AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Machine à emballer sous-vide à 11,49€
11.49 €
Voir le deal

 

 Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor

Aller en bas 
+15
valdechalvagne
titian
Loïc Charpentier
warburton
Starshiy
LE BRETON
ironclaude
Francis Marliere
Takagi
DahliaBleue
adama
pascal
conforoa
Jefgte
NIALA
19 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 11411
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor   Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 EmptyLun 22 Fév 2021, 18:57

Ah oui donc ils ont voulu refaire la même chose en juin mais cela à raté. Première d'une longue série de frictions qui allait aboutir à Midway au résultat que l'on sait thumleft

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
ric_roc_29
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe



Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 61
Ville : Austin
Emploi : ingenieur
Date d'inscription : 13/05/2015

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Empty
MessageSujet: Notes de lecture (ouvrages en Français)   Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 EmptyLun 05 Avr 2021, 21:55

Comme je suis en train de travailler sur une simulation du raid sur Pearl Harbor , je vais partager ma liste de lecture sur cet évènement en commençant par la bibliographie en Français.

Paradoxalement je conseillerait avant tout les 4 revues (2 tomes pour Icare) plutôt que les livres. le LOS! HS n°13 est une synthèse classique très complète qui sera bien complémentée par le plus polémique revue Guerre et Histoire n°4 basée sur les travaux récents d’Alan D. Zimm (je commenterait son livre prochainement). Les 2 Tomes d’Icare ont le charme de la nostalgie, ils contiennent de plus des témoignages rares (Développement de la Torpille aérienne par Fumio Aiko) aussi je vous recommande tant qu’ils puissent être trouvés.

Les livres de Claude Delmas et Helene Harter couvrent correctement la genèse stratégique et le contexte mondial du raid sur Hawaii mais sont peu intéressant quand aux dimensions militaires et maritimes de cet évènement. Ils s’appuient manifestement sur les travaux de Gordon W. Prange et partagent les défauts de ses ouvrages (points de vue des Etat-Major Japonais et Américain sans analyse critique). Le sort de l’Amiral Kimmel n’a pas une grande importance historique, pourquoi autant de pages?


Delmas, Claude (2001) 1941, Pearl Harbor: La guerre devient Mondiale. Editions Complexe ISBN 978-2870278840

Ehrengardt, Christian-Jacques. (2016) 7 Décembre 1941Pearl Harbor: Une victoire sans lendemain. LOS! Hors-série n°13

Gromberg, Pierre Bihan Benoist (2011) Pearl Harbor, Un désastre Japonais. Guerre et Histoire n°4

Harter, Hélène (2011) Pearl Harbor: 7 décembre 1941 (L'histoire en batailles). Edition Tallandier
ISBN 978-2-84734-687-9

Millot Bernard, Miyo Kazunari Francillon René J. (1981) Pearl Harbour Tome 1. Icare, revue de l’Aviation Française n°98

Millot Bernard, Miyo Kazunari Francillon René J. (1985) Pearl Harbour Tome 2. Icare, revue de l’Aviation Française n°114
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 19288
Age : 78
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor   Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 EmptyMar 07 Déc 2021, 18:56

Il y a 80 ans aujourd'hui le Japon attaquait la base US de Pearl Harbor:

Un petit rappel en images.Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Arizon11
Le cuirassé Arizona en feu

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Cassin11
Les destroyers Cassin, Downes et le cuirassé Pennsylvania

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Nevada10
Le cuirassé Nevada

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Helena10
Le mouilleur de mines Oglala chaviré, et plus loin le croiseur Helena endommagé

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Oklaho10
Le cuirassé Oklahoma chaviré, a coté le cuirassé Maryland

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 West_v10
Les cuirassés West Virginia et Tennessee gravement endommagés il ne rentreront en service qu'en 1944 après une reconstruction complete 

Alain
Revenir en haut Aller en bas
ecourtial
Maître principal
Maître principal
ecourtial


Masculin
Nombre de messages : 827
Age : 37
Ville : Lyon, FRA
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor   Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 EmptyMer 08 Déc 2021, 13:28

J'ai toujours été intrigué par ces massifs installés en haut des tripodes (qui étaient d'ailleurs doublés, avant et arrière) des cuirassés américains de cette période.


Citation :
Le cuirassé West Virginia

Sur ce dernier s'est joué un des actes les plus triste de cette histoire.

Les jours suivant l'attaque, des scaphandriers sont descendus pour marteler les coques des navires coulés, et écouter si on leur répondait afin de savoir si on devait aller porter secours à d'éventuels survivants (ce qui sera le cas sur l'Oklahoma si je me souviens bien).

Sur le West Virginia, la tâche est diffiçile car il a failli chavirer, et en coulant il est venu se coller à son voisin de mouillage, empêchant les scaphandriers d'accomplir totalement cette tâche.

Quand le navire sera relevé, on trouvera les dépouilles de plusieurs marins, à leur poste, dans des zones immergées restées étanches, marins qui avaient survécu plusieurs jours, dans des locaux se trouvant dans la zone qui n'avait pas pu être martelée.

pascal a écrit:
Les superstructures sont en tôles relativement légères une grande partie s'est écrasée lors du retournement [...] ] il est intéressant de constater que les tourelles n'ont pas eu le temps de quitter leur logement malgré le chavirage. Dans d'autres cas de chavirage ou de naufrage par grande profondeur avec rotation du navire il n'est pas rare de voir les tourelles (1000 à 2000 t quand même) vivre leur vie et prendre leur indépendance

Même chose pour la Bretagne à Mers-El-Kébir, le navire reposait sur un sol assez dur, portant sur le côté tribord et les tourelles encore en place, la tourelle I supendue dans le vide, les superstructures écrasées sur le côté.

Concernant les tourelles en place, il y a cette photo célèbre d'une grosse bestiole allemande sortie de Scapa Flow et échouée dans un bassin la tête en bas (après l'avoir faite "re-coulée" volontairement pour lui écraser ses superstructures), dans laquelle on voit en gros plan une tourelle complètement la tête en bas.

Sinon concernant l'Oklahoma, sur le dessin montré en page 1 et visible dans plusieurs ouvrages, on a l'impression que le navire a failli ne pas chavirer, touchant le fond assez tôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dynamic-mess.com/
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 19288
Age : 78
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor   Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 EmptyMer 08 Déc 2021, 15:48

Le renflouement du BB37 Oklahoma après Pearl Harbor est intéressant à voir le voici en images:
Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Bb37_o10
Le BB37 Oklahoma chaviré après l'attaque

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Bb37_o11
Pour le renflouement tirant ont été fixé sur la coque retournée situation au 8 mars 1943

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Bb37_o12
Le 21 mars 1943 il est en partie redressé

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Bb37_o15
En mars les tourelles sortent de l'eau

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Bb37_o16
Le pont

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Bb37_o18
Le 18 juin 1943 il repose maintenant droit

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Bb37_o19
Le 28 décembre 1943 il est a flot et est emmené dans une cale sèche pour ausculter la coque

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Bb37_o21
En janvier 1944 les dégâts sur la coque

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Bb37_o22
La fin: le 17 mai 1947, alors qu'il est remorqué vers un chantier de démolition à San Francisco, il coule en route.
Revenir en haut Aller en bas
ecourtial
Maître principal
Maître principal
ecourtial


Masculin
Nombre de messages : 827
Age : 37
Ville : Lyon, FRA
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor   Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 EmptyMer 08 Déc 2021, 18:22

Une sacré oeuvre d'ingénieurie, au même titre que le renflouement du Da Vinci ou du relèvement du Normandie.

Ces travaux de relèvements étaient extrêmement dangereux, et malgré les expériences passées (l'italienne sus-mentionnée ou anglaises à Scapa Flow) et les efforts, il y a eu plusieurs accidents mortels durant la guerre. Cela avait été le cas sur la Bretagne notamment, les américains auront aussi leur lot de drames, par exemple sur le Nevada et l'Oklahoma : décès de scaphandrier par noyade, gaz délétères qui font perdre conscience instantanément puis tuent en quelques minutes, ou encore, sur l'Oklahoma justement, une explosion de gaz après le redressement de l'épave et qui tuera un ouvrier qui travaillait dans le navire.

C'est peu de dire que ce fut une lutte de sortir ces navires de leur situation, et notamment les descentes à la recherche de munitions non explosées, recherche basée sur des témoignages (une bombe sera trouvée dans un frigo sur l'Arizona), les découpages soigneux pour retirer les matériels récupérables et sortir les stocks de munitions en toute sécurité, le découpage des superstructures puis  les moyens mis en oeuvre pour vider ces grosses coques des tonnes d'eaux stagnantes, des tonnes de vase et filtrer tout cela pour en tirer des débris qui pourraient avoir un intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dynamic-mess.com/
ecourtial
Maître principal
Maître principal
ecourtial


Masculin
Nombre de messages : 827
Age : 37
Ville : Lyon, FRA
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor   Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 EmptySam 11 Déc 2021, 11:41

Toujours l'Oklahoma.

Photo prise le jour même ou le lendemain de l'attaque. Selon certaines sources, la plaque qui permet d'inspecter le double fond lors des passages au bassin
avait été retirée car une inspection était prévue le 8 décembre. Lors de l'attaque, cette ouverture aurait empêché d'utiliser le système de redressement du navire, ce qui aurait pu aider à éviter le chavirage.

Dans les 3 jours suivant l'attaque, 32 marins pris au piège seront sauvés.

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Oklahoma-081241

La mise en condition du navire retourné à environ 150 degrés, pour faciliter son relevage, sera un travail éreintant et complexe. Ci-dessous, une maquette de l'intérieur de l'arrière du navire, conçue pour aider les scaphandriers.

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 013779b

1944, une remise en service étant considérée sans intérêt, l'Oklahoma attend son sort, avec le Wisconsin à ses côtés.

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Oklahoma-wisconsin-1944

1947 : une des dernières (sinon la dernière) photo prise du navire. Lors de son remorquage, les amarres vont se rompre durant une tempête et le navire disparaitra. Les amateurs de belles histoires diront qu'il méritait mieux que de finir sous les coups des chalumeaux.

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Derniere-oklahoma
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dynamic-mess.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue


Féminin
Nombre de messages : 12338
Age : 40
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Empty
MessageSujet: This is not a drill !!!   Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 EmptyMar 21 Déc 2021, 18:50

Comme le tout premier SMS de l'Histoire vient d'être "vendu" (aux enchères)…

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Premie10

… la collectionnite (ou bien la passion du placement à échéance ?) a des ressorts surprenants…

… peut-être le message d'alerte du jour de l’infamie

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Ph194110
connaîtra-t-il le même sort ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
ecourtial
Maître principal
Maître principal
ecourtial


Masculin
Nombre de messages : 827
Age : 37
Ville : Lyon, FRA
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor   Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 EmptySam 08 Jan 2022, 19:13

Le symbole d'une journée marquée d'infamie.

Le cas le plus emblématique de cette attaque est l'Arizona. De part sa destruction violente, de part les 1077 marins (sur 1512 présents à bord) qui perdirent la vie. Et évidemment de part le joli mémorial construit à partir de la fin des années 50.

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Ari6

Mais avant la construction de ce mémorial, le navire n'avait pas été laissé pour compte et fut l'objet de beaucoup d'attentions.

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Ari5
Personne ne sait exactement ce qu'il s'est passé sur l'Arizona, car toute la partie avant a été soufflée vers la proue et vers les côtés, laissant tomber les tourelle I, II et la tour avant jusqu'à 9 mètres en contrebas. La thèse la plus probable, l'impact de la bombe fatale ayant été l'objet de témoignages puis d'une analyse et de tests, et que l'explosion du projectile 7 secondes après l'impact a mis le feu aux poudres des obus de 14 pouces à tribord. Pour certains cependant, ce délai est trop court pour mettre le feux aux poudres utilisées, et il y a du y avoir une première explosion préliminaire, de poudre destinée aux canons de parades ou de charges pour la catapulte de l'hydravion qui a déclenché ensuite l'explosion fatale.

Les premiers travaux sur l'Arizona commencèrent le 12 janvier 1942. Ce jour-là un groupe de plongeur affectés sur le navire reçu pour mission de localiser un hypothétique projectile, bombe ou torpille, non explosé, car une auscultation externe de la coque avait localisé un point d'entrée sous la ligne de flottaison, par bâbord arrière. La première personne a descendre à l'intérieur dans le navire en fut marquée à jamais.

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Ari1

Le plongeur descendit par une large ouverture destinée au chargement. Guidé par ses collègues, le plongeur avança doucement à tâtons dans l'obscurité, avec sa petite lampe. Lorsqu'il rejoint l'atelier du navire, il sentit des petits grincement contre son casque de plongée : en se retournant, il constata avec effroi que de part ses mouvements, la succion faisait que des corps, flottant contre le plafond, le suivaient dans tous ses mouvements. La zone était en effet le poste de travail d'une centaine de marins lorsqu'ils étaient au poste de combat. La violence des explosions et l'entrée de l'eau avec force ne leur avait laissé aucune chance. Se reprenant, le plongeur réussi sa mission : il localisa ce qu'il pensait être une torpille mais était en fait un obus de gros calibre sur lesquels les japonais avait soudé des anneaux pour le faire tourner en spirale. Cette journée marquait le début de longues semaines de labeurs sur le cuirassé qui était, un peu comme le Titanic, devenu célèbre uniquement par son malheur.

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Ari3

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Ari4

En effet, car malgré les dégâts gigantesques à l'avant du navire, le reste semblait être préservé de dommages lourds, et on commença rapidement à s'intéresser à extraire tout ce qui est utilisable. Ainsi les affûts simples de 127mm AA, qui étaient boulonnés, furent tous démontés, le dernier étant livré pour remise en condition le 27 février 1942. Ils seront ensuite répartis tout autour de l'île d'Oahu pour la défense locale.

Les projectiles des canons en question seront aussi récupéré de soutes arrières quelques jours plus tard, un travail fastidieux. Après avoir étudié les plans du navire, les plongeurs décidèrent que le moyen le moins compliqué et le moins dangereux serait de découper une ouverture à travers les ponts au dessus de la soute jusqu'à atteindre cette dernière. Un filet serait ensuite descendu par une grue et des plongeurs le remplirait avec des obus.

Le découpage de l'ouverture, entre les tourelles III et IV, ne fut évidemment pas chose aisée à cause du blindage mais aussi  de l'isolant en liège qui empêchait le métal fondu de tomber en dessous. De plus, un incident grave se produisit : les gaz émis par le carburant qui flottait partout, mélangé avec l'oxygène de la lampe utilisée pour découper, causa une explosion qui blessa gravement un plongeur qui du être secouru. Par la suite, les plongeurs comprirent qu'ils ne pourrait pas faire autrement et se parèrent de plusieurs "blindages" en caoutchouc notamment pour se protéger des explosions inévitables, qui mettaient leur nerfs à rude épreuve durant les 4 heures que durait chaque plongée. Mais ils finirent par réaliser leur tâche, et les obus furent extrait et eux-aussi remis en condition pour être utilisables.

Quand les plongeurs eurent fini courant mars de retirer les munitions AA, une nouvelle tâche peu évidente leur fut confiée. Selon certains témoignages, l'Arizona avait été touché par une autre bombe qui elle-aussi ne semblait pas avoir explosé. Les techniciens auraient donc à explorer les ponts entre les couples 78 et 90 à la recherche de l'hypothétique projectile, dans la partie la plus endommagée du navire. Ce jour-même, avant de commencer leur travail, les plongeurs se réjouissaient de voir les remorqueurs pousser le Nevada dans un bassin, symbolisant la flotte qui se relevait.

Quelques minutes après sa descente, le plongeur se pris la jambe dans un trou, heureusement sans se blesser. Il avait trouvé ce qui semblait être l'entrée d'une bombe, manifestement non explosée car il n'y avait pas d'autres dommages dans le secteur. Après avoir descendu deux ponts supplémentaires, la bombe fut localisée dans une zone réfrigérée, entre deux carcasses de boeuf. L'engin fut couché et roulée jusqu'à une zone dégagée puis enroulé de chaînes pour être sorti. À la surface, les experts constatèrent que c'était une munition... d'origine américaine. Un ancien obus de 15 pouces, utilisée par les batteries côtières, qui faisait partie de lots vendus au prix de l'acier aux japonais pour recyclage. Les nippons y avait soudé des ailerons pour en faire une bombe. Le projectile fu désarmé et envoyé à Washington pour analyse.

Quelques semaines plus tard, la bureaucratie s'invita dans la vie des plongeurs. Depuis quelques temps le Maison Blanche et le Congrès faisaient de plus en plus pression sur la Marine pour que les corps des marins soient sortis du cuirassé et inhumés avec les honneurs. Malgré de vives protestation se basant sur des arguments factuels et très explicites, comme le fait qu'aucun des corps rencontrés n'avait encore sa tête et avait donc perdu sa plaque d'identification, la Navy du céder, d'autant plus que l'US Army, en charge de l'inhumation, était du côté du Congrès. Ainsi un jour les plongeurs qui n'étaient pas au courant de ce qui se tramait et qui avaient commencé leur travaux sur le navire qui consistaient cette fois à fermer portes et panneaux, virent un  petit détachement du corps médical de l'armée arriver sur le site.

Après que leur mission leur fut expliquée, les plongeurs envoyèrent un des leurs dans l'atelier du navire, où se trouvait environ une centaine de corps nous l'avons vu. L'un après l'autre, ils seraient poussés vers le large panneau évoqué plus haut, d'où ils pourraient librement remonter à la surface là où se trouvait les embarcations du corps médical. L'affaire tourna rapidement court : sans rentrer dans les détails sordides, les cadavres immergés depuis 4 mois ne supportèrent pas bien le retour en la surface, et en quelques minutes les membres du corps médical avaient tous la tête par dessus bord à vomir leurs tripes. Encore quelques minutes, et les plongeurs virent ces derniers, frustrés, énervés, avec leur bel uniforme blanc plein de carburant, s'éloigner dans leurs embarcations. Évidemment, cet épisode aida la marine à convaincre qui il fallait que cette opération n'avait aucun intérêt. Néanmoins, ce même jour, les plongeurs eurent la fierté de voir le destroyer Shaw, la proue aplatie, faire le tour de l'île Ford avec son personnel à la parade, avant de rejoindre la côte ouest par ses propres moyens pour réparation.

Cependant, les plongeurs n'étaient pas encore au bout de leur surprise en terme de mission : cette fois c'est la comptabilité de la Marine qui se manifesta par un officier qui souhaitait récupérer le coffre fort du navire qui contenait des dizaines de milliers de dollars de soldes ainsi que les écritures comptables du bâtiment. Ainsi un plongeur du encore descendre, et guidé par ses copains à la surface, fini par localiser le coffre. L'engin était solidement boulonné au sol et les boulons inaccessibles. L'officier de la marine proposa alors d'ouvrir le coffre, puisqu'il en avait la combinaison, mais l'opération ne fonctionna pas non plus, le plongeur ayant toute la peine du monde à voir les petits chiffres à travers son casque. Finalement, les plongeurs proposèrent de faire comme sur l'Utah, à savoir de découper une ouverture pour y accéder et l'extraire à l'aide de chaînes. Après plusieurs de lutte en ce sens, l'opération du être abandonnée. En effet, leur hiérarchie était pressée de commencer les travaux sur le California.

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Ari2

Il leur resterait cependant encore une mission, imprévue elle aussi, et importante, à réaliser sur l'Arizona. La Navy voulait confirmer ou infirmer certains témoignages affirmant que lors de l'explosion, le proue du navire s'était soulevé hors de l'eau, tordant la coque de bas en haut avec de retomber. L'idée derrière était claire : si cela était infirmé, la marine envisageait de relever le navire.

Ainsi, les techniciens se mirent en oeuvre. En partant d'une vingtaine de mètres à partie de la proue, à tribord, dans les environs d'où c'était déroulé l'explosion, ils commencèrent à creuser des tunnels dans la vase pour passer sous le navire pour atteindre la quille et vérifier son état. Chaque tunnel serait profond d'une vingtaine de mètres, et serait creusé avec une lampe à incendie conçue sur mesure, permettant au plongeur de pouvoir utiliser une main pour tâter la coque et se guider. À l'autre bout, un tuyau aspirait les débris de coraux et la vase qui étaient recrachés à la surface loin du tunnel. Malgré ces précautions, il arriva que les parois s'effondrent, laissant le plongeur avec son sang froid pour se dégager en repoussant les débris vers l'extérieur. Ces effondrements mettaient les nerfs à rude épreuve. Au bout de deux semaines de labeur, un plongeur découvrit, à environ 80 mètres de la proue, que la coque semblait tordue. Après quelques minutes encore, il fini par localiser une importante fissure, d'environ 30 cm, au niveau de la quille. Cela scella le sort du navire. Les plongeurs continuèrent de creuser des tunnels jusqu'au couple 78, mais ne trouvèrent rien d'autre. La marine se trouva face à trois choix : séparer les parties avant et arrière du navire afin de renflouer la partie arrière pour démolition et dynamiter le reste, ou alors aplatir toute l'épave pour rendre l'emplacement disponible à nouveau. Finalement, le sujet n'étant pas prioritaire et le temps aidant à la réflexion, c'est le choix du mémorial qui sera retenu.

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Wreck-today_before
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dynamic-mess.com/
ecourtial
Maître principal
Maître principal
ecourtial


Masculin
Nombre de messages : 827
Age : 37
Ville : Lyon, FRA
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor   Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 EmptyDim 09 Jan 2022, 11:27

Le départ des plongeurs à partir d'avril 1942 ne sera donc que temporaire. En fin d'année une nouvelle équipe fut dépêchée sur l'Arizona. Leur mission, qui dura environ 18 mois, outre raser les superstructures et récupérer tout ce qui était possible, visait surtout à s'occuper de l'armement principal.

Ainsi les tourelles III et IV furent complètement démontées, y compris leur mécanisme de chargement. Ces équipements furent réarrangés pour créer deux batteries de défense côtière sur l'île d'Oahu. Elles furent nommées Arizona et Pennsylvania. Si la première ne fut jamais terminée, la seconde tira son unique salve de test, avec une coincidence : c'était le jour de l'annonce de la défaite des japonais en août 1945.

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Coastal-penn
L'unique salve tirée par la tourelle Pennsylvania, marquant la fin du conflit dont elle avait elle-même été témoin du début.

Si on ne pu rien récupérer de la tourelle I, les canons furent retirés de la tourelle II et plus tard installés sur le Nevada qui les utilisa pour tirer sur Okinawa et Iwo Jima.

Ainsi, hormis le carburant, les américains retirèrent tout ce qui avait de la valeur du malheureux cuirassé. Le bâtiment, dont les soutes était pleines, en perd toujours un petit peu (environ 2 litres par jour). Ces fuites, longtemps considérées de façon mystique, finirent par être confrontées aux problématiques de notre époque. Les approches écologiques prirent le pas. Ainsi au début des années 2000, une autorisation spéciale fut donnée pour patcher la coque de l'extérieur, donc sans pénétrer à l'intérieur, pour essayer de juguler les pertes en carburant, qui bien qu'infimes, pouvaient provoquer des dégâts sur l'environnement. Néanmoins, je n'ai pas vu de sources mentionnant que des travaux aient effectivement été réalisés.

Ceci étant la coque du navire fait l'objet d'une surveillance régulière. Des modèles 3D de l'épave sont réalisés périodiquement pour suivre sa dégradation. Et puis parfois, quelques rares personnes obtiennent le droit de plonger sur le navire, pour des raisons précises et très encadrées. Ainsi, en 2016, un robot fut envoyé dans la partie arrière du navire, permettant de filmer certaines reliques, toujours à leur place d'origine, figées dans le temps : par exemple dans une chambre d'officier, un téléphone, un tube de dentifrice ou encore une veste encore sur con cintre.

Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Ari7
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dynamic-mess.com/
Contenu sponsorisé





Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor   Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: