AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à 2,99 ...
Voir le deal
2.99 €

 

 DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)

Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10277
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty
MessageSujet: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) EmptySam 28 Mar 2020, 21:58

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD
(ETATS-UNIS)

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ki19
Le destroyer USS Kidd (DDG-993)

AVANT-PROPOS

Réflexions sur la Défense Aérienne à la Mer (DAM)

L'artillerie pour commencer

Dès l'apparition du plus lourd que l'air, les différentes marines s'y sont intéressés y voyant le moyen parfait pour voir au delà de l'horizon. Cela posa immédiatement la question de savoir comment s'en protéger.

Certes les avions et les hydravions n'étaient pas encore engagés dans des missions offensives mais la possibilité de crever cet œil indiscret entraîna une réflexion sur les moyens de défense contre ces appareils.

C'est la naissance de la Défense Aérienne à la Mer (DAM) qui dans un premier temps utilise les mêmes recettes qu'à terre avec des canons médians tirant pour des raisons de cadence de tir des obus encartouchés (l'obus et la douille ne font qu'un) et surtout des mitrailleuses, les premiers se chargeant de la moyenne altitude, les seconds de la basse et de la très basse altitude.

Après le premier conflit mondial, la situation évolue a minima même si contrairement à ce qu'on écrit parfois les différents amiraux étaient parfaitement conscients de la menace aérienne. Il est cependant probable que si en 1939 vous aviez dit à un amiral qu'une escadre ne pourrait résister à la puissance aérienne ennemie en absence d'une couverture de chasse il aurait été sceptique.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Canon_66
Canon de 127mm de 25 calibres et ci-dessous le célèbre canon de 127mm de 38 calibres
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Canon_67

Les canons médians sont toujours là en affûts simples ou doubles, le calibre augmentant, la France passant par exemple du 75 au 90mm (en attendant le 100mm), la Grande-Bretagne du 3 au 4 pouces soit en bonnes mesures du 76.2 au 102mm, l'Allemagne utilise quelques canons de 88mm et surtout des canons de 105mm (en attendant le 127mm), l'Italie utilise essentiellement des canons de 90mm, l'URSS des canons de 100mm, le Japon des canons de 127mm et les Etats-Unis des canons de 102 et de 127mm.

En revanche les mitrailleuses sont peu à peu déclassées en raison d'une portée mais aussi d'une puissance insuffisante pour abattre des avions plus solides, plus rapides et mieux protégés.

Si certaines marines conservèrent des mitrailleuses lourdes (12.7mm pour la Grande-Bretagne, 13.2mm pour la France et l'Italie), d'autres préfèrent se concentrer sur des canons à tir rapide déployés en nombre croissant en affûts simples, doubles, triples et même quadruples.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_as12
Canon de 28mm à bord du croiseur lourd Astoria

L'Allemagne déploient ainsi des canons de 20 et de 37mm, la Grande-Bretagne des canons de 20 et de 40mm, la France quelques canons de 25mm mais surtout des mitrailleuses de 13.2mm avec des canons de 37mm, l'Italie essentiellement des canons de 20 et de 37mm, l'URSS des canons de 25,37 et 45mm alors que les Etats-Unis mettent d'abord au point un canon de 28mm qui se révèle assez inefficace avant de faire confiance à un duo rentré dans l'histoire, dans l'immortalité même : le 20mm Oerlikon et le 40mm Bofors.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Canon_68
20mm Oerlikon à bord du cuirassé USS Iowa (BB-61) en 1943 et ci-dessous des canons de 40mm Bofors
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) 40mm_b12

Durant le second conflit mondial, l'utilisation des canons est associée à des radars et des moyens de communication qui vont démultiplier leur efficacité.

Les alliés vont ainsi mettre au point une série de tactiques comme l'invention du FDO (Fighter Director Officer), l'officier directeur de chasse qui coordonne l'action entre la DCA et la chasse et la pratique du tir de barrage avec l'utilisation de canons médians pour maintenir à distance l'aviation ennemie et de nombreux canons légers à tir rapide pour faire «boule de feu» et repousser l'ennemi.

L'exemple le plus connu est celui du cuirassé USS South Dakota (BB-57) lors de la bataille de Santa Cruz le 26 octobre 1942 dans la campagne de Salomons qui sauve la mise du porte-avions USS Enterprise (CV-6) en abattant 32 avions japonais (26 officiellement validés).

Néanmoins à la fin du conflit, la DCA traditionnelle à base de canons commence à atteindre ses limites. Les avions sont de plus en plus rapides et de plus en plus puissants, les allemands engagent les premières bombes guidées que les bombardiers peuvent lancer hors de portée de la DCA ennemie tandis que les japonais utilisent l'arme du désespoir le kamikaze ce qui nécessite non pas de simplement abattre l'avion mais de le désintégrer.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_mi46
Image impressionnante d'un kamikaze d'un cuirassé USS Missouri (BB-63)

Si les américains travaillent sur un canon de 76mm automatique capable de pulvériser un bombardier en piqué ou un avion torpilleur, l'avenir est clairement à une autre forme d'arme, le missile surface-air mais ces armes n’apparaîtront qu'une fois le second conflit mondial terminé.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Canon_69
Canons de 76mm en affût double. Ce modèle remplaça après la seconde guerre mondiale les 20mm et 40mm dépassés ou en passe de l'être

Le missile surface-air : révolution pour la DAM !

L'apparition des bombes guidées allemandes (qui détruisent notamment le cuirassé italien Roma) puis l'emploi par les japonais de ce qui peut être considéré comme l’ancêtre du missile air-surface la bombe-suicice Okha impose de repenser totalement la Défense Aérienne à la Mer (DAM).

Il faut désormais réagir en quelques instants. Pour contrer les bombes guidées, on utilise d'abord le brouillage mais ce n'est qu'un pis-aller. Il faut abattre le bombardier avant qu'il ait pu lancer son engin de mort.

Les américains relancent à la fin du second conflit mondial leurs études sur un missile surface, études initiées en 1937 mais abandonnées en 1943 en l'absence de technologies suffisamment matures pour cela.

Le 2 août 1944 est créé le «Guided Missile Subcomitee» (sous-comité du missile guidé) qui lance le projet «Blumblebee» (bourdon) le 4 décembre suivant.

A l'époque, la menace des bombes guidées allemandes s'est estompée et c'est désormais la menace des kamikaze et notamment les avions fusées Yokosuka MXY-7 Ohka qui stimulent les recherches car une fois larguée, il est quasiment inarrétable.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rim-8_11
RIM-8 Talos

Du projet Blumblebee vont naitre les premiers missiles surface-air américains mais aucun ne sera mis en ligne avant la fin de la guerre. Le premier à être mis en service en 1959 (et non 1952 comme je l'avais écris initialement merci Dahlia  Wink ) est le missile à longue portée baptisé Talos et propulsé par statoréacteur.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rim-2_11
Le RIM-2 Terrier et ci-dessous le RIM-24 Tartar
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rim-2411

Il est suivi en 1955 par le missile moyenne portée baptisé Terrier qui était à l'origine un simple engin cible pour les Talos et enfin le dernier de la bande, le Tartar entre en service en 1962 mais sa mise au point est loin d'être achevée.

On envisage même un missile baptisé Typhon capable de faire face aux attaques saturantes que les soviétiques ne manqueront pas de lancer sur les marines de l'OTAN. Il aurait été également capable d'intercepter une cible volant à Mach 3 à 370km de son bâtiment porteur !

Seulement les idées sont trop en avance sur la technologie et le projet aboutit à une impasse. Il faudra attendre des progrès en matière d'électronique pour que les idées initiées par le Typhon voient le jour sous la forme d'un système connu sous le nom d'Aegis (bouclier).

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Standa10
Le SM-1 et ci-dessous le SM-2
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rim-6710

Si le Talos est retiré du service en 1979 sans être remplacé par un missile équivalent, le duo Terrier et Tartar (que la France à utilisé sur quatre Escorteurs d'Escadre refondus en l'occurence le Kersaint le Bouvet le Du Chayla et le Dupetit Thouars) à cédé la place à la famille SM (Standard Missile) avec le SM-1 puis le SM-2. Si le SM-1 n'est plus en service dans l'US Navy, le SM-2 l'est toujours étant complété sur certains navires par le SM-3 destiné à la lutte anti-missiles balistique.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rim-1610
Lancement d'un missile SM-3 depuis une cellule type VLS (Vertical Launching Ship)

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"


Dernière édition par clausewitz le Mar 07 Avr 2020, 15:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10277
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) EmptyLun 30 Mar 2020, 15:15

Une histoire des destroyers lance-missiles américains

En guise d'avant-propos

En 1945, l'US Navy est la première marine du monde. Il faut dire qu'il ne reste plus beaucoup de concurrence puisque la marine britannique est imposante mais usée, que la marine française n'est plus que l'ombre de ce qu'elle était en 1939, que les marines allemandes, italiennes et japonaises étaient au fond de l'eau.

Initialement les américains espéraient pouvoir revenir à l’isolationnisme ou du moins rester à l'écart des affaires du monde mais la guerre froide impose de sérieuses servitudes militaires pour faire face au bloc soviétique.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Dd_sou10
La puissance militaire américaine résumée en une photo : des destroyers sous cocons attendant d'être réarmés

Sur le plan de l'équipement, l'US Navy réduit la voilure en désarmant les navires les plus anciens et en mettant une partie des navires récents sous cocon. Une partie de ces navires sera réarmée pour la Corée ou plutôt pour compenser l'envoi en Asie du Nord-Est de nombreux navires.

Cela s'explique par la crainte des américains que l'attaque nord-coréenne ne soit qu'une diversion et que l'attaque principale viendra en Europe depuis l'URSS et les démocraties populaires. On le sait aujourd'hui, Kim Il Sung à agit de son propre chef et Staline conscient de l'état d'épuisement d'un pays saigné à blanc par la deuxième guerre mondiale (20 millions de mort) n'avait aucune envie et aucun moyen de se lancer dans une nouvelle aventure militaire.

En dépit d'un stock pléthorique, des constructions neuves sont réalisées à la fois pour tirer les leçons du conflit mais aussi pour anticiper un futur conflit en produisant des «prototypes» que l'on pourrait produire en quantité industrielle en cas de besoin.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_no26
Le USS Norfolk (DL-1)

Ces destroyers sont d'abord des destroyers uniquement armés de canons comme le conducteur flottille USS Norfolk (DL-1) ou les destroyers de classe Mitscher en attendant les destroyers de classe Forrest Sherman.

Ils vont ensuite passer aux destroyers lance-missiles avec les Farragut, les  Forrest Sherman et bien entendu les Spruance. Certains destroyers antérieurs ont été refondus lance-missiles.

Ce passage progressif au missile s'explique par l'encombrement des premiers systèmes qui rendait difficile voir impossible l'utilisation de coques du type destroyer. C'est ainsi que les premiers navires lance-missiles étaient des croiseurs légers ou des croiseurs lourds transformés.

Peu à peu la miniaturisation des systèmes électroniques permet d'imaginer un navire type destroyer combinant artillerie et missiles pour aboutir à un navire de combat polyvalent.

Classe Farragut
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_fa14
Le USS Farragut (DLG-6)

Si des destroyers de classe Forrest Sherman ont été transformés en destroyers lance-missiles, les premières destroyers conçus dès l'origine comme navires lance-missiles sont les unités de classe Farragut.

Ce n'était pas forcément le programme initial puisqu'il était initialement prévu six navires, trois armés de canons et trois armés de missiles mais finalement la classe Farragut sera composée de dix navires tous lance-missiles.

Ils sont immatriculés initialement DLG-6 à 15. Ils seront ensuite reclassés (1er juillet 1975) destroyer lance-missile et deviendront DDG-37 à DDG-46.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_fa13
Le USS Farragut (DDG-37)

Le USS Farragut (DLG-6/DDG-37) est en service de 1960 à 1989, le USS Luce (DLG-7/DDG-38) de 1961 à 1991, le USS Macdonough (DLG-8/DDG-39) de 1961 à 1992.

Le USS Coontz (DLG-9/DDG-40) est en service lui de 1960 à 1989, le USS King (DLG-10/DDG-41) de 1960 à 1991, le USS Mahan (DLG-11/DDG-42) de 1960 à 1993, le  USS Dalghren (DLG-12/DDG-43) de 1961 à 1992, le USS William V. Pratt (DLG-13/DDG-44) de 1961 à 1991, le USS Dewey (DLG-14/DDG-45) de 1959 à 1990 et le USS Prebble (DLG-15/DDG-46) de 1960 à 1991.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_fa15

Sur le plan technique, les Farragut étaient de gros navires déplaçant 4234 tonnes standard (5739 tonnes à pleine charge), mesurant 156.2m de long sur 16m de large et un tirant d'eau de 5.4m, une vitesse maximale de 32 nœuds et un armement originellement composé d'un canon de 127mm, d'un lanceur Mk10 pour missiles Terrier, un lanceur octuple pour missiles Asroc et des tubes lance-torpilles Mk32 anti-sous-marins.

Classe Charles F. Adams
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ch12
Le USS Charles F. Adams (DDG-2)

Comme nous l'avons vu les premiers destroyers lance-missiles sont de très gros navires ce qui empêche même une marine aussi opulente que l'US Navy d'en construire suffisament et surtout de pouvoir en construire plus que l'ennemi en cas de nouveau conflit majeur.

Cette masse s'explique par l'encombrement des premiers systèmes électroniques qui sont de véritables dévoreurs d'espace. Heureusement peu à peu la miniaturisation va permettre de construire des navires plus petits et pouvant embarquer des systèmes d'armes lance-missiles efficaces.

Satisfaits par les Forrest Sherman, les américains décident d'en tirer une version lance-missiles (NdA je schématise je simplifie chers lecteurs, les Charles F. Adams ne sont pas une simple déclinaison lance-missiles des Forrest Sherman).

Ils reprennent la coque, l'allonge pour installer les armes qu'ils estiment nécessaires à savoir deux canons de 127mm, un lanceur octuple pour missiles ASM Asroc et un lanceur pour missiles surface-air Tartar. En revanche le choix d'un système propulsif à base de vapeur à haute pression se révélera mauvais, ce système étant si peu fiable qu'il à probablement joué dans la décision de choisir la turbine à gaz pour équiper les Spruance.  

Ce projet SCB-155 est validé à temps pour permettre le financement de huit navires au budget 1957, de cinq navires aux budgets 1958 et 1959, de trois navires au budget 1960 et de deux navires au budget 1961. A cela s'ajoute trois navires construits pour l'Allemagne fédérale et trois autres pour l'Australie.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Hmas_h11
Le HMAS Hobart et le FGS Lütjens
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Fgs_lz11

Le USS Charles F. Adams (DDG-2) est en service de 1960 à 1992, le USS John King (DDG-3) l'est de 1961 à 1990, le USS Lawrence (DDG-4) de 1961 à 1990, le USS Claude V. Ricketts (DDG-5) de 1962 à  1989, le USS Barney (DDG-6) de 1962 à 1990, le USS Henry B. Wilson (DDG-7) de 1960 à 1989, le  USS Lynde McCormick (DDG-Cool de 1961 à 1991.

Le USS Towers (DDG-9) est en service de 1961 à 1990, le USS Sampson (DDG-10) de 1961 à 1991, le USS Sellers (DDG-11) de 1961 à 1989,le USS Robison (DDG-12) de 1961 à 1991, le USS Hoel (DDG-13) de 1962 à 1990, le USS Buchanan (DDG-14) de 1962 à 1991, le USS Berkeley (DDG-15) de 1962 à 1992, le USS Joseph Strauss (DDG-16) de 1963 à 1990, le USS Conyngham (DDG-17) de 1963 à 1990, le USS Semmes (DDG-18) de 1962 à 1991.

Le USS Tattnall (DDG-19) de 1963 à 1991, le  USS Goldsborough (DDG-20) de 1963 à 1993, le USS Cochrane (DDG-21) de 1964 à 1990, le USS Benjamin Stoddert (DDG-22) de 1964 à 1991, le USS Richard E. Byrd (DDG-23) de 1964 à 1993 et le USS Waddell (DDG-24) de 1964 à 1992.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Fgs_lz10

Sur le plan technique, les Charles F. Adams déplacent 3370 tonnes (4526 tonnes pleine charge), mesuraient 133.20m de long sur 14.30m de large et un tirant d'eau de 6.10m, une vitesse maximale de 31.5 nœuds et un armement composé de deux canons de 127mm, un lanceur bi-rail Mk 11 (DDG-2 à 14) ou monorail (DDG-15 à 24) pour missiles Tartar (puis SM-1) et Harpoon, un lanceur octuple Mk16 pour missiles Asroc et six tubes lance-torpilles de 324mm en deux plate-formes triples Mk32 (torpilles Mk 46).

Classe Spruance
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_sp22
Le USS Spruance (DD-963)

La mise au point des trente et un destroyers de classe Spruance à commence dès le début des années soixante avec pour objectif de remplacer au début des années soixante-dix les destroyers de la seconde guerre mondiale refondus FRAM I et II, des travaux de modernisation et de modification, les destroyers refondus étant davantage tournés vers la lutte ASM plutôt que la lutte ASF.

Quand le développement des Spruance commence, la marine soviétique vient de subir une humiliation avec la crise des missiles de Cuba qui montre à un Khrouchtchev obnubilié par le sous-marin et le missile qu'une bonne marine est une marine équilibrée.

Tout en continuant à construire des sous-marins classiques et nucléaires, Moscou met sur cale de nouvelles frégates, de nouveaux destroyers et des croiseurs, des navires tous lance-missiles.

De toute façon même sans ce développement les Fletcher, les Gearing et les Allen M. Summer devaient être remplacés par simple usure.

Outre la lutte anti-sous-marine, ces nouveaux destroyers devaient également mener des missions de frappe antinavire et de tir contre la terre.

Les premiers projets vraiment aboutis donnent un navire de 6000 tonnes (soit un tonnage proche du Norfolk de l'après guerre), une vitesse de 32 nœuds, une distance franchissable de 6000 nautiques (environ 12000km) à 20 nœuds avec une très bonne tenue à la mer à la fois pour le confort de l'équipage mais aussi pour permettre au navire de traquer les sous-marins soviétiques même dans une mer agitée.

En ce qui concerne l'armement, le missile doit être central mais l'artillerie n'est pas négligée non plus.

Signe des temps, on veille à la maîtrise des coûts. Pas question de laisser les coûts exploser. Pour cela on se décida pour une série longue. C'est ainsi qu'en septembre 1966 on prévoyait dix-huit navires polyvalents (DXG) ASM/AA et soixante-quinze à quatre-vingt cinq bâtiments monovalents (DX) tournés vers la lutte ASM, les seules autres armes étant destinées à l'autodéfense.

Le contrat doit être finalisé en 1968 et les premiers bâtiments admis en service actif en mars 1973 pour un coût unitaire de 41 millions de $. La version doit être basique pour valider les différentes évolutions.

Finalement la variante DXG sera abandonnée, la version DX restant la seule en piste. En juin 1970, le chantier naval Litton sis à Pascagoula (Mississippi) est choisit pour construire les navires, l'emportant sur Bath Iron Works et General Dynamics.

En dépit des précautions multiples, les coûts vont exploser en partie liés à l'inflation. C'est ainsi que le prix unitaire d'un Spruance va passer de 71.3 millions de dollars en 1972 à 124.3 millions.

Les trois premières unités (DD-963 à 965) sont financées à l'année fiscale 1969/70. L'année fiscale 1970/71 finance la construction de six unités (DD-966 à DD-971). Le budget suivant (année fiscale 1971/72) finance la construction de sept unités immatriculés DD-972 à DD-978.

Même chose pour l'année fiscale 1973/74 (qui débloque suffisamment de fonds pour construire sept autres destroyers immatriculés DD-979 à DD-985) et pour l'année fiscale 1974/75 (sept destroyers immatriculés DD-986 à DD-992). Une 31ème unité (DD-997) sera financée à l'année fiscale 1977/78 (les immatriculation DD-993 à DD-996 ont été attribuées aux Kidd). Elle devait initialement disposer de capacités aéronavales renforcées mais au final le Hayler allait être construit comme un Spruance standard.

Le USS Spruance (DD-963) est en service de septembre 1975 à mars 2005 (coulé comme cible le 8 décembre 2006), le USS Paul F. Foster (DD-964) est en service de février 1976 à mars 2003 (actuellement navire d'essais), le USS Kinkaid (DD-965) est en service de juillet 1976 à janvier 2003 (coulé comme cible le 14 juillet 2004).

Le USS Hewitt (DD-966) est en service de septembre 1976 à juillet 2001 (démoli en 2001), le USS Elliott (DD-967) est en service de janvier 1977 à décembre 2003 (coulé comme cible le 22 juin 2005), le USS Arthur W. Radford (DD-968) est en service d'avril 1977 à mars 2003 (sabordé comme récif le 10 août 2011).

Le USS Peterson (DD-969) est en service de juillet 1977 à octobre 2002 (coulé comme cible le 16 février 2004), le USS Caron (DD-970) est en service d'octobre 1977 à octobre 2001 (coulé comme cible le 4 décembre 2002), le USS David R. Ray (DD-971) est en service de novembre 1977 à février 2002 (coulé comme cible le 11 juillet 2008), le USS Oldendorf (DD-972) est en service de mars 1978 à juin 2003 (coulé comme cible le 22 août 2005), le USS John Young (DD-973) est en service de mai 1978 à septembre 2002 (coulé comme cible le 13 avril 2004), le USS Comte de Grasse (DD-974) est en service de juillet 1978 à juin 1998 (coulé comme cible le 7 juin 2006), le USS O'Brien (DD-975) est en service de décembre 1977 à septembre 2004 (coulé comme cible le 9 février 2006).

Le USS Merill (DD-976) est en service de mars 1978 à mars 1998 (coulé comme cible le 1er août 2003), le USS Briscoe (DD-977) est en service de juin 1978 à octobre 2003 (coulé comme cible le 25 août 2005), le USS Stump (DD-978) est en service d'août 1978 à octobre 2004 (coulé comme cible le 7 juin 2006), le USS Conolly (DD-979) est en service d'octobre 1978 à septembre 1998 (coulé comme cible le 29 avril 2009), le USS Moosbrugger (DD-980) est en service de décembre 1978 à décembre 2000 (démoli en 2006), le USS John Hancock (DD-981) est en service de mars 1979 à octobre 2000 (démoli en 2007), le USS Nicholson (DD-982) est en service de mai 1979 à décembre 2002 (coulé comme cible le 30 juillet 2004), le USS John Rodgers (DD-983) est en service de juillet 1979 à septembre 1998 (vendu à la démolition le 30 décembre 2006).

Le USS Leftwich (DD-984) est en service d'août 1979 à mars 1998 (coulé comme cible le 1er août 2003), le USS Cushing (DD-985) est en service de septembre 1979 à septembre 2005 (coulé comme cible le 14 juillet 2008), le USS Harry W. Hill (DD-986) est en service de novembre 1979 à mai 1998 (coulé comme cible le 15 juillet 2004), le USS O'Bannon (DD-987) est en service de décembre 1979 à août 2005 (coulé comme cible le 6 octobre 2008), le USS Thorn (DD-988) est en service de février 1980 à août 2004 (coulé comme cible le 22 juillet 2006), le USS Deyo (DD-989) est en service de mars 1980 à novembre 2003 (coulé comme cible le 25 août 2005), le USS Ingersoll (DD-990) est en service d'avril 1980 à juillet 1998 (coulé comme cible le 29 juillet 2003), le USS Fife (DD-991) est en service de mai 1980 à février 2003 (coulé comme cible le 23 août 2005), le USS Fletcher (DD-991) est en service de juillet 1980 à octobre 2004 (coulé comme cible le 16 juillet 2008) et le USS Hoyler (DD-997) est en service de mars 1983 à août 2003 (coulé comme cible le 13 novembre 2004).

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_sp21

Sur le plan technique, les destroyers de classe Spruance déplacent 8040 tonnes à pleine charge (8250 pour le DD-997), mesurent 171.68m de long sur 16.76m de large pour un tirant d'eau au sonar de 8.84m. Propulsés par des turbines à gaz, ils peuvent atteindre la vitesse maximale de 32.5 nœuds et franchir 8000 miles nautiques à 17 nœuds.

Son armement se composait à l'origine de deux canons de 127mm Mk45 en tourelles simples, un lanceur octuple Mk29 pour missiles Sea Sparrow installé à l'arrière (huit en position de tir et seize en réserve), un lanceur octuple Asroc à l'avant (huit missiles en position de tir et seize en réserve), huit missiles Harpoon et deux plate-formes triples lance-torpilles  Mk32 pour torpilles Mark 46.

Ultérieurement, des missiles Tomahawk ont été embarqués (certains en lanceurs spécifiques ABL d'autres en cellules verticales en remplacement du lanceur Asroc) tout comme deux CIWS Phalanx (tous) et des missiles RAM (douze navires seulement).

Ils pouvaient emporter deux hélicoptères d'abord des Kaman SH-2 Seasprite puis des Sikorsky SH-60B Seahawk. Des SH-3 Sea King pouvaient également être embarqués à bord.

Son équipage se compose de vingt officiers et 315 officiers mariniers et marins.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10277
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) EmptyMer 01 Avr 2020, 16:52

Genèse des Kidd

Des destroyers pour les perses
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Mohame10

Depuis 1941, Mohamed Rheza Phalavi était l'empereur (Shah) d'Iran, ayant succédé à son père jugé trop indocile vis à vis de la Grande-Bretagne alors grande puissance de la région même si cette puissance était en trompe l’œil.

Profitant de réserves d'or noir abondantes, le Shah d'Iran veut moderniser tel un despote éclairé son pays au travers de la révolution blanche. Cette modernisation passe par l'achat massif d'armements, l'Iran faisant office de relais américain dans une région au contact avec l'URSS.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Grumma87
L'armée de l'air iranienne fût le seul client à l'export du Grumman F-14 Tomcat avec 80 appareils livrés. Certains sont encore en service en 2020
après l'acquisition de pièces détachées via le marché noir ou du reverse engineering


Si l'armée de terre et l'armée de l'air sont longtemps privilégiées (commande de 1200 chars Shir inspirés du Chieftain ou de 80 Grumman F-14 Tomcat pour ne parler que des commandes les plus célèbres. A noter que seule la seconde commande à été honorée, la seconde n'aboutissant pas mais donnant naissance au Challenger), la marine n'est pas oublié avec la commande dans les années soixante-dix de navires modernes pour opérer moins dans le Golfe Persique que dans l'Océan Indien et faire face à la montée en puissance des soviétiques dans la région.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Challe10
Le Challenger I

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Hnlms_10
La frégate HMNLS Abraham Crijnssen (F-816) de classe Korteaner

C'est ainsi que la marine impériale iranienne va passer commande de huit frégates anti-sous-marines de classez Korteaner et de quatre destroyers lance-missiles inspirés des Spruance mais disposant de moyens antiaériens renforcés avec notamment deux rampes doubles Mk26 pour mettre en œuvre des missiles Standard.

Ils n'abandonnaient pas les capacités anti-sous-marines des Spruance ce qui en faisait de remarquables navires polyvalents.

Devant opérer au Moyen-Orient, ils vont recevoir un système d'air conditionné performant, des filtres anti-poussières sur les cheminées des turbines à gaz LM-2500 et une capacité supplémentaire de distillation d'eau.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ki20

Les quatre destroyers sont commandés en 1974, portant les noms de grands souverains perses, l'Iran des Palhavi s'inscrivant dans la continuité de l'histoire perse (trois ans plutôt en 1971 le 2500ème anniversaire de l'empire perse avait été l'occasion de célébrations grandioses).

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Persep10
Défilé militaire dans les ruines de Persepolis en 1971 pour célébrer le 2500ème anniversaire de la fondation de l'empire perse

En février 1979 suite à la révolution islamique, l'Iran renonce à réceptionner ces navires (on peut se demander si Washington aurait accepté de livrer des navires ultra-modernes à un régime aussi instable) et le 25 juillet 1979 l'US Navy décide de les récupérer (NdA le livre sur l'US Navy de Jean Moulin cite que deux destroyers supplémentaires auraient été commandés mais je n'ai pu confirmer cette information).

Ces quatre navires ont été officiellement commandés le 23 mars 1978 vont finalement porter le nom d'amiraux américains tués durant le second conflit mondial d'où le nom de Classe Admiral parfois attribué à ces navires qui sont immatriculés DDG-993 à DDG-996 soit les quatre numéros qui suivent les trente Spruance.

Comme un 31ème navire à été commandé, il recevra le numéro de coque DDG-997. Leur construction va être assurée dans le même chantier en l’occurrence les chantiers navals de Pascagoula.

NdA : En ce qui concerne les Kortenaer je n'ai pas trouvé de trace d'un contrat, il s'agit visiblement d'une lettre d'intention

Ingalls Shipbuilding
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Litton15

Créé en 1938 et appartenant aujourd'hui au groupe Huntington Ingalls Industries, c'est le principal chantier naval militaire américain avec 12500 employés et le plus gros employeur privé de l'Etat du Mississippi.

Fondé sous le nom de Ingalls Shipbuilding Corporation par Robert Ingersoll Ingalls Sr (1882-1951), il s'implante sur la rive orientale de la rivière Pascagoula et plus précisément à son embouchure là où la rivière se jette dans le Golfe du Mexique.

D'abord spécialisé dans la production de navires marchands, le chantier naval se spécialise dans la construction navale militaire notamment en obtenant en 1957 un contrat pour douze sous-marins nucléaires d'attaque.

Racheté par Litton Industries en 1961, il s'étend en 1968 de l'autre côté de la rivière. A son apogée en 1977, le chantier naval employait 27280 ouvriers.

En avril 2001, Litton fût acquis par Northrop-Grumman Corporation. En 2005, le chantier naval est endommagé par l'ouragan Katrina mais les dégâts sont au final limités.

Le 31 mars 2011, Northrop Grumman se sépare de toutes ses activités navales qui sont regroupées au sein d'une nouvelle entité baptisée Huntington Navals Industries.

Parmi les navires construits figurent plusieurs sous-marins (un de classe Babel, deux de classe Skipjack, trois de classe Thresher/Permit et sept sous-marins de classe Sturgeon), les trente et un destroyers de classe Spruance, quatre unités de classe Kidd, trente-trois unités de classe Arleigh Burke, dix-huit croiseurs de classe Ticonderoga, des cutters pour les gardes-côtes et de nombreux navires amphibies.

Outre quatre unités de classe San Antonio, on trouve deux unités de classe Iwo Jima, les cinq unités de classe Tarawa mais aussi les huit unités de classe Wasp ainsi que deux unités de classe America.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10277
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) EmptyVen 03 Avr 2020, 13:48

CARRIERE OPERATIONNELLE

Le USS Kidd (DDG-993)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ki21
Le USS Kidd (DDG-993) à la mer le 14 août 1990

Présentation
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ki23
Un destroyer lance-missiles à la mer

-Le USS Kidd (DDG-993) qui aurait du être connu sous le nom de Kourosh (Cyrus le Grand) est mis sur cale aux chantiers navals Ingalls Shipbuilding de Pascagoula (Mississippi) le 26 juin 1978 lancé le 11 août 1979 et commisioned le 27 mars 1981. Sa devise est Nil Sine Magno Labore (rien n'est acquis sans un travail intensif).

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Capita10
Le capitaine Isaac C. Kidd

Il rend hommage au rear-admiral (contre-amiral) Isaac C. Kidd (Cleveland 26 mars 1884 Pearl Harbor 07 décembre 1941) premier officier supérieur tué au feu un certain 7 décembre 1941 quand les japonais attaquent Pearl Harbor avec leur aviation embarquée, imitant à une échelle bien plus importante les britanniques à Tarente.

Entré à l'Académie Navale en 1902 il en ressort en février 1906. Il participe à la Great White Fleet entre 1907 et 1909, la croisière autour du monde menée par l'US Navy pour améliorer ses capacités militaires et navales.

Enseigne en 1908, il participe à la première guerre mondiale avant d'alterner entre postes à terre et commandements à la mer.

Le 7 décembre 1941, il commandait la 1ère division de cuirassé en mettant sa marque sur le cuirassé USS Arizona (BB-39). Il est tué lors de l'attaque japonaise, son corps n'à d'ailleurs jamais été retrouvé.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ki22
Le USS Kidd (DD-661)

Le DDG-993 est le deuxième navire à rendre hommage à l'amiral Kidd succédant à deux autres destroyers, le premier est le DD-661, un destroyer de classe Fletcher en service du 23 avril 1943 au 10 décembre 1946 et du 28 mars 1951 au 19 juin 1964 (rayé le 1er décembre 1974, devenu navire musée à Baton Rouge en Louisiane).

Un troisième navire lui rend hommage au sein de la marine américaine en l'occurence le DDG-100, un destroyer de classe Arleigh Burke en service depuis le 9 juin 2007 et actuellement stationné à Everett dans l'Etat de Washington.

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ki24
Le USS Kidd (DDG-993) le 1er janvier 1983

A partir du 8 décembre 1982, le destroyer est déployé en Méditerranée et dans l'Océan Indien. Il alterne exercices et escales les ports visités étant Palma de Majorque, Beyrouth, Catane, Trincomalee, Monbassa et Benidorm, ce déploiement s'achevant lors de son retour à Norfolk le 2 juin 1983.

En octobre et novembre 1983, le USS Kidd (DDG-993) participe à l'opération Urgent Fury, l'intervention américaine à la Grenade, une petite île des Caraïbes où une révolution communiste faisait craindre aux américains la déstabilisation de toute la région sous l'influence castriste.

Du 16 février au 29 avril 1984, le USS Kidd (DDG-993) manœuvre dans l'Atlantique dans le cadre de Operation United Effort. Il devient un Blue Nose Ship en franchissant le cercle glacial arctique.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ki25
Le USS Kidd (DDG-993) le 2 mars 1985

Après avoir participé à READEX 1-85 à partir du 12 avril 1985, le destroyer opère dans les Caraïbes du 28 mars au 6 avril, faisant escale à la base aéronavale de Roosevelt Roads (Porto Rico) avant de traverser l'Atlantique, franchissant le détroit de Gibraltar le 17 avril. En Méditerranée, il fait escale à Taormina, à Gaète et à Naples.

Du 30 mai au 3 juin 1985, le destroyer lance-missiles américain est déployé en mer Noire qui est alors un quasi lac soviétique (même si la côte sud est sous contrôle occidental via la Turquie). Le 16 juin, il interrompt une escale à Haïfa suite au détournement par des pirates du vol TWA Flight 847, retrouvant à Haifa le 15 juillet avant de visiter Alexandrie et Constansa.

Il fait escale à Istanbul et à Naples avant d'opérer en Méditerranée occidentale en compagnie du porte-avions USS Nimitz (CVN-68) en septembre 1985. Il fait une dernière escale à Benidorm avant de passer le détroit de Gibraltar le 20 septembre, visitant Rota avant de rentrer à Norfolk le 2 octobre 1985.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ki26
Le USS Kidd (DDG-993) le 1er décembre 1987

Le 6 juin 1987, il quitte Norfolk pour un déploiement au Moyen-Orient jusqu'au 4 décembre date à laquelle il rentre à Norfolk son port d'attache.

Opérant dans le Golfe Persique du 4 juillet au 2 octobre, il participe à l'opération EARNEST WILL, la protection des pétroliers koweïtiens qui passent sous pavillon américain puisqu'à l'époque (NdA la législation américaine à peut être changé depuis) l'US Navy ne pouvait escorter des navires battant pavillon étranger en temps de paix. Dix convois vont ainsi être protégés contre les attaques irakiennes et iraniennes.

Fin septembre 1987, il appartient à la Middle East Task Force qui comprend également sous l'autorité du USS La Salle (AGF-3) le porte-hélicoptères USS Guadalcanal (LPH-7), les croiseurs lance-missiles USS Reeves (CG-24) et William H. Stanley (CG-32) (le premier de classe Leahy et le second de classe Belknap), les frégates de classe Oliver H. Perry USS Crommelin (FFG-37), Flatley (FFG-21), Jarret (FFG-32), Klakring (FFG-42), Rentz (FFG-46), le transport de chalands de débarquement USS Raleigh (LPD-1) et les hydroptères USS Hercules (PHM-2), Taurus (PHM-3), Aquila (PHM-4) Aries (PHM-5) et Gemini (PHM-6).

Le 8 octobre 1987, le USS Kidd (DDG-993) est illuminé par un radar de conduite d'un «destroyer» iranien.

Le 19 octobre 1987, il participe également à l'opération NIMBLE ARCHER, l'attaque par les forces spéciales américaines de deux plate-formes pétrolières utilisées par les pasdarans pour attaquer la navigation commerciale et les navires occidentaux déployés dans la région.

Opérant en compagnie des destroyers de classe Spruance USS Leftwich (DD-984) et John Young (DD-973), du destroyer de classe Charles F. Adams USS Hoel (DDG-13), du USS William H. Stanley et de la frégate USS Thatch (FFG-43) le Kidd attaque les plate-formes avant que les FS ne terminent le boulot.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ki27
Le USS Kidd (DDG-993) ravitaillé par le porte-avions USS Dwight E. Eisenhower (CVN-69)

Le 9 janvier 1991, il quitte Norfolk pour le Golfe Persique en compagnie du USS McInerney (FFG-8) (classe Oliver Hazard Perry) pour participer à l'opération DESERT STORM, le volet offensif de la première guerre du Golfe qui succède le 17 janvier 1991 à DESERT SHIELD déclenchée depuis août 1990.

Dans le Golfe Persique, le USS Kidd (DDG-993) participe à des opérations d'interdiction maritime et de lutte anti-mines. Pour réaliser ces missions, il embarque deux Kaman SH-2 Seasprite du squadron HSL-34 «Green Checkers» qui devaient effectuer un contrôle visuel des contacts radars.

Début avril, deux Bell OH-58 Kiowa de l'armée de terre sont également embarqués ce qui porte à quatre le nombre d'hélicoptères embarqués sur le destroyer.

En octobre 1992, le destroyer est déployé au large des côtes sud-américaines pour des missions de lutte anti-drogue. Il franchit le canal de Panama le 8 novembre 1992 pour continuer sa mission, les Kaman Seasprite du HSL-34 accompagnant le destroyer pour cette mission.

En octobre 1994, il intègre la Carrier Task Force Sixty (CTF-60), un groupe occasionnel organisé autour du porte-avions USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69) pour participer à l'opération SHARPGUARD, l'opération de contrôle de l'embargo imposé à l'ex-Yougoslavie secouée par une abominable guerre civile depuis 1991.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ki28
Le USS Kidd (DDG-993) à la mer le 8 août 1995

A cette opération de contrôle s'ajoute l'opération DENY FLIGHT (respect de l'interdiction de survol du territoire yougoslave) et l'opération PROVIDE PROMISE (largage de l'aide humanitaire occidentale à la ville assiégée de Sarajevo).

De mai à octobre 1996, il est déployé dans le Pacifique pour une opération de lutte anti-drogue.

Du 16 au 19 avril 1997, le destroyer fait escale à Boston pour célébrer le centième anniversaire du marathon de Boston. Il met ensuite le cap direction Port-au-Prince pour des projets humanitaires et des opérations de lutte anti-drogue dans les Caraïbes. Il franchit le canal de Panama le 30 avril pour une boucle dans le Pacifique avant de repasser dans l'Atlantique, rentrant à Norfolk le 1er juin 1997.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ki29
Le destroyer Kidd désarmé et préservé sous cocon à Norfolk le 31 août 2002

Le USS Kidd (DDG-993) est désarmé le 12 mars 1998 et mis en réserve à la base navale de Norfolk, les Kidd désarmés alors qu'ils sont encore jeunes (moins de vingt ans de service) étant proposés à la vente.

L'Australie est d'abord approchée mais préfère moderniser ses frégates de classe Adelaïde sans compter qu'elle avait connu des soucis avec les deux Newport vendus. La Grèce ne donne pas suite non plus Finalement c'est Taiwan qui va acquérir des destroyers disposant encore d'un excellent potentiel.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rocs_t10
Le ROCS (Republic of China Ship) Tzuo Ying (dDG-1803) à Kaoshiung le 7 janvier 2010

Le Kidd est acquis le 30 mai 2003, rebaptisé ROCS Tso Ying (DDG-1803) et remis officiellement en service le 3 novembre 2006, portant le nom d'une base navale du district de Kaoshiung dans le sud de Taiwan. Il est toujours en service en 2020, formant l'escadrille 131 avec ses trois sister-ship.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10277
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) EmptyVen 03 Avr 2020, 14:04

Le USS Callaghan (DDG-994)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ca34
Le USS Callaghan (DDG-994) le 2 mars 1987

Présentation

-Le USS Callaghan (DDG-994) qui aurait du porter le nom de Daryush (Darius le Grand roi perse à cheval des 6ème et 5ème siècle avant notre ère) est mis sur cale aux chantiers navals Litton Ingalls de Pascagoula le 23 octobre 1978 lancé le 1er décembre 1979 et commisioned le 29 août 1981. Sa devise est Intrepidity (intrépidité).

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Amiral26

Il rend hommage au rear-admiral Daniel J. Callaghan (San Francisco 26 juillet 1890 au large de Guadalcanal le 13 novembre 1942). Sorti diplômé de l'Académie Navale d'Annapolis de 1911, il participe à la première guerre mondiale, devenant aide de camp naval du président Roosevelt en 1938.

Contre-amiral en avril 1942, il est tué le 13 novembre 1942 lors de la bataille navale de Guadalcanal quand son navire-amiral, le croiseur lourd USS San Francisco (CA-38) est matraqué par la flotte japonaise. Décoré de la Congressionnal Medal of Honor  à titre posthume, il est inhumé à la mer. Il est tué quelques heures seulement après Norman Scott victime à bord du USS Atlanta (CL-51) de torpilles japonaises et d'obus venant du......San Francisco.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ca35
Le USS Callaghan (DD-792)

Le DDG-994 est le deuxième navire à lui rendre hommage après un destroyer de classe Fletcher, le DD-792 mis en service le 27 novembre 1943 et perdu au large d'Okinawa le 28 juillet 1945 suite à une attaque kamikaze, le DD-792 étant le dernier navire allié perdu des suites d'une attaque-suicide.

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ca36
Le USS Callaghan (DDG-994) le 29 octobre 1981

A sa mise en service, il est déployé dans le Pacifique, ayant la base navale de North Island près de San Diego comme port d'attache.

De mars à octobre 1982, il est déployé dans le Pacifique Nord, participant notamment à l'exercice Northern Wedding. Il est ensuite déployé en Extrême-Orient (Westpac Deployment) de juin à décembre 1983.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ca37
Deux photos d'un destroyer lance-missiles
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ca39

Le 1er septembre 1983 alors qu'il était en escale à Sasebo, il apprend la destruction du vol Korean Air 007 abattu au large de l'île de Sakhaline par un Sukhoï Su-15 alors qu'il reliait Séoul depuis Anchorage. 269 passagers et membres d'équipage sont tués.

Appareillant pour retrouver d'éventuels survivants, le Callaghan va aussi surveiller la marine soviétique qui s'était déployé à proximité de la zone où était tombé l'appareil sud-coréen. Il n'est pas le seul navire américain engagé puisqu'il va opérer en compagnie du USS Sterett (CG-31), du USS Badger (FF-1031), du USS Brooke (FFG-1),du USS Wichita (AOR-1), du USS Conservor (ARS-39), du USS Narrangansett (ATF-197) et du USCG Munro (WHEC-724).

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ca38
Le USS Callaghan (DDG-994) en compagnie du porte-avions USS Carl Vinson (CVN-70) dont l'équipage est au poste
de bande (ou d'admiration) le 13 octobre 1984 probablement au retour d'un déploiement


En 1984, il va porter assistance à deux navires chargés de boat-people.

De janvier à août 1985, il est à nouveau déployé en Extrême-Orient sous l'autorité de la 7ème flotte.

De janvier à juin 1987, il est immobilisé pour refonte (New Threat Upgrade NTU) au Long Beach Naval Shipyard avant d’enchaîner par un tour du monde d'août 1987 à janvier 1988.

D'octobre 1989 à septembre 1990, il est immobilisé pour un grand carénage. Il est déployé en Extrême-Orient de janvier à novembre 1991. D'avril à octobre 1992, il est déployé en Extrême-Orient.

En septembre 1995, le destroyer change de port d'attache abandonnant San Diego pour Everett dans l'Etat de Washington.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ca40
Le USS Callaghan (DDG-994) à Everett (Etat de Washington) le 6 janvier 1997

Le 27 septembre 1997, alors qu'il menait une opération de lutte anti-drogue, il repère un contact à grande vitesse dans les eaux colombiennes. Alors que le soleil se couche, le contact est repéré comme étant un navire chargé de cigarettes de contrebande.

Le destroyer va suivre le contact et de guerre lasse, le navire suspect va abandonner sa cargaison avant d'accélérer et de semer le destroyer lance-missiles. Ce dernier va récupérer 3.5 tonnes de cocaïne pure pour un montant à la revente d'un milliard de dollars. Le destroyer rentre à San Diego avec son chargement qui est immédiatement détruit.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ca41
Le Callaghan désarmé et en réserve à Bremerton

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rcs_su10
Le ROCS Su Ao (DDG-1802)

Désarmé en avril 1998, le USS Callaghan (DDG-994) il est vendu à Taiwan le 30 mai 2003 et remis en service sous le nom de ROCS Su Ao (DDG-1802) d'après le nom de la base navale de Su-Ao située sur la côte orientale de l'ancienne Formose le 17 décembre 2005. Il est toujours en service en 2020.


A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 11494
Age : 38
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) EmptyVen 03 Avr 2020, 15:37

Citation :
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD […] (ETATS-UNIS)
[…] AVANT-PROPOS
Réflexions sur la Défense Aérienne à la Mer (DAM)
[…]
Le missile surface-air : révolution pour la DAM !
[…] DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rim-8_11 RIM-8 Talos
Du projet Blumblebee vont naitre les premiers missiles surface-air américains mais aucun ne sera mis en ligne avant la fin de la guerre. Le premier à être mis en service en 1952 est le missile à longue portée baptisé Talos et propulsé par statoréacteur. […]
1952, c'est la date des premiers tests du Talos. Sa mise en service est bien plus tardive : 1959.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10277
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) EmptyVen 03 Avr 2020, 15:42

DahliaBleue a écrit:
Citation :
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD […] (ETATS-UNIS)
[…] AVANT-PROPOS
Réflexions sur la Défense Aérienne à la Mer (DAM)
[…]
Le missile surface-air : révolution pour la DAM !
[…] DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rim-8_11 RIM-8 Talos
Du projet Blumblebee vont naitre les premiers missiles surface-air américains mais aucun ne sera mis en ligne avant la fin de la guerre. Le premier à être mis en service en 1952 est le missile à longue portée baptisé Talos et propulsé par statoréacteur. […]
1952, c'est la date des premiers tests du Talos. Sa mise en service est bien plus tardive : 1959.

Merci de la correction.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 11494
Age : 38
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) EmptyVen 03 Avr 2020, 19:34

clausewitz a écrit:
Citation :
[…] 1952, c'est la date des premiers tests du Talos. Sa mise en service est bien plus tardive : 1959.
Merci de la correction.
De rien.
Y a donc plus qu'à rectifier sur le post d'origine. study
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10277
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) EmptyDim 05 Avr 2020, 15:01

Le USS Scott (DDG-995)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_sc11
Le USS Scott (DDG-995) à Port Everglades (Floride) le 11 octobre 1994

Présentation
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_sc12
Cérémonie de mise en service du Scott le 24 octobre 1981 à Pascagoula

-Le USS Scott (DDG-995) qui aurait du porter le nom de Nader (de Nader Shah shah de Perse de 1736 à 1747) est mis sur cale aux chantiers navals Litton Ingalls de Pascagoula (Mississippi) le 12 février 1979 lancé le 1er mars 1980 et commisioned le 24 octobre 1981. Sa devise est Auxilium Ab Alto (l'aide vient de la profondeur/du plus profond).

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Contre13

Il rend hommage au rear-admiral Norman Scott (Indianapolis, Indiana 10 août 1889-Guadalcanal 13 novembre 1942). Entré à l'académie navale d'Annapolis en 1907, il en ressort en 1911, devenant enseigne en 1912. Il participe à la première guerre mondiale puis au second conflit mondial dans le Pacifique, assistant à la bataille de l'île de Savo, à la bataille de Cap Espérance et à la bataille navale de Guadalcanal le 13 novembre 1942, bataille qui lui est fatale.

A bord du USS Atlanta (CL-51), il est tué par des torpilles japonaises et des obus du USS San Francisco (CA-38) lors de l'un de ses friendly fire dont la guerre en général et le combat de nuit en particulier était coutumier. Décoré à titre posthume de la Médaille d'Honneur du Congrès, il est inhumé en mer.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_no27
Le USS Norman Scott (DD-690) naviguant de conserve avec le porte-avions USS Shangri La (CV-38) lors du transit entre Okinawa et la Californie en octobre 1945

Le DDG-995 est le deuxième navire à lui rendre hommage après un destroyer de classe Fletcher, le USS Norman Scott (DD-690) en service du 5 novembre 1943 au 30 avril 1946, étant rayé du NVR le 15 avril 1973 et vendu à la démolition le 3 décembre de la même année.

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_sc13
Le USS Scott (DDG-995) à Marseille dans les années quatre-vingt

A sa mise en service, le USS Scott (DDG-995) est affecté dans la flotte de l'Atlantique avec pour port d'attache Norfolk en Virginie puis Mayport en Floride.

De janvier 1982 à février 1983, le destroyer opère depuis la base navale américaine de Guantanamo, une base particulière puisque la seule base militaire américaine dans un pays communiste.

De juin à décembre 1983, il participe à l'exercice Unitas, une série d'exercice américano-sud américains bilatéraux. Il participe également à l'opération Urgent Fury contre l'île de Grenade dans une intervention sentant bon le Big Stick cher à Thédore Roosevelt.

De mai à juillet 1984, il est en Europe pour participer à une série d'événements célébrant le 40ème anniversaire du débarquement de Normandie. En novembre et en décembre 1984, il s’entraîne dans la région de Guantanamo.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_sc14
Le USS Scott (DDG-995) à Port Everglades le 6 octobre 1989

D'août 1985 à avril 1986, le destroyer lance-missiles est déployé en Méditerranée et dans l'Océan Indien, participant notamment à l'intervention liée au détournement du paquebot italien Achille Lauro.

Après avoir participé à l'opération Attain Document III du 22 au 27 mars 1986 en compagnie du USS Ticonderoga (CG-47) et du USS Caron (DD-970), il enchaîne en avril 1986 en apportant son soutien à l'opération El Dorado Canyon, un raid aérien américain mené contre la Libye de Khadafi suite à un attentat dans une discothèque de Berlin-Ouest.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_sc15
Le USS Scott (DDG-995) à Villefranche le 8 mars 1992

De mars à  septembre 1990 et de mars à septembre 1991, il est déployé en Méditerranée et en mer Rouge avant d'effectué un déploiement dans l'Atlantique Nord jusqu'en octobre 1991. Il est à nouveau déployé en Méditerranée au sein de la 6ème flotte de décembre 1991 à juin 1992.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_sc16
Le USS Scott (DDG-995) à Norfolk le 2 juillet 1994

Il subit une refonte de septembre 1992 à janvier 1993 avant de retourner en Méditerranée pour un nouveau déploiement d'août 1993 à février 1994 puis d'août 1995 à février 1996.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rocs_t11

Désarmé le 10 décembre 1998 et mis sous cocon, le Scott est vendu à la marine taïwanaise le 30 mai 2003. Il est remis en service sous le nom de ROCS Kee Lung (DDG-1801) le 17 décembre 2005 en faisant référence au port du Keelung dans le nord du pays.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10277
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) EmptyDim 05 Avr 2020, 15:17

Le USS Chandler (DDG-996)
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ch13
Le USS Chandler (DDG-995) le 12 décembre 1987 dans le Golfe Persique

Présentation

-Le USS Chandler (DDG-996) qui aurait été connu dans la marine impériale iranienne sous le nom de Anorshivan (Chosroes 1er roi perse de la dynastie sassanide de 531 à 579) est mis sur cale aux chantiers navals Litton Ingalls Shipbuilding de Pascagoula le 7 mai 1979 lancé le 28 juin 1980 et commissioned le 13 mars 1982. Sa devise est Ad Morten Fidelis.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Theodo10

Le quatrième et dernier destroyer de classe Kidd rend hommage au rear-admiral Theodore Edson Chandler (Annapolis 26 décembre 1894 Golfe de Lingayen 7 janvier 1945). Il sert dans la marine américaine entre 1915 et 1945, participant aux deux conflits mondiaux. Le 6 janvier 1945, son navire-amiral, le croiseur lourd Louisville est touché par un kamikaze.

Sérieusement blessé par l'explosion et l'incendie (il est éjecté de sa passerelle et gravement intoxiqué par les fumées de l'incendie), il meurt le lendemain des suites de ses blessures.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_th10
Le USS Theodore Chandler (DD-717)

Le DDG-996 est le deuxième destroyer à lui rendre hommage après le DD-717 de classe Gearing en service du 22 mars 1946 au 1er avril 1975, étant vendu à la démolition le 30 décembre 1975 après avoir participé aux guerres de Corée et du Vietnam.

Carrière opérationnelle
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ch15
A San Diego le USS Chandler (DDG-996) et le USS Long Beach (CGN-9)

De janvier à août 1984, le USS Chandler (DDG-996) est déployé en Extrême-Orient et dans l'Océan Indien sous les autorités successives des 7ème et 5ème flotte.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ch14
Le USS Chandler (DDG-996)

De mars à août 1986, il est déployé en Extrême-Orient, dans l'Océan Indien et le Golfe Perdique dans un contexte compliqué puisque la région était bouleversé par la guerre Iran-Irak (conflit parfois connu sous le nom de 1ère guerre du Golfe même si pour la majorité des écrits, la 1ère guerre du Golfe concerne la guerre de 1990/91).

Il est à nouveau déployé en Extrême-Orient, dans l'Océan Indien et le Golfe Persique d'octobre 1987 à mars 1988. Le 13 février 1988, le Chandler manque d'être touché par un missile antinavire irakien. Le 17 avril 1988, il participe à l'opération Praying Mantis. Il participe à la première guerre du Golfe d'octobre 1990 à mars 1991 avant de retourner dans la région de juillet 1993 à janvier 1994.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ch16
Le USS Chandler (DDG-996) au large des côtes de Californie le 1er juin 1988

D'août 1995 à février 1996, il est déployé dans les Caraïbes pour notamment une mission de lutte anti-drogue dans une région qui est la plaque tournante de nombreux trafics notamment la cocaïne. De septembre 1998 à mars 1999, il mène de nouvelles missions anti-drogue au large de l'Amérique centrale et de l'Amérique du Sud.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ch17
Le USS Chandler (DDG-996) à Fremantle le 14 décembre 1993

Après à peine dix-sept années de service, le USS Chandler (DDG-996) est désarmé le 23 septembre 1999 et mis en réserve en attendant qu'un nouveau pays ne le remette en service.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rocs_m10

Après avoir été proposé à l'Australie et à la Grèce, l'ex-Chandler est vendu le 30 mai 2003 à la marine taïwanaise où il est d'abord rebaptisé Wu Teh (DDG-1805) en 2004 avant d'être mis en service sous le nom de ROCS Ma Kong (DDG-1805) en référence à la ville de Ma Kong (île de Penghu).

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10277
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) EmptyMar 07 Avr 2020, 15:20

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_ki30

Déplacement :  standard 6950 tonnes pleine charge 9574 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 171.70m (161.23m entre perpendiculaires) largeur 16.76m tirant d'eau 10.06m

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Genera13
Turbines à gaz General Electric LM 2500

Propulsion : quatre turbines à gaz General Electric LM 2500 développant 86000ch et entraînant deux hélices. La puissance électrique est de 6000 kW

Performances : vitesse maximale 33 nœuds distance franchissable 3300 miles nautiques à 33 nœuds 6000 miles nautiques à 20 nœuds

Electronique :

Détection

-Un radar de veille air SPS-64

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) An_sps14
Radar de veille surface SPS-48

-Un radar de veille surface SPS-48E

-Un radar de veille surface SPS-55

-Un radar de veille surface SPS-49(v)5

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) An_sqs11
Un sonar SQS-53

-Un sonar SQS-53

Conduite de tir
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) An_spg10
Radar de conduite de tir type SPG-51

-Deux radars de conduite de tir missiles SPG-51D,

-Un système de conduite de tir Mk 86 avec un radar de conduite de tir SPG-60 et un radar de conduite de tir SPQ-9A

-Une conduite de tir missiles Mark 74

-Une conduite de tir ASM Mark 116

Guerre Electronique

-Un détecteur de guerre électronique AN/SLQ-32(v)3

-Quatre lance-leurres SRBOC Mk 36

-Un bruiteur remorqué SLQ-25 Nixie,

Divers

-un TACAN URN-25

-Système de communication Fleetsatcom

-système de direction de combat SYS-2 avec liaison 4A et liaison 11

Armement :

Artillerie
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Canon_70
Canon de 127mm Mk45 en action

-Deux canons de 127mm Mark 45 en deux tourelles simples (une avant et une arrière).  Cette pièce à été embarquée sur de nombreux navires comme les Spruance, les Kidd, les Ticonderoga, les Arleigh Burke mais aussi les porte-hélicoptères amphibies de classe Tarawa.

Ce canon de 45 calibres (mod 0 à 3) pèse 21.691kg, mesure au total 8.992m de long (dont 6.858m pour le tube), tire un obus de 31.75kg à une distance maximale de 24.1km à raison de 16 à 20 coups par minute.

La tourelle permet au canon de pointer en site de -15° à +65° à raison de 20° par seconde et en azimut sur 170° de part et d'autre de l'axe à raison de 30° par seconde. La dotation en munitions était de 1200 obus.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Systzo15
Faut pas faire chier R2D2 !

-Dans les années quatre-vingt les Kidd ont reçut deux systèmes de défense rapprochée (Close in Weapon System CIWS) Phalanx Mk 15.

C'est une arme de défense rapprochée combinant système de détection avec un canon de 20mm hexatube type Gatling. Il va équiper de nombreux navires de guerre américains sans compter les marines étrangères.

Le prototype est testé sur le destroyer USS King (DLG-10) (classe Farragut) dès 1973 mais il faut attendre 1977 et les tests sur le USS Bigelow (DD-942) (classe Forrest Sherman) pour que le système soit jugé mature. Le premier navire opérationnel est le porte-avions USS Coral Sea (CV-43) en 1980.

Le système est régulièrement mis à jour notamment au niveau de l'électronique mais aussi des munitions avec le Block 0, le Block 1 en 1988, le Block 1A, le Block 1B PsuM (Phalanx Surface Mode) en 1999 et le Block 1B.

Les deux systèmes Phalanx sont installés pour le premier au dessus de la passerelle et le second au dessus du hangar hélicoptères.

Le système Phalanx mesure 4.7m, pèse 5700kg pour les premiers modèles (6200kg pour les modèles ultérieurs), disposant d'un radar fonctionnant sur la bande Ku et d'un FLIR. Le canon de 20mm hexatube M-61 peut pointer de -25° à +85° en site à raison de 115° par seconde et en azimut sur 360° à raison de 100 à 115° coups par seconde. La portée maximale est de 3500m mais la portée effective est classifiée. La dotation en munitions est de 1550 coups.

Missiles et torpilles

RIM-66 Standard
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rim-6610
Missile type RIM-66 Standard MR (Medium Standard) prêt au tir. Vu leur couleur il s'agit vraisemblablement de missiles dits "bons de guerre"

-Les destroyers lance-missiles Kidd disposent de deux rampes lance-missiles doubles Mk 26 (une à l'avant et une à l'arrière) pour mettre en œuvre un total de de soixante-huit missiles SM-2.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Mk_26_10
Schéma de la rampe Mk26. Avec le retrait des Kidd et le remplacement sur les Ticonderoga des rampes par des
cellules VLS (sans compter les Ticonderoga retirés du service avant le dit remplacement), ce système n'est plus en service dans la marine américaine


Le SM-2 est une évolution du SM-1 qui à été dévellopé pour remplacer le RIM-2 Terrier et le RIM-24 Tartar. Comme le SM-1, le SM-2 dispose d'une variante à portée améliorée baptisée SM-2ER (Standard Missile 2 Extended Range).

Le programme du missile Standard est lancé en 1963 pour remplacer les trois T (Talos, Terrier et Tartar). Le développement est rapide puisque le SM-1 est employé seulement quelques années plus tard au Vietnam.

Le SM-2 (RIM-66C/D et suivants) est développé dans les années soixante-dix en partie pour rendre crédible le système Aegis (même si les Kidd ne possèdent pas ce système). Opérationnel à la fin de la décennie, le SM-2 était comme le SM-1 capable de frapper également des cibles de surface.

Le SM-2MR Block IIIA disposait d'un système de commande à inertie avec système de relocalisation à mi-distance avec une illumination radar active en phase terminale, le SM-2MR Block IIIB disposait aussi d'un système infrarouge pour la phase terminale.

Le SM-2 pèse 707kg, mesure 4.72m de long avec une envergure de 1.07m et un diamètre de 340mm. Sa portée maximale varie selon les versons entre 74 et 167km avec une plafond opérationnel de 24400m et une vitesse maximale de Mach 3.5.

Harpoon
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Rgm-8410

Fabriqué par Boeing, le Harpoon est le missile antinavire standard de la marine américaine, disponible en version air-surface (AGM-84), bâtiments de surface (RGM-84) et sous-marin (UGM-84).

Le RGM-84 mesure 4.62m de long, 0.34m de diamètre et une envergure de 0.91m. Pesant 620kg (dont 227kg pour la charge militaire), le missile surface-surface peut atteindre la vitesse maximale de Mach 0.85 avec une portée maximale initiale de 111km.

Le vol est préprogrammé avant le lancement, l'altitude de vol étant comprise entre 15 et 60m, retombant à quelques mètres lors de l'approche finale, le missile disposant d'autodirecteur actif en bande J.

Les Kidd  disposent de huit missiles en position de tir, regroupés en deux lanceurs quadruples Mark 141 installés juste derrière la première cheminée.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Hsiung10
Missile antinavire Hisung Feng 3

Le ROCS Sua Ao (1802) à reçu en 2008/2009 huit missiles antinavires Hsiung Feng 3, un missile mis en service en 2007, un missile antinavire de conception indigène pesant 1400kg, disposant d'une charge militaire de 225kg avec une vitesse maximale Mach 2.5 et une portée maximale estimée à 400km.

Asroc
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Asroc_10

La rampe Mark 26 arrière permettait au sein de la marine américaine la mise en œuvre de missiles anti-sous-marins Asroc.

Cette arme mise en service en 1963 comprend une roquette et une charge militaire qu'il s'agisse d'une torpille à autoguidage Mk46 ou une charge de profondeur nucléaire W-44. Elle permet de prendre à partie les sous-marins avant que ces derniers soient en mesure de lancer leurs torpilles.

Le missile mesure 4.8m de long, une envergure de 683mm et un diamètre de 422mm pour un poids total de 638kg. La portée maximale du missile étant de 28km.

Torpilles Mark 46 et Mark 50
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Uss_mo35
Lancement par le destroyer USS Moosbrugger (DD-980) (classe Spruance) d'une torpille Mark 46

Les Kidd disposent de deux plate-formes triples lance-torpilles Mark 32 installés dans la coque au niveau de la plate-forme hélicoptère. Un panneau mobile les protègent des paquets de mer quand ils ne sont pas utilisés. Quatorze projectiles sont embarqués.

Deux modèles sont utilisés, la Mark 46 et la Mark 50 Barracuda. La première nommée mesure 2.59m de long, un diamètre de 324mm, un poids total de 232.4kg (dont 45.4kg pour la charge militaire), une vitesse maximale de 45 nœuds, une portée de 11km et une immersion de 400m.

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Torpil30
Torpille Mark 50

La deuxième appelée également Advanced Light Weight Torpedo (ALWT) à été mise en service en octobre 1992 et produite jusqu'en 1996. Par rapport à la précédente, elle pouvait atteindre 600m de profondeur, une longueur accrue (2.87m), un poids plus élevé (337kg), une vitesse accrue (60 nœuds) et une meilleure résistance aux contre-mesures.

Installations Aéronautiques/Hélicoptères embarqués

Installations

-Plate-forme de 227m² avec système de manutention RAST et hangar double de 128m²

-Les Kidd ont embarqué initialement des Kaman SH-2 Seasprite avant que ces derniers ne soient remplacés par des Sikorsky SH-60B Seahawk. Des Sikorsky SH-3 Sea King pouvaient également être embarqués à bord.

L'aéronavale taïwanaise dispose de vingt Sikorsky S-70C Thunderhawk dont deux gréés pour la guerre électronique et formant l'escadrille 702. Fdc 2016 annonce une commande de dix Sikorsky MH-60R mais j'ignore si cette commande s'est finalement concrétisée.

Kaman SH-2 Seasprite
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Kaman_10
Kaman SH-2F Seasprite

Le premier hélicoptère de la marine américaine fût le Bell HSL-1, un appareil bi-rotor qui se révéla être un échec car beaucoup trop bruyant pour lutter contre les submersibles. A la même époque, le futur Sea King était en développement mais il était trop gros pour une frégate ou un destroyer.

Il fallait donc un appareil plus petit. Un temps la marine américaine développa le Gyrodyne QH-50 DASH, un drone armé de deux torpilles mais en raison de technologies non matures cet appareil se révéla être un échec. L'avenir était donc clairement un hélicoptère léger piloté pouvant mettre en œuvre des armes anti-sous-marines depuis des navires d'une taille plus modeste qu'un croiseur ou un porte-avions.

L'appel d'offres est lancé en 1956, Kaman proposant son K-20, un appareil compact, léger (4 tonnes maximum), monoturbine avec un train d’atterrissage rétractable. Le vol inaugural du Kaman HU-2K le 2 juillet 1959, les livraisons commencèrent en 1962 au moment où l'appareil fût rebaptisé UH-2.

Le Kaman Seasprite va participer à la guerre du Vietnam pour des missions de recherche et de sauvetage, les version ultérieures du UH-2 étant biturbines, les versions initiales étant ensuite retrofités avec deux turbines.

En octobre 1970, le Kaman Seasprite est choisit pour participer au programme LAMPS Mk I. Les appareils furent baptisés SH-2D puis  SH-2F (le SH-2E ne déboucha pas sur une production en série) et SH-2G mais ils ne satisfaisaient pas tous les besoins de la marine américaine qui décida de développer le programme LAMPS MkIII avec pour appareil porteur, le Sikorsky SH-60 Seahawk.

Le Seasprite est retiré du service à partir de 1993, les SH-2G jouant les prolongations dans la réserve jusqu'en 2001. L'appareil à été exporté en Nouvelle-Zélande, en Australie, en Egypte et en Pologne.

Caractéristiques Techniques du Kaman SH-2G Super  Seasprite

Masse à vide 4170kg maximale au décollage 6120kg  Dimensions : longueur 15.9m hauteur 4.5m diamètre du rotor 13.4m  Motorisation : deux turbines General Electric T700-GE-401/401C de 1723ch chacun entrainant un rotor principal et un rotor anticouple à quatre pales

Performances : vitesse maximale 256 km/h vitesse de croisière 222 km/h distance franchissable 1000km plafond opérationnel 3000m

Electronique : Les Super Seasprite australiens disposaient d'un radar de veille surface APS-143, d'un sonar AQS-18A, d'un FLIR AAQ-27, d'un système de mesures de soutien électronique (ESM) AES-210, de systèmes de guerre électronique lWS-20 et AAR-54 et de leurres ALE-47.

Les Super Seasprite egyptiens disposent d'un sonar AQS-18A et doivent recevoir un radar APS-143(v)3, un ESM LR-100 et un FLIR AAQ-22

Les Super Seasprite néo-zélandais disposent d'un radar APS-143(v)3, un FLIR AAQ-22 Safire, un détecteur d'anomalies magnétiques ASQ-81, un processeur acoustique UYS-503, un ESM LR-100, un système de navigation tactique ASN-150, des leurres ALE-47.  

Armement : deux points d'appui latéraux pour deux torpilles Mk-46 ou Mk-50 ou MU90. Les appareils étrangers peuvent mettre en oeuvre des missiles antisurfaces comme le Penguin, le Maverick, le Sea Skua.

Equipage : un pilote, un copilote-coordinateur tactique et un opérateur senseurs.


Sikorsky SH-60 Seahawk
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Sikors17
Largage d'une torpille par un SH-60B Seahawk de l'US Navy

Le Sikorsky SH-60 Seahawk est un hélicoptère biturbine issu du Sikorsky UH-60 Blackhawk, un hélicoptère de transport tactique développé pour remplacer le Bell UH-1 Huey et tirer les leçons de la guerre du Vietnam. Le programme baptisé UTTAS (Utility Tactical Transport Aircraft System) est initié dès 1965 mais lancé vraiment qu'en janvier 1972. La proposition de Sikorsky triompha de celle de Boeing Vertol, les premiers UH-60A Blackhawk étant mis en service en janvier 1979.

Comme nous venons de le voir, l'US Navy avait lancé le programme LAMPS Mk I et choisit le Kaman SH-2 Seasprite. Satisfaite mais en même temps frustrée par certaines limites, la marine américaine lança le programme LAMPS Mk II rapidement abandonné au profit du LAMPS Mk III qui est lancé en 1974 quand la firme IBM reçoit le contrat pour développer l'avionique du programme.

Restait à trouver l'hélicoptère porteur. Pragmatiquement, l'US Navy sélectionna le même appareil que l'US Army pour des raisons de communauté logistique et parce que l'appareil s'était révélé au cours de ses essais fiable et robuste. Il semble qu'un temps Westland proposa une version américanisée du Lynx mais l'appareil aurait été trop petit pour recevoir toute l'électronique du programme LAMPS Mk III.

Cinq appareils de pré-série furent commandés pour évaluation, le premier appareil de série effectuant son vol inaugural le 11 février 1983, la mise en service ayant lieu en 1984 et le premier déploiement  opérationnel en 1985.

L'appareil fût baptisé Sikorsky SH-60B et déployé à bord des frégates Oliver Hazard Perry (à coque longue seulement) ainsi que des destroyers de classe Spruance et Arleigh Burke. Une version SH-60F fût également développé pour opérer à bord des porte-avions et ainsi remplacer les SH-3 Sea King. D'autres variantes ont également été développées pour la recherche et le sauvetage et le transport. Aujourd'hui, les différentes variantes employées par l'US Navy ont été remplacées par une variante polyvalente baptisée MH-60.

L'appareil à été exporté en Australie, au Brésil, en Espagne, en Grèce, au Japon, à Singapour, à Taïwan, en Thaïlande et en Turquie.

Caractéristiques Techniques du Sikorsky SH-60B Seahawk

Masse : à vide 6895kg chargé 8055kg charge utile 3031kg maximum au décollage 9927kg

Dimensions : longueur 19.75m hauteur : 5.2m diamètre du rotor 16.35m

Motorisation : deux turbines General Electric T700-GE-401C de 1890ch chacune entraînant un rotor principal à quatre pales

Performances : vitesse maximale 333 km/h vitesse de croisière 270 km/h distance franchissable 834km plafond opérationnel 3580m

Electronique : (SH-60B) Un radar de navigation APN 217, un radar de veille surface APS 124, un détecteur d'anomalie magnétique ASQ-81 (v) 2, lanceur de bouées acoustique pour 25 bouées SSQ-53 et 62 un système de mesures de soutien électronique ALQ-142 et 144, leurres ALE-47, un IFF APX-76A, processeur acoustique UYS-11, liaison 11 avec terminal ARQ-44, un FLIR AAS-44.

Armement : torpilles ASM Mk46 puis Mk50, missiles air-surface Penguin ou Hellfire, roquettes, Minigun et un canon de 30mm pour la lutte antimines dans le cadre du système RAMICS (Rapid Airborne Mine Clearance System) composé également du sonar ASQ-20


Sikorsky SH-3 Sea King
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Sikors16
Sikorsky SH-3G Sea King

Le Sikorsky SH-3 Sea King (S-61 pour son constructeur) est un gros hélicoptère biturbine mis au point pour remplacer le Sikorsky HSS, la variante destinée à la marine américaine du Sikorsky S-58.

Initialement baptisé HSS-2 (SH-3 en septembre 1962 quand les désignations entre les trois armées furent uniformisées), l'appareil effectue son premier vol le 11 mars 1959. L'appareil est mis en service dès juin 1961.

L'appareil fût essentiellement utilisé depuis les porte-avions pour la lutte anti-sous-marine, le recherche et le sauvetage, le transport, les évacuations sanitaires.

Il participe ainsi à la guerre du Vietnam depuis notamment les porte-avions de classe Essex refondus ASM. D'autres appareils vont opérer depuis les porte-avions d'attaque qu'il s'agisse des Essex ou des porte-avions lourds de classe Midway, de classe Forrestal ou de classe Independence.

Les Sea King de l'US Navy vont connaître une très longue carrière marquée notamment par des événements particuliers comme la récupération des capsules des missions Apollo après leur amerrissage dans le Pacifique. L'appareil à été progressivement remplacé par le Sikorsky SH-60F Oceanhawk et définitivement retiré du service en janvier 2006.

D'autres Sea King furent utilisés pour le transport des autorités (Marine One). L'appareil fût également utilisé par l'USAF notamment pour le transport et le recherche et le sauvetage au combat mais aussi par les Gardes-Côtes.

L'appareil connu un important succès à l'export puisqu'il fût exporté en Grande-Bretagne (produit sous licence par la firme Westland), le Canada, l'Italie (produit sous licence par Augusta qui exporta ses propres productions), le Japon, l'Allemagne, l'Arabie Saoudite, l'Argentine, l'Australie, la Belgique, le Brésil, l'Egypte, l'Espagne, l'Inde, l'Indonésie, l'Iran, l'Irak, l'Irlande, la Norvège, le Pakistan, le Pérou et le Venezuela.

Caractéristiques Techniques du Sikorsky SH-3D Sea King

Masse à vide 5382kg Masse maximale au décollage 9572kg

Longueur du fuselage 16.69m Hauteur 5.13m Diamètre du rotor principal 18.90m

Motorisation : deux turbomoteurs General Electric T58-10 de 1400ch

Performances : vitesse maximale 267 km/h distance franchissable maximale 1050km

Electronique : sonar trempé AQS-13B/E avec un cable de 152m, bouées acoustiques avec un analyseur ARR-75, un MAD ASQ-81 et un système de liaison de données AKT-22

Armement : deux torpilles Mk44 ou Mk 46 ou des charges de profondeur nucléaires B.57. Des mitrailleuses peuvent être montées en sabord.

Equipage : deux pilotes et deux opérateurs. En version recherche et sauvetage, un Sea King peut embarquer vingt-deux survivants ou neuf civières et deux infirmiers. En version de transport de troupes, ils peuvent embarquer 28 soldats.


Modifications/Inclassables

Les Kidd ont subit à la fin des années quatre-vingt une modernisation appelée New Threat Udapte soit en français adaptation aux nouvelles menaces : un radar SPS-49(v)5 à la place du SPG-60 qui à été déplacé sur la mâture arrière, un SPS-48E à la place du SPS-48C, un système SM-2MR et le système de direction de combat SYS-2.

-Les parties sensibles du navire sont couvertes de kevlar

Equipage

31 officiers et 332 hommes du rang



FIN

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)   DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE KIDD (Terminé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Amérique :: Etats Unis-
Sauter vers: