AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyMer 25 Avr 2018, 13:19

FREGATES ANTI-SOUS-MARINES CLASSE BROADSWORD (TYPE 22)
(GRANDE-BRETAGNE)

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br10
La frégate HMS Broadsword (F-88) tirant un missile MM-38 Exocet

AVANT-PROPOS

Quand la Grande-Bretagne joue sa survie......

Généralités

Jusqu'au XVIème siècle, l'Angleterre à constamment hésité entre le continent et le grande large, ne sachant si elle devait se considérer comme une extension du continent européen ou un avant-poste la première terre après le grand large.

Après la perte de Calais (1556), Londres regarde bien davantage vers l'ouest que vers l'est. Les souverains anglais ne se désintéressent pas totalement des affaires européennes mais ce n'est pas leur centre d'intérêt principal. Seule ligne rouge à ne pas franchir : qu'un état, qu'un royaume ne contrôle l'Europe. L'équilibre des puissances était un axe de la politique étrangère britannique, axe suivit jusqu'au vingtième siècle.

Les grandes découvertes puis le commerce vont faire la fortune de l'Angleterre. Première nation  industrialisée du monde elle inonde la planète de ses produits manufacturés obligeant les autres pays à suivre sous peine de devenir de simples colonies anglaises.

Liverpool et surtout Londres deviennent des ports majeurs du commerce mondial, des richesses colossales arrivent du monde entier avant d'être distribuées dans tout le pays.

Ce commerce impose une puissante marine de guerre pour protéger des lignes de communication  interminables. Cela permet à la Royal Navy de maintenir une suprématie navale incontestable et incontestée de 1805 (victoire de Trafalgar) à 1922 quand la signature du traité de Washington marque officiellement le déclassement de la Royal Navy par rapport aux marines américaines et japonaises.

Que ce se passerait-il si un ennemi décidé tentait de couper la Grande-Bretagne du monde extérieur en frappant ses lignes de communication ? Des batailles homériques, des combats titanesque mais à la fin un retour du britannia rules the wave si en vogue jadis.

Les escorteurs de la Royal Navy : Hunt, Flower, River et les autres

En dépit d'une expérience durement acquise durant le premier conflit mondial, la lutte ASM est négligée par les différentes marines engagées dans le second conflit mondial.

Il faut y voir à la fois l'absence du concept de RETEX (Retour d'Experience) qui empêche de capitaliser sur l'expérience passée pour en tirer les leçons, le manque de budget et l'appétance des amiraux pour les croiseurs et les destroyers, plus facile à vendre que des escorteurs, des patrouilleurs ou des dragueurs de mines.

En septembre 1939 si les britanniques possèdent un certain nombre d'escorteurs, les tactiques apprises vingt ans plus tôt comme les convois ont été oubliées, c'est d'ailleurs la France en manque d'escorteurs spécialisés qui rappela aux britanniques l'utilité du convoi, utilité que la Royal Navy du rappeler à l'US Navy quelques années plus tard.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_wo10
Le sloop HMS Woodpecker (U-08) de classe Black Swan

Quand Paris et Londres entrent en guerre le 3 septembre 1939, la Royal Navy dispose de quatre-vingt sloops  dont trente-sept unités de classe Black Swan (treize sur plans originaux et vingt-quatre modifiés) qui avec leurs six canons de 102mm étaient de véritables navires de combats et dix anciens cutters de classe Banff.

En plus des 88 destroyers océaniques construits durant l'entre-deux-guerre, la Royal Navy estima avoir besoin d'un destroyer «économique» faisant le lien entre les escorteurs et les Fleet destroyers.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_at10
Le HMS Atherstone (L-05), destroyer léger type Hunt I

C'est l'acte de naissance de la classe Hunt répartis entre vingt-trois type I (quatre coulés), trente-trois exemplaires type II (six coulés), vingt-huit Hunt III (douze coulés) et deux Hunt IV soit un total de 86 exemplaires avec au total vingt-deux navires perdus.

Parallèlement à ces destroyers économiques (peut être pas si économiques que cela), les britanniques estiment avoir besoin de navires encore plus simples pour la lutte ASM, des navires austères et endurants pour supporter les rudes conditions de l'Atlantique Nord, des bêtes de somme en quelque sorte.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_be13
La corvette HMS Betony (K-274) de classe Flower

S'inspirant de la coque d'un baleinier, les britanniques et les canadiens vont construire 256 corvettes de classe Flower (135 en Grande-Bretagne, 121 au Canada), 33 étant perdues dont 22 par des sous-marins qui vengèrent ainsi leurs 42 congénères coulés par ces petits navires.

Les Flower déplaçaient environ 1000 tonnes (soit le tonnage d'un destroyer du premier conflit mondial), propulsé par des machines verticales à triple expansion, une vitesse de 16 nœuds, un radar et un sonar, un armement composé d'un canon de 102mm, d'une DCA légère et d'un grand nombre de grenades ASM (40 puis 70 projectiles).

Ces navires qui supportèrent le plus gros de l'effort allié dans la bataille de l'Atlantique n'étaient pas exempts de défaut notamment en terme d'armement (jugé insuffisant) et surtout de la navigalité, ces navires roulant énormément.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_am10
La corvette HMS Amberley Castle (F-386) de classe Castle


Les Flower furent remplacées dans les chantiers par les corvettes classe Castle dont 44 exemplaires furent construits (51 annulés avant mise sur cale) mieux à même d'affronter les rigueurs de l'Atlantique Nord en ménageant des équipages soumis à rude épreuve sur les Flower. Trois navires furent coulés durant le conflit.

C'étaient des navires déplaçant environ 1000 tonnes, une vitesse maximale de 16.5 nœuds avec un armement composé d'un canon de 102mm, un mortier Squid, quinze charges de profondeur mouillées par un rail axial sans oublier dix canons de 20mm (deux affûts doubles et six simples).

Les Castle apportaient un progrès évident vis à vis des Flower mais les britanniques voyaient déjà plus loin et décidèrent de ressusciter la frégate sous la forme de la classe River qui mesurait 28.30m de plus que les Flower, augmentant leur endurance et leur capacité en grenades ASM.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_an10
La frégate HMS Annan (K-404) de classe River

138 navires furent construits (57 en Grande Bretagne, 70 au Canada et 11 en Australie), cinq étant perdues durant le second conflit. A cela s'ajoutèrent les 21 frégates de classe Colony, des Tacoma américaines qui étaient elle mêmes dérivées des River britanniques qui survécurent toutes au conflit.

Les River étaient des navires déplaçant 1860 tonnes à pleine charge, sont propulsées par des turbines à engrenages ou des machines verticales à triple expansion, une vitesse maximale de 20 nœuds, un armement composé de deux canons de 102mm, de plus de dix canons de 20mm, un lance-roquettes ASM Hedgehog et plus de 150 grenades ASM mises en œuvre par deux rails axiaux et huit mortiers.

Au début du conflit, manquant de navires, la marine britannique avait également récupéré cinquante destroyers de type flush-decker de l'US Navy en échange de bases dans les colonies britanniques.

Ces «cinquante destroyers qui sauvèrent le monde» furent complétés par des destroyers d'escorte dont les premiers exemplaires furent commandés par la Royal Navy avant que l'US Navy ne prenne sa part.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_ba10
Si le HMS Bayntun (De-1/K-301) appartient à la sous-classe Evarts, le HMS Bentley (K-465) ci-dessous appartient à la sous-classe Buckley
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_be14

La série Evarts de 97 navires voit la Royal Navy en armer 32 exemplaires qui deviennent des frégates de la classe Captain tout comme 46 Buckley soit un total de 78 DE armés par la Royal Navy et sur ces navires, sept furent coulés durant le second conflit mondial.

Les Evarts étaient des navires de 88.23m de long, une propulsion diesel-électrique, un armement composé de trois canons de 76mm et de 160 grenades ASM alors que les Buckley étaient des navires de 93.3m de long, une propulsion combinant moteurs électriques et turbines à engrenages avec un armement composé de 3 canons de 76mm et de plus de 200 grenades ASM.

La classe River était essentiellement faite pour le théâtre européen où l'élongation des distances était assez limitée. Ce n'était pas le cas du Pacifique où les distances étaient absolument gigantesques, nécessitant des navires encore plus endurants.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_lo10
La frégate HMS Loch Achanait (F-424) de classe Loch

C'est l'acte de naissance de la classe Loch, une classe commandée à 84 exemplaires. 30 seulement seront mis en service avant la fin du conflit, aucun n'étant perdu sous les coups de l'ennemi.  Aux 30 Loch s'ajoutèrent la classe Bay composée de 20 navires (plus six navires achevés comme navires de soutien), cette classe étant plus adaptée à la lutte antiaérienne que les Loch.

Les frégates de classe Loch étaient des navires d'environ 1400 tonnes, une vitesse de 20 nœuds, un armement composé d'un canon de  102mm, un affût quadruple QF-2 Pounder, deux affûts doubles de 20mm ou deux canons de 40mm Bofors associés à deux à huit canons de 20mm en affûts simples. L'armement ASM était composé de deux mortiers tritubes Squid, un rail et deux projecteurs pour quinze charges de profondeur.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_wi10
La frégate HMS Widemouth Bay (K-615) de classe Bay

Les Bay déplaçaient 2571 tonnes à pleine charge (soit le déplacement d'un contre-torpilleur français en 1939), une vitesse maximale de 19.5 nœuds, un armement composé de quatre canons de 102mm en deux affûts doubles (un avant et un à l'arrière), quatre canons de 40mm Bofors et quatre canons de 20mm Oerlikon en affûts doubles, un lance-roquettes Hedgehog, deux rails et quatre projecteurs avec 50 charges de profondeur.

A toutes ces classes d'escorteurs, ajoutons les 197 chalutiers armés mis en service par la marine britannique pour l'escorte et la patrouille côtière. Ils se repartissaient entre les 145 de classe Isle, les 20 de classe Dance, les 20 de classe Shakesperian et les 12 de classe 20. 23 navires furent perdus durant le second conflit mondial.

La plupart de ces navires ne connurent qu'une carrière éphémère une fois la guerre achevée. Outre l'usure des années guerre et la nécessité de réduire la flotte, la plupart des escorteurs britanniques étaient en voie de péremption notamment en terme de vitesse qui il allait être insuffisante pour intercepter les nouveaux sous-marins dérivés du type XXI allemand.

A suivre

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"


Dernière édition par clausewitz le Dim 06 Mai 2018, 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyVen 27 Avr 2018, 13:17

Une brève histoire des frégates de la Royal Navy

Type 15 : quand les destroyers deviennent frégates
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_re10
La frégate HMS Redpole (F-69) est un ancien destroyer de type R transformée en frégate type 15

Dans l'immédiat après guerre l'épine dorsale des forces légères s'organise autour des vingt-quatre destroyers de classe Battle et de huit unités de classe Daring. Ces navires devaient surtout protéger les cuirassés et les porte-avions.

Il fallait des navires pour protéger les convois, des navires rapides et puissants capable de contrer les nouveaux sous-marins allemands type XXI, sous-marins qui allaient inspirer les nouveaux sous-marins soviétiques.

En attendant que soient disponibles les nouvelles frégates type 12, la Royal Navy décide de transformer de vieux destroyers en frégates ASM.

La coque et le système propulsif furent conservées mais les structures totalement modifiées  pour améliorer le confort de l'équipage et embarquer un armement orienté vers l'ASM.

23 destroyers des programmes de guerre (J à Z, Ca,Ch,Co et Cr) vont ainsi être transformés en frégates type 15 entre 1949 et 1957 en l'occurence quatre destroyers type R, un type T, huit type U, cinq type V, quatre type W et un type Z.

Ces navires vont être utilisés en compagnie de dix destroyers transformés en frégates type 16 jusqu'à la fin des années soixante et au début des années soixante-dix, la dernière étant coulée comme cible en 1981.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_pa10
La frégate HMS Paladin (F-169) est un ancien destroyer type P avant de devenir une frégate type 16

Les frégates type 16 vont être au nombre de dix avec la conversion d'un destroyer type O, de deux destroyers type P et sept type T.

Caractéristiques Techniques des frégates type 15

Déplacement : standard 2337 tonnes pleine charge 2743 tonnes Dimensions : longueur 109m largeur 11.51m tirant d'eau 4.42m Vitesse maximale : 31 nœuds

Armement : un canon de 102mm (4 pouces) Mark 19, deux canons de 40mm en un affût double Mark V, deux mortiers Squid ou Limbo Mk 10  

Aviation : les Grenville et Undaunted reçurent une plate-forme pour un hélicoptère léger mais seul le second le conserva durant sa carrière Equipage :174 officiers et marins

Caractéristiques Techniques des frégates type 16 (type T convertis)

Déplacement : standard 1800 tonnes pleine charge 2300 tonnes Dimensions : longueur 110.57m largeur 11.51m tirant d'eau 4.42m Vitesse maximale 32 nœuds

Armement : un affût double de 102mm Mk XIX, un affût double de 40mm Bofors Mk5, cinq affûts simples de 40mm Bofors Mk9, deux mortiers Squid et une plate-forme triple lance-torpilles de 533mm pour torpilles Mk 9 Aviation : aucune Equipage : 174 officiers et marins  


Classe Whitby (type 12)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_bl16
Vue aérienne de la frégate HMS Blackpool (F-77)

Composée de six unités (Whitby, Torquay, Scarborough, Tenby, Eastbourne et Blackpool) plus deux construites par la marine indienne (Talwar Trishul en service respectivement de 1959 à 1992 et de 1960 à 1996), la classe Whitby en service de 1956 à 1984 est la première classe de frégates ASM construites après guerre par la Royal Navy.

Elles furent conçues en tirant les leçons de la Bataille de l'Atlantique (tenue à la mer notamment) mais également en prenant en compte l'apparition du sous-marin. Je dis bien sous-marin car avec le duo type XXI/XXIII et leurs copies d'après guerre (Narval, Tang, Whiskey, type A) pour la première fois ce type de navire était plus rapide en plongée qu'en surface.

Caractéristiques Techniques de la classe Whitby

Déplacement : standard 2185 tonnes pleine charge 2600 tonnes Dimensions : longueur (entre perpendiculaires) 109.7m (hors tout) 112.8m largeur 12.5m tirant d'eau 5.2m Performances : vitesse maximale 30 noeuds distance franchissable 4200 miles nautiques à 12 noeuds  Armement d'origine : une tourelle double de 114mm, un affût double de 40mm Mark 2 STAAG, deux mortiers Limbo Mk10 et douze tubes lance-torpilles ASM de 533mm Equipage : 152 officiers et marins


Classe Rothesay (type 12M)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_be15
La frégate HMS Berwick (F-115)

Les neuf frégates de classe Rothesay sont une évolution des précédentes ce qui explique sa désignation officielle : type 12M (M = Modified).

Par rapport aux Whitby, les Rothesay reprennaient la coque et le système propulsif mais l'armement était modifié avec l'emport de missiles surface-air courte portée Sea Cat.

Treize navires étaient initialement prévus mais seulement neuf furent mis en service, trois étant non construites (éléments réutilisés pour trois frégates de type Leander), une quatrième revendue en cours de construction à la marine néo-zélandaise (qui en commanda une deuxième), l'Afrique du Sud commandant trois frégates de classe President.

Les neuf unités baptisées Rothesay Londonderry, Brighton, Falmouth, Yarmouth, Rhyl, Lowestoft, Berwick et Plymouth vont rester en service entre 1960 à 1989, deux d'entre-elles les HMS Plymouth et Yarmouth participant à la guerre des Malouines.


Caractéristiques Techniques de la classe Rothesay

Déplacement : standard 1950 tonnes pleine charge 2322 tonnes

Dimensions : longueur 113m largeur 12m tirant d'eau 5.3m

Performances : vitesse maximale 30 noeuds distance franchissable 5200 miles nautiques à 12 noeuds  

Armement : une tourelle double de 114mm Mark 6, un canon de 40mm Mark 7 remplacé par un lanceur Sea Cat, deux mortiers Limbo Mark 10 (un conservé après refonte), douze tubes lance-torpilles ASM de 533mm. Deux canons de 20mm embarqué après refonte

Aviation : après refonte, plate-forme et hangar pour un Westland Wasp

Equipage : 152 officiers et marins (235 après refonte)


Classe Blackwood (type 14)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_ke10
La frégate HMS Keppel (F-85) classe Blackwood

Parallèlement au type 12, les britanniques comme durant le second conflit mondial se lancèrent dans la fabrication de navires anti-sous-marins austères moins couteux que les Rothesay et les Whitby, des navires capables d'être produits en grand nombre surtout en cas de conflit.

Douze navires de classe Blackwood furent ainsi construits, navires baptisés HMS Hardy (1957-1971), Dundas (1956-83), Murray (1956-70), Keppel (1956-79), Pellew (1956-71), Grafton (1957-71), Russell (1957-85), Blackwood (1957-1976), Malcom (1957-78), Palliser (1957-83), Exmouth (1957-79) et Duncan (1958-85).

Comme souvent cette volonté de réduire au maximum les capacités militaires d'un navire va entrainer un rapide déclassement, leur carrière étant certes longue mais très vite limitée à des missions secondaires.

Ces frégates participèrent ainsi aux guerres de la morue (Cod Wars) contre l'Islande et l'Exmouth servit à tester les turbines à gaz qui allaient équiper les nouvelles générations de navires de combat de la Royal Navy.

Caractéristiques Techniques de la classe Blackwood

Déplacement : 1479 tonnes à pleine charge  

Dimensions : longueur 94m largeur 10m tirant d'eau 4.6m

Performances : vitesse maximale 27 noeuds distance franchissable 5200 miles nautiques à 12 noeuds

Armement : trois canons de 40mm Bofors Mark 7 en affûts simples (un ultérieurement débarqué), deux mortiers anti-sous-marins Limbo Mk10 et deux affûts doubles de 533mm (Blackwood Exmouth Malcolm et Pallister seulement, ensuite débarqués)  

Equipage : 112 officiers et marins


Classe Tribal (type 81)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_es10
La frégate HMS Eskimo (F-119)

Rapidement, la Royal Navy se rendit compte que spécialiser exagérement ses navires (type 14 pour la lutte anti-sous-marine, type 41 pour la défense aérienne, type 61 pour les piquets radars.......) faisaient s'envoler les coûts. Les britanniques renouèrent avec le navire multirôle, le type 81 ou classe Tribal.

Ces navires étaient innovants à plus d'un titre avec l'air conditionné, une habilité soignée, une propulsion mixte COSAG (Combined Steam and Gas), la possibilité d'embarquer un hélicoptère et comme principale arme antiaérienne, le missile courte portée Sea Cat.

Vingt navires furent initialement prévus mais comme souvent dans les programmes militaires les coûts explosèrent et seulement sept navires furent construits qui eurent au moins le mérite de convertir définitivement la marine britannique aux navires multirôles qu'il s'agisse des futures Leander, Amazon,Broadsword ou Duke. Ces navires furent mis en service à partir de 1961, la dernière étant retirée du service en 1988.

Caractéristiques Techniques de la classe Tribal

Déplacement : standard 2300 tonnes 2700 tonnes à pleine charge  

Dimensions : longueur 109.73m hors tout et 106.68m en perpendiculaires largeur 12.88m tirant d'eau 4.04m

Performances : vitesse maximale 27 noeuds distance franchissable 4500 miles nautiques à 12 noeuds

Armement : deux canons de 114mm Mark 5 mod 1 en affûts simples, deux canons de 40mm en affûts simples, deux affûts quadruples pour missiles Sea Cat, deux canons de 20mm, un mortier Limbo Mk 10

Aviation : un hélicoptère ASM Westland Wasp

Equipage : 253 officiers et marins


Classe Leander (type 12I)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_ac13
La frégate HMS Achilles (F-12)

Le type 81 ou classe Tribal marquait le retour du navire multirôle dans la Royal Navy mais les Tribal se révélèrent décevantes avec un armement jugé trop léger et une vitesse insuffisante pour le combat en escadre. Pour renforcer ses escadres, la Royal Navy décida de partir du design type 12 pour une nouvelle classe de frégates multirôles.

En 1960, l'Amirauté annonça que les trois dernières Rothesay baptisées Weymouth Fowey et Hastings allaient être achevées selon le nouveau design baptisé type 12I et rebaptisées Leander Ajax et Dido.

Une cinquième frégate de classe Salisbury baptisées Coventry fût finalement achevée comme la quatrième Leander et rebaptisée Penelope.

S'en suivirent vingt-deux autres navires, les trois premiers de cette série étant identiques à ceux cités plus hauts mais les six suivants disposaient d'un nouveau système propulsif alors que les derniers avaient un autre système propulsif et surtout une coque élargie pour améliorer leur stabilité.

Ce design eut également du succès à l'exportation puisque deux navires furent construits pour la Nouvelle Zélande et deux pour le Chili dans les chantiers anglais plus onze autres dans des chantiers étrangers : deux en Australie, trois en Inde et six aux Pays Bas (qui les à ensuite revendus à l'Indonésie).

Ces vingt-six navires ont été baptisés HMS Leander (F-109) (1963-1987), HMS Ajax (F-114) (1963-1985), HMS Dido (F-104) (1963-1983, RNZN 1983-1995), HMS Penelope (F-127) (1963-1991 Equateur 1991-2008), HMS Aurora (F-10) (1964-1987), HMS Euryalus (F-15) (1964-1989), HMS Galatea (F-18) (1964-1987), HMS Arethusa (F-38) (1965-1989), HMS Naïad (F-39) (1965-1987), HMS Cleopatra (F-28) (1966-1992), HMS Phoebe (F-42) (1966-1991), HMS Minerva (F-45) (1966-1992), HMS Sirius (F-40) (1966-1993),  HMS juno (F-52) (1967-1992), HMS Argonaut (F-56) (1967-1993), HMS Danae (F-47) (1967-1991 Equateur 1991-2008), HMS Charybdis (F-75) (1969-1991), HMS Hermione (F-58) (1969-1992), HMS Jupiter (F-60) (1969-1992), HMS Bacchante (F-69) (1969-1982 RNZN 1987-2000), HMS Andromeda (F-57) (1968-1993, Inde 1995-2012), HMS Scylla (F-71) (1970-1993), HMS Achilles (F-12) (1970-1990 Chili 1990-2006), HMS Diomède (F-16) (1971-1988 Pakistan 1988-2004 ou 2006), HMS Apollo (F-70) (1972-1988 Pakistan 1988-2006) et HMS Ariadne (F-72) (1973-1992 Chili 1992-1998)

Caractéristiques Techniques de la classe Leander (Royal Navy)

Déplacement : standard 2268 tonnes (plus tard 2531 tonnes) pleine charge 2687 tonnes ( plus tard 2294 tonnes)  

Dimensions : longueur hors tout 113.4m largeur 13.1m tirant d'eau 4.5m

Performances : vitesse maximale 27 noeuds distance franchissable 4600 miles nautiques à 15 noeuds

Armement : (initial) une tourelle double de 114mm Mark 6, un lanceur quadruple Sea Cat, deux canons de 20mm en affûts simples et un mortier ASM Limbo.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_au11
La frégate HMS Aurora (F-10) réfondue Ikara

Les navires ayant été refondus Ikara (Leander Ajax Galatea Aurora Naiad Euryalus Arethusa Dido )  disposait d'un lanceur ASM Ikara, de deux lanceurs quadruples Sea Cat, deux canons de 40mm, deux plate-formes triples lance-torpilles de 324mm pour torpilles Mk 46 puis Sting Ray et un mortier Limbo Mk10.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_cl15
La frégate HMS Cleopatra (F-28) refondue Exocet

Les Cleopatra Phoebe Sirius Minerve Argonaut Danae Penelope disposaient après leur refonte de quatre missiles MM38 Exocet, de trois lanceurs quadruples Sea Cat, de deux canons de 40mm et deux plate-formes triples lance-torpilles de 324mm

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_an11
La frégate HMS Andromeda (F-57) refondue Sea Wolf

Les Andromeda Charybdis Jupiter Hermione Scylla sont armées après leur refonte de quatre missiles MM38 Exocet, d'un affût sextuple GWS.25 pour trente missiles surface-air Sea Wolf, de deux canons de 20mm Oerlikon et deux plate-formes triples lance-torpilles de 324mm.

Aviation : plate-forme et hangar pour un Westland Wasp. Les frégates refondues Exocet et Sea Wolf ont remplacé leur Wasp par un Westland Lynx.

Equipage : 260 officiers et marins"


Classe Amazon (type 21)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_am11
La frégate HMS Amazon (F-169) lors de l'exercice RIMPAC 86

Face à l'augmentation des coûts des équipements militaires la tentation était grande de vouloir réduire à tout prix le coût de production en ouvrant à la concurrence. Emerge donc l'idée d'une frégate économique pouvant être un candidat redoutable à l'exportation.

En dépit de l'opposition de l'amirauté, le gouvernement britannique décida de passer commande au consortium Vosper-Thornycroft/Yarrow d'un nouveau modèle de frégate inspiré des quatre type 5 vendus à l'Iran du Shah mais aussi d'un projet Mk-7 destiné à la Libye qui ne déboucha pas sur une commande en bonne et due forme.

C'est l'acte de naissance des frégates type 21 ou classe Amazon dont le design à été partiellement financé par l'Australie, la Royal Australian Navy (RAN) prévoyant la commande de cinq navires de ce type à construire en Australie mais l'arrivée des travaillistes au pouvoir en 1972 provoqua l'annulation du programme.

En dépit d'efforts pour exporter le navire en.......Argentine et au Pakistan (version allongée avec lanceurs verticaux pour Sea Wolf), le type 21 ne fût finalement utilisé que par la Grande Bretagne puis par le Pakistan pour une deuxième vie qui se poursuit encore aujourd'hui.

Ces navires étaient innovants à plus d'un titre avec une propulsion entièrement composée de turbines à gaz avec le système COGOG (Combined Gas or Gas) avec des TG Tyne de 4950ch pour la marche de croisière et des TG Olympus de 25000ch pour la marche de combat.

En plus d'être une conception 100% privée, ces navires utilisaient des superstructures en aluminium dans le but d'aller le bâtiment au détriment de la sécurité incendie comme les britanniques en feront l'amère expérience.

Assez automatisées, elle permettait une réduction de l'équipage à 200 hommes contre 223 pour les Leander et 253 pour les Tribal. Au final, huit de ces navires allaient être construits pour la marine britannique.

-La frégate HMS Amazone (F-169) à été mise sur cale aux chantiers Vosper Thornycroft de Southampton le 6 novembre 1969 lancée le 26 avril 1971 et mise en service le 11 mai 1974. Désarmée le 30 septembre 1993, elle est vendue à la marine pakistanaise où elle à été rebaptisée Babur (182). Elle à servit sous ses nouvelles couleurs jusqu'en 2014 date à laquelle elle à été désarmée.

-La frégate HMS Antelope (F-170) est mise sur cale aux chantiers Vosper-Thornycroft de Woolston près de Southampton le 23 mars 1971 lancé le 16 mars 1972 et mise en service le 19 juillet 1975.

Elle est coulée lors de la guerre des Malouines le 23 mai 1982 après avoir été touchée par deux bombes, deux bombes qui n'ont pas explosé, une première traversant le navire et une seconde qui explosa alors qu'on tentait de la désamorcer, le navire étant coupé en deux au petit matin.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_an12
La frégate HMS Antelope (F-170) à l'agonie durant la guerre des Malouines

-La frégate HMS Active (F-171) est mis sur cale aux chantiers Vosper-Thornycroft de Woolston le 23 juillet 1971 lancée le 23 novembre 1972 et mise en service le 19 juillet 1977. Désarmée le 23 septembre 1994, elle est vendue au Pakistan, étant remise en service sous le nom de Shag Jahan.

-La frégate HMS Ambuscade (F-172) est mise sur cale aux chantiers Yarrow installés à Glasgow le 1er septembre 1971, lancé le 18 janvier 1973 et mise en service le 5 septembre 1975. Elle est désarmée le 28 juillet 1993, elle est vendue à la marine pakistanaise devenant la frégate Tariq.

-La frégate HMS Arrow (F-173) est mis sur cale aux chantiers Yarrow de Glasgow le 28 septembre 1972 lancé le 5 février 1974 et mis en service le 28 juillet 1976. Elle est désarmée le 1er mars 1994, vendue au Pakistan où elle reprend du service sous le nom de Khaibar.

-La frégate HMS Alacrity (F-174) est mise sur cale aux chantiers Yarrow de Glasgow le 5 mars 1973 lancée le 18 septembre 1974 et mise en service le 2 juillet 1977. Désarmée le 1er mars 1994, elle est transférée le même jour à la marine pakistanaise où elle est rebaptisée Badr. Elle à servit sous ses nouvelles couleurs jusqu'en avril 2013 date à laquelle elle à été désarmée.

-La frégate HMS Ardent (F-184) est mise sur cale aux chantiers Yarrow de Glasgow le 26 février 1974 lancé le 9 mai 1975 et mise en service le 13 octobre 1977. Participant à la guerre des Malouines, elle est coulée par une attaque aérienne argentine le 21 mai 1982.

-La frégate HMS Avenger (F-185) est mise sur cale aux chantiers Yarrow de Glasgow le 30 octobre 1974 lancée le 20 novembre 1975 et mise en service le 15 avril 1978. Désarmée le 23 septembre 1994, elle est revendue au Pakistan avec Tippu Sultan comme nouveau nom.

Caractéristiques Techniques de la classe Amazone

Déplacement : standard 2750 tonnes pleine charge 3250 tonnes (2860 et 3360 tonnes après renforcement des structures)

Dimensions : longueur 117m largeur 12.70m tirant d'eau 6.20m

Performances : vitesse maximale 32 noeuds distance franchissable 1200 miles nautiques à 30 noeuds

Armement d'origine : un canon de 114mm (4.5 pouces) Vickers Mark 8 en tourelle avant, deux puis quatre canons de 20mm, un lanceur-quadruple pour missile Sea Cat, quatre missiles MM-38 Exocet et deux plate-formes triples lance-torpilles STWS-1 de 324mm pour torpilles Mk46 et Sting Ray.

Aviation : plate-forme et hangar pour un Westland Lynx HAS Mk2 ou un Westland Wasp, les pakistanais embarquant sur ces frégates un Lynx ou une Alouette III.

Equipage : 177 officiers et marins


Genèse de la classe Broadsword
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_cu10
Schéma de la frégate HMS Cumberland (F-85)

La guerre froide est généralement vue rétrospectivement comme le paradis pour la chose militaire avec des budgets supérieurs. En réalité si les budgets étaient plus importants, ce n'était pas non plus open bar pour l'acquisition de systèmes d'armes dont la sophistication avait pour conséquence d'en faire exploser le coût unitaire ainsi que le coût d'utilisation.

Comme on ne pouvait pas réduite exagérément le nombre la tentation était de faire durer un navire, un avion, un char ou de réduire les capacités intrinsèques d'un vecteur précis.

La Royal Navy est bien placée pour le savoir avec les échecs de ses type 21 et type 42 qui montrèrent les limites du «navire économique» quand la guerre commence. Le premier navire comme nous l'avons était une tentative commerciale qui révéla rapidement ses limites alors que le type 42 avait été conçu comme la plus petite coque pouvant embarquer le système surface-air Sea Dart ce qui gêna considérablement la modernisation post-guerre des Malouines.

Avant même le conflit entre les deux meilleurs alliés des Etats-Unis, les limites des type 21 et type 42 étaient connues et reconnues. Aussi quand la question du renouvellement de la flotte de surface se posa avec le type 22, les ingénieurs britanniques décidèrent de voir grand avec des navires capables de supporter de potentielles modernisation.

Les quatorze frégates type 22 ou classe Broadsword furent initialement conçues comme des frégates spécialisées dans la lutte anti-sous-marine dans l'Atlantique Nord, région où la Royal Navy était en première ligne en cas de conflit contre le Pacte de Varsovie. A noter qu'il était initialement prévu vingt-six frégates pour remplacer nombre pour nombre les Leander.

Les quatorze frégates type 22 étaient réparties en trois séries (Batch). Les deux premières séries ne disposaient pas de canon de 114mm à la différence de la série Batch III qui tirait les leçons de la guerre des Malouines qui démontra l'utilité d'un canon médian notamment pour le bombardement littoral.

Le reste de l'armement est composé de torpilles ASM, de missiles surface-air Sea Wolf, de missiles surface-surface MM-38 Exocet, de canons de 20 et de 30mm et de deux hélicoptères Lynx destinés à la lutte ASM et à la lutte ASF.

Leur coque était initialement inspirée des Leander mais très vite le design à évolué pour permettre aux nouvelles frégates d'opérer en toute sécurité dans les eaux souvent déchainées de l'Atlantique Nord.

Quand à la propulsion, aux turbines à engrenages alimentées par de la vapeur surchauffée les type 22 préfèrent un système COGOG (Combined Gas or Gas) ou COGAG (Combined Gas and Gas Batch III et Brave du type II) à savoir des turbines à gaz plus souples d'utilisation que les turbines à engrenages.

Initialement les navires des Batch I et Batch II devaient tous porter des noms commençant par la lettre B mais suite aux pertes de la guerre des Malouines, deux navires vont rendre hommage aux deux unités type 42 coulées par les argentins (Sheffield, Coventry).

A cela s'ajoute la demande du lord-maire de Londres de baptiser un navire de la Royal Navy du nom de la capitale britannique pour succéder à un destroyer lance-missile de classe County. C'est le HMS Bloodhound qui reçut ce nom prestigieux porté auparavant par onze autres unités.

Les quatre unités de classe Batch III portaient eux des noms commençant par la lettre C.

La construction des quatorze frégates est répartie entre trois chantiers navals. Les chantiers navals Yarrow se taillent la part du lion en construisant dix unités en l'occurence les quatre Batch 1 (Broadsword, Battleaxe,Brilliant,Brazen), quatre des six Batch 2 (Boxer, Beaver,Brave,London) et deux des quatre Batch 3 (Cornwall, Cumberland).

Les chantiers navals Swan Hunter de Wallsend vont construire deux Batch 2 (Sheffield Coventry) et une Batch 3 (Chatham) alors que les chantiers navals Cammell Laird de Birkenhead vont construire une frégate type Batch III, la HMS Campbeltown (F-86).

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_bo11
La frégate HMS Boxer (F-92) ne manque pas d'élégance

A suivre

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 11578
Age : 38
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyVen 27 Avr 2018, 22:11

Citation :
Une brève histoire des frégates de la Royal Navy […] Type 15 : quand les destroyers deviennent frégates FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_re10 La frégate HMS Redpole (F-69) est un ancien destroyer de type R transformé en frégate type 15 […]
HMS Redpole n'est pas un ancien destroyer (et encore moins du type "R"), mais un sloop de la classe WREN, dérivée de celle des BLACK SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptySam 28 Avr 2018, 01:03

Ou là boulette Embarassed Embarassed

Je viens de comprendre mon erreur j'ai mal classé une photo Voici une photo d'une vrai frégate type 15, la HMS Greenville (F-197)

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_gr10

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 11578
Age : 38
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptySam 28 Avr 2018, 09:41

Citation :
Ou là boulette : oops: : oops: Je viens de comprendre mon erreur j'ai mal classé une photo Voici une photo d'une vraie frégate type 15, la HMS Greenville (F-197) FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_gr10
HMS Grenville, en fait… lequel Grenville (Sir Richard…) n'était pas du genre (ni du sexe) féminin… (même si frégate l'est) ; on doit donc citer ce bateau, dans notre langue, comme "le HMS Grenville"…

Il ne reste plus qu'à rectifier le post, histoire de ne pas laisser perdurer cette erreur…

L'enquiquineuse a encore frappé…

Le Grenville fut l'une des ultimes Type 15 en service dans la Royal Navy. Comme bâtiment école, me semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptySam 28 Avr 2018, 10:56

DahliaBleue a écrit:
Citation :
Ou là boulette : oops: : oops: Je viens de comprendre mon erreur j'ai mal classé une photo Voici une photo d'une vraie frégate type 15, la HMS Greenville (F-197) FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_gr10
HMS Grenville, en fait… lequel Grenville (Sir Richard…) n'était pas du genre (ni du sexe) féminin… (même si frégate l'est) ; on doit donc citer ce bateau, dans notre langue, comme "le HMS Grenville"…

Il ne reste plus qu'à rectifier le post, histoire de ne pas laisser perdurer cette erreur…

L'enquiquineuse a encore frappé…

Le Grenville fut l'une des ultimes Type 15 en service dans la Royal Navy. Comme bâtiment école, me semble-t-il.

Je préfère laisser le post en état je trouve cela plus honnête

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptySam 28 Avr 2018, 11:00

En y repensant ce matin j'ai compris pourquoi j'ai fait mon erreur. J'ai repris une introduction faite pour les Leander où je ne citai pas les noms des type 15. J'ai cherché les photos que j'avais et j'ai pris celle qui me paraissait la plus esthétique (eh oui même les plus grands font encore des erreurs lol! lol! )

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Bleu Marine
Maître principal
Maître principal
Bleu Marine

Masculin
Nombre de messages : 814
Age : 68
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptySam 28 Avr 2018, 11:30

DahliaBleue a écrit:

HMS Grenville, en fait… lequel Grenville (Sir Richard…) n'était pas du genre (ni du sexe) féminin… (même si frégate l'est) ; on doit donc citer ce bateau, dans notre langue, comme "le HMS Grenville"…

Probablement. Un petit problème théorique quand même, puisque dans His/Her Majesty's Ship XXX, ship est du genre féminin en anglais.

J'avais acheté à Porsmouth, dans les années 70, un torchon "Why is a ship called she?", dont le machisme n'aurait sans doute plus cours aujourd'hui. Entre autres raisons pour le genre féminin de "ship" : "It's not the initial expense which breaks you, it's the upkeep." = "Ce n'est pas l'achat qui vous ruine, c'est l'entretien." FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Marinos

Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 11578
Age : 38
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptySam 28 Avr 2018, 12:30

Bleu Marine a écrit:
[…] Un petit problème théorique quand même, puisque dans His/Her Majesty's Ship XXX, ship est du genre féminin en anglais. […]
Ship est féminin, certes, mais pour l'article (défini ou indéfini) ça reste (en anglais) a ship, ou the ship, sans déterminer le genre. Ce n'est qu'en utilisant le pronom personnel she ou les possessifs  (her) qu'on va faire le distinguo.
Un anglophone évoquera donc le Grenville comme : "The HMS Grenville" ; mais "She was a destroyer" ; et ses actions ou caractéristiques comme "Her general characteristics".

Mais en français, ce destroyer restera toujours le Grenville. Même quand il deviendra une frégate.
Revenir en haut Aller en bas
Bleu Marine
Maître principal
Maître principal
Bleu Marine

Masculin
Nombre de messages : 814
Age : 68
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptySam 28 Avr 2018, 12:39

Bien d'accord avec tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 11578
Age : 38
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptySam 28 Avr 2018, 12:43

Bleu Marine a écrit:
Bien d'accord avec tout ça.
thumleft
clausewitz a écrit:
[…] Je préfère laisser le post en état je trouve cela plus honnête
Honnête, sans doute ; mais porteur de confusion. C'est ainsi qu'un lecteur/internaute inattentif sera persuadé d'avoir reconnu dans ce sloop une frégate "Type 15" et que l'erreur va se répandre sur le net. Combien de fois ne nous sommes-nous pas émus des bizarreries vues sur la toile ?
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptySam 28 Avr 2018, 13:35

A mon avis le débat sur le genre des navires est aussi intense que celui du sexe des anges.

Pour les type 22 j'ai décide de mettre les deux aussi bien la frégate HMS Boxer que le HMS Boxer

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyDim 29 Avr 2018, 11:22

HISTORIQUE

HMS Broadsword (F-88)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br11
La frégate HMS Broadsword (F-88) à la mer

Présentation

-La frégate HMS Broadsword (F-88) est mis sur cale aux chantiers navals Yarrow de Glasgow le 7 février 1975 lancée le 12 mai 1976 et commissioned le 4 mai 1979.

La première frégate type 22 est le deuxième navire de la Royal Navy à porter le nom d'une large épée écossaise datant du 16ème siècle. Il succède à un destroyer de classe Weapon immatriculé D-31 mis en service le 4 octobre 1948, désarmé en 1963 et vendu à la démolition en octobre 1968.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br12
Le destroyer HMS Broadsword (D-31) classe Weapon

Carrière opérationnelle

Stationné à Devonport, la frégate doit participer comme navire de commandement aux opérations de secours rendues nécessaires par une terrifiante tempête qui frappa l'édition 1979 de la course du Fastnet. Cette course voit des voiliers relier Cowes à Plymouth en passant par le phare du Fasnet Rock au sud de l'Irlande.

306 voiliers appareillent le 11 août mais trois jours plus tard une terrifiante tempête (force 10 voir 11) frappe la flotte. 75 bateaux vont chavirer, 5 vont couler entrainant la mort de 18 marins (15 compétiteurs plus 3 d'un autre bateau). La tempête durant 8 heures et seulement 86 navires seront classés.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br13
La frégate HMS Broadsword (F-88) à quai

Trois ans plus tard, elle est engagée aux Malouines aux côtés du destroyer lance-missiles HMS Coventry, assurant sa couverture rapprochée avec ses missiles Sea Wolf pour compenser les faiblesses du système Sea Dart. Cette association reçut l’appellation de type 64 (type 22+type 42).

Engagé au nord-ouest du Falkland Sound, le duo devait servir de leurre pour détourner l'attention de l'aviation argentine de la baie de San Carlos où les troupes britanniques étaient mises à terre depuis le 21 mai dans le cadre de l'opération SUTTON.

Ce système à d'abord parfaitement fonctionné, le système Sea Dart détruisant deux Skyhawk et attirant vers les missiles Rapier déployés à terre un autre A-4 lui aussi abattu. Si les deux premiers pilotes argentins ont été tués, le troisième à été capturé.

Les argentins vont s'attaquer à ses deux navires avec une première vague transportant des bombes de 454kg plus une deuxième vague transportant trois bombes de 250kg. Les quatre A-4 volent tellement bas que le radar du Sea Dart n'à pu faire la distinction entre la terre et les avions.

La frégate à tenté de cibler les deux premiers assaillants mais le système Sea Wolf est tombé en panne, ne pouvant être réinitialisé. Une bombe rebondit sur la mer et heurté le pont d'envol, détruisant (sans exploser) l'hélicoptère Lynx. Un avion est endommagé par le destroyer HMS Coventry par des tirs d'armes légères.

La deuxième paire d'A-4 attaque le Coventry incapable de verrouiller la cible ce qui n'empêche pas le lancement d'un Sea Dart pour distraire les assaillants avant de manoeuvrer pour réduire le profil.

Sur la HMS Broadsword, le système Sea Wolf est remis en état mais au moment où la frégate était prête à tirer, le HMS Coventry est venu dans l'axe du tir du système ! Le Coventry à tirer avec ses canons connaissant également des avaries ce qui explique que trois bombes ont frappé le navire, deux explosant, une troisième n'explosant pas. Le navire à coulé en vingt minutes avec dix-neuf tués, trente blessés. 170 survivants on été récupérés par la frégate.

En 1993 il participa à l'opération Grapple en Adriatique en soutien des casques bleus britanniques déployés en Bosnie. Le 8 juillet 1993 un incendie dans la salle des auxiliaires arrière provoque la mort deux marins.

Désarmée le 31 mars 1995, elle est revendue à la marine brésilienne qui la remet en service le 30 juin 1995 sous le nom de Greenhalgh.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Frygat11
La frégate brésilienne Greenhalgh (F-46)

Cette frégate toujours en service en 2018 rend hommage à João Guilherme Greenhalgh (1845-1865), un héros de la guerre de la Triple Alliance, conflit qui dura de décembre 1864 à avril 1870, opposant le Paraguay à l'alliance brésilo-argentino-uruguayenne.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Joyo_g10
Joao Guilherme Greenhalgh

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyDim 29 Avr 2018, 11:29

HMS Battleaxe (F-89)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_ba11
La frégate HMS Battleaxe (F-89) à la mer

-La frégate HMS Battleaxe (F-89) est mis sur cale aux chantiers navals Yarrow de Glasgow le 4 février 1976 lancé le 18 mai 1977 et commissioned le 28 mars 1980.

La deuxième frégate type 22 est le quatrième navire de la Royal Navy à porter le nom de la hache de bataille, une arme appréciée notamment des fantassins scandinaves, une arme redoutable quand elle était bien employée.

La frégate type 22 succède à un chalutier russe utilisé de 1916 à 1920, un transport de chalands de débarquement (1943-1947 rebaptisé HMS Eastway [F-140] peu après son lancement) et enfin un destroyer de classe Weapon (1945-1964)

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_ba12
La frégate HMS Battleaxe (F-89) à la mer (bis)

Après vingt-six ans de carrière, la frégate est désarmée par la Royal Navy le 30 août 1996. Elle est vendue le 30 avril 1997 au Brésil où elle est toujours en service en 2018 sous le nom de Rademaker (F-49).

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) August14
Augusto Rademaker

Cette frégate rend hommage à Augusto Rademaker (1905-1985), un amiral brésilienne qui participa à la junte militaire au pouvoir au Brésil entre août et octobre 1969.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Frygat12
L'ancienne Battleaxe navigue toujours en 2018 mais sous un autre pavillon que la White Ensign

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyDim 29 Avr 2018, 11:39

HMS Brillant (F-90)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br14
Je sais pas vous mais je trouve toujours étrange de ne pas voir un canon médian à l'avant d'une frégate mais à l'époque cela ne choquait pas

Présentation

-La frégate HMS Brilliant (F-90) est mise sur cale aux chantiers navals Yarrow de Glasgow le 25 mars 1977 lancée le 15 décembre 1978 et commissioned le 15 mai 1981.

La troisième frégate de classe Broadsword est le neuvième navire à porter le nom de ce bijou, un diamant taillé.

Il succède à un sloop capturé en 1696 et vendu deux ans plus tard, un sloop de 1729, un navire de ligne de 5ème classe de 36 canons (1757-1776), un navire de ligne de 6ème classe (1779-1811), un navire de nature inconnue rebaptisé HMS Orontes en 1813, un navire de ligne de (ème classe 36 canons (1814-1889), un croiseur léger de classe Apollo lancé en 1891 et coullé comme blockship lors d'un raid contre le port belge d'Ostende occupé par les allemands et enfin un destroyer type B mis en service en 1931, participant au seconde conflit mondial avant d'être vendu à la démolition en 1947.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br18
Le destroyer HMS Brilliant (H-84)

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br17
La frégate HMS Brilliant rentre au port, les eaux de sa base brillent, coïncidence je ne crois pas

A peine un an après sa mise en service, la frégate connait son baptême du feu en participant à la guerre des Malouines et surtout à l'opération Corporate la reconquête de cet archipel disputé entre Buenos Aires et Londres.

Si ses hélicoptères Lynx furent incapables de retrouver et de détruire le sous-marin argentin Santa Fe, ses missiles Sea Wolf détruisirent trois A-4 Skyhawk le 12 mai 1982 pour ce qui était le baptême du feu de ce système surface-air et antimissiles qui sera prochainement remplacé par le Sea Ceptor (qui remplacera également le Rapier au sein de la British Army).

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br16
La frégate HMS Brilliant (F-90) à bonne vitesse

Endommagé légèrement par l'aviation argentine le 21 mai 1982 (des tirs de canons embarqués), il participe à la chasse au caboteur argentin ARA Monsunen qui tentait de ravitailler la garnison argentine. Accompagné de la frégate HMS Yarmouth (classe Rothesay), elle traqua le navire argentin qui s'échoua sur la côte à Seal Cove, permettant à son équipage de quitter le bord sans problèmes et débarquer le matériel embarqué.

Deux jours plus tard, le 25 mai, le porte-conteneurs Atlantic Conveyor est touché par un missile Exocet. Le navire est évacué et finit par sombrer, vingt-quatre survivants étant récupérés par la frégate HMS Brilliant.

Navire-amiral de la 2nd Frigate Squadron en 1987, la frégate HMS Brilliant participe à l'opération «Granby», le volet britannique de Tempête du Désert.

En 1994 alors déployée en mer Adriatique pour participer au contrôle océanique de la mer Adriatique, la frégate est la start d'une série documentaire de la BBC intitulée  HMS Brilliant - In a Ship's Company de Chris Terrill.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Frygat13
Au pavillon blanc de la White Ensign, la frégate type 22 préfère désormais le pavillon auriverde

Désarmée en 1996, la frégate est vendue à la marine brésilienne le 31 août 1996. Rebaptisée Dodsworth (F-47) elle sert sous ses nouvelles couleurs jusqu'au 11 mars 2004 quand elle est définitivement désarmée. Vendue à la démolition en juillet 2012, elle est démantelée à Aliaga en Turquie.

Cette frégate à rendu hommage à Jorge Dodsworth Martins (1884-1984), un vice-amiral brésilien qui participa au second conflit mondial avant d'être ministre de la Marine du 30 octobre 1945 au 29 septembre 1946

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyDim 29 Avr 2018, 11:49

HMS Brazen (F-91)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br19
La frégate HMS Brazen (F-91) à la mer avec son Lynx sur le pont

Présentation

-La frégate HMS Brazen (F-91) est mise sur cale aux chantiers navals Yarrow de Glasgow le 18 août 1978 lancée le 4 mars 1980 et commissioned le 2 juillet 1982.

La dernière frégate Type 22 Batch 1 est le cinquième navire de la Royal Navy à porter ce nom après un corsaire français capturé en 1798 (perdu par échouage deux ans plus tard), un sloop de 28 canons (1808-1848), un destroyer de classe Brazen datant de 1896 et enfin un destroyer type B  mis en service le 8 avril 1931 et coulé par l'aviation allemande en 1940.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br20
Le HMS Brazen (H-84) connu un sort funeste durant le second conflit mondial

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br21
La frégate HMS Brazen (F-91) rentrant au port, la White Ensign fièrement déployée à la poupe

Arrivée trop tard pour participer à la guerre des Malouines, la frégate Brazen participe à la première guerre du Golfe (1990/91), un Lynx de la frégate attaquant des vedettes lance-torpilles irakiennes avec ses missiles Sea Skua.

Le 11 septembre 1994 alors qu'il patrouillait dans l'Atlantique, le Brazen s'échoue dans le canal de Patagonie. Il est remis à flot quatre jours plus tard, étant ramené à Talcahuano pour un mois de réparations. Il rentre ensuite en Grande-Bretagne pour des travaux complémentaires notamment ceux correspondant à son système de combat.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br22
La frégate HMS Brazen (F-91) à pleine vitesse

Suite à la fin de la guerre froide les budgets baissent obligeant la Royal Navy à faire des choix. Les navires les plus anciens sont sacrifiés au profit des plus jeunes.

Achetée par le Brésil le 18 novembre 1994, elle est désarmée par la Royal Navy le 30 août 1996 et remis en service le même jour dans la marine brésilienne sous le nom de Boisio (F-48). Elle rend hommage à l'amiral Paul Boiso (1900-1985), ministre de la marine de Castelo Branco du 15 janvier au 17 décembre 1965.

En juin 2009 il participe aux recherches et à la récupération des éléments du vol Air France 447 qui s'était écrasé au milieu dans l'Atlantique. Désarmée le 23 septembre 2015, l'ancienne Brazen à été coulée comme cible en juillet 2017 lors de l'exercice «MISSILEX 2017».

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Frygat14
La frégate brésilienne Boiso ouvrant le feu avec son canon de 40mm Bofors

A suivre

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyMar 01 Mai 2018, 15:20

HMS Boxer (F-92)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_bo15
Sublime photo de la frégate HMS Boxer (F-92)

-Le HMS Boxer (F-92) est mise sur cale aux chantiers navals Yarrow de Glasgow le 1er novembre 1979 lancé le 17 juin 1981 et commissioned le 22 décembre 1983.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_bo12
La frégate HMS Boxer (F-92) à la mer, son hangar hélicoptères ouvert

La première frégate Type 22 Batch 2 est le neuvième partie  à porter le nom d'un sportif pratiquant la boxe, le noble art. Il succède à un brick (1797-1809), un brick (1812-1813), un vapeur à roues à aube (1837-1841), une cannonière de 1846 dont la construction à été rapidement abandonnée, une canonnière de classe Dapper (1855-1865), une canonnière (1868-1887), un destroyer de classe Ardent (1894-1918) et un LST de 1942.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_bo13
Destroyer classe Ardent HMS Boxer

Après une carrière d'une quinzaine d'année, la frégate est désarmée le 4 avril 1999 et coulée comme cible en août 2004. (NdA si quelqu'un à des informations je suis preneur pour compléter ultérieurement cette présentation un chouilla famélique

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_bo14
La frégate HMS Boxer (F-92) à grande vitesse. Tout est en place pour le comité d'accueil : missiles Sea Wolf et missiles Exocet

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyMar 01 Mai 2018, 15:27

HMS Beaver (F-93)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_be16
Le castor est un animal sociable, la preuve il s'amuse avec un Lynx !

-Le HMS Beaver (F-93) est mis sur cale aux chantiers navals Yarrow de Glasgow le 20 juin 1980 lancé le 8 mai 1982 et commissioned le 13 décembre 1984.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_be18
Malgré l'absence de canon médian sur l'avant, les Broadsword ne manquent pas d'élégance......

La F-93 est le dixième navire de la marine britannique à porter le nom de ce sympathique rongeur connu pour sa capacité à construire des barrages.

Il succède à un ketch de 1656, un sloop de 1757, un sloop (1761-1783), un sloop (1795-1808), un brick-sloop de classe Cherokee (1809-1829), un vapeur à roues à aube (1837-1845), une canonnière (1855-1864), un tender (1905-1911) et un destroyer de classe Acheron (1911-1921).

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_be17
Le destroyer HMS Beaver type I (ou classe Acheron)

Désarmée le 1er mai 1999 après moins de quinze années de carrière, la frégate est vendue à la démolition le 21 février 2001 et démantelée.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_be19
.....surtout si on les compare à des créations antérieures de la "Perfide Albion"

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyMar 01 Mai 2018, 15:33

HMS Brave (F-94)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br23
La frégate HMS Brave (F-94) à la mer

Présentation

-Le HMS Brave (F-94) est mis sur cale aux chantiers navals Yarrow de Glasgow le 24 mai 1982 lancée le 19 novembre 1983 et commissioned le 4 juillet 1986.

C'est le septième navire à porter ce nom dans la Royal Navy après un vaisseau acquis par la Couronne en 1588, un chebec capturé en 1747 et vendu en 1748, un cutter armé (1798-99), un navire de ligne français de 80 canons capturé en 1805 démoli en 1816, une canonnière de classe Albacore (1856-1869) et un dragueur de mines de classe Algerine (1943-1958). A noter qu'initialement le porte-avions HMS Warrior de classe Colossus devait être baptisé HMS Brave

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br24
Le dragueur de mines classe Algerine HMS Brave

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br25
La frégate HMS Brave (F-94) toutes dents dehors

Pleinement opérationnel à l'automne 1987 le navire est affecté à Portland dans le sud de l'Angleterre devenant le navire-amiral de la 9ème division de frégates (9th Frigate Squadron).

Après plusieurs années en Europe pour des exercices OTAN et des escales de courtoisie, la frégate participe à la première guerre du golfe (1990-91) opérant dans le Golfe Persique en escorte des porte-avions américains et même du cuirassé Missouri (BB-63). Il était chargé de la protection antiaérienne, de la protection antisurface et de la détection précoce des mines mouillées par les irakiens.

Désarmé le 23 mars 1999, le HMS Brave (F-94) est coulée comme cible en août 2004 par le sous-marin nucléaire d'attaque HMS Sceptre et par la frégate anti-sous-marine HMS Argyll, le premier appartenant à la classe Swiftsure et la seconde à la classe Duke (type 23).

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_br26
La frégate HMS Brave (F-94) à New-York

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyMar 01 Mai 2018, 15:45

HMS London (F-95)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_lo11
La frégate HMS London (F-95) à quai. Comme le veut le règlement (ou la coutume ?), le pavillon national est porté à la proue

-Le HMS London (F-95) (ex-Bloodhound) est mise sur cale aux chantiers navals Yarrow de Glasgow le 7 février 1983 lancée le 27 octobre 1984 et commissioned le 5 juin 1987.

La frégate type 22 est le treizième navire de la Royal Navy à porter le nom de la capitale britannique, longtemps la ville la plus peuplée du monde occidental, ville baignée par la Tamise.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_lo12
Le croiseur lourd HMS London

Elle succède à un navire de la compagnie des Indes orientales (1636-1653), un navire de 64 canons (1656-1665), un navire de 96 canons (1670-1747), une brigantine de seize canons de 1756, une busse de 6 canons (1756-1758), une busse de 6 canons (1759-1764), un navire de 90 canons (1766-1811), un navire de 92 canons (1840-1874), un cuirassé type prédreadnought de classe Formidable (1899-1918), un croiseur lourd de classe County (1929-1950) et un destroyer lance-missiles de classe County mis en service en 1963, désarmé en décembre 1981 et vendu l'année suivante au Pakistan où il est rebaptisé Babur (désarmé en 1993, vendu à la démolition deux ans plus tard).

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_lo13
Deux photos de la frégate HMS London (F-95)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_lo14

Après moins de douze ans d'une carrière qui l'à vu être le navire-amiral des forces navales britanniques engagées dans la première guerre du Golfe, la frégate HMS London est désarmée le 14 janvier 1999.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Marie_11
Marie d'Edimbourg

Quatre ans plus tard jour pour jour, la Roumanie l'achète. Elle la rebaptise Regina Maria en l'honneur de Marie d'Edimbourg (1875-1938), petite-fille de la reine Victoria, épouse du roi Ferdinand 1er de Roumanie qui régna de 1914 à 1927.

Au moment du transfert l'armement est plutôt réduit puisqu'on ne trouve que deux canons de 30mm et deux plate-formes triples lance-torpilles, les missiles Sea Wolf et les Exocet étant débarqués par la RN. Ultérieurement un canon de 76mm Oto-Melara à été embarqué. On parle de l'embarquement de missiles surface-air et surface-surface dans un proche avenir.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Frygat15
La frégate Regina Maria (F-222) à la mer

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyMar 01 Mai 2018, 16:03

HMS Sheffield (F-96)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_sh10
La frégate HMS Sheffield (F-96) à la mer

Présentation

-Le HMS Sheffield (F-96) (ex-Bruiser) est mis sur cale aux chantiers navals Swan Hunter de Wallsend sur la rivière Tyne (celle qui arrose Newcastle) le 29 mars 1984 lancé le 26 mars 1986 et commissioned le 26 juillet 1988.

C'est le troisième navire à porter le nom de cette ville du Yorkshire, ville industrielle et industrieuse  actuellement peuplée de 530300 habitants, ville marquée à tout jamais par la tragédie d'Hillsborough, la mort de 96 supporter de Liverpool dans une terrifiante bousculade le 15 avril 1989.

La frégate type 22 succède à un croiseur de classe Town mis en service le 25 août 1937, participant au second conflit mondial avant d'être désarmé en 1958. Rayé des registres en 1964, il est démoli trois ans plus tard.

Le seccond Sheffield est probablement le plus célèbre mais pour des raisons dont il se serait bien passé.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_sh11
Le destroyer lance-missiles type 42 HMS Sheffield (D-80)

Destroyer lance-missiles type 42, mis en service le 16 février 1975, il participe à la guerre des Malouines et notamment à l'opération Corporate, la reconquête de cet archipel perdu dans l'Atlantique Sud.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_sh12
Le destroyer type 42 HMS Sheffield (D-80) après l'impact de l'Exocet argentin

Le 4 mai 1982 il est touché par un missile Exocet lancé par un Dassault Super Etendard de l'aéronavale argentine.

Gravement endommagé, il est pris en remorque mais finit par sombrer le 10 mai après une tentative de remorquage en direction de la Grande-Bretagne pour remise en état.

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_sh13
La frégate HMS Sheffield (F-96) rentrant au port

En 1998, la frégate porte assistance à l'île de St Kitts dans les Caraïbes, île frappée par l'ouragan Georges (15 septembre au 1er octobre 1998, 9.72 milliards de dollars de dégats, 604 morts confirmés, nom retiré).

Elle sauva même ultérieurement une femme projetée en mer par la force de l'ouragan Mitch considéré comme plus dévastateur avant Katrina en 2005 (22 octobre au 9 novembre 1998, 6.2 milliards de dollars de dégâts et plus de 19000 morts, noms retiré).

En mai 2000, la frégate effectue un déploiement de huit semaines en mer Baltique, jadis mare sovieticum mais qui était devenue avec la fin de la guerre froide une mer où les marines occidentales opéraient facilement en profitant notamment de la déliquescence de la marine russe.

La frégate effectue un exercice de deux semaines baptisé «BALTOPS 2000» voyant l'engagement de navires français, allemands, suédois, danois, américains, polonais, estoniens, lettons, lituaniens et néerlandais.

Entre les différentes phases de l'exercice la frégate fait escale à Kiel (Allemagne), Gdynia (Pologne) _ville jumelée avec Plymouth_ , Saint Petersbourg (Russie), Kotka (Finlande) et Klapeda (Lituanie). Le navire est de retour en Grande-Bretagne le 26 juillet 2000.

De février à octobre 2001 la frégate est déployée dans les Caraïbes pour une mission bien éloignée de la lutte anti-sous-marine en l’occurrence la lutte anti-drogues. Cette mission à été menée en coopération avec les Etats-Unis, les Pays-Bas, la France et le Venezuela. Outre la chasse aux narcotrafiquants, la frégate effectuait des exercices plus militaires avec les marines de la région.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_sh14
La frégate HMS Sheffield (F-96) à la mer. Les Exocet sont absents

La dernière mission de la frégate fût un déploiement au sein d'une force permanente de l'OTAN à savoir la Standing Naval Force Mediterranean où il remplace le Chatham.

Il participe à l'opération Active Endeavour, la sécurisation de la navigation commerciale en Méditeranée et notamment dans le détroit de Gibraltar dans un contexte troublé par les attentats du 11 septembre 2001 et les combats en Afghanistan.

Durant cette opération il assiste le sous-marin espagnol Siroco (type Agosta) dont un marin avait besoin d'une assistance médicale alors que les deux navires étaient en mer Ionienne.

Le 11 octobre 2002, la frégate fait une ultime escale à Kingston-upon-Hull permettant aux habitants de Sheffield de visiter une dernière fois la frégate qui rend hommage à leur ville.

La frégate HMS Sheffield (F-95) est decommissioned le 4 novembre 2002. C'est une conséquence de la Strategic Defence Review de 1998 (actualisée en 2001).

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Juan_w10
Juan William Rebolledo

Moins d'un an plus tard la frégate est vendue à la marine chilienne (Armada de Chile) où elle est rebaptisée Almirante Williams en mémoire de Juan Williams Rebolledo (1825-1910), commandant en chef de la marine chilienne en 1890/91.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Frygat16
Deux photos de la frégate chilienne Almirante Williams, la première à la mer avec Sea Wolf et sans canon de 76mm (donc photo prise avant 2008) et ci-dessous à quai avec le pétrolier Almirante Montt (52), un ancien pétrolier américain de classe Henry J. Kaiser, le USNS Andrew J. Higgins (T-AO-190) transféré le 10 février 2010
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Frygat17

Profondément modernisée en 2008, l'ancienne frégate britannique alligne actuellement pour armement un canon de 76mm Oto Melara, deux canons de 20mm Oerlikon, huit missiles surface-surface Harpoon, quatre systèmes surface-air Barak (32 missiles), deux plate-formes triples lance-torpilles de 324mm et deux hélicoptères ASM Cougar.

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyMar 01 Mai 2018, 16:14

HMS Coventry (F-98)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_co10
La frégate HMS Coventry (F-98) à la mer en ravitaillement à la mer. Notez la présence du deuxième lanceur Sea Wolf sur le hangar hélicoptères

-La HMS Coventry (F-98) (ex-Boadicea) est mis sur cale aux chantiers navals Swan Hunter de Wallsend le 29 mars 1984 lancé le 8 avril 1986 et commissioned le 24 octobre 1988.

La F-98 est le sixième navire à porter le nom de cette ville des West Middland à proximité de Birmingham. Actuellement peuplée de 329810 habitants, elle est devenue célèbre pour avoir été sévèrement bombardée par la Luftwafe le 14 novembre 1940.

Elle succède à un navire espagnol de 28 canons capturé en 1658 mais capturé par la France en 1666, à un navire de 48 canons de 1695, un navire de 28 canons de 1757, un croiseur léger de classe C mis en service le 21 février 1918, transformé en croiseur léger antiaérien et perdu le 14 septembre 1942.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_co11
Le croiseur HMS Coventry (type C)

Il aurait du être suivit par une frégate type 61 mais sa construction à été abandonnée, les éléments accumulés servant à la construction de la frégate type Leander HMS Penelope (F-127).

Le cinquième Coventry sera donc un destroyer lance-missiles type 42, le D-118 mis en service le 10 novembre 1978 et coulé par des Douglas A-4 Skyhawk de l'armée de l'air argentine le 25 mai 1982.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_co12
La frégate HMS Coventry (F-96) rentrant au port

La carrière de la frégate dans la marine britannique va être particulièrement courte puisqu'elle est désarmée le 12 juin 1999 après moins de onze années de service actif. A noter que de 1990 à 1996 la HMS Coventry à servit de navire-amiral de la 1st Frigate Squadron.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_co13
Deux photos de la frégate HMS Coventry (F-98)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_co14

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Ferdin10
Ferdinand 1er

Le 14 janvier 2003 elle est achetée par la marine roumaine en compagnie de la HMS London (F-95) et remise en service le 9 septembre 2004 sous le nom de Regele Ferdinand en référence au roi Ferdinand 1er de Roumanie qui régna de 1914 à 1927.

Navire-amiral de la marine roumaine, la frégate à participé en 2011 à l'opération OTAN «Unified Protector» au large des côtes libyennes. Elle à également participé en 2005,2007,2008 et 2010 à l'opération «Active Endeavour».

En ce qui concerne les exercices, on trouve les exercices «Breeze-CertExam» en Bulgarie (2007 et 2008) mais éggalement les exercices «Noble Midas» (2007 en Croatie, 2008 en Italie).

En 2012, la frégate à participé à l'opération «Atalanta» une opération de lutte anti-piraterie et anti-terroriste dans le Golfe d'Aden et en 2014 à l'exercice «Sea Breeze» exécuté en mer Noire.

Tout comme son sister-ship Regina Marina, le Regele Ferdinand doit être modernisée dans les années à venir avec l'embarquement de missiles antinavires et antisurface.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Frygat18
La frégate Regele Ferdinand (F-221)

A suivre

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyVen 04 Mai 2018, 21:19

HMS Cornwall (F-99)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_co15
La frégate HMS Cornwall (F-99) à quai. En arrière plan la frégate néerlandaise HMNLS Van Galen (F-834) qui depuis le 15 janvier 2010 est en service dans la marine portugaise sous le nom de Dom Francisco de Almeida

Présentation

-Le HMS Cornwall (F-99) est mis sur cale aux chantiers navals Yarrow sis à Glasgow le 14 décembre 1983 lancé le 14 octobre 1985 (avec la princesse Diana pour marraine) et commissioned le 23 avril 1988.

La première Type 22 Batch 3 est le septième navire de la marine britannique à porté le nom de ce duché du sud-ouest de l'Angleterre, l'une des régions les plus excentrées de l'Europe. A noter que le prince Charles d'Angleterre est aussi duc de Cornouailles, tirant du duché une partie substantielle de ses revenus.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_co16
Le croiseur cuirassé HMS Cornwall

Elle succède à un navire de ligne de 3ème classe armé de 80 canons (1692-1780), à un navire de ligne de 3ème classe de 74 canons en service de 1761 à 1780, un navire de ligne de 3ème classe armé de 74 canons lancé en 1812 réduit à 50 canons en 1831 et rebaptisé HMS Wellesley, un navire de ligne de 3ème classe de 74 canons lancé en 1815 sous le nom de HMS Wellesley rebaptisé HMS Cornwall en 1868 avant de devenir un navire école jusqu'à son sabordage en 1940, un croiseur cuirassé de classe Monmouth en service de 1905 à 1920 et un croiseur lourd de type County mis en service en mai 1928 et coulé par l'aviation japonaise le 4 avril 1942 dans l'Océan Indien.

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_co17
La frégate HMS Cornwall (F-99) à la mer

Stationné à Devonport dans le sud de l'Angleterre, la frégate HMS Cornwall va opérer dans l'Atlantique, en mer Méditerranée, en Adriatique, dans les Caraïbes et même en mer Baltique pour des missions de présence ainsi que de nombreux exercices avec des marines étrangères. Il effectue aussi des missions dans le Golfe Persique et en Extrême Orient.
En 1993 il est le navire-amiral de la revue navale célébrant le cinquantième anniversaire de la Bataille de l'Atlantique (1943-1993).

En 1996 il porte la marque du 1er lord de l'amirauté (First Sea Lord) et participe à Saint Petersbourg au célébrations du tricentenaire de la marine russe (1696-1996). Cette mission de prestige fait suite à sa mission de navire-amiral de la NATO's Standing Naval Force Atlantic plus connu sous son acronyme de STANAVFORLANT.  

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_co20
La frégate Cornwall en compagnie de l'aviso LV Le Henaff

En 2001 il participe à l'opération Enduring Freedom, l'opération déclenchée par les américains suite aux attentats du 11 septembre. En ce qui concerne le volet plus britannique de l'affaire, l'opération à reçu le nom de code Veritas.

Bien que les opérations aient lieu dans un pays enclavé à savoir l'Afghanistan, un important dispositif  naval est déployé par les occidentaux pour empêcher la fuite des chefs terroristes voir de leurs subalternes en direction d'autres pays comme le Yemen, la Somalie, le Soudan...... .

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_co18
La frégate HMS Cornwall (F-99) ne manque pas d'allure non ?

En 2002 il participe à la revue navale du jubilée d'or de la reine Elisabeth II qui fêtait cette année là le cinquantième anniversaire de son accession au trône.

En 2003, la frégate est à nouveau engagée au sein de la STANAVFORLANT, force navale participant à l'opération «Active Endeavour», la sécurisation de la navigation marchande en Méditerranée dans ce contexte de menace terroriste.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_co19
La frégate HMS Cornwall (F-99) à la mer avec d'autres navires

Le 23 mars 2007, quinze marins et Royal Marines embarqués à bord de la frégate HMS Cornwall sont capturés par des pasdarans (gardiens de la Révolution) dans une zone floue de la frontière irako-iranienne. Ils seront relâchés le 4 avril après de longues et d'ardues négociations. Le commandant de la frégate sera demis de ces fonctions.

En  février 2011, la frégate participe à des missions de lutte anti-piraterie dans le Golfe d'Aden, lieu de passage obligé des porte-conteneurs et autres pétroliers reliant l'Extrême-Orient à l'Europe. La frégate porte assistance à un dhow yéméni, libérant cinq marins yéménis qui avaient été capturés par les pirates avec leur bateau le 11 novembre 2010. 17 pirates somaliens sont alors capturés.

Rentrée à Plymouth le 26 avril 2011, la frégate est désarmée deux mois plus tard le 30 juin.  

Remorquée à la base de Portsmouth elle y retrouve ses sister-ship HMS Cumberland, Campbeltown et Chatham.

Ces quatre navires sont vendues à la démolition en janvier 2013 L'ex-Cornwall est remorquée à Swansea le 24 octobre 2013 et promptement démantelée par Swansea DryDocks.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_co21
La frégate HMS Cornwall (F-99) en compagnie du porte-avions USS John C. Stennis (CVN-74)

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyVen 04 Mai 2018, 21:30

HMS Cumberland (F-85)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_cu11
La frégate HMS Cumberland (F-85) à la mer avec un Lynx sur la plate-forme hélicoptères

Présentation

-Le HMS Cumberland (F-85) est mis sur cale aux chantiers navals Yarrow de Glasgow le 12 octobre 1984 lancé le 21 juin 1986 et commissioned le 10 juin 1989. Son port d'attache est Devonport.

La F-85 est le onzième navire à porté le nom de ce comté traditionnel du nord de l'Angleterre. Ce comté dont le chef lieu est Carlisle à disparu comme entitée politique en 1974 quand est née la région de Cumbrie par fusion du comté de Cumberland, d'une partie du comté de Lancastre et d'une partie du Yorkshire.

Elle succède à un navire de ligne de 3ème classe de 80 canons (1695-1720), un navire de ligne de 80 canons (1710-1760), un navire anti-incendie (1739-1742), un navire anti-incendie de 8 canons (1745), un navire de ligne de 74 canons (1774-1805), une goélette (1803-1804), un navire de ligne de 74 canons (1807-1830), un navire de ligne de 70 canons (1842-1889), un croiseur cuirassé de classe Monmouth (1904-1921) et enfin un croiseur lourd type County mis en service en février 1928, participant au second conflit mondial jusqu'à sa mise en réserve en juin 1946. Après une carrière de navire auxiliaire, le Cumberland est vendu à la démolition en novembre 1959 et démantelé.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_cu12
Le croiseur lourd HMS Cornwall de classe Kent

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_cu13
Au dessus du hangar de la frégate Cumberland un lanceur sextuple de missiles Sea Wolf

A sa mise en service la deuxième frégate type 22 Batch 3 est affecté à la 8ème division de frégates (8th Frigate Squadron) avec Devonport pour port d'attache.

En 1989 la frégate traverse l'Atlantique pour des exercices et des escales à Fort Lauderdale et Baltimore. L'année suivante bis repetita avec cette fois une escale à New York, la remontée du Saint Laurent, des escales à Montreal et dix jours de relâche à Toronto.

Si ces escales étaient prévues et planifiées, l'escale de 24h à Halifax répondait à la nécessité de réparer les dégâts causés par le mauvais temps.

L'hiver 1990/91 voit la frégate être déployée dans les Falklands, la Grande-Bretagne ayant renforcé ses forces déployées dans la région (notamment la présence d'un détachement permanent d'avions de combat, d'abord des Phantom II puis actuellement des EF-2000 Typhoon).

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_cu14
La frégate Cumberland rentrant au port

Le 26 septembre 2000, la frégate accompagnée de chalutiers sauvent les passagers du ferry grec Express Samina qui s'était échoué à deux miles de l'île de Paros.

En 2003, la frégate HMS Cumberland embarqua deux équipes du M Squadron,Special Boat Service (SBS) pour une mission anti-drogue dans les Caraïbes.

En soutien du pétrolier RFA Wave Knight, elle va permettre la saisie de 3.6 tonnes de cocaïne. Bis repetita deux ans plus tard au large du Nicaragua quand la frégate intercepte 2 tonnes de cocaïne pour une valeur estimée à 200 millions de £. En 2007/2008 la frégate est immobilisée pendant dix-huit mois pour une profonde refonte.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_cu15
La frégate Cumberland rentrant au port

En octobre 2008, la frégate HMS Cumberland est affectée avec six autres navires du Standing NATO Maritime Group 2 (SNMG2) à des missions anti-piraterie. Le 11 novembre la frégate intervient en soutien d'un navire danois, un échange de tirs provoque la mort de trois pirates à bord du dhow.

En 2010 la frégate est déployée dans le golfe Persique assurant deux missions : des patrouilles de sécurité et l'escorte du porte-avions nucléaire Charles de Gaulle qui menait des frappes contre l'Afghanistan (opération AGAPANTHE 2010).

En février 2011 décision est prise de désarmer la frégate en avril 2011 pour des raisons budgétaires mais le 22 février 2011 alors que la frégate rentrait en Grande-Bretagne  pour être désarmée elle est détournée en direction de la Libye pour participer à l'opération «DEFERENCE», l'évacuation des ressortissants britanniques et étrangers bloqués en Libye par la guerre civile.

Arrivée à Benghazi le 24 février, la frégate s'amarre dans le port, débarquant 35 Royal Marines pour assurer la mission d'évacuation.

L'escale va durer moins de 24h, 454 personnes dont 129 britanniques embarquent, étant déposés à Malte avant de rentrer chez eux par leurs propres moyens.

En mars 2011 la frégate HMS Cumberland participe à l'opération «ELLAMY», le volet britannique de l'intervention occidentale en Libye, opération navale et aérienne, peu de troupes au sol étant déployées en dehors des forces spéciales.

La frégate HMS Cumberland n'est pas le seul navire de Sa Majesté à être déployée en Grande-Bretagne puisqu'on trouve également deux destroyers type 42 (HMS York et Liverpool), deux frégates type 23 (HMS Iron Duke et HMS Sutherland), deux sous-marins nucléaires d'attaque classe Trafalgar (Triumph Turbulent), deux chasseurs de mines (HMS Bangor de classe Sandown et HMS Brocklesby de classe Hunt) et le porte-hélicoptères HMS Ocean avec sept hélicoptères (trois Lynx et quatre Sea King).

A la fin du mois de mars, la frégate passe sous commandement OTAN quittant l'opération ELLAMY pour l'opération «UNIFIED PROTECTOR».

Le 18 avril 2011, la frégate regagne pour la dernière fois son port d'attache de Devonport. La cérémonie de désarmement à officiellement lieu le 23 juin 2011. Remorquée à Portsmouth, la frégate est vendue à la démolition en juillet 2013 et démantelée en Turquie.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_cu16
Sur la plage avant de la frégate Cumberland, une tourelle de 114mm et un lanceur sextuple de missiles Sea Wolf

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
clausewitz
Amiral
Amiral
clausewitz

Masculin
Nombre de messages : 10343
Age : 36
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) EmptyVen 04 Mai 2018, 21:40

HMS Campbeltown (F-86)
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_ca11
Le HMS Campbeltown à quai

Présentation

-Le HMS Campbeltown (F-86) est mis sur cale aux chantiers navals Cammell Laird de Birkenhead le 4 décembre 1985 lancé le 7 octobre 1987 et commissioned le 27 mai 1989.

C'est le deuxième navire à porter le nom de cette ville d'Ecosse. Elle succède surtout à un destroyer de classe Wickes, l'ex-USS Buchanan transféré à la Royal Navy en 1940 en échange de la location de bases aux Etats-Unis. Ce destroyer est surtout célèbre pour avoir été sacrifié dans l'opération «CHARIOT» le raid mené contre la forme Joubert pour empêcher les allemands d'utiliser la forme pour le cuirassé Tirpitz (28 mars 1942).

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_ca12
Le HMS Campbeltown est l'ancien destroyer USS Bucchanan (DD-131)

Carrière opérationnelle
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_ca13
Le HMS Campbeltown rentrant au port

La frégate est déployée en 2004 au sein de la STANAVFORLANT, multipliant les opérations et les exercices. En 2007/2008, la frégate effectue un déploiement de sept mois dans le golfe Persique en soutien des opérations «CALASH» et «TELIC».

Durant sa carrière opérationnelle, la cloche du destroyer HMS Campbelltown préservée à Campbelltown (Pennsylvanie) fût installée à bord de la frégate type 22.

En mars 2011, la Royal Navy annonce que la frégate serait désarmée le 7 avril 2011. Il effectue une ultime visite à Campbelltown (Argyll) avant de rentrer une dernière fois à Plymouth le 31 mars 2011, la cérémonie de désarmement ayant lieu comme prévu le 7 avril 2011.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_ca14
La frégate HMS Campbeltown (F-86) en compagnie d'un porte-aéronefs de classe Invincible

Remorquée à Portsmouth, elle est vendu à la démolition à un chantier turc en juillet 2013. Elle est remorquée en Turquie à l'automne 2013 et démantelée. La cloche est retournée en Pennsylvanie.

FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Hms_ca15
La frégate Campbeltown rentrant au port

_________________
"C'est un argentin qui ne lâche rien Emiliano Sala Emiliano Sala" "Sing a song for Sala we will never let you go You will always be at the city with me"
Revenir en haut Aller en bas
https://clausuchronia.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)   FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
FREGATES ASM CLASSE BROADSWORD (TYPE 22) NV (TERMINE)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: Royaume uni-
Sauter vers: