AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini)

Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 9960
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Empty
MessageSujet: AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini)   AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) EmptyMer 14 Aoû 2019, 10:22

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE
(ETATS-UNIS)

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl19
Le USS Blue Ridge (LCC-19) à la mer

AVANT-PROPOS

Quelques considérations sur le commandement à la mer

Depuis le second conflit mondial, il n'y à plus eut de batailles navales majeurs, d'escadres de croiseurs et de cuirassés s'affrontant à distance au canon et à la torpille. La question du commandement à donc évolué mais n'à pas disparu.

L'amélioration des systèmes de télécommunication et de navigation, l'arrivée de l'intelligence artificielle et de logiciels d'analyse toujours plus performants améliore les outils à disposition du commandant en chef mais pose également d'autres problèmes notamment le risque de perdre de vue la réalité des choses et d'être submergé par les données alors que tout va toujours plus vite.

La question du commandement à la mer est vieille comme la guerre sur mer. Pendant longtemps le commandement se faisait à vue et le chef ne disposait d'aucun outil particulier, faisant confiance à ses connaissances et à son instinct.

Avec le temps sont apparus des systèmes de communication et des système optiques permettant de voir toujours plus loin même si la vigie était limitée par la ligne d'horizon. Des problèmes se posèrent pour coordonner des escadres toujours plus nombreux. On ne compte plus le nombre de batailles perdues parce qu'un chef n'à pas pris la bonne décision au bon moment ou parce qu'un subordonné indocile ou timoré n'à pas suivi ses autres impératifs.

Au XIXème siècle apparaissent la propulsion à vapeur, la coque en fer mais aussi la télégraphie sans fil en attendant la radio. Cela permettait de coordonner des escadres toujours plus importantes à une distance auxquelles nos ancêtres n'avaient pu penser.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Hms_sc10
Le HMS Scott, un flottilla leader de la Royal Navy

Face à l'augmentation des servitudes du commandement, certaines marines allèrent jusqu'à imaginer des navires spécialement aménagés pour le commandement. On verra ainsi les britanniques utiliser un croiseur léger pour coordonner des destroyers jusqu'à ce que l'augmentation de la vitesse des Torpedo Boat Destroyer (TBD) n'entraine une autre solution à savoir un destroyer plus gros aménagé comme flottilla leader ou conducteur de flottille.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_at10
Le croiseur léger USS Atlanta (CL-51)

A la fin des années trente, on verra l'US Navy construire des croiseurs léger de classe Atlanta armés de canons de 127mm pour une double mission : défense antiaérienne à la mer et commandement des divisions de destroyers.

Durant le second conflit mondial le commandement à la mer se complexifia encore avec les opérations amphibies qui imposait une coordination accrue 3D entre la terre, l'air et la mer. Des navires spécialisés furent construits ou des navires transformés pour cette mission particulièrement difficile et délicate.

Dans l'immédiat après guerre, le commandement à la mer évolua encore avec la nécessité de se prémunir contre une apocalypse nucléaire. Des navires furent aménagés pour maintenir la continuité du commandement après les frappes nucléaires soviétiques.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_no10
Le USS Northampton (CLC-1)

On trouve ainsi le USS Northampton, un navire qui devait initialement être un croiseur lourd de classe Oregon City, le CA-125 mais qui fût mis en service comme navire de commandement avec l'immatriculation CLC-1 le 7 mars 1953. Devenu le CC-1 le 15 avril 1961, il est désarmé le 8 avril 1970, rayé le 1er décembre 1977 et démoli.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_wr11
Le USS Wright (CC-2)

Il à opéré également avec le USS Wright. Ce dernier était un porte-avions de classe Saipan, le CVL-49 mis en service le 9 février 1947. Il est désarmé et mis sous cocon le 15 mars 1956.

Reclassé le 15 mai 1959 AVT-7, il devient CC-2 le 15 mars 1962. Réactivé le 11 mai 1960, il doit en cas de guerre servir de poste de commandement après l'apocalypse nucléaire. Il est désarmé le 27 mai 1970 puis démoli.

Ces deux navires devaient assurer le dispositif National Emergency Command Post Afloat.

Aujourd'hui seule la marine américaine dispose de navires spécialement conçus pour le commandement à la mer, des navires anciens (48/49 ans de service) qui vont continuer de servir la marine américaine tant que leur permettra leur mécanique.

Ces navires qui assurent le commandement des 2ème et 7ème flottes soient moins engagés dans les opérations amphibies et les interventions extérieures américaines. Pour le commandement, ils utilisent soit des état-majors à terre ou des état-majors embarqués sur les unités de classe Wasp et America.

Les autres marines moins richement loties que la puissante US Navy ne possèdent pas de navires de commandement stricto sensu mais ont intégré sur leurs navires amphibies de puissantes capacités de commandement.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Mistra10
Le PHA (ex-BPC) Mistral (L-9013) venant d'appareiller de Brest probablement au moment de sa mise en service

C'est le cas de la France avec les trois navires de classe Mistral (Mistral Tonnerre Dixmude) qui avant d'être récemment réclassés Porte Hélicoptères Amphibie (PHA) étaient connus sous le sigle peu militaire de BPC (Bâtiment de Projection et de Commandement). Le Danemark avec ses deux Flexible Support Ship (FSS) de classe Absalon dispose de navires pouvant servir de flagship.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Hdms_a10
Le HMDS Absalon

Au rôle classique de commandement à la mer, les navires-amiraux avaient une fonction de diplomatie navale comme jadis les croiseurs lourds américains qui servaient de navires-amiraux à la 6ème flotte déployée en Méditerranée, croiseurs qui avant de rallier Naples en 1967 étaient habitués de la splendide rade de Villefranche.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_de12
Le croiseur lourd USS Des Moines (CA-134) à Venise en 1957

De 1949 à 1960, trois croiseurs lourds se succèdent, le USS Des Moines (CA-134), le USS Salem (CA-139) et le USS Newport News (CA-148). De 1960 à 1967, ils sont remplacés par le USS Springfield (CL-66/CLG-7) qui est lui même remplacé par le USS Little Rock (CL-92/CLG-4) qui occupe ce poste jusqu'en 1976.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_li10
Le USS Little Rock (CLG-4) et ci-dessous le USS Coronado (AGF-11)
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_co13

De 1976 à 1980, c'est le USS Albany (CA-123/CG-10) qui assure ce rôle avant d'être remplacé par le USS Puget Sound (AD-38) jusqu'en 1985 quand il est à son tour remplacé par le USS Coronado (LPD-11/AGF-11) qui assure ce rôle pendant un an, étant relevé en 1986 par le croiseur lance-missiles USS Belknap (CG-26) qui assume ce rôle jusqu'en 1994.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_be26
Le USS Belknap (CG-26) en 1975

De 1994 à 2005 c'est un autre ancien navire amphibie qui est le navire-amiral de la 6ème flotte en l’occurrence le USS La Salle (AGF-3). Depuis 2005 c'est le Mount Whitney qui en à la charge.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo10
Le USS Mount Whitney (LCC-20) dirige la 6ème flotte en Méditerranée

En ce qui concerne la 7ème flotte, le Blue Ridge en est le navire-amiral depuis 1979 et le désarmement du USS Oklahoma City (CLG-5 ex-CL-91) qui occupait cette fonction depuis 1960 (Nda j'ignore en revanche quel navire occupait cette fonction entre 1950 et 1960)

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_ok12
Le USS Oklahoma City (CLG-5) à Sydney en 1978 à été remplacé par le USS Blue Ridge (LCC-19) comme navire-amiral de la 7ème flotte
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl20

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"


Dernière édition par clausewitz le Lun 19 Aoû 2019, 14:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://clausuchronia.wordpress.com/
adama
Maître principal
Maître principal
adama

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 46
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Empty
MessageSujet: Re: AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini)   AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) EmptyMer 14 Aoû 2019, 13:03

uss mistral, depuis quand le navire est américain?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 9960
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Empty
MessageSujet: Re: AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini)   AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) EmptyMer 14 Aoû 2019, 18:21

adama a écrit:
uss mistral, depuis quand le navire est américain?

Oh merde la boulette lol! lol! C'est un réflexe conditionné. Je modifie ça tout de suite

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 9960
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Empty
MessageSujet: Re: AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini)   AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) EmptyJeu 15 Aoû 2019, 13:37

Des navires de commandement américains : une brève histoire

Les USS Blue Ridge (LCC-19) et Mount Whitney (LCC-20) ne sont pas nés de jour au lendemain, ils sont les descendants d'une prolifique famille que nous allons présenter brièvement ici.  

Comme les américains aiment les sigles, les navires de commandement dépendent de deux catégories à savoir les Amphibious Command Ship (LCC) et les Amphibious Force Flagship (AGC). Les différence sont très limitées car certaines classes se partagent entre les deux catégories.

Classe Adirondack

On trouve d'abord quatre navires de classe Adirondack, une classe hétérogène car tous les navires n'ont pas les mêmes capacités.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_ad10

Le USS Adirondack (AGC-15) en service du 2 septembre 1945 au 9 novembre 1955 (démoli en 1972)

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_po14

Le USS Pocono (AGC-16) est lui en service du 29 décembre 1945 au 19 juin 1949 et du 18 août 1951 au 16 septembre 1971 (démoli en 1981).

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_ta50

Le USS Taconic (AGC-17) est en service du 17 janvier 1946 au 17 décembre 1969 (rayé en 1976 vendu à la démolition le 6 avril 1982).  

Ce sont des navires de 14133 tonnes, filant à 16 nœuds, un équipage de 633 hommes et un armement composé de deux canons de 127mm, trois affûts doubles de 40mm et six canons de 20mm.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bi10

Le USS Biscayne (AGC-18) mis en service le 3 juillet 1941 comme ravitailleur d'hydravions sous l'immatriculation d'AVP-11. Reclassé AGC-18 le 10 septembre 1944, il est utilisé comme cutter par les gardes-côtes de 1946 à 1968, terminant sa carrière comme cible en 1968.

Sur le plan technique c'est un navire de 2800 tonnes, une vitesse maximale de 18.6 nœuds avec un armement composé de deux puis un canon de 127mm, huit canons de 40mm (un affût quadruple et deux affûts doubles), huit canons de 20mm (quatre affûts doubles), deux grenadeurs, son équipage étant composé de 367 hommes.  

Classe Appalachian
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_ap10
Le USS Appalachian (AGC-1) et ci-dessous le USS Blue Ridge (AGC-2)
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl21

On trouve également quatre navires de classe Appalachian. Le USS Appalachian (AGC-1) est en service du 2 octobre 1943 au 21 mai 1947 (rayé le 1er mai 1960 puis démoli), le USS Blue Ridge (AGC-2) est en service du 27 septembre 1943 au 14 mars 1947 (rayé le 1er janvier 1960, vendu à la démolition le 26 août 1960), le USS Rocky Mount (AGC-3) est en service du 16 octobre 1943 au 22 mars 1947 (rayé le 1er juillet 1960 démoli en 1973), le USS Ancon (AGC-4) est en service du 12 août 1942 au 25 février 1946 (démoli en 1973) et le USS Catoctin (AGC-5) est en service du 31 août 1943 au 26 février 1947 (démoli en 1960).

De haut en bas, le USS Rocky Mount (AGC-3), le USS Ancon (AGC-4) et le USS Catoctin (AGC-5)
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_ro19
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_an11
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_ca15

Ces navires déplaçaient environ 13000 tonnes, une vitesse d'environ 16 nœuds avec un armement de base composé de deux canons de 127mm, huit canons de 40mm Bofors en quatre affûts doubles et quatorze canons de 20mm Oerlikon en affûts simples, l'équipage étant de 633 hommes.

Classe Mount McKinley

La classe Mount McKinley se compose de huit navires quasi-identiques (le tonnage varie légèrement tout comme l'armement) mis en service pendant le second conflit mondial et qui pour certains ont eu une longue carrière.

De haut en bas, le USS Mount McKinley (AGC/LCC-7), le Mount Olympus (AGC-8) et le Wasatch (AGC-9)
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo11
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo12
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_wa48

Le USS Mount McKinley (LCC-7) est en service du 1er mai 1944 au 26 mars 1970 (rayé le 30 juillet 1976, démoli en 1979), Le USS Mount Olympus (AGC-8) est en service du 24 mai 1944 au 4 avril 1946 (rayé le 1er juin 1961,démoli en 1973), le USS Wasatch (AGC-9) est en service du 20 mai 1944 au 30 août 1946 (rayé le 1er janvier 1960 et démolie).

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_au11
Le USS Auburn (AGC-10) et ci-dessous le USS Eldorado (AGC-11)
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_el10

Le USS Auburn (AGC-10) est en service du 20 juillet 1944 au 7 mai 1947 (rayé le 1er juillet 1960, démoli en 1961), le USS Eldorado (AGC-11) est en service du 25 août 1944 au 8 novembre 1947 (rayé le 16 novembre 1972, vendu à la démolition le 1er décembre 1976).

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_es32
Le USS Estes (LCC-12)

Le USS Estes (LCC-12) est en service du 9 octobre 1944 au 30 juin 1949 puis du 31 janvier 1951 au 31 octobre 1969 (rayé le 30 juillet 1976 vendu à la démolition le 1er décembre 1977).

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_pa21
Le USS Panamint (AGC-13)

Le USS Panamint (AGC-13) est en service du 14 octobre 1944 à janvier 1947 (date précise inconnue), rayé le 1er juillet 1960 et vendu à la démolition en 1961 et enfin le USS Tenton (AGC-14) est en service du 18 octobre 1944 au 30 août 1946 (rayé le 1er juin 1961 et démoli).

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_te10
Le USS Tenton (AGC-14)

Sur le plan technique, ces navires déplaçaient environ 14000 tonnes, filaient à une vitesse de 16 nœuds avec un armement composé d'un ou deux canons de 127mm, de huit canons de 40mm Bofors en quatre affûts doubles et d'un nombre variable de canons de 20mm en affûts simples. L'équipage est d'environ 633 hommes.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://clausuchronia.wordpress.com/
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 17374
Age : 76
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Empty
MessageSujet: Re: AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini)   AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) EmptyJeu 15 Aoû 2019, 17:55

Un petit intermède actualité oblige l'AGC5 Cactoctin était sur les cotes de Provence en août 1944 dans son rôle de navire de commandement lors du débarquement bien entendu.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Agc5_c10
L'AGC5 Catoction le 22 août 1944 lors du débarquement en Provence; transportant le secrétaire de la marine James Forrestal et les commandants de la 7e armée, VIe Corps, 12ème Armée de l'Air et de la Marine française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 9960
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Empty
MessageSujet: Re: AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini)   AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) EmptyVen 16 Aoû 2019, 15:43

Genèse des Blue Ridge

Les chantiers constructeurs

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Philad10

Le Blue Ridge est construit dans l'enceinte du Philadelphia Naval Shipyard. C'est l'un des plus ancien sites de construction navale puisque dès 1776 on construisait et on réparait des navires sur Front Street et Federal Street dès 1776.

Ouvert officiellement en 1801, le Philadelphia Navy Yard s'installe à partir de 1871 sur un nouveau site plus pratique. Baptisé League Island, c'est île est située à la confluence des rivières Delaware et Schewykill.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Philad11
Article et autre photo sur l'Arsenal de Philadelphie
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Philad12

Suite à la baisse des budgets à la fin de la guerre froide, un certain nombre de bases militaires américaines sont fermées suite à la procédure (toujours en vigueur de nos jours) Base Realignement and Closure.

Pour Philadelphie, le couperet tombe en 1995 après une première tentative en 1991. Actuellement le site à été en grande partie récupéré par la Philadelphia Industrial Development Corporation pour mener des projets de réindustrialisation alors que la fermeture du site à provoqué la perte de 7000 emplois.

L'US Navy n'à pas totalement déserté le site puisqu'elle conserve un site de stockage de navires désarmés (Naval Inactive Ship Maintenance Facility NISMF) ainsi que plusieurs centres de recherche.

Parmi les navires les plus célèbres construits figure les cuirassés New Jersey et Wisconsin. Les derniers navires construits outre le Blue Ridge sont trois bâtiments de débarquement de chars de classe Newports, les USS Newport (LST-1179),Manitowoc (LST-1180) et Sumter (LST-1181).

Le Mount Whitney à lui été construit par les chantiers navals Newport News Shipbuilding & DryDock Company situé à Newport News en Virginie.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Newpor10
Aujourd'hui la construction navale impose l'utilisation de portiques aux capacités de levage très importantes

Aujourd'hui connu sous le nom de Newport News Shipbuilding (NNS), le premier employeur industriel de l'Etat de Virginie qui exploite une surface de 2.2km² appartient au groupe Huntington.

Le chantier voit le jour en 1886 sous la forme d'un chantier de réparations navales mais dès 1891 un premier navire est construit. En 1897, trois navires ont déjà été livrés à l'US Navy.

Entre 1907 et 1923, six cuirassés type dreadnought/superdreadnought sur les vingt-deux construits par la marine américaine ont vu le jour dans le chantier virginien (Delaware, Texas,Pennsylvania,Mississippi,Maryland et Mississippi). Auparavant sept des six cuirassés type prédreadnought ayant participé à la Grande Flotte Blanche (Great White Fleet) _la croisière autour du monde la marine américaine en 1907/09_ ont aussi été produits en Virginie.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Newpor11
Lancement du Ranger

Entre 1918 et 1920, les chantiers navals produisirent 25 destroyers et dans les années vingt et trente entamèrent leur longue histoire d'amour avec le porte-avions, construisant le premier porte-avions américain construit dès l'origine comme tel (Ranger) puis trois légendes du second conflit mondial (Yorktown Entreprise Hornet) en attendant la construction d'unités de classe Essex. (Essex Yorktown Intrepid Hornet Franklin Ticonderoga Randolph Boxer Leyte) Ils construisirent également plusieurs paquebots.

Bien entendu durant le second conflit mondiales chantiers navals de Newport News tournèrent à pleine régime construisant 243 navires dont 186 Liberty Ships.

Dans l'immédiat après guerre, le chantier virginien construisit le célèbre paquebot S.S United States toujours détenteur du Ruban Bleu.

C'est ensuite l'ère du nucléaire avec notamment le porte-avions Enterprise (CVN-65) actuellement en démantèlement dans son chantier constructeur (non sans difficultés d'ailleurs ce qui à relancé le débat sur l'utilité du porte-avions nucléaire, débat ancien périodiquement relancé).

Quelques navires commerciaux comme des pétroliers ou des méthaniers furent également construits mais les chantiers navals américains n'ont jamais voulu ou n'ont jamais pu être compétitifs sur ce secteur hautement concurrentiel où tous les chantiers occidentaux s'y sont cassés les dents. Les chantiers navals américains se sont donc concentrés sur les commandes militaires, l'US Navy étant du genre prodigue dans ce domaine.

En 1968, Newport News fusionna avec Tenneco Corporation. Le chantier naval virginien retrouva son indépendance en 1996 sous le nom de Newport News Shipbuilding mais pour peu de temps car le 7 novembre 2001 le chantier naval est racheté par Northrop Grumman, devenant Northrop Grumman Newport News.

En 2008, Northrop Grumman Corporation regroupe ses activités navales au sein d'une division appelée Northrop Grumman Shipbuilding.

Le 31 mars 2011, la division navale devient une entreprise indépendante appelée Huntington Ingalls Industries.

Commander à la mer

Les deux navires de classe Blue Ridge ont été conçus dès l'origine pour être des navires de commandement. Il ne s'agit pas d'une adaptation de dernière minute mais d'un souci présent dès l'origine de la conception.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_iw25
Le USS Iwo Jima (LPH-2)

La coque est identique à celle des porte-hélicoptères de classe Iwo Jima mais leurs superstructures sont totalement différentes avec une sorte d'ilôt de porte-avions posé en plein milieu.

Le reste du pont principal (celui fermant la coque) est couvert de puissants instruments de communications, indispensables pour sa mission.

On trouve également une plate-forme hélicoptère mais pas de hangar puisque cette plate-forme est destinée uniquement au ravitaillement, aux liaisons voir aux évacuations sanitaires et que les choppers ne sont pas destinés à rester à demeure sur le navire de commandement.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl22
Le USS Blue Ridge (LCC-19)

En ce qui concerne l'armement il est classique pour l'époque avec deux affûts doubles de 76mm Mk 33 et deux lanceurs octuples pour missiles surface-air courte portée Sea Sparrow.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Canon_45
Affût double de 76mm Mark 33 et ci-dessous lancement d'un missile surface-air Sea Sparrow
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Rim-7_13

Ces deux navires sont baptisés Blue Ridge et Mount Whitney. Le premier est commandé le 31 décembre 1964, le second le 10 août 1966.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 9960
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Empty
MessageSujet: Re: AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini)   AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) EmptySam 17 Aoû 2019, 11:37

CARRIERE OPERATIONNELLE

Le USS Blue Ridge (LCC-19)
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl25
Le USS Blue Ridge (LCC-19) à la mer en compagnie du sous-marin USS Connecticut (SSN-22) (classe Seawolf)

Présentation
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl23
Deux photos de la construction du Blue Ridge
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl24

-Le USS Blue Ridge (LCC-19) est mis sur cale au Philadelphia Naval Shipyard le 27 février 1967 lancé  le 4 janvier 1969 et commissioned le 14 novembre 1970.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Blue_r10
Blue Ridge Mountain

Le LCC-19 est le troisième navire de l'US Navy à porter le nom d'une chaîne de montagne de l'est des Etats-Unis, une partie des Appalaches qui sur 550 miles (environ 1100km) le sud-ouest de la Pennsylvanie, le Maryland, la Virginie occidentale, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud, le Tennessee et la Georgie.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl26
Le USS Blue Ridge (ID-2432) privé de sa proue pour passer les écluses séparant le Saint Laurent des Grands Lacs

Il succède à un transport, le ID-2432 qui était un vapeur des Grands Lacs, le Virginia acquis le 19 avril 1918 et remis en service le 17 octobre 1918. Il est utilisé fort peu de temps puisqu'il est vendu  à un armateur civil le 18 août 1919.

Le deuxième Blue Ridge est un autre navire de commandement et de contrôle, l'AGC-2 (classe Appalachian) en service du 27 septembre 1943 au 14 mars 1947. Rayé le 1er janvier 1960, il est vendu à la démolition le 26 août 1960 et démantelé.

Carrière opérationnelle
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl27
Le Blue Ridge à la mer

Le USS Blue Ridge (LCC-19) remplace le USS Estes (LCC-12) même si ce dernier à été désarmé dès octobre 1969 en raison de la baisse des budgets à la fin des années soixante.

Le Blue Ridge à été conçu pour commander lors d'opérations amphibies, le LCC-19 pouvait embarquer l'état-major du commandant de la Task Force Amphibie (Commander, Amphibious Task Force) et l'état-major de la force de débarquement (Commanding General Landing Force). On embarque de nombreux systèmes électroniques et de communication, systèmes qui à l'époque sont particulièrement encombrants, bien plus qu'aujourd'hui.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl28
Le USS Blue Ridge (LCC-19) à la mer (bis)

Fin janvier 1971, le Blue Ridge subit sa première inspection de sécurité (procédure INSURV) lors d'une boucle effectuée depuis Philadelphie.

Affecté dans le Pacifique avec pour futur port d'attache San Diego, le navire de commandement quitte la côte est le 11 février 1971, ralliant la Californie en contournant le sous-continent sud-américain par le sud via le détroit de Magellan, faisant escale à Norfolk (15 février), à Rio de Janeiro (4 au 6 mars), à Lima (20-22 mars), à la base navale de Rodman (Panama) les 27 et 28 mars et à Acapulco (2 au 5 avril). Il arrive à San Diego le 9 avril.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl29
Le Blue Ridge avec un Seasprite sur la plate-forme hélicoptère

Durant le transit par le détroit de Magellan, l'embarquement d'un pilote chilien se traduit par une collision entre les deux navires avec heureusement des dégâts très limités.

Durant le transit entre Lima et la zone du canal de Panama, le navire de commandement reçoit pour consigne de se tenir prêt à porter assistance à tout thonier américain qui aurait maille à partir avec les autorités équatoriennes qui tentaient de faire respecter une zone de pêche de 200 miles nautiques, zone que Washington refusait de reconnaître. Aucun incident ne fût signalé.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl31
Le USS Blue Ridge (LCC-19) arrivant à Guam

A son arrivée à San Diego, le Blue Ridge voit embarquer à son bord le contre-amiral David M. Rubel  commandant le troisième groupe amphibie (Amphibious Group Three) et son état-major. Le reste de l'année 1971 fût marqué par de nombreux exercices de commandement à l'exception de la période du 11 au 19 octobre où il fût mis au bassin avec notamment un changement du type de carburant utilisé (passage du Navy Standard Oil fuel to Navy Distillate Fuel).

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl30
Le USS Blue Ridge (LCC-19) en compagnie d'un remorqueur

De 1972 à 1979, le Blue Ridge effectua six déploiements en Extrême-Orient comme navire-amiral de la Force Amphibie de la 7ème flotte, embarquant le Commander Amphibious Force, Seventh Fleet et son état-major.

Après avoir subit une démagnétisation à Ballast Point le 7 janvier 1972, le navire de commandement quitte son port de San Diego pour son premier déploiement extrême-oriental, déploiement marqué par des escales à Pearl Harbor (transit aller), à Guam, Sasebo, White Beach (Okinawa), Subic Bay, Hong Kong et Singapour.

A la fin du mois de mars 1972, le Blue Ridge était mouillé à White Beach pour préparer l'exercice Golden Dragon. Le 30 mars 1972, les nord-vietnamiens déclenchent leur offensive de printemps pour obtenir une position plus forte alors qu'on négociait la fin du conflit à Paris.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl32

Le 3 avril 1972, l'amiral John S. McCain Jr. , commandant en chef de la flotte du Pacifique (Commander in Chief of The Pacific Fleet CinCPaC) annule l'exercice Dragon doré. Il ordonne à l'état-major de la 9th Marines Amphibious Brigade (9th MAB) de rester à bord pour faire face à tout éventualité.

Deux jours plus tard, le navire de commandement amphibie quitte Okinawa pour rallier le Golfe du Tonkin pour participer à la contre-offensive américaine, la plus importante concentration amphibie depuis les débarquements exécutés durant la guerre de Corée à Inchon et Wonsan.

Le 28 juin 1972, le président sud-vietnamien Nguyen Van Thieu monte à bord pour une conférence au sommet et pour «remercier les marins et les marines de leurs efforts pour préserver la paix et la liberté au sud-Vietnam.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl33

Le Blue Ridge passe soixante-quatre jours à la mer du 5 avril au 7 juin, relâche une semaine à Subic jusqu'au 14 avant de reprendre la mer pour un nouveau déploiement à la mer jusqu'au 18 juillet quand il reçoit l'ordre de rallier les Philippines pour aider les victimes d'un typhon.

Le Blue Ridge n'est pas le seul concerné puisque les navires Tripoli,Juneau,Alamo et Cayuga sont également concernés. Relevé par le USS Paul Revere (LPA-248), il rentre aux Etats-Unis le 18 août 1972.

Le 24 février 1973, le USS Blue Ridge quitte San Diego pour un nouveau déploiement en Extrême-Orient. Il fait escale à Pearl Harbor (2 au 3 mars), à Sasebo (7 au 14 juin), à Yokosuka (25 juillet au 5 août), à White Beach à Okinawa (15 au 31 mars, 11 avril, 16 août, 4 au 19 septembre), Hong Kong (7 au 12 mai), Subic Bay (26 mars au 5 avril, 22 au 26 septembre, 7 au 8 octobre), Manille, Singapour (24 au 29 août) et Chilung (1er au 5 juin).

Le 10 juillet 1973, il rallie le Golfe du Tonkin pour participer au soutien de l'opération END SWEEP, le déminage des ports nord-vietnamiens. Il n'y reste que deux jours pour déposer du matériel nécessaire aux hélicos engagés avant de rallier Manille.

Durant ce déploiement, le navire de commandement va participer à GOLDEN DRAGON début avril au large de la Corée du sud, l'exercice PAGASA I à la mi-mai au large des Philippines, PAGASA II début octobre au large des Philippines. Il quitte Subic Bay le 8 octobre pour rentrer à San Diego où  il arrive le 23.

D'octobre 1974 à mai 1975, le Blue Ridge effectue son troisième déploiement en Extrême-Orient, étant aux premières loges lors de deux événements dramatiques : la chute de Saigon le 30 avril 1975 qui met fin à la guerre du Vietnam mais aussi la prise de Pnomh Penh par les Khmers Rouges et le début d'un terrible génocide.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl34

A cette époque les américains déploient des moyens amphibies importants dans la région :

-L'Amphibious Ready Group «Alpha» déployé dans le Golfe de Thaïlande dispose du port-hélicoptères USS Okinawa (LPH-3), du transport de chalands de débarquement USS Vancouver (LPD-2) et du bâtiment de débarquement de chars USS Peoria (LST-1118).

-L'Amphibious Ready Group «Bravo» dispose du transport de chalands de débarquement USS Dubuque (LPD-8), du transport d'assaut amphibie USS Durham (LKA-114) et du bâtiment de débarquement de chars USS Fredericks (LST-1184). Ce groupe est dispersé, le premier étant en entretien à Yokosuka, les deux autres à Subic Bay, les trois navires étant immobilisés pour entretien.

-On trouve également l'Amphibious Squadron Five qui n'est pas encore sur zone mais dont les navires sont prêts à s'y rendre. On trouve les transports de chalands de débarquement USS Denver (LPD-9),Duluth (LPD-6),Anchorage (LSD-36),Mount Vernont (LSD-39), le transport d'assaut amphibie USS Mobile (LKA-115) ainsi que les bâtiments de débarquement de chars USS Babour County (LST-1195) et Tuscaloosa (LST-1197).

Le 25 mars 1975, le Blue Ridge était mouillé à White Beach (Okinawa). Ordre est donné à une compagnie de marines d'embarquer à bord du navire de commandement pour un transport en direction de Da Nang afin de renforcer les défenses de la base.

Il s'agissait moins de défendre fermement la base que de se préparer à devoir évacuer de nombreux réfugiés, les sud-vietnamiens ayant travaillé pour les américains étant parfaitement conscients du sort qui les attendaient avec les communistes au pouvoir.

Le navire n'appareille que le 27 mais les marins comme les marines ne restèrent pas les bras croisés, se préparent à accueillir les réfugiés, apprenant des rudiments de vietnamien, s'exerçant à repérer d'éventuels saboteurs.

Alors que la situation au Sud-Vietnam se détériorait, la situation s'aggravait également au Cambodge. Ce n'était qu'une question de temps avant que le gouvernement cambodgien pro-américain ne succombe.

A partir du 10 avril, l'aéroport de Phnom-Penh était sous le feu de l'artillerie des khmers rouges ce qui rendait impossible l'utilisation d'avions pour évacuer le personnel diplomatique américain et tous ceux fuyant les hommes de Pol-Pot.

L'opération EAGLE PULL est déclenchée le 12 avril 1975 peu après 06.00 du matin. Douze hélicoptères CH-53 du squadron HMH-462 décollent de l'Okinawa. L'opération était gérée depuis le Blue Ridge qui après avoir débarqué ses marines redevient un véritable navire de commandement et de contrôle.

Dix-sept jours plus tard, les américains déclenchent à 10.51 le 29 avril 1975, l'opération FREQUENT WIND, l'évacuation de Saigon alors sur le point de tomber aux mains de l'armée nord-vietnamienne.  

Une nuée d'hélicoptères se précipitèrent sur tous les navires présents au large de Saïgon. Le Blue Ridge n'échappa pas à la règle. Dès qu'un hélicoptère était vidé, il était rapidement basculé par dessus bord pour faire de la place.

Cela ne suffisait pas toujours puisque rien que le 29 avril, cinq hélicoptères se crashèrent sur le navire, un autre s'écrasa en mer à proximité du navire de commandement, des éclats blessant un certain nombre de marins. On assista même à la collision en plein vol de deux hélicoptères sud-vietnamiens.

Le lendemain 30 avril 1975, l'ambassadeur des Etats-Unis évacua parmi les derniers, les marines étant les derniers à quitter ce morceau du territoire américain. C'était la fin de la guerre du Vietnam, un conflit de onze ans, un conflit qui à laissé et laisse encore des traces chez les américains.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl35
Le Blue Ridge et le mont Fuji

En juillet 1976, il est victime à San Diego d'un incendie sans gravité dans la zone de stockage des véhicules.

En décembre 1979, le croiseur léger USS Oklahoma City (CLG-5 ex-CL-91) de classe Cleveland est désarmé, laissant la 7ème flotte sans navire-amiral. Cette lacune est comblée en le remplaçant non pas par un autre croiseur mais par le Blue Ridge qui installe ses quartiers à Yokosuka.

Du 21 juillet 1979 au 30 juin 1984, le Blue Ridge et d'autres navires participèrent à l'opération BOAT PEOPLE, la récupération des vietnamiens fuyant le pays.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl36
Le Blue Ridge à quai

C'était un véritable calvaire, les boat people prenant la mer sur des coquilles de noix à la merci des pirates pullulant en mer de Chine méridionale.

Le navire-amiral de la 7ème flotte reçut l'Humanitarian Service Medal pour son action. C'est ainsi que le 6 octobre 1980 il embarqua 91 (54+37) boat people retrouvés sur deux petites embarcations alors qu'il traversait la mer de Chine méridionale. Le 15 mai 1984, 35 réfugiés vietnamiens sont récupérés à 350 miles nautiques au nord-est de Cam Ranh Bay.

De janvier 1980 à décembre 1982, le Blue Ridge est déployé dans l'Océan Indien et la Méditerranée.

En janvier 1986, il participe au 75ème anniversaire de la Royal Australian Navy (RAN), la marine royale australienne.

De septembre à novembre 1986 et de février à avril 1988, le Blue Ridge participe à des déploiements en Extrême-Orient.

En mai 1989, le Blue Ridge accompagné de deux autres navires visite Shanghai. C'est la première escale dans ce port depuis 40 ans et seulement la deuxième visite de navires militaires américains depuis la proclamation de la République Populaire de Chine.

Du 28 août 1990 au 24 avril 1991, le USS Blue Ridge (LCC-19) fût déployé au Moyen-Orient dans le cadre des opérations DESERT SHIELD/DESERT STORM soit les parties défensives et offensives de la première guerre du Golfe.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl37
Le Blue Ridge en compagnie du pétrolier ravitailleur USNS Walter S. Diehl (T-AO-193) et le ravitailleur rapide USNS Richard E. Byrd (T-AKE-4)

En juillet 1996, le navire de commandement fit escale à Vladivostok pour le 300ème anniversaire de la marine russe créée en 1696 par Piotr Veliky plus connu sous le nom de Pierre le Grand.

Outre ses missions de commandement, le Blue Ridge participe chaque année à de nombreux exercices, des exercices internes à la marine américaine mais aussi avec des marines étrangères comme en 2009 où il participe à l'exercice ANNUALEX 21G (Exercice Annuel 21G) avec la marine japonaise et un PASSEX avec la marine française.

En 2011, il participa à l'opération TOMODACHI, l'opération de secours déclenchée suite au tremblement de terre et au tsunami, catastrophes naturelles qui entraînèrent la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Il embarqua du matériel à Singapour pour le déposer au Japon même si entre-temps il reçut l'ordre de rallier Okinawa pour embarquer l'état-major de la 7ème flotte chargé de coordonner l'aide américaine à son allié japonais. On vit même l'orchestre de la 7ème flotte jouer pour les victimes et les survivants du tsusnami.

Initialement il était prévu de désarmer le Blue Ridge et son sister-ship en 2013 mais les projets successivement baptisés JCCS (Joint Command Control Ship), JCC(X) et LCC(R) qui auraient du utiliser soit la coque des San Antonio ou celle des ravitailleurs classe Lewis & Clark ont été abandonnés pour des raisons budgétaires. Les Blue Ridge pourraient donc rester en service jusqu'en 2029 voir 2039.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl38
Le Blue Ridge à la mer en compagnie d'un Seahawk

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 9960
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Empty
MessageSujet: Re: AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini)   AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) EmptyDim 18 Aoû 2019, 16:14

Le USS Mount Whitney (LCC-20)
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo14
Le USS Mount Whitney (LCC-20) à Naples son port d'attache

Présentation
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo13
Le Mount Whitney en construction

-Le USS Mount Whitney (LCC-20) est mis sur cale aux chantiers navals Newport News Shipbuilding & Drydock de Newport News (Virginie) le 8 janvier 1969 lancé le 8 janvier 1970 et commissioned le 16 janvier 1971.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Mount_10
Le Mount Whitney

Le sister-ship du Blue Ridge est le premier navire à porter le nom de ce sommet de la Sierra Nevada en Californie, sommet qui culmine à 4421m. C'est le plus haut sommet de la partie conttinentale des Etats-Unis.

Carrière opérationnelle
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo15
Home Sweet Home !

Après sa mise en service ou plutôt son commissionnement, le navire effectue sa mise en condition opérationnelle en mer des Caraïbes, mouillant régulièrement jusqu'en avril en baie de Guantanamo, la seule base américaine en plein pays communiste.

De 1971 à 2005, le Mount Whitney servit de navire de commandement au profit de la Flotte de l'Atlantique ou 2ème flotte mais aussi au profit du COMSTRIKFLTLANT, la force de frappe Atlantique de l'OTAN.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo16
Un navire de commandement à quai

En septembre 1972, il est déployé pour l'exercice STRONG EXPRESS dans l'Atlantique Nord, exercice qui se double d'autres manœuvres baptisées BLUE NOSE.

Il est présent en Méditerranée de mai à juin 1973 et de septembre à novembre 1973.

Après s'être entraîné dans les Caraïbes en mai/juin 1976, le navire de commandement est déployé dans l'Atlantique Nord de juillet à décembre 1976. Il participe aux célébrations du bicentenaire de l''indépendance américaine à New York en juillet 1976.

Il est à nouveau déployé dans l'Atlantique Nord de juin à novembre 1977 et de septembre à novembre 1978. Il subit son premier grand carénage de juin à décembre 1979.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo17
Somewhere under the rainbow......

De février à octobre 1982, il participe à des manœuvres BLUE NOSE, franchissant le Cercle Glacial Arctique ce qui comme pour le passage de la Ligne (l'équateur) était l'occasion de cérémonies d'initiation. Il est à nouveau dans l'Atlantique de mars à mai 1983, de janvier à avril 1984 et en janvier 1986.

En 1994 lors de l'exercice FLEETEX 2/94 «George Washington», le sous-marin argentin San Juan tragiquement disparu le 17 novembre 2017 (et retrouvé seulement un an plus tard le 16 novembre 2018) parvient sans être détecté à pénétrer l'écran américain et à couler le Mount Whitney.

La même année, le USS Mount Whitney (LCC-20) est déployé au large d'Haïti, abritant l'état-major du Lieutenant General Hugh Shelton, le commandant du 18ème Corps d'Armée Aéroporté qui était à la tête de la Task Force combinée gérant l'opération UPHOLD DEMOCRACY.

C'était une intervention pour faire respecter l'élection de Jean Bertrand Aristide qui avait été chassé du pouvoir par les militaires alors qu'il avait remporté les premières élections libres organisées suite au long règne de «Papa Doc» et de «Baby Doc», les Duvalier père et fils (et ne pas oublier de préciser qu'en 2004 ce même Aristide sera chassé du pouvoir après avoir lui aussi succombé aux sirènes de la dictature).

Le 12 novembre 2002, le Mount Whitney est déployé dans la zone de responsabilité (Area of Responsability) du Central Command pour participer à l'opération ENDURING FREEDOM, l'opération déclenchée par les américains suite aux attentats du 11 septembre 2001.

Le LCC-20 abrita l'état-major de la Combined Joint Task Force-Horn Africa (Force occasionnelle combinée de la Corne de l'Afrique). Durant ce déploiement il embarqua des éléments de la 2ème division de Marines et de la 2nd Marine Expeditionary Force (2nd MEF), des unités basées à Camp Lejeune en Caroline du Nord.

De janvier à août 2003, le navire de commandement est déployé en Méditerranée mais aussi au large de l'Afrique de l'Ouest.

En 2004, des civils du Military Sealift Command (MSC) sont intégrés à l'équipage même si le navire de commandement reste un navire de l'US Navy, conservant la désignation USS et n'adoptant pas (encore ?) la désignation USNS. L'équipage à cependant été reduit passant de 600 à environ 335 hommes (146 marins militaires et 157 civils).

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo19
Changement de commandement : exit La Salle bonjour Le Mount Whitney

En février 2005, il quitte Norfolk son port d'attache depuis 1971 pour Gaète près de Naples, remplaçant le USS La Salle (AGF-3) comme navire-amiral de la 6ème flotte. Il assure aussi le commandement de l'Afloat Command Platform (ACP) de la Naval Striking and Support Forces NATO (STRIKFORNATO).

En août 2008, il est déployé en mer Noire dans le cadre de l'opération ASSURED DELIVERY, une opération d'aide humanitaire au profit de la Géorgie suite à la guerre russo-géorgienne. Il est le premier navire otanien à accéder au port de Poti en Georgie.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo18
Le USS Mount Whitney (LCC-20)

Le 6 novembre 2008, les autorités ukrainiennes lui refusèrent l'accès au port de Sébastopol officiellement pour non présentation de documents douaniers mais on peut penser qu'il s'agit d'une protestation contre l'OTAN.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo20
Le USS Mount Whitney (LCC-20) (bis)

A partir du 19 mars 2011, le Mount Whitney est déployé en Méditerranée suite au vote par le Conseil de Sécurité des Nations Unis de la résolution 1973 qui imposait une zone d'interdiction aérienne au dessus de la Libye. Le LCC-20 accueille l'état-major de l'amiral Samuel J. Locklear qui assurait le commandement de l'opération ODYSSEY DAWN.

De février à avril 2013, le vétéran est immobilisé aux chantiers navals San Giorgio del Porto à Gênes pour un carénage de deux mois.

Le 31 janvier 2014, le USS Mount Whitney (LCC-20) quitte Gaète en compagnie de la frégate USS Taylor (FFG-50). Il rallient la mer Noire et s'y déploient en raison des jeux olympiques d'hiver organisés à Sotchi.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo21

A partir de janvier 2015, le navire de commandement est immobilisé aux chantiers navals Viktor Lenac de Rijeka (Croatie) pour des travaux d'entretien et de refonte pour permettre au navire rester en service jusqu'en 2039 (Des travaux avaient déjà été effectués en 2011).

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo22

Un incendie éclate le 31 juillet 2015 mais les dégâts sont in fine limités, le sinistre ayant été circonscrit par l'équipage et par la brigade de pompiers du chantier naval.

Le 30 juin 2016, il fit escale dans le port lituanien de Klaipeda avant au mois d'octobre de relâcher à La Sude, le grand port crétois où les navires de l'OTAN faisaient régulièrement relâche.

De janvier à octobre 2017, le navire de commandement retrouve les chantiers navals Viktor Lenac pour de nouveaux travaux d'entretien et de modernisation.

En septembre 2018, le Mount Whitney relâche à Thessalonique dans le cadre de la 83ème foire internationale de Thessalonique où les Etats-Unis était le pays invité d'honneur.

Du 25 octobre 2018 au 7 novembre 2018, il est le navire de commandement pour le grand exercice otanien TRIDENT JUNCTURE.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo23

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 9960
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Empty
MessageSujet: Re: AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini)   AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) EmptyLun 19 Aoû 2019, 14:08

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl39

Déplacement : standard 16790 tonnes pleine charge 19290 tonnes

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_mo24

Dimensions : longueur hors tout 193.98m (176.80m entre perpendiculaires) largeur hors tout : 32.90m (25.30m à la flottaison) tirant d'eau : 8.80m

Propulsion : deux turbines à engrenages General Electric alimentées en vapeur par deux chaudières Foster Wheeler (42.3kg/cm² 467°) développant 22000ch et entraînant une hélice

Performances : vitesse maximale 23 nœuds distance franchissable 13000 miles nautiques à 16 noeuds

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) An_sps12
radar SPS-67

Electronique : un radar de veille surface SPS-67(v)3,  un radar de veille surface et de navigation SPS-73 (Mount Whitney) ou SPS-64 (Blue Ridge), un radar de veille air SPS-40 (uniquement sur le LCC-20),un IFF UPX-29, un brouilleur détecteur SLQ-32(v)3, quatre lance-leurres Super RBOC Mk 36, un bruiteur remorqué SLQ-25 Nixie,un TACAN URN-25, un système de direction de combat JMCIS (+ liaison 11 et 16).

La mission de commandement et de contrôle explique la présence de nombreux systèmes d'aide à la décision.

On trouve un système pour la défense aérienne à la mer avec l'Area Air Defense Commander (AADC), un système pour les opérations amphibies avec l'Amphibious Command Information System (ACIS), un système de gestion des opérations navales avec le Maritime Command Control and Information System (MCCIS), un système d'exploitation du renseignement le Naval Intelligence Processing System (NIPS) et un système d'aide au commandement, le Naval Tactical Command System-Afloat (NTCS-A). On trouve également un labo de développement photo et une salle de reproduction de documents.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl40
Le Blue Ridge tout comme son sister-ship sont équipés de nombreux systèmes de communication

Les systèmes de communication sont particulièrement étoffées avec des systèmes de transmission par satellite SRR-1, WSC-3,WSC-6 et USC-35. On trouve également une antenne de réception des données météos par satellite SMQ-6.

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Canon_46
Affût double de 76mm à bord du porte-avions USS Bennington (CV-20)

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Rim-7_14
Lancement d'un missile surface-air courte portée Sea Sparrow

Armement : (origine) deux affûts doubles de 76mm Mk 33 deux lanceurs octuples Mk 25 pour missiles surface air Sea Sparrow débarqué en 1993(actuel), deux systèmes anti-missiles Phalanx Mk 15 embarqués en 1985/87, deux canons de 25mm Mk 38 et six à huit mitrailleuses de 12.7mm

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Systzo14
Actuellement le système Phalanx (ci-dessus) est complété par des canons de 25mm et des mitrailleuses de 12.7mm
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Canon_47
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Mitrai15

Aviation : Plate-forme mais pas de hangar

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl41

Drome : deux LCVP et trois LCPL

AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Uss_bl42

Equipage : (origine) 52 officiers et 790 hommes. On trouve également des logements pour un imposant état-major composé de 127 officiers et 126 hommes mais aussi pour 210 marines.

Le Mount Whitney dispose d'un équipage réduit en partie composé de membres du MSC (146) complété par des marins militaires (157) soit 303 hommes. Les deux navires possèdent un état-major de 170 hommes.

FIN

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://clausuchronia.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Empty
MessageSujet: Re: AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini)   AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
AMPHIBIOUS FORCE COMMAND SHIP (LCC) CLASSE BLUE RIDGE (Fini)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» USS Blue Ridge LCC-19 - Trumpeter 1/700
» Biographie d'une dresseuse qui a la classe: Blue/Green/Leaf/Olga.
» LES SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE COLLINS
» [LIEN] microsd 8 GO classe 6 à prix gratos
» Flex Force Big Talkin'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Amérique :: Etats Unis-
Sauter vers: