AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"

Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10416
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty
MessageSujet: MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"    MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  EmptyMar 10 Nov 2020, 18:29

MIKOYAN-GOUREVITCH MIG-29
(URSS/RUSSIE)

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2911
MiG-29 volant sous les couleurs polonaises

AVANT-PROPOS

En guise de message préliminaire

Avant de commencer cet article je tiens à clarifier un point. Effectivement le Mig-29 est bien davantage un chasseur terrestre qu'un chasseur embarqué. Alors pourquoi en faire un article sur un forum de marine ?

Tout simplement parce que j'adore cet appareil sa silhouette et si il y à les fans du Flanker moi j'appartiens aux fans du Fulcrum (sans pour autant dénigrer le Sukhoï Su-27).

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2912
MiG-29K de l'Aéronavale indienne. L'appareil survole le Vikramanditya (ex-Admiral Gorchkov)

J'utilise donc le prétexte de la présence d'une variante embarquée utilisée par la Russie et par l'Inde pour faire un article sur mon chasseur soviétique préféré.

D'ailleurs pour l'anecdote à deux reprises je l'ai planifié avant de le retirer mais il n'y aura pas de troisième retrait. Ce sera aussi l'occasion de parler de l'aéronavale soviétique et de ces projets de porte-avions.

Sur ce bonne lecture

La Russie et le porte-avions : une quête inachevée

Généralités

Dans cette partie je vais parler des différents projets de projets de porte-avions des marines russes et soviétiques. Il s'agit de montrer que Saint Pétersbourg et Moscou ont toujours voulu des porte-avions mais se sont heurtés à de nombreux problèmes :

-Manque de moyens

-Politique incohérente et irréaliste

-Géographie inadaptée

-Concurrence des autres forces armées

Si la marine tsariste à envisagé un  projet dès 1909 avec l'Admiral Lazarev la majorité des projets remontent à la période soviétique. Depuis l'implosion de l'URSS, la Russie à annoncé de nouveaux projets mais ne semble pas vouloir franchir le cap de la construction probablement parce qu'elle connait les limites de son industrie navale qui peine encore à digérer l'implosion de l'URSS.

NdA Je vais être très synthétique et pour plus de détails je renvoi à mon article «Des limbes de l'histoire (2) : porte-avions (même si cet article est ancien et mériterait sûrement une mise à jour)

Les projets non-aboutis

Les premiers projets datent des années trente quand Staline décide que la RKKF (la Flotte des Ouvriers et des Paysans) deviendrait une flotte océanique avec cuirassés, croiseurs de bataille, croiseurs lourds et très tardivement porte-avions, Staline ne croyant pas au pont plat.

Le Projet 71 aurait donné un navire de 13410 tonnes, 199m de long, une vitesse de 33.5 noeuds et une distance franchissable de 4400 miles nautiques à 18 noeuds et un armement de 12 canons de 152mm en quatre tourelles triples, 8 canons de 100mm en quatre affûts doubles, 12 canons de 37mm en six affûts doubles et 4 mitrailleuses de 12.7mm en deux affûts doubles.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Projet14

Le Projet 71A aurait donné un navire de 215m de long, déplaçant 10600 tonnes, filant à 33.7 noeuds, une DCA composée de 8 canons de 100mm et un groupe aérien de 30 appareils. Une autre étude baptisée Projet 71B donnait un navire de 24000 tonnes, filant à 32.3 noeuds avec une DCA de 16 canons de 130mm et un groupe aérien de 70 appareils

La marine soviétique étudia également le concept du croiseur porte-avions en 1935 qui aurait donné un navire de 256m de long, un déplacement de 27000 tonnes, une vitesse de 36.1 noeuds, un armement composé de 9 canons de 305mm et de 16 canons de 130mm et un groupe aérien de 60 avions.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Projet15

Le Projet 72 étudié en 1942 donne donne un navire de 23700 tonnes, long de 224m large de 27.9 et un tirant d'eau de 8.4m, filant à 30 noeuds, une distance franchissable de 10000 miles nautiques à 18 noeuds et embarquant trente à soixante appareils, des chasseurs Yak 9 et des avions torpilleurs PT-M-71. Une catapulte est prévue mais uniquement en cas de secours (absence de vent et vitesse insuffisante du navire). On peut citer également d'autres projets comme un porte-avions d'escadre de 40800 tonnes avec 110 appareils (70 chasseurs et 40 avions-torpilleurs), un porte-avions lourd de 82370 tonnes et deux autres porte-avions d'escadre de 30560 tonnes.  

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Projet16
Projet 85

Les études sont menées cahin caha après guerre mais accélèrent après la mort de Staline au travers du Projet 85.

En mars 1955, Kouznetsov envoie le projet d'un porte-avions de 24000 tonnes avec un pont blindé de 70mm, une piste oblique de 7 à 10°, deux catapultes à vapeur, huit brins d'arrêt, deux ascenseurs latéraux reliant le pont d'envol au hangar (205m de long sur 21.5m de large) qui peut abriter 36 des 42 appareils embarqués (40 Mig19 TIGR et deux hélicoptères de sauvetage Mil Mi 1). la DCA se compose de 16 canons de 100 en huit tourelles doubles et 24 canons de 57mm en six affûts quadruples tandis que la propulsion à base de turbines à vapeur développe une puissance totale de 144000ch permettant une vitesse de 35 noeuds.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Base_f10
Base flottante d'aviation

Les études sont cependant abandonnées après le limogeage de Kuznetsov en décembre 1955 bien qu'en 1960, on étudia «une base flottante d'aviation» de 30000 tonnes, 250m de long à la flottaison (274 au pont d'envol) sur 26m de large (50m au niveau du pont d'envol), une vitesse de pointe de 32 noeuds et un groupe aérien de 36 appareils (30 chasseurs, 4 avions de reconnaissance et 2 hélicoptères), ce terme alambiqué s'expliquant par le fait que les porte-avions était l'arme du camp «impérialiste» et il était donc inconcevable que le camp «anti-impérialiste» _URSS et alliés_ se dote de porte-avions.

Les projets et réalisations  modernes

Les Kiev (projet 1143)
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Moskva10
Le porte-hélicoptères Moskva

Peu satisfaits des porte-hélicoptères de classe Moskva, les marins soviétiques décidèrent de développer un nouveau type de porte-aéronefs dans le cadre du projet 1143. La priorité était d'augmenter le groupe aérien et pour cela, les soviétiques abandonnèrent la silhouette du croiseur porte-hélicoptère au profit de celle d'un quasi porte-avions.

Je dis bien quasi car ces nouveaux navires ressemblaient vaguement à des porte-avions avec une longue piste oblique mais point de brins d'arrêt ni de catapulte tandis que la plage avant était occupé par un formidable arsenal de Lance-roquettes ASM, de missiles antinavires et de missiles antiaériens.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Classe62
Vision d'artiste d'un Moskva modifié. Cette troisième unité ainsi modifiée ne verra jamais le jour

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Kiev_110

-Le Kiev est mis sur cale le 21 juillet 1970 lancé le 26 décembre 1972 et mis en service le 28 décembre 1975. Désarmé le 30 juin 1993, il est vendu à une compagnie chinoise en 1996 qui le transforme en parc d'attraction à Tianjin, parc ouvert le 1er mai 2005.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Minsk_10

-Le Minsk est mis sur cale le 28 décembre 1972 lancé le 30 septembre 1975 et mis en service le 27 septembre 1978. Désarmé le 30 juin 1993, il est vendu à la Chine en 1995, étant ouvert à Shenzen jusqu'en 2006 puis après une longue période fermeture à Jiangsu depuis 2016.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Novoro10

-Le Novorossyisk est mis sur cale le 30 septembre 1975 lancé le 26 décembre 1978 et mis en service le 14 septembre 1982. Désarmé le 30 juin 1993, il est démoli en Corée du Sud en 1997.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Baku_110

-Le Baku est mis sur cale le 17 février 1978 lancé le 1er avril 1982 et mis en service le 11 décembre 1987. Rebaptisé Admiral Gorchkov après l'indépendance de l'Azerbaïdjan en 1991, il est désarmé en 1996 même si depuis un incendie de chaufferie il n'était plus opérationnel. Transformé en porte-avions type STOBAR et rebaptisé depuis Vikramaditya il à été remis en service dans la marine indienne le 14 juin 2014.  

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Kiev_111

Les Kiev étaient des navires de 43400 tonnes (44500 pour le Baku) long de 273.1m, filant à 30 noeuds (30.5 noeuds pour le Baku), disposant d'une distance franchissable de 7000 miles nautiques (9000 pour le Baku) à 18 noeuds et un armement conséquent.

On trouvait en effet quatre lanceurs doubles pour missiles surface-surface SS-N-12 Sandbox, deux lanceurs doubles pour missiles surface-air SA-N-3 Goblet, deux rampes doubles pour missiles surface-air SA-N-4 Geckho, deux tourelles doubles de 76mm, 8 CIWS ADG-630, deux lance-roquettes à 12 tubes RBU-600, un lanceur double ASM SUW-1 (roquettes FRAS-1) et deux plate-formes quintuples lance-torpilles.

Au niveau du groupe aérien, les Kiev embarquent près de 40 appareils, des hélicoptères Kamov Ka25 Hormone et Ka27 Helix et des avions ADAC/ADAV, le Yak 36 Forger dont les performances auraient été grandement sous estimés par les occidentaux au temps de la guerre froide sans pour autant en faire un appareil supérieur au Harrier. Il était d'ailleurs prévu que le Baku reçoive des Yakovlev Yak141, un appareil ADAC/V supersonique qui ne dépassa pas le statut de prototype à cause de la chute de l'URSS.

Le projet 1160 «Orel»
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Projet17

Tout en travaillant sur les Kiev, les bureaux d'études soviétiques reprirent les études pour doter une marine en expansion continue de véritables porte-avions capables de tenir tête aux américains.

Le Projet 1160 Orel est ainsi lancé en 1973 et aurait du aboutir à un véritable porte-avions conventionnel même si l'amiral Gorchkov avait maintenu l'embarquement de missiles antinavires sous le pont d'envol pour que le navire puisse continuer à combattre.

Trois navires auraient du être construire mais le projet capota en raison d'un problèmes d'infrastructures de construction. Après cet échec on étudia un Projet 1153 qui pourrait se résumer à un Kiev avec des catapultes et une propulsion nucléaire mais là encore il n'y aucune réalisation concrète.

Caractéristiques techniques des porte-avions de classe Orel

Déplacement : standard 80000 tonnes  pleine charge inconnu Dimensions :  longueur 330m largeur 70m tirant d'eau inconnu Propulsion :  plusieurs modèles de propulsion furent étudiés : classique avec turbines à vapeur, à propulsion nucléaire ou mixte turbines à vapeur/réacteur nucléaires.  Performances :  vitesse maximale : 30 noeuds Installations aéronautiques : quatre catapultes et quatre brins d'arrêt. Nombre d'ascenseurs inconnus  Groupe aérien :  70 appareils qu'il s'agisse de version navalisées du Mig23, du Su24 ou du P42 de lutte ASM (qui ressemblait beaucoup au S-3 Viking). Equipage : inconnu


Projet 1143.5 : du porte-aéronefs au semi porte-avions

Après l'échec du projet Orel, l'amiral Gorchkov persista dans sa volonté de se doter de véritables porte-avions. Les études repartirent des Kiev mais là encore le projet prit une route différente puisqu'au final on aboutit à un navire de 65000 tonnes avec catapultes.

Les opposants au porte-avions demandèrent et obtinrent que le tonnage soit réduit et que les catapultes soit remplacés par un tremplin suivant ce qui se faisait en Occident. Après avoir envisagé  un navire de seulement 31000 tonnes, les soviétiques aboutirent à un navire de 55000 tonnes (45000 tonnes dans les premiers plans) capable de mettre en œuvre 52 appareils. Deux navires furent mis sur cale :

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Le_kuz10
L'Amiral Kuznetsov

-Le Riga (rebaptisé ensuite Leonid Brejnev le 22  février 1983, Tbilissi le 1er août 1987 et enfin Amiral Kuznetsov le 10 octobre 1990) est mis sur cale le 1er avril 1982, lancé le 4 décembre 1985 et admis au service actif le 21 février 1991 même si il ne fût totalement opérationnel qu'en 1995.

Depuis il alterne entre quelques déploiements en Méditerranée et nombreuses immobilisations pour réparations et modernisation. Du 15 octobre 2016 au..... il à été déployé en Méditerranée suite à l'intervention russe en Syrie. Suite à la perte de deux Su-33, le groupe aérien est transféré à terre et le porte-avions est rentré en Russie le 9 février 2017.

Depuis le porte-avions est immobilisé pour modernisation mais cette modernisation à été retardé par des problèmes techniques notamment le naufrage du dock flottant PD-50 sur lequel se trouvait le porte-avions. La remise en service est prévue pour 2022 voir 2023.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Varyag10
Le Varyag

-Le Varyag est mis sur cale sous le nom de Riga le 6 décembre 1985 et lancé le 4 décembre 1988. La chute de l'URSS stoppe les travaux alors que le navire était achevé à 60%. L'Ukraine était incapable d'achever le navire tout comme la Russie et après quelques années à Nikolaïev, il fût vendu à la Chine officiellement pour être achevé en casino flottant.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Liaoni10
Le Liaoning, premier porte-avions chinois

Après seize mois de transfert, le Varyag arriva le 3 mars 2002 à Dalian. Très vite la fiction du casino flottant sombra. La Chine décide de l'achever comme porte-avions. Il est ainsi mis en service sous le nom de Liaoning le 25 septembre 2012 et depuis permet à la Chine (qui à entre-temps construit un deuxième porte-avions quasi-copie de l'ex-Varyag) d'apprendre les rudiments de l'aéronautique navale embarquée.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Le_kuz11

Caractéristiques Techniques

Déplacement :  standard 46000 tonnes pleine charge 58600 tonnes Dimensions : longueur (hors tout) 304.50m (flottaison) 281m largeur (hors tout) 71m (flottaison) 38m tirant d'eau 10.50m

Propulsion : 4 turbines à vapeur alimentées par 8 chaudières à vapeur dévellopant une puissance totale de 200000ch et entrainant quatre hélices  Performances : vitesse maximale 30 noeuds distance franchissable : 13000 miles nautiques à 18 noeuds 4000 miles nautiques à 30 noeuds

Armement : 12 missiles antisurface SS-N-19 sous le pont d'envol, 192 missiles surface-air SA-N-9 groupés en 24 groupes de 8 cellules verticales, 8 systèmes CADS-N-1, 6 CIWS AK-630 et deux lance-roquettes ASM RBU 1200

Installations aéronautiques  :  Pont d'envol de 14700 m² zvec un piste axiale de 300m terminé par un tremplin de 60m avec un angle de sortie à 12°. Piste oblique de 220m inclinée à 7.5° avec une largeur de 23m. Quatre Brins d'arrêt écartés de 14m

-Deux ascenseurs (20m de long sur 15m de large d'une puissance de 40t) pour les avions et un ascenseur de 13m de long sur 4m de large pour les hélicoptères juste en arrière des missiles SS-N-19 (missiles qui n'ont jamais été installés sur le Varyag). Hangar de 183m de long sur 29.40m de large et 7.50m de haut

Groupe aérien (russe) : 30 aéronefs dont 24 avions (20 Su33 et 4 Su25) et 6 hélicoptères (Kamov Ka27 Helix) (chinois) 26 chasseurs Shenyang J-15 6 Changhe Z-18F 6 Changhe Z-18J et 2 Harbin Z-9

Equipage : 2600 hommes (groupe aérien inclus)


Projet 1143.7 : Ulianovsk
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Ulyano10

Bien que le projet Orel ait été définitivement abandonné en 1983, l'amiral Gorchkov relança dès 1984 un nouveau projet, le projet 1143.7 dérivé des Orel. Cela aboutit à un navire de 75000 tonnes à propulsion nucléaire disposant à la fois d'un tremplin destiné au décollage des chasseurs et des avions d'attaque et deux catapultes sur la piste oblique dont l'une d'elle semble suffisamment éloignée des brins d'arrêt pour permettre un lancement en même temps qu'un appontage (capacité CATAPO).

-L'Ulianovsk (ex-Kremlin, la marine soviétique avait proposé comme autres noms Poltava ou Pierre le Grand) est mis sur cale aux chantiers navals de Nikolaiev en Ukraine le 25 novembre 1988. La construction est annulée le 1er novembre 1991 alors que le navire était construit à 40%. Les éléments montés sur cale ont été démolis à partir du 4 février 1992.

Suite à l'Ulianovsk, il était prévu en 1991 la mise sur cale d'une deuxième unité qui ne vit naturellement jamais le jour

Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard 75000 tonnes pleine charge 85000 tonnes

Dimensions : longueur : 324.6m largeur (flottaison) 30m (pont d'envol) 75.5m Tirant d'eau : 11m

Propulsion : Quatre réacteurs nucléaires KN-3 fournissant la vapeur nécessaire à quatre turbines à engrenages dévellopant une puissance totale de 200000ch et entrainant quatre hélices

Performances : vitesse maximale 30 noeuds Distance franchissable : illimitée avec la propulsion nucléaire mais l'endurance est de 60 jours.

Armement : 12 missiles antinavires SS-N-19 au milieu du tremplin, des missiles antiaérien SA-N-12 Grizzly, 8 systèmes de défense rapprochée CADS-N1 et 8 systèmes de défense rapprochée AK-630 de 30mm

Installations aéronautiques : Deux catapultes à vapeur sur la piste oblique et Tremplin sur la piste axiale, quatre brins d'arrêt et deux ascenseurs latéraux devant et derrière l'ilôt

Groupe aérien :   70 avions au total dont 27 chasseurs de supériorité aérienne (Su-33 ou Mig 29K), 10 avions d'attaque Su39 Frogfoot (version navalisée du Su25), 4 avions de veille aérienne avancée Yak44 et 15 à 20 hélicoptères type Ka27.

Equipage : 2300 officiers et marins pour la conduite du navire; 1500 hommes pour le groupe aérien.


Et depuis

Pendant plusieurs années la Russie à régulièrement annoncé sa volonté de construire plusieurs porte-avions mais ces annonces très impressionnantes cadraient mal avec les capacités de l'industrie navale de défense russe qui comme je l'ai dit plus haut peine à se remettre de l'implosion de l'URSS qui à mis à terre un tissu industriel dense et assez performant.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Projet18
Maquette du projet 23000E Shtorm

Parmi les projets les plus ambitieux figure le Projet 23000E Shtorm, un projet de porte-avions lourd à propulsion nucléaire renouant avec les mans de l'Ulianovsk.

D'un coût estimé à 5.5 milliards pour une version export (sic), il est l'oeuvre du centre de recherche  Krylov avec la participation du bureau d'études Nevskoye. Il devait disposer d'un double ilôt avec deux pistes sur un tremplin comme l'Admiral Kuznetsov et deux catapultes électromagnétiques.

Cela aurait donné naissance à un navire de 90 à 100000 tonnes, une longueur hors tout de 330.1m avec une largeur à la flottaison de 40m et un tirant d'eau de 11m. Sa vitesse était estimée entre 25 et 30 nœuds. L'électronique est inconnue tout comme l'armement. Le groupe aérien devait être supérieur avec plus de 90 appareils type Sukhoï Su-57 et/ou Mig-29K.

Le projet à été gelé par le président russe Vladimir Poutine en mai 2017 en compagnie des destroyers de classe Lider. Ce projet est néanmoins toujours mentionné dans le programme d'armement 2018-2027, certains officiels de la marine russe estimant qu'un nouveau porte-avions pourrait être mis sur cale entre 2025 et 2030 mais cela reste très hypothétique. En juillet 2016 le projet à été offert à l'Inde qui n'à pas donné suite.

Depuis quelques années et notamment l'intervention en Syrie avec les performances décevantes de l'Admiral Kuznetsov la Russie à mit en sourdine ces projets et semble privilégier le renouvellement de sa flotte de surface et de ses moyens sous-marins en attendant de construire des porte-avions.

Il existe cependant un signe d'espoir avec la mise sur cale récente des porte-hélicoptères Ivan Rogov et Mitrofan Mostafalenko qui pourrait stimuler la construction de porte-avions ou de porte-aéronefs pour à terme remplacer l'Admiral Kuznetsov qui même modernisé ne sera pas éternel.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"


Dernière édition par clausewitz le Ven 20 Nov 2020, 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10416
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty
MessageSujet: Re: MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"    MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  EmptyJeu 12 Nov 2020, 12:00

Mikoyan et Gourevitch

Artem Mikoyan
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Artem_10

Artem (ou Artyom) Ivanovitch Mikoyan (Sanahin, gouvernorat d'Elisabethpol Empire de Russie _aujourd'hui en Armenie_ 5 août 1905 Moscou 9 décembre 1970) était un ingénieur aéronautique soviétique à l'origine du bureau d'études (OKB) Mikoyan-Gurevich en compagnie de Mikhail Gurevitch.

Frère d'Anastase Mikoyan (qui allait devenir le chef d'état officiel de l'URSS mais sans aucun pouvoir), il est issu d'un milieu assez modeste puisqu'après une scolarité minimale il est embauché comme qu'opérateur de machine outil à Moscou avant d'être appelé sous les drapeaux.

Le service terminé, il intègre l'Académie de l'Armée de l'Air Zhukovsky dont il sort diplômé en 1936, travaillant avec Polikarpov avant d'être nommé à la tête de son propre bureau d'études en décembre 1939, bureau qui allait devenir l'OKB Mig en mars 1942.

Quelques modèles sont certes mis au point durant le second conflit mondial mais les projets de l'OKB Mig sont loin derrière d'autres bureaux d'études comme Yakovlev ou encore Lavochkine.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-1510
MiG-15 en vol

Cela change après guerre avec le passage à la propulsion à réaction où Mig s'impose dans le domaine des avions de chasse, surclassant d'autres concepteurs. C'est le début d'une série d'appareils mythiques comme le Mig-15 qui affronta avec succès le F-86 Sabre dans le ciel coréen.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2110
MiG-21bis de la force aérienne bulgare.

Si les Mig-17 et 19 sont moins célèbres en revanche le Mig-21 devient un appareil majeur des forces aériennes soviétiques, des pays alliés de l'URSS et de pays non-alignés comme l'Inde.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2310
MiG-23MLD Flogger K de la force aérienne soviétique en 1989

Régulièrement de nouveaux appareils sont mis au point comme le Mig-23 et sa déclinaison austère Mig-27, le Mig-25 aux performances extraordinaires (une vitesse proche de Mach 3, un plafond opérationnel s'approchant des 30000m) mais aussi le Mig-29 et le Mig-31.

Depuis quelques années l'OKB Mig vit dans l'ombre de Sukhoï et là où Sukhoï multiplie les succès à l'export de son Su-27 et de son Su-30.

Décoré à deux reprises du titre de héros du travail socialiste, député du Soviet Suprême à six reprises, il décède des suites d'une attaque survenue en 1969. Il est enterré au cimetière Novodevichy de Moscou.

Il à également été décoré à six reprises de l'ordre de Lenine, de l'ordre de la bannière rouge, de l'ordre de la Grande Guerre Patriotique de 1ère classe, deux ordres de l'étoile rouge. Il à reçu le prix Lenine en 1962 et le prix d'état d'URSS (1941, 1947,1948,1949,1952 et 1953). En 1996 il à intégré l'International Air & Space Hall of Fame au San Diego Air & Space Museum.

Mikhail Gourevitch
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mikhai10

Mikhail Iosifovich Gurevitch (Rubanshchina Sudzha Uyezd gouvernorat de Koursk 12 janvier 1893 Leningrad 12 novembre 1976) était un ingénieur soviétique qui cofonda le bureau d'études aéronautiques Mig.

Ce bureau d'études (NdA voir partie suivante pour une histoire sommaire) à travaillé sur 170 projets dont 94 allaient aboutir à la production en série. 45000 appareils ont été produits uniquement en URSS dont 11000 à été exporté. Le dernier appareil sur lequel Mikhail Gourevitch travailla personnellement fût le remarquable Mig 25.

Né dans une famille juive, il est plus diplômé que son compère Mikoyan puisqu'il sort du gymnasium de Okhtyrka (région de Kharkov) en 1910 avant d'intégrer la faculté de Mathématique de l'université de Kharkov.

Expulsé un an plus tard pour avoir participé à des activités révolutionnaires, il doit s'exiler à Montpelier puis à Toulouse où à SUPAERO il rencontre en 1913 un certain Marcel Bloch, le futur Marcel Dassault le futur «Tonton Marcel».

A l'été 1914 il est de retour en Russie quand le premier conflit mondial éclate. Cela interrompt ses études et ce n'est qu'en 1925 qu'il est diplômé de la faculté d'Aviation de Kharkov.

En 1929 il s'installe à Moscou pour poursuivre sa carrière professionnelle. En 1937 il dirige une équipe du bureau d'étude de Polikarpov où il rencontre son futur compère avec lequel il créé un bureau d'études commun deux ans plus tard.

Chef designer adjoint jusqu'en 1957 il en devient le chef designer à cette date et va garder ce poste jusqu'en 1964 et ce en dépit du fait qu'il n'à jamais adhéré au parti communiste soviétique.

Il participe à la mise au point de nombreux appareils dont certains sont devenus légendaires comme le Mig-15, le Mig-21 ou encore le Mig-25 qui comme nous l'avons vu plus haut fût le dernier appareil sur lequel Gurevitch travaille personnellement.

Il à été fait héros du travail socialiste en 1957, récipiendaire de cinq prix d'Etat Staline (1941, 1947,1948,1949 et 1953) et enfin décoré de l'ordre de Lenine en 1962.

Un bureau d'études prolifique
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Russia10

La firme Mikoyan ou MIG (en version originale Rossiyskaya Samoletostroitel'naya korporatsiya «MIG» corporation aérienne russe MIG) est une compagnie russe travaillant dans le domaine de l'aéronautique et de l'aérospatial de défense dont le siège social est implanté dans le district de Begovoy (région de Moscou).

Ce bureau d'études devient célèbre pour ses chasseurs davantage ses chasseurs à réaction que ses chasseurs à hélice qui sans être mauvais se révélèrent moins célèbres que les créations d'un Yakovlev ou d'un Lavochkine.

C'est le successeur du bureau d'études OKB-155 créé le 8 décembre 1939 avec à sa tête Artem Mikoyan et Mikhail Gourevitch, bureau d'études qui devient l'OKB MiG en mars 1942. Elle prend le nom de Mikoyan en 1978.

En 1995 l'OKB Mikoyan fusionne avec deux usines aéronautiques de la région de Moscou pour former la firme MAPO-MIG (Moscow Aircraft Production Association en anglais et en russe Moskovskoye aviatsionnoye proizvodstvennoye obyedineniye)

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mikoya10
MiG 1.44

Dans les années 90 la firme lança le développement du MiG 1-44, un projet de chasseur de nouvelle révolutionnaire, projet abandonné suite à  un manque de fonds. Un temps la firme concentra ses efforts sur le développement d'un avion commercial le Tu-334 ce qui entrainera les démissions de nombreux ingénieurs travaillant sur les programmes Mig-29 et Mig-31.

La firme connait une période de turbulences avec une succession de présidents incapables d'enrayer la crise ce qui explique la décision prise en 2006.

Cette année là la firme Mikoyan devient une division de United Aircradt Corporation en fusionnant avec Illiouchine, Irkut, Sukhoi, Tupolev et Yakovlev et ce suite à un décret présidentiel signé par Vladimir Poutine.

Cette fusion n'est pas immédiatement une réussite avec de nombreux licenciements, _les effectifs étant tout de même de 10090 employés_ Mikoyan peinant à exporter ses appareils qu'il s'agisse du Mig-29 et du Mig-35. Ce dernier à été récemment vendu à l'Egypte après avoir été acheté par la Russie.

Actuellement la firme développe également des drones censés opérer avec le Mig-35 mais de la coupe aux lèvres il y à un gouffre à franchir

Genèse du Mig-29
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2913
Le prototype n°1 du Fulcrum

Dès 1945 la Grande Alliance contre l'Allemagne nazie craque, les puissances occidentales et l'URSS sans entrer en guerre commencent à se regarder en chien de faïence. Es-ce une surprise ? Pas vraiment tant l'alliance contre les nazis était le mariage de la carpe et du lapin sans vraiment d'intérêts communs.

C'est le début de la guerre froide avec parfois des pics de tension comme en Corée de 1950 à 1953 et au Vietnam de 1965 à 1975.

Dans ces deux conflits, les Etats-Unis affrontent l'URSS via la Chine, la Corée du Nord et le Nord-Vietnam, conflits marqués par de sérieux combats aériens entre Mig et avions américains.

En Corée, Mig-15 et F-86 Sabre s'affrontent, les seconds l'emportant in fine. Cela donne un complexe de supériorité aux américains qui sont persuadés de posséder les meilleurs chasseurs, les meilleurs avions de supériorité aérienne.

A cela s'ajoute un changement de paradigme. Au combat tournoyant au canon on préfère l'interception à longue distance des bombardiers à coup de missiles à guidage radar et à guidage infrarouge, le canon de bord disparaissant car considéré comme une relique du passé.

La guerre du Vietnam est une terrible désillusion pour les américains qui se heurtent à des chasseurs très manoeuvrants comme le Mig-17 et le Mig-19 qui donnent du fil à retordre aux F-105 et aux premières versions du F-4 Phantom II dépourvu du canon. Petites cibles manoeuvrantes   ces chasseurs n'étaient pas toujours accrochés par les Sparrow et les Sidewinder.

Des mesures transitoires sont prises comme l'installation d'un canon sur le F-4 (le F-4E est la première version à recevoir un canon en l'occurrence un canon Hexatube Vulcan M-621) et un réentrainement des pilotes au combat aérien notamment au travers du United States Navy Strike Fighter Tactics Instructor Program plus connu sous la désignation de TOP GUN, un programme qui eut rapidement des effets positifs en améliorant les performances en combat aérienne des pilotes américains.

Il fallait néanmoins des mesures à long terme et cela passait par la mise au point de nouveaux appareils.

A l'époque deux écoles s'affrontent aux Etats-Unis, les légers et les lourds. Si les seconds l'emportent dans un premier temps avec le programme aboutissant au F-15 Eagle, les premiers surnommés la Fighter Mafia prennent leur revanche en obtenant un programme de chasseur léger conçu pour le combat aérien à courte distance et qui allait aboutir au F-16 Fighting Falcon (NdA appelation officielle que les pilotes n'aiment guère préférant le terme Viper).

Naturellement de tels appareils ne peuvent qu'entrainer une riposte soviétique. Si le Mig-23 était la réponse de Moscou au F-4 Phantom II, le futur Mig-29 était une réponse au F-15.

Du moins pas directement. En effet les soviétiques ne cherchaient pas forcément à mettre au point un appareil destiné à contrer l'Eagle mais un appareil qui éviterait un déclassement des forces aériennes soviétiques.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2910

En 1969 l'état-major général lança un appel à projets pour un «chasseur avancé du front» soit en russe un PFI pour Perspektivnyy Frontovoy Istrebitel.

Les spécifications étaient ambitieuses puisqu'on demandait à la fois un long rayon d'action mais aussi la capacité d'opérer depuis des terrains sommairement préparés voir des aérodromes endommagés. La vitesse devait être supérieure à Mach 2 mais l'appareil devait être agile. Pas besoin de préciser qu'il devait être bien armé. Dans un premier temps il s'agissait de geler la configuration aérodynamique. Cette tache fût confié à l'institut aérodynamique TsAGI et le bureau d'études Sukhoï.

En 1971 les différentes études déterminèrent le besoin pour un PFI mais aussi une variante légère baptisée Perspektivnyy Lyogkiy Frontovoy Istrebitel (LPFI) ce qui donnerait en français «chasseur léger tactique avancé», les deux types ne devant pas être commandés à part égale mais à 33% pour le PFI et 67% pour le LPFI. Cela allait donner naissance à deux remarquables appareils, le Sukhoï Su-27 (FLANKER pour l'OTAN) et le Mig-29 (FULCRUM pour l'OTAN).

La firme MiG commence son travail en 1974. L'appareil est baptisé Mikoyan Product 9 puis MiG-29A. Il effectue son vol inaugural le 6 octobre 1977. En novembre un satellite américain repère un appareil de présérie.

Cette nouvelle création soviétique est baptisée Ram-L car l'appareil à été observé dans l'enceinte du centre d'essais en vol Zhukovsky située prés de la ville de Ramenskoye. L'appareil est ensuite codé Fulcrum, une désignation que les soviétiques ont parfois réutilisés de manière officieuse.

La version de présérie baptisée MiG-29A est logiquement désignée Fulcrum A. Elle sera suivit de nombreuses versions dont une variante embarquée qui est la raison de la rédaction de cet article.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mikoya11
MiG-35D, l'ultime (?) déclinaison du Fulcrum et ci-dessous le Sukhoï Su-57 Frazor
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Sukhoz10

Actuellement le Mig-29 est toujours produit dans une version nettement améliorée baptisée Mig-35 mais ses jours sont comptés puisqu'on parle de développer un remplaçant pour compléter le Sukhoï Su-57 Frazor. Ce remplacement pourrait prendre la forme selon certain d'un monomoteur reprenant des composants du Su-57 pour des raisons de coût logistique. Affaire à suivre comme on dit.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10416
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty
MessageSujet: Re: MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"    MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  EmptyVen 13 Nov 2020, 17:54

CARRIERE OPERATIONNELLE

Les versions

Versions originelles (soviétiques)

MiG-29A
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2914
MiG-29 soviétique

Version initiale désignée Fulcrum A par l'OTAN. On trouve la sous-version 9.12A pour les pays du Pacte de Varsovie et la sous-version 9.12B pour les pays qui n'appartient au pendant oriental de l'OTAN.

MiG-29UB
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2915
MiG-29UB

Biplace d'entrainement sans radar mais avec un capteur infrarouge. Codé Fulcrum B par l'OTAN cet appareil comme le précédent est décliné en une version dégradée pour l'export.

Versions modernisées (cellule d'origine)

MiG-29S
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2916

Codé Fulcrum C par l'OTAN cette version modernisée améliore les commandes par une assistance informatique absente des premiers modèles.
Une bosse dorsale abrite un système de contre-mesures électroniques L-203BE Gardenyia-1. Il peut également emporter des réservoirs supplémentaires et les points d'attache à l'intérieur des ailes ont été modifiés pour porter la charge militaire embarquable à 4000kg. La masse maximale en charge à été portée à 20000kg.

Produit uniquement pour la Russie, cette version dispose également d'un système de visée infrarouge, d'un nouveau radar Phazotron N019M et d'un système de diagnostic électronique pour améliorer la maintenance.

Une sous-version aux systèmes électroniques plus modernes existe également sous le nom de MiG-29SD. Elle peut suivre plus de dix cibles simultanément et en engager deux avec des missiles R-77. L'appareil dispose également de capacités air-sol limitées.

MiG-29SE
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2917
MiG-29SE volant sous les couleurs péruviennes

Version export du modèle précédent avec une électronique dégradée. C'est la première version export à pouvoir emporter des réservoirs supplémentaires largables. Cette version peut engager simultanément deux cibles en combat aérien.

MiG-29SM
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2918
MiG-29SM péruvien

Version similaire au Mig-29S mais avec la capacité d'embarquer des missiles air-sol et des bombes guidées.

MiG-29SM (SyAF)

Version destinée à l'armée de l'air syrienne et utilisant la cellule du Mig-29A.

MiG-29G/MiG-29GT
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2919
MiG-29 de l'armée de l'air est-allemande

Désignation des monoplaces (G) et des biplaces (GT) destinés initialement à l'armée de l'air est-allemande et modernisés par une joint-venture entre MIG-MAPO et DaimlerChrysler Aerospace en 1993.

MiG-29AS/MiG-29UBS (MiG-29SD)
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2920
MiG-29AS sous les couleurs slovaques

Version modernisée par l'armée de l'air slovaque et adaptée à un usage en milieu otanien. Les travaux menés par le constructeur et différentes entreprises occidentales et ce entre 2005 et 2008 à concerné 12 des 21 appareils.

MiG-29 Sniper
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2921
MiG-29 Sniper

Projet de modernisation des Mig-29 roumains proposé par différentes firmes israélienne. Un appareil modernisé effectue son premier vol le 5 mai 2000. Le projet est abandonné en 2003 quand Bucarest décide de retirer ses Fulcrum du service en raison de coûts de maintenance prohibitifs. Ce seront finalement les Mig-21 qui seront modernisés.

MiG-29SMT
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2922

Plus qu'une version stricto sensu, ce modèle est un package dans lequel chaque client peut puiser ce qui l'intéresse ou ce qu'il peut se payer. On trouve des réservoirs supplémentaires, un design HOTAS, deux écrans à cristaux liquides et deux petits écrans monochromes. Cette version pouvait recevoir des capacités air-sol avancée mais aussi des moteurs plus modernes et une charge militaire portée à 4500kg.

MiG-29BM
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2923
MiG-29 biélorusse

Modernisation du MiG-29 menée par l'usine de réparations d'aviation ARZ-558 de Baranovichi (Bielorussie), le sigle BM signifiant soit Belarus Modernised ou Bolyshaya Modernizaciya (grande modernisation). C'est l'équivalent biélorusse du MiG-29SMT russe avec les capacités air-sol étendues que ne possédaient pas les premiers Fulcrum. Dix appareils au moins ont été modernisés et ont été mis en service en 2003.

MiG-29UBT

Version modernisé du biplace d'entrainement. L'avionique à été portée au standard SMT.

MiG-29UPG
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2924
MiG-29 indien

Désignation de l'équivalent indien du MiG-29SMT. Il s'en différencie par une avionique différente et plus intégrée que son équivalent russe. Ayant effectué son vol inaugural le 4 février 2011, cette variante du Fulcrum se caractérise par un nouveau radar type Zhuk-M, une nouvelle avionique, une nouvelle perche de ravitaillement en vol, des moteurs RD-33 séries 3. Un contrat de 900 millions de dollars à été signé pour mettre à niveau les 69 appareils en service à l'époque, flotte aujourd'hui réduite à 65 exemplaires.

MiG-29SMP / MiG-29UBP
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2925
MiG-29SMP

Désignation des Mig-29 modernisés de la force aérienne péruvienne. En août 2008 un contrat de 106 millions est signée pour moderniser huit monoplaces qui deviennent des MiG-29SMP avec une provision pour ultérieurement moderniser le reste de la flotte. Cette flotte comprend également des biplaces logiquement désignés MiG-29UBP.

La variante SMP comprends après modernisation des systèmes de guerre électronique plus performants, une avionique et une interface avion pilote plus moderne. Un capteur infrarouge améliore les capacités de détection passif. Le pilote bénéficie également de commandes de type HOTAS qui regroupe sur un même manche la manette des gaz et le manche. En revanche le radar est moins performant que celui de la variante SMT. A cela s'ajoute une remise en état complète de la cellule ainsi que l'installation d'une perche de ravitaillement en vol.

MiG-29MU1
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2926
MiG-29 sous les couleurs ukrainiennes

Désignation d'une modernisation ukrainienne de leurs MiG-29. Elle se caractérise par de meilleures capacités de détection en combat aérien.

Versions modernisées avec modification de la cellule d'origine

MiG-29M / MiG-33
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2927
MiG-29M

Variante multirôle du Fulcrum avec un fuselage redessiné, des commandes analogiques d'origine remplacées par des commandes de vol électrique et des moteurs RD-33 Série 3M. Désignation OTAN Fulcrum E.

MiG-29UBM

Variante biplace du modèle précédente jamais construite abandonnée au profit du modèle suivant.

MiG-29M2 / MiG-29MRCA

Variante biplace du MiG-29M aux performances identiques au monoplace à la seule exception d'une distance franchissable en convoyage réduite à 1800km. C'est donc un véritable appareil de combat qui est un temps désigné MiG-29MRCA (Multirôle Combat Aircraft) dans l'espoir d'attirer l'intérêt de l'Inde qui avait lancé un programme portant ce nom, programme finalement abandonné au profit de l'acquisition directe de 36 Rafale. De cette recherche est née le MiG-35.

MiG-29OVT
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2929

Désignation d'un des six MiG-29M produit avant la chute de l'URSS. Il reçut des moteurs à poussée vectorielle et des commandes de vol électriques pour améliorer la manœuvrabilité déjà excellente de l'appareil. Il sert de banc d'essai volant pour améliorer le MiG-29M et sert également d'avion de démonstration dans différents salons aéronautiques dans l'espoir de susciter des commandes mais rien n'arriva.

MiG-29K
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2930

Variante embarquée du MiG-29M, la lettre K signifiant Korabelnogo bazirovaniya (version embarquée). Il se distingue des Fulcrum terrestres par des ailes repliables, une crosse d'appontage, un train renforcé pour opérer sur le porte-avions Admiral Kuznetsov, un porte-avions type STOBAR (Short Take-Off but Arrested Recovery/ Décollage Court sur tremplin mais appontage par brins d'arrêts).

Le programme est lancé à la fin des années soixante-dix par la marine soviétique qui cherche à disposer d'un chasseur supersonique embarqué. Le vol inaugural à lieu le 23 juillet 1988, le premier appontage mais aussi le premier décollage ayant lieu le 1er novembre 1989 à bord du Tbilissi futur Admiral Kuznetsov. Des campagnes d'essais intensifs ayant lieu de 1989 à 1991.

La chute de l'URSS semble être un coup de grâce puisque le programme est suspendu pour ne pas dire plus. Il est pourtant relancé en 1999 suite à l'intérêt de la marine indienne bien décidée à posséder de véritables porte-avions. En attendant la construction d'un pont plat made in India l'Inde rachète l'Admiral Gorshkov pour le transformer en porte-avions type STOBAR.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2931
MiG-29K indien à l'appontage sur l'Admiral Gorchkov

Le 20 janvier 2004 la marine indienne commande douze monoplaces MiG-29K et quatre biplaces MiG-29KUB, des appareils modifiés pour les besoins indiens. Le premier Mig-29K destiné à l'Inde effectue son vol inaugural le 25 juin 2007, le premier KUB ayant décollé pour la première fois le 20 janvier 2007.

C'est ainsi que les deux variantes possède une verrière identique (NdA pour permettre de transformer un monoplace en biplace et inversement ?). D'autres appareils ont été commandés portant le nombre total à 45 exemplaires qui sont tous opérationnels depuis 2017.

Le MiG-29K dispose d'un revêtement absorbant les ondes radars pour réduire sa signature, d'un cockpit tout écran, le pilote disposant de commandes de vol électriques et d'un casque avec système d'acquisition de cible. L'arsenal embarqué est identique à celui des MiG-29M et MiG-29SMT. On trouve également un radar Zhuk-ME, des moteurs RD-33MK, une charge militaire portée à 5500kg, treize points d'emport. Il est désigné Fulcrum D.

MiG-29KR

Variante monoplace du MiG-29K destinée à la marine russe où les équipements indiens et ukrainiens sont remplacés par des équipements russes.

MiG-29KUB

Variante biplace du MiG-29K destiné aussi bien à l'entrainement des pilotes qu'à des missions de combat. Le vol inaugural de cette version mise au point pour la marine indienne effectua son vol inaugural le 22 janvier 2007.

MiG-29KUBR

Variante biplace d'entrainement opérationnel destinée à l'aéronavale russe

MiG-29KVP

Le MiG-29KVP (Korotkaya Vzlet Posadka) est une version à décollage court de l'appareil avec un train d'atterrissage renforcé, une crosse d'appontage d'un nouveau modèle. Variante destinée à des recherches tactiques et techniques.

MiG-35
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mikoya12

Dernier rejeton de la famille Fulcrum, désigné Fulcrum F par l'OTAN.



A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10416
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty
MessageSujet: Re: MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"    MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  EmptyDim 15 Nov 2020, 15:41

Histoire opérationnelle (1) : URSS et Etats successeurs
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2932
MiG-29 aux couleurs soviétiques

Russie et URSS
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2933
Un Fulcrum en vol n'est-ce pas sublime ?
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2934

NdA Dans cette partie je vais aborder l'histoire opérationnelle des Fulcrum sous les couleurs soviétiques puis sous les couleurs de la Russie. Les informations concernant les pays ayant succédé à l'URSS seront traitées dans les parties les concernant

C'est en juillet 1982 que le MiG-29 devient opérationnel au sein des forces aériennes soviétiques mais la première apparition publique officielle n'à lieu qu'en juillet 1986 quand il participe à un meeting aérien en Finlande.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2935
Un Fulcrum derrière un Il-76 ou un Il-78 et ci-dessous des MiG-29 en vol
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2936

Cette démonstration étonne. Pourquoi diable le Kremlin envoie dans un pays non-soviétique le dernier né de ses chasseurs ? Tout simplement pour des questions commerciales, Moscou espérant le vendre à Helsinki pour récupérer de précieuses devises et ainsi contrer le délitement de l'économie soviétique trop malade pour supporter les effets du Glasnost et de la Perestroïka.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2937
MiG-29 Fulcrum what else ?

Deux ans plus tard en septembre 1988 il participe au salon aéronautique de Farnborough et l'année suivante deux appareils entrent en collision au salon du Bourget mais heureusement les pilotes s'en sortent sains et saufs.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2938
De l'URSS à la Russie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2939

En décembre 1991 l'URSS implose. Cela entraine quasiment une décennie de troubles et d'instabilité qui ont un effet délétère sur le moral, l'équipement et l'entrainement des forces armées soviétiques puis russes, la première guerre de Tchétchénie étant révélatrice.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2941
Si je m'étais écouté j'aurais mis toutes mes photos du Fulcrum
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2942
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2943

Naturellement les chars, les canons et les avions sont répartis entre les quinze nouveaux états dont certains intègrent la CEI (Communauté des Etats Indépendants). Les Fulcrum n'échappent pas à la règle.

En décembre 1991 environ 1000 MiG-29 étaient en service en URSS. L'immense majorité est récupérée par la Russie (plus de 600 appareils), le reste étant répartit entre l'Ukraine (220), la Biélorussie (50), le Kazakhstan (40), la Moldavie (34), l'Ouzbekistan (une trentaine) et le Turkménistan (20).

Cette flotte est naturellement surdimensionnée pour nombre de pays et beaucoup d'appareils sont revendus à des pays étrangers ou simplement envoyés à la casse.

Les appareils conservés en service vont connaître des années très difficiles avec un manque de pièces détachées et un entretien défaillant qui allait provoquer un certain nombre d'accidents et surtout des doutes sur la crédibilité de l'outil militaire russe, doutes balayés à mon sens par l'intervention en Syrie.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2944
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2945
Un MiG-29SMT au sol et en vol
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2946
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2947

Le 17 octobre 2008 un Fulcrum s'écrase en Sibérie. Comme le veut la procédure standard toute la flotte de MiG-29 russe est immobilisée au sol le temps de l'enquête. En décembre 2008 un deuxième appareil s'écrase et les autorités russes sont bien obligées d'admettre que ces accidents ne sont pas le fait du hasard mais d'un manque de maintenance et d'un vieillissement des appareils, 70% de la flotte étant considérée comme trop vieille pour combattre efficacement voir même simplement voler !

Il faut dire que cette flotte n'à pas reçu de modernisation ou de remise en état majeure depuis la chute de l'URSS.

Les vols reprennent le 4 février 2009 mais en mars 91 appareils doivent subir des réparations après la découverte de traces de corrosion.

L'armée de l'air russe tente de moderniser ses plus anciens Fulcrum au standard SMT mais des problèmes financiers entraine l'arrêt du programme après la livraison de trois appareils. Le destin viens alors au secours des descendants des Faucons de Staline quand l'Algérie rend au constructeur trente-cinq MiG-29 SMT et UBT (mono et bi-places). Ces appareils sont rachetés ce qui permet de donner un coup de jeune au parc qui à reçut au milieu des années 2010 seize MiG-29SMT neufs commandés le 15 avril 2014.

En 2015 plusieurs appareils s'écrasent en Russie (un le 4 juin près d'Astrakhan, un autre près du village de Kushchevskaya dans la région de Krasnodar notamment) mais contrairement à la première vague d'accidents ces derniers sont dus à une augmentation du nombre de vols d'entrainement.

Avant même l'intervention en Syrie les MiG-29 ont combattu notamment en 2008 quand un Fulcrum est soupçonné d'avoir abattu le 20 avril un drone géorgien Hermes 450 à l'aide d'un missile R-73 ou encore le 16 juillet 2014 quand un Sukhoï Su-25 est abattu par un Mig-29 à l'aide d'un missile R-27T. A chaque fois Moscou à démentit son implication mais les preuves ont montré l'inverse.

La première opération majeure des forces armées russes depuis la deuxième guerre de Tchétchénie est donc l'intervention en Syrie en soutien du régime de Bachar el Assad qui bénéficiait déjà de l'appui de l'Iran et de l'Hezbollah dans cet Orient qu'un grand hommes qualifiait euphémistiquement de «compliqué».

Durant la première moitié du mois de septembre 2017 quelques MiG-29SMT sont déployés sur la base aérienne de Hmeymim près de Lattaquié dans l'ouest de la Syrie pour ce qui est le premier déploiement opérationnel de cette version modernisée du Fulcrum.

Il fût utilisé pour des missions de bombardement mais aussi d'escorte des bombardiers russes frappant les positions de l'Etat Islamique et d'autres groupes armées grenouillant dans le panier de crabe syrien.

D'autres appareils ont opéré en Libye en soutien des forces du maréchal Haftar. Sous les couleurs russes ? Oui et non car les deux appareils perdus le 28 juin et le 7 septembre 2020 étaient officiellement pilotés par des contractors des mercenaires du groupe Wagner, une société militaire privée (SMP) très proche du Kremlin. L'un d'eux aurait été abattu par un missile Hawk turc (même si officiellement la Turquie comme la Russie reste étrangère au conflit).

Selon des chiffres en date de 2015, 240 MiG-29 étaient en service en Russie au sein de l'armée de l'air (14ème régiment de l'aviation de chasse basé à Koursk, le 19ème régiment de l'aviation de chasse basé à Millerovo et la 200ème base aérienne d'entrainement d'Armavir dont 44 MiG-29SMT et 10 MiG-29UBT) mais aussi au sein de l'aéronavale russe avec le 100ème régiment de l'aviation de chasse embarquée.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2948
MiG-29K

Cette dernière version nous intéresse le plus puisque nous sommes sur un forum de marine. Le MiG-29K est un véritable survivant puisqu'il avait été un temps rejeté par la Russie au profit du Sukhoï Su-33 la variante embarquée du Su-27.

C'est l'Inde qui relança le programme et poussa la Russie à commander la variante embarquée du Fulcrum. Il s'agissait également de remplacer les Sukhoï Su-33 en service.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2949
Le soleil se couche sur un MiG-29K

Le 279ème régiment de chasse embarquée disposait de 21 Flanker dont le retrait du service actif était prévu pour 2015. Une dizaine d'appareils (dix ou douze selon les sources) ont été modernisés pour faire la soudure. Comme il fallait de nouveaux appareils, la marine russe préféra le MiG-29K moins cher que le Su-33.

24 exemplaires du MiG-29K sont commandés en 2009 par la marine russe pour un montant de un milliard de dollars. En août 2011 la répartition de la commande est modifiée avec vingt MiG-29KR de chasse bombardement et quatre MiG-29KUBR d'entrainement opérationnel, appareils qui sont tous livrés début 2016.

En octobre 2016, quatre MiG-29KR/KUBR du 100ème régiment indépendant de chasse embarquée ont été déployés à bord du porte-avions Admiral Kuznetsov pour appuyer les troupes russes engagées en Syrie en soutien du régime de Bashar-El-Assad.

Le 13 novembre 2016 un MiG-29KUBR en opérations en Méditerranée orientale s'écrase en mer alors qu'il tentait de rentrer sur son bâtiment-base mais le pilote est heureusement récupéré.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2950
MiG-29K

Le 100ème régiment indépendant de chasse embarquée est créé à Saky (Crimée) le 10 mars 1986 et cinq mois plus tard placé sous l'autorité du 39ème groupe de tests de l'aviation embarquée.

En janvier 1992 au lendemain de l'implosion de l'URSS, la majorité du personnel de l'unité  dont son chef de corps, le lieutenant colonel Timur Apakidze refuse de prêter serment de fidélité à l'Ukraine et rallient la Russie en laissant les avions et le matériel sur la presqu'île qui appartenait à l'époque à l'Ukraine.

Le personnel est regroupé à Severomorsk-3 (oblast de Mourmansk), une base aéronavale de la flotte du Nord. En janvier 1993 l'unité est dissoute et le personnel rallie le 279ème régiment de chasse embarquée.

Après plus de vingt ans de sommeil l'unité est réactivée le 1er décembre 2015. Le 100-й корабельный истребительный авиационный полк est reconstitué sur la base de Yesk dans le Krai de Krasnodar avec 24 MiG-29 (vingt monoplaces et quatre biplaces). En 2016 l'unité à retrouvé la base aéronavale de Severomorsk-3.

Bielorussie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2951

La Russie blanche dispose au sein de son aviation de cinquante Fulcrum en service.

Moldavie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2959

A la chute de l'URSS la république socialiste soviétique née de l'annexion de la Bessarabie et de la Bucovine du Nord disposait de trente-quatre Mig-29. 21 d'entre-eux ont été rachetés par les Etats-Unis pour éviter une vente à l'Iran alors que ces appareils disposaient d'une capacité nucléaire.

Il restait donc 13 appareils. Six ont été vendus au Yemen et un à la Roumanie. Les six derniers MiG-29S ont été récemment modernisés en Ukraine et les six appareils vendus aux yémenites ont été rendus par le pays arabe. La disponibilité de la flotte est très médiocre en raison du manque de pièces détachées.

Ukraine
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2952

L'Ukraine à hérité de 220 exemplaires du Fulcrum quand l'URSS implose mais seulement une partie reste en service au sein de quatre brigades d'aviation de chasse (n°9,n°40, n°114 et n°204).

En avril 2014 lors de l'intervention russe en Crimée (même si officiellement Moscou n'y est pour rien) 45 MiG-29 et 4 L-39 ont été capturés sur la base aérienne de Belbek. Visiblement la majorité de ces appareils n'était pas opérationnelle. En mai ces appareils sont démontés, chargés sur des navires et renvoyés en Ukraine. Le 4 août 2014 le gouvernement ukrainien annonce qu'une partie de ces appareils à été remise en état pour être engagée dans le conflit qui déchire l'est du pays.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2953
Gros coup de cœur pour ce camouflage ukrainien

Cette guerre qui éclata au Donbass le 6 avril 2014 (suite au renversement d'un gouvernement pro-russe par un gouvernement pro-européen ce qui fit craindre à l'Ukraine russophone une entrée dans l'UE et dans l'OTAN) vit l'armée de l'air ukrainienne employer son aviation pour mener des patrouilles de combat aérien (Combat Air Patrol CAP) et des démonstration de force ce qu'on appelle le noise CAS (appui rapproché _Close Air Support_ par la bruit). Signe du manque d'avions disponibles des photos ont montré un appareil de la patrouille acrobatique des Faucons armé (NdA on imagine ce que cela aurait donné un Alpha Jet de la patrouille de France engagé au combat).

Le 7 août 2014 un MiG-29MU1 (02 Blue) est abattu par un missile sol-air près de Yenakievo mais le pilote parvient à s'éjecter et à s'en tirer. Dix jours plus tard un autre Fulcrum ukrainien (53 White) est abattu par des rebelles pro-russes dans la région de Luhansk lors d'une missile d'attaque au sol et comme pour le premier appareil le pilote s'éjecte et à pu être récupéré par des forces amies.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2954
Un MiG-29 ukrainien en vol

En 2018 l'usine nationale de réparation aéronautique de Lviv à entamé un programme national de modernisation des MiG-29 en vue d'en faire des appareils multirôles. Ces appareils baptisés MiG-29MU2 ont été livrés à l'armée de l'air ukrainienne à partir de juillet 2020.

En août 2020 le gouvernement ukrainien à entamé des négociations avec la firme israélienne Elbit Systems pour moderniser les Fulcrum ukrainiens. A ma connaissance les négociations sont toujours en cours et devraient durer en raison d'un contexte compliqué.

Le 29 mai 2020 eut lieu un spectacle impensable durant la guerre froide puisque des Fulcrum ukrainiens escortèrent es North American B-1B Lancer au dessus de la mer Noire et en septembre 2020 ce sont des B-52 qui ont participé à un exercice commun avec les Fulcrum et les Flanker ukrainiens. En mars 2019 37 appareils étaient opérationnels en Ukraine.

Azerbaïdjan
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2955
Dans les anciennes républiques soviétiques on aime les camouflages chatoyants

Treize ou quinze Fulcrum en service dans l'armée de l'air azerie. Durant le récent conflit au Haut-Karabagh, sept avions azéris ont été perdus mais j'ignore si des Fulcrum figurent parmi les appareils abattus sachant que l'armée de l'air azérie possède également 19 Su-25 Frogfoot et 26 Mil Mi-24 Hind

Kazakhstan
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2960

La plus grande des républiques d'Asie centrale (en terme de superficie) dispose au sein de son aviation de quatorze Fulcrum en l'occurence douze monoplaces et deux biplaces MiG-29UB

Ouzbekistan
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2957

Une trentaine d'appareils est en service au sein de l'armée de l'air de cette république d'Asie Centrale (32 ou 39 selon les sources). Ils dépendent de la 60ème brigade d'aviation mixte indépendante stationnée à Karshi-Khanabad.

Turkménistan
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2958

Vingt appareils en service.


A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10416
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty
MessageSujet: Re: MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"    MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  EmptyMar 17 Nov 2020, 17:25

Histoire opérationnelle (2) : les anciens pays communistes

Pologne
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2961
MiG-29A polonais dans une magnifique livrée

Les douze premiers Fulcrum sont livrés à la Pologne en 1989/90. Il s'agissait de neuf MiG-29A monoplaces et de trois biplaces MiG-29UB. Ils sont stationnés à Minsk Mazowiecki et affectés au 1er régiment d'aviation de chasse qui devient en 2001 le 1er escadron tactique ou dans la langue de Chopin 1. Eskadra Lotnictwa Taktycznego (1. elt).

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2962
Vol mon petit Fulcrum ! Vole !
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2963

Quelques années auparavant (1995-96) dix Fulcrum tchèques (neuf MiG-29A et un MiG-29UB) sont échangés contre onze hélicoptères  PZL W-3 Sokół.

En 1999 les MiG-23 Flogger sont retirés du service et en 2004 les MiG-21 Fishbed tirent à leur tour leur révérence ne laissant que 22 Fulcrum comme appareils de chasse et d'interception. Cela ne dure pas car la même année 22 Fulcrum sont acquis auprès de la Luftwaffe (cette dernière avait récupéré ces appareils après la disparition de la RDA) même si seulement 14 sont remis en service après modernisation.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2964
L'armée de l'air polonaise disposait également de biplaces MiG-29UB
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2965

Ces nouveaux Fulcrum vont armer le 41. elt en remplacement des Mig-21, appareils déployés sur la 22ème base aérienne située près de Malbork.

Actuellement l'armée de l'air polonaise dispose de 31 Fulcrum en service. Selon certaines sources, trois Fulcrum polonais auraient été loués aux israéliens pour évaluation dans le désert de Néguev en 1997.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2966

En 2006 quatre Fulcrum du 1er escadron tactique participe au dispositif de réassurance de l'OTAN au sein des pays baltes en assurant la défense aérienne de pays dépourvus de toute aviation de chasse. Les MiG-29 polonais sont déployés à nouveau dans la région en 2008, 2010 et 2012.

Ces appareils ont aussi servit de plastron pour un programme d'entrainement de l'OTAN à Albacete en 2011, 2012 et 2013.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2967

Le 18 décembre 2017 un MiG-29 s'écrase dans une forêt à proximité de la base aérienne de Minsk Mazowiecki. Le pilote qui était en approche pour atterrir survit sans avoir pu s'éjecter. C'est le premier accident d'un Fulcrum polonais en trente ans de service ! Un nouvel accident à lieu le 6 juillet 2018 près de Pastek mais hélas cette fois le pilote se tue lors d'une tentative infructueuse de s'éjecter. Un troisième accident à lieu le 4 mars 2019 mais cette fois le pilote parvient à s'éjecter et à survivre.

La flotte de Fulcrum à été modernisée une première fois entre 2001 et 2005 avec un IFF (identifiant ami-ennemi) polonais SC-10D2 Supraśl IFF, un TACAN Rockwell Collins AN/ARN-153 (TCN 500), un système VOR/ILS ANV-241 MMR VOR/ILS, un recepteur GPS Trimble 2101AP civilian GPS, un récepteur d'alerte radar Thomson-CSF SB-14, de nouvelles radios et un nouvel éclairage anticollision.

La cellule à été entièrement rénovée pour pouvoir voler plus de 4000h ou jusqu'en 2028. En 2011/2014 seize appareils de la 23ème base aérienne (ex-1er escadron tactique) sont à nouveau modernisé avec un écran multifonction de 5 pouces sur 7, un ordinateur de mission MDP, un système de contrôle Up-Front Control Panel (UFCP), un récepteur GPS Honeywell, un système de navigation inertiel, de nouvelles radios.

Les Fulcrum polonais doivent être remplacés par des Lockheed-Martin F-35 Lightning II, trente-deux F-35A Lightning II ayant été commandés en janvier 2020 pour une livraison d'ici à 2024.

Hongrie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2968
L'armée de l'air hongroise se rappelle son passé via cette décoration d'un Fulcrum avec un Reggiane italien

La Hongrie à reçu 28 MiG-29 en 1993 en échange de l'effacement d'une partie de la dette russe vis à vis de Budapest. Le dernier appareil à été retiré du service en décembre 2010 et remplacé par des Saab JAS-39 Gripen.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2969
Sous un autre angle c'est toujours aussi beau

En 2011 le gouvernement hongrois à tenté de ventre six MiG-29B et deux MiG-29UB mais sans succès. Les appareils sont restés en service en cas de besoin. En octobre 2017, vingt-trois appareils ont été mis en vente avec moteurs et pièces détachées (NdA j'ignore si la vente à aboutit).

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2970
MiG-29UB hongrois

Tchécoslovaquie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2971
Fulcrum sous les couleurs tchécoslovaques
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2972

L'armée de l'air tchécoslovaque à reçu dix-huit MiG-29A monoplaces et deux MiG-29UB en 1989 qui ont été partagés entre les deux pays issus du «divorce de velours»

République Tchèque
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2973

La République Tchèque reçoit neuf MiG-29 et un MiG-29UB mais ne pouvant entretenir efficacement ces appareils elle préfère les échanger contre onze hélicoptères polonais PZL W-3 Sokol en 1996.

Slovaquie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2975
MiG-29A

La Slovaquie possède 21 appareils depuis 1993 mais seulement 13 sont encore opérationnels. En 2005/2006, les appareils ont été modernisés pour devenir compatibles avec les normes OTAN. Les appareils ont été rebaptisés MiG-29SD et MiG-29UBS.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2974
MiG-29AS et ci-dessous un biplace MiG-29UB
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2976

Roumanie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2977
MiG-29 sous les couleurs roumaines et ci-dessous le projet abandonné d'une modernisation baptisée MiG-29 Sniper
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2978

Vingt MiG-29A ont été livrés à la Roumanie par l'URSS en 1989 suivis ultérieurement d'un MiG-29S venu de Moldavie. Un temps on lança on projet de modernisation mais en raison d'un coût prohibitif le programme est abandonné et les appareils retirés du service en 2003.

Bulgarie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2979
Ce Fulcrum bulgare aurait bien besoin d'un passage par l'atelier peinture notamment pour sa cocarde

La Bulgarie possède quinze MiG-29 en service, treize monoplaces et deux biplaces. A cela s'ajoute quatre appareils en réserve. Un monoplace à été perdu en 1994 ainsi qu'un biplace en 2004. Leur remplacement doit être assurée en 2024 par des F-16 neufs dont l'acquisition à été décidée en 2019. Les Fulcrum équipent la  2/3 Iztrebitelna Avio Eskadrila basée à Graf Ignatievo.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2981
MiG-29UB de l'armée de l'air bulgare

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2980
Fulcrum bulgare en vol

RDA et Allemagne réunifiée
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2982
MiG-29 sous les couleurs de la LSK, un monoplace et ci-dessous un biplace
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2983

En 1988/89 l'armée de l'air est-allemande (Luftstreitkräfte der Nationalen Volksarmee ou LSK) reçoit vingt-quatre Fulcrum, vingt monoplaces et quatre biplaces MiG-29UB. Stationnés sur la base aérienne de Preschen (près de Neisse-Malxetal dans le sud du Brandebourg) ils sont transférés à la Luftwaffe après la réunification allemande.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2984
MiG-29 sous les couleurs de la Luftwaffe
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2988

Ces appareils surnommés Rita par ces pilotes (en référence à la voie féminine de la check-list), désignés MiG-29G ont armé le Jagdgeschwafer 73 «Steinhoff» stationné à Laage (district de Rostock dans le lander de Meccklenbourg-Poméranie Occidentale).

Un appareil à été perdu le 25 juin 1996 et un deuxième à été conservé à titre patrimonial mais les vingt-deux autres ont été vendus à la Pologne en 2003, l'unité volant désormais sur Eurofighter EF-2000 Typhoon.

Yougoslavie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2985
Décollage d'un MiG-29 serbe

La Yougoslavie à reçu 14 MiG-29B et 2 MiG-29UB de la part de l'URSS en 1987 et 1988, appareils utilisés par le 127ème escadron.

Durant la guerre de Yougoslavie les Fulcrum participèrent à des missions de combat. Faute d'aviation côté croate, les MiG-29 yougoslaves et de plus en plus serbes furent utilisés pour l'attaque au sol.

Des Antonov An-2 utilisés par les croates furent détruits sur l'aérodrome de Cepin près d'Osijek (est de la Croatie) par un MiG-29 et le 7 octobre 1991 deux Fulcrum bombardèrent Banski Dvori la résidence officielle du gouvernement croate.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2986
MiG-29 serbe au sol

Durant l'opération Allied Force (1999), six MiG-29 ont été abattus (trois par des F-15 de l'USAF, un par un F-16 de l'USAF, un cinquième par un F-16 néerlandais et le dernier par des tirs venus du sol), trois autres monoplaces et un biplace ont été détruits au sol par les frappes de l'OTAN. Un autre appareil à été perdu accidentellement.

Selon une unique source argentine, un MiG-29 à abattu un F-16C mais cela à été démentit puisque l'appareil concerné s'est en réalité écrasé aux Etats-Unis le même jour.

Il reste donc sous les couleurs serbes (c'est Belgrade qui à récupéré les Fulcrum de l'armée de l'air yougoslave) quatre monoplaces et un biplace. Modernisés, ils ont été remis en service en 2009 mais la même année un appareil est perdu accidentellement.

En 2011 il ne restait plus que deux monoplaces et un biplace. En 2017 le gouvernement serbe à reçu quatre MiG-29 et deux MiG-29UB portant la flotte à neuf appareils qui arment le 101ème escadron basé à Batajnica.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2987
MiG-29UB serbe

Ces appareils qui sont des appareils de seconde main vont être portés aux standards SMT/UBT à partir de 2021 même si en ces temps incertains nous ne sommes plus surs de rien.

Entre-temps en 2019 la Bielorussie à donné quatre appareils à la Serbie ce qui porte la flotte à 13 appareils.


A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10416
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty
MessageSujet: Re: MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"    MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  EmptyJeu 19 Nov 2020, 15:39

Histoire opérationnelle (3) : Afrique

Algérie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2989

L'Algérie possède 32 appareils en service même si Alger à commander soixante-cinq MiG-29 et quatre MiG-29UBT. 36 MiG-29SMT devaient être livrés en 2007 et 2008 mais en mars 2008  le pays déçu des capacités des appareils à retourné les quinze appareils déjà livrés avant d'annuler le reste de la commande au profit du Su-30. Néanmoins 14 MiG-29M/M2 ont été commandés.

Les Fulcrum algériens sont utilisés par le 113ème escadron de chasse basé à Tindouf, le 143ème escadron de chasse à Ouargla, le 153ème escadron stationné à Béchar-Oukda et le 193ème escadron de chasse stationné à Bou-Sfer. Ces appareils qui sont au standard MiG-29S vont être modernisés pour aboutir au standard SMT.

Egypte
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2990
MiG-29M egyptiens en vol. Cet appareil est assez semblable au MiG-35 ci-dessous
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mikoya13

En avril 2015 l'Egypte à signé un contrat pour la livraison de quarante-six MiG-29M/M-2 d'ici à 2020 (44 ont été actuellement livrés). Si le MiG-29M est la version monoplace, la M-2 est la version biplace. Ils sont assez semblables au MiG-35 dont la première apparition publique eut lieu à Lukhovitsy en janvier 2017.

Les Fulcrum egypriens disposent de moteurs RD-33MK n'émettant aucune fumée, un radar Zhuk-ME, différents systèmes électroniques de pointe, un cockpit tout écran, un laser et pod de désignation laser permettant l'utilisation d'armes guidées. Le système de guerre électronique est également mis à jour.

Les premiers appareils ont été livrés en avril 2017 et à la fin de cette même année quinze appareils étaient en service dans l'armée de l'air égyptienne qui depuis quelques années multiplie les acquisitions (rappelons que l'Egypte à été le premier client export du Rafale). Dès maintenant la Russie à déjà proposé un programme de modernisation qui devrait aboutir puisque les égyptiens prévoient de garder ces appareils jusqu'en 2060 !

Le 3 novembre 2018 un monoplace s'est écrasé suite à un problème technique lors d'un vol de routine. Le pilote à réussi à s'éjecter et à pu être récupéré.

Soudan
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2991

L'armée de l'air soudanaise dispose de 22 ou 23 appareils en service. Douze MiG-29 ont été acquis auprès de la Russie en 2004 (et ce dépit de l'embargo imposé par l'ONU) et douze autres en 2008 auprès de la Russie via la Bielorussie. Un appareil à été abattu en mai 2008 par la DCA lors d'une mission d'appui aérien rapproché lors de missions d'appui des troupes défendant la capitale contre une attaque d'un groupe armé du Darfour. Le pilote est mort, son parachute ne s'étant pas ouvert après l'éjection.

Tchad
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2992

L'armée de l'air tchadienne met en œuvre trois MiG-29 acquis auprès de l'Ukraine.

Erythrée

Huit appareils livrés en 1998 mais seulement six seraient opérationnels. Selon certains rapports, plusieurs MiG-29 erythréens auraient été abattus par des Su-27 Flanker ethiopiens pilotés par des mercenaires russes. Selon d'autres rapports les Fulcrum d'Asmara auraient abattu deux MiG-21, trois MiG-23 et un Su-25.

Histoire opérationnelle (4) : Asie

Myanmar
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2993

L'ancienne Birmanie dispose de trente et un exemplaires en service, vingt et un monoplaces type M et SE plus dix biplaces MiG-29UB

Bangladesh
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2911
MiG-29 aux couleurs de l'armée de l'air du Bangladesh au sol et en vol
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2912

L'armée de l'air du Bangladesh avait commandé seize MiG-29SE mais après la livraison de huit appareils (six monoplaces MiG-29B et deux biplaces MiG-29UB) le reste de la commande à été annulé. Les appareils en service arment le 8ème escadron basé à Kurmitola.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2994
MiG-29UB

Inde
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2995
MiG-29 Fulcrum de l'Indian Air Force (IAF) au sol et en vol
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2996

L'armée de l'air indienne dispose de cinquante-cinq appareils mis en œuvre par trois escadrons, le 28ème escadron «First Supersonics» basé à Jamnagar, le 47ème escadron «Black Archars» et le 223ème escadron «Tridents», ces deux derniers étant stationnés à Adampur. Ces appareils ont été modernisés à partir de 2013. Un appareil à été perdu accidentellement le 8 mai 2020 mais le pilote à pu s'éjecter.

En juillet 2020 l'armée de l'air indienne à annoncé la commande de vingt et un MiG-29UPG.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2997
Le MiG-29K va devenir le principal avion de combat de l'aviation navale indienne
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2998

L'aviation navale indienne dispose de 45 MiG-29K et MiG-29KUB mis en œuvre par deux escadrons, le squadron 300 «White Tigers» et le squadron 303 «Black Panthers», les deux unités étant basées à Hansa.

Iran
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2999
Fulcrum iraniens
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2100

L'armée de l'air islamique à acquis quarante exemplaires auprès de l'URSS auxquels il faut ajouter quatre MiG-29 ayant appartenus à l'Irak et qui se sont réfugiés dans l'ancienne Perse au moment de la première guerre du Golfe en 1991. Environ 36 exemplaires (trente monoplaces MiG-29A et six biplaces MiG-29UB) sont en service. Ils arment deux unités, les 11ème et 23ème escadrons basés respectivement sur l'aéroport de Teheran Mehrabad et sur la base aérienne Shaheed Fakhouri à Tabriz.

Irak
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2101

L'Irak à reçu 37 MiG-29 Fulcrum qui vont participer à deux conflits.

Sur le plan opérationnel les Fulcrum irakiens ont participé à la guerre Iran-Irak, conflit au cours duquel ils affrontèrent des appareils équivalents volant sous les couleurs de l'aviation iranienne.

Durant la première guerre du Golfe, cinq appareils ont été abattus par des F-15 Eagle de l'United States Air force (USAF). Selon une source russe, un Panavia Tornado britannique aurait été abattu dans le nord de l'Irak par un Fulcrum  mais les autorités militaires britanniques ont nié, l'appareil concerné ayant été perdu le 22 janvier lors d'une mission sur Ar RutBah. D'autres sources ont annoncé des victoires aériennes irakiennes mais à chaque fois démentis par les pays concernés par les pertes.

A la fin du conflit la flotte d'origine à été amputée de dix-sept appareils (douze appareils perdus, un appareil endommagé et quatre évacués vers l'Iran), les derniers appareils étant retirés du service en 1995 car les appareils trop usés devaient bénéficiés de lourds travaux qui ne pouvaient pas être réalisés en Irak. L'armée de l'air irakienne dissoute après la deuxième guerre du Golfe à été reconstituée avec de nouveaux appareils notamment des F-16 pour la défense aérienne du territoire irakien.  

Syrie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2102

La Syrie dispose d'un nombre inconnu de MiG-29, les sources variant entre 22 et 84. Les monoplaces sont du type SM avec néanmoins l'utilisation de cellules d'une conception plus ancienne (Cf la partie concernant les version).

A plusieurs reprises les Fulcrum syriens ont rencontré des avions israéliens. Le 2 juin 1989 deux F-15C de la Hey Al Avir auraient abattu deux MiG-29 mais les circonstances de l'accrochage restent peu claires. En revanche la perte de deux MiG-29Cau dessus du Liban le 14 septembre 2001 à été niée tant par Tel Aviv que par Damas.

En 2012 l'armée de l'air syrienne à passé commande pour 24 MiG-29M/M2 mais en juillet au salon de Farnborough, la Russie qui n'était pas encore intervenu dans la guerre civile syrienne annonça qu'elle ne livrerait pas les avions.

Les négociations ont repris en 2013 et à la fin du mois de mai 2020 des MiG-29M ont été livrés à l'aviation syrienne.

En 2019 la Biélorussie à modernisé l'avionique des Fulcrum syriens en service. Ces appareils qui ont été employés contre l'Etat Islamique et les autres groupes armés opposés à Bachar el Assad sont mis en œuvre par les escadrons n°697, n°698 et n°699 stationnés à Tsaykal.

Un MiG-29SM s'est écrasé le 7 mars 2020 près de la base aérienne de Shayrat visiblement après avoir été abattu par un missile antiaérien portable.

Actuellement la Syrie possède 20 MiG-29SMT et 10 MiG-29M.

Israël

Deux Fulcrum polonais ont été loués par l'armée de l'air israélienne pour une évaluation par le squadron 601.

Yemen

Le Yemen dispose de quatorze appareils livrés en 2001 et qui en 2005 ont été modernisés passant du standard SE au standard SMT. Six autres appareils ont été vendus ultérieurement mais six appareils vendus par la Moldavie ont été rendus à son précédent propriétaire. L'état opérationnel de la flotte est inconnu, le pays étant secoué par une guerre civile.

Malaisie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2104
Les Fulcrum malaisiens ne sont plus en service mais sous cocon
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2105

La Malaisie à reçu 18 MiG-29 mais deux appareils ont été perdus lors d'accidents. Les appareils ont été retirés du service en 2018 et mis en réserve active. Ces appareils étaient utilisés par le squadron 19 «Cobra» basé à Kuantan. On à parlé un temps de l'intérêt de Kuala Lumpur pour le Rafale afin de remplacer le Fulcrum mais ce projet faute de financements ne semble plus d'actualité.

Mongolie
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2106

Deux MiG-29UB sont en service dans l'armée de l'air de Mongolie en novembre 2019.

Corée du Nord
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2107

L'armée de l'air de la seule dictature communiste héréditaire à reçu 40 MiG-29B et MiG-29SE répartis entre les 55ème et 57ème régiments de chasse basés respectivement à Sunchon et à Onchon. Ils ont été pour la première fois photographiés quand deux appareils ont intercepté un avion de renseignement électronique Boeing RC-135S.

Histoire opérationnelle (5) : Amérique Latine

Pérou
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2108
Le Pérou dispose de Fulcrum. Des appareils soviétiques dans une armée de l'air sud-américaine, une chose impensable du temps de la guerre froide
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2109

En 1996 la Fuerza Aera Peruana à acquis dix-huit appareils auprès de la Biélorussie, seize monoplaces et deux biplaces (l'un des appareils était un biplace russe acquis en remplacement d'un biplace biélorusse refusé pour des raisons techniques). Deux appareils ont été perdus par accident, le premier en 1997 et le second en 2001.

Trois MiG-29SE ont été acquis en Russie en 1998 pour remplacé l'appareil perdu l'année précédente.

Le 12 août 2008 le Pérou à signé un contrat de 106 millions de $ avec RAC MiG pour moderniser huit appareils au standard SM, les appareils devenant des MiG-29SMP. Il est prévu que le reste de la flotte soit modernisée dès que les fonds nécessaires seront disponibles. Tous les Fulcrum de la FAP sont mis en œuvre par l'Escuadrón Aéreo Nº 612 (612ème escadron). Le Pérou envisage ultérieurement de se porter acquéreur de huit MiG-29M supplémentaires.

Cuba
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2111

L'armée de l'air cubaine à reçu quatorze appareils mais seulement six sont opérationnels. En 1996 un MiG-29UB à abattu deux Cessna 337 appartenant à une organisation non gouvernement, les Frères du Sauvetage après qu'ils se soient approchés de l'espace aérien cubain.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10416
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty
MessageSujet: Re: MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"    MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  EmptyVen 20 Nov 2020, 11:17

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

MiG-29
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Mig-2913

Type : chasseur monoplace de supériorité aérienne

Masse à vide 11000kg en charge 14900kg maximale au décollage 18000kg

Dimensions : longueur 17.32m envergure 11.36m hauteur 4.73m surface alaire 38m²

Motorisation : deux turboréacteurs Klimov RD-33 dévellopant 81.59kN (8300kg de poussée) après postcombustion et alimentées par 3500kg de carburant interne

Performances : vitesse maximale 2400km/h en haute altitude vitesse maximale Mach 2.5 Distance franchissable 14300km avec le carburant interne et 2100km avec un réservoir largable plafond opérationnel 18000m

Electronique : un système infrarouge (IRST) OEPS-29, un radar Phazotron Zhuk-ME et un système d'alerte radar (Radar Warning Receipter RWR) SPQ-15 Beryoza

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Gsh-3010
Canon de 30mm Gryazev-Shipunov Gsh-30-1

Armement : interne un canon de 30mm Gryazev-Shipunov Gsh-30-1 alimenté à 150 obus

externe : sept points d'attache (six sous les ailes et un sous le fuselage) avec une capacité supérieure à 4000kg de charge militaire. Cela permet une combinaison variée d'armes air-air mais aussi d'armes air-sol.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Vympel10
Vympel R-27 (AA-10 Alamo) et ci-dessous un missile R-60
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  R-6010

On trouve par exemple des roquettes air-sol S-5, S-8 et S-24, des missiles air-air de différents modèles (par exemple deux R-27 avec quatre R-60 et quatre R-73 mais aussi des missiles indiens Astra), jusqu'à six bombes de 665kg.

MiG-29M

Type : chasseur multirôle mono ou bi-place

Masse à vide 13380kg en charge 19000kg (19200kg pour la version biplace MiG-29M2) maximale 26500kg

Dimensions : longueur 17.37m envergure 11.4m hauteur 4.73m surface alaire 38m²

Motorisation : deux turboréacteurs Klimov RD-33MK dévellopant 88.26kN (9000kg) après postcombustion

Performances : vitesse maximale 2100km/h (Mach 2.25) vitesse maximale 1400km/h (Mach 1.13) à basse altitude Distance franchissable 2000km (1700km pour le biplace) avec carburant interne, 3000km (2700km pour le biplace) avec trois réservoirs supplémentaires en convoyage plafond opérationnel 16000m (16200m pour le biplace)

Electronique : un radar Phazotron Zhuk-M ou Zhuk-ME, système électro-optique d'acquisition de cibles OEPS-29

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Vympel10
Missile R-27

Armement : interne un canon de 30mm Gryazev-Shipunov Gsh-30-1 alimenté à 150 coups

externe : sept points d'attache (un sous le fuselage et six sous les ailes) pouvant emporter plus de 5500kg de charge militaire.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Vympel11
Missile air-sol Vympel Kh-29

Ils pouvaient par exemple emporter quatre roquettes S-8 ou six roquettes S-25 mais aussi des missiles air-air (quatre R-73E, quatre RVV-AE, quatre R-27), des missiles air-surface Kh-29, des missiles antichars (deux Kh-31A et Kh-35U), des missiles antiradars Kh-31P, des bombes lisses KAB-500OD, des bombes à guidage laser KAB-500L ou à guidage TV KAB-500KR.

MiG-29K

Type : chasseur multirôle mono ou biplace embarqué

Masse à vide 11000kg en charge 18950kg maximale au décollage 24500kg

Dimensions : longueur 17.3m envergure 11.99m hauteur 4.4m surface alaire 43m²

Motorisation : deux turboréacteurs Klimov RD-33MK développant 88.3kN après postcombustion

Performances : vitesse maximale 2200km/h (Mach 2) à haute altitude 1400km/h (Mach 1.13) à basse altitude vitesse de croisière 1500km/h (Mach 1.21) Distance franchissable 1500km à haute altitude 700km à basse altitude Rayon d'action de combat 850km Distance franchissable en convoyage 2200km avec le carburant interne 3300km avec trois réservoirs supplémentaires 5000km avec en plus un ravitaillement en vol Plafond opérationnel 17500m

Electronique : radar Phazotron Zhuk-ME et système de ciblage électro-optique OEPS-29.

Armement : interne un canon de 30mm Gryazev-Shipunov Gsh-30-1 avec 150 coups

externe huit points d'attache pouvant embarquer une charge militaire supérieure à 5500kg avec des roquettes, des bombes lisses et guidées mais aussi des missiles qu'ils soient air-air, air-surface ou antiradar.

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Kab-5010
Bombe à guidage TV KAB-500KR

Parmi les armes embarquées on trouve des roquettes S-5, S-8 et S-24, des missiles air-air R-73E (8), RVV-AE (6) et Astra, des missiles antinavires Kh-31A et Kh-35U (4), des missiles antiradars Kh-31P/PD (4), des bombes KAB-500 laser (KAB-500L) ou guidage TV (KAB-500KR) mais aussi un pod de guerre électronique, un pod lance-leurres, des pods de ciblage ou des réservoirs supplémentaires

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Kh-31_10
Missile antiradar Kh-31

FIN



_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"


Dernière édition par clausewitz le Sam 21 Nov 2020, 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 11655
Age : 39
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty
MessageSujet: Re: MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"    MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  EmptySam 21 Nov 2020, 10:55

Très plaisante étude d'un avion racé ! MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Smiley_a

Au fait, je me demande comment font les pays "clients" pour assurer la maintenance de ces appareils complexes. Pologne ou Hongrie, passe encore ; mais Bangladesh, Yémen ou Birmanie ? Peut-être ont-ils des contrats industriels avec une entreprise russe ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10416
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty
MessageSujet: Re: MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"    MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  EmptySam 21 Nov 2020, 22:10

DahliaBleue a écrit:
Très plaisante étude d'un avion racé ! MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Smiley_a

Au fait, je me demande comment font les pays "clients" pour assurer la maintenance de ces appareils complexes. Pologne ou Hongrie, passe encore ; mais Bangladesh, Yémen ou Birmanie ? Peut-être ont-ils des contrats industriels avec une entreprise russe ? scratch

Merci pour ce commentaire.

A mon avis cela doit être prévu dans le contrat avec la fourniture des pièces détachées ou la formation des pilotes et des mécaniciens. Après les russes c'est comme les autres si tu paye pas......

J'annonce que mon prochain article concerna une légende de la French Line

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
DahliaRose
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
DahliaRose

Féminin
Nombre de messages : 283
Age : 9
Ville : Sous la dunette (avec maman…)
Emploi : À la grande école !!
Date d'inscription : 29/08/2011

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty
MessageSujet: Re: MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"    MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  EmptyDim 22 Nov 2020, 10:24

Citation :
[…] A mon avis cela doit être prévu dans le contrat avec la fourniture des pièces détachées ou la formation des pilotes et des mécaniciens. Après, les Russes, c'est comme les autres si tu payes pas… […]
Autres idées : s'en remettre à leurs affidés, indiens ou même tinoisscratch
Citation :
[…] J'annonce que mon prochain article concerna une légende de la French Line
scratch La Normandie ? study Pas déjà fait, ça ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10416
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty
MessageSujet: Re: MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"    MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  EmptyDim 22 Nov 2020, 22:15

DahliaRose a écrit:
Citation :
[…] A mon avis cela doit être prévu dans le contrat avec la fourniture des pièces détachées ou la formation des pilotes et des mécaniciens. Après, les Russes, c'est comme les autres si tu payes pas… […]
Autres idées : s'en remettre à leurs affidés, indiens ou même tinois…  scratch
Citation :
[…] J'annonce que mon prochain article concerna une légende de la French Line
scratch La Normandie ? study Pas déjà fait, ça ? scratch

Le Normandie tu chauffe

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty
MessageSujet: Re: MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"    MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
MIKOYAN GOUREVITCH (MIG) MiG-29 "FULCRUM"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: Russie / Union Soviétique-
Sauter vers: