AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 étonnante RAN.

Aller en bas 
AuteurMessage
warburton
Amiral
Amiral
warburton

Masculin
Nombre de messages : 12050
Age : 73
Ville : bretagne
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

étonnante RAN. Empty
MessageSujet: étonnante RAN.   étonnante RAN. EmptyVen 14 Fév 2020, 22:19

bonsoir
tout ce que cous avez toujours rêvè de savoir d'HMAS Sydney.
(peut-être pas; après tout) Mr. Green
incroyable; des infos plus précises que celles de la Royal Navy.
pour preuve: on précise même le "Mark" des affuts lance-torpille…
ah; si les infos de la RN était aussi documentées !

https://www.defence.gov.au/sydneyii/FinalReport/Report/images/PTE.005.0142.pdf

A NOTER;
pour une fois je n'ai pas oublié le lien… Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Vice-amiral
Vice-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 6119
Age : 55
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

étonnante RAN. Empty
MessageSujet: Re: étonnante RAN.   étonnante RAN. EmptyLun 17 Fév 2020, 09:19

Ce fichier n'est qu'une partie du rapport d'enquête qui me fut bien utile pour la réalisation d'un article de LOS! relatant le combat contre le Kormoran Les hypothèses les plus folles ont couru sur la disparition du Sydney, y compris celle d'un s/m japonais. De plus il semblait difficile de croire qu'il n'y eut aucun survivant, certaines hypothèses faisaient état du massacre des survivants australiens par les Allemands ... on oubliait un peu vite quelques autres cas tel celui du Neptune en Méditerranée dans une zone bien moins isolée que les atterrages de l'Australie.
En fait il n'est pire chose que l'orgueil blessé: comment un croiseur moderne peut-il être coulé par un cargo transformé ... La commission d'enquête australienne qui a travaillé sur les investigations menées suite à la découverte des deux épaves distantes de plusieurs nautiques a permis de rétablir les faits
-le Kormoran a bel et bien coulé le Sydney sans intervention extérieure, grâce à un impact torpille et un certain nombre d'obus de 15 cm à la flottaison
-les pertes australiennes durant le combat qui débute à moins de 1000 m sont terribles: les 2/3 des membres d'équipage meurent avant que le bâtiment ne coule, les superstructures du croiseur léger ne sont pas blindées
-les survivants australiens n'ont pu être achevés dans l'eau par les Allemands compte tenu de la distance séparant les deux bâtiments quand le Sydney coule, le Kormoran est alors stoppé en feu loin de lui ... de plus il fait nuit noire et la seule indication pour les allemands que leur adversaire coule est que la lueur des incendies qui l'illuminent disparait à l'horizon en quelques minutes.

La principale cause de la perte du Sydney est la faible distance d'engagement initiale qui permet aux Allemands d'utiliser leur artillerie de 20 et 37 mm qui dès le début de l'action cause des pertes terribles en passerelle et parmi l'armement des postes d'artillerie secondaire du croiseur. D'autre part outre une torpille le Sydney va encaisser (je n'ai plus le chiffre en tête) près de 80 obus de 15 cm, dont un certain nombre frappe très tôt les tourelles A/B
Le Sydney ne touche le Kormoran vraisemblablement que 3 ou 4 fois grâce au tir en autonomie de la tourelle X qui peut lâcher qq salves mais cela suffit pour déclencher un incendie en salle des machines du Kormoran qui se révèlera incontrôlable et qui se communiquera aux mines entreposées en partie arrière du bâtiment.

On s'est flingué à bout portant ...


Dernière édition par pascal le Lun 17 Fév 2020, 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
warburton
Amiral
Amiral
warburton

Masculin
Nombre de messages : 12050
Age : 73
Ville : bretagne
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

étonnante RAN. Empty
MessageSujet: Re: étonnante RAN.   étonnante RAN. EmptyLun 17 Fév 2020, 16:21

bonjour
merci Pascal pour ces précisions.
le fait est, que les hypothèses les plus extravagantes ont été envisagées.
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18307
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

étonnante RAN. Empty
MessageSujet: Re: étonnante RAN.   étonnante RAN. EmptyLun 17 Fév 2020, 17:49

C'est quand même une erreur grossière du Sydney; il aurait du utiliser sa puissance de feu supérieure pour attaquer tout en restant hors de portée du Cormoran ou au moins en limite de portée pour diminuer les risques; ce que lui permettait en outre sa vitesse et sa maniabilité nettement supérieure.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
pascal
Vice-amiral
Vice-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 6119
Age : 55
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

étonnante RAN. Empty
MessageSujet: Re: étonnante RAN.   étonnante RAN. EmptyLun 17 Fév 2020, 19:36

Burnett avait des contraintes ops
Citation :
Burnett est commandant du Sydney depuis le 14 mai 1941 après plus de deux ans d’affectation à terre. Pour certains il manque d’expérience et surtout de sensibilisation aux risques encourus face à des raiders camouflés aux équipages bien entraînés. Une autre interprétation, plus gênante pour le commandement allié, consiste à dire que Burnett est placé devant des ordres contradictoires.
D’un côté les procédures exigent que les corsaires, par définition « suspects », soient détruits et engagés à distance de sécurité, ce qui signifie que la qualité de raider du bâtiment rencontré ait été clairement reconnue, tout le problème est là …
D’autre part jusqu’en novembre 1941, les ordres de l’Amirauté sont de s’emparer des cargos forceurs de blocus, des navires marchands saisis par les Allemands et des bâtiments de ravitaillement des corsaires (essentiellement des pétroliers) pour remplacer autant que possible le tonnage marchand allié coulé. Il convient de s’approcher rapidement du navire rencontré et d’envoyer à bord une équipe de prise pour éviter que celle-ci ne se saborde. Dans ce cas il faut venir au plus près du navire. Après la perte du Sydney les recommandations sont de ne pratiquer de la sorte que face à un bateau désarmé et non accompagné d’un U-Boot par exemple. Autant dire que la tâche des commandants n’est pas aisée.
Il est probable que quand son bâtiment intercepte le « Straat Malakka » Burnett a en mémoire les critiques adressées au Captain Farncomb du croiseur HMAS Canberra qui, en mars 1941, se retrouve dans une situation identique. Ayant intercepté le ravitailleur Coburg et le pétrolier norvégien capturé Ketty Brovig le Canberra les engage au canon à distance de sécurité alors que son hydravion Walrus les bombarde. Les deux bâtiments se sabordent alors que le croiseur a tiré 215 obus de 203 mm et que le Walrus a largué toutes ses bombes. Il sera reproché à Farncomb de ne pas avoir pu capturer les navires interceptés et d'avoir dépensé beaucoup trop de munitions pour un tel résultat. Appartenant à l’état-major de la Royal Australian Navy à l’époque des faits Burnett a suivi l’enquête de près et on peut penser que ceci a pu influencer sa décision.
La Commission d’enquête parlementaire réunie en 2009 en arrive à la conclusion que Burnett estime – au vu des informations dont il dispose – que le navire qu’il intercepte est bien le Straat Malakka et non un bâtiment « suspect » aux termes de la circulaire n°9. Les ordres habiles donnés par Detmers – fuir dans le soleil, envoyer un message de détresse – le confortent dans son évaluation. Enfin, en dépit des indications fournies par la liste officielle des bâtiments navigant sur la zone qui excluait le Straat Malakka, Burnett a très bien pu considérer que sa présence imprévue à cet endroit résultait d’une erreur de transcription ou d’une « erreur de plume » assez fréquente sur ce genre de document qui nécessitait de constantes mises à jour pas toujours effectuées dans les temps.
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18307
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

étonnante RAN. Empty
MessageSujet: Re: étonnante RAN.   étonnante RAN. EmptyLun 17 Fév 2020, 20:46

Merci Pascal pour ces précisions.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
warburton
Amiral
Amiral
warburton

Masculin
Nombre de messages : 12050
Age : 73
Ville : bretagne
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

étonnante RAN. Empty
MessageSujet: Re: étonnante RAN.   étonnante RAN. EmptyMar 18 Fév 2020, 00:26

peut-être peut-on voir là; une de ces fâcheuses, et équivoques, instructions de l'Amirauté.
comme pour Coronel, ou l'affaire du Gœben, en 1914, la Norvège ou la Crète lors du second conflit mondial.
mais, pour en revenir au sujet, je suis "épaté"  par la quantité et la qualité des informations que Fournit la RAN.
l'US Navy, seule, la surpasse; (il me semble).
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Vice-amiral
Vice-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 6119
Age : 55
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

étonnante RAN. Empty
MessageSujet: Re: étonnante RAN.   étonnante RAN. EmptyMar 18 Fév 2020, 05:48

Revenir en haut Aller en bas
Alferez
Premier Maître
Premier Maître


Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 44
Ville : Malaga
Emploi : Alferez-Ph.D.
Date d'inscription : 13/11/2010

étonnante RAN. Empty
MessageSujet: Re: étonnante RAN.   étonnante RAN. EmptyMar 25 Fév 2020, 20:26

A Decade of Australian Shipbuilding & Integration – The Sydney Sea Trials
Mr.Red
https://www.youtube.com/watch?v=Q5WHief4LAQ&feature=youtu.be
Revenir en haut Aller en bas
Alferez
Premier Maître
Premier Maître


Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 44
Ville : Malaga
Emploi : Alferez-Ph.D.
Date d'inscription : 13/11/2010

étonnante RAN. Empty
MessageSujet: Re: étonnante RAN.   étonnante RAN. EmptyMer 04 Mar 2020, 01:04

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




étonnante RAN. Empty
MessageSujet: Re: étonnante RAN.   étonnante RAN. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
étonnante RAN.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Océanie :: Australie-
Sauter vers: