AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le vaisseau « La Dauphine » en 1710

Aller en bas 
AuteurMessage
Frans Banning
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 48
Ville : courbevoie
Emploi : j'en ai un
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Lun 27 Aoû 2018, 23:23

Bonjour,

Je suis nouveau sur ce forum, j'espère poster sur le bon fil.

Je fais des recherches sur mes ancêtres marins au 18e siècle. J’ai retrouvé leur trace sur les registres de l’inscription maritime : en qualité d’inscrits ils étaient périodiquement levés pour servir sur les vaisseaux du Roi et formaient les équipages de ces vaisseaux au cours des guerres.

Je m’intéresse spécialement à la campagne du vaisseau « La Dauphine » du port de Brest durant l’année 1710, sur lequel à servi mon ancêtre.

La Dauphine  figure sur les états abrégés de la marine pour l’année 1710 : c’est un vaisseau de 3e rang construit en 1706 au Havre par le constructeur Cochois.

En revanche sa campagne durant cette année est très mal documentée.

Ainsi, La Dauphine est mentionnée dans une édition des mémoires de Duguay-Trouin, comme faisant partie de son escadre en 1710 (l’année précédent celle du raid sur Rio) avec le Lis, l’Achille, le Jason et l’Amazone.

En revanche, elle ne figure pas sur ce qui semble être l’édition originelle des mémoires de Duguay-Trouin, qui ne mentionne que ces 4 vaisseaux

Selon une autre source, en 1710, La Dauphine, capitaine Catteville, fait partie de l’escadre de Beauve envoyée en Mer du nord et aux Orcades pour donner la chasse aux marins anglais et hollandais et se rend jusqu’au Spitzberg où il détruit les pêcheries de l’ennemi. Cette hypothèse est tirée de la biographie de La Jonquière qui aurait servi à son bord durant cette campagne.

Qui croire ? Sauriez-vous m'aider à débrouiller cet écheveau, ou bien me conseiller des lectures qui permettraient de tirer cette affaire au clair ?

Bien cordialement.

Frans





Dernière édition par Frans Banning le Mar 28 Aoû 2018, 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2974
Age : 72
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Mar 28 Aoû 2018, 10:25

Bonjour,

Pas grand-chose à grignoter à propos de la Dauphine.

Le 23 décembre 1710, à Brest, Duguay-Trouin rédige un courrier à l'attention de Monsieur de Pontchartrain, alors, secrétaire d'État de la Marine.
Il y évoque ses misères financières, résultats du non-payement par les services de l'Etat - deux mois de solde reçus en 4 ans, au grade de capitaine de vaisseau, pension accordée par le Roi jamais honorée et une histoire de nouvelle taxe qui lui aurait ratiboisé deux ans de "capitainerie" -.  Il y propose, également, d'armer le vaisseau l'Elisabeth (72 canons), pris, par ses soins, aux Anglais, en 1704 pour compléter son escadre en vue d'une expédition dans les "Grandes-Indes" et dans l'éventualité où sa demande n'aboutirait pas, " ce vaisseau peut être remplacé aisément par le Lys, l'Achille ou la Dauphine, et je ne jette mes yeux dessus que pour mieux réussir avec trois bâtiments fabrique anglaise: c'est une circonstance essentielle.

Source : Histoire de Marine Française (tome 4, page 459) - Eugène Sue

L'expédition aux Grandes-Indes sera remplacée, l'année suivante, par celle de Rio de Janeiro, mais dans la liste des bâtiments accordés par Sa Majesté - page 460 du même ouvrage -,  qui lèveront l'ancre, le 9 juin 1711, pour l'aventure brésilienne, la Dauphine ne figure pas.

Onésime Troude - Batailles Navales de la France (tome 1) - évoque, également, la présence de la Dauphine - en compagnie du Lys, de l'Achille, du Jason et de l'Amazone, dans une sortie de Duguay-Trouin, à la fin du mois d'octobre 1707, "pour intercepter un convoi anglais qui était attendu des Antilles".

En ce qui concerne la Reine des Anges, elle, non plus, ne faisait pas partie de "l'escadre" de Rio de Janeiro et, apparemment, selon un courrier de Duguay-Trouain, en date du 6 avril 1713 (Brest),  elle aurait été perdue... ne prévoyant pas dans ce temps-là, que la perte des vaisseaux le Magnanime, le Fidèle et la Reine-des-Anges ne laisserait aucun profit à l'armement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frans Banning
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 48
Ville : courbevoie
Emploi : j'en ai un
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Mar 28 Aoû 2018, 12:57

Bonjour Loïc,

Oui, pas grand chose en effet ...

Ce qui est frappant c'est de constater que 2 éditions des Mémoires de Duguay-Trouin, l'une contemporaine, l'autre vraisemblablement du 19e siècle (trouvée sur Gallica) ne sont pas semblables. La plus récente est de façon évidente ré-écrite et remaniée, au point de rajouter un navire.

La reine des Anges que vous évoquez est mentionnée dans l'Histoire de La Marine d'Eugène Sue, mais apparemment cette Reine des Anges -là serait un navire portugais pris à Rio est chargé de sucre. Trop lent, il aurait été distrait de l'escadre de retour en France et aurait remonté la côte sud-américaine escortée de l'Aigle, jusqu'à Cayenne où l'on perd sa trace.

Recherches faites, le vaisseau apparait dans "Voyage d’un Bénédictin dans les diocèses de Saintes, La Rochelle, Angoulême et Luçon 1712-1713" donc probablement en 1713...



Dernière édition par Frans Banning le Mer 29 Aoû 2018, 10:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2974
Age : 72
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Mar 28 Aoû 2018, 13:30

L'avantage, avec Eugène Sue - je me suis, toujours, demandé comment l'auteur des Mystères de Paris avait pu, très peu de temps après, consacrer son temps à rédiger une partie de l'histoire de la Marine Française! - lol! , est que, très honnêtement, sa relation est plutôt bien foutue et toutes ses références et courriers cités sont, dûment, référencés. En farfouillant un peu dans les Archives de la Marine, on devrait pouvoir remettre la main dessus.

En ce qui concerne l'expédition de Rio de Janeiro, il existe, à la BNF-Gallica ...  Dugay-Trouin et l'expedition de Rio de Janeiro / travail de M. le Lt de Vaisseau Chomereau-Lamotte, étude rédigé en 1923, qui appartenait, jusqu'à très récemment, à la bibliothèque de l'école navale de Brest. C'est du superbe boulot, très bien documenté, comme toutes les autres études qui y sont archivées ... et ce n'est pas notre camarade Starshiy,  grand amateur de ce genre de lecture durant ses séjours dans cette même école - une fois, en tant qu'élève, puis comme chef de service -  qui risque de me contredire. lol! Wink

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9759953x.r=Duguay-Trouin%20et%20l%27exp%C3%A9dition%20de%20Rio%20de%20Janeiro?rk=171674;4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frans Banning
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 48
Ville : courbevoie
Emploi : j'en ai un
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Mar 28 Aoû 2018, 14:13

Merci Loïc pour ce document qui était passé sous les radars, c'est un beau travail. Very Happy

On y apprend que :
1 La Reine des Anges est un bâtiment portugais de 44 canons pris à Rio et chargé de 500 caisses de sucre.
2. mauvais marcheur, il est envoyé vers Cayenne escorté de l'Achille (ou l'Aigle ?)
3. il rallie Port-Louis (Lorient) avec l'équipage de l'Aigle "échoué et rompu à Cayenne"

C'est donc la perte de l'Aigle que déplore Duguay dans la lettre rapportée par Eugène Sue, et non celle de La Reine !!!

Par atavisme familial, je serais davantage enclin à croire le travail d'un officier de marine que celui d'Eugène Mr.Red

Quoiqu'il en soit, on avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4314
Age : 68
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : Olé, caracoles !
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Mar 28 Aoû 2018, 14:26

Loïc Charpentier a écrit:
et ce n'est pas notre camarade Starshiy,  grand amateur de ce genre de lecture durant ses séjours dans cette même école - une fois, en tant qu'élève, puis comme chef de service -  qui risque de me contredire.
Et bien si, parce que le dit Starshiy n'a jamais été chef de service à l’École Navale, mais au Centre d'Instruction Naval qui occupe les locaux de l'ancienne Ecole NAvbale à Laninon
https://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_d%27instruction_naval_de_Brest

A+


Dernière édition par Starshiy le Mar 28 Aoû 2018, 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.soumarsov.eu
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2974
Age : 72
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Mar 28 Aoû 2018, 14:33

Tu n'as pas bientôt fini de chipoter! lol! Wink


Dernière édition par Loïc Charpentier le Mar 28 Aoû 2018, 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2974
Age : 72
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Mar 28 Aoû 2018, 14:49

Frans Banning a écrit:
Merci Loïc pour ce document qui était passé sous les radars, c'est un beau travail. Very Happy

On y apprend que :
1 La Reine des Anges est un bâtiment portugais de 44 canons pris à Rio et chargé de 500 caisses de sucre.
2. mauvais marcheur, il est envoyé vers Cayenne escorté de l'Achille (ou l'Aigle ?)
3. il rallie Port-Louis (Lorient) avec l'équipage de l'Aigle "échoué et rompu à Cayenne"

C'est donc la perte de l'Aigle que déplore Duguay dans la lettre rapportée par Eugène Sue, et non celle de La Reine !!!

Par atavisme familial, je serais davantage enclin à croire le travail d'un officier de marine que celui d'Eugène Mr.Red

Quoiqu'il en soit, on avance !

Pour une fois, même si je l'avais stocké dans ma doc, je n'ai pas lu ce document. Boulet

Cà pourrait, aussi, signifier que cette Reine des Anges est la même que celle qui, en 1717, jouera le rôle de transport pour le Québec. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2974
Age : 72
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Mar 28 Aoû 2018, 14:55

Frans Banning a écrit:

C'est donc la perte de l'Aigle que déplore Duguay dans la lettre rapportée par Eugène Sue, et non celle de La Reine !!!

Par atavisme familial, je serais davantage enclin à croire le travail d'un officier de marine que celui d'Eugène Mr.Red


C'est, peut-être, aussi, Duguay-Trouin qui s'était pris les pieds dans le tapis, car la perte du Lys, qu'il évoque dans son courrier de décembre 1710, daterait, elle, de ... 1705! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frans Banning
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 48
Ville : courbevoie
Emploi : j'en ai un
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Mar 28 Aoû 2018, 15:16

Duguay, dans la lettre rapportée par Sue, déplore "la perte des vaisseaux Le Magnanime, Le Fidèle et La Reine-des-Anges (sic)", mais pas la perte du Lis, vaisseau qu'il monte à Rio.  Very Happy

C'est probablement un Lis antérieur qui aura été perdu en 1705.

Les seuls vaisseaux perdus sont Le Magnanime (tempête) Le Fidèle (tempête) et l'Aigle (échoué à Cayenne). Et c'est bien SUE qui se trompe  Mr.Red

Quant à La Reine ramenée de Rio, je ne pense pas que ce soit La Reine expédiée au Québec en 1717, car je pense qu'un navire de 140 tonneaux ne pourrait pas porter 44 canons.

Ainsi, La Dauphine de 60 canons jauge 950 tonneaux. Mais bon ... là je m'aventure dans un domaine que je ne maitrise guère et toute contradiction est bienvenue  Mr.Red

Je pense par contre qu'elle est bien le vaisseau (du Roi ?) La Reine des anges visité par l'abbé Machintruc lors de sa visite à Rochefort en 1713.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2974
Age : 72
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Mar 28 Aoû 2018, 15:40

Oups! ,  dans le courrier de Duguay-Trouin, il ne s'agissait pas du Lys, mais du Fidèle, un 56 canons de 3ème rang, percé à 13 sabords, construit en 1703, qui aurait été perdu avant décembre 1710.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2974
Age : 72
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Mar 28 Aoû 2018, 18:15

Frans Banning a écrit:

Quant à La Reine ramenée de Rio, je ne pense pas que ce soit La Reine expédiée au Québec en 1717, car je pense qu'un navire de 140 tonneaux ne pourrait pas porter 44 canons.

Ainsi, La Dauphine de 60 canons jauge 950 tonneaux. Mais bon ... là je m'aventure dans un domaine que je ne maitrise guère et toute contradiction est bienvenue  Mr.Red

Je pense par contre qu'elle est bien le vaisseau (du Roi ?) La Reine des anges visité par l'abbé Machintruc lors de sa visite à Rochefort en 1713.

Là, aussi, c'est pas faux! Very Happy

Avec 44 canons, il ne pouvait, effectivement, pas jaugé 140 tonneaux, mais devait, plutôt, se balader autour de 500/600 tonneaux, voire plus..
Les Espagnols et les Portugais entretenaient, encore, au début du XVIIIème siècle, une flotte de "galions" à usage mixte - militaire et transport- pour les liaisons maritimes avec leurs colonies; c'était un type de bâtiment qui n'existait plus dans notre marine militaire, sauf dans le cas des flûtes, à bord desquelles l'aspect militaire (armement du bord) était beaucoup moins important. Au pire, chez nous, on armait en flûte un vieux vaisseau, en débarquant une partie de son artillerie, pour faire de la place, exceptionnellement, à une cargaison et/ou à l'embarquement de "passagers" - en général, un corps de troupe acheminé dans les colonies -.

C'est dans cet esprit qu'il faut considérer les deux bâtiments portugais, décrits dans l'étude de 1923, la Notre Dame de L'Incarnation, percée à 56 canons et en ayant 26 montés, jaugeant 600 tonneaux et La Reine des Anges, de 44 canons dont 30 montés, qu'on a, en plus, chargé de "quelques cinq cents caisses de sucre qui n'ont pu trouver place dans les magasins des vaisseaux et frégates de l'escadre". .. Là, çà commence à faire du monde, dans les cales! Combien pesaient-elles ? 25... 30... 50 kilos/pièce ? Je présume qu'il s'agissait de pains de sucre conditionnés en caisse. Very Happy L'inventaire des valeurs et objets rapportés par l'escadre, mentionne, pour le sucre, 1484 caisses, 3 barriques et 2 quartaux; à elle seule, la Reine des Anges en avait embarqué un gros tiers!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frans Banning
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 48
Ville : courbevoie
Emploi : j'en ai un
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Mar 28 Aoû 2018, 19:59

Bonsoir,

A partir de vos contributions et des sources que vous avez relevées, on peut donc faire l'hypothèse que la Reine des Anges (Rainha dos Anjos) est un assez gros navire marchand portugais percé à 44, du type "galion" comme vous le décrivez.

Le bateau est pris par Duguay et chargé de 500 caisses de sucre. De retour, mauvais marcheur, il est dirigé vers les Antilles escorté par l'Aigle.

Le LV Chomereau-Lamotte se trompe lui aussi Mr.Red les témoignages contemporains sont unanimes pour dire que c'est l'Aigle et non l'Achille qui accompagne La Reine. D'ailleurs Chomereau rectifie 2 pages après.

Les 2 navires touchent à Cayenne, là, l'Aigle s'échoue et est irrécupérable, l'équipage est transféré sur La Reine qui gagne Port Louis.

Avec ses 500/600 tx, La Reine est est jugée convenable pour servir le Roi comme vaisseau (de 3e ou 4e rang ?). Conformément à un usage constant (et un fond de superstition ?) on ne lui attribue pas un nouveau nom. Ainsi, les états abrégés pour 1710 mentionnent Le Cumberland, Le Grafton, Le Hamptoncourt etc...

Le vaisseau est basé à Rochefort, peut-être armé en flûte. Un abbé relate sa visite à Rochefort en 1713.

Certes on n'en trouve pas trace, mais peut-être n'a t-il servi que brièvement, et les états abrégés de la Marine pour 1713, 1714 et 1715 sont manquants...

Cela éclaire les mentions successives et récapitulatives portées aux registres de l'inscription maritime :

en 1714 : a servi à Rochefort sur la Reine des anges en 1712 à la paye de 12".
en 1715 : a fait plusieurs campagnes au service du Roy, la dernière en 1711 et 1712 sur la Reyne des anges de Rochefort, escadre de M. Duguay du Riogenero.
en 1731 : a fait une campagne sur le vaisseau du Roy la Reyne des anges en 1712, porté matelot à 12"...

Reste à comprendre pourquoi le registre mentionne le navire sur lequel a servi mon ancêtre de retour de Rio, sans mentionner le navire sur lequel il a servi en allant à Rio shakng2


Dernière édition par Frans Banning le Ven 14 Sep 2018, 09:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frans Banning
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 48
Ville : courbevoie
Emploi : j'en ai un
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Ven 14 Sep 2018, 03:02

J'ai trouvé



Source : "Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours" par le LV Roche.

La Reine des Anges a bien été intégrée à la marine, quoique sa carrière parmi les vaisseaux du Roi a du être brève.

Ce bouquin (en 2 tomes) est un beau travail.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2974
Age : 72
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Ven 14 Sep 2018, 13:15

Bonjour &

...mais çà reste succinct. lol! C'est, là, qu'il convient, peut-être, de se référer au courrier de Duguay-Trouain, en date du 6 avril 1713 (Brest),  dans lequel il précisait qu'elle avait été perdue... ne prévoyant pas dans ce temps-là, que la perte des vaisseaux le Magnanime, le Fidèle et la Reine-des-Anges ne laisserait aucun profit à l'armement (sic).

Après, il y a, aussi, un problème de dates, car la lettre de Duguay-Trouin, elle, est datée du 6 avril, alors que la "visite" du prêtre à bord de la Reine des Anges aurait été effectuée le 4 septembre 1713! ... Il y en a, surement, un qui s'est mélangé les crayons, mais lequel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frans Banning
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 48
Ville : courbevoie
Emploi : j'en ai un
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   Ven 14 Sep 2018, 15:15

Frans Banning a écrit:
Duguay, dans la lettre rapportée par Sue, déplore "la perte des vaisseaux Le Magnanime, Le Fidèle et La Reine-des-Anges (sic)"

Les seuls vaisseaux perdus sont Le Magnanime (tempête) Le Fidèle (tempête) et l'Aigle (échoué à Cayenne). Et c'est bien SUE qui se trompe  Mr.Red .

La lettre que vous évoquez est tirée du SUE, manifestement il commet une erreur, car à la lecture des mémoires de Duguay, on voit que celui-ci est toujours très précis dans ses affirmations.

C'est L'Aigle qui est perdu à Cayenne alors qu'il accompagne la Reine, de sorte que l'équipage de l'Aigle a du passer à bord de la Reine, ceci explique peut-être pourquoi SUE a confondu l'un et l'autre.

En atteste la lettre du Gouverneur de Cayenne d'Orvilliers, qui relate le naufrage de l'Aigle le 6/7 février 1712.



Le LV CHOMEREAU le confirme en citant lui-aussi DUGUAY, mais correctement ("le Magnanime, le Fidèle et l'Aigle")



Plus avant, il confirme que la Reine n'est pas perdue puisqu'elle arrive à Port-Louis durant l'été 1712 :



Evidemment, il faudrait retrouver l'original de la lettre de DUGUAY (qui doit traîner quelque part dans une boite d'archives  Very Happy ) pour en avoir l'absolue certitude, mais source pour source, je préfère me fier à CHOMEREAU.

Ce qui était intéressant, à mon avis, c'était de savoir si la Reine à pu être incorporée dans la Marine à son retour en été 1712. Un abbé visite "le vaisseau La reine des Anges" en 1713 à l'arsenal de Rochefort



Et elle est qualifiée de "Vaisseau du Roy" sur les matricules de l'inscription maritime en 1731.



Aujourd'hui, le LV Roche nous confirme qu'elle est bien un bâtiment de la flotte.

Du coup, la mention relative à mon ancêtre portée en 1715 : " 1711, 1712 : sur La Reine des Ages de Rochefort, escadre de M. Duguay du riogenero"



prend tout son sens : la Reine des Anges est bien un marchand portugais pris à Rio et incorporé dans la marine comme vaisseau du Roi à Rochefort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vaisseau « La Dauphine » en 1710   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vaisseau « La Dauphine » en 1710
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vaisseau Vulcain tiré de la série Enterprise
» recherche vaisseau ukisse 31
» Pomme Dauphine
» RENAULT Dauphine/Ondine
» [JEU] G-INVADERS : Tue les ennemis avec ton vaisseau [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LA MARINE A VOILE :: Période 1626-1788-
Sauter vers: