AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique pliable 100MAX – URBANGLIDE – Roues ...
319.99 €
Voir le deal

 

 Los! N°63 - La Marine à Voile

Aller en bas 
+6
clausewitz
NIALA
DahliaRose
valdechalvagne
adama
Loïc Charpentier
10 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4403
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyLun 05 Sep 2022, 10:07

Bonjour,

Pour ceux qui s'intéressent aux "vieilleries" navales...

Los! N°63 - La Marine à Voile Couver10
Revenir en haut Aller en bas
adama
Major
Major
adama


Masculin
Nombre de messages : 917
Age : 49
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyLun 05 Sep 2022, 10:45

yes, je vais encore apprendre, car c'est un sujet que je connais pas du tout.

mode humour ON

il y a pas de cheminée.... lol!
Revenir en haut Aller en bas
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
valdechalvagne


Masculin
Nombre de messages : 2318
Age : 53
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyLun 05 Sep 2022, 11:32

adama a écrit:
yes, je vais encore apprendre, car c'est un sujet que je connais pas du tout.

mode humour ON

il y a pas de cheminée.... lol!

mais il arrive qu ils fume !!

Los! N°63 - La Marine à Voile Mjaxnz10
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4403
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyLun 05 Sep 2022, 11:52

adama a écrit:
yes, je vais encore apprendre, car c'est un sujet que je connais pas du tout.

mode humour ON

il y a pas de cheminée.... lol!

Si, il y en avait, au moins, une, la "cheminée" du ou des fourneau(x) du coq, situé(s), généralement, à l'entrepont, à hauteur du mât de misaine (le mât vertical en proue) lol!  ... et sur certaines grandes unités, celles du four à pain et du four à pâtisserie.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4403
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyLun 05 Sep 2022, 12:15

Disposition du fourneau de cuisine et du conduit d'évacuation des fumées à bord d'une frégate de 18 livres (1786)...

Los! N°63 - La Marine à Voile La_vzo10
Revenir en haut Aller en bas
DahliaRose
Second maître
Second maître
DahliaRose


Féminin
Nombre de messages : 525
Age : 11
Ville : Sous la dunette (avec maman…)
Emploi : À la grande école !!
Date d'inscription : 29/08/2011

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyLun 05 Sep 2022, 12:35

Loïc Charpentier a écrit:
Disposition du fourneau de cuisine et du conduit d'évacuation des fumées à bord d'une frégate de 18 livres (1786)… Los! N°63 - La Marine à Voile La_vzo10
scratch Le conduit, est-ce bien le repère "105" ? Et qui déboucherait sur le "106" ? Lequel serait une manche amovible/orientable, qui serait redressée à la verticale pendant l'usage du fourneau ? Los! N°63 - La Marine à Voile 213smd3e
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 19766
Age : 79
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyLun 05 Sep 2022, 14:07

Savez vous que l'on a failli battre les anglais sur ce terrain là; en 1949 on a coulé bêtement le plus vieux vaisseau à flot au monde l'ex Duguay Trouin datant de 1800 que les anglais qui nous l'avait pris en 1805 on proposé de nous le rendre; on a refusé total il a été coulé en 1949!


Los! N°63 - La Marine à Voile Implac10
L'Implacable ex Duguay Trouin en 1949 il était alors le plus vieux vaisseau à flot, on a refusé de le sauver les anglais l'on coulé avec les honneurs dus à son age; faut il être bête pour laisser passer une telle opportunité.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 11628
Age : 38
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyLun 05 Sep 2022, 16:40

NIALA a écrit:
Savez vous que l'on a failli battre les anglais sur ce terrain là; en 1949 on a coulé bêtement le plus vieux vaisseau à flot au monde l'ex Duguay Trouin datant de 1800 que les anglais qui nous l'avait pris en 1805 on proposé de nous le rendre; on a refusé total il a été coulé en 1949!


Los! N°63 - La Marine à Voile Implac10
L'Implacable ex Duguay Trouin en 1949 il était alors le plus vieux vaisseau à flot, on a refusé de le sauver les anglais l'on coulé avec les honneurs dus à son age; faut il être bête pour laisser passer une telle opportunité.

En 1949 les français avaient d'autres préoccupations que de sauver un navire de 150 ans. Encore aujourd'hui le patrimoine naval est peu respecté. Dernier exemple en date : Dunkerque voulait préserver la frégate Jean Bart et en faire le deuxième musée à flot de France après le MBZ mais ce projet à capoté.

Super numéro j'ai appris énormément de choses sur la marine à voile.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4403
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyLun 05 Sep 2022, 18:48

clausewitz a écrit:


Super numéro j'ai appris énormément de choses sur la marine à voile.

Très sincèrement, Los! N°63 - La Marine à Voile Smiley_a, car, rien que ton seul avis me conforte dans mon "travail" de recherche, à propos des "Vieilleries". Wink

C'était très loin d'être simple, il y a un peu plus de 10 ans çà, à la création de la revue, axée essentiellement "39-45" de proposer des articles traitant de périodes antérieures.

J'y avais "initié", très tôt, en 2013-2014, la période 14-18, avec "Dogger Bank", puis le "Jutland", mais, à l'époque,  l’intérêt du lectorat ne se portait guère sur ces "Vieilleries" navales.

A mon grand étonnement et plaisir, les centres d'intérêt navals du lecteur ont progressivement évolué, tandis que la "revue de détail 39-45", elle, en parallèle, a souvent fini par "tourner en rond"! Il y aura, certes, toujours à narrer à propos de "14-18" ou "39-45", mais çà exige, désormais, des "explorateurs" (très) pointus! Or, c'est là, que çà se complique, car, en langue française, ils sont très rares - coucou, Pascal! Wink -.

Derrière la façade "flatteuse" d'un article, d'un N° spécial ou, pire, d'un bouquin, si on souhaite le rédiger sérieusement,  il y a, tout à la fois, un minimum d'expérience militaire personnelle et des années sans gloire de "bouffe" de documents et ouvrages - tu en sais quelque chose Wink  -.  Cà concerne, aussi bien, le domaine naval, terrestre, qu'aérien et dépend, aussi, de la vulgaire "rentabilité financière" ! Si je "ponds" principalement dans le domaine terrestre technique allemand "39-45", c'est, déjà, parce que j'y tatouille presque correctement, mais surtout, parce que le créneau reste "honteusement" porteur commercialement! Very Happy

Dahlia rose a écrit:
Le conduit, est-ce bien le repère "105" ? Et qui déboucherait sur le "106" ? Lequel serait une manche amovible/orientable, qui serait redressée à la verticale pendant l'usage du fourneau ?

Voui, c'était une évacuation en fer blanc, volontairement courbée et orientable - son extrémité, qui débouchait sur le pont, pivotait manuellement en fonction du sens du vent -. Elle faisait, au départ, au-dessus du ou des fourneaux, fonction de "hotte d'extraction".

Quoi, le pont supérieur en prenait plein la tronche?  lol! Ben , voui, mais, comme çà, l'équipage savait d'avance ce que la cuisine était en train de lui concocter! Il ne faut jamais oublier que, quand la mer était forte, les fourneaux de la cuisine étaient aux abonnés absents, et que si le "coup de chien" perdurait, çà pouvait, parfois, durer 8 ou 10 jours de suite Los! N°63 - La Marine à Voile Coscorro!

Au final, le mataf de l'entrepont - même l'officier, dans une moindre mesure - se retrouvait à devoir grignoter du biscuit de mer "enrichi" de vers de farine, bouffer de la bidoche froide souvent avariée, extraite de la saumure, le tout arrosée d'une eau putride, largement coupée, pour être buvable, d'une aimable piquette, qui, depuis un bail, avait viré au vinaigre!  Very Happy... sachant que tenter de se débarrasser de sa ration immangeable était passible du fouet!   Los! N°63 - La Marine à Voile Drapeau2  

Engagez-vous, rengagez-vous, vous verrez du pays!, qu'ils annonçaient au recrutement, mais la réalité quotidienne avait très longtemps été toute autre!  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Vice-amiral
Vice-amiral
pascal


Masculin
Nombre de messages : 6519
Age : 57
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMar 06 Sep 2022, 10:09

à lire !

cheers

Los! N°63 - La Marine à Voile Discotec
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4403
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMar 06 Sep 2022, 10:14

Los! N°63 - La Marine à Voile Smiley_a Wink
Revenir en haut Aller en bas
ARMEN56
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
ARMEN56


Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 69
Ville : LORIENT
Emploi : retraité
Date d'inscription : 04/05/2014

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMar 06 Sep 2022, 12:12

J’ai acheté , excellent et bravo !

il est sur  la table du salon , je m’y mets aux voiles après manger

Clichés pris au musée de la marine à Port Louis voici plus d’une dizaine , faut que j’y retourne

Los! N°63 - La Marine à Voile Imgp7512
Los! N°63 - La Marine à Voile Imgp7511
Los! N°63 - La Marine à Voile Imgp7510Los! N°63 - La Marine à Voile Imgp7516
Los! N°63 - La Marine à Voile Imgp7513
Los! N°63 - La Marine à Voile Imgp7514
Los! N°63 - La Marine à Voile Imgp7515



Sinon tout un pavé sur le « design and construction of the Jamestown ships de Robert GC Free" paru à l'édition SNAME de 1958
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4403
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMar 06 Sep 2022, 13:02

Los! N°63 - La Marine à Voile Smiley_a
...Héhé, ce sont, visiblement des "scènes de vie", à bord des bâtiments de la Compagnie des Indes Orientales - à la relative brève existence, un gros siècle - , dont le siège était installé à Lorient, logique de les trouver, désormais, au musée de Port-Louis, consacré à ladite Compagnie et installé dans la superbe citadelle.
A la vue des clichés sur le musée, il y a, effectivement, un paquet de "pièces" très sympas à y découvrir. thumright
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 11628
Age : 38
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMar 06 Sep 2022, 18:19

Loïc Charpentier a écrit:
Los! N°63 - La Marine à Voile Smiley_a
...Héhé, ce sont, visiblement des "scènes de vie", à bord des bâtiments de la Compagnie des Indes Orientales - à la relative brève existence, un gros siècle - , dont le siège était installé à Lorient, logique de les trouver, désormais, au musée de Port-Louis, consacré à ladite Compagnie et installé dans la superbe citadelle.
A la vue des clichés sur le musée, il y a, effectivement, un paquet de "pièces" très sympas à y découvrir. thumright

En juin je suis allé à Lorient pour visiter le Flore et la base sous-marine mais j'ai vu en repartant ce musée. Il est possible et même probable que je retourne à L'Orient bientôt pour visiter ce musée mais aussi la cité Eric Tabarly et un autre musée sur les sous-marins.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
ARMEN56
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
ARMEN56


Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 69
Ville : LORIENT
Emploi : retraité
Date d'inscription : 04/05/2014

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMer 07 Sep 2022, 13:44

On peut y voir ceci aussi

Los! N°63 - La Marine à Voile Img_3810
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_3811
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4403
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMer 07 Sep 2022, 17:32

Wouah! Superbe! thumright

Une "grue" multi-usage, à "cage d'écureuil", qui pouvait, probablement, aussi, servir de "machine à mâter", si on se réfère aux crans de réglage en élévation de la flèche - par contre, le réglage d'élévation devait être "sportif" -. Il existait, également, dans l'arsenal militaire de Lorient, une machines à mâter à calage fixe pour les éléments principaux - là, il ne s'agit pas de crans de réglage en élévation, mais d'échelons pour atteindre la tête de flèche, quand il fallait, par exemple, remplacer le câble de hissage!

Los! N°63 - La Marine à Voile Port_d10

Généralement,  la mise en oeuvre de la "cage d'écureuil", qui faisait office de "motorisation" du tambour de treuil, était "confiée" à des bagnards ou des tôlards, de même que les travaux "périlleux", comme remplacer le câble de levage.En "récompense", ils avaient souvent droit à un menu amélioré et un traitement disciplinaire plus clément, sachant que les "équipes" les plus méritantes devenaient souvent les "abonnés" réguliers à ces tâches.

Vu le rapport dimensionnel entre la cage d'écureuil et le tambour du treuil de halage, la "corvée" exigeait, certes, d'effectuer un parcours conséquent dans la cage, mais elle ne nécessitait pas, pour autant, d'efforts physiques "exceptionnels", car les bagnards se farcissaient des corvées autrement plus dures! Very Happy

Ces scénettes sont bourrées de détails! Sur la première d'entre elles, figure, à droite de la "cage d'écureuil", une pièce de bois, colorée en vert, de chêne brut, qui avait été sélectionnée, sur pied, par le corps royal des fonctionnaires "forestiers navals". Ils disposaient de plans dimensionnels précis (forme, courbure, longueur de la pièce "taillable") pour effectuer cette sélection. Certes, après, il y avait un problème, quand l'âme du chêne s'avérait rongé et trop fatigué pour être utilisée! Même avec toute l'expérience requise, ce constat définitif ne pouvait, hélas, être établi qu'une fois l'arbre coupé!  Los! N°63 - La Marine à Voile Coscorro Le bois finissait, alors, comme combustible de chauffage! Selon le type de bâtiment construit, il fallait compter 2000 à 4000 fûts de chêne, sachant que plus de 10%, à la louche, de ceux abattus finissaient en bois de chauffage, tandis qu'une partie de ceux sciés en "planche", puis disposés en vue de l'indispensable séchage préalable à "l'air libre", dans nos arsenaux, pourrissait, également, en raison des mauvaises conditions de stockage!
Revenir en haut Aller en bas
ARMEN56
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
ARMEN56


Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 69
Ville : LORIENT
Emploi : retraité
Date d'inscription : 04/05/2014

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMer 07 Sep 2022, 18:08

Loïc Charpentier a écrit:
Wouah! Superbe! thumright

Une "grue" multi-usage, à "cage d'écureuil", qui pouvait, probablement, aussi, servir de "machine à mâter", si on se réfère aux crans de réglage en élévation de la flèche - par contre, le réglage d'élévation devait être "sportif" -. Il existait, également, dans l'arsenal militaire de Lorient, une machines à mâter à calage fixe pour les éléments principaux - là, il ne s'agit pas de crans de réglage en élévation, mais d'échelons pour atteindre la tête de flèche, quand il fallait, par exemple, remplacer le câble de hissage!

Los! N°63 - La Marine à Voile Port_d10

Généralement,  la mise en oeuvre de la "cage d'écureuil", qui faisait office de "motorisation" du tambour de treuil, était "confiée" à des bagnards ou des tôlards, de même que les travaux "périlleux", comme remplacer le câble de levage.En "récompense", ils avaient souvent droit à un menu amélioré et un traitement disciplinaire plus clément, sachant que les "équipes" les plus méritantes devenaient souvent les "abonnés" réguliers à ces tâches.

Vu le rapport dimensionnel entre la cage d'écureuil et le tambour du treuil de halage, la "corvée" exigeait, certes, d'effectuer un parcours conséquent dans la cage, mais elle ne nécessitait pas, pour autant, d'efforts physiques "exceptionnels", car les bagnards se farcissaient des corvées autrement plus dures! Very Happy

Ces scénettes sont bourrées de détails! Sur la première d'entre elles, figure, à droite de la "cage d'écureuil", une pièce de bois, colorée en vert, de chêne brut, qui avait été sélectionnée, sur pied, par le corps royal des fonctionnaires "forestiers navals". Ils disposaient de plans dimensionnels précis (forme, courbure, longueur de la pièce "taillable") pour effectuer cette sélection. Certes, après, il y avait un problème, quand l'âme du chêne s'avérait rongé et trop fatigué pour être utilisée! Même avec toute l'expérience requise, ce constat définitif ne pouvait, hélas, être établi qu'une fois l'arbre coupé!  Los! N°63 - La Marine à Voile Coscorro Le bois finissait, alors, comme combustible de chauffage! Selon le type de bâtiment construit, il fallait compter 2000 à 4000 fûts de chêne, sachant que plus de 10%, à la louche, de ceux abattus finissaient en bois de chauffage, tandis qu'une partie de ceux sciés en "planche", puis disposés en vue de l'indispensable séchage préalable à "l'air libre", dans nos arsenaux, pourrissait, également, en raison des mauvaises conditions de stockage!


S'en Embarassed sans déconner !  cheers J'ai cette estampe  thumright

Voici une vingtaine j’avais acquis cette estampe qualifiée d’authentique d'Ozane ( authentique j’y crois  très moyen) chez un antiquaire de Vannes

En tout cas je la trouve jolie et donc accrochée dans mon hall d’entrée

La vérité si je mens  lol!

Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8719
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8720


4000 chênes  oui j'ai lu ,je décortique suis rendu qu'à la page 21  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ARMEN56
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
ARMEN56


Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 69
Ville : LORIENT
Emploi : retraité
Date d'inscription : 04/05/2014

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMar 13 Sep 2022, 17:55

[quote="Loïc Charpentier"]Wouah! Superbe! thumright

Une "grue" multi-usage, à "cage d'écureuil",

En  visitant le château de Falaise l'année dernière qui comme chacun le sais ici n'est pas un trois ponts ............  Boulet

Los! N°63 - La Marine à Voile Img_5917
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_5919
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_5918
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4403
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMar 13 Sep 2022, 19:11

ARMEN56 a écrit:


S'en  Embarassed sans déconner !  cheers J'ai cette estampe  thumright

Voici une vingtaine j’avais acquis cette estampe qualifiée d’authentique d'Ozane ( authentique j’y crois  très moyen) chez un antiquaire de Vannes

En tout cas je la trouve jolie et donc accrochée dans mon hall d’entrée

La vérité si je mens  lol!

Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8719
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8720


Je suis profondément au regret de devoir t'annoncer que les "gravures" d'Ozanne dans son ouvrage sur les "ports militaires du Royaume de France" avaient toutes été réalisées "en couleurs"! Boulet

Il existe, d'ailleurs, dans les rayons numérisés de la BNF-Gallica, une copie de l'ouvrage original, d'où je me suis permis d'extraire cette "vue" lorientaise.

L'ouvrage original était destiné au Roi (Slurp!), qui avait, lui-même, "passé" commande (re-Slurp!). Dans un tel contexte et grâce aux subsides royales, Ozanne n'avait pas chipoté sur les moyens, car les très nombreuses vues, de sa main, qui ornent l'ouvrage, avaient toutes été réalisées et imprimées en couleurs. Very Happy

Console-toi, les "gravures" colorées d'Ozanne avaient, à l'époque, été largement reproduites, en couleurs et en N&B, à la grande satisfaction de son auteur, qui en touchait les droits d'auteur, en sus de ceux qu'il avait éventuellement pu "encaisser" avec la commande royale.

L'attribution royale était certes généreuse, mais vu le temps consacré à la réalisation de l'ouvrage et les nécessaires frais de voyage engagés, Ozanne avait du sillonner sans compter, toute la France, pour visiter et dessiner leurs vues remarquables!

Au final, il lui avait été, probablement, plus rentable "économiquement" de toucher des"droits d'auteur" sur ses ouvrages et la reproduction de ses "estampes", que d’œuvrer pour le compte du Roi, sauf que cette "mission royale" avait installé sa réputation.Very Happy

Superbe, la "grue" à cage d'écureuil de Falaise... je ne la connaissais pas! thumright

L'usage de la cage d'écureuil, directement liée au tambour du treuil de halage ou "levage" date du XVIIIème siècle. Au fur et à mesure, le rapport entre la cage d'écureuil et le treuil s'était accru. Conséquence directe, les "écureuils" qui entrainaient la roue, parcouraient, nécessairement, un plus long trajet, mais étaient, aussi, sensés faire un moindre effort!

Je peux, certes, me tromper, mais les corvées de bagnards, à Brest, Toulon et ailleurs, affectées à ce "travail", considéraient la "tache" comme un plus - certes, physiquement, çà éliminait sévère, mais le bagnard, qui au tournant des années 1750, était issu de la "chiourme" des galères, était très rarement de constitution "fragile"!lol! -. De plus, la "corvée" donnait droit à des avantages, ration supplémentaire et conditions de surveillance "allégées".

A partir de là, les corvées de "cage d'écureuil" étaient jalousement réservées à une "élite" qui affirmait sa "prépondérance" à grand coups de pains de la tronche, tandis que la garde préposée à leur surveillance, elle, admirait, consciencieusement, les couchés de soleil et les soirs de pleine lune! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Francis Marliere
Maître
Maître



Masculin
Nombre de messages : 690
Age : 47
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMer 14 Sep 2022, 13:33

Je lis très rarement les revues comme LOS (aucun reproche mais je préfère généralement les livres aux articles) mais cette fois-ci je me suis fais violence : je l'ai acheté et je ne le regrette pas. C'est très bien fait. Félicitations à l'auteur !
Revenir en haut Aller en bas
ARMEN56
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
ARMEN56


Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 69
Ville : LORIENT
Emploi : retraité
Date d'inscription : 04/05/2014

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMer 14 Sep 2022, 21:51

je suis profondément au regret de devoir t'annoncer que les "gravures" d'Ozanne dans son ouvrage sur les "ports militaires du Royaume de France" avaient toutes été réalisées "en couleurs"!  Boulet

Il existe, d'ailleurs, dans les rayons numérisés de la BNF-Gallica, une copie de l'ouvrage original, d'où je me suis permis d'extraire cette "vue" lorientaise.

L'ouvrage original était destiné au Roi (Slurp!), qui avait, lui-même, "passé" commande (re-Slurp!). Dans un tel contexte et grâce aux subsides royales, Ozanne n'avait pas chipoté sur les moyens, car les très nombreuses vues, de sa main, qui ornent l'ouvrage, avaient toutes été réalisées et imprimées en couleurs. Very Happy

Console-toi, les "gravures" colorées d'Ozanne avaient, à l'époque, été largement reproduites, en couleurs et en N&B, à la grande satisfaction de son auteur, qui en touchait les droits d'auteur, en sus de ceux qu'il avait éventuellement pu "encaisser"  avec la commande royale.

[/quote]


Bah j’ai toujours pensé qu’on m’avait roulé dans la farine, je me contente donc  de cette  authentique copie  cheers

A ce propos J’ai trouvé ceci sur les archives en ligne de Lorient

Los! N°63 - La Marine à Voile Archiv46
Los! N°63 - La Marine à Voile Archiv45
Los! N°63 - La Marine à Voile Archiv44


Sinon ce LOS a vraiment  piqué ma curiosité jusqu’à aller fouiller dans Histoire de la Marine de Tougoudez Rondeleux et d’autres ED 1934  pour y exhumer ceci ; Ozanne est partout

Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8724
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8722
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8723
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8812
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8813
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8814
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8815

Début des années 60 existait une corderie derrière chez mes parents , on y apprenait à faire des noeuds plats et de vaches avec le chanvre pour y faire des aussières. Je retrouve dans les images ci dessus le principe encore pratiqué dans les années 60 sauf que c'était motorisé . Dans la boite  outils , on avait tous les  calibres de "toupins" qui une fois les torons serrés à point venait les torsader.

Et puis  les illustres  "Bouguer" et "de Monceau"

BOUGUER
Traité du navire et de sa construction
http://kayakdesign.org/bouguer.pdf

Page 323 : study

On peut s’avoir également la pesanteur des mâts , des vergues et de tous les agréils. La mâture est presque toujours de sapin > 6c on peut, pour la facilité des calculs» suposer que chaque mât est un tronc de conoïde parabolique, quoique les côtés soient pour l'ordinaire des portionsd'ellipses. Le grand mât devoir avoir, selon les régies vulgaires, 63 ou 64pieds de hauteur. Son diamètre au travers du pont, devait être de 18¼ pouces , et à son sommet de 12 1/2 pouces. Si on cherche l'étendue desdeux cercles qui ont ces diamètres, et si en prenant une étendue moyenne , on la multiplie par 63 pieds de longueur du mât on verra que la solidité est d'environ 87 pieds cubiques et qu'il pèse environ 3480 livres. Faisant la même chose pour tous les autres mâts, et pour les vergues dont on peut considérer aussi chaque moitié comme un tronc de conoïde parabolique , dont une des bases n'a de diamètre que le tiers de l'autre ^ on trouvera que toute la mâture pèse environ 8 tonneaux.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k34128162#

DU MONCEAU study
Élémens de l'architecture navale, ou Traité pratique de la construction des vaisseaux . Par M. Duhamel Du Monceau,
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k34128162#
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4403
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyJeu 15 Sep 2022, 10:12

Francis Marliere a écrit:
Je lis très rarement les revues comme LOS (aucun reproche mais je préfère généralement les livres aux articles) mais cette fois-ci je me suis fais violence : je l'ai acheté et je ne le regrette pas. C'est très bien fait. Félicitations à l'auteur !

Los! N°63 - La Marine à Voile Smiley_a
Mais, moi-aussi, comme toi, je préfère de loin les ouvrages aux articles. lol!
J'ai pas mal cité mes sources - la plupart "disponibles" sur les rayons numérisés de la BNF-Gallica - ; j'avais également établi une récapitulation bibliographique, mais vu sa longueur, il n'y avait plus de place pour l'insérer dans le magazine. En principe, un article est sensé donner envie aux lecteurs d'aller fouiller plus loin. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4403
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyJeu 15 Sep 2022, 10:49

Daniel, je n'avais pas "lu" le texte de ton Ozanne "original"... en fait, il est rédigé en anglais! lol! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier


Masculin
Nombre de messages : 4403
Age : 75
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyJeu 15 Sep 2022, 18:03

ARMEN56 a écrit:


BOUGUER
Traité du navire et de sa construction
http://kayakdesign.org/bouguer.pdf

Page 323  : study

On peut s’avoir également la pesanteur des mâts , des vergues et de tous les agréils. La mâture est presque toujours de sapin; on peut, pour la facilité des calculs» supposer que chaque mât est un tronc de conoïde parabolique, quoique les côtés soient pour l'ordinaire des portions d'ellipses. Le grand mât devoir avoir, selon les régies vulgaires, 63 ou 64pieds de hauteur. Son diamètre au travers du pont, devait être de 18¼ pouces , et à son sommet de 12 1/2 pouces. Si on cherche l'étendue desdeux cercles qui ont ces diamètres, et si en prenant une étendue moyenne , on la multiplie par 63 pieds de longueur du mât on verra que la solidité est d'environ 87 pieds cubiques et qu'il pèse environ 3480 livres. Faisant la même chose pour tous les autres mâts, et pour les vergues dont on peut considérer aussi chaque moitié comme un tronc de conoïde parabolique , dont une des bases n'a de diamètre que le tiers de l'autre on trouvera que toute la mâture pèse environ 8 tonneaux.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k34128162#


L'extrait que tu as cité est explicite. Ces ouvrages savants ne s'adressaient qu'à un lectorat, lui-même, "savant", selon les critères de l'époque. Même de nos jours, on se perd très vite dans ces descriptions narratives bien souvent "ampoulées" Los! N°63 - La Marine à Voile Coscorro. Il y avait, certes, souvent une annexe qui regroupait les planches dessinées, mais, au milieu du XVIIIème siècle, ces dessins et surtout leurs reproductions imprimées coûtaient la peau des murges.

Certains d'entre eux étaient souvent destinés à l'instruction des élèves-officiers de la Marine, qui, à l'époque, n'étaient au plus âgés que d'une grosse quinzaine d'années et, généralement, de moins de 18 ans! Dans le même temps "scolaire", ils se cognaient l'étude du ciel et des astres, pour identifier la "route" du bâtiment - le sextant n'ayant fait son apparition dans la marine française que durant la seconde moitié du XVIIIème siècle -, celle des mathématiques, notamment, la trigonométrie, la répartition des charges pour équilibrer le bâtiment, etc., le tout en effectuant, le plus souvent et en même temps, le service quotidien du bord! Los! N°63 - La Marine à Voile Coscorro A une époque, où, à la veille de la Révolution, 64% de la population française était, toujours, analphabète!
Revenir en haut Aller en bas
ARMEN56
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
ARMEN56


Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 69
Ville : LORIENT
Emploi : retraité
Date d'inscription : 04/05/2014

Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile EmptyMar 20 Sep 2022, 14:49

Loïc Charpentier a écrit:
ARMEN56 a écrit:


BOUGUER
Traité du navire et de sa construction
http://kayakdesign.org/bouguer.pdf

Page 323  : study

On peut s’avoir également la pesanteur des mâts , des vergues et de tous les agréils. La mâture est presque toujours de sapin;  on peut, pour la facilité des calculs» supposer que chaque mât est un tronc de conoïde parabolique, quoique les côtés soient pour l'ordinaire des portions d'ellipses. Le grand mât devoir avoir, selon les régies vulgaires, 63 ou 64pieds de hauteur. Son diamètre au travers du pont, devait être de 18¼ pouces , et à son sommet de 12 1/2 pouces. Si on cherche l'étendue desdeux cercles qui ont ces diamètres, et si en prenant une étendue moyenne , on la multiplie par 63 pieds de longueur du mât on verra que la solidité est d'environ 87 pieds cubiques et qu'il pèse environ 3480 livres. Faisant la même chose pour tous les autres mâts, et pour les vergues dont on peut considérer aussi chaque moitié comme un tronc de conoïde parabolique , dont une des bases n'a de diamètre que le tiers de l'autre on trouvera que toute la mâture pèse environ 8 tonneaux.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k34128162#


L'extrait que tu as cité est explicite. Ces ouvrages savants ne s'adressaient qu'à un lectorat, lui-même, "savant", selon les critères de l'époque. Même de nos jours, on se perd très vite dans ces descriptions narratives bien souvent "ampoulées"  Los! N°63 - La Marine à Voile Coscorro. Il y avait, certes, souvent une annexe qui regroupait les planches dessinées, mais, au milieu du XVIIIème siècle, ces dessins et surtout leurs reproductions imprimées coûtaient la peau des murges.

Certains d'entre eux étaient souvent destinés à l'instruction des élèves-officiers de la Marine, qui, à l'époque, n'étaient au plus  âgés que d'une grosse quinzaine d'années et, généralement, de moins de 18 ans! Dans le même temps "scolaire", ils se cognaient l'étude du ciel et des astres, pour identifier la "route" du bâtiment - le sextant n'ayant fait son apparition dans la marine française que durant la seconde moitié du XVIIIème siècle -, celle des mathématiques, notamment, la trigonométrie, la répartition des charges pour équilibrer le bâtiment, etc., le tout en effectuant, le plus souvent et en même temps, le service quotidien du bord!  Los! N°63 - La Marine à Voile Coscorro A une époque, où, à la veille de la Révolution, 64% de la population française était, toujours, analphabète!


C’est passionnant à lire  avec patience  d’autant que d’un français compréhensible ….

Sinon vaut mieux avoir un pdf qu’un original

https://www.abebooks.fr/edition-originale/Trait%C3%A9-navire-construction-mouvements-BOUGUER-Pierre/11520649387/bd

Un ingénieur du génie maritime jongle avec les formules  ; on imagine mal que derrière le simple fait du glissement sur l’onde  d’un  navire à voile ou pas animé d’un doux zéphyr , se cache des expressions mathématiques à donner le tournis

« Hiéroglyphes »  de P Bouguer page 700

Los! N°63 - La Marine à Voile Math10

plus tard « Hiéroglyphes »  de R Brard ex directeur du bassin des carènes de Paris
Los! N°63 - La Marine à Voile Math_210


Pour revenir aux cartes ici de Port Louis ou anciennement Port Blavet ;

une en anglais non datée , y avait des « taupes » chez nous à cette époque ou pas ? Los! N°63 - La Marine à Voile Coscorro
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8819


celle-ci en français datée en couleur
Los! N°63 - La Marine à Voile Img_8820
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Los! N°63 - La Marine à Voile Empty
MessageSujet: Re: Los! N°63 - La Marine à Voile   Los! N°63 - La Marine à Voile Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Los! N°63 - La Marine à Voile
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» BIBLIOTHEQUE DE LA MARINE A VOILE
» LIENS SUR LA MARINE A VOILE
» La marine en bois, à voile, à vapeur & cuirasse (1792-1873)
» A voile et à vapeur
» nouveau Net Marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Multimedia-
Sauter vers: