AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le probleme de la fin des navires de la marine nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Jeu 07 Fév 2008, 14:04

ccou,
je cite:
Une douzaine de navires de la marine en attente de démantèlement

Le cimetière marin de landévennec, dans le Finistère
crédits : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU
07/02/2008
Sur une trentaine de bâtiments désarmés, une douzaine de vielles coques sont en attente de démantèlement. Alors que la destruction de l'ex-frégate Lucifer, à Cherbourg, a été attribuée au groupe Suez, le résultat de l'appel d'offres concernant la déconstruction de l'ancien Clemenceau sera connu d'ici la fin du printemps. Une dizaine d'autres navires feront, ensuite, l'objet de marchés publics négociés avec mise en concurrence. L'ensemble représente un tonnage de 39.000 tonnes, dont 24.000 pour l'ex-porte-avions. Alors qu'un plan de démantèlement, sur dix ans, est en cours de préparation, les unités ayant une « utilité » ne sont pas pour le moment concernées. C'est le cas par exemple du croiseur Colbert, qui sert de stock de pièces détachées pour la Jeanne d'Arc, où des bateaux utilisés comme brise-lames à Lanvéoc, Lorient ou Toulon. Le ministère de la défense n'aurait pas prévu de confier l'ensemble de la démolition des anciens bâtiments de la marine à un seul industriel. Les marchés seraient passés par groupes et types de bateaux. « Cela permettra à des sociétés qui n'ont pas les capacités de traiter un gros navire, comme un porte-avions ou des frégates, de pouvoir se positionner sur des unités plus petites, comme des avisos », explique-t-on au ministère. Le marché s'annonce, en tous cas, considérable et il faudra plus d'un groupe pour parvenir à traiter toutes les vieilles coques de la Royale, dont le tonnage à ferrailler est estimé à 100.000 tonnes dans les dix à quinze prochaines années.

source article: mer et marine :
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=106813


scratch
certains d'entre vous ont ils des photos des cimetièrres navals francais ?
Avez vous la liste complete des navires de la marine désarmé et actuellement en attente ?
Pourquoi ne pas féraillé un navire dès son retrait du service, car attendre ca coute encore plus chers, regardez l'exemple du clemenceau, si la marine l'aurait envoyé en inde en 1998 (après son désarmement), il n'y aurait pas eut d'affaire clemenceau !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Jeu 07 Fév 2008, 17:46

Pour le Clem il n a pas ete feraillé en 1998 car il servait de piece detachee pour le Foch et on comptait le fourguer au bresillien avec ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Jeu 07 Fév 2008, 18:21

En même temps, vu que les prix de l'acier ne font que monter, ils vont bientôt valoir leur poids en or, ces tas de ferraille. En fait, l'Etat spécule !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Ven 08 Fév 2008, 09:25

Je propose qu'on les saborde au large de Brest ou de Toulon. Comme ca nos navires auront droit à une mort honorable, et ca fera un beau récif artificiel pour les pitit poissons. Puis si ces cons de greenpeace s'enchaine au mat, on les fait couler avec, ca fera à manger pour les poissons Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Ven 08 Fév 2008, 09:42

quoique puis devenir le prix e l'acier, vous pouvez etre certain que les groupes comme Veolia ou Suez traiteront ces navires comme dechets hautements toxiques et feront payer le pri fort a l'etat

et tout les ouvriers qui iront bosser sur ces rafiots le feront en blouse blanches avec un systeme de respiration et tralali et trallala

a se demande comment les marins ont fait pour survivre a bord pendant toutes la duree d'utilisation des navires

ridicules
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Ven 08 Fév 2008, 09:48

quelques vues de google hearth

les navires de la marines nationales désarmés :
lorient:

landvennec, près de brest

saint mandrier, toulon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Ven 08 Fév 2008, 11:22

Bill a écrit:
quoique puis devenir le prix e l'acier, vous pouvez etre certain que les groupes comme Veolia ou Suez traiteront ces navires comme dechets hautements toxiques et feront payer le pri fort a l'etat

et tout les ouvriers qui iront bosser sur ces rafiots le feront en blouse blanches avec un systeme de respiration et tralali et trallala

a se demande comment les marins ont fait pour survivre a bord pendant toutes la duree d'utilisation des navires

ridicules

Il y a une enorme difference entre vivre sur un bateau avec de l'amiante à bord et désamianter le même bateau. Dans le premier cas, l'amiante est confinée et, théoriquement ne part pas dans l'atmosphere. Dans l'autre, l'amiante n'est plus confinée (et pour cause) et dès qu'on y touche les fibres qui sont très volatiles impregnent l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Dim 24 Fév 2008, 23:34

Le Colbert va servir de "pieces détachées" pour la Jeanne d'arc ... (même époque de construction)
Elle doit encore continuer ses tours du monde pendant plusieurs années ... pas de sous pour la remplacer (je ne sais même pas si c'est vraiment prévu de la remplacer) ... théroriquement elle est en fin de vie "active" depuis un bout de temps.

Comme quoi "Nos Navires" sont costaux. la Jeanne, le Foch .... qui continuent à naviguer sur toutes les mers... et dire que que le PACDG va rester presque deux ans pour son Iper .... Vive les anciens ... avec de la bidouille ils tournent encore... (et quel bibouille !)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Dim 24 Fév 2008, 23:39

Bill a écrit:
quoique puis devenir le prix e l'acier, vous pouvez etre certain que les groupes comme Veolia ou Suez traiteront ces navires comme dechets hautements toxiques et feront payer le pri fort a l'etat

et tout les ouvriers qui iront bosser sur ces rafiots le feront en blouse blanches avec un systeme de respiration et tralali et trallala

a se demande comment les marins ont fait pour survivre a bord pendant toutes la duree d'utilisation des navires

ridicules

Que dire de ceux qui ont travailler dans des bureaux avec de l'amiante partout pendant des années (plafond, isolation)... les marins ne sont pas les plus à plaindre. Eux au moins ils ont l'air du large ... Les povre civils n'ont que la climatisation et encore !!
Revenir en haut Aller en bas
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Du calme !   Lun 25 Fév 2008, 02:08

Ne pas confonfdre :
Ce qui manipulé ou ont manipulé l'amiante et ce qui ont vécu avec des installations amiantés.
Dans le deuxième cas, le risque était "acceptable" pour l'Etat, l'amiante, si c'est en état est bien confiné, il y a peu de risques. Dans le premier, il y a manipulation des fibres, donc risque de cancers TRES PROBABLES, voir inévitables, pour les personnnes non-suffisemmant protégées.
J'AI un oncle très proche du le premier cas, qui, comme par hasard, à développé un cancer, et qui, avant de le savoir, venait tout juste d'obtenir de l'Etat un départ en retraite anticipé à cause de l'amiante (DCN Cherbourg), de plus, ayant travaillé sur le Clem et connaissant Condé sur Noireau, surnommé, la "Vallée de l'Amiante", j'aimerai qu'on traite ce sujet avec intelligeance.
Dans un cas comme le deuxième, le risque a été jugé, à tort, acceptable par l'Etat, sur le coup. Dans le premier, j'ai plus l'impression qu'il ont été sacrifié dans "l'intéret suppérieur de la Nation", un peu comme ceux qui ont "fait leur devoir" après l'accident nucléaire en Ukraine. "On savait" mais on avait pas trop le choix. C'est évidement ignoble avec du recul. Mais cela a été fait !
La France étant une démocratie, jugé l'Etat pour ces faits revient à juger le Peuple Français, donc c'est très compliqués, c'est un sujet à très haut risques sur un forum !

Cordialement, Requin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Mar 11 Déc 2012, 16:16

http://www.varmatin.com/la-seyne-sur-mer/trois-vieilles-coques-seront-bien-demolies-dans-la-rade-de-toulon.1062365.html

démentelement des ex-Saone, Argens et Dives.

_________________
This is the time's plague when madmen lead the blind.

William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15497
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Mar 11 Déc 2012, 16:51

Je suis étonné qu'il y ait tant de réticence à l'installation d'un chantier de démolition de navires à la Seyne; de tout temps on a toujours démoli des navires à cet endroit; je citerais parmi les derniers;le cuirassé Jean Bart; le porte-avions Arromanches; etc... ce qui est dommage c'est que cette activité n'ait pas été continuée, en s'adaptant bien sur aux nouvelles contraintes environnementales et de protection des personnels, comme les anglais l'on fait par exemple, nous n'en serions pas la avec nos vieilles coques qui pourrissent à La Seyne et à Landevennec et qui vont nous couter encore plus cher pour nous en débarrasser, sans donner de travail à nos ouvriers.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Mar 11 Déc 2012, 17:08

NIALA a écrit:
Je suis étonné qu'il y ait tant de réticence à l'installation d'un chantier de démolition de navires à la Seyne; […] avec nos vieilles coques qui pourrissent à La Seyne et à Landevennec et qui vont nous couter encore plus cher pour nous en débarrasser, sans donner de travail à nos ouvriers.[…]
En effet, ces présentes trois "déconstructions" à La Seyne, devraient donner lieu à une vingtaine d'emploi.

C'est peut-être la pérennité de l'activité qui pose problème : au train où va la construction navale militaire, il n'y aura, à terme, plus beaucoup de bâtiment à déconstruire non plus… Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15497
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Mar 11 Déc 2012, 17:15

Actuellement le problème est inverse; les navires désarmés s'accumulent aussi bien à La Seyne, qu'a Landevennec; et par la suite il y aura toujours un roulement, pour armer les nouvelles unités, il fait bien que les plus vieille laissent la place dans les arsenaux et libèrent des équipages.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   Mer 12 Déc 2012, 02:25

Il n'y a pas qu'à La Seyne et à Landévennec que les navires désarmés de toutes tailles s'accumulent, il y en a aussi au fond de la Penfeld à Brest mais aussi ailleurs... Neutral

N'oublions pas non plus les navires qui seront désarmés dans les prochaines années (suite aux programmes confirmés et... prochainement confirmés) mais également les navires de commerce "ventouses" (abandonnés par leurs armateurs ou arraisonnés) qui seront probablement démantelés par l'Etat... scratch

Avec rien que cela, il y a du boulot en permanence pour un chantier de démolition en France pour les 15 ans qui viennent... cheers bounce
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le probleme de la fin des navires de la marine nationale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le probleme de la fin des navires de la marine nationale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le probleme de la fin des navires de la marine nationale
» Nouveaux navires pour la marine
» Règles de nommage des navires de la Marine Impériale
» Plan de navires
» Diminutifs, surnoms, petits noms des navires de la Royale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: France-
Sauter vers: