AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle

Aller en bas 
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18645
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle Empty
MessageSujet: Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle   Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle EmptyJeu 24 Sep 2020, 16:39

Le 24 septembre 1952 disparaissait le sous marin la Sibylle ex HMS Sportsman.

Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle Sibyll11

La Sibylle quelque jours avant sa disparition

Une petite pensée pour ces sous mariniers
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10874
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle Empty
MessageSujet: Re: Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle   Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle EmptyVen 25 Sep 2020, 16:46

On connait les causes de cette disparition ?

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18645
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle Empty
MessageSujet: Re: Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle   Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle EmptyVen 25 Sep 2020, 16:56

Non, voici les circonstances et les hypotheses possibles:

Le 24 Septembre 1952 exécute avec le "TOUAREG" un exercice d'attaque par escorteur d'un Sous-Marin naviguant à une immersion minimale de trente mètres avec changement de route de 30° toutes les dix minutes.
Ayant plongé à 07h43, la "SIBYLLE" était attaquée une première fois à 07h52.
Au cours d'une deuxième attaque le contact a été perdu à l'ASDIC à 08h02 à 270 mètres de distance, un peu avant que l'Escorteur n'arrivât à la verticale du Sous-Marin; le contact n'a plus été retrouvé.
La bouée de sécurité du Sous-Marin a été vue à 08h15.
L'accident a donc eu lieu entre 08h02 et 08h15. Aucune manifestation extérieure n'a été perçue (explosion, bruit de chasse).

Hypothèses éliminées
Les circonstances mêmes de l'accident permettaient donc d'éliminer de prime abord les trois hypothèses suivantes :

a)- accident à la prise de plongée : le Sous-Marin ayant été suivi par le "TOUAREG" pendant vingt minutes après sa prise de plongée.

b)- explosion externe : elle n'eut pu échapper à l'écoute du "TOUAREG" et du Sous-Marin "LAUBIE" en plongée dans un secteur voisin.

c)- collision : elle n'eut évidemment pas échappé non plus au "TOUAREG".

Hypothèse à envisager
L'accident s'est produit à un moment voisin de celui où le "TOUAREG" passait au-dessus du Sous-Marin ainsi limité dans ses possibilités de réaction immédiate.
La réaction immédiate et la plus efficace d'un Commandant de Sous-Marin en difficulté est de provoquer le retour brutal en surface par une chasse d'air à haute pression dans les ballasts. S'il ne peut songer immédiatement à cette manoeuvre à cause du risque de collision avec le bâtiment de surface qu'il a au-dessus de lui, il doit essayer de rétablir la situation en se maintenant momentanément en plongée. Les moyens dont il dispose alors sont beaucoup moins puissants.
La Commission retient donc particulièrement l'hypothèse qu'un changement d'assiette et d'immersion s'est produit à un moment où le "TOUAREG" était à proximité immédiate de la "SIBYLLE", et que bridé dans ses réactions le Sous-Marin a été amené à une immersion dangereuse.
La perturbation dans la tenue de plongée qui, initialement, a pu ne pas être très importante, peut être provoquée par des causes multiples qui font particulièrement l'objet des études en cours.
(Extrait d'un compte rendu de la Marine Nationale)

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
ecourtial
Premier Maître
Premier Maître
ecourtial

Masculin
Nombre de messages : 773
Age : 36
Ville : Lyon, FRA
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle Empty
MessageSujet: Re: Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle   Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle EmptyDim 27 Sep 2020, 09:51

Periode compliquée pour la MN qui disposait encore d´un matériel hétéroclite (d´origine française, souvent usé voire á bout de souffle, italienne, allemande, américaine...) ce qui entrainait de très grosses difficultées en termes de maintenance et de formation du personnel. Pas impossible que comme suppposé pour la perte d'un de nos type XXIII six ans plus tôt, ce soit un mix de ces causes..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dynamic-mess.com/
Contenu sponsorisé




Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle Empty
MessageSujet: Re: Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle   Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le 24 septembre 1952 disparition du SM La Sibylle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: