AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 12012
Age : 39
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: PMP   CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 EmptyMer 06 Nov 2019, 09:35

Citation :
[…] Je suis d'autant surpris […] que les dernières planches du 10 février 2018 soient passées au travers des Fourches Caudines de Dahlia, tout se perd ma pauvre dame !!! : roll: […]
L'explication de ce raté (de ma part) est simple : je ne me suis aperçue que très récemment de cette caractéristique historique…
Citation :
[…] La vitesse de 35 nds lors du retour de 1972 me semble aussi exagérée […]
Dans l'article, il n'est écrit "que" 33 (valeur amendée par les commentaires successifs - 29 nœuds selon Jaouen en personne) - il s'agissait effectivement de la veille du retour à Brest, où une casse machine n'aurait pas eu de conséquence opérationnelle.
Citation :
[…] d'autres vitesses élevées comme celle du Tartu lors d'essais au C.E.F. à 36 nds ! Ce n'est pas possible, la règle en temps de paix et de ne jamais dépasser 0,8 de P.M.P. (Puissance Maximale Pratique)[…]
En service courant oui, mais lors d'essais (après carénage par exemple) la machine devait être sollicitée comme au neuvage.
Sans compter qu'en cas de nécessité opérationnelle - la PMP est faite pour ça - la règle peut être dépassée. A priori, les stages C.E.F. n'étaient pas vraiment la circonstance adaptée pour s'affranchir des règles… mais une nécessité opérationnelle y a peut-être conduit ?
Ou bien encore, était-ce lors d'essais après carénage, précédant le stage de remise en condition au CEF ?
Citation :
[…] ce qui donne plutôt 29 à 30 nds, déjà pas mal (!) ; cela ne concerne évidemment plus les bâtiments dans leurs derniers tours d'hélice… : study: […]
Exactement : c'est une circonstance où l'on ne craint plus de casser ou d'user la machine, ou une partie de celle-ci.

Pour les EE, compte tenu de la fonction cubique puissance/vitesse (la vitesse est proportionnelle à la racine cubique de la puissance fournie) et de leur vitesse nominale à PMP (~36 nœuds pour ~3300 tonnes ), la vitesse à 0,8 P (~50400 ch) est voisine de 33,5 nœuds à ce déplacement.
Aux essais, à pleine charge (3800 tonnes) le Surcouf a donné 33,7 nds pour 52000 ch (hélices à 300 tr/mn) ; et, toujours à pleine charge,  34 nds (316 tr/mn) à PMP (64154 ch).
Donc, à pleine charge, 0,8P donne ~31,5 nds. Mais il est vraisemblable qu'en mi-vie, ou fin de vie, avec l'alourdissement des bâtiments (=>~4000/4200 tonnes ?) la vitesse à PMP ne devait plus guère dépasser 32 nds ; et donc, en effet, 29/30 à 0,8 P.

Aux essais, à feux poussés (~70000 ch en moyenne) et au déplacement moyen de 3300 tonnes, tous les EE ont dépassé 37 nds ; le maximum étant atteint par le Maillé-Brézé avec 39 nds (le 27 mars 1956).

Mais là, on est légèrement hors sujet… Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10874
Age : 37
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé)   CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 EmptyMer 06 Nov 2019, 11:48

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Caractéristiques Techniques initialement prévues
CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Profil14

Déplacement : standard 8948 tonnes 10190 tonnes aux essais charge maximale 11431 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 188m longueur entre perpendiculaires 180.4m largeur 18.6m tirant d'eau 5.5m

Propulsion : deux groupes de turbines à engrenages Rateau-Bretagne alimentées en vapeur par quatre chaudières à vapeur Indret (35 kg/cm² 385°) développant 110000ch et entraînant deux hélices. 2080 tonnes de mazout.

Performances : vitesse maximale 33.5 nœuds distance franchissable 1760 miles nautiques à 33 nœuds 5000 miles nautiques à 20 nœuds et 8600 miles nautiques à 15 nœuds

Protection : ceinture 100mm ponts blindés 38mm tourelles 100mm (face avant) et 40mm (côtés), bloc-passerelle 95mm pour les côtés et 50mm pour le toit

Conduite de tir : Sur le bloc-passerelle on trouve deux directeurs de tir, le plus bas est équipé d'un télémètre stéréroscopique de 8m OPL pour la conduite de tir de l'artillerie principale alors que le directeur de tir installé au sommet était un télémètre stéréroscopique de 6m pour la conduite de tir des canons de 100mm.

Les tourelles II et III (supérieure avant et arrière) disposent également d'un télémètre stéréroscopique de 8m.

On trouve juste derrière la cheminée un directeur de tir avec un télémètre stéréroscopique de 5m alors que la DCA légère bénéficie pour la conduite de tir de deux télémètres de 1m.

Trois projecteurs de 1.2m de diamètre peuvent être utilisés pour la conduite de tir de nuit avec toutes les limites que cela implique en terme de discretion.

Armement :
CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Tourel14
Tourelle triple de 152mm

-Neuf canons de 152mm modèle 1930 en trois tourelles triples modèle 1936 (deux avant et une arrière)

Le canon de 152mm modèle 1930 est construit en acier, auto-fretté et chemisé d'une longueur de 55 calibres pour un poids total de 7.780tonnes et une longueur de 8.860m. La culasse qui s'ouvre vers le haut et le canon est assisté par un système hydro-pneumatique.

Les tourelles triples de 152mm modèle 1936 ont été conçues et construites par Saint Chamond. Pesant 228 tonnes en ordre de combat, la tourelle modèle 1936 permet aux canons de 152mm de pointer en site de -8° à +70° à raison de 8° par seconde et en azimut sur 132° de part et d'autre de l'axe.

La cadence de tir est théoriquement de 5 à 6 coups par minute mais à l'usage, la fragilité du matériel limite la cadence de tir à 3 voir 4 coups par minute.

La portée maximale en tir antisurface (site +45°) est de 26960m et en tir antiaérien (+80°) de 14000m avec un obus explosif de 56kg. 1980 obus devaient être embarqués sur le croiseur, 900 obus SAP (Semi-Armoured Piercing/Semi-Perforants) et 1000 obus explosifs pour le tir antiaérien (NdA j'ignore si il était prévu des obus éclairants)

-Six canons de 100mm modèle 1933 en trois affûts doubles modèle 1937 (à l'arrière au dessus de la tourelle III de 152mm)

Le canon de 100mm modèle 1933 est une évolution des canons de 100mm modèle 1930 mis au point pour le croiseur lourd Algérie.

Destiné en premier lieu aux aviso-dragueur de classe Elan et Chamois, ce canon était un canon type monobloc et tube auto-fretté de 45 calibres (longueur du tube 4.5m) tirant des obus OEA (Obus Explosifs en Acier) de 14.9kg ou des obus Opf (Obus Perforant) de 13.5kg à une distance maximale de 15800m en tir antisurface et de 10000m en tir antiaérien à raison de 10 à 16 coupz par minute.

L'affût double qui est en réalité une véritable tourelle pesait 29.8 tonnes, pouvait pointer en azimut de -10° à +90° et en azimut sur 160° (80° de part et d'autre de l'axe). La dotation en munitions prévue était de 1840 obus (600 semi-perforants, 280 éclairants et le reste explosifs)

-Huit canons de 37mm en quatre affûts doubles (Contre-Avions Double CAD) modèle 1933 installés latéralement sur le bloc-passerelle

Ce canon de 50 calibres tire des obus de 730g à une distance maximale de 8000m (théorique) et de 5000m (pratique) à raison de 15 à 21 coups par minute (pratique). Le canon peut pointer en site de -15° à +80° et en azimut sur 360°.  La dotation en munitions globale est de 6000 coups.

-Huit mitrailleuses de 13.2mm Browning modèle 1930 en deux affûts doubles installés au niveau de la passerelle de navigation et un affût quadruple installé sur la plage arrière.

Cette mitrailleuse de 76 calibres tire des cartouches de 122g à une distance maximale de 7200m (+45°) en tir antisurface et de 4200m en tir antiaérien à raison de 200 à 250 coups par minute (pratique). La mitrailleuse pouvait pointer en site de -10° à +90° et en azimut sur 360°. La dotation en munitions globale est de 2000 coups par mitrailleuse soit 16000 cartouches de 13.2mm.

-Six tubes lance-torpilles de 550mm modèle 1923D en deux affûts triples lance-torpilles modèle 1928T (sans recharges)

Les deux plate-formes triples sont installées sur le pont supérieur au milieu comme sur les La Galissonnière.

Les contre-torpilleurs et les croiseurs (légers et lourds) utilisent des torpilles de 550mm modèle 1923D pesant 2068kg avec une charge militaire de 310kg. Mesurant 8.280m de long, elles peuvent atteindre des cibles entre 9000m à 39 noeuds et 13000m à 35 noeuds.

CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Loire_13
Le Loire 130 sur sa catapulte et ci-dessous l'hydravion de chasse Loire 210
CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Loire_14

Aviation : Deux catapultes situées latéralement derrière la cheminée arrière avec deux hydravions, un hydravion de reconnaissance Loire 130 et un hydravion de chasse Loire 210.

Entre les deux catapultes un ascenseur rotatif pour permettre de faire passer un hydravion d'une catapulte à l'autre. On trouve également une grue de 13.5m d'une caapacité de 4 tonnes et une autre de 16m d'une capacité de 4 tonnes également.

Embarquement de 50000 litres de carburant aviation et de 1800m pour les embarcations motorisées.

Drome : une vedette à moteur de 11m, une vedette motorisée de 10.5m, deux pinasses de 10m, un «pulling cutter» de 10m, deux bâteaux à moteur de 9m, deux baleinières de 8m et un bateau à moteur de 5m

Equipage : 691 officiers, officiers-mariniers et marins

Caractéristiques Techniques du Croiseur AntiAérien (CAA)
CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Profil15

Déplacement : standard 9380 tonnes aux essais 11350 tonnes pleine charge 12520 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 188m longueur entre perpendiculaires 180.4m largeur 18.6m tirant d'eau 5.5 à 6.3m

Propulsion : deux groupes de turbines à engrenages Rateau-Bretagne alimentées en vapeur par quatre chaudières à vapeur Indret (35 kg/cm² 385°) développant 105000ch et entraînant deux hélices. 1850 tonnes de mazout

Performances : vitesse maximale 33 nœuds distance franchissable 6000 miles nautiques à 18 nœuds 2000 miles nautiques à 31 nœuds

Protection : ceinture 76 à 100mm, ponts blindés 38-68mm

Electronique : Un radar de veille aérienne DRBV-22A, un radar de veille combinée (veille air et veille surface à basse altitude) DRBV-11, un radar d’altimétrie DRBI-10B, un radar de navigation DRBN-31, quatre radars de conduite de tir DRBC-11, quatre radars de conduite de tir DRBC-30, un détecteur de radars ARBR-10 et un détecteur de radars ARBR-20, un sonar DSBV-1.

Armement :
CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Tourel15
Tourelles doubles de 127mm à bord du De Grasse

-Seize canons de 127mm modèle 1948 en huit tourelles doubles installées pour quatre d'entre-elles dans l'axe du navire (deux avant et deux arrières), les quatre dernières sont installées sur les côtés (deux à l'avant et deux à l'arrière).

-Le canon de 127mm modèle 1948 est un canon de 54 calibres (longueur du tube : 6.858m) tirant des obus de 32kg (OEA) à une distance maximale théorique de 21800m en tir antisurface avec un plafond tir antiaérien de 13000m (en pratique la portée est réduite à 15000m en tir antisurface et à 10000m en tir antiaérien) à raison de 14 coups par minute et par tube.

La tourelle double CAD (Contre-Avions Double) modèle 1948 pèse 48 tonnes avec une masse oscillante de 14 tonnes, permettant aux canons de pointer en site de -10° à +80° et en azimut sur 150° de par et d'autre d'autre. La dotation globale en munitions est de 4800 coups (300 coups par canon).

CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Canon_53
Tourelles doubles de 57mm à bord du Jean Bart au dessus des tourelles de 100mm modèle 1945

-Vingt canons de 57mm Bofors modèle 1951 en dix tourelles doubles installées en deux groupes de cinq, un à l'avant (une tourelle juste devant le bloc-passerelle, quatre de part et d'autre de ce dernier) et deux à l'arrière (une tourelle axiale juste au dessus des deux tourelles de 127mm latérales arrières et quatre installées de part et d'autre des radars installés à l'arrière).

Ce canon de 60 calibres tire des obus de 3kg à une distance maximale de 14500m en tir antisurface et de 5500m en tir antiaérien à raison de 120 coups par minute.

L'affût double contre-avions (ACAD) modèle 1951 pèse 18 tonnes et peut pointer en site de -8° à +90° et en azimut sur 360° . La dotation en munitions est de 30000 obus.

Aviation : aucune

Equipage : 950 officiers, officiers mariniers et marins en croiseur, 980 en navire-amiral


FIN

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
JJMM
Second maître
Second maître
JJMM

Masculin
Nombre de messages : 533
Age : 71
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé)   CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 EmptyMer 06 Nov 2019, 14:47

Du bon boulot comme d'habitude, bravo ! thumright
Si tu peux changer le profil de 1959 du msg du 04/11 à 15h17, je l'ai mis en ligne sur le fil des dessins ... CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Marinos
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eeforbin.fr
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18645
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé)   CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 EmptyMer 06 Nov 2019, 17:06

Le Général de Gaulle a été plusieurs fois à bord du croiseur De Grasse; en voici deux photos:

CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 De_gra12
Le 4 juin 1958 le Général de Gaulle à bord du De Grasse.

CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 De_gra13
Le 11 septembre 1966 le Général de Gaulle commandant un essai nucléaire depuis le De Grasse.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé)   CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CROISEUR LEGER DE GRASSE (FRANCE) (Terminé)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1922-1950-
Sauter vers: