AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Nouveau maillot de l’équipe de France de ...
Voir le deal
89.99 €

 

 Projet de navire-hôpital

Aller en bas 
AuteurMessage
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6184
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Projet de navire-hôpital Empty
MessageSujet: Projet de navire-hôpital   Projet de navire-hôpital EmptyMer 25 Mar 2020, 07:30

(copie de l'article que j'avais posté le dans la rubrique [JMSDF] Actualités le Dim 16 Fév 2020, 05:30)

Lors de sa conférence de presse du vendredi 14 février 2020, le ministre japonais de la Défense a ranimé un vieux débat : celui de l'acquisition par la Force Maritime d'Autodéfense d'un navire-hôpital.

L'idée n'est pas neuve et refait surface - si j'ose dire - à l'occasion des grandes catastrophes naturelles au Japon ou dans les pays voisins, où le navire pourrait être envoyé pour secourir les victimes. Cette fois, l'idée revient à la une à cause du coronavirus. Le ministre a précisé qu'il faudrait deux navires pour assurer la disponibilité permanente de l'un d'entre eux. Les coûts tourneraient autour des 14 à 35 milliards de Yens selon la taille des navires. Selon le ministre, des discussions seraient en cours au sein de la Force Maritime d'Autodéfense pour voir si leurs équipages seraient compatibles avec les effectifs dont disposera la marine.

La Marine Impériale avait plusieurs navires hôpitaux, tous provenant de réquisitions opérées dans la flotte marchande. Ils servaient à soigner les blessés et les malades outre-mer. La Force Maritime d'Autodéfense ne s'est jusqu'ici jamais dotée de tels navires parce que les forces armées japonaises n'avaient pas vocation à être déployées outre-mer. Les unités de la Force Maritime d'Autodéfense sont censées être autonomes sur le plan médical (infirmerie, médecin à bord).

D'aucuns ont fait remarquer que le fait de raviver l'idée pour faire face au coronavirus n'était pas pertinente : les infectés du coronavirus doivent être soignés en cabine individuelle confinée, ce que ne permet pas un navire-hôpital.
Projet de navire-hôpital Blesse-a
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6184
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Projet de navire-hôpital Empty
MessageSujet: Re: Projet de navire-hôpital   Projet de navire-hôpital EmptyMer 25 Mar 2020, 07:38

L’idée de construire un navire-hôpital fait son chemin au Japon. Le 19 mars 2020, Takeda Ryōta, ministre de la Prévention des Catastrophes Naturelles (si, si, c’est un ministère au Japon) s’est déclaré favorable à sa construction. Le 5 mars, le Conseil de Promotion de la Construction des Navires de Soutien Polyvalents et des Navires Hôpitaux, que ledit ministère partage avec celui de la Défense, avait préconisé la construction d’un navire-hôpital de 200m de long capable d’accueillir 500 malades. Le navire devrait être achevé en 2023.

L’idée n’est pas nouvelle. Elle avait déjà été évoquée après le grand tremblement de terre de mars 2011, suivi d’un tsunami qui avait ravagé les côtes du nord-est du Japon et qui avait complètement déstructuré les chaînes de secours. A l’époque, elle avait été écartée sous prétexte qu’un tel navire aurait été sous-utilisé, les catastrophes de grande ampleur n’étant heureusement pas fréquentes. La crise du coronavirus a amené à réviser ce jugement.

Projet de navire-hôpital Hikawa10
Le paquebot mixte HIKAWA MARU réquisitionné comme navire-hôpital
pendant la guerre sino-japonaise puis pendant la guerre du Pacifique

Le ministre fait remarquer que, dans le passé, la marine japonaise disposait de plusieurs navires hôpitaux spécialisés tels le HIKAWA MARU, aujourd’hui conservé comme musée à flot dans le port de Yokohama, et que les infirmeries des navires actuels de la Force Maritime d’Autodéfense ne sont pas à la hauteur d’une catastrophe majeure. Il souligne que plusieurs nations de la région telles que le Vietnam, l’Indonésie, la Russie et la Chine ont des navires hôpitaux dont certains dépassent les 10 000 tonnes.

Le ministre explique que le Japon n’a ni les moyens ni le besoin de construire un navire aussi grand que les MERCY américains (de 70 000 tonnes…), et se range derrière l’avis dudit Conseil. Un navire doté d’une capacité de 1000 lits immobiliserait trop de personnel médical pour un usage par nature ponctuel, et les effectifs budgétaires des services de santé des forces d’autodéfense ne sont pas dimensionnés pour cela.

Le plus grand hôpital militaire du Japon a une capacité de seulement 500 lits. C’est cette capacité qui a été retenue pour dimensionner le futur (et pour l’heure hypothétique) navire-hôpital. Le personnel médical de ce navire proviendrait en partie du secteur privé, mais des formations et des stages d’accoutumance seraient à prévoir pour habituer les médecins et les infirmiers à travailler à bord d’un navire. Il faudrait du temps et des moyens pour qualifier tout le personnel nécessaire. Le ministre prévoit des difficultés mais appelle à les surmonter. Il appelle aussi la Diète (qui a demandé la construction d’un navire comparable au MERCY) à augmenter les effectifs militaires de santé, ce qui n’est prévu ni dans le budget de la Défense 2020 ni dans le plan à cinq ans.

A titre de comparaison, pour une capacité totale de 2000 lits, les MERCY et COMFORT américains, qui ne sont pas censés être déployés en même temps, font appel au personnel médical de l’immense San Diego Naval Medical Center, dont les quelque quatre-vingt-neuf bâtiments offrent 2600 lits et déploient 1200 médecins. Le plus grand hôpital du Japon, l’hôpital universitaire Fujita, n’a que 1435 lits qui occupent déjà son personnel à 80% en régime normal : il est évident qu’un navire japonais de 1000 lits serait disproportionné s’il devait s’appuyer sur un seul centre. Même avec une capacité de 500 lits, le futur navire-hôpital devrait faire appel à plusieurs centres hospitaliers pour lui détacher du personnel. La mise en place de plusieurs partenariats spécifiques serait à prévoir, de manière à ne pas devoir improviser en cas de catastrophe. Le ministre appelle à établir la liste des hôpitaux civils qui pourraient être intéressés par ces partenariats ; s’ils ne sont pas en nombre suffisant, et si l’idée était écartée d’augmenter les effectifs militaires de santé, l’idée du navire-hôpital devrait être abandonnée.

La solution pourrait être dans un compromis gagnant-gagnant entre augmentation des effectifs militaires (qui pourraient être occupés en temps normal au profit des zones sous-dotées en hôpitaux) et mise en place de partenariats avec le milieu civil. La balle, si l’on ose dire, est dans le camp de la Diète.

Projet de navire-hôpital Marino_p
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6184
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Projet de navire-hôpital Empty
MessageSujet: Re: Projet de navire-hôpital   Projet de navire-hôpital EmptyMer 15 Avr 2020, 18:21

Plutôt que de construire un navire neuf, forcément onéreux, l'idée fait son chemin de convertir un cargo existant. La conversion pourrait être temporaire sur un cargo affrété ; elle serait alors réalisée à l'aide de conteneurs et de modules projetables que les forces d'autodéfense ont déjà. L'idée avait déjà été évoquée du temps de Hatoyama Yukio, éphémère premier ministre (16 septembre 2009 - 8 juin 2010). Une version simple, limitée à des conteneurs en pontée, pourrait avoir une capacité de 200 lits. Une autre version, plus complexe puisqu'il faudrait installer des conteneurs de logement dans les cales du cargo et installer un système de renouvellement et de contrôle de l'atmosphère dans ces cales, pourrait atteindre les 500 lits. Ainsi, avec deux cargos convertis, le Japon disposerait des 1000 lits des MERCY américains.

Parmi les autres considérations, la présence de moyens de manutention sur les cargos convertis serait un plus : elle permettrait de débarquer à quai des véhicules d'intervention, d'embarquer à quai des blessés en civières médicalisées ou encore de mettre à l'eau à la mer des barges de la Force Maritime d'Autodéfense, transportées en pontée.

Enfin, une partie du pont pourrait utilement restée libre et servir de plate-forme hélicoptère.

study
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Projet de navire-hôpital Empty
MessageSujet: Re: Projet de navire-hôpital   Projet de navire-hôpital Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Projet de navire-hôpital
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Asie :: Japon-
Sauter vers: