AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 29 mars 1941; la bataille du Cap Matapan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15827
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: 29 mars 1941; la bataille du Cap Matapan   Mer 26 Mar 2014, 18:50

La bataille du Cap Matapan qui s'est déroulée les 28 et  29 mars 1941 mit aux prises la marine italienne et la Royal Navy au large du cap Matapan au sud du Péloponnèse; les italiens font le siège de Malte base navale et aérienne britannique, d’où ceux ci peuvent facilement attaquer les convois de l'Axe  vers la Libye; les britanniques soutiennent  la résistance grecque  face à l'attaque italienne commencée en octobre 1940, en envoyant des convois au départ d'Alexandrie leur base principale en Méditerranée vers le Pirée; les italiens décident donc d'envoyer leur flotte attaquer les convois britanniques.

Sur le papier, la flotte italienne est largement supérieure à l'escadre britannique en Méditerranée; les italiens disposent de deux cuirassés modernes de 35 000 tonnes; de 7 croiseurs lourds; de nombreux croiseurs légers et destroyers plus rapides que les britanniques,tous bâtiments modernes.
Les britanniques ne peuvent aligner qu'un porte-avions le Formidable; 3 cuirassés anciens le Barham, le Valiant et le Warspite du type Queen Elizabeth datant de la première guerre mondiale mais modernisés, sauf le Barham, et 9 destroyers.

Toutefois lors de l'affrontement qui a lieu le 28 mars entre les deux flottes le porte-avions Formidable va faire la différence; l'amiral Cunningham qui commande la flotte britannique envoie les avions torpilleurs du Formidable à l'attaque du cuirassé Vittorio Veneto qui échappe de peu aux torpilles; l'amiral Iachino qui commande la flotte italienne se replie; les bombardiers-torpilleurs britanniques les poursuivent; le cuirassé Vittorio Veneto est atteint par une torpille, qui l'oblige à ralentir à 12 nœuds le croiseur lourd Pola est stoppé par une torpille dont l'explosion a noyé ses machines; l'amiral italien détache la 1er division de croiseurs pour soutenir le Pola en détresse.

La suite de la bataille va se passer dans la nuit du 28 au 29 mars 1941; les croiseurs lourds Zara et Fiume attendent le Pola pour lui venir en aide; ils n'ont pas de radars, aussi n'ont'ils pas vu venir les cuirassés de l'amiral Cunningham; le Warspite, le Valiant et le Barham qui les surprennent, en pleine nuit, les projecteurs les illuminent brusquement; les croiseurs sont proprement exécutés à coups de 380 mm; le Pola toujours immobilisé et les contre torpilleurs de l'escorte, les Alfieri et Carducci sont coulés par les torpilles des destroyers britanniques Jervis et Nubian; le cuirassé Vittorio Veneto sera lui sauvé par la nuit, les avions du Formidable ne le retrouvant pas.
L'amiral Iachino arrivé à Tarente apprit par la radio, la perte de 5 de ses navires.


Les trois croiseurs italiens coulés à Matapan photographiés à Naples en 1938; en partant du premier plan: le Fiume; le Zara et le Pola.


Une autre vue de ces trois croiseurs à Naples en 1938, le quatrième à gauche est le Gorizia; la classe est au complet.


Leur vainqueur, le porte-avions HMS Formidable

Cette victoire totale pour les britanniques alors que la supériorité navale semblait acquise aux  italiens, est à mettre à l'actif de leur unique porte-avions et de leurs radars, l'un et les autres  manqueront aux italiens pratiquement jusqu’à la fin de la guerre; un essai de radar sera bien tenté par ces derniers en 1942; mais il est déjà trop tard.

Caractéristiques des croiseurs du type Zara:
11500 tonnes à 11900 tonnes; 14200 tonnes à 14600 tonnes en pleine charge
(10 000 tonnes déclarés officiellement)
dimensions: L 182,82 m; l. 20,62 m; tirant d'eau 6,15 m
puissance : 95 000 cv; vitesse 32 nœuds
machines turbines à en grenages Parsons; 8 chaudières Yarrow; 2 hélices; mazout 2 200 tonnes
effectif: 30 officiers et 800 hommes
protection: ceinture cuirassée de 150 mm au plus fort; pont blindé de 70 mm; tourelles 150 mm
Armement:
8 canons de 203 mm
12 canons de 100 mm
8 x 37 mmAA
8x 13,2 mmAA
1 catapulte;2 avions
Zara est mis sur cale en 1929 à La Spezia; lancé le 27 avril 1930; en service en  octobre 1931
Fiume est mis sue cale en 1929 à Trieste; lancé le le 27 avril 1930; en service en novembre 1931
Pola est mis sur cale en 1931à Livourne; lancé le 5 décembre 1931; en service en décembre 1932
Le quatrième croiseur de la classe,le Gorizia dut à des travaux d'entretien à la Spezia de ne pas participer à la bataille du Cap Matapan.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5190
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: 29 mars 1941; la bataille du Cap Matapan   Mar 15 Avr 2014, 07:54

quand on voit le nombre d'avions du Formidable impliqués dans l'attaque du VV (cinq) on comprend vraiment la différence de conception du rôle du p-a d'escadre entre britannques et américains.

Les britanniques font jouer au p-a un véritable rôle de soutien à la flotte alors que les américains et les japonais qui même en mi-41 disposent de p-a plus grands envisagent déjà l'idée des raids de grande ampleur engageant 70 à 100 avions.

La doctrine britannique n'a pas évolué encore et la dimension de son aéronavale paie les années d'entre deux guerre où c'est l'AIR MINISTRY qui décide en matière d'aviation.
Le p-a britanniques ont un rôle essentiellement de couverture leur pouvoir offensif est faible.

Tarente c'est 21 avions dont une douzaine de torpilleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 750
Age : 45
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: 29 mars 1941; la bataille du Cap Matapan   Mar 15 Avr 2014, 08:58

perso je pense que les brits avaient raison pour leur PA, plus petit, mieux blindé, car travaillant beaucoup plus pres des côtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15827
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: 29 mars 1941; la bataille du Cap Matapan   Mar 15 Avr 2014, 09:04

Cela ne donne que plus de valeur aux succès britanniques; Tarente; Matapan; le Bismarck; Tirpitz; sont des prouesses individuelles d'aviateurs, alors que les américains font ployer l'ennemi sous le nombre; à combien se sont ils mis pour couler le Yamato?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5190
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: 29 mars 1941; la bataille du Cap Matapan   Mar 15 Avr 2014, 11:54

le Yamato n'est pas vraiment un bon exemple en ce sens que sa mise à mort est l'illustration de l'aboutissement d'une stratégie payante : celle de la supériorité aéronavale.
Dans le n°14 de LOS on pourra se rendre compte que malgré quelques tergiversations de son supérieur direct Mitscher ne prendra aucun risque et enverra les appareils de 3 task groups règler son compte à "l'imprudent" pour la perte de seulement 10 avions dont certains soufflés par l'explosion du cuirassé. A noter que le Yamato chavirera en ayant encaissé autant de torpilles que le Scharnhorst lors de la bataille du Cap Nord ni plus ni moins ...

A la guerre l'important c'est de gagner le reste (savoir si c'était chevaleresque, si on était à un contre un ou à force égale) c'est de la littérature ...

En Méditerranée les Swordfish et les Albacore ne seront jamais opposé à une aviation de chasse de couverture, le VV et le Bismarck sont seuls quand ils sont attaqués ...
Le Tirpitz est tanqué comme un tacot dans la vase lors des attaques et si mes souvenirs sont bon le nombre des appareils engagés est important et là encore aucune couverture de chasse...

En revanche le contre exemple parfait c'est Midway les SBD de l'Enterprise arrivent au dessus de la 1ere division de p-a les différentes sections se gênent la plupart des avions foncent en désordre sur le Kaga, seule la section Best pique sur l'Akagi, 3 avions une bombe au but un near miss un manqué un p-a hors de combat ... çà tient à peu de chose une vistoire !

Pour ce qui est des anglais leur conception du porte-avions est effectivement particulière avec un blindage de pont d'envol sensé résister aux bombes de 500 kg ...

Les anglais reconditionnent leurs avions dans les hangars là où les américains les recondionnent sur le pont d'envol. Les britanniques pratiquent ainsi traditionnellement pour soustraire avions et personnels aux conditions météo de l'Atlantique et de la Mer du Nord.
Les Américains on vite compris qu'avec des avions quasiment en permanence sur le pont d'envol pas besoin de blinder celui-ci, mieux vaut compter sur une industrie capable de remplacer rapidement les avions et une conception du p-e en superstructure permettant une remise en oeuvre rapide. Chez les Britanniques pour protéger les avions on blinde les ponts d'envol ceci d'autant plus que l'emploi en Méditerranée est des plus dangereux au regard de l'aviation italienne (croit-on, en fait ce sera le X Fliegerkorps qui sera le bourreau des p-a britanniques)

A ceci plusieurs bémols

-le pont blindé des Illustrious apprécie très modéremment les bombes de 500 kg celui de l'Illustrious sera percé le 10 janvier 1941 le Formidable subira lui-aussi de très graves dommages en Méditerranée
-ces structures sont très longues et couteuses à réparer les immobilisations durent des mois et encore dans des chantiers américains ...
-le poids du blindage, l'agencement de l'achantillonnage limitent fortement les capacités aéronautiques 33 avions sur un Illustrious là où même le Wasp pourtant considéré comm petit en emport 72; les hangars sont bas de plafond et interdisent l'emport de gros appareils sauf à imaginer de complexes mécanismes de pliage des ailes
-le pont d'envol structurel des Illustrious fatique avec les avaries en 45 la poutre navire de l'Illustrious est vrillée suite aux avaries subies dans sa carrière (notamment les fortes chaleurs des incendies qui ont affaiblie la structure) certaines portes étanches ne ferment plus et la vitesse est limitée de mémoire à 23 noeuds ...

Au niveau des doctrines d'emploi les anglais attendront 44/45 pour commencer à imaginer un emploi opérationnel en autonomie pour leurs p-a, auparavant (avec des amiraux comme AB Cunningham) le p-a est encore au soutein des cuirassés voir des convois.

L'exemple typique c'est Pedestal en 42 3 p-a engagés deux se font torpiller alors que les p-a évoluent à vitesse réduite aux alentour du convoi au lieu d'évoluer à distance en couverture éloignée ...

Il y a de ce point de vue à l'époque une véritable différence doctrinale entre les Britanniques et les Américains et les Japonais même si à Tarente les Brits vont réaliser en avant première un coup de maître (mais les japonais étudient déjà ce genre de raid sur les rades de Manille, Pearl Habour et même Vladivostok ...).

Les Britanniques qui ont imaginé le p-a, la catapulte hydraulique, l'îlot ... sont en retard en 1940/41 car ils n'ont pas mis en place les structures administratives nécessaire à promouvoir l'arme aéronavale (pas de production d'appareils dédiés, peu de crédits, trop peu d'officiers supérieurs issus de l'arme, pas d'influence dans les cercles de décision).

Celà se paye et c'est seulement en 44 qu'ils pourront créer des task groups avec le plus souvent d'ailleurs des appareils de fabrication américaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 29 mars 1941; la bataille du Cap Matapan   

Revenir en haut Aller en bas
 
29 mars 1941; la bataille du Cap Matapan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 29 mars 1941; la bataille du Cap Matapan
» [ARTICLE] BATAILLE DU CAP MATAPAN (28 MARS 1941)
» T-26 modèle 1933 - Bataille de Smolensk 1941
» 27 mai 1941...
» [Article] BATAILLE DE SAVO (8-9 AOUT 1942)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: