AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-17%
Le deal à ne pas rater :
– 50€ sur DYSON V7 MOTORHEAD ORIGIN Aspirateur balai sans fil
249.99 € 299.99 €
Voir le deal

 

 FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10332
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 EmptyVen 04 Mai 2018, 21:51

HMS Chatham (F-87)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Hms_ch13
La frégate HMS Chatham (F-87) à quai

Présentation

-Le HMS Chatham (F-87) est mise sur cale aux chantiers navals Swan Hunter de Wallsend le 12 mai 1986 lancé le 20 janvier 1988 et commissioned le 4 mai 1990.

La dernière frégate type 22 est le quinzième navire de la Royal Navy à porter le nom de cette ville du Kent célèbre pour son arsenal longtemps le principal de la Royal Navy créé en 1550 et fermé en 1984.

La F-87 succède à un gallion (1666-67), un sloop de 4 canons (1673-1677), un navire de ligne de 4ème classe de 1691, un yacht de 4 canons (1716-1742), un yacht de 6 canons (1741), un navire de ligne de 4ème classe de 50 canons (1758-93), un brick de 4 canons (1788), un schooner de 4 canons (1790-1794), un sloop de 1793, un transport (1811-1825), un navire de ligne français de 74 canons saisi sur cale en 1809, lancé en 1812 et vendu à la démolition en 1817, un «sheer hulk» (1813-1876), une cannonière à roues à aube de 1835 et un croiseur léger de classe Town lancé en 1911, loué à la marine néo-zélandaise en 1920 et démoli en 1926.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Hms_ch14
Le croiseur HMS Chatham

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Hms_ch15
La frégate HMS Chatham (F-87) au mouillage (?)

Peu après sa mise en service, la frégate participe à l'opération «SHARP GUARD», l'embargo imposé par l'ONU aux différents protagonistes du conflit yougoslave. Le 1er mai 1994 il arraisonne le cargo maltais Lido II en compagnie de la frégate néerlandaise HMNLS Van Kinsbergen.

Cet arraisonnement se fait dans un contexte tendu, trois corvettes yougoslaves de classe Koncar tentèrent de s'interposer à arraisonnement d'un navire suspecté de trafic d'essence. Les navires yougoslaves sont repoussés par la posture musclée de la frégate britannique et l'arrivée rapide de Tornado italiens. Le navire maltais dont les machines ont été sabotées par son équipage doivent être réparées avant que le navire soit ramené en Italie.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Hms_ch16
Retour au port pour la La frégate HMS Chatham (F-87)

En 1997 la frégate accompagne le yacht royal HMY Britannia au cours des cérémonies de rétrocession de la colonie britannique de Hong Kong à la Chine.
En mai 2000 il intègre l'Amphibious Ready Group (ARG) envoyé au large de la Sierra Leone pour évacuer les ressortissants occidentaux piégés par une guerre civile abominable (opération PALLISTER).  

En mars 2003 il est engagé dans l'opération TELIC, le volet britannique de l'opération IRAQI FREEDOM. La frégate est la première à ouvrir le feu sur les positions irakiennes dans la péninsule d'Al-Faw.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Hms_ch17
La frégate HMS Chatham (F-87) avec la White Ensign à l'arrière

Soixante coups de 114mm (4.5 inch) ont été tirés, la frégate opérant dans la zone en compagnie des HMS Marlborough, Richmond et HMAS Anzac. Ces navires étaient à disposition des troupes au sol pour anéantir toute résistance à l'avancée des Royal Marines.

Le déploiement dans le golfe Persique va durer sept mois (janvier-août 2003). Début 2005, la frégate participe aux opérations de secours réalisées dans l'océan Indien après le terrible tsunami du 26 décembre 2004.

Le 18 avril 2005 un détachement de l'équipage de la frégate rend hommage à Alexandrie aux restes de trente marins et officiers britanniques morts lors de la bataille d'Aboukir en 1798, bataille qui avait vu l'amiral Nelson anéantir la flotte française et bloquer l'armée française au pays des pharaons.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Hms_ch18
La frégate HMS Chatham (F-87)à bonne vitesse

Si le 31 octobre 2006 la frégate visite la ville de Chatham (Massachusetts), en 2008 elle saisit six tonnes de drogue, six sur les vingt-trois tonnes saisies par la Royal Navy entre janvier et août 2008.

En mars 2010, il devient le navire-amiral d'une force OTAN déployée dans le golfe d'Aden pour lutter contre la piraterie.

Le 17 mai de la même année elle détruit deux skiffs de pirates et trois jours plus tard les hélicoptères de la frégate sauvent les vingt-trois membres d'équipage du cargo MV Dubai Moon qui avait sérieusement endommagé par le cyclone Bandu.

Suite à des réductions budgétaires, décision est prise de désarmer la frégate de manière anticipée, l'HMS Chatham rentre à Plymouth la dernière fois le 27 janvier 2011. La frégate est désarmée en février 2011.

Après avoir été privée de tout le matériel récupérable, l'ex-Chatham est ramenée à Portsmouth et en juillet 2013 vendue à un chantier turc et démantelée à partir de l'automne 2013.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Hms_ch19
La frégate HMS Chatham (F-87)à bonne vitesse (bis)

A suivre

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10332
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 EmptyDim 06 Mai 2018, 10:40

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Hms_cu17
Schéma de la frégate HMS Cumberland (F-85) (type 22 Batch 3)

Fiche Technique générale

Déplacement : standard 3500 tonnes (Batch 1), 4200 tonnes (Batch 2) 4280 tonnes (Batch 3) pleine charge : 4730 tonnes (Batch 1) 4850 tonnes (Batch 2) 4850 tonnes (Batch 3)

Dimensions :  longueur 131.2m (125pp) (Batch 1) 148.10m (140pp) (Batch 2) 148.1m (140pp) (Batch 3) largeur 14.8m (14.75m Batch 2 et 3) tirant d'eau : 6m (Batch 1) 6.2m (Batch 2 et 3)

Propulsion : (Batch 1 et 2) système COGOG (Combined Gas or Gas) avec deux turbines Rolls-Royce Olympus TM3B de 27300ch chacune pour la navigation de combat et deux turbines Rolls-Royce Tyne RM1C de 4000ch chacune pour la navigation économique. Deux hélices.

(Batch 3 et HMS Brave) système COGAG (Combined Gas and Gas) avec deux Rolls-Royce Spey SM1A de 18770ch chacune et deux Rolls Royce Tyne RM3C de 5340ch chacune. Deux hélices.

Performances : vitesse maximale 30 nœuds vitesse de croisière 18 nœuds distance franchissable : 4500 miles nautiques à 18 nœuds (Tyne)

Electronique : (Type 22 Batch 3) : un radar de navigation 1007 ou 1008, un ensemble 967/968, des radars de veille surface-air à basse altitude associés au système Sea Wolf, deux radars de poursuite 911 pour le système Sea Wolf, un sonar de coque basse fréquence 2050 associé à un sonar remorqué 2031Z, un intercepteur UAT-1, un brouilleur 675 (débarqué), quatre lance-leurres Sea Gnat, quatre lance-leurres DLF-3, un bruiteur remorqué 182, système de direction de combat CA CS-5 (liaison 11 et 14)

Brésil : un radar de navigation 1006, un ensemble 967/968, deux radars 910, un sonar actif/passif 2008, un sonar 2016, un détecteur UAA-2, deux brouilleurs 670, deux lance-leurres Sea Gnat, un bruiteur remorqué 182, Système de Direction de Combat Sicomto-4

Chili : un radar de navigation 1008, un ensemble 967/968 (veille surface-air à basse altitude), un radar de veille aérienne 3D EL/M-2228, un radar de poursuite EL/M-2221, un sonar 2050, un sonar remorqué 2031Z, un détecteur, un brouilleur, quatre lance-leurres Sea Gnat, un bruiteur remorqué 182, système de direction de combat SP-21K avec liaison 11

Roumanie : un radar de navigation 1007, un ensemble 967/968, un sonar 2050, quatre lance-leurres Terma DL-12T, un bruiteur remorqué 182, conduite de tir Radamec 2500, système de direction de combat CACS-Nautilus 3 (liaison 11+liaison 14)

Armement :

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Sea_wo10
Système Sea Wolf : le missile et le lanceur sextuple
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Sea_wo11

Origine

(Batch 1) : deux canons de 40mm Bofors, deux canons de 20mm Oerlikon, deux lanceurs sextuples Sea Wolf, quatre missiles surface-surface Exocet, deux plate-formes triples lance-torpilles pour des torpilles Mk46

(Batch 2) : une tourelle double de 30mm, deux canons de 20mm, quatre mitrailleuses de 7.62mm, deux lanceurs sextuples Sea Wolf, quatre missiles surface-surface Exocet, deux affûts triples lance-torpilles STWS-2

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 4_5_in11
Canon de 114mm (4.5 Inch Mk8 mod 0 Gun)

(Batch 3) un canon de 114mm (4.5 inch) Mk-8, deux canons de 20mm GAM-BO1, un Goalkeeper, des mitrailleuses L7A2 et M-134 Minigun, deux lanceurs sextuples Sea Wolf, deux lanceurs quadruples Harpoon, deux plate-formes triples lance-torpilles de 324mm pour torpilles Sting Ray

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Mbda_e10
missile surface-surface MM-38 Exocet. L'encombrement du tube de lancement limite l'embarquement du nombre de missiles

Brésil :quatre missiles surface-surface MM-40 Exocet, deux systèmes sextuples GWS-25 Sea Wolf, deux canons de 40mm Bofors, deux canons de 20mm GAM-BO1 (pas toujours embarqués),six tubes lance-torpilles STWS-1 en deux plate-formes triples pour torpilles Mk46,

Chili : un canon de 76mm Oto-Melara compact, deux canons de 20mm GAM-BO1, quatre systèmes octuples surface-air courte portée Barak, quatre missiles surface-surface Harpoon, deux plate-formes triples lance-torpilles STWS-2

Roumanie : un canon de 76mm Oto-Melara compact, six tubes lance-torpilles en deux plate-formes triples STWS-2. Projet d'embarquement de missiles surface-air et surface-surface

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Westla14
Westland Lynx en vol avec en arrière son navire porteur (?) la frégate HMS Cumberland (F-85)

Aviation : plate-forme et hangar pour un ou deux hélicoptères Westland Lynx Mk 8 (Royal Navy), la marine brésilienne utilise des Westland Super Lynx Mk21A (douze exemplaires disponibles armés de torpilles Mk46, de grenades Mk9 et de missiles Sea Skua), la marine chilienne embarque un Airbus Helicopter Cougar ou un MBB Bo-105 (respectivement 5 et 4 exemplaires en service) alors que la marine roumaine embarque un Airbus Helicopter Puma (IAR-330), trois hélicoptères ayant été transférés par l'armée de terre

Equipage : 222 officiers et marins (Batch 1), 273 officiers et marins (Batch 2), 250 officiers et marins (Batch 3)

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10332
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 EmptyDim 06 Mai 2018, 11:03

Les systèmes d'armes utilisés par les Broadsword

Artillerie

Avant-propos

Comme nous l'avons vu, les type 22 Batch 1 et 2 ne disposaient pas durant leur carrière britannique d'artillerie médiane. Cette configuration qui nous apparaît comme étrange aujourd'hui s'explique par le scepticisme de certains officiers de marine vis à vis de l'artillerie par rapport au «roi missile» surtout en cas de conflit contre le Pacte de Varsovie.

Pourtant au Vietnam l'artillerie des destroyers et des croiseurs avait été d'un précieux recours pour les troupes au sol contre le Vietcong.

C'est la guerre des Malouines qui fit comprendre aux britanniques l'utilité d'un canon médian à bord des frégates et des destroyers. Pas simplement pour l'appui-feu et le bombardement littoral mais aussi pour la défense aérienne à la mer, un canon pouvant fonctionner quasiment en permanence contrairement à un missile surface-air.

C'est ainsi que les Type 22 Batch 3 vont être les seuls Broadsword à recevoir dès leur neuvage un canon médian en l’occurrence un canon de 114mm Mk 8, le 114mm étant depuis le second conflit mondial le canon médian standard de la marine britannique, l'équivalent du 100mm français, du 127mm américain ou du 130mm russe.

Les autres Broadsword vont recevoir ou devaient recevoir un canon médian durant leur seconde carrière sous un autre pavillon que celui de la White Ensign.

Si les type 22 brésiliennes n'ont jamais reçu la tourelle de 57mm SAK Mk 1 initialement envisagée pour des raisons probablement budgétaires, la type 22 chilienne et les type 22 roumaines ont reçut un canon de 76mm Oto-Melara compact.

4.5 Inch Gun Mk8 (Canon de 114mm Mk 8)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 4_5_in12
Tir d'un canon de 114mm

Depuis le second conflit mondial le canon de 114mm est le calibre standard des frégates et des destroyers de la Royal Navy. Dans les années soixante, la Royal Navy décide de dévelloper un nouveau canon de 4.5 Inch. Elle s'inspire du canon de 105mm de l'automoteur Abbot pour aboutir à  un canon médian à tir rapide capable de dresser un vrai mur de feu contre une attaque aérienne massive voir un tir de missile.

Plus qu'une tourelle c'est un vrai système d'arme puisque la tourelle sur le pont n'est que la partie émergée de l'iceberg avec sur trois ponts de bas en haut les soutes à munitions, la salle de contrôle et le système d'alimentation (électrique et hydraulique) de la tourelle.

Le canon de 4.5 Inch Mk 8 est un canon de 55 calibres (longueur du tube 6.21m) tirant des obus encartouchés (obus + douille solidaires) de 21kg à une distance maximale de 27.5km à raison de 25 coups par minute.

Le premier navire équipé est la frégate iranienne Zaal en 1971, la Royal Navy attendant deux ans pour mettre le nouveau canon en service à bord du HMS Bristol, l'unique destroyer type 82.
Il à ensuite équipé les destroyers type 42, les frégates type 21, type 22 et 23. Il à aussi équipé les type 42 de la marine argentine, les classes Niteroi et Inhauma de la marine brésilienne, la Dat Assawari de la marine libyenne, la HTMS Makut Rajakumarn de la marine thaïlande et la KD Rahmat de la marine malaisienne.

Aux Malouines, il se révéla moins efficace que le Mk6 plus ancien. Ultérieurement le modèle Mark 8 fût modernisé en un modèle Mark 8 mod 1, Babcock modernisant 13 canons entre 2005 et 2012.

Canon de 76mm Oto-Melara compact
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Otobre11
Le canon de 76mm Oto-Melara est un véritable best-seller de l'artillerie navale

Véritable best-seller de l'artillerie de marine, le canon de 76mm Oto-Melara équipe plus de soixante marines dans le monde y compris la marine française qui à abandonné le canon de 100mm au profit de la pièce italienne pour équiper ses frégates multimissions de classe Aquitaine.

Ce canon va équiper la frégate type 22 transférée au Chili mais également les deux frégates type 22 transférées à la marine roumaine.

Ce canon de 76mm est un canon de 62 calibres (longueur du tube : 4.72m) tirant des obus de 12.5kg (poids du projectile : 6.3kg poids de la charge propulsive 2.5kg) à  une portée maximale de 16000m à raison de 85 coups/minute.

La tourelle pèse 7.5 tonnes à vide permettant au canon de pointer en site de -15° à +85° à raison de 35° par second (72° par seconde en cas d'urgence) et en azimut sur 360° à raison de 60° par seconde en service normal (72° par seconde en cas d'urgence). 80 coups sont immédiatement prêts au tir.

Canon de 40mm Bofors
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 40mm_b10
Canon de 40mm Bofors

Ce canon de conception et de fabrication suédoise est une autre «star» de l'artillerie antiaérienne, ce canon mis au point à l'origine pour la marine suédoise n'allait pas tarder à équiper de nombreuses marines, participant au second conflit mondial, formant un duo de choc avec son compère le canon de 20mm Oerlikon.

Seules les quatre type 22 brésiliennes ont reçut ce canon, les canons de 40mm venant des frégates de classe Niteroi, chaque frégate disposant de deux canons de ce type, canons installés de part et d'autre du bloc-passerelle.

A noter que les Type 22 Batch 1 de la Royal Navy disposaient également de canons de 40mm Bofors en compagnie de canons de 20mm Oerlikon.

Pesant un poids total de 1981kg, le Bofors L/60 (longueur du tube 60 calibres soit 2.2m) mesure au complet 6.5m de long, une largeur de 1.8m et une hauteur de 1.9m.

Le projectile 40X311mmR pèse 0.9kg, la portée maximale est de 7160m avec une cadence de tir maximale de 120 coups/minute, le pointage en site est de -5° à +90° et en azimut sur 360°

Canon de 30mm
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Wnbr_310
Affût double de 30mm avec deux canons Oerlikon KCB

Pour remplacer ses canons de 40mm Bofors, la marine britannique choisit de dévelloper un système autour de canons de 30mm KCB fournis par Oerlikon, canons associés à un affût motorisé et gyrostabilisé fournit par la compagnie BMARC (British Manufacture and Research Company).

Une configuration monotube à aussi été mise au point, le Laurence Scott LS-30B combinant un canon de 30mm KCB avec un affût stabilisé. Ce canon ensuite rebaptisé DS-30 à remplacé les canons de 40mm Mark 7 et Mark 9.

Le canon de 30mm Oerlikon KCB est un canon de 75 calibres (longueur du tube : 2.25m) tirant des obus de 0.93kg à  une distance maximale de 10000m en tir antisurface et 2750m en tir antiaérien à raison de 650 coups/minute.

L'affût double pèse entre 2000 et 2150kg alors que l'affût simple pèse 1200kg avec les munitions et si l'affût double permet aux canons de pointer de -15° à 80°, l'affût simple permet de pointer de -20 à +65° à raison de 50° (55° pour l'affût simple) par seconde. Le pointage en azimut est possible sur 360° à raison de 75° par seconde pour l'affût double et 55° pour l'affût simple. La dotation en munitions varie entre 165 à 320 coups par affût double et 160 coups pour affût simple.

20mm Oerlikon
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Oerlik11
Canon de 20mm Oerlikon

Les type 22 disposaient également de canons de 20mm KAA montés sur un affût GAM-BO1. Mis en service vers 1985, ce canon de 85 calibres (longueur du tube : 1.7m) tire des projectiles de 0.264kg  à une portée maximale de effective de 2000m en tir antisurface et de 1500 en tir antiaérien à raison de 900 à 1000 coups par minute.

L'affût simple pèse environ 454kg permettant à un canon de pointer en site de -10° à +55° et en azimut sur 360°, chaque affût disposant de 200 coups.

Goalkeeper
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Ciws_g10
Système CIWS Goalkeeper à bord d'un destroyer sud-coréen type KDX-I

Face à la menace d'attaques de saturation envisagées par l'Union Soviétique en cas de conflit, les occidentaux imaginèrent des systèmes de défense rapprochée (Close-In Weapon System CIWS), le plus connu étant le Phalanx américain qui combinait un canon Vulcan de 20mm avec un système électronique de détection et de mise en œuvre.

Les néerlandais ont eut mis au point un système plus puissant combinant un canon Gatling GAU-8 de 30mm (semblable à celui équipant le Fairchild A-10 Thunderbolt II) avec un système de détection et de mise en œuvre. Seules les Type 22 batch 3 ont embarqué un système de ce type.

Le système Goalkeeper pèse au complet 9962kg (6372kg pour la partie émergée), une hauteur de 3.71m au dessus du pont (6.2m pour le système au complet) permettant au canon de 30mm à sept tubes de tirer jusqu'à 70 coups par minute à une portée maximale de 350 à 2000m en fonction du type de projectile. Le système Goalkeeper peut pointer en site de -25° à +85° et sur 360° en azimut à raison de 80° par seconde. La dotation en munitions est de 1190 coups.

Missile surface-air

Système lance-missiles surface-air GWS-25 Sea Wolf
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Sea_wo12
Lanceur sextuple Sea Wolf

Le missile Sea Wolf est un missile surface-air à courte portée mis au point à partir de 1967 pour remplacer le premier missile surface-air courte portée de la marine britannique le Sea Cat issu d'un missile antichar le Malkara. Ironie de l'histoire, les deux systèmes ont cohabité aux Malouines.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Sea_wo13
Sea Wolf et Sea Cat

Mis en service à partir de 1979, le Sea Wolf à été initialement utilisé depuis un lanceur à six tubes (trois missiles de part et d'autre de l'axe) avant d'être dévellopé dans une version  à lancement vertical pour les frégates classe Duke (type 23).

A noter qu'initialement le Sea Wolf devait être utilisé par un système à lancement vertical (Vertical Launch System VLS) mais pour des raisons qu'on ignore la Royal Navy préféra un lanceur plus conventionnel.

Le missile Sea Wolf mesure 1.9m de long, une envergure de 450mm, un diamètre de 300mm, un poids de 82kg (charge explosive de 14kg). La portée maximale est de 1 à 6km pour un lanceur sextuple et de 1 à 10km en version à lancement vertical. Le plafond opérationnel est de 3000m.

Missile surface-air courte portée Barak
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Barak_10
Une corvette Saar 4.5 lançant un missile surface-air Barak

La frégate type 22 transférée à la marine chilienne à remplacé ses deux lanceurs sextuples Sea Wolf par quatre lanceurs octuples type VLS abritant chacun huit missiles Barak de conception et de fabrication israélienne.

Le missile «éclair» est un missile de 98kg (dont 22kg de charge explosive), d'une longueur de 2.1m avec un diamètre de 170mm et une envergure de 685mm. Utilisé également par l'Inde et Singapour (sans oublier son pays d'origine), ce missile à une portée opérationnelle comprise entre 500m et 12km avec un plafond opérationnel de 5.5km et une vitesse maximale de Mach 2.1.

Missiles surface-surface

Missile antinavire Exocet
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Mbda_e11
MM-38 Exocet

Le missile Exocet est un missile surface-surface de conception et de fabrication française qui dispute au missile norvégien Penguin le titre de gloire d'être le premier missile antinavire mis au point en occident.

Le missile Exocet est mis au point initialement en une version surface-surface baptisées MM-38, un missile fonctionnant avec un propulseur à carburant solide mis en  œuvre depuis un conteneur à usage unique particulièrement volumineux ce qui explique que les type 22 comme les Leander n'embarquaient que quatre missiles.

Le MM38 Exocet pèse 850kg (dont 165kg pour la charge militaire). Mesurant 5.80m de long pour un diamètre de 0.35m et une envergure de 1.13m, il à une vitesse maximale de Mach 1 et une portée maximale de 45km.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Mbda_e12
MM-40 Exocet

Les type 22 transférées au Brésil utilisent une version améliorée de l'Exocet, le MM-40. Ses caracteristiques sont identiques au précédent à l'exception de sa portée qui passe à 72km. Sa mise en œuvre est facilitée par le choix de conteneurs moins volumineux permettant de doubler la batterie (huit missiles au lieu de quatre).

Missile antinavire Harpoon
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Rgm-8410
Lancement d'un missile Harpoon par une frégate type 23

A partir de 1965 l'US Navy commença à développer un missile destiné à détruire à 45km (23 miles nautiques) un sous-marin en surface. A l'époque le sous-marin est la principale menace navale soviétique, la flotte de surface étant encore assez faible, son renforcement _une leçon de la crise des missiles à Cuba_ n'ayant pas encore porté ses fruits.

La destruction en 1967 du destroyer israélien Eilat par un missile surface-surface soviétique SS-N-2C «Styx» bouleverse les certitudes des amiraux américains. Le projet Harpoon est modifié pour aboutir à un missile surface-surface, le projet étant accéléré à partir de 1970 par l'action énergique du CNO de l'époque, l'amiral Elmo Zumwalt.

Le missile entre en service dans sa version surface-surface en 1977 suivit d'une version air-surface mais aussi une version à changement de milieu pouvant être lancée depuis un sous-marin en plongée (Sub Harpoon).

Ce missile va équiper les quatre Type 22 Batch 3 à raison de deux groupes de quatre missiles Harpoon soit une batterie doublée par rapport aux type 22 disposant d'Exocet.

La version surface-surface RGM-84 pèse 628kg (tête militaire 221kg), mesure 4.6m de long, un diamètre de 340mm et une envergure de 91.4cm. Propulsé par un turboréacteur Teledyne J402 de 300kg de poussée, il peut atteindre la portée de 140km portée ensuite à 278km, avec une vitesse de 850 km/h.

Torpilles

Sting Ray
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Stingr10
Torpille Sting Ray

Les type 22 sous pavillon britannique utilisaient comme torpille anti-sous-marine une torpille de conception et de fabrication nationale la Stingray. Fabriquée par GEC-Marconi, elle est entrée en service dans la Royal Navy en 1983.

En 1950 la Royal Navy disposait d'une torpille à autoguidage acoustique, la Mk30. Celle-ci ne fût pas remplacée par un projet national baptisé Mk31 mais par les torpilles américaines Mk44 et Mk46.

En dépit de la special relationship, Londres voulait conserver une certaine autonomie en matière d'armement naval. Un projet pour une nouvelle torpille acoustique fût lancée, programme baptisé à la fin des années 70 programme Sting Ray.

Les études furent particulièrement longues en raison des profondes évolutions techniques et technologiques des sous-marins plus rapides, plus silencieux et plus résistants. Le programme fût entièrement révisé en 1976 pour une mise en service qui eut lieu en 1983, la torpille étant utilisée aussi bien à bord des navires de surface qu'à bord des hélicoptères.

Sur les type 22, la torpille était mise en œuvre depuis des lance-torpilles triples STWS-1 et 2 (nombre total de torpilles inconnu). Outre la Royal Navy, cette torpille est utilisée par la Norvège, la Thaïlande, la Roumanie et le Maroc.

D'un calibre de 324mm, elle pèse 267kg (dont 45kg pour la charge militaire), mesure 2.6m de long, peut filer à 45 nœuds, atteindre une cible à une distance maximale de 8 à 11km avec une profondeur maximale de 800m.

Torpille Mk 44 et Mk46
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Torpil14
Torpille Mk 44

La torpille Mk44 à été mise au point à partir de 1953, sa mise en service ayant eu lieu quatre ans plus tard en 1957. Sa carrière à été très courte puisque dès 1967 elle à été remplacée par la Mk46 plus performante.

La Mk44 Torpedo pèse 196kg en ordre de combat (charge militaire 34kg), mesure 2.5m de long avec un diamètre de 324mm. Utilisable aussi bien depuis un avion, un hélicoptère ou  un navire de surface, la torpille peut atteindre la vitesse maximale de 30 nœuds, la profondeur de 910m et la portée maximale de 5.5km.

Outre son pays d'origine, la torpille Mk44 à été utilisée par l'Argentine, l'Australie, le Brésil, le Canada, la Colombie, l'Allemagne de l'Ouest, la Grèce, l'Iran, l'Italie, le Japon, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, le Pakistan, le Pérou, les Philippines, le Portugal, la Corée du Sud, l'Afrique du Sud, l'Espagne et la Thaïlande.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Torpil13
Torpille Mk 46

La torpille Mk46 est une évolution de la Mk44 avec des performances améliorées pour notamment s'attaquer aux sous-marins rapide en développement. Mise au point au cours des années soixante, elle pèse 230.4kg avec une charge militaire de 43.9kg, à  un diamètre de 324mm, une longueur de 2.6m.

Utilisable depuis un plate-forme lance-torpilles triple Mk32, depuis un avion, un hélicoptère ou un missile Asroc, cette torpille pouvait attendre une vitesse maximale supérieure à 40 nœuds, une profondeur maximale de 365m et une portée maximale de 10972m.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10332
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 EmptyDim 06 Mai 2018, 11:16

Les hélicoptères embarqués à bord des type 22

Avant-propos

Les type 22 ont été conçues à une époque où il devient impensable de ne pas prévoir d'hélicoptères embarqués à bord des grands navires de combat. Les hélicoptères sont désormais fiables, l'électronique devient suffisamment compacte pour qu'un hélicoptère compact puisse embarquer tout son système de mission mais aussi des armes généralement des torpilles voir des charges de profondeur sans compter des missiles air-surface à courte portée comme le Sea Skua.

Les frégates de classe Broadsword ont été conçues pour le Westland Lynx mais à l'usage d'autres modèles d'hélicoptères ont été utilisés, le Cougar et le Bo-105 pour le Chili, le IAR-330 (version produite sous licence du SA-330 Puma) pour la Roumanie.

Agusta-Westland Lynx
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Westla15
Deux Agusta-Westland Lynx HAS Mk2 de la Royal Navy

L'origine du Westland Lynx remonte à 1963 avec le lancement du programme WG-3 pour un hélicoptère de transport et de coopération pouvant transporter dix hommes.

Rebaptisé WG13, ce projet évolua rapidement et les forces armées britanniques précisèrent leurs besoins en 1966. Au même moment, la France ressentit les même besoin à savoir un hélicoptère de combat naval et un hélicoptère de reconnaissance armée.

Un accord franco-britannique fût signé en 1967 entre Westland et Aerospatiale pour le développement et la production de trois modèles d'hélicoptères : l'Aérospatiale Puma, l'Aérospatiale Gazelle et le Westland Lynx.

Les autorités militaires britanniques autorisèrent le lancement des études en juillet 1967 et le premier prototype, le Westland WG13 Lynx effectua son premier vol le 21 mars 1971. Quatre autres prototypes furent construits, le dernier effectuant son premier vol le 8 mars 1972 et l'un d'eux modifié, remporta le record du monde de vitesse le 20 juin 1972 (321.7 km/h) le 20 juin 1972.

Les cinq prototypes furent suivis par huit machines de pré-série afin de tester les différentes configurations choisies. A noter que si l'armée de terre britannique choisit le Lynx comme appareil de reconnaissance puis de lutte antichar, l'ALAT renonça à l'acquisition de cet appareil et seule l'Aéronavale allait mettre en oeuvre le Lynx.

Les premiers Lynx terrestre de série furent livrés à partir de 1977 (premier vol le 12 février 1977) dans leur variante terrestre, étant déclarés opérationnels en 1978. Quand au Lynx naval, le premier appareil de série effectua son premier vol le 10 février 1976.

Si la variante terrestre du Lynx ne connut qu'un seul succès à l'exportation (trois exemplaires vendus à la police du Qatar), la variante navale connu un important succès à l'exportation puisqu'elle à été vendue à l'Argentine, au Brésil (neuf Lynx Mk 21 et neuf Super Lynx Mk21A, cinq Mk21 étant portés au standard «Super Lynx»), aux Pays Bas, en Norvège, au Danemark, en Allemagne, au Nigéria, au Pakistan, en Algérie, en Malaisie, à Oman, au Portugal, en Afrique du Sud, en Corée du Sud et en Thaïlande.

Caractéristiques Techniques du Lynx HAS Mk 2

Masse : à vide 2470kg maximale au décollage 4310 à 4765kg en fonction des différentes sous versions Capacité en carburant : 735kg

Dimensions : longueur (rotor tournant) 15.16m hauteur totale : 3.60m diamètre du rotor principal : 12.80m diamètre du rotor de queue 2.21m

Propulsion : deux turbines Rolls Royce Gem 2 de 790 à 900ch

Performances : vitesse de croisière maximale 232 km/h distance franchissable en convoyage 1045 km Autonomie en mission de lutte ASM en vol stationnaire à 95 km : 2h

Electronique : radar Ferranti Seaspray et sonar Bendix.
Armement : en mission de lutte ASM, deux torpilles Mk 44 ou mk 46 ou Sting Ray et en mission de lutte antinavire deux Sea Skua

Equipage : deux hommes (trois hommes en mission de lutte ASM)


Airbus Helicopters H-215M (Eurocopter AS-532 Cougar)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Airbus20
Un Cougar de la marine chilienne en phase d'appontage

Le Cougar est une évolution du SA-330 Puma, un hélicoptère de manœuvre développé dans les années soixante-dix. C'est l'évolution militaire du Puma, la version civile étant le AS-332 Super Puma qui connu un certain succès notamment dans l'industrie pétrolière offshore.

Le AS-332 Super Puma effectue son premier vol en septembre 1977. Par rapport au SA-330, l'AS-332 dispose de moteurs plus puissants, d'un rotor composite, un train d'atterrissage amélioré et un rotor de queue modifié.

En 1990, les variantes militaires du Super Puma sont rebaptisées AS-532 Cougar pour faire une claire distinction entre les variantes civiles et militaires de l'appareil.

L'appareil à été vendu à la France, à l'Albanie, au Brésil (qui le produit sous licence), à la Bulgarie, au Chili, à l'Allemagne, au Malawi, aux Pays-Bas, à l'Arabie Saoudite, à la Slovénie, à l'Espagne, à la Suisse, à la Turquie, au Venezuela et au Zimbabwe.

Le Chili à modifié la plate-forme et le hangar hélicoptères de sa type 22 pour pouvoir embarquer un Cougar, la marine chilienne possédant cinq appareils de ce modèle.

Caractéristiques Techniques

Masse à vide 4350kg charge utile 4650kg maximale au décollage 9000kg

Dimensions : longueur 15.53m diamètre du rotor 15.6m hauteur 4.92m

Motorisation : deux turbines Turbomeca Makila 1A1de 1589ch chacun

Performances : vitesse maximale 249 km/h vitesse de croisière 239 km/h distance franchissable 573km plafond opérationnel 3450m
Electronique : un radar Varan, un sonar HS-312, un détecteur DR-2000

Armement : torpilles légères Mk-46 et missiles air-surface AM-39 Exocet

Equipage : la variante transport tactique dispose deux pilotes et vingt soldats équipés mais j'ignore la composition d'un équipage de Cougar ASM mais il ne sera pas étonnant qu'il soit composé de trois ou quatre hommes


MBB Bo-105
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Bo-10510
Un MBB Bo-105 de la marine chilienne posé sur un croiseur de la marine américaine, le USS Thomas S. Gates (CG-51) de classe Ticonderoga

Le MBB (Messerschmitt Bolkow-Blohm) Bo-105 est un hélicoptère léger biturbine ayant effectué son premier vol le 16 février 1967. Il est mis en service à partir de 1970. L'appareil à connu un immense succès à l'exportation puisqu'il à été utilisé par de nombreux pays pour des missions civiles, civilo-militaires et militaires.

On trouve l'Albanie, le Bahreïn, le Brunei, le Chili, la Colombie, l'Indonésie, le Lesotho, le Mexique, le Pérou, les Philippines, la Corée du Sud, l'Espagne, l'Uruguay, l'Argentine, l'Australie, le Canada, l'Allemagne de l'ouest, le Japon, les Pays-Bas, la Russie, l'Afrique du Sud, le Venezuela, l'Irak, le Nigeria, la Sierra Leone, le Soudan, la Suède, le Trinidad et Tobago, les Emirats Arabes Unis et les Etats-Unis (polices et compagnies aériennes).

La marine chilienne dispose de quatre Bo-105 qui embarquent pour des missions de reconnaissance, d'observation, de recherche et de sauvetage.

Caractéristiques Techniques du MBB Bo-105CB

Type : hélicoptère de liaison et d'observation

Masse à vide 1276kg maximale au décollage 2500kg

Dimensions : longueur 11.86m diamètre du rotor 9.84m hauteur 3m

Motorisation : deux turbines Allison 250-C20B de 420ch chacune

Performances : vitesse maximale 242km/h vitesse de croisière 204km/h distance franchissable 575km (1112km en convoyage) plafond opérationnel 5180m

Equipage : un ou deux pilotes avec quatre passagers


IAR-330
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Iar-3310
Un IAR-330 venant de décoller d'un navire

Le IAR-330 est une version produite sous licence du SA-330 Puma. La licence est acquise le 30 juillet 1974, le premier appareil volant pour la première fois le 22 octobre 1975 sous la désignation de IAR-330.

163 exemplaires ont été produits, 104 pour les forces armées roumaines, 2 conservés par le constructeur et 57 exportés au Pakistan (4), en Côte d'Ivoire (4),au RDC (1), au Liban (6), au Kenya (9) aux Emirats Arabes Unis (10), au Soudan (10) et en Equateur (13).

Dans les années quatre-vingt dix, un contrat est signé pour moderniser 24 appareils avec l'aide de la compagnie Elbit.

L'appareil reçoit une suite optronique complète, lui permettant de mettre en œuvre des missiles antichars, une véritable canonnière volante. Le premier IAR-330L SOCAT effectue son premier vol le 26 mai 1998 suivit d'un deuxième prototype le 23 octobre 1999, les appareils modernisés sont livrés entre 2001 et 2005. Douze IAR-330L ont été à nouveau modernisés et deviennent des IAR-330M

Pour équiper les deux frégates type 22 acquises par la marine roumaine, l'armée de terre transfère trois IAR-330 en 2007 qui ont été modifiés pour opérer au dessus de l'océan. Ces hélicoptères sont cependant limités à des missions de surveillance maritime, de recherche et de sauvetage.

Caractéristiques Techniques de l'IAR-330L

Masse à vide 3615kg maximale au décollage 7400kg

Dimensions : longueur 18.15m (hors tout) 14.06m (fuselage) hauteur 5.14m diamètre du rotor principal 15m

Motorisation : deux turbines Turboméca Turmo IVC de 1576ch chacune

Performances : vitesse maximale : nc vitesse de croisière 271km/h distance franchissable 572km/h plafond opérationnel 6000m

Armement : deux canons de 23mm NR-23 sur les côtés du nez avec 400 coups chacun, roquettes LPR-57 sur quatre points d'accroche, deux mitrailleuses de 7.62mm en sabord, des missiles filoguidés Malyutka et des bombes de 50 ou 100kg ont été utilisés pour des essais.

Le Puma SOCAT dispose d'un canon de 20mm en tourelleau Nexter THL-20 avec 750 coups, des roquettes LPR-57 sur les points d'attache internes, huit missiles Spike-ER sur les points d'attache externe. Le pod Nexter NC-621 avec 180 coups à été utilisé uniquement pour des essais.  

Equipage : 1 à 3 hommes d'équipes et 16 soldats équipés


FIN

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: Royaume uni-
Sauter vers: