AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La République Cubaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: La République Cubaine   Dim 30 Nov 2008, 22:27

Après un petit tour en mer Baltique, je me suis dit que ce serait bien d'aller voir ailleurs. Non pas que je me suis mis à haïr profondément ma petite Confédération, mais je voulais voir de nouveaux horizons. J'ai donc cherché dans ma boîte à idées et j'ai trouvé Cuba.

Je dois vous avouer que Cuba n'était que mon second choix. J'avais pas mal bossé sur le Vietnam mais c'est trop gros. Trop vaste. Mon Indochine ( avec le Cambodge et le Laos ), c'était tout simplement trop. Ingérable. Passer de la Confédération Baltique à l'Indochine, dont une simple division aurait constitué l'effectif total des forces baltes... affraid

Alors Cuba. Pourquoi Cuba ? Parce que le contexte n'est pas le même. Cuba, grande île des Caraïbes, république sud-américaine, proche des USA... Cuba quoi. Mais ici, pas le Cuba que l'on connaît. Un Cuba qui aurait, peut-être émergé, si Cuba n'était pas devenu une république bananière, puis une dictature, puis un état communiste. Cuba comme république à la sauce piquante, avec ces pronunciamento, ses grands propriétaires, son armée. Quel changement par rapport à la petite démocratie parlementaire balte, vivant dans le froid et bien moins puissante. Oui, car si mon Cuba ne disposera pas de la puissance de la Slavie ou du Belka, je franchis quand même un cap par rapport à la Confédération. Mais il garde certaines caractéristiques du Cuba de maintenant, notamment dans son économie.

Pardon ? Oui, je parle, je parle... Alors Cuba, Cuba capitaliste, Cuba libre et Cuba... bon d'accord Cuba. Very Happy

Citation :

Armée de Terre Cubaine :

Effectifs :

33800 hommes ( 75 % de conscrits )

Structure :

Quartier général : La Havane/Lourdes
Ecole de Guerre : La Havane
Ecole Spéciale Militaire : Santa Clara

Forces de Déploiement Rapide :
- 1 Brigade Blindée ( 5000 hommes )
- 2 Brigades Mécanisées ( 12000 hommes )

Unités Indépendantes :
- 6 Régiments d'Infanterie ( 12000 hommes )
- 2 Régiments d'Artillerie Tractée ( 2400 hommes )
- 1 Régiment de Défense Antiaérienne ( 1200 hommes )
- 1 Régiment du Génie ( 1200 hommes )

Services Logistiques : 3000 civils

Répartition :

Brigade blindée : La Havane
Brigades mécanisées : Holguin, Santa Clara
Régiments d'infanterie : Bayamo, Camaguey, Cienfuegos, Pinar del Rio, San Antonio, Sancti Spiritus, Santiago de Cuba
Régiments d'artillerie tractée : Cienfuegos, Holguin
Régiment de défense antiaérienne : La Havane
Régiment du génie : Sancti Spiritus

Répartition par unité :

1 brigade blindée :
* 2 régiments de chars : 120 TAM
* 1 régiment de VTT à chenilles : 60 AMX-10P
* 1 régiment d'artillerie mécanisée : 36 LRM, 12 obusiers automoteurs
* 1 bataillon de défense antiaérienne : 8 Engesa EE-11ESD
* 1 bataillon de reconnaissance : 10 Engesa EE-9, 2 TAM

Total : 122 TAM, 60 AMX-10P, 36 LRM, 12 obusiers automoteurs, 10 Engesa EE-9, 8 Engesa EE-11ESD

2 brigades mécanisées :
* 2 régiments de VTT à roues : 120 Engesa EE-11
* 1 régiment de chars : 60 TAM
* 1 régiment d'artillerie tractée : 24 canons de 105 mm
* 1 bataillon de défense antiaérienne : 8 Engesa EE-11ESD
* 1 bataillon de reconnaissance : 10 Engesa EE-9, 2 TAM

Total : 120 Engesa EE-11, 62 TAM, 24 canons, 10 Engesa EE-9, 8 Engesa EE-11ESD
Total : 240 Engesa EE-11, 124 TAM, 48 canons, 20 Engesa EE-9, 16 Engesa EE-11ESD

6 régiments d'infanterie indépendants :
* 1 régiment de VTT à roues : 60 Engesa EE-11
* 1 régiment d'artillerie tractée : 24 canons de 105 mm
* 1 escadron de défense antiaérienne : 4 Engesa EE-11ESD
* 1 escadron de reconnaissance : 5 Engesa EE-9, 1 TAM

Total : 60 Engesa EE-11, 24 canons, 5 Engesa EE-9, 4 Engesa EE-11ESD
Total : 360 Engesa EE-11, 144 canons, 30 Engesa EE-9, 24 Engesa EE-11ESD

2 régiments d'artillerie tractée indépendants :
* 24 canons de 105 mm

Total : 24 canons
Total : 48 canons

1 régiment de défense antiaérienne :
* 2 bataillons de lance-missiles : 8 Roland, 4 canons de 20 mm tractés
* 1 bataillon d'automoteurs : 8 Engesa EE-11ESD
* 1 compagnie de VTT à roues : 20 Engesa EE-11

Total : 20 Engesa EE-11, 8 Engesa EE-11ESD, 8 Roland, 4 canons de 20 mm tractés

1 régiment du génie

* 2 bataillons de franchissement
* 1 bataillon de déminage
* 1 bataillon de terrassement

Total :

Chars : 246
VTT à chenilles : 60
VTT à roues : 670
Pièces d'artillerie motorisées : 68
Pièces d'artillerie tractées : 240 ( + 4 canons de 20 mm tractés )
LRM : 36

Armement des véhicules :

- TAM : 1 canon de 105 mm, 1 mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm, 1 mitrailleuse antiaérienne de 12,7 mm
- AMX-10P : 1 canon de 20 mm, 1 mitrailleuse en tourelle de 7,62 mm
- Engesa EE-9 : 1 canon de 90 mm, 1 mitrailleuse en tourelle de 7, 62 mm
- Engesa EE-11 : 1 canon de 20 mm ou 1 lance-grenades de 40 mm, 1 mitrailleuse en tourelle de 7,62 mm
- Engesa EE-11ESD : 2 canons antiaériens de 20 mm

Citation :

Forces Aériennes Cubaines :

Effectifs : 8000 hommes ( + 400 paras )

Localisations :

Quartier général : La Havane
Ecole de l'Air : Cienfuegos
Régions aériennes : San Antonio, Santa Clara, Santiago de Cuba

Bases aériennes :

. Camaguey : 2 régiments de 28 F-5E/F

. Cienfuegos : 1 régiment de 12 Casa Aviojet, 1 régiment de 16 TB-30 Epsilon

. Holguin : 1 régiment de 8 Westland Commando Mk 2 et 1 régiment de 12 Hughes Model 500MD Defender II

. La Havane/San Antonio : 1 régiment de 14 Mirage IIIC, 1 régiment de 12 Cessna A-37A Dragonfly et 2 Mirage IIIR de reconnaissance

. La Havane/Managua : 2 régiments de 24 UH-1H Iroquois, 1 régiment de 12 Hughes Model 500MD Defender II et 1 escadron de 6 Bell OH-58 Kiowa

. La Havane/Playa Baracoa : 1 régiment de 9 DHC-5 Buffalo, 1 régiment de 6 Casa-212 Aviocar, 1 escadron de 5 TBM-700, Flotte gouvernementale

. San Julian : 1 régiment de 14 Northrop F-5E/F

. Santa Clara : 1 régiment de 12 UH-1H Iroquois, 1 régiment de 9 DHC-5 et 2 Noratlas, 1 escadron de 2 Kamov Ka-31

. Santiago de Cuba : 1 régiment de 14 Mirage IIIC, 1 régiment de 12 Cessna A-37A Dragonfly, 2 Mirage IIIR de reconnaissance

Structure :

5 régiments de chasse : 42 Northrop F-5E/F Tiger II, 28 Mirage IIIC modernisés
2 régiments d'attaque au sol : 24 Cessna A-37A Dragonfly
3 régiments de transport : 18 De Haviland DHC-5 Buffalo, 6 Casa C-212 Aviocar, 2 Noratlas
2 régiments d'entraînement : 16 TB-30 Epsilon, 12 Casa Aviojet
1 escadron d'appareils de liaison : 5 Socata TBM-700
1 escadron de reconnaissance : 4 Mirage IIIR
3 régiments d'hélicoptères de transport : 36 Bell UH-1H Iroquois
2 régiments d'hélicoptères d'attaque : 24 Hughes Model 500MD Defender II
1 régiment d'hélicoptères d'assaut : 8 Westland Commando Mk 2
1 escadron d'hélicoptères de liaison : 6 Bell OH-58 Kiowa
1 escadron de détection radar : 2 Kamov Ka-31

Flotte gouvernementale : 1 Boeing B737, 2 Mystère 50


A terme : 48 Mirage 2000-5 Mk 2, 24 Super Tucano ALX
2 régiments de 24 chasseurs ( La Havane, Santiago de Cuba ) et 1 régiment de 24 appareils d'attaque au sol ( Camaguey
)

Batteries de défense antiaérienne de défense des bases aériennes :

5 batteries Crotale ( Camaguey, Santa Clara, Santiago de Cuba, La Havane/Playa Baracoa et La Havane/San Antonio )
Chaque base aérienne est également défendue par plusieurs canons antiaériens de 20 mm et de 23 mm et des missiles sol-air portatifs ( Blowpipe, Redeye ).

Total :

163 avions
76 hélicoptères

Parachutistes :

Effectifs : 600 hommes

Basés à Santa Clara.

3 compagnies de parachutistes de 150 hommes
1 compagnie de chasseurs à pieds de 75 hommes
1 unité d'instruction de 75 hommes

Citation :

Marine Nationale Cubaine :

Effectifs : 7000 hommes ( + 2000 fusiliers )

Localisations :

Quartier général : La Havane
Ecole Navale : Mariel

Bases navales :
- Cardenas
- Cienfuegos
- Guantanamo
- La Havane
- Manzanillo
- Santiago de Cuba

Structure :

. Frégates :

- 2 frégates de classe Lupo : Guaimaro, Montechristi
- 1 frégate de classe Lupo, utilisée comme navire-école et navire de commandement : Dos Rios

. Corvettes :

- 4 corvettes lance-missiles de classe Esmeralda : Cristal, Escambray, Los Organos, Maestra
- 1 corvette lance-missiles de classe Nanuchka : Sabana

>> remplacement en cours des corvettes par 6 José Marti de 1500 tonnes
- 1 canon Oto-Melara de 76 mm
- 1 canon antiaérien à tubes multiples Goalkeeper de 30 mm
- 2 conteneurs quadruples de missiles antinavires Otomat Mk 2
- 1 système antiaérien moyenne portée ESSM
- 2 doubles tubes lance-torpilles de 533 mm
- 2 mitrailleuses de 12,7 mm
- 1 hélicoptère léger embarqué
[ José Marti, Camille Cienfuegos, Ramon Grau San Martin, Antonio Maceo, Carlos Manuel De Cespedes, Maximo Gomez ]

. Patrouilleurs :

- 4 patrouilleurs lance-missiles de classe Saar II ( 2 canons de 76 mm, 2 conteneurs doubles antinavires, 2 mitrailleuses de 12,7 mm )
- 2 patrouilleurs de classe Asheville ( 1 canon Mk 34 de 76 mm, 1 canon Mk 3 de 40 mm, 2 mitrailleuses doubles de 12,7 mm )
- 2 hydroptères de classe Turya ( 2 canons jumelés de 57 mm, 2 canons jumelés de 25 mm )
- 8 PCF Mk II ( 19,2 tonnes, 15,6*4,1*1,1 m, 6 hommes d'équipage, 3 mitrailleuses de 12,7 mm )
- 5 vedettes légères ( 1 mitrailleuse de 12,7 mm )

>> 4 patrouilleurs lance-missiles de 600 tonnes prévus
- 1 canon Bofors de 57 mm
- 2 conteneurs doubles de missiles antinavires Otomat Mk 2
- 1 SATCP quadruple Sadral
- 2 mitrailleuses de 12,7 mm

>> 8 patrouilleurs de fabrication nationale de 200 tonnes
- 1 canon bitube de 30 mm
- 1 lance-grenades automatique de 40 mm
- 2 mitrailleuses de 12,7 mm

. Navires de débarquement :

- 4 LST
- 2 LST de type Polnocny-C

. Navires de la guerre des mines :

- 4 dragueurs de mines littoraux de classe Sonya ( 2 canons AK-230 de 30 mm, 1 canon bitube de 25 mm )
- 2 dragueurs de mines océaniques de classe Yurka ( 2 canons AK-230 de 30 mm, 20 mines )

. Navires auxiliaires :

- 1 navire de recherche hydrographique
- 2 pétroliers de petite capacité
- 1 citerne à eau
- 3 remorqueurs portuaires type YTM
- 2 remorqueurs de haute mer
- 1 bâtiment-base de plongeurs
- 2 bâtiments de soutien
- 2 docks flottants

Aéronavale :

Bases :

- Cienfuegos : 2 Alouette III
- Holguin : 3 EMB-111
- La Havane : 2 AB-212, 3 Casa C-212 Aviocar, 1 EMB-111
- San Julian : 2 AB-212
- Santa Clara : 2 AB-212, 1 Alouette III
- Santiago de Cuba : 1 AB-212, 2 Alouette III

7 Bell-Agusta AB212 basés à terre
5 SA 319B Alouette III
4 Bell-Agusta AB212 embarqués
4 Embraer EMB-111
3 Casa C-212 Aviocar

>> Appel d'offres pour la fourniture d'appareils de patrouille et de surveillance maritime ( Embraer R-99, ATR Pétrel, Saab 340, CN-295... )

Troupes de Marine :

Effectifs : 2000 hommes

Localisations :

Cienfuegos : Compagnie de Plongeurs-Commandos
Guantanamo : 1er et 2ème Bataillon de Fusiliers Marins, Bataillon Blindé, Unité d'Instruction
San Julian : 3ème Bataillon de Fusiliers Marins

Structure :

3 bataillons de fusiliers marins de 500 hommes
1 bataillon blindé de 300 hommes
1 compagnie de plongeurs-commandos de 125 hommes
1 unité d'instruction de 75 hommes

Bataillon de fusiliers :

- 2 compagnies lourdes d'assaut ( 200 hommes )
- 1 compagnie d'appui : 2 lance-grenades automatiques, 4 mortiers de 81 mm, 2 postes de tir antichar

Bataillon blindé :

- 1 compagnie de VTT à chenilles ( 20 AMX-10P )
- 1 escadron de chars ( 10 TAM )
- 1 escadron de défense antiaérienne ( 4 Engesa EE-11ESD )
- 1 escadron de reconnaissance ( 5 Engesa EE-9, 1 TAM )


_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Dim 30 Nov 2008, 22:45

Interessant comme début thumleft

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La République Cubaine   Dim 30 Nov 2008, 23:32

Interessant, je trouve juste dommage d'avoir supprimé le fait que cuba soit communiste et sous embargo. Je trouve ça dommage car donner a cuba une vrai armée (et marine en particulier) tout en maintenant le fait que le pays soit assez limité financièrement et bloqué d'un point de vue international aurait donné un scénario beaucoup plus interessant. Faire l'armée d'un pays limité et bloqué, avec 3 bout de ficelle et un rouleau de Scotch, est beaucoup plus interessant que de faire l'armée d'un pays sans aucune contrainte... enfin c'est mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Lun 01 Déc 2008, 11:21

Justement Hercule, à l'heure actuelle, les forces armées cubaines n'existent plus. Il n'y a plus rien. On parle de 15 appareils opérationnels, une corvette Pauk et au niveau terrestre, c'est la grande inconnue. La plupart des matériels seraient stockés, et encore.

L'idée de faire un Cuba capitaliste m'est venu de l'idée du Belka communiste. Je voulais voir ce que ça donnerait, et puis ma Confédération Baltique disposait déjà de matériels estampillés Nijni-Taguil Inc, alors refaire une armée de l'Est...

De plus, ce Cuba est un nouveau type de marine imaginaire, dans la mesure où niveau matériel, c'est non-alignement maximal : frégates italiennes, avions français, chars argentins... Hétéroclisme joyeux des armées sud-américaines qu'ont un peu d'argent ( je table sur 1,5 Md de dollars par an maxi ). J'essaie aussi de voir les anciens matériels ( ça me donnera l'occasion de voir Claus hurler au scandale quand il verra mon croiseur de classe Aréthuse arborer l'étoile cubaine ^^ ).

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La République Cubaine   Mar 02 Déc 2008, 12:34

Très intéressant comme projet, j'attends la suite avec impatience. Ca m'a remotiver pour mon Belka alternatif (là je l'avais un peu négligé car je galère sur l'OdB des forces terrestres. C'est toujours c'est *$#@!¤ de terriens qui me posent problèmes lol!)
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Mar 02 Déc 2008, 13:11

Mode Enquête Corse

Mon père était un terrien. Mr. Green

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Mar 02 Déc 2008, 17:28

Pas mal du tout. Cà me paraît assez réaliste pour un Cuba capitalistes qui aurait pu connaître une embellie économique du genre de celles des Bahamas ou des Bermudes...

Bon travail.

Je suis moi-même intéressé par une marine imaginaire d'Amérique du Sud, mais j'ai la flemme!!! Je pensais à une "Hispanola (ré)unifiée" (si la République Dominicaine et Haiti constituaient encore un seul état) ou à une union de républiques centraméricaines (Guatémala, Honduras, El Salvador + éventuellement Costa Rica et Nicaragua et l'éphémère El Alto annexé par le Guatémala après seulement deux ans d'existence en 1846!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Fidel   Mar 02 Déc 2008, 19:49

Dans le monde immaginaire version 1/1250 Cuba apres la perte de Fidel ae integre dans l'union des Republique Americaine
Une importante participation navale est maintenant basee a Cuba
Casino et endroit de delassement fleurissenr et l'adminstrtion rapelle les regles de Porfirio.
Il existe une forte opposition pour cette americanisation de l'Ile
Particulierement par Etudiants et Syndicats
Dans le Monde 1/1250. les conditions de l'armistice sont telles que Nortland n'est pas authorise de se meller des affaires relatees aux Ameriques. Neanmoins apres l'integration de Cuba Cuba est aussi "out of bonds" pour Nortland et la confiscation de tous capitaux Nortlandais dans l'ile exaspere nos investeurs. Attendon nous a une riposte diplomatique ou qui sait
Source:Extracts de Presse
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Mar 02 Déc 2008, 22:36

Dans ce cas, faut voir MM. La Slavie a déjà du monde en République Dominicaine. Mais on peut voir effectivement à tous migrer d'Europe vers les Caraïbes.

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La République Cubaine   Mer 03 Déc 2008, 19:23

S'il vous plait, pourriez vous develloper vos idees et intentioons
Votre Allie Nortlandais apprecie votre point de vue
Admiral Von Luknner CD FNN
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Mer 03 Déc 2008, 19:41

Ouaip, c'est en cours Votre Excellence. Mais je ne veux pas non plus prendre trop d'avance sur le Belka next-gen. Wink

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La République Cubaine   Sam 06 Déc 2008, 18:28

Entendu et notez
VLK
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Sam 13 Déc 2008, 21:53

La conception avance bien. Je m'attache à l'économie en ce moment ( personne n'aurait les chiffres du trafic des grands ports cubains sous la main ? ).

Par contre, j'ai un petit dilemme à vous soumettre. Cuba doit changer son parc de ventilos. Les Iroquois et les Defender se font vieux, et je ne parle pas des Commandos. Dans un souci de rationnalisation, Cuba veut un parc neuf et plus homogène. Ah oui, j'ai aussi oublié les ventilos de lutte ASM. Bref. Il me faut trouver 24 ventilos de transport, 12 d'attaque, 8 ventilos d'assaut ( forces spéciales ) et 6 ou 8 de lutte ASM et de sauvetage en mer. A cela j'y ajoute mes 8 nouveaux HAL Dhruv polyvalents ( EvaSan, liaison, transport VIP ).

Plusieurs options s'offrent à moi. Pour les ventilos d'attaque : Tigre ( HAP ou HAD ), A129 Mangusta, Mil Mi-28 Havoc ou Apache AH-64D. Sachant qu'il peut très bien s'agir de ventilos d'occasion.

Pour le reste, je voyais ça comme ça :

- soit un " pack Sikorsky ", avec 24 UH-60, 8 en version navalisée et 8 en version spéciale. Du classique, de l'américain... mais sur mes Lupo et mes corvettes, un Seahawk... ça ne rentre pas vraiment dans le hangar. Et personnellement, je voue un profond mépris à l'égard du Blackhawk ( Ogotai vous le confirmera ^^ )
- soit un " pack Est ", avec des Mil Mi-17, des Kamov Ka-32 et pour les versions spéciales... j'hésite encore entre les deux.
- soit enfin un " pack Europe ", du Cougar, du Cougar Resco Mk 2 et du Panther.

Chaque pack a ses avantages et ses inconvénients. Et je n'arrive pas à me décider. J'aimerais votre conseil sur ces deux choix. Neutral

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La République Cubaine   Dim 14 Déc 2008, 09:55

Pour les ventilos transport j'opterai pour un pack Europe, mais avec seulement du Cougar (question de rationalisation). Si jamais tu peux les acheter chez Atlas ou SOCAT (je suis pas sur des noms).

Pour les ventilos d'attaque, pourquoi pas des AH-1, l'US Army doit en avoir quelques uns en plus dans ses hangars. Sinon si tu veux rester dans l'optique non-aligné, regarde du côté du CSH-2 Rooivalk.
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Dim 14 Déc 2008, 11:31

Citation :
Pour les ventilos transport j'opterai pour un pack Europe, mais avec seulement du Cougar (question de rationalisation). Si jamais tu peux les acheter chez Atlas ou SOCAT (je suis pas sur des noms).

Un marché à la bulgare au fond ( ils ont acquis récemment des Cougar et des Panther ). Et je peux les acheter chez les Turcs, voire chez les Brésiliens. Par contre, des Cougar navalisés... t'es sur que ça existe ? scratch

Citation :
Pour les ventilos d'attaque, pourquoi pas des AH-1, l'US Army doit en avoir quelques uns en plus dans ses hangars. Sinon si tu veux rester dans l'optique non-aligné, regarde du côté du CSH-2 Rooivalk.

Mais le Rooivalk ne met en oeuvre que du matériel sud-africain ( Darter, Kukri... ). Et surtout, il n'est pas du tout développé ( 12 appareils produits à ce jour, et aucun n'a été déclaré opérationnel ( statut IOC ? ) ).

Le AH-1, oui. Je pourrais peut-être aussi voir du côté de l'Agusta A-109.

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La République Cubaine   Dim 14 Déc 2008, 12:51

Le Rooivalk peut tirer le Mistral il me semble, et ca devrait pas être trop difficile de le cabler pour tirer du SPIKE, du Hot ou du Hellfire. Et puis au pire dis toi qu'on reste dans le domaine de l'imagination, on peut prendre quelques libertés.
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Dim 14 Déc 2008, 17:38

Certes, mais je m'efforce de rester dans certaines limites. C'est pour ça que je n'ai pas inclus le A-129T, qui ne sera livré qu'en 2012. Ceci étant dit, oui, c'est une marine imaginaire... Wink

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Dim 11 Jan 2009, 21:49

Présentation de quelques unités de fabrication locale. Un avis sur la question, ça m'aiderait beaucoup. Merci d'avance. Wink

Citation :

Navires de soutien :

Navire de soutien de classe Cauto :

Nom : Cauto
Mise en service : 1967
Déplacement : standard, 2200 t ; pleine charge : 2900 t
Dimensions : longueur, 78 m ; largeur, 12 m ; tirant d'eau, 3,6 m
Propulsion : 2 moteurs Diesel délivrant 3000 ch aux deux hélices
Vitesse : 12 noeuds
Équipage : 90 officiers et matelots
Chargement : 200 t de vivres et de pièces de rechange, 200 t de mazout, 150 tonnes de munitions
Aviation embarquée : aucun appareil
Armement : 1 canon simple L/60 Bofors de 40 mm
Électronique : 1 radar de navigation Decca

Notes diverses : 2 autres navires de la même classe retirés du service en 1997 et 2001.

Navire de soutien de classe Colorados :

Nom : Colorados
Mise en service : 1979
Déplacement : standard, 7500 t ; pleine charge, 15800 t
Dimensions : longueur, 173 m ; largeur, 23 m ; tirant d'eau, 7 m
Propulsion : 1 turbine à engrenages développant 21000 ch
Vitesse : 19 noeuds
Équipage : 340 officiers et matelots
Chargement : 7000 t de matériel, munitions, pièces détachées et de vivres
Aviation embarquée : 2 Alouette III ( pas toujours embarquées )
Armement : 1 canon Oto Melara de 76 mm, 1 canon bitube L/70 Breda de 40 mm, 2 mitrailleuses doubles de 12,7 mm
Électronique : 2 radars de navigation, 1 radar de conduite de tir RTN-10X, 1 radar de conduite de tir RTN-20X, 1 système lance leurres Mk 36 RBOC Super

Citation :

Navires d'assaut amphibie :

Landing Ship Tank de classe Juventud :

Noms : Juventud et Playa Gijon
Mises en service : 1973 et 1975
Déplacement : pleine charge, 3000 t
Dimensions : longueur, 94 m ; largeur, 14 m ; tirant d'eau, 2,90 m
Propulsion : 2 moteurs Diesel délivrant 3900 ch aux deux hélices
Vitesse : 13 noeuds
Équipage : 110 officiers et matelots
Troupes : 160 hommes
Chargement : 1400 t de matériel ou de véhicules ou 10 chars TAM, plus 2 LCVP ( 32 hommes ou 2 véhicules légers et leurs personnels ) en soute et 2 LCM6 sur le pont
Armement : 1 canon bitube L/70 Breda de 40 mm, 1 canon simple Type GAM-BO1 de 20 mm
Électronique : 1 radar de navigation Decca, 1 radar de conduite de tir RTN-20X, 1 radar de veille aérienne, 1 système lance leurres Mk 36 RBOC Super

Notes diverses : peuvent accoster au plus près de la plage, et débarquer leur cargaison au moyen d'une porte à l'avant. Fabriqués aux Chantiers Navals d'État, à Santiago de Cuba.

Citation :

Patrouilleurs lance-missiles :

Patrouilleur lance-missiles de classe Furor :

Noms : non déterminés
Mises en services : 2009 à 2010
Déplacement : pleine charge, 750 t
Dimensions : longueur, 65 m ; largeur, 11,4 m ; tirant d'eau, 2,60 m
Propulsion : 4 moteurs Diesel MTU délivrant 24000 ch à 4 hélices
Vitesse : 35 noeuds
Équipage : 43 officiers et matelots
Armement : 1 canon Oto Melara de 76 mm, 2 conteneurs quadruples surface-surface Otomat 2, 1 affût lance-missiles surface-air très courte portée Sadral ( 8 missiles ), 2 mitrailleuses simples de 12,7 mm
Électronique : 1 radar de navigation Decca, 1 radar de recherche aérienne et en surface, 1 radar de conduite de tir RTN-10X, 1 lance leurres SRBOC Mk 37

Notes diverses : navires destinés à remplacer les patrouilleurs de classe Avalor ( dénomination locale des Saar-II )

Patrouilleurs :

Patrouilleur de classe Hirundo :

Noms : non déterminés
Mises en services : 2009 à 2010
Déplacement : pleine charge, 250 t
Dimensions : longueur, 50 m ; largeur, 9 m ; tirant d'eau, 2,60 m
Propulsion : 2 moteurs Diesel MTU délivrant 6000 ch à trois hélices à pas variable
Vitesse : 27 noeuds ( autonomie à 22 noeuds : 3000 kilomètres )
Équipage : 26 officiers et matelots
Armement : 1 canon bitube Breda de 30 mm, 1 lance-grenades Mk 19 de 40 mm, 3 mitrailleuses simples de 12,7 mm
Électronique : 1 radar de navigation Raytheon, 1 radar de recherche aérienne et en surface, 1 radar de conduite de tir, 1 sonar remorquable

Notes diverses : Sonar remorquable pour traquer les sous-marins des trafiquants de drogue. Destinés à des missions de patrouille maritime, de lutte contre les trafics illicites et de souveraineté

Pour mes corvettes de classe José Marti, je n'ai pas encore complètement fini. M'enfin...

Citation :

Corvettes :

Corvette lance-missiles de classe José Marti :

Noms : José Marti, Camille Cienfuegos, Ramon Grau San Martin, Antonio Maceo, Carlos Manuel De Cespedes, Maximo Gomez
Mises en service : 2006 à 2009
Déplacement : standard, 1500 t ; pleine charge, 1800 t
Dimensions :
Propulsion :
Vitesse : 34 noeuds
Équipage :
Troupes : 25 commandos et 15 civils
Aviation embarquée : 1 hélicoptère moyen polyvalent ( Eurocopter Panther )
Armement : 1 canon Oto Melara de 76 mm, 1 CIWS Goalkeeper de 30 mm, 2 conteneurs quadruples surface-surface Otomat 2, 1 système surface-air courte portée ESSM, 2 doubles tubes lance-torpilles anti-sous-marines de 324 mm, 2 mitrailleuses simples de 12,7 mm
Électronique : 1 radar de recherche aérienne et en surface, 1 radar de veille, 1 radar de conduite de tir RTN-10X, 1 radar de conduite de tir ( Goalkeeper ), 1 radar de navigation, 1 sonar de coque, 1 système de commandement et de liaison, 4 lance-leurres

Notes diverses : issues du projet MEKO A110C ( qui n‘existe pas en réalité ), fabriquées en Allemagne.

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Mar 17 Aoû 2010, 17:51

Bigre, ça commence à sentir le renfermé ici. Et mon Cauto a pris l'eau depuis. Encore un coup du MI6.

Pour ne rien vous cacher, le Cuba Cidersien a connu à peu près 6 variantes successives. En fait, je bosse encore dessus. Le principal problème, qu'Hercule avait mis en lumière, c'est qu'un Cuba non communiste bouleverse radicalement la géopolitique locale. Pas de Cuba, pas d'intérêt états-unien, donc une zone d'un intérêt limité. Bien sur, il aurait été très certainement possible que des petits Etats passent à l'Est, mais ça n'aurait pas eu du tout le même impact. J'avais donc pensé, pour jouer au Grand Méchant Communiste, à Haïti. Je pense que ça peut se faire : un pays pauvre, beaucoup d'habitants, pas de pétrole et une position géographique intéressante. Mais s'il devait manquer un Etat communiste, cela poserait-il problème ? Peut-être pas. J'ai également travaillé sur les institutions régionales. La plus intéressante existant actuellement est certainement le Regional Security System, une sorte d'entente régionale, parrainée au départ par Reagan pour empêcher tout ce beau monde de passer à l'Est et aller casser du communiste le cas échéant. Dans une zone caraïbe dépourvue d'Etats communistes, sa direction aurait pu constituer un enjeu régional, entre Cuba, le Venezuela et peut-être aussi le Mexique ou la France.

Dans ma toute dernière version, j'ai décidé de me concentrer sur l'hégémonie régionale cubaine, et sur le rôle de la république cubaine dans la zone caraïbe. J'ai également réduit mes ambitions dans le domaine militaire, en prenant exemple sur les forces aériennes latino-américaines et leurs ordres de bataille, depuis les années 1950 : j'ai largement puisé dans l'ouvrage d'Inigo Guevara, Latin American Fighters, qui retrace l'histoire des chasseurs à réaction en Amérique du Sud, par pays.

En conséquence, ça donnerait plus sûrement ceci :

- avions de combat : on oublie Douhet et Harris, les F-16 et les F-18 ( les Etats-Unis ne vendent pas de matériels dernier cri et font pression sur tous les autres vendeurs potentiels. Et comme leur parapluie aérien est très dense, il n'y a pas de lourdes dépenses à faire ). En fait, on se rapprocherait ici de la configuration choisie par Claus pour la Sardaigne : à une petite défense aérienne ( une douzaine de Northrop F-5E + quelques F-5A/E supplémentaires récemment acquis d'occasion ; le marché de l'occasion existe d'ailleurs réellement : les Jordaniens et les Saoudiens sont de gros vendeurs actuellement ) s'ajouterait un ou deux escadrons d'attaque au sol, et des appareils d'entraînement avancé pouvant être armés, les modèles utilisés étant souvent les mêmes. Là encore, le choix est restreint : en Amérique du Sud, tout le monde ou presque possède des Cessna A-37B Dragonfly, et j'y rajoute des Casa C-101 ( on en trouve au Honduras ), qui ont l'avantage de servir aussi bien d'avions d'attaque que d'entraînement. Au total, pas plus de 40 jets.

- autres aéronefs : pour l'entraînement, très certainement du Beech T-34 Mentor et du T-35 Pillan chilien. Pour les hélicoptères, Bell était jusqu'à peu le seul vendeur implanté : donc, du UH-1, du Bell 206 et du Bell 412. J'y rajouterais des Mil Mi-8/17 : on en trouve de plus en plus, et ils servent admirablement bien lors des opérations de secours. Avions de transport : quelques C-130E/H, une douzaine de Twin Otter et d'Aermacchi AM.3C, et pour le transport moyen, petite fantaisie de ma part, du Fokker F.27.

- forces de projection : qui dit hégémonie régionale dit forces de réaction rapide projetables. J'avais déjà des paras et des troupes de marine dans mes précédentes moutures, je les conserve. Je pense qu'un objectif de 5000 hommes projetables est un maximum envisageable, avec une force de réaction immédiate de 500 hommes. Largement de quoi intervenir en urgence, en attendant la cavalerie états-unienne ou les forces onusiennes.

- forces terrestres classiques : actuellement, Cuba disposerait d'environ 50000 hommes. C'est largement suffisant à mon avis. D'autant que, dans mon idée, les hommes projetables dépenderaient en grande partie de l'armée de l'air ou de la marine. Là encore, beaucoup de modifications ont eu lieu. Même si Cuba est une grande île, il n'y a aucun ennemi potentiel valable à 1000 kilomètres à la ronde. Pas besoin de conserver des divisions blindées ou autres. J'hésite encore si je dois ou non m'aligner sur les régiments renforcés "à la chilienne" ( en général, un bataillon d'infanterie + un groupe d'artillerie + un bataillon ou une compagnie du génie ). Dans tous les cas, l'armée cubaine disposerait au mieux de 150 à 200 chars de bataille, d'unités d'artillerie motorisée et tractée, et d'une dotation en armements spécialisés "à la finlandaise" ( c'est à dire, profusion de canons sans recul, de lance-roquettes antichars et de missiles sol-air portables ). Il y aura aussi une escadrille de liaison.

- forces "spéciales" : il y aura des commandos, c'est certain. Peut-être également des troupes de montagne, mais j'hésite sérieusement là-dessus. En revanche, ce dont je suis sur, c'est qu'il y aura une brigade d'intervention intérieure, spécialisée dans l'assistance aux populations, notamment après les ouragans. En gros, il s'agirait d'une formation mixte, avec des unités du génie ( dégagement des obstacles, réparation des infrastructures, assainissement de l'eau, fourniture d'énergie, véhicules amphibies... ), du matériel, des transmissions et du train. L'avantage, c'est qu'elle pourrait aussi être déployée hors de Cuba.

- marine : grosses interrogations. Dans l'optique de projection, quelques bâtiments amphibies seraient très utiles : la chute de l'URSS procurerait des Polnocny à peu de frais, et peut-être des Frosch. Les Juventud me paraissent plutôt réussis. Quelques Batral pourraient également être intéressants. Mais après ? Je pense qu'une paire ( ou un trio ) de Lupo irait bien, mais pour les suppléer ? Une force de navires lance-missiles, ou de navires de patrouille ? Ou un mélange des deux ? Quelques dragueurs de mines ( côté Etats-Unis, ils n'ont pas grand chose à vendre dans ce domaine ) ?

...

Pour le moment, j'en suis à peu près là. Je vous fais grâce des détails techniques.

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La République Cubaine   Mer 18 Aoû 2010, 21:58

Citation :
s'ajouterait un ou deux escadrons d'attaque au sol, et des appareils d'entraînement avancé pouvant être armés, les modèles utilisés étant souvent les mêmes

Tu peux regarder du côté Yougoslave ou Tchèque, ils ont pas mal d'avions d'attaque/entrainement assez bon je crois. Sinon tu peux faire l'optique "tout F-5", avec une 15aine de F-5E modernisés pour la DA, une 20aine de F-5 "simplifiés" pour l'attaque au sol (voir une poignée en version reco) et une 15aine de T-38 Talon pour l'entrainement. Tu dois pouvoir trouver tout ca assez facilement sur le marché de l'occasion.

Pour les forces terrestres je suis d'accord avec toi, je serai même tenté de dire pas de chars de bataille du tout, après tout quel pays va faire débarquer une division blindée à Cuba à part les USA (et dans ce cas même 1000 chars lourds ne changeront rien au résultat final). Ca libèrera de l'argent pour des chars légers (AMX-10RC/Rooikat/Scorpion) à mon avis mieux adaptés. Sinon j'aime bien le concept "à la chilienne", ca fait de tes régiments de véritables petites unités de combat autonome (bon dans une optique de projection)

Enfin pour la marine tu peux obtenir des Perry d'occaze si tes relations avec les USA ne sont pas trop tendues, ou des Type 22 anglaises. Sinon une paire (ou un trio) de La Fayette, ou des MEKO. Pour les suppléer tu peux taper chez les pays scandinaves (Stanflex, Hamina, Hauk, voir Visby), en France (La Combattante) ou en Israël (Saar III&IV) pour constituer un escadron de 5-6 patrouilleurs lance-missiles.

Pour l'aviation navale (si il y en a une) je verrai bien quelques P-2 Neptune ou P-3 Orion d'occasion, plus une petite dizaine d'hélicoptères destinés principalement aux missions de reconnaissance, de sauvetage et de lutte anti-navire (pas de menace sous-marine majeure à proximité), des Sea King ou éventuellement des Seahawk.
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Mer 18 Aoû 2010, 23:12

Citation :
Tu peux regarder du côté Yougoslave ou Tchèque, ils ont pas mal d'avions d'attaque/entrainement assez bon je crois. Sinon tu peux faire l'optique "tout F-5", avec une 15aine de F-5E modernisés pour la DA, une 20aine de F-5 "simplifiés" pour l'attaque au sol (voir une poignée en version reco) et une 15aine de T-38 Talon pour l'entrainement. Tu dois pouvoir trouver tout ca assez facilement sur le marché de l'occasion.

Si tu penses aux Jastreb et Galeb, ça ne collera pas aux réalités locales. Le seul jet de ce genre dans les parages, c'est le L-39, et il est à Cuba actuellement. Pour le tout F-5, je sais que la Colombie a des Cessna Tweet (qui a donné l'A-37), mais je ne crois pas que le T-38 ait été vendu en Amérique du Sud.

Citation :
Pour les forces terrestres je suis d'accord avec toi, je serai même tenté de dire pas de chars de bataille du tout, après tout quel pays va faire débarquer une division blindée à Cuba à part les USA (et dans ce cas même 1000 chars lourds ne changeront rien au résultat final). Ca libèrera de l'argent pour des chars légers (AMX-10RC/Rooikat/Scorpion) à mon avis mieux adaptés. Sinon j'aime bien le concept "à la chilienne", ca fait de tes régiments de véritables petites unités de combat autonome (bon dans une optique de projection)

Tout le monde a des chars, même les Finlandais. Ca fait très joli dans les défilés et ça renforce la souveraineté. Ca peut aussi faire pas mal de choses en combat urbain. Personnellement, je songeais depuis longtemps au TAM argentin, mais je pense qu'il peut être épaulé par quelques dizaines de MBT moyens ( AMX-30 je pense ).

Sinon, j'ai dans l'idée qu'une douzaine de canons automoteurs slovaques Zusanna seraient du plus bel effet dans mon inventaire.

Citation :
Enfin pour la marine tu peux obtenir des Perry d'occaze si tes relations avec les USA ne sont pas trop tendues, ou des Type 22 anglaises. Sinon une paire (ou un trio) de La Fayette, ou des MEKO. Pour les suppléer tu peux taper chez les pays scandinaves (Stanflex, Hamina, Hauk, voir Visby), en France (La Combattante) ou en Israël (Saar III&IV) pour constituer un escadron de 5-6 patrouilleurs lance-missiles.

Des La Fayette ?

Dans le coin, les meilleures unités actuelles, ce sont les Lupo péruviennes et vénézueliennes. Comme j'adore cette frégate, aucun problème. Je pensais y ajouter quatre Combattante II avec Otomat, et quatre Esmeraldas : l'avantage de ces dernières unités, c'est qu'elles sont petites, bien armées et pourvues d'un helipad. Ca en ferait de jolis navires de démonstration de souveraineté et de surveillance.

Citation :
Pour l'aviation navale (si il y en a une) je verrai bien quelques P-2 Neptune ou P-3 Orion d'occasion, plus une petite dizaine d'hélicoptères destinés principalement aux missions de reconnaissance, de sauvetage et de lutte anti-navire (pas de menace sous-marine majeure à proximité), des Sea King ou éventuellement des Seahawk.

Pour l'heure, j'ai 3 Embraer EMB-111 et 2 Fokker F-27MPA, plus 7 Alouette III. Les Sea King oui : la République Dominicaine a refusé un deal portant sur 3 appareils ex-états-uniens, donc ça peut se faire.

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La République Cubaine   Jeu 19 Aoû 2010, 08:11

Citation :
Des La Fayette ?

Bin quoi, c'est quand même plus joli qu'une Lupo, et ca ne doit pas couter trop cher non plus Mr. Green

Citation :
Tout le monde a des chars, même les Finlandais.

Oui mais les finlandais ont une frontière terrestre avec la russie.
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La République Cubaine   Jeu 19 Aoû 2010, 12:30

Citation :
quoi, c'est quand même plus joli qu'une Lupo, et ca ne doit pas couter trop cher non plus

Je préfère un bâtiment éprouvé et mieux armé.

Citation :
Oui mais les finlandais ont une frontière terrestre avec la russie

C'est pas faux. Je n'avais pas pris en compte cette donnée là.

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La République Cubaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
La République Cubaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La République Cubaine
» Parade militaire 60° anniversaire de la République de Chine
» Vive la République !
» Probable bouton au faisceau "République Française" - fin XVIIIème
» Sapeurs Pompiers - 3ème République

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Les Marines Imaginaires-
Sauter vers: