AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Exocet et autres missiles antinavires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Francis Marliere
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 566
Age : 43
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Exocet et autres missiles antinavires   Mer 08 Juin 2016, 11:27

Bonjour,

je cherche des précisions à propos de l'Exocet et des missiles antinavires similaires.

A quelle distance de la cible l'autodirecteur est-il activé ? J'ai lu des choses discordantes (soit choix entre 2, 4 ou 6 nautiques, soit 12 à 15 km) et ne sait pas à quel saint me vouer.

Même problème à propos de l'altitude de vol. Certaines sources parlent d'une dizaine à une quinzaine de mètres, d'autres de 3 à 5 m. Je penche plutôt pour cette dernière (10-15 m me semble très haut), sans en être certain. Je me demande à ce propos si l'altitude varie en fonction de l'état de la mer, et si ce n'est pas le cas, si le missile peut être gêné par les vagues en cas de mer très forte.

Enfin, je me demande quelle est l'altitude minimum pour tirer un AM.39. Je suppose que le missile perd de l'altitude lorsqu'il est tiré, le temps que son réacteur s'allume et donne une pleine poussée. Si le tireur se trouve à trop basse altitude, le missile peut donc heurter la surface de l'eau.

Merci d'avance de votre aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3380
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : Repos et sac
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Mer 08 Juin 2016, 11:34

Bonjour
Toutes ces donées sont confidentielles. Tout ce que l'on peut dire, c'est que l'altitude diminue au fur et à mesure que le missile s'approche de la cible Mr.Red
L'AM-39 n'est pas propulsé par un réacteur, mais par un moteur à poudre.
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Mer 08 Juin 2016, 12:27

lol! C'est au choix selon le niveau de classification :

TRES SECRET DEFENSE

SECRET DEFENSE

CONFIDENTIEL DEFENSE

Mais un renseignement sur l'AM 39 dans le spoiler

secret :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Mer 08 Juin 2016, 14:31

L'Exocet est propulsé par 2 propulseurs à poudre.
La propulsion est initiée par un accélérateur à poudre SNPE Condor d’une
masse de 80 kgs qui brûle durant 2,5 secondes. Le propulseur de croisière est un SNPE Hélios de 170 kgs qui brûle durant 145 secondes. Le missile est propulsé à Mach 0,93 ce qui à 10 pieds surface donne une vitesse > 900km/h.

L'allumage s'opère au bout d'une grosse seconde la chute libre est limitée à une petite dizaine de mètre et le missile est peut être calibré pour dès l'allumage prendre un léger couple à cabrer ce qui autorise des tirs TTBA
vérifier ici:

http://images.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.defense.gouv.fr%2Fvar%2Fdicod%2Fstorage%2Fimages%2Fbase-de-medias%2Fimages%2Fmarine%2Fdivers-materiels%2Fmissiles-et-torpilles%2Ftir-am39-depuis-atl2-b%2F1246807-1-fre-FR%2Ftir-am39-depuis-atl2-b.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.defense.gouv.fr%2Fmarine%2Fequipements%2Fmissiles%2Fmissiles-air-surface&h=636&w=950&tbnid=tpuhtLuIZ1PK9M%3A&docid=eWF6RO45K5PHjM&ei=WQ1YV9r1GYTWarnAvrgM&tbm=isch&iact=rc&uact=3&page=1&ved=0ahUKEwiahseNtZjNAhUEqxoKHTmgD8cQMwgwKAkwCQ&bih=608&biw=1280

Le radioaltimètre est un élément essentiel car de sa précision dépend la faculté de l’engin à voler bas et donc la réussite de la mission. La précision verticale initiale était d’un pied soit 30 cm sur les versions initiales. Lors du vol de croisière l’altitude de l’engin est comprise entre 30 et 45 pieds. En phase terminale l’altitude (préréglée avant le départ) est largement inférieure elle était à peine > 2 mètres lors de l’attaque sur le Sheffield.

Elle peut être aussi de plusieurs mètres avec détonation de la charge au passage au dessus de la cible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis Marliere
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 566
Age : 43
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Mer 08 Juin 2016, 15:07

Merci pour ces précisions.
Pascal, peux-tu préciser à quel moment le navire passe du vol de croisière (10-15 m d'altitude) à la phase d'attaque (altitude +/- 3 m) ?
Ce n'est pas un détail anodin car pour une frégate (antenne radar à 25 m de hauteur environ) l'horizon radar est d'environ 20 ntq si la cible vole à 15 m et 15 ntq si elle vole à 3 m. Donc si le missile ne passe à une altitude de +/- 3 m que lors des derniers nautiques de son vol, il est détectable par une frégate (à condition qu'elle ait un radar de veille assez performant) à 20 ntq. Si au contraire il passe à 3 m d'altitude précocement (plus de 20 ntq de la cible), la frégate ne peut le détecter qu'à 15 ntq.
Détecter un missile à 20 ntq au lieu de 15 fait toute la différence car cela donne 30 secondes de plus déployer des leurres (qui une fois tirés, mettent une minute à se déployer) et éventuellement engager le missile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3380
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : Repos et sac
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Mer 08 Juin 2016, 15:20

Re
Ce choix dépend de l'opérateur au moment du tir. Il sélectionne plusieurs critères dont la hauteur de vol finale, la distance à laquelle l'autodirecteur doit commencer à fonctionner, à quelle distance doivent s'effectuer les paliers .
C'est après une affaire de "sens marin" et de choix opérationnel, notamment de ce que l'on connaît de la cible (équipements GE ou pas, hauteur de franc bord, dégâts recherchés etc ... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
Francis Marliere
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 566
Age : 43
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Mer 08 Juin 2016, 15:27

Je suppose que dans ce cas, il faut peser les avantages et inconvénients du vol à 15 m et de celui à 3 m, sinon, autant faire tout le trajet à 3 m. Quels sont les avantages du vol à 15 m et les inconvénients de celui à 3 m ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3380
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : Repos et sac
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Mer 08 Juin 2016, 15:31

Et bien, le vol à 15 m au départ permet de s'assurer que tout se passe bien à bord, y compris le calage du radio-altimètre. Et cela évite aussi de se prendre inopinément une vague très haute ...
De mémoire, tu ne peux pas remonter, c'est à dire passer d'une altitude basse à une altitude plus haute. Les paliers sont toujours en hauteur décroissante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Mer 08 Juin 2016, 15:53

deux choses dont je me souviens:
-le missile n'est véritablement détecté que quand il allume son autodirecteur (quelques secondes), avant cet allumage la SER de face du missile est trop petite et fondue dans le "bruit" ambiant (surface) pour permettre un verrouillage anticipé
-un facteur de détection très important c'est le panache de fumée lié au propulseur et de ce point de vue l'AM/SM 39 était réputé plus discret que le Harpoon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis Marliere
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 566
Age : 43
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Jeu 09 Juin 2016, 10:14

Pascal, merci pour ces précisions, qui amène cependant d'autres questions.

Dans Harpoon, un missile de la taille de l'Exocet ou du Harpoon a une SER qualifiée de 'VSmall'. Il peut être repéré (dans les limites de l'horizon radar) à 7 ntq par un radar 1006 et 35 ntq par un radar 965 (radars équipant les DDg Type 42).
Les dernières versions de certains missiles ont reçu un traitement spécial pour réduire leur SER, qui est alors qualifiée de 'Stealthy' (furtive). Les portées de détection passent alors à 4 ntq pour le radar 965 et 10 ntq pour le 965.
Le missile que tu qualifies d’indétectable en raison d'une SER trop faible est-il le modèle originel ou la dernière version (celle à qui un traitement spécial a été appliqué à l'arme pour la rendre plus furtive) ?

Il me semble que dans le livre de l'amiral Woodward (One Hundred Days), il est écrit que le Glasgow repère l'Exocet à une douzaine ou quinzaine de nautiques mais ne parvient pas à l'accrocher avec le radar de tir du Sea Dart.

Je note ta remarque sur la détection visuelle facilitée par le panache de fumée. As-tu une idée de la distance à laquelle il peut être repéré ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Jeu 09 Juin 2016, 10:45

La phrase de Woodward est très explicite et va dans le sens de ce que je cherche à exposer, à savoir que l'engin peut être détecté dans de bonnes conditions mais que cette détection n'offre aucune solution de tir au système d'arme ...
La seule chose qui peut être envisagée et dont ne se priveront pas les Britanniques sera l'émission de leurres ...

Pour ce qui est du panache je dois avoir çà dans ma doc ... study

J'ignorais que le 965 avait des capacité BA sur de si petites cibles c'est quand même un engin issu d'une technologie des années 60 si mes souvenirs sont bons ! ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis Marliere
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 566
Age : 43
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Jeu 09 Juin 2016, 11:12

Effectivement le radar 965 équipe également les Leander/2B (Exocet) et les County. Seuls les premiers Type 42 en ont été équipés, les autres ayant reçu le Type 1022.

Harpoon ne distingue pas de génération de radars : ils ont une portée de détection maximale, déclinée en fonction de la signature radar.
Les cibles à très basse altitude (<100 m) ont un traitement particulier, car elles sont considérées comme trop hautes pour les radars de veille surface et trop basse pour ceux de veille aérienne. Quelle que soit la taille de la cible, la portée de détection maximale est de 50% de la portée pour les radars de veille surface et 10% pour les radars de veille aérienne.
Le radar 965 ayant une portée de 174 ntq, il détecte une cible à très basse altitude à 17 ntq (sauf si elle est furtive, auquel cas la détection est possible à 10 ntq).
Je ne sais pas dans quelle mesure ces règles sont réalistes. Il est possible que les auteurs aient volontairement simplifié les choses pour ne pas alourdir un système déjà bien ambitieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3380
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : Repos et sac
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Jeu 09 Juin 2016, 11:40

Pour info, dans le milieu des années 80, la marine allemande a réussi un tir de SM-1 sur un Exocet... Mais dans des conditions très spéciales: opérateurs alertés, temps de curé, trajectoire connue à l'avance etc etc etc
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   Jeu 09 Juin 2016, 13:56

il me semble que les britishs avaient fait de même avec un SW tiré par le Broadsword sur un mm 38 en défilement (on ne sait jamais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exocet et autres missiles antinavires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exocet et autres missiles antinavires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exocet et autres missiles antinavires
» Missiles antinavires nouvelle génération
» Missiles antinavires
» exocet block3
» Karen Blixen : Out of Africa ... Et autres oeuvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Votre Forum :: Quid de Marine Forum-
Sauter vers: