AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 La mise à l'eau des grands navires

Aller en bas 
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18316
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

La mise à l'eau des grands navires  Empty
MessageSujet: La mise à l'eau des grands navires    La mise à l'eau des grands navires  EmptyLun 09 Déc 2019, 17:54

Un article sous la mise à l'eau des grands navires que je trouve très intéressant.

https://academiedecherbourg.wordpress.com/2010/06/11/la-mise-a-leau-des-grands-navires-aspects-techniques-et-festifs/
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
Loïc Charpentier

Masculin
Nombre de messages : 3693
Age : 73
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

La mise à l'eau des grands navires  Empty
MessageSujet: Re: La mise à l'eau des grands navires    La mise à l'eau des grands navires  EmptyLun 09 Déc 2019, 19:47

La mise à l'eau des grands navires  Smiley_a ... mais pas un mot sur l'ancien temps, où les bagnards, condamnés à perpète, se portaient volontaires (avec une possible libération à la clé), pour effectuer l'exercice très périlleux, qui consistait à faire sauter à la masse, sous la quille, les dernières pièces de bois qui bloquaient le bâtiment sur son berceau.
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18316
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

La mise à l'eau des grands navires  Empty
MessageSujet: Re: La mise à l'eau des grands navires    La mise à l'eau des grands navires  EmptyLun 09 Déc 2019, 20:43

Vous avez raison, c'est surtout sur les méthodes modernes de mise à l'eau Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ARMEN56
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
ARMEN56

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 67
Ville : LORIENT
Emploi : retraité
Date d'inscription : 04/05/2014

La mise à l'eau des grands navires  Empty
MessageSujet: Re: La mise à l'eau des grands navires    La mise à l'eau des grands navires  EmptyMer 11 Déc 2019, 16:50

Loïc Charpentier a écrit:
La mise à l'eau des grands navires  Smiley_a ... mais pas un mot sur l'ancien temps, où les bagnards, condamnés à perpète, se portaient volontaires (avec une possible libération à la clé), pour effectuer l'exercice très périlleux, qui consistait à faire sauter à la masse, sous la quille, les dernières pièces de bois qui bloquaient le bâtiment sur son berceau.

Bonjour
J’avais effectivement lu çà , j’ai fini par trouver source dans la soute de  « notre marine de guerre » du Lieutenant de vaisseau Hourst

La mise à l'eau des grands navires  Img_8810


Sinon  lancements sur plan incliné font l’objet de calculs théoriques très pointus ; pente , conditions de suiffage ,  freinage , charge lors pivotement au brion ( parfois le 1/4 voire le 1/3  du déplacement de lancement )…. Ci après un descriptif complet ( 1952) avec in fine l’épure de lancement du Strasbourg à Penhouet

La mise à l'eau des grands navires  Img_8811
La mise à l'eau des grands navires  Lct111
La mise à l'eau des grands navires  Lct210
La mise à l'eau des grands navires  Lct310
La mise à l'eau des grands navires  Lct410
La mise à l'eau des grands navires  Lct5_a10
La mise à l'eau des grands navires  Lct510
La mise à l'eau des grands navires  Lct610
La mise à l'eau des grands navires  Lct710
La mise à l'eau des grands navires  Lct810
La mise à l'eau des grands navires  Lct910
La mise à l'eau des grands navires  Lct1010
La mise à l'eau des grands navires  Lct1110
La mise à l'eau des grands navires  Lct1210
La mise à l'eau des grands navires  Lct1310
La mise à l'eau des grands navires  Lct1410
La mise à l'eau des grands navires  Lct1610
La mise à l'eau des grands navires  Lct1710
La mise à l'eau des grands navires  Lct1810
La mise à l'eau des grands navires  Lct1910
La mise à l'eau des grands navires  Lct2010
La mise à l'eau des grands navires  Lct2110
La mise à l'eau des grands navires  Lct2210
La mise à l'eau des grands navires  Lct2310
La mise à l'eau des grands navires  Lct2410
La mise à l'eau des grands navires  Lct2510
La mise à l'eau des grands navires  Lct2610
La mise à l'eau des grands navires  Lct2710
La mise à l'eau des grands navires  Lct2810
La mise à l'eau des grands navires  Lct2910
La mise à l'eau des grands navires  Lct3010
La mise à l'eau des grands navires  Lct3110
La mise à l'eau des grands navires  Lct3210
La mise à l'eau des grands navires  Lct3310


A suivre , une étude sur  lancement de Normandie donc  à Penhouet et étude de lancement de navires  dans le Dunkerque  d’avant guerre ; aperçu d’une expression physico-mathématique de projeteur  …

Dispositifs de mise à l’eau sont liés à la configuration des lieux ; cale en pentes , formes, sur le coté ou  syncro lift ( tendance moderne )
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18316
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

La mise à l'eau des grands navires  Empty
MessageSujet: Re: La mise à l'eau des grands navires    La mise à l'eau des grands navires  EmptyMer 11 Déc 2019, 18:57

Passionnant, mais très technique, çà baigne pour les matheux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18316
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

La mise à l'eau des grands navires  Empty
MessageSujet: Re: La mise à l'eau des grands navires    La mise à l'eau des grands navires  EmptyMer 11 Déc 2019, 21:17

PS/ dans certains cas il y a des petites erreurs dans les calculs lol!
Deux exemples de lancements qui ont échoués et ont été recommencés quelques jours plus tard Very Happy

La mise à l'eau des grands navires  Danton12
Première tentative de lancement du cuirassé Danton à Brest le 22 mai 1909 en dépit de quatre remorqueurs il n'a pas voulu quitter sa cale de lancement.
Le lancement réussi a eu lieu le 4 juillet 1909 en petit comité; les personnalités ne se sont pas dérangées cette fois là on ne sait jamais  Very Happy    


Autre cas l'aviso colonial D'Entrecasteaux:

La mise à l'eau des grands navires  D_entr10
Lancement avorté du D'Entrecasteaux le 7 juin 1931; le lancement réussi a eu lieu le 21 juin 1931; entre temps on a refait les calcul  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
ARMEN56
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
ARMEN56

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 67
Ville : LORIENT
Emploi : retraité
Date d'inscription : 04/05/2014

La mise à l'eau des grands navires  Empty
MessageSujet: Re: La mise à l'eau des grands navires    La mise à l'eau des grands navires  EmptyJeu 12 Déc 2019, 15:52

NIALA a écrit:
PS/ dans certains cas il y a des petites erreurs dans les calculs lol!
Deux exemples de lancements qui ont échoués et ont été recommencés quelques jours plus tard Very Happy

La mise à l'eau des grands navires  Danton12
Première tentative de lancement du cuirassé Danton à Brest le 22 mai 1909 en dépit de quatre remorqueurs il n'a pas voulu quitter sa cale de lancement.
Le lancement réussi a eu lieu le 4 juillet 1909 en petit comité; les personnalités ne se sont pas dérangées cette fois là on ne sait jamais  Very Happy    


Autre cas l'aviso colonial D'Entrecasteaux:

La mise à l'eau des grands navires  D_entr10
Lancement avorté du D'Entrecasteaux le 7 juin 1931; le lancement réussi a eu lieu le 21 juin 1931; entre temps on a refait les calcul  Embarassed

Bonjour

Ici des explications pour le Danton
La mise à l'eau des grands navires  N010

liens pour le Princesse Yolande…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Principessa_Iolanda
http://www.agenziabozzo.it/vecchie_navi/B-Vapore/Navi_1850-1950_B397_piroscafo_PRINCIPESSA_JOLANDA_affondato_con_ponti_Passeggiata_corrosi_dal_mare.htm

Lancement de NORMANDIE

La mise à l'eau des grands navires  N210
La mise à l'eau des grands navires  N310
La mise à l'eau des grands navires  N410
La mise à l'eau des grands navires  N510
La mise à l'eau des grands navires  N610
La mise à l'eau des grands navires  N710
La mise à l'eau des grands navires  N810
La mise à l'eau des grands navires  N910
La mise à l'eau des grands navires  N1010
La mise à l'eau des grands navires  N1110
La mise à l'eau des grands navires  N1210

un mini raz de marée et une victime

La mise à l'eau des grands navires  N110


Etude lancement  chantier de Dunkerque

C'est un document rare je pense  d'une belle écriture appliquée , que je mets en post pour qu'il ne soit perdu ; ben oui c'est de la théorie de GM

La mise à l'eau des grands navires  D110
La mise à l'eau des grands navires  D210
La mise à l'eau des grands navires  D310
La mise à l'eau des grands navires  D410
La mise à l'eau des grands navires  D510
La mise à l'eau des grands navires  D610
La mise à l'eau des grands navires  D710
La mise à l'eau des grands navires  D810
La mise à l'eau des grands navires  D910
La mise à l'eau des grands navires  D1010
La mise à l'eau des grands navires  D1110
La mise à l'eau des grands navires  D1210
La mise à l'eau des grands navires  D1310
La mise à l'eau des grands navires  D1410


C'était ma contribution au lancement de barcasses

salut
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
Loïc Charpentier

Masculin
Nombre de messages : 3693
Age : 73
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

La mise à l'eau des grands navires  Empty
MessageSujet: Re: La mise à l'eau des grands navires    La mise à l'eau des grands navires  EmptyJeu 12 Déc 2019, 17:42

La mise à l'eau des grands navires  Smiley_a... En tous cas, en ce qui concerne les lancements par le travers, j'ai (au moins) retenu le changement de position du chantier, qui se rapproche du plan d'eau, au fur et à mesure de l'avancement des travaux (cf. paragraphes 4.7 et suivants, dans le document mis en ligne le 11décembre dernier à 15H50). Là, j'avoue, que, jusqu’alors, aucun ancien document officiel, mis en ligne, par la DGA (Châtellerault) ou la BNF- Gallica, que j'ai pu compulser, n'en faisait mention! Configuration particulière qui n'avait pas empêché que certains lancements ne s'étaient pas passés sans casse, comme celui du croiseur cuirassé Kleber, par les Chantiers de la Gironde, dans l'estuaire de la susdite, le 20 septembre 1902, qui s'était soldé par des avaries de quille qui avaient immobilisé le bâtiment jusqu'à la mi-novembre suivante.

Ce qui m'interpelle, également, est l'usage, quasiment, exclusif et ancestral de la graisse animale pour la lubrification des chemins de lancement, le produit s'étant révélé être le seul à posséder les qualités "extrême pression" nécessaires dans un tel contexte, alors que le document est daté de 1952 et que, dans le domaine des lubrifiants et de leurs additifs, la chimie avait, à l'époque, fait de gros progrès!  

Je pense, par exemple, à l'emploi d'additifs, qui deviendront, à dater des années 60, des produits commerciaux automobiles ou industriels, mais qui, durant la guerre, avaient été élaborés,  pour être additionnés à l'huile de lubrification des moteurs des bombardiers et chasseurs alliés, afin de retarder le blocage d'un moteur, quand son carter d'huile avait été dézingué par un pélot de Flak et permettre à l'appareil, soit de rejoindre son terrain, en Angleterre, soit d'effectuer un amerrissage de fortune dans la Manche.

Sauf que ces additifs, réputés "extrême pression", réagissaient, efficacement et temporairement, en présence de pièces en acier, à l'exception du bronze (!), mais n'avaient aucun effet dans le cadre d'un contact acier/bois! C'est, là, aussi, qu'on constate certaines limites de la "technologie"! lol!
Revenir en haut Aller en bas
ARMEN56
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
ARMEN56

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 67
Ville : LORIENT
Emploi : retraité
Date d'inscription : 04/05/2014

La mise à l'eau des grands navires  Empty
MessageSujet: Re: La mise à l'eau des grands navires    La mise à l'eau des grands navires  EmptyVen 13 Déc 2019, 09:05

Loïc Charpentier a écrit:
La mise à l'eau des grands navires  Smiley_a... En tous cas, en ce qui concerne les lancements par le travers, j'ai (au moins) retenu le changement de position du chantier, qui se rapproche du plan d'eau, au fur et à mesure de l'avancement des travaux (cf. paragraphes 4.7 et suivants, dans le document mis en ligne le 11décembre dernier à 15H50). Là, j'avoue, que, jusqu’alors, aucun ancien document officiel, mis en ligne, par la DGA (Châtellerault) ou la BNF- Gallica, que j'ai pu compulser, n'en faisait mention! Configuration particulière qui n'avait pas empêché que certains lancements ne s'étaient pas passés sans casse, comme celui du croiseur cuirassé Kleber, par les Chantiers de la Gironde, dans l'estuaire de la susdite, le 20 septembre 1902, qui s'était soldé par des avaries de quille qui avaient immobilisé le bâtiment jusqu'à la mi-novembre suivante.

Ce qui m'interpelle, également, est l'usage, quasiment, exclusif et ancestral de la graisse animale pour la lubrification des chemins de lancement, le produit s'étant révélé être le seul à posséder les qualités "extrême pression" nécessaires dans un tel contexte, alors que le document est daté de 1952 et que, dans le domaine des lubrifiants et de leurs additifs, la chimie avait, à l'époque, fait de gros progrès!  

Je pense, par exemple, à l'emploi d'additifs, qui deviendront, à dater des années 60, des produits commerciaux automobiles ou industriels, mais qui, durant la guerre, avaient été élaborés,  pour être additionnés à l'huile de lubrification des moteurs des bombardiers et chasseurs alliés, afin de retarder le blocage d'un moteur, quand son carter d'huile avait été dézingué par un pélot de Flak et permettre à l'appareil, soit de rejoindre son terrain, en Angleterre, soit d'effectuer un amerrissage de fortune dans la Manche.

Sauf que ces additifs, réputés "extrême pression", réagissaient, efficacement et temporairement, en présence de pièces en acier, à l'exception du bronze (!), mais n'avaient aucun effet dans le cadre d'un contact acier/bois! C'est, là, aussi, qu'on constate certaines limites de la "technologie"! lol!

Bonjour

A une époque , en mécanique de réparation ,  on utilisait des graisses dopées extrême pression genre bisulfure de molybdène ( molykote), produits très couteux qui  rallongeait significativement la  durée de vie des assemblages mais pas certain que ces produits « miracle » soient dans les clous de MARPOL si autres perspectives d’emploi.

Lors du lancement du TRIESTE , sais pas ce que les italiens ont utilisé pour graisser le chemin de glissement ( je vais chercher tiens ) ; à noter l’arc et les caissons pour stabiliser dès fois que ………….
La mise à l'eau des grands navires  Lanc_910
La mise à l'eau des grands navires  Lanc_110
La mise à l'eau des grands navires  Lanc_111
La mise à l'eau des grands navires  Lanc_112

Ah ben quelques pieds mouillés

La mise à l'eau des grands navires  Lanc_113
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La mise à l'eau des grands navires  Empty
MessageSujet: Re: La mise à l'eau des grands navires    La mise à l'eau des grands navires  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La mise à l'eau des grands navires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Votre Forum :: Quid de Marine Forum-
Sauter vers: