AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'AVENIR DE L'EUROPE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Ven 07 Oct 2011, 10:31

Je termine, j'ai parlé de M. Asselineau, ex inspecteur général des finances. Voici une conférence qu'il a tenu dans laquelle sont résumés tous les points imposant la sortie de l'Europe. Cela permet une bonne explication, condensé, des problèmes que posent l'Europe. Bon, je dit condensé, mais la vidéo dure 3 heures, ménagez vous du temps.
Pourquoi tout ce temps? Tout simplement car il s'agit d'un travail sérieux, argumenté avec des sources et que ma foi, cela prend du temps.

J'aurais aimé trouver le même genre de video, argumenté et structuré, sur les raisons qui nous poussent à rester dans l'europe, mais hélas... Les européistes sont pour la plupart juste bon à jeter des anathèmes en quelques minutes sur le plateau de canal plus.

Enfin, voila la video:
http://www.dailymotion.com/video/xill5a_u-p-r-les-10-raisons-qui-imposent-de-sortir-de-l-europe_news
Revenir en haut Aller en bas
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11724
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Ven 07 Oct 2011, 11:13

bonjour
je viens de jeter un coup d'œil sur ce document. cela semble vraiment intéressant. merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Ven 07 Oct 2011, 15:13

Pour faire simple, la France a 2 problèmes :

- un très gros déficite commercial

- une dette élevé





L'Allemagne étant dans l'UE et l'Eurogroupe, vouloir imputer la responsabilité du déficite à l'Euro, c'est au mieux une bétise, au pire un mensonge.



La Dette - qui est, il est utile de le rappeler un excès de dépenses de la Nation (Etat, collectivités territoriales, Sécu... donc piloté par des élus donc la population en démocratie) par rapport aux recettes - est en Euro. Sortir de l'Euro ne réduirait pas la Dette, au contraire puisque le seul interet d'en sortir, ce serait pour dévaluer, elle serait juste multiplié automatiquement par le coef. de dévalualion. Un peu con, non ? Confused



Si on "ferme" les frontières aux importations, la logique veut que cela soit réciproque. Donc, on peut se poser la question de l'avenir d'Airbus et de tout le secteur aéronautique, les Chantiers de l'Atlantique (combien de paquebot construit pour un armateur français ces dix dernières annnées ?), les géants du BTP (Bouygues - sa filliale Colas est le n°1 mondial de construction d'infrastructure routière -, Eiffage et Vinci), mais aussi DCNS (plus de vente à l'export, dont surcout important voire inviabilité économique pour la construction de sous-marin) ect ect. Donc en fait de retour à l'autonomie, cela soit augmenteré nos importations, soit détruierait l'industrie française, voire sans doute les 2. Un peu con, non ?



Donc, finalement, la seule solution réaliste, c'est de remettre de l'ordre dans les finances publiques françaises, ce qui ne dépend ni de l'Euro, ni de l'UE, ni de l'économie mondiale mais bien des Français, lors des élections (Nationales, locales ou paritaires).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gros Ventre
Quartier Maître 2eme classe
Quartier Maître 2eme classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 340
Age : 54
Ville : Lévignac
Emploi : responsable de conduite
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Ven 07 Oct 2011, 16:03



Je pense que se serait une bêtise de sortir de Europe , pour faire face à des pays comme la Chine , l'Inde et d'autres pays émergent ce n'est pas seul que la France pourra s'en sortir , c'est en étant unis à Europe , après le tout est de rester ferme face à ces pays en matière de coût de revient des marchandises et les taxés plus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Ven 07 Oct 2011, 19:17

Citation :
La Dette - qui est, il est utile de le rappeler un excès de dépenses de la Nation (Etat, collectivités territoriales, Sécu... donc piloté par des élus donc la population en démocratie) par rapport aux recettes - est en Euro

Faux, sur notre dette actuelle de 1500 milliards d'euro, 1300 milliards proviennent des taux d'interets cumulés des prêts. Bref, ce ne sont pas des dépenses de l'Etat. D'ailleurs, ce qu'emprunte l'Etat pour ses dépenses est resté stable ces 50 dernières années en variant entre 150 et 350 milliards d'euro.
D'ailleurs, le pays qui dépense le plus dans le domaine social, c'est la Suède, le pays qui se porte le mieux en Europe.

Citation :
l'Euro ne réduirait pas la Dette, au contraire puisque le seul interet d'en sortir, ce serait pour dévaluer, elle serait juste multiplié automatiquement par le coef. de dévalualion. Un peu con, non ?


Lorsque l'Euro était à la parité avec le dollars l'économie française était compétitive. Il ne s'agit pas d'une dévaluation énorme. Si nous mettions notre franc à 0.9 ou 0.8 dollars notre économie serait largement assez compétitive. En la rendant compétitive, le chiffre de nos exportations pourrait enfin, pour la première fois depuis 6 ans passer au dessus de celui de nos importations. Cela étant, je ne suis pas comme M. Asselineau économiste, mais il y en a plein à la banque de France qui savent très bien jouer, comme l'ont fait ceux de la banque de suède, avec l'inflation et la récession pour relancer la machine.

Citation :
Si on "ferme" les frontières aux importations, la logique veut que cela soit réciproque.

Mais qui parle de fermer? Juste de mettre une protection douanière sur certains points.

Citation :
Donc, on peut se poser la question de l'avenir d'Airbus et de tout le secteur aéronautique

Je rappelle que l'A380 est composé pour moitié de pièce provenant d'industriels en dehors de la zone euro. Il faudra continuer à acheter ces pièces si nous voulons pouvoir le produite...
Et je rappelle aussi que 30% des pièces du dernier né de Boeing, le 787 sont produites par des entreprises françaises.

Citation :
Chantiers de l'Atlantique (combien de paquebot construit pour un armateur français ces dix dernières annnées ?),

Si on a le savoir faire, ils continueront à l'acheter, comme les magnats du pétrole continuent à acheter des mercedes, même si leur prix grimpe de 30%.

Citation :
Donc en fait de retour à l'autonomie, cela soit augmenteré nos importations, soit détruierait l'industrie française, voire sans doute les 2. Un peu con, non ?


Il faut choisir, c'est soit l'un soit l'autre. Cela étant, je me demande comment nous vivions dans le passé... Et on se demande aussi comment vivent les autres pays. La corée du sud à des frontières, pourtant elle continue à vendre, le Japon aussi, mais nous non. Si nous revenons au frontières alors, c'est l'apolaclypse. Il va vraiment falloir m'expliquer un jours...

Citation :
Donc, finalement, la seule solution réaliste, c'est de remettre de l'ordre dans les finances publiques françaises, ce qui ne dépend ni de l'Euro, ni de l'UE, ni de l'économie mondiale mais bien des Français, lors des élections (Nationales, locales ou paritaires).

C'est là que tu te trompes. L'article 123 du traité de lisbonne interdit aux états d'emprunter à des banques centrales. Moralité, l'ensemble de la monnaie actuelle est de la monnaie scriptural, de l'argent issu des prêts des banques commerciales. Comment veux tu remettre de l'ordre dans ces conditions? Tant que l'Etat se privera de son droit régalien de battre monnaie, cela ne pourra jamais changer car la monnaie scripturale, par définition disparait avec le temps. Donc il faut sans cesse allimenter la machine avec de nouveaux emprunts, sous peine de ne plus avoir assez d'argent et de se retrouver en récession.

Citation :
Je pense que se serait une bêtise de sortir de Europe , pour faire face à des pays comme la Chine , l'Inde et d'autres pays émergent ce n'est pas seul que la France pourra s'en sortir

Pourquoi? Non de dieu, au nom de quel argument rationnel la France ne pourrait elle pas s'en sortir. Il faut arrêter maintenant ce genre de commentaire qui ne sont fondés sur strictement rien. C'est du vent, de l'anathème, et ça n'a pas sa place dans un débat.
Et tant bien même ce serait vrai, en quoi l'europe nous permettrait-elle d'atteindre plus facilement cet objectif que la Francophonie? Pourquoi la création d'une communauté des pays de langue francophone, pays avec lesquels nous avons des liens forts, des liens historiques, serait elle plus illégitime que la création de l'UE avec des pays avec lesquels nous n'avons aucun liens?

Mais je t'invite, cher Requin et toi aussi cher Gros Ventre, à visionner la video que je vous ai donné. Vous allez comprendre combien vos arguments sont faux. Il explique beaucoup mieux que moi. Alors certes, ce n'est que l'analyse d'une personne, mais:
1) c'est au moins une analyse et non du vent
2) j'attend l'analyse qui prouvera le contraire
Revenir en haut Aller en bas
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11724
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Ven 07 Oct 2011, 19:38

bonsoir
je cite: "Donc, finalement, la seule solution réaliste, c'est de remettre de l'ordre dans les finances publiques françaises, ce qui ne dépend ni de l'Euro, ni de l'UE, ni de l'économie mondiale mais bien des Français, lors des élections (Nationales, locales ou paritaires)."

remettre de l'ordre dans les finances publiques me parait être une bonne idée; mais que les élections puissent changer quelque chose…
y croyez-vous vraiment ? depuis quelques décennies, un certain nombre de gouvernements se sont succédés, mais rien n'a changé !
quelle que soit leur "couleur", nos élus nous demandent toujours plus de sacrifices, mais se gardent bien de réduire leur train de vie.
des services publics sont privatisés, d'importants budgets sont revus à la baisse, mais on continue à dilapider les finances publiques en produisant un nombre toujours plus grand "d'assistés", et en organisant des "teufs" coûteuses.
ces excellentes méthodes ont fait leur preuves: on est systématiquement réélu; et n'est-ce pas là l'essentiel ?
germaniste, j'ai pu comparer la vision qu'ont les Allemands et les Français d'une même chose:
les premiers savent que l'argent public est le leur; les seconds croient qu'il n'appartient à personne et qu'il est normal d'en profiter et même d'en abuser.
en cela, nous avons les élus que nous méritons (enfin, la majorité d'entre-nous).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10335
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Relance…   Ven 07 Oct 2011, 21:06

warburton a écrit:
[…]remettre de l'ordre dans les finances publiques me parait être une bonne idée; mais que les élections puissent changer quelque chose… y croyez-vous vraiment ?[…]
en cela, nous avons les élus que nous méritons (enfin, la majorité d'entre-nous).
Les échanges et les avis exprimés ici sont plutôt positifs.
Et je constate qu'il est possible de discuter raisonnablement de sujets "sensibles", du moment que la courtoisie y demeure.

PS : @ warburton : Jusqu'à cet instant, je n'avais pas pris connaissance de la suite de cette conversation. Je comprends donc (mais avec retard) le sens du MP sur les risques de dérapages…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11724
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Sam 08 Oct 2011, 01:27

bonsoir
je constate - avec plaisir - que mes craintes se sont avérées non fondées. puisse cela durer ! je crois fermement que la confrontation d'avis opposés peut s'avérer plus fertile qu'un bêlant consensus. pour peu que l'on s'efforce, non seulement d'écouter, mais encore d'entendre, ce que l'autre dit.
la "pensée unique" (que nous devons à un régime, qui s'il ne fut guère contesté, était pour le moins contestable) est la négation de l'Intelligence, et de la Liberté.
liberté de pensée et liberté de parole, étaient (autrefois ?) des valeurs françaises. que sont-elles devenues ?
j'espère que ces débats nous permettront d'apprendre. je crains moins la contradiction que l'approbation ovine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Sam 08 Oct 2011, 10:23

H.Poirot a écrit:
Faux, sur notre dette actuelle de 1500 milliards d'euro, 1300 milliards proviennent des taux d'interets cumulés des prêts





C'est là que tu te trompes. L'article 123 du traité de lisbonne interdit aux états d'emprunter à des banques centrales. Moralité, l'ensemble de la monnaie actuelle est de la monnaie scriptural, de l'argent issu des prêts des banques commerciales. Comment veux tu remettre de l'ordre dans ces conditions? Tant que l'Etat se privera de son droit régalien de battre monnaie, cela ne pourra jamais changer car la monnaie scripturale, par définition disparait avec le temps. Donc il faut sans cesse allimenter la machine avec de nouveaux emprunts, sous peine de ne plus avoir assez d'argent et de se retrouver en récession.


Mais je t'invite, cher Requin et toi aussi cher Gros Ventre, à visionner la video que je vous ai donné. Vous allez comprendre combien vos arguments sont faux. Il explique beaucoup mieux que moi. Alors certes, ce n'est que l'analyse d'une personne, mais:
1) c'est au moins une analyse et non du vent
2) j'attend l'analyse qui prouvera le contraire



En vrac



Les intérêts viennent bien de capitaux empruntés il ne sont pas apparus comme par magie, CQFD... Boulet



Remettre de l'ordre, cela veut dire à terme ne plus avoir besoin de dépenser plus qu'il n'y a de recettes. Qu'on emprunte sur les marchés ou à la BCE, au final, cela revient au même, on dépense de l'argent que l'on a pas Boulet



"battre de la monnaie" au niveau national ou européen implique la même rigeur, sinon, cette monnaie ne vaut rien, c'est aussi simple que cela Boulet



La vidéo serait une explication faite par un patron d'une multinationale française, cela aurait un intérêt mais par un fonctionaire qu'y serait dans le Privé pour toucher plusieurs fois son salaire si il était réellement compétent en économie, cela n'en a pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Sam 08 Oct 2011, 12:08

Citation :
La vidéo serait une explication faite par un patron d'une multinationale française, cela aurait un intérêt mais par un fonctionaire qu'y serait dans le Privé pour toucher plusieurs fois son salaire si il était réellement compétent en économie, cela n'en a pas...

Pathétique. Comme tu ne sais absolument pas qui il est et que tu n'as pas envie de faire l'effort de l'écouter, alors tu le décrédibilise par sa profession. Il est, outre inspecteur général des finances, professeur à l'EMLV. Il y a des biographie de lui sur internet, il suffit de taper son nom...
Par ailleurs, lui ne cesse de citer ces grands patrons que toi tu n'as pas lu. Il dit d'ailleurs dans la video que nous serions bien avisés d'écouter ces grands patrons de temps à autre car c'est eux les premiers à faire le constat de la faillite de l'euro (il cite d'ailleurs dans la video a partir de 1h 13min et 45 sec un entretien de Louis Gallois publié dans le Figaro. Donc il s'appuit sur les déclarations d'un de ces grands patrions).
Mais je n'ai en fait même pas envie de répondre à ce genre de déclaration. De toute manière tu n'as pas envie de participer à ce débat. Cela fait 5 fois que j'explique la même chose. Je donne la conférence d'une personne qui explique cela bien mieux que moi. Tu n'as pas envie de faire l'effort d'écouter ces arguments, je n'ai plus envie de faire l'effort de débattre avec toi. De toute manière, tu as gagné, à cela je ne peux rien opposer de rationnel et d'argumenté.
Ce sera tout pour moi sur ce sujet. Jusqu'a évidement une intervention pertinent et non pas une réponse "en vrac" qui a pour seul argument de contester la légitimité d'une personne a parler d'un sujet.

J'ai trouvé cela, une video de vulgarisation qui permet de comprendre ce qu'est la dette publique:
http://www.youtube.com/watch?v=ZE8xBzcLYRs


Dernière édition par H.Poirot le Sam 08 Oct 2011, 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11724
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Sam 08 Oct 2011, 13:16

bonjour
je viens de voir la video. CQFD !
pour la suite, je voudrais faire une citation (empruntée à Monsieur Starshiy):

"Ecouter est une politesse qu'un homme d'esprit fait souvent à un sot que celui-ci ne lui rend jamais." [Adrien Decourcelle]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Sam 08 Oct 2011, 17:58

H.Poirot a écrit:
Il est, outre inspecteur général des finances, professeur à l'EMLV.



Nous sommes donc d'accord que ce n'est pas quelqu'un isssu d'un grand groupe industriel Rolling Eyes

C'est facile de donner des leçons quand on a jamais eu la moindre expérience pertinente de terrain... Boulet



Et avec une gestion comme celle de l'Etat français, les entreprises auraient fait faillite depuis longtemps... CQFD...



Encore une fois, l'Allemagne exporte plus qu'elle importe donc le pb n'est ni l'Euro, ni UE donc l'argumentation économique ne tient pas la route. J'ai rien contre Gallois mais force est de constater qu'EADS est loin d'être une entreprise en difficulté (si ce n'est par de mauvais choix nationaux sur des programmes militaires Rolling Eyes )



j'ai oublié ce matin mais augmenter les taxes douanières, c'est "fermer" la frontière, la réciproque empêcherait nos entreprises d'être compétives donc fini les grands groupes français. Soit il changerait le siège de pays, soit ce serait la faillite... Confused



Faudrait bien un jour comprendre que le Père Noel n'existe pas, pas plus que les solutions simplistes et miraculeuses Evil or Very Mad



Petit exemple de bonne gestion d'Etat : confier des locaux devenus inutiles à une société privé qui financera les travaux de rénovation (genre 250 millions d'Euros Rolling Eyes ) plutot que d'y installer des fonctionnaires dont on se demande comment il sont fait jusqu'ici sans ces locaux Rolling Eyes et que la facture soit réglé par l'Etat (en empruntant sur les marchés donc au final cela revient à encore plus cher ). Boulet



Sinon dévaluer de "seulement" 20%, cela fait quand même 300 milliards de dettes supplémentaires, drôle de solution pour sortir de la crise Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Sam 08 Oct 2011, 18:55

Edit: oh et puis non. Je n'ai rien a répondre. Je ne suis pas l'avocat de M. Asselineau, merci de le contacter si vous voulez attaquer sa légitimité à parler, et je n'ai pas envie pour la 5eme fois (une fois par page) d'expliquer la différence entre l'économie allemande et l'économie française, ma vision des frontières et la politique que je soutient dans sa globalité. J'attend un commentaire sérieux pour reprendre.
Je supprime donc ma précédente réponse.
Revenir en haut Aller en bas
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11724
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Mar 18 Oct 2011, 06:44

bonjour
désolé, souffrant, je n'ai pu voir ce document aussi vite que je l'aurais souhaité.
vraiment très intéressant. mais si ce monsieur veut vraiment s'adresser aux masses, il devrait:
1) présenter son argumentation en plusieurs épisodes. je suis convaincu que sa durée exerce, sur celles-ci, un effet dissuasif.
2) changer d'opérateur. les mouvements de camera donnent assez vite le mal de mer.
ces critiques étant formulées, je dois admettre que la démonstration est plutôt convaincante…
…et inquiétante. mais la vérité ne l'est-elle pas toujours lorsqu'elle nous dérange ?
bien sur, il existe des solutions simples pour y échapper (?): la politique de l'autruche, ou la méthode coué (on dit, aujourd'hui: "positiver"), ou une certaine forme de "négationnisme".
ce n'est pas le choix que font l'Allemagne, les Pays-Bas, le Luxembourg, la Finlande, dont l'économie est saine, et qui sont las de payer, pour celles qui ne le sont pas.
je suis sans doute pessimiste, mais je crains fort que ces prédictions se réalisent. j'ai toujours pensé que l'Europe s'était trop, et trop vite, élargie. l'Euro, porté à bout de bras par l'Allemagne - rappelons le - a permit à des nations de vivre au dessus de leurs moyens. cela doit impérativement changer. il en va de l'avenir de l'Europe.
mais, si celle-ci venait à disparaitre, ce ne serait pas pour me déplaire.
moi, j'aimais bien l'Europe des six (bon, d'accord; on pouvait accepter quelques nouveaux membres).
p.s.
"les esprits sont comme les parachutes; ils ne fonctionnent que lorsqu'ils sont ouverts" (ce n'est pas de moi !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4201
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Lun 24 Oct 2011, 19:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gros Ventre
Quartier Maître 2eme classe
Quartier Maître 2eme classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 340
Age : 54
Ville : Lévignac
Emploi : responsable de conduite
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   Lun 24 Oct 2011, 20:11



C'est sûr , de toute manière c'est pas dans leur intérét de voir l'europe se casser la gu......., sinon avec quoi ont va acheter leurs salo................ , à mon avis ils ont même pas le choix que d'injecter des gros choux dans l'europe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'AVENIR DE L'EUROPE   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'AVENIR DE L'EUROPE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» L'AVENIR DE L'EUROPE
» L'avenir des films en 3D dans les parcs?
» L'avenir des "méchants" dans Bleach ...
» Congo: Situation Dramatique selon l'Europe; Avenir sombre du pays!
» Vostok Europe K3 submarine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: La Cambuse-
Sauter vers: