AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

 

 Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21035
Age : 80
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty
MessageSujet: Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel    ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  EmptyJeu 19 Juil 2018, 16:01

GUR ex E1 le prototype des sous-marins allemands de le Seconde guerre mondiale.

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Gur_1910
E-1 futur Gur en 1931

Le Traité de Versailles interdisait aux allemands de construire des sous-marins; or il n'étaient pas question pour eux de perdre le savoir faire considérable acquis au cours de la Première guerre mondiale, ils ont donc cherché à contourner le Traité de Versailles en faisant étudier des sous-marins à l'étranger, pour ne pas perdre le savoir faire des ingénieurs allemands; une filiale de la Deutsche Schiff und Maschinenbau A G basée aux Pays Bas a donc commencé à étudier les plans d'un nouveau sous-marin; le gouvernement espagnol pendant la dictature de Primo de Rivera s'est dit intéressé par ce sous-marin pour la marine espagnole et a conclu un marché avec des officiers de la marine allemande pour faire construire ce sous-marin en Espagne; le chantier Horacio Echevarrieta de Cadix a été retenu; le sous-marin est mis sur cale le 25 mars 1929; il est lancé le 22 octobre 1930; et fait ses essais en mer en 1931 sous la marque E-1; le changement de gouvernement en Espagne et l'emprisonne d'Echevarrieta pour son lien avec la révolution d'octobre 1934, on fait perdre à la marine espagnole tout intérêt pour ce sous-marin; d'autre part des ingénieurs soviétiques ont également participé aux essais du E-1; en 1935 il est vendu à la Marine turque et prend le nom de Gur; mais il a eu de nombreux descendants, puisqu'il est à l'origine du type IA allemand, mais aussi a servi de prototype à la classe S soviétique.

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Gur_gu10
Le Gur sous pavillon turque

Le Gur ex E-1 a servi la marine turque jusqu'en 1947.


Dernière édition par NIALA le Ven 20 Juil 2018, 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21035
Age : 80
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel    ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  EmptyJeu 19 Juil 2018, 18:37

Il apparaît que avec le E-1; 16 sous -marins ont été construits sur des plans allemands durant la période 1920-1935 permettant ainsi aux ingénieurs allemands de ne pas perdre la main; il s'agit d'un programme secret intitulé "Arc en ciel " de construction de sous-marins dont les plans étaient d'origine des mêmes bureaux aux Pays Bas contournant ainsi le traité de Versailles:

-2 pour la Turquie
-1 pour l'Espagne (le E-1 ci dessus)
-5 pour la Finlande
-3 pour l'URSS
-3 pour la Suéde
-2 pour la Roumanie


Dernière édition par NIALA le Ven 20 Juil 2018, 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21035
Age : 80
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel    ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  EmptyVen 20 Juil 2018, 12:03

Détail de ces 16 sous-marins:
-2 pour la Turquie

-Birinci Inonu et Ikinci Inonu mis sur cale en janvier 1926 au Paus Bas; lancés en 1927; en service en juin 1928; rayés en 1948; développement du type UBIII de la Première guerre mondiale

-1 pour l'Espagne (voir le E-1 ci dessus)

-5 pour la Finlande
-Vetehinen; Vesihiisi; Iku Turso construits par Crichto-Vulcan à Aabo; sur cale en 1926/27; lancés en 1930/31; en service en 1930/31; rayés en 1947; dérivés des UBIII allemands; utilisés pour l'entrainement des sous-mariniers allemands.
-Saukko construit chez Hietalahti Laatokka; sur cale en 1928; lancé en 1930; en service en 1930;rayé en 1947; démoli en 1952; seul sous-marin conçu pour naviguer dans un lac (Lac Ladoga); pouvait être démonté en deux parties pour pouvoir être transporté par chemin de fer.
-Vesikko construit par Crichto-Vulcan à Aabo; sur cale en 1931; lancé en 1933; en service en avril 1934; raté en 1947; conservé comme monument; utilisé pour l'entrainement des sous-mariniers allemands jusqu'en janvier 1936; basé sur le type UBII de la Première guerre mondiale, il a servi de prototype aux U Boote du type II.    

-3 pour l'URSS
Après les essais de l'E1 à Cadix en 1931, l'IVS a offerts le même bateau à l'Union soviétique. Les experts soviétiques voulaient des changements, étant des moteurs plus puissants et un canon de pont plus importants de conception russe.  Les Ingénieurs russes ont été envoyés au bureau d'IVS de Deschimag à Brême pour participer au travail de conception. Le projet E II (également nommé 224 II) était un bateau de 828/1080 tonnes. Les dessins modifiés ont été achevés en Mars 1934 et la construction des bateaux N 1 à N 3 a commencé en 1934 dans les chantiers navals d'Ordzhonikidze de Leningrad. Ces bateaux ont été rebaptisés en 1936 à S 1 - S 3.

-3 pour la Suède
-Delfinen; Nordkaparen et Springaren construits chez Kockhum à Malmoe; sur cale en 1933; lancés en 1934/1935; en service en 1936/37; rayés en 1953.

-2 pour la Roumanie
-Marsouinul et Requinul; construits à Galatz avec la collaboration de Voor Scheepsbouw de la Haye; sur cale en 1938; lancés en 1941; en service en 1942.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21035
Age : 80
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel    ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  EmptyVen 20 Juil 2018, 14:30

Les sous-marins du programme Arc en Ciel

Les deux turcs de la classe Birinci Inonu

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Birind10
Le Birinci Inonu

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Ikindj10
L'Ikinci Inonu
Les formes rappellent les séries UBIII de la Première guerre mondiale
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21035
Age : 80
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel    ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  EmptyVen 20 Juil 2018, 14:49

Les sous-marins du programme Arc en Ciel

Les finlandais

Les trois de la classe Vetehinen

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Vesihi10
Vetehinen; Vesihiisi; Iku Turso

Le Saukko et le Vesikko

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Saukko10
Le Saukko au centre et le Vesikko

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Vesikk10
Le Vesikko conservé comme monument
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21035
Age : 80
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel    ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  EmptySam 21 Juil 2018, 07:27

Les sous-marins du programme Arc en Ciel (suite)

Les soviétiques

Les trois de la série IX; S1 à S3 ex N1 à N3

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  S-1_se10
Le S1 à ses essais en 1936
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21035
Age : 80
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel    ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  EmptySam 21 Juil 2018, 15:33

Les sous-marins du programme Arc en Ciel (suite)

Les suédois -Delfinen; Nordkaparen et Springaren

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Delfin10
Le Delfinen

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Nordka10
Le Nordkaparen

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Spring10
Le Springaren
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21035
Age : 80
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel    ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  EmptyDim 22 Juil 2018, 07:27

Les sous-marins du programme Arc en Ciel (suite et fin)

Les roumains :-Marsuinul et Rechinul

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  S1_rec10
Le S1 Rechinul est à gauche et S2 Marsuinul est à droite en 1944
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
asterix68
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe



Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 60
Ville : husseren-wesserling
Emploi : neant
Date d'inscription : 10/08/2021

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel    ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  EmptyLun 10 Jan 2022, 18:24

Bonjour à tous ! Bien ici ce sujet discute déjà sur une aproche des projets de construction Allemands pendant le temps de la Reichswehr, ou l’Admiral Raeder a été a son poste.
Bien avant cela, donc de cette période, pfiiiiiii, on part de suite juste après la fin de la 1ère guerre mondiale. Soit en 1920 Et ici au poste de Grand amiral se trouvait Paul Bencke. Et au poste du Ministere de la Reichswehr c’était Gustav Noske.
Ainsi ici est mentionné « Arc en ciel » Cela me rappelle effectivement un mot clé que j’avais il y’a quelque année trouvée dans mes recherches avec les différents moteurs de recherche sur le net.
Actuellement j’ai juste trouvé «Geheime Mobilmachung Plan « A » der Reichsmarine en 1926. », soit le plan « A »secret de Mobilisation de la Reichsmarine. Ou entre autres figurait les noms du « Gür » et d’autre encore.
Et ainsi on se trouve bien déjà avancé dans les connaissances acquises sur la construction des sous-marins. En raison que en premier lieu, comme les chantiers navals du Reich Allemand, avait été interdit de construction, et de vente de sous-marins, bien sûr avec une tonne d’ingénieur à la rue, cela n’a pas pu rester sans effets longtemps, puisque un ingénieur, lui avait la vision de gagner bien sa vie, et ainsi avait aussi un train de vie supérieur à la catégorie des gens normaux, et ainsi certains de ses ingénieurs qui auparavant ont travaillé pour les anciens chantier navale qui eux actuellement furent clôturer pour la construction et aux travaux de projets d’étude de sous-marins. Certains d’entre eux, qui ont dû se dire : « Ben s’il n’y a plus de travail en Allemagne, je vais travailler pour un autre pays ! »
Et c’est ce qui s’est passé, mais bien sûr, ici les anciens directeurs de ses chantiers clos, eux ne voyait non plus rester les mains croisées en attendant les beaux jours revenir. Ainsi vous comprendrez mieux aussi les raisons des allemands à ne pas s’en tenir au traité de Versailles.
Ce qui nous amène donc au début de l’histoire…
Citation :
Presque immédiatement après la fin de la guerre, les connaissances et les spécialistes allemands étaient très demandés dans les pays souhaitant disposer de leur propre flotte de sous-marins. Réalisant qu'en concevant et en construisant des bateaux pour d'autres pays, on peut économiser et augmenter considérablement l'expérience, et aussi gagner beaucoup d'argent, les Allemands ont volontiers partagé leurs technologies et leurs spécialistes.

Curieusement, le premier pays à avoir utilisé les services de l'Allemagne fut le Japon, qui s'est battu tout récemment aux côtés de l'Entente. Lors du découpage de la flotte de sous-marins allemands, les Japonais ont obtenu sept bateaux :

• quatre sous marin côtiers - UB-125, UB-143 (type UB-III), UC-90, UC-99 (type UC-III) ;
• deux sous marin de croisières - U-46 (type U-43), U-55 (type U-51);
• Sous-marin mouilleur de mines U-125 (type UE-II).

Tous ont été étudiés et, à un degré ou à un autre, ont contribué au développement de la flotte sous-marine japonaise. Mais les Japonais pensaient que cela ne suffisait pas, et au début des années 1920, ils achetèrent aux Allemands les plans du sous-marin de croisière U-142 et du mouilleur de mine de type UE-II. Au total, selon les dessins allemands, huit sous-marin types croisières et trois mouilleurs de mines ont été construits au Japon sous le contrôle de spécialistes allemands.
Alors revoyons si vous le souhaitez bien, les u-boot que les japonais avait récupérer.
U-Boot "Maru-1" (U-125)
ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  SM_U-125

Citation :
La marine japonaise, qui a remporté la Première Guerre mondiale, a reçu plusieurs sous-marins comme navires de guerre de l'Allemagne vaincue. Ce navire était l'un d'entre eux et était à l'origine un sous-marin "U-125" (type UE II) appartenant à la marine allemande.
 Comme il s'agissait d'un grand sous-marin mouilleur de mines à longue portée que la marine japonaise ne possédait pas jusqu'à présent, une enquête détaillée a été menée après l'aller-retour au Japon, et il a servi de référence pour la construction ultérieure du sous-marin. pas inclus dans le registre.

 Il est rapporté que la marine japonaise a été surprise par le contournement réussi des sous-marins allemands par les responsables de la marine du monde entier.

Pour l'ex UB125 et UB143
ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Japanese_submarine_Maru-7_in_1919

Citation :
Un navire de guerre allemand qui a perdu pendant la Première Guerre mondiale, comme "㊀ (Maru 1)" . A l'origine les sous-marins de la marine allemande "UB-125" (㊅ (Maru 6)) et "UB-143" (㊆ (Maru 7)), qui sont tous deux de petits sous-marins pour les patrouilles côtières appelés type UB III. Depuis les canons et le forme du pont (tour de commandement) sont différentes, cela ne ressemble pas à un navire du même type à première vue.

 Comme d'autres sous-marins guerriers de la Première Guerre mondiale, il n'a pas été incorporé dans l'enregistrement du navire, et après avoir voyagé à travers le pays et ouvert au public pour les rapports de victoire, il fait l'objet de recherches pour référence, mais l'ensemble du vaste océan Pacifique est couvert. Le développement et la conception du navire basé sur cette classe n'ont pas été effectués car il était considéré comme un champ de bataille sous-marin et il existait un modèle tel qu'un navire importé du Royaume-Uni et d'Italie pour la construction d'un petit sous-marin Ro-100.

Des deux sous marins Allemands UC, je ne vous en parle pas, en raison que l'UC99 as servit dès 1921, en tant que cible de tir pour la marine japonaise.
Et le UC90, celui ci, a partir de 1926, il as été mis à la ferraille.

Ah oui, j'allais presque oublier l'histoire du bateau Fantôme.
Donc l'ex U-46 qui est devenu Le maru2
Citation :
L'U 46 a été livré à l'Empire japonais le 26 novembre 1918. Là, il a été actif dans la marine impériale japonaise de 1920 à avril 1921 - similaire au U 55 (O 3) et U 125 (O 1). A partir d'avril 1921, le bateau devait être abandonné dans le port naval de Kure. Cependant, il a été restauré à Yokosuka en tant que véhicule d'essai pour les sauvetages de sous-marins. Le 21 avril 1925, le bateau a pris une tempête lors d'un transfert aller-retour de Yokosuka à Kure il a dû être abandonné par son équipage.

Le 5 août 1927, un navire américain découvre l'épave du sous-marin en surface à l'ouest d'Oahu (Hawaï). Les restes ont ensuite été finalement coulés dans un endroit inconnu.

Ainsi entre Avril 1925 et Aout 1927, le bateau c'est baladé au gréer des marées, pour être retrouvé un petit peu plus que 2 années près de Oahu (Pearl Harbor).

(ici pour réellement bien me comprendre, avec les informations donnez telle "O1" ici c'est l'écriture latine, ne comportant pas le caractère japonais exact. Le caractère japonais exact = se trouvant à l'avant de la dénomination du U143 l'inscription Maru 7, entouré d'un cercle).
Revenir en haut Aller en bas
asterix68
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe



Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 60
Ville : husseren-wesserling
Emploi : neant
Date d'inscription : 10/08/2021

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel    ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  EmptyJeu 13 Jan 2022, 01:55

Me revoilà, ainsi on en était resté dans l’année 1920, chez les japonais. Bien alors après que les japonais avait racheter les plans, le premier sous-marin qu’il souhaitèrent construire :
Citation :
Sous-marin "I-52 (1)" (Type "Kaioo2")
La marine japonaise visait à construire un grand sous-marin à grande vitesse avec le Kaioo Type 1 ("E-51"), mais n'a pas pu atteindre l'objectif de vitesse car il était équipé d'un moteur de fortune. Cependant, puisque Sulzer a développé un moteur de grande puissance par la suite, un sous-marin de type 2 de la taille de la mer équipé de celui-ci devait être construit.
 La vitesse prévue a été fixée à 22 nœuds, deux moteurs de 3 400 chevaux ont été installés et la coque a été conçue pour être élancée et autre, mais la vitesse cible n'a pas pu être atteinte en raison d'un dysfonctionnement du champ de riz. Cependant, la vitesse maximale (sur l'eau) de 21,4 nœuds au moment de l'essai en mer était le sous-marin le plus rapide à ce moment-là.

Le premier prototype Kaioo, le projet S22, était basé sur le dernier modèle de la Royal Navy, le sous-marin britannique de classe « K »; le second prototype Kaiooo était basé sur le sous-marin allemand de type SM U-139. Ce second prototype a été désigné comme le projet S25.
Le projet S22 a été déposé à l'arsenal naval de Kure le 2 avril 1922, lancé le 12 juin 1923 et achevé le 20 mai 1925.
Pendant la construction, le navire a été rebaptisé Sous-marin n° 51 (第五十一号潜水艦, Dai-go-jyu-ichi-go sensuikan), mais lors de sa mise en service dans la marine impériale japonaise, son nom a été officiellement enregistré comme sous-marin japonais I-52 (伊号第五十二潜水艦, I-go dai-go-jyuni sensuikan).
Grâce à l'amélioration des moteurs diesel Sulzer, le I-52 a pu utiliser une simple coque à deux moteurs, plutôt que la conception à double coque à quatre moteurs du I-51. La puissance supérieure et la forme plus aérodynamique ont permis d'obtenir une vitesse de surface légèrement supérieure à celle du I-51, ou même du SM U-135, mais avec une autonomie réduite.
Celui ci c'est bien le modèle suivant les ingénieurs Allemands.
ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Q3qc1xpum6wx

Et ainsi, comme le SM U-139 fut construit dans les Chantier Naval Germania Werft, ce fût donc un ou plusieurs ingénieurs de ce chantier naval, qui ont travailler dans les chantier navale de Kure, pour le réalisé.

Le SM U-139 de l'ancienne Kriegsmarine Imperiale, lui c'est la France qui l'avait obtenu en 1918, et l'ex commandant du bateau était  Lothar von Arnauld de la Perière.
Bien sûr les deux Sous marins de type Kaidai, mais plutôt prononcé (Kaioo), soit le I-51 et le I-52, eux ont été uniquement des prototypes, soit construit à un seul exemplaire.
Ou par la suite pour les types Kaioo, furent construit en série, du moins les soi-disant « Sister ship », ou la base furent le I-52, avec des améliorations. I-53 ;I-54 ;I-55 et I-58, la différence était déjà la profondeur de plongé maximal avec le I-52 uniquement 46 mètres pouvait être atteinte, tandis que avec les I-53 amélioré, ici ils arrivèrent déjà à la limite maximal en profondeurs de 60 mètres.
Aucun d’entre eux n’avait participé au conflit, et ainsi avait survécu à la guerre, puisqu’ils étaient construits quelques années après la fin de la 1ère guerre mondiale, ainsi ils vieillissaient par rapport a la flotte qu’ils devaient affronter.
Revenir en haut Aller en bas
asterix68
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe



Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 60
Ville : husseren-wesserling
Emploi : neant
Date d'inscription : 10/08/2021

ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel    ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  EmptyLun 17 Jan 2022, 15:06

Bien je reprend les informations que j’ai trouvé à droite et a gauche dans diverse langue, sur l’histoire des sous-marins construit par les ingénieurs Allemands après la fin de la 1ère guerre mondiale et au japon.
Et pour celui-ci, ben minces Comme la firme Blohm et Voss était connu pour la construction des navires, et des avions pendant la seconde guerre mondiale avec google, oh non plus avec ce moteur mal foutu pour la recherche. Ainsi heureusement qu’il existe d’autre moteur de recherche, qui eux retrouve bien sûr les informations que google n’affiche pas.

Bien parce que bien sûr, l’unique information sur la création du sous-marin SMS U-125 ce sont les petits mots clé que le site U-boot.net dispose. Telle l’information que le SMS U-125 sortie des chantiers navale Blohm & Voss de Hambourg n° 302 de la cale. En 1918 (Puisque ce sous-marin n’a non plus participé à une bataille…
Et du côté des japonais, son histoire est aussi courte, puisqu’après qu’il avait reçus la dénomination Provisoire de O-1 en 1921, il a déjà mis au rebut. Ou ils ont commencé son démentellement.
Parce que en fait sur le site Wikipedia, dans d’autre langue que le Français, puisque chez Wikipedia, chaque utilisateur dispose de ses propres sources pour posté l’information.

Ainsi sous Wikipedia, pour Blohm & Voss il y’a bien l’information, que pour la 1ère Guerre mondiale, comme la demande en sous-marin était telle, que malgré que leurs Firme ne détenait aucune expérience dans la construction des sous-marins, ils se sont tout de même lancés, et à la fin de la 1ère guerre mondiale, ils avaient construit pas moins que 98 U-boot, qui furent sortie de leurs chantier navale. (Le SMS c’était pour qu’il n’y a pas de confusion avec le U-125 construit par le III Reich). Et le SMS U-125 qui lui faisait partie des sous-marins mouilleurs de mine UE II
Et ici pour les Sous-marins de classe "I-21 (1)" (Minelayer) (type "Kiraisen")
Donc pour les classes I-21 de la 1ère Generation.
Citation :
Le "U-125" (nom de la marine japonaise "㊀ (Maru 1)" ) réquisitionné  à l'Allemagne en tant que navire de guerre de la Première Guerre mondiale est équipé d'équipements pour des missions de pose de mines en plus de la destruction commerciale. Étant donné que la marine japonaise souhaitait également un sous-marin adapté à la mission de perturbation vers l'arrière d'un tel ennemi, il a été décidé de construire également un bateau du même type au Japon.

 La conception était presque identique à celle du "U-125", sauf que l’armement ont été changées pour le type japonais, et la construction a commencé en invitant des ingénieurs allemands, mais seul l'équipement de refroidissement était grand pour pouvoir être utilisé dans le sud. Partie de l'océan Pacifique. Il est installé. La mine équipée était la mine de type 88, qui était une mine d'amarrage pouvant être installée à une profondeur maximale de 270 mètres avec une charge explosive de 180 kilogrammes.
 Il était essentiel que les sous-marins gardent leur équilibre sous l'eau, mais les sous-marins qui mouilles les mines doivent remplir le réservoir d'eau pour les équilibrer car la poupe devient plus légère lorsque les mines sont posées et la pose à l'intérieur du bateau. Même déplacer la mine précédente perturberait l'équilibre du navire, il était donc nécessaire de porter une attention particulière aux travaux de mouillage, tels que le déplacement de l'eau dans le réservoir vers l'avant et l'arrière du navire. Dans cette classe, il était difficile de maintenir le navire à l'horizontale dans l'eau à cause du mauvais gouvernail, et il était difficile de poser des mines à intervalles réguliers à un certain endroit, alors l'équipage l'appelait "Kirai Sen qui traduit = Sous-marin de la haine". C'était ainsi que ce type de sous-marin a reçu sa nomination officielle.

Au début de la guerre du Pacifique, des mines ont été posées dans des détroits stratégiquement importants, etc.
Après le I-21, il y’a eu bien sûr le I-22 ; I-23 et le I-24 (ce dernier à été mis en chantier en 1926). Les autres premiers sont entrés dans les chantiers Navale Kawasaki de kobe en 1924 et 1925.

Citation :
Minelayers sous-marins (Kirai Sensuikan) du projet de la société allemande Blohm & Voss (au Japon désigné Kirai-Sen, KRS)


1. No. 48 (de juin 1924イ 21 , de novembre 1939イ 121 )
Mis au point par Kawasaki Jyuko Co à Kobe en octobre 1924, lancé le 30 mars 1926,
rejoint le 31 mars 1927. A partir du 15 août 1943 sous-marin d'entraînement.
En août 1945, elle se rend aux États-Unis à Maizuru. Supprimé fin août 1945.
En 1946, il a été démantelé pour le métal.

2. N° 49 (de juin 1924イ 22 , de novembre 1939イ 122 )
Mis en place par Kawasaki Jyuko Co à Kobe en octobre 1924, achevé le
Kure Kaigun Kosho à Kure, lancé le 8 novembre 1926, mis en service le 28 octobre 1927.
Depuis le 15 août 1943 sous-marin d'entraînement. 10 juin 1945 coulé en mer du Japon
dans la baie de Toyama aux coordonnées 37'29 N, 137'25 par le sous-marin américain USS 305 "Skate".

3. No. 50 (de juin 1924イ 23 , de novembre 1939イ 123 )
Mis en place par Kawasaki Jyuko Co à Kobe en octobre 1924, achevé le
Kure Kaigun Kosho à Kure, lancé le 19 mars 1927, mis en service le 28 avril 1928.
29 août 1942 coulé à l'est d'environ. Guadalcanal 60 milles au sud-est
de Savo aux coordonnées 09'21 S, 160'43 par des tirs d'artillerie
Minelayer américain "Gamble".

4.イ 24 (depuis novembre 1939イ 124 )
Mis en place par Kawasaki Jyuko Co à Kobe en octobre 1924, lancé le 12 décembre 1927
rejoint le 10 décembre 1928. 20 janvier 1942 coulé dans le détroit de Clarence près de Darwin
aux coordonnées 12'05S, 130'06 par le destroyer américain DD 219 "Edsall"
et les sloops australiens de déminage J 232 "Deloraine", J 204 "Katoomba" et J 206 "Lithgow".


Et voici ses données technique:
Citation :
Déplacement (sur l'eau) : (normal) 1 383 t Déplacement (sous-marin) : 1 768 t
Longueur totale : (totale) 85,20m
Puissance (eau) : 2 400 ch
Puissance (sous-marine) : 1 100 cv
Largeur hors tout : 7,52m
Vitesse maximale (sur l'eau) : 14,5 kt
Vitesse maximale (sous l'eau) : 7,0 kt
Tirant d'eau : 4,42 m
Autonomie (sur l'eau) : 10 500 milles nautiques à 8 kt
Autonomie (sous-marine) : 40 milles nautiques à 4,5 kt
Nombre d'équipage : 51
Charge de carburant : fioul lourd 154 t
Profondeur de plongée sécurisée : 75,0 m
Moteur principal : moteur diesel Rauschenbach type n°1 x 2
+ moteur électrique x 2, propulsion 2 axes
Armé:
<< Équipé de 12 torpilles >> 4 lance-torpilles de 53 cm (à l'avant 4),
Un seul canon de 14 cm de calibre 40, 42 mines installées (deux cylindres pour la pose de mines).

Et pour les moteurs, la firme Rauschenbach, du moins un de ses rêveur et inventeur du moteur Diesel, fabriquait bien ses moteurs,
mais pour le moment, je n'ai rien trouvé qui relie ses moteurs a la vente aux japons.
ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Kirai
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel    ARC EN CIEL - Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous-marin turc GUR ex E-1 et programme Arc en Ciel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» drone marin et sous marin ?
» Mes profils de bateaux gris... et les autres.
» Marine Egyptienne
» La Marine française en Indochine en photos
» Procédure d'approche de sous-marin et débarquement commando

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: