AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La stabilité du navire par la pratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3110
Age : 36
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: La stabilité du navire par la pratique   Dim 10 Jan - 6:50


affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2081
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: La stabilité du navire par la pratique   Dim 10 Jan - 9:49

Ah, les c....! lol!
Euh...j'avais ma gamelle dans la cabine! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10006
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: La stabilité du navire par la pratique   Dim 10 Jan - 11:27

Takagi a écrit:
: affraid:
La détresse de la pelleteuse se manifeste par le dernier geste de son bras… Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2081
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: La stabilité du navire par la pratique   Dim 10 Jan - 12:52

Concernant l'attribution du titre de TdC (Asshole), sont à égalité le conducteur de la pelle, qui est sensé connaitre son engin et ses spécificités (avec le moteur et le contrepoids, à l'arrière, il ne faut pas être grand clerc pour comprendre qu'il va y avoir un problème) et le "chef d'équipe", qui donne les ordres (il sera, d'ailleurs, puni par un magnifique coup de godet dans la tronche avant de se jeter, courageusement, parmi les premiers, à la baille!)... en plus, il y avait du fond, comme le confirme l'émouvant geste d'adieu (relevée par Dahlia Bleue) de l'innocente pelle. Il ne manquait plus que l'orchestre pour nous faire un remake pas trop cher du naufrage du Titanic, mais sans glaçon!
Cà ne m’étonne pas plus que çà ; dans ces contrées exotiques ou semi-exotiques, le principal problème, pour un chef de chantier occidental ou "formé à notre école", est d'essayer d'éviter, quotidiennement, ce genre de geste de bravoure.  Les autochtones ont tendance à avoir une confiance démesurée dans la technologie, sont capables de ruiner un moteur Cummings ou Cat, en 48 h, rincer une transmission hydraulique, en 24 h, retourner sur le toit, une pelle, une dragline, ou un pousseur de 40 tonnes, en deux  temps, trois mouvements!
L'arborigène est loin d'être incompétent, juste qu'il n'a pas la même notion du risque qu'un occidental. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La stabilité du navire par la pratique   

Revenir en haut Aller en bas
 
La stabilité du navire par la pratique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les problèmes de stabilité des navires japonais de 1931
» Tirant d'eau
» Stabilité d'un bateau et modification d'un plan.
» La stabilité ? Mais c’est très simple…
» Courbe de stabilité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: La Cambuse-
Sauter vers: