AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)

Aller en bas 
+2
JJMM
clausewitz
6 participants
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyLun 06 Mai 2024, 11:24



CROISEURS LEGERS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)
(GRANDE-BRETAGNE)

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_sw10
Le HMS Swiftsure à la mer

AVANT-PROPOS

Croiseur vous avez dit croiseur

De la frégate au croiseur

Homère l'immense fabuliste grec avait dit un jour «Il existe deux types d'hommes : ceux qui meurent et ceux qui vont sur la mer». Cela signifie que très tôt les hommes sont allés et se sont battus sur la mer.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Trirzo11
Une trirème romaine

Après de simples barques sur des fleuves ou des lacs vit le temps du combat sur mer, des trières grecques et des trirèmes romaines qui se battaient en escadres à la rame où les tactiques étaient sommaires : on fonce dans le tas et on voit après.

Avec le développement de la voile des tactiques plus subtiles et plus variées firent leur apparition ce qui entraina la mise au point de navires de tout type et de toute taille pour mener des missions bien plus variées que par le passé.

Parmi ces missions figure la guerre de course, l'attaque du commerce ennemi ainsi que des missions d'exploration.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) L_achi10
Deux navires symbolisant la guerre navale à l'époque classique : un "74 canons" et ci-dessous la frégate USS Constitution de 44 canons mise en service en 1794 et toujours officiellement un navire de l'US Navy !
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Uss_c226

Pour cela il faut des navires rapides et manœuvrant. Parmi ces navires on trouve la frégate que l'on peut considérer avec le 74 canons comme le maitre d'étalon de la guerre sur la mer à l'époque classique.

Ces navires étaient d'une taille variée mais disposaient généralement une quarantaine de canons soit suffisamment pour protéger et attaquer le commerce adverse mais aussi pour tenir tête à des navires de ligne plus puissant pour choisir de combattre ou de s'échapper.

Ces navires vont disparaître au cours du 19ème siècle quand le bois et la voile cèdent la place à l'acier et la vapeur. Exit la frégate et place au croiseur, un terme issu de la croisière ou de la guerre de course (officiellement abolie au traité de Paris de 1856).

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_sa10
Deux exemples de croiseurs : le HMS Sappho un croiseur protégé britannique et le croiseur cuirassé français Léon Gambetta
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Cc_lzo14

Ces croiseurs vont remplacer frégates, avisos, sloops, bricks et autres côtes, croiseurs qui vont également se diviser en différentes catégories : croiseurs légers, croiseurs protégés, croiseurs-avisos mais aussi croiseurs cuirassés.

Ces navires vont participer au premier conflit mondial mais leur conception va être bouleversé par une première tentative de limiter les armements, une tentative aux résultats contrastés.

Le Traité de Washington (1922) et l'apparition du croiseur moderne
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Traitz21
La conférence de Washington

Depuis 1815 la marine britannique, la Royal Navy domine les mers, le Britannia rules the waves («Britannia commande les flots») n'est pas qu'une image, c'est une réalité tangible.

Seulement voilà un pays est bien décidé à secouer ce joug en l'occurence l'Allemagne tout juste unifiée, l'Allemagne de Guillaume II, petit-fils de la reine Victoria («bon sang ne saurait mentir») qui rève d'une politique mondiale ou Weltpoliltik ce qui signifie colonies, dévellopement de la marine marchande et donc d'une marine de guerre capable de la protéger.

Berlin et Londres vont se lancer dans une course aux armements dont les autres pays européens vont être exclus tant pour des raisons économiques qu'idéologiques (Coucou la Jeune Ecole).

Chaque mise sur cale de cuirassé puis de croiseur de bataille va entrainer la riposte dans le camp opposé, enterrant du même coup toute possibilité d'alliance entre les Saxe-Cobourg-Gotha et les Hohenzollern.

Alors que le premier conflit mondial fait rage et que la Royal Navy et la Kaiserliche Marine cherchent à se sauter mutuellement à la gorge dans une hypothétique «bataille décisive», une autre course aux armements émerge entre les Etats-Unis et le Japon pour le contrôle du Pacifique.

Des cuirassés et des croiseurs de bataille toujours plus puissants sont prévus et quand en 1918 la fin du premier conflit mondial la Grande-Bretagne constate avec amertume qu'elle ne peut plus suivre son allié nippon et son ancienne colonie.

Bien entendu impossible pour l'orgueil anglais de le reconnaître publiquement. Pour apaiser cette déception, Londres propose une conférence destinée à limiter les armements navals mais détail qui n'en est pas un celle-ci va avoir lieu à Washington et non à Londres.

Cette conférence qui s'ouvre le 11novembre 1921 concerne les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Japon, l'Italie et la France même si les deux derniers pays ont été davantage invité par politesse qu'autre chose.

Cette conférence aboutit à la signature d'un traité le 6 février 1922 avec une interdiction de construire tout nouveau cuirassé avant 1931 (la date sera repoussée ultérieurement à 1936) et surtout avec une limitation de tonnage global ce qui impose le désarmement des unités les plus anciennes ou la transformation de certaines en porte-avions que ces navires soient encore sur cale ou déjà en service.

C'est ainsi que la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont obtenu 525000 tons (476271 tonnes métriques), le Japon 315000 tons (285763 tonnes métriques), la France et l'Italie 175000 tons (158757 tonnes métriques)

Les différents signataires vont ratifier ce traité avec plus ou moins bonne grâce, le Japon s'estimant floué par le duo anglo-saxon alors que la France à du mal à digérer d'être au même niveau que l'Italie (même si certains estiment que cela à permis de mieux structurer le programme de construction naval français durant l'entre-deux-guerre). Sur intervention de la France, ce traité doit rester en vigueur jusqu'au 31 décembre 1936.

La durée de service minimale d'un cuirassé est fixée à 20 ans et la mise en chantier de son remplaçant ne pourra commencer qu'au 17ème anniversaire de l'unité que le nouveau navire doit remplacer.

Comme le cuirassé est un navire de 10 à 35000 tonnes avec une artillerie principale allant de 203 à 406mm (pardon de 8 à 16 pouces) , les marines majeures vont construire des croiseurs de 10000 tonnes disposant d'une artillerie principale de 203mm.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_su12
Deux croiseurs lourds : le HMS Suffolk et le croiseur lourd Algérie
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Ca_alg41

C'est l'acte de naissance du Heavy Cruiser, du croiseur de 10000 tonnes, de l'incrociatori pesanti, du croiseur de 1ère classe.

Les premières unités sont peu protégées comptant sur leur vitesse pour survivre. D'où le surnom de thinclad battleship ou cuirassé en papier d'étain.

Par la suite la protection sera nettement accrue mais cela se fera soit au prix d'une baisse de la batterie principale ou d'un déplacement bien supérieur (plus de proche des 20000 que des 10000 tonnes).

D'emblée ce croiseur lourd pose problème notamment aux britanniques qui ne peuvent en construire suffisamment pour protéger leur commerce sur toutes les mers du globe. Ils cherchent donc à s'équiper de croiseurs plus légers et moins coûteux.

Neuf ans après la signature du traité de Washington, une nouvelle conférence se réunit à Londres pour limiter à nouveau les armements navals. Le Premier Traité de Londres est signé le 27 octobre 1930. C'est ainsi que l'interdiction de construire de nouveaux cuirassés est prolongée jusqu'en 1936 (les EUA, la GB et le Japon désarmement des unités anciennes, la France et l'Italie reçoivent l'autorisation de construire deux cuirassés et ultérieurement une troisième pour la France suite à la perte du France en 1922) et que la définition du croiseur est précisée.

Le croiseur est un navire allant de 1880 à 10000 tonnes avec un armement d'un calibre allant de 130 à 203mm. Dans cette catégorie on trouve les croiseurs légers ou croiseurs type B dont l'artillerie principale ne doit pas dépasser 155mm  et les croiseurs type A dont l'artillerie principale ne doit pas dépasser 203mm.

Tous les pays vont construire des croiseurs légers aux capacités semblables aux croiseurs lourds, les premiers RETEX montrant que l'impact d'un obus de 6 livres était proche de celui d'un obus de 8 livres.

En ce qui concerne la Royal Navy nous allons trouver des croiseurs légers à canons de 152mm mais aussi des croiseurs disposant de canons de 114mm et de 133mm pardon de 5.5 pouces destinés essentiellement à la lutte anti-antiaérienne.

L'illusion des traités de limitation des armements navals va se fracasser sur le réarmement naval allemand. L'Allemagne limitée par le traité de Versailles n'était pas concernée par les traités de Washington et de Londres.

Un accord naval anglo-allemand est le premier coup porté à des traités que peu de monde respectait vraiment. Une conférence se réunit à Londres le 9 décembre 1935 mais le Japon et l'Italie se retirent avant la signature du Deuxième Traité de Londres le 25 mars 1936.

Ce traité limite les cuirassés à un déplacement de 35000 tons (31751 tons) et un armement maximal fixé à 14 pouces (356mm). Le second traité est censé prendre effet le 1er janvier 1937 et doit rester en vigueur jusqu'au 31 décembre 1942. On connait la suite...... .

Le 25 juin 1936, le Japon dénonce officiellement le traité de Washington. En avril 1938 les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France se réunissent pour travailler sur la poursuite des limitations des armements navals.

Londres propose 40000 tons (36287 tonnes), Paris et Washington 45000 tons (40823 tonnes). Un accord est signé le 30 juin 1938 pour actualiser le deuxième traité naval de Londres avec des cuirassés de 45000 tons disposant d'une artillerie principale d'un calibre maximale de 406mm. Nous sommes loin d'une proposition anglaise de cuirassés de 20000 tons et d'une artillerie principale de 12 pouces (305mm). En juillet l'Italie va ratifier le protocole alors que le Japon ne s'y intéressera jamais, ces Yamato étant hors catégorie.

La dénonciation de l'accord naval anglo-allemand par Berlin le 28 avril 1939 peut être considéré comme la fin de dix-sept années de faux-semblants, d'illusions et de mensonges.

Il est désormais temps de revenir à la question des croiseurs de la Royal Navy...... .

A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
JJMM
Major
Major
JJMM


Masculin
Nombre de messages : 967
Age : 75
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyLun 06 Mai 2024, 15:50

Encore un beau sujet de lecture intéressante ! thumright
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eeforbin.fr
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyLun 06 Mai 2024, 17:06

JJMM a écrit:
Encore un beau sujet de lecture intéressante ! thumright

Merci. La suite mercredi. J'ai eu du mal à trouver des photos de qualité par contre.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Bleu Marine
Elève officier
Elève officier
Bleu Marine


Masculin
Nombre de messages : 1130
Age : 72
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMar 07 Mai 2024, 09:11

Bonjour à tous,

Merci Claus pour cette série d'articles à venir.

Dans l'immédiat, quelques propositions de corrections sur le préambule :

clausewitz a écrit:
Homère l'immense fabuliste grec avait dit un jour «Il existe deux types d'hommes : ceux qui meurent et ceux qui vont sur la mer». Cela signifie que très tôt les hommes sont allés et se sont battus sur la mer.

Cette citation, apocryphe pour les uns, est attribuée par d'autres à Aristote ou à d'autres auteurs anciens, mais pas à Homère. Qui n'était pas un fabuliste mais qui écrivait dans le genre épique.

Citation :
Parmi ces navires on trouve la frégate que l'on peut considérer avec le 74 canons comme le maitre d'étalon de la guerre sur la mer à l'époque classique.
Disons "le mètre étalon".

Citation :
C'est ainsi que la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont obtenu 525000 tons (476271 tonnes métriques), le Japon 315000 tons (285763 tonnes métriques), la France et l'Italie 175000 tons (158757 tonnes métriques)
Toutes les conversions de "tons" en tonnes métriques sont à reprendre : il s'agit dans le traité de "long tons" de 1016 kg.
525 000 tons = 533 400 tonnes métriques, et ainsi de suite.

Citation :
D'où le surnom de thinclad battleship ou cuirassé en papier d'étain.
Une discussion que nous avons déjà eue : thinclad, mot à mot à cuirasse mince. L'étain étant tin, sans h.
On lit donc plutôt "tinclad", une expression qui semble remonter à la guerre de Sécession.

Citation :
Une troisième pour la France suite à la perte du France en 1922) et que la définition du croiseur est précisée.
La France, ou fréquemment, le cuirassé France (mode Dahlia on)

Citation :
Tous les pays vont construire des croiseurs légers aux capacités semblables aux croiseurs lourds, les premiers RETEX montrant que l'impact d'un obus de 6 livres était proche de celui d'un obus de 8 livres.
6 et 8 pouces.

Bonnes recherches, bonne rédaction.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMar 07 Mai 2024, 10:00

Merci pour ces corrections

La suite demain
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMar 07 Mai 2024, 15:43

Bleu Marine a écrit:
Bonjour à tous,

Merci Claus pour cette série d'articles à venir.

Dans l'immédiat, quelques propositions de corrections sur le préambule :

clausewitz a écrit:
Homère l'immense fabuliste grec avait dit un jour «Il existe deux types d'hommes : ceux qui meurent et ceux qui vont sur la mer». Cela signifie que très tôt les hommes sont allés et se sont battus sur la mer.

Cette citation, apocryphe pour les uns, est attribuée par d'autres à Aristote ou à d'autres auteurs anciens, mais pas à Homère. Qui n'était pas un fabuliste mais qui écrivait dans le genre épique.

Citation :
Parmi ces navires on trouve la frégate que l'on peut considérer avec le 74 canons comme le maitre d'étalon de la guerre sur la mer à l'époque classique.
Disons "le mètre étalon".

Citation :
C'est ainsi que la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont obtenu 525000 tons (476271 tonnes métriques), le Japon 315000 tons (285763 tonnes métriques), la France et l'Italie 175000 tons (158757 tonnes métriques)
Toutes les conversions de "tons" en tonnes métriques sont à reprendre : il s'agit dans le traité de "long tons" de 1016 kg.
525 000 tons = 533 400 tonnes métriques, et ainsi de suite.

Citation :
D'où le surnom de thinclad battleship ou cuirassé en papier d'étain.
Une discussion que nous avons déjà eue : thinclad, mot à mot à cuirasse mince. L'étain étant tin, sans h.
On lit donc plutôt "tinclad", une expression qui semble remonter à la guerre de Sécession.

Citation :
Une troisième pour la France suite à la perte du France en 1922) et que la définition du croiseur est précisée.
La France, ou fréquemment, le cuirassé France (mode Dahlia on)

Citation :
Tous les pays vont construire des croiseurs légers aux capacités semblables aux croiseurs lourds, les premiers RETEX montrant que l'impact d'un obus de 6 livres était proche de celui d'un obus de 8 livres.
6 et 8 pouces.

Bonnes recherches, bonne rédaction.

Pour les citations historiques l'immense majorité sont apocryphes mais j'aime bien imaginer que Homère ait pu dire ça

Pour le maitre étalon c'est une étourderie liée à une mauvaise relecture

Pour la conversion j'ai utilisé un convertisseur sur google

Merci encore pour ces remarques, ça fait plaisir thumleft

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMer 08 Mai 2024, 11:46



Du Leander au Swiftsure

Classe Leander
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_le11
Le HMS Leander

Les huit unités de classe Leander sont les premiers croiseurs légers modernes de la marine britannique, succédant à des navires plus anciens comme les Type C, les type D et les type E aux capacités plus limitées en terme d'armement et de protection.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hmas_p11
Le HMAS Perth

Un premier navire est commandé au titre du programme 1929, trois autres au titre du programme 1930 et un cinquième au programme 1931, des navires respectivement baptisés Leander Achilles Ajax Neptune et Orion. Les trois suivants sont considérés comme des «Modified Leander», des navires baptisés Amphion Apollo et Phaeton qui transférés ultérieurement à la marine australienne furent rebaptisés Perth Hobart Sydney.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Leande10

Ces navires d'environ 7000 tonnes, filant à 32.5 noeuds sont admis au service actif en 1931 (Leander), en 1932 (Achilles Orion), en 1933 (Neptune), en 1934 (Ajax), en 1935 (Phaeton) et en 1936 (Amphion Apollo). Les trois derniers sont vendu à la marine australienne en juin 1939 (Amphion devenu Perth), en septembre 1938 (Apollo devenu Hobart) et en septembre 1935 (Phaeton devenu Sydney sans avoir servit dans la Royal Navy).

Ils participent tous à la seconde guerre mondiale, trois étant coulés : le Neptune victime de mines italiennes au large de la Libye le 18 décembre 1941, l'Amphion/Perth par les japonais à la bataille de la mer de Java (28 février/1er mars 1942) et le Phaeton/Sydney par le croiseur auxiliaire Kormoran le 19 novembre 1941.

Le Leander à été désarmé en décembre 1947 (démoli en décembre 1949), l'Achilles à été vendu à la marine indienne en 1948 (INS Delhi désarmé en 1976 et démoli deux ans plus tard), l'Ajax à été désarmé en 1949 et démoli, le HMS Orion à été désarmé en 1946 et démoli en 1949 alors que le Apollo/Hobart à été désarmé en 1947 et démoli en 1962.

C'était des navires déplaçant environ 7000 tonnes à pleine charge, mesurant 169m (171 pour la deuxième série) sur 16.76m (17.27m pour la deuxième série) pour un tirant proche des 6m. Avec leurs 72000ch de puissance propulsive, ils pouvaient atteindre la vitesse maximale de 32.5 nœuds. Une partie des 570 hommes d'équipage mettait en œuvre l'armement composé de huit canons de six pouces en quatre tourelles doubles, quatre canons de quatre pouces, une DCA légère et huit tubes lance-torpilles de 533mm en deux plate-formes quadruples.

Classe Arethusa
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_ar46
Le croiseur léger HMS Arethusa entrant dans le port de La Valette

Dans une Grande-Bretagne durement frappée par la crise de 1929 impossible de trop dépenser ans le domaine militaire sans compter que la politique d'apeasment est censée éviter tout nouveau conflit majeur. On connait la suite.

Comme il faut tout de même éviter un déclassement encore plus prononcer de Britannia, les nouveaux navires construits disposent de capacités limitées au strict nécessaire. Ce ne sera pas la dernière fois en Grande-Bretagne. C'est ainsi que les croiseurs de Classe Arethusa sont des versions réduites des Leander.

Ces navires  sont admis au service actif en 1935 (Arethusa Galatea), en 1936 (Penelope) et en 1937 (Aurora). Ils participent tous au second conflit mondial, deux étant perdus, le Galatea coulé par le U-557 le 14 décembre 1941 et le Penelope coulé par le U-410 le 17 février 1944. L'Arethusa est démoli en 1955 et l'Aurora vendu à la Chine et vendu à la démolition en 1968 après une carrière riche en péripéties.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Class107

C'était des navires déplaçant presque 7000 tonnes à pleine charge (6822 pour être précis), mesurant 154.22m de long pour 15.54m de large et un tirant d'eau de 5.03m, une vitesse maximale de 32.5 nœuds obtenue avec les 64000ch produits par les turbines à engrenages. Son équipage est composé de 500 hommes, son armement de six canons de 152mm en trois tourelles doubles, de quatre (ou huit pour l'Aurora et le Penelope) canons de 102mm, une DCA légère et six tubes lance-torpilles de 533mm en deux plate-formes triples.

Classe Town
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_be11
Le HMS Belfast

Les différents traités de limitation des armements navals sont davantage des outils politiques que techniques. En clair c'est tellement compliqué que l'on peut facilement interpréter les règles pour s'offrir des espaces de liberté. De l'interprétation à la triche il n'y à qu'un pas..... .
Le Japon qui n'à pas obtenu la parité avec la Grande-Bretagne et les Etats-Unis en 1922 est vite bloqué dans son expansion par le traité de 1922 et cherche donc à se dégager des marges de développement.

La Nihon Kaigun décida de ruser en construisant des croiseurs légers pouvant devenir avec des menus travaux des croiseurs lourds. C'est l'acte de naissance de la classe Mogami (Mogami, Mikuma, Suzuya et Kumano).

Ces navires entrés en service en 1934 (Mogami) en 1935 (Mikuma) et 1937 (Suzuya Kumano) déplacent 12400 tonnes, filent à 35 noeuds avec un armement composé de quinze canons de 155mm en cinq tourelles triples (trois avant deux arrières).

Leur apparition suscita l'inquiétude des états majors britanniques et américains qui cherchèrent la riposte la plus adaptée.

Les américains copièrent les japonais en faisant construire sept croiseurs de classe Brooklyn (et deux croiseurs de classe Saint Louis, parfois intégrés à la classe Brooklyn) armés de quinze canons de 152mm en cinq tourelles triples (trois avant et deux arrière).

Les britanniques n'avaient pas les mêmes capacités que les américains et étudièrent un croiseur moins important que les Brooklyn mais pouvant y faire face. Reprendre le design des Arethusa était impensable, ces navires étaient bien trop légers.

Ils dessinèrent un navire bien plus long que les Arethusa, à la protection accrue, plu rapide et à l'armement accru avec douze canons de 152mm en quatre tourelles triples (deux avant et deux arrières).

L'apparition du Mogami bouscula les prévisions des autorités britanniques qui avaient envisagé pour les Naval Estimates 1933-34 un Leander modifié et trois Arethusa. La demande fût ensuite modifiée avec deux Leander modifié et deux Arethusa puis avec trois de ces nouveaux croiseurs.

Au final, le budget 1933-34 finança la construction du quatrième et dernier Arethusa baptisé Aurora et la construction de deux nouveaux croiseurs, un temps connu sous les noms de Polyphemus et Minotaur avant d'être rebaptisé Southampton et Newcastle.

Dix navires au total furent construits répartis en trois sous-classes : Le type I ou classe Southampton, le type II ou classe Liverpool  et le type III ou classe Belfast (Belfast Edinburgh). Si les deux premières classes étaient semblables, le type Belfast se distinguait par une coque plus longue de sept mètres.

Quatre navires sont mis en service en 1937 (Southampton Newcastle Sheffield Glasgow Birmingham), deux en 1938 (Liverpool Birmingham) et trois en 1939 (Gloucester Belfast Edinburgh)

Quatre sont perdus durant le second conflit mondial à savoir le Southampton coulé par l'aviation allemande (X Fliegerkorps) le 11 janvier 1941, le Manchester sabordé le 13 août 1942 après avoir été gravement endommagé durant l'opération PEDESTAL, le Gloucester coulé par l'aviation allemande au large de la Crète le 22 mai 1941 durant l'opération MERKUR et l'Edinburgh gravement endommagé dans l'Océan Glacial Arctique et sabordé le 30 avril 1942.

Les six survivants sont désarmés tardivement comme le Newcastle en 1958 (démoli en 1959), le Sheffield en 1959 (démoli en 1967), le Glasgow en 1956 (démoli en 1958), le Birmingham en 1959 (démoli en 1960), le Liverpool en 1952 (démoli en 1958/59) alors que le Belfast désarmé en 1963 est préservé comme musée à flot depuis 1971 (NdA bof ça vaut pas le Maillé-Brézé).

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_be12

Ces navires déplaçaient à pleine charge 11 à 13000 tonnes, mesuraient 180m de long (187m pour l'Edimburgh) pour 19;78m de large et un tirant d'eau environ 6m. Avec ses turbines à engrenages alimentées en vapeur et leur puissance propulsive variant entre 75 et 82500ch et entrainant quatre hélices, ils pouvaient attendre 32 nœuds.

Leur armement se composait de douze canons de 152mm en quatre tourelles triples, huit à douze canons de 102mm, une DCA légère constament renforcée et six tubes lance-torpilles en deux plate-formes triples. L'équipage se composait de 850 officiers et matelots.

Classe Crown Colony
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_be13
Le HMS Bermuda

Les onze unités de classe Crown Colony sont une évolution des Town mais avec les contraintes du Traité de Londres (1936) qui limitait le tonnage des croiseurs légers à 8000 tonnes.

La coque la plus courte possible pour embarquer douze canons de 152mm est dessinée mais cela posera des problèmes de stabilité à l'usage ce qui explique que les trois dernières unités (Ceylon Uganda Newfoundland) ne disposeront plus que de neuf canons de 152mm.

Par rapport aux Town la ceinture blindé est plus longue mais plus fine et le système de ravitaillement des canons de 102mm est modifié pour être plus efficient.

Le HMS Bermuda à été en service du 21 août 1942 au 30 juillet 1962 (démoli en 1965), le HMS Fiji mis en service le 17 mai 1941 est coulé le 22 mai 1941 par l'aviation allemande au large de la Crète, le HMS Kenya est en service du 27 septembre 1940 à septembre 1958 (démoli en 1962).

Le HMS Mauritius est en service de 1940 à 1952 (démoli en 1965), le HMS Nigeria est en service de 1940  à 1951 (vendu à la marine indienne INS Mysore le 29 août 1957 désarmé et démoli en 1980), le HMS Trinidad mis en service le 14 octobre 1941 est coulé dans l'Océan Glacial Arctique le 14 mai 1942, le HMS Gambia mis en service le 21 février 1942 est utilisé par la marine néo-zélandaise de 1943 à 1946, en réserve de 1948 à 1950, désarmé le 7 décembre 1960 (démoli en 1968), le HMS Jamaica est en service de 1942 à 1958 (démoli en 1963).

Le HMS Ceylon est en service de 1943 à 1960 date à laquelle il est vendu à la marine péruvienne où sous le nom de BAP Coronel Bolognesi (CL-82) il va service jusqu'en mai 1982 date de son désarmement (démoli en 1985), le HMS Uganda est en service de 1943 à 1947 est vendu à la marine canadienne sous le nom de HMCS Quebec et utilisé jusqu'en juin 1956 (démoli en 1961), le HMS Newfoundland est en service de 1942 à 1959 (vendu à la marine péruvienne BAP Almirante Grau puis Capitan Quinonis en 1973, désarmé le 6 mars 1980 et démoli).

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Class108

C'était des navires de 10700 tonnes à pleine charge, mesurant 169.32m de long pour 19m de large et 5.03m de tirant d'eau, une puissance propulsive de 72500 ch (80000ch pour les Ceylan), une vitesse maximale de 31.5 nœuds (32 pour les Ceylon), un équipage de 730 officiers et marins et un armement composé de neuf ou douze canons de 152mm en tourelles triples, huit ou douze (Ceylon) canons de 102mm en affûts doubles, huit canons de 2 livres en deux affûts quadruples et deux plate-formes triples de 533mm.

Classe Dido
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Claa_h10
Le HMS Dido

Comme nous l'avons vu plus haut les britanniques avaient de gros besoins en terme de croiseurs mais devaient faire face à de sérieuses contraintes financières ce qui les poussaient à adopter le format unitaire le plus petit possible.

Voilà pourquoi après les Town construits pour faire aux Mogami japonais, les britanniques reviennent à des navires plus petits (NdA même chose dans le domaine des destroyers où les Tribal sont l'exception par rapport au reste de la flotte de destroyers).

A cela s'ajoute la nécessité de défendre l'escadre en mer contre l'aviation car contrairement à ce qu'on écrit parfois les amiraux ne négligeait pas le fait aérien mais pouvait difficilement concevoir qu'une force navale sans forte présence de chasse pouvait difficilement survivre à des assauts décidés et répétés de l'aviation ennemie.

Seize navires vont être construits pour la Royal Navy. Tous devaient être armés de dix canons de 133mm en cinq tourelles doubles mais devant les difficultés d'approvisionement de cette tourelle ce ne sera pas le cas.

Les trois premiers navires (Dido group 1) à savoir les HMS Dido HMS Charybdis et HMS Argonaut ne disposeront à leur mise en service que de quatre tourelles doubles et seul le Dido recevra ultérieurement sa cinquième tourelle.

Les six navires suivants (Dido group 2) ont tous reçu leurs cinq tourelles doubles de 133mm à l'exception du Bonaventure qui ne reçut pas immédiatement sa cinquième tourelle.

Les deux navires formant le Dido group 3 étaient armés de huit canons de 114mm en quatre tourelles doubles, le canon de 4.5 pouces était plus efficace dans le tir antiaérien que le canon de 133mm.  

Enfin les cinq derniers navires formant la sous-classe Bellona étaient à nouveau armés de canons de 133mm mais le nombre avait été réduit à huit en quatre tourelles doubles, la DCA légère, les équipements de détection et de télécommunications améliorant les performances du navire dans le domaine de la Défense Aérienne à la Mer.

Le Dido à été en service de 1940 à 1947 (démoli en 1956), l'Euryalus de 1941 à 1954 (démoli en 1959, le Naïad de 1940 à son torpillage par le U-565 le 11 mars 1942, le Phoebe de 1940 à 1956 (démoli en 1956), le Sirius de 1942 à 1949 (démoli en 1956), le Bonaventure de 1940 à son torpillage par le sous-marin italien Ambra le 30 mars 1941, l'Hermione de 1941 à son torpillage par le U-205 le 16 juin 1942, le Charybdis de 1941 à son torpillage par des torpilleurs allemands au large de la Bretagne dans la nuit du 22 au 23 octobre 1943, le Cleopatra en service de 1941 à 1956 (démoli en 1958), le Scylla de 1942 à 1945 (démoli à la fin des années 1940), l'Argonaut en service de 1942 à 1946 (démoli en 1955).

Le Bellona est en service de 1943 à 1948 (loué à la marine néo-zélandaise de 1948 à 1956 et démoli en 1959), le Diadem est en service de 1944 à 1950 (vendu à la marine pakistanaise rebaptisé Babur utilisé de 1957 à 1975 puis comme navire-école jusqu'en 1985 date de son désarmement et de sa démolition), le Royalist en service de 1943 à 1946 (loué à la marine néo-zélandaise de 1956 à 1966, désarmé puis démoli),

le Black Prince est en service de 1943 à 1947 (loué à la marine néo-zélandaise de 1948 à 1962 désarmé et démoli) et le Spartan est en service de août 1943 à sa destruction au large d'Anzio par une bombe planante allemande le 29 janvier 1944.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Classe25

C'était des navires de 6900 à 7600 tonnes à pleine charge, mesurant 156m de long pour 15.39m de large et 4.3m de tirant d'eau, une puissance propulsive de 62000ch, une vitesse maximale de 32.25 nœuds, un équipage de 480 à 530 hommes avec pour armement huit à dix canons de 133mm en tourelles doubles, deux affûts quadruples de 12.7mm et deux affûts quadruples de deux livres ou douze canons de 20mm et trois affûts quadruples de deux livres et deux affûts triples lance-torpilles de 533mm.

A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyVen 10 Mai 2024, 23:10



Genèse de la classe Swiftsure

NdA Cette classe est initialement connue sous le nom de classe Minotaur mais comme le HMS Minotaur à été transféré avant mise en service à la marine canadienne le nom de classe Swiftsure est également adapté.

Une évolution des Crown Colony
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Classe26

Autorisés en 1941 les nouveaux croiseurs légers de la Royal Navy vont connaître une gestation pour le moins erratique et mouvementée. C'est ainsi que sur les douze navires prévus seulement trois seront achevés.

Un est annulé avant même la mise sur cale (Mars), deux autres seront annulés alors que les premiers éléments ont été mis sur cale (Hawke Bellerophon) alors que les trois derniers seront finalement construits selon des plans totalement différents pour former la classe Tiger ( Defence Blake Bellerophon).

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_ti10
Le HMS Tiger

Sur le plan technique, ils sont clairement issus du sous-type Fiji de la classe Crown Colony avec une coque légèrement plus large, un affût double de 4 pouces supplémentaire et un Combat Information Center (CIC) à la pointe de la technologie de l'époque.

Les chantiers constructeurs

Harland & Wolff
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Harlan12

Les chantiers navals Harland & Wolff situés à Belfast n'existent plus aujourd'hui, la compagnie actuelle Harland & Wolff Heavy Industries s'étant spécialisée dans la réparation navale, les conversions et la construction offshore.

Ce chantier naval est surtout connu pour ses constructions civiles, le chantier nord-irlandais étant le chantier attitré de la compagnie White Star Line. C'est donc à Belfast qu'ont vu le jour le célèbre trio Olympic/Titanic/Britannic.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_fo11
Le porte-avions HMS Formidable à été construit à Belfast

Des navires militaires ont également été construits comme le croiseur HMS Belfast ou encore les porte-avions Formidable Glory Warrior Magnificent Powerful.

Les chantiers navals Harland & Wolff sont créés en 1861 avec Edward James Harland et Gustav Wilhelm Wolff venu de Hambourg. Trois ans auparavant, Harland avait acheté un petit chantier naval sur Queen'sIsland. Wolff fût d'abord assistant de Harland avant de devenir son partenaire.

En 1912, la compagnie à acquis un chantier naval à Govan en  Ecosse en raison de l'instabilité croissante de l'Irlande. Si les paquebots sont construits à Belfast, les pétroliers et les cargos étaient produits en Ecosse. D'autres chantiers sont acquis ou créés à Bootle près de Liverpool, à North Woolwich à Londres et Southampton. Néanmoins au début des années soixante tous ces chantiers ferment, la compagnie se recentrant sur son berceau historique.

Durant le premier conflit mondial, Harland & Wolff construit des monitors, des croiseurs et même le croiseur de bataille léger HMS Glorious bientôt transformé en porte-avions. A la même époque, un nouveau chantier est créé sur la rive orientale de la Musgrave.

Comme beaucoup de chantiers navals, H&W se lança dans la construction aéronautique en créant une joint-venture avec la firme Short Brothers, une compagnie baptisée Short & Harland Ltd qui voit le jour en 1936.

La première commande était de 189 Handley-Page Hereford et durant le second conflit mondial, la compagnie produisit des Short Stirling.

A la même époque, le chantier naval construisit six porte-avions, deux croiseurs dont le HMS Belfast et 131 autres navires. 22000 navires sont également réparés et ce n'est pas terminé puisqu'elle va produit des chars et d'artillerie. Pas étonnant que 35000 salairés y travaillaient.

De 1939 à 1942, le chantier naval se concentra sur la réparation ce qui explique l'achèvement tardif de nombre de navires, le site étant bombardé en avril et en mai 1941 par la Luftwaffe. Les chantiers navals sont endommagés et l'usine aéronautique est détruite.

Dans les années cinquante, le déclassement des paquebots et l'ascension de l'aviation commerciale fût un coup dur pour le chantier nord-irlandais. Le dernier liner, le MV Arlanza est construit en 1960 et le dernier complété est le SS Canberra pour P&O en 1961.

En 1977, le chantier est nationalisé au sein de British Shipbuilders. En 1989, la compagnie est privatisée vendue à ses employés soutenus par le magnat norvégien de la construction navale Fred Olsen, la compagnie étant connue sous le nom de Harland & Wolff Holding Plc. Il ne reste plus que 3000 employés.

Les principaux navires qui sont alors construits sont des pétroliers et des navires travaillant dans l'industrie pétrolière et gazière. Le chantier naval se porte candidat pour la construction du Queen Mary 2 mais la Cunard préféra les Chantiers de l'Atlantique essentiellement parce que le gouvernement britannique avait refusé d'accorder sa garantie bancaire.

A la fin des années quatre-vingt, le chantier naval fût intégré dans le programme de porte-avions (Carrier Vessel Future CVF) qui donna naissance aux porte-avions HMS Queen Elizabeth et Prince of Wales. On envisagea même l'assemblage en Irlande du Nord mais suite à la concentration d'autres chantiers navals britanniques, H&W fût mis de côté.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Mv_anv10
Le MV Anvil Point

La compagnie délaissa la construction au profit de la recherche et de la mise au point de nouveaux navires. Elle travailla également sur des ponts et des éoliennes offshore. Le dernier grand programme de construction navale fût la construction de six cargos rouliers de classe Point destinés au Ministère de la Défense. Le MV Anvil Point est ainsi lancé en 2003.

En 2011, le chantier naval fût chargé de remotoriser le SS Nomadic, le transbordeur utilisé pour notamment le Titanic. Les travaux se sont achevés en 2012.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Harlan13
Samson et Goliath
.
Le chantier naval nord-irlandais est surtout connu pour ses deux grues géantes, Samson et Goliath assemblées respectivement en 1974 et 1969. La grue Goliath mise sous cocon en 2003 est remise en service en 2007. Cette grue est ainsi utilisée pour soulever les colis lourds des éoliennes offshores.

L'ancien chantier naval à connu sa dernière année bénéficiaire en 2015 et en 2016, les pertes se montèrent à six millions de livres britanniques. En 2018, la compagnie est mise en vente mais en août 2019 aucun candidat ne s'est présenté le processus est stoppé avant d'être relancé en octobre 2019.

Le chantier naval est toujours actif en 2024. Après une période où il se contenta de travaux de réparations navale et de production de modules pour les éoliennes, le chantier nord-irlandais renoua avec la construction navale avec d'abord une barge en attendant trois ravitailleurs rapides pour la Royal Navy.

Parmi les navires construits à Belfast et à Govan on trouve par exemple le navire amphibie HMS Fearless, le destroyer HMS Kent (classe County), des dragueurs de mines de classe Ton, des frégates de classe Bay, des porte-avions Magnificent Powerful Hercules (futur Vikrant), Eagle Centaur Warrior et Formidable, les croiseurs légers Black Prince et Penelope, des dragueurs de mines de classe Bangor et Algerine, des navires amphibis type LST, les célèbres paquebots Olympic Titanic et Britannic, le transbordeur Nomadic, des monitors, le croiseur de bataille HMS Glorious, des corvettes de classe Flower.

Vickers-Armstrong
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Vicker93


En 1927 la société Vickers fusionne avec Armstrong-Whitworth donnant naissance à la société Vickers-Armstrong Ltd.

Ce conglomérat dispose d'une division navale avec deux chantiers, un chantier implanté à Barrow-In-Furness en Cumbria sur la côté ouest et un autre chantier implanté à High Walker sur la rivière Tyne sur la côte est.

En 1955 la société Vickers-Armstrong puis en 1968 Vickers Ltd Shipbuilding. En 1977 le chantier naval est nationalisé intégrant la société British Shipbuilders. Le chantier est privatisé en 1986 et fermé à la fin des années quatre-vingt.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_ag11
Le HMS Agincourt

Outre le cuirassé HMS King George V on trouve d'autres cuirassés comme le HMS Victoria, le Yashima, le Katori, le Minas Geraes, le HMS Canada _futur Almirante Lattore_ , les HMS Agincourt Malaya et Nelson, le porte-avions Eagle pour ne citer que les plus connus. On trouve également des destroyers et des frégates.  

Swan Hunter
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Swan_h13
Swan Hunter Wallsend

La compagnie Swan Hunter voit le jour en 1880. En 1903 sa fusion avec Wigham Richardson donne naissance à la compagnie Swan Hunter and Wigham Richardson Ltd. En 1966 il fusionne avec Smiths Dock Company pour former la compagnie Associated Shipbuiders qui devint plus tard Swan Hunter Group.

Plusieurs chantiers navals sont acquis mais cela n'empêche pas la compagnie d'être nationalisée en 1977 et d'intégrer British Shipbuiders.

La compagnie est privatisée en 1987 mais en 2006, le chantier naval ferme suite à ses échecs dans le cadre du programme Bay. Tous les équipements (grues, docks flottants, machines) ont été vendus au chantiers navals indiens Bharati en 2007. Désormais la compagnie Swan Hunter se concentre sur la conception de navires, les effectifs tombant à tout juste 40 personnes.

Durant sa longue histoire, la compagnie à possédé trois principaux sites de construction navale :

-Neptune Yard à Walker-on-Tyne (1860-1988)

-Wallsend West Yard à Wallsend (1842-2006)

-Naval Yard, High Waler (1912-années 80)

Ces trois chantiers se trouvaient sur la rive nord de la rivière Tyne.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_ar47
Le HMS Ark Royal (91) et ci-dessous le HMS Glasgow (D-88)
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_gl33

Parmi les navires construit par ces chantiers on trouve notamment cinq porte-avions (Albion, Ark Royal, Illustrious, Vengeance,Vindex), le cuirassé HMS Anson, les porte-aéronefs Illustrious et Ark Royal mais aussi les croiseurs légers Edinburgh Gambia Mauritius, de nombreux destroyers dont le HMS Bristol et quatre type 42 (Newcastle Glasgow Exeter York), des frégates (deux type 14, trois type 22 mais aussi quatre type 23) sans oublier des navires de soutien et des navires marchands.

A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyDim 12 Mai 2024, 14:42



HISTORIQUE

HMS Minotaur/HMCS Ontario
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hmcs_o10

Présentation

-Le HMS Minotaur (C-53) est mis sur cale aux chantiers navals Harland & Wolff de Belfast le 20 novembre 1941 et lancé le 29 juillet 1943. En juillet 1944, il est transféré à la marine canadienne et rebaptisé HMCS Ontario. Il est commissioned le 25 mai 1945.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Minota10

Le minotaur est une créature mythologique de la Grèce antique, un corps d'homme et une tête de taureau ou un être mi-homme mi-taureau. Né des amours des Pasiphae (épouse du roi Minos) et d'un taureau blanc envoyé par Poseidon.

Il est enfermé dans un labyrinthe construit par Dédale. Le roi Egée devra envoyer sept garçons et sept filles tous les neufs ans. Son fils Thésée aidé par Ariane et son fameux fil tuera le monstre.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_mi12
Croiseur cuirassé Minotaur

Cela aurait été le sixième navire britannique à porter ce nom après un navire de ligne de soixante-quatorze (1793-1810), un navirre de ligne de 74 canons (1816-1869 rebaptisé Hermes en 1866), un cuirassé à coque en fer (1863-1922), un croiseur cuirassé (1906-1929) et un croiseur de classe Arethusa finalement modifié et rebaptisé HMS Newcastle (classe Town).

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Ontari10
Drapeau de l'Ontario

L'Ontario est la province du Canada la plus peuplée avec 38.3% de la population canadienne (13448 494 habitants en 2016 dont la quasiment la moitié dans la Métropole de Toronto) et plus grande province après le Québec.

Elle abrite la capitale politique du Canada (Ottawa) et la plus grande ville canadienne Toronto qui est aussi la capitale provinciale.

A l'ouest se trouve le Manitoba, au nord les baies d'Hudson et de James, à l'est et au nord-est le Québec et au sud les Etats-Unis.

Son nom vient d'un mot huron qui signifie «grand lac» ou «belle eau scintillante».

C'est le premier navire de la marine canadienne à porter ce nom mais par le passé il y  eut plusieurs navires britanniques comme un schooner de 1755 (capturé en 1756), un brick-sloop coulé durant la guerre d'indépendance américaine, un navire de 6ème rang de 1780 et un brick-sloop de classe Cruizer (1813-1832).

Après le croiseur léger il y à un centre d'entrainement pour cadets de la RCN ouvert en 1977 et ce nom aurait été porté par un SNA de classe Canada mais Ottawa abandonna en 1989 son projet d'acquérir des sous-marins de type Rubis.

Carrière opérationnelle
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_mi11

Une fois en service, le croiseur léger s'entrainer dans l'estuaire de la Clyde et en Mer du Nord avant d'appareiller pour rejoindre dans le Pacifique le 4th Cruiser Squadron (4th CS) mais il arrive trop tard pour participer au combat du second conflit mondial. Il assure le «service après vente» à Hong-Kong, Manille et au Japon. Il arrive à Esquimalt (Colombie Britannique) le 27 novembre 1945.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hmcs_o11
Le HMCS Ontario (32) en 1945

En octobre 1948 il appareille  en compagnie des destroyers HMCS Cayuga Athabaskan Crescent et de la frégate Antigonish. C'est le plus gros déploiement de la RCN depuis la seconde guerre mondiale.

En janvier 1949 il participe à une nouvelle croisière d'entrainement en compagnie du porte-avions HMCS Magnificent, des destroyers Haïda et Athabaskan ainsi que de la frégate Antigonish. Ces navires formaient à cette occasion la Canadian Task Force 215. Cette croisière voit des manœuvres communes dans les Caraïbes avec la marine britannique et la marine américaine.

En février 1951 le croiseur léger se rend en Australie pour un exercice commun avec la Royal Australian Navy. Le HMCS Ontario est de retour au Canada en juin.

En octobre 1951 il se rend sur la côte est. Il embarque la princesse Elisabeth (future Elisabeth II) et son époux, le prince Philip pour une croisière en direction du détroit de Cabot à Terre Neuve. Il rentre à Esquimalt en décembre.

De septembre à décembre 1952 il est en Amérique du Sud. Suite à une collision avec le paquebot S.S Arauco à Buenos Aires, il est endommagé. Arrivé à Rio de Janeiro, il est inspecté et on remarque que les hélices tribord étaient endommagés. Si l'hélice extérieure est retirée, l'hélice intérieure est simplement réparée. Le navire va rentrer au Canada à vitesse réduite.

Le 15 juin 1953 il participe à la revue navale de Spitehead organisée pour célébrer le couronnement de la reine Elisabeth II.

De janvier à avril 1954 le HMCS Ontario est déployé dans le Pacifique pour une série d'exercices, le navire faisant des escales en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Tonga. Il remet ça en 1955 et d'avril à septembre 1955 il effectue une croisière de quatre mois en Europe.

De juin à août 1956 le croiseur est absent d'Esquimalt pour une croisière au large de l'Amérique, le point le plus méridional étant l'Equateur. Il rentre à Esquimalt le 10 août 1956.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hmcs_o12
Le HMCS Ontario (32) en 1958

Le HMCS Ontario (C-53) est désarmé le 15 octobre 1958. Vendu à la démolition, il est partiellement démantelé sur la côte ouest du Canada avant que les travaux ne soient achevés en 1960/61 à Osaka.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyDim 12 Mai 2024, 14:55



HMS Swiftsure
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_sw11
Le HMS Swiftsure. J'en connais un qui aurait bien besoin d'un passage au bassin

Présentation

-Le HMS Swiftsure (08) est mis sur cale aux chantiers navals Vickers-Armstrong sis à Newcastle-Upon-Tyne le 22 septembre 1941 lancé le 4 février 1943 et commissioned le 22 juin 1944.

C'est le neuvième navire à porter ce nom (de l'anglais élisabéthain swift pursuer «poursuivant rapide») succédant à un gallion de 1573 (reconstruit en 1592 rebaptisé Speedwell en 1607 reconstruit perdu par échouage en 1624), un navire de ligne de 42 canons de 1621 capturé par les néerlandais le 1er juin 1666, un navire de ligne de 3ème classe de 70 canons (réduit à 66 canons en 1685 reconstruit à plusieurs reprises rebaptisé HMS Revenge en 1706 et vendu en 1787), un navire de ligne de 3ème classe de 70 canons (désarmé en 1763 et vendu en 1773), un navire de ligne de 3ème classe de 1787 capturé par les français le 24 juin 1801, repris par la RN à Trafalgar le 21 octobre 1805 rebaptisé HMS Irresistible et démoli en janvier 1816.

Le sixième Swiftsure mis en service en 1804 combat à Trafalgar en même temps que le précédent ! Il devient ponton de ravitailement en 1819 avant d'être démoli en 1845, le septième est un cuirassé de classe Swiftsure en service de 1872 à 1901 (démoli en 1908),le huitième est un cuirassé initialement commandé par le Chili (Constitucion) revendu à la RN le 3 décembre 1903, mis en service le 21 juin 1904, désarmé en avril 1917 et démoli en 1920.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_sw12
Le HMS Swiftsure (S-126)

Depuis un dixième navire porte ce nom, un sous-marin nucléaire d'attaque de classe Swiftsure le S-126 en service de 1973 à 192. Il est actuellement en phase de déconstruction qui doit s'achever en 2026.

Carrière opérationnelle
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_sw13
Le HMS Swiftsure toujours en aussi bon état

A sa mise en service le navire est brièvement affecté à la Home Fleet puis à l'Eastern Fleet déployée dans l'Océan Indien. En novembre 1944 il intègre la nouvellement formée British Pacific Fleet (BPF).

Il participe à la Campagne d'Okinawa (mars-mai 1945) puis couvre les porte-avions britanniques qui mènent un raid sur Truk. Intégrant le TG 111.2, il bombarde le Japon métropolitain aux côtés d'autres navires britanniques et d'autres navires américains.

Le 30 août 1945 à Hong-Kong il accueille la cérémonie de réddition des troupes japonaises occupant la colonie anglaise.

En 1946 il est navire-amiral du 4th Cruiser Squadron puis en 1951 navire-amiral du 2nd Cruiser Squadron.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_sw14
Le HMS Swiftsure en meilleur état

En 1953 il participe à la revue navale de Spitehead. Le 29 septembre1953 il est endommagé suite à une collision avec le destroyer HMS Diamond (D-35). Il est mis en position de complément jusqu'en février 1957 quand de lourds travaux sont menés pour le moderniser en suivant le modèle de la classe Tiger.

Alors que ces travaux sont en cours, décision est prise de tout arrêter en août 1959 et d'envoyer le navire à la casse.

L'explication est bassement, bêtement financière, les contraintes budgétaires et l'envolée des coûts rendant impossible la remise en service du navire et celle du HMS Belfast.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_sw15
Les Minotaur ne manquent pas d'élégance

Il y eut bien des projets de transformation en croiseurs lance-missiles ou de croiseur porte-hélicoptères mais aucun n'aboutit. Il est démoli en 1962.  

A SUIVRE

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMar 14 Mai 2024, 11:44



HMS Superb (25)
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_su13

Présentation

-Le HMS Superb (25) est mis sur cale aux chantiers navals Swan Hunter & Wigham Richardson sis à Wallsend (Tyne & Wear) le 23 juin 1942 lancé le 31 août 1943 et commissioned le 16 novembre 1945.

C'est le huitième navire à porter ce nom succédant à un navire de ligne français de 56 canons Le Superbe de 1708 capturé deux ans plus tard et utilisé jusqu'à sa démolition en 1733, un navire de ligne de 4ème classe de 60 canons (1738-1757), un navire de ligne de 74 canons de 3ème classe en service de 1760 à son naufrage dans l'Océan Indien le 20 juin 1783, un navire de ligne de 74 canons (3ème classe) démoli en 1826, un navire de ligne de 80 canons en service de 1842 à 1858 (démoli en 1869), un cuirassé à coque en fer initialement commandé par la Turquie en service de 1880 à 1906 et enfin un cuirassé type dreadnought de classe Bellerophon en service du 29 mai 1909 au 26 mars 1920 (démoli en 1922).

Depuis un neuvième navire à porté ce nom en l'occurence un sous-marin nucléaire d'attaque de classe Swiftsure en service du 13 novembre 1976 au 26 septembre 2008.

Carrière opérationnelle
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_su14

En 1946 le croiseur léger est impliqué dans l'un des épisodes de l'Incident du Détroit de Corfou, incident opposant la Grande-Bretagne à l'Albanie communiste d'Enver Hodja. Le 15 mai alors qu'il naviguait dans le détroit avec le croiseur léger HMS Orion il est prise pour cible par les batteries côtières albanaises.

Il n'est pas touché et aura plus de chance que les destroyers HMS Saumarez et Volage touché le 22 octobre par des mines au point que le premier ne sera pas réparé. Plus grave on compte 44 morts.

Cela se termine le 13 novembre 1946 par une opération de déminage où la RN pénètre dans les eaux territoriales albanaises suscitant la protestation de Tirana. Ce cas sera tranché par la Cour Internationale de Justice mais l'Albanie ne paiera qu'après la chute du communiste, Londres et Tirana n'ayant d'ailleurs aucune relation diplomatique de 1946 à 1991.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_su15

Mis à part cet événement, la carrière du Superb est dénuée d'événements saillants. Tout juste peut-on citer la revue navale de 1953 et une refonte en 1955/56. Désarmé en décembre 1957, il est vendu à la démolition arrivant à Dalmuir le 8 août 1960 pour être demantelé.

Hawke et Bellerophon

-Le Hawke (27) est mis sur cale à l'Arsenal Royal de Portsmouth le 1er juillet 1943. La construction est annulée en mars 1946 et les éléments sont démolis sur cale signe que la construction n'avait pas  beaucoup progressé.

-Le Bellerophon (50) est mis sur cale aux chantiers navals Vickers-Armstrong en août 1944. La construction est annulée en mars 1946 et les éléments sont démolis sur cale signe que la construction n'avait pas  beaucoup plus progressé que celle du Hawke.

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMar 14 Mai 2024, 12:32



CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Swifts10

Déplacement : standard 8800 tons (7983 tonnes) (Superb 8885 tons/8060 tonnes) pleine charge 11130 tons (10096 tonnes) (Superb 11560 tons/10487 tonnes)

Dimensions : longueur hors tout 169.3m largeur 19m tirant d'eau 5.26m

Propulsion : quatre turbines à engrenages Parson alimentées en vapeur par quatre chaudières Amirauté dévellopant 72500ch et entrainant quatre hélices

Performances : vitesse maximale 31.5 nœuds distance franchissable  2000 miles nautiques à 30 nœuds 8000 miles nautiques à 16 noeuds

Protection : ceinture 83-89mm ponts 51mm tourelles 25-51mm bulkheads 38-51mm

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Type_214
Radar type 274

Electronique : un radar type 274 et un radar type 275

Armement :
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Hms_sw16
Vue de l'arrière du HMS Swiftsure. On voit bien la tourelle arrière de 152mm ("X") et l'affût double de 4 pouces ainsi qu'une partie de l'artillerie légère  

Armement initial
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Bl_6_i13
Schéma de la tourelle triple de 152mm pardon de 6 pouces

-Neuf canons de 152mm (6 pouces) Mark XXIII en trois tourelles triples XXIII (deux avant et une  arrière en position «A» «B» et «Y»)

Le canon BL Mark XXIII est un canon de 50 calibres (longueur du tube : 7.6m) qui tire des obus de 50.8kg à une distance maximale comprise entre 4570m (+2.3°) à 23300m (+45°) à raison de 6 à 8 coups par minute. La durée de vie d'un tube est de 1100 coups.

La tourelle triple Mark XXIII pèse 163 et permet aux canons Mark XXIII de pointer en site de -5° à +45° à raison de 10° par seconde et en azimut sur 150° de chaque côté à raison de 5 à 7° par seconde. La dotation en munitions est de 200 coups par canon soit un total de 2400 projectiles.

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Qf_4_i11
Affûts doubles de 102mm
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Qf_4_i12

-Dix canons de 102mm QF Mk XVI HA en cinq affûts doubles HA Mark XIX (quatre installés latéralement derrière la cheminée n°2 et un cinquième affût au dessus de la tourelle «Y»).

Le canon QF Mark XVI est un canon de 45 calibres (longueur du tube : 4.590m)  tire des obus explosifs de 28kg et des obus semi-perforants de 30kg à une distance maximale (obus explosifs) de 18150m avec un plafond pour le tir antiaérien de 11890m à raison de 15 à 20 coups par minute.

L'affût HA Mk XIX pèse 16.8 tonnes et permet aux canons de pointer en site de -10° à +80°  et en azimut sur 340°. La dotation en munitions est de 200 coups par canon soit un total variant de 1600 à 2400 projectiles.  

De haut en bas : un affût quadruples de 2 livres en usine, un affût quadruple de 40mm Bofors et un canon de 20mm Oerlikon
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Qf_2_p10
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) 40mm_b10
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Oerlik18

-Quatre affûts quadruples de 2 livres, Six canons de 40mm Bofors en affûts simples et un nombre variable de canons de 20mm Oerlikon (Cf partie suivante)

-Deux affûts triples lance-torpilles de 533mm  

Modifications ultérieures

Le HMS Swiftsure est achevé avec quarante-deux canons de 20mm Oerlikon en seize affûts doubles et six affûts simples mais dès l'été 1945 les affûts simples et huit des affûts doubles sont remplacés par treize canons de 40mm Bofors.

Le HMCS Ontario (ex-Minotaur) est achevé avec la même DCA légère que le Swiftsure mais à la fin du second conflit mondial il disposait de six canons de 40mm et six canons de 20mm, tous en affûts simples.

Le HMS Superb est achevé avec huit canons de 40mm Bofors Mk III, deux affûts simples de deux livres, quatre affûts doubles de 20mm et quatre canons de 20mm en affûts simples.

Après sa collision avec le destroyer Diamond, le HMS Swiftsure aurait du être reconstruit et remis en service avec un armement différente avec un armement composé de trois tourelles triples de 152mm, deux affûts doubles de 4 Inch et deux affûts doubles de 40mm. Ce projet n'à pas aboutit tout comme l'embarquement de canons de 76mm en affûts doubles.

Aviation : aucune

Equipage : 687 officiers et marins


FIN



_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
ironclaude
Aspirant
Aspirant



Masculin
Nombre de messages : 1428
Age : 75
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMar 14 Mai 2024, 16:45

clausewitz a écrit:
[justify]
...
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Oerlik18
...


Y en a un qui bosse et quatre qui regardent... à l'époque, déjà... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMar 14 Mai 2024, 17:10

ironclaude a écrit:
clausewitz a écrit:
[justify]
...
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Oerlik18
...


Y en a un qui bosse et quatre qui regardent... à l'époque, déjà... Mr.Red

On dirait la DDE lol! Mr. Green Mr.Red

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
LE BRETON


Masculin
Nombre de messages : 7371
Age : 53
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMar 14 Mai 2024, 18:57

J'ai un petit problème avec le Hawke et Bellerophon

Pour moi la classe Minotaur/Swiftsure comporte trois navires


Swiftsure 1941 War Programme
Minotaur 1941 War Programme
Superb 1941 War Programme


Les autres sont des Tiger

Par ailleurs le Hawke était à un stade de construction plus avancé que tu penses puisque sa propulsion et son artillerie principale avait été construite.

Le Bellerophon a été lancé le 25 octobre 1945 et achevé en 1959 sous le nom de Tiger.

Si tu as l'occasion je te conseille ce livre building for Victory de George Moore qui retrace le programme de construction de la RN entre 1939-1945
study

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21024
Age : 80
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMar 14 Mai 2024, 19:13

Selon mes sources les trois Tiger étaient des Minotaur dont la construction a été arrétée bien avancée puisque le Lion est l'ex Defence lancé le 2 sptembre 1944; le Tiger ex Bellerophon lancé le 25 octobre 1945 et le Blake a été lancé le 20 décembre 1945; en outre j'ai une photo du Defence en 1950 très avancé avant sa reconstruction qui deviendra le Lion.
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Defenc10
Le Defence en 1950 qui deviendra le Lion


Dernière édition par NIALA le Mar 14 Mai 2024, 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMar 14 Mai 2024, 19:15

LE BRETON a écrit:
J'ai un petit problème avec le Hawke et Bellerophon

Pour moi la classe Minotaur/Swiftsure comporte trois navires


Swiftsure   1941   War Programme
Minotaur    1941   War Programme
Superb      1941   War Programme


Les autres sont des Tiger

Par ailleurs le Hawke était à un stade de construction plus avancé que tu penses puisque sa propulsion et son artillerie principale avait été construite.

Le Bellerophon a été lancé le 25 octobre 1945 et achevé en 1959 sous le nom de Tiger.

Si tu as l'occasion je te conseille ce livre building for Victory de George Moore qui retrace le programme de construction de la RN entre 1939-1945
study

Merci de ces précisions.

Merci pour le conseil lecture. Je vais peut être l'acheter car en cherchant des infos sur les Minotaur j'ai vu qu'il y avait pas mal de projets de croiseurs n'ayant pas aboutit. Cela pourrait faire l'objet d'un troisième "Des limbes...." après les cuirassés et les porte-avions.

Pour le Bellerophon que je cite es-ce que cela pourrait être un navire différent ?

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMar 14 Mai 2024, 19:17

NIALA a écrit:
Selon mes sources les trois Tiger étaient des Minotaur dont la construction a été arrétée bien avancée puisque le Lion est l'ex Defence lancé le 2 sptembre 1944; le Tiger ex Bellerophon lancé le 25 octobre 1945 et le Blake a été lancé le 20 décembre 1945; en outre j'ai une photo du Defense en 1950 très avancé avant sa reconstruction qui deviendra le Lion.
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Defenc10
Le Defence en 1950 qui deviendra le Lion

En un mot quel bordel Mr. Green Mr.Red

_________________
"Nul officier de marine n'abdique l'honneur d'être une cible (François Athanase Charette de la Contrie alias "Le roi de la Vendée")
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA


Masculin
Nombre de messages : 21024
Age : 80
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMer 15 Mai 2024, 07:52

Pas tant que cela, la difficulté et qu'ils ont changé plusieurs fois de nom; les coques et machines des Minotaur ont été conservées il me semble, et les superstructures ont été complétement reconstruites et un nouvel armement installé.
Revenir en haut Aller en bas
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
LE BRETON


Masculin
Nombre de messages : 7371
Age : 53
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMer 15 Mai 2024, 21:15

Le programme de construction des croiseurs type Fiji est le suivant :

Programme 1937

Fiji commandé 20.12.1937 chantier John Brown
Kenya commandé 20.12.1937 chantier Stephen
Mauritius commandé 20.12.1937 chantier Swan Hunter
Nigeria commandé 20.12.1937 chantier Vickers (Tyne)
Trinitad commandé 01.12.1937 Devonport

Programme 1938

Ceylon commandé 01.03.1939 Stephen
Gambia commandé 01.03.1939 Swan Hunter
Jamaica commandé 01.03.1939 Vickers (Barrow)
Uganda commandé 01.03.1939 Vickers (Tyne)


Programme 1939

non baptisé commandé 01.08.1939 Portsmouth (annulé 28.09.1939)
non baptisé commandé 01.08.1939 Devonport (annulé 28.09.1939)


Programme 1939 (War)

Bermuda commandé 04.09.1939 John Brown
Newfoundland commandé 04.09.1939 Swan Hunter


Programme 1941

Swiftsure commandé 19.05.1941 Vickers (Tyne)
Bellerophon commandé 19.05.1941 John Brown
Minotaur commandé 27.05.1941 Harland & Wolff


Programme 1941 Sup ((désigné Modified Fiji type))


Defence commandé 18.12.1941 Scotts
Superb commandé 18.12.1941 Swan Hunter
Tiger commandé 18.12.1941 Vickers (Tyne)


Programme 1942 (désigné comme Improved Fiji Type)

non baptisé commandé 07.04.1942 Stephens (annulé 10.08.1942)
Blake commandé 13.05.1942
non baptisé non commandé Fairfield (annulé 10.08.1942)
non baptisé non commandé Hawthorn Leslie (annulé 10.08.1942)
non baptisé non commandé Vickers (barrow) (annulé 10.08.1942)
non baptisé non commandé Cammell Laird (annulé 10.08.1942)
Hawke commandé 14.10.1942 Portsmouth annulé 15.10.1945)


informations extrait du livre building for victory study

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz


Masculin
Nombre de messages : 12833
Age : 40
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) EmptyMer 15 Mai 2024, 23:20

Merci pour ces précisions.
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Contenu sponsorisé





RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty
MessageSujet: Re: RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)   RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
RN CROISEURS CLASSE SWIFTSURE (MINOTAUR)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOUS MARINS NUCLEAIRE D'ATTAQUE CLASSE SWIFTSURE
» USN CROISEURS LEGERS CLASSE CLEVELAND
» USN CROISEURS LOURDS CLASSE PORTLAND
» USN CROISEURS LEGERS CLASSE BROOKLYN
» USN CROISEURS LOURDS CLASSE NEW ORLEANS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1922-1950-
Sauter vers: