AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le vaisseau « La reine des anges » en 1711-1712

Aller en bas 
AuteurMessage
Frans Banning
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 48
Ville : courbevoie
Emploi : j'en ai un
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Le vaisseau « La reine des anges » en 1711-1712   Lun 27 Aoû 2018, 23:53

Bonsoir,

A la suite de mon précédent message relatif à ma recherche sur le vaisseau La Dauphine, je souhaiterais soumettre à votre sagacité une seconde question relative à un autre vaisseau sur lequel a servi mon ancêtre.

D’après les registres de l’inscription maritime, il a servi en 1711 et 1712 sur le vaisseau « La reine des anges » du port de Rochefort.

Ce vaisseau n’apparait pas sur les Etats abrégés de la Marine des années 1700-1720, et il n’en est (semble t-il) fait mention nulle part.

On ne sait pas exactement s’il s’agit véritablement d’un vaisseau du Roi ou bien d’un vaisseau corsaire. Néanmoins, il est qualifié de vaisseau du Roi dans un registre ultérieur qui récapitule la carrière de l’inscrit.

Plus étrange : le navire est mentionné comme faisant partie de l’ « escadre de M. Duguay du riogenero ", or ce navire n’a manifestement pas fait partie du la descente de Duguay-Trouin sur Rio de Janeiro en septembre 1711…



Je recherche donc toute information sur cet énigmatique vaisseau...

Bien cordialement,

Frans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3015
Age : 72
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La reine des anges » en 1711-1712   Mar 28 Aoû 2018, 12:58

En sus, de ce que j'ai, déjà, mentionné, dans la discussion la Dauphine

Citation :
En ce qui concerne la Reine des Anges, elle, non plus, ne faisait pas partie de "l'escadre" de Rio de Janeiro et, apparemment, selon un courrier de Duguay-Trouain, en date du 6 avril 1713 (Brest),  elle aurait été perdue... ne prévoyant pas dans ce temps-là, que la perte des vaisseaux le Magnanime, le Fidèle et la Reine-des-Anges ne laisserait aucun profit à l'armement

... sauf erreur, ce bâtiment ne faisait pas, non plus, partie des vaisseaux "royaux" construits en France. Il pourrait, éventuellement, s'agir d'une prise, d'un bâtiment "corsaire" ou d'une flûte armée en guerre. De surcroit, son nom ne correspond pas au "vocabulaire" officiel habituel, utilisé pour les vaisseaux royaux, y compris les frégates, où la seule "reine" enregistrée est la Reine Blanche, une frégate de 24, lancée à Cherbourg, en ... 1830! Very Happy

La Reine des Anges, très probablement sa "remplaçante", est évoquée entre 1751 et 1753 et ses rôles d'équipages successifs détaillés, ici...

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/_depot_mdh/_depot_images/INDES/SHDLORIENT/TABLESPDF/ROLE2P34-II.13.PDF
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/_depot_mdh/_depot_images/INDES/SHDLORIENT/TABLESPDF/ROLE2P35-12.PDF

Il est, également fait mention du vaisseau "la Reine des Anges", 140 tonneaux, expédié au Québec, par des armateurs de la Rochelle, en 1717 , avec 4 autres bâtiments, tous, transportant de la toile, des ustensiles en fer, des "poêles à chauffer", des épices, etc.

https://books.google.fr/books?id=ufIjWdHUNtEC&pg=PA81&lpg=PA81&dq=Vaisseau+la+Reine-des-Anges&source=bl&ots=fOFtlGoD4U&sig=B2lG5DBfz7ymbLXu-fCDBtbB-E0&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwia_Mu9xY_dAhVGgxoKHcOyCOgQ6AEwDnoECAEQAQ#v=onepage&q=Vaisseau%20la%20Reine-des-Anges&f=false

La Reine des Anges, qui t'intéresse ayant, selon les propos de Duguay-Trouin, disparue avant 1713, il s'agit, là-aussi, d'une "descendante".

L'intérêt de ces différentes informations réside dans le fait qu'elles indiquent, aussi bien, en 1717 qu'en 1751-1753, qu'il s'agissait d'un navire de commerce, ce qui tendrait à confirmer mon hypothèse d'un marchand armé en flûte. Le "Commerce", en principe, ne s'appropriant pas de noms de baptême militaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frans Banning
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 48
Ville : courbevoie
Emploi : j'en ai un
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La reine des anges » en 1711-1712   Mar 28 Aoû 2018, 13:06

Re bonjour

Nous nous croisons Very Happy je viens de répondre à votre poste sur la Dauphine.

Je partage votre jugement, cette Reine -là porte un nom qui ne semble pas "royal" ou militaire.

Je me demande néanmoins s'il ne s'agirait pas d'une prise intégrée dans la flotte du Roi, puisque (semble t-il) il est de tradition de ne pas changer les noms des navires pris.

Comme Duguay et ses confrères corsaires avaient passé contrat avec le Roi pour armer ses vaisseaux, il était peut-être convenu que les prises jugées "convenables" seraient intégrées aux vaisseaux du Roi (ce n'est qu'une hypothèse).

Recherches faites, le vaisseau La Reine des Anges apparait, précisément à Rochefort, dans "Voyage d’un Bénédictin dans les diocèses de Saintes, La Rochelle, Angoulême et Luçon 1712-1713" donc probablement en 1713.



Cela étant dit, oui, on retrouve aussi une Reine des Anges à Saint-Malo, je découvre ici celle que tu cites à La Rochelle.

Ce qui est troublant c'est que les les registres de l'inscription maritime distinguent bien les voyages faits à bord des marchants et les campagnes faites à bord des vaisseaux du Roi, avec mention dans ce cas de la solde du matelot ("matelot à 10 livres" par exemple).


Dernière édition par Frans Banning le Mer 29 Aoû 2018, 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3015
Age : 72
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La reine des anges » en 1711-1712   Mar 28 Aoû 2018, 14:30

Frans Banning a écrit:


Ce qui est troublant c'est que les les registres de l'inscription maritime distinguent bien les voyages faits à bord des marchants et les campagnes faites à bord des vaisseaux du Roi, avec mention dans ce cas de la solde du matelot ("matelot à 10 livres" par exemple).

C'est pas faux! C'est, d'ailleurs, encore, le cas sur les rôles d'équipages de la Reine des Anges, en 1851 et 1853, mais il y figure, également, les soldes des officiers du bord et, çà, c'est beaucoup moins normal. Ces dernières étant régies par décret, la "Royale" ne les mentionnait pas. En plus, on constate sur ces mêmes documents, un nombre important "d'estrangers", espagnols, portugais, maltais, plus des "matelots passagers", un critère qui n'est pas franchement militaire, et un officier de dragon, embarqué à Cadix - Rôle 1751-1752 -!

Apparemment, le Bureau des Classes de Port-Louis archive les rôles de la marine marchande, y compris ceux de feue la Compagnie des Indes.

Quand on passe en revue, ces mêmes rôles (1851 & 1852), il n'y a pas la queue d'un canonnier, alors qu'ils étaient mentionnés, par exemple, sur le rôle de l'Ajax (1763-1765), vaisseau de la Compagnie des indes, qui, à l'instar de ses "concurrents" britanniques, embarquait une artillerie, relativement conséquente.

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/_depot_mdh/_depot_images/INDES/SHDLORIENT/TABLESPDF/ROLE2P40-I.2.PDF

En ce qui concerne la Reine des Anges, supposée première du nom, période 1700 +, la piste "marchand armé en flûte", opérant ou rattaché à une escadre militaire pourrait s'avérer être la bonne.

...Déjà, embarquer du "cureton", hormis l’aumônier du bord, semble indiquer que le bâtiment avait une vocation de "paquebot". L'admission de "civils" à bord des unités militaires était sérieusement réglementée - missions officielles ou diplomatiques, acheminement de "grosses pointures", avec, éventuellement, leur famille (gouverneur provinciaux, etc.) -. Les assurances "voyage" n'existaient pas encore, ni les avantages de la CB "or" ou "platine", mais la marine militaire ne souhaitait pas s'exposer aux enquiquinements qui auraient pu faire surface, après la perte de "notables" à bord de ses bâtiments, en cas de mauvaise rencontre ou d'éléments naturels particulièrement déchainés. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frans Banning
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 48
Ville : courbevoie
Emploi : j'en ai un
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La reine des anges » en 1711-1712   Mar 28 Aoû 2018, 15:27

Apparemment, l'Abbé Machintruc est juste invité à monter à bord du navire en armement à quai.

Il ne s'agit pas d'un embarquement.

Une innocente "visite des familles" en somme. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frans Banning
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 48
Ville : courbevoie
Emploi : j'en ai un
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La reine des anges » en 1711-1712   Ven 14 Sep 2018, 03:08

J'ai trouvé



Source : "Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours" par le LV Roche.

La Reine des Anges a bien été intégrée à la marine, quoique sa carrière parmi les vaisseaux du Roi a du être brève.

Ce bouquin (en 2 tomes) est un beau travail.

Je poste aussi l'autre fil consacré à La Dauphine, où la question a été traitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vaisseau « La reine des anges » en 1711-1712   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vaisseau « La reine des anges » en 1711-1712
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Médaille de Marie - "Reine des Anges" - XIXème
» [Calmel, Mireille] La reine de Lumière - Tome 1: Elora
» LA REINE DE LUMIERE (Tome 1) ELORA de Mireille Calmel
» Confiture de Reine Claude
» Vaisseau Vulcain tiré de la série Enterprise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LA MARINE A VOILE :: Période 1626-1788-
Sauter vers: