littorale.

On pourrait se demander pourquoi Rome ne s'inquiète pas de la montée en puissance de la marine slavienne. Peut être parce que l'Italie est le premier investisseur étranger en Slavie (et la Slavie le 9ème investisseur étranger en Italie) et qu'il serait idiot pour les deux partenaires de se brouiller.

La Slavie voit plus loin en Méditerranée orientale où elle soutient activement la Grèce contre la Turquie et va donc se heurter à la politique expansioniste turque.

A plusieurs reprises des incidents navals ont opposé la marine slavienne à la marine turque, menaçant de dégénérer en conflit ouvert mais les deux pays ont cherché à calmer le jeu. Une chose ne trompe pas : les navires slaviens ont fait remarquer que les navires turcs étaient moins agressifs depuis quelques mois signe que la fermeté cela marche plus que le laisser faire.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Dassau88
Dassault Rafale. On parle régulièrement d'une nouvelle commande slavienne mais pour le moment rien de concret

L'Egypte qui s'oppose aussi à la Turquie notamment en Libye est un autre partenaire de la Slavie, de réguliers exercices ont lieu entre les armées des deux pays qui possèdent certains équipements communs comme le Rafale (en attendant les corvettes Gowind).

Cette volonté de montrer les crocs en Méditerranée orientale s'explique aussi par la volonté de relier l'Adriatique à l'Océan Indien, zone où les intérêts slaviens sont nombreux ce qui explique que la première base extraterritoriale slavienne sera implantée à Madagascar.

Ailleurs dans le monde les intérêts slaviens sont moins importants mais se dévellopent que ce soit en Afrique de l'Ouest ou en Amérique Latine. Il ne serait pas étonnant de voir les slaviens obtenir des bases dans ces régions même si on à du mal à imaginer par exemple une base slavienne en mer des Caraïbes tant cette région est l'arrière-court des Etats-Unis.

Qui dit géopolitique dit aussi politique de sécurité nationale et diplomatie.

Diplomatie Slavienne : une volonté de coopération et de différenciation

La Slavie à officiellement adhéré à l'Organisation des Nations Unies le 1er janvier 1999 bien que le pays n'ait pas encore officiellement une constitution.

A plusieurs reprises il à été question d'adhérer à l'OTAN et à l'UE mais l'opinion publique slavienne est très divisée sur la question. La guerre en Ukraine pourrait pousser Split à changer d'opinion encore que pour ce conflit le pays à refusé d'aider militairement l'Ukraine, se contentant de fournir à la Pologne de quoi aider les nombreux réfugiés ukrainiens qui fuyaient les combats. Autant dire que les relations avec Kiev sont plutôt fraiches voir glaciales.

La Slavie à ouvert des ambassades dans la majorité des pays reconnus par l'ONU. Certains étaient ceux des anciennes républiques mais dans certains pays de nouveaux locaux ont été construits, les anciens bâtiments non utilisés étant revendus.

La Slavie à également signé de nombreux traités internationaux comme celui de non-prolifération nucléaire mais n'à par exemple pas signé celui interdisant les mines pour la simple et bonne raison que l'Albanie refuse de le faire et que plus généralement Split refuse de trop se contraindre militairement parlant. Seule ligne rouge intangible : la Slavie ne possédera jamais d'armes de destruction massive et fera tout pour empêcher une «nucléarisation» de la région.  

Plus généralement la Slavie préfère la coopération entre états aux organisations supranationales ce qui explique ses réticences à intégrer l'OTAN et l'UE.  

La lune de miel slavo-italienne

Les relations italo-slaviennes et slavo-italiennes sont au beau fixe, une véritable lune de miel. Il faut dire que l'Italie est le premier investisseur étranger en Slavie, nombre d'entreprises italiennes ayant ouvert des filliales en Slavie.

Inversement des entreprises slaviennes ont investit en Italie, trouvant un débouché pour des produits meilleur marché.

Sur le plan politique, il y eut des périodes de tension mais elles étaient davantage liées à la personnalité  des dirigeants plus qu'à des divergences de fond entre Split et Rome.

Rome à d'ailleurs très vite essayé de convaincre la Slavie d'intégrer l'Union Européenne et l'OTAN mais sans succès. En revanche elle à joué un rôle clé dans la signature d'un traité de coopération entre la Slavie, l'Italie, l'Autriche et la Hongrie, traité vu un temps par la Serbie comme une menace.

Un traité d'amitié slavo-italien à été signé le 8 mai 2005 pour cinq ans. Il à été renouvelé en 2010, en 2015 et en 2020. Cela à entrainé les choses suivantes :

-Un droit de poursuite aérien et naval

-Des facilités douanières

-Des procédures simplifiées pour les visas et les permis de résidence

-Une coopération policière, douanière et judiciaire

-Des exercices militaires réguliers

Avec l'Albanie une vraie guerre froide

La présence dans le sud et l'est du pays d'une importante minorité albanaise aurait pu pousser Tirana et Split à une coopération forte ou du moins à des relations normales entre états. Hors c'est tout le contraire et si un conflit majeur à la façon de la guerre en Ukraine n'à pas encore éclaté c'est probablement parce que les deux pays n'y ont pas (encore ?) intérêt.

L'Albanie en pleine croissance économique à relancé depuis 2010 l'idée d'une Grande Albanie regroupant tous les albanais dans un seul état ce qui entrainerait la conquête ou la récupération du sud de la Slavie, du Kosovo, de l'ouest de la Macédoine et de l'Epire grecque. Autant dire une chimère mais qui peut servir de pretexte à des opérations de destabilisation.

Officiellement pour le gouvernement albanais, cette idée de «Grande Albanie» est un projet culturel mais la Slavie n'y croit pas au point qu'un rapport de 2015 annonce une guerre d'ici la fin de l'actuelle décennie.

La frontière slavo-albanaise est une frontière fermée à part un point de passage très contrôlé. Des incidents de frontière ont régulièrement lieux entre garde-frontières des deux pays. En 2015 la Slavie à accusé l'Albanie d'utiliser les migrants pour déstabiliser le pays.

Régulièrement des cellules de renseignement albanaises sont démantelées par le contre-espionnage slavien, des arrestations massives de militants politiques albanais sont menés ce qui à poussé l''ONU et l'OSCE à mener des enquêtes pour vérifier le respect des droits de la minorité albanaise (1.5% de la population slavienne en 2021).

La Slavie à toujours nié toute discrimination contre les albanais de Slavie rappelant la présence d'un parti albanais, la reconnaissance de l'albanais comme langue officielle. Pour Split les seules opérations de police contre les albanophones de Slavie sont menées contre des éléments séditieux ayant une volonté de lutter contre la Slavie par les armes.

Des plans opérationnels ont été dressés en cas de soulèvement des albanais et surtout d'intervention de l'armée albanaise.

Selon certains spécialistes, cette guerre pourrait ressembler à une guerre à la coréenne avec une guerilla navale menée par l'Albanie contre une marine slavienne bien plus puissante, des duels d'artillerie de part et d'autre de la frontière, l'infiltration de forces spéciales plus que des combats en terrain libre.

Cependant comme la guerre en Ukraine le montre chaque jour il n'est pas idiot de penser que les slaviens pourraient être tentés de donner une bonne leçon aux albanais par une offensive blindée-mécanisée accompagnée d'opérations amphibies et/ou aéroheliportées.

Avec la Serbie je t'aime moi non plus

Au tout début les relations entre la Confédération Slavienne et la Serbie étaient fraiches pour ne pas dire pire. Cela s'expliquait par le refus de Belgrade de voir une nouvelle Yougoslavie créée sans que la Serbie en soit le cœur battant. A cela s'ajoutait le fait que la partie serbe de la Bosnie avait accepter l'idée d'union plutôt qu'un rattachement à la Serbie ce que les slaviens auraient pu accepter.

Si avec Tirana Split n'à rien fait pour améliorer la situation globale en revanche avec Belgrade il y à toujours eu une volonté d'apaisement (NdA dans le meilleur sens et non comme dans ces funestes années trente). Longtemps la Serbie à fait la sourde oreille mais un événement à tout changé en 2008.

Cette année là le Kosovo à proclamé son indépendance, indépendance reconnue par de nombreux pays mais pas par la Slavie. Cela à été très appréciée par Belgrade qui à commencé à voir la confédération d'un autre œil.

Les relations sans être aussi chaleureuses qu'avec l'Italie se sont nettement rechauffées au point qu'on à parlé d'une alliance dirigée contre une Albanie remuante.

Pour citer une image donnée par un spécialiste de géopolitique amateur de paris sportifs «Si la cote d'une guerre entre la Slavie et l'Albanie est à 1.5 celle d'une guerre entre la Slavie et la Serbie est à 7 ou 8» c'est dire.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue


Féminin
Nombre de messages : 12870
Age : 42
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyJeu 18 Mai 2023, 18:05

J'aime bien les dessins (et textes) manuscrits ! thumleft
Ça change de la DAO CAO ! Et de l'IA.
En bien.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyJeu 18 Mai 2023, 20:36

DahliaBleue a écrit:
J'aime bien les dessins (et textes) manuscrits ! thumleft
Ça change de la DAO CAO ! Et de l'IA.
En bien.

Merci Dahlia

J'en profite pour partager ce cadeau de JJMM : une carte de la Slavie

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Carte10

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyJeu 18 Mai 2023, 21:12

Politique de Défense Politique Industrielle de Défense

Défense Nationale et Interventions Extérieures : les deux piliers de la défense slavienne

Défense Nationale

Le rôle de base de l'armée confédérale slavienne est naturellement la défense du territoire national selon le principe de la défense totale puisque si l'armée confédérale doit combattre directement l'ennemi, la réserve doit tendre une sorte de toile d'araignée où l'ennemi s'engluerai. Mieux même il est prévu que des territoriaux se laissent dépasser par l'ennemi pour mener une guerilla sanglante contre l'occupant.

Plusieurs plans ont été dressés dès la naissance du pays, plans régulièrement mis à  jour pour faire face à une invasion du territoire national venant surtout du sud et de l'est même si les autres directions sont étudiées avec une probabilité très faible pour ne pas dire inexistante.

Les frontières sont sécurisées mais pas fortifiées. Tenues par les garde-frontières, les frontières slaviennes sont munies de clotures avec barbelés, de chemins de patrouille, de postes fortifiés.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Mrap_b10
Les gardes-frontières utilisent des Bushmaster pour protéger les frontières de la Confédération

Des véhicules blindés et des véhicules de patrouilles permet aux Zelena (Verts) _surnom des garde-frontières en raison de la couleur de leur uniforme de parade_ de résister à un assaut d'une certain ampleur le temps que les unités militaires arrivent en renfort.

Pour la défense du territoire, en cas de guerre majeure l'armée territoriale doit tenir le terrain sous la forme de petites unités d'infanterie motorisée très bien dotées en armes antichars pour tendre une toile d'araignée dans laquelle doit s'engluer l'ennemi en attendant que les unités d'active ne contre-attaquent.

En ce qui concerne les villes elles seront défendues en raison de l'absence de profondeur stratégique rendant impossible l'échange terrain contre temps. Des plans de défense sont prévus mais il n'y à pas de fortifications permanentes qui n'ont de toute façon aucun sens depuis bien longtemps.

On raconte ici et là que des plans de sabotage existent, que des stocks d'armes clandestins ont également été aménagés mais il s'agit souvent de rumeurs et de on-dit. De toute façon  il est peu probable que le gouvernement confirme ses rumeurs voir ne les infirme car une rumeur et une infirmation ce sont deux informations.

Que se passerait-il si la Slavie venait à être entièrement occupée par l'ennemi ? Le gouvernement slavien se refuse à officiellement l'évoquer probablement pour ne pas démoraliser le pays mais il est probable que des plans ont été dressés pour un gouvernement en exil et une résistance clandestine préparant ou réalisant la libération du pays.

A plusieurs reprises des articles sont sortis, des articles sensationnalistes qui après étude ne dévoilent rien ou alors de telles énormites que leur crédibilité s'effondre dans l'instant.

Interventions Extérieures et Projet Archipel

Après 1870 la France devint obsédée par la revanche et la «ligne bleue des Vosges». On ne cessait de parler des «provinces perdues», l'Alsace et la Lorraine, Metz, Mulhouse et Strasbourg.

Quand les puissances européennes se lancèrent dans la colonisation de l'Afrique, la gauche approuva pour «civiliser les races inférieures» alors que la droite jugeait la colonisation comme une dispersion, une distraction par rapport à la Revanche.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Isaf10
Insigne de l'ISAF

La Slavie à connu toutes proportions gardées un débat similaire quand il fût question en 2005 d'intégrer l'ISAF en Afghanistan, certains craignaient une dispersion de forces pas aussi puissantes qu'aujourd'hui alors que l'existence du pays n'était pas forcement acceptée tant par l'Albanie que par la Serbie.

Finalement de 2005 à 2014 des unités slaviennes ont opéré dans le «royaume de l'insolence» d'abord pour une mission d'interposition puis pour de véritables opérations de combat, l'armée confédérale acquérant une expérience irremplaçable au prix de tout de même 37 morts dont 7 lors d'une embuscade près de Kandahar le 8 octobre 2010.

Parallèlement des soldats slaviens ont servit sous casque bleu le plus souvent comme observateurs mais aussi comme forces combattantes notamment au Liban après la guerre de 2006.

Actuellement (mai 2023), des soldats slaviens sont impliqués dans les opérations de maintien de la paix suivantes :

-Une compagnie d'infanterie motorisée au sein de la FINUL (Force Interimaire des Nations Unies au Liban), compagnie qui doit partir en septembre 2023 même si des négociations sont en cours pour prolonger ce mandat.

-Des observateurs au Sahara Occidental et au Cachemire

Par le passé des casques bleus slaviens ont opéré en Centrafrique et à Haïti.

Sous commandement national, les slaviens sont également intervenus en Centrafrique lors de l'opération française SANGARIS et au Mali toujours aux cotés des français lors de l'opération BARKHANE.

Avec l'augmentation des intérêts slaviens à l'étranger, Split s'est senti obligé de les défendre et cela passe par une diplomatie plus présente (le réseau diplomatique slavien ne cesse de s'étoffer depuis cinq ou six ans), des services de renseignement plus présents également, une politique d'influence et de soft power.

Cela ne suffisant pas toujours où il faut également penser intervention militaire. La Slavie possède certes de bonnes capacités de projection aérienne et navale mais le mieux est naturellement de posséder des moyens prépositionnés pour dissuader un ennemi de toute action maligne à votre encontre mais surtout de réduire le délai d'intervention à quelques heures ou au maximum à quelques jours.

Cela passe par l'acquisition de bases navales et/ou terrestres et/ou aériennes si possible en pleine souveraineté pour éviter les complications politico-diplomatiques.

En 2012 est lancé le projet Arkipel (Archipel). Une commission de spécialistes est créée non pas pout enterrer le problème mais pour réfléchir à la problématique de l'acquisition de bases. Cette commission de vingt-quatre spécialistes (militaires, spécialistes civils, chercheurs.....) devait défricher les domaines suivants :

-Adaptation du cadre législatif slavien à la possession de bases à l'étranger

-Choix entre les bases en pleine souveraineté et facilités portuaires/aéroportuaires

-Localisation des bases

-Priorisation des travaux

-Unités déployées

Cette commission rend son rapport en 2015 et préconise les modifications suivantes :

-Une loi-cadre pour accélérer la prise de décision pour la construction d'une base, les appels d'offre et les signatures de contrats.

-Une base de pleine souveraineté pour chaque zone d'intérêt national et des facilités portuaires dans les zones très vastes ou dans des zones où les intérêts sont moins importants.

-Faciliter la possibilité pour les pays étrangers de profiter des installations portuaires et des bases navales slaviennes.

-Des bases sur des sites faciles à défendre et faciles à aménager pour réduire les coûts liés à la défense et les coûts liés aux travaux.

-L'Océan Indien est désigné zone prioritaire numéro 1 devant l'Asie du Sud-Est, les Caraïbes et le Pacifique.

-Pour les bases en pleine souveraineté, la commission préconise la présence d'un groupement naval composé de patrouilleurs, d'un navire d'intervention, d'un navire de soutien mais pas de navires de combat.

Elle préconise également un détachement aérien composé d'avions de patrouille maritime, d'avions de transport, de drones, d'hélicoptères et d'avions de combat. Quant au détachement terrestre il doit permettre une intervention rapide en cas de crise.

Ce rapport dont les grandes lignes fuitent rapidement dans la presse (sans que l'on sache si c'est intentionel ou accicentel) provoque soit la consternation ou l'hilarité mais peu de gens le prenne au sérieux. Beaucoup n'y voit que mégalomanie et folie des grandeurs.

Le gouvernement slavien laisse parler et commence à étudier des sites d'implantation potentiel notamment dans l'Océan Indien zone où les intérêts économiques slaviens sont particulièrement importants notamment au Kenya, au Mozambique et à Madagascar.

Un temps Monbassa tiens la corde. Il semble même qu'une délégation de la marine slavienne soit venue sur place en 2016 pour étudier le site et imaginer une future base. Finalement le projet n'aboutit pas visiblement en raison du refus des autorités kenyannes d'autoriser un statut d'extraterritorialité à la base.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Diego_10
Carte de Diego-Suarez. La base slavienne va s'installer à l'ouest de la ville

En septembre 2019 un accord est signé avec le gouvernement malgache pour construire une base extraterritoriale à Antsirannana que les français connaissent mieux sous le nom de Diego-Suarez.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Diego_11
Feu Diego-Suarez

Cet accord est en partie surprenant car rien n'avait filtré («une gageure côté slavien un exploit côté malgache» dira un bon connaisseur des mœurs slaviennes et malgaches) mais quand on y réfléchit cela est moins surprenant car la Slavie est devenue le premier investisseur étranger sur la «Grande Ile» ce qui n'est pas une mince affaire avec des concurrents comme l'Inde, la Chine voir la France ancienne puissance coloniale mais qui voit son influence décroitre depuis quelques années pour des raisons qui dépassent le cadre de cette uchronie.

Les premiers travaux devaient commencer en mars 2020 mais le projet à été retardé par la crise du Covid 19. Finalement les premiers coups de pelleteuse, les premières explosions contrôlées ont eu lieu en septembre 2021. Les travaux progressent à un bon rythme et la Slavie espère pouvoir déclarer cette base opérationnelle courant 2023.

Parallèlement des accords ont été signé avec différents pays de la région pour des facilités portuaires en attendant qui sait une base de pleine souveraineté ou plus probablement une base co-gérée par la Slavie et le pays hôte.

Le premier à été signé avec le Kenya en mars 2021 suivit d'un accord avec les Comores en septembre 2021, le Mozambique en février 2022 et l'Ile Maurice en juin 2022. Des négociations seraient en cours avec l'Afrique du Sud, les Maldives et le Sri Lanka même si ces deux dernières négociations se heurtent à l'Inde qui craint une infiltration slavienne dans son pré-carré. Il faudra donc que la Slavie qui entretien d'excellentes relations avec New Dehli fasse preuve de doigté et d'habileté pour voir aboutir ces accords.

L'Océan Indien n'est pas la seule zone concernée par l'activisme slavien. L'Asie du Sud-Est est aussi le théâtre d'une offensive discrète de la Slavie qui investit beaucoup dans cette zone. Si dans l'Océan Indien Split se heurte souvent aux intérêts indiens, ici ce sont les intérêts chinois qui sont en jeu.

Autant dire qu'il est peu probable qu'une base extraterritoriale voit le jour ici. On parle plus de facilités portuaires par exemple un quai réservé et sécurisé pour permettre aux navires slaviens de faire escale et se ravitailler. Pour le moment des droits d'escale ont été accordés par la Thaïlande, la Malaisie, Singapour, l'Indonésie et les Phillipines. On à parlé un temps d'une base sur l'île de Brunei mais cette information s'est révélée être une fake news.

Une autre zone où les slaviens prospectent c'est la mer des Caraïbes mais là encore Split doit faire face à une grande puissance, les Etats-Unis peu désireux de voir une puissance s'imiscer dans leur pré-carré au nom de la célèbre Doctrine Monroe. Là encore il s'agira probablement de droits d'escale plus que d'une base souveraine. Même chose pour le Pacifique.

En revanche le Golfe de Guinée zone sensible si il en est pourrait accueillir très vite une base de pleine souveraineté. Pour le moment aucun pays n'à filtré et si les hypothèses ivoiriennes et nigériannes sont probablement des écrans de fumée en revanche une base en Guinée Equatoriale ou à Sao Tomé pourrait être plus crédible. Affaire à suivre comme on dit..... .

Livre Blanc

Dès 2000 émerge l'idée d'un livre blanc pour définir la politique de défense slavienne. Seulement voilà la mise en place du comité rédactionnel prend un temps très trop important. Finalement les travaux commencent en 2005 pour s'achever en 2010. Le Premier Livre Blanc ou Livre Blanc 2010 est officiellement publié le 30 octobre 2010.

Ce livre se compose d'un long préambule justifiant la création de la Slavie et annonçant les grands principes de la démocratie slavienne.

La première partie est consacrée à la géopolitique de la nation slavienne, la seconde à son rôle dans le monde, la troisième identifie les axes de développement des forces armées slaviennes, la quatrième les relations entre le pouvoir civil et le pouvoir militaire, le cinquième la politique de défense et la sixième les lois et les régléments des différents corps militaires et paramilitaires slaviens.

Cette bible est mise à jour en 2012, en 2015, en 2020 et doit l'être d'ici 2025 à moins que l'on ne préfère rédiger un nouveau livre blanc pour s'adapter au contexte mondial marqué par les problématiques climatiques, la guerre en Ukraine, la montée en puissance de l'Asie par rapport à l'Europe et aux Etats-Unis, le terrorisme islamiste...... .

Une véritable politique industrielle de défense : acquisitions, fabrications et exportations

La Slavie à hérité de la Yougoslavie titiste un tissu dans l'industrie de défense qui certes ne lui permet pas de rivaliser avec de grands pays mais lui permet de posséder une certaine autonomie.

C'est un axe majeur des acquisitions militaires slaviennes et les différents industriels de la défense le save : la Slavie accepte difficilement de ne pas posséder la production sous licence ou du moins de produire une partie des éléments de l'arme ou du système d'armes.

Résultat le vainqueur est souvent celui qui accorde le plus de compensations industrielles et le plus libéral dans la production sous licence.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Cv-90310
Tout comme les Pays-Bas et le Danemark, la Slavie à choisit le CV9035

L'exemple le plus frappant est celui du CV-90 ou Kengur (kangourou) pour les slaviens. Ce robuste VBCI (Véhicule Blindé de Combat d'Infanterie) de conception suédoise à été choisit pour remplacer le BVP-80 yougoslave.

Non seulement Bae-Hagglunds à accepté de céder la licence de production à Split (les Kengur sont construits dans une usine située près de Lubjana) mais à aussi permis à la Slavie de mettre au point ses propres modèles. Une partie des commandes à même été sous-traitée à la Slavie où les coûts de fabrication sont plus faibles. Un accord gagnant-gagnant en quelque sorte.

Si la Slavie ne possède pas d'entreprise de dimension mondiale voir même européenne, elle possède quelques champions qui ont soit amélioré des modèles existants venant de l'étranger ou proposent des modèles originaux.

Citons le groupe Iskra qui à regroupé son son autorité la société d'électronique Fotona et d'autres PME slaviennes travaillant dans ce domaine. En liaison avec un secteur R&D et un secteur universitaire dynamique, la société est devenu un fournisseur incontournable des forces armées slaviennes et commence à percer à l'export, fournissant par exemple la charge utile de drones israéliens vers des pays ne pouvant pour des raisons politiques disposer d'électronique israélienne.

Pour l'armement terrestre, la compagnie dominante est la firme Duro Dankovic qui possède quatre usines produisant la majeure partie des blindés à roues et chenillés de l'armée slavienne.

HS Produkt assure la production de la majorité des armes légères de l'armée slavienne, des modèles nationaux comme étrangers.

D'autres plus petites PME existent, un tissu très dense qui rend le CMI slavien particulièrement résilient en cas de crise.

La construction navale est un domaine où la Slavie possède un savoir-faire connu et reconnu notamment pour la construction civile en dépit de la concurrence des chantiers navals asiatiques.

La montée en puissance de la marine slavienne à donné un coup de fouet salvateur à plusieurs chantiers qui sans ces commandes auraient probablement du licencier voir pire mettre la clé sous la porte.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Brodos10
Brodosplit

C'est le cas des Chantiers Navals d'Istrie implantés à Rijeka, des Chantiers Navals de Pula, de Brodosplit le grand chantier naval slavien installé à Split et la Tivatian Shipbuilding Company, un petit chantier naval créé seulement en 2007 et qui produit déjà plusieurs modèles de navires légers qu'ils soient civils et militaires. De plus petits chantiers produisent soit des navires légers complets ou des sous-ensembles destinés aux trois grands chantiers ce qui permet de gagner du temps.

Si nombre de navires modernes sont produits à l'étranger, les chantiers navals slaviens commencent à produire leurs propres navires que ce soit des navires légers ou des navires plus gros comme des patrouilleurs océaniques.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Ens_po10
Corvette de classe El Fateh. Les corvettes de classe Oluja seront semblables

Comme les commandes navales sont accompagnées de transfert de technologie, il n'est pas impossible et il est même probable que la prochaine génération de corvettes ou de frégates sera produite en Slavie. Ce sera d'ailleurs déjà un peu le cas pour les corvettes type Gowind 2500 commandées. Si les quatre premières seront construites à Lorient, les quatre autres le seront à Rijeka.

De plus et c'est communément admis, les chantiers navals slaviens pratiquent l'ingénierie inversée quand ils obtiennent des contrats d'entretien de navires civils et militaires étrangers. Cette pratique est taboue et peu de personnes ose en parler tant le sujet est sensible.

En ce qui concerne les exportations, les ventes sont pour le moment limitées à la fois parce que les besoins slaviens sont très importants mais aussi parce que le pays n'à pas encore fait son trou sur un marché très concurrentiel.

La politique industrielle de défense c'est aussi la coopération avec l'étranger avec des échanges d'ingénieurs, la formation d'ouvriers et de techniciens. C'est aussi des accords bilatéraux comme celui signé en 2014 avec la Corée du Sud.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) K-2_bl10
K-2 Black Panther. Tout comme la Pologne, la Slavie à choisit le char sud-coréen

Conséquence directe de cet accord les produits sud-coréens sont particulièrement appréciés par les militaires slaviens. Citons par exemple l'acquisition d'avions d'entrainement KAI T-50 Golden Eagle, de chars de combat K-2S Crna Pantera (Panthère Noire) ou de canons automoteurs de 155mm K-9 Thunder.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) K-9_th10
K-9 Thunder

Le 16 septembre 2022 un accord trilatéral slavo-polono-coréen à été signé en parallèle de l'acquisition par la Pologne d'armes sud-coréennes.

Cet accord prévoit l'acquisition par la Slavie d'une version adaptée du K-2 Black Panther. Cela signifie non pas comme on l'à écrit l'abandon du M-95 Zmaj II dont la production se poursuit mais l'abandon du M-99 Zmaj III, une ultime évolution du M-84 (et donc du T-72) mais avec un canon de 120mm.

On ne savait encore fort peu de choses à l'époque de la signature de cet accord qui va faire du K-2 un candidat redoutable sur les marchés exports.

On ne savait pas par exemple le calendrier d'acquisition, le volume de commande (on parle de 100 à 200 K-2S), du  lieu de production, de la participation de l'industrie slavienne à la production. Tout ça devait se décanter en 2023.

Cela s'est décanté en mars 2023 quand la Slavie et la Corée du Sud ont signé une commande de 240 K-2S pour relever progressivement les M-95 Zmaj II. Des version spécialisées vont également être commandées : génie, dépannage, poseur de ponts..... . Une production sous licence devrait suivre comme en Pologne et on parle déjà d'exercices communs entre Varsovie et Split.

D'autres armes sud-coréennes intéressent la Slavie que ce soit le sous-marin océanique KSS-III, une nouvelle déclinaison du concept Makassar (déjà choisit pour le navire-école et le bâtiment de présence à Madagascar) ou encore du KDX-III qui va servir de base aux trois destroyers de classe Dalmacija.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Kf-21_10
KF-21 Boromae

En revanche si l'attaché militaire de l'air slavien à été invité à la cérémonie de présentation du KF-21 Boromae, l'acquisition de cet appareil n'est pas à l'ordre du jour.  

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyVen 19 Mai 2023, 16:39

ARMEE DE TERRE SLAVIENNE (1) ARMES ET EQUIPEMENTS

Armes Individuelles de l'Infanterie

Généralités

Dans le domaine des armes individuelles de l'infanterie, la Slavie utilise à la fois des armes nationales et des armes étrangères. Un vrai pragmatisme pour accélerer la montée en puissance de l'armée slavienne et surtout pour profiter de bons modèles qui pourraient être exclus par un nationalisme absurde et aveugle.

Sur le plan technique, la Slavie n'à rien de révolutionnaire. Tous les soldats possèdent une arme de poing, les fantassins utilisent des fusils d'assaut avec parfois des lance-grenades, les équipages des blindés et le personnel de «second ligne» (expression à mettre entre parenthèse car la notion de front est plus floue qu'avant) des pistolets mitrailleurs ou des PDW (Personal Defence Weapon).

Pistolet

-HS-2000
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Hs200010

Le HS-2000 (Hrvatski Samokres «pistolet croate») est le pistolet automatique standard de l'armée slavienne. Il est utilisé aussi bien par l'armée de terre que par la marine, l'armée de l'air mais aussi les gardes-frontières, les gardes-côtes et les gardes nationaux.

Ce pistolet est apparu en 1999,  mis en service en 2000 et toujours en production aujourd'hui même si la firme HS Produkt travaille sur un nouveau pistolet automatique, le HS-2000 donnant certes satisfaction mais n'est pas éternel.

Ce pistolet fonctionne selon le principe du cours recul avec une culasse bloquée. Comme tous les pistolets modernes il utilise de l'acier et du polymère.

Il peut recevoir sur des rails des équipements de visée et d'éclairage. Le chargeur contient quinze cartouches comme la plupart des pistolets automatiques modernes.

Ce pistolet qui existe en plusieurs calibre (outre le 9mm Parabellum on trouve le .45ACP, le .357 S&W) à connu un certain succès à l'étranger puisqu'il à été vendu à la République Dominicaine, à la France, à la Géorgie, à l'Indonésie, à l'Iraq, à la Macédoine du Nord, à la Malaisie, à la Thaïlande et à la Tunisie. Sa longueur totale est de 18cm (10.2cm pour le canon), une masse à vide de 650g.

-Autres pistolets

Les forces spéciales slaviennes utilisent le HS-2000 mais possèdent également d'autres pistolets automatiques comme le Glock 19 ou le Sig Sauer P-226.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Glock_10

-Le Glock 19 est la version compacte du Glock 17. Apparu en 1988, il est toujours en production aujourd'hui. Comme cette arme n'est prévue que pour les forces spéciales, elle n'est pas produite sous licence même si les stocks sont suffisants pour conserver une certaine autonomie.

Outre les groupes de combat des forces spéciales, le Glock 19 est utilisé également par les unités de protection rapprochée. C'est une arme fiable et robuste, très appréciée par ses utilisateurs qui sont nombreux.

Il est utilisé par la police allemande, la police autrichienne, la police belge, la police finlandaise, la police et la gendarmerie française, la police grecque, la policee luxembourgeoise, la police portugaise, l'armée suédoise, différentes polices helvétiques, la police militaire tchèque, la garde suisse du Vatican, la police du Bénin, la police et la gendarmerie du Burundi, la police egyptienne (qui utilise également le Glock 17), les douanes et les forces armées tunisiennes, la police de Brunei, la police de Hong-Kong (qui utilise également le Glock 17), la police indienne (qui utilise également le Glock 17 et le Glock 26), Macao, Malaisie, Philippines, Singapour, Taiwan, la police brésilienne (qui utilise également le Glock 17 et le Glock 26), la police québecoise (qui utilise également le Glock 17 et le Glock 26), des polices américaines, des polices locales vénézueliennes.

Les premiers exemplaires ont été livrés à partir de 2001 et ont donc reçu dès l'origine une carcasse équipée d'un rail pour accessoire et une poignée anatomique. Des commandes régulières ont été passées en 2000, en 2003, en 2007, en 2010, en 2014 et en 2018. Une nouvelle commande pourrait  être passée en 2023.

Caractéristiques Techniques

Type : pistolet automatique

Calibre : 9mm Cartouche 9x19mm Parabellum

Masse à vide 595g chargé 850g

Longueur totale 174mm Longueur du canon 102mm

Capacité du chargeur : 15 cartouches


UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Sig-sa10

-Aux côtés du Glock 19, les forces spéciales slaviennes utilisent également le Sig-Sauer P-226, un pistolet germano-suisse.

Ce pistolet automatique est utilisé par les slaviens en 9x19mm Parabellum mais est également disponible en .40 S&W, en .357SIG et en .22 Long Rifle. C'est une évolution du P-220,  le premier pistolet automatique de la firme. Du P-226 ont été dérivés les P-228 et P-229 qui ne sont pas utilisés par les slaviens tout comme le P-224 qui est une version compacte.

Cette arme à connu un formidable succès à l'export puisqu'il est utilisé par l'Algérie, le Canada, la Chine, la Colombie, le Salvador, l'Egypte, la Finlande, la France, la Géorgie, l'Allemagne, la Grèce, l'Indonésie, l'Iran, l'Irlande, Israël, le Japon, la Corée du Sud, la  Malaisie, le Myanmar, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan, les Philippines, la Pologne, le Portugal, Singapour, la Slovénie, la Somalie, l'Espagne, la Suède, la Thaïlande, la Turquie, les Emirats Arabes Unis, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

La Slavie à acquis ses premiers P-226 en 2006 avec une première commande de 850 exemplaires qui à été honorée en 2007 et 2008. Une deuxième commande passée en 2010 pour 750 exemplaires est honorée en 2011 et 2012 soit un total de 1600 exemplaires. Une troisième et dernière commande passée en 2017 à été honorée en 2018 et 2019. Cela porte le total de la commande à 2450 exemplaires. Aucune commande n'est pour l'instant prévue.

Caractéristiques Techniques

Type : pistolet automatique

Calibre : 9mm

Cartouche : 9x19mm Parabellum

Longueur totale 196mm Longueur du canon 112mm

Masse chargée 964g

Chargeur : 10, 15, 17, 18 ou 20 coups


Pistolets Mitrailleurs et Personnal Defense Weapon (PDW)

-Agram 2002
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Agram_10
Agram 2000

Cette évolution de l'Agram 2000 (qui lui même devait beaucoup au Beretta 12S) est le pistolet mitrailleur standard de l'armée slavienne notamment pour les unités du rang. Cette arme est aussi utilisée par la police militaire et par certaines unités spéciales quand bien entendu elle ne préfèrent pas le SIG MPX.

Ce pistolet mitrailleur est également utilisé par l'armée de l'air pour ses unités de sécurité, par la marine pour la protection de ses navires au mouillage mais aussi par les différentes unités de police et les unités paramilitaires (garde-côtes, gardes-frontières, garde nationale).

Ce pistolet mitrailleur par rapport à l'Agram 2000 est d'une conception plus soignée, une meilleure sureté et un chargeur de 40 cartouches, la cartouche étant l'incontournable 9x19mm Parabellum.

L'Agram 2002 dispose d'un rail picatinny pour permettre l'installation d'équipements de visée notamment pour les groupes d'intervention.

Cette arme officiellement mise en service en 2006 doit être remplacée à terme par un nouveau modèle sans que l'on sache au moment où j'écris ces lignes si il s'agira d'un modèle étranger produit sous licence ou un modèle slavien.

Le nom de ce programme : NPS Nouveau Pistolet-mitrailleur Slavien ou en version originale novi puškomitraljez. Une décision de lancer (ou non) un programme doit être prise courant 2023 sachant que l'armée slavienne espère remplacer l'Agram 2002 au plus tard au début de la prochaine décennie.

Caractéristiques Techniques

Type : pistolet mitrailleur

Calibre : 9mm (9x19mm)

Masse 1.8kg

Longueur 482mm  Longueur du canon 200mm

Chargeur : 20, 30 et 40 cartouches

Cadence de tir 800 coups par minute Portée : nc


-SIG MPX
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Sig_mp10

Ce pistolet mitrailleur de conception et de fabrication suisse est utilisé essentiellement par les forces spéciales et les groupes d'intervention.

Ce choix n'à pas fait l'unanimité, certains y voyant un caprice de pseudos soldats d'élite alors que l'Agram 2002 faisait tout à faire l'affaire.

Il n'est pas impossible que la vérité soit quelqu'un part au milieu d'un chemin entre un vrai besoin et une volonté de se distinguer des unités conventionnelles.

Après une première commande en 2017 (livrée en 2018/2019), la Slavie à acquis la licence pour produire l'arme sous licence. Les premiers SIG MPX fabriquées en Slavie sont sorties d'une chaine de montage installée près de Rijeka en octobre 2020.

Des commandes régulières sont passées pour maintenir la chaine de production ouverte (l'accord ne permet pas la production pour l'export) et créer un stock appréciable que certains jusqu'à un certain 24 février 2022 (date du début de la guerre en Ukraine) jugeaient excessif.

Actuellement la Slavie dispose de 2570 SIG MPX livrés par la Suisse et de 1250 produits en Slavie soit un total de 3820 exemplaires, la cible étant fixée à 10000 exemplaires. Autant dire que le chemin est encore long.

Cette arme fonctionnant par emprunt de gaz et culasse rotative fermée existe en plusieurs modèles comme jadis le célébrissime, que dis-je le légendaire MP-5. Si pour le moment la Slavie ne l'utilise qu'en version 9x19mm Parabellum, il semble qu'une étude est en cours pour un calibre plus puissant même si rien n'à filtré pour le moment.

Outre la version standard qui dispose d'un canon de 8 pouces (203mm), le SIG MPX existe en plusieurs versions.

On trouve tout d'abord le MPX qui est autant la version de base que la version standard avec un sélecteur de tir permettant de passer de l'automatique au semi-auto avec plusieurs tailles de canons (4.5, 6 et 8 pouces).

On trouve ensuite une version compact baptisée MPX-K avec un canon de 4.5 pouces (114mm), une version avec réducteur de son et canon de 8 pouces (203mm) (MPX-SD, une version fonctionnant seulement en semi-automatique (MPX-Pistol) avec un canon de 8 pouces, le MPX PSB, le MPX-C une version semi-automatique avec un canon de 6.5 pouces (165mm),

Outre la Slavie ce pistolet mitrailleur est utilisé par l'Inde, l'Indonésie, la Thaïlande et les Etats-Unis.

Caractéristiques Techniques

Type : pistolet mitrailleur

Calibre : 9mm Cartouche 9x19mm

Masse : 2.7kg

Longueur 425mm (crosse repliée) 610mm (crosse déployée) 114 165 et 203mm (longueur du canon soit 4.5, 6.5 et 8 inch)

Cadence de tir : 850 coups par minute Portée maximale 370m

Chargeurs : 10, 20, 30 et 35 cartouches


-Heckler & Koch MP-7
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Hk_mp-10

Cette arme est utilisée par les porteurs d'armes lourdes, les unités de protection rapprochée et tous ceux ayant besoin d'une arme plus puissante que le revolver mais qui n'ont pas besoin d'un fusil d'assaut voir d'un pistolet mitrailleur conventionnel.

Cette arme de conception et de fabrication allemande tire une cartouche très particulière, la 4.6x30mm. Ce n'est en effet pas un pistolet mitrailleur mais un PDW pour Personnal Defence Weapon (PDW).

La Slavie l'à choisit mais contrairement au SIG MPX elle n'à pas acquis la licence de fabrication signe peut être d'une certaine déception. Néanmoins en cette fin d'année 2022 l'arme est toujours en service et aucun projet n'à été lancé pour la remplacer.

Cette arme à été conçue dans les années quatre-vingt pour faire face à la prolifération des protections balistiques abordables pour les budgets limités. Il à fallu attendre néanmoins 2001 pour qu'elle rentre en service au sein de l'armée allemande.

La Slavie s'est intéressée à l'arme dès 2003 et à passé commande en 2005 de 1500 exemplaires livrés entre 2006 et 2008. Deux autres commandes passées en 2009 et 2011 ont aboutit à la livraison globale de 15500 MP-7 (3000 MP-7, 7000 MP-7A1 et 5500 MP-7A2).

Cette arme fonctionne par emprunt de gaz, son système empruntant beaucoup au fusil d'assaut G-36 du même constructeur. Il dispose d'une crosse retractable et le chargeur (10, 20, 30 ou 40 cartouches) est intégré à la poignée pistolet. On trouve également une poignée rabattable à l'avant.

Cette arme à connu un succès appréciable puisqu'elle est utilisée par l'Algérie, l'Australie, l'Autriche, Brunei, la République Tchèque, l'Estonie, la France, la Georgie, l'Allemagne, l'Indonésie, l'Irlande, le Japon, la Jordanie, la Malaisie, la Norvège, Oman, la Papouasie Nouvelle-Guinée, la Serbie, la Corée du Sud, l'Espagne, la Turquie, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et la Cité du Vatican.

Caractéristiques Techniques

Type : arme de défense personnelle/Personnal Defence Weapon (PDW)

Calibre : 4.6mm

Cartouche : 4.6x30mm

Masse : 0.850kg à vide 1.9kg chargé (chargeur de 20 cartouches) 2.10kg (chargeur de 30 cartouches)

Longueur crosse déployée 638mm longueur crosse retractée 415mm longueur du canon 180mm

Cadence de tir : 950 coups par minute

Portée maximale effective 200m

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyVen 19 Mai 2023, 17:03

Fusils d'assaut

Généralités

L'armée de terre slavienne utilise plusieurs modèles de fusils d'assaut. Outre le HS Produkt VHS-2 qui est le fusil d'assaut standard (et qui est souvent utilisé avec un lance-grenades AG-36), on trouve plusieurs autres modèles utilisés par les forces spéciales à savoir le FN SCAR et le Heckler & Koch HK-416.

A noter qu'un stock important de Zastava M-70 est conservé pour une éventuelle «levée en masse» et pouvoir si besoin est réutiliser les stocks de munitions présents dans la région.

A noter que les armes illégales saisies par la police slavienne sont détruites uniquement après accord du ministère de la Défense qui parfois fait son marché ce qui lui permet de gonfler ses stocks  à un prix défiant toute concurrence.

Cette façon de faire fait l'objet de critiques car il est arrivé à plusieurs reprises que des armes déclarées détruites ou récupérées se soient retrouvées mélées à de nouveaux crimes. Pas impossible donc que les autorités politiques serrent la vis dans les années à venir.

-HS Produkt VHS-2
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Hs_pro10

Le HS Produkt VHS-2 est le fusil d'assaut standard de l'armée slavienne. C'est le Višenamjenska Hrvatska Strojnica ce qui signifie en français «mitrailleuse croate multi-fonction». Il est issu du VHS qui lui à été mis en service en 2007.

Toujours en service dans certaines unités, il est peu à peu remplacé depuis 2013 par le VHS-2. En septembre 2018, un VHS-3 à été presenté à la presse mais pour le moment la production du VHS-2 se poursuit pour des raisons que l'on ignore. C'est d'autant plus complexe qu'un VHS-4 à été annoncé en juin 2020 mais là encore sans mise en production. Selon certains experts, les VHS-3 et 4 sont davantage des démonstrateurs technologiques ou des armes de tests que des modèles à produire en masse.

La mise au point du VHS à commencé dès 1992 avec comme premier projet une version bull-pup (chargeur derrière la culasse) de l'AK-47 Kalachnikov. Cela permet aux armuriers croates de se faire les dents avant de lancer un projet digne de ce nom. Il faut attendre 2007 et de nombreux prototypes pour que le HS Produkt VHS soit mis en service au sein de l'armée slavienne.

Pas moins de 12500 VHS-1 (le VHS est devenu VHS-1 après l'apparition du VHS-2) ont été produits entre 2007 et 2013 date à laquelle le VHS-2 à pris le relais pour une production qui se poursuit encore même si les premiers VHS-1 n'ont été retirés du service qu'en 2019. Il s'agissait pour la plupart d'armes endommagées ou en fin de vie. A l'heure où ces lignes sont écrites, le VHS-2 à été produit à 24500 exemplaires.

Au sein de l'infanterie le VHS-1 et le VHS-2 sont souvent utilisés avec un lance-grenades AG-36 de la firme allemande Heckler & Koch qui espéra un temps vendre son G-36 mais au delà de l'achat d'un lot symbolique pour l'évaluation (on parle de 150 à 200 armes) l'intérêt slavien à été plus que limité.

Si le VHS-2 n'à pour le moment pas été exporté en revanche un petit nombre de VHS-1 à été vendu au Cameroun, à l'Irak, à la Syrie et au Togo. Le VHS-F2 à été candidat au remplacement du FAMAS mais le HK-416 à été retenu par la France. Un petit lot de VHS à été acquis par les Etats-Unis pour des tests et on parle de plus en plus d'une vente à la Roumanie avec une licence de production.

Caractéristiques Techniques

Type : fusil d'assaut

Calibre : 5.56mm

Cartouche : 5.56x45mm

Masse : 3.4kg

Longueur totale 765mm longueur du canon 500mm

Cadence de tir maximale 850 coups par minute

Portée : nc

Alimentation : chargeur de 30 cartouches identique à celui du G-36 et compatibles avec d'autres armes OTAN.


-FN SCAR
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Fn_sca10

Les forces spéciales ont toujours voulu se distinguer des forces régulières, conventionnelles. Elles sont plus ou mieux entrainées, plus ou mieux équipées encore que depuis quelques années le niveau d'équipement entre les FS et les FC s'est réduit notamment au niveau des protections balistiques et de l'optronique.

Les forces spéciales slaviennes n'échappent pas à cet atavisme et cela passe par la décision de sélectionner un autre modèle de fusil d'assaut que le VHS-1 (puis VHS-2).

Elles se sont tournées vers l'étranger et ont sélectionné deux modèles, le FN SCAR et le Heckler & Koch HK-416.

Le FN SCAR (Special Operations Forces Combat Assault Rifle) est une arme conçue par la firme belge FN Herstal (créatrice notamment de la Minimi mais aussi auparavant des fusils d'assaut FNC et FN FAL) au profit initialement des forces spéciales américaines qui cherchaient un fusil moderne et modulable capable de s'adapter aux différentes missions demandées. Voilà pourquoi de nombreuses versions on été mises au point.

Voilà également pourquoi ce fusil à connu un grand succès à l'export puisqu'il est utilisé par la Slavie, la Belgique, le Brésil, le Chili, la Finlande, la France, l'Allemagne, l'Inde, le Japon, le Kenya, la Lituanie, la Malaisie, l'Ile Maurice, la Norvège, le Pérou, la Pologne, le Portugal, l'Arabie Saoudite, la Serbie, Singapour, la Corée du Sud, l'Espagne, la Turquie et les Etats-Unis.

Ces armes sont utilisées aussi bien par les forces armées que par des groupes d'intervention dépendant des forces de sécurité.

Le FN SCAR est mis au point à partir de 2004 en deux versions principales, le SCAR-L («light») en version 5.56x45mm et le SCAR-H («heavy») en version 7.62x51mm soit les deux calibres standards de l'OTAN et des calibres quasiment universels. Ces deux armes devaient partager un maximum de composants en commun pour faciliter l'entretien, la logistique et la formation.

Les premières armes sont livrées aux américains en avril 2009 en l'occurence au 75th Ranger Regiment qui le déploya aussitôt au combat en Afghanistan.

On aurait pu penser que c'était le début de fructueuses affaires pour la firme FN Herstal mais très vite l'USSOCOM à abandonné le SCAR-L qui à été retiré du service dès 2013. En revanche elle à continué à commander et à utiliser le SCAR-H, certains SCAR-L étant convertis en 7.62x51mm.

Il y eu également des projets dans d'autres calibres mais ces projets n'ont pas aboutit. En revanche des versions semi-automatiques pour le marché civil et les forces de l'ordre ont été produites et vendues.

Le FN SCAR peut être utilisé avec un lance-grenades, le FN40GL mais la Slavie ayant choisit l'AG-36 comme lance-grenades monocoup standard, cet accessoire attaché au FN SCAR n'est pas utilisé par les forces spéciales slaviennes.

En 2007/2008 le FN SCAR fût candidat pour un nouveau programme de fusil d'assaut destiné à l'US Army aux côtés d'une nouvelle version de la M-4 Carbine, du HK-416 et du H&K XM-8 mais ce programme fût annulé avant toute sélection d'un vainqueur.

Une variante plus lourde du FN SCAR baptisée HAMR IAR (Heat Adaptive Modular Riffle) à participé à un concours pour équiper l'USMC d'un fusil mitrailleur mais c'est finalement Heckler & Koch avec son M-27 qui à remporté l'appel d'offres.

Les forces spéciales slaviennes ont d'abord acquis le SCAR-L avant de choisir également le SCAR-H en raison des limites du 5.56x45mm face à certains combattants et certaines protections balistiques plus perfectionnées. Certains SCAR-H sont utilisées comme fusil de précision avec une optronique perfectionnée.

Caractéristiques Techniques

Type : fusil d'assaut

Calibre : 5.56x45mm (SCAR-L) 7.62x51mm (SCAR-H)

Alimentation : chargeur de 30 cartouches (SCAR-L) chargeur de 20 cartouches (SCAR-H)

Masse : 3.04kg (SCAR-L) 3.58kg (SCAR-H)

Longueur : 787mm (SCAR-L crosse repliée) 889mm (SCAR-L crosse déployée) 965mm (SCAR-H crosse repliée) 1080mm (SCAR-H crosse déployée)

Longueur du canon : 355mm (SCAR-L) 500mm (SCAR-H)

Cadence de tir : 550 à 650 coups par minute

Portée effective : 300m (SCAR-L) 800m (SCAR-H)


-Heckler & Koch HK-416
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Heckle10
Soldats croates à l'entrainement (combat en milieu clos) avec le HK-416

Le deuxième fusil d'assaut utilisé par les forces spéciales est donc le Heckler & Koch HK-416, un fusil de conception et de fabrication allemande.

Il s'inspire du système Armalite AR-15 même si le système d'emprunt de gaz à court piston est une invention de H&K qui à repris le système mis au point pour le HK G-36.

Cette arme est utilisée par la Slavie mais aussi par de nombreux pays comme l'Australie, le Brésil, l'Estonie, la France (qui avec une version baptisée HK-416F va remplacer le FAMAS), l'Allemagne, la Hongrie, l'Indonésie, l'Irlande, l'Italie, le Japon, la Jordanie, la Malaisie, les Pays-Bas, la Norvège (arme standard pour remplacer le G-3), les Philippines, la Pologne, le Portugal, la Serbie, Singapour, la Slovaquie, la Corée du Sud, l'Espagne, la Turquie et les Etats-Unis.

Cette arme à été mise en service au sein de la Delta Force en 2004 en remplacement de ses M-4. En 2008 cette arme est devenue le fusil standard de l'armée norvégienne et en 2017 c'est devenu le fusil d'assaut standard de l'armée française. Une variante baptisée M-27 Infantry Automatic Rifle à été mise au point pour l'USMC.

Un programme d'évaluation lancé par l'US Army entre 2007 et 2009 aurait pu aboutir à l'adoption de l'HK-416 comme nouveau fusil standard mais ce programme à été annulé avant toute adoption.

Caractéristiques Techniques

Type : fusil d'assaut

Calibre : 5.56mm

Cartouche : 5.56x45mm OTAN

Alimentation : chargeurs de 30 cartouches

Masse à vide 3.120kg Masse chargée 3.740kg

Longueur crosse retractée 709mm (1030mm crosse déployée) Longueur du canon 370mm

Cadence de tir 700 à 900 coups par minute

Portée maximale 800m


-Zastava M-70
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Zastav10

La Slavie conserve un imposant stock de Zastava M-70, une copie pirate de l'AK-47 Kalachnikov. Elle à été utilisée dès 1970 d'abord en petit nombre puis à partir de 1982 comme le fusil d'assaut standard de l'armée yougoslave.

Cette arme à été remplacée dans les différentes armées des républiques de l'ex-Yougoslavie par des armes plus modernes mais pas forcément des armes au calibre OTAN.

Avec le choix du 5.56x45mm cette arme n'avait plus de raison d'être en service. Néanmoins en cas de conflit à haute intensité il est plus que nécessaire d'avoir des stocks abondants d'armes, de munitions, choses que nombre d'armées occidentale ont oublié et ont redécouvert avec la guerre en Ukraine.

La Slavie qui craint une guerre sur son territoire, une guerre de haute intensité à très vite décidé de conserver des stocks imposants d'armes et de munitions.

Parmi les armes conservées, le Zastava M-70 pour faire face à une possible levée en masse ou pour rééquiper des unités en absence d'armes modernes.

Caractéristiques Techniques

Type : fusil d'assaut

Calibre : 7.62mm Cartouche : 7.62x39mm

Alimentation : chargeur de 30 cartouches ou chargeur type RPK de 40 ou 75 cartouches

Masse : 3.70kg

Longueur 940mm Longueur du canon 415mm

Cadence de tir : 620 coups par minute

Portée maximale effective 410m


Fusil de précision

Introduction

-La Slavie utilise plusieurs modèles de fusils de précision pour répondre à différents scenarii tactiques.

On trouve par exemple un fusil semi-automatique au sein des groupes de combat (pour des questions de discrétion et pour pouvoir redoubler rapidement un tir), un fusil à répétition au sein des unités spéciales (où les tireurs d'élite sont utilisés surtout comme capteurs de reconnaissance) et un fusil de sniping lourd pour la lutte anti-sniper et la lutte anti-matérielle, cette dernière arme étant utilisée par les forces spéciales (ce qui est attendu) et par le génie (ce qui est peut être plus inhabituel).

Comme une guerre longue est du domaine du possible, des Zastava M-76 sont conservés, précieusement stockés avec leurs munitions pour si besoin prendre le relais des armes de conception occidentale.

-Heckler & Koch HK-417
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Heckle10

Le Heckler & Koch HK-417 est un fusil d'assaut de conception et de fabrication allemande. Dérivé du HK-416, il se distingue principalement par son calibre supérieur à savoir le 7.62x51mm en remplacement du 5.56x45mm.

Ce fusil peut être utilisé comme fusil d'assaut et comme fusil de précision. C'est le cas de la Slavie qui l'utilise comme fusil de précision au sein des groupes de combat (pour les raisons évoquées dans l'introduction) et comme fusil d'assaut par certaines unités estimant nécessaire un calibre supérieur. Le HK-417 est également utilisé par les forces spéciales comme fusil de précision ou comme fusil d'observateur notamment quand le tireur possède un fusil lourd de précision.

Outre la Slavie ce fusil est utilisé par l'Albanie, l'Autriche, l'Australie, le Brésil, la République Tchèque, le Danemark, l'Estonie, la France, l'Allemagne, l'Indonésie, l'Irlande, le Japon, la Malaisie, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la Russie, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l'Uruguay.

Caractéristiques  Techniques

Type : fusil d'assaut/fusil de précision

Calibre : 7.62mm

Cartouche : 7.62x51mm OTAN

Alimentation : chargeurs de 10 ou 20 cartouches, les premiers étant préférés par les tireurs de précision, les seconds par les hommes utilisant le HK-417 comme fusil d'assaut.

Masse : 4.74kg

Longueur : 1082mm avec canon de 20 pouces et crosse dépliée Longueur du canon 508mm

Cadence de tir maximale 600 coups par minute

Portée maximale effective 800m

Optronique : variable


-Remington MSR
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Reming10

-Le Remington MSR (Modular Sniper Rifle)  est utilisé comme fusil de précision pour les tireurs d'élite des forces spéciales et pour les tireurs de précision qui n'opéraient pas au sein des groupes de combat. Comme nombre de fusils de précision, c'est un fusil à verrou ce qui limite la possibilité de doubler un tir sur une même cible.

Mis au point en 2009 pour les forces spéciales américaines, il à été mis en service en 2013 mais depuis à été retiré du service par l'USSOCOM car jugé inadapté. Il à été exporté en Algérie, au Brésil, en Colombie, en France, en Israël, en Italie, au Mexique, en Turquie et en Slavie.

Caractéristiques Techniques

Type : fusil de précision

Calibre : 338.Lapua Magnum

Alimentation : 5 à 10 cartouches dans un chargeur amovible

Masse à vide 5.9kg Masse chargée 7.7kg

Longueur crosse repliée 910mm (1200m crosse déployée) Longueur du canon 27 pouces (690mm)

Portée maximale effective 1500m


-Accuracy International AX50
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Accura10

Cette arme de conception et de fabrication britannique à été choisie au détriment de l'américain Barret M107 comme fusil de sniping lourd et fusil anti-matériel. Elle est donc utilisée par les forces spéciales pour le sniping lourd et le contre-sniping, pour la lutte anti-matériel. Le génie en acquis des exemplaires pour détruire à distance des IED.

L'Accuracy International AX50 est une évolution de l'AW50. Ce fusil de sniping lourd est apparu en 2010. Comme nombre de fusil de sniping, l'AX50 est un fusil à verrou d'un calibre courant à savoir 12.7mm même si il existe des variantes en 338.Lapua Magnum, en 300.Winchester, en .308 Winchester ou en 7.62x51mm. Outre la Slavie cette arme est utilisée par Chypre, le Danemark, la Turquie et la Grande-Bretagne.

Caractéristiques Techniques

Type : fusil de précision lourd

Calibre : 12.7mm

Cartouche : .50 BMG (12.7x99mm)

Alimentation : chargeur détachable de cinq cartouches

Masse à vide 12.5kg

Longueur : 1370mm Longueur du canon 685.8mm

Portée maximale effective : 2500m


Gepard
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Gepard10

L'apparition ou plutôt le retour des IED (Improvised Explosive Device) soit en bon français «Engins explosifs improvisés» à imposé aux armées occidentales un certain nombre de réflexions pour trouver la meilleur parade. Certaines sont tactiques (toujours surprendre l'ennemi, ne jamais rentrer dans une mortelle routine) et d'autres sont techniques comme le brouillage ou la destruction à distance.

Pour la destruction nombre d'armées ont choisit d'utiliser des fusils sniping lourd pour détruire à distance de sécurité une IED. La Slavie à fait ce choix sous la forme à la fois de l'Accuracy International AX50 mais surtout du Guépard, un fusil de précision lourd hongrois en calibre 14.5x114mm.

Ce fusil de sniping lourd ou plutôt ce fusil antimatériel à connu un développement long et compliqué pour la simple et bonne raison que le programme à été lancé en 1987 et à peine deux ans plus tard, la chute du mur de Berlin et l'implosion du bloc communiste à fait sérieusement tanguer la Hongrie.

Une première version baptisée M-1 était un fusil à un coup de calibre 12.7mm utilisant la cartouche 12.7x108mm. Une fois le premier coup partit, le rechargement était particulièrement compliqué, le recul puissant et le poids conséquent puisque même une variante améliorée baptisée M-1A1 pesait tout de même 21 kg !

Ces inconvénients en étaient pour une utilisation militaire en revanche pour une utilisation antiterroriste c'était moins évident. Néanmoins les ingénieurs hongrois étaient conscients que leur arme était largement perfectible. C'est l'acte de naissance des M-2 et M-2A2 cette dernière étant une versio allégée et raccourcie pour les parachutistes et les forces spéciales.

Le M-3 marque un changement majeur. Adieu le 12.7x108mm et place au 14.5x114mm plus puissant. C'est devenu la version la plus populaire et la plus produite du Guépard bien qu'elle fût suivie par d'autres versions baptisées M-4 M-5 ou encore M-6. A noter que le Guépard est aussi disponible en version 12.7mm OTAN (12.7x99mm).

Outre la Slavie est utilisé par la Grande-Bretagne, la Hongrie et l'Inde. La Slavie l'utilise donc comme arme anti-IED plus que comme arme de sniping lourd.

Dans les convois par exemple, les unités du génie chargées de la protection contre les engins explosifs improvisés disposent de Guépard pour détruire un IED à distance de sécurité pour être surs que même neutralisée par brouillage elle ne pourrait pas être déclenchée d'une autre façon.

Caractéristiques Techniques

Type : fusil de sniping lourd/fusil anti-materiel

Calibre : 14.5mm Cartouche : 14.5x114mm Alimentation : chargeur de cinq coups

Masse : 17.5kg

Longueur hors tout 1570mm Longueur du canon 1100mm

Portée maximale effective 2000m (2500m en théorie)


Zastava M-76
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Zastav11

Tout comme pour les fusils d'assaut, la Slavie conserve un stock d'armes de précision d'origine yougoslave pour faire face à une guerre longue qui nécessiterait un rééquipement d'unités ou en cas de pénurie d'armes plus modernes même si le fusil ici présenté n'est pas une antiquité inefficace.

Le Zastava M-76 à été mis en service comme sa désignation  le laisse supposer en 1976 au sein de l'armée populaire yougoslave (JNA Jugoslovenska Narodna Armia). Il s'agissait de fournir à l'armée titiste un fusil semblable au Dragunov SVD même si son mode de fonctionnement était plus proche de l'AK-47 et du RPK que du fusil de précision soviétique.

Ce fusil de précision à été utilisé encore récemment (2015) par la Slavie au sein de ses unités de forces spéciales comme au sein des unités de combat régulière notamment au sein des groupes de combat. Il à été peu à  peu remplacé par le Heckler & Koch HK-417.

Cette arme à été exportée en Irak, au Myanmar, au Rwanda et Arabie Saoudite. Elle est également utilisée par la Serbie (qui va le remplacer par le M-91), la Macédoine du Nord et la Corée du Nord qui le produit sous licence.

Caractéristiques Techniques

Type : fusil de précision

Calibre : 7.92mm Cartouche : 7.92x57mm Mauser

Alimentation : chargeur de dix cartouches

Masse : 4.6kg

Longueur : 1135mm Longueur du canon 550mm

Portée maximale effective : supérieure à 800m


Autres

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Benell10

-Fusil à pompes Benelli M-4 Super 90 utilisé notamment pour l'ouverture des portes lors des fouilles des bâtiments.

Cette arme apparue en 1999 est utilisée par de nombreux pays. Outre la Slavie, on trouve Hong Kong, l'Iran, l'Italie, la Jamaïque, le Japon, le Maroc, le Mexique, le Royaume-Uni, la Serbie, la Tunisie, l'Argentine, l'Australie, la Belgique, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, la Corée du Sud, le Danemark, l'Egypte, les Emirats Arabes Unis, l'Espagne, la France, les Etats-Unis, l'Irlande, l'Afrique du Sud, l'Albanie, l'Algérie, l'Allemagne et l'Arabie Saoudite.

C'est une arme en calibre 12 (18.5mm) pesant 3.82kg à vide, mesurant 1010mm crosse déployée (886mm crosse repliée) avec un canon de 470mm. Il peut tirer à une portée maximale pratique de 40 à 50m à une cadence de tir de neuf coups en dix-huit secondes sachant qu'il peut disposer de neuf coups.

-Des armes blanches en quantité pour le combat rapproché que ce soit des coûteaux de combat, des masses d'armes et même des tomahawks très efficaces dans le combat au corps à corps.

-Grenades à main : explosives, éclairantes, fumigènes, gaz lacymogène

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
JJMM
Major
Major
JJMM


Masculin
Nombre de messages : 948
Age : 75
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyVen 19 Mai 2023, 17:33

Toujours aussi détaillés tes articles, un plaisir en effet ! thumright
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eeforbin.fr
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptySam 20 Mai 2023, 22:02

Merci JJMM et voici la suite !



Armes Collectives de l'Infanterie

Mitrailleuses

Généralités

La Slavie utilise plusieurs modèles de mitrailleuses au sein de ces unités de combat, deux modèles belges et un modèle américain.

On trouve d'abord la célébrissime Minimi 5.56mm qui la mitrailleuse utilisée au sein du groupe de combat comme jadis l'était le fusil mitrailleur. La Slavie à également acquis des Minimi 7.62mm d'abord pour les unités de choc et les forces spéciales mais on n'exclut pas l'achat d'un nouveau lot substantiel de Minimi en 7.62mm pour soit remplacer toutes les Minimi de 5.56mm ou en double dotation pour s'adapter à un contexte technico-tactique nécessitant une mitrailleuse toujours aussi compacte mais d'une puissance supérieure.

La mitrailleuse moyenne standard est la FN Mag 58, une arme qui à connu un succès équivalent voir même supérieur à celui de la Minimi. Elle à même remplacé sous la forme de la M-240 Machine Gun sa rivale américaine, la M-60.

Au sein de l'armée slavienne elle est utilisée au sein de la section mitrailleuses/lance-grenades de la compagnie d'appui du bataillon d'infanterie mais aussi comme mitrailleuse coaxiale et antiaérienne sur les véhicules, comme arme de sabord sur les hélicoptères de transport. Elle équipe également les gardes frontières qui disposent de fortins armés de mitrailleuses.

-La mitrailleuse lourde standard de l'armée slavienne est une véritable légende, la Browning M-2 également connue sous son affectueux surnom de Ma Deuce. Cette arme mise au point à la fin de la première guerre mondiale en partant notamment (mais pas que) de la cartouche de 13mm utilisée par le fusil antichar allemand Mauser T-Gewehr est donc encore en service ce qui en fait une vigoureuse centenaire !

Au sein de l'armée slavienne elle est essentiellement utilisée depuis des véhicules, des hélicoptères mais aussi au sein de la section MG/GL (Machine Gun/Grenade Launcher) de la compagnie d'appui des bataillons d'infanterie.

-Comme dans d'autres domaines l'armée slavienne à conservé des armes héritées de la Yougoslavie titiste. Il s'agit de Zastava M-84 qui sont conservées avec les munitions adaptées pour rééquiper l'armée en cas de conflit prolongé ou pour mener une guerilla.

Les stocks de munitions sont plus que conséquents car la production à repris (en partie pour l'exportation) sans compter que les munitions saisies par la police sont parfois cédées à l'armée après une minutieuse vérification.

Minimi
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Fn_min10
Minimi 5.56mm

La FN Minimi (Mini Mitrailleuse) est une mitrailleuse légère de conception belge mise en service à la fin des années soixante-dix et utilisée aujourd'hui par plus de 75 pays, certains la produisant sous licence.

Outre la version standard, on trouve la version Para avec une crosse retractable, une version en 7.62x51mm OTAN et une version destinée à servir d'arme secondaire sur les véhicules de combat.

Cette arme au succès mondial est aujourd'hui produite sous licence en Slavie (à partir de 2023), au Canada, en Australie, en Italie, en Indonésie, au Japon, en Suède, en Grèce, en Suisse, au Canada et aux Etats-Unis sous la forme de la M-249 SAW (Squad Automatic Weapon). Il existe des copies pirates à Taiwan et en Chine par exemple.

Actuellement cette arme est utilisée par l'Afghanistan, l'Australie, la Belgique, le Brésil, le Burundi, le Canada, le Chili, la Chine, la République Tchèque, le Danemark, le Timor Oriental, l'Egypte, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Indonésie, l'Irak, l'Irlande, l'Italie, le Japon, la Lettonie, la Libye, le Luxembourg, la Malaisie, le Mali, le Mexique, le Népal, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Papouasie Nouvelle-Guinée, le Pérou, les Phillipines, la Pologne, la Serbie, le Sénégal, la Slovénie, l'Espagne, le Sri Lanka, la Syrie, la Suède, la Suisse, Taiwan, la Thaïlande, la Tunisie, la Turquie, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, les Emirats Arabes Unis, le Vietnam et le Yemen.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Mk_48_10
Minimi 7.62mm

Au sein de l'armée slavienne, la Minimi est utilisé au sein du groupe de combat d'infanterie avec un voir deux armes de ce type. Comme le calibre de 5.56mm est parfois jugé trop faible, un lot de Minimi en 7.62x51mm à été acquis.

Initialement cette arme devait être réservée aux forces spéciales et autres troupes de choc mais il semble que d'autres armes de ce type vont être acquises pour permettre si besoin d'offrir aux différentes unités de combat une arme plus puissante. A l'heure où j'écris ces lignes (mai 2023), aucune commande n'à été passée mais il semble que ce n'est qu'une question de temps.

Caractéristiques Techniques

Type : mitrailleuse légère

Calibre : 5.56mm ou 7.62mm

Cartouches : 5.56x45mm ou 7.62x51mm

Alimentation : bandes chargeurs de 100 ou 200 coups ou chargeurs type M-16 de 30 cartouches

Masse : standard 7.1kg Para 7.44kg Minimi 7.62mm 8.2kg (8.4kg en version Para)

Longueur totale : 1040mm pour la version standard 914mm pour la version Para avec crosse depliée (766mm avec crosse repliée), 1015mm pour la Minimi 7.62mm

Longueur du canon 465mm pour le modèle standard 349mm pour la version Para et 502mm pour Minimi 7.62mm

Cadence de tir : 700 à 1150 coups par minute en version 5.56mm 800 coups par minute pour la version 7.62mm

Portée maximale effective : 300 à 1000m

,
FN Mag 58
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Fn_mag10

La mitrailleuse médiane standard de l'armée slavienne est encore une arme particulièrement appréciée par les militaires du monde entier, la FN Mag (Mitrailleuse d'Appui Général), une mitrailleuse de conception belge mise au point après la seconde guerre mondiale et mise en service en 1958.

A l'époque la plupart des armées possédaient une mitrailleuse moyenne lourde et encombrante et un fusil mitrailleur plus léger. Seulement voilà les allemands avaient mis au point une mitrailleuse polyvalente pouvant être utilisée sur bipied comme un fusil mitrailleur et sur un trépied comme une mitrailleuse.

Le second conflit mondial terminé, les occidentaux décidèrent d'imiter leurs anciens ennemis en mettant au point une arme comparable. C'est par exemple le cas de la France avec son AA-52, des Etats-Unis avec leur M-60 (après avoir échoué à mettre au point une copie de la MG-42) et des belges avec la FN Mag.

Cette arme à été dévellopé en version infanterie, coaxiale pour véhicule blindé et en version pour aéronef. Ces trois versions sont actuellement utilisées par la Slavie qui à choisir la FN Mag 58 en 2008 pour remplacer les mitrailleuses d'origine yougoslave. Après plusieurs commandes, une licence de fabrication à été acquise en 2017 permettant à la Slavie de gagner en autonomie.

Au sein de l'armée de terre slavienne elle est donc utilisée comme arme coaxiale sur les véhicules blindés, comme arme principale sur les véhicules logistiques (avec de plus en plus un tourelleau téléopéré), comme arme d'appui de l'infanterie (au sein des sections mitrailleuses et lance-grenades de la compagnie d'appui du bataillon d'infanterie) et comme arme de sabord sur les hélicoptères légers, médians et lourds.

Outre la Slavie cette arme est utilisée par l'Argentine, l'Australie, l'Autriche, le Bangladesh, le Bahrein, la Barbade, la Belgique, le Belize, la Bolivie, le Botswana, le Brésil, Brunei, le Burkina-Faso, le Burundi, le Cameroun, le Canada, la Centrafrique, le Tchad, la Chine, la Colombie, la RDC, le Danemark, Djibouti, la République Dominicaine, l'Equateur, le Salvador, l'Egypte, l'Estonie, la Finlande, la France, le Gabon, la Gambie, la Géorgie, le Ghana, le Guatemala, Haïti, Honduras,Hong-Kong, Inde, Indonésie,Irak, Irlande, Israël, Jamaique, Jordanie, Koweït, Lettonie, Liban, Lesotho, Libye, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Mexique, Monaco, Maroc, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Nigeria, Niger, Norvège, Pakistan, Panama, Papouasie-Nouvelle Guinée, Portugal, Rhodésie, Rwanda, Arabie Saoudite, Sierra Leone, Singapour, Afrique du Sud, Espagne, Sri Lanka, Soudan,Suède, Taïwan, Thaïlande, Tunisie, Turquie, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Uruguay, Venezuela et Zimbabwe.

Caractéristiques Techniques

Type : mitrailleuse moyenne

Calibre : 7.62mm Cartouche : 7.62x51mm OTAN

Alimentation : bandes de 100 cartouches attachables

Masse : 11.8kg

Longueur totale 1263mm Longueur du canon 630mm

Cadence de tir : 650 à 1000 coups par minute

Portée maximale effective : 800m sur bipied 1800m sur trépied


Browning M-2HB
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Browni11

La mitrailleuse lourde standard de l'armée slavienne est une véritable légende de l'armement à savoir la Browning M-2HB (High Barrel «canon lourd») affectueusement surnommée «Ma Deuce».

Mise au point dans l'immédiat après première guerre mondiale, cette mitrailleuse est toujours produite, toujours utilisée ce qui en fait la première arme à feu centenaire ! Si ça c'est pas un signe de qualité.

Cette arme à été utilisée à terre, sur mer, dans les airs à bord des avions et des hélicoptères. Les variantes sont nombreuses qu'elles soient américaines ou issues de production sous licence.

Au sein de l'armée slavienne, il est utilisé depuis des véhicules comme arme d'autodéfense ou arme coaxiale mais aussi et cela devient de plus en plus rare depuis un trépied à terre notamment les mitrailleuses de la section MGGL de la compagnie d'appui (Machine Gun Grenade Launcher) qui cohabitent avec des mitrailleuses de 7.62mm FN Mag 58 et des lance-grenades Heckler & Koch GMG.

Cette arme est également utilisée par de nombreux autres pays : Argentine, Australie, Autriche, Bahrein, Bangladesh, Belgique, Benin, Bolivie, Brésil, Bulgarie, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Canada, Centrafrique, Tchad, Chili, Colombie, Côte d'Ivoire, RDC, Danemark, République Tchèque, Djibouti, République Dominicaine, Equateur, Egypte, Salvador, Estonie, Ethiopie, France, Finlande,  Gabon, Gambie, Ghana, Georgie, Allemagne, Grèce, Guatemala, Honduras, Inde, Indonésie, Iran, Irak, Irlande, Israël, Italie, Côte d'Ivoire, Jamaïque, Japon, Jordanie, Corée du Sud, Koweit, Liban, Lesotho, Liberia, Libye, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Madagascar, Malaisie, Mauritanie, Ile Maurice, Mexique, Maroc, Myanmar, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Niger, Nigeria, Norvège, Oman, Pakistan, Panama,Paraguay, Pérou, Phillipines, Pologne, Portugal, Qatar, Roumanie, Rwanda, Arabie Saoudite, Sénégal, Serbie, Singapour, Somalie, Afrique du Sud, Katanga, URSS, Espagne, Suède, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tonga, Tunisie, Turquie, Emirats Arabes Unis, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Uruguay, Vénézuela, Yemen, Zimbabwe.

Caractéristiques Techniques

Type : mitrailleuse lourde

Calibre : 12.7mm Cartouche : 12.7x99mm (.50 BMG)

Alimentation : bandes souples de 250 à 500 cartouches

Masse : à vide 38kg avec tripode 58kg

Longueur : 1654mm Longueur du canon 1143mm  

Cadence de tir : 450-600 coups par minute (M-2 HB) 1200 à 1300 coups par minute (AN/M3)

Portée maximale 7400m Portée maximale effective 1800m


Zastava M-84
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Zastav12

Pour faire à une éventuelle guerre de haute intensité, la Slavie à conservé en stock des armes anciennes qui pourraient faire masse à défaut d'autre chose. Parmi ces armes on trouve des mitrailleuses de conception et de fabrication yougoslave, la Zastava M-84.

Mise en service en 1984 comme sa désignation l'indique, c'est une copie de la mitrailleuse soviétique PKM. Elle fonctionne par emprunt de gaz, est refroidie par air avec une alimentation par bande à la différence par exemple de la Zastava M-72 copie du RPK qui fonctionnait avec des chargeurs.

En ce qui concerne la Slavie seules les M-84 ont été conservées, les M-86 ayant été retirées du service pour la simple et bonne raison que c'était la variante montée sur les véhicules comme son homologue soviétique PKT.

Outre la Slavie cette arme est utilisée ou à été utilisée par l'Afghanistan, le Burkina Faso, la République Démocratique du Congo, l'Irak, le Liberia, la Macédoine du Nord, la Serbie, la Somalie, l'Armée Nationale Syrienne, la Yougoslavie et les républiques qui lui ont succédé.

Caractéristiques Techniques

Type : mitrailleuse moyenne

Calibre : 7.62mm Cartouche : 7.62x54mmR

Alimentation : bandes de 100 ou 250 cartouches

Masse : 8.8kg

Longueur 1175mm

Longueur du canon 658mm  

Cadence de tir : 700 à 800 coups par minute

Portée maximale effective 1000m

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyDim 21 Mai 2023, 22:07



Lance-roquettes et munitions rodeuses

Généralités

L'infanterie qu'elle soit légère, mécanisée ou  motorisée dispose de nombreuses armes d'appui comme les mortiers, les lance-roquettes et les munitions rodeuses.

Le premier modèle de lance-roquettes  utilisé est une arme suédoise, l'AT-4CS, un lance-roquettes jetable utilisable contre les positions renforcées et les blindés légers. Les véhicules transporteurs d'infanterie disposent d'un stock de douze à vingt-quatre exemplaires alors que les véhicules de reconnaissance disposent généralement de deux à quatre exemplaires au cas où..... .

Pour compléter les lance-roquettes consommables type AT4CS, la Slavie à acquis deux types d'armes, un autre lance-roquettes jetable le RPO-A Shmel et un lance-roquettes réutilisable Carl Gustav.

-Tout le monde connait l'immortel RPG-7 qui avec la Kalachnikov symbolise les mouvements de guerilla du monde entier. Si la Slavie possède encore quelques dizaines exemplaires de cette arme au look inimitable, elle à mis au point une nouvelle arme de ce type.

Baptisée Iznenađenje (Surprise), elle doit être produite à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires pour équiper l'armée régulière, la Territorial Army et des stocks clandestins pour permettre de mener une guerilla en cas d'occupation du territoire national.

Pour le moment peu d'informations ont filtré sur cette arme qui pourrait être rapidement proposée à l'export surtout en ces temps où la guerre de haute intensité fait son retour sur le continent européen.

Un autre lance-roquettes d'origine yougoslave est encore disponible en stock à savoir le M79 Osa.

-Une Munition Légère d'Action Immédiate (MLAI) est en cours de mise au point. Là aussi peu d'informations sont sorties ce qui peut étonner alors que la Slavie est habituée à être très transparente sur les questions de défense.

Plusieurs programmes ont été lancés. Baptisé Sokol (faucon), le prototype le plus proche de la production en série pourrait être mis en œuvre par l'infanterie débarquée mais aussi depuis des véhicules.

Cette arme doit remplacer les modèles Switchblade commandés en urgence pour faire face au RETEX de la guerre en Ukraine mais aussi du conflit entre Azerbaïdjan et l'Arménie à propos de la région du Haut-Karabagh.

AT-4CS
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) At-4_810

L'AT-4CS est un lance-roquettes jetable de conception et de fabrication suédoise. Produite par Saab Bofors Dynamics (qui succéda à FFV Ordnance et Bofors Anti-armor System), cette arme est utilisée contre les blindés légers et surtout contre les cibles durcies.

Issu d'un modèle plus ancien et plus léger, l'AT-4 est testé par l'armée suédoise en 1981/82. Dès 1983, les Etats-Unis s'intéressent à cette arme pour remplacer le M-72 LAW après l'échec du FGR-17 Viper.

L'arme est mise en service en 1987 et ne va pas tarder à rencontrer un formidable succès à l'étranger puisqu'elle est utilisée par un nombre très important de pays.

On trouve l'Argentine, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Danemark, la République Dominicaine, la France, la Géorgie, la Grèce, l'Inde, l'Indonésie, l'Irak, l'Irlande, la Lettonie, le Liban, la Lituanie, la Malaisie, les Pays-Bas, la Pologne, la Suède, Taïwan, la Grande-Bretagne, l'Ukraine, les Etats-Unis, le Vénézuela.

La Slavie l'utilise au sein des groupes de combat d'infanterie et au sein des unités de reconnaissance. Au sein des premiers, elle est utilisée pour appuyer les troupes au combat mais aussi pour neutraliser les points durcis. Au sein des seconds, l'AT-4CS est destinée à permettre aux éclaireurs de pouvoir détruire une menace immédiate.

Caractéristiques Techniques

Type : lance-roquettes jetable

Calibre : 84mm

Masse : 8kg

Longueur : 102cm

Portée maximale effective 300m (500m maximale théorique)


RPO Shmel
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Shmel_10

Le RPO-A Shmel est un lance-roquettes jetable de conception et de fabrication russe,  une arme incendiaire qui est donc comme un lance-flammes à un coup puisque la charge militaire est thermobarique. Cette arme à été mise en service à la fin des années quatre-vingt au sein de l'armée soviétique pour remplacer le RPO Rys.

Au sein de l'armée slavienne cette arme est utilisée par l'infanterie au sein des groupes de combat (en complément/remplacement de l'AT-4CS) mais aussi par le génie pour neutraliser des obstacles.

Outre la Slavie cette arme est utilisée par la Russie, l'Afghanistan, l'Arménie, l'Afghanistan, la Biélorussie, la Chine, la RDC, Fidji, la Corée du Nord, le Sri Lanka, le Kazakhstan, la Géorgie, l'Inde, l'Ukraine, le Vietnam et la Syrie.

Caractéristiques Techniques

Type : lance-roquettes jetable

Calibre : 93mm

Masse : 11kg

Longueur : lanceur 920mm roquette 700mm

Portée maximale effective 20 à 1000m


Carl Gustav
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Canon_93

Le Carl Gustav est selon les points de vues un lance-roquettes réutilisable ou un canon sans recul léger car épaulable par le tireur assisté d'un pourvoyeur. Comme son nom le suggère c'est une arme de conception et de fabrication suédoise.

Le premier modèle apparaît dès 1946 sous la forme du Carl Gustav M1. Il est suivit en 1964 par le Carl Gustav M2, une version améliorée du précédent plus léger et plus court. Il à rapidement remplacé le M-1 au sein des différentes armées utilisatrices.

La version actuellement en service est le Carl Gustav M-3 mis en service en 1991. L'acier forgé est remplacé par un acier plus léger mais renforcé par de la fibre de carbone. Du plastique et de l'aluminium sont également utilisés ce qui contribue à l'allégement de l'arme.

Cette arme est utilisée au sein des différentes armées comme arme antichar contre les véhicules blindés légers et contre des chars des années cinquante et soixante mais aussi comme arme anti-bunkers et anti-matériel.

La Slavie à commandé le Carl Gustav M-3 en 2005 pour compléter ses AT-4CS avec un lance-roquettes réutilisable. Après deux commandes, la Slavie à demandé au concepteur suédois une version améliorée.

Cette version baptisée M-3S à été rapidement supplantée par le Carl Gustav M-4 à partir de 2017, des commandes régulières doivent être passées pour équiper de nouvelles unités et pour constituer des stocks.

Outre la Slavie cette arme est utilisée par l'Argentine, l'Australie, l'Autriche, la Belgique, le Belize, le Botswana, le Brésil, le Burkina Faso, le Canada, le Chili, la République Tchèque, le Danemark, l'Estonie, l'Allemagne, le Ghana, la Grèce, la Hongrie, le Honduras, l'Inde, l'Indonésie, l'Irak, l'Irlande, Israël, le Japon, le Kenya, le Koweït, la Lettonie, la Libye, la Lituanie, la Malaisie, le Myanmar, le Nepal, la Nouvelle-Zélande, le Nigeria, la Norvège, la Pologne, le Portugal, l'Arabie Saoudite, la Sierra Leone, la Slovaquie, la Suède, la Thaïlande, les EUA, les Etats-Unis, le Venezuela, la Zambie, les Pays-Bas, Singapour et la Grande-Bretagne.

Caractéristiques Techniques

Type : lance-roquettes réutilisable/canon sans recul

Calibre : 84mm Projectile 84x246mm R

Masse 6.6kg

Longueur : 950mm

Cadence de tir 6 coups par minute

Portée maximale 350 à 400m contre des cibles en mouvement 500m contre des véhicules fixes 1000 à 2000m contre des bâtiments


RPG-7
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Rpg-7_10

Le RPG-7 (routchnoy protivotankovy granatamiot «lance-grenades antichar manuel») est un lance-roquette réutilisable célébrissime tant il symbolise les mouvements irréguliers du monde entier avec sa compère Kalachnikov. Il est mis en service dans l'armée soviétique en 1961. Depuis il à participé à tous les conflits dans le monde.

Sa mise au point à commencé en mai 1958 en vue de remplacer le RPG-2, une arme qui devait beaucoup au Panzerfaust allemand, le premier lance-roquettes jetable.

Deux projets concurrents sont lancés, le RPG-150 (futur RPG-4) avec son projectile PG-150 et le RPS-250 avec son projectile PG-7.

Les deux modèles furent développés mais le RPG-4 rapidement abandonné car si il était plus simple ses performances étaient moindres. Le RPG-7 est officiellement mis en service en 1961.

Des modèles améliorés ont suivit mais ils ne touchaient au cœur de l'arme. En 1970 le RPG-7V apparaît et peut recevoir un système de vision nocturne.
.
Toujours produit actuellement en Russie à été produit du temps du Pacte de Varsovie en Tchécoslovaquie, en Allemagne de l'Est, en Pologne et en Roumanie. L'arme est toujours produite  en Egypte (copie illégale), au Pakistan et en Bulgarie, ces deux derniers pays le produisant en toute illégalité.

Cette arme est notamment utilisée par l'Afrique du Sud, l'Arménie, l'Afghanistan, l'Albanie, l'Algérie, l'Angola, le Bangladesh, la Bulgarie, le Cambodge, la Chine, Chypre, l'Estonie, l'Egypte, la Hongrie, l'Iran, l'Irak, Israël, le Laos, la Lettonie, le Liban, la Libye, la Lituanie, Madagascar, Malte, la Malaisie, le Mali, le Maroc, la Mauritanie, la Mongolie, la Birmanie, le Pakistan, la Pologne, la Roumanie, la Russie, la Slovaquie, Sri Lanka, la Syrie, les Philippines, la Thaïlande, la République Tchèque, la Turquie, le Viet-Nam, l'Ukraine, la Côte d'Ivoire, le Sénégal, le Sri Lanka

La Slavie dispose d'un stock estimé entre 1500 et 5000 exemplaires, arme destinés notamment à la Territorial Army. Ce stock est réduit chaque année par les exercices de l'armée de réserve mais les stocks ne sont pas recomplétés  car une arme slavienne baptisée Iznenađenje (Surprise) va peu à peu la remplacer.

Caractéristiques Techniques

Type : lance-roquettes réutilisable

Calibre  : variable

Masse : (lanceur) 6.3kg (projectile) variable  

Longueur : 95cm sans projectile taille du projectile 89.9cm

Portée maximale : pratique 200 à 700m selon les munitions

Cadence de tir : 4 à 6 coups par minute

Munitions : (PG-7V) charge creuse 2.2kg diamètre 85mm pénétration plus de 260mm de blindage homogène (PG-7VL) charge creuse 2.6kg diamètre 93mm pénétration plus de 500mm de blindage 1m de béton 1.50m de brique 2.40m de terre (PUI-7L) munition d'exercice (PG-7VR) charge creuse 4.5kg diamètre de la roquette 105mm pénétration plus de 600mm de blindage 1.5m de béton armé 2m de brique, 3.7m de terre (TBG-7V) charge thermobarique 4.5kg diamètre 105mm zone mortelle 10m en espace ouvert (PUI-7TBG) munition d'exercice (OG-7V) fragmentation 2kg diamètre 40mm zone d'effet maximale 150m (PUI-7OG) munition d'exercice


Iznenađenje
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Iznena10

Le lance-roquettes «Surprise» doit être le successeur slavien du RPG-7 à savoir un lance-roquettes réutilisable à faible coup et surtout facilement utilisable par du personnel peu ou pas formé. Les essais de tir doivent avoir lieu en 2023 mais la production ne devrait pas commencer avant 2024 pour une mise en service initiale prévue en 2025.

On sait fort peu de chose sur les caractéristiques techniques mais elles seront semblables à celles du RPG-7 pour ce qui est de la taille, du calibre et du poids. En revanche ses performances en terme de portée et de perforation devraient être supérieures.

En ce qui concerne son usage il était initialement prévu de le confier à la Territorial Army mais il n'est pas exclu que l'armée d'active voir la garde nationale s'en équipent.

M-79 Osa
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) M79_ro10

-Le lance-roquettes M-79 Osa (Guêpe) est un lance-roquettes réutilisable de conception et de fabrication yougoslave.

Apparu en 1979, il est toujours produit par la Serbie mais plus en Slavie qui est passée à autre chose. L'arme est stockée mais il est probable que cette arme va peu à peu céder la place à l'Iznenadenje.
Caractéristiques Techniques

Type : lance-roquettes réutilisable

Calibre : 90mm

Masse : 6.2kg non chargé 11.2kg chargé Masse du projectile 3.5kg

Longueur totale 1.91m chargé

Portée maximale 1960m (pratique 350m)

Cadence de tir 6 coups par minute


AeroVironment_Switchblade
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Aerovi10

L'AeroVironment Switchblade est une munition rodeuse de conception et de fabrication américaine, une arme à mi-chemin entre le drone et le missile. Avec les guerres dans le Haut-Karabagh et l'Ukraine c'est devenu la nouvelle vedette des opérations aéroterrestres.

Apparue en 2011 cette arme est disponible en deux versions, la Switchblade  300 et la Switchblade 600, deux modèles acquis par la Slavie en 2016 et 2017 d'abord davantage à titre expérimental que réellement opérationnel avant que la décision soit prise d'en faire une arme d'appui majeure pour l'infanterie et surtout de mettre au point une munition rodeuse de conception nationale.

C'est ainsi que la nouvelle organisation du régiment d'infanterie prévoit une compagnie de frappe dans la profondeur organisée en une section de commandement, une section de drones, une section d'éclaireurs de combat et deux sections de munitions rodeuses.

Cette arme sera également utilisée par les forces spéciales et la marine slavienne étudie la possibilité d'équiper sa future Division de Marines d'une force de munitions rodeuses.

Cette arme est lancée via une mini catapulte qui peut être monté sur un véhicule ou être utilisée depuis la terre.

Outre la Slavie cette arme est utilisée par la Lituanie, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l'Ukraine.

Caractéristiques Techniques

Type : munition rodeuse

Masse : 2.5kg (Switchblade 300) 15kg (Switchblade 600)

Longueur : 49.5cm (Switchblade 300) 130cm (Switchblade 600)

Diamètre : 76mm (Switchblade 300) 150mm (Switchblade 600)

Portée maximale 10km (Switchblade 300) 40km (Switchblade 600)

Altitude maximale 150m

Vitesse maximale 101km/h (Switchblade 300) 113km (Switchblade 600)


MLAI Sokol
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Mlai_s10
MLAI Sokol-S

La Munition Légère d'Action Immédiate (MLAI) Sokol (Faucon) est une munition rodeuse en cours de mise au point. Les premiers essais opérationnels doivent commencer en 2023 et la mise en service pourrait être prononcée d'ici 2024, le MLAI-Sokol devant progressivement remplacer les Switchblade.

Cette arme dévellopée en version légère (lancée à la main) médium et lourde (lancées via une catapulte) aura des performances semblables aux Switchblade en terme de portée mais la Slavie espère une vitesse et une précision supérieure. Des pays étrangers seraient intéressés par cette arme mise en lumière par les récents conflits armés.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Mlai_s11
Sokol-T et Sokol-Z
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Mlai_s12

Cela nous donne le MLAI Sokol-S (Svjetlo «Léger»), Sokol-Z (Znaciti «Moyenne») et Sokol-T (Tekal «Lourd»)

Caractéristiques Techniques

Type : munition rodeuse

Masse : 2.3kg (Sokol-S) 7kg (Sokol-Z) 15kg (Sokol-T)

Longueur : 49.5cm (Sokol-S) 75cm (Sokol-Z) 130cm (Sokol-T)

Diamètre : 76mm (Sokol-S) 90mm (Sokol-Z) 150mm (Sokol-T)

Portée maximale 10km (Sokol-S) 20km (Sokol-Z) 40km (Sokol-T)

Altitude maximale 150m

Vitesse maximale 150km/h (Sokol-S et Z) 170km/h (Sokol-T)


Lance-grenades

Généralités

La Slavie utilise d'abord des lance-grenades individuels HK AG-36. Au moins un des fusiliers du groupe de combat dipose d'un AG-36 sous son fusil d'assaut mais certaines unités de choc n'hésitent pas à armer tous leurs combattants débarqués d'une telle arme pour augmenter leur puissance de feu.

-On trouve également des Lance-grenades lourds HK GMG. Cette arme est utilisée aussi bien sur véhicule qu'en arme débarquée pour l'appui de l'infanterie.

C'est ainsi que les versions APC du CV-90, du Patria AMV et du Nexter Lovac disposent d'une tourelle monoplace comprennant un lance-grenades HK GMG et une mitrailleuse de 7.62mm FN Mag.

C'est aussi cette configuration qui est utilisée par les Bushmaster de l'infanterie territoriale et la version reconnaissance des Ris (plus connu sous le nom d'Iveco Lince).

En configuration débarquée sur trépied cette arme est utilisée par la section MGGL (Machine Gun Grenade Launcher) de la compagnie d'appui des bataillons d'infanterie. Ces armes sont transportées avec leurs servants dans les variantes APC décrites plus haut.

Cette arme peut aussi être utilisée depuis des hélicoptères de manœuvre avec une efficacité redoutable.

La marine l'utilise également sur des vedettes rapides et des embarcations utilisées par les forces spéciales.

-Comme de coutume d'autres lance-grenades multiples sont utilisés. Certains anciens comme l'AGS-17 sont stockés pour une réutilisation en cas de guerre, d'autres sont utilisés par les forces spéciales comme le Milkor MGL.

Heckler & Koch AG-36
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Hk_ag310

Le Heckler & Koch AG-36 (Anbaugranatwerfer 36) est un lance-grenades monocoup de 40mm conçu initialement pour s'installer sous le fusil d'assaut G-36 du même fabricant mais qui depuis peut s'installer sous d'autres fusils d'assaut. Cette arme peut tirer des grenades explosives, lacrymogènes, éclairantes et au phosphore blanc.

Au sein de l'armée slavienne cette arme est utilisée par l'infanterie. Si dans les groupes de combat, il y à généralement un fusilier ou un grenadier voltigeur disposant d'un AG-36 sous son fusil d'assaut VHS-2, certaines unités de choc et unités spéciales n'hésitent pas à armer plusieurs soldats de cette arme diablement efficace.

Outre la Slavie, ce lance-grenades monocoup est utilisé par l'Allemagne, la France, la Lettonie, la Lituanie, la Malaisie, les Pays-Bas, le Portugal, le Kosovo, l'Espagne, la Turquie, la Grande-Bretagne, le Canada, les Etats-Unis et l'Indonésie.

Caractéristiques Techniques

Type : lance-grenades monocoup

Calibre : 40mm Projectile 40x46mm

Masse : 1.5kg

Longueur : 350mm Longueur du tube 280mm

Portée maximale : 100m


Milkor MGL
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Milkor10

Le Milkor MGL (Multiple Grenade Launcher) est un lance-grenades de 40mm multicoups (six grenades) de conception et de fabrication sud-africaine. Un prototype apparaît en 1981 pour la South African Defence Force (SADF) avant d'être mis en service en 1983.

Il tire plusieurs types de projectiles : explosifs, perforants, anti-émeutes, gaz lacrymogène, éclairant, fumigène. Initialement conçue comme arme militaire, elle peut être utilisée également comme arme anti-émeutes comme c'est le cas de la police slavienne, de la police militaire slavienne et de la garde nationale en cas d'émeutes de grande ampleur.

Il à connu un grand succès à l'export avec plus de 50000 exemplaires produits. Outre la Slavie, cette arme est utilisée par l'Azerbaïdjan, le Bangladesh, la Centrafrique, le Brésil, la Colombie, le Danemark, la Georgie, l'Inde, l'Indonésie, le Mexique, la Malaisie, le Pakistan, les Phillipines, le Rwanda, Singapour, l'Afrique du Sud, la Corée du Sud, la Suède, Taïwan, la Thaïlande, la Turquie, les Etats-Unis et le Vietnam.

Caractéristiques Techniques

Type : lance-grenades multicoups

Calibre : 40mm Projectile :40x46mm

Masse : 5.3kg

Longueur : 778mm avec la crosse dépliée 565mm avec la crosse repliée  300mm pour le tube

Cadence de tir : 3 coups par seconde 18 à 21 coups par minute en tir soutenu

Portée maximale : 800m en théorie 400m en pratique


AGS-17
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Ags-1710

Si l'Heckler & Koch GMG est le lance-grenades automatique standard de l'armée slavienne, il existe un autre modèle de lance-grenades automatique, l'AGS-17 Plamya (flamme) mais ce dernier de conception et de fabrication soviétique n'est pas utilisé actuellement mais stocké au cas où.... .

La mise au point de l'AvtomaticheskiyGranatomyot Stankovyi 17 (lance-grenades automatique monté) commence en 1965. Il s'agit d'offrir une arme légère d'appui à l'infanterie contre le personnel ennemi à découvert, les cibles peu protégées voir les véhicules légers. Les premiers prototypes entament leurs essais en 1969 et la production de série est lancée en 1971.

Cette arme va connaître son baptême du feu en Afghanistan à bord de véhicules mais aussi depuis les hélicoptères de transport et d'attaque qu'il s'agit du Mil Mi-24 ou du Mil Mi-8.

Cette arme est utilisée en Afghanistan, en Angola, en Arménie, en Azerbaïdjan, en Bulgarie, au Tchad, en Chine, à Cuba, en Tchécoslovaquie, en Géorgie, en Inde, en Iran, en Irak, en Côte d'Ivoire, au Mozambique, au Myanmar, au Nicaragua, en Corée du Sud, en Serbie, en Russie, en Sierra Leone, au Soudan, en Syrie, en Slovaquie, en Turquie, au Vietnam, en Finlande et en Lettonie.

Caractéristiques Techniques

Type : lance-grenades automatique

Calibre : 30mm Projectile : 30x29mm

Alimentation : bandes souples de 29 grenades

Masse : 31kg

Longueur : 840mm

Cadence de tir : 400 coups par minute

Portée maximale effective : 800 à 1700m


Heckler & Koch GMG
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Heckle11

Le lance-grenades automatique standard de l'armée slavienne est le Heckler & Koch GMG (Granatmaschinengewehr ou «mitrailleuse lance-grenades»), une arme de conception et de fabrication allemande.

Appelée également Granatmaschinenwaffe elle est utilisée dans l'armée slavienne comme arme d'appui au sein de l'infanterie et plus précisément au sein de la section mitrailleuses et lance-grenades de la compagnie d'appui. Elle est également utilisée depuis des véhicules de combat par exemple les variantes APC qui sont armées d'un lance-grenades de 40mm et d'une mitrailleuse de 7.62mm.

Le Heckler & Koch GMG est également utilisée depuis des hélicoptères de transport en sabord et depuis des vedettes rapides.

Outre la Slavie cette arme est utilisée par l'Allemagne, le Canada, la Finlande, la Grèce, l'Irlande, la Lettonie, la Lituanie, la Malaisie, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Pologne, le Portugal, le Sri Lanka, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

Caractéristiques Techniques

Type : lance-grenades automatique

Calibre : 40mm Projectile : 40x53mm

Alimentation : bandes souples de 32 coups

Masse : arme 29.9kg tripode 11kg

Longueur : 1090mm Longueur du tube 415mm

Cadence de tir : 350 coups par minute

Portée maximale 2200m en théorie 1500m pratique

A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyLun 22 Mai 2023, 16:36

Mortiers

Généralités

En dépit de l'apparition des munitions rodeuses, le mortier reste et restera l'arme d'appui principale des unités d'infanterie par sa rapidité et sa souplesse d'emploi. A plusieurs reprises des armes ont prétendu vouloir le remplacer comme le canon d'infanterie durant la seconde guerre mondiale mais à chaque fois le nouveau venu s'y cassa les dents.

L'armée slavienne possède plusieurs modèles de mortiers du plus léger au plus lourd. On trouve ainsi au niveau de la section un mortier de 60mm mis en œuvre par le groupe d'appui de la section de combat.

Ce mortier de 60mm est complété au niveau de la compagnie de combat par un mortier de 81mmj un calibre universel, les rares «deviants» étant les britanniques avec le 76.2mm (du moins jusqu'au second conflit mondial) et les soviétiques avec le 82mm.

Ce mortier est mis en œuvre au sein de la section d'appui. C'est en somme l'artillerie de poche du commandant de compagnie.

A noter que si le mortier de 60mm est mis en œuvre uniquement comme arme débarquée, le mortier de 81mm peut être mis en œuvre soit comme arme débarquée ou comme arme portée sur un véhicule adapté. Cela défend essentiellement du type d'infanterie qui le met en œuvre.

En clair l'infanterie mécanisée préfère disposer de porte-mortiers chenillés, l'infanterie motorisée de porte-mortier à roues alors que l'infanterie légère préfère garder des mortiers de 81mm sur trépied.

Le mortier de 120mm est mis en œuvre au niveau du bataillon d'infanterie plus précisement par la section de mortiers lourds de la compagnie d'appui.

Cette arme peut être soit une arme remorquée (essentiellement par les unités légères qui peuvent aussi utiliser l'hélicoptère, la Slavie s'étant initiée au «raid mortier» au contact des français) ou comme arme portée, l'infanterie mécanisée disposant du système finlandais AMOS qui combine deux mortiers de 120mm en tourelle de quoi offrir une puissance de feu remarquable et remarquée aux unités d'infanterie slavienne sachant que ce système est monté sur les Kengur, les Patria AMV et les Lovat.

A terme la Slavie prévoit de s'équiper de mortiers de 160mm mais sans que l'on sache si l'arme sera portée ou remorquée, si elle sera mise en œuvre par l'infanterie, par l'artillerie ou par une nouvelle unité. Affaire à suivre comme on dit.

-Mortier de 60mm M-6
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Hirten10

-Le mortier le plus léger de l'armée slavienne est un mortier de conception et de fabrication autrichienne, le Hirtenberger M-6. Pour le moment cette arme n'est pas produite sous licence par la Slavie mais cela pourrait changer à terme. Cette arme est mise en œuvre par deux hommes au niveau du groupe d'appui de la section de combat. Le modèle utilisé par l'armée slavienne est le M-6(H)-1000. Si le tireur est armé d'un MP-7, le pourvoyeur dispose le plus souvent d'un fusil d'assaut VHS-2.

Caractéristiques Techniques

Calibre : 60mm

Masse : totale 23.5kg (tube 6kg plaque 4.5kg bipied 12.37kg)

Longueur du tube 1092mm

Portée maximale 579 à 3933m en fonction de la charge utilisée

Cadence de tir 30 coups par minute


-Mortier de 81mm LLR
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Mortie10

Le mortier de 81mm standard de l'armée slavienne est le mortier de 81mm LLR (léger long renforcé), une arme de conception et de fabrication française. Il à été choisit par la Slavie en 2001 pour remplacer les mortiers de conception et de fabrication yougoslave.

Cette arme est mise en service par la section d'appui de la compagnie de combat soit comme arme débarquée ou comme arme montée sur un véhicules à roues ou un véhicule chenillé. L'équipe de pièce de cinq hommes sont tous armés d'un MP-7 pour leur autodéfense rapprochée.

Cette arme est utilisée par la France, le Benin, l'Irlande, l'Italie, le Koweit, la Malaisie, le Pakistan, le Pérou et l'Afrique du Sud.

Caractéristiques Techniques

Type : mortier d'infanterie

Calibre : 81mm

Masse : (totale) 45.2kg (tube) 18.3kg (bipied) 12.6kg (plaque de base) 14.6kg)

Longueur du tube 1639mm

Cadence de tir : 12 à 20 coups par minute

Portée maximale : 5600m

Equipe de pièce : cinq hommes


-Mortier de 120mm Soltam K-8
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Mortie11
Mortier de 120mm Soltam K-6

Ce mortier de 120mm est un mortier israélo-slavien puisqu'il s'agit d'un modèle issu du K-6 mais modifié pour répondre aux besoins de l'armée slavienne à savoir un mortier remorqué et remorquable.

Cette arme est utilisée par les unités d'infanterie légère qui préfèrent le mortier léger au mortier automoteur. Elle est utilisée par la section mortiers lourds de la compagnie d'appui des bataillons d'infanterie. Les cinq servants sont soit armés d'un MP-7 ou d'un VHS-2.

Caractéristiques Techniques

Type : mortier lourd

Calibre : 120mm

Masse : 326kg hors tout

Longueur du tube : nc

Cadence de tir : 16 coups par minute durant la première minute de tir, 4 coups par minute en tir soutenu

Portée maximale : 7240m

Portée minimale 200m

Equipe de pièce : 5 hommes


-Système mortier de 120mm AMOS
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Systzo16
Tourelle AMOS sur Patria AMV

Le système AMOS (Advanced Mortar System) est un système de conception et de fabrication finlandaise qui combine deux mortiers de 120mm en tourelle, tourelle qui au sein de l'armée slavienne est montée sur des Lovat, des Patria AMV/AMW et des Kengur.

La Slavie envisage également une utilisation à bord d'un navire d'appui-feu notamment lors des opérations amphibies mais aussi en cas d'opérations de défense côtière. On pourrait utiliser des tourelles en position fixe.

Caractéristiques Techniques

Calibre : 120mm

Masse : 4445kg (tourelle)

Longueur des tubes : 25 calibres (3m)

Elevation en site -3° à +85°

Azimut : 360°

Cadence de tir 20 à 26 coups par minute en tir soutenu

Portée maximale 10km en tir indirect 150 à 1550m en tir direct

Alimentation : 48 coups stockés

Equipe de pièce : deux ou trois hommes en tourelle


-Mortier de 160mm
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Mortie12
Mortier de 160mm M-30

Ce projet est actuellement à l'étude. Il s'agirait d'équiper l'infanterie ou l'artillerie d'un mortier lourd de 160mm (ou un calibre supérieur) pour compléter l'action des mortiers de 120mm. Le programme est actuellement en phase d'étude et nous sommes loin de toute acquisition ou fabrication. Rien ne devrait bouger avec 2024.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyLun 22 Mai 2023, 17:01

Missiles Antichars

Généralités

A la différence de certaines armées occidentales, l'armée slavienne n'à jamais baissé la garde en terme de capacité antichar. Il faut dire que la géographie et la géopolitique ne lui permettait guère de ne pas investir massivement dans la lutte anti-blindés.

L'infanterie comme la cavalerie disposent de moyens antichars que nombre d'armées plus riches envient. Même l'artillerie possède des obus de 155mm capables de faire face à un assaut blindé massif.

Outre les missiles antichars, la Slavie va s'équiper de chasseurs de chars armés de canons pour compléter les missiles et surtout économiser des armes coûteuses surtout quand la cible le permet.

Pour l'infanterie, le missile antichar peut être mis en œuvre depuis un lanceur sur trépied ou depuis des véhicules en fonction du contexte opérationnel.

Pour la cavalerie, le missile est vu essentiellement comme un moyen de frapper les chars ennemis avant l'engagement direct des chars.

En ce qui concerne l'équipement, Split n'à pas hésité très longtemps en choisissant la famille Spike avec la version courte portée (SR = Short Range), la version moyenne portée (MR = Medium Range) et la version longue portée (LR = Long Range).

Après plusieurs commandes directement auprès de Rafael, les missiles sont produits en Slavie via une Joint-Venture entre Rafael et Fotona baptisée Sodelovanje (coopération en slovène) plus connue sous le nom de SLJ.

La Slavie à ainsi rejoint le club de moins en moins fermé des clients de cette famille de missiles, rejoignant l'Australie, l'Azerbaïdjan, la Belgique, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, la République Tchèque, le Danemark, l'Equateur, l'Estonie, la Finlande, l'Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l'Inde, l'Iran, Israël, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, les Pays-Bas, le Pérou, les Phillipines, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, Singapour, la Slovaquie, la Thaïlande, la Corée du Sud, l'Espagne et les Etats-Unis (pour équiper leurs AH-64E Guardian Apache).

Spike SR
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Spike_10

Ce missile courte portée est mis en œuvre au sein de la section d'appui qui comprend un groupe de tireurs d'élite, un groupe de mortiers de 60mm et un groupe de missiles antichars. Des véhicules de reconnaissance disposent aussi d'un Spike SR avec plusieurs AT4CS ou un Carl Gustav.

Ces missiles sont mis en œuvre par deux hommes, un tireur et un pourvoyeur qui assure la sécurité rapprochée du tireur avec un fusil d'assaut alors que le tireur dispose d'un MP-7.

Ce missile pèse 8kg (9.8kg en comptant le lanceur) et peut toucher une cible située entre 50 et 1500m. La Slavie à été le deuxième client de ce missile après Singapour, Split ayant passé commande en 2017.

Spike MR (NT-Gill)
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Spike_11

Ce missile moyenne portée est mis en œuvre à la fois par l'infanterie au sein de la section antichar de la compagnie d'appui mais aussi depuis des véhicules au sein des bataillons antichars qu'ils soient mécanisés (sur chenilles) et motorisés (sur roues).

Ce missile est mis en œuvre par trois hommes, un tireur, un pourvoyeur _tous les deux armés d'un MP-7_ et un «protecteur» avec un fusil d'assaut.

Sur les véhicules il est mis en œuvre par des variantes spécialisées des VBCI chenillés et à roues (Nexter Lovac, Patria AMV _qui ne possède pas encore de surnom officiel_ et Kengur) avec une tourelle supportant quatre à huit missiles, tourelle disposant d'une abondante optronique et d'une mitrailleuse de défense rapprochée.

Les lanceurs peuvent également être mis en œuvre depuis les APC qui servent de véhicules de transport.

Les unités de reconnaissance motorisée disposent également de Lis (Iveco Lince 4x4) disposant d'un lanceur Spike MR pour offrir un punch bienvenue aux unités de reconnaissance qui auraient besoin de crever un œil indiscret ou d'attaquer une cible d'opportunité qu'il s'agisse d'un char ou d'une position durcie. Les forces spéciales en sont équipées pour les opérations «choc et effroi».

Ce missile pèse 14kg et peut toucher des cibles à une distance comprise entre 200 et 2500m.

Spike LR (NT-Spike)
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Spike_10

Cette version longue portée du Spike n'est mise en oeuvre que depuis les véhicules, les chasseurs de chars du bataillon antichar divisionnaire. Les Kengur par exemple disposant d'une tourelle abritant moyens optroniques, mitrailleuse d'autodéfense et surtout huit missiles avec deux groupes de quatre de part et d'autre. Autant dire une sacré puissance de feu. Le Lovat et le Patria AMV/W doivent eux disposer de seulement quatre missiles Spike LR.

La Slavie possède deux modèles de Spike longue portée, le NT Spike et le NT Gil 2 pesant respectivement 14 et 12.7kg. La portée maximale en tir sol(sol est de 4000m pour le premier et de 5500m pour le second. Le Gil 2 utilisable depuis des hélicoptères peut toucher une cible à dix kilomètres et peut percer 700mm de blindage homogène.

Spike ER (NT-Dandy ou NT-D)
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Spike_12

Cette version à portée étendue (Extended Range portée étendue) équipe les hélicoptères d'attaque de l'armée slavienne, les hélicoptères légers d'attaque, les futures vedettes rapides de la marine slavienne en attendant un embarquement sur les véhicules blindés pour compléter ou remplacer le Spike LR.

Ce missile qui pèse 54kg (plus le lanceur 30kg) peut toucher une cible entre 400 et 8000m et peut percer 1000mm de blindage homogène.

Spike ER-II
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Spike_13

Evolution du précédent qui va équiper la Slavie à partir de 2023. Par rapport au Spike ER, sa portée à été augmentée à 10km pour la version sol-sol et naval et à 16km pour les hélicoptères.

Spike NLOS
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Spike_14

Cette variante du Spike est la plus lourde et celle ayant la plus grande portée. Avec ses 70kg cette arme ne peut être utilisée que depuis un véhicule et surtout un hélicoptère qui peut toucher une cible à 32km.

Pour le moment le Spike Non Light of Sight (hors vue directe) n'est pas encore en service dans l'armée slavienne mais cela ne semble qu'une question de temps.

Ce missile sera utilisé par les Tigre HAD et par les AW-139 LAH et LAH-N mais aussi par les hélicoptères navals de la marine ainsi que les futures vedettes rapides de la marine confédérale slavienne.

Autres missiles antichars

Tout comme dans d'autres domaines, l'armée slavienne garde en stock des armes anciennes mais qui peuvent faire le boulot au cas où. Néanmoins par rapport à des obus ou des roquettes, les missiles vieillissent encore plus vite et encore plus mal. Voilà pourquoi cette façon de faire ne fait pas l'unanimité.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) 9k111_10

Parmi les armes stockées figure des missiles antichars 9K111 Fagot connu à l'ouest sous la désignation de AT-4 Spigot, un missile comparable au Milan.

Ce missile pèse 12.5kg (dont 1.7kg pour la charge explosive) avec un lanceur de 22.5kg. Mesurant 1100mm de long, le missile à un diamiètre de 120mm. Pouvant attaquer une cible entre 70 et 2500m, il pouvait percer 200 à 400mm de blindage.

Outre la Slavie ce missile est utilisé ou à été utilisé par l'URSS, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la RDA, l'Afghanistan,, l'Algérie, l'Angola, l'Arménie, l'Azerbaidjan, la Biélorussie, la Bulgarie, Cuba, la République Tchèque, l'Ethiopie, la Finlande, la Géorgie, la Grèce, la Hongrie, l'Inde, l'Iran, l'Irak, le Kazakstan, le Koweit, la Libye, la Moldavie, le Mozambique, la Roumanie, la Corée du Nord (copie illégale), la Russie, la Serbie, la Slovaquie, la Syrie, l'Ukraine et le Vietnam.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) 9m113_10

-On trouve également dans les stocks le 9M113 Konkurs connu également sous le nom d'AT-5 Spandrel.

C'est un missile issu du précédent, un missile pesant 14.6kg (dont 2.7kg pour la charge militaire), un lanceur de 22.5kg. Il mesure 1150mm de long, un diamètre de 135mm avec une portée comprise entre 70 et 4000m.

Outre la Slavie ce missile à été utilisé ou est encore utilisé par l'Algérie, l'Arménie, l'Azerbaidjan, la Biélorussie, la Bulgarie, la République Tchèque, l'Eygpte, l'Erythrée, la Géorgie, la Guinée, la Hongrie, l'Indonésie, l'Inde, l'Iran, l'Irak, le Kazakstan, le Kyrgyzystan, la Libye, le Maroc, la Moldavie, la Mongolie, le Monténégro, la Corée du Nord, le Pakistan, le Pérou, la Roumanie, la Russie, la Slovaquie, le Turkmenistan, la Syrie, l'Ukraine, le Vietnam, la RDA, l'URSS, la Turquie, la Pologne, la Finlande et la Tchécoslovaquie.

A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyMar 23 Mai 2023, 13:32



Missiles sol-air

Généralités

Profitant des dividendes de la paix, les armées occidentales ont massivement diminué les unités de défense sol-air. Par exemple si on prend le cas de la France, la DCA était jadis composée de bitubes de 30mm, de missiles sol-air très courte portée Mistral et de missiles courte portée Rolland.

Aujourd'hui on ne trouve plus que des missiles Mistral qui sont certes efficaces mais qui ne peuvent pas tout faire.

Comment expliquer une telle déflation ? Outre ces satanées restrictions budgétaires (le budget de la défense servait de variable d'ajustement) il faut voir la conviction que désormais les forces armées occidentales allaient opérer sur des théâtres d'opération dominées par l'aviation alliée.

Les récents conflits en Ukraine et au Haut-Karabagh constituent des rappels douloureux imposant un réinvestissement massif pour faire face aux menaces traditionnelles (avions et hélicoptères) mais aussi à des menaces émergentes comme l'omniprésence des drones (y compris aux mains de groupes non-étatiques) et des munitions rodeuses qui ne sont ni des drones ni des missiles mais un savant compromis.

La Slavie n'à elle jamais baissé la garde pour la simple et bonne raison qu'elle s'est toujours imaginée devoir combattre dans un conflit conventionnel de haute intensité où l'aviation jouerait un rôle clé.

Impossible, inconcevable d'abandonner la DCA qui doit se composer de systèmes multicouches pour tenter de contrer avions, hélicoptères, drones et missiles.

Pour cela vont être mises en place une série de mjehurići pardon de bulles avec des bulles tactiques pour protéger les unités de mêlée, des bulles opératives pour protéger le champ de bataille et ses approches immédiates et des bulles stratégiques pour protéger une zone d'opération.

Dans le langage militaire slavien cela signifie que les bulles tactiques ne dépassent pas une division, les bulles opératives couvrent plusieurs unités de combat et les unités logistiques et les bulles stratégiques plusieurs zones de combat dans une aire géographique donnée.

Si l'armée de terre est chargée des deux premières, la troisième est du ressort de l'armée de l'air mais aussi et peut être surtout de la marine notamment en cas de théâtre d'opération archipélagique ou imposant une entrée en force par une opération amphibie majeure.

Pour ce qui concerne les bulles tactiques et opératives, leur défense est assurée par deux unités différentes : les bataillons antiaériens et la brigade d'artillerie antiaérienne.

Les premiers dépendent des divisions et brigades de combat. Elles disposent de canons automoteurs antiaériens (qui combinent malgré leur nom des canons à tir rapide, des missiles surface-air très courte portée et une arme anti-drones) et des véhicules lance-missiles antiaériens.

La seconde comprend également des canons automoteurs antiaériens mais certains disposent d'un canon de 76mm leur permettant de tirer plus loin que les canons de 35mm. Elle dispose également de missiles courte et moyenne portée en l'occurence des Matra Mica VL et des Aster 15. Elle doit fournir des groupements taillés sur mesure en fonction des besoins.

Mistral 3
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Mistra32
Lancement d'un Mistral 3 par l'armée sud-coréenne

Apparu en 1989, ce missile est un missile sol-air très courte portée (SATCP) de type «tire et oublie» à autoguidage infrarouge. Best-seller de l'armement français, il est utilisé par de nombreux pays aussi bien en version sol-air qu'en version surface-air et même version air-air pour les hélicoptères de combat.

La Slavie ne fait pas exception et à choisit le missile de MBDA pour assurer la protection de ses forces de combat et ses plots logistiques à basse altitude contre les avions, les hélicoptères, les drones et certains missiles.

Ces missiles Mistral 3 sont utilisés depuis des véhicules lance-missiles spécifiques ou en complément des canons antiaériens de 35 et de 76mm.

Le Mistral 3 est également utilisé par la marine confédérale slavienne à bord de nombre de navires de combat et de soutien, soit en lanceurs spécifiques soit au sein du système Scit (bouclier avec canon de 35mm et système anti-drones).

Le Mistral 3 est également utilisé à bord des hélicoptères d'attaque et d'observation comme missile air-air courte portée.

Ce missile est également utilisé pour la défense antiaérienne rapprochée que ce soit des lanceurs de missiles courte et moyenne portée ou des bases aériennes d'où partent les avion de la SCAF.

Outre la Slavie, ce missile est utilisé par la France, l'Autriche, l'Arabie-Saoudite, la Belgique, le Brésil, le Botswana, le Chili, Chypre, la Corée du Sud, les Emirats Arabes Unis, l'Espagne, la Finlande, le Gabon, la Hongrie, la Norvège, le Pakistan, le Qatar, l'Estonie, la Nouvelle-Zélande et la Serbie.

Caractéristiques Techniques

Type : missile surface-air et sol-air très courte portée

Poids : 18.7kg (dont 3kg pour la charge explosive)

Longueur : 1.8m

Diamètre : 90mm

Envergure : 180mm

Vitesse maximale : supérieure Mach 2.7

Portée : supérieure à 6km

Altitude de croisière 3000m


Matra Mica VL
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Matra_10

A l'origine le Matra Mica est un missile air-air moyenne portée à guidage radar ou infrarouge. Ce missile va aussi être dévellopé en version sol-air pour combler un manque entre le missile à très courte portée et le missile moyenne/longue portée. En gros en Slavie faire le lien entre le Mistral et l'Aster 15.

Ce missile mis au point au début des années 2000 va d'abord équiper la marine slavienne à bord de ses corvettes. Ce n'est que par la suite que l'armée de terre et l'armée de l'air vont s'équiper de ce missile.

Pour l'armée de l'air il s'agit de protéger ses bases aériennes et ses lieux sensibles ainsi qu'assurer la protection globale du territoire avec la Territorial Air Défense Force (TADF).

Pour l'armée de terre il s'agit moins de protéger les unités de mêlée que les arrières du front contre les avions, les hélicoptères, les drones et les munitions rodeuses.

Au sein de l'armée de terre, le Matra Mica VL équipe la brigade d'artillerie antiaérienne, formant des groupements à la demande avec plusieurs batteries de missiles opérant souvent avec des canons antiaériens pour créer une bulle la plus étanche possible.

Caractéristiques Techniques

Type : missile sol-air et surface-air

Masse : 112kg (dont 12kg de charge militaire)

Longueur : 3.1m

Diamètre : 160mm

Guidage : il est inertiel avec liaison données durant une bonne partie du vol avant un guidage terminal assuré par un radar actif ou par un autodirecteur infrarouge

Portée maximale : 1 à 20km

Plafond opérationnel 9000m

Vitesse maximale : Mach 3


Aster 15
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Aster_11

L'Aster 15 est un missile antiaérien et antimissiles courte et moyenne portée utilisée par l'armée de terre au sein de sa brigade antiaérienne pour créer une bulle. En revanche l'Aster 30  n'est utilisé que par l'armée de l'air. La marine utilise elle le duo Aster 15/Aster 30.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Aster_12
Aster 30

Au sein de l'armée de terre et de l'armée de l'air, les missiles Aster 15 et 30 sont mis en œuvre depuis des camions tout-terrain 6x6. Au sein de la marine, ces deux missiles sont embarqués sur les frégates en attendant les destroyers voir d'autres navires.

Ce nom qui signifie Aerospatiale Terminale mais qui à aussi pour origine le mythique archer grec Asterion voir l'ancien mot grec aster qui signifie étoile.

Ces deux missiles sont produits par le consortium Eurosam qui regroupe MBDA France, MBDA Italy et Thales. Ils sont destinés à détruire avions et missiles mais aussi des drones. Différents tests ont montré la capacité du missile à détruire un missile balistique et un missile supersonique. Ils ont été dévellopés pour remplacer les Crotale, les Aspide, les Sea Sparrow, les Standard.

D'abord utilisé par la France, l'Italie et la Grande-Bretagne, ce missile à été vendu à l'Algérie, l'Egypte, le Maroc, le Qatar, l'Arabie-Saoudite, Singapour et la Grèce, tous les modèles exportés ayant été tous en version navale. Seule exception la Slavie qui possède des Aster terrestres et navalisés.

Le programme est lancé en mai 1989 mais le dévellopement est officiellement lancé en juillet 1995 suivit en 1997 par le lancement d'une nouvelle phase de dévellopement. Les essais en vol ont eu lieu en 1993 et 1994. L'Aster 15 effectue sa première mission opérationnelle à bord du Charles de Gaulle à l'automne 2001 même si il faudra attedre un an pour un premier tir depuis un navire. En novembre 2003, la phase de production en série est lancée sans oublier l'autorisation d'exporter.

Caractéristiques Techniques

Type : missile antiaérien et anti-missiles moyenne et longue portée

Masse : (Aster 15) 310kg (Aster 30) 450kg (charge militaire) 15kg

Longueur : (aster 15) 4.2m (Aster 30) 4.9m

Diamètre (Aster 15) 180mm

Portée opérationnel : (Aster 15) 1.7 à 30km (Aster 30) 3-120km

Plafond opérationnel : (Aster 15) 0-13000m (Aster 30) 0-20000m

Vitesse maximale : (Aster 15) Mach 3.5 (Aster 30) Mach 4.5

Guidage : système inertiel avec liaison de données durant le vol, autodirecteur radar actif pour la phase terminale


Autres missiles

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) 2k12_k10

-Les 2K12 Gub («SA-6 Gainful») encore en service en 2019 ont été retirés des unités en 2021 et envoyés à la casse. Ils étaient de toute façon plus opérationnels depuis quelques années.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) 9k31_s10
Le SA-9 Gaskin et ci-dessous le SA-7 Grail
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Sa-710

-Même chose pour les 9K31 Strela-1 («SA-9 Gaskin») retirés du service en 2015 et les 9K32 Strela-2 («SA-7 Grail») retirés du service en 2018 après la livraison d'une nouvelle commande de Mistral 3 en 2017.

Un temps on envisagea de les conserver mais beaucoup étaient sur le point d'être périmés ce qui permis aux artilleurs antiaériens d'en profiter pour les consommer contre des drones cibles lors des manœuvres annuelles.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) 9k34_s10

-En revanche des 9K34 Strela-3 («SA-14 Gremlin») sont encore stockés pour faire face à un éventuel conflit de haute intensité.

C'est une évolution radicale du SA-7 «Grail» dont les performances étaient pour le moins limitées notamment une grande sensibilité aux leurres infrarouge. Il est mis en service en janvier 1974 au sein de l'armée soviétique avant d'être largement exporté.

Il à été ou est utilisé en Afghanistan, en Algérie, en Angola, en Arménie, en Azerbaïdjan, en Slavie (une centaine d'exemplaires sont stockés), en Bulgarie, au Cambodge, à Cuba, à Chypre, en Egypte, en Ethiopie, au Ghana, en Géorgie, par le Hezbollah, en Indonésie, en Iran, en Jordanie, au Kazakhstan, au Laos, au Liban, en Libye, au Maroc, en Myannmar, au Nicaragua, en Turquie, en Corée du Nord, au Pakistan, au Pérou, en Russie, en Sierra Leone, en Serbie, au Soudan, en Syrie, au Turkmenistan, en Ukraine, au Vietnam, en Tchécoslovaquie, en RDA, en Irak, en URSS et en Yougoslavie.

Le SA-14 «Gremlin» dispose ainsi d'un nouveau autodirecteur infrarouge moins sensible aux leurres infrarouges et pouvant se verrouiller sur une source de chaleur plus faible qu'une tuyère de réacteur. Le refroidissement était amélioré pour augmenter la durée de vie du missile.

Caractéristiques Techniques

Type : missile sol-air très courte portée

Masse : (totale) 16kg (missile) 10.3kg

Longueur : 1.47m

Portée opérationnelle 4500m

Plafond opérationnel 1800 à 3000m

Vitesse maximale : 470 m/s


UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) 9k35_s10

-Les  9K35 Strela-10 («SA-13 Gopher») ont été retirés du service en 2021 après la livraison des Matra Mica VL. Leur stockage jugé inutile à été abandonné après avoir été sérieusement envisagé.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) 9k38_i10
SA-16 Gimlet et FIM-92 Stinger
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Fim-9210

Même chose pour les 9K38 Igla (SA-16 Gimlet) et pour les FIM-92 Stinger acquis en urgence en 1999 alors que la Slavie était encore dans les limbes.


A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyMer 24 Mai 2023, 09:32

Artillerie de Campagne

Généralités

L'artillerie sol-sol c'est le «dieu de la guerre» celle qui peut par la précision et la puissance de ses tirs  décider du sort d'une bataille en offrant un supplément d'âme et de force à l'infanterie et à la cavalerie ou en brisant net une offensive ennemie.

Dans l'ensembles les armées ont veillé à conserver une certaine puissance de feu même si nous sommes loin des milliers de bouches à feu des conflits passés en raison du coup bien plus élevé des canons actuellement en service sans compter que les armées de masse semblaient jusqu'à un certain 24 février 2022 appartenir au passé.

La Slavie à fait de l'artillerie une priorité de ses investissements. Il s'agit d'offrir la puissance de feu la plus élevée possible à ses unités de combat qu'elles soient légères, médianes ou lourdes.

Plusieurs programmes baptisés Vulcain ont ainsi été lancés pour équiper les unités d'artillerie de pièces tractées, de pièces automouvantes et de pièces autoportées.

Ces programmes sont essentiellement des programmes d'acquisition mais il existe également des programmes de recherche essentiellement pour permettre à terme à la Slavie de mettre au point ses propres canons et ainsi gagner en autonomie et en indépendance.

Sur le plan des unités, l'artillerie est répartie entre des unités endivisionnées et des unités placées sous son commandement direct, celui d'une Brigade d'Artillerie.

C'est ainsi que les unités de combat possèdent un ou deux régiments d'artillerie et que la brigade d'artillerie possède des régiments de canons et de lance-roquettes multiples, formant une réserve appréciable de puissance de feu.

Actuellement  la brigade d'artillerie possède trois régiments d'artillerie autoportée  équipés de K-9 Thunder (en attendant peut être un automoteur plus lourd), trois régiments d'artillerie automouvante disposant de Caesar, deux régiments de lance-roquettes multiples (un équipé de BM-30 Smerch et un équipé de HIMARS) et un régiment de drones.

A terme il est prévu la création d'autres régiments notamment d'artillerie lourde et d'artillerie tractée.

Il est sérieusement envisagé soit de porter la brigade au niveau divisionnaire pour augmenter le nombre de régiments ou de créer une deuxième brigade d'artillerie sans que l'on sache si cette brigade sera polyvalente ou spécialisée (par exemple les LRM et l'artillerie lourde d'un côté, les 155mm et les pièces tractées de différents calibres de l'autre).

Artillerie tractée

-Canons de 105mm LG-1 Mk III
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Giat_l10

Le canon de 105mm Nexter LG-1 Mk III est un canon de 105mm tracté de conception et de fabrication française. Pièce la plus légère de sa catégorie, il est apparu en 1992 et est toujours en service aujourd'hui.

Si il n'est pas utilisé par son pays d'origine, il à été vendu à la Belgique, au Canada, à l'Indonésie, à Singapour, à la Thaïlande, à la Colombie, à l'Arabie Saoudite, à la Malaisie, à la Turquie et au Sénégal (qui à commandé ses pièces en avril 2022).

La Slavie à choisit ce canon pour remplacer les obusiers D-30 de 122mm et pour équiper le régiment d'artillerie de la division parachutiste et de la division légère d'infanterie qui possèdent également en double dotation des mortiers de 120mm tractés.

A noter qu'on envisage une version automouvante de ce canon de conception et de fabrication française pour permettre aux parachutistes de participer à la manœuvre d'ensemble même si les bérets rouges slaviens veulent éviter un alourdissement excessif pour rester «souple félin manoeuvrier» comme le disait un célèbre officier français.

Caractéristiques Techniques

Type : canon léger tracté

Calibre : 105mm

Masse : 1650kg

Longueur du canon : 3.150m (30 calibres)

Portée maximale : 17000m

Cadence de tir : douze coups par minute

Equipe de pièce : cinq hommes


-Canons de 155mm FH-2000
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Fh-20010

Ce canon de 155mm de conception et de fabrication singapourienne va être acquis dans une version modernisée baptisée FH-2000S.

Outre l'armée de terre qui va équiper sa ou ses brigade(s) d'artillerie, la marine pourrait acquérir des pièces de ce type pour assurer la défense côtière. On parle même de l'utilisation de ce canon en vue de mettre au point un canon de 155mm naval pour améliorer les capacités d'appui-feu de la marine slavienne.

En ces temps de guerre de haute intensité où la mobilité est primordiale, il peut sembler étrange de continuer à acheter des pièces tractées mais la Slavie ne voit aucune contradiction à ce sujet.

En effet pour l'armée de Split une pièce tractée est moins couteuse et peut en théorie être acquise en plus grand nombre.

Outre la Slavie et Singapour, l'Indonésie à acquis ce canon. En revanche l'Inde n'à pas donné suite à la proposition en raison d'accusation de pots de vin. L'obusier turc Panter à pour base technique le FH-2000.

Caractéristiques Techniques

Type : canon médian tracté

Calibre : 155mm

Masse : 13200kg

Longueur hors tout 12.90m Longueur du tube 8.06m (52 calibres)

Elevation : en site -3° à +70° en azimut 20° de part et d'autre de l'axe

Cadence de tir : 6 coups par minute pour trois minutes, deux coups par minute pendant 30 minutes

Portée maximale effective : 19000m (40000m maximale théorique)

Equipe de pièce : 6 hommes


Artillerie automouvante

CAmions Equipés d'un Système d'Artillerie (CAESAR)
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Caesar10

Aux côtés des K-9 Thunder, le Caesar français constitue le principal système d'artillerie sol-sol slavien. Il à été choisit pour équiper les régiments d'artillerie des divisions montées sur roue que ce soit les divisions motorisées, les brigades médianes d'intervention mais aussi la division d'infanterie de montagne.

Les deux modèles existants 6x6 et 8x8 ont été choisis car répondant bien aux besoins slaviens d'une artillerie mobile pour des unités mobiles (NdA cela pourrait paraître une lapalissade mais l'artillerie à peiné à suivre les chars et l'infanterie portée faute de véhicules adaptés).

Au sein des régiments d'artillerie on compte pas moins de quatre groupes de tir à quatre batteries de huit pièces soit un total de 128 canons ! A ceux qui trouvent que c'est trop, les officiers slaviens répondent qu'on ne possède jamais assez de puissance de feu.

Les régiments slaviens sont donc de gros régiments d'artillerie et sauf guerre de haute intensité ou invasion du territoire national, il est peu probable qu'un régiment d'artillerie ne fasse tapis avec la totalité de son parc.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Caesar11

Des Caesar vont être aussi acquis par la marine pour assurer la défense côtière. Initialement il était prévu des batteries fixes mais ce projet semble avoir été mis en sommeil. Les premiers Caesar Marine en version 8x8 doivent être livrés en 2026.

Les mauvaises langues racontent qu'après les échecs au Danemark et en Colombie, Nexter n'aura aucun mal à produire les Caesar pour Split.

Cela n'empêche pas la marine d'étudier des alternatives comme l'ATMOS de Soltam, un canon automouvant de 155mm israélien.

Outre la Slavie (qui va produire le canon sous licence à partir de 2024), ce canon est utilisé par la France, l'Arabie Saoudite, la Belgique, le Danemark, l'Indonésie, le Maroc, la République Tchèque, la Thaïlande et l'Ukraine.

Caractéristiques Techniques

Type : canon automouvant

Calibre : 155mm

Masse : (6x6) 15.9 à 17.7 tonnes (8x8) 28.7 à 32 tonnes

Longueur : (6x6) 10.50m (8x8) 12.30m

Largeur : (6x6) 2.55m (8x8) 2.80m

Hauteur : (6x6) 3.70m (8x8) 3.10m

Puissance propulsive : 215ch pour la version 6x6 410ch pour la version 8x8

Portée maximale : le canon de 155mm de 52 calibres dispose de dix-huit à trente-six coups prêts au tir d'une portée allant de 4.5 à 42 km (50km avec une propulsion additionnelle) et une portée maximale en tir direct de 2000m.


Des automoteurs à roues légers

Dans le cadre du grand programme d'équipement et de recherche Vulcain la Slavie étudie la possibilité de produire des automouvants légers c'est-à-dire disposant d'un canon de 105mm (soit le LG Mk III voir le Léo G-7).

Pour le moment on sait peu de choses sur les projets, les véhicules utilisés et a fortiori les unités équipées. Selon certaines rumeurs, l'armée territoriale pourrait ainsi remplacer ses pièces tractées par des véhicules de ce type jugés plus aptes à mener une véritable guerilla en soutien de l'armée régulière.

En ce qui concerne l'armée régulière justement on pourrait imaginer que ces canons automouvants légers remplacent les pièces tractées mais là rien n'est acquis (toujours cette crainte notamment chez les unités légères d'un alourdissement excessif, préjudiciable à la manoeuvre).

Artillerie autoportée

K-9 Thunder
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) K-9_th11

Le canon automoteur standard est une version slavienne du K-9 Thunder, un puissant automoteur de 155mm déjà exporté en Finlande, en Norvège, en Inde, en Turquie, en Estonie, en Australie, en Pologne et en Egypte.

Il faut dire qu'il est un peu seul sur le marché tant les marchands de canons occidentaux ont abandonné l'artillerie chenillée il est vrai aiguillonnée par des armées plus expéditionnaires qu'autre chose.

Après avoir envisagé de créer un automoteur national avec le soutien sud-coréen, Split à choisit une voie moins ambitieuse mais plus sure à savoir l'acquisition du K-9 Thunder, une version qui dispose de quelques changements par rapport au modèle d'origine mais rien qui ne justifie une nouvelle appelation par exemple.

Cet automoteur va équiper les régiments d'artillerie des divisions blindées mais aussi deux régiments de la brigade d'artillerie. La marine étudie l'utilisation de la tourelle pour des défenses côtières fixes voir comme base de travail pour un canon de marine d'un calibre supérieur à 127mm et permettant en cas de débarquement amphibie de disposer d'un solide appui-feu.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) K-1010

Rapide, puissant et bien protégé, cet automoteur dispose également d'un ravitailleur adapté, le K-10  qui permet de ravitailler les automoteurs sous le feu ennemi sans exposer le personnel à l'extérieur.

Caractéristiques Techniques

Type : automoteur lourd

Masse : 47 tonnes

Dimensions : longueur 12m largeur 3.4m hauteur 2.73m

Motorisation : moteur diesel MTU Friedrichshafen MT 881 Ka-500 de 1000ch

Performances : vitesse maximale 67km/h distance franchissable 480km

Armement : un canon de 155mm de 52 calibre, une mitrailleuse de 12.7mm Browning M-2HB en tourelleau sur le toit.
Equipage : cinq hommes (pilote, commandant, tireur, deux pourvoyeurs)


Kengur SST (Srednje Samohodno Topništvo)
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) 105mm_10
Leo G-7

Sous cette appellation (Kengur/Système d'Artillerie Médiane) figure un automoteur de 105mm chenillé combinant un châssis de CV-90 renforcé avec une nouvelle caisse et une nouvelle tourelle abritant un canon de 105mm Léo G-7, une pièce sud-africaine qui n'à pas connu le succès espéré par son fabricant Denel et dont les droits commerciaux ont été rachetés par la Slavie.

Ce choix d'un automoteur léger répond au besoin d'un pièce automotrice pour équiper les unités disposant de chars légers CV90120.

Un temps il fût question de les équiper de K-9 puis de Caesar avant de choisir la solution la plus logique logistiquement parlant à savoir un canon monté sur un châssis type CV90.

Après une étude ayant montré que la tourelle de 155mm du K-9 ne pouvait être installée qu'en modifiant tellement profondément le châssis que cela équivaudrait à un nouveau véhicule, la Slavie décide de combiner un châssis de CV90 renforcé avec un canon de 105mm hautes performances.

Cet automoteur léger qui pourrait être proposé à l'export va équiper les régiments d'artillerie des divisions mécanisées. En revanche il n'est pas pour l'instant prévu d'équiper les unités de la Brigade d'Artillerie.

Deux prototypes ont été presentés aux autorités en septembre 2022. Après une campagne d'essais, la production va être lancée à l'automne 2023 pour des livraisons qui devraient intervenir au plus tôt au deuxième trimestre 2024. Tout comme le K-9, une version ravitailleur d'artillerie à été dévellopée.

En attendant la livraison de ces automoteurs médians, les divisions mécanisées vont d'abord utiliser des pièces tractées modernes et d'autres qui le sont moins. Autant dire que l'arrivée du Kengur SST est attendue avec impatience.

Caractéristiques Techniques

Type : canon automoteur médian

Masse : 35 tonnes

Dimensions : longueur 6.65m largeur 3.5m hauteur 2.6m

Motorisation : diesel 8 cylindres Scania DS-16 de 850ch

Performances : vitesse maximale 65 km/h distance franchissable 320km

Armement : un canon de 105mm Leo G-7 en tourelle avec 28 obus, une mitrailleuse de 12.7mm en tourelleau sur le toit.

Equipage : un pilote, un chef de pièce, un tireur et deux pourvoyeurs

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")


Dernière édition par clausewitz le Mer 24 Mai 2023, 09:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyMer 24 Mai 2023, 09:44

Artillerie Lourde et Lance-Roquettes Multiples

Généralités

Aujourd'hui rares sont les pays à posséder une artillerie sol-sol d'un calibre supérieur à 155mm. Si certains pays possèdent par exemple des obusiers de 203mm, pour beaucoup le 155mm est jugé comme bien suffisant.

La Slavie à choisit pourtant de développer un canon lourd longue portée dans le cadre du projet Vulcain-H (Vulcain Heavy). Ce projet est encore largement nimbé de mystère (au point que certains pensent à un écran de fumée pour détourner les regards indiscrets de véritables projets) doit aboutir à l'acquisition d'un canon d'un calibre maximal de 240mm monté sur un châssis probablement chenillé pour compléter les canons de 155mm et ménager les stocks de roquettes et de missiles. Si ce projet aboutit nul doute que la Slavie fera figure soit d'OVNI soit de précurseur.

Dans le domaine de l'artillerie lourde cependant la Slavie fait davantage confiance au lance-roquettes multiples, une arme que les occidentaux avaient délaissé en 1945 (avant de la redécouvrir dans les années soixante-dix) à la différence du bloc communiste qui continuait à produire des lance-roquettes multiples en grande quantité.

Cette arme va être mise en œuvre par la brigade d'artillerie en attendant peut être des unités placées sous le commandement des divisions et des brigades de combat, toujours dans le but d'augmenter la puissance de feu.

Outre des projets de lance-roquettes multiples légers pour les parachutistes et l'infanterie légère, on trouve des lance-roquettes plus lourds.

En attendant l'éventuelle acquisition de K-239 Chunmoo, la Slavie met en œuvre des lance-roquettes multiples BM-30 Smerch de conception et de fabrication russe mais aussi des HIMARS de conception et de fabrication américaine.

Comme dans d'autres domaines, des lance-roquettes anciens ont été stockés pour faire face à une guerre de longue durée.

L'armée de terre slavienne envisage également la mise au point d'un missile sol-sol de 150 à 400km de portée (ce qui parait-il fait tousser l'armée de l'air) lançable depuis les LRM.

Vulcain-R : quels LRM légers pour la Slavie ?
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Valkir10
Le Valkiri sud-africain pourrait inspiré les slaviens pour la mise au point d'un LRM léger

Les LRM actuellement en service sont pour leur immense majorité des LRM assez lourds adaptés pour les unités de combat lourdes voir les unités spécifiques d'artillerie mais pour les unités légères, le LRM ne coule pas forcément de source. Toujours cette crainte de trop alourdir l'unité au point de lui faire perdre son côté souple, felin et manoeuvrable.

La Slavie étudie pourtant dans le cadre du programme Vulcain-R (Vulcain-Rocket) un lance-roquettes multiples suffisamment léger pour être utilisé par les parachutistes et l'infanterie légère.

Ce projet n'à été lancé qu'en 2021 et n'est donc qu'au stade de l'étude théorique. On peut donc tout imaginer y compris un LRM dronisé déposable ou parachutable qui serait «oublié» puis activé au moment idoine. Néanmoins il semble qu'on s'oriente plus vers un véhicule 4x4 ou 6x6 léger disposant de huit à seize roquettes légères (par exemple 127mm).

HIMARS
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) High_m10

Le M-142 HIMARS (High Mobility Artillery Rocket System) soit en français «système de roquettes d'artillerie à haute mobilité» est un lance-roquettes multiples à six tubes de conception et de fabrication américaine.

Il à été mis au point pour permettre un déploiement plus aisé du système MLRS qui basé sur un châssis de M-2 Bradley est lourd à déployer outre-mer.

En fait ce système est un demi-M-270 monté sur un camion 6x6 FMTV ce qui permet son embarquement à bord d'avions de transport médians comme l'A-400M et le C-130 alors que le M-270 nécessitait a minima un C-17 ou un C-5.

Mis en service en 2010 au sein de l'US Army, il à été acquis par la Slavie en 2015 pour équiper la brigade d'artillerie qui dispose de deux régiments de lance-roquettes multiples, un régiment équipé de M-142 HIMARS et un autre équipé du BM-30 Smerch en attendant peut être d'autres unités disposant de ces modèles ou d'un nouveau modèle comme le K-239 Chunmoo qui fait l'objet d'une intense campagne de promotion auprès des militaires et des décideurs slaviens.

La proposition est d'autant plus alléchante que la Corée du Sud à proposé non seulement une production sous licence voir un développement commun de modèles améliorés.

Le 1er régiment de lance-roquettes multiples slavien dispose de quatre groupes à quatre batteries à six lanceurs soit un total 96 HIMARS auxquels il faut ajouter 48 lanceurs de réserve voir pour une autre mission comme la défense côtière.

Les 144 lanceurs commandés officiellement en septembre 2015 ont été livrés entre mars 2016 et octobre 2020. Une nouvelle commande à été un temps annoncée mais l'armée slavienne à préféré passer commande du BM-30 Smerch plus puissant.

Outre les Etats-Unis et la Slavie, ce lance-roquettes multiples est ou va être utilisé par la Roumanie, Singapour, l'Ukraine, les Emirats Arabes Unis, la Jordanie, l'Australie (en commande), l'Estonie (en commande), la Lettonie (en commande), la Lituanie (en commande), la Pologne (en commande) et Taïwan (en commande).

Caractéristiques Techniques

Type : lance-roquettes multiples

Masse : 16.25 tonnes

Dimensions : longueur 7m largeur 2.4m hauteur 3.2m

Motorisation : Caterpillar 3116 ATAAC de 290ch

Performances : vitesse maximale 85km/h distance franchissable 480km

Armement : un lanceur à six tubes de 227mm pouvant aussi mettre en œuvre des missiles sol-sol type ATACMS en attendant un missile slavien en cours de développement. La portée des roquettes est de 15 à 92km.

Equipage : 3 hommes


BM-30 Smerch
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) 9a52-410

Le BM-30 Smerch (tornade) est un lance-roquettes de conception et de fabrication soviétique mis en service au sein de l'armée de l'URSS en 1989. La Slavie à commandé en 2016 144 lanceurs qui ont été livrés entre janvier 2017 et janvier 2021 dans naturellement des modèles améliorés par rapport aux premiers lanceurs mis en service au sein de l'ancienne armée rouge.

Outre la Slavie, ce système d'armes est utilisé ou l'à été par l'Algérie, l'Arménie, l'Azerbaidjan, la Bielorussie, la Chine, l'Inde, le Kazakhstan, le Koweit, le Maroc, le Pakistan, la Russie, la Syrie, le Turkmenistan, l'Ukraine, les Emirats Arabes Unis, le Venezuela et l'Irak.

Si le HIMARS pourra être expédié outre-mer pour des opérations extérieures, en revanche le BM-30 Smerch devrait rester en Slavie pour combattre en cas d'invasion du territoire national.

Outre les roquettes russes, la Slavie travaille sur des roquettes made in slavienne pour gagner en autonomie _une obssession de la politique de défense slavienne_ et pourquoi pas améliorer les capacités de la roquettes avec un moteur plus puissant et des équipements de guidage plus performants.

Caractéristiques Techniques

Type : lance-roquettes multiples lourds

Poids : 43.7 tonnes

Dimensions : longueur 12m largeur 3.05m hauteur 3.05m

Motorisation : moteur diesel D-12A-525A de 525ch

Performances : vitesse maximale 60km/h distance franchissable 850km

Armement : douze tubes de 300mm lançant des projectiles d'une portée variable de 120 à 200km

Equipage : 3 hommes


Les LRM stockés

Des lance-roquettes multiples yougoslaves ont été conservés par la Slavie en stock et soigneusement entretenus pour être utilisés en cas de besoin notamment en cas de conflit de haute intensité pour compléter ou remplacer les HIMARS et les Smerch. Nul doute que si la Slavie avait accepté de fournir des armes à l'Ukraine, ces lance-roquettes auraient fait partie des lots livrés mais on ne refait pas l'histoire.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) M-63_p10

-Parmi les modèles utilisés figure le M-63 Plamen (flamme), un lance-roquettes multiples de conception et de fabrication yougoslave mis en service en 1963 au sein de la JNA et qui les à cédés aux différentes républiques qui ont succédé à la république socialiste soviétique.

Actuellement (mai 2023), il reste trente-six lanceurs précieusement stockés. De temps en temps quelques exemplaires sont ressortis pour être utilisés au cours d'essais et de manœuvres.

Outre la Slavie cette arme est utilisée par l'Azerbaidjan, Chypre, Macédoine du Nord et Serbie.

Caractéristiques Techniques

Type : lance-roquettes multiples tracté

Calibre : 128mm

Protectile : longueur 0.8m poids du projectile 23kg

Masse : 2.134 tonnes

Dimensions : longueur 3.68m largeur 2.21m hauteur 1.26m

Portée maximale 12.6km

Pointage : élévation en site 0° à +48° et 30° en azimut


UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Lrm_m-10

-Aux côtés du M-63 Plamen on trouve dix-huit exemplaires du M-77 Oganj un lance-roquettes multiples mobile. Ce système mis en service en 1977 au sein de la JNA est resté en service dans plusieurs armées des pays ayant succédé à la Yougoslavie communiste.

En janvier 2023 ces dix-huit LRM sont toujours en service mais il semble que leur destockage est sérieusement envisagé même si certains parlent d'une utilisation pour mettre au point un LRM slavien.

Caractéristiques Techniques

Type : lance-roquettes multiples mobile

Poids : 22.4 tonnes

Dimensions : longueur 8.4m largeur 2.49m hauteur 3.1m

Vitesse maximale 80km/h

Armement : trente-deux roquettes de 128mm dans un lanceur unique. La roquette explosive mesurait 2.6m de long pour un poids de 65kg (dont 20kg pour la charge militaire) et une mitrailleuse de 12.7mm pour la défense rapprochée

Equipage : cinq hommes


_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyJeu 25 Mai 2023, 23:27

Artillerie Antiaérienne

Généralités

En compagnie des missiles surface-air, la Slavie dispose de canons antiaériens automoteurs montés sur des châssis chenillés et des châssis à roue en fonction des unités.

Ces canons automoteurs disposent de tourelles simples ou doubles de 35mm ou d'une tourelle simple de 76mm, ces canons étant associés à une imposante et redondante électronique et des missiles surface-air très courte portée Mistral.

Les canons automoteurs de 35mm sont déployés au sein des unités de combat plus précisement les bataillons antiaériens des brigades ou des divisions.

En revanche les canons automoteurs de 76mm combinant un châssis de M-95 Zmaj II et une tourelle automatique de 76mm sont mis en œuvre par la brigade antiaérienne même si cela pourrait être amené à évoluer à l'avenir notamment dans le cadre de la lutte anti-drones et des munitions rodeuses

-Les Divisions Blindées disposent de canons automoteurs antiaériens lourds combinant un châssis de M-95 Zmaj II avec une tourelle double de 35mm, canons associés avec de nombreux capteurs optroniques, de radars et de deux missiles surface-air très courte portée Mistral 3.

-Les Divisions Mécanisées disposent de canons automoteurs médians combinant un châssis de CV-90 avec une tourelle simple de 35mm différente de celle du VCI et disposant de capteurs optroniques, de radars et de quatre à six missiles surface-air très courte portée Mistral 3

-La Brigade Antiaérienne dispose d'un canon automoteur lourd de 76mm. C'est la reprise d'un vieux projet d'Oto-Breda imaginé dans les années quatre-vingt combinant un châssis de char Ariete avec un canon de 76mm dans une tourelle issue du célèbre canon de 76mm Oto Melara.

Dans la version slavienne c'est un châssis de M-95 Zmaj II avec une nouvelle tourelle disposant de capteurs optroniques, de radars, d'une mitrailleuse d'autodéfense et de quatre missiles Mistral.

-Les unités disposant de véhicules à roues disposent de Lovac et de AMV/AMW disposent de véhicules ayant une configuration identique à celle des CV-90.

-Des véhicules légers antiaériens existent également pour accompagner par exemple les unités de reconnaissance. Les Ris et les Bushmaster devraient disposer d'une version disposant de capacités antiaériennes moins pour lutter cocntre les avions que contre les drones.

Véhicules Légers d'Action Antiaérienne (VLAA)
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Mistra33
Système automoteur Mistral sur Sherpa. Le système équipant la Slavie sera approchant mais pas identique

Au sein des patrouilles motorisées de reconnaissance, on trouve généralement une paire de VLAA pour offrir aux yeux des unités de reconnaissance une protection contre les drones. Pour le moment le VLAA reste un concept et non un véhicule opérationnel.

Plusieurs manufacturiers proposent leurs solutions qui combinent un canon de moyen calibre, deux missiles surface-air air très courte portée Mistral et une arme anti-drones (laser,  ultra-sons.....). La décision doit être prise courant 2023. Il est déjà acquis que le VLAA sera basé sur le Ris, le véhicule blindé 4x4 standard de l'armée slavienne.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Iveco_10
Alvis Iveco Panther plus connu dans l'armée slavienne sous le nom de Ris (Lynx)

Selon certaines sources, le projet qui aurait les faveurs des militaires slaviennes serait un projet de la firme française Nexter combinant dans un tourelleau téléopéré un canon de 30mm tirant des munitions air-bust anti-drones et deux missiles Mistral, le tout associé à de multiples capteurs.

Canon Automoteur Antiaérien Médian à roues (CAAM-R)
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Patria10
Patria AMV sans tourelle

Ce véhicule combine un châssis de Lovac ou de Patria AMV/W avec une tourelle de conception nouvelle abritant un canon de 35mm automatique à très grand débattement.

Il est associé à une optronique généreuse et redondante (pour permettre un fonctionnement en mode dégradé), un radar de veille et de poursuite, une mitrailleuse de 12.7mm d'autodéfense et quatre missiles surface-air très courte portée Mistral 3.

Il équipe par exemple le bataillon antiaérien des divisions motorisées qui comprennent deux groupes à trois batteries missiles et deux groupes à trois batteries canons. Cela nous donne 24 canons automoteurs antiaériens par bataillon.

Naturellement au combat, les véhicules lance-missiles et les canons automoteurs antiaériens sont mélés pour offrir la meilleure protection possible.

Il équipe également le bataillon antichar et antiaérien de la DLI et des BMI avec deux compagnies antiaériennes qui disposent de deux sections canons et deux sections antiaériennes soit douze canons automoteurs antiaériens et douze véhicules lance-missiles. Ces véhicules sont accompagnés de véhicules porte-radars.

Canon Automoteur Antiaérien Médian chenillé (CAAM-C)
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Cv-90311
CV9035 NL

Ce véhicule combine un châssis de Kengur avec une tourelle de conception nouvelle abritant un canon de 35mm automatique à très grand débattement (-10° à +90°) tirant des munitions sol-sol mais surtout calibrées pour lutter contre les avions, les missiles et les drones. Il est associé à une optronique généreuse et redondante, un radar de veille et de poursuite, une mitrailleuse de 12.7mm d'autodéfense et quatre missiles surface-air très courte portée Mistral 3.

Les unités d'infanterie de montagne utilisent des chenillés articulés ATTC Bronco. Il n'existe pas une variante CAAM-C sur cet articulé mais le bataillon d'artillerie antiaérienne disposera de CAAM-R sur châssis AMW 8x8.

Canon  Automoteur Antiaérien Lourd chenillé (CAAL-C)
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Flakpa10
Les CAAL-C slaviens seront semblables aux Flakpanzer Guepard

Sur un châssis de M-95 Zmaj II, on trouve une tourelle abritant deux canons de 35mm identiques à ceux des CAAM-C. Ces canons sont dirigés par un radar de veille, un radar de poursuite et des équipements optroniques. Ils sont associés à une arme anti-drones (NdA on ignore la nature de cette arme, certains parlant d'ultra-sons et d'autre d'un laser) et quatre missiles surface-air très courte portée Mistral 3.

Rien n'est encore décidé mais il est probable qu'une variante CAAL-C utilisant le châssis du K-2S serait également mise au point.

Canon  Automoteur Antiaérien Lourd d'appui chenillé (CAALA-C)
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Automa10
Le projet d'origine du canon de 76mm automoteur

C'est une évolution du précédent avec un canon de 76mm automatique en tourelle, canon associé à un radar de veille air, un radar de poursuite, des capteurs optroniques, un arme anti-drones et deux missiles surface-air très courte portée Mistral 3.

Ce CAALA-C équipe la brigade antiaérienne et non les bataillons antiaériens des divisions blindées même si cela pourrait évoluer à l'avenir.

NdA : si temps et motivation peut être que je tenterai de dessiner les véhicules imaginés



A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyVen 26 Mai 2023, 11:29



Chars de Combat

Généralités

Avec une géographie aussi contrainte (une tête de pont bordée par une mer fermée), l'armée de terre slavienne ne peut se passer de chars de combat, clairement l'armée confédérale slavienne est une armée blindée-mécanisée, digne des meilleurs temps de la Guerre Froide.

Avec la Pologne, la Slavie va disposer de la plus grande force de chars de combat du continent européen avec plusieurs modèles en dépit d'une volonté de simplifier le parc pour des questions logistiques.

Le principal char est le M-95 Zmaj II, l'ultime évolution du M-84 et donc du T-72 puis que le M-84 est le cousin yougoslave du T-72. Après le M-95 Degman qui ne dépassa pas le stade du prototype, la Slavie à lancé la production du Zmaj II, le Zmaj I devant être la désignation du M-95 Degman en cas de production en série.

Initialement il aurait du être suivi par le  M-99 Zmaj III à canon de 120mm dans une nouvelle tourelle  mais la Slavie à visiblement choisit pour des raisons de coût et de pragmatisme d'acquérir un nouveau char à canon de 120mm.

On à longtemps pensé que le Léopard 2A7 ou le M-1A2 Abrams aurait pu être le gagnant mais finalement Split à choisit le K-2 Black Panther sud-coréen peu après la Pologne ce qui signifie que les livraisons ne sont pas être immédiates sauf augmentation sensible des capacités de production sud-coréennes.

Voilà pourquoi il est probable que la production du Zmaj II va se poursuivre pendant encore quelques années pour équiper les unités d'active et former un parc de réserve en cas de conflit de haute intensité.

Hyundai Rotem à déjà présenté aux officiels slaviens une version baptisée K-2S. Elle comprend un  moteur plus puissant, un châssis allongé (semblable à celui du futur K-2PL), un système de défense active Trophy, des équipements de navigation Fotona et un tourelleau de défense avec canon de 30mm tirant des munitions airbust anti-drones. Il disposera également de deux lanceurs de drones consommables. A cela s'ajoute un kit d'action en zone urbaine qui ne sera installé qu'en cas de guerre en ville.

En septembre 2022, des cavaliers slaviens se sont rendus en Corée du Sud pour discuter avec leurs homologues du pays du matin frais et tester le K-2. Les retours ont été particulièrement positifs tout comme l'ont été ceux ayant testé le Leopard 2A7 et le M-1A2 Abrams.

En revanche les essais du Challenger 3 ont été décevants, écartant définitivement le char britannique d'une possible acquisition par la Slavie même si cette possibilité n'à semble-t-il jamais été sérieusement étudiée.

En février 2023 la Slavie à annoncé officiellement la commande de 180 K-2S en vue de remplacer les M-95 Degman II les plus anciens et/ou les plus usés. Split à déjà annoncé que cette commande sera suivies d'autres sans compter que la production sous licence est déjà acquise même si il reste des questions d'ordre technique et financier.

-Aux côtés du M-95 Zmaj II et du K-2S, la Slavie possède des T-90S, des  chars acquis en échange de l'effacement d'une partie de la dette russe. Ces chars forment deux bataillons qui sont pour le moment sous l'autorité de l'armée de terre mais qui vont être rapidement transférés à la Marine pour équiper les marines qui vont passer de deux bataillons d'infanterie à une brigade/division complète.

Bien entendu cette acquisition qui à eu lieu au début des années 2010 pose aujourd'hui des problèmes politiques et diplomatiques, Kiev accusant Split d'avoir été acheté par Moscou par la livraison massive d'armes russes (sic). Autant dire que cela n'à pas amélioré les relations entre l'Ukraine et la Slavie.

-La Slavie va disposer également de chars légers à canon de 120mm pour équiper les unités de reconnaissance et les unités d'appui-feu de l'infanterie (NdA plus d'informations dans la partie consacrée aux unités) en l'occurence le CV90120, la version char léger du CV9035 Kengur.

M-95 Zmaj II
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) M-95_d10
M-95 Degman

Le M-95 Zmaj (dragon) II est actuellement le char slavien standard. C'est un descendant du T-72 ou plutôt du M-84, sa version yougoslave.

Quand le T-72 est apparu, ce char inquiéta l'occident et permis surtout de sérieusement moderniser les forces terrestres du Pacte de Varsovie.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) T-72_u10
Défilé de T-72 soviétiques sur la Place Rouge

Seulement voilà l'URSS n'avait pas des alliés mais des vassaux. Aussi si l'ensemble du bloc de l'est participait à la production du T-72, seule l'URSS possédait la capacité de produire ce char de A à Z.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) M-84_c10
M-84

La Yougoslavie bien que membre du bloc communiste n'appartenait pas au Pacte de Varsovie ce qui lui fermait en partie les portes en terme d'équipement militaire.

Elle parvint néanmoins à mettre au point une version yougoslave du T-72 baptisée M-84 qui comme son nom l'indique est mis en service en 1984. Il à été produit jusqu'en 1991 à envirorn 650 exemplaires.

Outre la Yougoslavie, le Koweit à commandé ce char avant l'invasion irakienne mais seulement quatre M-84 ont été livrés avant le 2 août 1990, chars capturés par les irakiens. En dépit de la livraison de M-1A2 Abrams, le char yougoslave est encore en service actuellement.

Des versions améliorées ont ensuite vu le jour (M-84A et AS) au sein des pays ayant succédé à la Yougoslavie communiste.

Le M-84 était un honnête char mais il était largement perfectible. C'est la Croatie qui se lança la première dans une véritable modernisation du brave M-84 en l'occurence le M-95 Degman qui resta à l'état de prototype. A noter qu'en cas de production en série, il aurait été connu sous le nom de Zmaj (dragon) devenu Zmaj I après le lancement de la production du Zmaj II.

Suite à la naissance de la Slavie, la décision de doter l'armée de terre d'une puissante force blindée nécessite l'acquisition d'un char moderne. Après avoir envisagé la construction d'un char étranger sous licence (les Leopard 2, M-1 Abrams et Leclerc ont été envisagés), Split décide de reprendre le M-95 Degman et de sérieusement l'améliorer.

Le M-95 Zmaj II est présenté au public pour la première fois le 17 septembre 2004. Quatre prototypes sont commandés dans la foulée et livrés en mars 2005 pour une intense campagne d'essais en Slavie mais aussi en Suède (tests temps froid) et en Egypte (tests en milieu désertique) jusqu'en septembre 2006 quand la production est lancée en Slavie. Les premiers véhicules de série sont livrés en février 2007.

La production se poursuit toujours car les besoins sont absolument gigantesques. En effet avec quatre divisions blindées, le parc de chars de combat slavien doit à terme monter à 1584 chars !

Tous ces chars ne seront pas des M-95 Zmaj II puisque le K-2S Black Panther va d'abord compléter avant à terme remplacer le Dragon II.

Actuellement, la Slavie dispose de 854 M-95 Zmaj II. Même si le K-2S Black Panther à été commandé en 2023, la production du M-95 Zmaj II va se poursuivre encore quelques années le temps de faire la soudure puisque sauf changement de dernière minute, le Black Panther va être produit sous licence en Slavie.

Déjà des projets de modernisation sont à l'étude pour unifier les capacités des deux chars. En clair les Zmaj II pourraient recevoir des systèmes et des équipements mis au point pour le K-2S.

Caractéristiques Techniques

Type : char de combat principal

Masse : 48.5 tonnes

Dimensions : longueur 10.25m largeur 3.75m hauteur 2.40m

Motorisation : un moteur diesel de 1200ch

Performances : vitesse maximale 72km/h distance franchissable 700km

Armement : un canon de 125mm lisse 2A46M5, une mitrailleuse de 12.7mm coaxiale et un tourelleau autonome disposant d'une mitrailleuse de 7.62mm

Equipage : trois hommes (chef de char, conducteur et tireur)


K-2S Black Panther
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) K-2_bl11
K-2 Black Panther de l'armée sud-coréenne

Le K-2S Black Panther doit devenir à terme le char de combat principal standard de l'armée slavienne devenant le deuxième client export du char sud-coréen après la Pologne.

Le 17 février 2023, le Ministère de la Défense Slavien et Hyundai Rotem ont signé un contrat pour l'acquisition de 180 K-2S.

Comme la Pologne à commandé entre-temps des chars identiques, il est probable que la Slavie sera livrée après Varsovie.

Selon certaines sources les premiers K-2S ne devraient pas être livrés avant 2025 voir 2026 ce qui par conséquence signifie que la production du Zmaj II continuera au moins jusqu'en 2027 ou 2028, sachant qu'en plus des unités, Split veut accumuler des stocks importants au cas où.... .
Revenons maintenant sur les origines de la «panthère noire». Avant le K-2 il y eu un K-1 qui pouvait ressembler à une sorte d'Abrams en réduction pour s'adapter en partie à la taille plus modeste des soldats sud-coréens mais aussi pour tenir compte du terrain très contraint de la péninsule coréenne qui est loin d'être une morne plaine.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) K-1a1_10
K-1A1

Ce sera la même chose avec le K-2 qui sera compact et d'un poids bien plus réduit qu'un Abrams, qu'un Leopard 2 et je ne parle même pas du Challenger qui frôle (quand il ne les dépassent pas) les 70 tonnes.

Le programme du K-1 est lancé à la fin des années soixante-dix pour remplacer les M-47 et M-48 et développer le complexe militaire sud-coréen. N'ayant aucune expérience, les sud-coréens se tournent vers leur protecteur américain.

C'est la proposition de Chrysler qui est retenue en 1980. Le développement est rapide et un contrat de production est signé en 1985. Le premier exemplaire sort d'usine à l'automne 1987.

De 1987 à 1998 ce sont 1027 K-1 qui vont être produits. Dès 1995 les sud-coréens décident de se lancer dans la production d'un modèle amélioré disposant notamment d'un canon de 120mm.

C'est le K-1A1 qui comme l'Abrams abandonne le canon de 105mm pour un canon de 120mm plus à même de détruire un T-72 ou un T-80, des chars que pourraient aligner les turbulents nord-coréens.

Seulement 484 exemplaires vont être produits de 1999 à 2010, la Corée du Sud ayant choisit de passer au K-2 Black Panther plus moderne.

Le K-1 n'à jamais été exporté, la proposition sud-coréenne à la Malaisie n'ayant pas aboutit, Kuala Lumpur choisisant de commander ultérieurement des PT-91M Twardy polonais.

Si le K-1 et le K-1A1 étaient de bons chars, ils étaient essentiellement des chars de conception américaine ce qui limite l'indépendance de la Corée du Sud dans ses évolutions ultérieures et dans de potentielles exportations.

Dès le début des années quatre-vingt dix Séoul travailla sur un char national pouvant être exporté sans que les américains ne s'y opposent pour de bases raisons commerciales.

Le programme K-2 est lancé en 1995  mais la crise financière de 1997 retarde le projet le temps que la situation économique s'améliore. En attendant la Corée du Sud fait tout pour réduire sa dépendance aux fournisseurs américains pour ses K-1.

De juillet 1995 à novembre 1997 des réflexions furent menées pour définir l'aspect d'un char qui devait intégrer de nouveaux concepts tactiques en partie liés à la Révolution des Affaires Militaires qui voyait la guerre future comme un affrontement de très haute technologie.

L'avenir se révéla moins «technologique» moins «futuriste» avec toujours le besoin de moyens lourds, puissants et bien protégés et dans le domaine le char de combat est encore et toujours incontournable. De nombreux experts étrangers furent conviés à partager leur savoir avec les sud-coréens.

De novembre 1998 à décembre 2002, les sud-coréens vont dévelloper une série de briques technologiques notamment un canon de 120mm automatique imitant sans le savoir (ou pas) les français avec le Leclerc. La mise au point global à  lieu de 2003 à 2007, date de l'apparition du premier prototype.

Initialement la mise en service était prévue pour 2012 mais des problèmes de moteur et de transmission ont provoqué un retard, imposant d'avoir recours à un moteur et à une transmission allemande. La mise en service du K-2 n'à donc eu lieu qu'en juin 2014. Ce n'est que depuis 2021 que les K-2 sont produits avec un moteur et une transmission mis au point au pays du matin frais.

La Slavie n'est pas le premier pays à étranger à s'intéresser à ce char puisque la Turquie l'à devancé moins pour acquérir le char que pour servir de base de travail  à un char turc, l'Altay qui n'est toujours pas en service à l'heure où j'écris ces lignes. Encore une fois le principal problème concerne la motorisation.

Initialement donc la Slavie voulait travailler sur le M-99 Zmaj III, un Zmaj II revu et corrigé avec notamment une tourelle abritant un canon de 120mm voir d'un calibre supérieur avec le risque d'être isolé en cas d'adoption d'un calibre hétérodoxe. Des pourparlers sont même menés avec Nexter qui par le passé avait mis au point une tourelle suffisamment légère pour être installée sur un châssis type T-72.

Devant les risques techniques assez importants, la Slavie décide en octobre 2019 d'abandonner le Zmaj III au profit de l'acquisition d'un char étranger qui après une commande initiale serait produit en Slavie sous licence en relevant progressivement le M-95 Zmaj II.

Cela écartait par exemple le Challenger 2 à canon de 120mm rayé et le Leclerc, le premier pour un canon non standard, le second parce qu'il n'était plus produit depuis 2007. Néanmoins des demandes d'information ont été envoyées aux deux pays, la Grande-Bretagne en laissant le programme Challenger 3 ne désespérant pas trouver dans Split un possible pays partenaire pour faire baisser la facture.

Si les chars britanniques et français étaient des outsiders, les candidatures du M-1A2 Abrams, du Leopard 2A7 allemand et du K-2 Black Panther sud-coréen étaient nettement plus sérieuses et pour beaucoup de spécialistes les seules crédibles.

Le programme fût mené sans précipitations jusqu'à un certain 24 février 2022 quand la Russie envahit l'Ukraine montrant l'urgence d'augmenter la production de chars. Cette urgence ne dura finalement pas mais cela fût comme une sorte de signal d'alarme.

Imitant la Pologne, la Slavie est bien décidé à commander le K-2 puis de le produire sous licence pour d'abord compléter sa force blindée-mécanisée puis remplacer progressivement les M-95 zmaj II les plus anciens.

A l'heure où j'écris ses lignes (1er mai 2023), les premiers K-2S sont en cours de production ce qui à surpris certains observateurs qui pensaient que la commande polonaise était prioritaire. Les premiers K-2S pourraient être ainsi livrés en 2024 et on sait déjà que les premiers cavaliers slaviens sont en cours de formation en Corée du Sud.

On sait de plus que des variantes spécialisées vont être mises au point, la plupart étant une adaptation du modèle utilisé sur le châssis du M-95 Zmaj II sur le modèle du K-2S.

Caractéristiques Techniques

Type : char de combat principal

Masse : 55 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 10.8m longueur du châssis 7.5m largeur 3.6m hauteur 2.4m

Protection : blindage type composite, système soft-kill avec détecteurs lasers déclenchant les fumigènes. Les K-2 slaviens doivent disposer du système Trophy.

Motorisation : moteur diesel Hyundai DoosanInfracore DV27K douze cylindres de 1500ch

Performances : vitesse maximale 70km/h sur route vitesse en tout terrain 50km/h distance franchissable 450km

Electronique et Systèmes embarqués :

La conduite de tir est assurée par un viseur pour le tireur (Gunner Primary Sight) et un viseur pour le chef de char (Commander Panoramic Sight), le second répérant les cibles qui sont engagées par le premier. Le tout est relié à un calculateur balistique.

La détection des cibles est aussi assurée par un radar pulsé Doppler en bande L, un télémètre laser et une caméra thermographique. Il dispose également d'un système automatique de détection et de poursuite.

Les systèmes de communication est du type C4I, la navigation est assurée par un GPS et un système inertiel.

Le K-2 dispose également d'un IFF/SIF (Selected Identification Feature) et d'un système de gestion du champ de bataille.

Pour les contre-mesures, les K-2 slaviens disposeront d'un système Trophy de défense active en plus d'un détecteur d'alerte radar et d'un détecteur d'alerte laser qui déclenchent le lancement de grenades fumigènes multispectrales.

Armement : un canon de 120mm Hyundai WIA CN08 de 55 calibres (longueur du tube 6.6m) à chargement automatique avec 40 obus, une mitrailleuse coaxiale de 7.62mm avec 12000 coups, une mitrailleuse antiaérienne de 12.7mm avec 3200 coups

Equipage : 3 hommes (chef de char, tireur et conducteur)


T-90S
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) T-90s_10

Le T-90S est une évolution du T-72 et donc un cousin éloigné du M-84. A l'origine figure la volonté des autorités soviétiques de remplacer le T-64, le T-72 et le T-80 par un seul modèle de char à une époque où l'économique soviétique ne pouvait pu se permettre de posséder plusieurs modèles de chars.

Les travaux commencent en 1986 et sont assez rapides mais il était semble-t-il écrit que ce nouveau char basé sur le T-72 ne serait jamais utilisé par l'armée soviétique. En effet en 1991 l'URSS implose laissant la place à quinze républiques indépendantes.

Le nouveau char se heurte également à un autre problème : la piètre performance des chars T-72 lors de la première guerre du Golfe. Les images des chars irakiens voyant leur tourelle s'envoler dans les airs à fait une pub terrible même si ces résultats devaient beaucoup aux hommes qui les utilisaient.

Pour ne pas tuer dans l'oeuf de potentielles commandes à l'export, le fabricant Uralvagonzavod rebaptise son nouveau char T-90 comme si il s'agissait d'un nouveau blindé.

Choix visiblement pertinent puisque le char outre la Russie est utilisé par l'Inde, l'Algérie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, l'Irak, la Syrie, le Turkmenistan, l'Ouganda, l'Ukraine (chars capturés), le Vietnam et l'Egypte.

En septembre 2009 la Russie accepte de livrer à la Slavie de quoi équiper deux bataillons de chars en échange de l'effacement d'une partie de la dette russe. La commande à été signée en juin 2010 et les 84 chars livrés entre janvier 2011 et mars 2012.

Ces chars forment deux bataillons indépendants organisés en un escadron de commandement et de soutien avec deux chars T-90 et trois escadrons à trois pelotons de quatre T-90 soit un total de 76 chars en ligne et 8 en réserve.

Ces deux bataillons dépendent encore il y à peu de l'armée de terre mais en mars 2023 ils sont passés sous le contrôle de la Marine et plus précisément de l'infanterie de la marine pour donner du punch  à la division d'infanterie de marine. Ces T-90S disposent donc de capacités amphibies améliorés.

Caractéristiques Techniques

Type : char de combat principal

Masse : 48 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 9.63m longueur de la coque 6.86m largeur 3.78m hauteur 2.22m

Motorisation : moteur diesel V-92SF de 1130ch, suspension à barre de torsion

Performances : vitesse maximale 60km/h distance franchissable 550km

Protection : blindage composite avec briques réactives,

Armement : un canon de 125mm lisse 2A46M-5 avec 43 obus, une mitrailleuse de 7.62mm PKMT et une mitrailleuse antiaérienne de 12.7mm Kord, lance-pots fumigènes

Equipage : trois hommes (pilote, tireur, chef de char)


CV-90120
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Cv-90110

Depuis 1945 le char de combat principal est souvent vu comme l'alpha et l'Omega de la force blindée ce qui à eu pour effet d'abord d'éclipser le char lourd puis le char léger.

Néanmoins depuis un certain temps nous assistons au retour du char léger à la fois parce que le MBT (Main Battle Tank) coûte de plus en plus cher et parce que certains terrains ne se prêtent guère à des mastodontes de 60-70 tonnes.

La Slavie à choisit très vite de s'équiper d'un char de combat principal pour son corps de bataille mais aussi d'un char léger pour équiper les unités de reconnaissance mais aussi pour les unités motorisées.

Un appel d'offres est lancé en septembre 2009 mais il s'agit plus d'un appel d'offres pour la forme car avec le choix du CV-90 il semblait acquis pour d'évidentes raisons de logistique que le char léger sera conçu sur ce châssis.

Cela tombait bien la firme Hagglunds avait dans ses cartons un véritable char léger le CV90120 qui n'avait pas encore rencontré le succès à l'export. C'est chose faite pour la Slavie qui va également le produire sous licence.

Le CV90120 va équiper les unités suivantes :

-Les Groupements d'Aide à l'Engagement (GAE) des divisions blindées et mécanisées avec un escadron de chars légers soit 22 CV90120.

-Chaque Régiment d'Infanterie Mécanisée dispose au sein de la compagnie d'éclairage et d'appui de chaque bataillon d'une section de chars légers, chaque section disposant de cinq chars.

-Les régiments de chars des divisions mécanisées sont équipés non pas de M-95 Zmaj II mais de CV90120.

Autant dire que la version char du Kengur va être particulièrement présente au sein des forces armées slaviennes avec plusieurs centaines de véhicules.

Les 250 premiers exemplaires ont été officiellement commandés en octobre 2009 et livrés entre juin 2010 et septembre 2013. Depuis mars 2014 le CV-90120 est produit sous licence en Slavie, la production devant continuer jusqu'en 2024 sauf si le contexte géostratégique ou industriel impose une poursuite de la production.

Caractéristiques Techniques

Type : char léger de combat et de reconnaissance

Masse : 40 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 8,3m Longueur de la caisse 6.6m largeur 3.3m hauteur 2.8m

Motorisation : moteur diesel de 850ch

Performances : vitesse maximale 60km/h distance franchissable 320km

Protection : blindage composite, système automatique d'extinction incendie, système de lancement automatique des fumigènes

Armement : un canon de 120mm de 47 calibres (longueur du tube 5.640m) disposant de 32 obus, une mitrailleuse coaxiale de 7.62mm et une mitrailleuse de 7.62mm en tourelleau sur le toi, lance-pots fumigènes

Equipage : trois hommes (un pilote, un tireur et un chef de char) et deux sièges pour deux hommes supplémentaires.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptySam 27 Mai 2023, 22:33



Véhicules de Combat Chenillés

Généralités

L'armée confédérale slavienne dispose de plusieurs châssis chenillés. Pour le moment on trouve un chenillé léger et un chenillé médian en attendant un chenillé lourd voir un chenillé amphibie.

Le chenillé léger est l'ATTC Bronco choisit au détriment du BV S10. Il va être utilisé principalement par l'infanterie de montagne mais aussi par les Marines pour ses capacités à se déplacer en montagne surtout mais plus généralement dans tous les milieux difficiles et contraignants.

Ce chenillé léger de conception et de fabrication singapourienne sera utilisé en version transport mais aussi dans des variantes spécialisées même si elles seront moins nombreuses que celle du Kengur.

Kengur kesako ? C'est tout simplement le nom donné par la Slavie au CV9035 qui à été choisit comme Véhicule de Combat d'Infanterie (VCI) standard après une évaluation internationale qui l'opposa au Warrior britannique, au Bradley américain, à l'ASCOD austro-espagnol, au Dardo italien et au BMP-3 russe.

Une famille complète de véhicules à été mise au point pour équiper les unités blindées-mécanisées slaviennes. On trouve des versions prévues par son concepteur mais beaucoup ont été mises au point par la Slavie, Split ayant obtenu la licence de fabrication et de modification.

-Un chenillé lourd est à l'étude pour équiper l'armée slavienne d'un VCI lourd pour combattre en milieu urbain. Le Nammer israélien devrait être évalué mais son acquisition ne fait pas consensus moins pour des raisons techniques que politiques.

-Enfin la Slavie étudie la possibilité de mettre au point un tracteur amphibie comparable à l'AAV-7 américain pour équiper les Marines. Le projet est pour le moment à l'étape de l'étude de faisabilité.

ATTC Bronco
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Wartho10
Le Warthog, version du Bronco adoptée par la Grande-Bretagne

L'ATTC (All Terrain Tracked Carrier) Bronco est un véhicule chenillé articulé de conception et de fabrication singapourienne. Il à été choisit en septembre 2010 au détriment du Bv S10 Viking pourtant vu comme favori.

Ce petit chenillé va équiper la division d'infanterie de montagne mais aussi la future division d'infanterie de marine.

A la différence du CV-90, il n'est pas produit sous licence, les négociations avec ST Kinetics ayant échoué moins pour des questions financières que pour des questions de propriété intellectuelle.

Outre la version de base pour le transport de troupes, des variantes vont être mises au point : dépannage, ambulance, commandement et contrôle, porte-mortier de 81mm, tracteur d'artillerie et de mortiers.

Les premiers véhicules ont été livrés en juin 2011 et des commandes régulières se sont succédées, les derniers véhicules ont été livrés en décembre 2017. Une nouvelle commande est envisagée mais pour le moment rien ne s'est concrétisé. Outre la Slavie, ce petit blindé est utilisé par Singapour et par la Thaïlande.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Bronco10
ATTC Bronco

Caractéristiques Techniques

Type : véhicule chenillé leger

Masse : 15 tonnes

Dimensions : longueur 8.6m largeur 2.2m hauteur 2.3m

Motorisation : un moteur diesel Caterpillar de 350ch

Performances : vitesse maximale 60km/h sur route 25km/h en terrain libre 4.5km/h dans l'eau

Armement : une mitrailleuse de 7.62mm FN Mag 58 en tourelleau sur le module avant, des lance-grenades fumigènes

Equipage : six personnes dans le module avant et dix dans le module arrière


CV9035 Kengur
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Cv-90312
CV9035 de l'armée néerlandaise

Avec le choix d'une armée blindée-mécanisée il était évident que la Slavie allait choisir un véhicule blindé de combat d'infanterie (VBCI) chenillé, bien armé et bien protégé notamment pour remplacer les BVP-80 hérités de la Yougoslavie titiste.

Un appel d'offres est lancé pour aboutir à une première commande et surtout à une production sous licence.  

Plusieurs candidats répondent à cette demande que ce soit le Warrior britannique, le CV-90 suédois, le Bradley américain, l'ASCOD austro-espagnol, le Dardo italien et le BMP-3 russe.

Le BMP-3 est rapidement éliminé tout comme le Warrior britannique. En revanche la lutte est acharnée entre les autres candidats aboutissant à une finale opposant le CV-90 au Bradley américain. Le choix est fait en juin 2008 et aussitôt la production commence en Suède tout en préparant la production sous licence du côté de Lubjana dans une usine flambant neuve.

La variante de base choisit par la Slavie est le CV9035, un CV-90 disposant d'un canon de 35mm Bushmaster associé en tourelle avec une mitrailleuse de 7.62mm. Une autre mitrailleuse de 7.62mm est monté en tourelleau sur le toit. On trouve également deux missiles antichar Spike MR et des lance-grenades fumigènes.

L'équipage se compose d'un pilote et d'un tireur, le chef de bord étant également le commandant du groupe de combat débarqué composé de huit soldats.

De ce véhicule blindé de combat d'infanterie vont être dérivés des variantes adaptées aux missions de l'infanterie, de la cavalerie, du génie, de l'artillerie..... .

Certaines variantes ont été mises au point par son concepteur mais certaines variantes ont vu le jour en Slavie. Suite à l'accord signé avec son fabricant Bae, il est prévu que la Slavie puisse participer à la production de véhicules commandés pour l'export et mettre au point ses variantes propres sans demander l'autorisation au concepteur. Autant dire que Split ne s'est pas privé.

A l'heure actuelle voici les variantes prévues ou en production :

-Véhicule Blindé de Combat d'Infanterie

-Transport de Troupes, version armée d'une tourelle monoplace disposant d'un lance-grenades de 40mm H&K GMW et d'une mitrailleuse de 7.62mm FNN Mag 58. Il sert principalement à transporter les servants d'armes lourdes comme les mortiers, les missiles antichars, les mitrailleuses et les lance-grenades

-Ambulance : version désarmé pouvant embarquer quatre blessés couchés et un infirmier ou huit blessés assis

-Commandement et Contrôle : variante au toit surelevée et à la capacité de production électrique plus importante. Embarque six officiers dans l'espace de travail. Son armement se compose d'un tourelleau téléopéré de 12.7mm.

-Dépannage : une grue de 15tonnes, deux treuils de 40 tonnes, une bèche pour aménager le sol ou stabiliser le véhicule, un petit stock de pièces détachées. L'équipage se compose d'un pilote, d'un mitrailleur (qui défend le véhicule avec un tourelleau de 12.7mm), un opérateur système et deux mécaniciens.

-Char léger : confere CV-90120

-Véhicule Blindé de Reconnaissance (canon de 35mm) : adaptation du VBCI avec un mat optronique télescopique, des lanceurs de drones consommables et des équipements de surveillance électronique. L'équipage se compose d'un pilote, d'un tireur, d'un chef de bord, d'un opérateurs systèmes et de deux ou trois éclaireurs.

-Véhicule Blindé de Reconnaissance (canon de 76mm) : variante semblable au précédent avec un canon de 76mm en tourelle associée à une mitrailleuse de 7.62mm et une mitrailleuse téléopérée de 7.62mm. Il dispose également d'un mât optronique telescopique. L'équipage se compose d'un pilote, d'un tireur, d'un opérateurs système et d'un chef de bord.

-Mortier automoteur de 81mm : version adaptée du CV-90 avec toujours le pilote à l'avant. On trouve au centre une tourelle disposant de capteurs optroniques et d'une mitrailleuse d'autodéfense de 12.7mm. A l'arrière on trouve un vaste espace de combat avec des parois mobiles pour permettre la mise en œuvre d'un mortier de 81mm disposant d'une assistance pour le chargement. L'équipe de pièce se compose d'un chef de pièce, d'un tireur, d'un pointeur et d'un pourvoyeur.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Fb_img32
CV-90 en configuration mortier automoteur avec le système AMOS

-Mortier automoteur de 120mm : sur le châssis du CV-90, la tourelle d'origine à été remplacée par une tourelle AMOS disposant de deux mortiers de 120mm à chargement automatique. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et d'un tireur.

-Génie : Cette variante dipose d'une bèche à l'avant, d'un bras téléscopique multifonction, d'un treuil, d'un lanceur de charges de déminage sur le toit. Il assure son autodéfense avec une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord, d'un opérateur système et de trois sapeurs.

-Canon automoteur de 105mm : châssis de Kengur modifié avec une tourelle abritant un canon de 105mm Léo G-7. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de pièce, d'un tireur et d'un pourvoyeur. L'autodéfense est assurée par une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée.

-Canon automoteur antiaérien : Ce véhicule combine un châssis de Kengur avec une tourelle de conception nouvelle abritant un canon de 35mm automatique à très grand débattement (-10° à +90°) tirant des munitions sol-sol mais surtout calibrées pour lutter contre les avions, les missiles et les drones. Il est associé à une optronique généreuse et redondante, un radar de veille et de poursuite, une mitrailleuse de 12.7mm d'autodéfense et quatre missiles surface-air très courte portée Mistral 3. l'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord, d'un opérateur système et d'un tireur.

-Véhicule lance-missiles antiaérien : sur le châssis du Kengur on trouve une nouvelle tourelle disposant d'une mitrailleuse de 12.7mm pour l'autodéfense, un radar de veille, un radar de poursuite, de nombreux capteurs optroniques et huit missiles Mistral 3 (quatre à gauche, quatre à droite). L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord, d'un opérateur système et d'un tireur.

-Véhicule lance-missiles antichars : sur le châssis du Kengur on trouve une tourelle disposant d'une mitrailleuse de 12.7mm, de nouveaux capteurs optroniques et quatre à huit missiles Spike. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et d'un tireur.

-Chasseur de Chars/Canon d'Assaut : canon de 120mm en superstructure avec un tourelleau téléopérée disposant d'une mitrailleuse de 7.62mm. L'équipage se compose d'un pilote, d'un tireur, d'un pourvoyeur et d'un chef de bord.

-Guerre Electronique : tourelle munie de capteurs de surveillance, systèmes de brouillage multirôles, l'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et de deux opérateurs systèmes. L'autodéfense est assurée par une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée.

-NRBC : tourelleau de détection et de surveillance, différents équipements de mesure et de transmission des données. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et d'un opérateur système. L'autodéfense est assurée par une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée.

-Ravitailleur : le pilote et l'opérateur de la grue sont installés à l'avant côte à côte. L'arrière du véhicule est occupé par un vaste espace de chargement pouvant être couvert. La grue peut soulever jusqu'à 10 tonnes. La défense du véhicule est assurée par un tourelleau équipé d'une mitrailleuse de 7.62mm.

-Ravitailleur d'Artillerie : le pilote et l'opérateur système sont à l'avant dans une capsule blindée. A l'arrière on trouve le stock d'obus et un bras mécanique qui permet le rechargement des automoteurs Kengur SST. La défense du véhicule se fait avec un tourelleau équipé d'une mitrailleuse de 7.62mm.

-Poseur de Ponts : la tourelle du VBCI est remplacée par une superstructure supportant un mécanisme pour une travée mobile. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et d'un opérateur mécanisme.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Cv-9010

Caractéristiques Techniques (CV9035)

Type : Véhicule Blindé de Combat d'Infanterie (VBCI)

Masse : 35 tonnes

Dimensions : longueur 6.55m largeur 3.1m hauteur 2.7m

Motorisation : un moteur diesel Scania DC-16 de 810ch

Performances : vitesse maximale 70km/h distance franchissable 320km

Armement : tourelle biplace abritant un canon de 35mm Bushmaster associé à une mitrailleuse coaxiale de 7.62mm, une mitrailleuse de 7.62mm en tourelleau sur le toit, huit lance-grenades fumigènes, deux missiles antichars Spike

Equipage : un pilote et un tireur plus un chef de groupe qui est aussi chef de bord. Huit fantassins sont embarqués à l'arrière.


VCI Lourd et autres projets

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Namer_10
Namer

-En mars 2023 une délégation de militaires slavien s'est rendue en Israël en vue d'évaluer le Namer, un VCI lourd dérivé du char Merkava. Il est peu probable que le Namer soit acquis tel quel mais cela pourrait pousser la Slavie à mettre au point un véhicule équivalent avec ou sans la coopération de Tel Aviv.

Ce qui est acquis en revanche c'est que ce VBCI lourd ne sera pas un véhicule standard par exemple un remplaçant du CV-90 mais un véhicule utilisé pour une mission particulière par exemple un combat en zone urbaine ou une intervention en milieu compliqué imposant des VBCI mieux protégés. Il est probable qu'un stock conséquent va être constitué pour équiper un groupement de combat en zone urbaine aux côtés de CV-90 surblindés.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Assaul11
AAV

-La Slavie travaille également sur un projet de «tracteur amphibie» ou Amfibijski Traktor comparable au AAV américain pour transporter sous blindage sur la plage des marines. Deux prototypes ont été commandés en septembre 2022 pour une livraison prévue courant 2023. Selon la durée des essais, la production en série pourrait être lancée au plus tôt en 2024 pour une mise en service en 2025/2026.

Fort peu d'informations sont disponibles sur ce projet. La principale question concerne la capacité (10 à 30 soldats) et l'armement soit celui d'un APC (mitrailleuse de 7.62mm et lance-grenades de 40mm) ou celui d'un VBCI avec un canon de moyen calibre.

Deux écoles s'affrontent entre un véhicule destiné à durer sur terre ou un simple tracteur amphibie ce qui peut entrainer des conséquences sur l'armement. Des variantes sont déjà envisagées notamment dépannage, commandement et contrôle, génie et appui-feu.


A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyDim 28 Mai 2023, 22:01



Véhicules de Combat à Roues

Généralités

Naturellement la roue n'est pas oubliée avec des véhicules légers, des véhicules médians et des véhicules lourds.

-Les forces spéciales et l'infanterie légère étudient l'acquisition de buggys lourdement armés pour mener des raids dans la profondeur et mener des opérations de «techno-guerilla».

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Buggy10
Un exemple de buggy militaire

Ces buggys ou officiellement Véhicule Léger d'Interception et d'Attaque (VLIA) pourraient disposer d'un canon léger automatique ou d'un lance-grenades ou d'un lance-missiles antichars.

L'étude de faisabilité à été lancée en 2022 et pourrait aboutir sur une éventuelle acquisition en 2023 ou plutôt 2024.

-Le véhicule léger de base est l'Iveco LMV Lince (Lynx), un 4x4 blindé italien  largement exporté (Albanie, Autriche, Belgique, Bosnie-Herzegovine, Brésil, République Tchèque, Indonésie, Liban, Norvège, Qatar, Russie, Slovaquie, Espagne, Syrie, Tunisie, Turkmenistan, Ukraine et Grande-Bretagne).

Comme pour tous les autres modèles de véhicules à roues, le Ris (Lynx en slovène et en croate) à donné naissance à de nombreux modèles pour le combat, le soutien et l'appui.

-On trouve également des 4x4 civils blindés pour des missions soit ne nécessitant pas des véhicules militaires ou nécessitant plus de discrétion. Différents modèles ont ou vont être acquis.

-On trouve également des MRAP sous la forme du Bushmaster australien qui va équiper l'infanterie légère, la police militaire mais surtout l'infanterie de réserve.

Disposant d'une mitrailleuse de 12.7mm en tourelleau (d'autres disposent d'un lance-grenades de 40mm et d'une mitrailleuse de 7.62mm), ce puissant 4x4 va être développé en différentes versions mais elles seront probablement limitées. On parle pour le moment d'une version commandement et contrôle, dépannage, évacuation sanitaire et porte-mortier en attendant éventuellement d'autres.

-Le véhicule médian à roues est le Patria AMVet son évolution le Patria AMW. Ces véhicules 6x6 et 8x8 vont équiper aussi bien des unités de combat que des unités de soutien avec une multitude de variantes, certaines imaginées par son constructeur et d'autres par la Slavie.

-Le véhicule lourd à roues (même si les différences sont faibles avec le précédent) est le Nexter VBCI, un puissant véhicule 8x8 de conception française. Si la France n'à acquis qu'une version de combat d'infanterie et de commandement, la Slavie à été nettement plus ambitieuse avec une grande variété de version comme une version combat de cavalerie avec un canon de 120mm !

Iveco LMV Lince
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Iveco_11
Iveco LMV Lince de l'armée italienne

L'Iveco LMV Lince à été choisit comme véhicule blindé léger de base pour l'armée de terre. Il va également équiper la marine, l'armée de l'air, les gardes-frontières, les gardes-côtes et la garde nationale pour des missions de sécurité.

La version de base armée d'une mitrailleuse sera le véhicule le plus utilisé lors des interventions extérieures dites de maintien de la paix. Cette version sera stockée en grand nombre et utilisée pour des unités de marche.

En revanche de nombreuses versions spécialisées vont équiper de nombreuses unités de l'armée de terre que ce soit l'infanterie, la cavalerie, l'artillerie, le génie, les transmissions, les unités sanitaires..... .

Outre la Slavie ce véhicule à été exporté en Albanie, Autriche, Belgique, Bosnie-Herzegovine, Brésil, République Tchèque, Indonésie, Liban, Norvège, Qatar, Russie, Slovaquie, Espagne, Syrie, Tunisie, Turkmenistan, Ukraine et Grande-Bretagne.

En ce qui concerne la Slavie, le Ris (Lynx en slovène) à été décliné en version reconnaissance, combat antichar, combat antiaérien, dépannage, ambulance, transmissions, commandement et contrôle, forces spéciales, porte-radar, sécurité en attendant une possible version lance-roquettes multiples et une version porte-drones. Une version lançant des munitions rodeuses est également prévue.

-Reconnaissance : tourelleau téléopéré avec capteurs et lasers de télémétrie et de leurrage associé à un lance-grenades de 40mm et une mitrailleuse de 12.7mm. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord, d'un opérateur systèmes et d'un éclaireur.

-Combat antichar : un lanceur pour missiles Spike et une mitrailleuse de 7.62mm pour l'autodéfense. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et d'un tireur.

-Combat antiaérien : un tourelleau combinant un canon de 30mm tirant des munitions programmables ou air-bust, deux missiles Mistral 3 et un laser de leurrage anti-drones. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et d'un opérateur système.

-Dépannage : véhicule en version pick-up avec une petite benne et une grue de 5 tonnes de capacité plus un treuil. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord (défendant le véhicule avec une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée) et deux mécaniciens.

-Ambulance : véhicule désarmé avec un pilote, un infirmier et jusqu'à quatre blessés assis ou deux blessés allongés

-Transmissions : à l'avant un pilote et un mitrailleur pour défendre le véhicule avec une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée et à l'arrière un shelter abritant trois opérateurs radios qui mettent en œuvre différents équipements de télécommunications

-Commandement et Contrôle : véhicule utilisé pour le commandement aux plus petites unités de combat (groupe, section, compagnie) avec un pilote, un mitrailleur (mitrailleuse de 7.62mm téléopérée), le commandant on son adjoint, un opérateur radio et deux grenadiers voltigeurs pour la protection

-Forces Spéciales : véhicule adapté pour la reconnaissance profonde. La plupart des capacités sont classifiées pour des raisons évidentes.

-Porte-Radar : véhicule encore en projet pour la surveillance au profit de l'artillerie. Il devrait disposer soit d'un radar monté sur un shelter à l'arrière ou un radar remorqué avec les opérateurs dans le shelter. Deux prototypes ont été commandées en mars 2023.

-Sécurité : véhicule destiné aux garde-frontières avec un projecteur, un haut-parler, un coupe-cable à l'avant, des équipements de communication renforcées, des armes non-létales et une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée.

-Lance-Roquettes Multiples : projet d'un lance-roquettes multiples léger pour les parachutistes et l'infanterie légère. Ce projet est actuellement en attente, certains l'estimant superflu.

-Porte-Drones : véhicule de type pick-up muni d'une catapulte pour mettre en œuvre un drone type MALE.

-Lancement de munitions rodeuses : véhicule de type pick-up avec un lanceur de seize munitions de ce type. L'équipage se composera d'un pilote et d'un opérateur système.

Les premières commandes ont été passées en Italie avant que le véhicule soit produit sous licence dans une usine implantée du côté de Sarajevo. Les premiers Ris produits en Slavie ayant été livrés à leur client en septembre 2019. Ces véhicules sont comparables au Lince 2 de l'armée italienne.

Caractéristiques Techniques

Type : véhicule blindé léger multirôle

Masse : 7.1 tonnes (8.1t pour le Lince 2) charge utile 2.3 ou 3.1 tonnes

Dimensions : longueur 4.79m largeur 3.20m hauteur 2.05m

Motorisation : Iveco F1C de 190ch ou 220ch

Performances : vitesse maximale sur route 130km/h autonomie 750 ou 800km selon les versions

Armement : la version de base est armée d'une mitrailleuse de 7.62mm FN Mag en tourelleau téléopéré.

La version de reconnaissance dispose d'un lance-grenades de 40mm Heckler & Koch GMG en tourelleau et une mitrailleuse de 7.62mm FN Mag 58

Equipage : variable selon les versions mais par exemple la version de reconnaissance dispose d'un pilote, d'un chef de bord qui sert le tourelleau, un mitrailleur/opérateur de reconnaissance et un éclaireur pouvant être débarqué


Thales Australia Bushmaster Protected Military Vehicle (PMV)
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Bushma10

La guerre en Irak et en Afghanistan ont mis en lumière le concept du MRAP pour Mine Resistant Ambush Protected ou en français véhicule protégé résistant aux embuscades et aux mines. Parmi les véhicules répondant à ce concept figure le Bushmaster, un véhicule mis en service en 1999 au sein de l'armée australienne.

Ce véhicule est un battlefield taxi, un taxi du champ de bataille transportant de l'infanterie sous blindage pour les amener au plus près possible de la zone de contact.

Le programme est initié en 1991 et en 1994 est officiellement lancé le projet Bushranger. Plusieurs modèles sont étudiés comme le Land Rover Perentie, le Bushmaster et le Taipan, trois parmi dix-sept propositions.

Cinq candidats sont retenus n 1995 et en janvier 1997 deux finalistes sont retenus en l'occurence le Bushmaster et le Taipan. En mars 1998 trois véhicules de chaque modèle vont être étudiés et le 10 mars 1999 le Bushmaster est sélectionné.

Le Bushmaster est un imposant 4x4 blindé optimisé pour les conditions difficiles régnant en Australie. Outre deux membres d'équipage, neuf soldats peuvent être embarqués avec du carburant et des réserves pour trois jours. Le plancher est muni d'un fond en V pour dévier le souffle des mines. Le blindage protège contre les balles de petit calibre et contre les éclats de munitions.

Outre la version de base, des variantes ont été mises au point : commandement, génie d'assaut, défense antiaérienne, porte-mortier, maintenance, ambulance. Une variante de lutte anti-IED à été acquise par les Pays-Bas et une variante guerre électronique à été mise au point. Une variante anti-incendie et police ont également été mises au point.

Outre la Slavie, ce véhicule est utilisé par l'Australie, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, Fidji,  Indonésie, Jamaïque, Japon, Nouvelle-Zélande.

D'autres pays ont exprimé un intérêt sans aller jusqu'à la commande : Espagne, Emirats Arabes Unis, Libye, Etats-Unis, Canada et la France, le Bushmaster devenu Broussard échouant dans le programme ayant vu la victoire du Nexter VBMR Griffon.

Au sein de l'armée slavienne, il est d'abord utilisé par les bataillons d'infanterie de réserve mais aussi par l'infanterie légère et les parachutistes pour ce qui est de la version de base. Des véhicules vont équiper également la garde frontière et la garde nationale. L'armée de l'air et la marine vont également disposer de Bushmaster.

La Slavie dispose d'une version transport de troupes, ambulance, dépannage, génie, commandement et contrôle, lutte antichar, lutte antiaérienne et porte-mortier de 81mm. D'autres versions sont à l'étude : sécurité, lutte anti-émeutes..... .

La production sous licence un temps envisagée n'à finalement pas eu lieu. Il semble que la Slavie envisage de mettre au point un véhicule semblable pour compléter la flotte de Bushmaster puis à terme de les remplacer.

Caractéristiques Techniques

Type : véhicule blindé de transport

Masse : 15.4 tonnes

Dimensions : longueur 7.18m largeur 2.48m hauteur 2.65m

Motorisation :moteur diesel Caterpillar 3126E de 224ch

Performances : vitesse maximale 100km/h distance franchissable 800km

Protection : STANAG level 3 à level 5

Armement : tourelleau téléopéré avec une mitrailleuse de 12.7mm ou un lance-grenades de 40mm GMG associé à une mitrailleuse de 7.62mm FN Mag 58.

Equipage : un pilote, un mitrailleur et neuf soldats


Patria AMV/AMW
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Kto_ro10
KTO Rosomak. Les Patria AMV slaviens sont similaires à l'exception de l'armement principal

Tout en développant son corps de bataille l'armée slavienne se préoccupait de bâtir une force médiane capable à la fois de combattre à l'étranger mais aussi de participer à la défense du territoire national.

Finalement deux types de véhicules vont être choisis, le Patria AMV/AMW et le Nexter Lovac non choisit par les slaviens au détriment du très glamour VBCI (Véhicule Blindé de Combat d'Infanterie).

Un appel d'offres est lancé en septembre 2005 pour acquérir les premiers lots de véhicules avant de le produire sous licence comme de coutume.

Plusieurs modèles se présentent : le Patria AMV/AMW, le Piranha 3, le BTR-90 et le VBCI. C'est le premier nommé est choisit pour équiper de nombreuses unités notamment l'infanterie de montagne, l'infanterie légère, les parachutistes, les brigades médianes d'intervention. Les Marines vont également recevoir ce véhicule.

La version de base mise en service en septembre 2007 est la version VCI (Véhicule de Combat d'Infanterie) avec une tourelle biplace disposant d'un canon de 35mm associé à une mitrailleuse de 7.62mm coaxiale, une mitrailleuse de 7.62mm en tourelleau téléopéré, deux missiles antichars Spike et des lance-pots fumigènes. L'équipage se compose d'un pilote, d'un tireur et d'un chef de bord qui est également commandant du groupe de combat débarqué composé de huit hommes.

De nombreuses variantes vont être mises au point qu'elles aient été mises au point par Patria ou par la Slavie.

On trouve la version combat d'infanterie, la version combat de cavalerie (semblable à la précédente), porte-mortier de 81mm, mortier automoteur de 120mm (système AMOS), reconnaissance à canon de 35mm, reconnaissance à canon de 76mm, transport de troupes, commandement et contrôle, ambulance, dépannage, reconnaissance NRBC, lutte antichar, défense antiaérienne, chasseur de char, char léger, ravitailleur, génie..... .

-Véhicule de Combat d'Infanterie : tourelle biplace disposant d'un canon de 35mm associé à une mitrailleuse de 7.62mm coaxiale, deux missiles Spike MR et une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée à vocation antiaérienne. Pilote, tireur, chef de bord/groupe et huit combattants débarqués

-Véhicule de Combat de Cavalerie : véhicule disposant d'une nouvelle tourelle avec un canon de 120mm basse pression associée à une mitrailleuse coaxiale de 7.62mm et une mitrailleuse téléopérée de 7.62mm. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord, d'un tireur et d'un pourvoyeur.

-Porte-Mortier de 81mm : pilote et mitrailleur avec un tourelleau téléopéré de 7.62mm, un espace de combat à l'arrière avec un mortier de 81mm à chargement assisté servit par une équipe de pièces comprennant un chef de pièce, un tireur, un pointeur et un pourvoyeur.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Patria11
Patria AMV avec le système AMOS

-Mortier Automoteur de 120mm : sur le châssis du Patria AMV/AMW on trouve la tourelle AMOS avec deux mortiers de 120mm à chargement automatique. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et d'un tireur.

-Véhicule Blindé de Reconnaissance (canon de 35mm) : adaptation du VBCI avec un mat optronique télescopique, des lanceurs de drones consommables et des équipements de surveillance électronique. L'équipage se compose d'un pilote, d'un tireur, d'un chef de bord, d'un opérateurs systèmes et de deux ou trois éclaireurs.

-Véhicule Blindé de Reconnaissance (canon de 76mm) : variante semblable au précédent avec un canon de 76mm en tourelle associée à une mitrailleuse de 7.62mm et une mitrailleuse téléopérée de 7.62mm. Il dispose également d'un mât optronique telescopique. L'équipage se compose d'un pilote, d'un tireur, d'un opérateurs système et d'un chef de bord.

-Génie : Cette variante dipose d'une bèche à l'avant, d'un bras téléscopique multifonction, d'un treuil, d'un lanceur de charges de déminage sur le toit. Il assure son autodéfense avec une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord, d'un opérateur système et de trois sapeurs.

-Transport de Troupes : Se distingue de la variante VBCI par sa tourelle monoplace combinant un lance-grenades de 40mm et une mitrailleuse de 7.62mm. Il transporte les servants d'armes lourdes (mortiers, mitrailleuses et missiles antichars)

-Ambulance : version désarmé pouvant embarquer quatre blessés couchés et un infirmier ou huit blessés assis

-Commandement et Contrôle : variante au toit surelevée et à la capacité de production électrique plus importante. Embarque six officiers dans l'espace de travail. Son armement se compose d'un tourelleau téléopéré de 12.7mm.

-Dépannage : une grue de 15tonnes, deux treuils de 40 tonnes, une bèche pour aménager le sol ou stabiliser le véhicule, un petit stock de pièces détachées. L'équipage se compose d'un pilote, d'un mitrailleur (qui défend le véhicule avec un tourelleau de 12.7mm), un opérateur système et deux mécaniciens.

-Canon automoteur antiaérien : Ce véhicule combine un châssis de Patria AMV/AMW avec une tourelle de conception nouvelle abritant un canon de 35mm automatique à très grand débattement (-10° à +90°) tirant des munitions sol-sol mais surtout calibrées pour lutter contre les avions, les missiles et les drones. Il est associé à une optronique généreuse et redondante, un radar de veille et de poursuite, une mitrailleuse de 12.7mm d'autodéfense et quatre missiles surface-air très courte portée Mistral 3. l'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord, d'un opérateur système et d'un tireur.

-Véhicule lance-missiles antiaérien : sur le châssis du Patria AMV/AMW on trouve une nouvelle tourelle disposant d'une mitrailleuse de 12.7mm pour l'autodéfense, un radar de veille, un radar de poursuite, de nombreux capteurs optroniques et huit missiles Mistral 3 (quatre à gauche, quatre à droite). L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord, d'un opérateur système et d'un tireur.

-Véhicule lance-missiles antichars : sur le châssis du Patria AMV/AMW on trouve une tourelle disposant d'une mitrailleuse de 12.7mm, de nouveaux capteurs optroniques et quatre à huit missiles Spike. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et d'un tireur.

-Guerre Electronique : tourelle munie de capteurs de surveillance, systèmes de brouillage multirôles, l'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et de deux opérateurs systèmes. L'autodéfense est assurée par une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée.

-NRBC : tourelleau de détection et de surveillance, différents équipements de mesure et de transmission des données. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et d'un opérateur système. L'autodéfense est assurée par une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée.

-Ravitailleur : le pilote et l'opérateur de la grue sont installés à l'avant côte à côte. L'arrière du véhicule est occupé par un vaste espace de chargement pouvant être couvert. La grue peut soulever jusqu'à 10 tonnes. La défense du véhicule est assurée par un tourelleau équipé d'une mitrailleuse de 7.62mm.

De 2007 à 2013, les Patria AMV était du type standard mais depuis 2014 c'est la variante Patria AMV Extra Payload (AMV-XP) qui est produite ce qui offre une marge de croissance plus intéressante. En Slavie, le Patria AMV-XP est devenu AMW.

Outre la Slavie ce véhicule est utilisé par la Finlande, la Pologne, la Slovaquie, l'Afrique du Sud, la Suède et les Emirats Arabes Unis.

La Grande-Bretagne et la Bulgarie étudient son acquisition mais en revanche le Patria AMV à échoué en Australie contre le Boxer et aux Etats-Unis dans le cadre d'un partenariat Patra/Lockheed Martin afin de participer au programme Amphibious Combat Vehicle (ACV) finalement remporté par Iveco.

Il est de tradition pour la Slavie de baptiser ses véhicules d'un nom plus sympathique que VBCI ou AMV. Actuellement aucun nom n'à été choisit mais un concours à été lancé en janvier 2023 pour trouver un nom. Le choix doit être annoncé en juin.

Caractéristiques Techniques

Type : Véhicule Blindé Médian Multirôle

Masse : 16 à 27 tonnes selon les versions

Dimensions : longueur 7.7m largeur 2.8m hauteur 2.3m

Motorisation : Scania Diesel DI-12 de 543ch

Performances : vitesse maximale supérieure à 100km/h sur route et à 10km/h sur l'eau distance franchissable 600 à 850km

Protection : peut résister à l'explosion d'une mine chargée de 10kg d'explosifs, son arc frontal peut résister à des obus de 30mm.

Armement : la variante de base (VBCI) dispose d'une tourelle biplace disposant d'un canon de 35mm Bushmaster III associé à une mitrailleuse coaxiale de 7.62mm. On trouve sur le toit un tourelleau téléopéré disposant d'une mitrailleuse de 7.62mm. L'armement est complété par deux missiles Spike (qui pourraient être remplacés par des munitions rodeuses) et des lance-pots fumigènes.

Equipage : un pilote et un tireur dans la version combat d'infanterie, un chef de bord/commandant du groupe de combat avec huit fantassins


Nexter Lovac
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Nexter10
Nexter VBCI

Sous ce nom local (Lovac signifie chasseur) se trouve le VBCI bien connu de nos fantassins français, un puissant 8x8 de 28 à 35 tonnes selon les configurations.

Le VBCI est issu d'un programme multinational européen, le programme VBM (Véhicule Blindé Modulaire) (France Allemagne Grande-Bretagne) qui comme souvent s'est terminé par beaucoup de vaisselle cassée, la France décidant de faire cavalier seul pendant qu'allemands et britanniques mettaient au point le Boxer.

Initialement le futur Lovac avait participé à l'appel d'offres qui avait aboutit à la sélection du Patria AMV. Ce n'était que partie remise quand la Slavie avait décidé de mettre sur pied des divisions motorisées, l'équivalent sur roues des divisions blindées.

Un appel d'offres est lancé en septembre 2015. Patria propose son AMV-XP, Nexter propose son VBCI, Iveco son VBM Freccia et GTK son Boxer. Deux exemplaires de chaque véhicule sont acquis pour une évaluation intense.

La logique logistique aurait voulu que le Patria AMV-XP soit choisit mais au final c'est le Nexter VBCI qui est choisit pour équiper les quatre divisions d'infanterie motorisée.

Ce choix s'explique par une volonté d'indépendance industrielle _ne pas dépendre d'un seul fournisseur_ et une question de disponibilité et de calendrier de livraison.

Le VBCI choisit n'est pas identique à celui de l'armée française puisqu'à la place de la tourelle monoplace équipé d'un canon de 25mm on trouve une tourelle biplace armé d'un canon de 35mm, tourelle identique à celle montée sur les Patria AMV/AMV-XP. A côté de cette version de base on trouve une version combat de cavalerie disposant d'un canon de 120mm en tourelle biplace qui rappela à certains chez Nexter l'aventure du Vextra.

Tout comme pour le Patria AMV/AMW on trouve de nombreuses versions qui pour beaucoup ont été mises au point pour l'armée slavienne.

On trouve la version combat d'infanterie, la version combat de cavalerie (semblable à la précédente), porte-mortier de 81mm, mortier automoteur de 120mm (système AMOS), reconnaissance à canon de 35mm, reconnaissance à canon de 76mm, transport de troupes, commandement et contrôle, ambulance, dépannage, reconnaissance NRBC, lutte antichar, défense antiaérienne, chasseur de char, char léger, ravitailleur, génie..... .

-Véhicule de Combat d'Infanterie : tourelle biplace disposant d'un canon de 35mm associé à une mitrailleuse de 7.62mm coaxiale, deux missiles Spike MR et une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée à vocation antiaérienne. Pilote, tireur, chef de bord/groupe et huit combattants débarqués

-Véhicule de Combat de Cavalerie : véhicule disposant d'une nouvelle tourelle avec un canon de 120mm basse pression associée à une mitrailleuse coaxiale de 7.62mm et une mitrailleuse téléopérée de 7.62mm. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord, d'un tireur et d'un pourvoyeur.

-Porte-Mortier de 81mm : pilote et mitrailleur avec un tourelleau téléopéré de 7.62mm, un espace de combat à l'arrière avec un mortier de 81mm à chargement assisté servit par une équipe de pièces comprennant un chef de pièce, un tireur, un pointeur et un pourvoyeur.

-Mortier Automoteur de 120mm : sur le châssis du Nexter Lovac on trouve la tourelle AMOS avec deux mortiers de 120mm à chargement automatique. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et d'un tireur. L'autodéfense est assurée par une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée.

-Véhicule Blindé de Reconnaissance (canon de 35mm) : adaptation du Lovac avec un mat optronique télescopique, des lanceurs de drones consommables et des équipements de surveillance électronique. L'équipage se compose d'un pilote, d'un tireur, d'un chef de bord, d'un opérateurs systèmes et de deux ou trois éclaireurs pouvant opérer à l'extérieur du véhicule.

-Véhicule Blindé de Reconnaissance (canon de 76mm) : variante semblable au précédent avec un canon de 76mm en tourelle associée à une mitrailleuse de 7.62mm coaxiale et une mitrailleuse téléopérée de 7.62mm. Il dispose également d'un mât optronique telescopique. L'équipage se compose d'un pilote, d'un tireur, d'un opérateurs système et d'un chef de bord.

-Génie : Cette variante dipose d'une bèche à l'avant, d'un bras téléscopique multifonction, d'un treuil, d'un lanceur de charges de déminage sur le toit. Il assure son autodéfense avec une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord, d'un opérateur système et de trois sapeurs.

-Transport de Troupes : Se distingue de la variante VBCI par sa tourelle monoplace combinant un lance-grenades de 40mm et une mitrailleuse de 7.62mm. Il transporte les servants d'armes lourdes (mortiers, mitrailleuses et missiles antichars) mais aussi les sapeurs.

-Ambulance : version désarmée pouvant embarquer quatre blessés couchés et un infirmier ou huit blessés assis

-Commandement et Contrôle : variante au toit surelevée et à la capacité de production électrique plus importante. Embarque six officiers dans l'espace de travail. Son armement se compose d'un tourelleau téléopéré de 12.7mm.

-Dépannage : une grue de 15tonnes, deux treuils de 40 tonnes, une bèche pour aménager le sol ou stabiliser le véhicule, un petit stock de pièces détachées. L'équipage se compose d'un pilote, d'un mitrailleur (qui défend le véhicule avec un tourelleau de 12.7mm), un opérateur système et deux mécaniciens.

-Canon automoteur antiaérien : Ce véhicule combine un châssis de Nexter Lovac avec une tourelle de conception nouvelle abritant un canon de 35mm automatique à très grand débattement (-10° à +90°) tirant des munitions sol-sol mais surtout calibrées pour lutter contre les avions, les missiles et les drones. Il est associé à une optronique généreuse et redondante, un radar de veille et de poursuite, une mitrailleuse de 12.7mm d'autodéfense et quatre missiles surface-air très courte portée Mistral 3. l'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord, d'un opérateur système et d'un tireur.

-Véhicule lance-missiles antiaérien : sur le châssis du Nexter Lovac on trouve une nouvelle tourelle disposant d'une mitrailleuse de 12.7mm pour l'autodéfense, un radar de veille, un radar de poursuite, de nombreux capteurs optroniques et huit missiles Mistral 3 (quatre à gauche, quatre à droite). L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord, d'un opérateur système et d'un tireur.

-Véhicule lance-missiles antichars : sur le châssis du Nexter Lovac on trouve une tourelle disposant d'une mitrailleuse de 12.7mm, de nouveaux capteurs optroniques et quatre à huit missiles Spike. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et d'un tireur.

-Guerre Electronique : tourelle munie de capteurs de surveillance, systèmes de brouillage multirôles, l'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et de deux opérateurs systèmes. L'autodéfense est assurée par une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée.

-NRBC : tourelleau de détection et de surveillance, différents équipements de mesure et de transmission des données. L'équipage se compose d'un pilote, d'un chef de bord et d'un opérateur système. L'autodéfense est assurée par une mitrailleuse de 7.62mm téléopérée.

-Ravitailleur : le pilote et l'opérateur de la grue sont installés à l'avant côte à côte. L'arrière du véhicule est occupé par un vaste espace de chargement pouvant être couvert. La grue peut soulever jusqu'à 10 tonnes. La défense du véhicule est assurée par un tourelleau équipé d'une mitrailleuse de 7.62mm.

Le contrat est signé en septembre 2016 et un premier lot de 250 Lovac à été commandé pour une livraison assurée entre mai 2017 et mai 2022. Parallèlement on prépare la production sous licence dans une usine implantée près de Podgorica.

La production devait être lancée en septembre 2021 mais suite à des problèmes techniques les premiers Lovac ne vont sortir des chaines slaviennes qu'en mai 2023. En attendant deux nouvelles commandes de Lovac ont été passées auprès de Nexter.

La première commande passée en juin 2021 pour 350 VBCI à été suivit en mars 2022 pour 250 autres VBCI en version combat d'infanterie, combat de cavalerie mais aussi différentes versions d'appui et de soutien. Ces commandes sont en cours de livraison, les derniers véhicules produits par Nexter devant être livrés fin 2024.

La Slavie est le seul client export du VBCI. Ce n'est pas faute de l'avoir proposé mais à chaque fois il à échoué notamment contre le Piranha V et le Boxer. Les échecs sont nombreux : Espagne, Liban, Royaume-Uni, Danemark, Lituanie, Emirats Arabes Unis, Bulgarie, Qatar et Canada. Nexter à proposé le VBCI à la Grèce mais pour le moment Athènes n'à pas donné suite.

Caractéristiques Techniques

Type : véhicule de combat médian multirôle

Masse : 28 à 32 tonnes selon les versions

Dimensions : longueur hors tout 7.89m largeur 2.98m hauteur 3.22m

Motorisation : moteur diesel Volvo D12 de 550ch

Performances : vitesse maximale supérieure à 100km/h sur route autonomie 750km

Protection : blindage norme Stanag niveau 4

Armement : (VBCI) tourelle biplace identique à celle du Patria AMV/AMV-XP abritant un canon de 35mm Bushmaster III (400 coups) associé à une mitrailleuse de 7.62mm FN Mag 58 (2500 coups). On trouve une mitrailleuse de 7.62mm FN Mag 58 en tourelleau téléopéré sur le toi, deux missiles Spike et des lance-pots fumigènes

Equipage : pilote, tireur, commandant en chef/commandant du groupe de combat et huit fantassins équipés

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyDim 28 Mai 2023, 22:12



Camions

Généralités

Dans la guerre moderne la logistique est capitale. Impossible de «vivre sur le pays» comme on disait jadis. En effet la guerre moderne nécessite des quantités considérables de matériel, de vivres, de carburant, de munitions. A cela s'ajoute la question de la sécurité dans des conflits où le front et l'arrière sont devenues des concepts flous.

La possession d'une flotte importante de camions à haute mobilité est capitale. Outre le simple transport ces véhicules peuvent servir de véhicules de soutien et de porteurs d'armes.

Initialement la Slavie voulait choisir un unique modèle de camion mais très vite cela s'avéra impossible et il fût décidé de choisir plusieurs modèles tout en cherchant une certaine synergie pour par exemple limiter le nombre de pièces différentes.

Des camions civils sont également prévus pour opérer en Slavie en temps de paix et pour ménager une flotte qui peut s'user très vite.

Les différents modèles de camions utilisés

C'est en septembre 2003 que la Slavie à lancé un appel d'offres pour fournir plusieurs centaines voir à terme plusieurs milliers de camions destinés à des missions de transport et de soutien mais aussi pour servir de base à des porteurs d'armes. De nombreux constructeurs ont proposé leurs projets, alléchés par une telle commande potentielle.

C'est Renault Trucks Defense (RTD)  qui remporte le jackpot avec sa famille de camions Sherpa plus  précisément les modèles Sherpa 5, 10, 15 et 20 utilisés pour des missions de transport (matériel, carburant, munitions) et de soutien (camion-grue, camion-atelier, camion-benne) voir porteur de système d'armes comme le Caesar.

Une première commande est passée en juin 2004, une livraison de 1250 camions honorée en septembre 2011. Deux nouvelles commandes ont été passées en septembre 2005 et en septembre 2008 pour respectivement 1550 et 1700 camions soit une flotte globale de 4500 camions livrés «nus» et adaptés en Slavie, les derniers véhicules ayant été livrés en octobre 2020.

Une troisième commande à été passée pour 850 camions en septembre 2020 pour compléter la flotte avec un véhicule plus lourd. Cela à permis de relancer la production du Sherpa 20, la version 8x8 de la famille. Ces véhicules vont être livrés entre mars 2021 et mars 2025.

De nouvelles commandes de camions militaires et de camions civils pourraient avoir lieu en 2023 pour augmenter les capacités logistiques de l'armée slavienne.

Caractéristiques Techniques

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Renaul10

Le Sherpa 5 existe en version 4x4 et 6x6 avec une charge utile de 7 tonnes, une longueur de 7.32m pour 2.5m de large et 3m de haut, un moteur diesel de 295ch, une vitesse maximale de 96km/h et une distance franchissable de 850km.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Renaul11

Le Sherpa 10 existe en version 4x4 et 6x6 avec un poids total en charge de 18 ou 20.5 tonnes.

Le Sherpa 15 est un camion 6x6 qui à une charge utile de 15.7 tonnes avec un  moteur diesel de 370ch

Le Sherpa 20 8x8 à une charge utile de 19.4 tonnes et est propulsé par un  moteur diesel de 450ch.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyLun 29 Mai 2023, 11:40



Drones

Généralités

C'est une lapalissade de le dire mais les drones sont capitaux dans le combat moderne où tout va très vite. De plus en plus les avions sans-pilotes doivent permettre de réduire les délais dans la boucle DADA (Détection-Analyse-Décision-Action). D'où la présence de munitions rodeuses que l'ont peut tantôt assimiler à des missiles tantôt à des drones.

Toutes les unités disposeront de drones, les unités élémentaires des mini et de micro-drones, les unités plus importantes des drones tactiques. D'autres drones seront mis en œuvre par des unités spécialisées dans le domaine du renseignement et de la guerre électronique.

-Sur le plan de l'acquisition, on trouvera des drones étrangers mais aussi des drones de conception slavienne, toujours dans le but de gagner en autonomie industrielle et politique.

Mini-drones

-Le groupe de combat disposera d'un micro-drone lancé à la main pour repérer l'ennemi en restant à l'abri. Les images recueillies seront transmises sur un écran utilisé par l'opérateur mais aussi sur les écrans du véhicule porteur. Bien entendu elles seront transmises dans les échelons supérieurs.

-Au niveau de la section on trouve un mini-drone un peu plus gros et un peu plus endurant. Ce drone peut être lancé à la main ou via une mini-catapulte.

-La section de reconnaissance et d'aide à l'engagement de la compagnie d'appui de chaque bataillon d'infanterie disposera également de drones, des drones tactiques catapultés disposant d'une autonomie de plusieurs heures et d'une distance franchissable de plusieurs kilomètres.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Black_10
Black Hornet

Tout comme l'Inde, l'Australie, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, le Royaume-Uni, les Etats-Unis, la France, l'Espagne, la Turquie, l'Afrique du Sud et l'Ukraine, la Slavie à choisit le micro-drone Black Hornet de conception et de fabrication norvégienne.

Il s'agit d'un micro-hélicoptère pesant 16 à 18g, mesurant 10cm de long pour 2.5cm de large. Il dispose de 25 minutes d'autonomie, peut s'éloigner à 1.5km du lanceur avec une vitesse maximale de 18km/h. Il dispose de deux caméras optiques et d'un capteur infrarouge.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Zvijez10

Le drone de section est un drone de conception et de fabrication slavienne. Baptisé Zvijezda (Etoile), c'est un drone lancé à la main ou via une micro-catapulte.

C'est un drone avec un court fuselage, une longue poutre et une double dérive supérieure et inférieure, l'hélice se trouvant à l'extrémité même du drone. Une double poignée sous la poutre permet de le lancer.

Il à été mis en service en 2022, pesant 11kg, mesurant 3.6m d'envergure, disposant d'une autonomie de 3h pouvant voler jusqu'à 30km du lanceur avec comme capteur une boule optronique disposant d'un capteur optique, d'un capteur infrarouge et d'un laser.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Zvijez11

-La section de reconnaissance et d'aide à l'engagement disposera du Zvijezda II, une version plus lourde du précédent qui nécessite une catapulte pour le lancer. Il pèse 25kg, mesure 4m d'envergure, disposant d'une autonomie de 6h pouvant voler jusqu'à 60km du lanceur avec comme capteurs une boule optronique comme le Zvijezda avec des équipements complémentaires d'interception. Une version navalisée est en cours de mise au point.

Drones ADAV

-La Slavie à mis au point un drone à décollage vertical initialement pour la marine mais qui va être également être utilisé par l'armée de terre et par l'armée de l'air pour la surveillance de ses bases.

Outre la version de base destinée à la reconnaissance et à l'observation, une version de guerre électronique est à l'étude tout comme une version armée (roquettes, bombes légères.....)

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Airbus13
L'Airbus Helicopters VSR-700 et le Camcopter S-100 ont été envisagés comme drones ADAV
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Schieb10

Ce programme à été lancé en 2020 après évaluation de deux drones ADAV, l'Airbus VSR-700 et le Camcopter S-100, deux bons drones mais la Slavie à préféré une solution nationale, le Coleoptere (en français dans le texte).

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Coleop10
Coleoptere

Les travaux ont été menés tambour battant puisque le premier vol à lieu le 1er septembre 2021 soit à peine dix mois après le lancement du programme. Cette rapidité s'explique en partie par l'utilisation de composants éprouvés, mis au point par la très dynamique industrie aéronautique slavienne.

Le Coleoptere pèse 750kg à pleine charge  avec 250kg de charge utile et 250kg de carburant. Il mesure 6.5m de long, 2.5m de haut et un rotor d'une diamètre de 7.5m. Avec son moteur de 175ch, il peut atteindre la vitesse maximale de 180km/h pour un plafond opérationnel de 6000m, une autonomie de 8h avec une distance franchissable de 350km.

Le Coleoptere embarque une boule optronique retractable comprennant deux caméras optiques, une caméra infrarouge et un laser utilisable pour la télémétrie et le leurrage. Ce drone dispose également d'un équipement d'écoute électronique.

L'armée de terre et la marine vont utiliser une version standard de reconnaissance, l'armée de l'air souhaite disposer d'une version spécialisée pour la surveillance et la sécurité. Une version de guerre électronique est en cours de mise au point tout comme une version plus grosse avec un double rotor sur le modèle des hélicoptères Kamov.

Drones ADAC

Plusieurs modèles vont être mis au point, des modèles mis en œuvre grâce à une catapulte et d'autres ayant besoin d'une piste plus ou moins sommaire pour décoller. Comme pour les drones ADAV, certaines pourraient être armés.

L'armée de terre disposera de drones ADAC décollant avec une catapulte pneumatique montée sur un camion ou une remorque alors que l'armée de l'air disposera de drones ayant besoin d'une piste plus ou moins longue.

Outre la version de base (reconnaissance), ces drones seront déclinés en version guerre électronique et combat (missiles et roquettes notamment).

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Iskra10

L'armée de terre à sélectionné un drone catapultable de conception nationale baptisé Iskra (Etincelle) et qui doit beaucoup au Sagem Sperwer B que la Slavie avait acquis en petit nombre en 2010 pour évaluation. Sagem avait espéré une commande de série mais cela ne s'est pas concrétisé.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Sagem_10
Sagem Sperwer B sur sa catapulte

L'Iskra ressemble beaucoup au Sperwer B mais n'est pas une simple copie du drone français, il est plus long, plus lourd et plus performant. Il est mis en œuvre via une catapulte installée sur un camion tout-terrain 4x4.

Ce drone déjà proposé à l'exportation (même si il n'est pas encore en service dans l'armée de terre slavienne) pèse 350kg au décollage, mesure 4.2m d'envergure, 3.5m pour une hauteur de 1.30m.

Sa vitesse maximale est de 300km/h avec un moteur thermique alimentant des batteries électriques à haut rendement. Son plafond opérationnel est de 3800m et sa distance franchissable est de 180km.

Sa charge utile se compose d'un tourelleau optronique comprennant plusieurs caméras, un système infrarouge et un laser. Les ailes comprennent également des antennes d'écoute électronique.

Pour le moment l'Iskra n'est pas armé mais on sait que des tests ont été menés avec des roquettes, des missiles Spike et des bombes légères. Une décision doit être prise pour armer ces drones en 2023 tout comme pour une version spécifique de guerre électronique.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Safran10
Sagem Patroller

L'armée de l'air et la marine vont acquérir le Sagem Patroller, un drone tactique qui ironie de l'histoire à remplacé le Sperwer B au sein de l'armée française. Les Patroller de l'armée de l'air seront utilisés pour la reconnaissance et le renseignement, ceux de la marine doivent compléter les C-295MPA et les P-8 Poseidon.

C'est un drone de 8.5m de long pour une envergure de 18m, une charge utile de 250kg, un moteur 4 cylindres turbocompressé de 86kW lui permettant d'atteindre la vitesse de 314km/h (200km/h en croisière), un  plafond opérationnel de 7620m, une distance franchissable de 180km et une autonomie de 14 à 20h.

Sa charge utile comprend un radar, un équipement d'écoute électronique et un système optronique en attendant un armement qui reste à definir. Il se composera probablement de bombes, de roquettes et de missiles. La marine étudie la possibilité d'en faire un vecteur pour des torpilles ASM.

Drones de Combat/Munitions Rodeuses

Après un temps où l'armée de terre à hésité entre drones de combat, drones armés et munitions rodeuses, cette dernière à finalement choisit de ne pas choisir.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Bayrak10
Bayraktar TB-2

Si dans un premier temps elle à privilégié les munitions rodeuses, elle n'à pas renoncé à armer ses drones de missiles ou de bombes légères, le drone turc Bayraktar TB-2 ayant montré son utilité dans la guerre russo-ukrainienne.

Encore une fois il s'agit de réduire la boucle DADA en permettant à des drones principalement dédiés à la reconnaissance de pouvoir si besoin est frapper des cibles d'opportunité.

Une étude technico-tactique à été lancée en 2022 pour définir un concept de drone armé propre à l'armée de terre qui ne ferait pas double emploi avec les drones armés que la SCAF possède déjà. Les résultats sont attendus pour fin 2023 début 2024.

Drones-tueurs
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Drone_10

-Les unités de drones et de guerre électronique devaient disposer de drones-tueurs pour par exemple neutraliser les pièces d'artillerie et les missiles avant engagement des avions, des hélicoptères et des unités terrestres.

Avec l'apparition des munitions rodeuses et leur validation par les conflits récents en Ukraine et dans le Haut-Karabagh il à été jugé en haut lieu plus pertinent d'équiper ces unités de munitions rodeuses quitte à adapter leur capteur à la guerre électronique.

Comme l'armée slavienne ne veut pas se priver d'une éventuelle capacité, une étude sur des drones-tueurs doit être lancée en 2023 pour valider ou non le concept et si le test positif choisir d'acheter ou de mettre au point un drone-tueur.

Drones de Soutien
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Drone_11

-Ces drones seront destinés à ravitailler des unités isolées par exemple en milieu urbain. Ce concept est dans sa phase initiale de réflexion. Il y à en effet de nombreux problèmes à résoudre notamment concernant la communication et la navigation dans un milieu aussi chaotique que la guerre urbaine.

-Certains imaginent des drones type MALE orbitant hors de portée de la DCA ennemie pouvant larguer à la demande des conteneurs comprennant des munitions, des vivres, des médicaments.

-Certains (bis) imaginent même des avions lourds pouvant préparer à bord des drones qui largués pourraient rejoindre la zone demandée.

Les détracteurs de ce système estiment qu'il faudrait mieux préparer ces conteneurs à terre sur une base et faire décoller le drone comme un drone de reconnaissance classique. Affaire à suivre comme on dit...... .

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12625
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) EmptyMar 30 Mai 2023, 11:50



Hélicoptères

Généralités

Hélicoptères de reconnaissance et d'observation

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Agusta12
Agusta-Westland AW-139 irlandais

-L'hélicoptère standard sera le Agusta-Westland AW-139 en version LAH (Light Attack Helicopter) même si sa mission principale sera l'observation et la reconnaissance et non l'attaque.

Le canon de 20mm en tourelle de nez, les roquettes et les missiles leur permettront d'attaquer des cibles d'opportunité ou de soulager les hélicoptères d'attaque de missions plus secondaires par exemple l'escorte des hélicos de transport ou la protection rapprochée des zones de poser.

Des commandes régulières vont être passées pour cet appareil qui va être également utilisée par la marine et l'armée de l'air. Actuellement l'armée de terre possède 144 appareils en version LAH et 32 appareils en version LUH sachant que la cible est de 306 et de 68 respectivement. Autant dire que de nouvelles commandes vont suivre. Il n'est cependant pas exclu qu'un autre modèle soit choisit par exemple l'AW-149, une évolution de l'AW-139.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Airbus14
Airbus H-145M

-Les forces spéciales disposent pour cette mission d'un hélicoptère plus petit l'H-145 qui à l'instar des AH-6/MH-6 du 160th SOAR pourront être mis en œuvre en version armée et en version lisse. 32 appareils sont prévus sachant qu'actuellement 18 ont été livrés et mis en service.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Ah-6_l10
Boeing (Hughes) AH-6M

Hélicoptères d'attaque

-Très vite l'acquisition d'un hélicoptère de combat à été étudié par la Slavie pour escorter ses hélicoptères de transport, assurer l'appui-feu et la lutte antichar.

Plusieurs modèles ont été étudiés que ce soit le Mil Mi-28 Havoc, le Tigre, l'A-129 Mangusta, l'AH-1Z et même l'AH-64 Longbow Apache.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Euroco12
Tigre HAD de l'ALAT

Le Havoc et l'Apache ont été rapidement éliminés, laissant le Tigre, le Mangusta et l'AH-1Z seuls en piste. Après une longue évaluation (2012-2015), c'est le Tigre qui à été choisit pour une première commande de 64 exemplaires en attendant plus. Les premiers appareils ont été livrés en 2017 et la première commande honorée en 2021.

Une deuxième commande est annoncée depuis plusieurs années mais tardait à être officialisée ce qui à relancé la rumeur du choix d'un autre modèle comme l'AH-1Z ou l'AH-64E.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Boeing44
Boeing AH-64E Guardian Apache

Finalement le 14 octobre 2022 la Slavie à fait fort en annonçant la commande de 64 Tigre HAD supplémentaires mais aussi de 64 Boeing AH-64E Guardian Apache ce qui devrait porter sa flotte d'hélicoptères de combat à 192 appareils !

De plus la Slavie s'est montrée très intéressée par la modernisation Tigre Mk3 menée par la France et l'Espagne, l'Allemagne préférant acquérir un nouvel appareil, probablement le AH-64E.

-Ces hélicoptères seront utilisés par la Division aéromobile et les Détachements d'Intervention Héliportés (DIH).

Comme l'armée de terre prévoit de mettre en ligne 100 Tigre HAD et 52 AH-64E, il est prévu que les 40 appareils vont être transférés à d'autres service. Pas l'armée de l'air qui à commandé de son côté des Tigre HAD modifiés mais plutôt du côté de la marine et des marines même si rien n'est simple.

En effet la marine slavienne étudie de son côté la possibilité d'acquérir un véritable hélicoptère de combat en soutien de ses brigades côtières mais l'armée de terre goûte peu ce qu'elle considère comme une intrusion dans son pré-carré.

En clair si les Marines pourraient récupérer tout ou partie des hélicoptères en excédent (28 Tigre HAD et 12 AH-64E), pour la marine c'est mois évident.

Finalement un accord à été trouvé le 5 mai 2023. Les 12 AH-64E vont être cédés à la marine qui va pouvoir équiper un escadron dédié à la défense côtière (tout en gardant une capacité de lutte antichar et d'appui tactique) alors que les 28 Tigre HAD vont permettre aux Marines de disposer de leurs propres hélicoptères de combat en attendant des hélicoptères de manœuvre (pour le moment c'est l'armée de terre ou la marine qui déploie des TTH-90, AW-101 ou CH-47 sur les navires amphibies pour les opérations du même nom).

-Les missions sont multiples allant de la lutte antichar à l'escorte des hélicoptères de transport en passant par des missions d'appui-feu, d'interdiction mais aussi de défense côtière notamment en cas de «guerilla navale» menée par une puissance inférieure dans le cadre d'une guerre asymétrique.

Hélicoptères de transport et de manœuvre

-L'armée de terre slavienne va disposer à terme d'une gamme complète d'hélicoptères de transport, une gamme que fort peu de pays disposent. On trouvera en effet des hélicoptères dit d'assaut, des hélicoptères médians et des hélicoptères lourds.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Nh-90_12
Cette élégante livrée vous est offerte par la Finlande

-Les premiers nommés sont les TTH-90 Munja (Foudre) pour l'entrée en premier. Ils seront les hélicoptères de la première vague en cas de mission héliportée. Ils pourront aussi insérer des équipes de «casseurs de chars» pour tendre des embuscades.

Les premiers Munja ont été livrés en 2013 et la première commande de 96 exemplaires à été honorée en 2019.

Une nouvelle commande à été passée en 2021 pour 96 nouveaux exemplaires plus 24 options, les premiers appareils légèrement différents des premiers ayant été livrés à l'été 2022, cette commande devant être honorée en 2028.

En mars 2023 l'armée de terre slavienne à annoncé la levée des 24 options portant la commande globale à 216 exemplaires. Es-ce terminé non ? Non puisqu'une nouvelle commandee à été passée en parallèle pour 32 nouveaux exemplaires portant la flotte globale à 248 appareils rien que pour l'armée de terre ! On comprend que tous les marchands de canon aient les yeux de Chimène pour l'armée slavienne.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Agusta13
Merlin HC.3

-Les seconds nommés sont les Augusta-Westland AW-101 Čarovnik (Sorcier) qui pourraient se substituer aux premiers mais qui sont davantage appelés à intervenir en deuxième phase pour amener les renforts aux premières vagues d'assaut sans compter les premières armes d'appui.

32 exemplaires ont été commandés en 2014 permettant aux chaines de montage de retrouver du travail. Ces appareils ont été livrés entre  2015 et 2017. Une deuxième commande à été passée en 2016 pour 48 exemplaires, appareils livrés entre 2018 et 2020.

Une nouvelle commande à été passée en septembre 2021 pour 34 exemplaires qui doivent être livrés en 2023 et 2024 ce qui porte le parc de l'armée de terre à 114 exemplaires. A cela s'ajoute comme nous le verrons les commandes de la marine, de l'armée de l'air et des gardes-côtes.

En effet la première à passé commande d'appareils pour la lutte ASM côtière et la lutte anti-mines, la second pour la recherche et le sauvetage au combat et les troisième pour la recherche et le sauvetage en mer.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Ch-47f10
Boeing CH-47F de l'US Army

-Enfin les derniers nommés seront les CH-47G Vjetar (Vent) qui seront davantage destinés au transport de charges lourdes comme des canons ou des véhicules légers plus que pour un assaut héliporté direct.

Une première commande de 16 appareils à été passée en 2019, les appareils étant livrés en 2021 et 2022. Une nouvelle commande à été passée en 2022 pour 24 appareils, appareils qui doivent être livrés en 2023 et 2024. Cela portera la flotte à 40 appareils mais comme seulement 32 appareils vont être mis en ligne quid des huit restant ?

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Mil_mi10
Mil Mi-26

Si un temps on à pu penser que les Marines auraient pu les récupérer, il semble désormais acquis que la Garde Nationale va les récupérer pour compenser la disponibilité très aléatoire de ses six Mil Mi-26.

Non seulement ces six appareils n'ont jamais totalement donné satisfaction mais en plus avec la Guerre en Ukraine la livraison de pièces détachées devient impossible pour des raisons pratiques (la Russie privilégie ses forces) et politiques.

Actuellement (mai 2023) seulement trois appareils sont disponibles, deux sont en revision périodique et le dernier est immobilisé depuis six mois !

On se dirige donc vers un retrait progressif de ces monstres et leur remplacement par des CH-47 flambant neufs.

Hélicoptères de servitude

-L'Agusta-Westland AW-139 LUH (Light Utility Helicopter) à été choisit pour la liaison et l'évacuation sanitaire essentiellement. Il pourra aussi servir comme hélicoptère C2 (commandement et contrôle) et des missions qui ne demandent qu'à être inventées.

UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Airbus15
Airbus H-120 Colibri sous les couleurs espagnoles

-L'Airbus Helicopter H-120 est l'hélicoptère d'entrainement standard de l'armée de terre.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Contenu sponsorisé





UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty
MessageSujet: Re: UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)   UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
UNE UCHRONIE PLAISIR.... (TERMINATED)
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» question ou uchronie ?
» Croiseurs français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Les Marines Imaginaires-
Sauter vers: