AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal

 

 DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 22:14

Le USS Berkeley (DDG-15)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 302099USSBerkeleyDDG15
Belle vue plongeante du Berkeley

Présentation

-Le Berkeley est mis sur cale aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation sis à Camden (New Jersey) le 1er juin 1960 lancé le 29 juillet 1961 et admis au service actif le 15 décembre 1962.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 727637RandolphBerkeley

Il rend hommage au Major General Randolph C. Berkeley (Staunton Virginie 9 janvier 1875-Beaufort Caroline du Sud 31 janvier 1960) du Corps des Marines des Etats Unis décoré de la Congressional Medal of Honor pour son action lors de l'occupation de Veracruz (Mexique) les 21 et 22 avril 1914. Il participa également à la guerre hispano-américaine en 1898 et les différentes interventions des marines en Amérique Centrale au cours d'une carrière longue de quarante et un an (1898-1939). Il est enterré au cimetière national d'Arlington

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 355346USSBerkeleyDDG15SanDiego1978
Le Berkeley à San Diego en 1978

A son admission au service actif, le Berkeley est affecté à Long Beach (Californie) au sein de la 1ère flotte où il s'amarre pour la première fois le 16 mars 1963. Il passe les si semaines suivantes à s'entrainer avant de participer à une démonstration en l'honneur du président Kennedy en abattant deux drones avec deux missiles Tartar. Il passe ensuite trois mois au San Francisco Naval Shipyard (juin-septembre) pour réparations et modifications diverses. Il est alors affecté à la Destroyer Division 12 (DesDiv 12).

Le 13 mars 1964, le Berkeley accompagné par le croiseur léger Topeka (CL-67 classe Cleveland) et onze autres destroyers appareille pour l'Extrême Orient et un premier déploiement au sein de la 7ème flotte. Après un mois d'exercice avec notament le porte-avions Midway, le Berkeley est détaché le 18 avril, gagnant Hong Kong où il embarque le vice-amiral Thomas H. Moorer pour le conduire à Bangkok à la conférence annuelle de l'OTASE (Organisation du Traité de l'Asie du Sud-Est).

Il retrouve ses congénères à la fin du mois d'avril 1964, passant alors deux mois à escorter les porte-avions Kitty Hawk et Ticonderoga plus un exercice amphibie de l'OTASE aux Phillipines. Il passe le 4 juillet (Independence Day) à Sasebo avant de retrouver le lendemain le Ticonderoga pour des opérations routinières.

L'attaque du destroyer Maddox par des vedettes lance-torpilles nord-vietnamiennes le 2 août 1964 («Incident du Golfe du Tonkin) et les représailles ordonnées par le président Johnson bouscule le programme et le Ticonderoga est chargé de bombarder le Nord-Vietnam, le Berkeley assurant la protection antiaérienne du porte-avions qui lança d'autres raids le 5 août après une nouvelle attaque le 4 août. Le destroyer retrouve alors le porte-avions Bonhomme Richard (CV-31) pour rentrer au pays le 21 novembre 1964. Il entra ensuite en carénage avant de réaliser sa remise en condition dans l'optique d'un nouveau déploiement en Extrême Orient.

Fin novembre 1965, le destroyer quitte Long Beach en compagnie du porte-avions Hancock, arrivant à Yankee Station via Subic Bay le 16 décembre. Il assura dans le cadre dans l'opération «Rolling Thunder» le sauvetage des pilotes s'éjectant au dessus du Golfe du Tonkin («wet foot») en compagnie du croiseur lance-missiles Topeka et du destroyer Brinkley de classe Gearing jusqu'à la fin janvier 1966.

Après des réparations à Sasebo début février et une escale à Hong Kong, le destroyer lance-missile retourne dans le Golfe du Tonkin pour une mission SAR à partir du 26 février qui voyait le destroyer guider les hélicoptères ou récupérer directement les pilotes tout en neutralisant les éventuels tirs des batteries côtières et antiaériennes nord-vietnamiennes comme le 14 mars quand il tira pendant vingt-deu minutes pour faire taire les canons nord-vietnamiens qui venaient notamment d'abattre un hydravion de l'USAF censé récupérer deux pilotes d'un F-4C. Six hommes furent récupérés par des hélicoptères.

Il est relevé deux semaines plus tard par le USS Coontz (classe Farragut) et gagne Qui Nhon pour participer à une semaine d'appui-feu à la demande au profit des forces américaines et sud-vietnamiennes. Cette mission s'acheva le 8 avril, le destroyer gagnant Subic Bay pour repos.

Le Berkeley quitte les Phillipines le 17 avril pour Sydney où il arrive le 29 avril, passant trois semaines aux célébrations de la bataille de la mer de Corail (mai 1942), faisant escale à Sydney, Adelaïde et Hobart mais également Auckland en Nouvelle Zélande. Il appareille pour les Etats Unis le 22 mai, faisant escale à Suva (Fidji) et Pearl Harbor avant de s'amarrer à Long Beach le 6 juin 1966.

Le 19 juillet 1966, il entre en disponibilité limitée (Restricted Avaibility) pour installer des missiles Standard. Les travaux s'achèvent le 25 août suivis par trois mois de tests et d'entrainement jusqu'à la mi-décembre quand eurent lieu démontages et modifications. Il participa à l'exercice «Snatch Block» début janvier avant trois mois d'entrainement pour préparer un nouveau déploiement en Asie du Sud-Est.

Le Berkeley appareille pour l'Extrême Orient le 29 avril, arrivant à Subic Bay le 24 mai après une courte escale à Yokosuka. Il reprend la mer le 27 mai en compagnie du porte-avions Constellation pour le Golde du Tonkin avant de rejoindre la TU 77.1.1, le groupe d'appui feu commandé par le croiseur lourd Saint Paul.

Après une période de repos et d'entretien à Subic Bay fin juin début juillet, le DDG commence une nouvelle mission d'appui-feu à partir du 12 juillet. Dix jours plus tard, il appareille pour le Golfe de Tonkin afin de participer aux missions SAR où le destroyer passa trois semaines, intervenant à sept reprises et sauvant quatre pilotes. Il est relevé le 11 août par le William V. Pratt et passe une semaine à Hong Kong pour repos de l'équipage.

Après une période d'entretien à Kaohsiung (Taiwan), le Berkeley retourne en mission d'appui-feu le 22 septembre appuyant les Marines de la 3ème division le jour et empêchant les infiltrations navales la nuit. Il quitte le front le 1er octobre 1966, fait escale à Nagoya et à Yokosuka avant de quitter le Japon le 12 pour Long Beach où il arrive le 25 octobre 1966.

Après quatre mois d'opérations locales, le Berkeley gagne en avril le Long Beach Naval Shipyard pour un carénage qui s'acheva le 3 juin. Après avoir rempli ses soutes, le destroyer lance-missiles appareille pour l'Extrême Orient le 5 juillet, faisant escale à Pearl Harbor, Midway et Guam avant d'arriver à Subic Bay le 28 juillet. Il appareille pour le Sud-Vietnam quatre jours plus tard afin de mener des missions d'appui-feu et d'interdiction navale pendant deux mois avec des repos et des escales à Subic Bay.

Après une escale à Keelung fin octobre et à Hong Kong début novembre, le Berkeley est de retour au large du Vietnam le 11 novembre pour des missions d'appui feu et de protection de porte-avions jusqu'au 1er décembre quand il quitta la zone pour Long Beach où il arrive le 20 décembre après des escales à Guam et Pearl Harbor.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 392329USSBerkeleyDDG151984
Le Berkeley à la mer en 1984

Après des opérations locales et des tirs de missiles, le destroyer passa les trois premiers mois de 1969 à préparer une importante refonte. Il entra au Long Beach Naval Shipyard le 27 mars et entama ses essais et sa remise en condition le 24 juillet, tâches qui l'occupèrent jusqu'à la fin de l'année 1969.

Le 13 février 1970, le Berkeley appareille pour l'Extrême Orient, faisant escale à Pearl Harbor, Midway et Guam avant d'arriver à Yokosuka le 4 mars pour deux semaines de repos. Il quitte le Japon le 23 mars pour assurer la protection des porte-avions Constellation et Coral Sea.

Du 10 au 25 mai, il assure une mission d'appui-feu avant trois semaines de repos à Hong Kong et Kobe. Il va ensuite passe quatre semaines à mener des missions d'appui-feu suivit par une escale à Bangkok et trois jours à Subic Bay. Le 27 juillet, il quitte la zone pour Long Beach où il arrive le 14 août.

Après des opérations locales, le Berkeley quitte la Californie le 16 mars 1971 direction l'Extrême Orient, arrivant à Subic Bay le 7 avril après des escales à Oahu, Midway et Guam. Il est en position à Yankee Station le 10 avril, escortant le porte-avions Kitty Hawk. A notez qu'au cours de ce déploiement, trois aspirants de la marine sud-vietnamienne furent accueillis à bord pour six semaines d'entrainement et de formation.

Au mois de mai, il occupa la position PIRAZ (Positive Identification Radar Advisory Zone) en compagnie du croiseur lance-missiles à propulsion nucléaire Truxtun jusqu'au 19 mai date à laquelle il gagna Sasebo. Du 10 au 20 juin, il mena une mission de renseignement en mer du Japon avant de revenur à Yokosuka puis d'effectuer une visite à Hong Kong. De retour à Yankee Station le 5 juillet, il passa deux semaines en mission SAR jusqu'au 18 juillet quand il gagna Penang en Malaisie pour une visite de quatre jours suivit d'une semaine à Singapour.

Le Berkeley retourna sur zone le 7 août pour des missions d'appui-feu dans la région de Cua Viet pour trois semaines au cours desquelles, il tira 2143 obus de 127mm sur des cibles vietcongs. Il quitte alors la zone, faisant escale à Subic Bay avant de gagner Long Beach où il arrive le 16 septembre 1971.

Le 20 mars 1972, le destroyer lance-missiles appareilla pour le Pacific Missile Range pour trois jours d'entrainement à la défense antiaérienne et anti-sous-marine avant de terminer le mois par une école à feu dans le sud de la Californie. Le 7 avril, il reçoit l'ordre d'appareiller pour le Vietnam ce qu'il fait le 10 avril, arrivant dans le Golfe du Tonkin le 3 mai pour soutenir le Sud-Vietnam face à son voisin du nord qui venait de lancer une offensive de grande ampleur.

Après avoir pilonné les unités ennemies dans la région de Hué, le Berkeley participa à l'opération «Pocket Money», le minage des approches du port de Haïphong à partir du 9 mai, le DDG avec cinq autres navires bombardant la région pour couvrir le mouillage de mines menés par des Intruder et des Corsair II du porte-avions Coral Sea.

Il mena ensuite une mission de contrôle naval. A la mi-juin, le Berkeley intercepta des navires nord-vietnamiens soutenus par deux destroyers et des hélicoptères, coulant trente navires et embarcations. Après une période d'entretien à Subic Bay à la mi-juillet, il reprit sa mission, en l'occurence l'appui-feu des unités amies près de la zone démilitarisé jusqu'à la fin août quand il passa une période d'entretien à Sasebo. Il enchaina ensuite par cinq semaines d'appui-feu et cinq jours à Hong Kong avant de mettre cap sur ses pénates, faisant escale à Subic Bay, Wake, Guam et Pearl Harbor avant de s'amarrer à Long Beach le 10 novembre 1972, achevant l'importante participation du DDG-15 à la guerre du Vietnam.

Le 5 janvier 1973, le Berkeley arrive à Bremerton pour subir une importante refonte au Puget Sound Naval Shipyard. L'électronique est modernisée, les canons de 127mm changés. Après cinq mois au bassin du 12 janvier au 12 juin, le navire acheva ses travaux à quai. Les travaux sont achevés le 1er novembre, le destroyer passant ensuite huit semaines entre essais et remise en condition terminée par un exercice américano-canadien. Le destroyer appareille de Bremerton le 4 janvier 1974 direction son nouveau port d'attache, San Diego où il arrive le 18 après une brève escale à Long Beach.

Le 19 juin 1974, le Berkeley quitte la Californie pour l'Extrême Orient faisant escale à Subic Bay du 10 au 14 juillet avant de gagner le Japon pour deux semaines d'entrainement avec la marine japonaise notamment en mer Intérieur. De retour à Subic Bay le 7 août, il passe dix semaines dans la région en compagnie du porte-avions Cosntellation.

Le 27 octobre, il quitte Subic Bay pour Singapour où il passe quatre jours du 4 au 8 novembre avant de commencer une mission de présence dans l'Océan Indien en compagnie notamment du porte-avions Constellation pour des exercices avec les marines pakistanaises, les marines iraniennes et des unités britanniques. Il fit également une incursion dans le Golfe Persique avant de repasser à Singapour et Subic Bay et de là rentrer à San Diego le 28 janvier 1975.

Le 30 janvier 1976, le Berkeley quitte San Diego direction l'Extrême Orient mais victime de problèmes mécaniques, il prolongea son escale à Pearl Harbor jusqu'au 12 mars quand il reprit la mer, arrivant à Subic Bay le 1er avril. Il enchaina les exercices pendant trois mois avant de gagner Kaohsiung (Taïwan) puis de participer à l'exercice «Sharkhunt XVI» avec la marine taïwanaise avant de rentrer à Subic Bay le 29 juillet. Il quitte la zone le 8 août et après des escales à Guam et Pearl Harbor, il arrive à San Diego le 6 septembre 1976. Il passa deux semaines à des exercices avec le porte-avions Constellation.

Il entre en carénage le 6 juin 1977 au Puget Sound Naval Shipyard pour des travaux qui s'achèvent le 4 mai 1978. Les essais à la mer commencent le lendemain, le destroyer quittant Bremerton pour San Diego le 13 juin, arrivant à destination le 23 juin. Il passa le reste de l'année à des tests et des expérimentations diverses.

Le 8 août 1979, le destroyer lance-missiles quitte la Californie pour le Japon, arrivant à Yokosuka le 1er septembre. Il y retrouva le porte-avions Kitty Hawk et entama un cycle de sept semaines en mer de Chine orientale. Le 22 octobre, il patrouilla au large de la Corée du Sud suite à l'assassinat du président sud-coréen jusqu'au 10 novembre. Le 21 novembre, il gagne le Golfe Persique suite à la prise d'otage du personnel de l'ambassade des Etats Unis à Téhéran. Le 24 janvier 1980, il quitte la zone, arrivant à San Diego le 19 février après des escales à Subic Bay et Pearl Harbor.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 746984USSBerkeleyDDG15Sydney1988
Le Berkeley en 1988 à Sydney

Le 27 février 1981, le Berkeley appareille pour le Pacifique, faisant escale à Pearl Harbor avant de s'amarrer à Guam le 21 mars. Il gagna ensuite Subic Bay, profitant du transit pour des exercices anti-sous-marins et antiaériens. Il participa ensuite à l'exercice «Sea-Siam 81-2» en compagnie de la marine thaïlandaise avant de regagner à Subic Bay pour retrouver le porte-avions Kitty Hawk.

Le groupe de combat appareille le 13 mai pour six semaines d'exercice dans l'Océan Indien avant une longue visite en Australie avant de rentrer à Subic Bay le 4 août pour trois semaines de maintenance avant de mettre cap à l'est le 1er septembre et 'arriver à San Diego le 21 septembre 1981.

Le 13 janvier 1984, le destroyer appareille pour l'Extrême Orient arrivant à Subic Bay le 30 janvier et après plusieurs semaines d'entrainement, il gagne Pusan au début du mois de mars. Il participa alors à l'exercice amphibie «Team Spirit 84» du 19 au 29 mars 1984.

Après une escale à Subic Bay, il met cap à l'ouest, franchissant le détroit de Malacca le 7 avril pour gagner l'Océan Indien et plus précisément le Moyen Orient secoué par la guerre Iran-Irak et ses répercussions internationales. Le Berkeley arriva en mer d'Arabie le 16 avril et y servit pendant six semaines entrecoupés de périodes d'entretien à Al Masirah (Oman) et Diego Garcia. Il quitta la zone le 15 juin 1984 pour San Diego où il arriva le 1er août, passant alors neuf mois dans des opérations locales notamment la surveillance du polygone de tir de San Clemente, site qui intéressait fortement les navires espions soviétiques.

Il participa à Rimpac 86 dans les eaux hawaïennes du 21 mai au 12 juin et après deux mois d'opérations locales appareilla pour l'Extrême Orient le 12 août, arrivant à Pusan en Corée du Sud le 1er septembre 1986. Après un exercice ASM avec le JMSDF à la mi-septembre et un autre exercice de ce genre à la mi-octobre avec la marine sud-coréenne, le Berkeley rallia les Phillipines le 7 novembre pour un ravitaillement en carburant avant de participer à l'exercice «Burgonex 86» avec les forces armées du Sultanat du Brunei du 15 au 23 novembre avec une série d'escales qui se termina à Chinhae en Corée du Sud où il arriva le 3 janvier 1987. Après un exercice ASM en mer du Japon, il appareilla pour rentrer aux Etats Unis le 12 janvier mais le lendemain fût victime d'une avarie du dome sonar nécessitant des réparations provisoires à Guam. Il reprend la mer le 24 janvier et arrive à San Diego via Pearl Harbor le 12 février 1987.

Après de longs mois consacrés à des opérations locales, le destroyer appareilla le 6 juillet 1988 en compagnie du cuirassé New Jersey et d'autres navires du TG 70.1 direction la Corée du Sud et Pusan où il arriva le 24. Il manoeuvra avec la marine sud-coréenne avant de gagner les Phillipines et Subic Bay où il arriva le 5 août. Il participa ensuite aux festivités du bicentennaire du Commonwealth d'Australie à Darwin le 26 août, passant les cinq semaines suivantes à multuplier les escales dont le clou était une concentration navale à Sydney du 26 septembre au 2 octobre 1988.
Il retrouva le New Jersey en mer le 18 octobre mettant cap à l'est pour rentrer à San Diego où il arriva le 9 novembre.

Le 18 septembre 1989, il reprend la mer pour un nouveau déploiement en Extrême Orient en compagnie du porte-avions Enterprise et six autres navires. Il participa à l'exercice «PacEx 89» engageant les marines sud-coréennes et japonaises. Il fait escale à Hong Kong le 31 octobre avant de mettre cap au sud direction Subic Bay où il arriva le 11 novembre pour deux semaines d'entretien suivis par un entrainement au tir.

Le 30 novembre 1988, il reprend la mer en compagnie de l'Enterprise suite à une tentative de coup d'état militaire. La crise apaisée, le destroyer lance-missiles quitte le groupe du porte-avions le 12 décembre, montrant le pavillon au large du Vietnam et du Kampuchea (Cambodge) avant d'arriva à Pataya le 14 décembre pour quatre jours avant de passer deux semaines d'entretien à Singapour.

Il franchit ensuite le détroit de Malacca, retrouvant le groupe de combat de l'Enterprise qui fit escale à Diego Garcia le 5 janvier 1990. l'Enterprise Battle Group opéra dans le nord de la Mer d'Arabie et dans le Golfe Persique, faisant escale à Mascate le 20 suivit par des exercices avec la marine omanienne.

Il quitte le groupe de combat le 1er février, manoeuvrant avec la marine thaïlandaise le 3 février et après cinq jours d'escale à Phuket, fait route vers Subic Bay où il arrive le 18. De là, il mit cap sur San Diego où il arriva le 15 mars 1990.

Il enchaina ensuite les missions locales dont des missions antidrogues en compagnie des Gardes Côtes qui alternèrent avec des missions d'entrainement, des essais et des tirs de missiles.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 307222USSBerkeleysouspavillongrec
Le Themistocles à la mer avec un Agusta-Bell AB-212

La fin de la guerre froide entrainant une réduction du budget, la marine américaine du retirer du service pas moins de 54 navires. Le Berkeley près de trente ans au compteur fût placé en disponibilité armée le 1er mai 1992 en attendant son transfert à la marine grecque.

Le Berkeleu est désarmé à San Diego le 30 septembre 1992 et rayé du Naval Vessel Register le lendemain, 1er octobre. Il est transféré à la marine Grèce et rebaptisé Themistoklis (D221) en français Themistocles, le vainqueur de Salamine. C'est d'ailleurs à l'endroit même de la bataille qu'il fût désarmé le 18 février 2002 avant d'être vendu à la démolition le 19 février 2004.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 22:21

Le USS Joseph Strauss (DDG-16)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 723131USSJosephStraussDDG16
Le Joseph Strauss à la mer

Présentation

-Le Joseph Strauss est mis sur cale aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation de Camden (New Jersey) le 27 décembre 1960 lancé le 9 décembre 1961 et admis au service actif le 20 avril 1963.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 136455JosephStrauss

Le DDG-16 rend hommage à l'Amiral Joseph Strauss ( 16 décembre 1891-30 décembre 1948) entré dans l'US Navy en 1887 qui participa à la guerre hispano-américaine et à la première guerre mondiale, se spécialisant dans la question des munitions. Il commanda l'Asiatic Fleet de mars 1921 à octobre 1922. Il reprit brièvement du service du 8 octobre 1937 au 8 février 1938.

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 638972USSJosephStraussDDG162
Autre photo du Joseph Strauss à la mer

Le 6 juin 1963, il appareilla de Philadelphie pour une croisière à Porto Rico avant de franchir le canal de Panama et d'arriver au Long Beach Naval Shipyard le 13 juillet 1963 pour diverses modifications avec des essais entre San Diego et Seattle, son port d'attache étant Long Beach.

Navire-amiral du DesRon 3, le DDG-16 appareilla de Long Beach le 30 juin 1964, faisant escale à Pearl Harbor et Midway avant d'arriver à Yokosuka le 18 juillet. Suite à l'incident du Golfe du Tonkin, il appareilla avec sa division pour retrouver les porte-avions, le Joseph Strauss retrouvant le Constellation à Okinawa le 6 août. Il assura ainsi l'escorte du Constellation, du Kearsarge et du Ticonderoga.

Il est en entretien à Yokosuka du 15 décembre 1964 au 21 janvier 1965 avant de retourner au front jusqu'au 1er mars, opérant avec les porte-avions Ranger Hancock Coral Sea et Yorktown. Il subit une nouvelle période d'entretien jusqu'au 10 mars avant des exercices dans le Golfe de Thaïlande jusqu'au 19 avril quand il arrive à Yokosuka.

Dès le 24 avril 1965, il occupa une position avancée dans le Golfe du Tonkin (piquet radar/recherche et sauvetage) en compagnie du USS Ernest G. Small (DD-838) (classe Gearing) en soutien des opérations aériennes au dessus du Nord-Vietnam. Il passe dix jours à Yokosuka du 23 mai au 4 juin avat de passer le reste du mois en position dans le Golfe du Tonkin. Le 17 juin, il guida deux F-4B du Midway qui descendirent deux Mig 17. Trois jours plus tard, deux Skyraider du Midwau descendirent un Mig17 toujours sous la direction du destroyer lance-missiles.

Il resta à Hong Kong du 6 au 21 juillet, quittant la colonie britannique pour Yokosuka où il arriva le 25 juillet. Il tira deux missiles Tartar au large d'Okinawa le 3 septembre et après une journée à Sasebo, reprit la mer le 5 septembre en protection du porte-avions Bonhomme Richard qui fût déployé en mer de Chine Méridionale puis dans le Golfe du Tonkin. Il passa deux semaines en protection de l'Oriskany jusqu'à la mi-octobre avant de gagner Subic Bay pour un entrainement au bombardement littoral, entrainement qui se poursuivit à Da Nang.
Il est de retour à Yokosuka le 7 décembre 1965 pour entretien. Il reprend le combat dans le Golfe du Tonkin le 10 février 1966, restant un mois au combat avant une escale à Hong Kong. De retour au combat le 26 avril 1966, il resta au combat jusqu'à son retour à Yokosuka le 15 juin. Son port d'attache est changé, Pearl Harbor remplaçant Long Beach. Il participa à un autre déploiement vietnamien du 14 janvier au 17 juin 1967.

Il participa également le 18 avril 1988 à l'opération Praying Mantis. Destiné à stopper la campagne de mouillage de mines iranien dans le Golfe Persique elle vit les Marines et une unité de SEAL s'emparer de la plate-forme Sassan utilisée par les iraniens pour lancer des raids contre le trafic pétrolier dans le golfe Persique pendant que les navires de l'US Navy neutralisaient plusieurs navires de la marine iranienne dont une frégate, trois navires lance-missiles et deux vedettes rapides.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 997833USSJosephStraussDDG16dsarm
Pearl Harbor 1991 : quatre Charles F. Adams désarmés avec de gauche à droit : le Hoel, le Joseph Strauss, le Henry B. Wilson et Cochrane

Le Joseph Strauss est désarmé le 1er février 1990, transféré à la Grèce le 1er octobre 1992 et rebaptisé Formion du nom d'un amiral athénien. Il est rayé du Naval Vessel Register le 11 janvier 1995. Le Formion est désarmé le 29 juillet 2002 et vendu à la démolition le 19 février 2004.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 279009USSJosephStraussDDG16pavillongrec
Le Formion à la mer

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 22:29

Le USS Conyngham (DDG-17)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 970383USSConynghamDDG171973
Le USS Conyngham en 1973 en Méditerranée. La photo à été prise par un navire soviétique

Présentation

-Le Conyngham est mis sur cale aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation installés à Camden (New Jersey) le 1er mai 1961 lancé le 19 mai 1962 et admis au service actif le 13 juin 1963.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 807144GustavusConyngham

Le DDG-17 est le troisième navire à rendre hommage à Gustavus Conyngham (1744-1819), un officier de la Continental Navy d'origine irlandaise qui participa à la guerre d'Indépendance. Il à succédé à un destroyer de classe Tucker, le DD-58 entré en service en 1915, désarmé en 1922, transféré aux Garde Côtes, rendu et démantelé en 1934 et un destroyer de classe Mahan en service de 1936 à 1946.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 381681USSConynghamDD58
Le USS Conyngham de classe Tucker

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 823627USSConynghamDDG17GenoaItalie29081973
Le Conyngham à Gênes le 29 août 1973

Durant sa carrière opérationnelle, le destroyer effectua quinze déploiements en Méditerranée, trois dans le Golfe Persique, sept en Europe du Nord et onze dans les Caraïbes, participant ainsi aux nombreuses crises de la guerre froide notamment au Moyen Orient.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 785538USSConynghamDDG171976
Le Conyngham en 1976. En arrière plan, le LST de classe Newport, le Barnstable County

Il participa dans les années quatre-vingt à des missions au large de la Libye en 1982, au large du Liban en 1983 et à Grenade en 1983. En 1986, il intercepta quatre navires chargés de drogues recevant les félicitations des Garde Côtes.

Il participa en 1987 à l'opération Earnest Will, la protection des pétroliers koweitiens transférés pour l'occasion sous pavillon américain. Il assura également le sauvetage de la frégate USS Stark touché par deux missiles Exocet.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 716489USSConynghamDDG171989
Le Conyngham à quai en 1989 en compagnie du Belknap à Gaète près de Naples

Il est victime d'un important incendie le 8 mai 1990 qui précipita peut être son désarmement qui eut lieu le 20 octobre 1990. Il est rayé du Naval Vessel Register le 31 mai 1991 et vendu à la démolition le 15 avril 1994.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 22:36

Le USS Semmes (DDG-18)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 638291USSSemmesDDG18
Le Semmes à la mer

Présentation

-Le Semmes est mis sur cale aux chantiers navals de l'Avondale Marine Ways Inc. installés à Avondale en Lousiane le 15 août 1960 lancé le 20 mai 1961 et admis au service actif le 10 décembre 1962.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 861142RaphaelSemmes

Le DDG-18 est le deuxième navire de l'US Navy à rendre hommage à Raphael Semmes (Raphael County, Maryland, Mobile Alabama 27 septembre 1809 30 août 1877) officier dans l'US Navy de 1826 à 1860 et dans la marine confédérée de 1860 à 1865. Durant la guerre de Secession, il s'illustra comme commandant du corsaire CSS Alabama. Plus tard, il devint brigadier général de l'armée confédérée. Après guerre, il fût juge, journaliste et professeur de littérature.

Le premier navire à avoir porté ce nom est un destroyer de classe Clemson, le DD-189 admis au service actif en 1920, désarmé et placé en réserve en 1922, réarmé au profit des gardes côtes en 1932 puis remis à l'US Navy en 1934 qui l'utilisa comme navire de tests jusqu'à son désarmement le 21 mai 1946 avant de le vendre à la démolition.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 158984USSSemmesDDG189
Le Semmes de classe Clemson alors auxiliaire (AG-24)

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 811644USSSemmesDDG182
Vue tribord du Semmes

Après sa croisière de mise en condition, le Semmes fût affecté à la DesDiv 62 (DesRon 6) basée à Charleston (Caroline du Sud) en juillet 1963 avant de passer l'année 1964 à des exercices dans les Caraïbes et dans l'Atlantique, franchissant le cercle polaire arctique le 22 septembre 1964.

Le 28 novembre 1964, il appareilla pour un premier déploiement en Méditerranée au sein de la 6ème flotte, un déploiement de quatre mois jusqu'au printemps 1965, le destroyer enchainant par des exercices avec la 2ème flotte puis le soutien aux Marines déployées en République Dominicaine.

De février à juillet 1966, le destroyer lance-missiles effectue un second déploiement en Méditerranée.Après un long carénage (août 1966-avril 1967) au Norfolk Naval Shipyard, il reprit la mer pour sa remise en condition jusqu'au mois de juillet comme il appareilla pour son troisième déploiement au sein de la sixième flotte jusqu'au 31 janvier 1968 quand il rentra aux Etats Unis.

Le 10 juin, le Semmes appareilla pour l'Europe faisant escale en Allemagne de l'Ouest et au Danemark avant d'entamer un nouveau déploiement au sein de la 6ème flotte qui s'acheva le 15 novembre quand il fût relevé par le John King à Rota avant de rentrer aux Etats Unis onze jours plus tard.

De septembre 1969 à février 1970, il effectua un nouveau déploiement en Méditerranée, étant relevé par son sister-ship le Conyngham le 18 février avant de mettre cap sur les Etats Unis arrivant à Norfolk le 28 février 1970.

En 1971, il partage son année entre des exercices au large de Norfolk, un déploiement au sein de la 6ème flotte du 16 juillet au 11 octobre, des visites aux Pays Bas et au Danemark avant de rentrer au pays le 20 décembre 1971. Il subit un carénage à Charleston de janvier au printemps 1972 avant de s'entrainer dans les Caraibrs puis de participer au mois de septembre à l'exercice OTAN «Strong Express» dans l'Atlantique Nord.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 866148USSSemmesDDG181983
1983 dans les Caraibes : le USS Semmes se ravitaillant auprès du porte-hélicoptères Guadalcanal

Rentré aux Etats Unis, il repart le 4 janvier 1973 pour un déploiement en Europe, arrivant à Portsmouth le 15 janvier, passant sept mois en manoeuvre dans l'Atlantique avec «Sunny Seas» (janvier et février 1973), «MARCOT 2/73» en avril et en mai avec la marine canadienne et l'exercice «Midnight Sun» au large de la Norvège en juillet. Le 1er juillet, il retourne aux Etats Unis, arrivant à destination à savoir Charleston le 10 juillet.

Le Semmes est désarmé et rayé du Naval Vessel Register le 14 avril 1991. il est vendu à la Grèce le 13 septembre 1991 et rebaptisé Kimon. Il est utilisé par la marine hellénique jusqu'au 17 juin 2004, mis en réserve dans la baie de Sude avant d'être démantelé fin 2006.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 591963USSSemmesDDG18souspavillongrec
Le Kimon à la mer

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 22:43

Le USS Tattnall (DDG-19)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 872140USSTantallDDG192
Le USS Tattnall à la mer

Présentation

-Le Tattnall est mis sur cale aux chantiers Avondale Marine installés à Avondale en Lousiane le 14 novembre 1960 lancé le 26 août 1961 et admis au service actif le 13 avril 1963.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 239856JosiahTattnall

C'est le deuxième navire à rendre hommage au Commodore Josiah Tattnall (14 juin 1794-14 juin 1871), un officier de la marine américaine qui participa à la guerre de 1812, à la deuxième guerre barbaresque et à la guerre mexicano-américaine. Lors de la guerre de sécession, il rallia le camp sudiste.

Le premier fût un destroyer de classe Wickes, le DD-125 en service du 26 juin 1919 au 15 juin 1922 et du 1er mai 1930 au 17 décembre 1945. Il est reclassé APD-19 le 24 juillet 1943. Il est désarmé et rayé des registres le 8 janvier 1946 et vendu à la démolition le 17 octobre 1946.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 318626USSTantallDD125
Le USS Tattnall (DD-125)

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 452314USSTantallDDG19
Autre photo du Tattnall à la mer

Après essais et mise en condition dans les Caraïbes, le USS Tattnall appareille de Charleston le 8 septembre 1964 pour l'Europe, participant à l'exercice otanien «Team Work» en mer de Norvège et dans le Golfe de Gascogne jusqu'au début du mois d'octobre, le destroyer faisant escale à Portsmouth le 3 puis à Edimbourg le 12 avant de rentrer à Charleston le 22 octobre 1964.

Le 7 décembre 1964, le destroyer lance-missiles appareille pour un premier déploiement en Méditerranée au sein de la 6ème flotte, franchissant le détroit de Gibraltar le 14 décembre. Au cours de ce déploiement, il alterna entre exercices et escales. Le déploiement s'achève le 4 mars quand il repasse les «Colonnes d'Hercules», le Tattnall arrivant à Charleston le 14 mars 1965. Il enchaina ensuite jusqu'à la fin de l'année par plusieurs programmes de recherche au profit du CNO.

Le 15 février 1966, le Tattnall quitte Charleston pour son deuxième déploiement en Méditerranée marqué par l'exercice franco-americain «Fair Gaim IV» du 27 février au 3 mars, une mission de pistage des navires soviétiques le 17 mai, l'exercice «Deep Six» en juin sans oublier des escales de représentation. Le 1er juillet, le destroyer quitte Palma de Majorque pour Charleston où il arrive le 22 août.

Le DDG est immobilisé pour carénage à l'Arsenal de Charleston du 22 août 1966 au 7 mars 1967 suivit d'une remise en condition et d'opérations locales. Il est ensuite déployé en Méditerranée de la fin du mois juillet 1967 à la fin du mois de janvier 1968, étant de retour dans son antre sud-carolinienne au tout début du mois de février. Il effectue son troisième déploiement en Méditerranée de juin à la mi-novembre 1968 après une croisière en Europe du Nord. En juillet 1969, il change de port d'attache avec Mayport à la place de Charleston.

Du 2 au 24 septembre 1969, il participe à l'opération otanienne «Peacekeeper» avant de faire escale pendant une semaine à Amsterdam puis d'enchainer par un entrainement ASM et visiter Hambourg, Bergen, Edinburgh et Le Havre. Il est de retour à Mayport le 10 décembre 1969.

Après quatre mois d'opérations locales au large de Mayport et une participation à des recherches du Naval Research Laboratory avant de rentrer à Mayport en juin et après de nouveaux exercices et opérations locaux, le destroyer subit un deuxième grand carénage à l'Arsenal de Charleston jusqu'au 24 mars 1971 quand il entrame ses essais à la mer qui s'achèvent le 22 avril quand il retourne à Mayport pour reprendre son service.

Le 16 septembre 1971, il quitte Mayport pour l'Europe du Nord, participant à l'exercice «Royal Knight» et visitant Rosyth et Rotterdam avant de rentrer à Mayport le 22 octobre 1971. Il est ensuite déployé en Méditerranée de mars à août 1972, rentrant en Floride le 5 septembre. Du 29 mai au 18 juin, il participe à un exercice naval franco-américain et fait escale à Norfolk et Annapolis.

Un mois plus tard, le destroyer appareille pour son premier exercice UNITAS avec des escales au Brésil, en Colombie, au Pérou, en Argentine et en Uuruguay avant de revenir à Mayport le 15 décembre.

Le 25 novembre 1974, le destroyer quitte Mayport pour la Méditerranée et un déploiement au sein de la 6ème flotte qui commence à Rota le 5 décembre. Ce déploiement s'acheva le 6 juin 1975 lors de son retour à Mayport après de nombreux exercices et des escales en Italie, en Espagne et en Tunisie.

Le 6 août, il quitte Mayport pour trois semaines d'entrainement au profit d'aspirant au large de Newport (Rhode Island). De retour à Mayport le 29, il gagne Philadelphie pour carénage qui commença le 6 octobre deux jours après son arrivée en Pennsylvanie. Les travaux s'achèvent le 6 août 1976 et il rentre à Mayport le 12 pour tests et remise en condition jusqu'à la fin du mois de janvier 1977.

Après l'exercice «Caribex 2-77» du 29 janvier au 10 février 1977, le destroyer appareille pour un déploiement méditerranéen à partir du 30 mars et ce jusqu'au 21 octobre date à laquelle il rentre à Mayport.

Le Tattnall commença l'année 1978 par une participation au groupe d'alerte de la 2ème flotte, manoeuvrant avec le porte-avions Dwight D. Eisenhower qui le ravitailla d'ailleurs en carburant le 17 janvier. Il participa au mois de février à un exercice dans les Caraïbes avant d'appareiller pour l'Europe le 11 juin 1978, relevant la frégate Pharris (FF-1094) (classe Knox) le 23 juillet à Den Helder (Pays Bas), visitant Rosyth,Rothesay, Glasgow, Tromso, Haakonsvern, Bergen, Zeebruge avant de participer à l'exercice «Northern Wedding» en mer du Nord du 1er au 17 septembre. Il gagne ensuite Portsmouth le 19 mais son départ est retardé jusqu'au 14 octobre suite à des problèmes techniques. Il reprit à la mer pour des exercices mais également des escales à Rotterdam, Aarhus, Copenhague, Kiel et Lisbonne avant de rentrer à Mayport le 16 décembre 1978.

Après une période d'entretien auprès du ravitailleur de destroyer Yosemite (AD-19) (25 janvier-15 février) et des inspections, le destroyer reprit la mer le 16 février en compagnie du porte-avions Independence (CV-62) pour une semaine d'exercices au large de la côte est.

Le 9 juillet 1979, il appareille pour Norfolk et une croisière d'aspirants du 13 au 26 juillet avant de participer à l'exercice COMPTUEX (Composite Training Unit Exercise) 3-79 du 20 au 27 août puis des exercices au large de Porto Rico du 1er au 29 octobre.

Il appareille le 27 novembre pour la Méditerranée arrivant à Rota (Espagne) le 9 décembre où il retrouva le porte-avions Forrestal et son groupe de combat pour l'exercice «MULTIPLEX 1-80» du 14 au 20 décembre avant une longue escale à Gênes jusqu'au 4 janvier 1980. Il effectue plusieurs escales à Bari, à La Sude et Athènes. Il franchit le canal de Suez le 3 février, relevant son sister-ship, le Claude V. Ricketts et retrouvant la frégate Koelsch pour une mission de patrouille en mer d'Arabie et dans le Golde Persique. Il repasse le canal de Suez le 3 avril, est immobilisé à Naples du 7 au 22 avril pour entretien avant de franchir le détroit de Gibraltar le 25 avril avant de rentrer à Mayport le 7 mai 1980.

Le 7 août 1980, le destroyer appareille pour une croisière dans les Caraibes, se ravitaillant en carburant à Guantanamo le 18 août avant une première escale à Veracruz au Mexiqiue puis Puerto Cortes au Honduras avant un exercice de tir d'artillerie à Vieques le 7 septembre avant de rentrer à Mayport le 11 septembre.

Le 13 janvier 1981, le destroyer appareilla en compagnie de la frégate Blakely (classe Knox) pour la Méditerranée avec des ravitaillements aux Bermudes et à Rota, franchissant le détroit de Gibraltar le 24 janvier. Il arrive à Port Said le 30 où il embarqua le commandant de la 6ème flotte avant de franchir le canal de Suez le lendemain puis de se ravitailler à Djibouti le 3 février puis de participer à une mission de présence dans l'Océan Indien soit seul ou au sein du groupe de combat du porte-avions Independence. Le 27 février, il gagna le Golfe Persique pour relever le Jonas Ingram et le Barney.

Il reste sur zone jusqu'au 18 mai quand il est relevé par le destroyer Bigelow. Il franchit le canal de Suez le 26 mai. Il entre en collision avec un objet imergé qui endommage son hélice tribord nécessitant des réparations à Malaga du 1er au 6 juin. Il franchit le détroit de Gibraltar le 7 juin et rentrer à Mayport le 18 juin pour un mois d'entretien. Du 20 au 30 juillet, il participa à l'exercice otanien «Ocean Venture». Il débarqua ses systèmes d'armes à Charleston (31 juillet au 4 août) avant de rentrer à Mayport le 7 août pour préparer une refonte de quinze mois. Il quitte son port d'attache le 26 août 1981, arrivant à Philadelphie le 31 août, entrant au bassin le 9 septembre. Les travaux s'achevèrent le 28 novembre 1982, rentrant à Mayport le 3 décembre pour essais et remise en condition jusqu'au mois de septembre 1983.

Le 23 septembre 1983, le destroyer appareille pour Mayport, faisant escale à Recife et à Salvador avant de retrouver le groupe de combat du porte-avions John F. Kennedy pour franchir l'Atlantique en vu d'un déploiement de deux mois dans l'Océan Indien mais la mort de 241 marines tués dans un attentat le 23 octobre entraine un changement de priorité et le destroyer gagna la Méditerranée orientale, arrivant au large de Beyrouth le 3 novembre pour soutenir les troups américaines jusqu'au 24 janvier quand victime d'un incendie, il du gagner Naples pour des réparations de dommages avant de rentrer à Mayport le 24 février pour une remise en état complète.

Après presque deux ans perturbés par des problèmes techniques, le destroyer appareille le 7 octobre 1985 en compagnie du destroyer de classe Spruance Conolly et des frégates de classe Perry Gallery et Boone. Il fait escale aux Bermudes, à Rota et Palma de Majorque avant de franchir le canal de Suez à la fin octobre. Il releva son sister-ship Lynde McCormick (DDG-8) dans le Golfe Persique pour une mission de présence et des exercices avec les marines de la région.

Le 24 janvier 1986, il gagne la mer d'Oman pour des missions de protection puis après une mission de surveillance dans le Golfe Persique, il manoeuvre avec la marine pakistanaise avant de reprendre ses missions de surveillance. Relevé par le destroyer de classe Farragut Luce, il franchit le canal de Suez le 17 mars, faisant escale à Barcelone et à Rota avant de rentrer à Mayport le 8 avril 1986.

Le destroyer passa les mois suivants en missions locales et entretien notamment trois mois entre janvier et avril 1987 avant de reprendre son service actif le 16 juillet après cinq semaines d'entrainement dans les Caraïbes. Il n'est cependant totalement opérationnel qu'au mois de décembre après de multiples tests et inspections.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 683816USSTantallDDG19Gnes30031988
30 mars 1988 à Gênes : le Tattnall avec en arrière plan le USS Stump de classe Spruance

Du 11 au 26 janvier 1988, il manoeuvre avec le Luce pour des exercices avec deux groupes de porte-avions au large de Porto Rico. Le 29 février, il quitte Mayport pour la Méditerranée en compagnie du Luce et de la frégate de classe Knox, le Vreeland. Durant son transit, il s'entraina avec le porte-avions Dwight D. Eisenhower avant de franchir avec le détroit de Gibraltar le 11 mars, relevant le Claude V. Ricketts le 15. Il alterna entre exercices et escales en France, en Espagne et en Italie mais également Turquie et Roumanie. Il est relevé le 14 août par le MacDonough alors qu'il était à Gibraltar pour entretien (4-18 août) avant de rentrer à Mayport le 29 août 1988.

Après des essais de tir à la mer et des travaux à la mer, le destroyer est de retour à Mayport le 19 mai 1989, reprennant un service actif jusqu'au 4 juillet, le jour de l'Independance qu'il passa au port. Le 19 juillet, il appareille pour une mission de présence dans les Caraïbes jusqu'à la fin du mois de juillet. Après des exercices de tir en baie de Chesapeake, le destroyer appareilla le 29 août pour des exercices jusqu'au 18 septembre 1989. Il termine l'année par un exercice anti-sous-marin du 11 au 14 décembre.

Le 21 janvier 1990, il appareilla pour trois semaines d'exercices jusqu'à son retour à Mayport le 15 février pour préparer son déploiement outre-mer. Le 8 mars, il quitta Mayport pour retrouver le groupe de combat du Dwight Eisenhower déployé en Méditerranée, la jonction se faisant le 20 mars 1990, alternant entre exercices et escales dans les ports de la région.

Après une visite à Toulon du 26 juillet au 1er août, il participa à l'opération «Flashing Scimitar» en Méditerranée orientale puis à l'annonce de l'invasion irakienne du Koweit, il feanchit le canal de Suez le 19 août pour soutenir l'opération Desert Shield. Il n'y resta cependant que peu de temps puisqu'il est de retour à Mayport le 8 septembre 1990.

Le Tattnall est désarmé le 18 janvier 1991 et rayé des registres le 12 janvier 1993. Il est remorqué à l'Inactive Maintenance Facility de Philadelphie puis vendu à la démolition à International Shipbreaking Lrd de Brownsville au Texas le 10 février, remorqué entre Philadelphie et Brownsville du 18 mars au 12 avril. Le démantelement est terminé le 22 mars 2000.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 22:54

Le USS Goldsborough (DDG-20)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 955267USSGoldsboroughDDG20
Le Goldsborough au mouillage

Présentation

-Le Goldsborough est mis sur cale aux chantiers navals de la Puget Sound Bridge & Drydock Company installés à Seattle (Etat de Washington) le 3 janvier 1961 lancé le 15 décembre 1961 et admis au service actif le 9 novembre 1963.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 791541LouisMalesherbesGoldsborough

Il est le troisième navire à porter le nom du contre-amiral Louis Malesherbes Goldsborough (18 février 1805-20 février 1877) qui participa à la guerre de Secession dans le camp nordiste en commandant notamment le squadron de blocus de l'Atlantique Nord. Il eut une contribution notable à la recherche nautique. Il à quitté la marine américaine en 1873.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 645644USSGoldsboroughTB20
Le TB-20 au bassin

Le premier fût un torpilleur, le TB-20 admis au service actif en 1908 et désarmé en 1919 et le second fût un destroyer de classe Clemson admis au service actif en 1920 et désarmé en 1945.

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 894598USSGoldsboroughDDG20HongKong1982
Le Goldsborough à Hong Kong en 1982

A son admission au service actif, le destroyer est affecté le 25 décembre 1963 à la flotte du Pacifique, affectée à Pearl Harbor où il arrive le 14 février 1964. Le 18 avril, il appareilla pour Sydney afin de participer aux célébrations de la bataille de la mer de Corail avant de rentrer à Pearl Harbor le 1er juin.

Elle opéra au large d'Hawaï avant d'appareiller le 23 novembre pour un premier déploiement en Extrême Orient dans le cadre de la guerre du Vietnam avant de rentrer à Hawaï pour des exercices anti-sous-marins.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 875104USSGoldsboroughDDG201986
Le Goldsborough en 1986

Il effectue un nouveau déploiement en Extrême Orient en mission d'appui-feu et de protection des porte-avions à partir de février jusqu'au début du mois de juin quand il gagna Hong Kong pour repos et entretien. Il est de nouveau combat le 26 juin jusqu'au 16 juillet quand il quitta le Vietnam pour rentrer à Pearl Harbor le 23 juillet 1966. Il passa le reste de l'année en entretien.

Après presque trente années de service, le Goldsborough est désarmé et rayé du Naval Vessel Register le 29 avril 1993 puis vendu à l'Australie le 17 septembre 1993 pour être cannibalisée pour les trois destroyers de classe Perth. Une fois tous les éléments récupérés, la coque est vendu à la démolition en Inde.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 190845USSGoldsboroughDDG20transfertRAN
Le Goldsobrough prêt à ètre remorqué en Australie

Le USS Cochrane (DDG-21)

Présentation
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 561841USSCochraneDDG21
Le Cochrane à la mer

-Le Cochrane est mis sur cale aux chantiers navals de la Puget Sound Bridge & Dredging Company installés à Seattle (Etat de Washington) le 31 juillet 1961 lancé le 18 juillet 1962 et admis au service actif le 21 mars 1964.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 153948EdwardLullCochrane

Le DDG-21 rend hommage au Vice-amiral Lull «Ned» Cochrane (18 mars 1892-14 novembre 1959), un officier de la marine américaine sorti d'Annapolis en 1914. Il participa aux programmes de construction et d'expansion de la marine américaine durant le second conflit mondial en tant que chef du BuShip de novembre 1942 à sa retraite en 1947.

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 933881USSCochraneDDG212
Le Cochrane et le Midway se ravitaillant auprès de l'Aludra

A son admission au service actif, le Cochrane est affecté à la flotte du Pacifique et va donc participer aux opérations du Vietnam jusqu'en avril 1975 quand il participa à l'opération Frequent Wind, l'évacuation de Saigon menacée par l'armée nord-vietnamienne.

Après vingt-six ans de service, le Cochrane est désarmé le 1er octobre 1990, rayé du Naval Vessel Register le 20 novembre 1992 et vendu à la démolition à la société International Shipbreaking Inc de Brownsville (Texas) le 14 novembre 2000 et promptement démantelé.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 770371USSCochraneDDG2129051981
Le Cochrane à la mer le 29 mai 1981

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 23:05

Le USS Benjamin Stoddert (DDG-22)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 887974USSBenjaminStoddertDDG22
Le Benjamin Stoddert filant à bonne vitesse

Présentation

-Le Benjamin Stoddert est mis sur cale aux chantiers navals de la Puget Sound Bridge & Dredging Company de Seattle (Etat de Washington) le 11 juin 1962 lancé le 8 janvier 1963 et admis au service actif le 12 septembre 1964.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 311346BenjaminStoddert

C'est le second navire à rendre hommage à Benjamin Stoddert (1751-1813), premier secrétaire de la Navy du 18 juin 1798 au 31 mars 1801, le DDG-22 succèdant au DD-302, un destroyer de classe Clemson en service de du 30 juin 1920 au 10 juillet 1930, rayé des registres 5 juin 1935 et vendu à la démolition le 30 août 1935.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 223878USSBenjaminStoddertDD302
Le Benjamin Stoddert de classe Clemson

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 428982USSBenjaminStoddertDDG22Tonkin1967
Le Benjamin Stoddert au large du Tonkin en 1967

Après son admission au service actif, le Benjamin Stoddert termine sa mise au point à Bremerton avant d'appareiller le 7 novembre 1964 pour Pearl Harbor où il doit effectuer d'ultimes essais notamment pour roder pendant deux mois son système Tartar. De mai à juillet 1965, il passe deux mois en maintenance à l'Arsenal de Pearl Harbor avant d'effectuer sa croisière de mise en condition qui s'achève en août 1965 date à laquelle il est considéré comme opérationnel puisqu'il est affecté à la Destroyer Division 112 (DesDiv 112).

A la fin du mois de novembre 1965, le destroyer appareille pour son premier déploiement au large du Vietnam au sein de la 7ème flotte, quittant Hawaï en compagnie du porte-avions USS Hancock pour des opérations au large du Sud-Vietnam puis dans le Golfe du Tonkin à partir du 16 décembre en soutien de l'opération «Rolling Thunder» toujours en protection du porte-avions Hancock avec parfois des tirs contre la terre avec ses deux canons de 127mm.

Il quitte la TF77 le 22 janvier 1966 pour Yokosuka où il arrive le 28. Il passa une semaine à couple avec le tender de destroyer USS Isle Royale (AD-29) pour entretien avant de quitter le Japon le 6 février pour retourner en mer de Chine méridionale, arrivant sur zone le 12 février 1966 pour des missions d'appui-feu jusqu'à un passage à Subic Bay du 7 au 12 mars date à laquelle il gagne Hong Kong pour six jours de repos.

Il regagna alors le Golfe du Tonkin pour servir pendant deux semaines de piquet radar avant d'être relevé par le croiseur Topeka, gagnant alors Subic Bay le 12 avril pour cinq jours d'entretien et de repos. Le 17 avril, il quitte la grande base américaine pour Sydney arrivant le 29 pour participer aux célébrations de la bataille de la mer de Corail, visitant Sydney, Brisbane, Melbourne mais également Wellington. Il quitte le port néo-zélandais pour Hawaï le 22 mai, arrivant à Pearl Harbor le 30 mai après une escale de ravitaillement à Suva (Fidji).

Le 16 juillet 1966, il appareille pour participer le 21 juillet à la récupération de la capsule Gemini 10 lancée trois jours plus tard. Il enchaine par un entrainement anti-sous-marin du 25 juillet au 5 août avant un entrainement à la récupération d'une capsule Apollo du 16 au 27 août avant de rentrer à Pearl Harbor le 2 septembre, terminant l'année 1966 et commençant le début de l'année par un entrainement et des opérations dans les eaux hawaïennes.

Le 6 avril 1967, il appareilla pour l'Extrême Orient arrivant à Subic Bay via le Yokosuka le 23 avril pour une courte escale de ravitaillement. Il reprend la mer le lendemain, retrouvant dans le Golfe du Tonkin le porte-avions Bonhomme Richard (CVA-31) le 27 avril puis le croiseur lourd Saint Paul et le destroyer Ault (DD-698 classe Allen M. Summer) pour des missions d'interdiction maritime et de tir contre la terre jusqu'au au 7 mai quand il doit regagner Subic Bay pour une réparation urgente. Il reprend sa mission le 16 mai, assurant pendant dix jours la protection du Bonhomme Richard avant d'alterner jusqu'au 12 juillet protection de porte-avions et missions d'interdiction maritime.

Il passa ensuite quelques temps à Hong Kong et à Subic Bay avant de retrouver Yankee Station le 9 août mais le 4 septembre 1967, il doit regagner Yokosuka pour réparations jusqu'au 21 quand il reprend la mer pour Pearl Harbor, arrviant le 29 septembre pour des réparations plus poussées

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 126706USSBenjaminStoddertDDG221968
Le Benjamin Stoddert en évolution en 1968

Du 5 mars au 29 août 1968, il est immobilisé pour carénage au Pearl Harbord Naval Shipyard avant de passer quatre semaines pour tests avant de quitter Hawaï le 1er octobre pour San Diego où il arrive le 7 octobre. Le lendemain, il entame deux semaines d'entrainement au large de la Californie avant de rentrer à Pearl Harbor le 2 novembre, ne sortant plus jusqu'à la fin de l'année. Le 13 janvier, il appareille pour un entrainement local en compagnie du porte-avions Enterprise et du destroyer USS Rodgers. Le lendemain, le porte-avions est victime d'un terrible incendie nécessitant l'assistance de nombreux navires pour sauver le premier porte-avions nucléaire de l'histoire.

Après plusieurs semaines d'entrainement et de préparation, le Benjamin Stoddert appareille le 14 avril 1969 pour Yokosuka arrivant le 24 avril après des problèmes de chaudière le lendemain d'un ravitaillement de carburant à Midway. Le 25 avril, un avion de reconnaissance électronique de l'US Navy, Lockeed EC-121 est abattu par les nord-coréens au dessus de la mer du Japon envoyant le destroyer pour une démonstration de force.

La crise s'apaisa à la mi-mai et le Benjamin Stoddert mit cap au sud, visitant Singapour avant de gagner Subic Bay où il arrive le 1er juin, embarquant des équipements de recueil de renseignement pour une mission en mer du Japon à partir du 4 juin et pour huit semaines. De retour à Yokosuka le 8 août, il débarque ses équipements et reprend la mer le 10 pour un déploiement au Vietnam qui commence au sud le 22 août, tirant plus de 5000 obus de 127mm en quatre semaines de combat. Il quitte Da Nang le 18 septembre pour une nouvelle mission de renseignement en mer du Japon jusqu'à la mi-octobre quand il est relevé par le USS Halsey (DLG-23) (classe Leahy) avant d'appareiller pour Pearl Harbor le 19 octobre pour rentrer à Pearl Harbour le 1er novembre, son retour ayant été retardé par un typhon.

Après un début d'année consacré à des exercices dans le Pacifique seul ou avec d'autres navires américains ou étrangers, le Benjamin Stoddert quitte son port d'attache pour le Vietnam le 1er août en compagnie de son sister-ship, le Goldsborough, les deux navires arrivant à Subic Bay le 15 août 1970. Il commença par l'escorte du porte-avions Bonhomme Richard du 22 au 30 août à Yankee Station, faisant ensuite des escales en Indonésie avant de rentrer à Subic Bay le 11 septembre.

Le 17 septembre, il relève le croiseur nucléaire Bainbridge le 17 septembre pour une mission de recherche et de sauvetage pendant plus de vingt-cinq jours avant quatre jours d'escale à Kaohsiung avant de reprendre sa mission de combat, mission interrompue par plusieurs avaries. Il termine son déploiement le 15 janvier 1971, mettant cap sur Pearl Harbor arrivant à destination le 5 février après des escales à Taiwan, Guam et Midway.

Il subit ensuite un carénage à l'Arsenal de Pearl Harbor du 17 mai au 17 septembre 1971, la remise en condition commençant le 13 octobre mais le 29 octobre, il est victime d'un important incendie qui va nécessiter six semaines de réparation. Ce n'est que le 13 janvier 1972 que le Benjamin Stoddert reprit l'entrainement pour deux mois afin de retrouver son caractère opérationnel.

Il appareille finalement pour le Vietnam le 25 mars, arrivant à Subic Bay via Midway et Guam le 7 avril. Le lendemain, il reprend la mer pour le Golfe du Tonkin pour des missions d'appui-feu à partir du 10 avril, vidant ses soutes jusqu'au 17 avril avant de se recompléter avec les ravitailleurs en munitions Pyro et Haleakala avant de rejoindre le croiseur lance-missiles Oklahoma City. Le 23 avril, il est touché par un obus d'une batterie côtière nord-vietnamienne.

Il passa deux semaines pour réparations à Subic Bay du 12 au 26 mai avant de reprendre sa mission le 29 mai pour des missions de contrôle naval et d'appui-feu dans le Golfe du Tonkin jusqu'au 26 juin quand un obus qui n'était pas parti venait d'exploser dans le canon tuant deux marins et en blessant mortellement deux autres. Il quitta aussitôt le front pour Subic Bay où il passa un mois pour réparations.
De retour dans le Golfe du Tonkin le 30 juillet, il passe trois semaines en missions d'appui-feu au large du Nord-Vietnam puis au large du Sud-Vietnam. Le 27 septembre, il quitte le front pour Pearl Harbor où il arrive le 6 octobre avant de passer un mois en réparations et remise en état.

Le 14 mai 1973, il quitte les eaux hawaïennes pour l'Extrême Orient faisant escale à Yokosuka et à Kaoshiung avant d'arriver au large du Sud-Vietnam le 9 juin pour surveiller l'application du cessez le feu conclu le 14 janvier 1973 à Paris. Après une escale début août à Hong Kong et deux semaines de réparations à Subic Bay, le destroyer reçut l'ordre de gagner le Golfe de Thaïlande, arrivant le 29 août pour surveiller une crise politique en Thaïlande. La crise ayant cessé, le Stoddert regagna le Golfe du Tonkin le 11 septembre pour six semaines de patrouilles avant un entrainement dans la région de Subic Bay. Le 30 octobre, il mit cap sur Singapour pour éviter un typhon dans le Golfe du Tonkin mais un nouveau problème de chaudière l'obligea à rentrer à Subic Bay pour trois semaines de réparations avant de rentrer à Pearl Harbourg le 7 décembre 1973.

Le 2 novembre 1974, le Benjamin Stoddert appareille pour un sixième déploiement en Extrême Orient arrivant à Yokosuka via Midway le 12 novembre. Il reprend la mer quatre jours plus tard, manoeuvrant avec le sous marin Sailfish (SS-572) au large d'Okinawa avant de gagner Jinhae (Corée du Sud) le 25 novembre pour ensuite participer à l'exercice américano-sud coréen «Kwon Do IV» pendant trois jours avant deux semaines à Yokosuka début décembre et une escale à Kaohsiung avant de terminer l'année 1974 à Subic Bay.

Le 7 janvier 1975, il quitte Subic Bay pour l'Océan Indien en compagnie du porte-avions Enterprise, les deux navires patrouillant et s'exerçant avec quatre semaines avant une escale à Monbassa du 5 au 9 février. Le destroyer et le porte-avions mirent cap alors sur Subic Bay où ils arrivèrent le 28 février 1975.

Après quatre semaines de repos et d'entretien, le destroyer fût placé en alerte à 48h suite à l'offensive de Pâques du Nord-Vietnam contre le Sud-Vietnam. Deux jours plus tard, le 5 avril, il prend la mer pour couvrir l'évacuation des américains et de leurs alliés jusqu'au 9 mai 1975 quand il est met cap sur Pearl Harbor où il arrive le 21 mai 1975.

Le DDG est en carénage du 1er octobre 1975 au 6 février 1976, effectuant ensuite une longue série d'essais et d'entrainement jusqu'au 17 août date de la fin officielle du carénage. Le 17 février 1977, le destroyer appareilla pour «RIMPAC 77» jusqu'au 1er mars quand il continua vers l'ouest pour un nouveau déploiement en Extrême Orient dont le but principal était de pister navires et sous-marins soviétiques. Il gagna ensuite Okinawa le 1er avril pour des exercices dans les eaux japonaises et sud-coréennes.

Dans les eaux phillipines à partir du 17 avril, il passa plus de deux mois à s'entrainer dans les eaux de l'Archipel. Le 6 juillet 1977, il regagna les eaux coréennes pour une série d'exercices jusqu'au 21 août date de son retour à Subic Bay. De là, il appareilla pour l'Australie le 6 septembre, arrivant à Freemantle le 17 septembre pour une escale de cinq jours avant de visiter Melbourne et Dunedin puis Pago Pago d'où il repart le 15 septembre pour rentrer à Pearl Harbor le 22 septembre.

Après huit premiers mois passés dans les eaux hawaïennes, le destroyer appareille pour le Pacifique Sud le 22 septembre, franchissant l'Equateur le 28 avant de jeter l'ancre à Funafuti (Tuvalu) le 29 septembre 1978. Il reprend la mer le 2 octobre pour Suva (Fidji) où il arriva le 4 avant de gagner Cairns le 10 octobre, retrouvant au sud de Guam le 21 octobre le porte-avions Constellation. Il passa sept semaines à s'entrainer avec le Constellation et le Midway.

Du 22 décembre 1978 au 7 janvier 1979, il fit escale à Sasebo avant de gagner Yokosuka pour un mois de réparations. Il appareilla alors pour Okinaxa le 10 février pour un exercice de défense antiaérienne en mer nom de code «BuzzardEx 1-79», retrouvant ensuite le porte-avions Constellation avec qui il navigua jusqu'au 7 mars quand il mit cap à l'est direction Pearl Harbor où il arriva le 19 mars pour sept semaines de maintenance.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 382085USSBenjaminStoddertDDG22SanFrancisco29101981
Le Benjamin Stoddert à San Francisco en octobre 1981

Le Benjamin Stoddert subit une importante refonte à partir du 3 janvier 1980, passant cinq mois au bassin avant d'achever les travaux à quai. La première sortie à la mer à lieu le 30 novembre et les essais se poursuivent jusqu'à la fin de l'été. Le 19 octobre, il appareille pour San Francisco arrivant le 29 octobre et après une semaine de détente participa à l'exercice «ReadiEx 1-82» jusqu'au 23 novembre. Il reprend la mer le 24 novembre et rentrer à Hawai le 1er décembre 1980.

Le 22 février 1982, le destroyer appareille pour sa neuvième croisière en Extrême Orient. Il fait escale à Guam le 6 mars avant de gagner Subic Bay, conduisant divers exercices durant son transit mais après seulement une semaine aux Phillipines, il gagne l'Asie du Nord-Est pour l'exercice «Team Spirit 82» du 28 au 30 mars avant l'exercice «Team Spirit 82» puis des escales à Hong Kong Subic Bay et Yokosuka avant de rentrer à Subic Bay le 24 mai.

Il quitte les Phillipines le 2 juin pour Sattahip (Thaïlande) s'amarra le 6 juin. Il participa le 7 juin à l'exercice «Cobra Gold 82». Il quitte Pattaya le 19 juin en compagnie du croiseur lance-missile Sterett (CG-31) (classe Belknap) et de deux autres destroyers, les Turner Joy (DDG-951) et Lynde McCormick (DDG-Cool étant survolés par un avion soviétique avant d'être touché par des tirs d'un navire non identifié qui cessa de tirer après la riposte des navires américains. Il arrive à Subic Bay le 23 juin et après de nombreux exercices rentre à Pearl Harbor le 12 août 1982.

Après les exercices «MidPacTraEx» du 31 janvier au 3 février 1983 et la remise en condition du SSN Sargo, le destroyer appareille pour la Californie le 31 mars pour des manoeuvres avec notamment le porte-avions Ranger au large de la Californie et de l'Amérique Centrale pendant un mois. Il est de retour à Pearl Harbor le 25 mai, restant au port pendant huit semaines avant de reprendre la mer pour un exercice ASM avec la marine japonaise du 21 au 24 juillet 1983.

Le 26 août 1983, le Benjamin Stoddert appareille de Pearl Harbor au sein du groupe de combat du porte-avions Ranger, arrivant à Subic Bay le 14 septembre. La Task Force reprend la mer le 26 septembre, franchit le détroit de Malacca pour pénétrer dans l'Océan Indien le 4 octobre. Il retrouve alors le groupe de combat constitué autour du porte-avions HMS Invincible, les deux groupes de combat se retrouvant en mer d'Arabie le 12 octobre. Le Stoddert et les autres navires de la TF restent sur zone jusqu'au 15 janvier 1984 quand ils mettent cap à l'Est, le destroyer arrivant à Pearl Harbor le 22 février 1984.

Le Benjamin Stoddert subit un carénage du 28 février au 9 juillet 1985 avant de passer le reste de l'année à roder les nouveau systèmes embarqués et à remettre en condition son équipage. Au début du mois d'avril, il appareille pour «Rimpac 86» du 21 mai au 12 juin. Le 28 novembre, il appareille pour le Moyen Orient en compagnie des frégates Hepburn et Mahlon S. Tisdale, gagnant les Phillipines pour une semaine d'entretien. Il reprend la mer le 21 décembre, faisant escale à Singapour le 25 avant de franchir le détroit de Malacca le 26 pour pénétrer dans l'Océan Indien avec une escale carburant à Colombo.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 327136USSBenjaminStoddertDDG2201011986
Le Benjamin Stoddert le 1er janvier 1986

Le 6 janvier 1987, il relève son sister-ship Goldsborough dans le Golfe Persique pour protéger les pétroliers américains (souvent d'anciens pétroliers du Koweit) jusqu'au 4 avril quand il est relevé par son sister-ship, le USS Waddell, mettant cap à l'est faisant escale à Phuket et Hong Kong, s'amarrant à Pearl Harbor le 9 mai 1987.

Il est en travaux du 26 octobre 1987 au 9 février 1988 avant d'appareiller le 9 février 1988 pour San Diego et participer à différents exercices à partir du 8 avril alors qu'il était présent depuis le 31 mars. Il participa à l'exercice «FleetEx 88-2» manoeuvrant avec des sous-marins avant de rejoindre le porte-avions Carl Vinson puis de remettre cap sur Pearl Harbor où il arrrive le 30 avril 1988.

Après «Rimpac 88» du 7 au 17 juillet, le destroyer appareille de Pearl Harbor le 20 septembre en compagnie du porte-avions Nimitz, du Waddell, de l'Herpbur,; du Barbey, du Kiska et du Willamette, le tout formant le Battle Group «Bravo». Ils font escale à Subic Bay du 7 au 11 octobre, le destroyer s'entrainant au tir avant de gagner Hon Kong pour une escale jusqu'au 20 octobre 1988 date de son départ pour la mer d'Arabie arrivant à destination le 30 octobre. Il effectua plusieurs patrouilles dans le Golfe Persique remplaçant le croiseur Antietam et accompagnant le California jusqu'au 2 décembre quand il retrouva le groupe de combat Bravo. Il gagne ensuite Singapour le 31 décembre pour une escale de six jours.

Il reprend la mer le 9 janvier 1989 pour l'Océan Indien mais il repasse le détroit de Malacca dès le 19 pour la mer de Chine méridionale afin de participer à des manoeuvres avec la marine thaïlandaise. Les manoeuvres terminées, il appareille pour Subic Bay où il arrive le 1er février pour une semaine de maintenance. Il quitte ainsi les Phillipines le 8 février pour Pearl Harbor où il arrive le 21 février 1989. Il passa le printemps et l'été entre entrainements, inspections et soutien d'opération anti-drogues au profit des Gardes Côtes.

Il est ensuite indisponible pour maintenance de septembre 1989 à février 1990, étant de nouveau disponible le 1er mars. Il participe à de nouvelles missions de soutien au profit des Gardes Côtes avant l'exercice «Rimpac 90» du 16 avril au 12 mai.

Il quitte Hawaï le 18 juin pour une misison en Amérique Centrale au profit des gardes côtes jusqu'au 11 août date à laquelle il fit escale à Rodman au Panama. Il reprend la mer le 14 août pour la même mission qui s'achève le 29 septembre quand il est relevé par le Waddell. Il franchit alors le canal de Panama le 3 octobre, pénétrant pour la première fois de sa carrière en mer des Caraïbes, faisant escale à Willemstad du 6 au 11 octobre avant de rentrer à Pearl Harbor le 29 octobre 1990.

Le Benjamin Stoddert effectue une croisière au large de la Californie du 3 avril au 15 mai en compagnie du porte-avions Abraham Lincoln. Il entama le 3 septembre le processus de préinactivation, débarquant munitions et carburant.

Le Benjamin Stoddert est désarmé le 20 décembre 1991, rayé du Naval Vessel Register le 20 novembre 1992. Il est confié à la MARAD le 7 septembre 1995 et mouillé à Suisun Bay (Californie). Le 3 février 2001, il coule dans le Pacifique alors qu'il était remorqué en direction de Brownsville pour être démantelé.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 454759USSBenjaminStoddertDDG221990
Le Benjamin Stoddert en compagnie du Goldsborough avec la frégate Brewton en arrière plan

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 23:11

Le USS Richard E. Byrd (DDG-23)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 631082USSRichardEByrdDDG23
Le Richard E. Byrd au mouillage

Présentation
-Le Richard E. Byrd est mis sur cale aux chantiers navals de la Todd Shipbuilding Corporation installés à Seattle (Etat de Washington) le 12 avril 1961 lancé le 6 février 1962 et admis au service actif le 7 mars 1964.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 568573RichardEvelynByrd

Il est le premier navire à rendre hommage au contre-amiral Richard Evelyn Byrd Jr (25 octobre 1888-11 mars 1957) qui s'illustra dans le dévellopement de l'aviation et dans l'exploration polaire, découvrant le premier le pôle Sud par les voies des airs. Il à reçu la Congressional Medal of Honor, la plus haute distinction américaine en 1926.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 480394USNSRichardEByrdTAKE4
Le USNS Richard E. Byrd (T-AKE-4)

Depuis un deuxième navire à rendu hommage à l'intrépide amiral. Il s'agit du T-AKE 4, un ravitailleur polyvalent de classe Lewis & Clark. Il à été mis sur cale aux chantiers navals de la National Steel and Shipbuilding (NASSCO) installés à San Diego le 28 juillet 2006 lancé le 15 mai 2007 et mis en service au sein du MSC le 8 janvier 2008. Il opère au sein de la Flotte du Pacifique.

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 891703USSRichardEByrdDDG23Gnes14051965
Le Richard E. Byrd à Gênes le 14 mai 1965

Le nouveau destroyer est affecté sur la côte est, arrivant à son port d'attache _Norfolk_ le 14 juin 1964. De juillet à septembre, il s'entraine de manière intensive au large de San Juan de Porto Rico et en baie de Guantanamo avant de passer deux mois au Norfolk Naval Shipyard pour les modifications après sa mise en condition.

Il effectue un premier déploiement en Méditerranée du 6 janvier au 6 juin 1965 avant d'effectuer des tirs de missiles et des entrainements en baie de Chesapeake jusqu'à la fin de l'année.

Après des exercices au large de la côte est, il appareille à la fin du mois de mars 1966 pour un déploiement de cinq mois en Méditerranée, déploiement qui s'achève le 2 août quand il est relevé. Il est de retour à Norfolk le 12 août 1966.

Après un petit carénage au Brooklyn Naval Shipyard du 18 septembre au 7 octobre, il reprend l'entrainement au large de Norfolk, manoeuvrant par exemple avec le porte-avions Lexington jusqu'au printemps 1967.

Le 2 mai 1967, il appareille pour la Méditerranée au sein d'un groupe de combat constitué autour du porte-avions Saratoga. Le déploiement commence le 5 mai mais aucune escale n'est réalisé en raison du déclenchement de la troisième guerre israélo-arabe, la «Guerre des Six Jours» (5 au 11 juin 1967), le Richard E. Byrd faisant partie des navires qui portèrent assistance au navire-espion Liberty endommagé par les israéliens. Il est de retour à Norfolk le 8 septembre 1967.

Après un carénage (21 novembre 1967 au 30 mai 1968) puis les traditionnels essais et remise en condition, le destroyer appareille le 11 septembre pour l'exercice otanien «Silver Tower» dans l'Atlantique Nord et la mer de Norvège jusqu'au 11 octobre date de son retour à Norfolk.

Le 15 novembre 1968, il entame son quatrième déploiement au sein de la 6ème flotte, déploiement qui s'achève par son retour à Norfolk le 27 mai 1969. Après repos et entretien, il effectue une croisière dans les Caraïbes du 29 juillet au 26 août et de nombreux exercices locaux.

Le 30 avril 1970, il quitte la baie de Chesapeake pour un nouveau déploiement en Méditerranée qui commence le 11 mai lors de son arrivée à Gibraltar et qui s'achève lors du retour à Norfolk six mois plus tard. Il passe la fin de l'année 1970 et une grande partie de l'année 1971 en exercice au large de la côte est.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 771782USSRichardEByrdDDG2302041984
Le Richard E. Byrd le 2 avril 1984

Le 1er décembre 1971, il appareille de Norfolk pour un nouveau déploiement en Méditerranée, arrivant à Gibraltar le 9 décembre. Il achève son déploiement le 23 juin 1972 quand il met cap à l'ouest pour rentrer à Norfolk six jours plus tard le 29 juin 1972. Il restera sur la côte est jusqu'au 29 mai 1973 quand il appareille pour un nouveau déploiement, arrivant à Rota le 21 juin et retrouvant Norfolk le 1er décembre 1973.

Après vingt-six années de service, le Richard E. Byrd est désarmé le 27 avril 1990. Rayé du Naval Vessel Register le 1er octobre 1992 puis transféré à la Grèce le 26 août 1993 pour être cannibalisé au profit des quatre destroyers de classe Charles F. Adams déjà transférés et la coque une fois privée de toute élément récupérable est démantelée.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 23:15

Le USS Waddell (DDG-24)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 611748USSWaddellDDG24lamer
Le Waddell à la mer

Présentation

-Le Waddell est mis sur cale aux chantiers navals de la Todd-Pacific Shipbuilding installés à Seattle (Etat de Washington) le 6 février 1962 lancé le 26 février 1963 et admis au service actif le 28 août 1964.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 903648JamesIredellWaddell

Il rend hommage à James Iredell Waddell (3 juillet 1824-15 mars 1886). Entré dans la marine américaine comme aspirant en septembre 1841, il devint ensuite officier après un passage par l'Académie Navale d'Annapolis. Il participa à la guerre mexicano-américaine avant de se rallier à la marine confédérée en mars 1862 après avoir démissioné de l'US Navy en janvier 1862. Présent en Angleterre à la fin du conflit, il ne retourna aux Etats Unis qu'en 1875.

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 207754USSWaddellDDG24
Le Waddell à la mer

Après des essais d'octobre 1964 à mai 1965, le nouveau destroyer effectua une croisière de mise en condition au large de la côte ouest au mois de juillet avant l'exercice «Hot Stove» du 26 août au 3 septembre en compagnie notamment du porte-avions Ticonderoga.

Le 28 septembre 1965, le Waddell appareille de Long Beach en compagnie du Ticonderoga et de trois autres destroyers pour un premier déploiement en Extrême Orient. Après une escale à Pearl Harbor, il porte assistance le 31 octobre à un cargo japonais, le Tokei Maru victime d'une explosion qui avait fait trois morts et un blessé gravement brûlé qui fût sauvé par le destroyer qui sa mission d'assistance réalisée arrivant à Subic Bay le 1er novembre et repartant le lendemain pour un premier déploiement au Vietnam.

Il est d'abord déployé à Yankee Station jusqu'au 14 novembre puis après une brève escale à Subic Bay mène une mission de recherche et de sauvetage du 29 novembre au 29 décembre 1965. Le 3 février 1966, il bombarde des positions vietnamiennes mais le lendemain, il est endommagé par une collision avec un autre navire américain et doit rentrer aux Phillipines pour réparer. Il opéra dans la zone du IIIème Corps d'armée du 27 février au 11 mars avant de rentrer à Long Beach le 8 avril 1966.

Le 27 décembre 1966, il appareille pour un deuxième déploiement au large du Vietnam, déploiement qui commença effectivement début janvier 1967. Il fût déployé pour des missions d'appui-feu et d'interdiction maritime du 2 mars au 21 mai 1967 avant de rentrer à Long Beach le 29 mai 1967.

Il subit un grand carénage à l'Arsenal de Long Beach d'août 1967 à février 1968 avant les essais et la remise en condition suivit d'une préparation pour un troisième déploiement en Extrême Orient, arrivant à Yokosuka le 1er août 1968, le port japonais étant son nouveau port d'attache. Il ne tarde pas à gagner le front pour soutenir les forces américaines pour des missions d'appui-feu mais également la protection des porte-avions Coral Sea et Ranger. Il subit un entretien à Yokosuka jusqu'en décembre 1968 avant de reprendre la mer le 7 janvier 1969 pour un noveau déploiement au large du Vietnam du 17 au 30 janvier puis au mois de mars 1969.

Durant la première semaine d'avril, il gagna les eaux coréennes suite à la destruction d'un Lockeed EC-121 par l'aviation nord-coréenne, protégeant les porte-avions Ticonderoga et Ranger. Le DDG-24 opéra en mer du Japon jusqu'à son retour à Yokosuka le 28 avril 1969. Le destroyer retourna alors sur le front vietnamien pour des bombardements littoraux et l'escorte du porte-avions Enterprise jusqu'à la mi-juillet 1970 quand il rentra au Japon.
Le destroyer effectue également deux incursions dans l'Océan Indien début 1972 et des entrainements sur la côte ouest des Etats Unis en 1971 et 1972. Il retourne au Vietnam de mars à juin 1973 pour couvrir le dragage des mines américaines (opération End Sweep) au large du port d'Haïphong.

Après une refonte en 1975, il reste affecté au Japon, effectuant de régulières incursions dans l'Océan Indien et dans le Golfe Persique en 1979 pour la première zone et en 1987/88 pour la seconde zone.

Le Waddell est désarmé le 30 septembre 1992 et rayé du Naval Vessel Register le 11 janvier 1995. Il est transféré le 1er octobre 1992 à la Grèce qui le rebaptise Nearchos. Il est désarmé le 18 juillet 2003 et coulé comme cible le 26 mai 2006.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 446926USSWaddellDDG24lamersouspavillongrec
Le Nearchos à la mer

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 23:19

HISTORIQUE (2) : AUSTRALIE ET ALLEMAGNE DE L'OUEST

Royal Australian Navy

Acquisition de destroyers lance-missiles

Dans les années cinquante, la marine australienne dispose de trois destroyers de classe Daring, les HMAS Vendetta ,Voyager et Vampire la construction d'un quatrième baptisé Waterhen ayant été abandonné en 1954.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 138480HMASVendetta
Le Vendetta

-Le Vendetta (D-08) est mis sur cale à l'Arsenal de Williamstown le 4 juillet 1949 lancé le 3 mai 1954 et admis au service actif le 26 novembre 1958. Il est désarmé le 9 octobre 1979 et vendu à la démolition.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 452797HMASVoyager
Le Voyager

-Le Voyager (D-04) est mis sur cale aux chantiers navals de la Cockatoo Docks & Engineering Company le 10 octobre 1949 lancé le 1er mai 1952 et admis au service actif le 12 février 1957. Sa carrière est fort courte puisqu'il coule le 10 février 1964 après une collision avec le porte-avions HMAS Melbourne (82 morts).

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 414270HMASVampire
Le Vampire préservé comme musée à Sydney

-Le Vampire (D-11) est mis sur cale à l'Arsenal de Cockatoo le 1er juillet 1952 lancé le 27 octobre 1956 et admis au service actif le 23 juin 1959. Il sert comme destroyer jusqu'en 1980 quand il est reclassé navire-école. Il est désarmé le 13 août 1986 et aujourd'hui préservé comme musée à Sydney.

Caractéristiques Techniques de la classe Daring (Royal Navy)

Déplacement : standard 2567 tonnes pleine charge 3465 tonnes

Dimensions : longueur 120m largeur 16m tirant d'eau 4.1m

Propulsion : deux turbines à vapeur Parsons (English Electric sur les navires australiens) alimentées en vapeur par deux chaudières Foster Wheeler dévellopant 54000ch entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 30 noeuds distance franchissable 4400 miles nautiques à 20 noeuds

Armement : un radar de veille aérienne type 291,un radar d'indication de cibles type 293Q, un radar de navigation type 274, radars de conduite de tir type 262 et type 275
Armement : 6 canons de 114mm en trois tourelles doubles (deux avant et une arrière), 6 canons de 40mm en trois affûts doubles, deux plate-formes quintuples lance-torpilles de 533mm et un mortier ASM Squid.

Equipage : 297 officiers et marins


La classe Daring fût la dernière classe de destroyers armés de canons de la marine australienne qui souhaite alors acquérir des destroyers lance-missiles notamment pour renforcer la défense antiaérienne du porte-avions Melbourne.

La logique aurait voulu que les australiens achètent des County mais les officiers australiens étaient dubitatifs vis à vis du système Sea Slug et de la propulsion à base de turbines à gaz. Ils décidèrent donc de se tourner vers les Etats Unis.

Les deux premiers destroyers furent commandés en janvier 1962 et le troisième en juin 1963. Il s'agissait d'une copie des Charles F. Adams avec quelques modifications, les deux principales étant le remplacement du système Asroc par un système Ikara et un lanceur monorail à la place d'un lanceur bi-rail.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 23:22

Classe Perth

Le HMAS Perth (D-38)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 966555HMASPerth1980
Le HMAS Perth en 1980

-Le Perth est mis sur cale aux chantiers navals de la Defoe Shipbuilding Company de Bay City (Michigan) le 21 septembre 1962 lancé le 26 septembre 1963 et admis au service actif le 17 juillet 1965.

Le premier destroyer lance-missiles de la marine australienne est le deuxième navire de la marine australienne à porter le nom de la quatrième plus importante ville d'Australie fondée en 1829, peuplée de 1659000 habitants et capitale de l'Etat de l'Australie Occidentale.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 761478HMASPerthcroiseur
Le croiseur léger HMAS Perth

Le premier fût un croiseur léger de classe Leander modifié mis en service le 15 août 1936 dans la marine britannique sous le nom de HMS Amphion. Il est vendu à la marine australienne le 29 juin 1939 et rebaptisé le 10 juillet 1939. D'abord déployé en Méditerranée, il participe aux premières opérations du second conflit mondial dans le Pacifique étant coulé par les japonais lors de la bataille du détroit de la Sonde le 1er mars 1942.

Succédant au destroyer lance-missiles, un troisième navire à porté ce nom dans la marine australienne en l'occurence une frégate anti-sous-marine mise en service le 26 août 2006 et toujours en service en 2011.

*
**

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 279557HMASPerthFremantlemars1995
Le HMAS Perth à quai à Fremantle en 1995

Une fois admis au service actif, le destroyer gagne les eaux vietnamiennes pour protéger les porte-avions à Yankee Station mais également assurer des missions d'appui-feu (opération Sea Dragon) et de contrôle naval (opération Market Time) sans oublier le piquet radar et le sauvetage de pilotes abattus. Il participa également à une mission de présence dans l'Océan Indien au mois de septembre 1980 en compagnie d'autres navires notamment le porte-avions Melbourne, une mission qui dura deux mois.

Après trente-quatre ans de carrière, le Perth est désarmé le 15 octobre 1999 et à été sabordé comme spot de plongée au large d'Albany (Australie Occidentale) le 24 novembre 2001.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 23:28

Le HMAS Hobart (D-39)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 689109HMASHobart1966
Le HMAS Hobart à la mer

-Le Hobart est mis sur cale aux chantiers navals de la Defoe Shipbuilding Company installés à Bay City (Michigan) le 26 octobre 1962 lancé le 9 janvier 1964 et admis au service actif le 18 décembre 1965.

Le D-39 est le deuxième navire de la marine australienne à porter le nom de la capitale et plus grande ville de l'île de Tasmanie, fondée en 1803 et actuellement peuplée de 212019 habitants.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 433373HMASHobartcroiseur
Le croiseur léger Hobart

Le premier fût un croiseur léger de classe Leander mis en service dans la marine britannique sous le nom de HMS Apollo le 13 janvier 1936. Il est acquis par la marine australienne et rebaptisé en 1938. Il participe à la guerre du Pacifique notamment à la bataille de la mer Corail et à l'opération Watchtower. Survivant à la guerre, il est désarmé le 20 décembre 1947 et après des projets de transformation en porte-avions d'escorte, navire-école ou encore croiseur lance-missile, il est vendu à la démolition le 22 février 1962 et démantelé.

Prochainement, un troisième navire va porter ce nom en l'occurence un destroyer lance-missiles de classe Hobart dérivé du type F100 espagnol, le navire est actuellement en construction et doit être lancé en octobre 2013 pour une admission au service actif au plus tôt en 2014.

*
**

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 837530HMAsHobart
Le Hobart en évolution

Le Hobart arrive en Tasmanie le 1er septembre 1966. Le 22 décembre 1966, le premier ministre Harold Holt annonce que le Hobart allait être déployé au Vietnam. Comme ses deux sister-ship, il va protéger les porte-avions américains, bombarder les cibles ennemies, servir de piquet radar et de navire de recherche et de sauvetage. Le Hobart effectua trois tours au combat au Vietnam. Le 17 juin 1968, il est attaqué par l'USAF qui aurait repondu avec retard à un appel à l'aide de navires légers américains. A noter qu'au cours de cette attaque, le croiseur lance-missiles Boston fût également endommagé. Il est de retour au combat le 25 juillet 1968.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 437827HMASHobart1995
Deux photos du HMAS Hobart en 1995
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 909613HMASHobart19952

En juillet 1979, le Hobart et le navire de soutien antarctique Thala Dan évacuèrent un chercheur gravement blessé de la station de recherche de Macquarie Island.

Le Hobart est désarmé le 12 mai 2000 et coulé comme cible le 5 novembre 2002 à l'ouest-nord ouest de Marina Vincent, Yankalilla Bay dans le sud de l'Australie.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 23:30

Le HMAS Brisbane (D-41)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 512499HMASBrisbane
Le HMAS Brisbane à la mer

-Le Brisbane est mis sur cale aux chantiers navals de la Defoe Shipbuilding Company de Bay City (Michigan) le 15 février 1965 lancé le 5 mai 1965 et admis au service actif le 16 décembre 1967.

Le D-41 est le deuxième navire de la marine australienne à porter le nom de la plus grande ville et capitale de l'Etat du Queensland fondée en 1824 et peuplé de plus de 2 millions d'habitants.

Le premier navire est un croiseur léger de classe Town en service du 12 décembre 1916 au 24 septembre 1935. Le D-41 sera suivit à partir de 2015 du destroyer lance-missiles, le DDGH-41 qui doit être lancé en 2015 et admis au service actif en 2016.

*
**

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 423435HMASBrisbaneetPerth
Le Brisbane et le Perth à la mer

Comme ses deux sister-ship, le Brisbane participa à la guerre du Vietnam assurant l'escorte des porte-avions américains à Yankee Station mais également appui les forces australiennes en tirant contre la terre. Il protégea également le porte-avions HMAS Melbourne notamment lors d'exercices OTAN dans l'Atlantique.

Dans la nuit du 24 au 25 décembre 1974, le cyclone Tracy détruit la ville de Darwin. Le HMAS Brisbane quitta Sydney le 26 décembre pour assister cette ville en compagnie du porte-avions Melbourne, retrouvant d'autres navires australiens, l'opération Navy Help Darwin étant la plus large opération de secours en temps de paix de la RAN.

En avril 1976, il escorte le Melbourne en compagnie de la frégate néo-zélandaise Canterbury pour un déploiement de cinq mois en Grande Bretagne pour représenter les Commonwealth d'Australie et de Nouvelle Zélande au jubilé d'argent de la reine d'Elisabeth II.

De novembre 1990 à février 1991, il participa à l'opération Damask, le volet australien de Tempête du Désert, le vénérable destroyer étant déployé avec la frégate HMAS Sydney.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 585153HMASBrisbane1995
Le Brisbane à la mer en 1995

Le Brisbane est désarmé le 19 octobre 2001. Avant que la coque soit sabordée pour servir de spot de plongée le 31 juillet 2005, le bloc-passerelle et une tourelle de 127mm furent préservés et installés à l'Australian War Memorial installé à Canberra.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 23:37

Bundesmarine

Reconstituer une flotte : les Fletcher allemands
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 121949ClasseNarvik
Destroyer de type Narvik à canons de 150mm

1945 est l'année zéro pour l'Allemagne mais également pour ses forces armées qui n'échappent pas à la débacle du régime hitlérien.

La Kriegsmarine entrée en guerre en état d'infériorité flagrante avec les marines britanniques et françaises à pourtant mener une guerre courageuse, créant des coupes sombres dans les convois et donnant des sueurs froides aux amiraux alliés.

Si on à retenu de la marine allemande du second conflit mondial les grosses unités comme le Bismarck ou le Scharnhorst, il ne faudrait pas oublier les destroyers et les torpilleurs. Ces derniers armés de canons de 150 ou de 127mm ont été souvents handicapés par un système propulsif capricieux, le choix de la très haute pression donnant des cauchemars aux «bouchons gras» allemands qui devaient souvent plus se battrent contre leurs propres machines que contre l'ennemi.

Cela n'empêche pas les alliés de se partager les destroyers allemands survivants. Les américajns récupèrent ainsi les destroyers Z29, Z34 et Z39 et les torpilleurs T4 T14 et T19, les Z39, T14 et T35 étant ensuite cédés à la France qui à récupéré plusieurs navires ex-allemands notamment le Z25 rebaptisé Hoche, le Z31 rebaptisé Marceau, le Paul Jacobi rebaptisé Desaix et le Theodor Riedel rebaptisé Kélber, les deux premiers étant armés de canons de 150mm alors que les deux derniers étaient équipés de canons de 127mm plus conformes à l'armement d'un destroyer.

La création en 1949 de la République Fédérale Allemande (RFA) entraine logiquement la création de forces armées dont une branche navale baptisée Bundesmarine (marine citoyenne) qui pour former officiers et marins bénéficient des surplus américains dont six destroyers de classe Fletcher dont la majorité avaient été placés sous cocon peu après la fin du conflit.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 834912Z1
Le Z1

-Le USS Anthony (DD-515) est mis sur cale aux chantiers navals de la Bath Iron Works installés à Bath (Maine) le 17 août 1942 lancé le 20 décembre 1942 et admis au service actif le 26 février 1943. Désarmé le 17 avril 1946, il est transféré à la marine ouest-allemande le 17 janvier 1958 où il est rebaptisé Z-1 et utilisé jusqu'en 1976 quand il est désarmé. Il termine comme cible en Méditerranée le 16 mai 1979.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 785574Z2
Le Z2

-Le USS Ringold (DD-500) est mis sur cale aux chantiers navals Federal Shipbuilding de Kearny (New Jersey) le 25 juin 1942 lancé le 11 novembre 1942 et admis au service actif le 24 décembre 1942. Désarmé le 23 mars 1946, il est transféré à la marine ouest-allemande le 14 juillet 1959 où il est rebaptisé Z-2. Le 18 septembre 1981, il est transféré à la marine grecque où il est utilisé comme réserve de pièces détachées. Il est démoli en 1993 au Pirée.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 953677Z3
Le Z3

-Le USS Wadsworth (DD-516) est mis sur cale aux chantiers navals de la Bath Iron Works installés à Bath (Maine) le 18 août 1942 lancé le 10 janvier 1943 et admis au service actif le 16 mars 1943. désarmé le 18 avril 1946, il est transféré à la marine ouest-allemande le 6 octobre 1959 et rebaptisé Z-3. Il est désarmé en 1980 puis transféré à la marine grecque où rebaptisé Nearchos il sert jusqu'en 1991.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 632527Z4
Le Z4

-Le USS Claxton (DD-571) est mis sur cale aux chantiers navals de la Consolidated Steel installés à Orange (Texas) le 25 juin 1941 lancé le 1er avril 1942 et admis au service actif le 8 décembre 1942. Désarmé le 18 avril 1946, il transféré à la marine ouest-allemande le 16 décembre 1959 où il est rebaptisé Z-4. Désarmé en février 1981, il est transféré à la Grèce pour servir de réserve de pièces détachées avant d'être démantelé.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 977684Z5
Le Z5

-Le USS Dyson (DD-572) est mis sur cale aux chantiers navals de la Consolidated Steel installés à Orange (Texas) le 25 juin 1941 lancé le 15 avril 1942 et admis au service actif le 30 décembre 1942. Désarmé le 31 mars 1947, il est transféré à la marine ouest-allemande le 23 février 1960 où il est rebaptisé Z-5. Il est désarmé en février 1982 et transféré à la Grèce pour cannibalisation puis démantèlement.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 435650Z6
Le Z6

-Le USS Charles Ausburne (DD-570) est mis sur cale aux chantiers navals de la Consolidated Steel installés à Orange (Texas) le 14 mai 1941 lancé le 16 mars 1942 et admis au service actif le 24 novembre 1942. Désarmé le 18 avril 1946, il est transféré à la marine ouest-allemande en avril 1960 où il est rebaptisé Z-6. Il est désarmé et vendu à la démolition dès octobre 1968.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 23:42

Les premiers destroyers ouest-allemands : les Hamburg (type 101)

Avant même le transfert des Fletcher, la Bundesmarine se préoccupa de l'avenir de sa flotte de destroyers. Le front principal de la nouvelle marine allemande était la mer Baltique, une mer fermée où l'autonomie est moins importante que la puissance de feu et la vitesse.

C'est ainsi que les chantiers Stülcken-Werft de Hambourg furent chargés de construire quatre destroyers encore uniquement armés de canons en l'occurence 4 canons de 100mm de conception et de construction française.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 979727FGSHamburgD181
Le Hamburg

-Le Hamburg (D-181) est mis sur cale le 29 janvier 1959 lancé le 26 mars 1960 et admis au service actif le 23 mars 1964. Il est désarmé le 24 février 1994 et démantelé en Espagne.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 799406FGSSchleswigHolsteinD182
Le Schleswig-Holstein

-Le Schleswig-Holstein (D-182) est mis sur cale le 20 août 1959 lancé le 20 août 1960 et admis au service actif le 12 octobre 1964. Il est désarmé le 15 décembre 1994 et démantelé en Belgique.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 145533FGSBayernD183
Le Bayern

-Le Bayern (D-183) est mis sur cale le 15 février 1961 lancé le 14 août 1962 et admis au service actif le 6 juillet 1965. Il est désarmé le 16 décembre 1993 et démantelé au Danemark.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 373848FGSHessenD184
Le Hessen

-Le Hessen (D-184) est mis sur cale le 5 février 1961 lancé le 4 mai 1963 et admis au service actif le 8 octobre 1968. Il est désarmé le 29 mars 1990 et démantelé au Portugal.

Ces navires formaient la 2ème division de destroyers (2. Zerstögeschwader) basée à Wilhelmshaven.

Caractéristiques Techniques de la classe Hamburg

Déplacement : standard 4050 tonnes

Dimensions : longueur 133.7m largeur 13.4m tirant d'eau 4.8m

Propulsion : deux turbines à vapeur alimentées par quatre chaudières Wahodag dévellopant 62000ch entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 35 noeuds distance franchissable 3400 miles nautiques à 18 noeuds

Armement (origine) 4 canons de 100mm modèle 1953 en quatre tourelles simples (deux avant et deux arrières)8 canons de 40mm Bofors en quatre affûts doubles deux lance-roquettes Bofors de 375mm, deux grenadeurs avec dix projectiles, 4 tubes lance-torpilles de 533mm et 90 mines

(Après refonte 1976/78) 3 canons de 100mm modèle 1953 en trois tourelles simples (deux avant et une arrière), 8 canons de 40mm Breda en quatre affûts doubles,4 missiles MM38 Exocet en deux affûts doubles (à la place de la tourelle III de 100mm), deux lance-roquettes de 375mm Bofors et deux grenadeurs, mines.

Equipage : 284 officiers et marins.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 23:47

La classe Lütjens

Les destroyers de classe Hamburg étaient d'assez bons navires mais ils étaient surtout adaptés à la lutte ASM et à la Baltique. Inévitablement, l'aviation aurait eu un rôle très important à jouer pour appuyer la Bundesmarine face aux navires est-allemands, polonais et soviétiques.

La marine ouest-allemande avait besoin de destroyers antiaériens et se tourna donc vers les Etats Unis, commandant ainsi trois destroyers antiaériens de classe Charles F. Adams qui devinrent la classe Lütjens reprennant le nom de l'amiral commandant la force de l'opération Rheinübung (Lütjens), d'un d'un as de la Luftwafe (Mölders ) et d'un maréchal de la Wehrmacht (Rommel) ce qui provoqua naturellement une polémique dans la Nouvelle Allemagne des années soixante.

Par rapport à leurs cousins américains, les trois navires allemands avaient certaines particularités notamment une partie de l'électronique made in germany, une nouvelle organisation des échappements, un sonar de coque au lieu d'un sonar d'étrave et lors d'une modernisation deux lanceurs RAM améliorant leurs capacités combattives.

Le Lütjens (D-185)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 605853FGSLutjens
Le FGS Lütjens

-Le Lütjens est mis sur cale aux chantiers navals de la Bath Iron Works installés à Bath (Maine) le 1er mars 1966 lancé le 11 août 1967 et admis au service actif le 23 février 1969.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 767847Lutjens

Le premier destroyer lance-missiles de la marine allemand rend hommage à l'Amiral Günther Lütjens (Wiesbaden, Hesse-Nassau 25 mai 1889-Océan Atlantique 27 mai 1941). Entré dans la marine impériale en 1907, il devint officier en 1910, participant ainsi à la première guerre mondiale sur le front ouest, commandant des torpilleurs en Flandre qui se heurtaient régulièrement aux torpilleurs français et anglais au large de Dunkerque. Il termine ce conflit Kapitanleutant (Lieutenant). Il resta dans la marine allemande de l'après guerre gravissant régulièrement les échelons, devenant contre-amiral en 1937 quand il fût nommé à la tête de la force des torpilleurs.

Bien que certains films l'ont décrit comme un nazi fanatique, Lütjens était plutôt un conservateur au point de conserver sa dague de la Kaiserliche Marine et de protester avec deux autres amiraux après les pogroms de la Nuit de Cristal le 9 novembre 1938.

Quand le second conflit mondial éclate, il commande les forces d'éclairage de la Kriegsmarine avant de participer à l'opération Weserübung, l'invasion de la Norvège et du Danemark d'avril à juin 1940 puis à l'opération Berlin en janvier 1941, la plus fructueuse opération de guerre de course menée par des navires de surface en l'occurence les frères siamois Scharnhorst et Gneisenau. Il reçut alors le commandement de la force navale composée du cuirassé Bismarck et du croiseur lourd Prinz Eugen engagée dans l'opération Rheinübung qui se termina par la destruction dui cuirassé Bismarck et la mort de l'amiral Lütjens le 27 mai 1941 suite au déluge de feu des cuirassés Rodney et King George V plus quelques torpilles navales et aériennes.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 141595FGSLutjens2
Le Lütjens à la mer

Après plus de trente ans de service, le destroyer est désarmé le 18 décembre 2003 puis vendu aux américains pour servir de cible.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 685509FGSLutjens2003
Le FGS Lütjens en 2003 peu avant son désarmement

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 23:51

Le Mölders (D-186)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 289918FGSMolders
Le destroyer Mölders

-Le Mölders est mis sur cale aux chantiers navals de la Bath Iron Works installés à Bath (Maine) le 12 avril 1966 lancé le 13 avril 1967 et admis au service actif le 23 février 1969.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 730558WernerMlders

Il rend hommage au Colonel Werner Mölders (Gelsenkirchen 18 mars 1913-Breslau 22 novembre 1943). Entré dans la Luftwafe en 1934, il participa au dévellopement de nouvelles tactiques de vol et de combat notamment le «Finger Four». Volontaire pour la Légion Condor en 1938, il participa à la guerre d'Espagne descendant quinze appareils avant de combattre en France et en Angleterre portant son score à 68 victoires. A partir de juin 1941, il combat avec son unité, le Jadgeschwader 51 sur le front de l'est, battant le record de Manfred von Richthofen de 80 victoires avant d'atteindre la barre des cents victoires. Devenu colonel, il fût préservé à l'arrière mais fût tué dans le crash d'un Heinkel He111 dont il était passager lors d'un atterrissage à Breslau.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 965510FGSMolders1992
Le FGS Mölders en 1992 sans armement proprement avant ou après une refonte

Passant toute sa carrière au sein du 1. Zerstögeschwader avec ses deux sister-ship à Kiel, il fût désarmé le 28 mai 2003. Il est aujourd'hui préservé comme musée à Wilhelmshaven.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 521114FGSMolders2003
Le Mölders en 2003 en route pour Wilhelmshaven pour devenir un musée


_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyDim 06 Fév 2011, 23:57

Le Rommel (D-187)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 679416FGSRommellamer
Le Rommel à la mer et ci-dessous en construction
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 876404FGSRommelconstruction

-Le Rommel est mis sur cale aux chantiers navals de la Bath Iron Works installés à Bath (Maine) le 22 août 1967 lancé le 1er février 1969 et admis au service actif le 2 mai 1970.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 977350ErwinRommel

Le troisième destroyer de classe Lütjens rend hommage au FeldMarshal Erwin Johanes Eugen Rommel (15 novembre 1891-14 octobre 1944); un officier allemand surnomé «Le Renard du Désert» pour son habileté tactique dans la guerre en milieu désertique. Héros du premier conflit mondial par son allant sur le front italien, il commanda la 7ème Panzerdivision sur le front français, division surnomée la «Division Fantôme». Commandant de l'Afrikakorps, il donna beaucoup de fil à retordre aux anglais de février 1941 à mars 1943 avant d'être évacué en Allemagne.

En juillet 1943, il est envoyé en Grèce pour contrer un possible débarquement allié dans les Balkans avant de gagner en août le nord de l'Italie. Le 21 novembre 1943, il est nommé à la tête du Groupe d'Armées B en France ayant autorité sur les troupes de l'armée allemande entre les Pays Bas et les Pyrénées.

Il est cependant en Allemagne le jour où les alliés débarquent en Normandie le 6 juin 1944. Il est grièvement blessé le 17 juillet 1944 lorsque des chasseurs bombardiers alliés mitraillent sa voiture en Normandie. Le 20 juillet 1944, le colonel Claus von Stauffenberg fait exploser une bombe dans la Wolfsschanze (Tannière du loup) à Tannenburg en Prusse Orientale dont Hitler échappe par miracle permettant aux partisans du nazisme de contrer le complot. Sans que son soutien soit pleinement avéré, on lui donne le choix entre un procès où sa famille n'aurait pas été épargné et le suicide. Il choisit la dernière solution et met fin à ses jours le 14 octobre 1944.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 219220FGSRommelBostonNavalShipyard1971
Le Rommel au bassin à Boston en 1971

Bien que le plus récent des trois, le Rommel est le premier à être désarmé le 30 septembre 1998 quand la licence d'exploitation de ses chaudières arrive à expiration. Remorqué à Wilhelmshaven, il est canabalisé au profit de ses deux sister-ship avant que la coque ne soit remorquée en Turquie en 2004 pour y être démantelée.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyLun 07 Fév 2011, 00:10

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Classe Charles F. Adams
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 752632USSConynghamDDG17CT

Déplacement : standard 3370 tonnes pleine charge 4526 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 133.20m largeur 14.30m tirant d'eau 6.10m

Propulsion : deux turbines à engrenages alimentées en vapeur par deux chaudières à haute pression dévellopant 70000ch et entrainant deux hélices quadripales

Performances : vitesse maximale 31.5 noeuds distance franchissable 4500 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique : un radar de veille aérienne SPS-39A, un radar de veille aérienne SPS-40B pour les DDG-2 à 14 ou SPS-37 sur les DDG-15 à 24; un radar de veille surface SPS-10F; deux radars de conduite de tir SPG-51C (Tartar); un radar de conduite de tir SPG-53A (canons de 127mm); un TACAN URN-20 ou URN-25 (DDG-11 à 16); un système de contre-mesures électroniques ULQ-6B, deux lance-leurres Mk36 SRBOC; un sonar d'étrave SQ-23A (DDG-20 à 24), un sonar de coque SQQ-23PAIR (DDG-2 à 19) et un système de leurres anti-torpilles Fanfare.

Armement :
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 738208Tourellede127mmMk42
Tourelle de 127mm Mk42 du destroyer Turner Joy

-Deux tourelles de 127mm Mk42 (une à l'avant et une à l'arrière). Elle se compose de l'affût Mk42 et du canon Mk18. L'ensemble pèse 60.4 tonnes, ensemble comprennant le canon, la tourelle et deux magasins de 40 obus immédiatement prêts au tir, il peut pointer en site de -15° à +85° à raison de 25° par seconde et en azimut sur 150° à raison de 40° par seconde.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 362873Tourellede127mmMk42schma
Schéma de la tourelle de 127mm

Ce canon de 54 calibres tire des obus de 32kg à une distance maximale en tir antisurface comprise entre 11887m (site = +10°) et 23691m (site = +45) et de 15728m en tir antiaérien (site = +85°) à raison de 40 coups par minute à l'origine réduit pour des raisons d'efficacité à 28 coups.

-Un lanceur bi-rail Mk11 (DDG-2 à 14) ou un lanceur monorail Mk13 (DDG-15 à 24). La soute du Mk11 peut accueillir 36 Tartar et 6 Harpoon alors que celle du Mk13 accueille 36 Tartar et 4 Harpoon. Les Tartar ont été ensuite remplacés par des Standard SM-1

Le missile Tartar (RIM-24B Improved Tartar) est un missile de défense de zone à courte portée, mesurant 4.72m de long, un diamètre de 0.34m et une envergure de 0.61m, un poids total de 594kg , une vitesse maximale de Mach 1.8, une portée maximale de 32km et un plafond d'intervention compris entre 15 et 21335m.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 117321StandardSM1MR
Missile Standard SM-1MR lancé par une frégate de classe Perry

Le missile Standard SM-1MR (RIM-66B) est un missile de défense de zone à moyenne portée, mesurant 4.72m de long, une diamètre de 0.34m et une envergure de 0.91m, un poids total de 608kg, une vitesse maximale supérieure à Mach 2, une portée maximale de 67km et une altitude maximale d'intervention de 19050m.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 935460USSLawrencelancementHarpoon
Deux photos montrant une séquence de lancement d'un Harpoon par un lanceur Mk11 à bord du USS Lawrence
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 742887USSLawrencelancementHarpoon2

Le missile Harpoon est un missile antinavire transhorizon longue portée entré en service en 1977 pour les premières versions. La version surface-surface RGM-84 pèse 628kg (tête militaire 221kg), mesure 4.6m de long, un diamètre de 340mm et une evengure de 91.4cm. Propulsé par un turboréacteur Teledyne J402 de 300kg de poussée, il peut atteindre la portée de 140km portée ensuite à 278km, avec une vitesse de 850 km/h.

-Un lanceur octuple Mk16 pour missiles Asroc sans système de rechargement pour les trois premiers navires.Ce système est entré en service en 1963. Le missile mesure 4.8m de long, une envergure de 683mm et un diamètre de 422mm pour un poids total de 638kg. Le projectile était le plus souvent une torpille Mk46 mais pouvait embarquer une charge de profondeur nucléaire W44 de 10 kilotonnes. La portée du missile étant de 28km.

-6 tubes lance-torpilles de 324mm en deux plate-formes triples Mk32 avec 6 torpilles Mk46.

Aviation : aucune

Equipage : 354 officiers et marins

Classe Perth
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 638102Perthclass
Une fratrie à la mer : les trois destroyers de classe Perth naviguant de conserver

Déplacement : standard 3370 tonnes pleine charge 4526 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 133.20m largeur 14.30m tirant d'eau 6.10m

Propulsion : deux turbines à engrenages alimentées en vapeur par deux chaudières à haute pression dévellopant 70000ch et entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 31.5 noeuds distance franchissable 4500 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique : aucune info mais probablement identique à celle des destroyers américains

Armement : 2 canons de 127mm Mk42, un lanceur monorail Mk13 pour missiles Tartar, deux lanceurs anti-sous-marin Ikara, deux CIWS Mk15 Phalanx, deux plate-forme triples lance-torpilles de 324mm.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 795973lanceurIkara
Un missile Ikara

Le missile Ikara est un missile australo-anglais au fonctionnement semblable à celui de l'Asroc. Les données de tir sont récupérées par un sonar soit celui du navire ou celui d'un avion ou d'un hélicoptère et transmis au logiciel de tir du navire qui calcule la trajectoire. Le missile lancé est propulsé par une fusée au propergol jusqu'à la la zone où se trouve la cible. La torpille est alors larguée et continue sa route sous les eaux. Les Perth embarquent un total de 24 missiles en deux lanceurs.

Poids : 513kg Longueur : 3.42m Envergure 1.52m Hauteur 1.57m Portée : 914m à 19km Altitude de vol : 335m Vitesse maximale 713 km/h Charge militaire : torpille Mk44 ou Mk46

Aviation : aucune

Equipage : 354 officiers et marins

Classe Lütjens
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 652513FGSLutjensetUSSIowa
Le Lütjens se ravitaillant auprès de l'Iowa

Déplacement : standard 3370 tonnes pleine charge 4526 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 133.20m largeur 14.30m tirant d'eau 6.10m

Propulsion : deux turbines à engrenages alimentées en vapeur par deux chaudières à haute pression dévellopant 70000ch et entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 31.5 noeuds distance franchissable 4500 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique : un radar de veille air à longue portée SPS-40; un radar de veille surface SPS-67; un radar de veille air tridimensionnelle SPS-52; deux radars de conduite de tir SPG-51C (missiles Tartar); un radar de conduite de tir SPQ-9; un radar de poursuite et de conduite de tir SPG-60; un radar de navigation Raytheon RP1225; un sonar Atlas Elektronik DSQS-21B, une suite de mesures électroniques FL1800, deux lance-leurres SRBOC, un bruiteur remorqué SLQ-25 Nixie.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 926952LanceurAsroc
Lanceur Asroc

Armement : deux canons de 127mm Mk42 mod10; deux canons de 20mm Rheinmetall Rh202; un lanceur monorail Mark 13 pour missiles Tartar puis Standard SM-1MR (32) et Harpoon (Cool; deux lanceurs Mk49 pour un total de 42 missiles RAM; un lanceur octuple pour missile ASROC et six tubes lance-torpilles de 324mm en deux plate-formes triples DM4A1 et torpilles Mk46.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 993661MissileRAM
Tir d'un missile RAM

Le missile RAM (Rolling Airframe Missile) RIM-116 est un missile à courte portée destiné à compléter les Phalanx. Tiré dans des lanceurs à vingt et une cellules, c'est un missile de 73.5kg (charge militaire 11.3kg) mesurant 2.79m de long avec une envergure de 434mm. La portée maximale est de 9km avec une vitesse maximale de Mach 2.

Equipage : 337 officiers et marins

SOURCES

-US Navy Tome 2 1945-2001 De Nimitz au Nimitz

-Encyclopédie des Armes Editions Atlas Tome 4 «Les destropers p841-860» (Classe Charles F. Adams p857-858)

-L'US Navy 1960-1980 en images (Le USS Waddell DDG-24 p64)

-Ressources internet diverses


FIN DE L'ARTICLE
A VENIR : CROISEURS CUIRASSES CLASSE PENNSYLVANIA

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 971585USSWestVirginiaACR5

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue


Féminin
Nombre de messages : 12870
Age : 42
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyLun 07 Fév 2011, 00:16

Very Happy Le tonus semble être revenu !!! thumright
Ce superbe travail est digne d’un Historien émérite ! DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Ta_clap
Autant pour les textes (documentation, notices techniques et bibliographie) que pour l’iconographie !
Je solliciterai d’ailleurs la permission de l’auteur pour mettre en ligne, dans mon propre sujet sur les Ravitailleurs non spécialisés cette photo du PH Guadalcanal

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 866148USSSemmesDDG181983

1983 dans les Caraibes : le porte-hélicoptères USS Guadalcanal ravitaillant à la mer le DDG-18 USS Semmes
Revenir en haut Aller en bas
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
JollyRogers


Masculin
Nombre de messages : 2342
Age : 53
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyLun 07 Fév 2011, 14:38


Y a quelque chose a ajjouter ?? oui ?? non ?? lol!

Pffffffff toute la classe complete, he ben thumright beau travail

_________________
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Signaturemilitaria
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyLun 07 Fév 2011, 17:52

Merci tout le monde. J'ai mis une semaine à le faire, certains ont été longs, j'avais quinze pages de notes.

@dahliableue : tu peux la prendre librement, c'est une photo du genialissime site Navsource, une mine (je pense que tu pourrais trouver ton bonheur pour des photos de ravitaillement à la mer entre navires de guerre).

Pour la suite, je vais probablement lever un peu le pied, j'ai pas mal de boulot avec mon master 2 et j'ai ressenti une lassitude hier en terminant le postage.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue


Féminin
Nombre de messages : 12870
Age : 42
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Master2 et Navsource   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyLun 07 Fév 2011, 21:47

clausewitz a écrit:
[…]@dahliableue : tu peux la prendre librement, c'est une photo du genialissime site Navsource, une mine (je pense que tu pourrais trouver ton bonheur pour des photos de ravitaillement à la mer entre navires de guerre).
Pour la suite[…] j'ai pas mal de boulot avec mon master 2 et j'ai ressenti une lassitude hier en terminant le postage.
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Smiley_a pour cet accord, que je vais exploiter de ce pas… Very Happy
thumleft Et oui, je connais cet excellent site qu’est Navsource ! J’y ai même posté deux ou trois propositions de retouches ou de compléments, qui ont été acceptées… [Ça n’est pas un forum où chacun est libre d’ajouter son grain de sel. Il faut s’adresser à un Webmaster, chaque catégorie de bâtiments ayant le sien… et qui filtre, évidemment !]
salut Et aussi, bon courage pour la suite master2 !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyMar 08 Fév 2011, 14:23

Chapeau bas pour le travail abattu thumleft (quand est-ce-que tu t'attaques aux Arleigh Burke? lol! ), j'ai appris notamment l'existence d'un navire baptisé en hommage au capitaine Raphael Semmes, commandant du CSS Alabama (d'ailleurs si quelqu'un connait de la littérature ou des sites sur ce bateau je suis preneur)
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 EmptyMar 08 Fév 2011, 14:47

Merci Prof ! Pour les Arleigh Burke, Jolly l'à fait mais vu le nombre de navires qui si ça continue va dépasser les fletcher (que j'ai d'ailleurs prévu de faire à long terme), je pourrai pourquoi pas envisager de les faire. Je me demande si je ne vais pas refaire mes premiers articles comme les escorteurs d'escadre. thumleft

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Contenu sponsorisé





DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE CHARLES F. ADAMS
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES DESTROYERS DE LA CLASSE L
» USN DESTROYERS CLASSE PORTER
» USN DESTROYERS CLASSE FARRAGUT
» LES DESTROYERS US
» DESTROYERS CLASSE FORREST SHERMAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Amérique :: Etats Unis-
Sauter vers: