AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-13%
Le deal à ne pas rater :
Carte cadeau Cdiscount : payez 130€ et recevez 150€ pour les ...
130 € 150 €
Voir le deal

 

 SUKHOÏ SU-27 FLANKER

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11235
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyJeu 03 Juin 2021, 15:22

SUKHOÏ SU-27 «FLANKER»
(RUSSIE/UNION SOVIÉTIQUE)

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi10
Sukhoï Su-27SM russe

AVANT-PROPOS

En guise de propos préliminaire

Il y à quelques temps j'ai posté un article sur le Mig-29 Fulcrum justifiant ce postage par le fait qu'il existait une version embarquée (le Mig-29K). Voilà pourquoi aujourd'hui je commence à poster un article sur le Flanker, le Su-27 premier rejeton d'une prolifique famille dont le Su-33, la variante embarquée qui n'à été utilisée que par l'URSS et la Russie. En revanche  pour tout ce qui concerne les porte-avions soviétiques et russes je renvoie à mon article sur le Fulcrum.

Comme on dit Bonne lecture !

Pavel Sukhoï
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Pavel_10
Timbre du Belarus en 2020 représentant Pavel Sukhoï et le Su-24

Pavel Osipvitch Sukhoï (Hlybokaye, gouvernorat de Vilnius 2 juillet 1895 Moscou 15 septembre 1975) était un ingénieur aéronautique soviétique qui fonda le bureau d'études Sukhoï (OKB Sukhoï).

Issu d'une famille de paysans biélorusses, il à cinq sœurs. Il parvient à faire des études secondaires et supérieures, études interrompues par la première guerre mondiale où il sert à l'arrière comme sous-officier instructeur d'artillerie.

Démobilisé en 1920, il est enfin diplômé en 1925. Il travaille à l'Institut Central d'Aérodynamique (TsaGi) et à l'usine n°156 sous la direction d'Andrei Tupolev. Il participe notamment à la mise au point des bombardiers Tupolev TB-1 et TB-3.

En 1932 il est à la tête du bureau d'ingénierie et de design du TsaGi puis en 1938 à la tête du bureau de design du TsAGI. Il met rapidement au point son premier appareil, le Sukhoï Su-2.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi11
Sukhoï Su-2

En septembre 1939 il fonde l'OKB Sukhoï à Kharkov mais il se plaint d'être éloigné du pôle scientifique de Moscou. En 1940 il peut se réinstaller à Moscou mais il n'est rattaché à aucune usine pour produire ses appareils. Il met au point le Sukhoï Su-6 mais les autorités soviétiques lui préfère l'Illiouchine Il-2 Sturmovik.

En 1949 il perd la confiance de Staline. Son bureau d'études est supprimé et il doit retourner auprès d'Andrei Tupolev.

A la mort de Staline en 1953 il peut reconstituer son bureau d'études. Parmi les pionniers soviétiques de la propulsion à réaction il met au point des modèles d'appareils qui ne vont pas tarder à équiper les forces aériennes soviétiques.

De 1958 à 1974 il est député au Soviet Suprême de l'URSS. Il meurt le 15 septembre 1975 avant d'avoir pu voir voler le T-10, le prototype du Flanker.

Sukhoï Aviation
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukho_10

La firme Sukhoï à existé de 1939 à 1949 et de 1953 à février 2006 quand le gouvernement russe fusionne les firmes Sukhoï, Mig, Illiouchine, Irkut, Tupolev et Yakovlev au sein de United Aircraft Corporation. Le premier appareil mis au point est le Su-2 un appareil multimissions. La firme Sukhoï est pionnière de la propulsion à réaction en URSS.

En 1949 comme nous l'avons vu le bureau d'étude Sukhoï disparaît suite à une décision de Staline mais renait le 14 mai  1953 après la mort du Vjod.

A la chute de l'URSS la firme est privatisée et devant la baisse drastique des commandes militaires elle se lance dans la mise au point d'avions de ligne. En 1996, la firme est partiellement renationalisée.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi12
Deux des avions de la firme Sukhoï, le Su-7 et le Su-15 ci-dessous
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi13

Parmi les principaux avions de combat mis au point on trouve le Sukhoï Su-7, le Sukhoï Su-9, le Sukhoï Su-15, le Sukhoï Su-22 ou encore le Sukhoï Su-24 que l'on peut considérer comme l'équivalent du F-111 Aardvark américain.


A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
DraniBrut
Maître
Maître
DraniBrut

Masculin
Nombre de messages : 648
Age : 49
Ville : Dunkerque
Emploi : Chauffagiste
Date d'inscription : 04/01/2013

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyJeu 03 Juin 2021, 15:41

Citation :
SUKHOÏ SU-27 «FLANKER»
(RUSSIE/UNION SOVIÉTIQUE)

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi12
Deux des avions de la firme Sukhoï, le Su-7
Amusant, ce Su-7 monté sur patin. Est-ce pour se poser sur les surfaces gelées du permafrost, ou bien sur la banquise de l'océan Glacial arctique ?
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11235
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyJeu 03 Juin 2021, 17:06

DraniBrut a écrit:
Citation :
SUKHOÏ SU-27 «FLANKER»
(RUSSIE/UNION SOVIÉTIQUE)

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi12
Deux des avions de la firme Sukhoï, le Su-7
Amusant, ce Su-7 monté sur patin. Est-ce pour se poser sur les surfaces gelées du permafrost, ou bien sur la banquise de l'océan Glacial arctique ?

c'est le Su-7BKL destiné à opérer depuis des terrains peu préparés. Il pouvait aussi embarquer des fusées JATO pour réduire la distance de décollage.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11235
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptySam 05 Juin 2021, 15:31

Genèse du Flanker

Les prédécesseurs du Flanker : les chasseurs remarquables de la firme Sukhoï

Dans cette partie j'ai choisit de parler des chasseurs et des chasseurs-bombardiers de la firme Sukhoï qui ont précédé le Flanker. Si j'ai décidé d'inclure le Su-24 j'ai exclu le Su-25 qui est un avion d'attaque au sol comparable au Thunderbolt II mais en aucune façon un chasseur.

Su-7 Fitter
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi14
Sukhoï Su-7 polonais

Le Sukhoï Su-7B (Fitter A) est un chasseur bombardier à aile en flèche développé dans les années cinquante par le renaissant bureau d'études Sukhoï.

Effectuant son premier vol le 7 septembre 1955 il est mis en service en 1959 comme chasseur de supériorité aérienne sous la désignation du Su-7A mais se révèle fort médiocre dans ce domaine (il sera d'ailleurs rapidement remplacé par le Mig 21).

Voilà pourquoi il est très transformé en chasseur-bombardier où il excelle. Toutes proportions gardées on peut comparer son sort à celui des Hawker Typhoon et Tempest britanniques conçus comme chasseurs de supériorité aérienne mais qui se révélèrent nettement plus efficaces comme chasseurs-bombardiers.

Appareil simple et robuste, il souffrait de la gloutonnerie de son moteur ce qui imposait soit des missions à court rayon d'action ou alors d'embarquer des réservoirs supplémentaires mais au détriment de la chasse militaire. Produit de 1957 à 1972 à 1847 exemplaires, il est toujours officiellement en service en Corée du Nord sans que l'on connaisse sa disponibilité exacte.

Servant de base au Su-17, il à été exporté en Algérie, en Egypte, en Inde, en Pologne, en Afghanistan, en Tchécoslovaquie, en Pologne, en Irak et en Syrie. Il à quitté le service dans la plupart de ces pays dans les années quatre-vingt voir le tout début des années quatre-vingt dix.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi15

Caractéristiques Techniques du Sukhoï Su-7 (Su-7BKL)

Type : chasseur-bombardier monoplace

Masse à vide 8940kg en charge 13570kg maximale au décollage 15210kg

Dimensions : envergure 9.31m longueur 16.8m hauteur 4.99m

Motorisation : un turboréacteur Lyulka AL-7F-1 de 66.6kN (94.1 kN après postcombustion

Performances : vitesse maximale 1150km/h au niveau de la mer 2150km/h (Mach 1.74) en haute altitude distance franchissable : 1650km plafond opérationnel 17600m

Armement : deux canons de 30mm Nudelman-Rikhter NR-30 (70 coups par canon), six points d'attache (quatre sous les ailes et deux sous le fuselage)pour 2000kg de charge militaire (roquettes, bombes classiques nucléaires.


Sukhoï Su-9
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi16

Le Sukhoï Su-9 (Fishpot) est un chasseur tout-temps armé de missiles. Effectuant son premier vol le 24 juin 1956 il à été mis en service en 1959. Utilisé uniquement par l'URSS, il à été produit à 1150 exemplaires, les derniers avions quittant le service actif dans les années soixante-dix. Ils ont été remplacés par des Su-15 et des Mig-25 nettement plus performants (NdA le contraire aurait été étonnant). Il existe une version biplace pour l'entrainement (Su-9U).

Le Su-9 est issue des études pour tirer les leçons de la guerre de Corée. Comment obtenir la meilleure configuration aérodynamique pour tirer la quintescence de la propulsion à réaction ?L'appareil est développé en parallèle avec le Su-7. Des Su-9 ont été transformés en drones radioguidés.

Le 4 septembre 1959 un Su-9 modifié piloté par Vladimir Sergeievitch Illyushin atteint un record d'altitude à savoir 28852m. D'autres records sont battus par la suite. Le premier record nommé est battu dès le 6 décembre 1959 par le Commander Lawrence E. Flint Jr qui atteint 30040m avec un F4H-1 Phantom.

Caractéristiques Techniques

Type : chasseur monoplace

Masse à vide 7675kg à l'atterrissage 8658kg maximale au décollage 12512kg

Dimensions : longueur 16.77m envergure 8.54m hauteur 4.82m

Motorisation : un turboréacteur Lyulka AL-7F-1-100 de 66.67kN (94.12kN avec la postcombustion)

Performances : vitesse maximale Mach 1.73 à 13000m (2120km/h) 2230km/h au dessus de 13000m distance franchissable 1350km (1800km avec réservoirs supplémentaires) Endurance 1h18m avec le carburant interne 2h avec les réservoirs supplémentaires Plafond opérationnel 20000m  

Armement : six points d'attache (deux sous le fuselage pour les réservoirs de carburant et quatre sous les ailes pour 500kg de charge militaire généralement quatre missiles air-air K-5


Sukhoï Su-11
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi17

Le Sukhoi Su-11 (Fishpot C) qui effectue son premier vol le 25 décembre 1958 est une évolution du Su-9. Mis en service en 1964 et retiré en 1983, il à été produit à seulement 108 exemplaires entre 1962 et 1965. Selon certaines sources des Su-9 auraient été reconstruits en Su-11. Au sein des forces armées soviétiques, il à été remplacé par le Su-15.

Le Su-11 reprend l'aile delta du Su-9, la dérive inclinée, le fuselage en forme de cigare mais l'entrée d'air est plus importante avec un nez plus long pour pouvoir accueillir un radar Oryol («Skip Spin» pour l'OTAN). Le moteur est également plus puissant pour améliorer le taux de montée, les performances en haute altitude et compenser l'augmentation de poids.

Caractéristiques Techniques

Type : chasseur monoplace de supériorité aérienne

Masse à vide 8562kg en charge 12674kg maximale au décollage 13986kg

Dimensions : longueur 18.22m envergure 8.53m hauteur 4.7m

Motorisation : un turboréacteur Lyulka AL-7F-2 de 99.1kN

Performances : vitesse maximale 2340km/h (Mach 2.2) distance franchissable de combat 500km distance de convoyage 1125km Endurance 1h28 avec carburant interne 1h59 avec réservoirs supplémentaires Plafond opérationnel 18000m

Armement : deux missiles air-air K-8


Sukhoï Su-15
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi19
Sukhoï Su-15 sous les couleurs ukrainiens

Le Sukhoï Su-15 («Flagon») est un intercepteur soviétique biréacteur mis au point au début des années soixante. Effectuant son premier vol le 30 mai 1962, il à été produit de 1965 à 1979 à 1290 exemplaires pour le commandement de la défense aérienne soviétique. Non exporté, il à été utilisé jusqu'en 1993 par la Russie et jusqu'en 1996 par l'Ukraine.

Face au B-52 Stratofortress, les Su-9 et Su-11 sont placés dans une situation inconfortable notamment en terme de détection radar. D'où le développement d'un nouveau appareil, plusieurs modèles étant envisagés.

L'appareil après un développement assez court est mis en service en 1967, remplaçant progressivement les Su-9, Su-11 et Yak-25. Le modèle est régulièrement mis à niveau. Par la suite l'URSS préféra développer le Mig-23 plutôt que de continuer à adapter le Flagon.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi20

Caractéristiques Techniques (Su-15TM)

Type : intercepteur biréacteur monoplace

Masse à vide 10760kg en charge 17200kg maximale au décollage 17900kg

Dimensions : longueur 19.56m envergure 9.43m hauteur 4.84m

Motorisation : deux turboréacteurs Tumansky R-13F-300 de 40.21kN (70kN après postcombustion)

Performances : vitesse maximale 2230km/h à 12000m distance franchissable 1380km rayon d'action de combat 725kg rayon d'action convoyage 1700km Plafond opérationnel 18100m

Electronique : radar Taifun-M pour détecter des avion à 70km en haute altitude mais 15km en basse altitude. Les portées tombent à 45 et 10km pour l'accrochage des cibles.

Armement : deux pods de canons de 23mm UPK-23 avec deux canons de 23mm Gryazev-Shipunov Gsh-23L sur les pylônes de fuselage, six points d'attache sous les ailes pour une charge supérieure de 1500kg pour des roquettes, des bombes et des missiles.


Sukhoï Su-17
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoz11

Le Sukhoï Su-17 «Fitter» est un chasseur-bombardier à aile à géométrie variable issu du Su-7. Cet appareil effectua son premier vol le 2 août 1966 avant d'être mis en service en 1970. Produit de 1969 à 1990 à 2867 exemplaires il fût largement exporté.

Il fût également très employé au combat par ses utilisateurs que ce soit la Russie durant la première guerre de Tchétchénie, l'Angola durant la guerre civile entre le pouvoir communiste et les groupes rebelles pro-occidentaux, l'Irak contre l'Iran, la Libye au Tchad et contre les avions embarqués américains, le Pérou contre l'Equateur durant la guerre de 1995 ou encore la Syrie durant les conflits israélo-arabes et dans la guerre civile qui ensanglante le pays depuis 2011, Damas utilisant des appareils ex-iraniens qui ne sont que d'anciens appareils irakiens !

L'avion à aussi volé sous les couleurs polonaises, yéménites, vietnamiennes, afghanes, arméniennes, azéries, biélorusses, bulgares, tchécoslovaques, tchèques, slovaques, est-allemandes ,allemandes, égyptiennes, hongroises, kazakhes, slovaques, turkmènes, ouzbèkes et ukrainiennes.

L'appareil est toujours en service en Pologne, en Angola, en Iran, en Libye, en Syrie, au Vietnam et au Yémen. Leur état opérationnel est incertain dans nombre de ces pays. A noter que les variantes export ont été baptisées Su-20 et Su-22.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoz12

Caractéristiques Techniques (Su-17M4)

Type : chasseur-bombardier monoréacteur

Masse à vide 12160kg en charge 16400kg maximale au décollage 19430kg

Dimensions : longueur 19.02m envergure 10.02 à 13.68m hauteur 5.12m

Motorisation : un turboréacteur Lyulka AL-21F-3 de 76.4kN (109.8kN avec postcombustion)

Performances : vitesse maximale 1400km/h (Mach 1.13) au niveau de la mer 1860km/h en altitude distance franchissable de combat 1150km (haut bas haut) avec 2000kg de charge militaire distance franchissable en convoyage 2300km plafond opérationnel 14200m

Armement : deux canons de 30mm Nudelman-Rikhter (80 coups par canon), deux canons de 23mm en pods, douze points d'attache pour plus de 4000kg de charge militaire (missiles, bombes, roquettes)


Sukhoï Su-24
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoz13

Le Sukhoï Su-24 («Fencer») est un avion d'attaque tout-temps. Que fait-il là alors ? Tout simplement car comme le Su-27 à été décliné en un avion d'attaque (le Su-34) cela me semblait utile de parler de celui que l'on peut considérer comme l'équivalent soviétique du F-111 Aardvark. A la différence de ce dernier, il est toujours en service actuellement.

Mis en service en 1975 il est issu d'un long développement (dix accidents mortels treize pilotes tués), un premier prototype effectuant son premier vol le 2 juillet 1967, un second le 17 janvier 1970. Produit de 1967 à 1993 avec le vol du premier appareil de série le 31 décembre 1971, il à été produit à environ 1400 exemplaires pour les forces aériennes soviétiques et pour l'export.

L'appareil est un robuste et élégant biréacteur avec des ailes à géométrie variable puisque l'angle peut varier de 16 à 69°. Si au décollage et  à l'atterrissage l'angle est de 16°, l'avion vole généralement avec des ailes à un angle entre 35 et 45°, l'angle maximal (69°) étant utilisé pour le vol supersonique à basse altitude.

L'appareil est ou à été utilisé par l'URSS, la Russie (177 exemplaires en service en 2017), l'Ukraine, la Syrie, l'Irak, l'Algérie, l'Azerbaïdjan, l'Iran, la Libye, le Soudan (ex-appareils bélarusses), le Kazakstan et l'Ouzbekistan.

L'appareil à participé à de nombreux conflits que ce soit l'intervention soviétique en Afghanistan, aux menées syriennes au Liban, à la première guerre du Golfe, à la guerre civile ouzbèke, aux deux guerres de Tchétchénie, à l'intervention russe en Géorgie en 2008, à la guerre civile libyenne en 2011, à la guerre civile syrienne et à la guerre civile ukrainienne.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoz10

Caractéristiques Techniques (Su-24MK)

Type : chasseur-bombardier et avion d'attaque tout-temps biréacteur biplace

Masse à vide 22300kg en charge 38040kg maximale au décollage 43755kg

Dimensions : longueur 22.53m envergure 10.37 à 17.64m selon l'angle hauteur 6.19m

Motorisation : deux turboréacteurs Lyulka AL-21F-3A de 75kN chacun (109.8kN après postcombustion)

Performances : vitesse maximale Mach 1.6 (1654km/h) (haute altitude), vitesse maximale Mach 1.06 (1315km/h) à basse altitude  Rayon d'action de combat 615km à basse altitude (avec 3000kg de charge militaire et de carburant externe), distance franchissable 2775km en configuration convoyage plafond opérationnel 11000m

Armement : un canon interne de 23mm Gryazev-Shipunov Gsh-6-23M avec 500 coups, neuf points d'attache pour une capacité supérieure à 9000kg avec des roquettes, des missiles air-air, air-sol, antiradar, de croisière, antinavires, des bombes lisses et guidées.
 


A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11235
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyLun 07 Juin 2021, 17:59

Du T-10 au Su-27, un chemin semé d'embuches

A l'origine du Flanker figure les leçons de la guerre du Vietnam tirées par les…américains. Ces derniers qui ne juraient que par le missile sont mis en difficultés par les petits et agiles Mig armés de canons.

D'où d'intenses débats pour mettre au point le futur chasseur américain destiné à remplacer le mythique Phantom II. Si certains jurent par du lourd, du rapide, du puissant et du sophistiqué d'autres qui forment la Fighter Mafia préfèrent un chasseur léger très maniable et pouvant être produit en très grand nombre.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Mcdonn13
McDonnell-Douglas F-15C Eagle dans une livrée que ne renierait pas l'armée de l'air russe

Finalement comme nous le savons les américains décideront de ne pas choisir en s'équipant d'un chasseur lourd (le F-15) et d'un chasseur léger (F-16) même si depuis le Fighting Falcon à pris du poids et est devenu un avion multirôle.

En 1969 les soviétiques sont informés de l'existence du programme F-X qui allait donner naissance au McDonnell-Douglas F-15 Eagle. Les performances attendues risquent de déclasser les unités de chasse soviétiques. Une réaction est impérative.

En 1969 l'état-major général lança un appel à projets pour un «chasseur avancé du front» soit en russe un PFI pour Perspektivnyy Frontovoy Istrebitel.

Les spécifications étaient ambitieuses puisqu'on demandait à la fois un long rayon d'action mais aussi la capacité d'opérer depuis des terrains sommairement préparés voir des aérodromes endommagés. La vitesse devait être supérieure à Mach 2 mais l'appareil devait être agile. Pas besoin de préciser qu'il devait être bien armé.

Dans un premier temps il s'agissait de geler la configuration aérodynamique. Cette tache fût confié à l'institut aérodynamique TsAGI et au bureau d'études Sukhoï.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Mig-2112
Mig-29A polonais

En 1971 les différentes études déterminèrent le besoin pour un PFI mais aussi une variante légère baptisée Perspektivnyy Lyogkiy Frontovoy Istrebitel (LPFI) ce qui donnerait en français «chasseur léger tactique avancé», les deux types ne devant pas être commandés à part égale mais à 33% pour le PFI et 67% pour le LPFI. Cela allait donner naissance à deux remarquables appareils, le Sukhoï Su-27 (FLANKER pour l'OTAN) et le Mig-29 (FULCRUM pour l'OTAN).

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi21
Sukhoï T-10

Le futur Flanker devait assurer la défense aérienne du territoire soviétique contre les bombardiers du Strategic Air Command (SAC) (B-1 et B-52), la protection des côtes soviétiques contre les attaques menés par les groupes aériens embarqués américains et enfin assurer l'escorte des bombardiers soviétiques qu'il s'agisse du Tu-95 Bear, du Tu-22M Backfire ou du Tu-160 Blackjack.

De haut en bas : Su-30MK2 ougandais, Su-33 de l'aéronavale russe, Su-34, Su-35S et Shenyang J-11
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi23
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi24
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi25
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi26
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Shenya10

Le Su-27 est un chasseur lourd biréacteur monoplace à l'origine d'une prolifique famille composée notamment du biplace multirôle Su-30, du chasseur de défense aérienne embarquée Su-33, du bombardier biplace côte à côté Su-34 ou encore du Su-35,un chasseur multirôle. L'appareil à également été produit sous licence par la Chine sous la désignation de Shenyang J-11.

Le prototype du Flanker baptisé T-10 effectue son premier vol le 20 mai 1977. Dès qu'il est repéré par l'OTAN il reçoit comme nom de code Flanker A.

Certains appareils connaissent un développement prometteur, sans soucis majeurs. Hélas pour les soviétiques ce ne sera pas le cas du Su-27 dont la genèse va être longue et douloureuse avec notamment plusieurs accidents mortels.

Le deuxième prototype s'écrase le 7 juillet 1978 tuant le pilote, l'enquête démontrant une défaillance du système des commandes de vol électriques. Pas moins de quinze prototypes sont construits (T-10-1 à T-10-15).

Le T-10-7 profondément redessiné devient le T-10S qui effectue son premier vol le 20 avril 1981. Il s'écrase à son tour et est remplacé par le T-10-12 qui devient le T-10S-2. Lui aussi s'écrase le 23 décembre 1981 durant un essai de vol à grande vitesse et là encore le pilote est tué.

Le T-10-15 devient le T-10S-3, l'appareil allant geler la configuration de l'appareil. Une fois les essais terminés il va être transformé en P-42, un appareil de record.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi22
Sukhoï P-42

Les premiers appareils de série sont mis en service en juin 1985 mais les maladies de jeunesse sont nombreuses et il faut attendre août 1990, un an avant la chute de l'URSS pour que l'appareil soit disponible en nombre de conséquent et que les forces aériennes soviétiques le considère comme en service.


A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11235
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyMer 09 Juin 2021, 11:14

CARRIERE OPERATIONNELLE

Versions (1) : période soviétique

T-10 («Flanker A»)

Prototype initial

T-10S
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi27

Version prototypale modifiée plus proche de la configuration de série

P-42
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi28

Modification du T-10S-3 en avion de record. L'appareil perd tout son armement, son radar et même sa peinture ce qui fait tomber son poids à 14.1 tonnes. Recevant des moteurs plus performants, il va battre plusieurs records détenus par le F-15 Strealk Eagle notamment les records de montée à 3000, 6000m, 9000m et 12000m tiennent toujours à l'heure actuelle.

Su-27

Version de pré-série produite en petite quantité avec l'AL-31 comme moteur

Su-27S
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi29

Première version de série désignée Flanker B par l'OTAN, version propulsée par l'AL-31F. Parfois désignée «T-10P»

Su-27P
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi30

Version de base destinée aux unités de la défense aérienne soviétique. Voilà ces appareils également désignés Flanker B par l'OTAN ne possédait pas les logiciels destinés aux opérations air-sol.

Su-27UB
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi31

Biplace de transformation opérationnelle appelés Flanker C par l'OTAN

Su-27UBK

Version export du précédent

Su-27SK

Version export du Su-27S vendue à la Chine entre 1992 et 1996 et qui allait permettre à l'industrie aéronautique chinoise de mettre au point le J-11.

Su-27K/Su-33 («Flanker D»)
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi32

Version embarquée du Su-27 qui se distingue par des ailes repliables, un système hyper-sustantateur amélioré et une crosse d'appontage. Appelée également T-10K

Su-27KUB (Su-33UB)
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi33

Version biplace de transformation opérationnelle du précédent

Su-34

Un prototype construit

Su-27M

Démonstrateur d'une version avancée du Su-27. Désignée Flanker E/F

Su-27PU (Su-30)

Version biplace du Su-27P destinée à soutenir les Su-27P monoplaces, les MiG-31 et autres intercepteurs en service dans les PVO. Ce modèle sera ensuite redésigné Su-30 et transformé en un appareil multirôle qui allait connaître un grand succès à l'exportation.

Su-32 (Su-27IB)
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi34

Version biplace côte à côté de frappe aérienne à longue distance. Prototype des futurs Su-32FN et Su-34

Versions (2) : période post-soviétique

Su-27PD

Démonstrateur incluant différentes amélioration dont une perche de ravitaillement en vol

Su-30M/MK
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi35
Su-30MKI

Version biplace multirôle du Flanker, une version nettement améliorée par rapport aux Flanker de première génération. Quelques Su-30M ont été acquis par la Russie pour évaluation et soutien aux exportations (ndA on sait qu'un appareil pas utilisé par l'armée de l'air de son pays d'origine à du mal à se vendre à l'exportation).

La version export baptisé Su-30MK à été vendu en Algérie (Su-30MKA), en Inde (Su-30MKI), en Chine (Su-30MKK) et en Malaisie (Su-30MKM).

Su-30 (Su-27PU)

Version modernisée du Su-27UB, cinq appareils utilisés par l'armée de l'air russe

Su-30K
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi36

Version export du Su-30 de base brièvement utilisé par l'armée de l'air indienne à la fin des années quatre-vingt dix

Su-30KI

Proposition de Sukhoï pour une modernisation des Su-27S de l'armée de l'air russe. L'Indonésie commanda bien 24 appareils mais la crise asiatique de 1997 entraina l'annulation de la commande.

Su-30KN

Projet d'une version modernisée des biplaces Su-27UB Su-30 et Su-30K. Projet annulé par la Russie mais repris sous la forme du Su-30M2. La  Biélorussie étudie la possibilité de modernisé au standard KN ses Su-30K ex-indien.

Su-30MK
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi37

Version commerciale du Su-30M présentée pour la première fois en 1993.

Su-30MKI
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi38

Signifiant Modernizirovannyi Kommercheskiy Indiski  (version modernisée pour l'Inde), c'est la version export destinée à l'Inde du Su-30MK. Développée en compagnie de Hindustant Aeronautics, cette version est équipée d'équipements électroniques russes, indiens, français et israéliens.

Su-30MKA
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi39

Version du précédent adaptée à l'Algérie qui ne pouvait par exemple mettre en œuvre des composants électroniques israéliens, composants remplacés par des éléments français et russes.

Su-30MKM
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoz14

Version du MKI destinée à la Malaisie. Cette version comprend un système de poussée vectorielles, des ailerons canards et une avionique venant de plusieurs pays. L'appareil dispose d'un collimateur tête haute, d'un système infrarouge de navigation, d'une nacelle de désignation Thales Damocles, de systèmes de guerre électronique russes et sud-africains.

Su-30SM
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi40

Le SM signifiant Serijnyi Modernizirovanniy c'est une version modernisée du Su-30 très inspirée du Su-30MKI. Produite pour l'armée de l'air russe, elle à reçu le nom de code Flanker H dans la nomenclature OTAN. L'appareil est considéré comme de la génération 4+.

Su-30SME

Version dégradée destinée à l'export du Su-30SM.

Su-30SM2

Projet d'une version modernisée du Su-30SM avec un radar N035 Irbis, des moteurs AL-41F1S plus puissants hérités du Su-35, de nouvelles armes embarquées. Les premiers appareils devaient être livrés fin 2020 mais j'ignore si cela à été vraiment le cas.

Su-30MKK
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi41

Le sigle MKK signifiant  Modernizirovanniy Kommercheskiy Kitayskiy, il désigne la version destinée à l'exportation en Chine. L'appareil à reçut le code Flanker G dans la nomenclature OTAN.

Su-30MK2
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi43

Version modernisée du précédent. Cet appareil à été également exporté en Indonésie et en Ouganda.

Su-30MK2V
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi42

Evolution du modèle précédent destiné au Vietnam.

Su-30MKV
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi44

Version export du Su-30MK2 destinée au Venezuela

Su-30M2

Version issue du Su-30MK2 et destinée à l'armée de l'air russe qui à commandé ses premiers appareils en 2009. Les tests se sont achevés en septembre 2010. Depuis vingt appareils ont été commandés, appareils utilisés surtout pour l'entrainement.

Shenyang J-11
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Shenya11

Version chinoise du Su-27SK

Su-27SM (Flanker-B Mod. 1)
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi45

Su-27S russes ayant subit une modernisation à mi-vie avec des technologies évaluées sur les démonstrateurs Su-27M

Su-27SKM

Chasseur monoplace multirôle destiné à l'export. C'est un dérivé du Su-27SK mais qui inclut un cockpit avancé, des systèmes de guerre électronique plus modernes et un système intégré de ravitaillement en vol.

Su-27UBM

Biplaces de transformation opérationnelle modernisés selon le même processus que celui décrit ci-dessus.

Su-27SM2

Nouvelle version modernisée du Su-27 avec notamment des éléments empruntés au Su-35BM notamment son radar Irbis-E et des moteurs plus modernes. Cela fait de cette version un appareil dit de quatrième génération améliorée ou 4+gen.

Su-27SM3

Version bénéficiant d'une masse maximale au décollage plus importante (+3 tonnes), des moteurs AL-31F-M1 et un cockpit tout-écran

Su-27KUB

Version biplace côte à côte embarquée du Su-27K utilisée pour l'entrainement aux opérations embarquées où les opérations de combat

Su-35BM/Su-35S
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi46

Dernier développement du Flanker avec des moteurs AL-41F1S à poussée vectorielle, une nouvelle avionique, un radar N035 Irbis-E et une signature radar réduite.

Su-27UB1M

Su-27UB ukrainiens modernisés

Su-27UP1M

Su-27UP ukrainiens modernisés

Su-27S1M

Su-27S ukrainiens modernisés

Su-27P1M

Su-27P ukrainiens modernisés

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11235
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyVen 11 Juin 2021, 11:10

Le Flanker sous les couleurs soviétiques et russes
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi47
Le Sukhoï Su-30 en vol frappé de l'étoile rouge des forces aériennes soviétiques

Selon les chiffres les plus récents en ma possession, l'armée de l'air russe possède encore dans son inventaire 429 Su-27, 111 Su-30 (92 Su-30SM et 19 Su-30M2), 124 Su-34 (plus 24 en commande) et 98 Su-35S (30 en commande) soit un total de 762 appareils en service et de 54 en commande.

L'Aéronavale russe possède 18 Su-27, 22 Su-30 et 20 Su-33 soit un total de 60 appareils en service mais aucune commande pour de nouveaux Flankers, la marine russe ayant choisit de remplacer ses Su-33 embarqués par des Mig-29K dont la production en série à été rendue possible par une commande indienne.

Unités équipées
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi48
Un Sukhoï Su-27 se posant

-Le 22ème régiment d'aviation de chasse de la Garde, une unité dépendant du 23ème Corps de Défense Aérienne qui lui même dépendait de la 11ème Armée aérienne disposait jusqu'en 2007 de Su-27. Actuellement ce régiment dispose de deux escadrons de Mig-31 et d'un escadron de Sukhoï Su-35S.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi49
Un Flanker soviétique en vol

-Le 23ème régiment d'aviation de chasse qui dépend de la 25ème division de la défense aérienne disposait en 2007 de Su-27 mais en 2020 l'unité vole désormais sur Su-35S.

-De 1987 à 2002 le 54ème régiment d'aviation de chasse de la Garde disposait de Su-27, des appareils complétés de 1994 à 2002 par des Mig-31.

-De 1993 à 2009, le 177ème régiment d'aviation de chasse de défense aérienne à volé sur Su-27, ce régiment dépendait du 54ème corps de défense aérienne qui lui même était placé sous l'autorité de la 6ème Armée aérienne et de défense aérienne.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi50
Sukhoï Su-27SM en vol et au sol
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi51

-En 1987 le 470ème régiment d'aviation de chasse de la Garde vole sur Su-27. Le régiment déployé dans la Péninsule de Kola depuis 1993 à été dissous le 1er septembre 2001, les moyens et les traditions allant au 9ème régiment de chasse de la Garde de l'Ordre de Koutouzov.

-Le Flanker équipe aussi le 159ème régiment d'aviation de chasse (6ème Armée aérienne), le 160ème régiment d'entrainement mais aussi le 209ème régiment d'aviation de chasse de la Garde (12ème Corps de Défense Aérienne Forces de Défense Aérienne russes).

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi52
Un Sukhoï Su-27SM en vol en configuration lisse

Cette dernière unité à été créé par l'amalgamation des 393ème et 529ème régiments puis avant de se fondre dans le 562ème régiment en 2001 pour donner naissance au 3ème régiment de chasse.

-Le 265ème régiment d'aviation de chasse qui dépendait de la 23ème division de défense aérienne (10ème armée de défense aérienne) à volé sur Flanker jusqu'à sa dissolution en 1994.

-Le 611ème régiment d'aviation de chasse dispose de Sukhoï Su-27 Flanker

-Le 871ème régiment d'aviation de chasse déployé en Pologne au temps de l'URSS et de la guerre froide à rejoint Smolensk avant d'être dissous en août 1993.

-Le 968ème régiment composite d'essais stationné à Sébastopol dispose de Su-27 Flanker, de Mig-29, de Su-25, de Su-24, de Su-30 et de Su-34.

Opérations et combats pour le Flanker
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi53
Un Sukhoï Su-35S

De 1985 à 1989, le Sukhoï Su-27 disposaient de capacités air-sol qui faisaient du Flanker non pas un appareil polyvalent mais un appareil multirôle. A partir de 1989, les appareils produits pour l'armée de l'air soviétique ne disposaient plus de capacités air-sol faisant du Flanker un chasseur de supériorité aérienne.

En 1990 l'URSS à reçu 367 Su-27 (138 pour l'armée de l'air, 229 pour la défense aérienne), 67 d'entre-eux étant stationnés en Pologne. En comptant ceux déployés en Extrême-Orient le nombre de Flanker en service à la chute de l'URSS est estimé à environ 500 exemplaires. En 1992 les Su-27 déployés en Pologne rentrent en Russie.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi54
Un Sukhoï Su-35S en vol en compagnie du Sukhoï PAK-FA, le démonstrateur qui à donné naissance au Su-57 Frazor

Début 1996 on estime à 430 chasseurs en service (130 pour l'armée de l'air 300 pour la défense aérienne) auxquels il faut ajouter 24 Su-33 embarqués.

Début 1998 l'armée de l'air et la défense aérienne fusionnent. Début 2000 340 exemplaires sont en service au sein de douze régiments et de centres d'entrainement sans oublier les Chevaliers Russes, l'équivalent au pays de Tolstoï de la Patrouille de France.

Entre 2003 et 2009, cinquante-cinq Flanker sont modernisés au standard Su-27SM. Régulièrement de nouvelles commandes sont passées pour équiper et rééquiper des unités russes avec des appareils plus modernes qu'il s'agisse d'appareils neufs ou d'appareils modernisés.

A partir de 2011 l'armée de l'air russe va évaluer le Su-35S, les premiers appareils neufs étant livrés entre 2014 et 2015. De nouveaux appareils ont été livrés entre 2016 et 2019. A cela s'ajoute l'acquisition de Su-34 pour remplacer les Su-24 encore en service.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi55
Sukhoï Su-34

Le 13 septembre 1987 un Sukhoï Su-27 nom de code Red 36 intercepte au dessus de la mer des Barents un Lockheed P-3 Orion norvégien. Après une série de passes agressives, les deux appareils entrent en collision mais heureusement les dégâts sont limités et les deux appareils peuvent se poser sur leurs bases respectives.

Son véritable baptême du feu à lieu après la chute de l'URSS. Du 14 août 1992 au 27 septembre 1993 à lieu une guerre dans le Caucase, véritable poudrière. En Géorgie, deux régions tentent d'arracher leur indépendance, l'Abbkazie au nord-ouest et l'Ossetie du Sud au nord.

La Géorgie dont l'effort de guerre est obéré par une guerre civile doit affronter des rebelles abbkazes et ossètes soutenus par la Russie bien que Moscou l'est longtemps nié. Ce conflit se termine par une indépendance de facto de l'Abbkazie et de l'Ossetie du Sud, des combats ayant aboutit à un véritable nettoyage ethnique. Des soldats russes doivent servir de force de maintien de la paix.

Cet engagement russe est révélé au grand jour de manière dramatique quand un Su-27 Flanker piloté par le major Vatslav Aleksandrovitch Shipko est abattu par un missile sol-air S-75M Dvina (SA-2 Guideline) russe alors que la DCA russe tentait d'abattre des Sukhoï Su-25 Frogfoot georgiens en mission d'appui aérien rapproché. Le pilote est tué.

Du 1er au 16 août 2008 un nouveau conflit éclate dans la région c'est la Deuxième Guerre d'Ossetie du Sud.

Ce conflit à pour origine une série d'incidents de frontières entre géorgiens et ossètes. Tbilissi décide de reprendre le contrôle de ces deux régions séparatistes. La Russie qui à largement accordé la citoyenneté russe aux habitants de l'Abbkazie et de l'Ossetie du Sud décide d'intervenir. Les combats sont violents et voient l'engagement de Su-27 pour conquérir la maitrise de l'espace aérien géorgien.

Les appareils concernés appartenaient au 3ème régiment d'aviation de chasse de la Garde (aujourd'hui 209ème régiment) qui dépendait du 51ème corps de défense aérienne.

Le 7 février 2013 deux Su-27 pénètrent dans l'espace aérien japonais au dessus de l'île de Rishiri près d'Hokkaïdo.

Quatre Mitsubishi F-2 décollent sur alerte (Scramble ! Scramble !) ordonnant par radio aux avions de quitter l'espace aérien ce qu'ils font très vite au point que les autorités russes ont nié une telle incursion parlant d'un vol au dessus des Kouriles, des îles disputées depuis 1945 entre la Russie et le Japon.

Le 23 avril 2014 un Su-27 manque d'entrer en collision avec un Boeing RC-135U au dessus de la mer d'Okhotsk.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi56
Sukhoï Su-33
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Le_kuz12

A partir de novembre 2015 des Flanker sont déployés en Syrie pour soutenir les forces de Bachar-el-Assad et les troupes russes déployées au sol. On trouve quatre Su-27SM, quatre Su-30SM et quatre Su-35S (NdA je n'ai pas la date). Au moins un Su-30SM et un Su-33 de l'Admiral Kuznetsov ont été perdus en Syrie.

L'intervention de l'aviation russe dès le 30 septembre 2015 à clairement sauvé le régime baasiste aux abois à l'époque. Les avions russes qu'ils soient chasseurs, chasseurs-bombardiers ou bombardiers ont matraqué les positions de l'EI avec des bombes lisses mais aussi des bombes guidées. Ces interventions ont permis aux observateurs occidentaux de constater les nets progrès de l'aviation russe dans le domaine des opérations aériennes modernes.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi57
Sukhoï Su-30SM en vol

Fin décembre 2015 les russes ont déployé pas moins de seize Su-30SM sur la base aérienne de Khmeimin. Les Su-30SM sont d'abord utilisés comme chasseurs d'escorte pour les avions d'assaut et les bombardiers stratégiques avant de mener lui aussi des missions de chasse-bombardement.

En janvier 2016 quatre Sukhoï Su-35S sont déployés sur la base aérienne de Khmeimin, les appareils étant engagés à partir du 1er février 2016.

Le 16 août 2016, des Tupolev Tu-22M et des Su-34 commencent à opérer au dessus de la Syrie depuis la base aérienne iranienne d'Hamedan dans le nord-ouest du pas.

Le 17 novembre 2016 des Su-33 lancent des frappes sur des cibles de la province d'Idlib tuant trois commandos d'Al Qaeda en Syrie.

Le 5 décembre 2016, un Sukhoï Su-33 embarqué sur le Kuznetsov s'écrase en mer alors qu'il tentait de rentrer sur le porte-avions après une sortie d'entrainement. Devant les nombreuses avaries du porte-avions (notamment les brins d'arrêt), les appareils du groupe aérien (huit Su-33 et quatre Mig-29K) vont opérer à terre ce qui diminue clairement l'intérêt du porte-avions (la Russie à visiblement mis en sourdine ces projets de porte-avions).

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoz15
Sukhoï Su-30 en préparation

Le 21 mars 2017 les rebelles syriens attaquent dans la province d'Hama. Les Su-30SM attaquent les cibles au sol en piqué à la roquette ! Le 3 mai 2018 un Su-30 russe s'écrase juste après son décollage de la base aérienne de Khmeimim tuant ses pilotes.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi12
Attention ça va piquer !

Le 27 février 2020 deux Su-34 ont attaqué un convoi de l'armée turque tuant 34 soldats. Les réactions d'Ankara ont été très modérés, les russes imputant ce «friendly fire» aux syriens.

Cette frappe n'était peut être pas si innocente que cela car quand on sait que le 26 octobre 2020 un camp de terroristes soutenu par Ankara à été frappé par l'aviation (78 morts) on peu se demander si ce n'était pas un message envoyé aux turcs «Faites attention, n'allez pas trop loin dans le soutien aux terroristes».

Le 25 mars 2020 un Su-27 s'écrase en mer Noire suite à une défaillance moteur. Le corps du pilote n'à pas été retrouvé.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11235
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyDim 13 Juin 2021, 22:10

Le Flanker sous les couleurs des anciennes républiques soviétiques

Biélorussie
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi59
Sukhoï Su-27UB et ci-dessous un Su-27UBM aux couleurs de la Biélorussie
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi60

A la chute de l'URSS, la Biélorussie à hérité d'un grand nombre d'appareils, un nombre bien plus important que nécessaire. Parmi ces appareils figure 23 Su-27P et Su-27UB. Ces avions opèrent avec des Mig-29 au sein de la 61ème base aérienne de Baranovichi. Un avion est perdu par un accident en 1996.

Après avoir modernisé les Mig-29, la Biélorussie décide de moderniser ses Flanker notamment son avionique. Un Su-27UBM1 est perdu en 2009 lors du meeting aérien de Radom (Pologne).

Après cette modernisation, Minsk envisagea l'acquisition d'appareils modernes. En 2011 dix-huit Sukhoï Su-30K ex-indiens sont livrés par la Russie à la 558ème usine de réparations aéronautiques de Baranovichi.

La possibilité de voir ces appareils être utilisés par le Belarus capote suite à une dispute gazière avec le grand frère russe. En septembre 2012, la Russie propose à nouveau ces appareils à son protégé mais la Biélorussie à décliné cette proposition. Ces avions ont finalement été vendus à l'Angola. On à parlé un temps de l'intérêt de la Biélorussie pour des Sukhoï Su-30SM mais rien ne semble avoir aboutit.

En ce qui concerne les Su-27 (17 Su-27P et 4 Su-27UBM-1) ils ont été retirés du service en 2012.

Kazakhstan
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi61
Su-27P kazakh en vol

L'armée de l'air kazakhe à échangé ses quarante Tupolev Tu-95MS contre vingt-sept Mig-29, seize Su-27 et quelques Su-25. Les quatre premiers Su-27 sont livrés en 1996 suivis de huit autres ultérieurement. En novembre 1999, douze appareils sont acquis en guise de paiement de la dette russe. La flotte actuelle de l'armée de l'air kazakhe est composée de vingt Su-27/Su-27BM2 et de trois Su-27UB/UBM2.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoz16
Sukhoï Su-30SM

Vingt-quatre Sukhoï Su-30SM vont être commandés en trois contrats. Les quatre premiers sont reçus en avril 2015. Un deuxième contrat de huit appareils est signé en décembre 2015, les premiers appareils de cette nouvelle commande étant livrés en décembre 2016 suivis de deux autres en décembre 2017. La troisième commande de douze appareils est approuvée en août 2017 suivit d'une autre commande de huit appareils en mai 2018. Les quatre derniers appareils de la deuxième commande étant livrés en décembre 2018. A cette époque 12 appareils ont été livrés, le reliquat suivit en 2019 et 2020.

Ouzbekistan
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi62

L'Ouzbekistan à hérité suite à la chute de l'URSS de près de 300 appareils dont 31 Su-27 utilisés par le 62ème régiment de chasse (62.IAP) des forces de défense aérienne soviétique (PVO) stationné à Andizhan. Actuellement le nombre de ces appareils en service et en état de vol est très incertain.

Ukraine
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi63

Suite à l'implosion de l'URSS l'Ukraine se retrouve avec une flotte d'avions de combat pléthorique à savoir près de 1500 appareils bien plus qu'il n'en faut pour l'armée de l'air ukrainienne créée en mars 1992. Parmi ces appareils figure des Su-27 Flanker. Selon les sources 66 à 70 Flanker ont été récupérés.

Le maintien en état de la flotte se révèle difficile dans un contexte économique particulièrement compliqué. 34 appareils étaient opérationnels en 2019 soit quinze de plus qu'en 2014 au moment de l'annexion russe de la Crimée. Avec l'augmentation du budget, des Flanker stockés peuvent être remis en service.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi64
Deux Su-27UB ukrainiens en vol
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi65

Cela peut parfois générer des drames comme le 27 juillet 2002 un Su-27UB s'écrase au milieu du public lors d'un meeting aérien sur la base aérienne de L'Vov-Sknilov provoquant la mort de 83 personnes tandis que 115 autres étaient blessés. Le pilote est arrêté, le commandant de l'armée de l'air et d'autres officiers supérieurs sont arrêtés.

Tout comme la Russie, l'Ukraine à revendu une partie de ces appareils certains à des armées de l'air tandis que d'autres prenait le chemin de musées dans le monde.

Un Sukhoï su-27UB1M s'est écrasé le 16 octobre 2018 lors de l'exercice américano-ukrainien Clear Sky 2018 ne laissant aucune chance à ses deux pilotes (un américain et un ukrainien). Le 15 décembre 2018 un autre appareil s'est écrasé en Ukraine (pilote tué).

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi66
Quoi encore un Su-27UB ? Bah oui

Actuellement l'armée de l'air ukrainienne disposera encore de cinquante-sept Flanker mais à peine la moitié serait réellement opérationnelle. Une partie de la flotte à été modernisée, des appareils désignés Su-27UB1M et Su-27P1M.

Les utilisateurs étrangers du Flanker

Algérie
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi67

C'est en janvier 2006 que l'Algérie passa commande après avoir évalué un Su-30MKK. La variante destinée à l'Algérie logiquement désignée Su-30MKA se distingue dy MKM/MKA par son avionique.

Exit les composants israéliens pour des raisons politiques et place à de l'électronique d'origine française et russe.

Les deux premiers appareils quittent leur usine de production d'Irkutsk le 25 décembre 2007 à bord d'un Antonov An-124. Après leur arrivée en Algérie, les avions sont assemblés et les pilotes russes assurant les tests avant que les appareils soient officiellement livrés aux algériens. La première commande de vingt-huit appareils est honorée fin 2009.

Seize autres appareils sont commandés en 2015 portant le nombre de Flanker algériens à quarante-quatre appareils. Quatorze appareils supplémentaires sont commandés en avril 2016 et livrés en 2016/2017.

En mars 2019, douze Sukhoï Su-34ME ont été commandés. La production à commencé en mars 2021, les livraisons devant débuter en 2022 pour s'achever en 2023.

Angola
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Su-30_10

L'armée de l'air angolaise à commandé huit Su-27 auprès de la Russie (sept monoplaces et un biplace) même si selon certaines sources les avions étaient en réalité biélorusses. Seuls un monoplace et le biplace ont été livrés, un appareil ayant été abattu le 19 novembre 2000 par un missile sol-air portable SA-14. L'autre appareil ne serait plus opérationnel actuellement.

Douze Su-30K ont été commandés, des appareils stockés en Biélorussie, les avions en question étant d'anciens appareils de l'armée de l'air indienne que l'IAF avait utilisé comme mesure intérimaire en attendant la livraison des Su-30MKI.

Les Flanker angolais ont été utilisés contre les groupes armés opposés au gouvernement communiste de Luanda.

Chine
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi68

La Chine qu'il s'agisse de son armée de l'air ou de son aéronavale à reçu au total trente-six Sukhoï Su-27SK, quatre Su-27UBK, environ 48 J-11 (version produite sous licence du Su-27SK), soixante-seize Su-30MKK et 24 Su-30MKK2 soit un total de 224 appareils. J'ignore la répartition exacte entre les deux services aéronautiques de l'armée chinoise.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi69

La République populaire de Chine est le premier client hors CEI du Flanker. Dès 1991 un contrat est signé pour 20 Su-27SK et quatre Su-27UBK, les appareils étant livrés en 1992.
En 1995, un nouveau contrat est signé (nombre d'appareils inconnu) suivit d'une troisième en 1996 qui concerne vingt-deux appareils.

L'année suivante la Chine va plus loin puisque le 6 décembre 1996 la Russie approuve la production sous licence de 200 Su-27SK à la réserve express qu'ils ne soient pas exportés. Les deux premiers J-11 effectuent leur premier vol en décembre 1998. Selon certaines sources, la Chine n'à finalement acquis que 143 appareils (95 assemblés en Chine avec des sous-ensembles venus de Russie et 48 entièrement produits dans feu l'empire du Milieu).

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi70

En 1999 un nouveau contrat est signé pour un nouveau lot de Su-27UBK (vingt appareils selon certaines sources).

La Chine à ensuite commandé des Su-330MKK en l'occurrence soixante-seize MKK et 24 MKK2, leur première apparition publique datant de 2005. Un temps on parla d'une version améliorée baptisée Su-30MKK3 mais le projet à été abandonné probablement au profit de modèles nationaux.

C'est alors que les choses se gâtèrent puisque les chinois mirent au point le J-11B une copie du Flanker et le proposèrent sur le marché export. La Russie dénonça la licence et stoppa la livraison des composants obligeant les chinois à mettre au point le J-11BS. Cela me rappelle cette anecdote sur la possible vente de Mirage 2000 à la Chine. Pekin testa l'appareil et décida de commander deux appareils. Dassault pas né de la dernière pluie ne donna pas suite ayant parfaitement lu le jeu chinois.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Shenya12
J-11 et J-11B (ci-dessous)
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Shenya13

En 2006 le journal russe Kommersant révéla que la firme d'Etat russe Rosoboronexport étant en phase finale de négociations pour la vente à la Chine de plus de cinquante Sukhoï Su-33 destinés à former le groupe aérien de l'ancien Varyag racheté par la Chine officiellement pour en faire un casino (mais il est probable que seuls les naïfs y ont cru). Les négociations ont finalement capoté, Moscou craignant une redite du J-11B.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Shenya14
Shenyang J-15

La Russie à ensuite proposé l'acquisition de Su-33, de Su-34 et du tout dernier Su-35 mais Pékin semble privilégier les design nationaux. Signe que les relations russo-chinoises sont tout sauf simples, il semble avéré que le Shenyang J-15, la version embarquée du J-11 (donc l'équivalent chinois du Su-33) à bénéficié de l'aide technique russe.

Ethiopie
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Su-27_10

L'armée de l'air éthiopienne à reçu un total de dix-huit Flanker répartis entre 11 Su-27SK, 3 Su-27S/P et 4 Su-27UB entre novembre 1998 et 2003/2004. Ils vont remplacer les Mig 21.

Ces appareils ne sont pas neufs mais d'anciens appareils russes et ukrainiens, les appareils russes ayant été vendus pour dégager des fonds et moderniser une flotte qui en avait bien besoin.

Le premier contrat concerne six monoplaces et deux biplaces. Un appareil perdu en Russie le 6 janvier 1999 lors d'un vol d'essais est promptement remplacé.

Sept autres appareils sont acquis en 2002 (cinq Su-27SK et deux Su-27UB) livrés en 2003:2004, le reliquat étant fourni par l'Ukraine avec trois appareils (quatre selon certaines sources).

Ces appareils sont engagés dans la guerre entre l'Erythrée et l'Ethiopie (6 mai 1998 au 18 juin 2000) contre les Fulcrum Erythréens. Un Flanker à abattu deux Mig-29 en février 1999, un troisième appareil étant endommagés. Deux autres Fulcrum sont abattus en mai 2000.

L'utilisation de cet appareil par les Ethiopiens fait honneur à la polyvalence de l'appareil puisque les Flanker sont utilisés pour des patrouilles de combat aérien, des missions de suppression des défenses aériennes ennemies (SAED), des missions d'escorte, de bombardement et de reconnaissance.

Les Flankers Ethiopiens ont été également employés en Somalie quand Addis-Abeba est intervenu contre les shebabs et accessoirement régler leur compte aux groupes armés utilisant le territoire somalien comme base arrière pour leurs opérations.

Erythrée
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Su-27_11

Asmara à acquis huit Su-27 en 2003. En 2021 un seul appareil serait opérationnel.

Inde
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi71

L'Indian Air Force (IAF) est un autre grand utilisateur du Flanker et plus précisément du Su-30 avec environ 130 Su-30MKI actuellement en service auxquels il faut ajouter une quarantaine d'appareils en commande.

Ces appareils sont utilisés par plusieurs unités :

-Central Air Command : 15ème escadre avec les squadrons 8 et 24, la 2ème escadre avec le sqiadron 20 et enfin la 12ème escadre avec le squadron 30.

-Western Air Command : 34ème escadre avec les squadron 31 et 220

-Eastern Air Command : 11ème escadre avec le squadron 2, 14ème escadre avec le squadron 102

-South Western Air Command avec le squadron 15 de la 32ème escadre

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi72

-Southern Air Command : une unité non identifiée de la 47ème escadre.
C'est le 30 novembre 1996 que commence l'histoire du Flanker et de l'Inde avec la signature d'un contrat pour cinquante Su-30MK. Si les huit premiers ont en réalité les capacités du Su-30K, les dix autres sont déjà des capacités d'appareils multirôles. Les trente-deux derniers sont les premiers véritables MKI.

Les dix premiers SU-30MKI sont livrés le 22 juin 2002 suivis d'un deuxième lot de douze appareils, le troisième et dernier lot de la commande initial soit dix appareils sont livrés en décembre 2004.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi73
Su-30MKI en vol en compagnie d'un Illiouchine Il-78 Midas, version ravitailleur en vol du Il-76

Après des commandes directes à la Russie, l'Inde soucieuse comme tous les pays d'indépendance en matière d'équipement militaire décide de passer à la production sous licence. Pas moins de 140 Su-30MKI ont ainsi été produits par Hindustan Aeronautics (HAL). Le premier lot de vingt-six appareils qui sont réalités simplement assemblés en Inde est suivit d'autres lots produits totalement en Inde. Le premier Su-30MKI made in India effectue son roll-out le 28 novembre 2004 et est livré en décembre. La production va ensuite se poursuivre au rythme de douze appareils par hasard jusqu'en 2018.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi74
Sukhoï Su-30K

Initialement les Su-30K devaient être portés au standard MKI mais cela ne s'est pas fait pour des raisons financières. L'IAF n'à pas perdu au change puisqu'elle à pu commander dix-huit Su-30MKI supplémentaires auprès d'Irkut. Les dix-huit Su-30K comme nous l'avons vu ont été revendus à la Biélorussie qui les à ensuite revendus à l'Angola.

En décembre 2011 un nouveau contrat à été signé portant le nombre de Su-30MKI à 272 appareils, les derniers appareils étant produits en mars 2020. Un nouveau contrat pour douze appareils pourrait à terme être signé pour compenser les pertes en appareils.

Indonésie
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi75

L'armée de l'air indonésienne (Tentara Nasional Indonésia- Angkatan Udara) utilise deux Su-27SK, deux Su-30MK, trois Su-27SKM et neuf Su-30MK2 soit un total de seize appareils livrés respectivement en 2003 (Su-27SK et Su-30MK), en 2009 (trois Su-30MK2), en 2010 (trois Su-27SKM) et en 2013 pour les six derniers Su-30MK2. Ces appareils sont utilisés par le squadron 11 de la 5ème escadre.

Ces acquisitions ont été retardés de plusieurs années en raison de la crise économique asiatique survenue en 1997/98. En effet en septembre 1997 l'Indonésie avait commandé vingt-quatre Sukhoï Su-30KI monoplaces mais la commande avait été annulée en 1998.

Régulièrement on parle de l'acquisition de nouveaux Flanker par la TNI-AU tout comme on parle de plus en plus de l'acquisition de Rafale (le chiffre de quarante huit appareils est régulièrement avancé). Les appareils ont été modernisés par la Biélorussie en 2019.

Du 27 juillet au 17 août 2012, deux Su-27 et deux Su-30 participent en Australie à l'exercice Pitch Black en compagnie d'éléments issus des armées de l'air australiennes, singapouriennes, thaïlandaises, néo-zélandaises et américaines (94 appareils et 2200hs).

Malaisie
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoz17

L'armée de l'air malaisienne dispose de dix-huit Sukhoï Su-30MKM commandés le 5 août 2003 et livrés entre le 18 juin 2007 et le 17 août 2009. Ils sont mis en œuvre par le squadron 11 basé à Gong Kedak.

L'entrainement des instructeurs malaisiens (quatre pilotes et deux officiers systèmes d'armes) à commencé début 2004. Parallèlement deux Su-30MKI de pré-production ont été convertis au standard malaisien pour différents tests d'intégration. Le premier appareil est officiellement pris en compte par la Malaisie le 24 mai 2007. les appareils arrivent à Gong Kedak le 18 juin et pour faciliter la prise en main, trois pilotes d'essais de Sukhoï ont été détachés en Malaisie.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoz18

A noter que dans le cadre de ce contrat, la Russie à envoyé un astronaute malaisien Sheikh Muszaphar Shukor sur la station spatiale internationale.

Un temps la Malaisie à envisagé la commande de nouveaux Su-30MKM pour remplacer ses Mig-29N mais ce projet ne semble plus d'actualité d'autant que d'autres appareils ont été envisagés (Mig-35, Su-35, Gripen NG et même le Rafale).

Mongolie
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Su-27_12

Quatre Su-27 ont été livrés en juin 2016. Huit autres appareils doivent être livrés pour former un squadron complet.

Ouganda
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi76

C'est en 2010 que les médias russes annoncent que des négociations ont lieu entre Rosoboronexport et le gouvernement ougandais pour l'acquisition de six Su-30MK2. Cette information est démentie par les officiels ougandais qui reconnaissent ultérieurement que le projet à en réalité été abandonné pour des raisons de coût.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi77

Finalement en avril 2011 un contrat est rendu public pour six à huit Su-30MK. Six appareils ont été livrés entre juillet 2011 et juin 2012. Ils sont toujours en service actuellement.

Venezuela
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi78

C'est le 25 juillet 2006 que Caracas passa une commande de vingt-quatre Su-30MK2, des appareils officiellement désignés Su-30MKV. Ces appareils utilisés au sein du groupe de chasse n°13 «Libérateur Simon Bolivar» (Grupo Aéreo de Caza 13 «Libertador Simon Bolivar) ont été livrés entre novembre 2006 et juillet 2008. Douze nouveaux appareils  ont été commandés en novembre 2015 en dépit d'une situation économique pour le moins difficile. J'ignore si ces douze appareils ont bien été livrés.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi80
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi81

Vietnam
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi82

L'armée de l'air vietnamienne à reçu un total de sept Su-27SK, cinq Su-27UBK, deux Su-27PU et trente-six Su-30MK2V soit un total de cinquante Flankers sachant que quarante-six appareils sont encore en service (six Su-27SK, trois Su-27UBK, deux Su-27PU et trente-cinq Su-30MK2V).

Ces appareils ont été livrés entre mai 1995 et décembre 1996 (Su-27SK/UBK), entre décembre 1997 et juin 1998 (Su-27SK/UBK/PU), en novembre 2004 pour quatre Su-30MK2V, en 2011 pour huit autres Su-30MK2V, en 2012/2013 pour douze Su-30MK2V et enfin entre 2014 et 2016 pour les derniers Su-30MK2V.

Ces appareils ont été utilisés de 1994 à 2004 au sein des 935ème et 937ème régiments de chasse alors qu'actuellement les différents Flanker de la Không quân Nhân dân Việt Nam sont mis en œuvre par les 923ème, 927ème, 935ème et 940ème régiments de chasse, cette dernière unité étant une unité d'entrainement alors que la première est un régiment de chasse-bombardement.

Projets non aboutis

Parmi les pays qui ont envisagé l'acquisition du Flanker mais n'ont pas passé commande on trouve l'Iran, la Syrie et plus surprennant l'Aéronavale mexicaine qui prévoyait l'acquisition de huit Flanker pour assurer la protection des champs gaziers de Campeche. Officiellement le projet à été abandonné par Mexico pour des raisons budgétaires mais il n'est pas impossible que quelques pressions américaines aient pu conduire à cet abandon. La Russie à aussi proposé le Su-30 à l'Argentine mais Buenos Aires n'à pas donné suite.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11235
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyMar 15 Juin 2021, 17:26

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Masse

Su-27 : à vide 16380kg en charge 23430kg maximale au décollage 30450kg

Su-30 : à vide 17700kg (18400kg pour le MKI) en charge 24900kg (26090kg pour le MKI) maximale au décollage 34500kg (38800kg pour le MKI)

Su-33 : à vide 18400kg en charge 29940kg maximale au décollage 33000kg

Su-34 : à vide 22500kg en charge 39000kg maximale au décollage 45100kg

Su-35 : à vide 19000kg en charge 25300kg maximale au décollage 34500kg

Dimensions
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoz10

Su-27 : longueur 21.9m envergure 14.7m hauteur 5.92m

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi10

Su-30 : longueur 21.935m envergure 14.7m hauteur 6.36m

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi83

Su-33 : longueur 22m envergure 14.7m hauteur 5.93m

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi13

Su-34 : longueur 23.34m envergure 14.7m hauteur 6.09m

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi11

Su-35 : longueur 21.9m envergure 15.3m hauteur 5.9m

Motorisation
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Saturn10
Turboréacteur Saturn AL-31

Su-27 : Deux turboréacteurs Saturn AL-31F de 75.22kN (122.6kN après postcombustion)

Su-30 : Deux turboréacteurs Saturn AL-31FL de 74.5kN (122.58kN après postcombustion) (Su-30MKI deux AL-31FP développant 123kN après postcombustion)

Su-33 : Deux turboréacteurs AL-31F3 de 74.5kN (125.5kN)

Su-34 : deux turboréacteurs Saturn AL-31FM1 de 132kN (après postcombustion)

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Saturn11
Turboréacteur Saturn AL-41

Su-35 : deux turboréacteurs Saturn AL-41FS de 86.3kN (142kN après postcombustion)

Performances

Su-27 : vitesse maximale Mach 2.35 (2500km/h) en altitude Mach 1.3 (1400km/h) au niveau de la mer, distance franchissable 3530km en altitude 1340km au niveau de la mer plafond opérationnel 19000m

Su-30 : vitesse maximale Mach 2 (2120km/h) à haute altitude distance franchissable 3000km à haute altitude plafond opérationnel 17000m.

Le Su-30MKI atteint la vitesse maximale de Mach 2 en haute altitude et de Mach 1.09 à basse altitude

La distance franchissable varie de 1270 à 3000km selon l'altitude (8000km en convoyage avec deux ravitaillements en vol) et le plafond opérationnel est de 17300m

Su-33 : vitesse maximale 2300km/h à 10000m Distance Franchissable 3000km plafond opérationnel 17000m

Su-34 : vitesse maximale Mach 2,03 (2200km/h) en altitude Mach 1.2 (1400km/h) au niveau de la mer vitesse de croisière 1300km/h rayon d'action de combat 1100km avec 8000kg de charge distance franchissable convoyage 4500km plafond opérationnel 17000m

Su-35 : vitesse maximale Mach 2.25 (2400km/h) en altitude vitesse maximale Mach 1.13 (1400km/h) au niveau de la mer vitesse de croisière Mach 1.1 (1250km/h) distance franchissable 3600km en altitude et 1580km au niveau de la mer, rayon d'action de combat 1600km distance franchissable en convoyage 4500km avec deux réservoirs supplémentaires plafond opérationnel 18000m

Electronique
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Radar_13
Radar Phazotron N-Myech

Su-27 : Radar Phazotron N Myech (radar à impulsion doppler avec système de poursuite et capacité de verrouillage et de tir vers le bas. Le Su-27 peut aussi embarquer un Phazotron Zhuk-MSE ou un Phazotron Zhuk MSFE.

Système d'acquisition électro-optique OEPS-27 Système infrarouge OLS-27 ou OEPS-27 détecteur d'alerte radar (RWR) SPO-15

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Bars10
Radar Bars

Su-30 : radar à antenne plate Bars, système électro-optique OEPS-27, IRST OLS-30 détecteur d'alerte radar (RWR) SPO-15

Les Su-30MKI de l'IAF disposent également d'un pod de désignation Litening, d'un radar de reconnaissance à ouverture synthétique EI/M-2060P, d'un détecteur d'alerte radar DRDO Tarang Mk II et de jammers EL/M-822

Les Su-30MKK disposent d'un radar NIIP Myech, de pods de guerre électronique Sorbtsiya et d'un détecteur d'alerte radar L150 Pastel.

Su-33 : Radar N001, système d'acquisition électro-optique OEPS-27, système de guidage des munitions SVP-24, détecteur d'alerte radar SPO-15.

Su-34 :  radar passif à antenne électronique V004 système de contre-mesures électroniques Khilbiny, système de contre-mesures électroniques SAP-14, système de contre-mesures SAP-518, système de surveillance radio UKR-RT, système de détecteur d'alerte radar L150 Pastel

Su-35 : radar passif à antenne électronique Iribs-E, système de recherche et de poursuite infrarouge OLS-35, système de contre-mesures électroniques L175M Khibiny-M

Armement
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Gsh-3011
Canon de 30mm Gsh-30-1
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Gsh-3012

Su-27 : un canon de 30mm Gryazev-Shipunov  Gsh-30-1 approvisionné à 150 coups, dix points d'attache pour 4430kg de charge militaire, un assortiment de roquettes, de missiles et de bombes.

On trouve ainsi des roquettes S-8 (KOM/BM/OM), des S-13(T/OF) et des S-250FM-PU, des missiles air-air R-27 et R-73 ainsi que des bombes à usage général FAB-500 et des bombes à sous-munitions RBK-250 ou 500.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Vympel12
missile air-air Vympel R-27 (AA-10 Alamo)

Su-30 :  un canon de 30mm Gryazev-Shipunov  Gsh-30-1 approvisionné à 150 coups, douze points d'attache externes pour une charge militaire supérieure à 8000kg, un assortiment de roquettes, de missiles et de bombes.

On trouve ainsi des roquettes S-8 (KOM/BM/OM), des S-13(T/OF) et des S-250FM-PU, des missiles air-air R-27 et R-73, des missiles air-surface Kh-29T/L et Kh-59M/ME, des missiles antinavires Kh-31A, des missiles antiradars Kh-31P  ainsi que des bombes à usage général FAB-500T, KAB-500KR et KAB-1500KR, des bombes KAB-500OD, des bombes à guidage laser KAB-1500L, des bombes BETAB-500HP, ODAB-500PM, OFAB-250-270, OFAB-100-120, P-50T, des bombes à sous-munitions RBK-500, des bombes SPBE-D.

Outre les armes déjà mentionnées, les Su-30MKI de l'IAF peuvent mettre en œuvre d'autres armes comme les missiles air-air I-Derby ER, Astra Mk I et Mica, des missiles air-surface Nirbbay (actuellement en cours de développement), des missiles air-surface Brahmos et Kh-35, des missiles antiradars Mudram-1, des bombes à guidage laser Sudarshan, des bombes planantes DRDO SAAW.

Su-33 : un canon de 30mm Gryazev-Shipunov  Gsh-30-1 approvisionné à 150 coups, douze points d'attache externes pour une charge militaire supérieure à 6500kg, un assortiment de roquettes, de missiles et de bombes.

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Vympel13
Vympel R-73 (AA-11 Archer)

On trouve des roquettes S-8 (KOM/BM/OM), des S-13(T/OF) et des S-250FM-PU, des missiles air-air R-27 et R-73, des missiles antinavires Kh-31A et Kh-41, des missiles antiradars Kh-25MP et Kh-31P, des bombes de différents types

Su-34 : un canon de 30mm Gryazev-Shipunov  Gsh-30-1 approvisionné à 150 coups, douze points d'attache externes pour une charge militaire supérieure à 12000kg, un assortiment de roquettes, de missiles et de bombes.

On trouve des roquettes S-8 (KOM/BM/OM), des S-13(T/OF), des S-250FM-PU et des S-80,  des missiles air-air R-27, R-73 et R-77, des missiles antinavires Kh-31A Kh-35U, P-800 Oniks et Kh-41, des missiles antiradars Kh-25MP Kh-58 et Kh-31P, des missiles de croisière Kh-36, Kh-65 et Kh-5D, des bombes de différents types

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Vympel11
Vympel Kh-29 et ci-dessous le Zvezda Kh-31 (AS-17 Krypton)
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Zvezda11

Su-35 :  un canon de 30mm Gryazev-Shipunov  Gsh-30-1 approvisionné à 150 coups, douze points d'attache externes pour une charge militaire supérieure à 8000kg, un assortiment de roquettes, de missiles et de bombes. On trouve des roquettes S-25,  des missiles air-air R-27, R-40, R-60, R-73, R-74 et R-77, des missiles antinavires 3M-54E1, Kh-31A Kh-35U et Yakhont, des missiles antiradars Kh-25MP, Kh-31 et Kh-58, des missiles de croisière Kh-36, Kh-65 et Kh-5D, des missiles air-surface Kh-25ML, Kh-29L/TE et 3M-14AE, des bombes de différents types (lisses ou guidées)

FIN

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 12223
Age : 39
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Dare dare !   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyMer 16 Juin 2021, 16:18

Citation :
Le Flanker sous les couleurs des […]
[…]
Angola
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Su-30_10
L'armée de l'air angolaise à commandé huit Su-27 auprès de la Russie (sept monoplaces et un biplace) même si selon certaines sources les avions étaient en réalité biélorusses. Seuls un monoplace et le biplace ont été livrés, un appareil ayant été abattu le 19 novembre 2000 par un missile sol-air portable SA-14. L'autre appareil ne serait plus opérationnel actuellement. […]
A SUIVRE
Ces appareils vraiment très racés ont beaucoup d'allure !
Et, ici, sur cet angolais, on appréciera le dard, ouvert ! thumleft Vidé de ses leurres ? scratch en se préparant à en faire le plein ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11235
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyJeu 17 Juin 2021, 16:14

DahliaBleue a écrit:
Citation :
Le Flanker sous les couleurs des […]
[…]
Angola
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Su-30_10
L'armée de l'air angolaise à commandé huit Su-27 auprès de la Russie (sept monoplaces et un biplace) même si selon certaines sources les avions étaient en réalité biélorusses. Seuls un monoplace et le biplace ont été livrés, un appareil ayant été abattu le 19 novembre 2000 par un missile sol-air portable SA-14. L'autre appareil ne serait plus opérationnel actuellement. […]
A SUIVRE
Ces appareils vraiment très racés ont beaucoup d'allure !
Et, ici, sur cet angolais, on appréciera le dard, ouvert ! thumleft Vidé de ses leurres ? scratch en se préparant à en faire le plein ? scratch

Le dard ouvert abrite de mémoire un parachute de freinage (à vérifier)

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
JollyRogers

Masculin
Nombre de messages : 2225
Age : 50
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyLun 21 Juin 2021, 18:30

SUKHOÏ SU-27 FLANKER 2d7t6c10

Parachute en bout de "dard"

_________________
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Signaturemilitaria
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 12223
Age : 39
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyMar 22 Juin 2021, 10:29

JollyRogers a écrit:
SUKHOÏ SU-27 FLANKER 2d7t6c10 Parachute en bout de "dard"
Très juste.  thumleft On le voit, là aussi.
Citation :
CARRIERE OPERATIONNELLE
[…] Su-30MKV
SUKHOÏ SU-27 FLANKER Sukhoi44 Version export du Su-30MK2 destinée au Venezuela […]
La structure semble tout de même disproportionnée pour ce simple usage. Un vrai canon ! Le diamètre de l'orifice est presque aussi important que celui des tuyères !
Il me semblait que c'est aussi une sorte de conteneur pour des leurres scratch
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 11235
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyLun 09 Aoû 2021, 16:01

Info issue de Raids Aviation n°55

Selon les Izvestia l'aéronavale russe (Morskaya Aviatsiya Voyenno-morskogo flota (MA VMF) va recevoir 20 à 30 Sukhoï Su-30SM2 d'ici la fin 2022. Ces appareils disposent de moteurs AL-41F-1S et d'un radar avancé N035 Irbis E ainsi que d'une avionique mise à niveau.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
pascal
Vice-amiral
Vice-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 6328
Age : 56
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER EmptyLun 09 Aoû 2021, 16:52

Le "dard" abrite principlement des CME et selon les versions un radar de détection.
Les versions exports ou "austères" peuvent très bien ne comporter que le logement des parachutes
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty
MessageSujet: Re: SUKHOÏ SU-27 FLANKER   SUKHOÏ SU-27 FLANKER Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
SUKHOÏ SU-27 FLANKER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: Russie / Union Soviétique-
Sauter vers: