AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 De Gaulle, La France, et le reste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: De Gaulle, La France, et le reste   Dim 22 Aoû 2010, 04:28

je viens de rentrer de mes vacances en France, enfin, en alsace tout au moins.

j'en ai profites pour faire pas mal de truc figurez vous, meme si la pemiere semaine, c'etait avec des bequilles.

entres autres, je suis alles ramasses mon heritage de ma grand mere, chose que je n'avais pas eut le temps de faire avant.
donc, ma chere meme m'a legues quelques bouquins:

- "Mein Kampf", editions de 1941, en parfait etat, avec la photos de l'oncle Adolf, et la dedicace du Burgmeister de Saverne. ce bouquin etait le cadeau de mariage du patelin pour le mariage de ma meme Mr. Green

- les 6 tomes de "memoires de Guerre" de l'oncle De Gaulle, bouquin achetez par la suite par mon papy salut

- "vie, images et Legendes de Charles de Gaulle" avec texte de georges Suffren, un pave que j'ai emmenes avec moi en Chine et que je suis en train de potasser
study
bon.... je passe le 18 juin et la guerre, et tombe sur la reouverture de l'assembles nationale, en mars 1945, alors que la guerre est meme pas encore finie, qu'il y a encore des combats en France et que tout n'est pas encore liberes

dans l'assembles figure des noms connus qui vont commences a cherches des poux dans la tete a De Gaulle, comme par exemple.....
- Edouard Daladier !!!!! le triple con qui a signer les accords de Munich !!!!!
- Leon Blum !!!!!! l'aristo du socialisme, qui n'avait pas assez de couilles pour aller en Espagne en 36 !!!! et je ne parle pas du reste !!!!

et j'en passe !!!!
La CGT etaient evidemnent la !!
les soutiens a De Gaulle etaient les communistes !!! avec Maurice Thorez !!!

alors en 45, on prend les memes et ont reccomence !!!! d'ailleurs les greves ne vont pas tardez !!!!!



en passant, le journal "les dernieres Nouvelles d'Alsace" nous sert un aimable bandes dessines tous les jours, c'est une BD sur le Theme "De Gaulle en vacances a la plage", avec son ordonance Lebornec et Yvonne bien sur

note du modo : pour la BD voire la version mini en page 2, il faut cliquer dessus

lol!
Elsass frei !!!!
je suis heureux de vous signalez que sur le rond point de mon patelin, est plantes divers drapeaux, l'alsacien, le francais, l'allemand, et l'europeen !!!
et que dans la derniere region de droite de France, soit present des soldats allemands !!!!

enfin..... faut dire que quand j'explique a mes collegues Polonais ou Croates que le gvt francais actuel est de droite.... ils se torde de rire car ils etaient convaincus que vue le comportement il etait de gauche !!!!

mais ensuite.... apres quelques hoquets rigolos.... ils en viennent a me dire que si le gvt est effectivement de droite, alors quelle genre de gauche ont peut bien avoir a se coltiner
affraid affraid affraid







Dernière édition par Bill le Lun 23 Aoû 2010, 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5105
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Dim 22 Aoû 2010, 08:16

Georges Suffert Bill un journaliste

Suffren était bailli amiral et Ancien régime


Pour le reste épargnes nous ta vision personnelle de l'après guerre
Daladier et Blum n'étaient ni Laval ni Pétain ni la clique de Vichy

pour ce qui est des soutien à DG on a fait avec ce qu'il y avait en
44/45 époque où les 3/4 du pays criaient vive Pétain avant d'acclamer le
Général 2 mois plus tard

Comme chantait l'autre "y avait pas beaucoup de Jean Moulin"

bon retour au pays de tous les excès géré par le PC çà devrait faire mourir de rire tes polonais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Dim 22 Aoû 2010, 08:21

Parlant de Maurice Thorez, ca m'a toujours fait rêver (mode ironie on) de voir qu'on avait donné son nom à des écoles, des collèges, et même à un institut de recherche (devenu ensuite "institut de recherche marxiste")

Thorez était juste un gars qui a abandonné son poste, déserté et fui en URSS alors que son pays était en guerre.

Des individus de ce genre ca ne mérite pas de donner son nom à un collège, encore moins à un institut de recherche.
je sais même pas si il y a un institut Marc Bloch, alors que ce gars a fait les 2 guerres mondiales (alors que son âge aurait pu lui éviter de faire la seconde), a rejoint la résistance et a finit par mourir sous les balles allemandes.
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Dim 22 Aoû 2010, 12:45

pascal a écrit:

Pour le reste épargnes nous ta vision personnelle de l'après guerre
Daladier et Blum n'étaient ni Laval ni Pétain ni la clique de Vichy

pour ce qui est des soutien à DG on a fait avec ce qu'il y avait en
44/45 époque où les 3/4 du pays criaient vive Pétain avant d'acclamer le
Général 2 mois plus tard

Comme chantait l'autre "y avait pas beaucoup de Jean Moulin"

ce qu'il y avait apres ???? aux royaume des aveugles,les borgnes sont rois !
ils n'etaients ni Petain ni Laval.... certes, mais je ne suis pas sur non plus que Petain etais si malhonnete
certes depasses par les evenements, completement gaga, et qui a fais des trucs pour le moins honteux.... mais a la difference de Daladier de reynaud, de Weygand et de pas mal d'autres. il est restes et a pris les renes dont personnes ne voulaient !
Etait il responsable de la defaite et de la capitulation ?

pas beaucoup de Jean Moulin, ca, c'est sur !

mais je me rend de plus en plus compte en fait que CDG, etait certes un militaire, mais au final beaucoup plus un politique, et quand bien meme de politique, il etait quand meme respectueux de l'idee d'une republique et assumait les scrutin, qu'ils soit bon ou non
il etait honnete en fait
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5105
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Dim 22 Aoû 2010, 13:48

Thorez était un paravent le vrai patron du PCF de 1920 à 1943 fut Eugen Fried alias Klement.

Klement était un slovaque membre de l'Internationale et du Komintern.Son patron était Manouïlski le russe chef du Komintern. Tout ce qui concernait les prise du position du PC durant cette période était téléguidé par le Komintern via Klement. Cette internationale de professionnels du socialisme seretrouvait dans tous les pays. Ce sont ainsiles porte-flingues de Iossif Vissarionovitch mené par le hongrois Ernö Gerö futur chef d'Etat qui éliminèrent manu militari Andreu Nin le chef desanarchistes Catalans durant la guerre d'Espagne.
Thorez était une vitrine qui fut rapatrié sanitaire en URSS durant la guerre sur ordre. Mais sur place en France la taule était toujours tenue par deux hommes essentiellement: Fried alias Klement ou Clément et Jacques Duclos le patron de l'appareil français qui fit toute la guerre en France et dans la clandestinité et c'est aussi grâce à lui et d'autre que lePC s'en tira les cuisses à peu près propres en 45.
Fried fut exécuté en 43 à Bruxelles par la Gestapo qui a priori ne savait pas vraiment à qui elle avait à faire.

Les grèves de 47 furent réprimées par unministre de l'Intérieur qui retint l'attention même des américains dont l'appareil de la CIA lui donna un coup de main y compris au sein du mouvement communiste: c'était Jules Moch un socialiste comme quoi...

Thorez a donné son nom à des rues dans des municipalités communistes à une époque où le dogme stalinien était encore vivace... l'histoire suit son cours ce n'estqu'une question de temps

Il ne faisait pas bon être communiste et résistant de 40 à 41 et les FTP MOI qui furent quasiment les seuls à mener la vie dure aux allemands durant cette période étaient des républicains espagnols, des anarchistes et communistes presque tous juifs de tous les pays d'europe occupée (polonais, tchèques, géorgiens, slovaques...) qui avaient échoué en France pays symbole des libertés, entre 1920 et 1939
leur histoire est assez significative
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patzekiller
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1282
Age : 49
Ville : mouans sartoux (06)
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Dim 22 Aoû 2010, 17:59

je surveille le sujet : les opinions politiques et religieuses sont quelque chose de personnel, attention aux derapages Twisted Evil

_________________
frog of war le e-zine des pousseurs de pions.
www.frogofwar.org
www.strategikon.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frogofwar.org
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 05:13

patzekiller a écrit:
je surveille le sujet : les opinions politiques et religieuses sont quelque chose de personnel, attention aux derapages

bah.... moi je suis Paien modeles heretique

ensuite, dansle bouquin de Georges Suffert il est ecrit que les francais sont le seul peuple au monde a etre capable de se dechirer pour quelque paragraphes. Et que c'est a se demandez si meme la constitution en vaut le coup, le simple bon sens ne suffisant visiblement pas !

de voir que le pays pouvais etre en greve en 1947 me sidere !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5105
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 07:00

ah bon ? en 44 une grève chez Hawker et plus généralement dans l'industrie aéronautique britannique paralysa la production durant des semaines en pleine guerre ! il y a cette photo surréaliste de d'une ouvrière travaillant sur les chaînes absolument désertes (c'était la veuve d'un pilote de la RAF)

Suffert est gentil mais c'est un ultra conservateur qui prêche un peu pour sa paroisse il faut arrêter de se battre la coulpe Bill les grèves de 47 ne furent pas une manifestation d'une absence de bon sens ou d'une tendance au bordel organisé.

C'était la manifestation d'un rapport de force voulu par le PC largement téléguidé par Moscou où il s'agissait éventuellement ni plus ni moins que de prendre le pouvoir. On est un an avant le coup de Prague bref c'est l'époque où pour les soviets et leurs partis affiliés tout reste possible, en France ou en Italie. En Grèce la guerre civile a été réprimée, chez nous le PC fait 30% des voix et Mongénéral la seule stature valable est reparti à Colombey...
C'est le bordel et le fait que les grèves de 47 furent réprimées sans état d'âme et sûrement avec l'aide américaine montre bien qu'on est au delà d'une simple manifestation de l'âme française mais bien dans un jeu plus complexe et bcp plus large...

Quant à la valeur dune Constitution, ce que je retiens c'est qu'à chaque fois qu'un abruti galonné se prend d'envie de devenir président par un coup de force la première chose qu'il fait c'est qu'il suspend la constitution en vigueur
je ne sais pas si c'est au nom du bon sens commun ou du sien seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 08:43

Hum, si de grandes grèves ont pu être organisé par le PC, que ce soit de Paris ou Moscou , c'est peut-être aussi parce que la condition ouvrière en France à cette époque était désastreuse.
Et en face d'eux une bourgeoisie concervatrice qui n'avait pas trop souffert de la guerre

Donc faut faire attention avant de jouer les manichéens sur les mouvements de foules
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5105
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 08:50

Non ce n'est pas du manichéisme l'un ne va pas sans l'autre on ne mène pas une grève dure quand on a pas de raison de le faire mais les grève de 47 avaient plusieurs enjeux et le célèbre "il faut savoir finir une grève" avait plusieurs significations notamment politique.

Et puis il y avait autre chose: la révolte de petites gens qui estimaient que le pouvoir était encore aux mains des profiteurs de la collaboration, ils n'avaient pas tout à fait tort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 09:36

Ok, c'est plus clair, là, on est d'accord

A propos de nom de rues à polémique, A Montpellier, dans une série de statues sur des personnages importants du 20e siècle, ils en ont fait de Mao et Lenine
http://www.marianne2.fr/Freche-a-quand-une-statue-de-Hitler_a196526.html


PS : Bill, tu pourrais réduire le format de ton image, même avec mon écran 22" full HD, ça déborde de trop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 10:57

ben je ne peut meme poas voir mon image en fait

faudrait qu'un modo la redimensionne

j'aimerais bien en france des syndicats allemands en fait, comme IG Metal, ils sont forts, solidaire, competents, conscients, et sont respectes et ecoutes par le patronat

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patzekiller
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1282
Age : 49
Ville : mouans sartoux (06)
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 12:57

pour le redimensionnement, c'est toi qui doit agir depuis ton compte casimage, il doit y avoir une option vignette qq part.

je partage ton opinion pour le syndicalisme allemand mais il faudrait en face un patronnat à l'allemande :la bas les deux camps jouent francs jeu lors des negociation. en france il y a cette espece d'admiration pour le systeme americain mais les dirigeants ne prennent quele morceau qui les arrange (travailler plus)
quelques exemples : dans les conventions collectives, en allemagne, t'as bac+3, +5 etc, on te paye pour ton bac +3, +5, on ne cherche pas à savoir si tu es sorti de telle ou telle ecole, de telle ou telle fac, en france lors du recrutement par exemple pour un bac +5 en informatique, en chimie, etc etc on trouve toujours une petite bete pour dire, on vous prend mais votre specialité ou votre experience n'est pas exactement celle demandée donc on vous payera au niveau bac +2, il y a ainsi plethore d'ingenieurs qui sont payés comme des techniciens (aprés il ne faut pas s'etonner de la mentalité que cela induit et de la motivation) je peux citer des noms de boites, de personnes etc etc dans les deux pays pour illustrer ces propos

bref en allemagne, les patrons sont aussi responsables et ne cherchent pas à enc.. leurs salariés

_________________
frog of war le e-zine des pousseurs de pions.
www.frogofwar.org
www.strategikon.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frogofwar.org
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 13:09

Il y a peut-être aussi un pb de formation professionnel en France

Si les formations ne correspondent pas à ce dont on besoint les entreprises, c'est pas de la faute des entreprises

Après les diplomes ne sont que des bouts de papiers, ce qui importe, ce sont les compétences
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 14:04

peut etre..... ca me fait rigoler de voir ca

je me souviens lors d'une des dernieres greves d'avoir vut a la tele (j'etais de passage en france) un journaliste qui posait une question a un etudiant en greve
le journaleux:
- ne pensez vous pas que le devoir de l'universite est de vous preparez a la vie active
l'etudiant:
- non, pas du tout, l'universite doit etre la pour former, instruire et developper la culture des etudiants
le journaleux:
- mais ca vat poser probleme apres, et ne vas pas correspondre au besoins des entreprises
l'etudiant:
- mais c'est au entreprises de devoir assurer la formation de leurs personnels !

j'etais mort de rire

quand un etudiant chinois revient d'allemagne, il a compris que tout doit etre in ordnung et que la qualitat vient de deutschland

quand un etudiant revient de france, c'est avec la Certitude que Voltaire est un grand homme

bon, quand il revient d'angleterre, il est fauches et pense que le fric est la base de tout et le seul aboutissement


la difference entre l'allemagne et la France, c'est qu'en allemagne l'enseignement technique est fort bien vut et a la meme enseigne que le classique

En France, le technique est la poubelle des colleges

en angleterre, y a pas, y a rien qui marche non plus d'ailleurs



c'est caricatural, mais ca a un bon fond Mr. Green

sinon, j'y arrive pas pour la photo


Dernière édition par Bill le Lun 23 Aoû 2010, 16:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 14:54

de Gaulle en vacances a la plage et en train d'ecrire ses memoires:


vous voyez l'image ??????


Dernière édition par Bill le Mer 25 Aoû 2010, 06:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patzekiller
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1282
Age : 49
Ville : mouans sartoux (06)
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 16:51

j'y ajoute mon grain de sel, Wink

l'etudiant interogé est un jeune c.. qui n'a rien compris à la vie

l'enseignement en france est à deux vitesse, les ecoles et les reste. le probleme est celui des filieres. notre ami bill est l'exception qui confirme la regle, je sui spret à parier que nombre de ses copains d'IUT/BTS ne s'en pas sorti aussi bien et ne sont pas arrivé à avoir une telle reconaissance professionnelle. le fait que notre ami bill ne soit visblement pas une feignasse a sans doute joué en sa faveur

quand tu sors de l'Education Nationale tu es une merde, un peu à cause des budgets et un peu à cause des mentalités.

à cause des budgets : les ecoles disposent des moyens des industriels voire parfois sont directement des emanations des industriels, donc directement au contact de l'entreprise, pendant ce temps la fac travaille avec du materiel de 30+ans d'age (sauf qq labos generalement acoquinnés avec des industriels)

à cause des mentalités, bill le dit lui meme dans son livre pour sa premiere boite : il etait en concurence avec un jeune ingenieur, la boite les a finalement embauché tous les deux mais l'a priori etait en faveur de l'ingenieur. en france, on priviligiera certaines filieres elitiste, monsieur l'ingenieur, monsieur le medecin etc etc et tellement peu d'autodidactes ou de diplomés formé sur le tas.

et pour revenir sur ce que je disais auparavant cet autodidacte ou ce jeune avec experience sera generalement embauché moins cher, pour le meme travail, par rapport à un ingenieur debutant dont le seul merite aura été de reussir un concours. ce n'est pas une diatribe contre les ingenieurs mais plutot contre le systeme de recrutement des ecole (les prepa) qui fait que des gens venant d'autres horizons et qui pourrait faire des ingenieurs du feu de dieu dans leur specialité, se voient barrer le passage par des fort en themes pour qui l'horizon se resume au sortir de la prepa à reussir un concours fusse t'il celui de l'ecole nationale de poterie.

sinon, je suis encore d'accord avec bill : les formations industrielles sont au final celle qui offrent les meilleurs debouchés car etant vraiment au contact de l'entreprise

_________________
frog of war le e-zine des pousseurs de pions.
www.frogofwar.org
www.strategikon.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frogofwar.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 19:12

Je viens moi aussi mettre mon grain de sel.

Je suis le premier à reconnaitre que le système de sélection des "grandes écoles" n'est sans doute pas parfait mais j'ai un peu de mal avec ce genre de phrase :
Citation :
dont le seul merite aura été de reussir un concours
On pourrait croire que finalement, ce concours, c'est facile, hein, il suffit de bachoter un peu et c'est les doigts dans le nez. Je me permets de faire remarquer au nom de tous ceux qui ont suer sang et eaux sur ces p..... de concours que si c'était aussi simple, ça ne servirait pas de sélection. Alors, je ne veux pas remettre en question les mérites de ceux qui se forment sur le tas, comme on dit, mais cette sélection par le concours est aussi une manière de sélectionner une certaine forme d'aptitude. Maintenant, que cela soit la seule manière de sélectionner peut etre problématique, je ne le nie pas. J'aimerais juste qu'on arrète de penser que, parce qu'untel a été recruté sur concours, c'est forcément une buse qui ne sait rien faire de ses mains. Et je peux le dire, en voyant les stagiaires qu'on nous envoie que dans la majorité des cas, ceux passés par la prépa et la "grande école" sont plus rapides à comprendre, à s'adapter que ceux dont le cursus est plus "exotique".

ed :C'est mon 1000ème message, et je rale : c'est tout moi, ça !
Revenir en haut Aller en bas
patzekiller
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1282
Age : 49
Ville : mouans sartoux (06)
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Lun 23 Aoû 2010, 19:31

je ne parlais pas de la valeur de l'individu mais de sa motivation.

combien de fois ai je entendu des eleves ingenieurs : "je fais chimie mais je voulais faire physique" ou autre chose... et apres voir ces memes individus (en 3eme année) qui en savaient moins sur le fonctionnementet et le principe d'un appareil que des ouvriers de l'ateliers. pendant ce temps j'ai croisé des BTS ou des IUT qui flambaient litteralement dans l'entreprise et qui à la question "t'as reussi à integrer l'ecole" (de leur campus/specialité) repondait qu'ils n'avaient pas pu because que qq place pour des gens comme eux.

il ne suffit pas d'avoir fait prepa ensi pour etre un bon cadre, j'ai nombre de contre exemple, (en commençant par bill Wink )

_________________
frog of war le e-zine des pousseurs de pions.
www.frogofwar.org
www.strategikon.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frogofwar.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Mar 24 Aoû 2010, 09:34

Bill a écrit:
peut etre..... ca me fait rigoler de voir ca

je me souviens lors d'une des dernieres greves d'avoir vut a la tele (j'etais de passage en france) un journaliste qui posait une question a un etudiant en greve
le journaleux:
- ne pensez vous pas que le devoir de l'universite est de vous preparez a la vie active
l'etudiant:
- non, pas du tout, l'universite doit etre la pour former, instruire et developper la culture des etudiants
le journaleux:
- mais ca vat poser probleme apres, et ne vas pas correspondre au besoins des entreprises
l'etudiant:
- mais c'est au entreprises de devoir assurer la formation de leurs personnels !

j'etais mort de rire


En même temps, Bill, je ne voudrais pas te contredire, mais l'université n'est pas là pour former les étudiants à la vie active. L'université a été créé dans le but de générer de la connaissance (avec stade ultime: la thèse du doctorat). C'est avant tout un lieu de recherche. Après elle a pour mission d'enseigner cette connaissance à ses élèves, mais certainement pas de les former a la vie en entreprise.
Le seul problème c'est qu'aujourd'hui les gens pensent que l'université est comme un lycée et doit donc donner un métier, ce qui est totalement faux mais qui s'explique par le fait que 80% des éleves présent en université n'y ont pas leur place (mais avec la suppression du bac tout le monde y va). Par le passé les universitaires étaient de futur chercheur ou enseignant, aujourd'hui rien de tout cela (hormis droit et médecine qui débouchent toujours sur un métier). Ils vont à l'université pour faire un lycée bis/
Bref on a fait d'un lieu de recherche et de connaissance destiné à l'elite, un lieu ou tout les déchets du système scolaire se retrouvent et ou l'on enseigne un programme lycée amélioré avec des méthodes de lycée.
Je vais parler pour l'histoire, mais il n'y a pas de mystère si la recherche historique française actuelle est nulle. Il y a encore 20 ans il y avait une école historique française et les historiens du monde entier apprenaient le français pour lire les ouvrages de nos historiens, les thèses de nos doctorant et assister aux conférences. Aujourd'hui il n'y a plus d'école française et ce sont les français qui écrivent leurs livres en anglais, font traduire leurs thèses (pour les rares bonnes) et font des conférences en anglais. Les vrais prof d'universités, ceux venant de l'ancien système (ceux qui par exemple n'auraient jamais fait de grêve car ils considèrent leur métier comme un métier de seigneur) constatent impuisant cette dégradation et il y en a beaucoup qui préfèrent partir.

Si tu veux de la formation professionelle, il y a des écoles pour ça. Mais pitié, ne faites pas rentrer le monde de l'entreprise dans celui qui est destiné a être celui de la recherche...
De toute manière, je vais te dire un truc, l'université d'avant faisait encore moins de formation pro et pour ceux qui allaient en entreprise, ça n'a jamais posé de problème. Pourquoi? Parceque ce n'est pas une question de formation mais d'intelligence des élèves. Les étudiants qui sortaient de l'université dans les années 50-60-70 étaient intelligent et volontaire et donc capable de s'adapter a tout (je passe aussi sur le fait qu'ils étaient nettement moins assistés et plus autonomes).
Bon moi aussi du coup je fait mon raleur...
Revenir en haut Aller en bas
patzekiller
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1282
Age : 49
Ville : mouans sartoux (06)
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Mar 24 Aoû 2010, 11:08

je partage cette opinion sur la fac : qd on parle de baisse de credit 'cest aussi relativement au nombre d'etudiant qui a largement progressé on a autant de sous mais pour plus de monde, il ne faut pas s'etonner que le niveau baisse
pour le doctorat, c'est 3% de la population, de 80 à 3, je vous laisse calculer le dechet qui sortent avec des diplomes bons pour enseigner mais pas pour travailler! il ne faut pas oublier que pour nombre de jeunes, aussi stressés soient ils par leur entrée dans la vie active, le deug n'est qu'une espece de cour de recré où ils se font plaisir mais echouent ou laissent tomber apres la 1ere année

l'ideal à mon gout serait de supprimer les prepa, et d'instaurer un gros concours pour avoir le diplome à bac +3 mais surtout integrer une formation de type école qui serait capable d'absorber 75% de ceux qui reussissent les autres 25 iraient vers des filieres enseignement et recherche. ça revaloriserait ces diplomes, en terminerait avec l'elitisme de certaines formations/ecoles et surtout replacerait chacun à sa place en fonction de ses capacités

_________________
frog of war le e-zine des pousseurs de pions.
www.frogofwar.org
www.strategikon.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frogofwar.org
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Mar 24 Aoû 2010, 12:35

Hercule, enseignant et chercheur étant des métiers, finalement, tu reconnais aussi que la fac devrait accentuer son role professionnel

D'une manière général, c'est le système qui veut envoyer tant de jeunes sur des formations supérieures non qualifiantes pour les entreprises qui pose pb, que cela s'appelle la fac ou autrement n'a pas grande importance , si ce n'est qu'en plus, cela gène en plus ceux qui ont le but d'aller vers le doctorat

Actuellement, on a l'impression que la fac, c'est la solution de facilité pour les jeunes, pas examen, de concours, d'entretien d'embauche à passer... et ça fait bien devant les copains et copines de dire qu'on est à la fac Et encore, je ne parle pas des beuveries du jeudi soir

Perso, je serais pour une limitation des places avec mise en place de concours principalement basé sur la motivation et le but professionnel des études en question, si un jeune en terminal est capable de passer un entretien pour expliquer pourquoi il veut rentrer en IUT, je vois pas pourquoi un autre jeune serait incapable de dire pourquoi il veut faire un DEUG dans le social ou la littérature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Mar 24 Aoû 2010, 15:17

Houla mon bon requin, il faut actualiser le système: le DEUG n'existe plus depuis la réforme LMD (2004 il me semble). Mr.Red


Citation :
Actuellement, on a l'impression que la fac, c'est la solution de facilité pour les jeunes, pas examen, de concours, d'entretien d'embauche à passer... et ça fait bien devant les copains et copines de dire qu'on est à la fac

Un grand concours national existe, il s'appelle le bac. Simplement avec sa supression (80% de réussite, c'est comme si ça n'existait pas) tout le monde peut accéder à la fac. Et tout le monde y va...

Pour moi la seule solution pour sauver la recherche universitaire française c'est la privatisation. Autrement dit instauration d'un concours à l'entrée, sélection des enseignants, bourse au mérité et mise en concurence des universités. C'est la seule manière de redonner une valeur à des diplomes universitaires qui n'en ont plus.
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Mar 24 Aoû 2010, 15:54

pour patz qui me dit que je suis l'exeption qui confirme la regle.

bon, d'apres mes profs, (avec lesquels je suis toujours en contact) je suis partis de tres profond, (le gars qui triple sa cinquieme pour finir avec une licence et ingenieur en Chine) mais en meme temps, sans allez aussi loin, le cas est quand meme relativement courant

mes collegues de Bac Pro ou de BTS ont a pour l'ensemble assez bien progresses, il y en a un ou deux qui sont patron, un autre qui est charge d'affaire de l'un d'entre eux, plusieurs responsable d'atelier ou de technico-co dans une boite de structures metallique ou autres
bon, il y en a aussi en BTS qui ont tournes pizzaiollo-crepisseurs apres avoir un peu tates de l'enseignement.... et un gardien de musee, ca tombe bien, deja en classe c'etait le premier pour roupiller sur sa chaise
lol!
pas de bol, l'antimilitariste fumeur de petard s'est retrouve gardien du musee de la bataille de Reischoffen


sinon

les concours....

ceux qui les passent ne sont pas des buses mais sont souvent centres la dessus et ne vois rien d'autres
genre un ingenieur capable de m'expliquer le comment et le pourquoi de la structure a construire, puis qui me demande comment s'appelle le bidule qui sert a mesurer l'epaisseur de la tolle et comment ca marche

mais en fait, le technicien saurat certainement se servir du bidule en question, mais ne saurat pas expliquer la structure

donc, je prefere poser et ou entendre des questions meme idiotes... que de ne pas les entendre et devoir rammasser la mer.. apres.

alors oui, le technicien et l'ingenieur sont complementaire

le probleme du concours.... tout ceux que j'ai passes .... je les ais rates

j'avais tentes ORSA, officier de reserve en situation d'active, voulait etre officier le Bill figurez vous.
le concours etais niveau BAC, et je me pointe dans la salle avec un BTS, bien naif

l'exame de math etait couvert de question portant sur des choses dont je n'avais absolument jamais entendu parler !
dans la salle, ils etaient tous des betes sortant de maths spe, math sup, prepa et autres...

mais ces types tentaient tous les concours possible avec un seul but: la fonction publiques !
allez en avant, marine, gendarmerie, douanes, potier-remouleur, controleur aerien.....

alors le concours etaient bien niveau BAC, mais dimensionnez en consequence !

BAC Matheux pour la feuille de math
BAC de Chimie pour la feuille de chimie
Bac litteraire pour la feuille de choux

le Bill..... avec son CAP et son BTS...... il a dut attendre la Chine pour passer sa licence pro avec mention et ecrire un bouquin car ce con n'avait pas le niveau pour etre competent nulle part.

moi, comme tant d'autres

Tabarly par exemple, qui, s'il n'avait pas ete pistonne (honteux!!) il n'aurait jamais ete officier de marine, logique, il ne connaissait pas ses racine de 3

alors oui, le concours tamise pas mal, et favorise les betes du bachotage, c'est vrai, il faut le dire.
ca ne veut pas dire que ces types sont idiots, loin de la, ce serait malhonnete, mais enfin, ca donne aussi des clown galonnes qui ne vont pas voir pourquoi il y a 5 metres de flottes dans le compartiment electrique !

ensuite, si l'universite ne prepare pas a la vie active car tels n'est pas son but.... alors faut pas non plus pleurer que le diplomes n'ets pas reconnus par les entreprises et est payes moins. ce serait faire tord au autres qui sont partis dans la bonne filieres autrement




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   Mar 24 Aoû 2010, 18:28

Salut,

pour en revenir au sujet initial (j'aurais beaucoup à (re)dire sur l'Education Nationale mais ce n'est ni le lieu ni le moment), je crois que le problème est celui de trouver de grands hommes (ou femmes, pourquoi pas!) d'Etat.

Ils sont rares (au maximum un à deux par siècle et par Etat, à mon avis) et souvent révélés par des circonstances exceptionnelles sans lesquelles il seraient restés obscurs et anonymes (Napoléon et De Gaulle en sont des exemples frappants)... Je pense que la France du XXème siècle en a connu deux : Georges Clémenceau et Charles de Gaulle. D'autres pays ont eu les leurs : Churchill (Grande-Bretagne), Roosevelt et peut-être Reagan (USA). Parmi ceux plus anciens, on pourrait citer Bismarck (Allemagne), les Pitt (Angleterre), Cavour (Italie) ou Catherine la Grande (Russie). Faites bien le compte et vous verrez que la France n'a pas trop mal été servie au cours des siècles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Gaulle, La France, et le reste   

Revenir en haut Aller en bas
 
De Gaulle, La France, et le reste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] Mon HD2 reste connecté a orangeworld ?
» un certain Charles de Gaulle
» ta voiture ne démarre pas le matin,, reste cool!!!
» de Gaulle
» Il ne reste rien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: La Cambuse-
Sauter vers: