AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ

Aller en bas 
AuteurMessage
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5614
Age : 39
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptyVen 20 Juil 2018, 01:59

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Donsko10

L’épave du croiseur russe DMITRI DONSKOÏ (Дмитрий Донской) a été découverte par la société de sauvetage sud-coréenne Shinil Group. Le navire avait été sabordé par son équipage le 28 mai 1905 après la bataille de Tsushima pour ne pas tomber aux mains des Japonais. Son épave gît à 1300m de l’île d’Ulleungdo. Elle a d’abord été repérée le 14 juillet par la société canadienne Deepworker, puis investiguée et formellement identifiée le 15 par Shinil. Elle est sur un talus en pente à 40° : la poupe est à 380m de fond, l’étrave à 430m. Le tiers arrière de l’épave porte les marques de la bataille, mais le reste de l’épave est apparemment en bon état. Le croiseur transportant quelque 200 tonnes d’or évalués à 130 plusieurs milliards de dollars US, l’épave en intéresse plus d’un…

Shocked


Dernière édition par Takagi le Sam 28 Juil 2018, 03:03, édité 2 fois (Raison : Vidéo supprimée sur Youtube)
Revenir en haut Aller en bas
warburton
Amiral
Amiral
warburton

Masculin
Nombre de messages : 12018
Age : 72
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptyVen 20 Juil 2018, 20:49

bonsoir
130 milliards de dollars… affraid
'tain; ce vieux croiseur était-il construit en or massif ? Shocked
certains médias annoncent ce chiffre, d'autres parlent de seulement 7 milliards. scratch
quoi qu'il en soit, on peut se demander pourquoi ce navire transportait une telle cargaison.
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5614
Age : 39
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptySam 21 Juil 2018, 08:21

warburton a écrit:
bonsoir
130 milliards de dollars… affraid
'tain; ce vieux croiseur était-il construit en or massif ? Shocked
certains médias annoncent ce chiffre, d'autres parlent de seulement 7 milliards. scratch
quoi qu'il en soit, on peut se demander pourquoi ce navire transportait une telle cargaison.

Ce n'était pas le seul navire russe de cette escadre à transporter de l'or. Il paraît que le KNIAZ SOUVOROV en avait aussi une cargaison. C'était pour financer l'effort de guerre à Port-Arthur assiégée par les Japonais et plus généralement en Extrême-Orient russe. Le Transsibérien n'était plus sûr, il avait été pillé plusieurs fois depuis le début de la guerre à cause de ce qu'il transportait (armes, solde des soldats, ravitaillement, etc.)

Du moins si j'en crois mes lectures. study
Revenir en haut Aller en bas
warburton
Amiral
Amiral
warburton

Masculin
Nombre de messages : 12018
Age : 72
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptySam 21 Juil 2018, 12:31

bonjour Takagi
je ne conteste nullement ces faits. mais je suis étonné par l'énormité du chiffre.
un tel trésor à bord d'un seul navire…
il est vrai que toute cette affaire (l'aventure de la seconde flotte du Pacifique), fut un chef-d'œuvre dans son genre.
une "roulette russe" avec cinq cartouches dans le barillet… affraid
Revenir en haut Aller en bas
DraniBrut
Second maître
Second maître
DraniBrut

Masculin
Nombre de messages : 533
Age : 48
Ville : Dunkerque
Emploi : Chauffagiste
Date d'inscription : 04/01/2013

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptySam 21 Juil 2018, 13:02

"200 tonnes d’or évalués à 130 milliards de dollars US"
"130 milliards de dollars… affraid ce vieux croiseur était-il construit en or massif ? Shocked
certains médias annoncent ce chiffre, d'autres parlent de seulement 7 milliards."

Il doit effectivement y avoir une erreur. Au cours actuel de l'or (~40$US le gramme), deux cents tonnes correspondent à peu près à huit milliards de dollars.

Pour atteindre 130 Md, il faudrait ~3 250 tonnes d'or.
Ou alors il n'y a pas que l'or dans les cales.

Ça me fait soudain penser que la dette publique de la France correspond à ~ 55 000 tonnes d'or ! Pas grand chose finalement : 1,5 porte-avions Charles-De-Gaulle en or massif.
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5614
Age : 39
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptySam 21 Juil 2018, 14:52

Des articles de presse ou des traducteurs ont peut-être converti 7 milliards de $ en 130 milliards d'autre monnaie puis se sont pris les pieds dans le tapis pour l'unité de monnaie.
scratch
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5961
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptyDim 22 Juil 2018, 08:58

Il s'agit je pense de la valeur 1905 de cet or convertie en monnaie actuelle ... avec 115 ans d'inflation ... à titre d'exemple le coût de réalisation du South Dakota en 1941 est donné à 50 000 000 de $ soit 1.6 milliards de $ actuels

La valeur de 200 t d'or en 1905 peut très biens donner une évaluation à 200 milliards aujourd'hui

SAUF que l'or a un cours officiel et au 22/07/18 le lingot de fin est à 33 920 € soit pour 200 t une valeur de 6.785 milliards d'euros soit 8 milliards de $

Ce qui n'est déjà pas mal
Revenir en haut Aller en bas
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
valdechalvagne

Masculin
Nombre de messages : 2045
Age : 50
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptyDim 22 Juil 2018, 10:50

sortie de la quantité d'or , je trouve l épave très bien conservé malgré ses 113 ans sous l'eau
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 17591
Age : 76
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptyDim 22 Juil 2018, 14:43

Je ne suis pas sur que tout le monde sache exactement de quoi il retourne, alors pour les non spécialistes de la marine du Tsar, voici à quoi ressemblait le Dimitri Donskoi,  croiseur-cuirassé, sistership du Vladimir Monomach, dont on vient de retrouver l'épave.  

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Dimitr10
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5614
Age : 39
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptySam 28 Juil 2018, 03:05

Aux dernières nouvelles, Shinil Group a démenti avoir trouvé quelque or que ce soit dans l'épave... dans laquelle rien ni personne n'est encore entré ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Jefgte
Aspirant
Aspirant
Jefgte

Masculin
Nombre de messages : 1461
Age : 63
Ville : France
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 10/08/2005

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptySam 28 Juil 2018, 11:35

Aujourd'hui, Il me semble que l'or doit encore appartenir aux russes.(?)
Le pavillon du navire...

salut

Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
Loïc Charpentier

Masculin
Nombre de messages : 3320
Age : 73
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptySam 28 Juil 2018, 16:37

Bonjour,

A propos du réseau ferré, le Transsibérien. Son tracé russe aboutit à Vladivostok.
Les 6000 kilomètres de rail étaient réparties, à l'origine, en six sections :
1. De Tschelabinsk à l'Obi (ligne de l'Ouest sibérien)
2. De l'Obi à Irkoustk (ligne de la Sibérie Centrale)
3. De Irkoustk à Missovaia (ligne du Circumbaïkal, qui sera ajournée, en raison des coûteux travaux d'art nécessaires)
4. De Missovaia à Strietensk (ligne du Transbaïkal)
5. De Strietensk  à Khabarovsk (ligne de l'Amour)
6. De Khabarovsk à Vladivostok (ligne de l'Ossouri)

Il s'agissait d'un réseau "à voie unique et croisements éloignés" (sic).
Le début de la "ligne" (4.) du Transbaïkal, sensée être achevée en 1900, se résumait, à l'est d'Irkoukst en 1902 et fin 1903, en été, à deux ferries qui faisaient la navette entre les rives ouest et est du lac, et, en hiver, à des liaisons par traineaux tirés par des bourrins, qui contournaient le lac par le sud jusqu'à Missovaïa.  

La ligne de l'Amour (Strietensk - Khabarovsk) avait posé problème, car elle impliquait, si on voulait rester sur le territoire russe, de contourner tout le nord de la Mandchourie chinoise, au bas mot, 50% de trajet supplémentaire! scratch  Là, coup de bol, les occidentaux (Français et Britanniques, essentiellement), tous s'accordant pour mettre des bâtons dans les roues nippones et surfant sur la Révolte des Boxers (1899-1901), avaient  "convaincu" le pouvoir chinois de collaborer avec l'empire russe -  qui, en 1897, avait obtenu la concession de Port-Arthur, sachant que, derrière tout çà, il y avait eu un superbe concours de la "zibounette la plus longue" entre Allemands, Anglais et Russes - ces derniers cherchant "désespérement" un mouillage "hors glace", en hiver, sur le rivage de l'Océan Pacifique -.  Résultat "ferroviaire", la Russie obtient l'exploitation de la voie ferrée anglo-chinoise Pékin - Tchang Tu - Karbine, sauf qu'à l'époque, elle n'avait pas encore atteint Tchang Tu ! Dans la foulée, les Russes prolongent le "Transsibérien" jusqu'à Karbine (en Mandchourie), mettent en place  le "Chemin de fer Transmandchourien", qui aboutit, comme par hasard, à Port-Arthur - aucune jonction entre Sin-Min Ping, au sud de Tchang Tu et  "tête de ligne" vers Pékin, n'étant pas prévue au programme! -.  Dans l'histoire, tout le monde occidental (France, Grand-Bretagne, Etats-Unis) est ravi, grâce à l'obtention de juteux contrats de fournitures ferroviaires, les Chinois, faute de mieux, font contre mauvaise fortune bon cœur, seuls, les Allemands, mais, surtout, les Japonais font "la gueule". Ah, j'allais oublier!... une autre voie ferrée est installée, par les Russes, entre Karbine, à la frontière russo-mongole et Nikolsk, en Sibérie Orientale, pour raccorder le Transsibérien au nord de Vladivostok, à l'extrémité méridionale de la ligne de l'Ossouri (6.).

Il est très compliqué de dénicher des documents impartiaux de l'époque à propos du Transsibérien et de son réseau "chinois". Les voyageurs français étaient soit de rares bourgeois très aisés qui voyageaient en 1ère classe, se rendant, par exemple, au Tonkin, par voie ferrée, en empruntant le Transsibérien (voyage aller simple, plus de 5500 francs, valeur 1903!), avec, en tout et pour tout, deux passagers dans un luxueux wagon de 1ère classe  (!), soit des officiers en "mission" - comme le capitaine Maxime Sauvage -, qui étaient encore plus chouchoutés par les officiels russes que le touriste "pété de tunes"! On a droit, de leurs parts, à des relations "exotiques" totalement désuètes et bourrées de clichés... le cosaque est un va-t-en-guerre à cheval, le russe passe son temps à prier devant des icônes, le chinois, un demeuré fini et sale, quant au japonais, c'est un triste individu sournois!  Par contre, après la tôle subie par les Russes, en 1906, çà avait sérieusement rué dans les brancards occidentaux, car un gros paquet de nantis de tous poils, qui avaient largement craché au bassinet, dans les investissements ferroviaires et l'espoir de retours juteux, s'étaient retrouvés le bec dans l'eau ! lol!  

Pour la protection de son réseau ferré "transsibérien" & "chinois", la Russie entretenait une force militaire de 25 000 hommes, composée, pour l'essentiel de cosaques, qui patrouillaient, à cheval, le long de la voie. Il convient, également, d'y rajouter les garnisons de l'armée impériale, installées dans les agglomérations le long de la voie ferrée. La menace des pilleurs était, surtout, sensible en Mongolie, mais d'après les récits des voyageurs, les patrouilles de la cavalerie "cosaque" étaient incessantes.

Dans le cadre du conflit russo-japonais, il convient de se référer aux cartes allemandes (!), établies à l'automne1904, pour constater que la péninsule de Port-Arthur avait, déjà, été totalement isolée par l'armée japonaise et que, dès lors, le réseau ferrée n'était plus d'aucune utilité pour les troupes russes et, seule, la voie maritime offrait, encore, une possibilité de liaison. Port-Arthur capitulera le 1er janvier 1905.

L'escadre russe dite d'Extrême-Orient avait appareillé de Libau, le 18 octobre 1904. le 3 novembre elle s'était scindée en deux groupes, l'un passant par la Méditerranée et le canal de Suez (2 cuirassés, 3 croiseurs et 7 contre-torpilleurs  qui les rejoindront au large de la Crète), l'autre (5 cuirassés, 3 croiseurs, dont le Dimitri-Donskoi), par le Cap de Bonne-Espérance. Les deux groupes étaient accompagnés de transports, de navires-ateliers et des bâtiments charbonniers avaient été répartis le long de la route. Ces derniers, entre autres, charbonnaient chez les Neutres - tous les états occidentaux s'étaient empressés de clamer leur neutralité -  ou "dans les ports et rades des états trop faible pour s'y opposer" (sic). Cela dit, neutre "faux-cul" ou état "bienveillant", les approvisionnements (charbon, eau, bouffe, etc.) devaient se payer "rubis sur ongle" (au prix fort!) et, vu les sommes engagées, il n'était pas question d'encombrer le coffre-fort des chefs d'escadre avec du papier-monnaie, à la nationalité diverse et à la valeur fluctuante, d'où des quantités d'or embarquées plus que conséquentes, pour payer les "frais de route" (en sus du "renflouement" des caisses de Port-Arthur).  Dans un tel contexte, il n'est pas bon d'avoir tous ses œufs dans le même panier, d'où la nécessité de constituer quelques "caisses" principales et de nombreuses autres secondaires. On n'a pas l'air très malin, si, dans l'éventualité d'une unique tiroir-caisse, le bâtiment "coffre-fort" venait à sombrer, en cours de route ou, même, si contraint à rester longtemps au mouillage, il était nécessaire de transférer sa cargaison de "pépètes" au vu et au su de tous. lol!


Dernière édition par Loïc Charpentier le Dim 29 Juil 2018, 08:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5614
Age : 39
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptySam 28 Juil 2018, 18:48

Loïc Charpentier a écrit:
(...) il était nécessaire de transférer sa cargaison de "pépètes" au vu et au sus de tous.

Excellente ! Quelle belle expression pour exprimer l'attrait de l'or sur les détrousseurs de tout ordre ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
Loïc Charpentier

Masculin
Nombre de messages : 3320
Age : 73
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ EmptyDim 29 Juil 2018, 08:33

Takagi a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:
(...) il était nécessaire de transférer sa cargaison de "pépètes" au vu et au sus de tous.

Excellente ! Quelle belle expression pour exprimer l'attrait de l'or sur les détrousseurs de tout ordre ! lol!

C'est pas faux. lol! J'avais aussi la possibilité d'écrire "sue", c'eut été tout aussi erroné mais cela aurait pu, néanmoins, constituer une "fine" allusion à la canicule régnante. Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty
MessageSujet: Re: L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ   L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'épave retrouvée du DMITRI DONSKOÏ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une plongée sur l'épave du Britannic
» L'épave honnie (mais réhabilitée)
» Epave.....
» Bt 5 espagnol
» La première pièce d'Edmond Rostand retrouvée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Multimedia-
Sauter vers: