AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
PNY Mémoire RAM – XLR8 Gaming MAKO DDR5 ...
Voir le deal
79.99 €

 

 Aube et Fisher

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
warburton
Amiral
Amiral
warburton


Masculin
Nombre de messages : 12171
Age : 77
Ville : bretagne
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

Aube et Fisher Empty
MessageSujet: Aube et Fisher   Aube et Fisher EmptySam 15 Avr 2023, 23:37

bonsoir
plus j'étudie ce sujet, et plus je me pose des questions.
qui avait-il de si différent entre les idées de l"amiral Fisher, et celles de l'amiral Aube ?
on révère le premier, et on voue aux gémonies, le second.
il est sur que la propagande anglaise est la meilleure du monde; mais, tout de même !
à mon sens, rien de fondamental ne les sépare.
la seule différence réside dans les réactions des politiciens.
il est clair que l'Angleterre de Fisher était beaucoup plus pragmatique que la France d'Aube. et beaucoup moins préoccupée d'économies de bouts de ficelles.
tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir un ministre tel que pelletan.
(je ne peux pas mettre une majuscule à ce nom infâme; quand je pense qu''il existe une "société des amis" de ce guignol… Aube et Fisher Puke )
revenons à nos moutons: quelqu'un se sent-il le courage de me démontrer que je me trompe ? Aube et Fisher Smiley_a
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Vice-amiral
Vice-amiral
pascal


Masculin
Nombre de messages : 6694
Age : 59
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

Aube et Fisher Empty
MessageSujet: Re: Aube et Fisher   Aube et Fisher EmptyDim 16 Avr 2023, 09:36

La relation historique à leur Marine de ces deux pays suffit en partie à expliquer les différences de format et de doctrine... ces différences s'expriment aussi en matière d'infrastructures. La France puissance continentale trouvait en la jeune école une stratégie économique pour défendre ses atterrages maritimes quand la menace était à l'est. La Grande Bretagne nation commerçante dotée d'un shipping important avait d'autres préoccupations
Le politique la culture maritime certes mais la santé de l'économie surtout. Il n'est que de voir les difficultés de la RN après 1918.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4868
Age : 77
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Aube et Fisher Empty
MessageSujet: Re: Aube et Fisher   Aube et Fisher EmptyDim 16 Avr 2023, 13:17

En grossissant intentionnellement le trait, à l'amiral Aube, nous devons les petits torpilleurs "numérotés", contraints de rester à quai, quand le mer était de "mauvaise humeur", tandis que les Brits doivent à Fisher, le Dreadnought.

Cela dit, la "Jeune École" avait, aussi, caricaturé à l'excès les intentions premières de l'Amiral Aube.

La IIIème République avait, certes, hérité de Napoléon III de cassettes bien garnies, mais la Guerre de 1870 et les "indemnités de guerre" que la France avait été contrainte de payer à son vainqueur avaient, néanmoins, coûté bonbon. En plus, après la fessée militaire et la "cata" de la mobilisation de l'été 1870, il avait été décidé de mettre sur pied, à l'horizon des trois prochaines décennies, une armée terrestre "immédiatement disponible" de 800 000 hommes (engagés, appelés sous les drapeaux, réservistes, hors mobilisation générale), objectif qui avait été atteint dans la première décennie du XXème siècle, l'armée impériale allemande alignant, alors, un effectif sensiblement comparable; sauf que nos ressources nationales n'étant pas "extensibles à l'infini", leurs répartitions avaient, alors, avantagé le Ministère de la Guerre, au détriment du budget attribué au Ministère de la Marine. Par comparaison, en 1900, l'armée de terre de Sa Royale Majesté ne comptait que 75 000 hommes, l'armée française, près de dix fois plus; à çà, il convient de rajouter l'indispensable parc de bourrins, d'armes, etc.

Du côté de la Marine Nationale, il y a, également, d'autres paramètres à prendre en compte. Par exemple, les chaufferies à charbon de nos bâtiments fonctionnaient, essentiellement, au "charbon de Cardiff", acheté, bien évidemment, aux Brits, la production de houille de qualité "marine" par les mines du Nord de la France étant notoirement insuffisante pour satisfaire aux besoins.

Même motif, même punition, à propos de notre minerai de fer national, car la "minette" de Lorraine avait une très faible teneur (+/- 35%), comparée à celle des minerais allemands et anglais. Nous avions, certes, des "maitres de forges" très compétents et réputés mondialement, mais le coût du produit final était nécessairement beaucoup plus élevé. Cà, explique, en partie, pourquoi, la marine française était entrée en guerre, en 1914, avec, à bord de ses cuirassés les plus récents, une artillerie principale constituée, essentiellement, de pièces de 30 cm, alors que les Brits alignaient, déjà, des canons de 35 et 38 cm. L'industrie militaire française savait faire, mais, en temps de paix - période essentielle pour la construction des navires de ligne -, çà coûtait la "peau des fesses"  au ministère concerné.

La France avait bien eu droit, elle-aussi, à sa propre "révolution industrielle", au cours du XIXème siècle, mais, à son entrée en guerre, en 1914, 55 % de sa population, sur près de 40 millions d'habitants, était rurale et s'adonnait, pour l'essentiel, à l'agriculture (sur de petites parcelles!), alors que, au même moment, en Allemagne (68 millions) et en Grande-Bretagne (46 millions), la "paysannerie" n'en constituait, déjà, plus guère que 20%.

Loin de moi l'idée de vouloir en tirer une conclusion, totalement hors sujet, sur la situation actuelle de la paysannerie française, au sein de l'Union Européenne, mais, d'une certaine manière, elle paye, malheureusement, de nos jours, de par sa particularité historique nationale, très lourdement le tribut de l'industrialisation intensive de l'agriculture
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue


Féminin
Nombre de messages : 12875
Age : 42
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

Aube et Fisher Empty
MessageSujet: Re: Aube et Fisher   Aube et Fisher EmptyDim 16 Avr 2023, 18:27

warburton a écrit:
[…] qu'y avait-il de si différent entre les idées de l"amiral Fisher, et celles de l'amiral Aube ? […]
à mon sens, rien de fondamental ne les sépare.[…]
revenons à nos moutons: quelqu'un se sent-il le courage de me démontrer que je me trompe ? : merci:
Intéressante disputatio en perspective.

Commençons par avancer nos arguments ; on les discutera après.  study
Revenir en haut Aller en bas
warburton
Amiral
Amiral
warburton


Masculin
Nombre de messages : 12171
Age : 77
Ville : bretagne
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

Aube et Fisher Empty
MessageSujet: Re: Aube et Fisher   Aube et Fisher EmptyLun 17 Avr 2023, 23:13

bonsoir Dahlia
je dois m'absenter quelques jours; mais je compte bien développer ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Aube et Fisher Empty
MessageSujet: Re: Aube et Fisher   Aube et Fisher Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Aube et Fisher
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que lisez vous actuellement?
» Amiraux français
» ROYAL NAVY CROISEUR DE BATAILLE HMS TIGER
» souvenir de matelot LE MAL DE TERRE
» les jeux de guerres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: