AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-39%
Le deal à ne pas rater :
Nike Vista Lite SE – chaussure pour femme
73 € 120 €
Voir le deal

 

 CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyMar 16 Fév 2021, 16:16

Le USS Cowpens (CG-63)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_co53
Le USS Cowpens (CG-63) en compagnie du USNS Bridge (T-AOE-10) dans le Pacifique le 29 août 2009

Présentation
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_co54
11 mars 1989 : lancement du PCU Cowpens (CG-63)

Commandé le 8 janvier 1986 aux chantiers navals Bath Iron Works (BIW), le Cowpens à reçu comme devise «Victoria Libertatis Vindex».

-Le USS Cowpens (CG-63) est mis sur cale aux chantiers navals Bath Iron Works (BIW) de Bath (Maine) le 22 décembre  1987 lancé le 11 mars 1989 et commissioned le 9 mars 1991. Il est actuellement stationné à San Diego.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Batail35
Monument de la bataille de Cowpens

Il célèbre la mémoire de la Bataille de Cowpens (17 janvier 1781), une bataille de la guerre d'indépendance américaine dans le comté de Cherokee près de Cowpens (Caroline du Sud), une bataille décisive pour la conquête de cet état, bataille remportée par les insurgents.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_co55
Le USS Cowpens (CVL-25)

Le CG-63 succède à un porte-avions léger de classe Independence le CVL-25. Il est mis sur cale aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation de Camden (New-Jersey) comme croiseur sous le nom de USS Huntington (CL-77) le 17 novembre 1941.

Reclassé CV-25 en mars 1942, il est lancé le 17 janvier 1943, commissioned le 28 mai 1943 et reclassé CVL-25 le 15 juillet 1943. Survivant au second conflit mondial,  il est désarmé le 13 janvier 1947, reclassé AVT-1 (transport d'avions) le 15 mai 1959, rayé le 1er novembre 1959 et vendu à la démolition en 1960.  

Carrière opérationnelle
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_co56
Le USS Cowpens (CG-63) à Pusan (Corée du Sud) en octobre 1994

Le 22 juin 1992 il quitte San Diego pour Pearl Harbor afin de participer à l'exercice RIMPAC 92, faisant escale dans la base navale hawaïenne du 3 au 6 juillet. Il rentre en Californie le 23 juillet 1992 et entame la préparation de son premier déploiement opérationnel.

Du 3 novembre 1992 au 3 mai 1993 il effectue un déploiement en Extrême-Orient sous l'autorité de la 7ème flotte. Il est pour cela intégré au groupe de combat organisé autour du USS Kitty Hawk (CV-63).

Le 17 janvier 1993 au cours de ce déploiement qui s'est donc étendu dans l'Océan Indien et le Golfe Persique, il lance dix missiles de croisière Tomahawk sur des installations suspectées d'abriter le programme nucléaire irakien.

Il effectue également des escales à Yokosuka, à Hong Kong, à Singapour, à Colombo, à Fujairah (EAU), à Bahrein, à Dubai, à Abu Dhabi, à Phuket et à Pearl Harbor.

De juin à décembre 1994 il effectue un nouveau déploiement outre-mer. Il appareille le 24, faisant successivement escale à Sasebo, à Kagoshima, à Pohang, à Hong-Kong, à Pusan, à Chinhae,à Yokosuka, à Guam, à Pearl Harbor. Il participe également aux exercices ANNUALEX 06G, KEEN EDGE et TANDEM THRUST. Il rentre à San Diego le 22 décembre 1994.

De mars à juin 1995 il est immobilisé pour un petit carénage, reprenant ensuite une activité opérationnelle normale. Au printemps 1996 il participe à une partie des exercices des manœuvres RIMPAC.

D'octobre 1996 à avril 1997 il effectue un nouveau déploiement outre-mer. Il appareille le 11 octobre au sein du groupe de combat du Kitty Hawk et ce direction le Moyen-Orient. Il fait escale à Hong-Kong, à Singapour avant de pénétrer dans le Golfe Persique le 29 novembre.

Il fait ensuite escale à Bahrein, opérant en mission de surveillance dans le Golfe Persique. Il est ensuite en escale à Dubai avant de participer à l'exercice INSPIRED ALERT au large du Pakistan. Il est ensuite à Perth, Sydney et Pearl Harbor rentrant en Californie le 11 avril 1997.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_co57
Le USS Cowpens (CG-63) dans le Golfe Persique le 22 septembre 1998

En 1998 il effectue un déploiement de six mois dans le Pacifique occidental, l'Océan Indien et le Golfe Persique.

De mars à décembre 1999 il est immobilisé pour un grand carénage à San Diego. Il effectue ses essais à la mer à la fin du mois de novembre et termine donc l'avant-dernière année du 20ème siècle en remise en condition opérationnelle.

Le 2 juin 2000, il quitte San Diego pour rallier sa nouvelle base de Yokosuka. Il fait escale à Pearl Harbor du 14 au 19 juin, arrivant à destination le 29 juin 2000. Il remplace le USS Mobile Bay (CG-53). Depuis sa base japonaise, il couvrait le Kitty Hawk, participant avec lui à des patrouilles «saisonnières» dans le Pacifique.

En août 2000 un technicien Aegis, le FC3 Stewart McConnell fait une chute mortelle du mât lors d'une maintenance. Dix ans plus tard en juin 2010 quand un ouvrier se tue lors d'une période de maintenance au bassin.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_co58
Le USS Cowpens (CG-63) en 2001

En 2001 il participe à la revue navale organisée par la marine indienne à Mumbai. Suite aux attentats du 11 septembre, il participe notamment à l'opération ENDURING FREEDOM.

Le 20 janvier 2003 il appareille au sein du Kitty Hawk Battle Groupe pour participer à OPERATION IRAQI FREEDOM, la deuxième guerre du Golfe dont les conséquences se font encore encore sentir presque vingt ans après le déclenchement de ce conflit insensé.

Le 20 mars le croiseur lance-missiles lance onze missiles Tomahawk depuis le Golfe Persique (il en lancera trente-neuf durant ce déploiement). Il rentre au Japon le 6 mai après avoir également participé à l'opération ENDURING FREEDOM ainsi qu'à des missions de contrôle océanique.

En octobre 2004 il participe à l'exercice MALABAR 04 ou plus précisément à sa deuxième phase. En février et mars 2005 il participe à l'exercice FOAL EAGLE 2005. En juin 2006 il participe à l'exercice VALIANT SHIELD 2006, un exercice qui mobilise 20000 hommes et surtout trois porte-avions et leur escorte (Kitty Hawk Ronald Reagan et Abraham Lincoln). En mars 2007 il participe avec le groupe amphibie du USS Essex (LHD-2) à l'exercice FOAL EAGLE 2007.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_co59
Le USS Cowpens (CG-63) le 3 août 2006

Toujours en 2007 il participe à TALISMAN SABER 047 et VALIANT SHIELD 07, le premier au large de l'Australie et le second au large de Guam. Il participe également à l'exercice KEEN SWORD 2007.

Il va ensuite intégré l'Essex Expeditionary Strike Group pour un déploiement exécuté du 14 janvier au 24 juin 2008 avec à bord du porte-hélicoptères amphibie le HMM-265 et avec pour compagnie le USS Juneau (LPD-10), le USS Harpers Ferry (LSD-49) mais aussi le destroyer USS Mustin (DDG-89) et donc le croiseur USS Cowpens (CG-63) en vertu d'une nouvelle organisation, les Amphibious Squadron étant progressivement devenus les Expeditionary Strike Group (ESG).

Durant ce déploiement le Myanmar est frappé par le cyclone Nargis. Les américains déclenchent l'opération CARING RESPONSE, le groupe de l'Essex se tenant près à débarquer son aide humanitaire après accord de la junte militaire birmane.

L'ESG-Essex attend dans le golfe du Bengale du 13 mai au 5 juin mais comme les généraux birmans refusèrent l'aide (sauf si ils pouvaient la distribuer eux mêmes) le groupe organisé de l'Essex reprend au début du mois de juin les opérations prévues notamment l'exercice COBRA GOLD.

En 2008 le Kitty Hawk dernier porte-avions conventionnel en service est désarmé et remplacé par le USS George Washington (CVN-73), le Cowpens assurant sa protection avec l'aide de son système Aegis. En octobre 2008 il participe à une revue navale organisée par la marine sud-coréenne à Busan.

En juillet 2009 il participe à l'exercice TALISMAN SABER 09, le traditionnel exercice américano-australien.

Le 13 janvier 2010 le capitaine Holly Graf est relevée de ses fonctions pour cruauté et mauvais traitements. La même année le quartier-maitre de 3ème classe Christopher John Perino décède des suites d'une chute depuis un aileron de passerelle du croiseur sans que l'on sache si il s'agit d'un accident ou d'un suicide..

Il aide le Japon pour faire face aux conséquences du tremblement de terre et du tsunami de mars 2011 (Opération Tomodachi), rentrant à Yokosuka le 6 avril 2011. En février 2012 le commandant, le capitaine Robert Marin est relevé de ses fonctions pour conduite inappropriée. En novembre il participe à l'exercice VALIANT SHIELD.

Il fût un temps question de le désarmer le 31 mars 2013 mais finalement il est maintenu en service probablement parce qu'en raison de la montée en puissance de la marine chinoise, l'US Navy ne peut se permettre de désarmer un navire type Aegis qui est pour le moment (?) sans équivalent dans la marine de  l'Empire du milieu.

En février 2013 l'Antietam remplace le Cowpens à Yokosuka selon le principe de hull swap, le Cowpens arrivant dans sa nouvelle base en avril 2013. En juin il participe à l'exercice amphibie DAWN BLITZ.

Le 17 septembre 2013 il quitte San Diego pour un déploiement en autonome outre-mer. Il arrive à Pearl Harbor le 25 septembre pour une escale de routine. Il effectue une évacuation sanitaire au profit de deux marins d'un navire chypriote victime de brûlures aux mains. Il participe ensuite à un exercice bilatéral avec la marine sud-coréenne.

Il fait escale à Singapour du 26 au 30 octobre, à Hong Kong du 8 au 11 novembre avant de rallier le Golfe de Leyte pour assister les Philippines victime du super-typhon Haiyan (Yolanda), c'est l'opération Damayan. Il fait ensuite escale à Guam puis à Subic Bay, de nouveau à Singapour, à Sasebo, à Manille avant de rentrer à San Diego le 17 avril 2014.

Le 5 décembre 2013 le CG-63 est impliqué dans un incident avec les escorteurs du porte-avions chinois Liaoning.

Le 10 juin 2014 un nouveau commandant du croiseur lance-missiles, le capitaine Gombert est relevé de ses fonctions «pour perte de confiance dans sa capacité à commander». L'enquête démontrera selon le commandant de la force de surface du Pacifique les pires violations qu'il à remarqué en trente deux années de carrière.

En septembre 2015 il est transféré sous l'autorité du Naval Sea Systems Command pour une modernisation qui doit lui permettre de rester en service jusque dans les années 2040. Les travaux ont débuté en mars 2016 pour s'achever en septembre 2018, le navire étant remis en service courant 2019.


A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2021, 16:32

Le USS Gettysburg (CG-64)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ge28
Le USS Gettysburg (CG-64) à la mer le 9 juillet 2004

Présentation
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ge29
Deux photos de la construction du Gettysburg
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ge30

Commandé le 8 janvier 1986 aux chantiers navals BIW, le Gettysburg à reçu pour devise «Deeds not Words» (des faits pas des mots).

-Le USS Gettysburg (CG-64) est mis sur cale aux chantiers navals Bath Iron Works (BIW) de Bath (Maine) le 17 août 1988 lancé le 22 juillet 1989 en présence de sa marraine Julie Nixon-Eisenhower, fille cadette de Richard et Patricia Nixon et épouse de David Eisenhower, petit-fils de qui vous savez. Il est commissioned le 22 juin 1991. Il est affecté à la base navale de Norfolk.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Batail36

Le CG-64 porte le nom d'une bataille de la guerre de Sécession, la Bataille de Gettysburg (1er au 3 juillet 1863). Elle oppose l'Armée de Potomac du général Meade qui défait l'Armée de Virginie du Nord du général Lee. C'est la bataille la plus couteuse de la guerre avec 48 à 51000 soldats hors de combat. Le 19 novembre 1863, Lincoln prononce son célèbre discours (Gettysburg Adress).

Il succède à un vapeur britannique de 1858 vendu aux confédérés en 1862, capturé par les nordistes le 5 novembre 1863 alors qu'il servait de forceur de blocus. Il est rebaptisé Gettysburg et utilisé du 2 mai 1864 au 6 mai 1879 avant d'être vendu à la démolition à Gênes.

Le deuxième est le PCE-904 mis en service le 31 mai 1945, désarmé le 5 janvier 1950, réarmé du 21 novembre 1950 au 2 septembre 1955, rebaptisé Gettysburg le 15 février 1956 et vendu à la démolition le 23 juin 1960.

Carrière opérationnelle
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ge31
Ravitaillement aérien pour un croiseur lance-missiles

D'octobre 1992 à avril 1993 il est déployé en Méditerranée sous l'autorité de la 6ème flotte. Il appareille le 7 octobre intégré au sein du groupe de combat du USS John F. Kennedy (CV-67). Il pénètre en Méditerranée le 19 et opère en Adriatique du 23 au 25.

Il fait escale à Naples du 30 octobre au 3 novembre puis à Alexandrie le 13  novembre, enchainant par l'exercice Seawind jusqu'au 21. Il fait ensuite escale à Trieste du 25 au 30 novembre avant d'opérer à nouveau en Adriatique du 5 au 17 décembre 1992.

Après une période de repos et d'entretien à Toulon du 22 décembre 1992 au 5 janvier 1993, le croiseur lance-missiles opère à nouveau en Adriatique du 7 au 17 janvier avant une escale à La Sude du 29 janvier au 3 février, prélude à un nouveau tour opérationnel en Adriatique du 4 au 20 février.

Après une période d'entretien auprès du USS Puget Sound (AD-38) en baie d'Augusta de onze jours à partir du 22 février, le croiseur lance-missiles est à Antalya du 10 au 13 mars, en baie d'Augusta du 21 au 24 après avoir participé à l'exercice DISTANT THUNDER du 14 au 19. Il rentre aux Etats-Unis le 7 avril 1993.

Il enchaine par une mission dans les Caraïbes du 7 octobre au 8 décembre 1993. De mai à juillet 1994 il est déployé en mer Baltique participant à l'exercice BALTOPS.

Le 17 octobre 1994 le croiseur lance-missiles USS Gettysburg (CG-64) quitte Mayport pour un nouveau déploiement outre-mer, intégré au groupe de combat organisé autour du USS Dwight Eisenhower (CVN-69).

Il fait escale à Simonstown (Afrique du Sud les 8 et 9 novembre puis au Cap du 10 au 14 et enfin à Mombasa du 22 au 25 novembre, opérant donc d'abord dans l'Océan Indien.

Le 30 novembre 1994 alors qu'il était en mer Rouge en compagnie de la frégate USS Halyburton (FFG-40) il porte assistance au paquebot Achille Lauro victime d'un incendie au large des côtes somaliennes. Le navire finit par couler le 2 décembre mais les passagers ont été sauvés et amenés à à Djibouti, le croiseur lance-missiles débarquant plus de 800 rescapés à Djibouti.

Il relève son sister-ship Leyte Gulf comme plate-forme de lancement de missiles Tomahawk et opère des missions de contrôle maritime dans le Golfe Persique, faisant escale au Bahrein et aux Emirats Arabes Unis pour repos et entretien périodique notamment auprès des destroyer tender USS Cape Cod (AD-43) et Samuel Gompers (AD-37).

Il quitte le Golfe Persique le 13 mars, fait escale à Jeddah du 18 au 22 mars, à Hurghada (Egypte) du 24 au 27 mars, franchissant le canal de Suez le lendemain. Il fait escale à Civitavecchia du 1er au 5 avril avant de traverser l'Atlantique, embarquant des proches le 17 avril aux Bermudes pour la fin du transit en direction de Mayport où le croiseur rentre le 20 avril 1995 après un déploiement de six mois.

Du 28 juin au 20 décembre 1997 le croiseur lance-missiles appareille pour un nouveau déploiement outre-mer. Il intègre cette fois le groupe de combat du USS Enterprise (CVN-65), pénétrant en Méditerranée le 11 juillet où il relève son sister-ship San Jacinto (CG-56) le 12 juillet. Il opère ensuite en Adriatique du 16 au 19 dans le cadre de l'opération DECISIVE ENDEAVOR.

Il fait escale à Palma de Majorque du 25 au 29 juillet, à Villefranche-sur-Mer du 4 au 9 juillet, à Haïfa du 16 au 21  avant de participer aux exercices JUNIPER HAWK et JAWS I. Après une escale à La Sude du 2 au 7 septembre, il franchit le canal de Suez le 16 septembre puis le détroit d'Hormuz le 20 septembre.

Il quitte le Golfe Persique le 8 novembre, participe à l'exercice GULFEX 97-1 du 9 au 11 novembre avant de pénétrer en mer Rouge le 20. Il franchit le canal de Suez le 25 novembre, faisant escale à Naples du 28 novembre au 6 décembre, rentrant à Mayport le 20 décembre 1997.

De novembre 1998 à août 1999 il est déployé au sein du groupe de combat de l'Enterprise. Il quitte la Floride le 6 novembre et met cap sur le Moyen-Orient.

Du 16 au 20 décembre 1998 il participe à l'opération DESERT FOX, une série de frappes aériennes et de lancement de missiles Tomahawk sur l'Irak. A cette occasion le croiseur lance-missiles lance 69 Tomahawk sur des cibles suspectées d'abriter le programme d'armes de destruction massive de Saddam Hussein. Il mène également des missions d'interdiction maritime pour faire respecter l'embargo imposé par l'ONU vis à vis de l'Irak.

Il passe ensuite en Méditerranée puis en Adriatique, participant à l'opération DELIBERATE FORCE vis à vis de la Serbie concernant sa province albanophone du Kosovo.

De septembre 1999 à juin 2000 il est immobilisé à Newport News pour un grand carénage. Il passe l'été en essais et remise en condition.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ge32
Le USS Gettysburg (CG-64) photographié à la mer le 15 mai 2001 alors qu'il était déployé en Méditerranée au sein du groupe de combat du USS Enterprise (CVN-65)

Le 25 avril 2001 il appareille pour un nouveau déploiement  outre-mer toujours au sein du USS Enterprise Battle Group. Après un entrainement au polygone de Viéques (Porto Rico) les 29 et 30 avril, le groupe de combat met cap sur la Méditerranée faisant escale à Minorque du 10 au 12 mai puis à Civitavecchia du 25 au 29 mai. Il est à Malaga du 6 au 8 mai, à Rota les 10 et 11 juin avant l'exercice multinational Tapon jusqu'au 21 juin.

Il fait à nouveau escale à Rota le 22 juin, à Marseille du 3 au 8 juillet, à Split du 23 au 27 juillet, à La Valette, du 1er au 6 août, à Rhodes du 11 au 14 août, à Aksaz du 22 au 26 août.

Après une période d'entretien à flot auprès du USS Emory S. Land (AS-39) à La Maddalena du 3 au 9 septembre, le destroyer est à Gibraltar du 11 au 14 octobre avant de traverser l'Atlantique arrivant à Mayport le 24 octobre 2001.

Le 2 septembre 2003 le croiseur lance-missiles appareille pour un déploiement mené dans le cadre de l'opération ENDURING FREEDOM mais toujours intégré au groupe de combat du USS Enterprise (CVN-65).

Après avoir parfait son entrainement au large de la côte est, le groupe de combat et son croiseur AEGIS traverse l'Atlantique, la Méditerranée, franchissant le canal de Suez le 12 octobre et se trouvant dans le Golfe Persique dès le 21 octobre.

Comme souvent quand il est déployé dans le Golfe Persique, le croiseur lance-missiles alterne entre missions, exercices et escales de repos et d'entretien à Bahrein et aux Emirats Arabes Unis.

Il est à nouveau déployé dans l'Océan Indien du 4 au 16 novembre mais retourne le 17 dans le Golfe Persique (que certains ont baptisé Golfe Arabique). Le 1er décembre il expérimente un drone de surface (USV Unmanned Surface Vessel), le Spartan Scout qui va opérer pendant trois heures. C'est une première pour cet engin dans cette zone.

Il retourne en Méditerranée le 6 février, fait escale à Naples du 8 mai 12 puis à Malaga du 14 au 17 février. Il rentre à Mayport le 27 février 2004.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ge33
Le USS Gettysburg (CG-64) à Portsmouth le 2 juillet 2004

Le 3 juin 2004 il participe à SUMMER PULSE 2004, un exercice ou plutôt une initiative de la marine américaine pour vérifier la capacité de ses Carrier Strike Group à réagir très vite à une crise. Il met ensuite cap sur l'Europe pour participer à l'exercice NEO TAPON du 12 au 16 juin avant des manœuvres dans les eaux britanniques puis au large des côtes marocaines. Il rentre à Mayport le 23 juillet 2004.

Du 11 octobre au 23 décembre 2005 et du 1er janvier au 4 avril 2006 il participe à des missions de lutte anti-drogue dans les Caraïbes. Il sécurise une visite du président Bush à Panama. Durant ces missions anti-drogue, il intercepte 7 navires, capture 45 trafiquants et 750 ballots de cocaïne soit plus de 28 tonnes de drogue (valeur à la revente 1.95 milliards de dollars).

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ge34
Le USS Gettysburg (CG-64) à la mer (mer d'Arabie) le 11 juillet 2007

Le 6 juillet 2007 le croiseur lance-missiles appareille pour le Moyen-Orient toujours au sein du groupe de combat de l'Enterprise. Il est de retour à Mayport le 19 décembre 2007.

En juin 2008, il participe à l'exercice BALTOPS 2008 en mer Baltique.

Du 21 février au 28 juillet 2009 le Gettysburg est déployé au Moyen-Orient au sein du groupe de combat du USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69).

Le 20 mars 2009 il participe avec le porte-hélicoptères USS Boxer (LHD-4) à la capture de six pirates qui avaient tenté de s'emparer du MV Bison Express battant pavillon philippin.

Le 13 mai 2009 il remet ça avec le destroyer sud-coréen ROKS Munmou le Grand (DDH-976) (classe KDX-II). Répondant à un appel de détresse lancé par le MV Amira attaqué à 75 miles nautiques au sud de Al Mukaba, il fait décoller son SH-60 qui répère le dhow suspecté d'être le navire-mère. 17 marins/pirates capturés. Même chose le 26 mai avec le MV Alaseb, un navire yéménite que le croiseur remorque avant de passer le relais aux gardes-côtes yéménites. Il fait escale à Mombassa, à Victoria du 21 au 24 juin avant de rentrer aux Etats-Unis.

Le 25 juin 2010 il participe à Halifax la revue navale célébrant le centième anniversaire de la marine royale canadienne.

Le 10 février 2011 il achève le Composite Unit Training Exercice (COMPTUEX) au sein du Carrier Strike Group Two.

Le 10 mai 2011 il appareille de Mayport pour un nouveau déploiement outre-mer. Il rallie la base navale britannique de Devonport où il fait escale du 27 au 30 mai avant de participer à l'exercice SAXON WARRIOR 2011. Il fait escale à Benidorm du 6 au 8 juin puis à Naples à partir du 11 juin pour quelques jours.

Il rallie ensuite l'Océan Indien puis le Golfe Persique faisant escale à Bahrein du 14 au 17 juillet et du 1er au 6 septembre 2011. Il fait ensuite relâche à Jebel Ali du 14 au 17 octobre 2011. Il retourne ensuite à Malaga du 25 au 27 novembre, rentrant à Mayport le 8 décembre 2011.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ge35
Le USS Gettysburg (CG-64) à la mer

Le 17 septembre 2012 il appareille de Norfolk pour un déploiement en Europe, participe à l'exercice JOINT WARRIOR 12-2 du 1er au 11 octobre après avoir fait escale à Faslane du 26 au 30 septembre.

Il fait escale à Portsmouth du 13 au 17 octobre 2012 avant de traverser l'Atlantique pour rentrer au pays le 31 octobre.

Le 22 juillet 2013 il quitte Mayport pour un déploiement de six mois au Moyen-Orient. Il entre en Méditerranée le 3 août, faisant escale à Marseille du 5 au 8 août avant de rallier le bassin oriental de la Méditerranée, traversant le canal de Suez le 18 août avant de mettre cap sur le Golfe Persique puisqu'il fait escale à Bahrein du 18 au 22 septembre et à partir du 22 décembre mais aussi à Jebel Ali du 25 au 29 octobre.

Il fait escale à Oman du 19 au 21 février avant de mettre cap au nord-ouest pour franchir le canal de Suez le 28 mars. Il est à Toulon au début du mois d'avril avant de traverser le bassin occidental de la Méditerranée puis l'Atlantique avant de rallier Mayport le 18 avril 2014.

Du 20 au 25 août 2014, il s'entraine en compagnie des navires du Standing NATO Maritime Group (SNMG) 2 dans la région de Cherry Point. Il est immobilisé pour travaux de décembre 2014 à septembre 2015. Les travaux terminés il est réaffecté à Norfolk. Il subit une nouvelle phase de travaux de juin à décembre 2016. Il est modernisé à Norfolk d'août 2019 à mars 2020.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2021, 16:57

Le USS Chosin (CG-65)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ch40
Le USS Chosin (CG-65) rentrant au port

Présentation

Commandé le 8 janvier 1986 aux chantiers navals Ingalls il reçoit comme devise «Invictus».

-Le USS Chosin (CG-65) est mis sur cale aux chantiers navals Ingalls Shipbuilding de Pascagoula (Mississippi) le 22 juillet 1988 lancé le 1er septembre 1989 et commissioned le 12 janvier 1991. Il est actuellement stationné à San Diego.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Batail14

Il porte le nom d'une bataille de la guerre de Corée, la Bataille du réservoir de Chosin (27 novembre au 13 décembre 1950), une bataille opposant les troupes des Nations Unies essentiellement américaines d'un côté avec de l'autre les nord-coréens et des «volontaires» chinois.

Les troupes américaines parvenues à la frontière chinoise sont surprises par une offensive chinoise destinée à sauver la mise à des nord-coréens. Les alliés doivent se replier non sans mal car ils doivent briser l'encerclement. La 8ème Armée doit se replier et le 10ème CA doit être évacué du port de Hungman. Le CG-65 est naturellement le premier navire à porter ce nom.

Carrière opérationnelle
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ch41
Le USS Chosin (CG-65) rentrant au port à Pearl Harbor

Le 10 août 1992 le croiseur lance-missiles appareille de Pearl Harbor pour son premier déploiement opérationnel au sein du groupe de combat organisé autour du USS Ranger (CV-61).

Il fait escale à Hong Kong à partir du 29 août pour quelques jours de relâche dans ce qui est encore une colonie britannique. Il fait escale à Fremantle à  partir du 3 janvier puis à Sydney du 10 au 15 janvier et enfin à Townsville du 18 au 20 janvier.

Les 25 et 26 janvier 1993 le croiseur lance-missiles est à Ebeye sur l'atoll de Kwajalein pour une visite diplomatique auprès des autorités de la République des Marshall. Même chose les 3 et 4 février à Tarawa, un atoll de la République de Kiribati. Il rentre à Pearl Harbor le 10 février 1993.

Le 15 novembre 1994 le USS Chosin (CG-65) appareille de Pearl Harbor au sein du groupe de combat du USS Constellation (CV-64). Il fait escale à la fin de l'année à Singapour, pénétrant dans le Golfe Persique le 11 janvier 1995.

Il fait escale à Jebbel Ali du 28 janvier au 4 février 1995 avant d'effectuer des missions de patrouille et de protection du 5 au 15 février. Il est à nouveau à Jebel Ali du 16 au 23 février pour une période d'entretien à flot auprès du USS Samuel Gompers (AD-37).

Après un nouveau tour opérationnel il est à nouveau à Dubai du 4 au 7 mars puis du 14 au 18 mars, quittant le Golfe Persique le 23 mars. Il est à Fremantle du 7 au 11 avril, à Sydney du 18 au 20 avril et du 30 avril au 3 mai, à Newcastle du 24 au 29 avril. Il rentre à Pearl Harbor le 15 mai 1995.

De septembre à décembre 1995 il est immobilisé par un petit carénage avant d'effectuer essais à la mer et remise en condition  opérationnelle et ce jusqu'au printemps suivant. Il participe dans la foulée à l'exercice RIMPAC 96.

Le 8 avril 1997 il appareille pour un nouveau déploiement outre-mer toujours dans le groupe de combat du Constellation.

Il fait escale à Sydney du 24 au 27 avril, à Fremantle du 3 au 7 mai, pénétrant dans le Golfe Persique le 20 mai pour participer à l'opération SOUTHERN WATCH mais aussi mener des missions de contrôle maritime (MARITIME INTERCEPTION OPERATIONS MIO).

Il est à Jebel Ali du 3 au 9 juin, à Bahrein les 10 et 11 juin, à Jebel Ali à nouveau du 20 au 24 juin du 9 au 14 juillet et du 1er au 8 août. Il quitte le Golfe Persique le 12 août, est à Port Louis (Ile Maurice) du 21 au 24 août, Diego Garcia pour ravitaillement le 28 août, à Singapour les 3 et 4 septembre, à Hong Kong du 8 au 11 septembre avant de rentrer à Pearl Harbor le 26 septembre  1997.

Le 19 juin 1999 le croiseur lance-missiles reprend la mer pour un nouveau déploiement au sein du groupe de combat organisé autour du USS Constellation (CV-64). Il est à Busan du 11 au 15 juillet, à Yokosuka du 23 au 27 juillet, à Singapour du 10 au 14 août, à Phuket du 17 au 19 août avant que le groupe de combat organisé autour de Connie ne pénètre dans le Golfe Persique le 28 août.

Il fait escale à Jebel Ali du 8 au 11 septembre, du 17 au 20 septembre et du 24 au 30 octobre mais aussi à Manama du 14 au 18 octobre. Il quitte le Golfe Persique le 5 novembre avant de rallier l'Australie pour une escale à Albany du 18 au 21 novembre, à Melbourne du 25 au 29 novembre, à Sydney du 1er au 5 décembre, à Pago Pago pour ravitailler et embarquer des proches pour une croisière Tiger les 10 et 11 décembre. Il est de retour à Pearl Harbor le 17 décembre 1999 après quasiment six mois outre-mer.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ch42
Le USS Chosin (CG-65) à Pearl Harbor le 11 mars 2001

Le 22 mai 2001 toujours en compagnie de Connie, le USS Chosin (CG-65) reprend la mer pour un nouveau déploiement outre-mer. Il fait escale à Melbourne du 6 au 9 avril, à Fremantle du 16 au 19 avril, à Diego Garcia (date inconnue) avant de pénétrer dans le Golfe Persique le 29 avril pour participer à l'opération SOUTHERN WATCH mais aussi à des missions MIO.

Après quatorze semaines dans ce cul de sac aussi sensible qu'étroit, le croiseur lance-missiles repasse le détroit d'Hormuz le 6 août après également des escales à Manama et Jebel Ali. Il fait escale à Phuket du 11 au 15 août, à Dili à partir du 20 août, à Sydney du 24 au 30 août, à Pago  Pago du 7 au 10 septembre avant de rentrer à Pearl Harbor le 14 septembre 2001.

De novembre 2001 à juin 2002 il est immobilisé au Pearl Harbor Naval Shipyard & Intermediate Maintenance Facility pour un grand carénage. Il quitte le bassin n°4 le 1er avril 2002 puis effectue des travaux complémentaires à flot ainsi que les essais et la remise en condition opérationnelle.

Le 15 mars 2003 il appareille pour un déploiement outre-mer cette fois au sein du groupe de combat du USS Nimitz (CVN-68). Il participe à l'opération ENDURING FREEDOM ainsi qu'à la deuxième guerre du Golfe et jusqu'au 2 novembre 2003 date de son retour à Pearl Harbor.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ch44
Le USS Chosin (CG-65) devant la célèbre prison d'Alcatraz le 28 mai 2005

Du 16 juillet 2005 au 9 janvier 2006 le Chosin est déployé outre-mer pour un nouveau déploiement en compagnie du Tarawa Expeditionary Strike Group (Tarawa-ESG). C'est le treizième et dernier déploiement du premier porte-hélicoptères amphibie de la marine américaine.

Pour ce déploiement, l'ESG-Tarawa est composé du USS Tarawa (LHA-1), du USS Cleveland (LPD-7), du USS Pearl Harbor (LSD-52) (classe Whidbey Island) mais aussi du Chosin, du destroyer lance-missiles USS Gonzalez (DDG-66) (classe Arleigh Burke), de la frégate lance-missiles USS Ingraham (FFG-61) (classe Oliver Hazard Perry) et du sous-marin nucléaire d'attaque USS Santa Fe (SSN-763) (classe Los Angeles).

Le 31 mars 2006 le Chosin termine avec son sister-ship Cowpens un exercice américano-russe, la marine de la Fédération de Russie engageant le destroyer Marshal Shaposhnikov (DD 643), le navire amphibie Nikolay Korsakov (LST 077), le pétrolier-ravitailleur Pechenga (AOR 244) et le remorqueur océanique SB-522 (ATA).

Le 16 avril 2007 il quitte Pearl Harbor pour un déploiement outre-mer au sein du Bonhomme Richard Expeditionary Strike Group, groupe amphibie déployé dans l'Océan Indien jusqu'au 28 septembre 2007 quand le croiseur lance-missiles est de retour à Hawaï.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ch45
Retour de déploiement pour le Chosin à Pearl Harbor le 28 septembre 2007

En avril 2008 il échoue à son évaluation par le Board of Inspection and Survey. Dans la foulée, il change ses canons de 127mm avec des tubes neufs.

Le 7 août 2009 il appareille au sein du groupe de combat du USS Nimitz (CVN-68) pour un nouveau déploiement. Il mène des opérations de lutte anti-piraterie servant de navire-amiral au profit de la Combined Joint Task Force 151 qui opère au large des côte somaliennes. Il rentre à Pearl Harbor le 18 mars 2010.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ch43
Le USS Chosin (CG-65) au mouillage

Le 9 juin 2010 le croiseur lance-missiles arrive à Esquimalt (Colombie Britannique)  pour participer à une revue navale de la flotte canadienne du Pacifique, revue navale célébrant le 100ème anniversaire de la Royal Canadian Navy (RCN). Il enchaine par l'exercice multinational RIMPAC 2010

De décembre 2010 à juillet 2011 il est immobilisé pour un grand carénage qui est également un premier volet de sa modernisation dans le cadre du programme lancé pour maintenir la marine américaine au sommet, une tâche assez rude avec la montée en puissance impressionnante de la marine chinoise.

En juillet 2012 il participe à l'exercice RIMPAC 2012 qui se passe nettement plus calmement que dans la film Battleship.

Le 30 avril 2013 il appareille pour un déploiement outre-mer, un déploiement mené en indépendant  dans le cadre du Mid-Pacific Surface Combatant Operational Employment program ("Programme d'engagement des navires de surface opérationnels dans le Pacifique médian").

Il fait escale à Busan les 11 et 12 mai, Sasebo du 31 mai au 7 juin, à Subic Bay à partir du 12 juin avant de revenir à Busan le 2 juillet. Il est à Yokosuka du 12 au 24 juillet pour une période d'entretien et de repos. Il est à nouveau à Busan à la fin du mois de juillet et au début du mois d'août. Il est ensuite à Hong Kong du 15 au 20 août, à Singapour à partir du 26 août, à Newcastle du 25 au 27 septembre, à Jervis Bay du 1er au 3 octobre après un exercice multinational au profit des marines de l'ASEAN.

Du 4 au 11 octobre 2013 il est à Sydney pour une revue navale célébrant le centième anniversaire de la première entrée de la Royal Australian Navy à Sydney. Il est ensuite à Jervis Bay pour l'exercice TRITON CENTENAR avant une nouvelle escale à Townsville du 21 au 24 octobre, à Apra Harbor avant de rentrer à Pearl Harbor le 22 novembre 2013.

Le 1er mars 2014 il participe aux opérations de secours du pétrolier-ravitailleur HMCS Protecteur (AOR-509) victime d'un incendie dans les eaux hawaïennes à 350 miles nautiques au nord-est de l'archipel. Le croiseur soigne 20 blessés légers et prend le pétrolier en remorque mais la remorque casse à cause du mauvais temps et il faudra attendre le USNS Sioux (T-ATF-171)  pour que le pétrolier-ravitailleur soit pris en remorque. Le croiseur rentre à Pearl Harbor le  6 mars 2014.

En juillet 2014 il participe à l'exercice multinational RIMPAC 2014 toujours dans les eaux hawaïennes. De mai à août 2015, il opère dans le Pacifique occidental et dans les Caraïbes.

En juin 2016 il est redéployé à San Diego et en octobre 2019 on annonce qu'il va rallier Seattle pour modernisation. Le mouvement prévu initialement en décembre 2019 n'à finalement lieu qu'en février 2020. Les travaux toujours encore doivent s'achever en novembre 2021 si tout va bien même si en ce moment on ne peut plus être sur de rien.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2021, 17:22

Le USS Hué City (CG-66)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_hu12
Le USS Hué City (CG-66) à New York le 3 juillet 2000. Un H-46 arrive avec le président Clinton à bord pour une revue navale

Présentation
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_hu13
Le USS Hué City (CG-66) sur un dock flottant le 17 janvier 2003

Commandé le 16 avril 1987 aux chantiers navals Ingalls, il à reçu pour devise «Fidelity, Courage & Honor» ce qui se passe de traduction.

-Le USS Hué City (CG-66) est mis sur cale aux chantiers navals Ingalls Shipbuilding de Pascagoula (Mississippi) le 20 février 1989 lancé le 1er juin 1990 et commissioned le 28 juin 1991. Il est actuellement stationné à Norfolk.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Batail37CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Batail38

Le vingtième croiseur lance-missiles de classe Ticonderoga perpétue la mémoire de la Bataille de Hué (31 janvier-2 mars 1968), une bataille de la guerre du Vietnam, le climax de l'offensive du Têt.

Le 31 janvier 1968 le VietCong lance une offensive généralisée sur les villes du Sud-Vietnam. Ils pénètrent même dans l'enceinte de l'ambassade des Etats-Unis à Saigon. Après un moment de panique, les américano-sud vietnamiens se reprennent.

A Hué les combats menés par le 1st Marine Regiment sont extrêmement violents et la libération de la ville voit la découverte de nombreux charniers, plus de 5000 civils tués dont 2800 exécutés par les Viêt-Cong, 1000 à 2000 tués par les sud-vietnamiens après la bataille. De leur côté les américains ont eu 216 tués et 1584 blessés. Cette bataille est un moment clé du film Full Metal Jacket de Stanley Kubrick.

Le CG-66 est le premier navire à porter ce nom. C'est d'ailleurs le seul navire de l'US Navy à porter le nom d'une bataille de la guerre du Vietnam.

Cela n'aurait pas du être le cas car le USS Peleliu (LHA-5), porte-hélicoptères amphibie de classe Tarawa avait initialement été baptisé Khé Sanh du nom de la base près de la zone démilitarisé assiégée par le Vietcong et qui ne devint pas un nouveau Dien-Bien-Phu grâce à l'intervention des B-52.  

Carrière opérationnelle
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_hu14
Le USS Hué City (CG-66) à quai

D'avril à août 1992 le croiseur lance-missiles est déployé en Méditerranée sous l'autorité de la 6ème flotte. Même chose de mars à septembre 1993.

Il appareille le 11 mars 1993 et comme de coutume pour un Ticonderoga il occupe le poste de Anti-Air Warfare Commander (navire abritant le commandant de la défense aérienne à la mer) du groupe de combat organisé autour du USS Theodore Roosevelt (CVN-71), groupe de combat déployé en Adriatique, le croiseur lance-missiles gérant l'espace aérien au dessus de la Bosnie, espace aérien interdit aux avions des différents belligérants.

Entré en Méditerranée le 23 mars 1993, il fait escale durant ce déploiement à Venise, en baie d'Augusta, à Corfou, à Trieste, à Cannes, à Théoule sur Mer et La Maddalena. Le 28 août 1993 il est relevé par le USS Normandy (CG-60), rallie les Bermudes le 5 septembre avant de rentrer à Mayport trois jours plus tard.

De février à avril 1994 il participe à des opérations anti-drogues dans les Caraïbes et ensuite alors qu'il s'entrainait depuis Guantanamo il devient navire-amiral du Destroyer Squadron 22 pour faire respecter les sanctions vis à vis d'Haïti (président élu Jean-Bertrand Aristide renversé par des militaires).

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_hu15
Le Hué City en compagnie d'un destroyer russe

D'avril à septembre 1995 il effectue un plus long déploiement puisqu'il va opérer en Méditerranée, dans l'Océan Indien et le Golfe Persique.

Il appareille le 22 mars 1995 toujours intégré dans un groupe de combat organisé autour du Teddy Roosevelt. Il opère notamment en mer Rouge pour participer à l'opération SOUTHERN WATCH. Il est de retour à Mayport à la fin du mois de septembre.

Le 24 mai 1996 il appareille pour la Baltique, manœuvrant avec 48 navires de treize pays (NdA exercice BALTOPS ?). Il est de retour à Mayport le 19 juillet 1996.

D'avril à octobre 1997, le USS Hué City (CG-66) est détaché en Méditerranée sous l'autorité de la 6ème flotte. Il appareille le 29 avril au sein cette fois du groupe de combat organisé autour du USS John F. Kennedy (CV-67) et rentre au pays le 28 octobre. Durant ce déploiement il participe à l'opération DELIBERATE GUARD ainsi qu'aux exercices ILES D'OR, INVITEX et SHARK HUNT 97.

En 1998 il teste une version primaire du système CEC (Cooperative Engagement Capability). Le 22 août 1998 il appareille en urgence de Mayport pour éviter l'ouragan BONNIE, l'appareillage se vengeant avec un équipage réduit au strict nécessaire pour naturellement éviter les pertes en cas de naufrage.

En 1999 il mène des opérations anti-drogue dans les Caraïbes puis retourne en mer Baltique pour de nouveaux exercices avec 53 navires de 12 pays.

Pour la dernière année du 20ème siècle, il participe aux manœuvres UNITAS mais uniquement pour le volet caribéen (19 mars au 10 avril 2000).

Le 26 juin 2000 il arrive à New-York pour participer à une revue navale en présence du président Clinton. Cette revue navale à lieu le 4 juillet dans le cadre d'une Semaine de la Flotte (Fleet Week) du 3 au 9 juillet 2000 en compagnie du USS John F. Kennedy (CV-67), du destroyer USS John Hancock (DD-981) et du porte-hélicoptères amphibie USS Nassau (LHA-4).

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ch45
Le USS Hué City (CG-66) avec l'équipage au poste de bande

En 2001 il participe à l'opération NOBLE EAGLE, la sécurisation de l'espace aérien de la côte est après les attentats du 11 septembre 2001, le croiseur lance-missiles opérant au sein du groupe de combat organisé autour du USS George Washington (CVN-73). Il enchaine par un entrainement avec le porte-avions JFK au large du polygone de Viéques (Porto-Rico).

Du 19 au 26 janvier et du 7 au 14 février 2002, il participe à l'exercice JTFEX 02-1 (Joint Task Force Exercice) au sein du groupe de combat du USS John F. Kennedy (CV-67). Cet entrainement prépare un déploiement dans l'Océan Indien pour participer à l'opération ENDURING FREEDOM, le groupe de combat du CV-67 relevant celui du CVN-71.

Il arrive en Méditerranée en février, faisant escale à La Valette pour quatre jours à partir du 25. Il franchit le canal de Suez le 4 mars, intégrant la  CTF-150 le 8 avril en mer Rouge, une force chargée de missions d'interdiction maritime dans le cadre de l'opération ENDURING FREEDOM.

Du 9 au 11 avril 2002, il participe à un exercice de tir au large de Djibouti en compagnie du Wasp Amphibious Ready Group et de la 22nd MEU. Il fait escale à Manama (Bahrein) du 17 au 20 avril, à Mina Salman du 20 au 25 mai, retournant en Méditerranée le 2 juillet 2002.

Il fait escale à la base navale d'Aksaz du 4 au 8 juillet et à La Sude du 18 au 22 juillet, à Rijeka du 27 juillet au 1er août, à Rota du 5 au 9 août, traverse l'Atlantique direction Norfolk le 15 août pour embarquer les familles des marins et leur offrir une croisière jusqu'à Mayport où il arrive le 17 août.

D'août 2004 à février 2005 il est déployé en Méditerranée, dans l'Océan Indien et le Golfe Persique et ce au sein du groupe de frappe expéditionnaire organisé autour du USS Saipan (LHA-2). Il rentre à Mayport le 13 février 2005.

D'avril à septembre 2006 il est à nouveau déployé en Méditerranée, dans l'Océan Indien et le Golfe Persique, opérant au large du Liban au sein d'une Joint Task Force Lebanon composée également du USS Wasp (LHD-1), du USS Barry (DDG-52) et du USNS Kanawha (T-AO-196). Même chose de novembre 2007 à juin 2008 et de janvier à juillet 2010.

Début novembre 2007 il appareille au sein du groupe de combat organisé autour du USS Harry S. Truman (CVN-75), faisant escale à Naples du 20 au 26 novembre. Le 13 décembre il sauve six marins pakistanais d'un dhow entrain de sombrer, les marins étant ensuite transférés sur la frégate PNS Barbur (F-182). Il est de retour à Mayport le 4 juin 2008.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_hu16
Le USS Hué City (CG-66) et le USS Gonzalez (DDG-66) en Méditerranée le 18 mai 2008

Il appareille le 2 janvier 2010 de Mayport pour intégrer le groupe de combat organisé autour du USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69). Il est de retour à Mayport le 27 juillet  2010.

De septembre 2010 à mars 2011 il est immobilisé à Norfolk pour un grand carénage doublé d'une modernisation de ses capacités militaires.

Le 20 juin 2011 il quitte Mayport pour un déploiement de neuf mois sous l'autorité des 5ème et 6ème flottes (respectivement Moyen-Orient et Méditerranée). Il fait escale à Cannes du 3 au 7 juillet, franchit le canal de Suez le 18 juillet après une courte escale en baie de la Sude.

Il fait escale à Bahrein à partir du 23 octobre pour une escale prévue. Il rentre à Mayport le 19 décembre 2011.

Le 21 février 2013 il appareille pour un déploiement au Moyen-Orient toujours au sein du groupe de combat organisé autour du CVN-69. Il fait escale à Alicante du 6 au 9 mars 2013, franchit le canal de Suez le 16 mars, fait escale à Bahrein du 23 au 27 avril puis à Jebel Ali du 27 au 30 mai. Il franchit le canal de Suez le 13 juin 2013, est à Palma de Majorque du 18 au 21 juin avant de rentrer à Mayport le 3 juillet 2013.

Le 14 avril 2014, un incendie se déclare alors que le croiseur était à 200 miles nautiques au nord-est des Bermudes. Il n'y à heureusement aucun blessé. L'incendie à été provoqué par le stockage inapproprié de matériel, sinistre provoquant 23 millions de dollars de dommages et neuf mois de réparations, manquant un déploiement prévu en Europe. Ayant appareillé trois jours plutôt pour la Méditerranée, il doit donc rebrousser chemin pour réparer. Il est de retour en service en janvier 2015.

Le 21 janvier 2017 il appareille de Mayport pour un nouveau déploiement outre-mer. Il fait escale à Rotterdam puis à Klapeida en Lituanie du 6 au 10 février, effectuant plusieurs exercices avant d'être engagés dans l'opération ATLANTIC RESOLVE. Il fait escale à Tallin du 22 au 25 février, Rotterdam les 2 et 3 mars, traverse La Manche du 3 au 7 mars avant d'arriver dans le golfe de Cadiz le 9 mars.

Il fait escale à Rota du 10 au 12 mars, franchissant le canal de Suez avant de faire escale le 23 mai à Djibouti pour ravitaillement. Il opère en mer Rouge avant de repasser la merveille de Ferdinand de Lesseps pour retourner en Méditerranée. Il fait escale à La Sude du 28 juin au 5 juillet avant de passer en mer Noire, faisant escale à Odessa le 10 juillet avant l'exercice SEA BREEZE. Il franchit les détroits turcs le 29 juillet avant d'effectuer des manœuvres avec la marine turque le 1er août.

Du 20 au 30 octobre il participe à l'exercice amphibie BOLD ALLIGATOR 17 en compagnie du porte-avions USS George H. W. Bush (CVN-77).

Du 27 septembre au 1er octobre 2018 il participe à un exercice ASM avec les frégates canadiennes HMCS Halifax (FFH-330) et HMCS Toronto (FFH 333) ainsi que le sous-marin nucléaire d'attaque français Améthyste (S-605).

Le 30 septembre 2019 il intègre le processus de modernisation des croiseurs lance-missiles américains. Le 6 octobre, il est relocalisé à Norfolk pour la phase de travaux qui s'achève en mai 2020. Il à été depuis remis en service (date exacte inconnue).

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2021, 17:41

Le USS Shiloh (CG-67)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_sh10
Le USS Shiloh (CG-67) à San Diego le 30 septembre 2007

Présentation

Commandé le 16 avril 1987 aux chantiers navals Bath Iron Works (BIW) de Bath, il à reçu comme devise «Making Excellence a Tradition».

-Le USS Shiloh (CG-67) est mis sur cale aux chantiers navals Bath Iron Works (BIW) de Bath (Maine) le 1er août 1989 lancé le 8 septembre 1990 et commissioned le 18 juillet 1992. Il est actuellement stationné à Yokosuka.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Batail39

Il perpétue la mémoire de la Bataille de Shiloh (6 au 7 avril 1862), une bataille de la guerre de Sécession opposant les Armées du Tennessee et de l'Ohio (nordistes) contre l'Armée du Mississippi (confédérés) dans le comté de Hardin (Tennessee). Une offensive sudiste est bloquée puis repoussée par la contre-attaque d'un certain Ulysse S. Grant.

C'est le deuxième navire à porter ce nom succédant à un monitor de classe Casco en service du 17 septembre 1874 au 5 octobre 1874.

Carrière opérationnelle
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_sh11
Le USS Shiloh (CG-67) à Oahu le  1er septembre 1995

D'avril à octobre 1994 il est déployé en Extrême-Orient sous l'autorité de la 7ème flotte.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_sh12
Le USS Shiloh (CG-67) dans le Golfe Persique le 3 septembre 1996

De mai à octobre 1996 il effectue un nouveau déploiement en Extrême-Orient, dans l'Océan Indien et le Golfe Persique. Le 3 septembre 1996 intégré au groupe de combat du USS Theodore Roosevelt (CVN-71) il lance six Tomahawk durant l'opération DESERT STRIKE.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_sh17
Le USS Shiloh (CG-67) lançant un missile Tomahawk dans le Golfe Persique le 16 décembre 1996

De juillet à octobre 1998 il opère dans le Golfe Persique avec le groupe de combat organisé autour du USS Abraham Lincoln (CVN-72). Le 24 septembre 1999 il lance un missile SM-3 pour mettre au point le volet naval du bouclier antimissile.

En juin 2000 il participe à l'exercice PACIFIC BLITZ au large de Kauai pour évaluer les capacités de lutte anti-missiles balistique du système Aegis.

Le 17 août 2000, il quitte San Diego pour un déploiement de six mois dans le Pacifique, l'Océan Indien et le Golfe Persique, déploiement effectué au sein du groupe de combat de l'Abraham Lincoln. Il rentre en Californie à la fin du mois de février 2001.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_sh13
Le USS Shiloh (CG-67) à San Diego le 25 avril 2003

De juillet 2002 à avril 2003 il participe à l'opération ENDURING FREEDOM puis la deuxième guerre du Golfe (OPERATION IRAQI FREEDOM), rentrant à San Diego le 25 avril 2003 après avoir été affecté en mars au Cruiser-Destroyer Group Three.

Du 9 au 13 octobre 2003 il participe à la San Francisco Fleet Week en compagnie du USS Mobile Bay (CG-53), du USS Thach (FFG-43), du USS Hopper (DDG-70) et du USCGC Active (WMEC-618).

Le 19 octobre 2004 il appareille de San Diego pour un déploiement en compagnie du CVN-72 pour participer à l'opération ENDURING FREEDOM mais le programme est bouleversé par le tsunami du 26 décembre 2004 qui provoque le déclenchement de l'opération UNIFIED ASSISTANCE, les américains opérant à Aceh (Sumatra, Indonésie). Il rentre à San Diego le 1er mars 2005.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_sh14
Le USS Shiloh (CG-67) lançant un missile SM-3 le 22 juin 2006

Le 22 juin 2006 il tire un SM-3 qui abat un missile balistique lancé depuis le Pacific Missile Range Facility implanté à Barking Sands (Hawaï), septième essai réussi sur les huit essais du programme Aegis Ballistic Missile Defense.

En août 2006 il remplace le croiseur lance-missiles Chancelorsville (hull swap) à Yokosuka. Il participe à l'exercice ANNUALEX en compagnie de la marine japonaise avec 13 navires des deux pays.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_sh15
Le USS Shiloh (CG-67) et le USS Princeton (CG-59) à la mer dans le Pacifique en 2008

Le 8 juillet 2009 le Petty Officer 1st Class Christophe Geathers tombe du navire en baie de Tokyo mais son corps n'à jamais été retrouvé. L'enquête n'à débouché sur aucune sanction car l'enquête à prouvé que la victime à été seule responsable de son accident.

Affecté au groupe de combat du USS George Washington (CVN-73) déployé en permanence au Japon, il effectue de nombreuses croisières en direction de la Corée du Sud et des Philippines pour montrer le pavillon et rassurer les pays de la région inquiets de l'impérialisme chinois.

Le 31 janvier 2010 il arrive dans le Golfe de Thaïlande en compagnie du groupe de réaction amphibie organisé autour du USS Essex (LHD-2). Il participe à l'exercice COBRA GOLD du 1er au 11 février.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_sh16
2008 : ravitaillement à la mer avec le USS Tippecanoe (T-AO-199) et le USS Kitty Hawk (CV-63)

Le 29 mars 2010 il participe aux recherches et aux secours de la corvette sud-coréenne Chonan (PCC-772) torpillée par un sous-marin de poche nord-coréen. Il opère à cette occasion avec les USS Lassen (DDG-82), USS Curtis Wilbur (DDG-54)  et USNS Salvor (T-ARS 52). 58 marins sont sauvés mais 46 ont été tués ou portés disparus.

Il participe ensuite à l'exercice MALABAR 2010 en avril avant de faire escale en Thaïlande mais aussi à Hong Kong.

Du 3 au 10 décembre 2010 il participe à l'exercice KEEN SWORD en compagnie de la marine japonaise. Il est accompagné par le USS Fitzgerald (DDG-62)  et les destroyers japonais Myoko (DDG-175) et  Kurama (DDH-144).

En 2011 il participe à l'opération Tomodachi, l'opération d'assistance déclenchée par les américains suite au tremblement de terre et au tsunami. Il est en petit carénage de novembre 2011 à février 2012.

Le 10 juin 2014 il participe à la patrouille estivale du USS George Washington (CVN-73) faisant escale à Hong Kong, à Singapour, à Pusan et à Sasebo avant de rentrer à Yokosuka le 8 août 2014. Il participe à la patrouille d'automne du 3 septembre au 1er octobre, participant à un exercice de tir le 15 septembre qui voit l'ex-USS Fresno (LST-1182) être utilisé comme cible à 215 miles nautiques au nord-est de Guam (exercice VALIANT SHIELD 2014).

Le 6 mars 2015 il appareille pour une patrouille dans le Pacifique occidental, traversant le 9 mars le détroit de Taiwan puis celui de Singapour le 15 mars. Il fait escale en Malaisie puis à Singapour, rentrant à Yokosuka le 24 avril 2015.  

Il appareille le 22 mai 2015 pour une nouvelle patrouille dans le Pacifique, faisant escale à Subic Bay du 29 mai au 2 juin, à Apra Harbor (Guam) du 11 au 14 juin (après avoir participé à un exercice ASM de trois jours en compagnie d'un sous-marin de classe Los Angeles et un sous-marin de la marine sud-coréenne. Rentré à Yokosuka le 7 juillet, il débarque ses munitions pour entrer en carénage, travaux qui s'achèvent au bassin le 22 décembre 2015. Il est de nouveau opérationnel en mars 2016.

Le 8 mars 2016 il retrouve l'Expeditionnary Strike Group Seven (ESG-7) organisé autour du USS Bonhomme Richard (LHD-6) mais aussi du Boxer Amphibious Ready Group et de navires sud-coréens pour l'exercice SSANG YONG 2016 au large de Pohang.

Le 2 juin 2016 il appareille de Yokosuka  pour la patrouille d'été du groupe de combat organisé autour du USS Ronald Reagan (CVN-76). Il fait escale à Sasebo, à Subic Bay et à Singapour avant de rentrer à Yokosuka le 28 septembre.

Du 4 au 14 novembre 2016 il participe à l'exercice ANNUALEX 28G/KEEN SWORD 17 en compagnie de la marine japonaise. Il appareille le 15 mai pour la patrouille d'été marqué par la disparition d'un technicien turbine prénommé Peter Mins du moins c'est ce qu'on croyait.

En effet Lle 15 juin 2017 il est de retrouvé après sept jours de disparition dans la salle des machines. Il est transféré pour examen médical à bord du porte-avions. Il participe à l'exercice TALISMAN SABRE 2017 avec la marine australienne au large des côtes du Queensland. Il fait escale à Brisbane du 24 au 28 juillet avant de rentrer à Yokosuka le 7 août 2017.

L'affaire Mins déclenche une enquête qui accuse le comportement du CO, le capitaine Aycock d'avoir implanté une ambiance de harcèlement moral, des punitions extrêmes pour des erreurs mineures. Aucune sanction n'est prise, le capitaine Aycock étant relevé comme prévu par son temps de commandement de 26 mois le 30 août.

Le 8 septembre 2017 il appareille pour participer à la patrouille d'automne du groupe de combat organisé autour du USS Ronald Reagan (CVN-76). Il est immobilisé pour grand carénage de juin 2018 à avril 2019.

Le budget 2020 prévoyait le désarmement des Shiloh, Monterey, Port Royal et Vella Gulf car non encore modernisés.

Le 13 janvier 2020 le USS Shiloh (CG-67) effectue un ravitaillement à la mer auprès du USNS Tippecanoe (T-AO-199) alors qu'il se trouvait en mer de Chine méridionale, franchissant le détroit de Taiwan le 16, se ravitaillant à nouveau à la mer le 21 avant de rentrer à Yokosuka le 8 février, achevant là une patrouille de deux mois et demi à la mer.  

Le 24 juillet 2020 il effectue un ravitaillement à la mer auprès du USNS Alan Shepard (T-AKE-3) alors qu'il se trouvait en mer de Chine méridionale.

Il effectue un nouveau ravitaillement le 31, faisant escale à Chinhae en Corée du Sud le 13 puis à Sasebo du 14 au 18. Après un nouveau cycle d'activité  à la mer il rentrer à Yokosuka le 1er septembre 2020.

A la mi septembre il participe à l'exercice VALIANT SHIELD 2020 en compagnie du USS Ronald Reagan (CVN-76) et le 19 septembre il participe à un exercice de tir au cours duquel la coque de l'ancienne frégate Curts (FFG-58)  sert de cible. Le croiseur lance-missiles est de retour à Yokosuka le 1er octobre 2020.

Le 23 octobre il appareille en compagnie du CVN-76 pour l'exercice américano-japonais KEEN SWORD 21 puis à un exercice photo le 26.

Le 2 novembre il se ravitaille auprès du Alan Shepard alors qu'il se trouvait en mer des Philippines puis à nouveau les 7 et 24 novembre auprès cette fois du USNS Charles Drew (T-AKE-10) avant de franchir le détroit d'Osumi le 26 novembre et de rentrer trois jours plus tard à Yokosuka.


A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptySam 20 Fév 2021, 18:11

Le USS Anzio (CG-68)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_an38
Le USS Anzio à la mer naviguant de conserve avec le pétrolier USNS Big Horn (T-AO-198) dans l'Atlantique en avril 2008

Présentation
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_an39
Baptême de l'Anzio avant sa mise à flot le 2 novembre 1990

Commandé le 16 avril 1987 aux chantiers navals Ingalls Shipbuilding le futur Anzio à reçu non pas une mais deux devises à savoir «Stand et Fight» (tenir et combattre) et «God's cruiser» (le croiseur de dieu).

-Le USS Anzio (CG-68) est mis sur cale aux chantiers navals Ingalls Shipbuilding de Pascagoula (Mississippi) le 21 août 1989 lancé le 2 novembre 1990 et commissioned le 2 mai 1992. Il est actuellement stationné à Norfolk.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Opzora24

La vingt-deuxième unité de classe Ticonderoga perpétue la mémoire de la Bataille d'Anzio (22 janvier au 5 juin 1944), une bataille ou plutôt une campagne de la seconde guerre mondiale, une campagne du front italien.

Elle commence par l'opération SHINGLE, un débarquement au nord de la Ligne Gustave, l'une des lignes fortifiées bâties par les allemands pour freiner la remontée des alliés depuis le sud de la péninsule italique.

Cette opération est marquée par l'indécision du général Lucas, l'opération manquant de tourner à la catastrophe. Une avancée plus décidée aurait peut être permis de prendre Rome dès le mois de janvier au lieu du mois de juin comme historiquement.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_an40
Le USS Anzio (CVE-57)

Le CG-68 est le deuxième navire de la marine américaine à porter ce nom succédant à un porte-avions d'escorte de classe Casabianca. Le CVE-57 est mis sur cale comme ACV-57 le 12 décembre 1942 aux chantiers navals Kaiser de Vancouver. Il est baptisé Alikula Bay le 22 janvier 1943 rebaptisé Coral Sea le 3 avril 1943 et lancé sous ce nom le 1er mai 1943. Reclassé CVE-57 le 15 juillet 1943, il est commissioned le 27 août 1943.

Rebaptisé Anzio en septembre 1944  pour libérer ce nom prestigieux au profit d'un porte-avions lourd de classe Midway, il est désarmé le 5 août 1946, reclassé CVHE le 15 juin 1955 rayé le 1er mars 1959 et finalement vendu à la démolition le 24 novembre 1959.

Carrière opérationnelle
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_an41
Le USS Anzio (CG-68) arrivant à New-York le 26 mai 2004

De mai à juillet 1992 il opère en zone arctique fournissant à Neptune quelques Blue Nose (nez bleus) supplémentaires.

Le 20 octobre 1994 intégré au groupe de combat organisé autour du USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69) il appareille pour un déploiement outre-mer à savoir en Méditerranée et en Adriatique pour participer aux opérations DENY FLIGHT, PROVIDE PROMISE et SHARP GUARD. Il est de retour aux Etats-Unis le 14 avril 1995.

Il participe à Baltops 97 du 16 au 27 juin avec 48 navires de treize pays dont 12 européens.

Le 10 juin 1998 il opère en Méditerranée et en mer Noire toujours intégré au groupe de combat organisé autour du CVN-69. Il participe au soutien des opérations de rétablissement de la paix menées en Bosnie. Du 24 au 29 septembre 1998 il participe à un exercice aéronaval franco-américain FANCY 98. Il rentre à Norfolk au mois de décembre après six mois outre-mer.

Le 18 février 2000 il appareille pour un déploiement outre-mer. Avant de rallier la Méditerranée le 13 mars il participe à un exercice dans les îles britanniques du 29 février au 5 mars, relâchant à Portsmouth du 6 au 9 mars 2000.

Il participe à l'exercice SHARK HUNT avant de faire escale à Palma de Majorque (20 et 21 mars 2003) avant d'enchainer par les exercices PIONEER II et APPLE TRAIN et une escale à Cannes du 30 mars au 1er avril 2000.

Le 6 avril 2000 le croiseur lance-missiles USS Anzio (CG-68) était intégré au groupe de combat organisé autour du porte-avions USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69). Lors d'un exercice (NOBLE SUZANNE) un missile balistique israélien Jericho 1 retombe à 40 miles (80km) de la flotte américaine. L'équipage s'est cru attaqué et on imagine clairement les échanges peu amènes entre Tel Aviv et Washington.

Il fait escale à Limassol du 14 au 17 avril, à La Sude du 21 au 24 avril, pénètre en Adriatique le 26 avril avant de faire escale à Koper du 1er au 5 mai. Il est à Catane du 12 au 16 mai, à Izmir du 19 au 22 mai.

Après l'exercice DYNAMIC MIX il fait à nouveau relâche à La Sude du 3 au 5 juin, est à Rhodes du 6 au 9 juin, à Zakinthos (Grèce du 12 au 16 juin) puis à La Maddalena où pendant une semaine il est en entretien auprès du bâtiment-base de sous-marins USS Emory S. Land (AS-39) avant de faire escale du 11 au 17 juillet, à Dubrovnik du 21 au 26 juillet, à Palma de Majorque du 4 au 8 août.

Après avoir traversé l'Atlantique il fait escale à Newport (Rhode Islande) pour embarquer les familles des marins (Tiger Cruise) avant de rentrer avec eux à Norfolk le 18.

Il participe aux tests du système CEC (Cooperative Engagement Capability) du 21 au 26 septembre, du 21 novembre au 15 décembre 2000, du 29 janvier au 6 mars 2001, du 17 avril au 2 mai et du 8 au 12 mai.

Le 21 mai 2001 il appareille pour participer à l'exercice BALTOPS en mer Baltique avec des navires, des sous-marins et des aéronefs de quatorze pays. L'exercice terminé le 1er juin il fait escale à Gdynia, à Kiel et à Halifax, rentrant à Norfolk ke 6 juillet 2001. Il est immobilisé en grand carénage d'août 2001 à janvier 2002.

Une fois opérationnel il retourne en mer Baltique pour BALTOPS 02, faisant escale à Kiel du 21 au 24 juin 2002.

Le 4 février 2003 il appareille pour un déploiement en urgence (surge) au Moyen-Orient au sein du groupe de combat organisé autour du USS Theodore Roosevelt (CVN-71). Il va participer à la deuxième guerre du Golfe, pénétrant en Méditerranée le 15 février après une escale à Gibraltar.

Le 23 mars 2003 il tire huit Tomahawk depuis le bassin oriental de la Méditerranée, quatre le 27 avant de franchir le canal de Suez le 30 mars 2003. Il est dans le Golfe Persique le 4 avril 2003 pour continuer à soutenir les opérations au sol essentiellement pour coordonner les opérations aériennes et pour lancer des missiles de croisière.

Il fait escale à Jebel Ali du 8 au 11 mai, retourne en Méditerranée le 23 mai, étant en baie d'Augusta du 26 au 30 mai, à Palma de Majorque du 2 au 6 juin, à Rota du 20 au 23 juin après l'exercice NEON TAPON 03 (14 au 19 juin). Il est de retour à Norfolk le 3 juillet 2003 après avoir passé 173 jours en mer

Entre-temps en mars 2003 il est affecté au Cruiser-Destroyer Group Eight.

Du 26 mai au 2 juin 2004 il participe à la FLEET WEEK (Semaine de la Flotte) de New-York.

Le 20 mai 2005 il quitte Norfolk pour participer à BALTOPS 05, la 33ème édition de cet exercice multinational. Accueillit par la Lettonie, il va accueillir onze pays soit 4100 hommes, 40 navires, deux sous-marins et plus de trente aéronefs.

Les pays engagés appartiennent à l'OTAN et aux pays membres du Partenariat pour la Paix considéré comme l'antichambre de l'Alliance Atlantique (certains pays membres du Paternship for Peace ont ensuite intégré l'OTAN).

Du 24 au 30 mai 2006 il participe à la New York Fleet Week.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_an42
Un navire de guerre moderne n'est rien sans son hélicoptère. Quelques heures après cette photo, le CG-68 arrive à Naples
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_an43

Le 3 octobre 2006 il appareille pour un nouveau déploiement au sein du groupe de combat organisé autour du USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69) et qui va le conduire en Méditerranée, dans l'Océan Indien et le Golfe Persique.

Il fait escale à Naples du 17 au 21 octobre et à Tivat (Monténégro) du 23 au 25 octobre (première visite d'un navire militaire américain à Tivat depuis 1975).

le 10 novembre 2006 il vient en aide au dhow iranien SINAA venu de Kubala à environ 140 miles nautiques des côtes pakistanaises. Il ravitaille le navire en carburant, en eau et en nourriture pour permettre aux vingt quatre marins de rentrer au pays.

Le 11 décembre il rentre dans le Golfe Persique avec son porte-avions, faisant escale à Jebel Ali (EAU) à partir du 22. A partir du 8 janvier 2007 il opère pour des missions de contrôle océanique et de lutte anti-terroriste.

Le 13 février 2007 il assiste le dhow pakistanais Al-Sanaullah en mer d'Arabie en lui fournissant carburant, eau et nourriture.

Repassant en Méditerranée, il s'entraine du 9 au 14 avril en compagnie de son sister-ship Antietam ainsi que des destroyers USS Ramage (DDG-61), USS Preble (DDG-88) et USS O’Kane (DDG-77). Il fait escale à Rhodes du 6 au 11 mai 2007. Il rentre à Norfolk le 23 mai 2007.

Le 7 avril 2008 il quitte Norfolk, traverse l'Océan Atlantique pour participer à Joint Warrior 081, un exercice multinational organisé avec la Grande-Bretagne. Cet exercice à lieu du 19 avril au 2 mai, le croiseur lance-missiles rentrant au pays dans la foulée.

Le 13 mai 2009 il appareille pour un nouveau déploiement outre-mer cette fois intégré au sein du Bataan Expeditionnary Strike Group, le groupe amphibie organisé autour du porte-hélicoptères amphibie USS Bataan (LHD-5).

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_an44
Mer d'Arabie 20 novembre 2006 : l'Anzio opérant en compagnie du USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69) et du USS Saipan (LHA-1)

Le 4 juin 2009 il arrive à La Sude pour une escale de routine. Le 28 juin 2009 il  relève le USS Gettysburg (CG-64) comme navire amiral de la Combined Task Force 151 (CTF-151). Le 4 octobre il saisit 4 tonnes de haschisch sur un dhow naviguant à 170 miles au sud-ouest de Salalah (Oman). La drogue est détruite et l'équipage relâché. Il rentre à Norfolk le 4 décembre 2009.

Le 11 mai 2011 il appareille de Norfolk pour un déploiement au sein du groupe de combat organisé autour du USS George H.W Bush (CVN-77). Il entre en Méditerranée le 21 mai mais ne s'y attarde pas puisqu'il fait escale à Varna du 31 mai au 2 juin, à Odessa du 3 au 6 juin avant de participer à l'exercice SEA BREEZE 2011 (6 au 18 juin 2011). Il passe ensuite en mer Rouge puis dans l'Océan Indien pour lutter contre la piraterie et le terrorisme au sein de la CTF-151. Il rentre à Norfolk le 10 décembre 2011

Du 30 janvier au 12 février 2012 il participe à l'exercice BOLD ALLIGATOR 2012 au large des côtes de Virginie et de Caroline du Nord.

Son désarmement à été envisagé en 2013 pour des raisons économiques et parce que non-modernisé.

Du 31 juillet au 4 août 2014 il fait escale avec son sister-ship USS Leyte Gulf (CG-55) à Halifax avant de participer à un exercice avec la marine canadienne et le Standing NATO Maritime Group (SNMG) 2.

Le 27 mars 2015 il appareille de Norfolk direction l'Europe pour participer à l'exercice multinational Joint Warrior 15-1. Il mouille dans l'enceinte de la base navale de Faslane du 9 au 12 avril, participe à l'exercice en question avant de faire escale successivement à Brest du 25 au 30 avril, à Cork les 2 et 3 mai, à Portinho da Costa du 7 au 11 mai avant de rentrer à Norfolk le 17 mai.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_an45
Golfe Persique 7 avril 2007 le USS Anzio (CG-68) à la mer

Le 16 novembre 2015 il appareille pour un nouveau déploiement outre-mer plus précisément au Moyen-Orient. Il fait escale à Split du 6 au 8 décembre, franchit le canal de Suez le 14 décembre puis rallie le Golfe Persique, faisant escale au Bahrein du 6 au 9 janvier 2016.

Le 13 janvier 2016 dix marins du RIVERINE SQUADRON 3 sont capturés par les Pasdarans. Ils sont heureusement pour eux relâchés le jour même, escortés dans le Golfe Persique puis embarqués du croiseur pour des examens médicaux.

Le croiseur fait escale à Jebel Ali (EAU) jusqu'au 28 mars, opère dans l'Océan Indien et la mer Rouge, franchit le canal de Suez le 2 juin, fait escale à Akantia en Grèce du 20 au 23 juin, franchit le détroit de Gibraltar le 2 juillet avant de rallier Norfolk ke 13 juillet 2016.

De janvier 2018 à avril 2020 il est immobilisé à Norfolk pour refonte et modernisation afin de prolonger sa carrière en attendant son remplacement probablement par un Arleigh Burke Flight III.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptySam 20 Fév 2021, 18:34

Le USS Vicksburg (CG-69)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_vi34
Le USS Vicksburg (CG-69) à Toulon le 20 mai 1997

Présentation
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_vi35
Cérémonie de baptême du Vicksburg

Commandé le 25 février 1988 aux chantiers navals Ingalls, le Vicksburg à reçu pour devise «Key to Victory» (la clé vers/de la victoire).

-Le USS Vicksburg (CG-69) est mis sur cale aux chantiers navals Ingalls Shipbuilding de Pascagoula le 30 mai 1990 lancé le 7 septembre 1991 et commissioned le 14 novembre 1992. Il est actuellement stationné à Norfolk mais immobilisé pour refonte et modernisation de ses capacités militaires.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Sizoge11

Le 23ème croiseur lance-missiles de classe Ticonderoga perpétue la mémoire d'une bataille de la guerre de Sécession, la Bataille ou plutôt le Siège de Vicksburg (18 mai au 4 juillet 1863).

La prise de cette forteresse-clé sur les rives du Mississippi par l'armée nordiste dirigée par le général Grant est une victoire décisive puisque c'était le dernier verrou qui empêchait le plein accomplissement du plan Anaconda destiné à asphyxier la Confédération.

Après deux assauts repoussés avec de lourdes pertes les 19 et 22 mai, Grant conscient que le temps joue pour lui choisit la tactique du siège. La garnison de John C. Pemberton se rend alors que les vivres sont quasiment épuisés. Avec la défaite de Gettysburg c'est le deuxième rude coup porté à l'effort de guerre sudiste.

Le CG-69 est le cinquième navire à avoir porté ce nom mais seulement le quatrième à avoir été mis en service.

Le premier fût un vapeur acquis par l'US Navy le 20 octobre 1863 transformé en canonnière, désarmée le 29 avril 1865 puis vendu à un armateur pour service marchand l 12 juillet 1865 (sort final inconnu).

Le second fût une autre canonnière, la PG-11 en service du 23 octobre 1897 au 16 octobre 1919 avec de nombreux passages en réserve. Rayée le 2 mai 1921, transférée aux garde-côtes le 18 août 1922, rebaptisée Alexander Hamilton (WIX-272) du 18 août 1922 ay 7 juin 1930 officiellement rendue à l'US Navy le 12 mars 1945 puis vendue à la démolition le 28 mars 1946.

Le troisième aurait du être un croiseur léger de classe Cleveland, le CL-81 qui est mis sur cale le 4 août 1941 maus est rebaptisé Houston le 12 octobre 1942 en mémoire du CA-30 coulé lors de la bataille du détroit de la Sonde le 1er mars 1942.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_vi36
Le USS Vicksburg (CL-86) lors du Navy Day (27 octobre 1945)

Le quatrième est un croiseur de classe Cleveland, le CL-86. Mis sur cale à Camden (New-Jersey) aux chantiers navals de la New York Shipbuilding Corporation le 26 octobre 1942, il est lancé le 14 décembre 1943 et commissioned le 12 juin 1944. Survivant au second conflit mondial, il est désarmé le 30 juin 1947, rayé le 1er octobre 1962 après quinze ans sous cocon et vendu à la démolition le 25 août 1964.

Carrière opérationnelle
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_vi37
Le USS Vicksburg (CG-69) à la mer en compagnie de certains de ses sister-ships

En janvier 1994 il quitte la base de Mayport où il était stationné pour un premier déploiement outre-mer sous l'autorité de la 6ème flotte c'est-à-dire en Méditerranée. Pour cette occasion il est intégré dans le groupe de combat du USS Saratoga (CV-60). Il participe en Adriatique aux opérations DENY FLIGHT et PROVIDE PROMISE. Durant ce déploiement il participe à l'exercice OTAN DYNAMIC IMPACT 94.

Rentré aux Etats-Unis il participe à l'opération ABLE VIGIL destiné à intercepter des cubains cherchant à fuir leur pays et tenter leur chance aux Etats-Unis.

Le 29 avril 1997 il quitte Mayport pour un déploiement de six mois au sein du groupe de combat organisé autour du USS John F. Kennedy (CV-67). Il va participer aux opérations DELIBERATE GUARD et SOUTHERN WATCH, le groupe de combat du CV-67 relevant le CVN-71.

Opérant durant ce déploiement en Méditerranée, en Adriatique, en mer Rouge et dans le Golfe Persique, il participe également à l'exercice INVITEX avec des navires de douze nations ainsi qu'à DYNAMIC MIX.

En 1998 victime de problèmes informatiques concernant son AEGIS Baseline 6.1 et son équipement CEC il doit subir une remise à jour complet ce qui entraine une replanification de ses déploiements.

En 1999 il participe à l'exercice BALTOPS avec 52 autres navires, des sous-marins et des avions venant de Pologne, d'Allemagne, de France, de Grande-Bretagne, des Pays-Bas, de Finlande, de Lettonie, de Suède, du Danemark, d'Estonie, de Lituanie et des Etats-Unis. On trouve donc des navires de l'OTAN et du PFP.

A l'automne 1999 il participe à la quarantième édition de l'exercice UNITAS, des navires américains, brésiliens, argentins, uruguayens, portugais et espagnols y participant.  

A l'automne 2000 et au printemps 2001 il participe à l'évaluation et la mise au point du système CEC.

A partir du 11 septembre 2001 il participe à l'opération NOBLE EAGLE, la sécurisation de l'espace aérien de la côte est.

Le 16 février 2002 le USS Vicksburg (CG-69) appareille pour un déploiement qui doit le conduire au Moyen-Orient pour participer à l'opération ENDURING FREEDOM. Intégré au groupe de combat du CV-67, il relève avec les autres navires le groupe de combat du Teddy Roosevelt alors déployé en mer d'Arabie. Il rentre à Mayport le 17 août 2002.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_vi38
Le USS Vicksburg (CG-69) dans l'Atlantique le 11 juin 2004

Le 7 juin 2004 le croiseur lance-missiles appareille pour un nouveau déploiement au Moyen-Orient toujours en compagnie du CV-67. Ce déploiement consacré à l'opération ENDURING FREEDOM s'achève le 17 décembre 2004 quand il rentre en Floride.

Le 25 janvier 2006 il appareille en urgence pour l'Océan Indien afin de renforcer les moyens navals américains sur zone. Il va y rester six mois rentrant en Floride le 11 juin 2006.

A l'automne 2006 il sert de plastron pour le sous-marin colombien Tayrona dans le cadre du programme DESI (Diesel Electric Submarine Initiative), un programme mis en place en 2001 pour entrainer l'US Navy à combattre des sous-marins classiques elle qui ne jure que par le nucléaire depuis plusieurs décennies.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_vi39
Le USS Vicksburg (CG-69) dans l'Atlantique le 10 novembre 2004

Le 31 juillet 2007 il appareille pour un nouveau déploiement dans l'Océan Indien et l'Océan Indien sous l'autorité de la 5ème flotte dont le QG est installé au Bahrein. Il rentre à Mayport le 25 janvier 2008.

Durant ce déploiement il fit escale à La Spezia, à La Sude, à Manama (Bahrein) (quatre reprises), Jebel Ali, Salalah, Limassol et La Valette. Il à traversé 31500 miles nautiques et à franchit le détroit d'Hormuz à huit reprises.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_vi40
Le USS Vicksburg (CG-69) dans l'Atlantique le 24 juin 2007

Du 21 février au 31 juillet 2009 il est déployé au Moyen-Orient.

Le 11 mars 2010 il quitte Mayport pour un déploiement de trois mois en Europe afin de participer à l'exercice JOINT WARRIOR 10-1. Il arrive à Trondheim le 15 mars, manœuvre avec la marine norvégienne avant une escale à Brest du 2 au 6 avril.

L'exercice terminé il fait escale à Stockholm du 29 avril au 2 mai et à Klapeida en Lituanie du 4 au 7 mai. Il est de retour à Mayport le 11 mai. Du 13 au 17 juin il passe avec succès l'Inspection du Board of Inspection and Survey.

Du 31 juillet au 2 août il manœuvre au large des côtes de Virginie et de Floride en compagnie du destroyer USS Nitze (DDG-94), de la frégate USS Taylor (FFG-50) et de navires de la marine japonaise.

Le 9 mars 2012 il appareille de Mayport pour un nouveau déploiement outre-mer, un déploiement particulier puisqu'il s'agit du dernier du USS Enterprise (CVN-65) avant son désarmement. Le programme est le même depuis des années à savoir des opérations en Méditerranée, dans l'Océan Indien et le Golfe Persique, sous l'autorité des 5ème et 6ème flottes.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_vi41
Le USS Vicksburg (CG-69) en mer d'Arabie le 28 avril 2009 en compagnie du Millius et du Dwight D. Eisenhower. Détail amusant, il portent le même numéro et non je ne ferais pas de blagues douteuses sur le sujet

Du 28 au 31 mars le USS Vicksburg (CG-69) fait escale en baie de Phalère ce qui permet à son équipage de visiter Athènes. Après avoir opéré en Méditerranée, il franchit le canal de Suez, faisant escale aux Emirats Arabes Unies et plus précisément Jebel Ali du 24 au 27 avril, escale qui fait suite avec des manœuvres communes avec la frégate antiaérienne Cassard (D-614).

Du 20 au 28 mai il fait escale à Manama (Bahrein) et du 1er au 4 juillet il est à Jebel Ali. Il est à Bahrein du 10 au 24 juillet 2012. Il franchit à nouveau le canal de Suez le 12 octobre, fait escale à Lisbonne le 17 octobre puis rentrer à Mayport le 5 novembre 2012 après presque huit mois loin de ses bases.

Le 18 septembre 2014 il quitte Mayport direction l'Europe pour participer du 6 au 17 octobre à l'exercice JOINT WARRIOR 14-2. Il arrive à Faslane le 2 octobre pour une escale de quatre jours avant de rentrer dans le vif du sujet. Après une escale à Rota du 24 au 28 octobre, il rentre début novembre à Mayport.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_vi42
Le USS Vicksburg (CG-69) arrivant aux Açores en 2015

Le 4 décembre il reprend la mer pour un déploiement en solo. Il se ravitaille à Funchal le 14, faisant escale du 19 au 26 décembre à Naples en compagnie de son sister-ship Leyte Gulf (CG-55). Le 20 il succède au CG-55 comme navire amiral du Standing NATO Maritim Group Two (SNMG-2). Du 1er au 12 janvier 2015 il est à Augusta en Sicile pour repos et entretien (upkeep).

Il fait ensuite escale à Barcelone du 14 au 17 janvier avant de participer à des exercices avec la frégate turque Turgutreis (F-241), la frégate canadienne HMCS Fredericton (FFH-337) et le groupe de combat organisé autour de notre fleuron, le porte-avions Charles de Gaulle (R-91).

Il franchit le détroit de Messine le 22 janvier, fait escale à La Sude (où se trouve une base de l'OTAN) du 30 janvier au 2 février, à Split avec les autres navires du SNMG-2 du 6 au 9 février avant des exercices avec la marine croate. Il fait escale à Trieste du 13 au 15 février 2015, au Pirée du 27 février au 1er mars.

Le 4 mars 2015 accompagné des frégates Turgutreis, Fredericton et Aliseo ainsi que du ravitailleur Spessart, il franchit les détroits turcs direction la mer Noire. Ces navires vont escale à Varna mais cette escale est abrégée en raison du mauvais temps. Ils sont ensuite à Constansa du 13 au 15 mars avant de partir à des manœuvres en compagnie de navires de la marine roumaine, le destroyer Marasesti et trois autres navires.

Il quitte la mer Noire le 21 mars, relâche en baie d'Augusta et à Rota, franchit les colonnes d'Hercules le 31 mars en compagnie du USS Theodore Roosevelt (CVN-71), effectue un exercice en transit (PASSEX : Passing Exercise) avec deux navires de la marine marocaine, les Allal ben Abdellah (F-615)  et Hassan II (F-612) au large de Casablanca le 2 avril.

Il fait escale à Lisbonne du 3 au 6 avril, à Faslane du 10 au 12 avril, participe à Joint Warrior 15-1 avant de faire escale à Liverpool du 24 au 27 avril. Il met ensuite cap sur la Norvège, faisant escale à Bergen en compagnie du destroyer néerlandais Tromp (F-803) avant de participer à l'exercice anti-sous-marin DYNAMIC MONGOOSE en mer du Nord et dans le détroit du Skagerrak (4 au 13 mai).

Après une escale à Copenhague du 16 au 19 mai, il fait effectue un PASSEX avec le patrouilleur lituanien Auskaitis (P-14), fait escale à Riga du 22 au 25 mai, à Tallin du 29 au 31 mai, à Gdynia du 4 au 7 juin avant de participer à BALTOPS 2015 puis de faire escale à Kiel du 19 au 25 juin où à lieu un transfert de commandement. Il met ensuite cap sur les Etats-Unis se ravitaillant à Ponta Delgada le 3 juillet avant de rentrer à Mayport le 11 juillet 2015.

Le 1er juillet 2016 il intègre le programme de modernisation des croiseurs lance-missiles (Phases Modernization) et rallie le 8 juillet Norfolk pour travaux, transit effectué en trois jours à la remorque du remorqueur de haute-mer USNS Apache (T-ATF-172). (NdA j'ignore si les travaux ont été achevés ou si ils sont toujours en cours)

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptySam 20 Fév 2021, 18:49

Le USS Lake Erie (CG-70)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_la62
Le USS Lake Erie (CG-70) à quai

Présentation

Commandé le 25 février 1988 aux chantiers navals BIW de Bath, le futur Lake Erié reçoit pour devise «Courage Determination Peace».

-Le USS Lake Erié (CG-70) est mis sur cale aux chantiers navals Bath Iron Works (BIW) de Bath (Maine) le 6 mars 1990 lancé le 13 juillet 1991 et commissioned le 24 juillet 1993. Il est actuellement San Diego.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Batail40

Il perpétue la mémoire d'une bataille de la guerre de 1812, la Bataille du Lac Erié survenue le 10 septembre 1813. les américains d'Oliver Hazard Perry et Jesse Elliot affrontent les britanniques de Robert Heliot Barclay et de Robert Finnes.

Cinq schooners, trois bricks et un sloop soit 540 hommes affrontent deux navires (NdA type non spécifié), un brick, deux schooners et un sloop soit 450 hommes. Les américains ont 27 tués et 96 blessés, un brick sévèrement endommagé contre 41 tués, 93 blessés et 306 prisonniers, tous les navires britanniques capturés par l'ennemi. Cette victoire permet aux américains de contrôler le lac en question et de reconquérir Détroit.

C'est seulement le deuxième navire à porter ce nom après un cargo acquis en 1917 par l'US Navy et coulé accidentellement en 1919.

On trouve d'autres navires qui ont porté le nom d'Erié faisant référence au lac. On trouve un sloop de guerre en service de 1813 à 1850, le navire-atelier USS Vestal (AR-4) portait ce nom alors qu'il était charbonnier alors que la PG-50, une canonnière de classe Erié mise en service le 1er juillet 1936 est torpillée et échouée à Curaçao par l' U-163 le 15 décembre 1942 chavire et coule le 5 décembre 1942 après une tentative de récupération.

Carrière opérationnelle
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_la63
Le USS Lake Erie (CG-70) à Pearl Harbor le 2 juillet 2004

A sa mise en service il est affecté dans le Pacifique avec Pearl Harbor pour base, arrivant sur place le 9 juillet 1993.

Il participe du 25 mai au 17 juin 1994 à l'exercice RIMPAC avant d'enchainer par un premier déploiement outre-mer sous l'autorité de la 7ème flotte et ce de novembre 1994 à mai 1995.

Intégré au groupe de combat du porte-avions USS Constellation (CV-64) (dernier porte-avions américain qui n'à pas été construit à Newport News puisqu'il à vu le jour au Brooklyn Navy Yard) avec lequel il avait appareillé le 10 novembre 1994, il rentre dans le Golfe Persique le 11 janvier 1995.

Il participe à l'opération SOUTHERN WATCH puis à un exercice ASM dans le Golfe Persique du 5 au 19 février 1995. Il rentre à Pearl Harbor le 15 mai 1995.

Du 4 au 17 juin 1996 il participe à nouveau l'exercice RIMPAC.

D'avril à septembre 1997 il est à nouveau déployé dans le Pacifique Occidental (West Pacific), participant notamment à deux exercices anti-missiles balistique (exercice ARABIAN SKIES).

Appareillant le 8 avril 1997 toujours au sein du groupe de combat du Constellation, il entre dans le détroit d'Ormuz le 21 mai.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_la64
Place ! Faites place au croiseur lance-missiles

Du 8 au 12 août il participe à un exercice avec la marine pakistanaise (exercice INSPIRED UNION) avant de continuer son déploiement alternant entrainements et escales dans les ports de la région. Il est de retour à Pearl Harbor le 21 septembre.

Le 16 mai 1998 il participe à deux exercices avec la marine pakistanaise, les exercices INSPIRED SIREN 97-2 et INSPIRED ALERT 97-2.

En juillet et août 1998 il participe à l'exercice RIMPAC. Toujours en août il subit une modification de son architecture Argis pour l'adapter à la défense anti-missiles balistique dans le cadre de l'Aegis Ballistic Missile Defense System. Il subit les mêmes travaux que son sister-ship Port Royal.

De juin à décembre 1999 c'est à nouveau le Pacifique occidental, l'Extrême-Orient qui est au programme pour le croiseur lance-missiles. Il appareille le 19 juin toujours en compagnie du porte-avions lourd Constellation. Il fait escale au Japon, en Corée du Sud, en Malaisie, à Singapour, au Bahrein, en Arabie Saoudite, aux EAU, en Australie,  Il se termine le 17 décembre 1999 quand il rentre à sa base.

De février à avril 2000 il est immobilisé pour un petit carénage au Pearl Harbor Naval Shipyard. En 2000 et 2001 il continue l'adaptation de l'Aegis à la lutte anti-missiles balistique de théâtre. Il teste le 14 juillet 2000 et le 25 janvier 2001 un prototype du SM-3, une évolution du SM-2 Block IV.

Le 9 février 2001 il appareille en urgence en compagnie de navires des gardes-côtes pour assister le sous-marin nucléaire d'attaque USS Greenveville (SSN-772) qui venait de heurter un chalutier japonais à 9 miles au sud de Diamond Head, l'Ehine Maru coulant en dix minutes, vingt-six des trente-cinq marins étant récupérés.

Du 13 au 27 mars 2001 il participe dans ke Pacifique-Nord à l'exercice NORTHERN EDGE. Il rentre à Pearl Harbor le 12 avril.

Le 25 janvier 2002 le USS Lake Erié (CG-70) lance un missile SM-3 alors qu'il se trouvait à 250 miles nautiques au nord-ouest d'Hawaï. Il abat une cible Aries lancée depuis l'île de Kauai. Il remet ça le 13 juin. Du 28 juin au 18 juillet, il participe à RIMPAC 02 et PACIFIC BLITZ. Le 21 novembre 2002 il tire un nouveau missile SM-3 contre une cible Aries.

En mars 2003 il est affecté au Cruiser-Destroyer Group One. Le 18 juin 2003 le missile SM-3 lance échoue à abattre la cible ARIES. Il aura plus de chance le 11 décembre 2003.

Du 28 juin au 23 juillet 2004 il quitte Pearl Harbor pour participer à RIMPAC 04 et PACIFIC BLITZ. Le 23 août 2004 il appareille pour un déploiement sous l'autorité de la 7ème flotte (Westpac Deployment).

Il fait escale à Kwajalein pour se ravitailler, à Fuam, à Palau, à Yokosuka, à Chinhae, à Nigata, à Tacloban City où il célèbre le soixantième anniversaire du débarquement du général MacArthur à Leyte (18 octobre 1944-18 octobre 2004).

Du 29 octobre au 19 novembre 2004 toujours dans le golfe de Leyte il participe à un exercice ASM avec la marine japonaise. Il fait ensuite escale à Hong-Kong et à Guam avant de rentrer à Pearl Harbor le 18 décembre 2004.

En 2005 et 2006 il continue à servir de bâtiment lanceur pour la mise au point du missile antimissile balistique SM-3.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_la65
Le USS Lake Erié (CG-70) le 4 septembre 2007

Le 4 mai 2007 il appareille pour un nouveau déploiement en Extrême-Orient sous l'autorité de la 7ème flotte. Il fait escale à Yokosuka avant de mettre cap sur l'Australie pour participer à l'exercice TALISMAN SABER 2007. Il est de retour à Pearl Harbor le 4 septembre après avoir fait escale à Guam et à Darwin. Il termine l'année par un tir d'essai ou plutôt deux tirs, interceptant successivement deux missiles lancés à quelques minutes d'intervalle.

Le 20 février 2008 le Lake Erie et deux autres navires ont abattu le satellite espion USA-193 dans le Pacifique-Nord pour éviter une pollution par un carburant toxique l'hydrazine.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_la66
Le USS Lake Erié (CG-70) arrivant à Pearl Harbour le 22 février 2008. En arrière plan, le USS Missouri (BB-63)

En décembre 2009 il appareille pour un nouveau déploiement outre-mer. Il fait escale à Hong-Kong, à Yokosuka et Sukumo, à Sepangar (Malaisie), Laem Chabang (Thaïlande), à Manille avant de rentrer à Pearl Harbor le 1er avril 2010. A l'été il participe à l'exercice RIMPAC 2010.

En mai 2011 il participe à l'exercice américano-canadien TRIDENT FURY 11. Après avoir enchainé par l'exercice NORTHERN EDGE, il est de retour dans les eaux hawaïennes le 6 juillet. Le 1er septembre le tir d'un missile SM-3 échoue à intercepter la cible.

Les 9 et 26 juin 2012 il lance un missile SM-3 qui à chaque fois parviennent à intercepter et à détruire l'enfin cible symbolisant à chaque fois un missile balistique courte portée, un type d'arme pouvant frapper l'armée américaine dans ses opérations expéditionnaires. Il participe à l'été 2012 à l'exercice RIMPAC, exercice qui est au cœur du film Battleship.

Les 12 février et 15 mai 2013 il tire avec succès deux missiles SM-3 détruisant des cibles représentant des SRBM (Short Range Balistic Missile). Le 9 septembre 2013 il participe à un exercice avec la marine chinoise avant de tirer deux nouveaus missiles SM-3 le 18 septembre (premier tir en salve du programme). Il tire un unique SM-3 le 3 octobre et le 9 octobre sa plate-forme hélicoptère sert à l'entrainement d'OH-58 et de UH-60M de la 25ème brigade d'aviation de combat stationnée à Hawaï.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_la67
Le USS Lake Erié (CG-70) à la mer le 29 juillet 2008

Le 18 février 2014 il appareille pour un nouveau déploiement en solitaire dans le cadre du programme Mid-Pacific Surface Combatant Operational Employment program. Il fait escale à Yokosuka, à Mokpo (Corée du Sud) avant d'enchainer par les exercices américano-sud coréens FOAL EAGLE et SANG YONG.

Après une escale à Osaka et une autre à Yokosuka, il intègre en mer des Philippines le groupe de combat du USS George Washington (CVN-73) à la fin du mois de mai, faisant escale à Guam au début du mois de juin, étant de retour à Pearl Harbor le 16 juin 2014.

En septembre 2014 il remplace le USS John Paul Jones (DDG-51) à San Diego comme navire antimissiles balistique. D'octobre 2014 à avril 2016 il est immobilisé pour refonte à San Diego.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_la68
Le USS Lake Erié (CG-70)

Le 8 mai 2017 il appareille pour un déploiement au Moyen-Orient. Il s'entraine avec le groupe de combat du USS Theodore Roosevelt (Cvn-71) au large de la Californie avant de retrouver Pearl Harbor le 17 mai. Il est à Singapour du 4 au 7 juin, à Colombo du 11 au 18 juin pour porter assistance à l'ancien Ceylan victime de terribles inondations.

Il est à Bahrein en août, au Qatar en septembre, opérant dans le Golfe Persique, faisant notamment escale aux Emirats Arabes Unis. Il repasse ensuite dans l'Océan Indien, fait escale à Subic Bay le 10 novembre, traverse le détroit de San Bernardino le 12 novembre, fait relâche à Guam puis à Pearl Harbor du 30 novembre au 4 octobre avant de rentrer à San Diego le 10 décembre 2017.

De mars à juin 2018 il est immobilisé pour un petit carénage avant de reprendre l'entrainement. Il participe du 10 au 31 juillet à l'exercice RIMPAC.

Le 19 août 2018 le  Lt. j.g. Asante K. McCalla est portée disparue alors que le croiseur se trouvait à 100 miles nautiques au sud-ouest de San Diego. Les recherches sont suspendues après plusieurs heures d'efforts infructueux.

Le 2 avril 2019 il appareille de San Diego pour un nouveau déploiement outre-mer. Il fait escale à Yokosuka, à Sasebo, à Busan, à Okinawa et  à Manille. Il rentre à San Diego le 18 novembre 2019.

Du 19 août au 6 septembre 2020 il participe à l'exercice RIMPAC 2020. Depuis le 16 novembre 2020 il est en travaux de modernisation, processus qui doit normalement s'achever en janvier 2022.


A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier

Masculin
Nombre de messages : 4031
Age : 74
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptySam 20 Fév 2021, 19:16

clausewitz a écrit:
Le 23ème croiseur lance-missiles de classe Ticonderoga perpétue la mémoire d'une bataille de la guerre de Sécession, la Bataille ou plutôt le Siège de Vicksburg (18 mai au 4 juillet 1863).

Mon genou Wink, car il s'agit historiquement du fort de Ticonderoga - en réalité, Fort Carillon -, au Canada, actuellement, dans l'état américain de New-York, tenu par 400 Français, attaqué, puis pris, après sa nécessaire évacuation, vu la disproportion des forces en présence, lors de la guerre de Sept Ans, par les troupes britanniques (11 000 hommes), dont s'était, ensuite, emparé, en 1775, au tout début de la Guerre d'Indépendance, les premières milices américaines. Fait d'arme considéré, alors, comme un exploit.

Il n'y a aucun rapport direct ou, même, indirect entre Ticonderoga et le Siège de Vicksburg (18 mai - 4 juillet 1863).  Wink
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptySam 20 Fév 2021, 19:39

Loïc Charpentier a écrit:
clausewitz a écrit:
Le 23ème croiseur lance-missiles de classe Ticonderoga perpétue la mémoire d'une bataille de la guerre de Sécession, la Bataille ou plutôt le Siège de Vicksburg (18 mai au 4 juillet 1863).

Mon genou Wink, car il s'agit historiquement du fort de Ticonderoga - en réalité, Fort Carillon -, au Canada, actuellement, dans l'état américain de New-York, tenu par 400 Français, attaqué, puis pris, après sa nécessaire évacuation, vu la disproportion des forces en présence, lors de la guerre de Sept Ans, par les troupes britanniques (11 000 hommes), dont s'était, ensuite, emparé, en 1775, au tout début de la Guerre d'Indépendance, les premières milices américaines. Fait d'arme considéré, alors, comme un exploit.

Il n'y a aucun rapport direct ou, même, indirect entre Ticonderoga et le Siège de Vicksburg (18 mai - 4 juillet 1863).  Wink

Tu t'es enmélé les crayons. Les croiseurs forment la classe Ticonderoga mais le n°23 porte le nom de Vicksburg qui est bien une bataille de la guerre de Sécession

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier

Masculin
Nombre de messages : 4031
Age : 74
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptySam 20 Fév 2021, 22:37

clausewitz a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:
clausewitz a écrit:
Le 23ème croiseur lance-missiles de classe Ticonderoga perpétue la mémoire d'une bataille de la guerre de Sécession, la Bataille ou plutôt le Siège de Vicksburg (18 mai au 4 juillet 1863).

Mon genou Wink, car il s'agit historiquement du fort de Ticonderoga - en réalité, Fort Carillon -, au Canada, actuellement, dans l'état américain de New-York, tenu par 400 Français, attaqué, puis pris, après sa nécessaire évacuation, vu la disproportion des forces en présence, lors de la guerre de Sept Ans, par les troupes britanniques (11 000 hommes), dont s'était, ensuite, emparé, en 1775, au tout début de la Guerre d'Indépendance, les premières milices américaines. Fait d'arme considéré, alors, comme un exploit.

Il n'y a aucun rapport direct ou, même, indirect entre Ticonderoga et le Siège de Vicksburg (18 mai - 4 juillet 1863).  Wink

Tu t'es enmélé les crayons. Les croiseurs forment la classe Ticonderoga mais le n°23 porte le nom de Vicksburg qui est bien une bataille de la guerre de Sécession

Je ne me suis en rien emmêlé les crayons. Jette juste un coup d'oeil sur Google, pour le constater. Par contre, arrivé à un moment, avec le 23ème bâtiment de la classe, l'US Navy, faute de ressources historiques, avait du faire appel à la référence "Guerre de Sécession"! A l'origine, l'affaire du fort de Ticonregoda - désignation purement britannique! -,  avait été - quelque avait été, alors, son importance de propagande - un fait (très) isolé dans la campagne militaire indépendantiste américaine! -.  Si on regarde bien, l'armée de la "rébellion" américaine, avait, alors, passé son temps à prendre plus de vestes qu'à enregistrer la moindre victoire militaire, son grand (énorme) coup de bol étant, alors, les difficultés d'acheminement de troupes professionnelles, par la Couronne britannique! Du côté français, on y était pas pour rien, mais admettons.

A un moment et, même, très vite, ça reste à vérifier dans la classe "Ticonderoga", l'US Navy s'était retrouvée à sec de toute référence "indépendantiste" contemporaine et s'était, alors, rabattue sur la référence nationale, la Guerre de Sécession!

Contrairement aux Marines française ou britannique, l'US Navy n'a pas d'histoire et celle de sa nation, est, elle-même, des plus limitées; l'US Navy a, ainsi, à peine plus de 100 ans d'existence, avec le vent dans le dos!-. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptySam 20 Fév 2021, 22:56

Tu ne comprends rien ! A part le Thomas S. Gates, TOUS LES CROISEURS DE CLASSE TICONDEROGA PORTENT DES NOMS DE BATAILLE DE L'HISTOIRE MILITAIRE AMERICAINE !!!!!!!!!!!!!!!! comme je l'ai mis dans mon introduction

Tous ces navires à l'exception d'un seul (Thomas S. Gates) porte des noms de batailles de l'histoire militaire américaine.

On trouve huit navires portant le nom de batailles de la guerre d'indépendance (l'un d'eux le Port Royal porte le nom d'une bataille de la guerre d'indépendance et de la guerre de Sécession), deux de batailles de la guerre de 1812, deux de la révolution texanne et de la guerre mexicano-américaine (San Jacinto Monterey), six de batailles de la guerre de Sécession, six de la seconde guerre mondiale, un pour la guerre de Corée (Chosin) et un pour la guerre du Vietnam (Hué City). Leur construction à été répartie dans seulement deux chantiers.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Loïc Charpentier
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Loïc Charpentier

Masculin
Nombre de messages : 4031
Age : 74
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyDim 21 Fév 2021, 00:06

Je n'insisterai pas, à propos de la classe Ticonderoga, mais l'US Navy s'était très vite retrouvée, sèche de toute référence historique sérieuse dans ce contexte très particulier de la "Guerre d'indépendance", pour baptiser d'autres bâtiments, de la même classe, dans un démarche "historique" similaire.

Après, bien entendu, tu en fais ce que tu souhaites! lol!
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyDim 21 Fév 2021, 11:19

Loïc Charpentier a écrit:
Je n'insisterai pas, à propos de la classe Ticonderoga, mais l'US Navy s'était très vite retrouvée, sèche de toute référence historique sérieuse dans ce contexte très particulier de la "Guerre d'indépendance", pour baptiser d'autres bâtiments, de la même classe, dans un démarche "historique" similaire.

Après, bien entendu, tu en fais ce que tu souhaites! lol!

J'avoue que je ne comprends absolument pas ton point de vue. Encore une fois en quoi baptiser le premier navire TICONDEROGA imposait aux américains de ne choisir que des batailles de la guerre d'Indépendance ?

Après ce n'est pas moi qui ait choisit le nom de ces croiseurs.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyLun 22 Fév 2021, 10:21

Le USS Cape St George (CG-71)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ca74
Le USS Cape St George (CG-71) lors de sa christening ceremony (cérémonie de baptême). En arrière plan les Vella Gulf et Port Royal en construction

Présentation
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ca75
Champagne !

Commandé le 25 février 1988 aux chantiers navals Ingalls le Cape St George à reçu comme devise «Always Victorious».

-Le USS Cape St George (CG-71) est mis sur cale aux chantiers navals Ingalls Shipbuilding  de Pascagoula (Mississippi) le 19 novembre 1990 lancé le 10 janvier 1992 et commissioned le 13 juin 1993. Basé à San Diego, il est actuellement en refonte pour rester en service encore quelques années.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Battle12
Peinture représentant la bataille du Cap St George : De gauche à droite les destroyers Charles Ausburne, Dyson et Claxton tirant sur le destroyer japonais Yugiri

Ce croiseur lance-missiles de classe Ticonderoga perpétue la mémoire de la Bataille du Cap St George (25 novembre 1943), une bataille de la Campagne des Salomons entre cinq destroyers américains commandés par Arleigh «31-knots» Burke et cinq destroyers japonais. C'est un triomphe  pour la marine américaine, trois destroyers japonais étant coulés, un autre endommagé avec 647  tués. C'est le premier navire à porter ce nom.

Carrière opérationnelle
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ca76
Le USS Cape St George (CG-73) arrivant à Pearl Harbor

D'octobre 1994 à avril 1995, le USS Cape St George (CG-71) effectue son premier déploiement outre-mer en Méditerranée sous l'autorité de la 6ème flotte.

Il appareille de Norfolk le 20 octobre au sein du groupe de combat du USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69), pénétrant dans la Mare Nostrum le 3 novembre.

Il fait escale à La Sude le 7 novembre ainsi que du 23 au 26 novembre, enchainant par les opérations DENY FLIGHT et SHARP GUARD  en Adriatique. Il fait escale à Malaga du 9 au 14 décembre avant de participer dans les eaux marocaines à l'exercice AFRICAN EAGLE puis de retourner en Adriatique du 17 au 28 décembre.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ca77
Coque en mauvais état pour le Cape St George en escale à Malte

Après une escale à Naples du 30 décembre 1994 au 5 janvier 1995, il est en entretien à la mi-janvier dans le port de Palerme.

Après plusieurs mois d'opérations marqués par les exercices DOGFISH et SHAREM 111 sans compter les escales à Izmir, Corfou, Limassol, La Valette et Benidorm il rentre aux Etats-Unis le 14 avril 1995

Du 14 juillet au 9 août 1995 le croiseur lance-missiles participe à des opérations de lutte anti-drogue saisissant 12 tonnes de cocaïne.

Du 15 au 19 août 1995 il sort en mer pour échapper à l'ouragan FELIX.

Le 6 janvier 1996 il appareille avec son sister-ship Anzio pour participer dans les eaux hawaïennes à l'exercice MOUNTAIN TOP, il franchit le canal de Panama le 13 janvier avant de mettre cap sur Pearl Harbor où il fait escale du 24 au 28 janvier. L'exercice à lieu dans la foulée avant que le CG-71 ne remette cap sur l'Atlantique, rentrant à Norfolk le 1er mars 1996.

Le 23 mai 1997 il appareille pour la mer Baltique afin de participer à BALTOPS 97, faisant escale à Portsmouth du 5 au 8 juin avant l'exercice OTAN dénommé CENTRAL ENTERPRISE. Il fait ensuite escale à Gdynia du 13 au 15 juin avant la première phase de l'exercice BALTOPS.

Après une escale à Kiel du 20 au 22 juin, le croiseur lance-missiles participe à la phase II de BALTOPS, phase qui est suivit d'une escale à Aarhus du 27 au 30 juin. Il fait ensuite relâche à Wilhelmshaven, à Amsterdam, à Brest du 11 au 15 juillet, à Cork avant de rentrer à Norfolk le 29 juillet 1997.

De juin à décembre 1998, il opère en Méditerranée, dans l'Océan Indien et du Golfe Persique. Il appareille de Norfolk le 10 juin, franchit les colonnes d'Hercules le 19 juin avant de mettre cap sur l'Adriatique pour participer du 22 au 29 juin à l'opération DELIBERATE FORGE.

Après des escales à Golfe Juan, Augusta et Taormina il participe à l'exercice multinational MATADOR, (20 au 27 juillet), exercice qui est suivit d'une escale à la base navale d'Aksaz. Il fait ensuite escale à Thira avant de retourner en Adriatique du 19 au 28 août 1998.

Il passe le canal de Suez le 30 août, entre dans le Golfe Persique le 8 septembre pour participer à l'opération SOUTHERN WATCH et mener des opérations de contrôle océanique. Il fait escale à Manama (Bahrein) du 13 au 16 septembre 1998.

Il est ensuite à Dubai du 23 au 27 septembre, opère dans le Golfe d'Oman du 28 septembre au 1er octobre, faisant à nouveau escale à Manama du 14 au 14 octobre. Il est ensuite à Abu Dhabi du 26 au 28 octobre, à Dubai du 6 au 11 novembre, à Port Suez le 25 novembre avant de franchir le canal de Suez le 26 novembre. Il est de retour à Norfolk le 10 décembre 1999.

De février à mai 1999 il est immobilisé pour un petit carénage de trois mois. Le 15 septembre il quitte Norfolk en urgence pour échapper à l'ouragan FLOYD.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ca78
Le USS Cape St George (CG-73) à Norfolk le 18 août 2000

De février à août 2000 il opère sous l'autorité des 6ème et 5ème flotte puisqu'opérant en Méditerranée, dans l'Océan Indien et le Golfe Persique. Il appareille le 18 février au sein du groupe de combat du CVN-69. Il entre en Méditerranée le 6 mars après un crochet par l'Ecosse.

Il fait escale à Carthagène, à Limassol, à Mykonos (après avoir participé à l'exercice JUNIPER STALLION du 20 au 28 mars), à Haïfa du 14 au 16 avril après l'exercice NOBLE SUZANNE. Il est ensuite à La Maddalena, à Rijeka, à nouveau à Limassol avant de franchir le canal de Suez le 20 mai.

Après une escale à Manama du 31 mai au 2 juin, le croiseur lance-missiles participe à l'exercice NAUTICAL SWIMMER du 7 au 10 juin. Il est à Dubai du 22 au 25 juin et du 15 au 18 juillet, participe à INDIGO ANVIL du 24 au 26 juillet, repassant en Méditerranée le 28 juillet. Il fait escale à Benidorm du 3 au 7 août avant de rentrer à Norfolk le 18 août 2000.

Le 21 mai 2001 le USS Cape St George (CG-71) appareille pour participer à l'exercice BALTOPS 2001 en compagnie de navires, de sous-marins et d'aéronefs de 14 nations différentes. Il fait escale à Gdynia, à Kiel, à Amsterdam et à Cork avant de rentrer à Norfolk le 12 juillet 2001.

De septembre 2001 à janvier 2002 il est immobilisé pour un petit carénage de quatre mois. Une fois opérationnel il appareille pour la Baltique afin de participer à BALTOPS 02.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ca79
Méditerranée, 23 mars 2003, le croiseur lance-missiles Cape St George (CG-73) lance un missile de croisière Tomahawk sur l'Irak dans le cadre de OPERATION IRAQI FREEDOM (OIF)

Du 23 janvier au 4 mai 2003 il participe à la deuxième du Golfe (OPERATION IRAQI FREEDOM). Appartenant au Cruiser-Destroyer Group Eight, il lance des Tomahawk depuis la Méditerranée orientale en direction de l'Irak puis depuis le Golfe Persique après le refus de la Turquie d'ouvrir son territoire et son espace aérien aux américains pour cette opération.

En mai 2005 il est le premier navire de l'US Navy à n'utiliser que des cartes numériques enregistrées sur 26 disques ce qui permet de remplacer pas moins de 12000 cartes (NdA vu le volume nécessaire je doute que toutes les cartes soient embarquées sur le croiseur).

De novembre 2005 à mai 2006 il opère à nouveau en Méditerranée, dans l'Océan Indien et le Golfe Persique.

Le 18 mars 2006 il est engagé dans un affrontement avec les pirates en compagnie du destroyer USS Gonzalez (DDG-66). A 25 miles nautiques des côtes somaliennes, une équipe VSBB est prise à partie par l'équipage du dhow qu'elle souhaitait contrôler. Elle se replie couvert par le croiseur et le destroyer qui riposte avec leurs armes légères. Un pirate est tué et cinq autres blessés, le CG-71 ayant quelques dégâts mineurs.

En mars 2007 Richard Mott commet une tentative de meurtre sur son collègue José Garcia alors qe l'équipage se trouvait sur une barge abritant l'équipage durant les travaux du croiseur à Norfolk. Il à été condamné à douze ans de prison.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ca80
Le USS Cape St George (CG-71) arrivant à San Diego le 30 juillet 2007

Le 30 juillet 2007 il arrive à San Diego sa nouvelle base opérationnelle.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ca81
Le USS Cape St George (CG-71) à San Diego le 19 décembre 2007

De mai à novembre 2008 nouveau déploiement outre-mer avec cette fois la participation à ENDURING FREEDOM et OPERATION IRAQI FREEDOM. Il quitte San Diego le 4 mai et est de retour en Californie le 3 novembre.

De septembre 2010 à mars 2011 il est déployé outre-mer opérant au sein du groupe de combat organisé autour du porte-avions USS Abraham Lincoln (CVN-72).

Le 31 janvier 2011 il répond à l'appel de détresse d'un dhow iranien en perdition. Une équipe est envoyée mais ne peut stopper la voie d'eau du navire qui finit par sombrer. L'équipage est récupéré, soignée à bord du croiseur avant d'être transférés sur des navires de la Douane iranienne. Le 3 février il porte assistance à un chalutier iranien en panne de propulsion dans le Golfe d'Oman. Il est de retour le 21 mars.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ca82
Le USS Cape St George (CG-71) en compagnie du pétrolier-ravitailleur Protecteur (509) de la marine royale canadienne

Le 7 décembre 2011 le USS Cape St George (CG-71) appareille pour un nouveau déploiement, faisant escale en Thaïlande, à Bahrein, aux Emirats Arabes Unis avant de franchir le canal de Suez le 16 juillet 2012, fait escale à Malte du 19 au 22 juillet, franchit le canal de Panama le 13 août avant de rentrer à San Diego le 22, réalisant ainsi une circumnavigation.

Le 16 juin 2014 il appareille pour un déploiement en solitaire, participant à l'exercice RIMPAC 2014 (25 juin au 30 juillet), faisant escale à Singapour et à Yokosuka avant de participer à l'exercice VALIANT SHIELD du 15 au 23 septembre.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ca83
Le USS Cape St George (CG-71) en compagnie du USNS Tippecanoe (T-AO-199)

Après des escales à Subic Bay et Yokosuka, le croiseur lance-missiles participer à l'exercice ANNUALEX 26G/KEEN SWORD 2015 en compagnie du groupe de combat du CVN-73 et de navires de la marine japonaise et ce au large d'Okinawa. Il fait ensuite escale à Busan, à Guam et à Pearl Harbor avant de rentrer à San Diego le 16 janvier 2015.

Depuis le croiseur à connu une activité opérationnelle limitée, étant immobilisé pour plusieurs phases de modernisation.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyLun 22 Fév 2021, 10:45

Le USS Vella Gulf (CG-72)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ve12
Le USS Vella Gulf (CG-72) à la mer en compagnie du USS Carter Hall (LSD-50) le 6 septembre 2008

Présentation
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ve13
Cérémonie de baptême du croiseur lance-missiles Vella Gulf

Commandé le 25 février 1988 aux chantiers navals Ingalls le Vella Gulf à reçu pour devise «More Swifty Strike» (Une frappe plus rapide).

-Le USS Vella Gulf (CG-72) est mis sur cale aux chantiers navals Ingalls Shipbuilding de Pascagoula (Mississippi) le 22 avril 1991 lancé le 13 juin 1992 et commissioned le 12 juillet 1993. Il est actuellement stationné à Norfolk.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Golfe_10
Carte de la région concernée par la bataille du golfe de Vella

C'est le deuxième navire à porter le nom de la Bataille du Golfe de Vella survenue dans la nuit du 6 au 7 août 1943. Affrontement de la Campagne des Salomons, il à lieu près de Kolombangara, opposant six destroyers du Task Group 31.2 commandé par Frederick Moosbrugger aux quatre destroyers de Kaju Sigara. C'est un triomphe américain puisque l'US Navy n'enregistre aucune perte alors que côté japonais ce sont 3 destroyers et 1210 hommes qui sont tués (NdA je renvoie pour plus de détails à mon article sur les Benham).

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ve14
Le USS Vella Gulf (CVE-111)

Le premier navire à rendre hommage à cette bataille est un porte-avions d'escorte de classe Commencement Bay, le CVE-111. Mis sur cale aux chantiers navals Todd Shipyards le 7 mars 1944 sous le nom de Totem Bay, il est rebaptisé le 26 avril 1944 lancé le 19 octobre 1944 et commissioned le 9 avril 1945.

Désarmé le 9 août 1946,  il est reclassé CVHE-111 le 12 juin 1955 puis T-AKV-11. Rayé le 1er juin 1960, il est réinscrit le 1er novembre 1960, rayé à nouveau le 1er décembre 1970 avant d'être vendu à la démolition le 22 octobre 1971 et démantelé.

Carrière opérationnelle
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ve15
Le USS Vella Gulf (CG-72) arrivant à  Gênes le 18 février 1997

De mai à juin 1998 il effectue une croisière d'entrainement en mer Baltique au cours de laquelle il participe à l'exercice BALTOPS (8 au 19 juin). Le commandant du Carrier Group Eight dirige l'exercice depuis le croiseur lance-missiles.

Le 26 mars 1999 il appareille pour un déploiement en Adriatique. Il participe à l'opération NOBLE ANVIL, lançant des missiles Tomahawk sur la Serbie. Il assure également des missions de commandement et de coordination sans oublier de nombreux exercices. Il rentre à Norfolk le 22 septembre  1999, débarquant ses munitions au dépôt de Yorktown pour une phase de travaux.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ve17
21 avril 2001, ravitaillement aérien par un CH-46 au profit du CG-72

Dans les jours qui suivent le 11 septembre 2001 il participe à l'opération NOBLE EAGLE de sécurisation de l'espace aérien de la côte est et ce au sein du groupe de combat du USS George Washington (CVN-73).

Les F-14 Tomcat et F-18 Hornet mènent des missions de patrouille de combat pendant que le croiseur lance-missiles avec ses puissants moyens de détection assure la surveillance du ciel d'où ont été chassés les avions commerciaux cloués au sol dans la foulée des attentats.

Il rallie ensuite le groupe de combat du USS Theodore Roosevelt (CVN-71) pour participer à l'opération ENDURING FREEDOM (Liberté Immuable), la riposte américaine aux dits attentats. Il quitte Norfolk le 19 septembre, franchit le canal de Suez le 13 octobre, est en mer d'Arabie le 15, opérant dans la région jusqu'au printemps. Il rentre à Norfolk en avril 2002.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ve18
Le USS Vella Gulf (CG-72) le 4 mars 2002

En mars 2003 il est affecté au Carrier Strike Group Eight. Le 5 juin 2003, le croiseur lance-missiles arrive à Gdynia en vue de préparer l'exercice BALTOPS 2003 qui à lieu du 7 au 23 juin.

Le 20 janvier 2004 il appareille de Norfolk pour un déploiement au sein du USS George Washington Carrier Strike Group dans le cadre de l'opération ENDURING FREEDOM. Pénétrant en Méditerranée, il fait escale à La Sude du 7 au 10 février. Il rentre à Norfolk le 26 juillet 2004. En 2006 il participe à l'exercice BALTOPS comme trois ans plutôt.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ve20
Norfolk 3 juillet 2007 : le USS Vella Gulf (CG-72) rentre au port

Le 5 janvier 2007 il appareille pour une croisière de six mois au sein du groupe amphibie organisé autour du porte-hélicoptères USS Bataan (LHD-5). Il participe aux opérations menées dans le Golfe Persique et la mer d'Arabie en compagnie notamment de notre hélas unique porte-avions, le Charles de Gaulle (R-91). Il va également opérer dans le Golfe d'Oman et le Golfe d'Aden.

Il participe également à des exercices multinationaux dont AMAN 07 dont le pays hôte est le Pakistan. Durant ce déploiement il fait escale à Agadir, Gaète et Manama. Il est de retour à Norfolk le 3 juillet 2007.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ve21
Le USS Vella Gulf (CG-72) le 30 août 2008

Le 30 août 2008 il appareille pour un nouveau déploiement outre-mer. Il va opérer au Moyen-Orient dans la zone de responsabilité du Central Command.

Le 25 septembre 2008 le MV Faina, un roulier battant pavillon ukrainien chargé d'armes dont 33 T-72 est détourné par des pirates. Le navire sera libéré après le paiement par son armateur d'une rançon. Le croiseur lance-missiles est présent sur zone pour surveiller le navire et éviter que le chargement disparaisse entre de mauvaises mains.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ve22
Le USS Vella Gulf (CG-72) en compagnie du USS Iwo Jima (LHD-7)

Le 4 février 2009 il devient le navire-amiral de la Combined Task Force 151 (CTF-151) en relève du transport de chalands de débarquement USS San Antonio (LPD-17), cette task force étant chargée de lutter contre la piraterie dans le Golfe d'Aden, en mer Rouge, dans l'Océan Indien et la mer d'Arabie.

Le 11 février 2009 le USS Vella Gulf (CG-72) reçoit un appel de détresse du pétrolier Polaris dans le golfe d'Aden. L'équipage repousse les pirates avec les jets d'eau et quand une équipe de visite envoyé par le croiseur arrive sur zone elle intercepte sept pirates qui sont embarqués sur le croiseur puis transférés sur le ravitailleur USNS Lewis & Clark (T-AKE-1) qui après interrogatoire va les déposer au Kenya pour procès.

Le lendemain 12 février 2009 il reçoit un nouvel appel de détresse venant cette fois du cargo indien Premdivya. Ce dernier est poursuivit par des pirates. L'hélicoptère Seahawk du croiseur décolle, tirant des coups de semonce et chasse les pirates. A noter que le destroyer lance-missiles USS Mahan (DDG-72) est aussi intervenu en soutien. Une équipe d'intervention montée sur deux embarcations pneumatiques capture neuf pirates qui à leur tour vont embarquer sur le T-AKE-1.

Le 1er mars il fait escale à Haifa avant de rallier Rota, rentrant à Norfolk le 27 mars 2009.

Le 9 avril 2010 il arrive à Faslane pour participer à l'exercice JOINT WARRIOR 10-1 exercice exécuté du 12 au 23 avril.

Le 8 juillet 2010 il appareille pour un nouveau déploiement sous l'autorité de la 6ème flotte. Il effectue des exercices, montre le pavillon et fait des escales notamment à Haifa, à Bodrum, à La Sude et à Kusadasi. Il rentre à Norfolk le 15 janvier 2011.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ve19
Le USS Vella Gulf (CG-72) à la mer

Le 3 janvier 2012 il appareille à nouveau pour la Méditerranée, ce déploiement étant axé sur la défense antimissiles balistique (Balistic Missile Defense [BMD]). Il fait escale à Constansa du 22 au 24 janvier, à Sebastopol du 26 au 29 janvier, à Odessa du 31 janvier au 1er février. Le 5 février il se ravitaille à La Sude pour une escale de routine.

Le 14 février il quitte la baie d'Augusta pour participer jusqu'au 26 à l'exercice anti-sous-marin PROUD MANTA 2012 en compagnie du destroyer USS The Sullivans (DDG-68) et de la frégate USS De Wert (FFG-45).

Après une courte escale à Augusta, il fait escale à La Sude du 23 au 25 mars avant de participer à l'exercice NOBLE DINA en compagnies des marines israéliennes et grecques. Quittant Haïfa le 6 avril, il reprend son service avant de faire à nouveau une escale dans le port israélien. Il rallie ensuite La Sude pour une escale à partir du 5 juillet. Il est de retour à Norfolk  le 11 août 2012.

En 2012 l'officier marinier Daniel Wilt est condamné à la prison à vie pour avoir agressé sexuellement une femme marin et avoir menacé de la jeter par dessus bord.
Le 14 mars 2014 il appareille pour un nouveau déploiement opérationnel encore une fois pour la mission de lutte anti-missiles balistique. Il participe du 30 mars au 10 avril à l'exercice JOINT WARRIOR 14-1. Il rallie ensuite la Méditerranée, relevant le destroyer USS Ramage (DDG-61).

Il fait escale à Limassol, à Haïfa, à La Sude, à Varna, à Constansa, à La Sude à nouveau, à Kusadasi, à Burgas, à La Sude pour une troisième escale avant de retourner en mer Noire pour une nouvelle escale à Constansa, à Batumi, à Corfou, en baie d'Augusta où il est relevé par le USS Cole (DDG-67). Il est de retour à Norfolk le 20 septembre 2014.

Durant ce déploiement il s'entraine avec la marine roumaine le 6 juin, avec la frégate turque TCG Bykada (F-512) le 10 juin et avec la frégate espagnole Cristobal Colon (F-105) les 26 et 27 juin.

De janvier 2015 à juin 2016 il est immobilisé pour un grand carénage. En décembre 2015 il affecté au Carrier Strike Group Twelve.

Le 23 avril 2007 il appareille pour un nouveau déploiement en indépendant. Il arrive à Rota le 4 mai pour se ravitailler avant d'effectuer un exercice au large du Maroc le 5 mai. Il fait à nouveau escale à Rota du 8 au 12 mai, franchissant le détroit de Gibraltar le 13 mai,  le canal de Suez le 19 mai.

Il participe du 18 au 20 juin à l'exercice SPARTAN KOPIS 17 en compagnie des patrouilleurs USS Firebolt (PC 10) et USS Whirlwind (PC-11) ainsi que des unités des Garde-Côtes dans le Golfe Persique. Du 24 au 26 juillet il participe à un exercice avec les forces irakiennes et koweitiennes.

De juillet à octobre il est affecté au CSG-11 et lance des missiles Tomahawk sur des positions de l'Etat islamique.

Le 20 novembre 2017 il repasse le canal de Suez en escorte du USNS Bob Hope (T-AKR-300) puis le détroit de Gibraltar le 26 novembre, faisant escale à Agadir du 28 novembre au 2 décembre, à Mayport le 13 décembre pour embarquer les familles afin de réaliser la traversée jusqu'à Norfolk où il arrive deux jours plus tard.

Après plusieurs années au large de la côte est, le croiseur lance-missiles repart pour un déploiement outre-mer au sein du groupe de combat du USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69) le 25 février 2020.

Le 3 mars il se ravitaille auprès du USNS Kanawha (T-AO-196) lors de son transit dans l'Atlantique, franchissant le détroit de Gibraltar peu après minuit le 8  mars 2020.

Il se ravitaille à nouveau à la mer auprès du USNS Laramie (T-AO-203) le 11 mars, faisant escale à Limassol du 12 au 14 avant de franchir le canal de Suez le 15 mars. Il se ravitaille à nouveau à la mer dans le Golfe d'Aden le 22 mars auprès du USNS Robert E. Peary (T-AKE-5).

Le 3 avril il franchit le détroit d'Hormuz en escorte des navires amphibies USS Bataan (LHD-5), USS New York (LPD-21), USS Oak Hill (LSD-51) et du navire de soutien USNS William McLean (T-AKE 12), se ravitaillant auprès du  USNS Robert E. Peary les 7 et 16 avril.

Le 17 avril il repasse le détroit d'Hormuz en escorte des USNS Lewis and Clarke (T-AKE 1), USNS Seay (T-AKR 302) et USNS Dewayne T. Williams (T-AK 3009). Il se ravitaille auprès du USNS Wally Schirra (T-AKE Cool dans le Golfe d'Aden le 28 avril.

Le 13 juin 2020 il se ravitaille auprès du USNS Joshua Humphreys (T-AO 188), en mer d'Arabie avant de repasser le détroit d'Hormuz  en escorte du USNS Robert E. Peary le 15 juin avant de repasser le dit détroit le 17 juin.

Le 7 juillet 2020 il se ravitaille auprès du USNS Walter S. Diehl (T-AO 193) alors qu'il se trouvait dans le Golfe Persique. Il retourne dans l'Océan Indien puis franchit le canal de suez en escorte  des USNS Robert E. Peary et USNS Joshua Humphreys le 27 juillet. Il franchit le détroit de Gibraltar le 1er août, rentrant à Norfolk le 6 août 2020.

Le 10 janvier 2021 le USS Vella Gulf (CG-72) à appareillé de Norfolk pour un déploiement en urgence au Moyen-Orient.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyLun 22 Fév 2021, 11:23

Le USS Port Royal (CG-73)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_po48
Le USS Port Royal (CG-73) en mer d'Arabie le 11 novembre 2003


Présentation

Commandé le 25 février 1988 aux chantiers navals Ingalls le Port Royal à reçu pour devise «The Will to Win».

-Le USS Port Royal (CG-73) est mis sur cale aux chantiers navals Ingalls Shipbuilding de Pascagoula (Mississippi) le 18 octobre 1991 lancé le 20 novembre 1992 et commissioned le 9 juillet 1994. Il est actuellement stationné à Pearl Harbor.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Batail42
Représentation photographique de la bataille de Port Royal de 1861

Le vingt-septième et dernier croiseur lance-missiles de classe Ticonderoga commémore deux batailles navales de Port Royal.

La première à lieu le 3 février 1779 pendant la guerre d'indépendance américaine quand les britanniques qui cherchaient à consolider leur prise de Savannah en décembre 1778 se replient avec des pertes plus élevées que celles des américains.

La deuxième à lieu du 3 au 7 novembre 1861 au cours de la bataille de la guerre de Sécession qui se termine par la victoire des nordistes, ces derniers ayant débarqué pour s'emparer de cette zone stratégique.

Le premier navire est une canonnière à vapeur et roue à aube utilisée durant la guerre de Sécession, désarmée en 1866 vendu la même année. Sort final inconnu.

Le CG-69 avant d'être baptisé Vicksburg devait être baptisé Port Royal mais son nom à été finalement attribué au CG-73.

Carrière opérationnelle
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_po49
USS Port Royal (CG-73) USS Independence (CV-62) USS Nimitz (CVN-68) le 25 septembre 1997

Il participe à la mise au point du missile antimissile balistique SM-3 et plus généralement du bouclier antimissile balistique qui se compose d'intercepteurs basés à terre et de SM-3 embarqués sur les Burke et les Ticonderoga.

Selon certains informations il aurait du participer aux essais d'un laser embarqué le High Energy Laser Weapon System (HELWEPS) mais le programme est annulé en 1994.

De décembre 1995 à juin 1996 il est déployé au sein Nimitz Battle Group (Carrier Group Seven) pour participer à l'opération SOUTHERN WATCH, une opération destinée à interdire le sud de l'Irak (sud du 32ème parallèle puis sud du 33ème parallèle en 1996) à l'aviation de Saddam Hussein pour protéger la majorité chiite de bombardements potentiellement à l'arme chimique.

Le groupe de combat organisé autour du CVN-68 rallie ensuite Taiwan pour dissuader avec le groupe de combat organisé autour de l'USS Independence (CVN-62) la Chine de toute action militaire contre l'ancienne Formose.

C'est la Troisième Crise du Détroit de Taïwan. Nul doute qu'une nouvelle crise de ce genre se déroulerait différemment et que le déploiement de plusieurs groupes aéronavals américains aurait moins d'impact sur une Chine qui disposait désormais d'une marine de premier plan au moins quantitativement parlant (qualitativement parlant c'est différent).

C'est le premier croiseur américain à intégrer des femmes à son équipage.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_po50
USS Port Royal (CG-73) et USS Vandergrift (FFG-48) à Pearl Harbor le 3 juillet 1998

De septembre 1997 à mai 1998 il participe à nouveau à l'opération SOUTHERN WATCH au sein du groupe de combat du Nimitz. En 1999 il participe à l'exercice de lutte antimissiles NORTHERN EDGE 99.

De janvier à juin 2000 le USS Port Royal (CG-73) est déployé en Extrême-Orient, dans l'Océan Indien et le golfe Persique, toujours pour participer à l'opération SOUTHERN WATCH mais cette fois au sein du groupe de combat organisé autour du USS John C. Stennis (CVN-74).

Durant ce déploiement il fait escale à Durban (une première en 25 ans), à Hong-Kong, Dubai, Le Cap, l'Ile Maurice et Darwin.

Au retour de déploiement il est immobilisé pour carénage (18 août au 24 octobre). Il n'est donc pas opérationnel avant le début de l'année 2001 le temps de réaliser ses essais et sa mise en condition opérationnelle qui le conduise jusqu'en Polynésie française.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_po51
Le USS Port Royal (CG-73) dans le Golfe Persique le 2 janvier 2002

Du 17 novembre 2001 au 21 mai 2002 il participe à l'opération ENDURING FREEDOM (Liberté Immuable), la riposte américaines aux attentats du 11 septembre 2001 (World Trade Center, Pentagone et Vol 093).

Retrouvant le Stennis il appareille de Pearl Harbor et met cap à l'ouest pour couvrir le porte-avions de ses missiles, coordonner les opérations de vol qu'elles soient défensives ou offensives mais aussi surveiller l'Océan Indien, les américains craignant que les chefs des talibans et d'Al-Quaida ne s'enfuient par mer pour trouver asile en Afrique ou dans la péninsule arabique.

Du 25 juin au 18 juillet 2002 il participe à l'exercice multinational RIMPAC 02.

En mars 2003 il est affecté à nouveau au Carrier Groupe Seven (CAG-7).

Du 3 septembre 2003 au 11 mars 2004 il opère en Extrême-Orient, dans l'Océan Indien et le Golfe Persique.

Il opère cette fois avec des navires amphibies en l'occurrence l'Expeditionnary Strike Group One (ESG-1) dont le navire-amiral est le USS Peleliu (LHA-5).

Cet ESG-Peleliu est également composé du USS Ogden (LPD-5), du USS Germantown (LSD-42), du destroyer USS Decatur (DDG-73), de la frégate USS Garrett (FFG-33) et du sous-marin USS Greenville (SSN-772).

Durant ce déploiement ce groupe de frappe expéditionnaire assure le soutien d'Operation Iraqi Freedom en interceptant des navires hostiles notamment un navire chargé de 1300kg de hashich intercepté au cours d'une opération conjointe américano-australienne.

Le LHA lance aussi des frappes aériennes avec ses Harrier et ses Cobra pendant que les marines embarqués opèrent dans le sud de l'Irak dans des missions «Search and Destroy». Le croiseur lance-missiles comme de coutume assure la défense aérienne à la mer ainsi que le commandement et la coordination des opérations aériennes.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_po52
Le USS Port Royal (CG-73) à la mer au sein du Expeditionary Strike Group Three en 2006

Du 27 février au 5 août 2006 il est à nouveau déployé au sein du Peleliu Expeditionary Strike Group (ESG-3) en compagnie du USS Peleliu (LHA-5), du  USS Ogden (LPD-5), du USS Germantown (LSD-42), du destroyer lance-missiles USS Gonzalez (DDG-66) et de la frégate USS Reuben James (FFG-57).

Durant ce déploiement il fait escale à Sydney et à Singapour.

Du 12 novembre 2007 au 2 mai 2008 il est à nouveau déployé outre-mer, plus précisément au Moyen-Orient où les américains doivent gérer le «service après vente» d'un conflit lancé pour des motifs insensés et avec une légèreté que je n'hésiterai pas à qualifier de criminelle (même si à la décharge des américains il faut reconnaître que cette région est «compliquée» comme le disait le Connétable).

Il opère au sein du Tarawa Expeditionary Strike Group avec le USS Tarawa (LHA-1) (dont c'est le dernier déploiement avant le désarmement), le USS Cleveland (LPD-7), le USS Germantown (LSD-42), le destroyer lance-missiles USS Hopper (DDG-70) et la frégate USS Ingraham (FFG-61) (mêmes classes que dans le précédent déploiement).

Le 6 janvier 2008, le croiseur lance-missiles USS Port Royal (CG-73), le destroyer lance-missiles USS Hopper (DDG-70) et la frégate lance-missiles USS Ingraham (FFG-61) franchissent le détroit d'Ormuz, filochés par cinq vedettes iraniennes.

Les navires américains cherchaient un un marin de la frégate qui était passé par dessus bord. Un message menaçant est reçu, les équipages sont placés au poste de combat et puis les vedettes des Pasdarans se replient brutalement. Des boites blanches sont larguées mais les navires américains ne se risquent pas à en vérifier le contenu.

Durant ce déploiement il fait escale à Guam, Dili, Jakarta, Manama, Phuket et Palau.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_po53
Le USS Port Royal (CG-73) dans le Pacifique le 13 juillet 2008

Le 5 février 2009 à 21.00 il s'échoue à 500m au sud de l'aéroport d'Honolulu. Le croiseur lance-missiles sortait tout juste de carénage. Il réalisait donc ses essais à la mer. Aucun blessé aucune pollution ne sont à déplorer. Il est déséchoué le 9 février.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_po54
Deux photos de l'échouage du croiseur lance-missiles CG-73
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_po55

Le commandant, le commandant en second (executive officer) sont relevés de leurs fonctions, trois marins sanctionnés.

Les dommages matériels sont importants au dôme sonar, aux hélices et aux gouvernails. Il est mis au sec dans le bassin n°4 du Pearl Harbor Naval Shipyard le 18 février pour des réparations qui vont coûter entre 25 et 40 millions de dollars. Il est remis à flot le 24 septembre 2009 mais il faudra encore plusieurs semaines pour le remettre totalement en état.

Du 3 au 10 août 2009 il participe à la Seattle Seafair Fleet Week à Seattle (Etat de Washington).

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_po56
Le USS Port Royal (CG-73) à Port Everett le 9 août 2010

De décembre 2011 à février 2011 il est immobilisé pour travaux pour traiter des fissures provoquées par l'échouage de 2009.

Le 24 juin 2011 il appareille pour un nouveau déploiement sous l'autorité des 7ème et 5ème flotte soit un déploiement en Asie du Nord et du Sud-Est, l'Océan Indien et le Golfe Persique. Entre deux tours opérationnels et des exercices, il fait escale à Jebel Ali, Mina Zayed et Khalifa Bin Salman Port (Bahrein). Il est de retour à Pearl Harbor le 13 février 2012.

Il participe en juillet 2012 à l'exercice RIMPAC 2012 puis s'entraine avec les marines japonaises et sud-coréennes dans les eaux hawaïennes.

En dépit des travaux son état matériel est jugé très dégradé au point que l'USN à songé à le désarmer en 2013. Une enquête plus fine démontre que son état est comparable à celui des autres croiseurs de la classe.

Du 25 janvier au 1er février 2014 il participe à l'exercice KOA KAI 14-1 en compagnie de ses sister-ship Lake Champlain (CG-57) Chosin (CG-65) Lake Erie (CG-70) Cape St George (CG-71), des destroyers  USS O'Kane (DDG-77), USS Chung-Hoon (DDG-93), USS Halsey (DDG-97), USS Michael Murphy (DDG-112), la puissante escadre étant soutenue par le pétrolier-ravitailleur HMCS Protecteur (AOR-509).

Il participe à l'exercice RIMPAC 2014 du 26 juin au 1er août. Outre la marine américaine vingt et un autres pays sont engagés.

Certains n'ont envoyé que des troupes ou des membres d'état-major (Pérou, Philippines, Tonga, Grande-Bretagne) mais d'autres ont envoyé des navires en plus ou moins grand nombre (Australie, Brunei, Canada, Chili, Colombie, France _frégate de surveillance Prairial_, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Mexique, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Chine, Corée du Sud, Singapour).

A cela s'ajoute des observateurs venus du Bangladesh, du Brésil, du Danemark, de l'Allemagne, de l'Italie et de la Papouasie Nouvelle-Guinée.

D'août 2014 à mars 2015 il est immobilisé pour un grand carénage.

Le 25 août 2016 il appareille pour un déploiement au sein d'un Surface Action Group (SAG). Il fait escale à Singapour, opère en mer d'Arabie, le Golfe Persique, le Golfe d'Oman, la Mer Rouge, le Golfe d'Aden, la Mer de Chine Méridionale, l'Extrême-Orient et l'Océan Indien.

Comme souvent les exercices alternent avec les escales. Durant ce déploiement il va opérer avec les groupes de combat du USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69) et du USS Theodore Roosevelt (CVN-71).

Il opère également avec le USS Mahan (DDG-72), le USS San Jacinto (CG-56), le porte-hélicoptères HMS Ocean (L-12) et notre frégate de défense aérienne Forbin (D-620). Il rentre à Pearl Harbor le 24 mars 2017 après notamment une escale à Pattaya.

D'août 2018 à février 2019 il est immobilisé pour grand carénage. En dépit de ces travaux cela n'à empêcher la marine américaine de proposer à nouveau son désarmement en compagnie de ses sister-ship Shilloh, Monterey et Vella Gulf.

Cette proposition n'à pas été suivie d'effet car le le 15 novembre 2020 le USS Port Royal (CG-73) à appareillé pour un déploiement en urgence (surge) direction le Moyen-Orient. Il fait escale à Guam, à Singapour, franchit le détroit de Malacca les 6 et 7 décembre puis le détroit d'Hormuz le 21 décembre en escorte du sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière USS Georgia (SSGN-729). Il à passer les fêtes de fin d'année du 30 décembre 2020 au 7 janvier 2021 à Manama au Bahrein.

Feu le programme CG(X)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Cgx10
CG(X)

Appelé aussi Next Generation Cruiser, le programme CG(X) prévoyait la construction de 18 ou 19 unités pour remplacer les Ticonderoga. Pour accélérer le développement de ces navires et faire probablement des économies de fonctionnement ces croiseurs de nouvelle génération devaient utiliser la coque des destroyers de classe Zumwalt (type DDG-1000). C'est un vrai clin d'œil de l'histoire car les coques des Spruance et des Ticonderoga étaient identiques (ce qui posa des problèmes aux seconds).

Ces navires devaient être financés à partir du budget 2011 (1er en 2011 et 2ème en 2013) avec l'admission au service actif du premier en 2017. Le programme est annulé par l'administration Obama en 2011 en raison de l'explosion des coûts des Zumwalt qui augurait mal du programme dérivé (et j'ajouterai perfidement connaissant les programmes militaires américains).

Ce programme mort-né à connu une longue maturation qui se traduit par un changement de désignation avec successivement CG-21 (comme pendant du DDG-21) puis Future Surface Combat (FSC) et DD(X) puis CG(X) et DD(X) (future Classe Zumwalt).

Le programme CG(X) est rendu public le 1er novembre 2001 pour 18 puis 19 navires pour permettre à l'US Navy d'atteindre le format de 313 navires en 2005 (nous sommes loin des 600 navires prévus par l'administration Reagan).

En avril 2002 il est confirmé que les CG(X) et DD(X) partageront la même coque (80% en commun). En 2007 le programme CG(X) évolue avec quatorze navires de 14000 tonnes et cinq plus gros de 25000 tonnes, les premiers étant des croiseurs antiaériens et les seconds pour lesquels on étudie une propulsion nucléaire auraient été plus destinés à la défense antimissile balistique. Cette option nucléaire est rapidement écartée car cela ajouterait 600 à 800 millions de dollars au programme.

Ces navires devaient disposer de missiles SM-3 et SM-6, de lanceurs AVLS (Advanced VLS) (512 exemplaires) et d'un radar A&MDR (Air & Missile Defense Radar).

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Arleig10
Maquette du Arleigh Burke Flight III

Pour remplacer ces navires les américains ont décidé de reprendre la production des Burke sous la forme d'Arleigh Burke Flight III.

La construction de ces navires à commencé en 2019 avec les DDG-125, DDG-126 ainsi que les DDG-128 à DDG-139 (le DDG-127 est un Flight IIA Technologies Insertion).

En attendant les Ticonderoga ont été modernisés avec un plan cherchant à concilier disponibilité opérationnelle face à une marine chinoise en expansion et nécessité de moderniser des navires qui commencent à avoir l'âge de leur tuyauterie.

En février 2015 l'US Navy à revu son le dit plan de modernisation de ses croiseurs. Ce plan appelé 2-4-6 prévoit deux croiseurs maximum placés en modernisation chaque année, aucun croiseur immobilisé plus de quatre ans pour sa modernisation et pas plus de six croiseurs en phase de modernisation en même temps.

De plus dans la mesure du possible la marine américaine souhaitait pouvoir disposer en plus des onze croiseurs pleinement opérationnels de quelques navires pouvant être employés en cas d'urgence. Grâce à ce plan la marine américaine espère conserver ses Ticonderoga jusqu'à la période 2034/2044 date à laquelle chaque année un «Ticon» sera retiré du service.


A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyMer 24 Fév 2021, 15:19

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Classe22

Déplacement : standard 7400 tonnes pleine charge 9970 tonnes

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_po57
Coque et superstructure
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_no41

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_hu17
Passerelle à l'extérieur et passerelle à l'intérieur
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ph24

Dimensions : longueur hors tout 173m largeur 16.8m tirant d'eau 10.2m

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Genera16
Maintenance d'une turbine General Electric LM-2500 et ci-dessous photo des hélices du USS Shiloh (CG-67) au bassin
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_sh18

Propulsion : Système COGAG (Combined Gas and Gas) avec quatre turbines à gaz General Electric LM-2500 développant 80000ch en service courant (86000ch maximum) et entrainant deux hélices à cinq pales et pas variable. Deux gouvernails. Puissance électrique 7500 kW

Performances : vitesse maximale 31 nœuds distance franchissable 6000 miles nautiques à 20 nœuds 3300 miles nautiques à  30 noeuds

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Aegis_11
Ci-dessus radars SPY-1 du système Aegis et ci-dessous radar SPG-62
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 An_spg12

Electronique : un radar SPS-64(v)9 ou SPS-73, un radar SPS-55, un radar SPS-49(v)7 (avant modernisation), un radar SPY-1A ou SPY-1B (CG-59 et suivants), quatre radars SPG-62, un radar SPQ-9A (avant modernisation) ou SPQ-9B, un système sonar SQQ-89 (un sonar SQS-53B sur les CG-52 à 67 et SQS-53C sur les suivants et un sonar SQR-19), système SQS-28 LAMPS d'exploitation des bouées acoustiques de l'hélicoptère, un brouilleur-détecteur SLQ-32(v)3, un intercepteur SLQ-20B, un bruiteur SLQ-25 Nixie, huit lance-leurres SRBOC Mk36, deux lance-leurres Nulka Mk53, un lance-leurres SLQ-49 (CG-65 à 73). Un TACAN URN-25, un IFF UPX-29.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 An_sqs13
Photo du sonar d'étrave SQS-53. La présence de marins donne une idée de sa taille

Conduite de tir Mk86 pour l'artillerie de 127mm, conduite de tir Mk99 pour les SM-2, SWG-3 pour le Tomahawk, SWG-1 pour les Harpoon

Système de direction de combat CDS avec liaisons 11 et 16

Système UYQ-89 Area Air Defense Commander

Armement :

Généralités
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_le52
Canon de 127mm Mk45 arrière du USS Leyte Gulf (CG-55)

-Deux canons de 127mm Mk45 en tourelles simples (une sur la plage avant et une autre à la poupe

-Deux CIWS Mk 15 Phalanx

-Deux canons de 25mm

-Quatre mitrailleuses de 12.7mm

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Rampe_10
Rampe Mk26 du USS Ticonderoga (CG-47) avec un missile SM-2 paré au tir

-Deux rampes de lancement Mk26 (CG-47 à CG-51 aujourd'hui désarmés) pour soixante-huit missiles surface-air RIM-66 SM-2 et 20 missiles anti-sous-marins RUR-5 ASROC

-Deux groupes de 61 cellules de lancement vertical (VLS Mk41) pour un total de 122 missiles, le contenu pouvant être panaché entre des missiles surface-air (RIM-66M-5 Standard SM-2MR Block IIIB, RIM-156A SM-2ER Block IV, RIM-161 SM-3, RIM-174A Standard ERAM SM-6 et RIM-162A ESSM), des missiles anti-sous-marins RUM-139A VL Asroc et des missiles de croisière BGM-109 Tomahawk.

Le chargement standard est composé de 80 missiles surface-air Standard, de 16 Asroc et de 26 Tomahawk ce qui traduit les priorités de ces navires avec dans l'ordre la défense aérienne à la mer, la projection de puissance vers la terre et la lutte anti-sous-marine.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_le53
Toujours à bord du Leyte Gulf, huit missiles Harpoon

-Huit missiles Harpoon en deux rampes quadruples installées à la poupe

-Six tubes lance-torpilles de 324mm en deux plateformes triples Mk32 pour trente-six torpilles Mk50 et Mk54

Artillerie

Canon de 127mm Mk45
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ch47
Si à bord du Leyte Gulf, le canon de 127mm est silencieux, en revanche sur le Chosin ci-dessous c'est autre chose
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_hu18

Deux canons de 127mm Mark 45 en deux tourelles simples (une avant et une arrière).  Cette pièce à été embarquée sur de nombreux navires comme les Spruance, les Kidd, les Ticonderoga, les Arleigh Burke mais aussi les porte-hélicoptères amphibies de classe Tarawa.

Ce canon de 45 calibres (mod 0 à 3) pèse 21.691kg, mesure au total 8.992m de long (dont 6.858m pour le tube), tire un obus de 31.75kg à une distance maximale de 24.1km à raison de 16 à 20 coups par minute.

La tourelle permet au canon de pointer en site de -15° à +65° à raison de 20° par seconde et en azimut sur 170° de part et d'autre de l'axe à raison de 30° par seconde. La dotation en munitions était de 1200 obus.

Les canons de 127mm servent uniquement au tir antisurface et antiterre car le système de conduite de tir Mk86 ne possède pas de radar de poursuite SPG-60.

Canon de 25mm Mk38 Bushmaster
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Mk38_211
Avec le canon de 25mm Bushmaster s'approcher d'un navire américain sans y être invité c'est s'exposé à de sérieuses déconvenues

Depuis l'attentat contre le destroyer USS Cole (DDG-67) à Aden en octobre 2000, la défense rapprochée des bâtiments américains à été sérieusement renforcée avec une multiplication des canons  à tir rapide pour détruire le plus rapidement possible une embarcation bourrée d'explosifs.

Parmi ces canons on trouve le canon de 25mm Bushmaster M242, un canon utilisé par l'US Army sur des VCI Bradley mais aussi par l'USMC sur ses LAV Mk III.

Connu sous le nom de Mk38 dans la marine américaine il était disponible à deux exemplaires pour les Ticonderoga. Mis au point au début des années quatre-vingt, il à pris la relève du canon de 20mm Oerlikon alors utilisé.

Pesant 119kg, il mesure 2.527m de long, une largeur de 318mm et une hauteur de 373mm. Il tire des obus de 25x137mm à une distance maximale de 6800m (efficace 3000m) à raison de 200 coups par minute.

Outre les Etats-Unis, il est utilisé par l'Australie, le Canada, la Géorgie, Israël, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, les Philippines, Singapour, l'Espagne,le Sri Lanka, la Suisse et la Turquie.

L'action des quatre canons de 25mm est complétée par quatre mitrailleuses de 12.7mm M2HB, l'immortelle «Ma Deuce», une arme bientôt centennaire mais toujours efficace.

Phalanx
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_le54
Photo des Phalanx à bord du Leyte Gulf (CG-55) et ci-dessous un Phalanx du USS Monterey (CG-61) en action
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_mo67

C'est une arme de défense rapprochée combinant système de détection avec un canon de 20mm hexatube type Gatling. Il va équiper de nombreux navires de guerre américains sans compter les marines étrangères.

Le prototype est testé sur le destroyer USS King (DLG-10) (classe Farragut) dès 1973 mais il faut attendre 1977 et les tests sur le USS Bigelow (DD-942) (classe Forrest Sherman) pour que le système soit jugé mature. Le premier navire opérationnel avec cette arme est le porte-avions USS Coral Sea (CV-43) en 1980.

Le système est régulièrement mis à jour notamment au niveau de l'électronique mais aussi des munitions avec le Block 0, le Block 1 en 1988, le Block 1A, le Block 1B PsuM (Phalanx Surface Mode) en 1999 et le Block 1B.

Les deux systèmes Phalanx sont installés entre le mat radar et le bloc-passerelle, chaque système couvrant 180°.

Le système Phalanx mesure 4.7m, pèse 5700kg pour les premiers modèles (6200kg pour les modèles ultérieurs), disposant d'un radar fonctionnant sur la bande Ku et d'un FLIR. Le canon de 20mm hexatube M-61 peut pointer de -25° à +85° en site à raison de 115° par seconde et en azimut sur 360° à raison de 100 à 115° coups par seconde. La portée maximale est de 3500m mais la portée effective est classifiée. La dotation en munitions est de 1550 coups.

Missiles

SM-2
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_mo68
Cellules de lancement vertical VLS Mk41 à bord du Monterey et du Hué City (ci-dessous)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_hu19

Le SM-2 est une évolution du SM-1 qui à été développé pour remplacer le RIM-2 Terrier et le RIM-24 Tartar. Comme le SM-1, le SM-2 dispose d'une variante à portée améliorée baptisée SM-2ER (Standard Missile 2 Extended Range).

Le programme du missile Standard est lancé en 1963 pour remplacer les trois T (Talos, Terrier et Tartar). Le développement est rapide puisque le SM-1 est employé seulement quelques années plus tard au Vietnam.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Rim-6714
Missile SM-2

Le SM-2 (RIM-66C/D et suivants) est développé dans les années soixante-dix en partie pour rendre crédible le système Aegis. Opérationnel à la fin de la décennie, le SM-2 était comme le SM-1 capable de frapper également des cibles de surface.

Le SM-2MR Block IIIA disposait d'un système de commande à inertie avec système de relocalisation à mi-distance avec une illumination radar active en phase terminale, le SM-2MR Block IIIB disposait aussi d'un système infrarouge pour la phase terminale.

Le SM-2MR pèse 707kg, mesure 4.72m de long avec une envergure de 1.07m et un diamètre de 340mm. Sa portée maximale varie selon les versons entre 74 et 167km avec une plafond opérationnel de 24400m et une vitesse maximale de Mach 3.5.

Les Ticonderoga mettaient en œuvre le Block III depuis les lanceurs Mk26 mais avec les Ticonderoga munis de cellules VLS Mk41 ils n'utilisent plus que des RIM-156A SM-2ER Block IV.

C'est essentiellement une adaptation au lancement vertical du précédent avec évidement des mises à jour logiciel. Les premiers essais ont eu lieu en décembre 1992 avec dix-huit mois de retard, la capacité opérationnelle initiale ayant été prononcée en août 1999.

Missile à deux étages, il pèse 1350kg au complet avec une charge militaire de 62kg ayant une envergure de 1.57m, une portée maximale de 120 à 185km, une vitesse maximale de Mach 3.5 avec un plafond opérationnel de 24400m.

SM-3
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Rim-1614
SM-3

Le RIM-161 Standard Missile 3 (SM-3) est le nouveau rejeton de la famille Standard. Couplé avec le système Aegis, il est destiné à intercepté les missiles balistiques courte et moyenne portée. C'est l'épée de l'Aegis Ballistic Missile Defense System (ABMDS).

Comprenant quatre  étages, il pèse 1500kg, mesurant 6.55m avec un diamètre de 343mm (Block I)  ou 533mm (Block II) pouvant atteindre la vitesse de Mach 10.2 (Mach 15.25 pour le Block IIA) et une altitude de 1500km ! La portée maximale étant de 700km (Block IA/B) ou de 2500km (Block IIA/B). Il dispose d'un GPS, d'un autodirecteur semi-actif et d'un autodirecteur infrarouge.

Le premier tir d'essai à eu lieu en septembre 1999 et le missile est opérationnel en 2008 dans les marines américaines et japonaises, les missiles étant lancés depuis les cellules verticales VLS Mk41. Une version terrestre est déployée en Roumanie et en Pologne.

SM-6
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Sm-610
SM-6

Le RIM-174 Standard ERAM (Extended Range Active Missile) appelé SM-6 (Standard Missile 6) est un missile surface-air longue portée ayant des capacités antinavires.

Disposant de deux étages, il pèse 1500kg au lancement, mesurant 6.55m avec un diamètre de 533mm et une envergure de 1.57m. Pouvant atteindre la vitesse maximale de Mach 3.5, il semble pouvoir atteindre une cible aérienne à une distance maximale de 320 à 400km et une cible navale de 370km avec une altitude de croisière maximale 33000m. Sa charge utile pèse 63.5kg, le module de guidage comprenant un système inertiel, un radar actif et un radar semi-actif.

Ce missile utilise la structure du SM-2ER Block IV avec le radar actif du missile air-air AMRAAM en remplacement d'un radar semi-actif. Le missile à été mis en service en 2013 après neuf ans de développement pour compléter et non remplacer le sM-2.

Ce missile est utilisé par les marines américaines, australiennes, japonaises et sud-coréennes.

ESSM (Evolved Sea Sparrow Missile)
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Rim-1615
Lancement d'un Evolved Sea Sparrow Missile (ESSM)

Le missile surface-air RIM-7 Sea Sparrow est l'adaptation du missile air-air AIM-7 Sparrow. C'est un missile courte portée ayant des capacités antimissiles. Son développement à commencé au début des années 1960 avec l'intention de mettre au point un système suffisamment léger pour pouvoir être installé sur des navires pas conçu pour recevoir ce système (alors que les systèmes de missiles de l'époque sont lourds et encombrants).

Durant les années soixante-dix et quatre-vingt les améliorations apportées au Sparrow sont intégrées au Sea Sparrow. Avec la mise en service de l'AIM-120 AMRAAM, les évolutions du Sea Sparrow sont strictement liées au milieu naval.

Les essais du Sea Sparrow commence en février 1967 mais sont interrompus par la guerre du Vietnam. Il faut attendre 1971 pour voir le système jugé suffisamment mature pour être installé sur les frégates de classe Knox (FF-1052 à 1069 et 1071 à 1083). Régulièrement le missile, les capteurs et le système de gestion sont mis à jour par les Etats-Unis mais aussi par des pays alliés.

Ce missile pèse 510kg (dont 41kg de charge militaire), mesure 3.7m de long, une envergure de 1.02m avec un diamètre de 200mm. Sa portée maximale est de 19km avec une vitesse maximale de 4256km/h, le guidage se faisant avec un système radar semi-actif.

Pour augmenter la puissance de feu en limitant la prise de poids, les américains mirent au point le RIM-162 Evolved Sea Sparrow Missile (ESSM), un missile disposant d'un moteur fusée plus large et plus puissante pour augmenter la portée et l'agilité. Chaque cellule VLS peut embarque quatre ESSM ce qui augmente significativement la puissance de feu du navire pour une prise de poids modérée.

Le RIM-162 Evolved Sea Sparrow Missile (ESSM) pèse 280kg dont 39kg pour la charge militaire, mesure 3.66m avec un diamètre de 254mm. Sa portée maximale est supérieure à 50km avec une vitesse maximale Mach 4+

Harpoon
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_no42
Missiles Harpoon à bord du USS Normandy (CG-60)

Fabriqué par Boeing, le Harpoon est le missile antinavire standard de la marine américaine, disponible en version air-surface (AGM-84), bâtiments de surface (RGM-84) et sous-marin (UGM-84).

Le RGM-84 mesure 4.62m de long, 0.34m de diamètre et une envergure de 0.91m. Pesant 620kg (dont 227kg pour la charge militaire), le missile surface-surface peut atteindre la vitesse maximale de Mach 0.85 avec une portée maximale initiale de 111km.

Le vol est préprogrammé avant le lancement, l'altitude de vol étant comprise entre 15 et 60m, retombant à quelques mètres lors de l'approche finale, le missile disposant d'autodirecteur actif en bande J.

Les Ticonderoga  disposent de huit missiles en position de tir, regroupés en deux lanceurs quadruples Mark 141 installés à la poupe.

Asroc
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Asroc_12
Lancement d'un VL Asroc

Cette arme mise en service en 1963 comprend une roquette et une charge militaire qu'il s'agisse d'une torpille à autoguidage Mk46 ou une charge de profondeur nucléaire W-44. Elle permet de prendre à partie les sous-marins avant que ces derniers soient en mesure de lancer leurs torpilles.

Le missile mesure 4.8m de long, une envergure de 683mm et un diamètre de 422mm pour un poids total de 638kg. La portée maximale du missile étant de 28km.

Sur les premiers Ticonderoga les Asroc étaient mis en œuvre depuis des rampes doubles Mk26 alors que les vingt-deux derniers navires toujours en service ils sont utilisé en version à lancement vertical pour être mis en œuvre depuis une partie des cellules VLS avant et arrières.

Tomahawk
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Bgm-1013

Le missile de croisière Tomahawk est une arme de précision pouvant frapper une cible après un vol de plusieurs centaines de kilomètres. Elle peut être mise en œuvre depuis un navire de surface comme depuis un sous-marin.

Le Tomahawk mesure 6.25m de long, 0.52m de diamètre, une envergure de 2.16m, pesant 1542kg au lancement (454kg de charge militaire) avec une vitesse maximale de Mach 0.75 et une portée maximale allant de 460km pour la version surface-surface à 1300km pour le TLAM-C (Tomahawk Land Attack Missile Conventionnal).

Sur les Ticonderoga ils sont mis en œuvre depuis des cellules de lancement vertical VLS Mk 41.

Torpilles

Les Ticonderoga disposent de deux plateformes triples lance-torpilles Mark 32 installés dans la coque au niveau de la plate-forme hélicoptère. Un panneau mobile les protègent des paquets de mer quand ils ne sont pas utilisés. Trente-six projectiles sont embarqués. Ces torpilles sont également utilisés par les Asroc et par les MH-60R.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Torpil36

Deux modèles sont utilisés, la Mark 50 Barracuda et la Mark 54 Lightweight Torpedo. La première nommée mesure 2.59m de long, un diamètre de 324mm, un poids total de 232.4kg (dont 45.4kg pour la charge militaire), une vitesse maximale de 45 nœuds, une portée de 11km et une immersion de 400m.

La première appelée également Advanced Light Weight Torpedo (ALWT) à été mise en service en octobre 1992 et produite jusqu'en 1996. Par rapport à la précédente, elle pouvait atteindre 600m de profondeur, une longueur accrue (2.87m), un poids plus élevé (337kg), une vitesse accrue (60 nœuds) et une meilleure résistance aux contre-mesures.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Mark_510

La seconde initialement baptisée Lightweight Hybrid Torpedo (LHT) à été mise en service en 2004. Elle répond à une carence du parc de torpilles américain avec une Mark 50 trop coûteuse et surdimensionnée pour des sous-marins conventionnels et une Mark 46 faite pour les profondeurs océaniques et handicapées dans les zones littorales. La Mark 54 combine des éléments de la Mk46, de la Mk48 et de la Mk50.

Outre la marine américaine elle est utilisée par l'Australie, l'Inde, la Thaïlande, le Mexique, le Brésil 0 et les Pays-Bas soit sous la forme de torpilles neuves ou de kits de conversions comme pour le Canada.

La Torpille Mark 54 pèse 276kg pour une longueur de 2.72m et un diamètre de 324mm. Disposant d'une charge militaire de 43.9kg, il pouvait atteindre une cible à 9100m à une vitesse maximale supérieure à 40 nœuds.

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_ch48
Sikorsky MH-60R Seahawk à bord du USS Chosin (CG-65) et du USS Hué City (CG-66) ci-dessous
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_hu20

Aviation : Plate-forme de 227m² et hangar de 122m² pour deux Sikorsky MH-60R Seahawk, système RAST de manutention de l'hélicoptère

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Uss_no43
Un faucon des mers en vol. En arrière plan du USS Normandy (CG-60)

Equipage : L'équipage était initialement composé de 360 hommes réduit un temps à 291hs avec le programme Smart Ship puis remonté à 320 hommes, l'US Navy s'étant rendu compte comme de nombreuses marines que baisser les effectifs sous un certain seuil obérait les capacités opérationnelles du navire.

FIN

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
bilou06
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 116
Age : 59
Ville : Nice
Emploi : employé
Date d'inscription : 04/10/2016

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyVen 26 Fév 2021, 17:49

Bonjour Clausewitz.

Déjà merci pour cet article sur une classe de croiseur que je porte particulièrement dans mon cœur. J'ai eu l'occasion de pouvoir monter à bord de 8 d'entre eux et certains plusieurs fois a des périodes différentes. Plus le privilège d'avoir fait une mini croisière d'une jounée sur l'USS Hue City, et un autre jour un "posé" en SH3 SeaKing sur l'USS Philippine Sea en pleine mer en 1992.

Deux petites choses, dont la première précise une omission sur l'histoire de l'USS Ticonderoga qui m'a déchiré le cœur en tant qu'ancien habitant de Villefranche sur mer (suis niçois depuis...).
Sache que l'USS Ticonderoga a été et sera certainement le seul et unique bâtiment de l’US Navy a être officiellement parrainé avec la ville de Villefranche sur mer ! Un « mariage » qui, en 1990, scellera enfin l’attachement et l’histoire de la ville avec la Navy. Même si il ne détient pas le record de visites dans nôtre belle rade, le navire y sera tout de même présent trois fois durant sa carrière : en juillet 1990, en mars 1992 et enfin en juin/juillet 1995.
Le 8 mars 1990, Ticonderoga repart de nouveau pour la Méditerranée où il participera aux exercices « Distant Thunder », « Dragon Hammer », « Poop Deck » et « Flashing Scimitar ». Croisant en Méditerranée occidentale, il relâchera pour la première fois en rade de Villefranche du 12 au 16 juillet 1990 et sera même le 14 de ce mois officiellement adopté par la ville. Cela restera jusqu’à nos jours le seul bâtiment de l’US Navy a avoir cet honneur. Un bien bel hommage rendu par ce site qui a vu passer grand nombre d’unités de la marine Américaine.

Et concernant l'historique du Gettysburg (CG64), tu passes de 1995 à 1997. Sache que le croiseur opérait en méditerranée en 1996, puisqu'il a fait escale à Villefranche en aout 1996 (photo perso ci jointe).
Par contre dans mes tablettes je n'ai pas trace de son passage a Villefranche en 1997 ? Peux tu me donner ta source pour ce passage afin de pouvoir completer mon fichier ?

Le Gettysburg à Villefranche en aout 1996 (photo perso) :

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Cg64_g10


Enfin, juste en complément technique, je te joint une de mes photos d'un des hélicos qui fut par la suite remplacé par les H60 SeaHawk , a savoir le SH2F SeaSprite qui hantait les ponts des premiers classes Ticonderoga. Celui-ci à été pris d’ailleurs sur le Ticonderoga en 1992.

SH2F SeaSprite du HSL34 - USS Ticonderoga mars 1992 (photo perso) :

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 0210


A te lire dans tes prochains articles ...

Gilles
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyVen 26 Fév 2021, 18:23

bilou06 a écrit:
Bonjour Clausewitz.

Déjà merci pour cet article sur une classe de croiseur que je porte particulièrement dans mon cœur. J'ai eu l'occasion de pouvoir monter à bord de 8 d'entre eux et certains plusieurs fois a des périodes différentes. Plus le privilège d'avoir fait une mini croisière d'une jounée sur l'USS Hue City, et un autre jour un "posé" en SH3 SeaKing sur l'USS Philippine Sea en pleine mer en 1992.

Deux petites choses, dont la première précise une omission sur l'histoire de l'USS Ticonderoga qui m'a déchiré le cœur en tant qu'ancien habitant de Villefranche sur mer (suis niçois depuis...).
Sache que l'USS Ticonderoga a été et sera certainement le seul et unique bâtiment de l’US Navy a être officiellement parrainé avec la ville de Villefranche sur mer ! Un « mariage » qui, en 1990, scellera enfin l’attachement et l’histoire de la ville avec la Navy. Même si il ne détient pas le record de visites dans nôtre belle rade, le navire y sera tout de même présent trois fois durant sa carrière : en juillet 1990, en mars 1992 et enfin en juin/juillet 1995.
Le 8 mars 1990, Ticonderoga repart de nouveau pour la Méditerranée où il participera aux exercices « Distant Thunder », « Dragon Hammer », « Poop Deck » et « Flashing Scimitar ». Croisant en Méditerranée occidentale, il relâchera pour la première fois en rade de Villefranche du 12 au 16 juillet 1990 et sera même le 14 de ce mois officiellement adopté par la ville. Cela restera jusqu’à nos jours le seul bâtiment de l’US Navy a avoir cet honneur. Un bien bel hommage rendu par ce site qui a vu passer grand nombre d’unités de la marine Américaine.

Et concernant l'historique du Gettysburg (CG64), tu passes de 1995 à 1997. Sache que le croiseur opérait en méditerranée en 1996, puisqu'il a fait escale à Villefranche en aout 1996 (photo perso ci jointe).
Par contre dans mes tablettes je n'ai pas trace de son passage a Villefranche en 1997 ? Peux tu me donner ta source pour ce passage afin de pouvoir completer mon fichier ?

Le Gettysburg à Villefranche en aout 1996 (photo perso) :

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Cg64_g10


Enfin, juste en complément technique, je te joint une de mes photos d'un des hélicos qui fut par la suite remplacé par les H60 SeaHawk , a savoir le SH2F SeaSprite qui hantait les ponts des premiers classes Ticonderoga. Celui-ci à été pris d’ailleurs sur le Ticonderoga en 1992.

SH2F SeaSprite du HSL34 - USS Ticonderoga mars 1992 (photo perso) :

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 0210


A te lire dans tes prochains articles ...

Gilles

Merci pour ce compliment et ces compléments. Mes sources viennent de Wikipedia et de plusieurs sites internet donc il y à parfois des oublis voir même des contradictions ce qui m'oblige soit à interpréter ou alors à pudiquement passer sous silence un événement. Pour la suite des articles j'ai commencé à poster ce matin un article sur les croiseurs lourds de classe York.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10989
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 EmptyMar 02 Mar 2021, 10:53

En complément de mon article :

https://www.meretmarine.com/fr/content/us-navy-la-succession-des-croiseurs-du-type-ticonderoga-se-dessine

Visiblement les américains vont produire des Burke Flight III avant de passer à un nouveau design combinant les dernières évolutions des Burke avec les Zumwalt ce qui pourrait limiter une explosion des coûts (encore qu'avec les américains hein...... Mr. Green Mr.Red )

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA   CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CROISEURS LANCE-MISSILES CLASSE TICONDEROGA
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Amérique :: Etats Unis-
Sauter vers: