AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10006
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyVen 23 Nov 2018, 14:59

BATAILLE DE MIDWAY
(4 AU 7 JUIN 1942)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Uss_yo10
Le USS Yorktown (CV-5) ne survécut pas à la bataille de Midway

1-AVANT PROPOS

Avec cet article sur la bataille de Midway je reprend mes articles batailles, série que j'avais un peu délaissé après avoir réalisé un article sur la bataille du Jutland (1916), la bataille de Savo (1942), du Cap Matapan (1942) et du Dogger Bank (1915).

Ces articles ont une forme différente de mes autres articles, plus synthétiques, plus courts. Les passionnés et les connaisseurs de l'histoire navale n'apprendront rien sur Midway mais j'espère attirer de nouveaux lecteurs et en faire de nouveaux passionnés.

Par rapport aux précédents, je vais innover avec notamment une annexe précisant les modèles des principaux bâtiments engagés ainsi que les avions utilisés par les deux belligérants.

Je prévois de réaliser ultérieurement un article sur la bataille de Tsushima, sur la bataille de la mer de Corail et sur les batailles navales de Guadalcanal.

Sur ce comme on dit Bonne lecture.......

2-CONTEXTE

Depuis le 7 décembre 1941, le Japon et les Etats-Unis sont en guerre. Bien entendu ce conflit n'est pas né la veille, les deux pays partageant un certain nombre de contentieux depuis des décennies.

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Uss_ar10
Explosion du cuirassé USS Arizona (BB-39) le 7 décembre 1941

En effet il ne faut pas oublier que ce sont les américains qui ont forcé le Japon à s'ouvrir au monde en pénétrant en baie d'Edo (auj. Tokyo) en 1853, accélérant un processus interne de modernisation de la société, de l'agriculture et de l'industrie.

Contrairement à ce qu'on à longtemps cru les japonais ne se sont pas contentés de digérer les idées, les techniques et les technologies occidentales en les mariant à leur civilisation. Cette ouverture forcée à accompagner un processus interne, processus initié par la vision peu engageante de la décadence chinoise.

Entre le 1er août 1894 et le 17 avril 1895, à lieu la première guerre sino-japonaise, une suite ininterrompue de victoires terrestres et navales faisant définitivement du Japon la puissance dominante en Asie du Nord-Est alors que la Chine continue son interminable déclin. Si l'empire ottoman est l'homme malade de l'Europe, l'empire du milieu est clairement l'homme malade de l'Asie.

Le Japon doit cependant faire face à la Russie des Romanov qui elle aussi lorgne sur la Mandchourie et la Chine du Nord. Les deux pays se regardent en chien de faïence, les tensions augmentent jusqu'à déboucher sur une guerre ouverte.

Du 8 février 1904 au 5 septembre 1905, Tokyo et Petrograd s'affrontent sur terre et sur mer. A la grande surprise des puissances occidentales, la Russie est battue d'abord sur terre puis sur mer. Le Japon devient une puissance avec laquelle il faut clairement compter. Les américains se proposent comme médiateur entre les deux parties. Le traité de paix mettant fin au conflit est d'ailleurs signé à Portsmouth en Virginie.

Washington est accusé par les nationalistes nippons d'avoir minoré, mutilé la victoire militaire incontestable. Ce ressentiment va alimenter les relations américano-nippones. A l'époque un conflit est improbable voir impossible car un traité d'alliance à été signé entre la Grande-Bretagne et le Japon en 1902.

Cela n'empêche pas Washington de travailler sur un scénario catastrophe avec le débarquement de 100000 japonais dans le Puget Sound (nord-ouest des Etats-Unis) pendant que le corps de bataille serait déployé dans l'Atlantique par exemple pour faire face à tout  ou partie de la Home Fleet.

Avant le premier conflit mondial une course aux armements navals avait opposé la Grande-Bretagne et l'Allemagne. Cette course est arrêtée par le début du premier conflit mondial mais est bientôt remplacée par une autre course ayant le Pacifique pour cadre.

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Uss_co11
Le USS Colorado (BB-45)

Cette course commence en juillet 1916 quand les américains décident de renouveler et d'agrandir leur corps de bataille en commandant pas moins de seize navires avec dix cuirassés (quatre Colorado et six South Dakota) et six croiseurs de bataille de classe Lexington. La riposte japonaise à lieu en juillet 1917 avec le programme «8-8».

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Classe15
Cuirassé inachevé de classe Tosa. La coque sera utilisée pour des tests d'armes pour la mise au point de la protection des Yamato

Les autres pays assistent effarés à cette course. La plus effarée est notamment la Grande-Bretagne qui assiste impuissante à son déclassement. Le temps où elle alignait une marine devant être supérieure au tonnage combiné des deux marines suivantes plus une marge de dix pour cent (Two Pounder Standard plus ten) est bel et bien révolu.

Profitant d'un climat de crise économique et de pacifisme qui rend ces dépenses militaires indécentes aux yeux du grand public, Londres propose la réunion d'une conférence pour discuter de la limitation des armements navals.

Signe qui ne trompe pas, la conférence s'ouvre en novembre 1921 à Washington et non dans la capitale britannique. Si la France et l'Italie sont invitées c'est davantage par politesse tant les maîtres du jeu sont les  frères siamois anglo-saxons et le Japon.

Très vite Londres et Washington s'entendent pour maintenir la supériorité anglo-saxonne sur le Japon. On apprendra bien plus tard que les américains avaient cassé les codes diplomatiques nippons pour lire «par dessus l'épaule» des diplomates japonais et savoir jusqu'où ils pouvaient pousser leur avantage sans risquer la rupture.

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Traitz11
Conférence navale de Washington (novembre 1921-février 1922)

Le traité de Washington est signé le 6 février 1922 et impose une domination anglo-saxonne avec des tonnages plus important que ceux attribués au Japon. La marine japonaise économise l'achèvement d'un plan qui aurait mis son économie à genoux mais les plus nationalistes sont ulcérés.

Les plans contre le Japon reçoivent la couleur orange d'où le nom de plans Orange donnés à la planification américaine en direction du Japon.

Les deux marines (US Navy et Dai-Nippon Teikoku Kaigun) imaginent une bataille décisive devant avoir lieu tantôt dans les eaux métropolitaines nippones tantôt au large des Philippines voir dans les atolls du Pacifique central.

Les plans sont régulièrement actualisés pour intégrer notamment de nouvelles armes comme les porte-avions, les bombardiers basés à terre ou les hydravions de patrouille et de bombardement, les célèbres Patrol Bomber, le plus connu étant le «Pee Bee Wee», le Consolidated PBY Catalina.

L'étude des plans Orange est arrêtée en 1938, les plans étant officiellement abandonnés en juillet 1941. Ils sont remplacés par les plans Rainbow. C'est ainsi que le plan Rainbow 1 prévoit une alliance germano-japonaise contre les Etats-Unis, la priorité étant donnée au Pacifique, les américains prévoyant rester sur la défensive dans l'Atlantique.

Le plan Rainbow 2 est original avec l'envoi de la flotte en direction de Singapour (J+70) avant une action contre Manille avec potentiellement l'utilisation de la baie de Cam-Ranh en Indochine. Le plan Rainbow 3 se divise en deux possibilités, un volet défensif avec le maintien de la flotte à Pearl-Harbor à l'abri de l'aviation japonaise et un volet offensif avec une base à Eniwetok et la prise de la base japonaise de Truk.

Le dernier plan baptisé Rainbow 5 intègre la Grande-Bretagne, le Canada et les Pays-Bas dans la manœuvre.

Aucun plan Rainbow ne sera exécuté, la priorité fin 1940 étant donnée au soutien de la Grande-Bretagne seule face à l'Allemagne.

Les tensions s'accroissent dans les années trente notamment à propos de la Chine mais l'opinion publique américaine refuse d'entrer en conflit y compris après le début de la guerre en Europe. La classe politique et même les militaires japonais sont partagés entre les pragmatiques et les intransigeants.  

Le conflit devient une évidence à partir de l'été 1941. le 5 juillet 1941 le président Roosevelt bloque l'exportation vers le Japon de minéraux stratégiques, de moteurs d'avions et de divers équipements. Le 26 juillet c'est l'essence d'aviation et certains aciers qui sont touchés.

Le 26 juillet 1941 les avoir japonais aux Etats-Unis sont bloqués et le 1er août l'exportation de  pétrole et d'essence d'aviation est interdite en direction de régions qui ne sont pas sous contrôle britannique et hors de l’hémisphère occidental.

C'est pousser le Japon à la guerre puisque les américains savent pertinemment que le pays n'à plus que six à dix mois de réserve.

Le 7 décembre 1941 la flotte du Pacifique est surprise à Pearl Harbor par l'aviation embarquée japonaise. Si l'attaque est spectaculaire le bilan est in fine limité avec deux cuirassés totalement détruits, cuirassés qui plus est totalement dépassés (Arizona, Oklahoma), les porte-avions ont été épargnés tout comme les dépôts de carburant et l'arsenal.

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Uss_we10
Le USS West Virginia bien que gravement endommagé finira par reprendre le combat

En clair Pearl Harbor reste une base navale opérationnelle. On imagine clairement ce qui ce serait passé si l'US Navy avait du se replier sur la côte ouest pour repousser l'offensive japonaise qui est un véritable déferlement sur les possessions coloniales européennes.

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Base_n10
Les dépôts pétroliers de la base navale de Pearl Harbor

En quelques semaines les Philippines, la Malaisie et Singapour sont envahies et occupées par les forces armées japonaises sans compter des possessions isolées comme Guam et Wake.

Les américains ne savent plus où donner de la tête. Ils ne sont de toute façon pas en mesure de lancer une offensive générale. Le réarmement accéléré par les commandes franco-britanniques en 1939/40 n'à pas encore porté ses fruits.

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Guerre12
Carte des premières opérations de la guerre du Pacifique

Ce n'est qu'une question de temps avant que l'industrie américaine ne fasse parler sa puissance donnant raison à l'amiral Yamamoto qui estimait que si le Japon ne pouvait l'emporter en six mois il ne pourrait pas l'emporter, ulcérant les extrémistes qui voyaient en lui un timoré, un tiède qu'on devait éliminer. Si il n'avait pas été tué par les américains dans les Salomons en 1943 pas certain qu'il aurait survécu à la série de défaites infligée par les américains à partir de 1942/43.

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Uss_ho10
Décollage d'un bombardier bimoteur B-25 Mitchell depuis le USS Hornet (CV-Cool

Le 18 avril 1942, seize North American B-25 Mitchell décollant du porte-avions USS Hornet (CV-Cool bombardent Tokyo et d'autres villes japonaises. Les dégâts sont limités, symboliques mais cela à ulcéré les japonais qui comprennent que leur «sphère de coprospérité» n'est pas invulnérable à une action américaine même symbolique. L'idée de neutraliser Midway fait son chemin.

En attendant que les deux flottes ne s'affrontent au plein milieu du Pacifique, la marine japonaise comme la marine américaine vont s'affronter en mer de Corail à proximité de l'Australie plus que jamais en première ligne face à l'implacable machine de guerre japonaise.

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Batail11
Bataille de la mer de Corail

La bataille de la mer de Corail (7-8 mai 1942) est liée à la volonté de l'armée impériale de renforcer la sphère de coprospérité et de menacer l'Australie en s'emparant de la Papouasie Nouvelle Guinée en installant notamment des aérodromes à Tulagi et à Port Moresby.Cet affrontement allait être la première bataille «over the horizon» (au delà de l'horizon), les groupes aériens portant les coups sans que les navires ne soient au contact direct.

Les japonais annulent l'opération MO de débarquement à Port Moresby le 6 mai quand la TF17 organisée autour des porte-avions Lexington et Yorktown est signalée en mer de Corail. Les deux Task Force ennemies passe la journée du 6 mai à lancer des reconnaissances pour trouver l'ennemi.

Cela commence par une méprise le 7 mai 1942 quand douze Nakajima B5N2 coulent le pétrolier Neosho et le destroyer Sims, navires pris respectivement pour un porte-avions et pour un croiseur.

Côté américain, les Douglas Dauntless envoyés en reconnaissance repèrent les croiseurs Furutaka et Kinugasa à 7h15 puis à 8h15 2 porte-avions et 4 croiseurs.
La TF-17 lance une attaque dans la matinée, coulant le porte-avions léger Shoho qui est littéralement exécuté avec treize bombes et sept torpilles.

Fletcher est certain qu'il s'agit des Shokaku et Zuikaku, distants de quelque 200 miles de la TF17. A cette occasion, le capitaine de frégate R.E Dixon lance le message resté célèbre «Scratch one flat-top» (rayez un pont plat).

Ces attaques sur les mauvais objectifs interdisent l'envoi d'un second raid dans la même journée et les deux groupes de porte-avions après avoir renoncé à des opérations de nuit, s'éloignent l'un de l'autre. Ils avaient fini par être très proches, environ une centaine de miles et des appareils de reconnaissance japonais, à la nuit tombée, ont même été à deux doigts de se poser sur le Yorktown.

Le lendemain, 8 mai 1942 les deux camps lancent des reconnaissances pour retrouver des porte-avions ennemis, les deux forces étant distantes de 175 miles (environ 350km).
82 avions américains sont lancés mais le manque de coordination et le mauvais temps perturbent l'attaque, le Shokaku encaissant trois bombes ce qui le rend incapable de récupérer ses avions alors que le Zuikaku lui est intact.

90 avions attaquent alors, endommageant le Yorktown (une bombe mais huit torpilles évitées) alors que le Lexington est très sérieusement endommagé avec deux bombes et deux torpilles (sans compter l'impact des coups à toucher).

Le USS Yorktown (CV-5) marche encore à 24 noeuds, peut recevoir et lancer ses avions alors que le Lexington (CV-2) est victime d'une série d'explosions liées aux vapeurs d'essence, obligeant les américains à le saborder avec cinq torpilles.

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Uss_le10
Le USS Lexington (CV-2) succombe au cours de la bataille de la mer de Corail

Le groupe de porte-avions japonais est réduit au seul Zuikaku avec seulement 9 avions disponibles et après quelques hésitations, les japonais craignant la présence de deux porte-avions américains, renoncent à débarquer à Port Moresby puis se replient. Le Yorktown très endommagé réussit cependant à se replier à Pearl Harbor où il retrouve le Hornet et l'Enterprise qui regagnent Pearl dans la foulée.    

Le bilan de la bataille de la mer de Corail est mitigé. Les japonais remporte une victoire tactique, ayant subit des pertes plus faibles que les américains mais stratégiquement les américains sont vainqueurs : ils stoppent la progression japonaise qui n'iront pas plus loin.

Alors que la bataille se termine les japonais ont déjà leur prochaine opération en tête, une opération d'une grande complexité visant deux territoires éloignés de plusieurs milliers de kilomètres : Attu et Kiska dans les aléoutiennes et Midway dans le Pacifique occidental.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"


Dernière édition par clausewitz le Jeu 06 Déc 2018, 10:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
JJMM
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
JJMM

Masculin
Nombre de messages : 244
Age : 69
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyVen 23 Nov 2018, 15:42

Clausewitz a écrit:
Le USS Yorktown (CV-5) marche encore à 24 ans, peut recevoir
Tu parlais sans doute de 24 nds !
Excellent sujet que je vais suivre assidûment, en ayant fait une synthèse avec les différentes composantes l'an dernier dans le sujet des 75 ans de cette bataille, avec des détails et des dessins...
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eeforbin.fr
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10006
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyVen 23 Nov 2018, 18:45

JJMM a écrit:
Clausewitz a écrit:
Le USS Yorktown (CV-5) marche encore à 24 ans, peut recevoir
Tu parlais sans doute de 24 nds !
Excellent sujet que je vais suivre assidûment, en ayant fait une synthèse avec les différentes composantes l'an dernier dans le sujet des 75 ans de cette bataille, avec des détails et des dessins...
Merci !

Merci Je vais corriger cette coquille. Cet article c'est essentiellement une mise en bouche. Je me suis mis dans la peau d'une personne ne connaissant rien de la bataille et voulant en connaitre les grandes lignes.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5949
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyVen 23 Nov 2018, 19:49

Je ne saurais trop vous recommander cette publication ...
Le must sous la baguette de Christian-Jacques Ehrengardt

http://www.aero-journal.com/Midway.php

Citation :
Le Yorktown très endommagé

c'est une légende urbaine soigneusement entretenue par l'histoire officielle de l'USN à une époque où on a besoin de se donner du courage face à la poussée japonaise.
Les dommages sont légers et avant tout "cosmétiques" le p-a est retapé rapidement et dispose de ses pleines capacités ops au bout de 48 h.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10006
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptySam 24 Nov 2018, 11:37

Merci de ces suggestions/corrections

Raconter une bataille est une gageure, j'ai un profond respect pour les historiens s'y collant. Je crois que le pire cela doit être celle du Golfe de Leyte

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5949
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptySam 24 Nov 2018, 12:30

Citation :
Je crois que le pire cela doit être celle du Golfe de Leyte


Leyte je peux te dire que c'est passionnant Wink
Revenir en haut Aller en bas
JJMM
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
JJMM

Masculin
Nombre de messages : 244
Age : 69
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptySam 24 Nov 2018, 15:04

Merci pour ton tuyau Pascal, je viens de me procurer ce HS, ce sera un régal avec le récit de Clausewitz ! thumright
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eeforbin.fr
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10006
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyDim 25 Nov 2018, 13:54

3-ORDRE DE BATAILLE

Nihon Kaigun

1ère Flotte

Force principale
[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Yamato10
Cuirassé Yamato

-First Battleship Division (1ère division de cuirassés) : cuirassés Yamato (qui porte la marque de l'amiral Yamamoto) Mutsu Nagato

-Groupe de porte-avions avec le porte-avions léger Hosho (huit bombardiers en piqué Yokosuka B4Y1) et le destroyer Yukaze

-Force Spéciale avec les porte-avions légers Chiyoda et Nisshin

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Cl_sen10
Croiseur léger Sendai

-Force d'éclairage (Screening Force): Croiseur léger Sendai navire-amiral du 3ème escadron de destroyers qui aligne les 11ème et 19ème divisions de destroyers. La 11ème division dispose des Fubuki,Shirayuki,Hatsuyuki etMurakumo alors que la 19ème division aligne elle les  Isonami,Uranami,Shikinami et Ayanami.

-1er groupe de ravitaillement (1st Supply Group) avec les pétroliers Naruto et Toei Maru

1ère Flotte Aérienne (Vice Admiral Chuichi Nagumo)
[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Akagi_10
Le porte-avions Akagi et ci-dessous le porte-avions Kaga
[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Kaga_110

-1ère Division de porte-avions avec le porte-avions Akagi (qui porte la marque de l'amiral Nagumo) et le Kaga.

Le porte-avions Akagi dispose d'un groupe aérien composé de dix-neuf chasseurs Mitsubishi A6M2 type 21 «Zeke», de dix-huit bombardiers en piqué Aichi D3A1 «Val» et de dix-huit bombardiers en piqué Nakajima B5N2 «Kate» soit 55 appareils.

Le porte-avions Kaga aligne un groupe aérien composé de dix-huit chasseurs Mitsubishi A6M2 type 21 «Zeke», de dix-huit bombardiers en piqué Aichi D3A1 «Val» et de vingt-sept Nakajima B5N2 «Kate» soit 63 appareils

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Suryo_10
Le Soryu et ci-dessous le Hiryu
[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Hiryo_10

-2ème division de porte-avions (contre-amiral Yamaguchi) avec le porte-avions Hiryu et son sister-ship Soryu. Ces deux navires qui contrairement aux précédents sont de véritables sister-ship alignent un groupe aérien composé des mêmes appareils (A6M,D3A et B5N2) à raison de dix-huit exemplaires par type soit 54 appareils par navire et 108 pour l'ensemble de la division.

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Ijn_to10
Le croiseur lourd Tone

-Groupe d'appui avec la 8ème division de croisère composé des croiseurs lourds Tone et Chikuma, la 2ème section de la 3ème division de cuirassés composée des croiseurs de bataille Haruna et Krishima.

Ce groupe est chargé de l'éclairage de la flotte (on verra au cours du récit à quel point la simple panne d'une catapulte peut influencer le cours d'une bataille aéronavale) et dispose pour cela de moyens conséquents.

C'est ainsi que le Tone et le Chikuma alignent chacun trois Aichi E13A1 type 0 «Jake» et deux Nakajima E8N2 type 95 «Dave» alors que les Haruna et Kirishima disposent chacun de trois hydravions Nakajima E8N2 type 95 «Dave».

-Force d'éclairage (Screening Force) : Cette force se compose du 10ème escadron de destroyers (navire-amiral croiseur léger Nagara) composée des 4ème, 10ème et 17ème divisions de destroyers.

La 4ème division dispose des destroyers Nowaki, Arashi,Hagikaze et Maikaze, la 10ème des destroyers Kazagumo,Yugumo et Makigumo alors que la 17ème division dispose de quatre destroyers, les Urakaze,Isokaze,Tanikaze et Hamakaze.

-Groupe de Ravitaillement avec le destroyer Akigumo et les pétroliers Kyokuto Maru,Shinkoku Maru,Toho Maru et Nippon Maru


2ème  Flotte (force d'invasion de Midway)

Force principale (vice-amiral Kondo sur le croiseur lourd Atago)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Kongo_10
Le croiseur de bataille/cuirassé rapide Kongo

- 3ème division de cuirassé : croiseurs de bataille Kongo et Hiei

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Ijn_at10
Le croiseur lourd Atago

-4ème division de croiseurs (moins la 2ème section) croiseurs lourds Atago et Chokai

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Ijn_my10
Le croiseur lourd Myoko

-5ème division de croiseurs : croiseurs lourds Myoko et Haguro

-Force d'éclairage (Screening Force) : elle est composée du 4ème escadron de destroyers (navire-amiral croiseur léger Yura) qui regroupe les 3ème et 9ème divisions de destroyers.

Si la première regroupe les destroyers Murasame, Samidare,Harusame et Yudachi, la seconde elle est composée des Asagumo,Minegumo et Natsugumo.

-Groupe de porte-avions avec le porte-avions léger Zuiho qui dispose d'un groupe aérien de vingt-quatre appareils (douze A6M2 type 21 «Zeke» et douze Nakajima B5N2 «Kate») et le destroyer Mikazuki.

-Le groupe de ravitaillement et de soutien dispose des pétroliers Sata (Al),Tsurumi,Genyo Maru,Kenyo Maru mais aussi du navire-atelier Akashi.

Force d'occupation de Midway (contre-amiral Tanaka)

La force d'invasion se compose d'environ 5000 hommes sous commandement conjoint de la marine et de l'armée de terre. Le transport est assuré par douze navires en l'occurence les Kiyosumi Maru, Keiyo Maru,Zenyo Maru,Goshu Maru,Toa Maru,Kano Maru,Argentina Maru, Hokuroku Maru,Brazil Maru,Kirishima Maru,Azuma Maru et Nankai Maru

Ces transports sont accompagnés par trois patrouilleurs, les patrouilleurs n°1, n°2 et n°34 qui embarquent chacun des détachements de fusiliers marins, par le pétrolier Akebono Maru.

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Ijn_ji10
Le croiseur léger Jintsu

Leur escorte, leur protection et leur appui sont assurés par le croiseur léger Jintsu et des destroyers, les deux unités de la 15ème division, les Kuroshio et Oyashio, les quatre unités de la 16ème division (Yukikaze, Amatsukaze, Tokitsukaze et Hatsukaze), les quatre unités de la 18ème (Shiranui,Kasumi,Arare Kagero) ainsi que par la 11ème division de ravitailleurs d'hydravions.

Cette division aligne le Chitose et le Kamikawa Maru qui disposent chacun d'hydravions de chasse Nakajima A6M2-N «Rufe» (16 pour le premier et 8 pour le second) mais aussi d'hydravions de reconnaissance Aichi E13A «Jake» (4 chacun). Ils sont accompagnés par le destroyer Hayashio et le patrouilleur n°35 qui emporte lui aussi des troupes.

Force de soutien de Midway (vice-amiral Kurita sur le croiseur lourd Kumano)
[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Kumano10
Le croiseur lourd Kumano

- 7ème division de croiseurs avec les croiseurs lourds Kumano,Suzuya,Mikuma et Mogami

- 8ème division de destroyers avec les destroyers Asashio et Arashio

-pétrolier Nichiei Maru

Groupe de dragage de mines

-Quatre dragueurs de mines avec les Tama Maru 3,Tama Maru 5,Shonan Maru 7 et Shonan Maru 8

-Trois chasseurs de sous-marins avec les chasseurs de sous-marins n°16, n°17 et n°18

-Ravitailleur Soya

-Cargos Meiyo Maru et Yamafuku Maru

Force sous-marine avancée (6ème flotte)
[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Ijn_ka10
Le croiseur léger Katori

-Navire-amiral : croiseur léger Katori ancré à Kwajalein

-3ème escadron de sous-marins avec trois divisions de sous-marins, la 19ème (I-156,I-157,I-158 et I-159), la 13ème (I-121,I-122,I-123) et la 30ème (I-162,I-165 et I-166)

Forces Aériennes basées à terre

11ème Force aérienne (vice-amiral Tsukahara à Tinian)

-Midway Expeditionary Force avec 36 chasseurs Mitsubishi A6M Zero et 10 bombardiers Mitsubishi G4M Betty sur l'île de Wake ainsi que six hydravions à Jalui.

-24ème flottille aérienne stationnée à Kwajalein avec les 36 A6M et les 36 B5N2 du groupe aérien du Chitose, le 1er groupe aérien stationné à Aur et Wotje (36 Zero et 36 Kate) ainsi que le 14ème groupe aérien qui dispose à Jaluit et Wotje de 36 hydravions de patrouille maritime Kawanishi H6K «Mavis»

Force du Nord (Aléoutiennes)

Force principale de la 5ème flotte (vice-amiral Hosogaya navire-amiral Nachi)
[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Ijn_na10
Le croiseur lourd Nachi

-Croiseur lourd Nachi

-Destroyers Inazuma et Ikazuchi

-Groupe de ravitaillement : pétroliers Fujisan Maru et Nissan Maru, charbonnier Muroto, transport de troupes Akashisan Maru et ravitailleurs de vivres Toko Maru n°2

2ème force de frappe aéronavale (Second Carrier Striking Force contre-amiral Kakuta sur le Ryujo)
[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Ryoju_10
Le porte-avions léger Ryujo

-4ème division de porte-avions avec le porte-avions léger Ryujo (16 Mitsubishi A6M2 type 21 «Zeke» et 21 Nakajima B5N2 «Kate») et le porte-avions Junyo (24 Mitsubishi A6M Zero type 21 «Zeke» et 15 Aichi D3A1 «Val») soit un total de 76 appareils.

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Junyu_10
Porte-avions Junyo

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Ijn_ma10
Le croiseur lourd Maya

-4ème division de croiseur 2ème section : croiseurs lourds Takao et Maya

-7ème division de destroyers : destroyers Akebono, Ushio et Sazanami

-Pétrolier Teiyo Maru

Force de soutien des Aléoutiennes (vice-amiral Takasu sur le croiseur de bataille Hyuga)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Fuso_110
Le cuirassé Fuso

-2ème division de cuirassés : cuirassés Fuso Hyuga Ise Yamashiro

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Ijn_ki10
Le croiseur léger Kitakami

-Force d'éclairage (Screening Force) avec la 9ème division de croiseurs (croiseurs légers Kitakami Oi), la 20ème division de destroyers (destroyers Asagiri Yugiri Shirakumo Amagiri), la 24ème division de destroyers (Umikaze, Yamakaze Kawakaze et Suzukaze) et la 27ème division de destroyers (destroyers Ariake,Yugure,Shigure,Shiratsuyu)

-Groupe de soutien

-pétroliers San Clemente Maru et Toa Maru

-Force d'invasion d'Attu (contre-amiral Omori)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Ijn_ab10
Le croiseur léger Abukuma

-croiseur léger Abukuma

-21ème division de destroyers : destroyers Wakaba, Nenohi,Hatsuharu et Hatsushimo

-Mouilleur de mines Magane Maru

-Transport de troupes Kinugas Maru avec 1200 hommes

-Force d'invasion de Kiska
[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Ijn_ki11
Le croiseur léger Kiso

-21ème division de croiseur : croiseurs légers Kiso et Tama

-Croiseurs auxiliaires Asaka Maru et Awata Maru

-Force d'éclairage (Screening Force) avec la 6ème division de destroyers (Hibiki Akatsuki Hakaze),  la 13ème division de dragueurs de mines (Hakuho Maru, Kaiho Maru,Shinkotsu Maru)

-Transports Hakusan Maru (550 soldats) et Kumagawa Maru (700 travailleurs et de l'équipement de construction)

-Détachement de sous-marins

-1er escadron de sous-marins avec hors-rang le sous-marin I-9, 2ème division de sous-marins (I-15, I-17 I-19) et la 4ème division de sous-marins (I-25 et I-26)

Force de ravitailleurs d'hydravions des Aléoutiennes (Aleutian Seaplane Tender Force)

-ravitailleur d'hydravions Kimikawa Maru avec huit hydravions

-destroyer Shiokaze

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
adama
Maître principal
Maître principal
adama

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 46
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyDim 25 Nov 2018, 15:50

je reste persuadé que les japonais (qui ont manqué de chance, mais surtout de bon-sens dans leurs contrôle de dégâts), devaient continué et effectivement prendre midway, les américains n'avaient plus grand chose pour stoppé leurs flottes.
Revenir en haut Aller en bas
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
valdechalvagne

Masculin
Nombre de messages : 2045
Age : 50
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyDim 25 Nov 2018, 17:20

adama a écrit:
je reste persuadé que les japonais (qui ont manqué de chance, mais surtout de bon-sens dans leurs contrôle de dégâts), devaient continué et effectivement prendre midway, les américains n'avaient plus grand chose pour stoppé leurs flottes.

oui mais les japonais s avait il qu il rester pratiquement rien en face ?
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5949
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyDim 25 Nov 2018, 17:35

Ne pas oublier qu'au soir du 6 juin les groupes aériens des p-a US sont très éprouvés eux aussi ... les pertes sont lourdes et pas seulement au sein des formations de torpilleurs. Néanmoins sans couverture aérienne et dans l'incertitude quant à l'état de ses opposants Nagumo se retire.
Le problème pour les Japonais n'était pas tant de prendre l'archipel de Midway que de le tenir. De ce strict point de vue les contraintes logistiques sont énormes et les moyens limités.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10006
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyDim 25 Nov 2018, 21:24

US Navy

-La flotte du Pacifique est placé depuis décembre 1941 sous le commandement de l'amiral Chester W. Nimitz.

Task Force 17 (contre-amiral Franck J. Fletcher sur le Yorktown )

Task Group 17.5

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Uss_yo11

-Porte-avions USS Yorktown (CV-5)

Son groupe aérien inclus des éléments du porte-avions USS Saratoga (CV-3) en carénage. Il se compose de 25 chasseurs Grumman F4F-4 Wildcat (VF-3), de 37 bombardiers en piqué Douglas SBD-3 (dix-huit de la VB-3 et dix-neuf de la VS-5) et 13 Douglas TBD-1 Devastator (VT-3) soit un total de 75 appareils.

Task Group 17.2 (contre-amiral Smith sur l'Astoria)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Uss_po10
Croiseur lourd USS Portland (CA-33)

-Croiseurs lourds USS Astoria (CA-34) et USS Portland (CA-33)

Task Group 17.4

-Destroyers USS Hammann, USS Anderson, USS Gwin,USS Hughes,USS Morris et USS Russell

Task Force 16 (contre-amiral Raymond A. Spruance sur l'Enterprise)

Task Group 16.5

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Uss_en10
Le USS Enterprise (CV-6)

-Porte-avions USS Enterprise (CV-6) commandé par le contre-amiral Spruance avec un groupe aérien composé de vingt-sept Grumman F4F-4 Wildcat (VF-6), de trente-huit bombardiers en piqué Grumman SBD-2 et 3 (VB-6 et VS-6) et de quatorze Douglas TBD-1 Devastator (VT-6) soit 79 appareils.

[iimg]https://i.servimg.com/u/f33/18/82/85/07/uss_ho11.jpg[/img]
Le porte-avions USS Hornet (CV-8)

-Porte-avions USS Hornet (CV-8) commandé par le capitaine Mitscher avec un groupe aérien composé de vingt-sept chasseurs Grumman F4F-4 Wildcat (VF-8), trente-sept Douglas SBD-2/3 Dauntless (VB-8 et VS-8) et quinze Douglas TBD-1 Devastator (VT-8) soit un total de 79 appareils.

Task Group 16.2 (contre-amiral Kinkaid)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Uss_ne10
Le croiseur lourd USS New Orleans (CA-26)

-Croiseurs lourds USS Pensacola (CA-24), USS Northampton (CA-26),USS New Orleans (CA-26),USS Minneapolis (CA-36), USS Vincennes (CA-44)

-Croiseur léger antiaérien USS Atlanta (CL-51)

Task Group 16.4

-Destroyer Squadron One avec les destroyers USS Phelps, Worden,Monaghan,Aylwin

-Destroyer Squadron Six avec les USS Balch, Conyngham, Benham,Ellet et Maury

Groupe de pétroliers

-Pétroliers USS Cimarron et  USS Platte

-Destroyers USS Dewey et Monssen

Sous-marins

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Uss_na10
Le sous-marin USS Nautilus

Les sous-marins américains engagés dans la bataille de Midway sont placés sous le commandement du contre-amiral Robert H. English Commander,Submarine Force,Pacific Fleet installé à Pearl Harbor.

Le TG 7.1 est déployé à proximité de Midway, le 7.3 au large d'Oahu alors que le 7.2 patrouille entre Midway et Oahu

-Task Group 7.1 : sous-marins USS Cachalot, Flying Fish,Tambor,Trout,Grayling,Nautilus,Grouper, Dolphin,Gato,Cuttlefish,Gudheon et Grenadier

-Task Groupe 7.2 : sous-marins  Narwhal,Plunger,Trigger,

-Task Group 7.3 : sous-marins Tarpon, Finback,Pike et Growler

Garnison de Midway

-Groupe aérien

MAG-22 (Marine Aircraft Group 22) avec le squadron VMF-221 équipé de Brewster F2A Buffalo et de Grumman F4F Wildcat et le squadron VMSB-241 équipé de vingt-sept Douglas SBD-2 Dauntless et dix-sept Chance-Vought SB2U Vindicator

Detachements des Patrol Wings 1 et 2 équipés de 31 Consolidated PBY-5 et PBY-5A

Détachement de la flottille VT-8 du USS Hornet équipé de Grumman TBF Avenger

Détachement de la 7ème Air Force : quatre bombardiers Martin B-26 Marauder et dix-sept Boeing B-17 Flying Fortress

-Garnison

Sous le commandement du colonel Harold D. Shannon, Fleet Marine Force commander on trouve les compagnies «C» et «D» du 2nd Raider Battalion, USMC et du 6th Defense Battalion (Reinforced)

-Moyens navals

-Huit vedettes lance-torpilles du 1st Motor Torpedo Boat Squadron

-Quatre petites embarcations de patrouille, deux tenders et un destroyer sur les bancs de la Frégate Française

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Francis Marliere
Maître
Maître


Masculin
Nombre de messages : 657
Age : 45
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyLun 26 Nov 2018, 17:15

adama a écrit:
je reste persuadé que les japonais (qui ont manqué de chance, mais surtout de bon-sens dans leurs contrôle de dégâts), devaient continué et effectivement prendre midway, les américains n'avaient plus grand chose pour stoppé leurs flottes.

Prendre Midway n'avait plus aucun sens étant donné que le but de l'opération était de forcer l'ennemi à livrer bataille.
Revenir en haut Aller en bas
adama
Maître principal
Maître principal
adama

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 46
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyLun 26 Nov 2018, 18:22

midway fut un précieux point d'appuis logistique pour la flotte
Revenir en haut Aller en bas
Francis Marliere
Maître
Maître


Masculin
Nombre de messages : 657
Age : 45
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyLun 26 Nov 2018, 18:34

adama a écrit:
midway fut un précieux point d'appuis logistique pour la flotte

Midway fut un point d'appui utile, mais pas indispensable, pour les sous-marins américains. Si les japonais avaient réussi à s'emparer de l'atoll, il est probable que la garnison ait vite été réduite à mourir de faim et de soif, faute de ravitaillement.
Revenir en haut Aller en bas
DraniBrut
Second maître
Second maître
DraniBrut

Masculin
Nombre de messages : 531
Age : 48
Ville : Dunkerque
Emploi : Chauffagiste
Date d'inscription : 04/01/2013

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyLun 26 Nov 2018, 19:57

Et cependant les Nippons, beaucoup plus frugaux, avaient moins de besoins que leurs ennemis ; et certains on survécus longtemps (jusqu'à après la reddition) dans des îles isolées, voire dans la jungle.

Le ravitaillement en carburant et munitions aurait sans doute été plus problématique.
Revenir en haut Aller en bas
Francis Marliere
Maître
Maître


Masculin
Nombre de messages : 657
Age : 45
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyLun 26 Nov 2018, 20:27

Midway, c'est vraiment tout petit. Il n'y a pas moyen de chasser ou cultiver, et il n'y a pas d'eau potable autre que la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5949
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyMar 27 Nov 2018, 05:48

A Midway Yamamoto espère prendre un point d'appui mais son but est double. Midway est avant tout une bataille décisive dans son esprit. Après avoir pense-t-il décapité la Flotte cuirassée du Pacifique (ce qui est vrai dans un sens car 2 cuirassés sont détruits et 3 sont coulés en eau peu profonde) il veut détruire la dernière force de frappe de l'USN, ses porte-avions. Des gens comme Genda Minoru encouragent cette option.
Les deux objectifs sont liés, pour tenir Midway il faut priver l'US Navy de ses outils de projection de puissance (deux p-a pense-t-on le troisième ayant été vraisemblablement mis hors de combat au vu des rapports et le Saratoga est en réparation depuis janvier suite à son torpillage) mais pour attirer les porte-avions dans un piège il faut provoquer la rencontre.
Nagumo va devoir faire face à une dualité d'objectifs, détruire les défenses de Midway et couvrir un débarquement mais aussi détruire les p-a US.  Une des raisons (mais pas la seule) de la défaite japonaise réside dans cette dualité et dans l'incapacité du commandement tactique à sérier les objectifs au moment crucial.

Un analyste américain a énuméré 6 raisons expliquant la défaite japonaise à Midway.
-les Américains décryptent une partie des communications japonaises et connaissent bien à l'avance l'objectif de leur attaque
-les Japonais ne disposent pas de radar de veille-air
-les reco aériennes et sous-marines japonaises souffrent de déficience, opérer au delà du rayon d'action de l'aviation basée à terre ou des grands hydravions n'est pas habituel pour eux
-Spruance est un homme avisé, ce n'est pas un spécialiste des p-a mais il sait écouter ses adjoints et ses chefs de flottilles
-les avions torpilleurs américains et l'aviation de Midway combattent avec un esprit de sacrifice total
-les aviateurs américains ont pour certains ... de la chance

Qu'un seul de ces soit venu à manquer ou à s'inverser et la victoire aurait très bien pu changer de camp.
Revenir en haut Aller en bas
Francis Marliere
Maître
Maître


Masculin
Nombre de messages : 657
Age : 45
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyMar 27 Nov 2018, 09:04

Pour compléter ce qu'a écrit Pascal :

pascal a écrit:
Après avoir pense-t-il décapité la Flotte cuirassée du Pacifique (ce qui est vrai dans un sens car 2 cuirassés sont détruits et 3 sont coulés en eau peu profonde) il veut détruire la dernière force de frappe de l'USN, ses porte-avions. Des gens comme Genda Minoru encouragent cette option.
Les deux objectifs sont liés, pour tenir Midway il faut priver l'US Navy de ses outils de projection de puissance (deux p-a pense-t-on le troisième ayant été vraisemblablement mis hors de combat au vu des rapports et le Saratoga est en réparation depuis janvier suite à son torpillage) mais pour attirer les porte-avions dans un piège il faut provoquer la rencontre.

A mon humble avis, Yamamoto cherche également à détruire ce qui reste de la flotte cuirassée. Il sait que l'USN dispose encore, malgré les pertes subies à Pearl Harbor, d'au moins autant de navires de ligne que le Japon et pense que cette flotte cuirassée doit être détruite pour gagner la guerre. Il est assez édifiant que dans le plan japonais, le corps principal n'est pas la flotte de porte-avions (leur rôle n'est nullement négligeable, consiste à neutraliser Midway, couler les porte-avions ennemis, puis repérer et affaiblir la ligne adverse), mais les cuirassés de la 1ère flotte.


pascal a écrit:
Spruance est un homme avisé, ce n'est pas un spécialiste des p-a mais il sait écouter ses adjoints et ses chefs de flottilles

L'amiral Spruance est certes un homme avisé, mais c'est Franck Jack Fletcher qui assume le commandement des deux Task Force US. C'est également un homme avisé, qui sait écouter ses adjoints. Fletcher transfère le commandement à Spruance lorsque le Yorktown est mis hors de combat.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10006
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyMar 27 Nov 2018, 09:43

DraniBrut a écrit:
Et cependant les Nippons, beaucoup plus frugaux, avaient moins de besoins que leurs ennemis ; et certains on survécus longtemps (jusqu'à après la reddition) dans des îles isolées, voire dans la jungle.

Le ravitaillement en carburant et munitions aurait sans doute été plus problématique.

Oui en se livrant au cannibalisme

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10006
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyMar 27 Nov 2018, 09:45

pascal a écrit:
A Midway Yamamoto espère prendre un point d'appui mais son but est double. Midway est avant tout une bataille décisive dans son esprit. Après avoir pense-t-il décapité la Flotte cuirassée du Pacifique (ce qui est vrai dans un sens car 2 cuirassés sont détruits et 3 sont coulés en eau peu profonde) il veut détruire la dernière force de frappe de l'USN, ses porte-avions. Des gens comme Genda Minoru encouragent cette option.
Les deux objectifs sont liés, pour tenir Midway il faut priver l'US Navy de ses outils de projection de puissance (deux p-a pense-t-on le troisième ayant été vraisemblablement mis hors de combat au vu des rapports et le Saratoga est en réparation depuis janvier suite à son torpillage) mais pour attirer les porte-avions dans un piège il faut provoquer la rencontre.
Nagumo va devoir faire face à une dualité d'objectifs, détruire les défenses de Midway et couvrir un débarquement mais aussi détruire les p-a US.  Une des raisons (mais pas la seule) de la défaite japonaise réside dans cette dualité et dans l'incapacité du commandement tactique à sérier les objectifs au moment crucial.

Un analyste américain a énuméré 6 raisons expliquant la défaite japonaise à Midway.
-les Américains décryptent une partie des communications japonaises et connaissent bien à l'avance l'objectif de leur attaque
-les Japonais ne disposent pas de radar de veille-air
-les reco aériennes et sous-marines japonaises souffrent de déficience, opérer au delà du rayon d'action de l'aviation basée à terre ou des grands hydravions n'est pas habituel pour eux
-Spruance est un homme avisé, ce n'est pas un spécialiste des p-a mais il sait écouter ses adjoints et ses chefs de flottilles
-les avions torpilleurs américains et l'aviation de Midway combattent avec un esprit de sacrifice total
-les aviateurs américains ont pour certains ... de la chance

Qu'un seul de ces soit venu à manquer ou à s'inverser et la victoire aurait très bien pu changer de camp.

Connaissant l'impulsivité légendaire de "Bull" Halsey je me demande ce que cela aurait donné si il avait à la place de Spruance.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5949
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyMar 27 Nov 2018, 10:09

Citation :
L'amiral Spruance est certes un homme avisé, mais c'est Franck Jack Fletcher qui assume le commandement des deux Task Force US. C'est également un homme avisé, qui sait écouter ses adjoints. Fletcher transfère le commandement à Spruance lorsque le Yorktown est mis hors de combat.
Effectivement Fletcher "the back shoes carrier admiral" est un cas à part au sein de la Navy ... il n'était pas aviateur mais c'est lui qui remportera le plus grand nombre de batailles aéronavales côté US durant la guerre du Pacifique ... Mer de Corail, Midway, Salomon Orientales. Il souffrira beaucoup de sa décision de retirer les p-a de Guadalcanal début août et certains ne se priveront pas de le critiquer lui qui n'est pas du sérail des marins aviateurs.
Spruance doit sa réputation à Midway notamment pour avoir su écouter ses chefs de flottilles contre l'avis de son chef des opérations aériennes le très caractériel Miles Browning (une grande partie du staff de Spruance est composée des membres de l'état major d'Halsey) à l'occasion de l'attaque sur l'Hiryu.

Citation :
Yamamoto cherche également à détruire ce qui reste de la flotte cuirassée. Il sait que l'USN dispose encore, malgré les pertes subies à Pearl Harbor, d'au moins autant de navires de ligne que le Japon et pense que cette flotte cuirassée doit être détruite pour gagner la guerre. Il est assez édifiant que dans le plan japonais, le corps principal n'est pas la flotte de porte-avions (leur rôle n'est nullement négligeable, consiste à neutraliser Midway, couler les porte-avions ennemis, puis repérer et affaiblir la ligne adverse), mais les cuirassés de la 1ère flotte.
C'est une constante dans les deux camps cette focalisation sur le flotte de ligne de l'adversaire, mais je ne sais pas si précisément à Midway le but est de détruire les restes des cuirassés US, car la 2e division (Ise Hyuga Fuso Yamashiro) est aux Aléoutiennes et 2 des Kongo escortent la Kido Butai ... 2 autres sont avec Kondo et en fait le "main body" ne comprend que les 2 Nagato et le Yamato ...

Faudrait regarder scratch
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10006
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyMar 27 Nov 2018, 10:17

4-LES CHEFS

Nihon Kaigun

Isoroku Yamamoto (Nagaoka 4 avril 1884 Buin Nouvelle Guinée 18 avril 1943)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Yamamo10

Né Isoroku («56» l'âge de son père à sa naissance) Takano, il est adopté en 1916 pour préserver le nom d'une famille de la région (c'était une pratique courante à l'époque).

Il sort breveté de l'académie navale en 1904, participant à la guerre russo-japonaise. Il est blessé à la bataille de Tsushima en mai 1905.

Il suit les cours de l'école supérieure navale en 1914, en sortant deux ans plus tard en 1916. En 1918, il se marie avec Reiko Misashi qui lui donne deux fils et deux filles.

Il étudie à Harvard entre 1919 et 1921, étant par deux fois attaché naval à Washington. Il connait donc très bien les Etats-Unis et se montre très réservé sur une guerre avec l'Amérique donc il connait la puissance industrielle et surtout la mentalité. Il parle anglais couramment.

Capitaine en 1923, il visite le College of Naval War aux Etats-Unis en 1924. Formé comme canonnier de marine il change de spécialité pour l'aviation navale. Il va jouer un rôle majeur dans la maturation de l'aéronavale japonaise en structurant la formation, l'entrainement et la doctrine d'emploi.

Il participe aux conférences navales de Londres de 1930 et de 1934. Opposé à l'expédition de Mandchourie, très réservé en ce qui concerne l'alliance avec l'Allemagne et l'Italie il est vu comme un modéré par les plus extrémistes qui le menace de mort.

C'est sa nomination comme commandant en chef de la Flotte Combinée le 30 août 1939 qui vraisemblablement le sauve. Il devient amiral le 15 novembre 1940 en dépit du fait qu'il soit un ennemi politique du nouveau premier ministre, Tojo.

Il est donc le chef d'orchestre de la guerre du Pacifique qui commence par la neutralisation de la flotte du Pacifique à Pearl Harbor le 7 décembre 1941. Les résultats dépassent les attentes des japonais mais Yamamoto ne cède pas à l'euphorie ambiante, persuadé qu'il n'à fait que réveiller un géant assoupi.

Les premières semaines, les premiers mois sont une succession de victoires japonaises. Mieux entraînées, mieux équipées elles n'ont aucun mal à surclasser des forces alliées moins bien préparées et qui surtout ne sont pas capables de coordonner leurs actions.

Un premier coup d'arrêt arrive en mai 1942 avec la bataille de la mer de Corail. Le Japon atteint son avance maximale et un mois plus tard l'aéronavale japonaise subit un coup dont elle ne pourra se relever, la bataille de Midway où quatre porte-avions, de nombreux pilotes et de nombreux rampants sont tués.

Ce n'est pas le tournant de la guerre du Pacifique contrairement à ce qu'on à longtemps écrit. Il faut attendre les Salomons et la terrible campagne de Guadalcanal pour voir les américains prendre définitivement le dessus (août 1942-février 1943).

Pour remonter le moral des troupes, l'amiral Yamamoto décide d'effectuer une inspection dans le Pacifique Sud. Le 14 avril 1943 les cryptographes de l'US Navy interceptent un message détaillant le vol de l'amiral (date, heures d'arrivée et de départ, type d'avion, personnes l'accompagnant).

Le vol est prévu le 18 avril 1943. La veille les américains décident d'intercepter les deux Mitsubishi G4M et de les abattre. La mission est confiée à l'USAAF, le bimoteur Lockheed P-38 Ligthning étant le seul appareil à disposer du rayon d'action nécessaire. Les pilotes sont informés du caractère de la mission mais l'identité de la cible n'est pas révélée.

Au matin du 18 avril les deux G4M décollent de Rabaul pour un vol de 507km. Seize P-38 interceptent les deux avions et leur escorte de six A6M Zero. Le lieutenant de 1er classe Rex T. Barber ouvre le feu sur l'appareil codé T1-323 (transportant l'amiral), l'appareil est abattu et s'écrase dans la jungle.

Le site du crash est découvert le lendemain par une unité de l'armée. L'amiral Yamamoto à été tué par deux balles de 12.7mm. Le corps est incinéré à Buin et ses cendres ramenées au Japon par le cuirassé Musashi. Les funérailles ont lieu le 5 juin 1943. Il est remplacé à la tête de la flotte combinée par l'amiral Koga.

Chuichi Nagumo (Yamagato 25 mars 1887-Saipan 6 juillet 1944)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Chuich10

C'est en 1908 que Nagumo sort de l'académie navale (8ème sur 191), il commande un destroyer en 1917. Capitaine de vaisseau en 1929, il commande successivement le croiseur léger Naka puis la 2ème division de destroyers. Cinq ans plus tard en 1934 après avoir commandé le croiseur Takao il devient commandant du cuirassé Yamashiro.

Contre-amiral en 1935, il dirige la 8ème division de croiseurs engagée dans le début de la campagne de Chine. Après avoir commandé la 3ème division de cuirassés en 1939, il sera promu vice-amiral et nommé à la tête du Kido Butai, la 1ère flotte aéronavale.

Bien que n'étant pas un spécialiste de l'aéronavale c'est à lui que l'on confie la mission de neutraliser la flotte américaine dans son antre de Pearl Harbor. Le raid est spectaculaire mais comme nous le savons son impact sur la durée sera plutôt faible.

Il est de la partie dans la longue série de victoires japonaises de décembre 1941 à mai 1942, participant notamment au raid dans l'Océan Indien. Il subit une sérieuse défaite à Midway où ses quatre porte-avions sont coulés.

Il participe ensuite à la campagne de Guadalcanal. Son échec lors de la bataille de Santa Cruz (23-25 octobre 1942) sonne le glas de sa carrière. Affecté à des postes mineurs, il est muté à Saipan en mars 1944. Il s'y suicide le 6 juillet 1944 pour ne pas tomber aux mains des américains qui avaient débarqué sur l'île le 15 juin 1944.

Nobutake Kondo (Osaka 25 septembre 1886- ? 19 février 1953)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Nobuta10

Il sort major de promotion en 1907. Il sert comme aspirant sur le croiseur Itsukushima et le cuirassé Mikasa. Devenu enseigne, il sert sur le croiseur Aso, le destroyer Kisaragi et le croiseur de bataille Kongo.

Après un poste d'attaché naval en Grande-Bretagne en 1912/13, il sert à bord du cuirassé Fuso avant de devenir l'officier artillerie de l'Akitsushima (1916-1917). Le premier conflit mondial terminé, il intègre le Naval Staff College étant promu au rang du lieutenant commander le 1er décembre 1919.

De 1920 à 1923, Kondo est affecté en Allemagne au sein de la délégation japonaise du comité chargé de vérifier que l'Allemagne respecte les clauses du traité de Versailles.  Il sert six mois à bord du cuirassé Mutsu avant d'être promu au grade de commander le 1er décembre 1923.

Aide-de-camp du prince héritier Hirohito en 1924/25, il est ensuite instructeur à l'académie navale et accède au grade de capitaine. Il occupe plusieurs postes à terre et en mer, commandant le croiseur lourd Kako en 1929/30 puis le croiseur de bataille Kongo en 1932/33.

Contre-amiral le 15 novembre 1933,il devient chef d'état-major de la flotte combinée en 1935 et vice-amiral le 15 novembre 1937.

Après le début de la deuxième guerre sino-japonaise, il commande la 5ème flotte qui assure l'appui des opérations dans le sud du pays. Il commande ensuite la 2ème flotte qui assure l'appui des opérations en Malaisie, aux Indes Orientales et aux Philippines.

Pour l'opération de Midway il commandait la force d'invasion qui fût obligée de rebrousser chemin après la destruction des quatre porte-avions. Il participe ensuite à la campagne de Guadalcanal (août 1942-février 1943), le vrai tournant de la bataille du Pacifique. Sa défaite lors de la première bataille de Guadalcanal (15 novembre 1942) est fatale à sa carrière puisqu'il n'aura plus aucun commandement de premier plan.

Commandant en second de la Flotte Combinée en octobre 1942 il est promu amiral le 29 avril 1943 mais cette promotion cache mal une disgrâce puisqu'il est nommé commandant en chef de la flotte de la zone chinoise, un théâtre d'opérations secondaire. En mai 1945, il est nommé au conseil supérieur de guerre avant de passer dans la réserve en septembre 1945. Il quitte la marine contraint et forcé en raison de la dissolution de la Nihon Kaigun et meurt en 1953.

Tamon Yamaguchi (Tokyo 17 août 1892- au large de Midway 5 juin 1942)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Tamon_10

Sorti 40ème sur 144 de la promotion 1912 de l'académie navale japonaise, il sert comme aspirant à bord du croiseur Soya puis du cuirassé Settsu. Devenu enseigne, il est affecté au croiseur Chikuma puis au cuirassé Aki. Affecté ensuite sur le destroyer Kashi, il est promu lieutenant en 1918 et affecté à la force navale chargée d'escorter les sous-marins allemands cédés aux japonais.

Il voyage ensuite aux Etats-Unis, étudiant à l'université de Princeton en 1921/23, il passe six mois sur le cuirassé Nagato en 1923 avant d'être breveté à l'Ecole de guerre Navale. Il devient lieutenant commander en 1924.

Affecté à l'état-major général de la marine impériale en 1927, il est promu commander l'année suivante, participant à la conférence navale de Londres en 1929/30 qui aboutit au traité du même nom. A son retour il devient commandant du croiseur léger Yura.

Capitaine en 1932, il est attaché naval à Washington entre 1934 et 1936 avant de commander le croiseur Isuzu (1936-1937) puis le cuirassé Ise (1937-1938).

Contre-amiral le 15 novembre 1938, il commande le 1er groupe aérien de la Flotte Combinée durant les premières phases de la deuxième guerre sino-japonase. Il pilote la campagne de bombardement de masse de la Chine centrale en 1940 et ce jusqu'à ce qu'il prenne la tête de la 2ème division de porte-avions (porte-avions Soryu et Hiryu) avec lesquels il participe à l'opération contre Pearl Harbor.

Il participe ensuite à l'action contre Wake puis au raid dans l'Océan Indien. Engagé à Midway il est en désaccord avec l'amiral Nagumo quand un hydravion du Tone découvre le porte-avions USS Yorktown (CV-5).

A ce moment précis les avions étaient en cours de réarmement avec des bombes pour achever l'action de la première vague sur les aérodromes de Midway. Nagumo voulait réarmer ses avions avec des torpilles pour neutraliser cette nouvelle menace alors que Yamaguchi voulait envoyer contre le porte-avions américains les avions même armés de bombes.

Nagumo rejette cette suggestion,ordonne le réarmement. La suite est connue, les avions américains attaquent alors que les avions sont en plein réarmement. Trois des quatre porte-avions sont coulés sauf le Hiryu sur lequel se trouvait l'amiral Yamaguchi.

Ce dernier ordonne deux raids qui vont mettre hors de combat le Yorktown mais un raid mené depuis l'Enterprise avec des avions de l'Enterprise et du Yorktown est fatal au porte-avions. L'amiral choisit de rester à bord du navire et de sombrer avec lui. Il est promu vice-amiral à titre posthume.

US Navy

Fleet Admiral Chester W. Nimitz (Fredericksburg, Texas 24 février 1885 Yerba Buena Island 20 février 1966).

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Cheste10

Né au Texas de parents d'origine allemande, le jeune Chester ne connait pas son père mort avant sa naissance. La présence masculine la plus marquante est celle de son grand père, un ancien de la marine marchande allemande.

Néanmoins, dans un premier temps, il espéra rentrer à West Point mais il n'y avait pas de place et Chester Nimitz se replia sur l'Académie Navale d'Annapolis. Entré en 1901, il en sort en 1905 7ème  sur 114. Il suit une carrière régulière sans éclat ni véritable erreur (même si il reçut une lettre de réprimande en 1908 après avoir échoué son destroyer aux Phillipines).

En septembre 1938, il prend le commandement de la 1ère division de cuirassés de la Battle Force puis le 15 juin 1939 devient le chef du Bureau de Navigation.

L'entrée en guerre des Etats-Unis le 7 décembre 1941 accélère la carrière de Chester Nimitz qui le 17 décembre, devient commandant en chef de la flotte du Pacifique (Commander in Chief Pacific Fleet CINCPACFLT) avec le rang d'Amiral effectif le 31 décembre.

Il choisit comme navire-amiral le sous-marin USS Grayling en raison de l'absence de cuirassé, tous les navires de ce type ayant été coulés ou gravement endommagés. Son état-major est cependant installé à terre. A partir de mars 1942, il chapeaute toutes les forces alliées dans la région à une époque où la machine de guerre japonaise semble irrésistible.

Après avoir contenu la progression japonaise, il lui porte un coup fatal à Midway, cette deuxième bataille au delà de l'horizon qui marque l'arrêt définitif de l'expansion japonaise. Il faudra néanmoins attendre la victoire américaine à Guadalcanal (août 1942-février 1943) pour voir les américains s'emparer définitivement de l'initiative stratégique.

C'est le début d'une lente et méthodique reconquête, reconquête qui aboutit le 14 décembre 1944 à une promotion au grade d'Amiral de la flotte de la marine américaine (Fleet Admiral of the United States Navy) effective le 19 décembre 1944.

En janvier 1945, il quitte Pearl Harbor pour Guam pour se rapprocher des opérations et le 2 septembre 1945, il signe la capitulation japonaise en baie de Tokyo à bord du cuirassé Missouri. Un «Nimitz Day» est institué le 5 octobre 1945.

Le 26 novembre 1945, sa nomination comme Chef des Opérations Navales est approuvée par le Sénat, l'amiral Nimitz remplaçant l'amiral King.

Il ne resta que deux ans mais ces deux années eurent un impact majeur sur l'avenir de la marine américaine puisqu'il appuya le capitaine Ricokver, le père du Nautilus, premier sous-marin nucléaire au monde. Ces deux années furent chargées car le nouveau CNO du réduire une marine du temps de guerre à une marine du temps de paix.

Au procès de Nuremberg, il témoigna en faveur du Grand Amiral Karl Dönitz en rappelant que lui aussi avait pratiqué la guerre sous-marine à outrance. Cela explique peut être pourquoi Dönitz n'à été condamné qu'à dix ans de prison.

Le 15 décembre 1947, il est remplacé au poste du CNO par l'amiral Louis Denfeld. Il n'occupera plus aucun poste mais ne partit pas à la retraite.

Marié et père de quatre enfants, l'amiral Nimitz est décédé en 1966 à 80 ans, étant enterré au Golden Gate National Cemetery à San Francisco.

Sa mémoire à été célébrée par l'US Navy en donnant son nom à son deuxième porte-avions à propulsion nucléaire le CVN-68 mis en service en 1975 et qui doit être remplacé prochainement par le USS John F. Kennedy (CVN-79) (classe Gerald Ford).

Raymond Ames Spruance (Baltimore Maryland 3 juillet 1886 Pebble Beach Californie 13 décembre 1969)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Amiral12

Raymond «Ray» Spruance alias la «machine humaine» est sorti de l'académie navale d'Annapolis en 1907. Affecté sur le cuirassé USS Iowa, il passe ensuite à bord d'un autre cuirassé, le USS Minnesota avec lequel il participe à la croisière mondiale de la Grande Flotte Blanche (1907/1909) qui montre aux autres marines que l'US Navy est désormais une force avec laquelle il faut compter.

Il commande le destroyer Bainbridge de mars 1913 à mai 1914, quatre autres destroyers et sert à bord du cuirassé Mississippi. Il participe aux essais du cuirassé Pennsylvania (BB-38) puis sert à bord (juin 1916 à novembre 1917). Il termine le premier conflit mondial comme officier assistant ingénieur au New York Naval Shipard avant une mission qui le mène à Londres et Edimbourg.

Dès le début de sa carrière ses supérieurs comme ses subordonnés apprécient un officier courtois et calme, toujours maître de ses nerfs. Sa capacité à prendre des décisions difficiles y compris sous pression lui donne son surnom de «machine humaine». Il alterne comme tout officier entre postes à la mer et poste à terre. Il commande le cuirassé Mississippi d'avril 1938 à décembre 1939 date à laquelle il est promu contre-amiral.

Commandant du 10ème district naval (QG : Porto Rico) du 26 février 1940 au 1er août 1941, il reprend ensuite des commandement à la mer, commandant quatre croiseurs lourds puis la 5ème division de croiseurs à bord de son navire-amiral, le USS Northampton (CA-26).

Il assure la couverture des porte-avions de l'amiral Halsey lors de raids contre les îles Gilbert et Marshall en février 1942, Wake en mars puis le raid Doolitle sur Tokyo en avril de la même année.

Si ces raids ont un impact militaire très limité, ils sont vitaux pour le moral des troupes américaines assommées par une succession de défaites et de revers. De plus ils donnent aux marins et aux aviateurs américains une précieuse expérience des combats.

Alors que les renseignements américains alertent sur un projet d'invasion japonais sur Midway, l'amiral Nimitz apprend deux jours avant l'appareillage de la flotte que l'amiral Halsey était cloué au lit pour une maladie de peau liée au stress.

Le bouillant William "Bull" Halsey recommande aussitôt le calme et pondéré Spruance pour le remplacer en dépit du fait qu'il n'à jamais servit sur un porte-avions mais la «machine humaine» peut compter sur un état-major expérimenté dans le domaine très particulier des opérations embarquées.

Raymond Spruance prend la tête de la Task Force 16 composée des porte-avions USS Enterprise (CV-6) et USS Hornet (CV-Cool. Il est rejoint ultérieurement par le USS Yorktown (CV-5) de la TF-17. Comme l'amiral Fletcher est plus expérimenté et plus ancien en grade, il prend le contrôle de l'ensemble de la flotte américaine chargée de repousser l'assaut japonais.

La suite est connue : les japonais perdent quatre porte-avions, des pilotes et des techniciens expérimentés, un coup très dur pour l'aéronavale japonaise qui perdra ses derniers pilotes expérimentés dans les Salomons.

Raymond Spruance joua un rôle majeur dans l'opération, l'historien naval américain Samuel E. Morrison qualifiant sa performance de superbe. Si on critiqua sa décision de laisser filer les forces de surface japonaises, il fallait se rappeler qu'à l'époque les forces américaines étaient très inférieures aux japonais et que la perte d'un porte-avions de plus aurait handicapé davantage les américains alors que l'industrie américaine n'est pas encore en mesure de donner le maximum de ses formidables capacités. Il reçoit la Navy Distinguished Service Medal suite aux recommandations de Fletcher et de Nimitz.

Longtemps l'historiographie à fait de Midway le tournant de la guerre du Pacifique comme elle avait fait de Stalingrad le tournant de la guerre sur le front russe. En réalité le vrai tournant c'est Guadalcanal, la défaite japonaise après une terrible campagne de six mois (août 1942-février 1943) marquant la fin des illusions japonaises sur l'espoir de remporter la guerre voir de contraindre les américains à une paix de compromis.

Après la bataille Spruance devient chef d'état-major de l'amiral Nimitz et en septembre 1942 il devient l'adjoint de Nimitz. En août 1943 il devient le commandant de la Central Pacific Force qui le 29 avril 1944 devient la 5ème flotte.

Pour maintenir la pression sur les japonais et ne pas trop user les forces, Nimitz impose une alternance entre deux flottes, la 3ème flotte de l'amiral Halsey et la 5ème flotte de l'amiral Spruance, les deux Fast Carrier Task Force étant alors désignées TF-38 ou TF-58. Quand une flotte mène les opérations, l'autre part les futures opérations à Pearl Harbor.

Si Halsey et Spruance étaient des personnes de tempérament et de caractère très différentes, ils étaient des amis proches. Si les officiers préféraient le calme et pondéré Ray, les marins préféraient servir sous les ordres du bouillant et charismatique Bill Halsey.

L'amiral Spruance commande l'opération HAILSTONE, le raid contre la base navale japonaise de Truk en février 1944, opération qui vit la destruction de trente-quatre navires japonais (douze navires marchands et vingt-deux navires militairres) et de 249 avions.

Il couvre ensuite l'invasion américaine de Saipan (en juin 1944) et la bataille de la mer des Philippines (19 et 20 juin 1944) marqué par l'anéantissement de ce qui restait de l'aéronavale japonaise («tir aux pigeons des Mariannes avec 400 à 600 appareils détruits pour des pertes américaines minimales). Comme à Midway on lui reprocha de ne pas avoir été plus agressif pour remporter une victoire plus importante mais comme souvent ces critiques venaient de personnes qui n'avaient pas participé à la bataille.

Bien que le cœur de sa cinquième flotte soit composée de porte-avions, l'amiral Spruance préférait embarquer à bord du USS Indianapolis puis après avoir été endommagé par un kamikaze sur le USS New Mexico avant de terminer la guerre à bord du cuirassé USS New Jersey (BB-62) qui avait l'avantage d'avoir toute la place nécessaire pour son état-major et une vitesse suffisante pour rester au contact avec les porte-avions rapides de la TF-58.

Pour son action durant les batailles d'Iwo Jima et d'Okinawa, il reçoit la Navy Cross. En novembre 1945 il remplace Nimitz à la tête de la flotte du Pacifique. Le 16 octobre 1946 il est décoré de l'Army Distinguished Service Medal.

Sa promotion au grade de Fleet Admiral fût bloquée par Carl Vinson un partisan de l'amiral Halsey ce qui entraîna un acte sans précédent du congrès qui décida que Spruance garderait sa solde d'amiral d'active jusqu'à sa mort. Spruance est président du Naval War College de février 1946 à juillet 1948 date à laquelle il prend sa retraite.

Ambassadeur des Philippines de 1952 à 1955, Ray Spruance décède à Pebble Beach le 13 décembre 1969. Il est enterré au Golden Gate National Cemetery près de San Francisco. Il à été rejoint depuis par sa femme décédée en 1985. Il repose dans la terre de Californie en compagnie des amiraux Nimitz, Richmond K. Turner et Charles K. Lockwood, une décision prise de leur vivant par les quatre hommes.

Sa mémoire à été célébrée par deux destroyers, le USS Spruance (DD-963) en service du 20 septembre 1975 au 23 mars 2005 (coulé comme cible le 8 décembre 2006) de la classe éponyme et le USS Spruance (DDG-111) de la classe Arleigh Burke en service depuis le 1er octobre 2011.

Franck Jack «Black Jack » Fletcher (Marshaltown, Iowa 29 avril 1885-Bethesda, Maryland 25 avril 1973)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Amiral11

Sorti de l'académie navale d'Annapolis le 12 février 1906 après quatre ans d'études, il sert deux ans en mer, devenant comme le réglément l'imposait enseigne le 13 février 1908. Il sert dans l'Atlantique sur les cuirassés Rhode Island et Ohio. Après avoir servit sur l'Eagle, il est embarqué sur le Maine de décembre 1908 à août 1909 avant d'être affecté aux Philippines.

En décembre 1912 il est affecté sur le cuirassé Florida qui était commandé par son oncle Frank Friday Fletcher. Il participe à l'opération contre Veracruz om il se distingue au point de recevoir la médaille d'honneur du Congrès.

En juillet 1914 il sert brièvement sur le cuirassé Tennessee avant de servir à terre au sein de l'état-major de la flotte de l'Atlantique. Après un an à ce poste, il intègre l'académie navale au sein du département exécutif.

Après l'entrée en guerre des Etats-Unis, Fletcher devient officier canonnier à bord du cuirassé Kearsarge jusqu'en septembre 1917. Il est ensuite affecté sur différents destroyers. D'avril 1919 à septembre 1922, Fletcher occupe des postes administratifs à Washington.

Après avoir passé un temps de commandement au sein de l'Asiatic Station (septembre 1922 à mars 1925), il sert au sein de l'Arsenal de Washington de mars 1925 à 1927 avant de devenir l'executive officer du cuirassé Colorado. Il est ensuite formé de 1929 à 1931 au sein du Naval War College et de l'Army War College ce qui doit le préparer aux plus hautes fonctions.

Chef d'état-major de l'Asiatic Fleet en août 1931, il est affecté en 1933 au bureau du Chief of Naval Operations. Il ensuite assistance du secrétaire d'état à la marine de novembre 1933 à mai 1936.

En juin 1936 il devient commandant du cuirassé USS New Mexico, navire-amiral de la 3ème division de cuirassés. En décembre 1937 il occupe un poste à terre au sein du Naval Examining Board avant de devenir en juin 1938 l'assistant au chef du Bureau of Navigation.

Affecté dans le Pacifique à partir de septembre 1939, il commande successivement la 3ème division de croiseurs, la 6ème division de croiseurs, les croiseurs de la Scouting Force et enfin le commandement de la 4ème division de croiseurs. Il était à sa poste quand le Japon attaque Pearl Harbor le 7 décembre 1941.

Il commande à la fois les croiseurs de la Scouting Force et la 4ème division de croiseurs le 31 décembre 1941. Il participe à des raids contre les îles Marshall, les Gilbert mais aussi en Papouasie Nouvelle-Guinée (Salamaua-Lae). Il aurait pu participer à une opération de secours contre Wake mais l'opération est annulée par l'amiral Pye le commandant intérimaire de la flotte du Pacifique en attendant l'arrivée de l'amiral Nimitz.

Nommé à la tête de la TF 17 le 1er janvier 1942, le contre-amiral Fletcher s'initie sur le tas aux opérations aéronavales, opérant contre les Marshall et les Gilberts en février, la Nouvelle-Guinée en mars avant de devenir le 19 avril 1942 le commandant des croiseurs de la flotte du Pacifique, poste qu'il cumule avec celui de la 4ème division de croiseurs.

Il participe ensuite à la bataille de la mer de Corail (7-8 mai 1942). Il s'agit d'une victoire tactique japonaise mais la victoire stratégique est américaine puisque les japonais ne peuvent pas débarquer à Port Moresby. Il participe ensuite comme nous l'avons vu à la bataille de Midway à l'issue de laquelle il est promu au rang de vice-amiral. Après la destruction du Yorktown, Fletcher met sa marque sur le Saratoga.

Il  couvre ensuite le débarquement de la 1ère division de Marines à Guadalcanal et Tulagi (opération Watchtower) mais se retire à la nuit tombée, laissant les marines «les fesses à l'air» selon l'expérience imagée du général Vandergrift. La nuit suivante les japonais remportèrent la bataille de Savo, bataille qui vit la destruction de quatre croiseurs lourds. La décision de Fletcher fût critiquée mais aurait-elle changé beaucoup de chose pas sur...... .

Fletcher participe ensuite à la bataille des Salomons Orientales, étant blessé lors du torpillage du porte-avions USS Saratoga (CV-3) le 31 août 1942. Il peut ainsi souffler après huit mois de combats continus.

En novembre 1942 il prend le commandement du 13ème district naval de la frontière navale du  nord-ouest. Il est remplacé au premier post en octobre 1943, continuant à son second poste le 15 avril 1944 quand le Northwestern Sea Frontier est remplacé par l'Alaskan Sea Frontier que Fletcher commande en ajoutant à son rôle de commandant de la force du Pacifique Nord et la zone de l'Océan du Pacifique Nord.

En septembre 1945, il rallie Ominto avec six navires sous ses ordres pour couvrir le débarquement à terre des troupes d'occupation. Il reste sur zone jusqu'au 17 décembre 1945 quand il intègre le General Board de l'US Navy. Il en prend la tête le 1er mai 1946 et va y rester jusqu'à sa retraite le 1er mai 1947 avec le rang d'amiral.

Après guerre il refuse de reconstituer ses papiers ou de se confier sur son action durant le second conflit mondial. Ce qui explique peut être pourquoi il à parfois une mauvaise image dans certains écrits sur le second conflit mondial voir dans les films comme celui de la Bataille de Midway.

L'amiral Fletcher est mort le 25 avril 1973, quatre jours avant son 88ème anniversaire à l'hôpital navla de Bethesda. Il est enterré au cimetière national d'Arlington. Sa mémoire à été célébrée par un destroyer de classe Spruance, le DD-992 en service du 12 juillet 1980 au 1er octobre 2004 (coulé comme cible le 16 juillet 2008).

Joseph John Rochefort  (Dayton, Ohio 12 mai 1900 Torrance,Californie 20 juillet 1976)

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Joseph10

Officier de marine et cryptoanalyste il va jouer un rôle majeur dans la bataille de Midway en étant le premier à décrypter des messages japonais indiquant les prochaines cibles. Cela permis aux américains de gagner quelques jours et de torpiller tout effet de surprise.

Il intègre la marine en 1918. Enseigne le 14 juin 1919 quand il obtient son diplôme de l'école d'ingénierie vapeur de l'US Navy. Un  officier remarque le goût de la jeune enseigne pour les mots croisés, les puzzle et autres casse-têtes. Il le recommande donc pour les cours de cryptoanalyste de l'US Navy.

Il est formé aux subtilités de la cryptoanalyse, du renseignement et même de la langue japonaise ce qui explique sa nomination à la tête de la station Hypo, le station d'analyse installée à Hawaï.

Après l'entrée en guerre des Etats-Unis, Rochefort associé à des cryptoanalystes britanniques et néerlandais parvient à casser le code JN-25. Il parvient à convaincre Nimitz en dépit du scepticisme de Washington que les prochaines actions japonaises visaient Midway et les Aléoutiennes.

Il obtint la confirmation en montant un piège en demandant à Midway d'envoyer un message en clair sur des problèmes d'approvisionnement d'eau. Le message capté par les japonais et relayé confirma les soupçons de Rochefort sur l'identité d'AF qui était bien Midway.

Durant le mois de mai 1942, la station Hypo décryptait jusqu'à 140 messages par jour. A la fin du conflit il est nommé à la tête du dock flottant ABSD-2 à San Francisco. Si il reçut la Légion of Merit, il ne fût jamais décoré de la Navy Distinguished Service Medal en dépit de la recommandation de l'amiral Nimitz.

Après guerre il intègre le Pacific Strategic Intelligence Group à Washington. En 1985 il est décoré à titre posthume de la Navy Distinguished Service Medal. L'année suivante il reçoit la Presidential Medal of Freedom. Enfin en 2000 il intègre le National Security Agency, Central Security Service Hall of Fame.

A SUIVRE

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10006
Age : 35
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyMar 27 Nov 2018, 10:19

pascal a écrit:
Citation :
L'amiral Spruance est certes un homme avisé, mais c'est Franck Jack Fletcher qui assume le commandement des deux Task Force US. C'est également un homme avisé, qui sait écouter ses adjoints. Fletcher transfère le commandement à Spruance lorsque le Yorktown est mis hors de combat.
Effectivement Fletcher "the back shoes carrier admiral" est un cas à part au sein de la Navy ... il n'était pas aviateur mais c'est lui qui remportera le plus grand nombre de batailles aéronavales côté US durant la guerre du Pacifique ... Mer de Corail, Midway, Salomon Orientales. Il souffrira beaucoup de sa décision de retirer les p-a de Guadalcanal début août et certains ne se priveront pas de le critiquer lui qui n'est pas du sérail des marins aviateurs.
Spruance doit sa réputation à Midway notamment pour avoir su écouter ses chefs de flottilles contre l'avis de son chef des opérations aériennes le très caractériel Miles Browning (une grande partie du staff de Spruance est composée des membres de l'état major d'Halsey) à l'occasion de l'attaque sur l'Hiryu.

Citation :
Yamamoto cherche également à détruire ce qui reste de la flotte cuirassée. Il sait que l'USN dispose encore, malgré les pertes subies à Pearl Harbor, d'au moins autant de navires de ligne que le Japon et pense que cette flotte cuirassée doit être détruite pour gagner la guerre. Il est assez édifiant que dans le plan japonais, le corps principal n'est pas la flotte de porte-avions (leur rôle n'est nullement négligeable, consiste à neutraliser Midway, couler les porte-avions ennemis, puis repérer et affaiblir la ligne adverse), mais les cuirassés de la 1ère flotte.
C'est une constante dans les deux camps  cette focalisation sur le flotte de ligne de l'adversaire, mais je ne sais pas si précisément à Midway le but est de détruire les restes des cuirassés US, car la 2e division (Ise Hyuga Fuso Yamashiro) est aux Aléoutiennes et 2 des Kongo escortent la Kido Butai ... 2 autres sont avec Kondo et en fait le "main body" ne comprend que les 2 Nagato et le Yamato ...

Faudrait regarder scratch

Cela sort du cadre de l'article mais je pense que vu le peu d'expérience des américains en combat de nuit je doute que la présence des porte-avions de Fletcher à Savo aurait évité une telle déroute américaine.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5949
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) EmptyMar 27 Nov 2018, 11:35

On est dans les suppositions, mais la présence de p-a US dans les parages aurait entraîné en journée des reco aériennes sur le Slot. La chaîne de transmission plus courte que celle du Hudson australien aurait peut-être abouti à une identification plus rapide de la force de Mikawa qui fait route en plein jour ... et à une transcription de l'information qui aurait permis à Crutchley de pouvoir attendre Mikawa comme pourra le faire Scott face à Goto en octobre ... plutôt que de se retrouver à 20 milles du combat, avec ses bâtiment totalement surpris par un ennemi qu'on attend pas.

Ce sont des "si" mais parfois le sort d'un combat tient à très peu de chose, notamment la surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)   [Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Article] BATAILLE DE MIDWAY (4-7 JUIN 1942) (Terminé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeanne d'Arc - Bataille de Patay - 18 Juin 1429
» Livre historique sur la bataille des Ardennes
» Rapport de bataille 1000pts (orcs vs GdC)
» La bataille des abysses (1.5/5)
» Thématique n°2 de BATAILLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: